Page 1

septembre – décembre 21

programme


« Tisser des fils narratifs pour se transformer et transformer le monde » Je suis heureux de vous présenter la nouvelle saison artistique et culturelle du lieu unique. Et je mesure qu’en cette période bousculée, cette entrée en matière dit quelque chose qui a perdu son caractère d’évidence. Oui, il y aura une nouvelle saison. Oui, nous retrouverons ce bouillonnement de créations, d’échanges et d’émotions qui donne tout son caractère au LU. Oui, ça repart, même si l’avenir reste plein d’incertitudes. Et oui, vraiment, avec toute l’équipe, nous en sommes très heureux. Cette saison, dont nous présentons ici le premier épisode (le second volume du programme « papier » paraîtra cet automne), a été programmée à l’initiative de Patrick Gyger, mon prédécesseur à la direction du lieu unique. Je n’en suis donc pas à l’origine, mais je me reconnais pleinement dans l’esprit d’audace et d’invention des artistes qui viendront à notre rencontre cette année. Cet esprit, nous le trouvons chez les figures tutélaires de la scène contemporaine, comme le grand Gilberto Gil, père du mouvement Tropicália, dont les transgressions rythmiques et harmoniques ouvrirent la voie à une nouvelle génération d’artistes. Venu d’Écosse, le groupe The Jesus and Mary Chain jouera Darklands, mythique album dont la sombre lumière reste aujourd’hui un repère incontournable, plus de trente ans après sa sortie. D’autres grands maîtres seront là, tels Anne Teresa De Keersmaeker, figure majeure de la danse contemporaine mondiale, l’artiste visuel et sonore Ryoji Ikeda et ses 100 Cymbals, ou Meredith Monk, inclassable créatrice connue comme chanteuse, compositrice, réalisatrice ou chorégraphe. La danse sera un des fils conducteurs du début de saison, avec les jeunes chorégraphes invitées par Salia Sanou, avec Ayelen Parolin, qui creuse les paradoxes dans sa pièce Simple, ou encore Meg Stuart, qui montrera Cascade, une œuvre suspendue entre équilibre et vacillement, liberté et gravité.

1


L’émancipation sera également à l‘ordre du jour dans Ravissement, de la metteure en scène nantaise Vanessa Bonnet, d’après l’affaire de l’enlèvement de Patty Hearst, petite-fille de William Randolph Hearst, inventeur de la presse à sensation et source d’ inspiration pour le personnage de Citizen Kane. Ou comment tisser d’autres fils narratifs, pour se transformer et transformer le monde, à l’image de À l’origine fut la vitesse, de Philippe Gordiani et Nicolas Boudier, qui nous embarquera pour un voyage sensoriel inédit, sur les traces de la Horde du Contrevent d’Alain Damasio. Cette recherche de nouveaux mythes fondateurs se retrouve dans l’exposition Sens Fiction, qui nous projette dans les récits d’anticipation de l’ère industrielle, nous ouvrant à une autre vision de l’avenir. Nous y rencontrerons des designers du XXe siècle qui passèrent du rôle de concepteurs d’objets à celui de raconteurs d’histoires, apposant une marque décisive sur notre manière d’imaginer le monde. Du côté du débat d’idées, ce début de saison sera scandé par de nombreux rendez-vous, comme Les Géopolitiques, Question(s) d’éthique, et bien d’autres, qui donneront l’occasion de se rencontrer autour de grandes thématiques contemporaines. Et tout au long de l’année, le salon de lecture offrira pour tous les âges une riche activité autour du livre et du texte, sans oublier la programmation du bar, toujours aussi percutante et passionnante… d’ailleurs, nous espérons que le contexte nous permettra de nous retrouver tous bientôt sur la piste de danse ! Enfin, plus que jamais, le lieu unique continuera d’explorer et de créer, avec le lancement de nouveaux projets, la réouverture de la tour LU avec un nouveau parcours de visite et le lancement de la libre usine, un espace dédié à la production de spectacles dans le quartier de Malakoff. Nous vous en dirons plus très bientôt et, d’ici là, nous nous réjouissons de vous retrouver. Eli Commins, directeur 2


calendrier sept — déc 2021 septembre 2021 sam dim

11•12

mar

ven

ven

sam

lun

ven

21>24

20h

festival

p.28

Erwan Ha Kyoon Larcher, Ruine | au TU-Nantes

cirque

p.6

événement

p.28

théâtre

p.7

musique

p.8

exposition

p.27

Les Géopolitiques de Nantes

24•25 27>01

Festival Variations | à l’Île d’Yeu

20h

Vanessa Bonnet, Ravissement | à la Soufflerie, Rezé

octobre 2021 dim

03

18h

05>02 oct

Gilberto Gil + première partie : Adriana Calcanhotto | à La Cité des Congrès Sens Fiction

jan

jeu

20h

Kali Malone & Puce Mary Suzanne Ciani

musique

p.9

sam

20h

Nubiyan Twist

musique

p.11

14>23

jeu

sam

20h

Joël Pommerat, Contes et légendes

théâtre

p.12

26•27

mar

mer

20h

Salia Sanou avec Ange Aoussou-Dettmann / Agathe Djokam Tamo / Aicha Kaboré / Kadidja Tiementa / Carmelita Siwa / Germaine Sikota, Les Demoiselles d’Afrique

danse

p.13

mar

20h

La Campagnie des Musiques à Ouïr | à La Cité des Congrès

musique

p.15

Philippe Gordiani & Nicolas Boudier À l’origine fut la vitesse, le testament de Sov Strochnis

théâtre

p.16

07 09

26 ven

dim

29>31

3


novembre 2021 mar

mer

02•03

20h

Ayelen Parolin, Simple

ven

20h

12 mar sam

16>20 mer

ven

24>26

20h

danse

p.17

préLUdes : L’ONPL joue Arvo Pärt

musique

p.18

Marilyn Leray, Martin Eden

théâtre

p.19

danse

p.21

événement

p.28

Olivia Grandville, Débandade

décembre 2021 ven

sam

lun

jeu

Question(s) d’éthique : Les tabous

03•04 06>09

20h

Munstrum Théâtre, Zypher Z. | au TU-Nantes

théâtre

p.22

07

mar

21h

Anna von Hausswolff | à l’église Saint-Clément, Nantes

musique

p.23

jeu

20h

The Jesus & Mary Chain, Darklands

musique

p.24

20h

Meg Stuart, CASCADE

danse

p.25

09 lun

mer

sam

dim

13>15 18•19

11h+15h Ernest et Célestine, par l’ONPL

Découvrez la suite de la programmation, de janvier à juin 2022 page 42.

4

ciné-concert p.26


5


cirque

Ruine

Erwan Ha Kyoon Larcher Découvert en 2011 dans le désormais culte De nos jours [notes on the circus] du collectif Ivan Mosjoukine, présenté au lieu unique en 2013, Erwan Ha Kyoon Larcher revient avec son premier solo, Ruine, succession de minisuicides absurdes et poétiques. Acteur, danseur, circassien, comédien, musicien, Erwan Ha Kyoon Larcher a été aperçu ces dernières années chez Christophe Honoré, Mathurin Bolze, Clédat et Petitpierre ou encore Philippe Quesne. Il signe Ruine, une première piècemanifeste, brute et composite. Dans un espace ressemblant à un laboratoire, le performeur teste les limites de son corps et se joue des dangers  : dévoré par les

6

flammes, perché à plusieurs mètres de hauteur sur une branche qu’il scie avec détermination ou à deux doigts de l’asphyxie dans un bocal d’eau, le performeur déroule avec une virtuosité certaine une succession de mini-suicides entrecoupés de chants et de danses, oscillant constamment entre humour absurde et situations tragiques. du mar 21 au ven 24 septembre à 20h au TU-Nantes durée 1h | de 6 à 16€ en coréalisation avec le TU-Nantes, scène jeune création et arts vivants, dans le cadre de Soyouz, programme d’actions pour la jeune création théâtrale


théâtre

Ravissement Vanessa Bonnet Vanessa Bonnet s’est inspirée d’un fait divers des années 70 : l’enlèvement d’une jeune et riche héritière par un groupe terroriste d’extrême gauche, qui s’était ralliée à la cause de ses ravisseurs. En transposant cette histoire rocambolesque dans un contexte actuel (l’héritière est enlevée par un groupuscule féministe composé de quatre guerrières prêtes à en découdre avec le patriarcat), la metteure en scène nantaise propose une fable caustique sur les mécanismes de survie du système capitaliste aujourd’hui.

