Page 1

Revue officielle de la Ligue Francophone de Recherches et d’Activités Subaquatiques affiliée à la Fédération Royale Belge de Recherches et d’Activités Subaquatiques - rue Jules Broeren, 38, 1070 Bruxelles - Trimestriel - Mars 2017 - Bureau de dépôt : Bruxelles X - N° d’agrément : P301098

No 243

HIPPOCAMPE Lifras Diving Belgium

Nage avec palmes

12H

SALON DES VACANCES ET DU SPORT 2017

1


E U Q I M GONO

R E T E L GI

19999 €

GILET STABILISATEUR SUBEA 500

ADAPTABILITÉ MORPHOLOGIQUE BRETELLES EN FORME DE «V» BREVETÉES

CONFORT D'ACCUEIL MATELASSAGE RENFORCÉ AU NIVEAU DU DOS FACILITÉ D'UTILISATION POCHES À LEST LARGABLE 4 ANNEAUX DE FIXATION

STEFANO MORETTO CHEF DE PRODUIT

"J'AI CONÇU CE GILET STABILISATEUR SUBEA 500 POUR OFFRIR CONFORT ET LIBERTÉ DE MOUVEMENT AUX PLONGEURS ET PLONGEUSES ! C'EST DANS CET OBJECTIF QUE NOUS AVONS TRAVAILLÉ EN COLLABORATION AVEC DES ERGONOMES POUR OBTENIR UN MAINTIEN DORSAL RENFORCÉ. LES BRETELLES PAR LEURS FORMES EXCLUSIVES ET BREVETÉES DÉGAGENT LES BRAS, TOUT EN APPORTANT UN MEILLEUR MAINTIEN. POUR GARANTIR LA SÉCURITÉ DE NOTRE GILET STABILISATEUR, NOUS L'AVONS FAIT TESTER PAR DAN EUROPE (DIVERS ALERT NETWORK EUROPE, ORGANISATION MÉDICALE ET DE RECHERCHE DÉDIÉE À LA SÉCURITÉ ET À LA SANTÉ DES PLONGEURS). JE VOUS SOUHAITE D'EXCELLENTES PLONGÉES !"


EDITO

Votre Hippocampe, victime de son succès... Il y a quelques années, les auteurs d’articles ne se bousculaient pas trop pour être publiés dans votre Hippocampe. Depuis plus de 10 ans que je m’occupe en tant que rédacteur en chef de la revue de la Lifras, c’est la première fois que je ne peux pas faire paraître tous les articles qui m’ont été envoyés. Mais sachez que s’ils sont intemporels, ils se retrouveront dans un prochain numéro. Nous voilà victime de notre succès : le comité de rédaction a décidé de changer la mise en page de l’Hippocampe depuis quelques numéros. Challenge réussi, puisque que nous recevons plus d’articles et accueillons de plus en plus d’annonceurs. L’Hippocampe est aussi sur le Web, il est lu à travers le monde entier. Des lecteurs nous ont contacté du Japon, du Canada et bien entendu de France et d’Égypte pour qu’on les publie dans le magazine. Oui, génial, notre revue est appréciée à l’étranger. Est-ce notre succès qui incite également les commissions de la Lifras à nous envoyer de plus en plus d’articles et informations les concernant ? Certainement. Aux auteurs qui souhaitent nous envoyer des articles, ils sont les bienvenus. Pour assurer la garantie d’une bonne réception de votre article par le comité de rédaction, je vous propose de les adresser au rédacteur en chef et à la secrétaire de rédaction. Marc.hiernaux@skynet.be et sgodin@rtl.be. Je vous remercie pour l’engagement que vous avez vis-à-vis de notre revue, cela permet à celle-ci de mieux vous informer.

Marc Hiernaux

Photo couverture : Sylviane Godin

3


Hippocampe n°243 mars 2017 Revue officielle de la Lifras A.S.B.L. Ligue Francophone de Recherches et d’Activités Subaquatiques affiliée à la Fédération Royale Belge de Recherches et d’Activités Subaquatiques (membre fondateur de la CMAS) Quatre parutions l’an : mars - juin - septembre - décembre Siège social : Rue Jules Broeren, 38 à 1070 Bruxelles Tél. : 02 521 70 21 - Fax : 02 522 30 72 E-mail : lifras@lifras.be Éditeur responsable : Maria del Pilar Ruiz Lopez Rue G.Stocq, 18 1050 Ixelles Gsm : 0477 74 38 17 E-mail : pilarlifras@gmail.com Rédacteur en chef : Marc Hiernaux Rue des Alliés, 20 à 1190 Bruxelles Gsm : 0475 46 09 65 E-mail : marc.hiernaux@skynet.be

6

Comité de rédaction : Sylviane Godin sgodin@rtl.be Robert Henry henry.robert@skynet.be Luc Smit lucsmit@omnipubli.be Rose Kondrativ rose.kondrativ@gmail.com Régie publicitaire : Robert Henry Gsm : 0475 76 77 85 E-mail : henry.robert@skynet.be Correcteurs : Cécile Hauterra Albert Potier Marie-Jo Dauby Florence Crohin Catherine Vincke

32

Infographie : Rose Kondrativ rose.kondrativ@gmail.com Production : Omni Publi sprl info@omnipubli.be Toute reproduction, adaptation ou traduction, même partielle, des articles parus dans ce numéro, est interdite sans l’accord préalable de la rédaction. L’Hippocampe décline toute responsabilité pour les documents et photos qui lui sont envoyés.

26 4


Attention!

Vos articles, photos et publicités de dernière minute pour le prochain Hippocampe doivent parvenir au rédacteur en chef bien avant le 25 avril 2017

Sommaire 6 12H Nage avec palmes 10 A la découverte du monde silencieux 14 Du DAUPHIN de bronze au MF 16 Gaz Blender 18 Musée Frédéric Dumas 20 Stage de plongée d’été à l’A.D.E.P.S. 22 Modification du standard du plongeur 1* 24 Salon des vacances et du sport 2017 26 Une plongée à Todi 28 19e salon de la plongée à Paris 32 Le choix du tuba n’est pas anodin! 34 Portfolio de Fabienne Henry

24

37 La brocante de Vodelée 38 L’assemblée générale des moniteurs 40 Nos jubilés 2016 41 Promotion Moniteurs 2016 42 2e session MC 2016 43 Examen théorique AM- MC - MN 46 Dysfonctionnement de l’ATM 48 Dimensionner et ajouter sa signature

sur ses photos

52 Un nouveau recycleur belge 56 Anne-Sophie plonge 58 Activités de l’AMB 60 Calendrier CFIP 61 Calendrier Commission Apnée

34

62 Programme des stages Zélande 64 Infos utiles 66 La BD des plongeurs 5


12H

Nage avec palmes P

our la troisième année consécutive, le week-end des 28 et 29 janvier, de 19h00 à 7h00, se sont déroules» à Charleroi les 12h00 de nage au profit des plongeurs adaptés du Carolo Scuba Diving Club. Grâce à l’initiative de Tonino Barbiaux et Eric Corbier, cet élan de solidarité a une fois de plus tenu toutes ses promesses. Deux disciplines de la Lifras étaient au programme : Nage avec palme(s) et apnée. Et puis un challenge : faire des longueurs mais avec bouteille cette fois-ci. Plus de 12 clubs ont répondu présent à cette activité. Le principe est très simple : venir avec une douzaine de plongeurs par club/équipe et par relais, puis nager 12h. Mais cela nécessite une organisation qui débute fin novembre. Tonino et Eric contactent des moniteurs et chefs d’école pour que ceux-ci acceptent de participer à cet événement. Pour cela, ils reçoivent une feuille de parrainage afin de ramener ce soir-là un maximum d’argent au CSDC. Ce week-end, il y avait plus de 200 nageurs y compris les plongeurs adaptés. Avec un courage incroyable, ils ont mis leur masque et chaussé leurs palmes pour parcourir à leur rythme une sacrée distance. Chapeau messieurs dames. 6


Après plus de 11h00 de nage, la dernière heure est spectaculaire. Tous les plongeurs se mettent à l’eau, tout s’emballe, relais, sprint jusqu’au coup de sifflet final. C’est du sérieux, toutes les longueurs parcourues sont validées par des contrôleurs. La sécurité des nageurs est assurée (Surveillants – Infirmière – Oxygène).

12h00 c’est très long. Aussi les organisateurs disposent de 80 lits de camps pour permettre à chacun de se reposer un peu. Une fois les calculs de kilomètres parcourus par plongeur et par équipe tous reçoivent une coupe, du plus méritant à celui qui le sera certainement à la prochaine édition. La section Plongée Adaptée du CSDC existe depuis 2013. Ce club accueille, intègre, forme et encadre 11 plongeurs ayant un handicap physique. A ce jour, plus de 160 plongées ont été organisées. Cela démontre une belle motivation et implication des moniteurs encadrants et leurs « aide-de-pont ».

7


Mais à quoi servent ces fonds récoltés lors des 12h00 de nage ? La réponse est fournie par Tonino : acquérir et améliorer le matériel dédié exclusivement à leurs plongeurs adaptés. Ça, c’était pour les précédentes éditions. En 2017, avec la complicité de la section Plongée Adaptée Namur, ils organisent un voyage en Egypte, destination Marsa Alam. Mais qui dit mer chaude dit combinaison plus légères. Et bien, les bénéfices de cette année permettront d’intervenir dans l’équipement sur mesure des combis, ceintures et autres petits matériels pour les plongeurs PA. La rédaction Photos : Claude Marneffe, Marc Hiernaux et Sylviane Godin

8


LE GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS Le principe est simple : entre le vendredi 24 et le dimanche 26 mars, vous choisissez une ou plusieurs zones à nettoyer en Wallonie et la durée de votre action. Avec votre groupe, vous partez à la chasse aux déchets sauvages!

Inscrivez vous ici :

walloniepluspropre.be

9


À LA DÉCOUVERTE DU Épisode 3

Je m’appelle Didier Delmal, j’ai désormais 38 ans. Rêvant de découvrir la plongée sous-marine, j’ai franchi le pas en janvier 2016. Etape après étape, je vous ai proposé de suivre mon évolution… Voici la suite de mes « aventures »…

A

près mon baptême en janvier 2016, examens théoriques et pratiques en poche, c’est en mai 2016 que j’ai fait mes premiers sauts droits en carrière. Officiellement plongeur une étoile en juin, je reçois alors le sésame pour partir à la découverte d’un monde fascinant dans lequel je suis novice en tout mais qui va me permettre de rencontrer des personnes exceptionnelles, des endroits paradisiaques, tout en me ressourçant.

La première plongée en mer : la Corse Depuis le début de l’année, ma compagne Vanessa et moi avions décidé de mettre le cap sur la Corse avec nos deux filles (Louane et Romane) et dans mon sac, une carte Lifras m’autorisant à aller plonger en mer. Une aventure grandement facilitée par les conseils de Patrick, plongeur au sein de mon club des Grands Fonds à Embourg, qui a vécu sur l’île de Beauté pendant de nombreuses années. Ayant installé notre «campement» à Ajaccio, c’est avec Lionel Chambon (A l’eau Plongée) que le grand saut va se faire. Pas la moindre appréhension grâce à la sympathie et au professionnalisme de cet homme incroyablement passionné. Et ce sera devant la «Tête de Maure» que je découvrirai l’extase de la plongée en Méditerranée. Une eau chaude, claire et tellement de choses à voir que le temps est passé à une vitesse folle. Et même si je ne voulais pas abandonner ma famille à un plaisir égoïste, c’est Vanessa qui n’a eu de cesse de m’encourager à enchaîner les plongées. La deuxième sortie fut incroyable. Pas de profondeur exceptionnelle, pas de poisson éblouissant ni de paysage à couper le souffle. Mais une histoire incroyable : celle du B17. Un bombardier s’étant abîmé et dont une aile gît à 10 m de profondeur. Un endroit chargé d’une histoire que Lionel fait revivre de manière passionnante. Cette combinaison entre plongée et histoire me passionne. Enfin, la troisième sortie se fera sur le site «Sette Nave» entre rochers, poissons et faune colorée, les découvertes s’enchaînent avec à mon poignet, une caméra qui me permet de tenter de faire ressentir une partie de ces découvertes à mes proches. Trois plongées différentes, trois sensations différentes puis il faut rentrer. Au revoir la Corse. On se reverra, c’est une certitude.

10

Une pince va-t-elle s si je suis trop pro Première plongée en Lac : Barrage de l’Eau d’Heure Désormais habitué à plonger dans les carrières (La Gombe et Lillé), c’est avec l’envie de découvrir de nouveaux terrains de jeu que je mets le cap sur le barrage de l’Eau d’Heure. Et si la mise à l’eau ne posait pas trop de souci, une sensation de malaise envahissait les premières minutes. Avec ces coquilles partout, la crainte de «casser» m’envahit avant de laisser place à la passionnante recherche d’écrevisses et autres poissons cachés sous les pierres en compagnie de Jean-Claude et Laurent. Seconde plongée avec Fabienne et Monique pour presqu’une heure d’amusement… le cap des 60 minutes n’a pas encore été franchi… on doit respecter les consignes.


MONDE SILENCIEUX

Par Didier Delmal

Corse : entre rochers, poissons et faune colorée, les découvertes s’enchaînent

se refermer sur moi oche du fond ?

