Page 1

n掳4

janvier - ao没t 2012


De Kreun Courtrai

A22 /E17

Gand / Courtrai

LIANE 1

Le Nautilys

2

Comines

METRO CH DRON

maison Folie

TOURCOING CENTRE

A25

BUS 77

Le Vivat Armentieres

Le Fort de Mons

R

TE

Le Colysée

Lomme

Lambersart 2 LOMME BOURG

Lille MONTEBELLO METRO LILLE CHR�B�CALMETTE

FORT DE MONS

maison Folie

GAMBETTA

Moulins Lille

PONT DE BOIS

CHÂTEAU

La Ferme d'En Haut

PORTE DE DOUAI

WAZEMMES

PORTE D'ARRAS 1

Villeneuve­ d'Ascq

PORTE DES POSTES

Les Arcades

➝ vélos en libre service et en location longue durée www.vlille.fr

BUS 41

EURALILLE

maison Folie

Wazemmes

Roubaix

Mons­en­Baroeul

maison Folie

BOIS BLANCS

Allez-y en… Vélo ➝ carte des pistes cyclables sur www.lillemetropole.fr

Allez-y en… Train ➝ informations sur www.ter-sncf.com et sur www.voyages-sncf.com

Beaulieu

METRO LOMME ST�PHILLIBERT

Allez-y en… Métro / Tramway / Liane / Bus ➝ informations sur www.transpole.fr

La Condition Publique

ROUBAIX EUROTÉLÉPORT

maison Folie

Pour découvrir les manifestations programmées, privilégiez les moyens de transport en commun ou « durable ». Reportez-vous donc aux indications de notre plan.

Tourcoing

TR AM

Ensemble, tissons des liens...

L'Hospice d'Havré

Faches­Thumesnil

1

METRO VILLENEUVE D’ASCQ 4 CANTONS

A27 /E42

Bruxelles / Tournai

BUS 10

N41

A1 /E15 Paris


Sommaire édito — p.1

n°4

janvier - août 2012

Interview — p.2 Catherine Cullen

Les Fabriques — p.4

La Condition Publique, Roubaix maison Folie Moulins, Lille Le Fort de Mons, Mons en Baroeul Le Nautilys, Comines La Ferme d’en Haut, Villeneuve d’Ascq Le Colysée, Lambersart Les Arcades, Faches Thumesnil maison Folie Wazemmes, Lille maison Folie L'Hospice d'Havré, Tourcoing Le Vivat, Armentières maison Folie Beaulieu, Lomme

La Structure invitée — p.16 De Kreun, Courtrai, Belgique

Portrait d'artiste — p.18 Cie Osmonde

Couverture : Landlord © Alexandra Martini

Agenda thématique — p.20 Art et Sport Hard Rock Transformations urbaines Le Papier Jeune Public

Portrait d’artiste — p.36 Rachid Bouali

Et aussi… — p.38

Des lieux atypiques, une programmation foisonnante, une avalanche d'évènements artistiques aux quatre coins de la Métropole ! Pour s'y retrouver, Lille Map vous offre un panorama de l'actualité des Fabriques Culturelles. La Culture dans la Métropole, désormais c'est dans la poche ! Initiées par Lille Métropole en 2005, les Fabriques Culturelles regroupent onze structures. Elles furent baptisées ainsi en référence à leur passé (souvent) industriel et à leur bouillonnement créatif. Tous différents mais toujours complémentaires, ces lieux précieux constituent un remarquable tremplin pour les formations artistiques de la région. Arts plastiques, théâtre, danse, musique (on en passe), ces disciplines déjà représentées toute l'année sont marquées par des résidences d'artistes et des créations originales. Le maillage culturel de la métropole puis de l'Eurométropole se resserre ainsi autour d'acteurs qui mènent un travail en direction de leur territoire proche. Mieux : ces Fabriques Culturelles se concertent pour explorer des thématiques communes sur des sujets aussi divers que le hard rock, les transformations urbaines ou les liaisons entre art et sport. Elles invitent aussi collectivement des artistes. Vous rencontrerez ici l'innovante Compagnie Osmonde et l'incroyable Rachid Bouali, véritable compagnie à lui tout seul ! Enfin, ouvertes et accueillantes, les Fabriques Culturelles offrent un coup de projecteur sur une salle de concerts voisine et amie : De Kreun à Courtrai. Ce programme est riche, vous ne savez plus où donner de la tête ? Rassurez-vous, en 2012, Lille MAP ne vous laissera jamais en plan !


Interview

Catherine Cullen © Vincent Kosewski

Conseillère communautaire déléguée à la culture pour Lille Métropole suit le projet depuis son origine.

— p.6

Pouvez-vous nous rappeler les compétences de Lille Métropole en matière de Culture ? L’agglomération n’a pas à proprement parler de compétence culturelle : c’est à une volonté politique forte portée par Olivier Henno, Premier vice-président Vivre ensemble, que l’on doit son soutien financier à des équipements métropolitains (Opéra de Lille, Condition Publique, LaM, ONL) ou à leur mise en réseau. Ce dernier point représente aujourd’hui, à travers le réseau des Fabriques Culturelles, la principale action de Lille Métropole. Quelle est l’origine de ce réseau ? Après Lille 2004 (Capitale européenne de la culture), il nous a semblé important de pérenniser la dynamique créée par les maisons Folie en favorisant la circulation des artistes locaux et internationaux mais aussi du public. C’était une façon de conforter le maillage culturel de la métropole. Aujourd’hui, ce réseau a évolué, d’où le choix d’une acception plus large, les « Fabriques Culturelles  ». Il constitue un dispositif unique et sans précédent pour les équipes artistiques.

La Ferme d'en Haut

« Un dispositif unique et sans précédent pour les équipes artistiques. » C’est à dire ? Du point de vue des artistes, cela offre la possibilité de se frotter à une métropole de 1 200 000 habitants en entamant une résidence dans une maison Folie, en restituant le travail ailleurs, en menant un atelier de quartier dans une troisième... Du point de vue des publics, cela permet de suivre le travail des artistes dans des lieux et des formats différents. Le réseau devrait-il évoluer ? Certainement, surtout dans la perspective de l’Eurométropole. C’est tout l’intérêt du changement de nom du réseau mais aussi du guide «  Lille MAP Fabriques Culturelles  », qui invite à chaque publication un acteur belge (voir page 16). x


© DR

© DR

Roubaix

Lille

La Condition Publique

maison Folie de Moulins

— p.8

Manufacture culturelle 14 Place Faidherbe 59100 Roubaix +33 (0)3 28 33 28 33 www.laconditionpublique .com métro ligne 2 arrêt Eurotéléport Tramway ligne r arrêt Eurotéléport Date de création du lieu : mai 2004