Dans ce huis clos haletant, Vanessa Bonnet en appelle aux voix des résistances passées, en écho aux révoltes contemporaines.

du lun 27 septembre au ven 1er octobre à 20h à la Soufflerie, Rezé | durée 1h45 | de 8 à 16€ en coréalisation avec Le Grand T et la Soufflerie, scène conventionnée de Rezé, coproduction le lieu unique Rencontre avec l’équipe artistique jeudi 30 septembre à l’issue de la représentation 7


musique

Gilberto Gil + première partie : Adriana Depuis 50 ans, Gilberto Gil est l’une des figures emblématiques de la musique populaire brésilienne et sa venue constitue un événement. C’est en quatuor que ce chanteur, guitariste et compositeur engagé revisitera son immense répertoire. Avec une soixantaine d’albums à son actif, enregistrés en solo ou en très bonne compagnie (son grand ami Caetano Veloso, entre autres), Gilberto Gil est une des personnalités marquantes de la scène musicale brésilienne et internationale. Figure de proue du mouvement tropicaliste – une réponse des artistes au coup d’État de 1964 au Brésil, ce qui lui valut d’être condamné à la prison puis à l’exil –, l’homme

8

Calcanhotto

a pioché dans la bossa-nova et la samba qu’il a acoquinées au rock, au reggae ou à la soul pour imaginer l’écrin parfait de ses paroles contestataires. Ex-ministre de la Culture sous la présidence de Lula et ambassadeur de bonne volonté de l’ONU, cette légende vivante sera ici accompagnée sur scène par ses trois fils pour mieux revisiter un répertoire d’une étourdissante richesse.

dim 3 octobre à 18h à La Cité des Congrès | 20/30€ en coréalisation avec La Cité des Congrès de Nantes dans le cadre de Jazz en Phase, le parcours


musique

Une soirée, deux concerts :

Kali Malone & Puce Mary Suzanne Ciani Kali Malone & Puce Mary – création 2021

L’une est américaine, l’autre danoise. Elles utilisent peu d’instruments pour créer, avec profondeur et précision, une musique à la fois sombre et contemplative, à l’extrême pouvoir de fascination. C’est à l’invitation du compositeur Stephen O’Malley, alias SOMA, membre du groupe de dronemetal Sunn O))), musicien compagnon du lieu unique, qu’elles collaborent pour une performance inédite.

Jeune compositrice américaine basée en Suède, Kali Malone s’est inscrite parmi les nouvelles voix majeures d’une ambient virtuose et clair-obscur. Mêlant synthétiseurs modulaires et instruments acoustiques (dont l’orgue, son préféré), elle déploie de longues plages musicales qui invitent autant à l’évasion qu’à la plus profonde introspection, et dont Cast of Mind (2018) ou The Sacrificial Code (2019) sont de parfaits exemples. La Danoise Puce Mary, quant à elle, utilise un set-up limité (clavier, pédales d’effet, voix) pour des titres post-indus dans lesquels elle habille sa voix de cliquetis, vrombissements et autres sirènes synthétiques, explorant le thème des limites du corps, en relation avec la sexualité. 9


Il est temps de redécouvrir Suzanne Ciani ! Pionnière des musiques électroniques et du courant New-Age dans les années 80, la musicienne a fait ses armes et la plus grande partie de sa carrière avec le mythique synthétiseur modulaire Buchla, réputé pour ses sons inouïs propulsés en temps réel. Inventé par Don Buchla, musicien et ingénieur fourmillant, cet instrument sera le

10

plus fidèle compagnon de route de Suzanne Ciani. À ses débuts, pour financer ses recherches, la jeune musicienne crée sa société de production. Grâce à sa virtuosité au synthétiseur, elle est seule à pouvoir répondre aux commandes des grandes marques et se retrouve ainsi à composer les logos sonores de Coca-Cola ou Atari, qui restent gravés dans la mémoire de toute une génération. Parallèlement, elle compose des albums solos et s’affirme au fil des années comme l’une des artistes majeures de la musique électronique. jeu 7 octobre à 20h | 10/15€ Autour du concert : mer 6 octobre à 20h, projection de Sisters With Transistors de Lisa Rovner au Cinématographe, Nantes


musique

Nubiyan Twist Sûrement l’un des collectifs les plus intéressants de cette jeune génération de musiciens anglais qui bouscule sans complexe les codes du jazz contemporain.

Originaire de Leeds, c’est dans les clubs londoniens que ces interprètes au talent fou – une douzaine de jeunes musiciens – ont concocté leur agrégat exaltant de néo-soul, de jazz-funk, d’afro-groove et de broken beat, recette bien anglaise d’un melting-pot irrésistible et grisant. Leur dernier album, Freedom Fables, sorti au printemps 2021, convoque plusieurs invités, pour des portraits de l’afro-soul du Royaume-Uni. sam 9 octobre à 20h | de 8 à 24€

11


théâtre

Joël Pommerat Contes et légendes Entre fiction et documentaire, Contes et légendes se place dans un futur proche, où les enfants développent des relations personnelles avec des androïdes que leurs parents utilisent comme assistants. Joël Pommerat met en scène une jeunesse confrontée à de nouvelles interactions affectives, familiales ou amoureuses. Tout enfant, tout adolescent, se construit dans un jeu de règles et de représentations sociales. Mais qu’en est-il quand son compagnon du quotidien est un robot, qu’il peut l’aider à faire ses devoirs, devenir son meilleur ami… ou construire une relation amoureuse ? 12

Cinq ans après Ça ira (1) Fin de Louis, Joël Pommerat, l’un des metteurs en scène français les plus inventifs de sa génération, interroge l’intimité des adolescents en les mettant face à des Humains artificiels. À travers une suite de séquences déstabilisantes ou drôles, les dix comédiens et comédiennes créent des interactions complexes entre robots, adultes et enfants, pour finalement demander : qui sommesnous ? du jeu 14 au sam 23 octobre à 20h sauf les sam et dim à 17h30, relâche le 18 octobre | durée 1h50 | 20/30€ en coréalisation avec Le Grand T Spectacle proposé en audiodescription le 21 oct petite fabrique les 17 et 23 oct


danse

Salia Sanou

présente six jeunes chorégraphes d’Afrique

avec et de Ange Aoussou-Dettmann / Agathe Djokam Tamo / Aicha Kaboré / Kadidja Tiemanta / Carmelita Siwa / Germaine Sikota

Les Demoiselles d’Afrique Originaire du Burkina Faso, Salia Sanou tisse des liens avec la France depuis plus de 25 ans. Danseur pour Mathilde Monnier au début des années 90, il rencontre Seydou Boro avec lequel il initie en 1997 les Rencontres chorégraphiques de Ouagadougou, grand rendez-vous de la création chorégraphique en Afrique.

En conviant six femmes chorégraphes à créer chacune une pièce, Salia Sanou donne la parole à la jeune génération issue du continent africain. En résulte un manifeste artistique sur la place des femmes en Afrique au XXIe siècle. Toutes mènent le même combat avec détermination, avec la danse comme outil d’émancipation.

13


Pouvez-vous revenir sur la genèse des Demoiselles d’Afrique ? J’ai eu l’idée de ce projet en 2018 pendant la dernière édition du festival Dialogues de corps à Ouagadougou. Pour cette édition je souhaitais proposer une programmation paritaire et rendre visibles des artistes femmes originaires de plusieurs pays d’Afrique qui, pour certaines, n’avaient jamais présenté leur travail devant un large public. Suite au festival, j’ai eu envie de prolonger cet accompagnement avec certaines d’entre elles en réunissant leurs pièces dans un programme collectif afin qu’elles aient la possibilité de développer et de partager ce travail. Selon vous, pourquoi est-il fondamental de donner une place particulière à des artistes femmes ? Je voyage énormément en Afrique et je vois à quel point il est difficile pour les jeunes femmes de s’engager professionnellement dans le milieu de la danse, avec les préjugés, le poids de la famille et de la société.

14

C’est vraiment paradoxal, car en Afrique la danse est populaire, elle est partout. Ce sont des femmes qui résistent contre le poids de la tradition et c’était pour moi important de leur donner une visibilité. Comment avez-vous rassemblé ces artistes dans ce programme ? Elles font partie de la jeune garde de la création contemporaine en Afrique. Elles viennent de Côte d’Ivoire (Ange AoussouDettmann) du Burkina Faso (Aicha Kaboré), du Mali (Kadidja Tiemanta), du Bénin (Carmelita Siwa), du Cameroun (Agathe Djokam Tamo) et du Togo (Germaine Sikota). Elles ont en commun l’engagement et la détermination, elles mènent le même combat, celui d’une danse comme outil d’émancipation. D’une certaine manière, leurs engagements chorégraphiques questionnent leur place de femme dans la société africaine. Une fois réunies, ces pièces forment un manifeste artistique, le portrait d’une génération. mar 26 et mer 27 octobre à 20h | durée 1h30 création 2021 | de 8 à 24€ prêt de subpac mer 27 oct


musique

La Campagnie des Musiques à Ouïr avec Catherine Ringer Denis Charolles, leader de La Campagnie des Musiques à Ouïr propose une musique baroque et ludique, déjantée mais populaire, entre free jazz et music-hall. Aidé par deux personnages particulièrement décalés de la nouvelle chanson française, Éric Lareine et Loïc Lantoine, il crée en 2008 ce spectacle jubilatoire Les étrangers familiers pour rendre hommage à Brassens. Pour fêter les 25 ans de La Campagnie, ils orchestrent une reprise haut de gamme de ce projet avec une invitée de marque : Catherine Ringer !

