Page 1

RApport d’aCtivIté 2012 ……………………………………………………… Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


SOmmaire 01 .

lA Ligue PdL en ChiffrEs

p. 4

02 .

aSSOCiatioN De JeUNeSSe ET D’eDuCATion PoPULaiRe

p. 6

• •

03 .

2.1 Jeunesse

2.1.1 : Junior Association 2.1.2 : Service Civique 2.1.3 : Participation des Jeunes en Région 2.14 : BAFA 2.2 Vie Associative 2.2.1 Centre de Ressources A la Vie Associative 2.2.2 Dispositif de soutien à la fonction employeur 2.3 Les Réseaux Régionaux 2.3.1 : CRAJE 2.3.2 : CPCA

MouvEment ComplémentaIre de l’Ecole • • •

• •

p. 20

3.1 Lire et Faire Lire 3.2 Festimalles 3.3 Lutte Contre les discriminations… 3.3.1 Semaines d’éducation contre le racisme 3.3.2 : Actions Ressources …. 3.3.3 : Jouons la carte de la fraternité 3.4 Vacances / Classes de découvertes 3.5 Les Réseaux 3.5.1 GRAINE 3.5.2 Exposcience 3.5.3 CAPE

04 .

Les FederAtions Sportives

05 .

Avec le Conseil régional des Pays de la Loire :

Un partenarIat privilEgié

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

p. 29

p. 33


la LIgue PdL en ChiffrEs

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


4

1. Les structures affiliées en 2011/2012 ………………………………………

La Ligue de l'enseignement des Pays de la Loire est l'Union des Fédérations des Amicales, Associations et Œuvres Laïques des départements ligériens. La Ligue régionale compte en 2012 : 1 367 structures affiliées aux fédérations départementales de la Ligue regroupant 96 045 adhérents dont 56 122 jeunes et enfants et 39 923 adultes.

La dernière Assemblée Générale de la Ligue de l’Enseignement Pays de la Loire s’est tenue le 25 avril 2012. Le rapport d’activité présente ici les actions de la Ligue depuis cette Assemblée Générale jusqu’à celle qui se tient aujourd’hui, le 17 avril 2013. Depuis cette Assemblée Générale, la Ligue PdL a tenu 8 réunions statutaires : 4 bureaux et 4 conseils d’administration, l’un d’entre eux ayant fonctionné en journée d’étude. Nouveauté importante depuis la dernière Assemblée Générale, la structuration de l’union régionale s’est traduite par la création de nouvelles méthodes de fonctionnement entre les fédérations. Ainsi les secrétaires généraux et délégués généraux des fédérations se réunissent désormais entre eux, de manière régulière - 5 réunions de l’exécutif régional - pour mieux gagner en cohérence et en opérationnalité.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


Association de jeunEsse et D’edUcation PopulaIre

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


6

2.1

JeUnesSe ………………………………………………… Le manifeste Faire Société de la Ligue évoque l’urgence «…d’encourager des formes élargies et nouvelles de participation civique et de consultation populaire, de valorisation de l’engagement social et de prise en compte de la jeunesse comme une ressource culturelle, politique et sociale majeure». La Ligue PdL fait de la place de la jeunesse un axe fort de son projet régional. L’articulation de plusieurs dispositifs portés par les fédérations, coordonnés par l’union régionale et soutenus pour certains par le Conseil régional des Pays de la Loire, permet de favoriser l’émancipation, l’autonomie, l’expression, la prise d’initiative des jeunes. La Ligue des Pays de la Loire continue ainsi sa démarche d’acteur de l’éducation populaire et de la jeunesse. Elle s’appuie notamment sur les Juniors Associations, le Service civique, la démarche de participation initiée dans le cadre du Conseil Régional des Jeunes ou encore les formations BAFA.

Les chiffres

2.1.1 Junior associAtion La Junior Association Année permet aux jeunes Nombre de Juniors mineurs de s’organiser Associations pour mener à bien un En Pays de Loire projet associatif, afin d’apprendre, créer, agir et devenir des citoyens à part entière. L’ambition commune est de contribuer à changer l’image de la jeunesse, pour que les rapports entre les générations ne soient plus fondés sur la méfiance. Il faut laisser aux plus jeunes une chance d’apprendre, de proposer, de se faire leur place. La Juniors Association leur offre un cadre émancipateur, où peut s’épanouir, dans son rapport à l’autre, l’estime de soi et la dignité… Cet espace d’auto-organisation des jeunes, favorisant la prise de responsabilité est la condition de l’épanouissement de la citoyenneté. Tous les jeunes qui se sont investis dans une Junior Association pourront vous le dire : on peut avoir 17 ans, et ne pas manquer d’expérience.

Extraits du projet du Réseau National des Juniors Associations

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

34

52

64

70

79

69

78

Dans les Pays de la Loire en 2012, on comptait 78 Juniors Associations. Les 5 fédérations départementales de la Ligue sont impliquées dans le dispositif en tant que relais départementaux. L’évolution du nombre de Juniors Associations est un indicateur à relativiser. En effet, la Junior Association est une première expérience de vie associative et les aléas de la vie scolaire, professionnelle, personnelle ou associative des jeunes peut impacter leur implication au sein de leur Junior Association. La hausse tendancielle du nombre de JA qui s’était infirmée l’an passée, revient cette année vers une dynamique globale. Cela pourrait se révéler paradoxal au regard de certaines études menées sur la jeunesse, études qui définissent un « militantisme zapping » de la part des jeunes qui semblent être de moins en moins attirés par les formes traditionnelles d’engagement. La relative souplesse du dispositif JA peut permettre aux jeunes de trouver un cadre adapté à ces nouvelles formes d’engagement. C’est une des hypothèses à envisager.


7

Implantation géographique des Juniors Associations au 31/12/2012

Les actions réalisées Sensibilisation : La Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire a mené cette année plusieurs actions novatrices, spécifiquement en direction des acteurs susceptibles d’accompagner des projets à l’initiative de jeunes dans les champs éducatifs et socio-éducatifs. Plusieurs temps de présentation, d’information ont ainsi été réalisés. En direction des stagiaires BAFA en avril, auprès des stagiaires du Certificat de Qualification Professionnelle piloté par le CR UFOLEP, en direction des associations affiliées lors des réunions des 12 secteurs géographiques, auprès des animateurs employés par les structures jeunesse et des accompagnateurs locaux des JA. Une page sur le dispositif des Juniors Associations a été insérée dans le guide remis à tous nos

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

directeurs de séjours de vacances ainsi qu’aux animateurs. Partant du constat que le canal des structures socio-culturelles n’était pas suffisant pour diffuser l’information au plus grand nombre, des actions spécifiques ont été déclenchées avec l’Education Nationale : • Formation des CPE La Ligue a fourni des outils à la Déléguée Académique à la Vie Lycéenne (Rectorat de Nantes) afin qu’elle présente ce dispositif et les enjeux sous-jacents lors de ces réunions Vie lycéenne avec les Conseillers Principaux d’Education de collèges et lycées en Loire Atlantique lors du premier semestre (70 personnes). De même, d’autres CPE ont pu assister à des témoignages de jeunes lors du Rallye-citoyen organisé en LoireAtlantique (43 adultes). Suite à cette première phase, la Ligue est intervenue, avec l’appui du Réseau National des Juniors Associations, auprès des 78 CPE des départements de Vendée et de Mayenne lors du second semestre, afin de favoriser l’accompagnement des projets associatifs à


8 l’initiative de jeunes dans un cadre scolaire. Les différentes modalités d’investissement des mineurs dans la vie associative ; la question de la pré-majorité associative, la réglementation spécifique des FSE et des MDL et la posture d’un accompagnateur de projets collectifs de jeunes ont constitué les axes de ces interventions.

Création d’outils De nombreux outils permettant aux jeunes et aux équipes éducatives de favoriser les projets à l’initiative de jeunes ont été crées en 2012. Certains sont publiés sur le site web de la Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire : o Un guide au sujet des associations loi 1901 dans les lycées o Des statuts-types commentés pour fonder une association de type loi 1901 dans un lycée o Un guide au sujet de la Maison Des Lycéens o Un modèle de règlement intérieur de Maison Des Lycéens commenté Initiation à la vie associative : La Junior Association permet à ses jeunes membres de s’expérimenter sur le fonctionnement démocratique associatif. C’est le principal travail d’accompagnement qu’ont à mener les relais départementaux et locaux. Le suivi personnalisé de chaque Junior Association permet de les initier par exemple à la comptabilité, aux pistes de

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

financements selon leur projet, à l’organisation d’évènementiel, à la communication interne et externe, permettant ainsi aux jeunes de se «frotter» à la vie associative sur les aspects de vie de groupe, de gestion de projet… Ils développent ainsi un ensemble des compétences sociales transversales réappropriables dans le cadre de projets personnels, professionnels, étudiants, associatifs. Les efforts déployés par les fédérations départementales de Sarthe et de Vendée ces dernières années, pour développer le tissu Junior Association, trouvent désormais écho à travers la meilleure répartition territoriale constatée l’an passé qui tend à se pérenniser. Les outils de communication développés par la Ligue PdL ont été un des éléments facilitateurs de ce déploiement sur l’ensemble du territoire régional.

Valorisation des actions menées par les Juniors Associations : La rencontre régionale des Juniors Associations, le 31 octobre 2012 au lycée agricole du Fresne, à Ste Gemmes Sur Loire (49). Les objectifs pour cette rencontre étaient : La valorisation des pratiques et de l’engagement des Juniors Associations et de jeunes en Service Civique La mise en réseau des JA et des accompagnateurs locaux 12 Juniors Associations, soit 15% des Juniors Associations de la région, ont participé à la rencontre régionale représentant environ 150 jeunes ligériens. 65 personnes au total sont venues à la rencontre : membres des Juniors Associations, membre du Réseau National des Juniors Associations, partenaires, administrateurs bénévoles de la Ligue PdL, jeunes engagés en service civique, salariés des fédérations et de l’union régionale et accompagnateurs locaux. La formule de ces rencontres a évolué au cours de ces dernières années, il conviendra de nouveau de réinterroger la forme de la rencontre en 2013.


9 32 premières habilitations ont été délivrées cette année. Ce chiffre est à mettre en relief puisque « seulement » 18 nouveaux projets avaient vu le jour en 2011. Ceci implique un accompagnement spécifique étant donné le turn-over important induit par la nature même des Juniors Associations. Quelques freins sont encore à lever pour accentuer la conduite de projets associatifs à l’initiative de jeunes mineurs, notamment en ce qui concerne les diversités des politiques jeunesses conduites par les acteurs institutionnels en fonction des départements.