Édifiée en 1902 par l’architecte Alfred Bouvy, la Condition Publique accueillit laine et soie débarquées des cinq continents jusqu’en 1972. À l’instar des maisons Folies, elle fut réhabilitée à l’occasion de Lille 2004 en manufacture culturelle. Aujourd’hui placé sous la direction d’Anne-Isabelle Vignaud, le lieu se transforme tantôt en champignonnière géante, en zoo ou en parc d'attractions : des architectures propices au rêve, à l’aventure et aux rencontres. Ce bâtiment emblématique du patrimoine roubaisien (arcs en plein cintre, briques vernissées..), comprend non seulement des salles de spectacles et d’expositions, mais aussi des studios de répétition, une maison pour les artistes, le café-restaurant l’Alimentation, une rue couverte et des terrasses sur les toits… Autant d’espaces surprenants qui en font le lieu de tous les possibles ! x

Il n’y a pas si longtemps, la maison Folie de Moulins était une brasserie-malterie. Différents ingrédients y étaient portés à maturation puis brassés avant la savoureuse dégustation : un moment de partage et de rencontre. Depuis sa naissance en 2004, la MFM respecte cette précieuse recette à la lettre ! Vêtue de verre, d’acier et de briques rouges typiques, la maison mêle les savoir-faire et les publics. Elle comprend des salles d’exposition (arts plastiques, photo, arts sonores, video…), de concerts et de spectacles (arts de la marionnette, du cirque, de rue, danse, théâtre, conte...). Sans oublier les espaces extérieurs, où chaleur et convivialité sont les maîtres mots. Lieu de résidence dédié aux artistes de tous horizons, mais aussi lieu de pratique et de diffusion, cette maison constitue avant tout un lieu de découvertes et d’émotions permanentes pour les habitants de la métropole. x

— p.9

47-49 Rue d’Arras 59000 Lille Moulins +33 (0)3 20 95 08 82 www.mfmoulins-lille.fr Métro ligne 2 arrêt Porte de Douai ou Porte d’Arras Bus ligne 13, Citadine ou Liane arrêt Douai Arras Station V’Lille parc JB Lebas Date de création du lieu : mars 2004 Accès personnes à mobilité réduite


© DR

—p.10

© DR

Mons en Baroeul

Le Fort de Mons maison Folie Rue De Normandie 59370 Mons-en-Baroeul +33 (0)3 20 61 26 10 www.monsenbaroeul.fr Métro ligne 2 arrêt Mons-en-Baroeul Fort de Mons Station V’Lille Fort de mons Date de création du lieu : juin 1984

Le Fort, sentinelle culturelle à la beauté insolite... Construit à la fin du XIXe siècle, ce bâtiment militaire est abandonné par l’armée en 1972. La commune de Mons en Baroeul en fait alors l’acquisition et l’aménage en centre socio-culturel. À l’occasion de Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture, la vieille bâtisse devient maison Folie. Sa ligne artistique en un mot : l’éclectisme ! Trait d’union entre les artistes et les publics, le Fort de Mons abrite également la bibliothèque municipale, le conservatoire, un espace multimédia, une ludothèque, un théâtre à ciel ouvert, ainsi que le restaurant Lecocq (ouvert uniquement le midi, du lundi au vendredi). L’équipe de programmation multiplie les partenariats et les croisements entre les disciplines pour mieux nous surprendre. x

— p.11

Comines

Le Nautilys Inauguré en novembre 2002, le Nautilys navigue paisiblement et devient une scène régionale d’envergure. Véritable espace de travail, de recherche et de création artistique, cette salle accueille en résidence, à moyen ou long terme, les artistes à la recherche d’un lieu pour finaliser un album ou adapter leur travail en « représentation-scène  ». On ne compte plus les artistes qui ont conquis leur public en foulant les planches de cet « incubateur de talents ». Quelques noms ? Lena Deluxe, Les Blaireaux, Presque Oui… Depuis son ouverture, ce sont 622 musiciens, 210 groupes qui s’y sont succédés en résidence, et près de 30 000 spectateurs venus les applaudir lors de 240 concerts. Le Nautilys participe également activement au tremplin musical métropolitain Tour de Chauffe. x

Rue Kleber Loquet 59560 Comines +33 (0)3 20 74 37 40 www.ville-comines.fr Bus liane 1 Comines mairie puis ligne 36 arrêt Comines - 3 Ballots Date de création du lieu : 2002


© DR

© DR

Villeneuve d’Ascq

Lambersart

La Ferme d’en Haut

Le Colysée

maison Folie

maison Folie

—p.12

268 Rue Jules Guesde 59650 Villeneuve d’Ascq +33 (0)3 20 61 01 46 www.villeneuvedascq.fr Métro ligne 1 arrêt Pont de Bois puis bus lignes 41, 10 arrêt Château Métro ligne 2 arrêt Fort de Mons puis bus 43 arrêt Faidherbe Date de création du lieu : mars 2004

Une salle de spectacles, une salle d’expositions, un studio de répétition, un estaminet, un logement d’artistes, des ateliers... Bienvenue à la Ferme d’en Haut ! En 2004, l’endroit est rénové, devient maison Folie mais conserve heureusement son caractère rural (briques, menuiseries rouge...), tout en s’enrichissant d’éléments contemporains (parois translucides, sol coloré...). Entièrement dédiée à la création artistique et à la diffusion, cette structure favorise les rencontres grâce à une programmation sans œillère (spectacle vivant, musique, exposition). Véritable laboratoire d’idées, de projets et d’ateliers en tous genres (des arts plastiques aux arts culinaires) elle ouvre de belles perspectives. C’est enfin, avec le Nautilys de Comines et les Arcades de Faches-Thumesnil, l’une des trois chevilles ouvrières du tremplin et festival musical métropolitain Tour de Chauffe. x

Tirant son nom du Colysée Royal, lieu de plaisir et de fêtes de Lambersart au temps des Lumières, le Colysée a été conçu comme une véritable sculpture érigée au cœur de la plaine en bordure de la Deûle. Entièrement dévolu à la Culture, à la nature et au tourisme de proximité, l’endroit propose sans discontinuer des expositions originales. Sculpture, peinture, photographie, design... le tout soutenu par des ateliers et des expositions interactives, à l’attention du jeune public. Les jardins contemporains qui l’entourent vivent également au rythme de nombreuses manifestations : « Colysée en fête » lance la saison  « extérieure » avec ses animations culturelles ou sportives et sa plage aménagée, tandis que les « Dimanches au bord de l’eau » mêlent, durant tout l’été, danse, théâtre de rue, cirque, cinéma en plein air... Qui plus est, le lieu comporte deux restaurants : le Colysée et la Table d’Hôte. x

— p.13

Av. Du Colysée, Berges de la Deûle 59130 Lambersart +33 (0)3 20 00 60 06 www.ville-lambersart.fr Métro ligne 2 arrêt Bois Blancs Station V’Lille Piscine Max Dormoy Date de création du lieu : juin 2004 Parking Accès personnes à mobilité réduite


© DR

© DR

Lille

— p.14

Faches-Thumesnil

Les Arcades 16, Rue Kleber 59155 Faches Thumesnil +33 (0)3 20 62 96 96 www.villefachesthumesnil.fr Métro ligne 1 arrêt Porte des Postes puis bus ligne 10 arrêt Faches église Date de création du lieu : 1988