Barrage de l’Eau d’Heure : la passionnante recherche d’écrevisses et autres poissons cachés sous les pierres

Première plongée en mer du Nord : la Zélande Avançant dans l’année, c’est l’heure de la sortie traditionnelle des Grands Fonds en Zélande. Voilà donc toute ma petite famille partie pour un long week-end en chalet en compagnie de mes amis d’exploration. Après la dégustation obligatoire des moules locales, cap sur une première plongée de nuit. Dans le sillage d’Alain, l’aventure est incroyable et pleine de stress. Qu’est ce qui se trouve dans l’ombre ? Une pince va-t-elle se refermer sur moi si je suis trop proche du fond ? Je l’avoue : j’ai quelque fois crié de peur dans mon masque en découvrant un homard ou un tourteau en position de combat juste devant moi. Mais quelle aventure. 11


Et si je participerai à trois autres plongées sur le week-end, la plus spectaculaire pour moi fut celle au pied du Zeelandbrug. Et j’ai la chance de former un binôme (accroché avec une dragonne) avec le président Laurent en personne. Un incroyable moment que d’atteindre le pied de ce pont malgré une mer agitée puis descendre, emporté parfois par le courant, à la recherche de tout ce qui a pris possession des fonds. On n’a pas trouvé d’hippocampe mais ce sera sans doute pour l’année prochaine. La première dans l’Océan : Ténérife Sur un coup de tête, septembre nous verra encore partir une fois. Cette fois, nos amies Valérie et Anne-Marie (qui ont débuté la plongée avec moi) nous accompagnent. Et si la plongée n’était pas le but premier, chaque journée donnait lieu à des sorties en snorkeling passionnantes et pleines de découvertes. Evidemment, impossible de ne pas tenter l’aventure «bouteille». Pour cela, cap sur la sympathique équipe de «Coral Sub» pour se rendre sur la «Montagne Jaune». Poulpes bien cachés dans les fissures, décombres d’une arche et oursins à profusion, les recoins de la mer demeurent passionnants et pleins de surprises. Malheureusement, un problème de santé m’a empêché de réaliser une seconde plongée à la découverte des raies. Mais ce sera pour une prochaine fois… Pour la suite, ce sera avec vous… La fin d’année est désormais arrivée et avec elle, la fin de mon « carnet ». J’espère que ces trois épisodes vous ont intéressé, vous faisant sourire, vous rap-

12

pelant votre propre parcours ou vous donnant envie. Je suis désormais un plongeur et j’espère vous croiser prochainement où l’avenir m’amènera…


U EA UV NO

LE COMPAGNON INDISPENSABLE

À VOS PLONGÉES ! • Nouvel écran plus grand à fort contraste et intensité • 4 boutons pour une navigation ultra intuitive • 3 modes dont Multigaz avec O2 jusqu’à 100% • 2 champs personnalisables pour les infos secondaires • Alarme de déco exponentielle et projection déco + 5 minutes (brevetée) • Mode planificateur avec décompression et intervalle de surface • Pile longue durée (200 à 300 plongées) remplaçable par l’utilisateur

mares.com 13


Du DAUPHIN de bronze a E n mars 2015 dans l’Hippocampe N°235 Julie nous faisait part de son parcours d’enfant plongeuse au monitorat club.

Julie terminait son article ainsi : «…, ma vision de la plongée n’est plus la même, changera-t-elle à nouveau lorsque je tenterai le monitorat fédéral?» En septembre 2016, cette plongeuse pleine d’énergie, qui va de l’avant, portée par l’action, est devenue monitrice fédérale.

Alors Julie, ta vision de la plongée a-t-elle changée ? Résumé d’une rencontre autour d’un café. Depuis 2015, on ne peut pas dire que Julie se soit reposée sur ses lauriers. Professeur d’éducation physique, âgée de 30 ans, Julie est une femme active et entreprenante. En plus de devenir instructrice fédérale, elle est aussi devenue cheffe d’école au club Le Mérou à Courcelles. L’eau est son élément, la plongée sa passion. Une passion qui occupe facilement 50% de son temps libre. Elle retire une grande fierté de son nouveau titre d’instructrice, mais est aussi très reconnaissante aux personnes importantes à la réussite de cette belle aventure : son papa, son compagnon, ses moniteurs enfants (avec une mention pour «petit Guy»), ses moniteurs et chefs d’écoles. Le passage de ce nouveau brevet lui a fait faire un bond énorme de confiance en elle-même. Elle reste toujours aussi heureuse du sourire de ses compagnons après une plongée. Elle aime tous les types de plongées mais a une préférence pour les plongées engageant plus la condition physique ou les baptêmes. Oui, sa vision de la plongée a encore changé et changera encore, influencée par tous ses apprentissages. C’est surtout l’importance de la SECURITE, sous tous ses aspects, qui a particulièrement changé sa vision de la plongée. Si elle a un message à transmettre, c’est celui de passer les brevets de plongée en fonction de ses capacités et de ses motivations, de respecter ses limites et de ne pas avoir de regrets. Julie a bien sûr des projets à court ou long terme : Sidemount, recycleur, Mexique, plongée sous glace, plongée avec des requins et…. Peut-être le monitorat national . Alors c’est certain Julie, nous reprendrons rendez-vous et tu nous diras si ta vision de la plongée aura encore changé …. Fonce, pas de regrets. De l’enfant à la monitrice, une histoire à suivre. Fabienne Smeyers pour la COF

14


au MF

15


GAZ BLENDER Le Comité Gaz Blender (fabricant de mélanges) de la Commission Plongée Technique offre une possibilité unique de passerelle aux plongeurs Nitrox confirmé.

E

n 2012, la Commission de l’enseignement a mis en place un standard de fabricant de mélanges retirant de fait la formation de fabricant de mélanges Nitrox de l’aspect de la formation du plongeur Nitrox confirmé. En effet, un chapitre de l’ancienne formation Nitrox confirmé couvrait cette matière et permettait au titulaire de ce brevet de fabriquer des mélanges Nitrox. Pour ceux qui se rappellent, en 2015, les présidents de club ont accepté en assemblée générale la création de la Commission Plongée Technique en la rendant compétente en matière de fabrication de mélanges. Un standard spécifique a été développé avec en appuis un support «papier», un support pédagogique et une carte de formation, le tout dans un kit en vente à la boutique Lifras. Les formations suivant les standards CMAS et ISO sont donc maintenant réalisables. Comment alors permettre aux plongeurs Nitrox confirmés qui avaient la qualification de fabricants de mélanges de poursuivre leurs activités? Le Comité Gaz Blender de la Commission de Plongée Technique tenant compte de nombreux éléments, proposent maintenant une équivalence de brevet de fabricant de mélanges.

La procédure d’obtention de ce brevet Gaz Blender est très stricte mais facilement réalisable. Elle ne concerne que les plongeurs Nitrox confirmé ayant été homologués avant le 01/01/2012. De plus, certains engagements sont à respecter : - Déclaration sur l’honneur de pratiquer ou d’avoir pratiqué la fabrication de mélanges Nitrox dans le cadre du brevet Nitrox confirmé avant 2012 - Attester d’avoir à disposition le matériel nécessaire à la bonne pratique de la fabrication de mélanges Nitrox - S’engager à respecter les bonnes pratiques en la matière reprises dans le support de cours Lifras disponible à la Boutique Lifras. Ces engagements sont repris sur un formulaire disponible sur demande, soit au secrétariat Lifras, soit auprès de la Commission Plongée Technique. En plus de cet engagement, il est demandé aux présidents de club/chefs d’école de confirmer l’engagement de disponibilité du matériel. Cette demande d’équivalence est à adresser par mail à l’adresse tech@lifras.be. Le prix de cette équivalence est fixée par le Conseil d’administration. Cette équivalence de brevet permet aux plongeurs Nitrox confirmé Lifras ayant été homologués avant 2012, de pouvoir fabriquer tous les mélanges Nitrox. Cette équivalence obtenue ne permettra cependant pas aux plongeurs Nitrox confirmé devenus instructeurs, d’obtenir la qualification d’instructeur fabricant de mélanges Nitrox (niveau 1). En effet, pour obtenir cette qualification d’instructeur, il y a lieu de suivre la formation fabricant de mélanges (standard disponible sur l’extranet). Par la suite, des formations sur demande auprès de la Commission Plongée Technique seront réalisées sur base des nouvelles normes. Pour rappel, aucun brevet de plongeur n’est requis pour suivre cette formation. Bienvenu dans le monde de la Plongée Technique. Raphael Allemeersch Président de ComPLTEch

16


TECHNIQUE

BIO

PHOTO

CAP D’ABELLE

BANYULS SUR-MER

LES 3 MOINS

RESERVA MARINA DE BANYULS

CERBÈRE PORTBOU

PUNTA FALCÓ

PUNTA GATILLEPIS PUNTA CLAPÉ BETA BLANCA

ILLA GROSSA

ZONA D’ESPECIAL INTERÉS PESQUER COLERA-PORTBOU

PARC NATURAL DEL CAP DE CREU ET

RA

IP

CADAQUÉS

ROSES

EMPURIABRAVA

R

L’E

’O

MA SS AD

EL PORT DE LA SELVA

NC AL

LA

DO

CU L

W OO DS ID

E

EL AD

LA

LP

LA

DE

IT

LM

OL

Í

OS GR BA U

P CA

FA R

LLANÇÀ

MO

COLERA

BUNGALOWS

DIVING CENTER COLERA · 17496 COLERA · COSTA BRAVA NORD · GIRONA · ESPANYA Tel. 0034 972 389 018 · www.divingcentercolera.com · info@divingcentercolera.com 17


MUSÉE FRÉDÉRIC DUMAS

A

u pifomètre, cela doit bien faire une soixantaine d’années que la plongée sous-marine a acquis son statut de discipline sportive à plein temps… Soixante années, posées sur la petite échelle du temps de l’histoire des hommes, c’est dérisoire, insignifiant... et pourtant cela a beaucoup d’importance pour certains d’entre nous.

Certes, en ces temps fébriles soumis au dogme de la consommation ostentatoire, le côté bricolo-aventurier des débuts a cédé la place à la superficialité du mercantilisme technologique, les sondes, capteurs et autres planifications sont autant sujets à discussion de nos jours que ne l’étaient les bouts de chambres à air et les fusils de bois bricolés de l’époque de nos aïeux. Il n’empêche, la passion est toujours là, d’ailleurs, il suffit simplement de se balader le long des berges de nos carrières, le dimanche matin, pour s’en convaincre. Cependant, et engouement pour le vintage aidant, il est bien vu désormais de se retourner et de jeter un œil dans la lunette arrière, à l’époque où Frédéric Dumas chassait le mérou à Portissol, du temps où des bidouilleurs de génie récupéraient les bouteilles d’air comprimé de Spitfire abattus ou de bombardiers abandonnés par l’ennemi, pour en faire des mono, bi et tri-bouteilles… Egalement durant ces temps anciens où La Spirotechnique lançait sur le marché ses détendeurs Mistral, Aquilon, Spiro 8 et Alizé, notre compatriote Jean de Wouters élaborait le Calypso-Phot... Et parce qu’il y a autant de différences entre un homme sans racines et un homme qui en a, qu’entre un poteau de téléphone et un chêne plus que centenaire, on vous conseille chaleureusement d’aller jeter un œil au musée Dumas, à Sanary sur Mer à côté de Toulon, si d’aventure les hasards d’un voyage vous amenaient dans ce coin… (Après tout ce n’est qu’à un coup de palmes de Bandol, et à trois du Lavandou). Outre l’inéluctable sentiment de nostalgie proustienne suscité par les retrouvailles avec le bon vieux profondimètre à tube de Bourdon des premières mises à l’eau, l’éclat chromé des toujours altiers Royal Mistral, le caoutchouc durci et fendillé des jupes de Naso et autres Super Compensator, ce petit écrin gorgé de souvenirs et de reliques à très haute valeur patrimoniale mérite assurément qu’on y fasse un tour. Parce que, lorsqu’on y songe...Soixante ans… c’est à la fois tant… et si peu. Subaquatiquement vôtre… Daniel Godart AM 8919 Nemo Mons. Musée Frédéric Dumas Salle Maurice Fargues Rue Lauzet - Ainé Sanary – sur – Mer http://www.sanarysurmer.com/Decouvrir-la-ville/La-Mer/Citehistorique-de-la-plongee/Musee-Frederic-Dumas http://www.scuba-museum.com/

18


19


Enfants et adolescents en stage de plongée d’été à l’A.D.E.P.S.

C

et été, nous avons participé à un stage de plongée perfectionnement, organisé par l’ADEPS, à la Fraineuse de Spa. Pour y participer, nous avons dû réaliser un stage d’initiation à l’ADEPS, et / ou faire partie d’un club. Durant cette semaine, nous découvrons différentes carrières, dans lesquelles nous avons plongé jusqu’à deux fois par jour, ce qui est hyper cool ! Cette année, le groupe est très varié : nous avons des petits dès 9 ans, mais aussi des jeunes qui ont jusque 17 - 18 ans. L’ambiance dans le groupe est juste géniale, et en plus de ça, nous avons des monos en OR ! Toujours là pour nous, toujours à rigoler, à faire en sorte que la bonne humeur soit de la partie. Ils font aussi très attention à nous, et sont des photographes hors pair ! En résumé, ce stage est juste génial, cool, … et nous le recommandons fortement. Mais il faudra faire vite pour s’y inscrire car beaucoup d’entre-nous qui y sommes passés, comptons y retourner.

20

Merci à Valérie, Virginie, Alain et Pat, ainsi qu’aux autres plongeurs venus nous encadrer, sans qui, nous n’aurions pas pu réaliser tout ça ! Océane Bastogne Clarisse Mustang, club Lifras au Maaramu de Waremme Odile Leloup, club Lifras au CpH d’Hannut


+32 498 12 29 12 - info@mds-shop.be rue du Marais, 46c 6150 ANDERLUES

mds-shop.be

NOUVEAU Croisières

CORSE

au départ d’Ajaccio

06 11 55 93 56

Spacieux - confortable - spécialement conçu pour la croisière plongée Circuits - Marseille - Parc National des Calanques Corse Nord et Sud - Croisières à la carte

21


MODIFICATION DU STANDARD DU PLONGEUR 1*

L

a Commission de l’Enseignement a mis en conformité le standard du plongeur 1* avec la norme CEN/ISO et le standard CMAS afin d’autoriser deux plongées en fosse pour les plongées d’homologation du brevet 1*.

Depuis février 2017, les moniteurs Lifras peuvent emmener leurs candidats plongeurs 1* dans des infrastructures comme NEMO33 à Bruxelles, TODI à Beringen ou encore DUIKTANK TRANSFO à Zwevegem (Liste non exhaustive) pour réaliser les deux premières plongées d’homologation de leur brevet. Le standard à jour est disponible sur l’Extranet. Dans la pratique, comme cela se passe-t-il ? Première solution, rien ne change, le Moniteur fait réaliser les 5 plongées en tous lieux (Carrière, lac, mer, Zélande) dans les conditions que vous connaissez tous. (Plongée 1 et 2 avec un MC minimum et 3,4 et 5 avec un AM minimum) Seconde solution, la première plongée baptême est remplacée par deux plongées en EAR profond (Voir définition ci-dessous). Dès lors, les plongées se déroulent de la manière suivante : - Première plongée en EAR profond avec un MC minimum - Seconde plongée en EAR profond avec un MC minimum - Troisième plongée en tous lieux avec un MC + contrôle des compétences acquise en EAR (Piscine) - Plongée 4, 5 et 6 avec un AM minimum. Dans ce cas, il faudra faire 6 plongées pour homologuer le brevet 1*. Définition de l’EAR Profond : C’est un site nettement plus grand et/ou plus profond qu’une piscine classique, par exemple de très grands aquariums et des infrastructures spécifiques conçues pour la plongée de loisirs. Ceux-ci présentent certaines des caractéristiques généralement associées aux plans d’eau naturels, notamment la profondeur de plongée, la possibilité de planifier et d’effectuer une plongée, la nature du fond, la température de l’eau représentative de la plongée dans l’espace aquatique ouvert. La carte de préparation des candidats 1* a été modifiée en ce sens. Pour les candidats en possession d’une ancienne carte, il n’est pas nécessaire d’en faire l’échange. Les moniteurs Lifras ont reçu des instructions à ce sujet.