2.1.2 ServIce CivIquE Le but La Ligue permet aux jeunes de 16 à 25 ans de s’engager dans les fédérations ou, dans des structures affiliées, en tant que fédération réalisant de l’intermédiation. L’engagement, thème central de notre démarche de Service Civique Le dispositif apparait comme la possibilité de promouvoir une idée de l’engagement comme facteur structurant et porteur de sens pour les jeunes, détaché pour un temps de la question de l’employabilité du jeune, même si cette dernière reste une préoccupation majeure des jeunesses. La Ligue a donc développée son action en lien avec deux points forts : • un dispositif accessible à toutes et tous : les jeunes de conditions disparates sont foncièrement inégaux devant l’engagement tant par leur capital culturel ou social que par leur lieu d’habitation, certains secteurs du territoire restant difficile d’accès aux jeunes de par les problèmes de mobilité qu’ils peuvent rencontrer par exemple. Par ailleurs, la préoccupation de l’engagement ne préexiste pas forcément à l’engagement lui-même. Les fédérations ont selon les territoires développés des expérimentations afin de répondre à cet objectif : citons l’expérimentation « jeunes décrocheurs » en FOL 49 • une démarche pédagogique forte d’appui aux jeunes, tant dans la réalisation de la mission que dans l’adéquation de celle-ci avec leur projet personnel d’engagement. C’est donc pour partie la qualité de l’accueil que nous proposons qui conditionne l’existence de l’idée ou la conscience d’être engagé. Le Service Civique rejoint donc le projet d’éducation populaire de notre mouvement, s’inscrivant dans notre mission de conscientisation de la participation de chacun à un projet collectif transformant.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

CHIFFRES

En 2012, les fédérations ont accueilli 77 volontaires en service civique pour des missions sportives, culturelles, liées aux Juniors Associations, d’Education à l’environnement…

Place des jeunes dans notre mouvement et idéal démocratique L’expérience associative proposée aux jeunes participe à la réalisation de notre idéal démocratique : le volontariat fait toucher l’intérêt d’un parcours collectif audelà du parcours individuel. S’engager auprès et avec les autres, pour agir ensemble et pour tous dans une démarche d’éducation populaire. Ainsi, les jeunes volontaires nous invitent à retisser des liens avec ce qui fait sens dans l’action associative. Le service civique réactualise la question de nos rapports au Politique, vient interroger la place des jeunes dans nos organisations, et in fine, le renouvellement des instances dirigeantes associatives. Plutôt que de nous interroger sur le civisme des jeunes, nous choisissons donc de nous placer du point de vue des associations : Qu’est-ce qu’une association ? Quel est son sens aujourd’hui ? Comment participer de la dynamique de transformation sociale incluante, non normative, et ouverte au savoir et à l’apport de chacun au collectif quelles que soient ses compétences de base ?


10 Du rapport aux services publics Une de nos préoccupations a été satisfaite pour partie cette année : il s’agissait de l’appui à l’action de formation obligatoire et la mise en œuvre effective pour tous les jeunes indépendamment de l’agrément de la structure d’accueil (régional ou national). Dès l’origine du dispositif nous nous étions positionnés pour mettre à profit notre dimension pédagogique à l’ensemble des jeunes du dispositif au-delà de ceux accueillis par nos mouvements, Nous restons sur cette constante, tout en étant attentifs à ce que cette obligation de formation civique et citoyenne soit maintenue, que le jeune soit en établissement scolaire ou dans une déclinaison d’agrément national, certains flous n’étant pas encore levés à ce sujet. Le Service civique se déploie dans un cadre contextuel complexe et vient croiser d’autres déclinaisons de politique publique en faveur des jeunes comme les Emplois d’avenir. Les associations tout en étant très consciente de leur rôle social décliné au quotidien, peuvent avoir le sentiment d’une attente très forte de leur implication dans la déclinaison des politique publiques, sans en avoir forcément les moyens et au risque de se voir s’éloigner de leur projet associatif. Notre action d’accompagnement des associations se décline donc bien dans la compréhension du bon dispositif adapté à chaque mission et dans l’appui dans la durée des associations s’engageant dans ses dispositifs (via les fédérations départementales).

lutte contre les discriminations), ou/et de les outiller pour mieux valoriser les compétences acquises dans le cadre de leur mission. Les formations civiques et citoyennes se sont donc déroulées dans tous les départements de la région cette année, avec plus de 170 jeunes formés durant le second semestre 2012. Tous les jeunes en service civique accueillis par la Ligue ont bien été accompagnés régulièrement, parfois avec un double tutorat lorsqu’ils étaient en service civique dans une association affiliée.

Formation des tuteurs La Ligue de l’enseignement et Unis-cité forment conjointement les tuteurs des jeunes engagés en Service Civique, afin de : ·

cerner l’esprit et le cadre spécifique du Service Civique

·

identifier leur rôle de tuteur vis-à-vis des jeunes volontaires

·

préparer l’accueil des volontaires, l’encadrement et la formation

·

préparer « l’après Service Civique » des volontaires

·

échanger autour de situations vécues de tutorat

·

construire et partager des outils d’accompagnement de volontaires en Service Civique

Les actions réalisées Formations civiques et citoyennes Dans une démarche volontariste, la Ligue a mobilisé son réseau pour permettre à tous les jeunes engagés en service civique sur l’ensemble du territoire régional de bénéficier de la formation civique et citoyenne. De plus les fédérations sont allées au-delà de la règlementation qui impose 2 jours de formations, en offrant la possibilité aux jeunes de suivre une troisième journée de formation optionnelle. Cette troisième journée leur permet de découvrir des institutions républicaines et des lieux ressources (entretien avec des magistrats / visite de tribunal, découverte des PIJ, de missions locales, d’associationsressources sur des thématiques telles que la

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

Ces journées permettent également d’identifier d’éventuels besoins ou attentes pour mettre en place d’autres temps d’échanges dédiés ou mettre en place des outils mutualisés.


11 FoRMATioN DES TUTEURS 2012 Département Lieu Date Nb tuteurs Nb structures Information orientation Maine et Loire Angers 07-févr 12 8 Notre expertise sur Loire Atlantique Nantes 07-mars 26 15 ce dispositif liée à Mayenne Laval 09-mars 12 11 notre accueil de Sarthe Le Mans 08-juin 13 22 volontaires sur Sarthe Le Mans 17-sept 14 25 plusieurs années, Vendée La Roche sur Yon 03-oct 12 10 nous permet aussi Loire Atlantique Nantes 23-oct 23 21 de jouer un rôle TOTAL 132 92 d’information et d’orientation auprès des associations et des La Ligue s’est donc fixée des objectifs de collectivités qui nous sollicitent. Ce rôle est qualité qui vont au-delà du cadre commun, notamment assuré par le Centre Régional de notamment en ce qui concerne les horaires Ressources à la Vie Associative, et relayé de missions de 24h hebdomadaires et le fait par les fédérations départementales. que les jeunes postulent sur des missions Concernant le nombre de sollicitations qui correspondent à leurs appétences, d’associations et de collectivités sur le préalable fondamental pour nous de Service Civique, le centre de ressources l’engagement. régional à la vie associative et les fédérations ont estimé le nombre de La Ligue de l’enseignement des Pays de la sollicitations de collectivités et d’associations Loire siège au sein du Groupe Régional à 400 en 2012. d’Appui du Service Civique en la présence de Florence Lacaze, mandatée à ce titre. Ce Coordination et représentation comité de coordination a pour programme Un travail collaboratif avec les acteurs du de réflexion : les questions du tutorat, de réseau Ligue et avec certains partenaires l’intermédiation, des missions spécifiques nous ont permis d’harmoniser les missions dans la culture, la mise en place du service en veillant à leur qualité et à leur éthique civique dans l’éducation nationale. La Ligue (les fiches mission sont mises en ligne sur le y défend les valeurs portées par le site www.associations-Ligue PdL.org). Les mouvement, notamment concernant la associations qui bénéficient de l'agrément qualité de l’accompagnement, la nature et la de la Ligue pour l'accueil de volontaires en durée des missions qui doivent avant tout service civique s'engagent à : être bénéfiques pour les jeunes engagés. • Ouvrir le service civique à tous les jeunes : la motivation et le partage d'un La question de la place des jeunes dans le projet commun, seuls critères de Service Civique est réinterrogée, dans la recrutement. mise en œuvre de la phase numéro deux du • Veiller à ce que le volontariat ne dispositif : l’accessibilité à toutes et tous et fragilise ni l'emploi ni le bénévolat : en donc une première déclinaison avec définissant clairement la mission et la place l’éducation nationale via le service civique du volontaire dans l'association. décrocheur et une seconde à venir sur • Lutter contre la précarité des jeunes : l’accès aux jeunes en situation de handicap . en aidant ceux qui le souhaitent à construire Si la Ligue ne peut que se féliciter de cette un parcours professionnel au sein de la nouvelle étape, dans une région ou le niveau Ligue de l'enseignement. des jeunes en service civique est plutôt au • Donner aux jeunes les moyens d'être niveau de la licence, il n’en reste pas moins acteurs de leur mission : un vrai projet que la mise en œuvre repose la question des en autonomie, défini avec le volontaire. moyens d’action. Nous devons à ces jeunes • Accompagner les volontaires : chaque de leur faire bénéficier d’un jeune a un tuteur formé selon une démarche accompagnement à la hauteur de leur commune à la Ligue de l'enseignement. difficulté, cohérent avec notre engagement • Faire participer pleinement les pour un service civique vecteur de la volontaires à la vie du mouvement et construction de l’identité citoyenne de leur donner envie de s'investir dans nos l’individu et de son épanouissement social. associations après le service civique.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


12 chiffres

2.1.3 PARticipation des JeUNES EN ReGiON Le but Depuis 2010, sous l’impulsion du Conseil Régional et en partenariat au sein du Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire, la Ligue œuvre pour favoriser l’implication des jeunes dans la vie publique, la prise en considération de leurs préoccupations. Ainsi, en 2012 la Ligue PdL a participé à l’animation du Conseil Régional des Jeunes, et pour préparer ce-dernier, à l’animation de groupes de jeunes constitués, sur l’ensemble du territoire régional lors des phases dite de « Participation des jeunes en Région ».