Depuis plus de vingt ans, le Centre musical les Arcades dresse des ponts entre les cultures, mêle traditions et expressions artistiques contemporaines, organise la rencontre des pratiques amateures et professionnelles. À l’instar d’une maison Folie, les Arcades cultive les projets « passerelles » avec les habitants, les quartiers, le jeune public ou les écoles. Disposant d’une salle de spectacles de 200 places, d’un studio d’enregistrement professionnel (Studio KA), d’ateliers d’éveil, d’une école de musique, d’une école de danse et d’un atelier d’arts plastiques, l’endroit est également considéré par les spécialistes comme l’une des meilleures scènes jazz de l’Hexagone ! Le lieu affiche sa vitalité, en privilégiant des initiatives culturelles reposant sur l’entraide entre les structures, telles les Scènes Nomades (dans le cadre de Lille 3000) ou le festival Tour de Chauffe. x

— p.15

maison Folie Wazemmes L’ancienne usine de près de 5000 m² réhabilitée par Lars Spuybroek (Agence Nox / Rotterdam) renferme à présent des salles d’exposition, des espaces de création et de résidence, une auberge aux multiples possibilités et configurations... Dans son prolongement, un bâtiment neuf, recouvert d’une robe métallique scintillante, fait office de salle de spectacles. On déambule d’un espace à l’autre en empruntant une rue intérieure, axe fort de circulation du quartier, qui connecte la modernité au patrimoine existant. Depuis huit ans, cette maison Folie allie culture populaire et exigence artistique. Particulièrement à l’écoute des projets innovants et des associations locales, elle est un lieu de diffusion mais aussi un soutien à la création (grâce aux résidences). Elle encourage les rencontres et la sensibilisation aux arts en s’impliquant dans de nombreux projets d’action culturelle. x

70, Rue des Sarrazins 59000 Lille +33 (0)3 20 78 20 23 www.mfwazemmes-lille.fr Métro ligne 1 arrêt Wazemmes ou Gambetta Métro ligne 2 arrêt Montebello Station V’Lille rue de l’Hôpital St Roch Date de création du lieu : mars 2004 Accès personnes à mobilité réduite


© DR

— p.16

100 Rue de Tournai 59200 Tourcoing +33 (0)3 59 63 43 53 www.tourcoing.fr Métro ligne 2 arrêt Tourcoing centre tram ligne t arrêt Tourcoing centre bus lignes 21, 28 arrêt av. Gustave Dron Date de création du lieu : mars 2004

© DR

Tourcoing

Armentières

maison Folie hospice d’Havré

Scène Conventionnée danse et théâtre

La maison Folie de Tourcoing est située en plein centre ville, à une programmation artistique très dense s’ajoutent la richesse d’un patrimoine exceptionnel et le plaisir de flâner dans les jardins. Depuis 2004, les salles d’exposition et de spectacle ont été investies par plus d’un millier d’artistes métropolitains, français, belges, italiens, indiens, polonais, tchèques, japonais, africains ou chinois. Les visiteurs, s’ils viennent de partout, sont à 50% des tourquennois qui y viennent en voisins. La maison Folie hospice d’Havré a fait le pari « d’étonner  » le public, et le pari semble réussi. De nombreux projets y sont nés avec des partenaires locaux et métropolitains dont notamment le Festival Tréto Jeunes Publics ou le Jazz Club avec le Tourcoing Jazz Festival. L’hospice d’Havré est devenu un lieu « pour tout le monde ». x

— p.17

Le Vivat Le Vivat est un équipement complémentaire des autres Fabriques Culturelles. Cette Scène Conventionnée danse et théâtre collabore également avec de nombreuses structures sociales et culturelles d’insertion ou de soin. Sa principale mission ? Soutenir et accompagner les jeunes artistes dans leur parcours professionnel, tout en permettant à un large public d’avoir accès aux œuvres créées. La danse, le théâtre et les spectacles « indisciplinaires » sont au cœur de sa programmation. Le Vivat propose également des rencontres avec les artistes, des débats, des stages, ou encore la visite du théâtre. Sans oublier le festival Vivat la danse, illustre événement qui fête ses quinze ans cette année ! Quelque 20 résidences sont également programmées cette saison entre la Maison des Artistes à l’EPSM Lille-Métropole et le Vivat. x

Place Saint Vaast 59280 Armentières +33 (0)3 20 77 18 77 www.levivat.net Métro ligne 2 arrêt Lomme St-Philibert puis Bus ligne 77 arrêt Armentières Hôtel de ville Gare TER d’Armentières station Vélopole Date de création du lieu : mars 1990


Les fabriques culturelles en quelques chiffres Création de 10 maisons Folie dans l’Eurométropole. © DR

Lomme

— p.18

maison Folie Beaulieu Cité de Délivrance 33, Place Beaulieu 59160 Lomme +33 (0)3 20 22 93 66 www.ville-lomme.fr Métro ligne 2 arrêt Lomme Bourg Bus ligne 74 arrêt Maison des Enfants Date de création du lieu : octobre 2009 Accès personnes à mobilité réduite

La salle Beaulieu, située dans le quartier de la Délivrance, a fait les beaux jours des habitants de la cité des Cheminots. On y allait se détendre, regarder un film, boire un verre ou emprunter des livres. Devenue maison Folie, elle s’ouvre au spectacle vivant (accueillant la compagnie Théâtre Octobre et le Centre régional du cirque), invite de nombreux artistes en résidence et affiche une programmation ouverte alliant concerts, théâtre, danse, cinéma, cirque et expositions. La maison Folie Beaulieu se donne également comme mission de développer les pratiques artistiques à travers des ateliers, de soutenir les initiatives locales et les pratiques amateures. N’omettant pas que le quartier Beaulieu fut construit autour d’une gare, les voyages, la circulation des hommes et des idées, la rencontre et l’échange forment l’ossature de son projet. x

Lille Métropole Communauté Urbaine associe 9 équipements de la métropole sous l'appellation Lille Métropole en tous sens.

53

spectacles, expositions, concerts.

artistes accueillis en résidence depuis 2005.

108

groupes amateurs soutenus par le dispositif « Tour de Chauffe ».

Le réseau accueille de nouveaux acteurs (la Condition Publique et la maison Folie de Beaulieu) et se rebaptise « Fabriques Culturelles », en référence au passé industriel de nombreux équipements et à leur pouvoir créatif. Lancement du guide « Lille MAP Fabriques Culturelles ».


De Kreun

— p.21

© Paul Lamont

Melvins / Sonic City © Francçois Berland

STRUCTURE INVITéE

Conservatoriumplein 1, 8500 Courtrai, +32 (0)5 637 06 44, www.dekreun.be, www. 4x4music.eu

En 30 ans, De Kreun a connu une évolution spectaculaire. L’ancienne maison de quartier de Bissegem (en périphérie de Courtrai) est devenue une salle de concerts majeure en Belgique. À la marge du triangle d’or formé par Gand, Anvers et Bruxelles, elle a poursuivi son bonhomme de chemin, programmant groupes internationaux issus de la scène indé et formations locales alternatives. Inauguré en 2010, le nouveau bâtiment situé à Courtrai marque l’avènement de la génération De Kreun 3.0.