Quelques pointures du jazz français viendront rejoindre le projet comme Christophe Monniot ou David Chevallier… Une façon « royale » de fêter cet anniversaire de La Campagnie et le centenaire de la naissance de Georges Brassens ! mar 26 octobre à 20h à La Cité des Congrès | durée 1h de 12 à 30€ dans le cadre de Jazz en Phase, le parcours 15


théâtre

À l’origine fut la vitesse, le testament de Sov Strochnis Philippe Gordiani & Nicolas Boudier d’après La Horde du Contrevent d’Alain Damasio

Dans un monde balayé par des rafales, un mythe perdure : la source des vents, l’ExtrêmeAmont. Inspiré du roman d’Alain Damasio, le spectacle À l’origine fut la vitesse invite le spectateur à se munir du « combo », masque léger sonore et visuel, pour plonger dans l’histoire. Les premiers flashs apparaissent, le récit commence… Le spectacle de Philippe Gordiani et Nicolas Boudier place cette épopée dans un monde victime d’un climat déréglé. Équipé d’un masque combiné à un casque audio à conduction osseuse (la voix du comédien résonne directement à l’intérieur du crâne), le spectateur se retrouve relié à la mémoire de Sov Strochnis, ultime survivant de la 34e Horde.

16

Il vit ainsi une expérience singulière où la musique et le son sont conçus comme supports premiers de la narration. Une expérience qui ouvre les portes de l’imaginaire en éveillant de façon originale sens et perceptions. ven 29 à 20h, sam 30 à 15h, 18h et 21h, dim 31 oct à 15h et 18h | durée 1h | de 8 à 24€ création 2021 coproduction le lieu unique, dans le cadre du dispositif CHIMERES, programme de recherche et création . Rencontre avec l’équipe artistique vendredi 29 octobre à l’issue de la représentation . Playlist « sandwich » à 12h30 le 28 octobre au salon de lecture


danse

Ayelen Parolin Simple

Chorégraphe inclassable et imprévisible, l’Argentine Ayelen Parolin recherche et expérimente depuis 20 ans. Avec le non-sens et la spontanéité comme moteur, sa nouvelle création, Simple, met en scène un trio décontracté qui a pour ambition de révéler les rêves cachés dans les gestes et situations les plus modestes.

Comment les notions de naïveté, de spontanéité, peuvent-elles activer l’imaginaire ? Dans la continuité de WEG, sa dernière création en date, Ayelen Parolin revient à l’esprit subversif de ses premières pièces, à la fois décomplexées et loufoques. La chorégraphe embarque dans cette aventure les trois danseurs Daan Jaartsveld, Piet Defrancq et Baptiste Cazaux, interprètes remarqués de WEG, dans une exploration du risible et de l’absurde « parce qu’ils savent s’abandonner et jouer. Parce qu’ils portent en eux la transparence et n’ont pas peur du ridicule ». Inspirée par l’esprit anticonformiste du mouvement dada, Ayelen Parolin fait le pari d’une danse à la fois légère, débridée, extravagante et décadente. mar 2 et mer 3 novembre à 20h de 8 à 24€ | création 2021

17


musique

préLUdes : les classiques de l’ONPL commentés — Arvo Pärt L’Orchestre National des Pays de la Loire et le lieu unique proposent préLUdes, des concerts commentés dont le but avoué est de faire (re)découvrir le répertoire classique et contemporain. S’il a commencé sa carrière par des œuvres apparentées à la musique sérielle, c’est en développant son propre style que le compositeur estonien Arvo Pärt a obtenu une reconnaissance internationale. L’apparente simplicité de sa musique dissimule une profondeur quasi mystique, une dimension spirituelle qui imprègne toute son œuvre. L’orchestre interprètera Fratres et Tabula Rasa, deux œuvres phares d’Arvo Pärt. 18

Dans un rôle de Monsieur Loyal énergique et décomplexé, Clément Lebrun – musicologue et ex-animateur du « Cri du Patchwork » sur France Musique – dévoile les secrets de composition, les anecdotes contextuelles et autre subtilité de jeu, et donne ainsi une autre lecture de ces œuvres incontournables.

ven 12 novembre à 20h | durée 1h | de 10 à 20€ en coréalisation avec l’Orchestre National des Pays de la Loire

Dès 12 ans


théâtre

Martin Eden Marilyn Leray

Issue du Conservatoire de Nantes et du studio-théâtre du CRDC, Marilyn Leray s’est tournée en 2005 vers la mise en scène avec sa compagnie LTK Production. Elle adapte Martin Eden du romancier américain Jack London, qui raconte l’ascension et les désillusions d’un jeune homme pauvre au sein de la bourgeoisie au début du siècle dernier.

En adaptant Martin Eden, quels ont été vos choix de personnages et de distribution ? Face à l’histoire de ce jeune marin qui découvre la bourgeoisie, s’initie aux arts et devient écrivain avant de rencontrer de multiples désillusions, j’ai privilégié l’histoire d’amour entre lui et Rose (Ruth dans le roman) qui, elle, vient de ce milieu favorisé. Le fil du spectacle, ce sont des scènes entre ces deux personnages, interprétés par de jeunes comédiens. Ils ont l’âge des personnages et se sont emparés du texte avec toute la vitalité nécessaire à cette mise en scène.

19


Et pour la scénographie ? Nous restons dans le salon de Rose, pour laquelle Martin commence son incroyable parcours de transformation. C’est un mobilier cossu, recouvert de draps, qui nous permet « d’extraire » l’histoire de Martin. La scénographie déplace le théâtre bourgeois ; quelque chose se noircit, se déglingue, au fur et à mesure. Quelle sentiment aimeriez-vous qu’éprouve le spectateur à l’issue du spectacle ? J’aimerais qu’il soit content ! Je pense particulièrement aux gens qui ne viennent pas au théâtre et pour lesquels j’aimerais que ce spectacle soit une heureuse découverte. En ce sens, nous sommes ravis de jouer devant des lycéens. Même s’il s’agit d’un roman assez noir, beaucoup de choses y sont traitées avec humour.

20

du mar 16 au ven 19 novembre à 20h, sam 20 novembre à 17h30 2h30 | de 8 à 24€ Séance scolaire ven 19 à 14h coproduction le lieu unique en coréalisation avec Le Grand T . Rencontre avec l’équipe artistique le 17 novembre à l’issue de la représentation . Lecture « sandwich » le 17 nov à 12h30 au salon de lecture


danse

Olivia Grandville Débandade

Qu’est-ce qu’être un homme aujourd’hui ? Avec sa nouvelle création Débandade, Olivia Grandville aborde la question des masculinités avec sept jeunes hommes, et engage avec eux une réflexion ludique sur la notion de genre, la façon dont ils la vivent, ainsi que les problématiques qui y sont liées.

identitaires, elle réunit un groupe de jeunes danseurs d’origines culturelles diverses qui s’expriment sur l’idée de masculinité, sur les stéréotypes de genre, sur les phénomènes d’exclusion. Au carrefour de la « comédie musicale, du micro-trottoir, du stand-up et du rituel d’exorcisme », Débandade s’aventure dans la musique mainstream, industrie puissante qui met en scène des archétypes masculins, mais fait aussi émerger des contre-modèles, affranchis des normes.

Olivia Grandville s’intéresse aux aspirations de la jeunesse, source de tous les espoirs dans notre monde désenchanté. Avec Nous vaincrons les maléfices, œuvre présentée la saison dernière au TU-Nantes, elle convoquait les utopies du passé comme combustible de luttes à venir. Curieuse d’une nouvelle génération qui remet – enfin – en question les assignations

du mer 24 au ven 26 novembre à 20h | de 8 à 24€ | création 2021 | coproduction le lieu unique . Playlist « sandwich » le 25 novembre à 12h30 au salon de lecture . Debrief le 25 novembre à l’issue de la représentation 21


théâtre

Munstrum Théâtre Zypher Z

Le Munstrum Théâtre scrute le monde de demain en invitant les corps, le langage et l’espace scénique à d’incessantes métamorphoses. Entre rire et panique, allons à la rencontre de leur nouvelle créature, Zypher, un des derniers humains, survivant d’une époque où les espèces se sont hybridées. Apparemment, tout va bien pour Zypher, employé humain sans envergure dans une entreprise prospère dirigée par des animaux. Mais lorsqu’il est témoin d’une tentative de suicide sur son lieu de travail, son quotidien s’enraye : un bubon apparaît sur son corps, dont sort une créature, un « double » qui devient rapidement une

22

personnalité publique charismatique très en vue, tandis que Zypher entame une dégringolade sociale. Avec ce spectacle fantastique, le Munstrum Théâtre confirme son talent pour les dystopies. Leur envoûtante inventivité formelle s’appuie sur un travail de recherche plastique et visuel ambitieux. Jouant des frontières fragiles entre le monstrueux et l’humain, la poésie se révèle.

du lun 6 au jeu 9 décembre à 20h au TU-Nantes | durée 2h de 6 à 16€ | création 2021 en coréalisation avec le TUNantes, scène jeune création et arts vivants, dans le cadre de Soyouz, programme d’actions pour la jeune création théâtrale


musique

Anna von Hausswolff La musicienne et compositrice Anna von Hausswolff est mue par une quête : celle d’explorer les infinies possibilités et le potentiel d’innovation de l’orgue d’église. Cette recherche l’a menée dans le monde entier, et constitue la matière d’un album solo pour orgue paru en 2020, All Thoughts Fly, inspiré des Jardins de Bomarzo (appelés aussi « Parc des monstres »), extravagante réalisation végétale de la Renaissance italienne. Cet album est la libération absolue de l’imagination. Jouée sur l’orgue de l’église Saint-Clément, la musique d’Anna von Hausswolff rayonne d’une beauté mélancolique aux transitions fluides, entre drame et apaisement, harmonie et dissonance. Un concert en forme de voyage vers un endroit irréel et fantasmé.