6 groupes de jeunes, issus de 4 départements ont participé à cette démarche en 2012, soit 62 jeunes de 15 à 30 ans. Les thèmes sur lesquels les jeunes ont débattu cette année ont été : la lutte contre les discriminations, la mise en place d’un Pack Santé à leur destination, les dispositifs d’aide du conseil régional existants. Les jeunes ont ainsi échangé et fait émerger des propositions au cours de plusieurs rencontres de proximité sur leur territoire de vie. Ces propositions ont ensuite fait l’objet d’une présentation lors de 5 forums départementaux, lors desquels les volontaires ont été sollicités pour participer au Conseil Régional des Jeunes, au siège du Conseil régional. Ensuite, les propositions émanant du terrain ont été présentées et mises au débat avec les élus du Conseil régional lors de 4 plénières.

Nos objectifs sont de pouvoir : - Favoriser l’expression de la parole des jeunesses (15-30 ans) sur les politiques publiques - Permettre un dialogue fort et permanent entre les jeunesses sur le territoire régional - Favoriser la reconnaissance de la parole des jeunes comme éléments de contribution citoyenne venant nourrir les réflexions des institutions pour l’élaboration des politiques publiques Un travail d'évaluation de la prise en compte de la parole des jeunes au sein du Schéma Régional des Jeunesses a permis d'affirmer objectivement que leurs paroles avaient une réelle résonance dans le cadre de l'élaboration des politiques publiques les concernant. Cet élément essentiel de crédibilité de la démarche a été un facilitateur pour encourager les jeunes à s'engager dans cette nouvelle saison du Conseil Régional des Jeunes.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

Les actions réalisées Lors des rencontres de proximité les animateurs/trices des fédérations ont été mobilisés, lors des temps de regroupements départementaux et régionaux, la Ligue PdL a mobilisé en 2012 une animatrice : Les animateurs/trices des rencontres de proximités sont identifiés comme les réels leviers de la démarche. Ce sont eux et elles qui au-delà d'animer les rencontres de proximité vont être les relais de la démarche sur le territoire et vont en assurer la continuité. Ils sont les vecteurs essentiels de la mobilisation des jeunes sur les rencontres mais aussi dans l'engagement sur la suite de la démarche. Il paraît alors indispensable que les animateurs/trices maîtrisent l'ensemble de la démarche, connaissent l'institution régionale et ses politiques à destination des jeunesses afin de pouvoir accompagner au mieux les jeunes. La tranche d'âge impliquée –15/30 ans– étant large, certaines thématiques restent difficilement abordables collectivement pour certains groupes. Aussi, il sera important de maintenir le principe de thématiques d’interpellation qui fassent sens pour eux et qui s’intègrent dans une politique forte du Conseil Régional tel qu’a pu l’être le Schéma Régional des Jeunesses.


13

2.1.4 BAFa L’objectif premier de notre projet éducatif est de former des citoyens libres et indépendants, capables de réussir leur vie professionnelle et leur vie privée. Ce rôle devient essentiel dans la réduction des inégalités. Toutes les actions menées par la Ligue de l’enseignement -mouvement laïque d’éducation populaire- ont pour ambition de donner à l’enfant les outils permettant à sa personnalité toute entière de s’éveiller et de s’affirmer. Pour cela, il est nécessaire et indispensable de se référer aux principes fondamentaux suivants : •

Avoir une démarche laïque

Favoriser un fonctionnement démocratique

Favoriser l’épanouissement de l’enfant

Favoriser l’autonomie de l’enfant

Favoriser la socialisation de l’enfant

C’est en partant de ces principes que sont élaborées les formations d’animateurs et de directeurs BAFA / BAFD de la Ligue PdL. La Ligue de l’Enseignement a créé en 2012 une commission nationale BAFA / BAFD afin de redynamiser cette action au sein de notre mouvement. La création d’un statut de volontaire de l’animation participe à cette volonté de renforcer la formation citoyenne des animateurs et directeurs BAFA et BAFD.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

chiffres En 2012, 201 stagiaires ont suivi un stage de formation BAFA avec la Ligue de l’Enseignement Pays de la Loire : 103 en formation générale BAFA 98 en BAFA

formation

approfondissement

Si les stages de formation générale ont un taux d’inscription très satisfaisant, les stages d’approfondissement attirent plus ou moins en fonction des thématiques.

Les actions réalisées L’accueil de handicap

stagiaires

en

situation

de

La Ligue PdL attache une attention particulière à l’accueil de stagiaires BAFA/BAFD en situation de handicap sur les stages BAFA/BAFD. Dans ce sens, elle est signataire de la Charte « Accueil Handicap Animation ». Elle s’engage à permettre une plus grande accessibilité sur ses stages de formation BAFA/BAFD mais aussi à favoriser l’accueil et l’accompagnement de stagiaires en situation de handicap sur ses accueils collectifs de mineurs (stage pratique).


14

Les équipes de formateurs Une équipe de 15 à 20 formateurs se mobilisent tout au long de l’année autour des thématiques liées à l’engagement des jeunes. L’organisation de journées de formation ou de week-end d’échanges permet de réunir ces jeunes formateurs et de développer une vraie dynamique de groupe autour de l’engagement des jeunes en 2012. Le BAFA est plus que jamais un lieu d’émancipation et de développement de l’autonomie pour tous ces jeunes qui découvrent par la même occasion les valeurs de l’éducation populaire. La lutte contre les discriminations, l’éducation populaire, le handicap et les droits de l’enfant auront été les sujets d’étude de cet exercice. Les thématiques sont nombreuses et la transmission de valeurs et de méthodes pédagogiques portent notre équipe de formateurs qui s’étoffe un peu plus chaque année.

La communication Suite aux statistiques effectuées à l’inscription, les stagiaires prennent connaissance de nos stages BAFA dans leurs lycées et sur internet. Les brochures sont donc diffusées dans les lycées et locaux « jeunes ». Un nouveau référencement a été effectué sur internet (formationanimation.com) le 4 janvier 2013, depuis 3 demandes reçues par ce site. Un effort est fait sur les réseaux sociaux : notamment une actualisation des informations concernant les stages et autres articles/vidéos/annonces d’emploi pouvant intéresser les stagiaires. Une information dans les lycées pourrait se généraliser sur la région afin que chaque lycéen puisse connaître cette forme d’engagement. Le pass « CULTURE/SPORT » est d’ailleurs systématiquement mis en valeur.

L’avenir des formations Le Contrat d’Engagement Educatif n’est plus un cadre adapté aux centres de vacances, il convient d’envisager l’avenir des formations au regard des 9 propositions formulées par la Ligue pour la mise en place d’un statut du volontariat de l’animation n°1 : un statut au service des missions relevant de l’intérêt général n°2 : un statut ouvert à tous n°3 : un statut qui complète mais qui ne remplace pas n°4 : un seul lien entre l’organisme et le volontaire : le projet éducatif ! n°5 : un statut réservé pour l’encadrement de mineurs en centres de vacances n°6 : un temps de formation citoyenne pour le volontaire n°7 : un cadre d’intervention défini n°8 : une activité dense qui entraîne indemnité n°9 : une protection sociale légitime et garantie La Ligue PdL, dans un échéancier à plus court terme, continuera notamment à renforcer la formation des formateurs.

A partir de ces actions portées dans la région en direction des jeunes, coordonnées depuis plusieurs années, le développement d’un parcours militant au sein du réseau Ligue semble un axe de développement important à envisager. Il est projeté dans le contrat de développement à la vie associative. Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


15

2.2

Vie Associative ………………………………………………… .

La Ligue PdL agit auprès de ses 1 400 associations affiliées et souvent bien audelà

Implantation géographique des Associations affiliées saison 2011/2012.

2.2.1 Le Centre de Ressources Régional à la Vie Associative La Ligue PdL a conventionné avec la FAL 44 dans le cadre de la mission CRVA avec le soutien de partenaires institutionnels financeurs. Ce partenariat s’inscrit dans la durée avec la volonté d’une montée en charge progressive d’une politique et de moyens visant à développer l’action fédérative de la Ligue de L’enseignement en Pays de la Loire. Ainsi le plan d’actions voté en 2010 par le CA de la Ligue PdL, se trouve renforcé par la politique de soutien à la vie associative portée par le centre confédéral, qui va se traduire par le Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

contrat de associative.

développement

à

la

vie

Cette mission consiste notamment à : Soutenir les fédérations (lien entre la plate forme d’information et les fédérations, communication d'outils existants (modèles de dossiers de demande de financement...)) Etre un appui aux associations ligériennes (primo information, formation et orientation des associations, animation du site Internet du CRDVA régional)


16 Fondes. Il serait intéressant d’avoir la même démarche auprès des CEAS en 2013.

Actions développées en 2012 •

Communication

Site internet : la plate forme internet CRVA régional est opérationnelle depuis le printemps 2011 : www.associationsldpl.org

Outils de communication

Les plaquettes du CRVA 44 ont été retravaillées en 2012 pour intégrer la dimension régionale. Comme convenu un logo régional a été réalisé. Un kakemono de présentation du CRVA LIGUE PDL a été réalisé et imprimé fin 2012. Il est à la disposition des fédérations qui peuvent se le procurer à Nantes.