à voir prochainement : Emika (4.02), Damien Jurado (10.03), Christophe Vekeman (19.04), Motorpsycho (27.04), Wim Reygaert (16.05)...

Nouvelle donne, nouvelle jauge, nouvelle visibilité. L’architecture industrielle et le béton brut n’entament en rien l’intimité du lieu. Les capacités d’accueil ont été optimisées (600-700 personnes). Modulable selon la popularité ou les demandes des artistes, la jauge est conçue pour que chacun s’y sente à l’aise : la scène est particulièrement basse, la salle peu profonde, les balcons suspendus à moins de deux mètres des planches. On peut même s’affaler dans des fauteuils dessinés par Arne Quinze ➔ et savourer cette heureuse promiscuité avec les musiciens. Quant aux artistes, ils sont servis : salles de répétition et matériel dernier cri, salle à vivre lumineuse organisée autour d’une cuisine design et de meubles vintage. Un couloir dérobé permet de rejoindre directement le bar et d’y prendre un bain de foule après le concert ! Impliqué dans les réseaux de musiques actuelles (notamment le 4X4, aux côtés du Grand Mix de Tourcoing, du 4AD de Diskmuide et des 4Ecluses, à Dunkerque), De Kreun organise également son propre festival (le Sonic City, dont la programmation est confiée chaque année à des artistes indépendants, tels Deerhoof, Dälek ou Liars). Exigeante et portée sur les découvertes, cette salle unique, conviviale et accueillante, propose une offre joliment alternative et défricheuse. x


Portrait — p.23

Dans Osmonde, on entend monde. On entend osmose, aussi. Car au départ, les 14 membres se demandaient comment mieux vivre ensemble. Les réponses n’ont pas manqué : la troupe lilloise a produit, monté et joué neuf spectacles. Elle a multiplié les interventions dans les quartiers de la métropole. Et accueilli de nombreux nouveaux artistes. Proche d’autrui, engagée, la Brigade d’Intervention Osmonde se sert les coudes pour que l’on tende la main.

© DR

L’association voit le jour en 2006 avec N.U., spectacle de rue sur le thème de la « Nature Urbaine », mis en scène par François Joinville. Alignant cirque, danse ou théâtre, cette première création a marqué les esprits et reste emblématique de la compagnie. Qui ne sembarrasse pas de « spécialité », préférant mélanger du beau monde : plasticiens, acrobates, clowns, comédiens, créateurs sonores ou metteurs en scène travaillent tous ensemble et privilégient les «  liens d’amitié aux liens professionnels  », selon Fabrice Benkemoun, le spécialiste-maison en vidéo. Réunis à la Ferblanterie (à la jonction des quartiers Moulins et Lille-Sud), les quelque vingt membres de l’équipe mutualisent leurs compétences et misent sur « la richesse de la complémentarité ». Et quittent souvent la scène pour investir la rue. Aussi s’impliquent-ils dans la vie de quartier, créant des ateliers pratiques en lien avec les spectacles (marionnette, arts plastiques, acrobatie…). Et même de vraies Fausses Conférences où de farfelus scientifiques interviennent sur le sujet de votre choix  ! Destinés à tous, les rendez-vous proposés par la Cie Osmonde, en collaboration avec les Fabriques Culturelles, sont autant de moyens de sensibiliser petits et grands à la place qu’ils occupent dans leur ville. x

Oulala C’est l’histoire d’une petite fille pas comme les autres, qui pose un regard perpétuellement étonné et espiègle sur la société. Avec ses amis, réels ou fictifs, la gamine revisite poétiquement le monde des adultes, s’amusant à déjouer l’autorité parentale, ou s’intronisant tout simplement présidente de la Terre... Inspiré de Mafalda, Oulala nous plonge dans cette période de l’enfance où tout semblait encore possible. Ce spectacle oppose la naïveté et l’imaginaire sans frontière des enfants, la conscience de l’adulte et le politiquement incorrect du clown. 8.02, 15h30, Lomme, maison Folie Beaulieu, 2 € // 27.03, 10h et 14h30 et 28.03, 15h, Lille, maison Folie Wazemmes, 5/3 € // 1.04, 15h et 18h, Lambersart, le Colysée (salle du pré fleuri), 3 à 6 € // 23.05, 15h, Villeneuve d’Ascq, Ferme d’en Haut, 6,10/4,10 € // w-e Conditions Extrêmes (cf. p22), www.osmonde.org


Art et Sport En partenariat avec la quinzaine de l’entorse

— p.25

Le 15.02

Les Sisyphe Le Vivat, Armentières Après le rassemblement au Centre Pompidou qui a réuni plus de 150 personnes en mars 2011, le projet de Julie Nioche « Les Sisyphe » se démultiplie. Cette fois, ce sont deux écoles (De Levensboom de Courtrai et Renan Buisson d’Armentières) qui se lancent dans la réalisation de cette performance : décliner une partition de sauts pendant presque 20 minutes, le temps de la chanson The End des Doors, et expérimenter l’expression de leurs résistances, individuelle et collective. Performance (version enfants) - 15h, Armentières, Vivat // 17.02, 13h30, Courtrai, Conservatoire // En juin, Lille, Gare St-Sauveur (dans le cadre du festival de l’Entorse), gratuit, + 33 (0)3 20 77 18 77, www.levivat.net

Du 6 > 8.04 et 12 > 15.04

La Quinzaine de l’Entorse (week-end d’ouverture)

pluridisciplinaire - + 33 (0)3 20 78 20 23, www.mfwazemmes-lille.fr Les Sisyphe, A.I.M.E

agenda janvier - août 2012

© DR

maisons Folie Wazemmes, Lille Festival multidisciplinaire, la Quinzaine de l’Entorse explore les croisements entre arts et sports. En cette année olympique, l’édition 2012 affiche un vaste programme durant trois mois : près de 150 événements dans toute la métropole. Week-end d’ouverture du 6 au 8 avril à la maison Folie Wazemmes avec des jeux participatifs : lâcher de mikados géants, cabaret sportif avec le collectif Tatane, tournoi de foot mixte et Parkour dans la ville avec le collectif Random (à voir ensuite à la Condition Publique), en partenariat avec la maison Folie Moulins. Puis, du 12 au 15 avril, un weekend « Rouge à lèvres et protège dents » interroge les rapports entre arts, sports et genres avec du théâtre forum (T'op Théâtre), le spectacle d’Amélie Poirier Cyndy Vs Julie et une soirée roller derby hors les murs à la Halle de Glisse.