22

Todi Ce qui n’est pas autorisé : - Faire les plongées avec contrôle des compétences acquises en EAR (Piscine) dans une fosse. Le but du contrôle des compétences est de vérifier que le candidat est en mesure de réaliser par exemple une vidange de masque en carrière après l’avoir appris en piscine. Dès lors, cela n’a aucun sens de la faire en EAR profond. - Faire la première plongée en carrière puis faire deux plongées en EAR profond. Dans ce cas, cette plongée ne peut être comptabilisée dans les 5 plongées d’homologation. - La réalisation d’exercices pour l’obtention des autres brevets. Les modifications ne concernent que les candidats 1*.


Transfo

Le Bureau Exécutif souhaite ainsi permettre aux moniteurs Lifras de mettre à profit l’existence d’infrastructures artificielles qui existent en Belgique ou dans d’autres pays pour former nos nouveaux plongeurs. Mais aussi s’assurer qu’ils seront parfaitement formés pour plonger en sécurité dans nos EAO comme les carrières et lacs de Belgique. Bonnes plongées de formation en EAR profond. Philippe PITTIER Directeur Technique Fédéral phil090906cath@skynet.be - 0497/488.117 Photos : S.Godin – A.Maes Nemo33 23


SALON DES VACANCES ET DU SPORT 2017

D

u 2 au 5 février dernier, la Lifras et sa ligue sœur la Nelos, étaient présentes au salon des vacances 2017 du Heysel pour représenter la FEBRAS et assurer la promotion de nos deux ligues.

Pour ce faire, plusieurs membres du Conseil d’administration de la Lifras se sont succédés sur le stand, renforcés par une bonne dizaine de moniteurs volontaires et du support logistique de Dive Factory grâce à qui nous avons pu utiliser un matériel de plongée de grande qualité. Le but était d’offrir le baptême de plongée aux visiteurs de ce salon, tant adultes qu’enfants dans une grande cuve en inox. Ce baptême permettait aux aventuriers d’un jour de ressentir cette sensation de plénitude que nous connaissons tous. Cette année encore, notre stand a eu un très grand succès et de nombreux baptêmes ont été effectués. La synergie entre le Conseil d’administration Lifras et les moniteurs de la Nelos a été optimale et unanimement appréciée. Une première cette année, la Lifras était doublement représentée : en plus du stand au salon des vacances, les commissions Nage avec palmes, Apnée et Hockey subaquatique étaient également présentes au salon des sports qui avait lieu au même moment dans le palais voisin. C’est avec un succès inattendu que nos trois commissions ont pu faire connaître leur discipline à un large public grâce à des contacts enrichissants. Encore un grand cru donc que nous renouvellerons. Je tiens, par ce biais, à remercier les nombreux volontaires de la Lifras et de la Nelos qui nous ont encore une fois permis de mener cette activité à bien. Si comme ceux-ci, vous êtes aide-moniteur ou moniteur en titre et que vous souhaitez nous aider l’année prochaine, n’hésitez pas à vous faire connaitre auprès de moi.

Les commissions sportives Lifras 24

Vincent LEROY - Administrateur Lifras Moniteur National 282 Photos : S.Godin


UN MARIAGE DES PLUS HEUREUX C’est au Salon des Vacances 2017 et surtout grâce à la reconstitution de la chapelle de Mariage de Las Vegas où Elvis Aaron Presley et Priscilla Ann Beaulieu ont convolé en justes noces le 5 mai 1967, que la Lifras et la Nelos, après des années de vie commune et d’amitié, ont également pu convoler en justes noces, avec comme maître de cérémonie le nouvel Elvis venu spécialement de Las Vegas. Le tout sous le regard heureux des parrains Ronny Margot, président de la Nelos et Robert Henry, vice-président de la Lifras (Notre présidente ayant ce jour là d’autres obligations). Ce fut un mariage des plus médiatiques où la Lifras et la Nelos se sont juré fidélité. Rien que du bonheur ! Nous présentons aux jeunes mariés nos meilleurs vœux de bonheur et de prospérité. La rédaction Photos : Pierre Raoult - www.pierre-raoult.be 25


UNE PLONGÉE À TODI

L

a toute nouvelle piscine TODI a ouvert ses portes il y a peu. Curieux comme nous sommes, notre club s’est inscrit sur leur site web pour une plongée découverte. Inutile de dire qu’il y avait du monde… Plonger dans de l’eau à 23°C en Belgique pendant qu’il gèle dehors, que demander de plus? L’organisation annonce que plus de 2000 poissons d’eau douce nous y attendent.

A Beringen dans le Limbourg, à peine à 1 heure de Bruxelles ou de Liège, un ancien site minier est le décor très impressionnant de cette sortie. Un bâtiment tout à fait rénové, un accueil agréable, une brasserie gigantesque dans un décor sympa… Les promoteurs n’ont pas lésiné sur les moyens. Après l’inscription très rapide puisque la plupart des documents ont déjà été complétés en ligne, nous passons dans les vestiaires ultra-modernes où nous nous équipons. A partir d’ici, tout se fait pieds nus, car les organisateurs ont une peur bleue des bactéries contenues dans nos bottillons. Les combinaisons (humides uniquement), l’usage de vos palmes piscine, détendeurs et autres matériels sont acceptées. Seuls les gilets et les bouteilles de TODI sont obligatoires. On se dirige dans le couloir qui donne accès aux ascenseurs qui nous amènent au quatrième étage. Là, une piscine de 36 m de diamètre et de 10 m de profondeur s’ouvre à nous, avec en plus une belle vue sur le site minier. Un équipement de qualité, beaucoup d’espace pour se préparer, pas de stress, des maîtres-nageurs présents, et plouf : à l’eau ! En plongée, on a vite fait le tour bien entendu, mais les décors soignés, la découverte de ce nouveau site et le fait qu’il y a toujours plein de mouvements des 30 sortes de poissons présentes dans la cuve, nous donnent facilement trois quarts d’heure de plaisir, de photos, de fun, de coucous aux accompagnants qui peuvent nous voir à travers de grands hublots. Bref, un vrai moment de détente, qui se termine par un repas ou un verre dans la belle brasserie. Une belle alternative pendant la pause hivernale… ou pour les plus frileux! Les Argonautes Ecole de plongée Lifras à Woluwe-St-Pierre

26


27


19 A

la plongée : arrêt sur image du 6 au 9 janvier 2017

u 19 e Salon de la plongée de Paris, le comité de l’Hippocampe a rendu visite à quelques-uns de ses annonceurs. Ce fut l’occasion de leur montrer le renouveau de notre revue. Tous ont souligné avec enthousiasme la qualité de notre magazine.

Céline Juignet et Patrick Minne - Aqualung

Membre de l’équipe Exocet

Angélique - Oceanos

Mike - Magasin MDS

Rudy Mensaert - Scubapro

Maïté - Club Cerbere

Jéjé - Aqualonde

Roland Dewilde - DSM

Didier Clabots - Xplorer

Fabienne Henry - Le Narval

Centre «je plonge à l’ouest»

Centre Indonésie

Bon nombre de stands étaient destinés aux pays ou villes où il y fait bon plonger, comme l’espace «Moi je plonge à l’Ouest» qui regroupe des centres de plongée de Bretagne et du Pays de la Loire.

parc des expositions 28 paris - porte de versailles

salon-de-la-plongee.com

production & organisation tél. : +33 (0)1 43 74 72 89


Et puis, comme chaque fois, c’est avec plaisir que l’on retrouve de vielles connaissances, John Beernaerts (Nemo33), Alain Foret (Auteur de nombreux ouvrages sur la plongée), Sébastien Salingue (Auteur de BD) ou Alain Norro (Exposant Tech. et MN). Mares et Scubapro étaient aussi très bien représentés dans les différentes allées du Salon.

Nemo 33

Alain Norro

Sébastien Salingue - BD des plongeurs

Alain Foret

Centre Corse L’Incantu

29


En se promenant dans le Salon, le comité de rédaction s’est intéressé à quelques découvertes...

PLATYPUS OU COMMENT INNOVER DANS LE SNORKELING Le Platypus est un engin nautique semi-submersible, capable de naviguer sur ou sous l’eau. En surface, il se pilote comme un jet ski et les passagers sont installés à califourchon sur la nacelle. Une fois immergés (+/- 2 mètres), ils peuvent profiter du monde sous-marin et découvrir de nouvelles sensations en plongée. Ceci sans bouteille au dos mais grâce à un système de narguilé.

RECYCLEUR TRITON Le Triton est un nouveau concept de recycleur simple, petit, léger et ventral. Idéal pour débuter. Il est homologué pour une utilisation dans une eau de 4°C à 34°C Limité à 6 mètres en oxygène Pur Limité à 40 mètres avec un diluant AIR Limité à 100 mètres avec un diluant TRIMIX

30


PLOMBS POUR APNEISTE Plombs de cou de différents lestages destinés essentiellement aux apnéistes. Ils sont très malléables et s’adaptent à tous quelle que soit leur morphologie. Ils sont très confortables car le poids ne repose pas sur le cou mais sur le dos. Il est possible d’ajouter du poids sur la partie dorsale du plomb.

Photos : S.Godin

31


Quand mon enfant se passion et désire se mettre au snorkelin le choix du tuba n’est pas ano

M

on enfant se met à la plongée mais d’abord, il faut apprendre le snorkeling ! Pour ce faire, il doit disposer d’un masque et d’un tuba. Le fait de «respirer» dans un tuba, est-ce facile et instinctif chez tous les enfants? En tout cas, il faut qu’il soit à l’aise dans l’eau. Comme il a pied dans le petit bassin de la piscine, il peut juste marcher. Donc il n’a pas peur et «respirer» avec un tuba est pratiquement une évidence, alors que certains adultes débutants galèrent pour comprendre qu’il faut «juste respirer» en dissociant la ventilation nasale de la ventilation buccale. S’il lui arrive de vous dire, au terme d’un entraînement en piscine : «je n’arrive pas à m’en servir, je n’arrive pas à bien le tenir en bouche», ne lui répondez pas : «c’est parce que tu débutes». Ou encore, s’il vous dit : «j’ai l’impression de prendre trop d’air en respirant et de ne pas savoir l’évacuer (chose que j’ai du mal à faire! Et du coup j’ai l’impression que je vais éclater!! Je suis vite essoufflé et à la longue, j’ai mal aux gencives…). Comment faut-il donc faire pour évacuer cet air? Par le nez, par la bouche? » Quand son moniteur lui dit :«le plus important, c’est qu’il faut que tu aies le nez complètement «bouché» et que ta seule source d’air vienne de la bouche. Il faut se forcer à respirer doucement», ce n’est pas tout. Moi, parent, je dois faire en sorte de faire le bon choix au niveau de l’achat du matériel. Au club, les moniteurs sont là pour me conseiller.

32

Acheter le «bon» tuba c’est une chose mais je souhaite comprendre pourquoi le choix du tuba n’est pas si anodin que ça! Je dois préférer un tuba avec un embout en silicone ou en latex (attention aux allergies) plus souples que le caoutchouc noir. De petite taille, le volume interne du tuba doit être adapté à la capacité pulmonaire de l’enfant, ce qui implique un diamètre et une longueur adéquats. J’achète donc un tuba enfant. Il est à noter que le diamètre interne du tuba a une importance considérable car il conditionne l’expulsion de l’eau lors du retour en surface. Ce diamètre doit être adapté. Il variera de 13 mm en dessous de 110 cm de taille à 15 mm jusqu’à 139 cm et 17 mm audelà de 140 cm de taille.


Il ne faut pas augmenter l’espace mort qui engendre essoufflement et surpression par un tuba de trop grand volume.
 Mais qu’est-ce que l’espace mort, allez-vous dire? Les échanges gazeux au niveau de l’appareil ventilatoire (dit respiratoire dans le langage courant et par les non scientifiques) s’effectue au niveau des alvéoles pulmonaires. Ainsi, l’air contenu dans les voies anatomiques ventilatoires conduisant aux alvéoles ne participe aucunement aux échanges gazeux : il constitue l’espace mort. Ce dernier comprend donc la cavité buccale, les fosses nasales, le pharynx, la trachée et les bronches. Lors de l’utilisation d’un tuba, le volume de l’espace mort est augmenté. Le gaz présent dans l’espace mort a une teneur élevée en dioxyde de carbone, ce qui favorise l’hyperventilation.


nne pour l’eau ng et à la plongée, odin!

Ceci n’est pas un problème si l’air inspiré contient suffisamment d’air frais. Toutefois, si le volume échangé est insuffisant, il se produira une accumulation de dioxyde de carbone dans les voies aériennes, amenant assez rapidement le plongeur à arrêter de respirer dans le tuba. L’utilisation du tuba permet toutefois d’économiser le gaz comprimé en début et fin de plongée et minimise le risque d’ingurgitation d’eau en cas de mer houleuse lorsqu’il n’est pas possible de respirer dans le détendeur. Si l’on donne un tuba adulte à un enfant lors d’un entraînement et que ce dernier n’a pas de point(s) de comparaison, le même jour, au même «moment», il ne peut évidemment comparer et donc apprécier, choisir avec lequel il dispose de plus d’aisance, de confort.