La représentation dans le cadre de la mission Le Centre de Ressources à la Vie Associative est reconnu dans sa dimension régionale via : • Le CRVA et son rôle de plate forme d’information et d’orientation. • Le Guide Pratique de l’association, une édition régionale est sortie en septembre 2011 et paraîtra en septembre 2013. • CPCA : Participation au groupe « définition de l’accompagnement associatif » et formation des bénévoles Chambre Régionale d’Economie Sociale et Solidaire : En 2012, présentation du CRVA et son positionnement pour être relais de la mesure 4.2.3 (Fonds Social Européen). Malgré un a priori favorable la CRESS s’est finalement positionnée contre. Dispositif Local d’Accompagnement, FONDES et CEAS : Le CRVA a réalisé une prestation DLA pour la Ligue PdL auprès de la FCPE 49 fin 2010 et en 44 fin 2012 et a répondu à un appel à projet en 53. Des contacts réguliers ont lieu avec le FONDES. Une réunion de rencontres des équipes a eu lieu en novembre 2012 afin d’être mieux identifiés tant sur l’appui aux associations qu’en tant que prestataire DLA. Comme préconisé en 2011, nous sommes désormais identifiés comme partenaires du Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

Service Civique : Participation au GRASC (Groupe d’Appui Régional au Service Civique), piloté par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale. • Relais d’information des personnes ressources des fédérations • Appui aux équipes fédérales (résolution de difficultés administratives, rédaction de fiches missions, programme de formation) • Représentation institutionnelle

Appui aux federations Le CRVA de la Ligue PdL joue un rôle d’appui aux actions de formations réalisées par les fédérations auprès des bénévoles. Une réunion spécifique montage des dossiers FDVA a eu lieu dans le cadre de « l’animation du réseau » début 2012 afin d’harmoniser les pratiques. Il est le relais auprès des fédérations et se déplace sur l’ensemble de la région pour former les équipes fédérales à leur demande. Des procédures de fonctionnement existe aujourd’hui afin de faciliter la cohérence entre l’action fédérale et celle du CRVA qui se doit d’être toujours au service des acteurs du territoire dans un lien de subrogation et non pas de substitution. C’est en ce sens que le CRVA a participé à l’élaboration du dossier « contrats de développement » afin que le développement de la vie associatif au sein de la LIGUE PDL corresponde pleinement à ce qui avait été voté comme volonté commune en 2010. Nous avions à l’époque identifiée la nécessité de deux piliers dans le fonctionnement de notre mouvement : l’appui fédéral de proximité aux associations et le CRVA en complément sur des appuis liés à la consolidation économique, sociale, règlementaire et statutaire des associations. Le contrat de développement qui sera effectif à compter de 2013 devrait permettre de revenir à cet objectif fondamental des deux piliers et permettre à cet ensemble de mieux fonctionner. L’année qui vient sera pour le CRVA LIGUE PDL déterminante : si celui-ci bénéficie aujourd’hui d’une légitimité il lui manque une reconnaissance pleine et entière. A ce jour, il repose (à l’exception du soutien de la DRJSCS que rien ne garantit pour 2013) sur la bonne volonté de la FAL 44 et de son investissement dans la construction régionale. Trop peu de financements


17 internes ou externes lui sont dédiés pour qu’il puisse fonctionner correctement dans la durée. En externe notre avenir dépend en partie de la CPCA auprès de laquelle le CRVA s’est positionnée pour bénéficier du label CRIB régional. Pour tous les partenaires institutionnels DRJSCS ou Conseil Régional, la CPCA est l’interlocuteur de l’accompagnement des associations. Ils attendent indépendamment de son rôle de maître d’ouvrage qu’elle propose ces membres comme maître d’œuvre et c’est en ce sens que nous œuvrons ensemble .Nous ne

doutons pas que la CPCA soit à la hauteur des enjeux qui seront déterminants tant pour elle que pour nous en 2013. En interne une réflexion doit s’engager au sein de la LIGUE PDL pour permettre au CRVA LIGUE PDL de garantir la qualité et la lisibilité afin d’harmoniser les pratiques apportées à l’action associative de notre mouvement. L’année sera donc à mettre à profit pour tirer des conclusions globales pour réarticuler notre ambition avec nos moyens et ceux de la fédération porteuse de l’action.

2.2.2 Le Dispositif de soutien à la fonction employeur Ce dispositif porté par l'union régionale repose sur 3 piliers : la gestion et l'édition des documents sociaux, la formation et le conseil. Ces trois éléments sont intégrés à une convention signée avec les associations. En 2012 nous avons obtenu d’être labélisé Impact Emploi par l’URSSAF au niveau régional ce qui nous permet d’être identifié sur tous les départements comme porteur du dispositif. La Fédération de Vendée met en œuvre le suivi social des associations affiliées ayant intégré le dispositif. Elle est conventionnée avec l'URSSAF en tant que « Tiers de confiance » et utilise ainsi le logiciel Impact-emploi, ce qui permet une garantie pour les associations. Le CRVA réalise l’accompagnement des fédérations dans la mise en œuvre du dispositif, assure aussi l’ingénierie de formation. Un temps de formation annuel est conventionné avec les associations afin de mettre à jour leurs connaissances sur le champ de l'emploi. Les associations bénéficiant de ce dispositif doivent adhérer au Conseil National des Employeurs Associatifs pour accéder à des conseils juridiques. L'accompagnement des associations dans leur rôle d'employeur, est un axe fondamental de notre rôle fédératif dans un contexte ou les associations sont fortement incitées à créer de l’emploi aidé mais où les différentes réformes territoriales alliées à la baisse des fonds publics rendent de plus en plus complexes cette fonction. En avril 2012, la FAL 44 a recruté un chargé de mission spécialisé en droit social et dédié au CRVA pour répondre aux nombreuses sollicitations associatives sur la question de la fonction employeur. Le CRVA des Pays de la Loire a d’ailleurs fait la promotion et l’information du dispositif Emplois d’avenir, notamment auprès de la DIRRECTE, des missions locales…Conscients de la difficulté pour les associations, même volontaires, à s’engager dans le dispositif, la LIGUE PDL a fait un ensemble de propositions complémentaires du dispositif d’Etat. Ces propositions visent à faciliter l’appropriation de ce dispositif complexe par les responsables associatifs : alléger la gestion sociale, accompagner dans le tutorat et la formation du jeune, assurer un soutien à l’association tout au long du parcours du jeune. Une réflexion est en cours avec nos partenaires Conseil Régional et CPCA pour faire aboutir ces propositions au-delà de notre réseau. Dès à présent la LIGUE PDL réfléchit au travers des deux maîtres d’œuvre que sont la FAL 44 et la FOL 85 à l’amélioration de sa structuration autour de la gestion sociale et une redéfinition de leur implication en ce sens. Avec 20 associations des départements 44 et 85 en 2011 et 787 bulletins de salaire réalisés cette même année, le dispositif est en constante augmentation. Après 3 ans de développement, ce dispositif donne satisfaction aux associations, il conviendra en 2013 d’organiser sa montée en charge sur l’ensemble du territoire.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


18

2.3 Les REseaux regionaUx 2.3.1 CRAJEP La Ligue s’investit au sein du CRAJEP des Pays de la Loire. Présentes sur l’ensemble du territoire régional, les 24 associations et fédérations réunies au sein du CRAJEP des Pays de la Loire œuvrent dans divers champs d’intervention : la jeunesse, la culture, les loisirs, les vacances, l’éducation, l’information, l’habitat, la solidarité, le social, la santé, l’insertion, les échanges internationaux, la formation, le développement local et durable, etc. En 2012, le CRAJEP a poursuivi son action pour continuer d’influer sur les politiques publiques relevant du champ de la jeunesse et de l'éducation populaire, sur l’ensemble du territoire régional et ce, en assurant la structuration d’une fonction de veille, de recherche et de propositions pour les associations et fédérations membres du réseau. • Consolider la dimension de culture commune, favoriser une meilleure connaissance interne du réseau et renforcer le sentiment d’appartenance. • Permettre une meilleure visibilité et lisibilité du CRAJEP. • Favoriser une réflexion collective et transversale des membres du réseau et de leurs partenaires sur la question de la jeunesse et de l'éducation populaire au développement des territoires. • Organiser une fonction de veille et de suivi des évolutions sociétales. • Participer à l'élaboration des politiques publiques. Le CRAJEP a poursuivi son travail de contribution aux politiques publiques sur les questions de jeunesse et d'éducation populaire. L'année 2012, marquée par des élections importantes, fut l'occasion pour le CRAJEP de s'inviter dans le débat public. L'Agorajep « la jeunesse au cœur des élections législative » a permis le dialogue entre candidats à l'élection et membres de mouvements d’éducation populaire autour de thématiques telles l'autonomie des jeunes, les questions d'emploi, de formation, de démocratie et de citoyenneté... Participation des jeunes en Région Le CRAJEP accompagne la démarche de participation des jeunes en région qui a permis d'accompagner 47 groupes de jeunes sur l'ensemble de la Région Pays de la Loire, à élaborer, à partir de constats, des propositions de politiques publiques sur les questions de Santé, de Logement, de lutte contre les discriminations. Ces propositions ont pu être débattu avec les élus et services de la Région au sein du Conseil Régional des Jeunes. À l'international Par Ailleurs le CRAJEP et ses réseaux se sont engagés au sein de la coopération Burundi / Pays de la Loire a développé un axe Jeunesse autour d'actions visant à : • Favoriser l’émergence de projets solidaires, notamment en direction de la jeunesse • Développer les pratiques interculturelles • Renforcer la mobilité des professionnels, des volontaires et des jeunes Formation Professionnelle Enfin le CRAJEP Pays de la Loire, reconnue tête de réseau des organismes de formation, s'est investie sur différents axes et a contribuer au service public régional de la formation professionnelle et continue en développant des pratiques inter-réseaux sur les questions de développement durable, de mobilité internationale, et de valorisation des métiers de l'industrie. Plus particulièrement, un travail en partenariats a été amorcé autour du recensement et de l'analyse des besoins en formation au métier de l'animation.