L’artiste, invitée initialement en mars 2021 pour Variations, présentera les morceaux de son album et ses nouvelles compositions, travaillées spécialement pour le festival. Une commande de Stephen O’Malley, artiste associé au lieu unique.

mar 7 décembre à 21h à l’église Saint-Clément, Nantes | 10/15€ création 2021 carte blanche à Stephen O’Malley, alias SOMA, musicien compagnon du lieu unique 23


musique

The Jesus & Mary Chain Darklands

Après une tournée avortée en 2020 pour cause de pandémie, les frères Jim et William Reid sont de retour en France pour jouer dans son intégralité leur deuxième album, Darklands, un monument de pop noire, un disque incandescent. Sorti en août 1987, Darklands est le fruit de multiples déflagrations : celle du succès massif qu’a rencontré le groupe (ce qui n’a rendu que plus orageuses les tensions entre Jim et William Reid), mais aussi celle de la rupture avec leur manager, Alan McGee, et avec leur batteur, Bobby

24

Gillespie, parti se consacrer définitivement à Primal Scream. En résulte un album légendaire, sur lequel les obsessions des deux frères (guitares déployées, vertiges du spleen et mélodies héritées de la pop des sixties) semblent comme désincrustées du mur de larsens dans lequel ils les avaient enchâssées. Pierre de touche entre le Velvet Underground, Black Rebel Motorcycle Club ou Étienne Daho, mis à l’honneur par Sophia Coppola dans Lost in Translation, Darklands est un album mythique, aux racines du shoegaze et du post-punk, et dont on entend encore aujourd’hui l’écho. jeu 9 décembre à 20h de 8 à 24€


danse

Meg Stuart

Dès 12 ans

CASCADE

Depuis plus de 20 ans, Meg Stuart agite les scènes d’Europe et d’outre-Atlantique. Récompensée par le Lion d’Or pour l’ensemble de sa carrière à la Biennale de Venise en 2018, la chorégraphe fait de chaque spectacle une expérience visuelle et sensorielle radicale. Meg Stuart revient au lieu unique avec CASCADE, une nouvelle création qui s’annonce déferlante. Chute d’eau, rebondissements successifs... La polysémie du mot cascade transposée à l’imaginaire de la danse laisse supposer une avalanche de gestes. Meg Stuart imagine la scène comme un laboratoire

temporel où la notion d’entropie gagne les corps. Sur le principe de l’effet domino, sept performeurs sont soumis à des réalités physiques extrêmes, intenses et instables. Sur scène, d’énormes coussins gonflables et une rampe décuplent les possibilités, une toile figure une galaxie lointaine, et laisse imaginer qu’une nouvelle organisation (un nouveau monde ?) est en formation ou s’apprête à s’effondrer. Composée par Brendan Dougherty et interprétée par deux percussionnistes survoltés, la musique porte les danseuses et danseurs vers un inconnu qui, on l’espère, sera salvateur.

du lun 13 au mer 15 décembre à 20h | de 8 à 24€ 25


ciné-concert

Ernest et Célestine

Dès 5 ans

par l’Orchestre National des Pays de la Loire À sa sortie en salle en 2012, ce film destiné aux enfants – mais pas seulement – a connu un immense succès public. Avec ce ciné-concert, on redécouvre la poésie d’une histoire qui montre à quel point l’amitié peut tout transcender, à commencer par les différences. Superbement adapté des albums pour enfants de Gabrielle Vincent par Daniel Pennac, le film conte l’histoire de la petite souris Célestine qui veut échapper à un destin tout tracé : devenir dentiste et vivre dans le monde souterrain.

26

Artiste dans l’âme, elle brave les interdits, gagne la surface de la Terre et finit par sympathiser avec Ernest, un ours pas comme les autres qui nourrit lui aussi des appétences créatrices… Accompagnées en direct par les musiciens de l’Orchestre National des Pays de Loire, les images de cette superbe œuvre d’animation prennent alors une ampleur émotionnelle plus grande encore, qui fera le bonheur et la joie de tous les enfants de… 5 à 77 ans. sam 18 et dim 19 décembre à 11h et 15h | durée 1h20 | 5/10€ en coréalisation avec l’Orchestre National des Pays de la Loire


exposition

Sens Fiction

Une exposition-laboratoire Proposée par le studio de design RF Studio, Sens Fiction enquête sur les apports de la fiction dans l’anticipation des usages. L’exposition éclaire sur l’approche du designer au service des imaginaires désirables. L’exposition met en lumière, avec un regard de designer, les fictions et les récits d’anticipation de l’ère industrielle qui ont inspiré, voire forgé, nos usages quotidiens. Œuvres littéraires, cinématographiques et projets de designers sont mis en relation et agissent sur les visiteurs comme des révélateurs de notre rapport au monde, notamment face aux innovations technologiques. Dernière partie de l’exposition, une salle immersive dédiée aux futurs désirables :

à travers une démarche de création collaborative, récit et design s’allient pour imaginer des avenirs alternatifs. Ainsi, des auteur·e·s de fictions comme Maylis de Kerangal, Catherine Dufour, Jean Echenoz, Benjamin Abitan et Xabi Molia, des experts ou des opérateurs du quotidien, s’associent à des designers afin d’élaborer des récits qui, contrairement aux dystopies, explorent des issues positives pour les décennies à venir. Commissariat : Ramy Fischler et Scott Longfellow de l’agence RF Studio Exposition créée dans le cadre de Lille Design 2020 du mer 6 octobre 2021 au dim 2 janvier 2022 | entrée libre vernissage le mar 5 oct à 18h

27


événements • sept — déc 2021 sam 11 et dim 12 septembre 2021

Festival Variations à l’Île d’Yeu

musiques pour piano et claviers Le festival Variations est tout terrain : en acoustique ou amplifiés, ses claviers se glissent hors de Nantes pour investir, depuis trois ans, les lieux remarquables de l’Île d’Yeu. Au programme de ce parcours de concerts, de nouveaux endroits de bord de mer, espaces naturels ou patrimoniaux, en plein air ou non, sur la plage ou dans les villages... Avec Christine Ott, Radio Hito, Heimat, À trois sur la plage, Rosa Vertov, Airworld, Discolowcost avec la Fondation BNP Paribas programme détaillé disponible sur le site internet du lieu unique et sur www.festival-variations.fr

ven 24 et sam 25 septembre 2021

Les Géopolitiques de Nantes Le lieu unique et l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), avec le soutien de Nantes Métropole, organisent depuis huit ans les Géopolitiques de Nantes : rendez-vous annuel proposant une quinzaine de tables rondes en présence d’une soixantaine de conférenciers, pour décrypter les défis stratégiques auxquels le monde est confronté. Cette année, c’est le cinéaste israélien Amos Gitaï qui ouvrira l’événement. Avec les conférences : — La santé : bien public mondial ? — Turquie : que veut Erdogan ? — Joe Biden : America is back ? — Conquête spatiale : demain la guerre des étoiles ?

28

— Vers une Europe géopolitique ? — Conflit israélo-palestinien : une paix impossible ? — Les démocraties sont-elles en danger ? — La COP 26 peut-elle sauver le climat ? — Poutine : fin de partie ou pouvoir éternel ? — Les défis de la puissance chinoise — #Metoo, #BlackLivesMatter : un renouveau militant à l’échelle mondiale ? — La finance domine-t-elle le monde ? Diplomatie et citoyens entrée libre | en partenariat avec l’IRIS ven 3 et sam 4 décembre 2021

Question(s) d’éthique Les tabous

Deux journées de réflexion sur des grands sujets de société qui font débat, que l’on interroge du point de vue de l’éthique. Est « tabou » ce qu’on n’a pas le droit de toucher et qui est retiré des usages communs. Dans nos sociétés démocratiques et libérales, il existe un ensemble d’interdits qui portent sur la sexualité, la filiation, le corps humain, l’argent. Quels sont les origines et les fondements des tabous ? Sont-ils universels et intemporels ou relatifs à certaines sociétés humaines ? Quels bénéfices ou quels risques encourt une société qui lèverait certains de ces interdits ? Avec Judith Aregger assistante sexuelle, Pierre Brasseur sociologue, Fabienne Giuliani historienne, Ghada Hatem médecin, Mondher Kilani anthropologue, Karine Lefeuvre juriste, Vanessa Nurock et Marie Gaille philosophes, Luc Massardier psychiatre, Marylène Patou-Mathis préhistorienne, Anne Soupa théologienne entrée libre | en partenariat avec l’association EthicA Les programmes détaillés de tous ces événements seront révélés au cours de la saison : restez connectés !