Art et Sport — p.26

En partenariat avec la quinzaine de l’entorse

Les 14 & 15.04

Week-End Conditions Extrêmes Les événements Conditions Extrêmes sont imaginés pour les danseurs de macadam, les fans de voltige, les addicts du son qui fait mal et de la mise en danger. La Compagnie Osmonde, les traceurs du parkour59 et le collectif gersois RANDOM transforment la Condition Publique et ses abords en spot de parkour. Une invitation à s’approprier physiquement l’architecture et l’espace public. La Condition Publique est métamorphosée : une tyrolienne de 25 m, des trampolines, des ateliers de descente en rappel et d’étranges cocons suspendus sur les hauteurs. Au programme ? Démonstrations, performances, ateliers danse-voltige, baby circus pour les petits, vidéos à couper le souffle... et comme toujours un bar à frites pour les moins aventureux d’entre nous !

© DR

La Condition Publique, Roubaix

+ 33 (0)3 20 77 18 77, www.levivat.net

Spectacle vivant, spectacle de rue, cirque -14h>20h, gratuit, +33 (0)3 28 33 48 33, www.laconditionpublique.com

ParKouR, Conditions Extrêmes

Du 2.06 au 26.08

Slow Sports agenda janvier - août 2012

Buda, Courtrai / Le Vivat, Armentières Depuis longtemps, Albert Quesada est fasciné par le geste sportif et ses similitudes avec celui du danseur : endurance, prouesses techniques, capacités physiques, beauté du mouvement... Dans cette pièce, il étudie avec minutie le phénomène d’empathie qui rapproche l’athlète et le danseur du spectateur et nous propose d’en découvrir toutes les facettes. Danse - 20h15, 6 à 18 €, +32 (0)5 622 10 01, www.budakortrijk.be

Munich 72 Le Colysée, maison Folie, Lambersart Il y a 40 ans, les JO de Munich proposaient un projet esthétique et politique particulièrement innovant, occulté par les événements tragiques dont ces Jeux restent entachés (prise d’otages et exécution d’athlètes israéliens par un groupe armé palestinien). à travers des objets authentiques, des affiches des artistes invités et des témoignages d’époque, cette exposition propose de (re)découvrir l’atmosphère créative et utopique de ces jeux très particuliers. Exposition - Du mercredi au samedi 13h30>18h30 et dimanche 13h>19h, gratuit, + 33 (0)3 20 00 60 06, www.ville-lambersart.fr

agenda janvier - août 2012

Le 26.04


Art et Sport En partenariat avec la quinzaine de l’entorse

— p.29

Le 10.06

Mon premier spectacle... A PAS CONTés

Les Arcades, Faches Thumesnil

Métamorforme Cerclus

c dié à la

te jeu n

e

en f a n c e

La naissance d’un jeu imaginaire

u to

Spectacles et jeux sportifs - Malo Cie – 15h30 et 17h, 6 € tous spectacles et ateliers

Festival

Dalila Thomas nous invite à un voyage sonore et visuel rempli de ballons de baudruche, de bulles de savon ou de chewing-gum. Dans un costume rose bonbon qui arrondit encore ses gestes, la danseuse fondatrice de Malo Cie défie les lois de la gravité. Une ode à la légèreté et à l’éveil des tout-petits.

Spectacles et jeux sportifs - Cie Filages,15h, 15h30 et 17h30, 6 € tous spectacles et ateliers

L’intime animal Sous la forme d’un atelier-jeu, les enfants s’amusent à développer leurs capacités psychomotrices. Avec un dispositif de tampons fixé aux pieds, ils participent à une course collective. Leurs empreintes colorées jalonnent un parcours graphique. Ou comment marier le sport à la création artistique chez les plus petits. Performance graphique - Par Alice Popieul - (2/5 ans), 16h, le 10.06, 6 € tous spectacles et ateliers, + 33 (0)3 20 62 96 96, www.ville-fachesthumesnil.fr

Munich 72

agenda janvier - août 2012

© Peter Philips

Le conteur vient décrire comment est né un jeu. Le problème, c’est qu’il n’existe pas ce jeu là ! Pour qu’il existe, il faut y jouer. Pour y jouer, il faut connaître les règles. Et pour connaître les règles, il faut savoir comment il est né... C’est précisément ce que le conteur nous explique. Mais attention ! Il aura besoin de l’aide du public. Car jouer, c’est faire équipe !


Hard Rock — p.31

Les 17 & 18.03

My Friends Are Gonna Be There Too maison Folie Wazemmes, Lille Fan du groupe rock AC/DC, le metteur en scène Eric Durand mêle ses deux passions dans cette création, au croisement du théâtre et de la musique. My Friends Are Gonna Be There Too, titre emprunté aux paroles du morceau mythique Highway To Hell, prend la forme d’une histoire racontée en musique, à la manière d’un opéra. Le synopsis ? Deux fans qui voyagent dans l’univers du groupe. L’idée ? En extraire la matière théâtrale pour faire découvrir son œuvre et son répertoire. Sur scène ? Un guitariste et un chanteur lyrique auxquels s’ajoutent un groupe de rock et un chœur mixte, spécialement formés pour cette création. Théâtre rock'n'roll -17.03, 19h et 18.03, 16h, 12/8 €, + 33 (0)3 20 78 20 23, www.mfwazemmes-lille.fr

Du 17.03 au 31.03

Hard Rock, Un Autre Reg[H]Ard

© La sourdoreille My Friends Are Gonna Be There Too

Exposition - Du mardi au vendredi, 10h>12h et 14h>19h, samedi 10h>12h et 14h>18h, Vernissage le 16.03 à 18h30 , gratuit, +33 (0)3 20 22 93 66, www.ville-lomme.fr

agenda janvier - août 2012

maison Folie Beaulieu, Lomme Deuxième étape du voyage : le monde du hard rock et du métal. Cette exposition photo en collaboration avec l’association Scènes du Nord présente des visages de fans de hard, ainsi que des groupes régionaux. Le vernissage sera suivi d’une soirée « cover » mettant à l’honneur les groupes Kiss et Iron Maiden.


Transformations urbaines

— p.33

Du 20.01 au 11.03

Un Visage, Des Visages La Condition Publique, Roubaix Un visage, des visages, réunit deux installations multimédia. En amont, les artistes ont rencontré durant plusieurs mois les habitants des quartiers du Pile, des Trois Ponts à Roubaix ou de la banlieue parisienne. Capuches sur mines renfrognées, Terres arbitraires de Nicolas Clauss aligne 300 portraits de jeunes vivant dans la brique du Nord, le béton d’Evry ou les cités de Mantes-la-Jolie. Des visages captés en un noir et blanc lumineux et doux. Mis en scène, ils jouent avec le stéréotype du « jeune de banlieue » et témoignent surtout des doutes et du désir de vie de chacun. Les plasticiennes Damaris Risch et Catherine Poncin ont croqué le quartier du Pile à travers neuf portraits. Ces visages sont explorés comme des paysages. Dans cette Ode À Neuf Voix, la photographie fixe des microinstants, le ralenti-vidéo met en valeur des expressions infimes et la création sonore allonge les mots... Exposition multimedia - Du mardi au dimanche,14h>18h, gratuit, +33 (0)3 28 33 48 33, www.laconditionpublique.com