S’il n’a pas de comparaison, l’enfant prendra le tuba adulte. Il préférera même un tuba adulte car souvent, les couleurs sont plus variées et attrayantes. En pratique, l’enfant sait apprécier la différence de confort d’un tuba à l’autre et rejettera immédiatement un tuba trop grand ou de trop grand diamètre. La Cellule directrice APPE, Valérie Fabre – Virginie Gailliez - Danièle Goffinet Marc Maréchal - Marc Allemeersch

33


PORTFOLIO Née le 8/4/1957 Début de plongée en 1970 au CLAS. Membre du RCAE (Liège) et Narval (Cassis)

Ensuite, Le Narval que je dirige, organise chaque année une manche du championnat de France de photos sous-marine. Il s’agit d’une compétition de photos animalières qui se déroule sur 1 plongée avec obligation de réaliser 5 photos d’espèces animales différentes, sans aucune retouche. J’y ai participé à plusieurs reprises.

Premières photos avec Raymond Coune et un Calypso Nikkor II avec un flash à ampoules (ça ne fonctionnait qu’une fois sur deux). On avait trouvé un système D pour fixer les ampoules sur un disque autour de la hampe du flash pour ne pas devoir aller les chercher dans un petit sac. Attention les ampoules de flash flottaient et souvent elles s’envolaient vers la surface avant d’avoir fonctionné …

J’ai gagné un prix spécial du jury en 2014, et j’ai remporté la compétition en 2015. Il est vrai que la qualité des compacts est devenue telle qu’on a la possibilité de concurrencer les reflexs sur ce type de compétition qui ressemble à une chasse à la photo.

Ensuite un Nikonos 5 utilisé jusqu’en 2002, avec un flash électronique, des bagues macro et des bonnettes proxi. C’est vers 2005 que je passe au numérique avec des compacts : sony, nikon, canon et depuis 3 ans l’olympus TG3 qui m’accompagne à chaque plongée, même de formation. Je l’utilise donc sans flash déporté, qui me gênerait de trop avec des élèves, et parfois avec un appoint de phare à large faisceau. Depuis mon arrivée en France, j’ai fait la connaissance de plusieurs photographes (dont Frédéric Di Méglio, champion du monde, rien que ça) qui m’ont aidé à progresser dans la technique de prise de vue, la composition de sélection de photos et de retouches (j’ai encore pas mal de progrès à réaliser). Mon centre a été support de plongée de la finale du championnat de France de photo en 2004. J’ai remporté un premier prix au festival du Film de Toulon en 2006, grâce à Fred qui m’a quasiment obligée à envoyer une photo (celle de la langouste) au concours.

34

Fabienne

A ce sujet, j’en profite pour inviter les membres de la commission photociné de la Lifras à participer à l’édition 2017 qui se déroule les WE des 10 et 11 juin 2017 à Cassis. Ce serait une occasion de partager nos photos et notre passion. Si cela vous intéresse, contactez-moi, je me ferai un plaisir de vous envoyer la documentation et les documents d’inscription.


Henry

35


36


Brocante à Vodelée

Réservez déjà votre week-end des samedi 13 et dimanche 14 mai pour la brocante à Vodelée! Vous aurez l’occasion d’acheter du matériel de seconde main, mais aussi de vendre vos propres affaires de plongée dont vous ne vous servez plus ! Ce week-end accueillera également quelques artisans locaux, ainsi qu’un stand de Sea Shepherd. Et vous aurez de quoi manger, puisque le Foodtruck «Les Frangines» sera aussi de la partie. Vous souhaitez disposer d’un emplacement pour faire un peu de place dans votre garage? Contactez Stéphane Schoku par email à l’adresse suivante : events@royalcas.be. Les inscriptions sont obligatoires pour pouvoir disposer d’un stand de vente. N’hésitez pas à faire circuler l’info dans vos clubs respectifs : nous vous attendons nombreux !

DÉCOUVREZ LES

SITES CACHÉS DES PLONGEURS GRECS www.ioniandivecenter.com

Liko - www.lifendive.com

Le centre belgo-grec Ionian Dive Center situé en Grèce, à Marathopoli, Péloponnèse, propose des plongées individuelles ou en groupes sur des sites pratiquement vierges.

Ionian Dive Center

info@ioniandivecenter.com Pierre Callens +32 475 97 37 63

37


L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES MONITEURS 2016

C

haque année et statutairement, la Commission de l’Enseignement se réunit fin décembre pour le bilan de l’année écoulée. Ce jour-là, les moniteurs promus (Club, Fédéral, National) sont félicités.

C’est aussi l’occasion de mettre à l’honneur, et c’est peu dire, les moniteurs qui fêtent leur jubilé.

Moment important car cela signifie la reconnaissance de leur investissement au cours de toutes ces années. Une volonté toujours présente de dispenser l’enseignement de la plongée au sein de la Lifras. Ensuite, sous la direction de Philippe Pittier (DTF), chaque responsable de comité ou de régions prend la parole pour expliquer son bilan et répondre aux questions de l’assemblée.

Marc Allemeersch - Trésorier Enseignement

Mais pas seulement, c’est aussi une belle opportunité pour les membres du Bureau d’annoncer les projets futurs. Parmi ceux-là, Patrice Finet a annoncé l’assimilation des moniteurs d’autres fédérations. Et puis, dans son style bien à lui, Alain Maquoy, au nom du Comité sécurité, a fait quelques recommandations de bons sens en plongée. Participer à cette assemblée, c’est aussi l’occasion de se retrouver entre moniteurs dont la rencontre au détour d’une carrière n’est pas toujours évidente. Et les «Que deviens-tu?» ou «Quelles sont tes bonnes nouvelles,» ou «Tu te souviens de …?» font partie du décor sonore.

Alain Maquoy- Comité de sécurité 38

Cette année 2017, l’AG de l’Enseignement se déroulera le 3 décembre. Que les moniteurs mettent déjà cette date dans leur agenda. Photos : S.Godin – M.Hiernaux


Virginie Galliez - Présidente APPE

Esther Paitre Présidente cellule MF

Vincent Leroy - Administrateur Philippe Pittier - DTF

Serge Vandamme - Vice président du Bureau

Patrice Finet - Pôle compétitivité Bernard Willame - DTR

Alain Daury - Président du Conseil d’honneur

Eric Dassonville - DTR 39


Nos jubilés 2016 10 ans

20 ans

25 ans

Bernard

Willame

Serge

Malfroy

André

Klassen

André

Mathonet

Christian

Paix

Frank

Andre

Christian

Bergmans

Isabelle

Trabert

Pierre

Fromont

Alain-Dominique Massart Jean-Christophe

Grignard

Ivan

Biname

Roland

Arnaud

Jeanfils

Paul

Cirino

Philippe

Vandenberghe

Jonni

Glockner

Philippe

Dramaix

André

Poncelet

Valérie

Gasquet

Anne

Mesureur

Jean-Luc Vincent Michel

Jo

Jean-Paul Marc

Albert Bruno

Françoise Joseph

Patrick

Robert Victor Frans Yves Eric

Nicolay

Hagelstein Van Osta

Abrassart

Jacquemin

Jean-François Mauclet Daniel

Cantinier

Frédéric

Puissant

Franca Alain

Pierre

35 ans

Alaimo

Deleau

Alphonse

Muller

Miserocchi Lebon

Marechal Potier

Salentiny

Hiligsmann Trzensien

Demesmaker

Alain René

Gonthier Gerd

Didier Willy Alain

Thierry

William

Philippe Eric

Thierry

Boisacq Mortier Heise

Edelberg Falise

Charlier

Tempels Glautier Dubois Piret

Pierre-Bernard Demoulin Werner

Albert Holsters

Delval

Denis

Vincent

Alain

Robert

Bernard

Graindorge Eric Burton Marc

Deconinck Brichet

Antoine

30 ans

Thomas Wartel

Pol

40

15 ans

Vincent

Jacques

Enrique

40 ans

Baumgarten Dassonville Dinjart

D’olivier Bastin

Lingier Urbain

Cordon Gonzalez

Jean-Claude Rosoux

Delhasse

Jacques

Orban

Debay

Jean-Louis

Chevalier

Norro

Camille

Pomme

Jean-Paul

Brigou

Henri Wolf

Geets

Alexandre

Vanherreweghe Gruber

Robert Théo

Didier

Marek Alain

Jérôme

Roland

Martine

Daniel

Hendrickx Lebrun

Straszko

De Lombaert Mallefet Dubois Pasque

Francine Paque Tonino Serge

Barbiaux Pelegrin

45 ans

Jean

Loosveldt

Liliane

Maisto

Lucien

Dandois

50 ans

Arnold Freddy

Struman Ramaut


Promotion Moniteurs 2016 Moniteurs Club Arnaud

Andre

Erwin

Borremans

Sébastien

Boudart

Laurie

Brodkom

Valérie

Collin

Thibault

Denis

Roxanne

Drion

Virginie

Evrard

Christian

Galant

Denis

Gilsoul

Virginie

Lis

Laurent

Patriarche

François

Pierret

Loïc

Quertenmont

Laurence

Senechal

Pierre-François Velden

Moniteurs Fédéraux Younes

Benmoussa

Christian

Bergmans

Didier

Bourguet

Eric

Franceus

Jean-Philippe

Halain

Thibault

Hayt

Pierre

Jamaigne

Désiré

Joiris

Eric

Jonckheere

Didier

Leroy

Alain

Maes

Julie

Mauquoy

Jean-pierre

Pousset

Philippe

Schoofs

Moniteurs Nationaux Benoit

Michel

Cédric

Willot

41


2 session MC 2016 e

Le 22 février dernier, 5 plongeurs ont été promus moniteur club lors de la seconde session de l’examen piscine. Ils en ont profité pour signer le code de déontologie de la Lifras. Félicitations à ces nouveaux moniteurs Guido Bings

42

Miles

Bradley

Nicolas

Crismer

Alexandra

Dupont

Giuseppina

Lo Castro


EXAMENS THEORIQUES AM – MC -MN

L

e 18 décembre dernier se déroulait à Saint-Georges, dans la province de Liège, l’examen théorique des candidats AM et MC.

Beaucoup de candidats étaient inscrits à cette épreuve, la première d’une longue série. Les jurys, nombreux eux aussi, étaient composés de moniteurs nationaux et fédéraux.

Cet examen est une épreuve écrite mais les candidats qui n’ont pas satisfait dans l’un ou l’autre chapitre peuvent se rattraper à l’oral. Pour certains, il est plus facile d’en parler que de l’écrire. A l’issue de cette journée, Philippe Pittier (DTF) proclamait les réussites.

Quelques semaines plus tard, le 22 janvier 2017, ce sont les candidats au brevet de Moniteur National qui défendaient leur théorie à Louvainla-Neuve dans le Brabant-Wallon. Différents jurys, tous Nationaux, étaient composés par thématiques. Chaque candidat présentait son exposé sur un thème bien précis (médecine, organisation méditerranée...) et répondait aux questions posées par son jury. Après la proclamation des résultats, les candidats savaient s’ils pouvaient poursuivre leur parcours vers le plus haut brevet de moniteur. La rédaction félicite tous les lauréats (AM-MCMN) et leurs souhaite bonne chance dans les différentes étapes de leur brevet. Photos : R.Henry – M.Allemeersch 43


44


45


Dysfonctionnement de l’articulation temporomandibulaire en plongée

I

Maureen Robbs

l n’est pas rare que les plongeurs se plaignent d’une douleur ou d’une sensibilité au niveau de la mandibule, d’un mal de tête ou encore de douleurs faciales après la plongée. Le fait de devoir serrer les mâchoires pour retenir l’embout du détendeur peut provoquer une contraction des muscles utilisés pour mastiquer (les muscles masticateurs) ou de l’articulation temporomandibulaire (ATM), qui relie la mâchoire (ou mandibule) à l’os temporal. La douleur associée avec l’ATM et les muscles masticateurs est un symptôme de «dysfonctionnement de l’ATM». «Pendant la plongée, l’ATM est sujette à un stress équivalent à celui enduré lorsqu’on maintient la bouche ouverte – pas complètement ouverte, mais juste assez pour pouvoir y insérer trois doigts l’un au-dessus de l’autre – pendant toute la durée de la plongée», explique Costantino Balestra, vice-président de la recherche et de l’éducation auprès de DAN Europe. Ceci a une répercussion sur le faisceau neurovasculaire rétroméniscal et peut provoquer des myalgies ou des maux de tête. Il est toutefois possible de réduire ces symptômes, voire de les éliminer, en utilisant un embout moulé sur mesure.» C. Balestra est l’auteur principal de l’étude intitulée «Scuba diving can induce stress of the temporomandibular joint leading to headache», publiée dans le British Journal of Sports Medicine en 2004. Les modèles d’embout les plus communs présentent une voie aérienne elliptique connectée à la valve à la demande, une bride labiale procurant la stabilité, et une plateforme de morsure pour retenir l’embout en bouche. Ces embouts sont généralement caractérisés par une courte languette de morsure et sont fabriqués dans une matière souple afin de s’adapter à de nombreux types de mâchoires et de dentitions, ce qui requiert de la part du plongeur un mouvement mandibulaire vers l’avant pour agripper l’embout efficacement. Cette conception universelle peut aller à l’encontre de l’occlusion postérieure, qui constitue