événements • jan — juin 2022 ven 25 et sam 26 mars 2022

Les Étoiles du documentaire Deux jours pour fêter le film documentaire dans toute sa diversité. entrée libre | en coréalisation avec La Plateforme, pôle cinéma audiovisuel des Pays de la Loire, en partenariat avec la Scam et La Cinémathèque du documentaire du jeu 24 au dim 27 février 2022

Atlantide

les mots du monde à Nantes, festival des littératures direction artistique : Alain Mabanckou entrée libre | en coréalisation avec La Cité des Congrès de Nantes du mar 12 au dim 24 avril 2022

Festival Variations

musiques pour piano et claviers avec la Fondation BNP Paribas programme détaillé disponible sur le site internet du lieu unique et sur www.festival-variations.fr

accueil d’événements organisés par des structures culturelles partenaires sam 16 octobre 2021

MidiMinuitPoésie

Festival de poésies, musiques, arts visuels Un marathon poétique de midi à minuit ! www.midiminuitpoesie.com du ven 29 oct au lun 1er nov 2021

Les Utopiales

Festival international de science-fiction ven 12 et sam 13 nov 2021

ExtrAnimation

Le Rendez-vous dédié au film d’animation sous toutes ses formes du ven 19 au dim 28 nov 2021

Festival des 3 Continents Le festival présente des longs-métrages d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie, entre films de fiction et documentaires. www.3continents.com sept 2021-juin 2022

Jazz en Phase, le parcours Un parcours jazz dans l’agglomération nantaise, durant toute la saison programme sur : www.jazzenphase.com

29


les rendez-vous du bar Le bar du lieu unique est un endroit de passage, un espace où l’on se rencontre, où l’on (se) découvre... Un coin idéal pour une lecture solitaire, un rendez-vous d’affaires, un déjeuner en amoureux, un concert ou une soirée entre amis... Du matin jusqu’au soir, la radio interne du lieu unique diffuse des playlists curieuses, mélange de musiques d’avant-garde ou populaires, de sonorités éphémères ou éternelles. En fonction des mesures sanitaires en vigueur dans les bars, le lieu unique propose un programme adapté pour les soirées, du jeudi au samedi : – des concerts live – des soirées club (jusqu’à 4h du matin), – des soirées « chill out » où le public est assis à table pour écouter des DJs Le bar du lieu unique invite des artistes locaux, nationaux ou internationaux, avec une couleur musicale exigeante et large d’esprit. tout au long de la saison | entrée libre programme bimestriel disponible sur www.lelieuunique.com

30

le salon de lecture Un espace libre d’accès où chacun peut venir lire les ouvrages proposés. Plusieurs milliers de livres (principalement des formes courtes, des livres illustrés, des catalogues), consultables sur place, sont mis à disposition de tous : habitués du lieu unique, flâneurs du dimanche, voyageurs en transit, familles... Tout au long des semaines, des ateliers, rencontres, débats sont organisés… autour des thèmes développés par le programme du lieu unique ou en lien avec le fonds du salon de lecture. Les grands rendez-vous : – Lectures & musique : lectures sauvages ; lectures et playlists « sandwich » (sur l’heure du déjeuner) – Ateliers (pour enfants ou parents-enfants : pour fabriquer, imprimer, coller… autour du livre) – Les curiosités du salon de lecture : zoom sur des éditeurs, artistes, auteurs originaux. du mardi au samedi, 14h-19h et les dimanches pendant les vacances scolaires 15h-19h programme au semestre, disponible sur www.lelieuunique.com


labo utile Le labo utile du lieu unique, centre de culture contemporaine de Nantes, forme un vaste programme de débats, rencontres, ateliers, conférences et projections pour décrypter le monde d’aujourd’hui. Les propositions qui le composent se veulent accessibles à tous, favorisant la curiosité, la mixité des publics et des savoirs. Le labo utile est structuré en plusieurs axes :

questions de société Les sciences humaines et sociales sont un formidable outil pour nous aider à réfléchir, et permettre de rendre plus intelligibles les questions qui agitent la société. Tout au long de l’année, des chercheurs – philosophes, sociologues, anthropologues, historien·ne·s, politologues, mais aussi médecins, scientifiques… – viennent partager leur réflexion, leurs analyses et nous aident à donner du sens au monde qui nous entoure.

sciences — le goût de l’avenir

La citoyenneté à l’heure de l’anthropocène Le Cnam Pays de la Loire et le lieu unique proposent des rencontres et débats pour analyser les transformations en cours et à venir dans la société. Développer l’esprit critique en vue de participer à des prises de décision éclairées est nécessaire dans un monde en profonde mutation, qui se complexifie sans cesse, et dont les repères sont de moins en moins lisibles.

Doc à LU — cinéma documentaire Le cinéma documentaire d’auteur occupe une place importante dans la production cinématographique et son public ne cesse de s’élargir. Son inventivité, la frontière ténue qui parfois s’opère entre réel et fiction, son ouverture aux formes expérimentales, en font un genre cinématographique passionnant, en constante évolution. Les œuvres documentaires, extrêmement diverses par leurs regards, leurs écritures, leurs formes, abordent es réalités du monde et en révèlent la complexité. De très nombreux films, cependant, ne circulent que dans les festivals, les lieux culturels, et ne bénéficient pas toujours d’une sortie en salles de cinéma et sont donc invisibles pour une large partie du public. Ce sont ces films que le lieu unique s’attache à faire découvrir avec les rendez-vous réguliers intitulés Doc à LU : des coups de cœur qui nous viennent d’un peu partout dans le monde, et l’occasion de dialoguer avec leurs auteur(e)s. le lieu unique est le référent de la Cinémathèque du Documentaire pour la région Pays de la Loire.

Programme détaillé disponible sur www.lelieuunique.com et dans la brochure labo utile (disponible au lieu unique ou sur demande, auprès de la billetterie)

31


artistes associés Olivia Grandville

Stephen O’Malley

chorégraphe associée

musicien compagnon

Amorcée en janvier 2017, l’association entre Olivia Grandville et le lieu unique arrivera à son terme en juin 2022. Au cours de ces quatre années de riches collaborations, Olivia Grandville a présenté cinq créations : À l’Ouest (2018), Olivia Grandville & Zuiho Taiko (2019), Jour de Colère (2020), Klein (2020) et La Guerre des Pauvres (2021), ainsi que deux reprises : Nous Vaincrons les Maléfices (2021) et Foules (2018). La chorégraphe a également inventé un espace temporaire de création chorégraphique qui a été installé dans une salle du lieu unique durant quatre mois : le Dance Park (2019). Pour cette dernière saison d’association, Olivia Grandville présentera une nouvelle création, Débandade (novembre 2021) ainsi qu’une reprise : Le Cabaret Discrépant (mai 2022).

Figure emblématique de la scène doom metal, Stephen O’Malley, alias SOMA, est le fondateur ou cofondateur d’un nombre incalculable de groupes, comme Burning Witch, Sunn O))) ou Khanate. Pour la deuxième saison consécutive, il s’associe au lieu unique. L’occasion pour lui de montrer une palette d’intérêts et de collaborations vaste, éclectique et exigeante. Pour cette saison, Stephen O’Malley invite Kali Malone & Puce Mary, ainsi qu’Anna Von Hausswolf. Il aura également une place dans le festival Variations (programme à venir).

32


accueil d’artistes en résidence Le lieu unique participe chaque année à plusieurs programmes de résidences, en partenariat avec des institutions culturelles françaises ou internationales. Durant ces temps de travail, le lieu unique accueille des artistes français et étrangers et leur propose également de les mettre en relation avec le public et les professionnels français.

la libre usine

lieu de création artistique dans le quartier de Malakoff Avec l’ouverture de la libre usine, Nantes se dote d’un nouveau lieu consacré à la création de spectacles dans les domaines des arts vivants. Conçue pour être un outil de répétition adapté à toutes les formes de spectacle vivant, la libre usine se met avant tout au service des artistes et à la disposition de leurs équipes pour les accompagner dans leur parcours d’expérimentation, de création et de réalisation des œuvres. Située en bord de Loire dans le quartier de Malakoff, la structure est aussi un lieu de partage avec les habitant·e·s, qui ouvrira ses portes au public lors de rendez-vous dédiés et développera des projets artistiques sur le territoire. Elle est composée d’une grande salle de répétition, pour des productions de grande envergure, et d’un studio, qui permet d’accueillir des formes plus légères. Le bâtiment compte aussi un foyer, qui peut servir comme lieu de travail à la table ou pour prendre les repas et se retrouver. Cet ensemble est complété par un appartement, dans lequel les compagnies accueillies en résidence pourront loger durant leur période de travail. Coordonnée par le lieu unique, la libre usine a vocation a être mise à la disposition de nombreux acteurs culturels du territoire, dans le cadre des projets artistiques qu’ils accompagnent.