Alain Forest représente la Ligue PdL au bureau du CRAJEP et à la commission CRJ, Patrick Maurieras participe à la commission formation.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


19 2.3.2 cPCA Lors de l’Assemblée Générale de la CPCA du 20 mars 2012, les membres des coordinations qui composent la CPCA ont validé le nouveau projet d’orientation de la CPCA. Fruit d’un travail d’échanges et de concertations avec les membres, engagé depuis 2009, ce projet d’orientation a pour objectif de donner les moyens à la CPCA de mieux faire entendre et reconnaître le monde associatif. Il se présente sous 5 axes, avec comme principe de précaution que la CPCA n’a pas vocation à faire à la place de ses réseaux mais de porter et de valoriser les initiatives déjà existantes : • Renforcer les capacités de la CPCA afin d’INFORMER, de FORMER et d’ACCOMPAGNER le secteur associatif pour faire face aux évolutions sociétales • REPRESENTER les associations et DEFENDRE leurs intérêts et valeurs dans le cadre d’un dialogue civil renouvelé • ENCOURAGER et SOUTENIR les regroupements associatifs et les partenariats • PROMOUVOIR la vie associative régionale et FAVORISER sa parole dans le débat public Favoriser le développement durable des associations, en trouvant les moyens de contribuer à leur pérennisation par la mise en place d’un travail d’OBSERVATION sur le territoire. En lien avec la refonte du projet d’orientation, 2012 a été également l’année du changement au niveau de la gouvernance, puisque Alain FOREST

a succédé à Gilles CAVE à la présidence de la CPCA et 4 vice-présidences ont été mises en places pour porter politiquement les 4 premiers axes d’orientation du nouveau projet. En 2012, la CPCA, au niveau national, s’est mobilisée dans le cadre des élections présidentielles, et au niveau régional, dans le cadre des élections législatives, avec pour objectif de faire en sorte que les candidats s’engagent à soutenir et reconnaître l’initiative associative et l’utilité sociale de nos actions. Dans une société brutalisée par la crise, il est du rôle de la CPCA de rappeler que les associations apportent leur contribution à l’intérêt général et qu’elles sont le ferment indispensable d’une société démocratique et solidaire. Le savoir-faire de nos différents mouvements doit d’une part être mis en valeur et d’autre part être le support efficace de nos actions régionales. C’est pourquoi sur le dispositif « Emplois d’avenir », la CPCA s’est mobilisée dès l’automne auprès du Préfet de Région et du Président de Région pour être associée à la concertation et au pilotage du dispositif emplois d’avenir. Ce sont bien, sur les conditions de réussite de ce dispositif que nous souhaitons porter notre action, mais encore faut-il que notre compétence associative soit reconnue et que des moyens spécifiques au service de l’accompagnement des associations soient mis en place par les pouvoirs publics. Gilles Cavé et Patrick Maurieras représentent la Ligue PdL à la CPCA

Croissance forte du nombre d’associations et de la surface budgétaire du secteur, professionnalisation d’une frange des associations, installation de l’association dans un rôle d’intervenant dans des politiques publiques d’autant plus précises qu’elles sont décentralisées, concurrence entre associations pour la recherche de financements comme pour le recrutement de bénévoles… Enfin, l’évolution du rapport-même à l’engagement n’est pas la moindre des évolutions pour une institution associative comme la nôtre construite sur une base idéologique forte. La Ligue de l’enseignement est, en effet, traversée par cette nouvelle donne. Se doter des moyens de l’analyser, de construire une conception actualisée et partagée du rôle des associations dans la société est une impérieuse nécessité si nous ne voulons pas voir nos effectifs baisser et notre audience réduite. C’est tout l’enjeu de notre travail sur la « vie associative ».

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


MoUVeMeMeNT CoMPLEMeNTAiRe De L’eCOLe

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


21

L’enjeu est bien de revisiter le sens de la complémentarité à l’enseignement public, et l’importance de la reconnaissance et de la valorisation de l’éducation non formelle dans une approche éducative globale au service de la réussite de tous.

PROJeT eDUCaTiF ACaDeMique …………………………………………………………………

• • • •

Depuis 2011, la Ligue de l’enseignement s’est dotée d’un projet éducatif académique. De part son MAILLAGE TRES LARGE DU TERRITOIRE, la Ligue de l’Enseignement assure une PRESENCE SUR DES ESPACES TRES HETEROGENES. Elle intervient sur des territoires urbains mais également sur des territoires ruraux ou semi ruraux. En accord avec les valeurs qu’elle défend, l’association est également présente dans les territoires dits sensibles ou prioritaires auprès des populations les plus fragilisées socialement, économiquement et culturellement. Même si beaucoup d’actions de la Ligue de l’Enseignement sont étroitement liées à l’école, son engagement n’est pas réduit qu’au seul temps scolaire. La Ligue est UN ACTEUR EDUCATIF TRANSVERSAL dans le sens où son projet éducatif prend forme au sein des DIFFERENTS TEMPS EDUCATIFS de la vie de l’enfant : le temps scolaire bien sur, mais également la pause méridienne, le périscolaire et l’extra scolaire.

Cette philosophie inspire nos positions pour une École démocratique et nos actions pour y parvenir. Elle est la traduction de NOTRE ENGAGEMENT LAÏQUE POUR L’EDUCATION ET L’ÉCOLE. Notre action est une manière de favoriser LE TRAVAIL DE L’ÉCOLE EN LIEN AVEC LES AUTRES TEMPS ET ACTEURS DE L’EDUCATION DES ENFANTS ET DES JEUNES afin qu’ils accèdent à l’égale maîtrise des langages, de la pensée et du Monde.

Finalement, une des grandes spécificités et en même temps un des atouts majeurs de la Ligue de l’Enseignement réside en SA CAPACITE A AGIR TRANSVERSALEMENT en prenant en compte les TERRITOIRES, les PUBLICS et les DOMAINES D’ACTION. Le tout en entretenant des partenariats étroits avec les différents acteurs qu’ils soient représentants des pouvoirs publics ou issus de la société civile. Cette approche transversale, qui s’appuie sur une connaissance fine des problématiques associées à l’école, lui octroie une légitimité incontestable quant à sa participation au processus de définition des politiques publiques éducatives.

• Mobiliser des acteurs pour mettre en œuvre des actions éducatives susceptibles de favoriser le développement et la maîtrise des compétences de base des enfants et des jeunes

La Ligue a refondé progressivement sa philosophie politique pour l’École en l’articulant autour de CINQ GRANDES CONVICTIONS EDUCATIVES : La nécessité d’éduquer TOUS LES ENFANTS ET TOUS LES JEUNES dans une démarche de stratégie formative tout au long de la vie. La nécessité de PARTAGER LE PORTAGE EDUCATIF entre la famille, l’École et l’État, les collectivités, les associations, les enfants ou les jeunes eux-mêmes. La nécessité de concevoir l’éducation comme HUMANISTE ET EMANCIPATRICE. La nécessité de chercher et réaliser des choix pédagogiques qui favorisent L’IMPLICATION DES ENFANTS DANS LEURS APPRENTISSAGES (« Tu me dis, j’oublie, tu m’enseignes, je me souviens, tu m’impliques, j’apprends » Benjamin Franklin), La nécessité de développer l’éducation et la formation initiale comme moyens de constituer sa « boîte à outils » de base pour APPRENDRE ET SE FORMER TOUTE SA VIE. Ce principe favorise la qualification de personnes autonomes et solidaires capables de se situer et d’agir dans un monde complexe et incertain. Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

• Renforcer les actions en direction des élèves ou des jeunes aux besoins spécifiques et en territoires prioritaires (ZRR, ZUS, …) • Participer à la formation des personnels enseignants et éducatifs • Participer à la formation professionnelle des jeunes • Le "Vivre ensemble", favoriser la prise de responsabilités des enfants et des jeunes, les lieux et moments de rencontres aidant à la compréhension des enjeux sociaux et au développement de la citoyenneté


22 3.1 LIRe ET FAiRe LiRE – UNE ACTioN EN DeVeLOPPeMeNT L’action de développement organisation en 3 temps : -

Organisation et animation du stand régional LFL lors de Festi’malles les 3, 4 et 5 octobre 2012 à Liré

a nécessité une

Elaboration de la convention établie dans le cadre du développement Rencontre entre les coordinateurs Lire et faire lire du réseau Ligue en février 2012 Rencontre de l’ensemble des coordinateurs Lire et faire lire des 2 réseaux Ligue de l’Enseignement et UDAF dans les Pays de la Loire en mai puis en novembre 2012.

Il est à noter que l’URAF des Pays de la Loire n’est pas engagée car le dispositif Lire et faire lire n’est pas porté par l’ensemble des UDAF de la région. Cependant le souhait des coordinateurs UDAF engagés dans LFL est de s’associer et de faire vivre le réseau. A ce sujet, l’engagement oral de l’UDAF85 de s’associer à la FOL85 au moins en tant que relais de communication n’a pas été suivi d’effet. Pour tous les coordinateurs, les objectifs du développement sont bien posés mais avant de développer le souhait était de consolider l’existant et de faire vivre le réseau. Il y a un antagonisme entre la notion de développement : - et le temps disponible pour cette action (qui varie selon les coordinateurs) - et la différence dans les réalités de chaque département. Pour répondre à cette réalité, le développement a été pensé en trois étapes : - mieux se connaître et confronter les pratiques - harmonisation des procédures - et mutualisation (formation, outils pédagogiques en direction des bénévoles, outils de communication, recherche de moyen en matière de subvention) L’action de développement est également un moyen de renforcer la mise en réseau des coordinations Lire et faire lire de la Ligue de l’Enseignement des Pays de la Loire. Un groupe de travail se réunissant 2 fois par an a été mis en place. Il regroupe l’ensemble des coordinateurs Lire et faire lire du réseau Ligue de l’Enseignement, Simon Lhommeau en tant que Chargé de Mission PDL et Karine Lebreton, chargée du développement de Lire et faire lire dans les PDL. - Envoi d’une compilation des copies des dossiers de demande de subvention au titre du FDVA 2013 concernant la formation des lecteurs bénévoles Lire et Faire Lire dans les Pays de la Loire. - Mise en œuvre opérationnelle de l’évaluation qualitative de l’action Lire et Faire Lire sur des zones géographiques ciblées dans chacun des 5 départements des PDL dans le cadre de la CPO académique.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

Mise en place d’un stand régional « Lire et faire lire » au sein du Forum en présentant les outils réalisés et utilisés par certaines coordinations départementales - Exposition de la 53 avec l’arbre à marques page et une présentation de la création (besoin d’une grille) - Sac de pages et malle Prix chronos pour la 49 - Quiz sur les représentations et les pratiques de lectures dans le cadre de LFL - Participation de bénévoles de LFL à des ateliers de lectures chuchotées

Bilan : 4 coordinations sur 5 ont pu se déplacer, 26 bénévoles LFL se sont inscrits pour participer à Festi’malles. L’intérêt de participer à cette manifestation ne doit pas être perçu en terme de développement chiffré de Lire et faire lire en raison de l’éloignement géographique mais comme un moyen d’avoir une illustration concrète de la mise en réseau régional de ce dispositif. Une rencontre avec une élue et une technicienne du Conseil Régional (Mission Livres et Lecture) Une rencontre s’est déroulée le mercredi 13 juin 2012 de 11h30 à 12h30 à la FOL49 en présence d’un coordinateur UDAF, d’un coordinateur Ligue de l’Enseignement, d’Eric Mathé en tant que membre de la Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire, de Sylvie Douet en tant que membre du CA Lire et Faire Lire National et de la développeuse régionale LFL des PDL. Cette rencontre a permis : - De présenter le plan de développement de Lire et faire lire au niveau national et régional - De montrer la dimension régionale de Lire et faire lire FORMATIONS INTERDEPARTEMENTALES Rappel : Par le biais de la Fondation SNCF, une somme de 2 000€ a été allouée à la formation régionale, somme qui a été répartie en fonction du nombre de formations interdépartementales. Choix de mettre en place un module d’une journée comprenant deux volets : - Qu’est-ce que lire ? - La gestion de groupe.