46


le contact le plus efficace entre les molaires et les prémolaires des deux mâchoires et permet la réalisation des mouvements de mâchoire naturels essentiels à la mastication et à la fermeture normale de la bouche. En empêchant ces mouvements naturels, l’embout peut entraîner une charge irrégulière au niveau de l’ATM. Ce problème est en outre exacerbé par l’eau froide, car celle-ci diminue la capacité du plongeur à utiliser ses lèvres pour retenir l’embout en bouche. Compréhension de l’ATM L’articulation temporomandibulaire (ATM) est l’une des articulations les plus complexes de l’organisme. Ses mouvements impliquent une combinaison de mouvements rotatoires et de glissement. Pour la localiser, il suffit de placer un doigt juste devant les oreilles : en déplaçant la mâchoire latéralement, ou en ouvrant et fermant la bouche, on peut sentir sous ses doigts la mandibule entrer et sortir de la cavité de l’ATM. La section supérieure de l’articulation correspond à une dépression dans l’os temporal du crâne, tandis que la section inférieure est constituée du condyle mandibulaire, une projection arrondie située au niveau de l’extrémité supérieure de la mandibule. Ces os qui composent l’articulation sont recouverts de cartilage et séparés par un petit disque qui favorise les mouvements naturels d’ouverture, de fermeture et de déplacement latéral. Dans de nombreux cas, la cause d’un dysfonctionnement de l’ATM n’est pas claire. Ce trouble peut survenir si les disques s’érodent ou sont mal alignés, si le cartilage est endommagé par l’arthrite, ou encore si l’articulation subit un traumatisme ou des micro-traumatismes répétés sur une longue période. Les chercheurs s’évertuent à comprendre les causes de ces troubles et à en définir les traitements les plus efficaces. Les symptômes suivants ont été rapportés : • douleur ou sensibilité au niveau de l’ATM • clic ou crépitement au niveau de l’ATM (son de craquement ou de claquement) • inconfort lors de la mastication • difficultés à ouvrir ou à fermer la bouche • douleurs faciales • céphalées • blocage des trompes d’Eustache • troubles vestibulaires tels que vertiges ou déso rientation (des symptômes graves s’ils se pro duisent sous l’eau) Que peut-on faire ? Il existe plusieurs types d’embouts standard conçus pour la plongée sous-marine. Lorsque vous choisissez votre équipement de plongée, essayez différents embouts afin de trouver le type et la taille qui vous conviennent le mieux. Pour plus de confort, certains plongeurs ajoutent un adaptateur pivotant au niveau du deuxième étage de leur détendeur, qui s’ajuste aux mouvements subtils de la tête et réduit la traction du tuyau. Certains détendeurs incorporent cet adaptateur dans leur modèle de base. Si vous présentez des symptômes de dysfonctionnement de l’ATM pendant ou après une plongée, faites-vous examiner par un dentiste. Même si la plupart des cas de dysfonctionnement de l’ATM liés à la plongée se résolvent de façon spontanée, votre dentiste peut vous recommander des stratégies permettant d’éviter ce problème, comme

des exercices de relaxation musculaire, des techniques de réduction du stress, ou encore une intervention médicale, si nécessaire. Votre dentiste peut également vous conseiller ou vous aider pour la fabrication d’un embout personnalisé, qui requerra beaucoup moins d’effort musculaire en plongée qu’un embout traditionnel. (Il existe également dans le commerce des embouts personnalisés qui ne requièrent pas de consultation dentaire). «Le secteur de la plongée a tenté de fabriquer un embout adapté à tous, mais ils n’ont pu faire mieux qu’un embout souple et court en raison de la variabilité des dentitions et des mâchoires», explique le Dr Randall Moles, orthodontiste et concepteur de l’embout personnalisé SeaCureTM. Les embouts personnalisés sont moulés afin de s’adapter à une personne spécifique ; ils peuvent être fabriqués à partir d’un matériau plus rigide et se prolonger vers l’arrière de la bouche, afin de transférer le poids du détendeur vers la région postérieure de la mâchoire, où se trouvent les muscles. L’effet de levier ainsi obtenu réduit fortement la force nécessaire pour maintenir l’embout en bouche. En outre, l’embout peut être fabriqué dans un matériau beaucoup plus rigide afin d’y réaliser une empreinte des dents : ceci permet un maintien correct en bouche sans que le plongeur n’ait à serrer les dents, comme c’est le cas avec les embouts souples standard.» Si vous optez pour un embout personnalisé, tenez compte de la position de la mandibule chez le plongeur. «Une erreur fréquemment commise lors de la réalisation du moule consiste à laisser sa tête en position neutre», indique C. Balestra. «De cette façon, l’embout n’est pas moulé correctement. Le plongeur doit positionner sa tête comme en plongée, c.-à-d. inclinée vers l’arrière.» Considérations en matière de sécurité Si vous décidez d’opter pour un embout personnalisé, assurez-vous que celui-ci s’adapte au second étage de votre détendeur. Tous les embouts ne s’adaptent pas à tous les détendeurs, et un embout inadapté peut entraîner une fuite d’air ou se détacher du détendeur. Par ailleurs, lorsque vous fixez votre embout à l’aide d’un serre-câble, assurez-vous qu’il soit bien attaché et utilisez une lame de rasoir pour couper l’extrémité du serre-câble de façon à ne laisser dépasser aucun bout coupant. N’utilisez pas un embout personnalisé sur une source d’air que vous pourriez être amené à partager avec un binôme en cas d’urgence, car celui-ci pourrait avoir des difficultés à respirer, voire être incapable de l’utiliser. Liste de publications scientifiques de DAN Europe touchant aux dysfonctionnements de l’ATM : • 119. Balestra C., Nammour S., Germonpré P., Snoeck T. Scuba Diving can induce temporomandibular joint stress leading to headache. Compterendu de la 25e réunion annuelle de l’EUBS. Israël, 28 aôut - 2 sept., 1999. • 127. Salem W., Snoeck T., Nammour S., Balestra C., Germonpre P., Marroni A., Cali Corleo R. Finite elements of temporomandibular joint stress; useful tool for divers. Undersea Hyperb Med 28, 45. • 152. Balestra C., Germonpré P., Marroni A., Snoeck T. Scuba Diving can induce stress of the temporomandibular joint leading to headache. Br. J. Sports Med. 2004; 38:102-104. Dans la boutique DAN : Anatomical mouthpiece

daneurope.org 47


Dimensionner et ajouter sa signature sur ses photos avec Lightroom pour le partage de ses photos

L

orsque nous avons de belles photos, nous souhaitons les partager avec nos amis et connaissances. Que ce soit par mail, site de partage de photos ou via nos réseaux sociaux, nos photos se retrouvent partagées et accessibles à travers le monde. Il est, dès lors, recommandé de prendre quelques précautions : ne pas partager des photos en pleine résolution, ni sans une signature. Tout le monde ne partage pas cet avis, car certains diront que l’on peut de toute façon effacer votre signature et que pour ne pas être volé il ne faut pas partager. C’est un point de vue. Si l’on décide de faire confiance, sans rechercher à être inviolable, tout en voulant faire reconnaître honnêtement son travail, on peut afficher la provenance des photos, le propriétaire, les droits de copie,… En effet, lorsqu’on utilise des photos ou des schémas qui ne sont pas nôtres, il n’est pas toujours évident d’en trouver le propriétaire pour le mentionner. D’autre part, il est inutile de mettre à disposition des photos dont la résolution (taille L x H en pixels) est trop élevée. Cela facilite l’usage non voulu de votre travail et alourdit les transferts. Une taille de 2000 pixels pour la plus grande dimension est suffisante. C’est légèrement supérieur à la haute définition (1920 pixels). De plus, certains sites comme Google Photos offrent un stockage illimité pour ce type de résolution (2000 pixels pour la grande largeur). Dès lors tâchons de tirer parti de ces différents éléments. Cet article décrit comment répondre à ces spécifications avec Lightroom.

LE PRINCIPE Dans Lightroom, la photo de départ n’est jamais modifiée. C’est la suite des modifications (l’ordre a de l’importance) qui est enregistrée et associée aux photos. Dès lors, lorsque l’on veut partager ses photos, elles n’existent pas. Il faut les créer : il faut les exporter via le module d’export. Ce dernier est accessible depuis différents endroits (que vous soyez dans la Bibliothèque ou dans le module de Développement) : oDans le développé du menu «Fichier» oLe menu contextuel (click droit) d’une photo ou sélection de photos. oEn actionnant simultanément les touches Ctrl + Maj + E

LES PARAMÈTRES C’est lors de cette étape que l’on va définir un certain nombre de caractéristiques pour les photos exportées. Entre autres la taille et l’ajout d’une signature. Sans passer en revue l’ensemble des options dont les noms sont assez explicites, voici les points auxquels il est important de porter attention : 48

o Le type de support vers lequel on exporte : le disque dur. Ce sera le plus facile pour les manipuler et les envoyer par la suite. o L’emplacement sur votre disque dur. Une bonne pratique est d’exporter les photos dans des dossiers séparés afin de les regrouper en fonction d’un évènement, un sujet, etc …


Comme ces exportations se font autant de fois qu’on le souhaite, les photos produites peuvent être perdues. C’est la sélection des photos qui est importante (ce sera le sujet d’un autre article). Dans cet exemple, toutes les photos seront exportées dans un lieu commun : «D:\CD-Images\CD_Photo» et dans un sous-dossier «20171207-Atlantique Sud». Ce dernier est facile à modifier à chaque exportation. o En fonction du format de l’image, différentes options sont présentes. Le format JPEG est le plus efficace et le plus répandu pour les échanges électroniques (Web, réseaux sociaux, mail, …) Plus la qualité est élevée, plus le fichier sera «gros» … et inversement. o C’est ici qu’il est possible de définir la taille de l’image exportée avec certains paramètres fort utiles. Il faut d’abord cocher la case «Redimensionner ». Le choix «Bord large » permet de éfinir la longueur du bord arge quelle que soit l’orientation horizontale ou verticale. La photo ne dépassera pas la limite définie. C’est pratique pour des sites comme Google Photos. o Le filigrane est le paramètre qui permet d’insérer sa signature. Cette liste déroulante affiche tous les filigranes définis et permet également d’en créer de nouveaux ou de mettre à jour ceux qui existent. Ce point est détaillé un peu plus loin.

Pour terminer, il suffit d’appuyer sur le bouton «Exporter».

o Il est possible de définir ce qui est effectué comme action lorsque l’exportation est terminée. L’affichage dans l’explorateur permet alors de les sélectionner et de les déplacer/copier vers un site de téléchargement (réseau social, site de partage de photos, …)

Une bibliothèque de modèles d’exportation peut être maintenue. Elle apparaît dans la section des paramètres prédéfinis de l’utilisateur (B).

Lors de l’export, une barre de progression en haut à gauche de la fenêtre apparaît. Lors de la prochaine exportation, ces paramètres seront gardés et il suffira de modifier ceux que vous voulez. Cependant, il est également possible de sauvegarder ces paramètres afin de les utiliser par la suite (A).

C’est utile pour avoir, par exemple, un type d’export pour les réseaux sociaux, un autre pour les impressions, un troisième pour les sites de photos, … Ces ensembles de paramètres prédéfinis peuvent être réutilisés dès que nécessaire.

LA GESTION DE LA SIGNATURE En revenant sur l’option «filigrane», dans le menu déroulant, la ligne «Modifier les filigranes» permet d’ouvrir l’éditeur afin de modifier ou créer de nouveaux modèles de filigranes. o Si vous avez un logo, une signature, une identité graphique, il est possible de l’insérer pour l’utiliser sur les photos exportées.

49


o La zone sous la photo permet d’ajouter le nom du photographe, ou tout autre texte. o Comme pour un traitement de texte, il est possible de définir la police de caractère, le style, l’alignement, la couleur ainsi que des effets d’ombre avec le texte pour apporter une notion de relief. o L’opacité joue avec la transparence du texte afin de donner plus ou moins de présence au texte sur la photo. o Le «hors-texte» représente la distance de texte par rapport aux bords de la photographie. o La position et la rotation offre la possibilité de placer le texte aux différents endroits de la photo (position) et de choisir un sens de lecture horizontal ou vertical (rotation). o Lorsque le résultat obtenu convient, il y a lieu de sauvegarder ce travail. Ceci est possible à l’aide de la liste déroulante en haut à gauche.

50

La dernière ligne sert à la mise à jour du filigrane en cours avec la nouvelle présentation. (A) Si ce filigrane doit en devenir un nouveau, l’option (B) est présente. Après la sauvegarde, une nouvelle signature apparaîtra dans la liste des modèles de signatures disponibles. Pierre-Bernard Demoulin Instructeur photographie subaquatique


Votre croisiériste belge en mer Rouge

Croisières au Soudan de février à mai Croisières en Egypte de mai à décembre Tél Belgique : 0470 34 55 13 - Tél Egypte : +20 115 302 27 81 info@oceanos-safari.com - www.oceanos-safari.com - Facebook : OceanosSafari

L’interaction Homme-Requin par Erich K. Ritter et Jean-Marc Rodelet “L’interaction Homme-requin” est un guide destiné aux amateurs (plongeurs, apnéistes, surfeurs, …) et aux professionnels, curieux de connaître la vraie nature des requins et la façon d’interagir avec eux. Il a pour objectif de faire disparaître la peur injustifiée des requins en donnant toutes les clés qui leur permettront d’apprécier une rencontre avec ces animaux fascinants. Contact : jmrodelet@sharkschool.eu

51


UN NOUVEAU RECYCLEUR BELGE Il arrive de plus en plus régulièrement de rencontrer ces drôles de machines que sont les recycleurs. Mais fabriquées par un belge et de surcroît moniteur Lifras …

B

ien que leur prix n’ait pas évolué en faveur d’un développement tout public, il apparaît que les plongeurs sont davantage prêts à investir dans ce type de matériel. Jusqu’à aujourd’hui, un seul constructeur était présent en Belgique : Revo. Depuis 2015, un moniteur de notre fédération s’est attelé à réaliser sa propre machine. Michael Fineschi a fait ses premières armes avec un recycleur fermé de type mécanique. Le principe est simple : on minimise au maximum l’intervention de l’électronique afin de prévenir une panne éventuelle. En 2016, Michael se lance dans le projet de produire un recycleur de type électronique confondu à un système mécanique. C’est ce que l’on appelle un recycleur hybride. Après plusieurs mois de gestation, création, adaptation, un produit de grande qualité en est sorti : le Sharks rebreather. Michael nous dévoile un peu plus cette machine prometteuse au travers d’une interview réalisée pour la commission technique : Michael, peux-tu nous expliquer comment t’est venue l’idée de créer ta propre machine? En 2001, je décide de tourner une page après avoir consacré plusieurs années de mes activités dans le monde de la course au large. J’avais participé plus qu’activement à la construction d’un voilier de course océanique, le «Spirit of Race». Ce prototype m’amène avec mon père au départ des plus prestigieuses courses autour du monde. J’avais donc une expérience du développement de projet et certaines compétences en matière de construction. En fin 2013, après plusieurs années d’expérience dans le monde de la plongée, me retrouvant régulièrement avec mes amis plongeurs, je réalise l’évolution de la plongée technique. Certains amis sont déjà équipés de recycleur. L’idée d’en construire un à ma «mesure» me séduit.