Cette notion de partage de l’équipement entre plusieurs structures est au cœur du projet et en fait toute l’originalité. Pour le LU, l’ouverture de ce nouvel équipement revêt une signification importante, puisqu’elle apporte à la Scène nationale une capacité de production nouvelle, pour accompagner la naissance des formes artistiques d’aujourd’hui et de demain.

résidences croisées internationales À l’automne commence la résidence croisée avec le Québec, avec le soutien de la Ville de Nantes, du Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ). La plasticienne nantaise Marjorie Le Berre se rendra à Montréal, et le lieu unique accueillera l’artiste québécois Jasmin Bilodeau (dates à déterminer).

projet CHIMERES Le dispositif expérimental CHIMERES, initié en 2018, accompagne des projets en R&D (recherche et développement). Ce programme de résidences, initié par le ministère de la Culture et de la Communication, associe le lieu unique et le TNG (Lyon). En 2020, de nouveaux partenaires ont intégré le projet : l’Espace des arts, scène nationale de Chalon-surSaône et le CND, Centre National de la Danse. Cette année, le lieu unique présente À l’origine fut la vitesse de Philippe Gordiani et Nicolas Boudier, premier spectacle issu des résidences CHIMERES. 33


34


autour des spectacles rencontres avec les artistes à l’issue de la représentation – Ravissement, Vanessa Bonnet : jeu 30 sept 21 (à la Soufflerie) Rencontre animée par la Soufflerie

– À l’origine fut la vitesse, Philippe Gordiani et Nicolas Boudier : ven 29 oct 21 Rencontre animée par Henri Landré de Jet FM

– Martin Eden, Marilyn Leray : mer 17 nov 21

Rencontre animée par Anne Rauturier, professeure et coordinatrice du département théâtre du CRR de Nantes

débrief Un atelier animé par une professionnelle de l’intelligence collective pour partager entre spectateurs les impressions et sensations, à l’issue du spectacle. – autour de Débandade, d’Olivia Grandville jeu 25 nov, après la représentation (durée : 1h)

petite fabrique – Atelier Robotique / 8-13 ans en parallèle du spectacle Contes et légendes de Joël Pommerat : par Xavier Laufenberg et Isaac Gutierrez, roboticiens Pour découvrir le monde des robots et comprendre leur fonctionnement. Comment et pourquoi peuvent-ils interagir avec les humains ? Qui se cache derrière les robots ? Nos experts roboticiens répondront à toutes les questions que se posent les petits humains, avec au programme, démonstrations et fabrication d’un petit robot ! dimanche 17 et 23 octobre à 17h En partenariat avec le Grand T. Inscriptions auprès de la billetterie, réservé aux spectateurs munis d’un billet pour le spectacle

au salon de lecture, à l’heure du déjeuner lectures & playlists sandwich Au micro d’Henri Landré, journaliste de Jet FM, les artistes de la programmation révèlent leurs coups de cœur, leurs

inspirations, leurs affinités littéraires ou musicales, les œuvres qui ont nourri leurs créations. (entrée libre, durée : 1h)

– Récits d’aventures, Jack London et Joseph Conrad - lecture avec Marilyn Leray Après avoir travaillé sur l’adaptation pour la scène de Zone de Mathias Enard, Marilyn Leray s’attaque à Martin Eden, chef-d’œuvre de Jack London. Au cours de son travail sur ce roman, la metteure en scène nantaise découvre l’admiration de Jack London pour Joseph Conrad, exprimée de façon très explicite dans Martin Eden par la bouche du héros. Cet auteur qu’elle connaissait peu est alors devenu l’un de ses compagnons de création. Elle en partagera des extraits avec le public à l’occasion de cette lecture. mer 17 nov à 12h30

– Playlist inspirée par La Horde du contrevent d’Alain Damasio - avec Philippe Gordiani et Nicolas Boudier Philippe Gordiani et Nicolas Boudier partagent l’univers musical qui les a inspirés lors de la création d’À l’origine fut la vitesse, le testament de Sov Strochnis. Ils nous feront découvrir leurs œuvres références, et allieront musique et texte. Découvrons (ou redécouvrons) L’Apocalypse de Jean de Pierre Henry, La Légende D’Eer de Iannis Xenakis, la Dream House de La Monte Young ou la puissance de Sunn O))).

jeu 28 oct à 12h30

– D’Elvis au gangsta rap : la figure masculine dans la musique pop, avec Jonathan Seilman Pour créer la bande-son du spectacle Débandade d’Olivia Grandville, Jonathan Seilman a recherché, à travers les époques, des musiques et des chansons qui ont parlé de l’homme avec un petit « h ». De grandes figures comme celle d’Elvis Presley ou Serge Gainsbourg ont servi de balises, ainsi qu’une émission France Culture « Masculinité : la virilité exacerbée », évoquant le gangsta rap ou la disco gay, dans une recherche toujours alimentée par les sept interprètes-danseurs de la pièce. jeu 25 nov à 12h30

35


repères accessibilité

venir en famille

public aveugle et malvoyant

petite fabrique Atelier Enfants

– Contes et légendes, Joël Pommerat

Laissez vos enfants à la Petite Fabrique pour profiter d’un concert, d’un spectacle ou d’une visite d’exposition en toute sérénité ! – Robotique - autour de Contes et légendes

Propositions naturellement accessibles

Gratuit sur inscription auprès de la billetterie au 02 40 12 14 34.

Spectacles en audiodescription jeu 21 oct (tarif 20€) – en partenariat avec Accès Culture – visite tactile du plateau en-amont du spectacle.

Les concerts et les conférences du labo utile sont naturellement accessibles.

– À l’origine fut la vitesse, Philippe Gordiani et Nicolas Boudier

dim 31 oct (visite tactile en amont avec l’équipe artistique)

public sourd et malentendant Visites d’expositions

En partenariat avec Culture LSF Visites commentées bilingues : en LSF par Lila Bensebaa traduites en français par Hélène Defromont. Détail de la programmation sur www.lelieuunique.com

dim 17 et sam 23 oct à 17h | 8-13 ans Par Xavier Laufenberg et Isaac Gutierrez, roboticiens (voir p. 35)

spectacles Dès 5 ans : – Ernest et Célestine par l’ONPL Dès 6 ans : – Battle Opsession Dès 10 ans : – Campana, Cirque Trottola Dès 12 ans : – préLUdes - Arvo Pärt – CASCADE, Meg Stuart – Les Océanographes, Emilie Rousset et Louise Hémon, au TU-Nantes – Bassekou Kouyaté

Conférences traduites en LSF En partenariat avec API LSF -

– Les Géopolitiques de Nantes (septembre) – Question(s) d’éthique (décembre)

Spectacles visuels, naturellement accessibles - prêt de Subpac possible – Les Demoiselles d’Afrique, Salia Sanou : mer 27 oct Il est possible de réserver gratuitement un gilet vibrant pour mieux ressentir les vibrations sonores : mediation@lelieuunique.com Programme disponible sur www.lelieuunique.com

36

public à mobilité réduite Nous vous conseillons de vous signaler auprès de l’équipe accueil-billetterie.

public déficient mental et psychique Le service des relations aux publics accompagne les personnes déficientes mentales ou en situation de soutien psychologique.


REZ-DE-CHAUSSÉE

7 > Restaurant Ouvert le lundi de 12h à 14h ; les mardi, mercredi, jeudi de 12h à 14h et de 19h à 23h ; les vendredi et samedi de 12h à 14h et de 19h à minuit 02 51 72 05 55

1 > La cour Espace d’exposition avant tout, les 1 200 m2 de la cour présentent les traces les plus visibles du passé industriel du lieu.

8 > Hammam Sur rendez-vous au 02 40 89 09 99

2 > Le grand atelier Principale salle de spectacle et de concert, le grand atelier est la seule partie récente du bâtiment. Son décor recycle des matériaux d’Afrique et de France en référence à l’histoire de Nantes.

1ER ÉTAGE 9 > Les ateliers 1 000 m2 qui s’adaptent aux besoins des propositions artistiques accueillies.

3 > La tour (fermée pour travaux, réouverture prévue au cours de la saison) La tour, haute de 38 mètres, qui coiffe depuis 1998 le bâtiment, est due à l’architecte Jean-Marie Lépinay. Il s’agit d’une reconstitution fidèle, établie grâce aux archives de la famille Lefèvre-Utile, d’une des deux tours qui ont été édifiées au début du XXe siècle par Auguste Bluysen dans un style proche de l’Art nouveau.

