Issuu on Google+

MOUVEMENT – EDUCATION PERMANENTE

4.2. D’autres projets et actions multiples du Mouvement Le FLE – Français Langue Etrangère dans la région du Centre

rence ont été organisés à destination de familles ixelloises autour de diverses thématiques :

Ce projet est financé par la région wallonne dans le cadre de l’intégration des personnes d’origine étrangère et de l’égalité des chances. Il a poursuivi ses missions d’apprentissage collectif du français avec constance en 2015. L’enjeu consiste tout autant à la maîtrise suffisante de la langue que d’une possibilité de socialisation nécessaire aux personnes de la région récemment arrivées en Belgique.

ƒƒ ƒƒ ƒƒ ƒƒ

La méthodologie propose des mises en situation et se déploie au travers de modules thématiques en lien avec les engagements de l’association (logement, éducation, inclusion…). Chaque groupe est accompagné par un binôme formatrice-bénévole et le cursus alterne entre apprentissages et réflexions citoyennes favorisant l’expression et la parole de chaque parent accueilli. Une partie de l’équipe s’est concentrée sur l’accompagnement des demandeurs d’asile accueillis au centre Fédasil de Morlanwelz. D’autres réformes de notre volet FLE, davantage en phase avec notre projet d’Education Permanente qu’avec une démarche d’insertion socio-professionnelle, suivront. Un développement de l’accompagnement bénévole est également à l’étude. Parmi les 113 participants, dont 65 % de femmes, 94 étaient des ressortissants de pays hors Union Européenne. Les primoarrivants sont majoritaires : 62. Plus de 95% ont entre 19 et 60 ans.

Les projets en partenariat avec la commune du siège : Ixelles Le coffre à histoires Le coffre à histoires est un projet soutenu exclusivement par la COCOF dans le cadre du programme quinquennal de Cohésion Sociale arrivant à échéance en décembre 2015. Il se déploie depuis 10 ans avec le service Cohésion Sociale de la Commune d’Ixelles à destination d’enfants de primaire autour du livre et de la lecture. Ce projet ne sera pas renouvelé, car trop éloigné des missions de notre association. Au sein de plusieurs écoles de devoirs (L’Aulne, Sans Soucis, Vivier, Akarova, Mosaïque), des animatrices conteuses ont tissé des liens autour de l’usage de deux langues ; celle du quotidien et celle du récit. La convivialité (notamment des séances de lectures autour de poires intitulées les délicieuses his’poires) aura constitué un ingrédient essentiel dans le parcours des enfants dont la majorité provient de familles primo-arrivantes. Le projet a touché annuellement plus de 200 enfants répartis en petits groupes, mais aussi les divers intervenants (animateurs, éducateurs…) et certains parents.

Les midis et soirées des familles A l’initiative de l’échevinat des familles à Ixelles et à l’issue d’un appel d’offre, 5 cycles d’ateliers d’échanges et confé-

p. 18

Les bons plans, « Repair’Café »… L’autorité. L’alimentation entre budget et santé. Les vêtements de vos enfants. Quel choix ? Pour dire quoi ? Avec quel budget ? ƒƒ Comment soutenir son enfant dans sa réussite scolaire ? A la suite de ces ateliers, des rencontres débats ont été organisés autour des mêmes thèmes. Elles se sont tenues en divers lieux de la commune : Maison de quartier Malibran, Ecole de devoirs Mosaïque, Ecole de devoirs L’Aulne, Ecole de devoirs Akarova, le Maître Mot, l’Athénée Royal d’Ixelles.

La fête des familles Afin d’entretenir les liens avec les opérateurs locaux et de promouvoir les projets ixellois, la Ligue des familles a participé en août à la fête des familles organisée par la commune. Une occasion de déployer son Thermomètre et de susciter les témoignages de parents à l’aide du dispositif créatif « les bouteilles à la terre ».

Les Bourses et Brocantes Plus de 200 bourses et brocantes se sont tenues en 2015 qui ont concerné les domaines suivants : vêtements, jouets, vélos, matériel de puériculture… Les bourses mobilisent toujours beaucoup de volontaires et de renforts ponctuels, en vue d’offrir une seconde vie aux vêtements et une alternative au tout à la consommation. La région la plus active en matière de bourse est le Hainaut.

Le CEC l’Arlequin à Herve Ce projet fait l’objet d’une gestion distincte des autres projets, tout comme la Cohésion Sociale. Ce projet est soutenu par le département CEC de la FWB depuis 2006. L’Arlequin est un Centre d’Expression et de Créativité. Ce projet d’atelier créatif pour enfants, adolescents et adultes fait partie des activités de la locale de Herve de la Ligue des familles depuis le début des années 1990 et tisse sans cesse des partenariats avec des associations et des entreprises de la région. Le réseau associatif hervien est très actif et l’Arlequin profite de ce dynamisme pour affiner son offre d’ateliers et offrir aux participants un espace le plus fécond possible à l’expression et à la créativité dans diverses disciplines artistiques. Les ateliers, hebdomadaires cinq jours sur sept, sont ouverts aux enfants dès l’âge de 6 ans, se déroulent tant en journée que le soir ainsi que pendant les vacances scolaires sous forme de stages pour les enfants. L’Arlequin accueille chaque année entre 100 et 150 participants. En outre, l’Arlequin a réalisé certaines illustrations du Ligueur du Mouvement et quelques créations pour l’exposition des prix littéraires « Un enfant qui lit est un adulte qui se

Rapport d’activités 2015 de la Ligue des familles


Rapport d'activités 2015