52

J’avais perçu l’intérêt grandissant pour le recycleur me disant comme d’autres qu’il y avait un avenir. A mon goût et aux goûts des autres plongeurs «recycleux» des améliorations étaient à apporter à ces belles machines, histoire d’adapter le produit à un public grandissant. Un soir, le grand soir,… lors d’une petite réunion après plongée, un des amis lance l’idée : «Pourquoi pas fabriquer un recycleur, un recycleur différent?» La question resta sans réponse immédiate, mais développeur de projet dans l’âme, avide de projet, je me sens d’envergure à développer l’idée. Malgré tout, de nombreuses inconnues restaient à dissiper. Il faudra une année pour mettre au grand jour le premier recycleur baptisé alors «SHARK REBREATHERS», de conception simple et de type manuel. Il sera testé durant une année complète, totalisant pas moins de 165 plongées, tous milieux confondus : mer, carrière, mine et réseau souterrain jusqu’à 60 mètres. Bon nombre de plongeurs, initiés et connaisseurs, utiliseront ainsi ce prototype. Tous ressortiront enchantés de l’expérience. Cette année d’expérience devint le catalyseur d’un nouveau projet, cette fois à vocation commerciale. En 2015 naquit le «SHARK REBREATHERS» deuxième de sa génération, plus professionnel, conçu et fabriqué dans un environnement structuré.


De grosses améliorations furent apportées dans le but de suivre un cahier des charges qui fait référence à une norme européenne. J’ai pris l’option de l’investissement à plein temps. La société MD Systems est mise en place. Elle est chargée d’organiser l’activité, la production, l’assemblage et le service après-vente. Aujourd’hui, je suis heureux avec l’appui de ma société MD Systems de proposer un recycleur adapté aux attentes des plongeurs. Je me réjouis déjà de pouvoir continuer à évoluer, avec pour seule ligne conductrice la qualité, le service et la simplicité au service des plongeurs. Peux-tu en dire plus sur le système hybride du «SHARK rebreathers»? Le «SHARK REBREATHERS» est avant tout, un recycleur de type ECCR (électronic close circuit rebreather). L’ordinateur couplé à la machine gère entièrement et de manière automatique l’injection d’oxygène suivant un point de référence appelé SET POINT (PpO2) défini dans la programmation du contrôleur. Le mode hybride est simplement obtenu par l’ajout d’un dispositif à fuite régulée appelé également valve CMF (constant mass flow). Cette fuite régulée permet d’apporter 0,8L/minute d’oxygène dans la boucle indépendamment de la gestion électronique. Ce dispositif garantit l’apport vital au métabolisme d’oxygène. Lors d’un passage en mode manuel du recycleur, la valve à débit constant permet de réduire l’intervention du plongeur dans l’injection d’oxygène pour maintenir la Ppo2 de consigne. En mode automatique l’usage du solénoïde assurant l’apport d’oxygène sera réduit entraînant une économie sur la décharge des batteries indispensable à l’alimentation du système.

53


Quelles sont les particularités de ta machine? Le recycleur «SHARK REBREATHERS» se veut simple, robuste et personnalisable. Destiné à tous les niveaux de plongeur, technique, débutant ou confirmé, Il est un compagnon idéal. Ce recycleur est particulièrement apprécié pour ses performances et son confort respiratoire. Equipé du dernier contrôleur électronique AV1, avec son HUD backup, ses injecteurs manuels séparés, son alimentation de gaz externe et son débit massique d’oxygène intégré, il remplit les critères recherchés par les plongeurs les plus exigeants.

Le «SHARK REBREATHERS» a été construit, développé et réfléchi par des plongeurs au service de la plongée. Il est important de rappeler que l’utilisation d’éléments mécaniques et électroniques est sujette à un risque de panne. Dans cet esprit, le «SHARK REBREATHERS» fabrique des recycleurs qui sont de conception simple, faciles d’assemblage et pratiques d’utilisation. Unique et personnalisable à la commande, le «SHARK REBREATHERS» peut facilement rentrer dans un bagage. Il sera partout avec vous pour rendre vos vacances encore plus agréables. Simple d’utilisation, sans gadget, possédant juste l’essentiel pour éviter tous problèmes techniques, le SHARK est avant tout conçu pour garantir la sécurité de l’utilisateur. Son pilotage est aisé et l’effort respiratoire est réduit dans la plupart des positions.

54

La construction du SHARK se veut robuste: une protection extérieure garantie par une coque en aluminium protège l’ensemble du recycleur. L’intégralité des composants électroniques sont noyés dans la résine, aucune fiche n’est démontable : il s’agit là d’un raisonnement de conception qui permet de neutraliser tout contact avec l’humidité. L’entretien du «SHARK REBREATHERS» est particulièrement rapide : l’avant et l’après plongée se réalisent donc en un temps record. Le recycleur se sépare en trois parties : l’électronique, la coque de protection et le canister de chaux.

Peut-on dire qu’il est à 100% un produit national ? Evidemment, et bien de chez nous… MD Systems est située à Dinant. Le choix de faire appel à de la main d’œuvre locale traduit l’idée d’être un produit belge. Cette maind’œuvre locale de qualité assure la conception, l’assemblage et le service après-vente du recycleur. Il n’est pas possible, actuellement de garantir 100% de produit belge. En effet, l’origine de certains composants dépasse nos frontières. Néanmoins, MD Systems s’efforce de rechercher les fournisseurs les plus proches et belges en priorité. Comptes-tu le faire normaliser ? Oui. Les démarches sont actuellement en cours pour le faire approuver à la norme CE (EN 14143:2013). Des formations seront disponibles prochainement suivant les exigences imposées.


À partir de quand sera-t-il disponible à la vente? Sauf contretemps majeur, j’ai pour objectif de le mettre sur le marché en été 2017. Je ne peux qu’inviter nos lecteurs à suivre régulièrement sur notre site internet www.sharkrebreathers.com via l’onglet « actualités » l’état d’avancement du dossier certification et bien d’autre news. Est-il possible de voir ou d’essayer le « SHARK REBREATHERS » ? Le voir, oui bien sûr… Je suis un habitué des sites de plongées « belges » que je fréquente régulièrement. Si vous voyez un recycleur avec un aileron rouge, je ne dois pas être trop loin. N’hésitez pas à me confier vos questions auxquelles je ne manquerai pas de répondre. Pour essayer, même chose, un petit mail avec la demande et je communique les conditions d’utilisation, le programme et le calendrier. As-tu déjà des demandes concernant ta machine ? Oui, effectivement depuis la présentation au salon de la plongée de Paris, j’ai constaté un grand intérêt pour le SHARK… Probablement que sur le stand du salon, avec toute mon équipe, nous étions au bon moment au bon endroit avec un bon produit.

Situé à Waterloo, Dive Factory est facilement accessible de toutes les grandes villes... Bruxelles, Nivelles, Charleroi & Namur ne sont qu'à quelques minutes. Nous sommes ouverts du lundi au samedi de 10h à 19h sans interruption.

Nous sommes revendeurs de toutes les grandes marques: Aqualung, Cressi, Mares, Scubapro, Santi, Greenforce, Suunto, Apeks, BigBlue, Shearwater et centre SAV pour toutes ces marques.

En conclusion Cette machine semble donc être promue à un bel avenir. Notre ligue à l’avantage de pouvoir être à l’avant-garde de ce projet grâce à l’implication de Michael.

Nous sommes 3 techniciens agréés et pouvons nous occuper de l'entretien de vos bouteilles et réparations de vos combinaisons humides et étanches.

La Commission Plongée Technique a pour objectif à moyen terme de réaliser des standards de formation pour le recycleur. Pourquoi ne pas envisager la délivrance de brevet « CCR SHARK REBREATHERS ». Mais ce chapitre sera l’occasion d’écrire un autre article pour plus de détails. Nous souhaitons d’ores et déjà une très bonne continuation à Michael Fineschi pour ce beau projet qu’il a entrepris. Raphael Allemeersch Président ComPLTech

Notre station de gonflage est une des plus performantes de Belgique : Air 200 & 300b, Oxygène, Nitrox, Trimix, Hélium. Notre parc locatif répond à toutes vos demandes (scooters, étanches, twinsets, décos, sidemount). ENVIE D'EN SAVOIR PLUS WWW.DIVEFACTORY.BE

55


Anne-Sophie plonge A

nne-Sophie, handicapée physique, entend à la radio une annonce de baptême en piscine dans le cadre des activités de la Lifras et à l’initiative du club des Lions de mer de Charleroi. La commission PA est représentée, et c’est à cette occasion qu’elle rencontre Tonino Barbiaux qui lui fait son baptême. Toute heureuse de son expérience, elle rentre chez elle et annonce à sa maman qu’elle va s’inscrire dans cette discipline. Ancienne plongeuse (brevet supérieur), sa maman y met un veto. C’est avec beaucoup de patience et de ténacité qu’Anne-Sophie et Tonino parviennent enfin à convaincre sa maman de la laisser pratiquer cette discipline. Depuis, Anne-Sophie est présente tous les vendredis à la piscine de l’Hélios au CSDC. Nous l’avons également rencontrée lors de l’activité de la Commission féminine lors de l’activité avec les chiens sauveteurs. Bien évidement elle sera du voyage PA en Égypte à l’automne prochain. Lorsqu’on lui demande ce que la plongée lui apporte, spontanément une réponse claire :

«maintenant je marche sans mes chaussures orthopédique et j’ai une plus grande capacité respiratoire». En d’autres termes, la plongée lui apporte un meilleur confort de vie.

56


Tonino Barbiaux lance un grand appel à tous les plongeurs valides pour qu’ils s’impliquent dans l’encadrement de personnes handicapées. Chaque année, dans le courant du mois de mars, une formation encadrants PA est organisée. Il espère que cela aura beaucoup de succès car un encadrant PA = un plongeur handicapé dans l’eau.

57


Activités de l’AMB

FORMATION MF MN L’hiver tire à sa fin. Le stage de mer des candidats moniteurs fédéraux et nationaux 2016 a vécu avec ses joies et ses déceptions. 2017 est lancé et de nouvelles aventures se préparent. L’A.M.B. offrira une nouvelle fois une série de formations pour nos candidats MF et MN. L’offre de service des années précédentes sera maintenue et même améliorée en quantité mais surtout en qualité. Une nouvelle fois, le Conseil d’administration du RCAS nous offre l’accès au site de Vodelée pour nos formations du samedi. Les conditions d’accès, les différentes consignes et le plan de formation seront transmis tant aux candidats qu’aux formateurs sans lesquels rien n’est possible. Voici le calendrier 2017 : 8 avril 29 avril 13 mai (à confirmer) 27 mai 08 juillet 15 juillet 5 aout (lieu à confirmer) 26 août 9 septembre STAGE PLONGEE PROFONDE L’A.M.B. organise son stage de formation et de perfectionnement à la plongée profonde en Italie à LAVAGNA. 58

Ce stage débute le mercredi 20 septembre 2017 à 18h30 et se clôture le samedi 23 en fin de journée. Pour préserver une offre de service et un encadrement de qualité, le nombre de places est limité à 28 participants. Sans en avoir fait une quelconque publicité, le stage se remplit déjà petit à petit. Ne traînez pas à vous inscrire auprès de Serge Vanden Eynde (Serge.ve64@gmail.com). Ce stage est reconnu par la Commission de l’Enseignement comme stage de formation de candidats MF et MN. DISPONIBILITE DES MONITEURS Le site Internet de l’A.M.B. affiche les coordonnées de plusieurs moniteurs disponibles pour la réalisation des épreuves en eaux libres. Un contact téléphonique pris avec l’un ou l’autre doit permettre de régler spécifiquement un problème d’encadrement. Certains instructeurs peuvent également se déplacer dans les clubs de la région pour organiser des cours Nitrox ou Nitrox confirmé. N’hésitez pas à introduire la demande auprès du secrétaire A.M.B. Paul Cirino (cirino.paul@ skynet.be). FORMATION DAN Consultez le site de l’association qui sera mis à jour avec le nouveau calendrier de formation des candidats AM et MC, la journée «bateau» et surtout la ou les journées de formation DAN. Contact avec Serge Vanden Eynde : Serge.ve64@gmail.com Photo : AMB 2016


A Bruxelles, 1000 m2 consacrés à la plongée, l’apnée, la chasse sous-marine et la piscine + de 1500 références disponibles sur

www.diving-scuba-marine.com © 01/2015 - design by pop-up.be

2ème magasin DSM Au sud de Bruxelles, ring Ouest sortie Wauthier-Braine (sur la route des carrières) Parc Industriel de Wauthier-Braine Zone A, 10A - 1440 Braine-le-Château

Gonflage automatique 200 et 300bar 24h/24 disponible Jetons pour gonflages économiques à disposition dans nos 2 magasins

Rue Georges Raeymackers 47 - 1030 Bruxelles Tél. 02 / 215 07 72 | e-mail: shop@dsm-h2o.be

Accès aisé, parking 10 places Ouvert de 10 à 19 h du mardi au vendredi, de 10 à 18h le samedi

• Baptême • Exploration • Formation © Fred DI Meglio

Contact : Fabienne HENRY 11, avenue de la Viguerie - 13260 CASSIS Tél. : +33 (0)4 42 01 87 59 Port. : +33 (0)6 89 55 82 96 fabienne2k6@narval-plongee.fr www.narval-plongee.com 59


CFIP - Calendrier des Formations MF et MN saison 2017 Samedi 25 mars

Plate Taille-CFIP

Répétition palmage et thème

Jeudi 27 avril 18h30

Plate Taille-CFIP

Accueil : objectifs et principes de la formation, 1ère plongée sans incident, optimisation du matériel

Samedi 22 avril

Plate Taille - ADEPS Examen MF + Test Physique au Centre ADEPS le Ciernaux

Lundi 1 mai 8h30

Plate Taille - CFIP 1

Démo par les formateurs et/ou essais par les candidats : prise de contact, planification, briefing, remontée en force plongée aux 40m départ du bateau 10H30.

Lundi 1 mai après-midi

Plate Taille - CFIP 2

Jeudi 11 mai 18h30

Plate Taille – CFIP

Jeudi 18 mai 18h30

Plate Taille – CFIP

Jeudi 25 mai 08H30 (Ascension)

Plate Taille - CFIP 1

Jeudi 25 mai après-midi

Plate Taille - CFIP 2

Jeudi 01 juin 18h30

Plate Taille – CFIP

10 au 13 juin

STAGE COPPENS

Jeudi 10 août 18h30

Plate Taille - CFIP

Traversée du Barrage

Plate Taille - CFIP 1

Prise de contact & briefing + Thème à développer par les candidats :»Plongée profonde à l’air» + «Sauvetage» + plongée à incidents aléatoires.

23 (soir) au 25 juin

Avec assistance des formateurs : prise de contact, planification, briefing, remontée en force - plongée au départ du bord

Prise de contact briefing + Thème à développer par les candidats : «Décompression» + incidents aléatoires/ou formatés suivant le souhait du candidat.