10 > Le salon de musique Lieu insonorisé, il est parfaitement adapté aux propositions plus intimes. 11 > L’atelier du silo Cet atelier est mis à la disposition de plasticiens pour des résidences de 3 à 4 mois.

4 > Billetterie Ouverte du mardi au samedi de 12h à 19h et jusqu’au début des spectacles et autres rendez-vous. 02 40 12 14 34

2E ÉTAGE 12 > La crèche associative La Souris Verte

5 > Salon de lecture du mardi au samedi, 14h-19h et les dimanches pendant les vacances scolaires 15h-19h

13 > Le Grenier du siècle Visible 7 jours/7 et 24h/24 depuis la rue de la Biscuiterie.

6 > Bar Ouvert le lundi de 11h à 20h ; les mardi et mercredi de 11h à 1h ; les jeudi, vendredi et samedi de 11h à 2h ; le dimanche de 15h à 20h 02 51 72 05 55

Les horaires sont susceptibles d’être modifés. Consultez www.lelieuunique.com

13 11

12

2

1 9 9

7 6

9 3

10 4 5

8

37


informations, renseignements, billetterie 02 40 12 14 34 billetterie@lelieuunique.com guichet ouvert du mardi au samedi, de 12h à 19h, et jusqu’à 20h les soirs de spectacle entrée quai Ferdinand-Favre www.lelieuunique.com

personnes à mobilité réduite Afin d’être accueillies au mieux, merci de bien vouloir vous signaler auprès de l’équipe accueil-billetterie lors de votre réservation et à votre arrivée au lieu unique.

informations sur les dispositifs d’accessibilité Équipe des relations aux publics. — Émilie Houdmon : 02 51 82 15 22 / emilie.houdmon@lelieuunique.com — Céline Gouze : 02 51 82 15 51 / celine.gouze@lelieuunique.com — Charline Gasrel : charline.gasrel@lelieuunique.com

nous écrire le lieu unique BP 21304 44013 Nantes Cedex 1

38


informations pratiques points de vente des billets — Guichet du lieu unique – 02 40 12 14 34 — Billetterie en ligne : www.lelieuunique.com (frais de réservation 0,80€ par billet) — Certains spectacles sont en vente dans les points Fnac, Carrefour, Magasins U, Géant. Renseignements au 0 892 68 36 22 (0,34€/min)

comment venir ?

Notre adresse entrée quai Ferdinand-Favre Transports en commun BusWay, ligne 4 / Tramway, ligne 1, arrêt  : Duchesse Anne Bus C2 / C3 / 54 - Arrêt : lieu unique Les parkings les plus proches Duchesse Anne, La Cité des Congrès de Nantes, Allée Baco (accessible aux personnes à mobilité réduite) Emplacement Bicloo devant le lieu unique

préparer votre venue • L’horaire indiqué sur les billets correspond au début du spectacle. Veuillez prendre vos précautions pour arriver en avance, surtout si vous venez en voiture : il n’est pas toujours facile de trouver une place de stationnement aux abords du lieu unique. • L’entrée en salle se fait en général 30 min avant le début du spectacle (sauf exception). • Une fois les portes fermées, les spectateurs retardataires ne pourront plus prétendre à l’accès dans la salle. • Bon à savoir ! Des places de spectacle se libèrent presque tous les soirs, n’hésitez pas à tenter votre chance 30 min avant le début de la représentation, en vous présentant directement à l’accueil-billetterie. • La direction peut être amenée, en cas de nécessité, à modifier le programme, la distribution des spectacles et l’horaire d’ouvertures des salles.

échanges • Tout échange sera facturé 2€ par billet. • Seuls les billets achetés au tarif « carte LU » peuvent être échangés gratuitement, et cela dans la limite des places disponibles et avant la représentation initiale.

précautions sanitaires Les mesures sanitaires sont susceptibles d’évoluer : nous vous invitons à consulter régulièrement notre site internet www.lelieuunique.com pour connaître les dernières adaptations. — Pass sanitaire : afin d’accéder aux différents espaces du lieu unique, chaque visiteur devra présenter de façon obligatoire son pass sanitaire. Détails des modalités du pass sur www.lelieuunique.com — Le port du masque reste obligatoire dans les espaces de circulation, dans le lieu de vie et toutes les salles y compris durant les conférences. — Du gel hydroalcoolique est à disposition aux entrées de salle et à l’accueil, n’hésitez pas à l’utiliser ! — Les salles seront aérées et le public invité à sortir entre chaque conférence.

39


tarifs : billets à l’unité et carte LU

nou

u vea

les billets à l’unité

Les tarifs des spectacles à l’unité sont indiqués directement sur les pages des spectacles et dans le tableau ci-contre. Tarif plein, tarifs avec carte : voir le tableau ci-contre Tarif réduit : voir le tableau ci-contre

s’applique aux étudiants de moins de 30 ans, aux moins de 18 ans, demandeurs d’emploi, titulaires de Cart’s, intermittents du spectacle, plasticiens inscrits à l’URSSAF artistes/auteurs, bénéficiaires du RSA, personnes bénéficiant du minimum vieillesse ou de l’allocation AAH, groupes de 7 personnes minimum (pour les billets à l’unité uniquement).

Tarifs spécifiques — Carte Blanche

le lieu unique est adhérent du dispositif Carte Blanche de la Ville de Nantes.

— Pass Culture

le lieu unique est membre du dispositif « Pass Culture » : réservez via l’application dédiée ou enregistrez-vous pour bénéficier des offres

— Le tarif structures associées

la carte LU

Avec la carte LU bénéficiez des tarifs les plus avantageux Le principe est simple : vous achetez la carte et vous vous engagez à voir au moins un spectacle dans la saison. Vous bénéficiez par la suite du tarif « carte LU » sur tous les spectacles de la saison en cours. Réservez vos spectacles en début de saison ou tout au long de l’année*

carte lu

accordé, pour certains spectacles seulement, aux abonnés TU-Nantes ; Grand T, théâtre de Loire-Atlantique ; La Bouche d’Air ; Angers Nantes Opéra ; Piano’cktail ; Théâtre ONYX (Saint-Herblain) ; La Soufflerie (Rezé) ; Le Théâtre, scène nationale (Saint-Nazaire) ; Le Quai (Angers) ; Le Grand R (La Roche-sur-Yon) ; Le Carré (Château-Gontier) ; Stereolux (Nantes) ; aux titulaires de la carte Cezam et Ciné-Liberté du Katorza.

09/07/2021

.indd 2

nique2122

CarteLieuu

*dans la limite des places disponibles

tarif de la carte : 10€ tarif plein — 7€ tarif réduit* *voir bénéficiaires du tarif réduit ci-dessus

les avantages de la carte LU :

— des tarifs avantageux pour tous les spectacles de la saison — échange des billets possible sans frais (avant la représentation initialement choisie et dans la limite des places disponibles) — 50 % de réduction sur le prix de la carte Ciné-Liberté du Katorza — Avantages tarifaires auprès des structures associées — Elle vous permet d’inviter ponctuellement la personne de votre choix sur certains spectacles à un tarif exceptionnel de 5€. La carte est nominative et incessible. Elle est valable sur l’ensemble de la saison 2021–22.

40

11:53


tarif avec carte LU SPECTACLES

tarif plein

tarif réduit

plein

réduit

Erwan Ha Kyoon Larcher, Ruine

16

10

10

6

Vanessa Bonnet, Ravissement

16

12

12

8

Gilberto Gil

30

20

20

20 10

SEPTEMBRE > DÉCEMBRE

Suzanne Ciani / Kali Malone & Puce Mary

15

10

10

Nubiyan Twist

24

12

17

8

Joël Pommerat, Contes et légendes

30

20

20

20

Salia Sanou, Les Demoiselles d’Afrique

24

12

17

8

25 ans de La Campagnie des Musiques à ouïr

30

15

25

12

P. Gordiani & N. Boudier, À l’origine fut la vitesse

24

12

17

8

Ayelen Parolin, Simple

24

12

17

8

préLUdes : L’ONPL joue Arvo Pärt

20

10

15

10

Marilyn Leray, Martin Eden

24

12

17

8

Olivia Granville, Débandade

24

12

17

8

Munstrum Théâtre, Zypher Z

16

10

10

6

Anna Von Hausswolff

15

10

10

10

The Jesus & Mary Chain

24

12

17

8

Meg Stuart, CASCADE

24

12

17

8

Ernest et Célestine par l’ONPL

10

5

5

5

Christophe Honoré, Le Ciel de Nantes

30

15

25

12

L’avantage du doute, Encore plus, partout, tout le temps

24

12

17

8

A. Dourlen, J. Seilman, P. Loiseau, Sayat Nova, ciné-concert

15

10

10

10

Colette Sadler, Learning from the Future + Leïla Ka, Pode Ser

24

12

17

8

M. Berrettini, J. Capdevielle & J. Marin, Music All

24

12

17

8

Schweigman&, Spectrum

10

10

10

10

Ondine Cloez, L’art de conserver la santé

24

12

17

8

Ryoji Ikeda, 100 Cymbals par Les Percussions de Strasbourg

24

12

17

8

Das Plateau, Poings

24

12

17

8

Aldous Harding

24

12

17

8

Catherine Legrand / Dominique Bagouet, So Schnell

24

12

17

8

Vimala Pons, Le Périmètre de Denver

24

12

17

8

Émilie Rousset et Louise Hémon, Les Océanographes

16

10

10

6

Ashley Chen, Distances

24

12

17

8

Joris Mathieu en compagnie de Haut et Court, En Marge !