23 Cette formation s’adressait prioritairement aux nouveaux bénévoles ou à des bénévoles n’ayant pas ou peu suivi de formation en raison d’un éloignement géographique des lieux de formations habituels. Elle a été proposée à 5 reprises dans différents secteurs sur la région : - à Clisson (44) le 15 novembre 2012 pour le secteur regroupant Vallet/Clisson (44), Montaigu (85) et le choletais (49) : 10 participants. - à Combrée (49) le 20 novembre 2012 pour le secteur de Châteaubriant (44), Craon (53) et Pouancé (49) : 6 participants. - à Challans (85) le 22 novembre 2012 pour le secteur de Challans (85) et Machecoul (44) : 18 participants - à Sainte-Suzanne (53) le 4 décembre 2012 pour le secteur regroupant la 53 et la 72 : 15 participants. - à la Flèche (72) le 6 décembre 2012 pour le secteur de la Flèche et du Baugeois (49) : formation annulée en raison d’un manque de personnes •

Remarques générales concernant ces formations : - Bon retour des participants sur ces formations (cf. doc d’évaluation utilisé dans le dossier FDVA) - Penser un programme commun de formation et le proposer suffisamment en amont aux coordinations (dès le mois de juin 2013) de manière à ce qu’il soit présenté dans les programmes départementaux. - Il est important de réaliser un document commun présentant l’ensemble des formations régionales. - La thématique proposée semble intéressante. Il est important de mesurer les raisons pour lesquelles certains bénévoles ne sont pas venus. Réalisation d’un questionnaire et envoi par mail aux bénévoles par le biais des coordinations. Les items choisis sont la thématique, la distance, le calendrier, une communication trop tardive, le désintérêt pour les formations en général. Reconduction de la subvention de la Fondation SNCF de 2 000 € dédiée à la formation régionale LFL pour l’année 2013 ? Le choix du plan de formation 2013 sera défini lors de la prochaine rencontre LFL régionale prévu en mai 2013 avec l’ensemble des coordinateurs LFL des Pays de la Loire Les effets du développement sur les coordinations LFL des Pays de la Loire - Il est difficile d’évaluer les répercussions liées directement au Plan de développement dans chacun des départements. - Cette année les campagnes de communication nationale n’ont pas eu de réelle répercussion sur les coordinations départementales dans les Pays de la Loire. - Ce qui fonctionne le mieux ce sont les bénévoles relais et la communication locale. La participation des bénévoles relais à des forums se développe et a un réel impact

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

3.2 festimalles L’évènement a lieu tous les 2 ans. Trois fédérations - la FAL 44, la FOL 49 et la FOL 85 - sont directement impliquées dans l’organisation, les autres fédérations relayant l’information dans leur réseau départemental. Le réseau DRJSCS, les Bibliothèques Départementales de Prêts et depuis 2012, l'Education Nationale (avec deux circonscriptions) co-organisent l’évènement pour lequel le Conseil Régional est partenaire. Festi'malles 2012 s’est ainsi déroulé sur trois jours (les 3, 4 et 5 octobre) à la Turmelière. Ce fut un temps fort pour environ 500 participants à l’évènement. Cette manifestation s'adresse aux médiateurs du livre : animateurs, bibliothèques, éducateurs, enseignants. Certains temps ont été ouverts au grand public. Les objectifs étaient de : - Faire connaître et valoriser les différents outils d’animation lecture des Pays de la Loire, - Créer un temps de recherche, de réflexion sur la lecture et le métier de médiateur du livre, - Encourager les pratiques de création de

malles de livres et de jeux autour du livre en proposant des ateliers de formation. Festi'malles, dont l'accès est gratuit, a été rythmé par la tenue d'une conférenceéchange avec Jean Pierre Siméon sur « Poésie Pas Peur ! », une table ronde « Tous lecteurs et comment ? », une trentaine d'ateliers de formations, des animations pour les centres de loisirs, deux soirées conviviales (bal littéraire et lecture par la biblio-théâtre, librairie, forum d'exposants avec une trentaine de structures). La manifestation a été un succès, tant les retours sont positifs. Déjà, beaucoup attendent l'édition 2014.


24 3.3 LuTTE CONTRe LeS DISCRiminations, eDUCATioN aux PREJUGES 3.3.1 semaines d’éducation contre le racisme Dans son manifeste public « Faire société ! », la Ligue a solennellement affirmé l’urgence de faire évoluer notre pays. « Aujourd’hui, les institutions sont fragilisées et contestées, les valeurs collectives sont affaiblies, les injustices sont criantes et l’individu a pris une place croissante : faire société est devenu une nécessité impérieuse. Cet engagement appel l’examen critique, la réaffirmation et l’invention citoyennes des principes qui peuvent et qui doivent fonder notre « vivre ensemble ». Vivre les uns avec les autres suppose de redonner à chacun confiance en lui-même, confiance en l’autre et confiance dans les cadres collectifs qui protègent et émancipent tout à la fois ».

Les fédérations et leurs associations affiliées œuvrent au travers de leurs activités, tout au long de l’année pour la lutte contre toute forme de discrimination (racisme, sexisme, homophobie, âgisme, handicap, physique, culturelle, socio-économique…). Naturellement, la Ligue pilote les semaines d’éducation contre le racisme et toutes les formes de discriminations.

Ces actions mobilisent plus de 100 associations et structures socio-éducatives. Elles touchent plus de 15 000 personnes sur l’ensemble du territoire régional. 1- Maintenir

une

dynamique

de

transformation sociale dans le cadre de la lutte contre les discriminations au plus près des habitants L'action de coordination des collectifs associatifs organisant les Semaines d'Education Contre le Racisme est actuellement portée par des fédérations de la Ligue de l'enseignement de 3 départements : la Loire-Atlantique, la Mayenne et la Sarthe. Leurs objectifs communs sont les suivants : • Construire une culture commune tout au long de l’année entre les associations des collectifs • Créer du lien entre les membres des collectifs et entre les participants aux SECR • Coordonner des actions d’éducation contre les discriminations notamment au mois de mars, autour du 21 mars : Journée Internationale pour l'élimination de la discrimination raciale Ces objectifs trouvent leur traduction de manière spécifique sur chacun des territoires concernés, selon 2 axes de travail communs l'ensemble des collectifs : Fédérer et Participer à l’éducation Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

2- Agir contre les discriminations tout au long de l'année Tout au long de l’année la Ligue sensibilise en interne et en externe sur cette thématique qu’elle inscrit dans l’ensemble des actions et des formations dont elle est opérateur. Citons par exemple : Lire et Faire Lire, Jouons la Carte de la Fraternité, BAFA, BAFD, DEJEPS, Formation Délégués Elèves… En interne, elle s’attache à mettre en œuvre la charte pour la diversité, la charte Accueil Handicap animation (pour l’accueil d'animateurs en situation de handicap). C’est un des axes prioritaires de la formation en interne : formation des militants, des salariés, des bénévoles, des jeunes engagés en service civique.


25 •

3.2.2 Actions ressources dans le cadre du Programme d’actions educatives

« Chaque année, chaque jour, chaque instant on doit éveiller à la reconnaissance et au respect de l’autre. L’égale dignité de chacun doit être réaffirmée sans relâche ». Parce que l’éducation et surtout le débat restent les meilleurs remparts contre le racisme et les discriminations, les semaines d’éducation contre le racisme ont pour objectifs de FAIRE TOMBER LES PREJUGES, LES STEREOTYPES, ET D’ENCOURAGER LA RENCONTRE AVEC « L'AUTRE ». Mettre en échec les fondements pseudoscientifiques de l’idéologie raciste, Montrer que les discriminations jouent sur la peur et la méconnaissance d’autrui, Promouvoir la diversité humaine et culturelle comme une richesse pour tout le monde, Favoriser le respect combattre le repli sur soi,

des

différences

et

Permettre l’émergence de débats citoyens sur des questions de société.

Plus de 300 élèves ont été acteurs de cette action de lutte contre les discriminations. IMPACT SUR LES ELEVES

OBJECTIFS DE L'ACTION : • Donner aux élèves des outils pour décrypter le racisme, •

Apprendre aux élèves à lire une image,

• Permettre aux élu(e)s (Délégué(e)s ou élu(e)s CVL) d'être actifs et force de proposition auprès de leurs camarades. PROPOSITION La Ligue proposait en 2012 un accompagnement personnalisé à chaque établissement. Cette action s'est déroulée entre janvier et mai 2012 sur 3 des 5 départements de la région des Pays de la Loire : la Loire-Atlantique, la Sarthe et la Vendée. Les terrains d'intervention ont été variés car la Ligue a privilégié une recherche de diversité des établissements partenaires. La Ligue a ainsi pu animer des séquences en territoire urbain (certains en programme ECLAIR) et en territoire rural, et ce sont des élèves de Lycée professionnel, de Lycée général et technologique et de centre de formation d'apprentis qui ont pu bénéficier de ces temps à visée éducative.

En outre, certains établissements avaient déjà participé à des actions de lutte contre les discriminations l'année scolaire précédente. La reconduction de ce type d'action intéresse la majorité des lycées/ CFA partenaire pour l'année 2012/2013. Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

Les temps de débats ont permis de bien identifier les centres d'intérêts des jeunes sur cette thématique. Si certains ont parfois eu du mal à exprimer leur opinion vis à vis du regard du groupe, les principales formes de discriminations pour lesquelles les jeunes concernés ont fait preuve d'intérêt sont : le sexisme, la couleur, l'apparence physique, le handicap, la religion IMPACT SUR LA VIE DE L'ETABLISSEMENT La mesure de cet impact nécessiterait certainement une évaluation sur le long terme. Cependant, les personnes en charge des animations ont pu faire part des éléments suivants concernant les équipes : Certains adultes encadrant n'étaient visiblement pas intéressés et en ont fait la démonstration auprès des jeunes et auprès des intervenants. La légitimité de ce type d'actions est à défendre continuellement. D'autres, pas toujours formés, ont tenus des propos discriminants ("les italiens étaient des voleurs", propos sexistes...) Ce type d'actions en direction des élèves n'est donc pas suffisant pour que l'intérêt d'identifier, de qualifier et de lutter contre les discriminations soit porté par le plus grand nombre.


26

3.3.3 JOUons la carte de la frAternité

Cette opération consiste à impliquer les jeunes dans une démarche citoyenne : lors d’ateliers d’écriture, les jeunes sont invités à rédiger des cartes postales qui seront envoyées à des anonymes tirés au hasard dans l’annuaire du département d’origine. Chacune de ces cartes est une photographie portant un message de fraternité. A leur tour, les destinataires sont invités à répondre à l’aide d’un coupon détachable envoyé aux fédérations départementales qui les feront suivre aux jeunes expéditeurs.

La réussite de l’opération repose sur l’engagement d’enseignants et d’éducateurs qui souhaitent aborder avec leurs élèves ou les groupes de jeunes qu’ils encadrent les questions de fraternité, de solidarité, et d’éducation à l’égalité dans la diversité :

-Engager, avec les jeunes, une réflexion sur le racisme, les discriminations et les représentations que l’on s’en fait. La rédaction d’un texte personnel et son expédition à un vrai destinataire sont des actes qui signifient un début d’engagement et qui peuvent déclencher une authentique prise de conscience, contribuant à l’apprentissage des valeurs de la fraternité : égalité, solidarité, justice, respect… -Sensibiliser les jeunes à la lecture de l’image et à l’écriture, par le biais d’ateliers de pratique artistique. Les aider d’une part à décrypter des messages portés par des images toujours plus nombreuses dans la société contemporaine, d’autre part à développer leur esprit critique et leur imaginaire en confrontant leurs idées, leurs opinions et leurs émotions, matière première d’un message écrit, construit et adressé. -Toucher le destinataire par le message envoyé qui, au-delà de l’originalité de la relation qu’il provoque, vise à susciter un intérêt pour le sujet abordé; amener le destinataire à répondre en donnant son avis sous la forme qui lui convient. Le simple fait que le message reçu provoque une réponse est en soi un élément positif…Pour ce dernier point, il est plus complexe de mesurer si l’objectif est atteint. Nous pouvons nous baser sur un pourcentage de réponses mais une nonréponse ne signifie pas qu’il n’y ait pas eu d’impact.

Près de 2 800 jeunes ont participé aux ateliers d’écriture dans les Pays de la Loire

Le temps fort a été le 21 mars 2012, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


27 3-4 VACa aNCES CLASSe eS DE De eCOUVe eRTe eS Vacances pour tous, le secteur vacances de la Ligue de l’enseignement, propose une alternative à la commercialisation des vacances et des séjours pour les enfants et les adolescents qui constituent une première expérience vers l’autonomie. Acteur dynamique du tourisme social et associatif en France, la diversité de son offre permet aux enfants, adolescents, adultes, familles, de trouver des formules de séjours authentiques, riches en activités éducatives et en découvertes. Mer, montagne, campagne.

L’année 2012 a été marquée par l’organisation des 4èmes Rencontres Régionales Vacances les 2 et 3 février à Mûrs-Erigné. Au cours de ces rencontres il a été décidé la mise en place de 4 groupes de travail régionaux réunissant des représentants des 5 Fédérations Départementales et de l’Antenne Régionale VPT et travaillant sur des chantiers prioritaires pour l’année 2012/2013. 1) Groupe Régional Enfants / Juniors – Responsable : Eric MATHE (FOL49) Mise en place d’un cahier des labels régional pour une meilleure harmonisation et qualité de notre production régionale. Permettre l’accueil des publics en situation de handicaps, animateurs ou enfants. Constitution d’un groupe de travail régional Directeurs / Formateurs / Animateurs. Meilleure harmonisation et mutualisation de l’organisation des transports des séjours été. Natalie VRIGNEAU représente la région au Groupe National Enfants / Juniors - Jérôme DUFFAULT au Groupe National Loisirs de proximité.

2) Groupe Régional Classes Découvertes – Responsable : Serge HABERT (FOL85) Amélioration de notre communication en direction des établissements scolaires, en lien avec les autres secteurs d’activité de nos Fédérations et en valorisant notre projet éducatif. Permettre l’accueil des publics en situation de handicaps, animateurs ou enfants. Réflexion sur une offre et des contenus de séjours éducatifs en direction des collèges et lycées. Nadia BLANCHE représente la National Classes de Découvertes.

région

au

4) Groupe Régional Animation des Ventes – Responsable : Benoît FONTAINE (AR44) Etat des lieux régional des forces de vente : ressources humaines, fichiers, budget…. Optimisation de notre présence sur le territoire en mutualisant et harmonisant nos outils et méthodes de travail. Chaque groupe a travaillé sur les chantiers prioritaires pour l’année 2012/2013 tout en poursuivant le travail de coordination, harmonisation et mutualisation régionale de l’activité. ………………………………………………….. ; Constitution d’un Comité Régional Vacances Restreint avec un représentant des Fédérations 44, 49, 72 et 85. Son rôle est de suivre le travail des 4 groupes régionaux et de valider certains choix d’organisation régionale. Ce CRVR a également travaillé sur une proposition de convention de création et de gestion d’une force de diffusion commune aux 5 Fédérations Départementales et Antenne Régionale VPT. Natalie VRIGNEAU et Eric MATHE représentent la région au Comité National Vacances, Natalie VRIGNEAU au Comité National Vacances Restreint. Eric MATHE représente la région au sein du Conseil d’Administration de UNAT Pays de la Loire, qui a pour objectifs :

Le soutien à une politique sociale régionale du tourisme rendant les vacances accessibles à tous. La structuration et la mise en réseau régional du tourisme social et associatif. Le développement d’actions de solidarité sociale en partenariat avec les syndicats, comités d’entreprise, organismes sociaux et collectivités locales. L’aménagement durable du territoire et des ressources patrimoniales de la région. La mise en accessibilité des équipements touristiques aux personnes en situation de handicap (label Tourisme et Handicap).

Groupe

3) Groupe Régional BAFA / BAFD – Responsable : Natalie VRIGNEAU (FAL44) Travail sur le cahier du formateur pour améliorer le contenu de notre formation. Etude d’un partenariat éventuel avec les CEMEA et les FRANCAS, notamment sur la formation BAFD. Constitution d’un groupe de travail régional Directeurs / Formateurs / Animateurs. Natalie VRIGNEAU représente la région au Groupe National BAFA / BAFD.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

Jeunesse au Plein Air : Natalie VRIGNEAU et Eric MATHE représentent la région au sein du Conseil d’Administration de la JPA Pays de la Loire.


28 3.5 Des Réseaux d’acteurs éducatifs La Ligue PdL est impliquée dans de nombreux réseaux, en voici quelques exemples.

3.5.1 GRAINE

3.5.3 CAPE

Le château de la Turmelière a accueilli en mars 2012 les 20 ans du GRAINE (réseau régional de référence porté par tous les acteurs engagés pour l'éducation à l'environnement, à la citoyenneté et au développement durable) et son assemblée générale. Olivier Bernard représente la Ligue PdL au sein du Plan Régional D’action (PRA) d’Education à l’environnement, coordonné par le GRAINE. La Turmelière suit différentes commissions au niveau régional, les fédérations départementales sont les bienvenues pour se joindre à ces commissions. La Turmelière est également membre actif de la plateforme ACCE3D (ACCompagnement des Etablissements en Démarche de Développement Durable) qui propose un accompagnement des structures éducatives en démarche de développement durable par des formations et un suivi.

3.5.2 Exposcience Après l’année 2011, année de préparation, 2012 a vu la réalisation du printemps des Exposcience avec l’organisation de manifestations sur l’ensemble de la région. Les Pays de la Loire reste une région phare. 5 manifestations se sont déroulées en 2012 sur la région Ligérienne. Elles sont fondées sur l’idée que la culture scientifique se construit dans tous les actes de la vie quotidienne. Ce sont des lieux de rencontre entre des enfants, des jeunes, des scientifiques, des industriels, des professionnels de l’éducation et le grand public. Durant ces manifestations, c’est l’occasion de présenter les partenaires qui croient en cette dynamique, d’organiser des conférences, des débats avec des personnalités du monde scientifique et de proposer des animations pour faire vivre la place de la Science. Mais c’est surtout le temps de la confrontation des projets aux grands publics expliqués par les jeunes qui ont réalisés ces projets. En 2012, Exposcience des Pays de la Loire a renouvelé sa convention avec le Conseil régional et envisage de continuer le développement des actions. Un conseil scientifique devrait voir le jour prochainement. Les instances nationales, portées par le Cirasti ont sollicité les Pays de la Loire pour travailler à l’organisation d’une Exposcience nationale. Nathalie Letellier représente la Ligue PdL au C.A. d’Exposcience Pays de la Loire

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

Le Collectif des Associations Partenaires de l'École a été créé en Pays de la Loire le 22 novembre 2012. Les associations partenaires de l'école se sont organisées en région en tant qu’acteurs incontournables de la refonte de l’école. Le CAPE est composé de mouvements pédagogiques et d’éducation populaire, partenaires de l’École publique et laïque. Ils ont contribué à sa construction en la promouvant, et en s’attachant à la rendre plus démocratique, par un accès réel à la diversité des savoirs. Dans cet esprit, le CAPE est acteur du projet de refondation de l'École depuis 2010 et accompagne les stratégies développées au sein des contrats éducatifs de territoire. Quatre objectifs principaux : • Mettre l’enfant au centre du dispositif éducatif • Favoriser une éducation partagée avec tous les acteurs éducatifs des communes • Promouvoir une approche globale des temps et des lieux éducatifs • Développer des pratiques sociales, éducatives et pédagogiques pour que l’enfant soit acteur de ses apprentissages

Peser sur la refondation de l’école Même si la trame gouvernementale proposée est loin d’être satisfaisante, les associations composant le CAPE souhaitent peser pour que la refondation se déroule dans l'intérêt de l'enfant, citoyen en devenir. Malgré une mise en œuvre complexe et spécifique à chaque territoire, les membres du CAPE sont engagés pour accompagner ce projet de refondation, incluant leur participation à la formation des enseignants et l’articulation entre tous les acteurs du système éducatif... Certaines associations du CAPE, sont configurées pour accompagner dès à présent les acteurs des territoires, du diagnostic, à l’accompagnement et à la mise en œuvre des activités éducatives. Pour le CAPE, l'élaboration des Projets Educatifs De Territoire ne peuvent s’envisager qu’avec les parents, les travailleurs sociaux, les enseignants, les collectivités, les associations... Les représentants de la Ligue PdL au CAPE : Patrick Mauriéras, Françoise Bernier, Simon Lhommeau


FédérAtions SportIves

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


30

Le CoMIte Régional

UFolep ……………………………………………………………………………. EFFECTIFS Les effectifs de toutes les tranches d’âge sont en hausse. ► en 2012 : + 924 licenciés par rapport à 2010-2011 ; + 4 470 en 9 ans) ► Augmentation des effectifs adultes (2% d’augmentation). Les licenciés adultes représentent 69,8% des effectifs. ► Augmentation de nos effectifs jeunes (3 % d’augmentation). Les licenciés jeunes représentent 11% des effectifs. ► Augmentation de nos effectifs enfants (2,5% d’augmentation). Les effectifs enfants représentent 19,2% des effectifs.

eu lieu en 2012 sur les options « Activités Physiques d’Entretien et d’Expression » et Jeux Sportifs et Jeux Collectifs ». Cette formation professionnelle qualifiante semble bien répondre aux besoins des structures et des animateurs qui souhaitent exercer le métier d’éducateur sportif à titre secondaire ou qui veulent passer ce 1er diplôme avant de poursuivre vers un BPJEPS.

► Effectif masculin : 58,7% ► Effectif féminin : 41,3% PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT Les actions du comité régional Ufolep sont inscrites dans son plan régional de développement, déclinées également dans la convention signée avec le Conseil Régional des Pays de La Loire. Ce projet s’appuie sur deux idées fortes « Identité : un sport éducatif pour tous » et « Territoires : une adaptation aux évolutions des structures ». Le PRD doit permettre d’apporter une plusvalue aux actions menées par les départements. A titre d’exemple, le comité régional travaille sur le développement des écoles de sport et des sports de nature sur le territoire en appui des actions des CD. La régionalisation de la formation est un des axes forts du projet. Sur le plan de la formation fédérale, 710 journées stagiaires ont été mises en place par les CD et le CR pour les bénévoles animateurs ou officiels dans différentes activités sportives. Quant à la formation professionnelle, deux sessions de formations de CQP Animateur de Loisirs sportifs ont

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

FONCTIONNEMENT Le comité régional s’appuie sur un comité directeur composé de 16 membres, d’un bureau, de l’Equipe Technique Régionale (ETR) et de commissions sportives régionales. Le comité régional s’est installé le 1er octobre 2012 dans son nouveau bureau à La Maison des Sports de Nantes. La demande de locaux avait été demandée en 2009. L’extension de cette structure a permis au Comité Régional Ufolep de bénéficier d’un nouvel espace de travail et de rangement de 30 m2 et d’un accès privilégié aux salles de réunions. La maison des sports accueille 60 comités sportifs départementaux et régionaux, ce qui facilitera les rencontres et les projets éventuels avec les locataires de cette structure.


31

Comité régionaL

USep …………………………………………………………………………….………………..

Les activités : P’TIT TOUR A VELO USEP Etape régionale, 16 mai 2012 aux Sables d’Olonne. La Vendée et l’ensemble de l’ETR accueillaient cette année l’étape régionale du P’tit tour 2012. A cette occasion, 350 enfants ont participé à ce grand rassemblement, préparé par 25 enfants organisateurs. Les enfants, accompagnés de leurs enseignants et de bénévoles, sont partis de Landeronde et de La Génétouze pour rejoindre les enfants de L’Ile d’Olonne, parmi lesquels les élèves d’une classe IME. Après le pique-nique, l’ensemble du peloton s’est dirigé vers les Sables d’Olonne.

SCOLARUGBY 2012 : MATCH DU TOP 14 Le 24 mars, 200 enfants de la région ont eu la chance d’assister au match du Top 14 Stade Français-Agen au stade du MMArena. Ce rassemblement était l’aboutissement du projet scolarugby 2011.

JOURNEE PARALYMPIQUE Parmi les 32 rencontres proposées sur le thème du handicap dans la région, le CRUSEP a organisé le 22 juin à Angers une rencontre regroupant 150 enfants issus des 5 départements. Ont été regroupé des enfants des Classes d’Intégration scolaire, des Instituts Médico-Educatif, de l’école spécialisé Bordillon à Angers et des enfants de classe « ordinaires ».

Au programme, 10 ateliers découverte d’activités adaptées aux handicaps : boccia, sarbacane, course avec guide, kinball, céci-béret, disc-golf, parcours fauteuil, orientation, remue-méninge, présentation de production culturelle.

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

DOSSIER SANTE Un dossier regroupant toutes les actions sur la nutrition et au sport santé en général a été présenté à l’Agence Régionale de Santé, au Conseil Régional et à la DRCS. Grâce à ces partenaires, 41 650 personnes (enfants, enseignants, parents) ont bénéficié de nos actions : - 228 rencontres sportives ont programmé un atelier santé-nutrition - 2000 réglettes USEP plaisir, effort, progrès ont été distribuées - La notion d’équilibre alimentaire a été abordée lors des 82 rencontres incluant un pique-nique - La diffusion des outils élaborés par le niveau national a été effectuée dans les 550 associations - Les achats de fruits locaux ont été privilégiés - Des expositions sur la relation sport-santénutrition, élaborés au niveau de la région ont été programmées - Travail sur le petit-déjeuner (avant un effort physique) - Formation d’animateurs : sujet abordé en stage régional et dans les stages départementaux.

L’objectif de ce projet était de promouvoir l’équilibre nutritionnel et l’activité physique des enfants.


32

AUTRES ACTIONS : Participation à l’AG nationale USEP de Blois avec notamment la réunion des Présidents de Régions USEP. Représentation à l’Union Régionale Ligue de l’Enseignement des Pays de la Loire, au CRUFOLEP. Bilan et renouvellement de la convention signée avec le Conseil Régional des Pays de La Loire. Participation à la conférence régionale consultative du sport. Participation à l’AG du CROS et aux commissions du CROS formation et paralympique. Rencontre avec le rectorat pour l’organisation de la journée du sport scolaire. Coordination des activités des comités départementaux se traduisant par : - Des rencontres sportives dans les activités traditionnelles (sports collectifs, sports individuels) - Des rencontres sportives dans des activités nouvelles (pelote basque, kin-ball, run and bike, tchoukball…) - Des rencontres sportives avec des enfants handicapés (boccia, escrime, athlétisme…)

FORMATIONS Stage régional Le CRUSEP a souhaité organiser à nouveau un stage régional. Il s’est déroulé du 26 au 29 août à Noirmoutier sur le thème « pratiques sportives innovantes à l’USEP ». Les stagiaires issus des 5 départements de la région ont suivi le programme suivant : - pratique de jeux innovants (kinball, pelote basque) - pratique de la voile - participation à un rallye découverte - connaissance de l’USEP et de son projet éducatif - soirée conviviale autour de la diversité régionale Stages nationaux Stage National nouveaux délégués : 2 stagiaires Stage National, formation complémentaire : 2 stagiaires Stage national, formation été : 2 stagiaires Stage national Blois : 11 stagiaires

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


Avec Le conseil régional des Pays de la Loire

Un partenarIat privilEgié

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


34

Avec Le conseil régional des Pays de la Loire

Un partenarIat privilEgié ………………………………………………………………………….……………….. UN PARTENARIAT SUR LES CHAMPS DE LA JEUNESSE ET DE L’EDUCATION POPULAIRE Le Conseil régional des Pays de la Loire et la Ligue PdL œuvrent en partenariat depuis 2006 au travers d’une convention pluriannuelle entrant dans le cadre d’un protocole d’accord signé avec le CRAJEP. Cette convention, outre le fonctionnement, permet à la Ligue PdL d’être soutenue pour conduire plusieurs actions : • le développement des Juniors Associations, • nos actions Citoyenneté jeunesse, et spécifiquement l’accompagnement des jeunes engagés en Service Civique, • la structuration régionale. De plus la Ligue participe activement à la mise en œuvre du Conseil Régional des Jeunes et notamment aux phases de « rencontres de proximité » qui permettent à des groupes de jeunes de donner leurs avis et propositions sur des politiques publiques qui les concernent. Au-delà de cette convention et du CRJ, la Ligue participe avec les autres membres du CRAJEP, à l’élaboration des politiques publiques, notamment dans le cadre de l’élaboration et du suivi du Schéma Régional des Jeunesses sur des champs tels que : • les lycées ou de l’enseignement supérieur... • la promotion de la citoyenneté et de l’action collective, • la construction d’une société où rayonnent savoirs et savoir-faire, • le vivre-ensemble et la lutte contre les discriminations, • l’animation de l’éducation populaire sur le territoire régional, • l’ouverture des citoyens vers l’extérieur de leur territoire, UN PARTENARIAT SUR LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS La coordination des collectifs associatifs organisant les Semaines d'Education Contre le Racisme est soutenue en 2012 dans le cadre du Fonds régional de lutte contre les discriminations et en faveur de la promotion de l’égalité. Cette aide a permis aux fédérations de la Ligue de l'enseignement des départements de Loire-Atlantique, Mayenne et de Sarthe de développer ces actions qui mobilisent plus de 100 associations et structures socio-éducatives et touchent plus de 15 000 personnes sur l’ensemble du territoire régional. DES ACTIONS INTEGREES AU PROGRAMME D’ACTIONS EDUCATIVES DANS LES LYCEES. La Ligue participe au Programme d'Actions Éducatives mis en place conjointement par la Région des Pays de la Loire et le Rectorat de l'Académie de Nantes. Elle a développé en 2012, 10 actions au sein des lycées et CFA dans le cadre de l’axe 1 du PAE : « Vivre ensemble, citoyenneté, lutte contre les discriminations » UN SOUTIEN DU CONSEIL REGIONAL A LA LIGUE PDL ET AUX FEDERATIONS Le Conseil régional apporte son soutien à l’union régionale et aux fédérations sur l’emploi associatif et les investissements (Emplois-tremplins, structures de tourisme social…)

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org


Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire ………………….

9, Rue des Olivettes BP 74107 Nantes Cedex Tél : 02.51.86.33.37 www.laliguepaysdelaloire.org

Ligue de l’enseignement des Pays de la Loire 9, Rue des Olivettes – BP 74107 – 44041 Nantes Cedex 1 Tél : 02.51.86.33.37 - www.laliguepaysdelaloire.org

Rapport activite lpdl 2012 web