Prise de contact & briefing + Thème à développer par les candidats : «F&F « + plongée à incidents aléatoires.

Prise de contact & briefing + Thème à développer par les candidats «Plongée dans le bleu au départ d’un bateau» + plongée à incidents aléatoires. Plongée aux 40m départ du bateau 10H30. Prise de contact & briefing + Thème à développer par les candidats «Choix d’un site de plongée profonde en méditerranée» + plongée à incidents aléatoires.

Prise de contact & briefing COMPLETS - pas de thême + plongée à incidents aléatoires. LAVANDOU

Plate Taille - ADEPS Weekend de Formation en Résidentiel Centre ADEPS le Ciernaux

Jeudi 17 août 18h30

Plate Taille - CFIP

Dimanche 27 août 08h30

Dimanche 27 août après-midi

Plate Taille - CFIP 2

Jeudi 31 août 18h30

Plate Taille - CFIP

Jeudi 07 septembre 18h30

Plate Taille - CFIP

Traversée du Barrage

plongée aux 40m départ du bateau 10H30.

Prise de contact & briefing + Thême à développer par les candidats «Orientation sous-marine» + plongée à incidents aléatoires. Traversée du Barrage

Plongée surprise - Repas de clôture de la formation.

INSCRIPTIONS PREALABLE AUX FORMATIONS sur www.cfip-plongee.be

Cours Théorique AM Programme des cours Assistant Moniteur saison 2017 Samedi

20/05/2017

Navigation

J-L Peeters

Samedi

3/06/2017

Physique

Pascal Demets

Samedi Samedi Samedi Samedi Samedi Samedi Samedi Samedi Samedi Samedi 60

27/05/2017 17/06/2017 2/09/2017 9/09/2017

16/09/2017 7/10/2017

14/10/2017 21/10/2017 28/10/2017 4/11/2017

Administration & assurance Organisation & Briefing Faune & Flore

Décompression

Pascal Demets E. Dassonville

Olivier Bruggeman Didier Arts

Décompression

Didier Arts

Médecine

Gaëtane Maturin

Protocole & Déontologie Accidents & incidence Matériel

Révisions

Finet Patrice

Gaëtane Maturin E. Dassonville

Finet Patrice & Co

Les cours se donneront dans les locaux de l’école de plongée «Les Diodons », Impasse du Gazomètre 9 à 6060 Gily, de 9h00 à 12h00 Attention : consultez régulièrement le site www.cfip-plongee.be en cas de changement de dernière minute. Contact : infoscfip@gmail.com


Calendrier sorties Commission Apnée Lifras  Attention : obligation de s’inscrire auprès du responsable de la sortie Jour

Date

Lieu

Samedi

07/01

Nemo33

Samedi et dimanche   

29/04 Stage Frederic Willem et Yves Leflot - Inscription auprès de la Lifras    08h30 30/04    S1 S2   S3   

oui   

03/06

oui   

Dimanche

Dimanche Samedi

Dimanche Samedi

Dimanche Dimanche Samedi

Dimanche

Samedi au samedi    Dimanche Samedi

Samedi dimanche    Samedi

Dimanche

Samedi et dimanche    Dimanche Samedi

Dimanche Samedi

Dimanche Samedi

12/03

Todi

Responsable Thierri Fontaine - 0495278857 - thierri.fontaine@gmail.com   

RDV 19h00  

Thierry Saintenoy - 0475490466 - saintenoy.thierry@gmail.com   11h30  

28/05

La Gombe

Frederic Willem - 0475645974 - willem.frederic@skynet.be   

12h30

11/06

La Gombe

Yves Leflot - 0479261547 - yvesleflot@yahoo.fr   

12h30   oui

17/06

25/06 02/07 08/07

16/07

Vodelée

Vodelée

La Gombe La Gombe Vodelée

La Gombe

Mike Antonic - 0475528007 - mikeantonic@me.com   

Mike Antonic - 0475528007 - mike antonic@me.com   

12/08

La Gombe Floreffe

10h00  

Thierry Saintenoy - 0475490466 - saintenoy.thierry@gmail.com   12h30 Frederic Willem - 0475645974 - willem.frederic@skynet.be   

12h30

Yves Leflot - 0479261547 - yvesleflot@yahoo.fr   

12h30  

Yves Leflot - 0479261547 - yvesleflot@yahoo.fr   

22/07 Stage de Frederic Willem - 0475645974 - willem.frederic@skynet.be    29/07    mer Estartit   06/08

10h00

Yves Leflot - 0479261547 - yvesleflot@yahoo.fr   

Frederic Willem - 0475645974 - willem.frederic@skynet.be   

10h00  

oui   

oui    oui

oui   

12h30  

14h00  

19/08 WE Thierry Saintenoy - 0475490466 - saintenoy.thierry@gmail.com   10h30 20/08    camping 10h30   Plate taille    26/08

03/09

Vodelée

La Gombe

Mike Antonic - 0475528007 - mikeantonic@me.com   

Mike Antonic - 0475528007 - mikeantonic@me.com   

10h00   12h30

oui   

09/09 Stage Frederic Willem et Yves Leflot - Inscription auprès de la Lifras    08h30 10/09    S1 S2   S3   

oui   

17/09

La Gombe

Frederic Willem - 0475645974 - willem.frederic@skynet.be   

12h30

oui   

01/10

La Gombe

Frederic Willem - 0475645974 - willem.frederic@skynet.be   

12h30

oui   

23/09 07/10

15/10

21/10

Vodelée Vodelée

La Gombe Vodelée

Thierry Saintenoy - 0475490466 - saintenoy.thierry@gmail.com   10h00 Yves Leflot - 0479261547 - yvesleflot@yahoo.fr   

10h00  

Stephane Schoku - 0474727722 - schoku.stephane@gmail.com   10h00  

18/11

Nemo33

Thierri Fontaine - 0495278857 - thierri.fontaine@gmail.com   

Samedi

16/12

Nemo33

Thierry Saintenoy - 0475490466 - saintenoy.thierry@gmail.com   19h00

02/12

Nemo33

oui   

Thierry Saintenoy - 0475490466 - saintenoy.thierry@gmail.com   12h30  

Samedi

Samedi

Passage de brevets

Thierri Fontaine - 0495278857 - thierri.fontaine@gmail.com   

19h00  

19h00  

61


Programme des stages Zélande

01 juillet & 02 Juillet 2017 / 26 & 27 Août 2017 Responsables : V. Majerus – J. Mallefet – Ph. Schweich – Y. Laitat Le Comité Biologie de la Commission Scientifique Lifras organise des stages d’initiation et de perfectionnement à la découverte de la biologie sous-marine de Zélande en juillet 2017 et août 2017. Afin d’assurer l’organisation des stages, dans les meilleures conditions possibles, nous demandons à toutes les personnes intéressées de bien vouloir compléter le formulaire ci-joint. Le nombre de places est limité à minimum 20 pers et maximum 45 pers (par stage) afin d’assurer un encadrement de qualité. Remarque importante : si le nombre minimum n’est pas atteint, le stage ne sera pas organisé ; donc n’attendez pas la dernière minute pour vous inscrire (car il y aura un risque d’annulation avant que vous ne vous soyez manifesté). Clôture des inscriptions : 2 semaines avant le stage (il faut nous laisser le temps de nous organiser et de convoquer le staff encadrant). Merci de votre compréhension. INFORMATIONS PRATIQUES : Logement : W-E juillet & août : camping VIERBANNEN (www.vierbannen.nl) Weg v.d. Buitenlandse Pers, 1A - 4305RJ Ouwerkerk Tel.: +31 111 64 20 44 Les emplacements sont réservés au nom du Comité Biologie ; vous pouvez arriver la veille. Matériel requis : tente et/ou caravane (au complet) – couchage – nourriture – possibilité de raccordement électrique – bloc-notes + de quoi écrire + documentation personnelle. Frais : outre vos frais personnels (nourriture, boissons, gonflage, camping, …), une somme de 15 EURO par stage est à verser au compte 001-3865669-04 de la Lifras (avec la mention : 5150 – n° FEBRAS – nom, prénom). Pourriez-vous apporter la preuve de paiement lors du stage ? Seuls les 45 premiers versements et les 45 formulaires correctement remplis seront pris en considération. Cette somme couvre les frais d’organisation des stages, la fourniture de documentation Conditions : 1. Être «plongeur 2*» minimum (les stages sont organisés pour des plongeurs ayant une aquaticité satisfaisante afin de pouvoir observer la faune et la flore sans souci de matériel). 2. Avoir plus de 18 ans – être en parfaite condition physique pendant le stage 3. Être en ordre de visite médicale 2017 & cotisation Lifras 2017. 4. Être en possession de votre matériel de plongée au grand complet (éclairage, dragonne, …) 5. Être en possession, si possible, du Guide de la faune et de la flore sous-marine de Zélande R.sheridan, Cl. Massin, … ed. Lifras RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES : Yves Laitat - tél. : 065 846005 (après 20h00) e-mail : yves.laitat@gmail.com 62

Valérie Majerus : e-mail : valmajerus@gmail.com Jérôme Mallefet : e-mail : jerome.mallefet@uclouvain.be Philippe SCHWEICH : e-mail : philschweich@skynet.be LES DIFFERENTS NIVEAUX : Attention : quelques petites modifications ont été apportées aux différents niveaux, lisez donc ce qui suit, même si vous êtes un habitué des stages Zélande ! Niveau 1 (initiation) Plongées découvertes réalisées sous la direction d’un stagiaire du niveau 2 ou 3. Durée : 1 ou 2 week-end. Objectif : Première découverte de la faune sous-marine de Zélande menant à la connaissance de la faune et de la flore dans ses grandes lignes (éponge, anémone, ophiure, tunicier, etc.…). Devoir : Le plongeur de ce niveau, peut s’il le désire, participer aux débriefings bio qui suivent les plongées, mais il doit assister à l’exposé du dimanche matin. Destination : Ce niveau s’adresse aux plongeurs qui ne connaissent rien (ou presque) de la faune de Zélande. Ils y apprendront comment faire une « plongée bio », ainsi que les rudiments de la faune et de la flore. A l’issue de ce niveau, ils doivent être capables de reconnaître la faune au niveau des « grands groupes ». Niveau 2 (perfectionnement - biodiversité) Plongées à itinéraire libre avec un compagnon de même niveau, ou de niveau 1. Durée : Variable d’un plongeur à l’autre, mais qui sera de 2 week-end minimum. Objectif : Approfondissement des connaissances fauniques menant à la reconnaissance et à l’identification de la majorité des espèces rencontrées. Devoir : Le plongeur de ce niveau doit participer aux débriefings bio qui suivent les plongées, il doit assister à l’exposé et devra être capable de réaliser un relevé faunique exhaustif. Ces relevés seront remis au responsable du stage à la fin du WE. Destination : Ce niveau s’adresse aux plongeurs qui, par leur participation aux stages précédents et/ou par leur lecture attentive du livre sur la F&F de Zélande, possèdent déjà une bonne connaissance globale de la faune sans pouvoir encore distinguer la majorité des espèces. Les débriefings avec des biologistes plus expérimentés permettront aux candidats d’approfondir leur connaissance. Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà participé à des stages bio en Zélande pour s’inscrire à ce niveau. A l’issue de ce niveau, qui peut durer plusieurs stages, ils doivent être capables de reconnaître la majorité des organismes rencontrés sous l’eau. Niveau 3 (perfectionnement - éco-éthologie) Plongées à itinéraire libre avec un compagnon de même niveau, ou de niveau 1.


Durée : Dépendra de l’envie du plongeur. Objectif : Approfondissement des connaissances touchant l’écologie, l’éthologie ou la biologie des organismes (et non pas à leur identification). Il doit être capable d’identifier les principales espèces. Devoir : Le plongeur de ce niveau doit participer aux débriefings bio qui suivent les plongées, il peut être amené à co-animer ou à exposer les plongées réalisées. Destination : Ce niveau 3 s’adresse aux plongeurs qui estiment avoir une connaissance suffisante de la faune sous-marine (même si elle n’est pas complète) et qui s’inté-

ressent plus à l’écologie. Compte tenu de ses motivations, un plongeur qui a déjà participé à un stage de niveau 1 (ou qui a un niveau équivalent) peut donc s’inscrire directement en 3 sans être nécessairement passé par le niveau 2. FORMULAIRE D’INSCRIPTION : Veuillez remplir le formulaire et le renvoyer à : Yves Laitat : 10, chée de Ghlin 7000 MONS fax : 065 226448 – e-mail : yves.laitat@gmail.com Au plaisir de vous rencontrer très prochainement dans les eaux zélandaises, Le comité organisateur.