24

12

17

8

A. T. De Keersmaeker, Variations Goldberg, BWV 988

24

12

17

8

25

12

17

10

JANVIER > JUIN

Meredith Monk, Cellular Songs

cat 1 cat 2

10

8

6

4

Gisèle Vienne, L’Étang

24

12

17

8

Tigran Hamasyan

24

12

17

8

Laurie Anderson

30

20

20

20

Guillaume Bailliard, Faillir être flingué

24

12

17

8

Olivia Grandville, Le Cabaret Discrépant

24

12

17

8

Teenage Fan Club

20

15

15

15

Rodrigo Amarante

24

12

17

8

Yoann Bourgeois et Patrick Watson

35

30

24

24

Bassekou Kouyaté

24

12

17

8

Cirque Trottola, Campana

24

12

17

8

41


janvier — juin 2022 théâtre Christophe Honoré Le Ciel de Nantes 6 > 13 janvier (au Grand T)

danse Colette Sadler, Learning from the Future + Leïla Ka, Pode Ser

Installation – performance Schweigman& Spectrum 9 > 16 février

22 + 23 janvier

théâtre Collectif L’Avantage du doute, Encore plus, partout, tout le temps 11 > 13 janvier

théâtre Marco Berrettini, Jonathan Capdevielle & Jérôme Marin, Music All

danse Ondine Cloez L’art de conserver la santé 21 + 22 février

28 > 30 janvier

musique / ciné-concert Sayat Nova La couleur de la grenade, Alice Dourlen, Jonathan Seilman, Paul Loiseau 15 janvier

42

danse Battle Opsession 4 + 5 février

musique Ryoji Ikeda, 100 Cymbals par Les Percussions de Strasbourg 3 mars


deuxième partie de saison et les billets sont déjà en vente ! théâtre Das Plateau, Poings 8 + 9 mars

théâtre Vimala Pons, Le Périmètre de Denver 22 > 24 mars

théâtre Joris Mathieu en compagnie de Haut et Court, En Marge ! 6 + 7 avril

musique Aldous Harding 11 mars

danse Dominique Bagouet / Catherine Legrand, So Schnell

théâtre Émilie Rousset et Louise Hémon, Les Océanographes

danse Anne Teresa de Keersmaeker, Variations Goldberg, BWV 988

22 > 25 mars (au TU-Nantes)

12 + 13 avril

danse Ashley Chen, Distances

musique Meredith Monk, Cellular Songs

29 + 30 mars

19 avril (au Théâtre Graslin)

15 + 16 mars

43


théâtre Gisèle Vienne, L’Étang 20 + 21 avril

danse Olivia Grandville, Le Cabaret Discrépant

musique Bassekou Kouyaté 21 mai

3 + 4 mai

musique Tigran Hamasyan 23 avril

musique Laurie Anderson

musique Teenage Fanclub 5 mai (à la Barakason)

cirque Cirque Trottola, Campana 1er > 12 juin (sous chapiteau Cours Saint-Pierre)

musique Rodrigo Amarante 8 mai

24 avril

théâtre Guillaume Bailliart, Faillir être flingué

cirque – musique Yoann Bourgeois et Patrick Watson 16 + 17 mai

28 + 29 avril

En savoir plus : lelieuunique.com et brochure détaillée disponible en décembre 44


partenaires le lieu unique, scène nationale de Nantes, est subventionné par :

la saison s’est construite avec la participation de (par ordre d’apparition) :

le festival Variations est conçu et mis en œuvre avec :

les partenaires médias du lieu unique :

nos actions de médiation se sont mises en place avec :


L’équipe du lieu unique Direction : Eli Commins Secteur artistique : Patricia Buck (arts visuels), Yves Jourdan (danse), Nicolas Rosette (théâtre, cirque), Isabelle Schmitt (sciences humaines, cinéma), Pierre Templé (musique) Chorégraphe associée : Olivia Grandville  Administration et production : Yves Jourdan (directeur adjoint), Capucine Chagneau, Gilles Crusson, Marie Keraudran Technique et bâtiment : Erwan Colin (directeur technique), Marion Brochier, Gaël Chavignaud, Guillaume Debien, Maxime Delamarre, Feteh Djiljeli, Frédérique Gageot, Alexandre Le Callonec, Peyo Peronnet, Benoît Quinchard, Adrian Riffo, Mathilde Rossignol, Guillaume Sanchez Secrétariat général : Fleur Richard (secrétaire générale), Karim Gabou, Hélène Garnier, Elsa Gicquiaud, Céline Gouze, Ann’Lise Haubert, Charline Gasrel, Émilie Houdmon, Tanguy Massines, Irina Slatineanu, Cécile Trichet Avec également les agents d’accueil et le renfort de nombreux vacataires et intermittents du spectacle. La saison 2021-22 a été imaginée avec la direction artistique de Patrick Gyger. Toute l’équipe le remercie pour ces dix années à la direction du lieu unique et lui souhaite de belles réussites dans ses nouvelles fonctions. Merci et bonne route à Élodie Enfrun. Illustration de couverture : © Eliseo H. Zubiri Identité visuelle : Praline Programme imprimé par Allais sur du papier issu de forêts durablement gérées avec des encres végétales. Licences L-D-20-1682 / L-D-20-1683 / L-D-20-1684

Crédits photos p.6 Ruine © Jacob Khrist · p.7 Ravissement © Martin Jay · p.8 Gilberto Gil © Daryan Dornelles · p.9 Kali Malone © John Snyder · p.10 Suzanne Ciani © Maria Jose Govea · p.11 Nubiyan Twist © DR · p.12 Contes et légendes © Elisabeth Carecchio · p.13 Les Demoiselles d’Afrique © DR · p.14 Les Demoiselles d’Afrique © DR · p.15 La Campagnie des musiques à Ouïr © Francis Vernhet · p.16 À l’origine fut la vitesse - Le testament de Sov Strochnis © Nicolas Boudier · p.17 Simple © RUDA · p.18 préLUdes © David Gallard · p.19 Martin Eden © Clément Vinette · p.20 Martin Eden © Pierre-Yves Chouin · p.21 Débandade © César Vayssié · p.22 Zypher Z. © Maeliss Le Bricon · p.23 Anna von Hausswolff © Gianluca Grasselli · p.24 The Jesus & Mary Chain © manquant · p.25 CASCADE © Martin Argyroglo · p.26 Ernest & Célestine © Attilio Terlizzi · p.27 Au Milieu des Vivants © Ugo Bienvenu · p.30 Bar © Nicolas Joubard / salon de lecture © LU · p.32 Olivia Grandville © Marc Domage / Stephen O’Malley © David Gallard


« C’est la raison pour laquelle je m’intéresse aux écologies issues de la perturbation, aux espèces qui vivent ensemble au sein d’environnements incertains. Ces cohabitations ne sont pas forcément collaboratives, elles peuvent s’opérer sans harmonie, mais elles forment de nouveaux assemblages, des alliances inattendues. C’est cela, la vie dans les ruines. » — Anna Lowenhaupt Tsing, Le champignon de la fin du monde


« Il faut toujours garder les oreilles et les yeux ouverts, et savoir associer les faits. Déceler une similitude là où les autres voient une différence, ne jamais oublier que certains événements surviennent à des niveaux distincts, ou bien, pour l’exprimer autrement, qu’ils représentent divers aspects du même phénomène. Il faut se souvenir que le monde est une toile gigantesque, qu’il forme un tout et qu’il n’existe rien, absolument rien, qui soit à part. Même le plus petit fragment de l’univers est lié au reste à travers un cosmos sophistiqué de correspondances qui se laissent difficilement pénétrer par un simple esprit. » — Olga Tokarczuk, Sur les ossements des morts

le lieu unique, centre de culture contemporaine, est la scène nationale de Nantes. Il est subventionné par la ville de Nantes, le ministère de la Culture et de la Communication – Drac des Pays de la Loire, le conseil régional des Pays de la Loire et le conseil départemental de Loire-Atlantique.

Profile for le lieu unique

Programme Saison 21*22 - Partie 1 (Sept/déc)  

Programme Saison 21*22 - Partie 1 (Sept/déc)  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded