Page 10

Maison de quartier Aussersihl, Zurich C’est avec un projet nommé Mogli que le bureau d’architecte EM2N a remporté le premier prix du concours pour la réalisation de la Maison de quartier Aussersihl, situé dans le parc éponyme à Zurich. Le projet gagnant, devisé à 5,4 millions, a soulevé de nombreuses oppositions et n’a finalement pas obtenu l’aval politique nécessaire pour réaliser le projet devisé. L’ouvrage à donc été remis sur le métier et un nouveau projet retravaillé et simplifié a été présenté. Bien que d’une géométrie très différente, il conserve les principes du concept architectural initial, une surface utile maximale, un programme pratiquement identique et surtout, gageure de la part des architectes, son prix est moitié moins élevé que celui du projet précédent. Les lignes directrices qui caractérisaient le projet retenu lors du concours ont été entièrement conservées dans le nouveau projet. Celui-ci prend en compte l’ensemble du parc et la Maison de quartier, élément principal de la composition, vient s’y insérer comme l’élément marquant de l’intervention. Le site étant protégé, les arbres devaient être conservés

1394

dans leur intégralité, ce qui a pu être strictement réalisé, offrant une chance supplémentaire pour la réalisation du nouveau centre. Enfin, le bâtiment devait avoir une forme compacte afin de limiter son emprise au sol et préserver au maximum ce petit espace de verdure niché au sein de l’important quartier urbain d’Aussershil. Ces considérations ont conduit les architectes à superposer les éléments du programme et à développer une typologie verticale qui devait toutefois – attitude typiquement suisse – avoir un impact minimal sur le paysage du parc. L’option retenue pour atteindre ce but, a été de choisir une forme organique pouvant se glisser entre les arbres, et revêtue d’un lambris vertical vert foncé afin de se fondre dans le paysage. Pour renforcer l’aspect sculptural du bâtiment, de grandes baies vitrées cintrées en plexiglas suivent la courbure des façades en reflétant la frondaison des grands arbres alentours. L’image de l’écorce des troncs d’arbre a également inspiré le traitement de l’enveloppe, partiellement perforée et tatouée de motifs circulaires. En été, le bâtiment disparaît complètement dans la masse touffue des arbres.

Le programme se répartit sur quatre niveaux. Le rez-de-chaussée est occupé par un restaurant qui comprend une zone destinée aux enfants. La façade vitrée du restaurant crée une relation directe entre celui-ci et l’extérieur, particulièrement en été où les vitrages coulissants peuvent pivoter et être rabattus afin d’ouvrir entièrement l’espace de la salle sur le parc. Au premier étage, une grande pièce disponible pour différentes sortes d’activités peut être séparée en deux par une paroi en accordéon. Le deuxième étage comprend trois pièces pour des réunions de groupe et un secrétariat. Les sanitaires, des vestiaires ainsi que des locaux techniques et un dépôt sont situés au sous-sol. Les aménagements intérieurs font largement appel à des couleurs vives, utilisées comme code d’identification des différents espaces. Les murs en briques silicocalcaire sont, selon les étages, peints dans des tons verts ou jaunes. Ceux de la cage d’escalier sont revêtus d’une couche de peinture orange vif, alors que les toilettes sont peintes en bleu. L’usage des couleurs a pour but de dématérialiser les murs tout en renforçant leur côté sculptural.

Profile for Lignum

Bulletin bois 76/2005  

Lieux de rencontre

Bulletin bois 76/2005  

Lieux de rencontre

Profile for lignum