Du 12 au 15.03 et du 19 au 23.03

La Stratocarte

Un visage, des visages

La Stratocarte est un jeu de piste à taille humaine mené par le Groupe Anonyme et la maison Folie dans le quartier de Wazemmes. Des cartes sont distribuées jusque février pour tracer le parcours de ses déplacements quotidiens. Des ateliers artistiques composeront une balade sonore spécifique aux routes les plus fréquentées : enregistrement des sons environnants, voix, musiques, messages... En avril, le public est invité à découvrir ces promenades sonores, muni d’un lecteur mp3 et d’une carte de déplacement. atelier multimedia - Ateliers du 12 au 15 et du 19 au 23.03 : 9h>12h et 14h>17h, gratuit // Balades sonores tous les mercredis, samedis, dimanches d'avril, 14h>18h, + 33 (0)3 20 78 20 23, www.mfwazemmes-lille.fr

agenda janvier - août 2012

© Nicolas Clauss

maison Folie Wazemmes, Lille


— p.34

Transformations urbaines Du 23.02 au 15.04

BERLIN & GUIMARAES DESIGN & ART maison Folie hospice d’Havré, Tourcoing Tourcoing est jumelée avec la ville portugaise Guimaraes, Capitale Européenne de la Culture 2012, et avec Berlin Mitte en Allemagne. Deux artistes sont invités à partager la vision de leur ville.

© Alexandra Martini

Dalila Gonçalves - Cette jeune artiste travaille sur l’éphémère et la métamorphose. Ses installations dans l’espace public, questionnent par la diversité des lieux qu’elle investit, les matériaux utilisés (maïs, riz, graines, chocolat) soulignent le caractère éphémère de notre environnement. « Pour Mémoires de papier, je photographie les façades des maisons, j’imprime ces photos sur du papier que je froisse et que je re-photographie, leur donnant une nouvelle dimension, interrogeant le présent, le passé, le souvenir et l'oubli. » Dalila Gonçalves, 2010. L’installation « salario » met en scène la représentation du travail (sel/salaire) où le sel a la valeur de la vie et de l’échange.

Alexandra Martini - « Berlin s’est continuellement réinventée au cours du siècle dernier, son identité s’est construite sur le changement. Pas surprenant alors qu’elle soit devenue la capitale du design Allemand. Le design est issu du changement. Un bon design pense et implique un mouvement en avant, compte tenu de la fonctionnalité, de l’esthétique, de la tradition, des processus et du contexte culturel. » dit Alexandra Martini, l'un des designers les plus dynamiques de Berlin. Elle a créé l’emblématique BerlinBendingTower et conçu la première campagne pour la post-réunification du nouveau Berlin, « Je suis un designer, pas un artiste »* insiste-t-elle. *Extraits de Meet the Germans, Rory MacLean, pour le Goethe-Institut.

Exposition -www.alexandramartini.com - Rencontre avec A.Martini le 23.02,18h, sur le lieu d’exposition – suivie d’un Apéro Design, 18h30, Muba, gratuit, +33 (0)3 59 63 43 53, www.tourcoing.fr

Berlin - Guimaraes, BerlinBendingTower

Les 30 juin et 1er juillet

état des Lieux Maison Folie de Moulins L’artiste photographe Marc Mounier - Kuhn porte un regard sur les multiples transformations de Moulins, notamment l’arrivée de nouveaux équipements culturels. Il retranscrit la parole des habitants glanée au gré de ses explorations dans le quartier. à l'occasion de la 5e édition de Bienvenue à Moulins, promenez-vous dans les rues, à la découverte d’une exposition originale, sous forme de collages sur les murs . Exposition - Moulins, gratuit, +33 (0)3 20 95 08 82, www.mfmoulins-lille.fr

agenda janvier - août 2012

agenda janvier - août 2012

Exposition - dalilagoncalves.blogspot.com, gratuit


Le Papier Du 4.02 au 10.03

— p.37

Esprit Papier maison Folie Beaulieu, Lomme Cette exposition se conçoit comme un voyage. Le visiteur est invité à plonger dans l’univers de quatre artistes plasticiens de la région pour qui le papier est un support de prédilection. On y découvre le travail de Helena Faneca, Bruno Lalau, Carol Levy et Marion Pedebernade. EXPOSITION - Du mardi au vendredi 10>12h et 14h>19h, samedi 10>12h et 14h> 18h, Vernissage le 3.02 à 18h30, +33 (0)3 20 22 93 66, www.ville-lomme.fr

Du 25.02 au 20.05

Papier Libre Le Colysée, maison Folie, Lambersart Depuis les débuts du Paper art, courant né dans les années 1970 aux États-Unis, le papier est devenu une véritable source d’inspiration pour nombre d’artistes. Qu’ils le récupèrent, le transforment, le plient, le froissent ou le découpent... Ainsi, Jacques Declercq (Sangatte) fabrique lui-même son papier, Claudine Latron (Lille) transforme diverses textures végétales en livres-fibres, tandis que Raymond Coronel (Mouscron) privilégie la récupération du précieux matériau. Cette exposition est complétée par des ateliers d’origami. Exposition - Du mercredi au samedi 13h30>18h30 et dimanche 13h>19h, gratuit, + 33 (0)3 20 00 60 06, www.ville-lambersart.fr

Le 30.05

© DR

Le Nautilys, Comines

Papier libre, Jacques Declercq

Paul Maz est un passeur, un magicien qui lègue aux enfants le pouvoir du rêve et de l’imagination. Ses gestes de prestidigitateur sont accomplis avec poésie. L’ « homme aux mille mains » invite les mots de Jean Cocteau, Pierre Gamarra et Paul Fort lors de ses manipulations et effets magiques. Et chacun repart avec un petit plus, indéfinissable. Magie et musique - Jeune Public (5/8 ans), 15h et 18h, + 33 (0)3 20 74 37 40, www.ville-comines.fr

agenda janvier - août 2012

Le magicien de Papier


Jeune Public — p.39

Les 8.02 et 1.04

Aux Commencements maisons Folie Wazemmes et de Moulins, Lille Un spectacle où il est question de l’origine des choses, de l’univers qui s’ouvre, de l’arbre qui pousse... et de petits pieds qui chaussent des bottes rouges, se mettent en marche et explorent l’espace. Des petits pieds que l’on a bien envie de suivre… Spectacle - Cie Zapoï, Jeune Public (18 mois/4ans), m. F. Moulins, 8.02, 10h30, 2€, +33 (0)3 20 95 08 82, www.mfmoulins-lille.fr // m. F. Wazemmes, 1.04, 15h et 17h, 2/3€, + 33 (0)3 20 78 20 23, www.mfwazemmes-lille.fr

Le 10.03

Les Voyages De Marco Polo maison Folie de Moulins, Lille Tout le monde connaît Marco Polo, qui a quitté Venise à 17 ans pour s’engager dans un périple de plusieurs années sur la « Route de la soie »... Saviez-vous qu’il a laissé à ses descendants un livre débordant d’anecdotes méconnues ? Conte musical - Cie du Tire-Laine, Jeune public (8 ans et +), 16h, 5,50 € / 3 € / gratuit moins de 12 ans, +33 (0)3 20 95 08 82, www.mfmoulins-lille.fr

Le 18.04

Plumes Et Nuages

© DR

Le marchand de sable est un enfant qui partage ses rêves. Seulement, le plus féerique d’entre eux lui a échappé. Comment faire pour le retrouver ? La lune, bonne conseillère, l’invite à se rendre chez les Guilidoux pour qui rêves et réalité se mélangent constamment. Pourront- ils l’aider ? Mêlant habilement musique, danse et comédie, les Guilidoux cultivent un univers tout en finesse et poésie.