Formulaire d’inscription A renvoyer à Yves Laitat (fax : 065 226448 – e-mail : yves.laitat@gmail.com) Nom, prénom : …………………………………………………………………………………………………………………………………… Date de naissance : ……. / …….. / 19 ………. Adresse : ……………………………………………………………………………………………………………………………………… Tél. : ………………………………. Fax : ……………………………………… E-mail : ………………………………………………………………………… Club : ……………………………………………………………………………. Brevet : ……………………………. N° : …………………………………………. Date de la visite médicale : ………………………………………. Nombre de plongées en Zélande : ……………………………. Je m’inscris au(x) stage(s) : 01 juillet et 02 juillet 2017 O 26 août et 27 août 2017 O Cochez votre choix Niveau de connaissance BIO : FAIBLE MOYEN FORT Entourez votre niveau Je participe au stage : NIVEAU 1 (ini.) NIVEAU 2 (biodiv.) NIVEAU 3 (éco-étho.) Entourez votre choix J’ ai déjà participé à : 0 1 2 3 4 plus de 4 stage(s) BIO Entourez votre réponse Je verse la somme de 15 EURO 30 EURO Entourez votre choix Au compte 001-3865669-04 via le compte : ……………………………………………………………….. Mon équipement : Ma consommation : +/- 20 l/min > 20 l/min < 20 l/min Personne à contacter (si accident) : nom, adresse, tél ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… Je soussigné, avoir pris connaissance de la réglementation Zélande art 6.14 selon les normes européennes EN 14413-1 et 2, EN 329.03.03 1 et 2 (cf HIPPO n° 214) Signature, P.S. : Seuls les formulaires COMPLETEMENT remplis seront pris en compte

PLONGEZ EN BRETAGNE

r personne 498 €en pa pension complète

1 semaine r en juillet et août + 2 plongées par jou

Réservations : www.club-leo-camaret.fr - Tél. 00 33 (0)2 98 27 906349


COMMISSION MÉDICALE Président Ad Interim : Henry De Broux Tel : 02/640.62.47 E-mail : henrydebroux17@gmail.com

CONSEIL D’ADMINISTRATION Présidente : Maria del Pilar RUIZ LOPEZ Rue G.Stocq, 18 1050 Ixelles Gsm : 0477 74 38 17 E-mail : pilarlifras@gmail.com Vice-président : Robert HENRY Avenue Docteur Terwagne, 46 1310 La Hulpe Gsm : 0475 76 77 85 E-mail : henry.robert@skynet.be Trésorier : Jean-Robert DELOBBE Avenue Napoléon, 20 1420 Braine-l’Alleud Gsm : 0474 979 304 E-mail : tresorier@lifras.be Secrétaire général : Albert BASTIN Rue A. Renard, 25 4420 Montegnée Gsm : 0477 83 09 41 E-mail : a.bastin.lifras@gmail.com Administrateurs : Catherine BES Rue de la Plaine, 10 1390 Archennes Gsm : 0476 24 92 89 E-mail : catherine.bes@skynet.be Marc HIERNAUX Rue des Alliés, 20 1190 Bruxelles Gsm : 0475 460 965 E-mail : marc.hiernaux@skynet.be Vincent LEROY Kievitlaan, 214 1800 Vilvoorde Gsm : 0475 34 43 17 E-mail : vincent.leroy@lifras.be Marc LYCOPS Avenue de la Liberté, 158 boite 7 1080 Bruxelles Gsm : 0473 81 68 62 E-mail : marc@lycops.eu Johan SCHOUPS Schuifelaarstraat, 64 1800 Vilvoorde Gsm : 0477 75 73 61 Email : Johan.schoups@ibz.fgov.be COMMMISSIONS COMMISSION APNÉE Présidente : Frédéric WILLEM Gsm : 0475 64 59 74 E-mail : willem.frederic@skynet.be Secrétaire : Yves LEFLOT Gsm : 0479 26 15 47 Email : yvesleflot@yahoo.fr Trésorier : Thierry SAINTENOY Gsm : 0475 49 04 66 E-mail : saintenoy.thierry@gmail.com COMMISSION ENSEIGNEMENT Directeur Technique Fédéral : Philippe PITTIER Gsm : 0497 48 81 17 E-mail: phil090906cath@skynet.be Trésorier : Marc ALLEMEERSCH Gsm : 0475 45 60 48 E-mail : marcallemeersch@skynet.be Président conseil d’honneur et de discipline : Alain DAURY Gsm : 0485 69 84 50 E-mail : alain.daury@yahoo.fr

64

COMMISSION SCIENTIFIQUE Présidente : Valérie MAJERUS Bois du Chétois, 5 5101 Lives-sur-Meuse Gsm : 0495 51 07 92 E-mail : valmajerus@gmail.com Secrétaire : Hody Michel E-mail : mhody@yahoo.fr COMMISSION NAGE AVEC PALME Président : Dominique ANDRÉ Rue du Béguinage, 15 1476 Houtain-le-Val Gsm : 0477 47 69 92 E-mail : dominique.andre2811@gmail.com Secrétaire et trésorier : Olivier CREPIN Gsm : 0472 40 36 22 E-mail : crepin.oli@gmail.com COMMISSION PLONGÉE TECHNIQUE Président : Raphaël ALLEMEERSCH Gsm : 0478 95 51 23 E-mail : raphaelallemeersch@hotmail.com Secrétaire : Thierry CHARLIER Gsm : 0472 24 06 12 E-mail : gcef@skynet.be Trésorier : Alain SEMAL Gsm : 0494 05 36 72 E-mail : alain.semal@gmail.com COMMISSION HOCKEY SUBAQUATIQUE (HSA) Président : Romain ALDERWEIRELDT Gsm : 0475 85 98 24 E-mail : buwh@buwh.be Secrétaire : Roland VANCOILLIE E-mail : rolandvancoillie@hotmail.com Gsm : 0474 97 26 78 Trésorier : Valérian MATHONET GSM : 0486 11 82 18 E-mail : Valerian@buwh.be COMMISSION TECHNIQUE AUDIOVISUELLE Président : Jonathan VANNIEUWENHUYZE Gsm : 0497 55 67 05 E-mail : johnvnh@outlook.be Secrétaire : Christian BENOIT Gsm : 0479 25 81 96 E-mail : benoitrelax@gmail.com Trésorier : David NABET E-mail : nabetd@gmail.com COMMISSION DES TECHNIQUES SUBAQUATIQUES ET D’ORIENTATION (TSA) Président : Gilles HEINEMANN E-mail : gilles_tsa@lifras.be Gsm : 0474 89 17 01 Trésorier : Thibault HAYT Email : thibault_tsa@lifras.be Gsm : 0494 13 13 11 COMMISSION FÉMININE Présidente : Fabienne DESCAMPS Route d’Obourg, 73 7000 Mons Gsm : 0496 92 72 77 E-mail : fabydesc@skynet.be Secrétaire : Christine COLLIGNON E-mail : krisha@planimobi.be Trésorière : Fabienne SMEYERS E-mail : fabienne@smeyers.org

Direction Générale du Sport - ADEPS Boulevard Lépolod II, 44 - 1080 Bruxelles Tel: 02/413 25 00 Email : adeps-info@cfwb.be

COMMISSION PLONGÉE ADAPTÉE Présidente : Doris CASALS Gsm : 0471 71 23 53 E-mail : doriscasals@yahoo.fr Secrétaire : Serge VAN LONDERSELE Gsm : 0475 39 69 04 Email : vanlondersele.s@skynet.be CONSEIL JURIDICTIONNEL Présidente : Katia AMRI Gsm : 0486 46 36 77 E-mail : katiaamri@gmail.com SECRÉTARIAT ADMINISTRATIF LIFRAS Rue Jules Broeren, 38 à 1070 Bruxelles Tél. : 02/521 70 21 Fax : 02/522 30 72 www.lifras.be E-mail : lifras@lifras.be (secrétariat et boutique) Katia VAN DE VEEGAETE : katia@lifras.be Muriel VAN BLOMMEN : muriel@lifras.be Godon REYNAERT : godon@lifras.be JOURS ET HEURES D’HOMOLOGATION Lundi de 9h30 à 11h30 Mercredi de 9h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h00 Vendredi de 13h30 à 16h00 E EN CAS D’ACCIDENT Appelez le 100 (d’un portable le 112) ENSUITE, contactez le DAN Numéro vert De belgique : 0800 12 382 En dehors de nos frontières : +32 2 262 22 82 Attention! En Zélande, formez le 112 OBLIGATIONS Pour tout accident corporel : examen médical dans les 3 jours. Décès : immédiatement (en tous cas dans les 48 heures), envoyer une déclaration à : ARENA, avenue des Nerviens, 85 bte2 à 1040 Bruxelles Tél. : 02/512 03 04 Fax : 02/ 512 70 94 Ainsi qu’au secrétariat LIFRAS (à l’attention de Mme Katia Van de Veegaete) Autres : déclaration à expédier au plus tard dans les 15 JOURS accompagnée d’un CERTIFICAT MÉDICAL (faute de quoi elle n’est pas prise en considération) uniquement au secrétariat LIFRAS. Accident à l’étranger : Pour l’application des garanties, l’assuré doit obligatoirement et préalablement à toute intervention engageant les garanties assistance du contrat, appeler exclusivement le n°: +32 3 253 69 16 (CHARTIS-Assistance)

Allée du Bol d’Air,13 4031 Angleur Tél : 04 / 336 82 20 Fax : 04 / 344 46 01 Courriel : info@aisf.be Site web : www.aisf.be


FEBRAS Fédération Royale Belge de Recherches et d’Activités Subaquatiques A.S.B.L. Siège social : Rue Jules Broeren, 38 - 1070 Bruxelles Conseil d’administration : Président : Ronny MARGODT Steenovenstraat 24 - 8490 Varsenare Gsm : 0473 96 13 50 Email : ronny.margodt@affiniontravel.com Co-président : Maria del Pilar RUIZ LOPEZ Rue G.Stocq, 18 - 1050 Ixelles Gsm : 0477 74 38 17 E-mail : pilarlifras@gmail.com Trésorier : Jean-Robert DELOBBE Avenue Napoléon, 20 - 1420 Braine-l’Alleud Gsm : 0474 979 304 E-mail : tresorier@lifras.be Administrateurs : Robert HENRY Avenue Docteur Terwagne, 46 - 1310 La Hulpe Gsm : 0475 76 77 85 Ivo HUBERT Stijn Streuvelslaan, 24 - 2630 Aartselaar Gsm : 0475 49 87 24 Vincent LEROY Kievitlaan, 214 - 1800 Vilvoorde Gsm : 0475 34 43 17 Herwig VAN COTTHEM Sergierstraat, 24 2020 Antwerpen - Gsm : 0495 55 85 19 Sven VANDEKERCKHOVE Acaciastraat, 76 - 9890 Gavere Gsm : 0476 34 00 64 Secrétariat administratif : Rue Jules Broeren, 38 - 1070 Bruxelles Tél. : 02 521 70 21 Fax : 02 522 30 72

NELOS Ligue Néerlandophone de Recherches et d’Activités Subaquatiques A.S.B.L. Affiliée à la Fédération Royale Belge de Recherches et d’Activités Subaquatiques Siège social : Brusselsesteenweg, 313/315 - 2800 Mechelen Conseil d’administration : Président : Ronny MARGODT Steenovenstraat, 24 - 8490 Varsenare Gsm : 0473 96 13 50 Vice-président Herwig VAN COTTHEM Sergierstraat, 24 - 2020 Antwerpen Gsm : 0495 55 85 19 Trésorier Dirk SAMAN Groeningenlei, 106 - 2550 Kontich Gsm: 0475 26 79 20 Administrateurs : Ivo HUBERT Stijn Streuvelslaan, 24 - 2630 Aartselaar Gsm : 0475 49 87 24 Karl VAN DER AUWERA Lintsesteenweg 176 - 2570 Duffel Gsm: 0486 89 76 67 Sven VANDEKERCKHOVE Acaciastraat 76 - 9890 Asper Gsm: 0476 34 00 64 Franklin FORREZ - Sterrestraat 54 8511 Aalbeke Gsm: 0473 24 53 02 Secrétariat administratif : Brusselsesteenweg, 313/315 - 2800 Mechelen Tél. : 015 29 04 86 Fax : 015 20 61 58 Mme Margaux MONTRIEUX E-mail : secretariaat@nelos.be

Ce samedi 10 décembre restera à jamais un jour noir pour le club Aquaman. Suite à un accident de voiture, notre chef d’école honoraire et pilier du club, Roger Moïse nous as quittés, son épouse Jacqueline qui l’accompagnait a également été gravement blessée à ses côtés. Dire qu’il laissera un vide est un euphémisme, que ce soit à l’Aquaman ou au CIPP de Lillé mais également en Indonésie où il se rendait chaque année. Présent depuis les débuts du club en 1975, il y passa ses différents brevets, depuis l’élémentaire - comme on l’appelait alors – jusqu’au moniteur fédéral, Roger a gravi les échelons petit à petit. Insatiable plongeur, il a pu vivre sa passion à travers le monde. Des carrières belges à la mer Rouge, de la Zélande à l’Indonésie en passant par les Maldives, ce sont plusieurs générations de plongeurs qui se retrouvent orphelins. Roger n’a eu de cesse tout au long de sa vie de vouloir transmettre sa passion de la plongée. Même si sa disparition nous donne un goût amer, ce que nous devons maintenant nous rappeler, c’est surtout son message et une volonté de continuer son œuvre. Son dernier élève, qui est également son petit-fils, nous montre le chemin à poursuivre en digne héritier d’un grand Monsieur de la plongée liégeoise. Nous présentons à toute sa famille nos plus sincères condoléances. Son image restera parmi nous et nous nous efforcerons d’être ses dignes successeurs. Bonnes bulles là-haut mon papa plongeur et merci pour tout ce que tu nous as apporté. Pour le C.A. Aquaman Nicolas Limbioul En souvenir de cette longue et belle amitié. André Bonneure est décédé à Couillet le 16 décembre 2016 à l’âge de 88 ans. Grâce à toi, de nombreux jeunes (dont mes fils et moi) ont découvert et aimé la plongée sous-marine. Ta carrière de plongeur, tu l’as terminée en 2013. Pour tous, tu étais un très gentil Monsieur, qui venait chaque semaine nager à la piscine. Un exemple pour nous tous : continuer de voir des gens et de bouger même quand l’âge et la maladie rendent cela difficile. Sincères condoléances à toute ta famille. Pour le CA. des «Congres» ASBL. Philippe Wilock 65


66


Des croisières en Mer Rouge, sur

l’Atlantis

em S id on s at i rm

yc ec R er ot co

S

Fo

es

av Ép

, de u it us tt A vo g e in m iv m D co z ec ge ! Av on z pl me ai

io B

ou

n

t

Te

ch

ts

n

ba

le

m

u

r

To

P lo Lo ng is ée ir

et l’Exocet

Diving Attitude

Jean-Michel en France : +33 7 81 08 03 38 - jean-michel@divingattitude.com Hélène et Serge en Egypte : +20 122 24 67 395 - info@divingattitude.com www.divingattitude.com - Page Facebook = “exocet.divingattitude” 67


LA RÉVOLUTION DANS L’ÉVOLUTION: S620TI S620 Ti est le tout dernier des deuxième étages hautes performances « Série S » de SCUBAPRO. Il offre un travail respiratoire amélioré (37% d’effort inférieur à celui du S600) dans un boîtier plus compact et plus léger. Ultra-résistant, son tube d’admission en titane résiste à la corrosion. Les réglages ergonomiques de l’effort inspiratoire et de l’effet Venturi (VIVA) sont simplifiés. Son nouveau déflecteur, conçu pour des débits élevés, dévie le flux de bulles de votre champ de vision tout en réduisant-l’effort respiratoire. Son nouvel embout améliore le confort et augmente le débit d’air. Ajoutez à son design élégant des accessoires de couleur pour l’harmoniser avec le reste de votre équipement.

Disponible avec les premiers étages MK25 EVO Titanium, MK25 EVO et MK17 EVO

SCUBAPRO.COM

2017 hippo 243  
2017 hippo 243