Aux commencements

conte musical - Jeune Public (2/5 ans), 16h, 6€, + 33 (0)3 20 62 96 96, www.ville-fachesthumesnil.fr, La Cie les Guilidoux présente aussi L’Ours Caméléon à la Ferme d’en Haut, le 22.04, 17h, 4,10€

agenda janvier - août 2012

Les Arcades, Faches Thumesnil


© Simon Wyffels

Le jour où ma mère a rencontré John Wayne

Portrait

« Qu’est-ce que j’ai à dire ? » Cette question taraude Rachid Bouali. C’est son moteur. Comédien, conteur, auteur et metteur en scène, véritable compagnie à lui tout seul, ce Roubaisien de 42 ans construit peu à peu une œuvre. Ses trois dernières créations – Cité Babel (2006), Un Jour J’Irai À Vancouver (2009) et le récent Le Jour Où Ma Mère A Rencontré John Wayne  (2012) – constituent une fresque informelle, une «  épopée des petites gens   ». Pour lui, il s’agit «  d’amplifier le quotidien  », d’y traquer le merveilleux qui se niche au détour d’une histoire apparemment sans importance, d’une expression un peu désuète.

En 2005, Rachid Bouali écrit Cité Babel, pièce tirée de son enfance à la Lionderie, cité de Hem près de Roubaix. En 2008, il enchaine logiquement avec Un Jour J’irai À Vancouver, qui raconte son adolescence, sa rencontre avec le théâtre. Il découvre les filles, le centre social et un monde peuplé des mots de Molière, de Brecht ou de Sophocle. Les femmes jouent un tel rôle dans sa vie qu’elles lui inspirent un hommage collectif  : Le Jour Où Ma Mère A Rencontré John Wayne. L’écriture se veut, à la manière de Dario Fo, engagée, incisive, émouvante et drôle. « Tous les matins ma mère me racontait ses rêves… dit l’artiste. Ces récits à vous couper le souffle étaient un savant mélange entre sa Kabylie natale et sa condition de femme de ménage, le tout servi par des acteurs américains du feuilleton qu’elle avait vu la veille à la télé. Tout y était : plans larges, travelling, champs contre-champs… J’étais face à elle comme devant un écran de la Métro Goldwyn Meyer. Et ça me mettait en retard pour l’école. »

Adolescent, Rachid Bouali découvre les planches grâce à un atelier-théâtre dans le quartier de la Lionderie, à Hem, à un jet de pavé de Roubaix. Plus tard, il fonde le Théâtre de L’Aventure, monte quelques pièces, avant de partir à Paris pour suivre le prestigieux cours Jacques Lecoq. Armé de ce précieux bagage, le conteur se pose la sempiternelle question : « Qu’estce que j’ai dire ? » Alors, l’homme de théâtre puise dans ses souvenirs, son univers, sa famille, ses rencontres, le commerçant du coin...  «  N’importe quel thème peut devenir théâtral, confie Rachid. Il faut simplement dénicher les petits détails qui peuvent former une histoire  ». Le comédien effectue un travail de collecte auprès des habitants des quartiers populai-

— p.41

Les 12 et 14.04, 20h30 et le 13.04, 14h30, Tourcoing, maison Folie L’Hospice d’Havré, Tourcoing, 7,70€ / 5,30 € (moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, et groupes de +10 personnes), + 33 (0)3 59 63 43 53 // Cité Babel :19, 20 et 21.05, Armentières, le Vivat (hors les murs), gratuit // Un Jour, J’irai À Vancouver, le 22.05, 20h30, Armentières, Le Vivat, 6 à 18 €

res – du Nord-Pas de Calais jusqu’en Bretagne, au gré des tournées et des rencontres. Car il demeure un amoureux des expressions populaires, des caractères, des tournures de phrases, des figures locales. Sans jamais tomber dans le pittoresque : « Quel que soit le lieu où je joue, d’un centre-ville jusqu’au village le plus reculé, lorsque je décris un personnage, les gens reconnaissent un voisin, un parent, ou eux-mêmes  ». D’ailleurs, chacun pourra sans doute entrevoir sa propre mère dans Le Jour Où Ma Mère A Rencontré John Wayne, son dernier spectacle en date. Qui pose une dernière question : « C’est quoi une vie ? Qu’est-ce qu’il nous reste ? Il ne nous reste que des histoires, le reste, on s’en fiche ! ». x


Et aussi... — p.43

Tous les jeudis (ou presque)

Les Jeudis Musique La Condition Publique (l’Alimentation), Roubaix Un salon de musique à Roubaix, pop, rock, rap, électro, pour ceux qui pensent avec les oreilles ! Philippe Cunat, alias Brother Jam, musicien-baroudeur de la scène régionale et Bénédicte Froidure, alias DJ Sylvie Cious, programmatrice avertie de la Cave aux Poètes, s’associent pour écrire la programmation des jeudis musique du café de la Condition Publique : premières tournées, sorties d’albums, nouveaux sons, concerts intimes . . . musique - The Hoquets + Les Terrils (26.01) // Nostalgia 77 (2.02) // Dirty Beaches + Piano Chat (16.02) // All Cannibals + Bison Bisou (23.02)... 20h, 2 €, +33 (0)3 28 33 48 33, www.laconditionpublique.com

Du 28.01 au 3.02

Vivat La Danse ! 15e édition Le Vivat, Armentières

Vivat la danse, Black'n'blues

Danse contemporaine - Cecilia Bengolea & François Chaignaud Danses libres, Mylène Benoit , Wonder (trois soli / étude #1 / création), Rien ne se perd, rien ne se perd, rien ne se perd : installation (Antoine Defoort), Them no go see : avant-première (Sophiatou Kossoko), Le vrai spectacle (Joris Lacoste), L’art est la question (Perrine Maurin), 60 minutes d’opportunisme (Ivana Müller), Luisance (Alban Richard), Black’n’blues : le bal nègre (Mark Tompkins), Je suis venue (Yalda Younes & Gaspard Delanoë) Navette gratuite Lille-Armentières tous les jours, Programme complet disponible sur simple demande, 6 à 18 €, + 33 (0)3 20 77 18 77, www.levivat.net

agenda janvier - août 2012

© Gilles Toutevoix

D’où vient cette envie d’entendre les mots sortir des corps ? La danse ne se suffirait-elle plus à elle-même ? Le langage des corps ne nous parlerait-il plus ? Cette 15e édition de Vivat la danse ! met en avant des artistes qui ont ressenti à un moment de leur parcours cette nécessité de « prendre langue ».


Et aussi... Le 10.02

— p.45

Chloe Mons Ferme d’en Haut, maison Folie Villeneuve d’Ascq Chloé Mons présente son troisième album, Walking. empreint de blues africain et américain, il déploie rythmes tribaux, percussions insolites et yukulélé électrique. Formule brute avec Yann Péchin, guitariste de Miossec et Bashung. musique - 1ère partie : We are the birds, lauréats de tour de Chauffe 2011, 21h, 6,10/4,10 €, + 33 (0)3 20 61 01 46, www.villeneuvedascq.fr

Le 15.02

Le contraire de l’amour maison Folie Beaulieu, Lomme Une création théâtrale tirée du Journal de Mouloud Feraoun, romancier algérien de culture française, instituteur et ami de Camus. Sur la base de ce texte entamé en 1955 et tenu jusqu’à la veille de l’assassinat de l’auteur par l’OAS (le 15 mars 1962 à Alger), on découvre le quotidien de la guerre, vécue depuis un village kabyle. Théâtre - Cie Passeurs de Mémoires, Théâtre, 20h30, 9 €/5 €/1 Crédit Loisirs, +33 (0)3 20 22 93 66, www.ville-lomme.fr   

Les 18 & 19.02

Hartelijk Welkom Aan De Belgen*… Une Fois !

Chloé Mons

* Bienvenue aux amis belges Marionnettes / Théâtre d'objets - 16h>20h, 5,50/3 € le spectacle (gratuit moins de 12 ans), +33 (0)3 20 95 08 82, www.mfmoulins-lille.fr

agenda janvier - août 2012

© Pierre Terrasson

maison Folie de Moulins, Lille Si vous aimez l’humour et le surréalisme belges, vous n’allez pas être déçus ! Nos talentueux voisins débarquent à Lille avec une machine foldingue, des marionnettes décapantes, de vieilles poupées chinées, un savant fou et quelques légumes animés… ça saurait vous donner la frite ou bien ?!


Le 17.03

Festival Passe le pont ! Le Nautilys, Comines

— p.47

Après le succès de la première édition, en février 2011, le Nautilys, la Maison des jeunes Carpe Diem et la médiathèque de Comines Belgique décident de remettre le couvert ! Avec les même objectifs : mettre en valeur des groupes amateurs et intensifier les relations culturelles transfrontalières. De part et d’autre du pont-frontière, on croise ainsi les nouveaux talents de la chanson belge ou française.

© Jamel Shabazz

Musique - Le 2.03, 20h, Nautilys : La Moustache de Martin Pinpin, Cypérus, Lucie Carton // le 3.03, 20h, Centre Culturel Comines-Warneton (2, rue des Arts) : My Disco Jacket, HENRI IV, We Are Enfant Terrible, 20h, entrée libre, + 33 (0)3 20 74 37 40, www.ville-comines.fr

Taklamakan Ferme d’en Haut, maison Folie Villeneuve d’Ascq

Et aussi... Du 11.02 au 25.03

Represent : 1980-2011, une rétrospective de Jamel Shabazz (New-York) agenda janvier - août 2012

maison Folie Wazemmes, Lille Reconnu comme l’un des plus grands photographes de sa génération, Jamel Shabazz prend, depuis plus de 30 ans, des clichés des gens qui l’entourent, notamment la jeunesse noire et latino-américaine. Témoin d’une époque et d’un mode de vie, son travail, basé sur les rencontres et les métissages, a largement contribué à la reconnaissance de la jeunesse noire et latino-américaine. Cette rétrospective, présentée à l’occasion de la sortie de son dernier livre est scénographiée par Mikostic et La Yeah! Prod, sur une bande son originale de Boulaone. Exposition - Du mercredi au samedi 14h>19h, dimanche 10h>19h, gratuit, + 33 (0)3 20 78 20 23, www.mfwazemmes-lille.fr

Fondé par Alhoucin Djara, Gérald Dumont et Corinne Masiero en 1997, le Théâtre K n’a jamais cessé de renaître. À chaque spectacle, la compagnie explore de nouveaux territoires. Tel est le cas avec ce road-movie théâtral. Damien, 20 ans, rejoint Pékin par le transsibérien pour s’éloigner de ce monde qu’il n’aime pas. Il partage son compartiment avec Monsieur Henry, vieil homme se proclamant « Monarque du royaume autonome et nomade de providence ». Spectacle - 20h30, 6,10/4,10 €, + 33 (0)3 20 61 01 46, www.villeneuvedascq.fr

Le 6.04

Les Violons Barbares Les Arcades, Faches Thumesnil Chevauchées dans les steppes d’Asie Centrale, folklores balkaniques, sonorités méditerranéennes, légendes nord-américaines… Dès les premiers sons, on devient complice de ce jeu où chaque musicien laisse libre court à sa créativité. Deux violons extraordinaires (la gadulka bulgare et le morin khuur, violon « cheval » mongol), une voix au timbre époustouflant, reflet de la richesse de la tradition vocale de Mongolie et des percussions atypiques nourrissent ce spectacle venu d’ailleurs. musique - 20h30, 13/10€, + 33 (0)3 20 62 96 96, www.ville-fachesthumesnil.fr

agenda janvier - août 2012

Represent

Le 23.03


© DR Le Tati Roulant

Et aussi... Le 22.07

Tati Roulant

agenda janvier - août 2012

Le Colysée, maison Folie, Lambersart Le Tati Roulant ? Késako ? Un drôle de bus qui sillonne notre région et carbure aux pellicules 16 mm. Cet ovni capable de se transformer en salle obscure ou en salle de spectacles a été imaginé par Marie et Rémi, deux Lillois passionnés de 7e art. À bord de leur charmant « Théâtre Ambulant Très Intimiste » (TATI) : vingt sièges tout au plus encadrent un vieux projecteur dont le doux bruit agrémente des films d’animation, des fictions ainsi que toutes sortes d’expérimentations exclusivement puisées dans le répertoire des seventies. Prenez donc votre ticket ! Cinéma - Dans le cadre des dimanches au bord de l’eau. 4 séances, gratuit, + 33 (0)3 20 00 60 06, www.ville-lambersart.fr


édition + Communication info@lastrolab.com

L’astrolab*

La Condition Publique Roubaix La Ferme d’en Haut Villeneuve d’Ascq Le Colysée Lambersart Le Fort de Mons Mons en Baroeul Le Nautilys Comines Le Vivat Armentières Les Arcades Faches-Thumesnil maison Folie Beaulieu Lomme maison Folie L'Hospice d'Havré Tourcoing maison Folie Moulins Lille maison Folie Wazemmes Lille

www.lillemetropole.fr

LilleMap Fabriques culturelles  
LilleMap Fabriques culturelles  

Répertoires de Fabriques culturelles

Advertisement