Issuu on Google+


Lieu-dit Paysagistes Urbanistes


Une attitude d’aménagement entre l’homme, la ville et son territoire

Une démarche d’écologie

Lieu-dit, est constitué de Pierre-Edouard Larivière, paysagiste, et de Maria Concetta Sangrigoli, architecte-urbaniste.

Nous portons sur l’ensemble de nos activités une attitude soucieuse de s’inscrire dans des principes d’écologie urbaine. A toutes les échelles du projet, on retrouve ces quelques principes, non exhaustifs, adaptés aux sites et aux programmes:

Le croisement de nos regards complémentaires sur le territoire et la ville, nous permet de saisir les enjeux multiples soulevés par le projet et de donner une forte cohérence aux dynamiques initiées, en conciliant une approche centrée sur l’environnement et l’espace avec une attention particulière pour les hommes et les usages. Nous concevons la démarche de projet comme un partenariat entre différents acteurs du territoire: maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, entreprises, usagers. Nous avons ce souci permanent du dialogue, qui sert l’idée d’un projet partagé et s’appuie sur l’addition des compétences ainsi que sur la synthèse des savoirs: élan insufflé par le client, faculté de projection et bonne connaissance des contraintes de réalisation du maître d’œuvre. Grâce à notre expérience, nous aidons les maîtres d’ouvrage à visualiser au mieux les espaces de projet et à comprendre les logiques environnementales et culturelles qui les façonnent. En lui apportant la culture opérationnelle et les outils nécessaires à la décision, nous l’accompagnons tout au long du processus de mise en œuvre du projet, des études préliminaires au chantier. Nous avons acquis ce réflexe de collaboration au cours des différents projets de paysage et urbanisme que nous avons menés dans des domaines variés comme celui des équipements publics, des infrastructures de transport, des aménagements urbains et des études de perspective sur le territoire. Actuellement, nous travaillons sur le projet de Centre hospitalier de Belfort/Monbéliard, les études préalables du réseau de tramway de Toulouse, des schémas directeurs, des études patrimoniaux et ZPPAUP.

// Valoriser les ressources locales

● Inscription des aménagements dans leur site avec un profond respect des équilibres et systèmes écologiques (zone humide, prairie, boisement). ● Aménager en ménageant le système écologique fragile de la nature en ville. Repérer, préserver des écosystèmes, les mettre en continuité en évitant au maximum une fragmentation des milieux écologiques existants. ● Utilisation de matériaux et végétaux locaux.

// Initier des dynamiques écologiques

● Maîtrise du végétal, dans le choix d’une végétation adaptée aux contraintes de sol, de taille et d’arrosage. ● Gestion des eaux de pluies sur site, traitement par phyto-épuration. ● Mise en place de démarches exigeantes de réduction des surfaces imperméables (chaussées calibrées, matériaux drainants...). ● Requalification des espaces extérieurs pollués.

// Sensibiliser les usagers aux questions du vivant

● Reintrododuction d’une culture écologique en ville en sensibilisant le public au végétal et à toutes les formes qu’il peut prendre. ● Gestion différenciée des surfaces végétales, adaptée aux usages et privilégiant la constitution d’ambiances naturelles (prairies, friches, boisements, ...). ● Réintroduction de l’animal comme gestionnaire de l’espace( cf. Une tondeuse au service de la biodiversité biologique, Martine Bergues).

Lieu-dit

Paysagistes Urbanistes


Pierre-Edouard Larivière paysagiste

Jardinier dans l’âme, il est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure du paysage de Versailles avec félicitations du jury depuis 2001. L’émulation du jardinage initie son activité de concepteur. Il crée en 2007 son atelier en tant que libéral, après six années d’expériences auprès d’agences de paysages et d’urbanisme. Ces différentes approches l’ont amené à travailler sur des échelles d’intervention diverses, et à des niveaux de complexité variés (départements, villes, quartiers, places, nationales, centres hospitaliers, parcs, jardins…) avec le souci de toujours mettre en relation observation, technique et créativité. Sa démarche de conception trouve appui sur l’identité d’un site, fort du respect des relations qu’il entretient avec son territoire et ses usagers, dans la prise en compte du contexte dans toute sa complexité. Observer, identifier et interpréter ; chaque lieu possède ses qualités intrinsèques propres, qu’il s’agit de faire émerger et d’intégrer dans une démarche créatrice, pour orienter son devenir, obtenir un cadre de vie de qualité, identitaire pour ses habitants, et pour un paysage durable… La recherche d’une exigence environnementale, que ce soit dans la préservation de l’équilibre écologique et des ressources naturelles, la gestion de l’eau, dans la pertinence de l’installation végétale, en harmonie avec les contraintes de sol et d’entretien sont des problématiques qui sous-tendent son intervention. Aujourd’hui, il travaille avec Brunet Saunier architectes sur la mise en place des schémas directeurs urbains et paysagers sur les centres hospitaliers de Belfort/Montbéliard et Montpellier, ainsi qu’aux études paysagères sur Chinon et Nantes avec Une fenêtre sur la ville, urbanistes.

Parcours 1994 1996 2001

2000/2001 Diplôme : les centres commerciaux «Lieux de Ville», encadré par J. Sgard. Atelier régional : «l’aube(s)», analyse paysagère du département, encadré par Gilles Clément. 2001 Lahaymeix : lauréat pour l’installation d’une œuvre sur un sentier d’art dans la Meuse : le Vent des Forêts. ○ Projet lauréat 2002 Mars/Avril Paysagiste auprès de l’agence d’urbanisme Chemin Faisant, Guy Henry. ● Concours pour l’aménagement de continuitées cyclables entre le bois de Boulogne et les berges de Nogent-sur-Marne. 2002 Mai/Juin Paysagiste à l’Atelier du Paysage Paris. ● Concours de requalification urbaine du quartier du nouveau Romilly, ○ Projet lauréat. ● Étude paysagère pour l’aménagement d’un lotissement artisanal à Châteauneuf. Étude pour la traversée d’un bourg à Rougnac. ● Étude pour la traversée d’un bourg à Rougnac.

Projets

· ● Sèvres : étude pour l’aménagement de jardins privatifs sur les coteaux de Sèvres. · ● Ville d’Avray : restructuration du jardin de la Villa Edmond de Rostand, maître d’ouvrage privé. ○ Projet realisé · ● Boulogne : réalisation d’un jardin en terrasse, maître d’ouvrage privé. ○ Projet en cours

BTA (Brevet de Technicien Agricole) option jardins espaces verts. BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole) option aménagements paysagers. Diplôme de paysagiste DPLG à l’ENSP de Versailles avec félicitations du Jury.

Jardins privés

Jardins d’équipements

2007-2009 · ● Belfort : étude pour l’aménagement des espaces extérieurs du nouveau centre hospitalier de Belfort/Montbéliard, en sous-traitance avec l’agence Pena, Paysagistes; Brunet et Saunier, architectes mandataires. ○ Projet en cours

Lieu-dit Paysagistes Urbanistes


● Belfort : Elaboration d’un schèma directeur architectural et urbain pour le site «élargi» du centre hospitalier de Belfort/Montbéliard, en sous-traitance avec l’agence Pena, Paysagistes, Philippe Villien (Th1) urbaniste, Brunet et Saunier, architectes mandataires. ○ Projet en cours

● UGECAM Saint-Didier au Mont d’Or : participation au concours pour l’aménagement du nouveau centre de réadaptation fonctionnelle du Val Rosay; Brunet et Saunier, architectes mandataires.

Expériences comme chef de projet à l’agence Péna, paysagiste : 2002-2006 · ● Gonesse : concours pour la maîtrise d’œuvre d’un nouvel hôpital; Brunet et Saunier, architectes mandataires. ● Bordeaux : concours pour la requalification du campus universitaire ● Lagny : aménagement des espaces extérieurs et patios du nouvel hôpital; Brunet et Saunier, architectes mandataires. ● Paris Quinze-Vingts : projet d’aménagement des espaces extérieurs du site de l’hôpital des Quinze-Vingts suite à la construction d’un institut de recherches cliniques sur la vision; Brunet et Saunier, architectes mandataires. ○ Projet realisé ● Toulon : aménagement des espaces extérieurs et patios du nouvel hôpital sur le site de Sainte Musse (du concours à l’ACT); Brunet et Saunier, architectes mandataires. ○ Chantier en cours

Amenagements urbains et parcs publics 2007-2009 ● Paris Maréchaux : réalisation de l’avant-projet pour l’aménagement du tramway des Maréchaux (de la porte des Lilas à la porte de la Chapelle). Projet en sous-traitance avec l’agence Pena, Paysagistes; Reichen et Robert, architectes urbanistes mandataires. ○ Chantier en cours ● Québec : participation pour l’appel à idées sur la conception de jardins éphémères dans le cadre du 4OO° anniversaire de la ville.

● Chaumont 2008 : participation pour l’appel à idées sur la conception d’un jardin au festival des jardins de Chaumont-sur-Loire. Chaumont 2009 : participation pour l’appel à idées sur la conception d’un jardin au festival des jardins de Chaumont-sur-Loire.

Expériences comme chef de projet à l’agence Péna, paysagiste : 2002-2006 ● Paris XIII : élaboration avec les habitants d’un quartier d’une charte paysagère pour la requalification de la place Souham. ○ Projet realisé ● Asnières-Gennevilliers : étude de définition pour un projet urbain entre Asnières et Gennevilliers (prolongement ligne 13 métro-tram); B. Fortier, urbaniste mandataire. ● Biarritz : dossier de consultation des entreprises pour la réalisation d’un parc sur le site de la ZAC des Rocailles. ○ Projet realisé ● Grenoble : concours pour la création d’un parc urbain sur le site de la ZAC de Bonne. ● Drocourt : concours pour la requalification des cokes de Drocourt. ● Grenoble : concours pour la création d’un parc urbain sur le site de la ZAC de Bonne. ● Le Havre : concours pour le réaménagement de la Place Jules Ferry et du Square Erignac; Brocard et Sero, architectes. ● Montfermeil : concours pour l’aménagement d’un parc-arboretum sur le site Jean Valjean. ● Paris XIII, Ilot Say : étude pour la requalification des espaces extérieurs d’un jardin collectif sur dalle sur le site de l’Ilot Say, rue Jeanne d’Arc. ● Paris vertical : projets de végétalisation de murs pignons parisiens. Concours d’idées pour la création de murs végétalisés sur 4 sites parisiens. ● Traitement végétal et artistique du mur du marché des Enfants Rouges, Paris 3e (DPJEV). ● Projet pour la réalisation d’un mur végétal rue Oradour-sur-Glane (parc des expositions). ○ Projet realisé

Lieu-dit

Paysagistes Urbanistes


● Paris rue Viala/Finlay : dossiers de consultations des entreprises pour l’aménagement de jardins au sein de l’opération de restructuration de l’îlot CAF de Paris (15ème) Hertenberger, Arte-Charpentier architectes. ○ Chantier en cours ● Rennes : étude de définition du quartier de la Courrouze. ● Saint-Martin-d’Hères : concours pour la réalisation d’un parc urbain sur la Zac centre. ● Thiais : dossier de consultation des entreprises pour le jardin des «Terrasses du soleil». ○ Projet realisé

Etudes territoriales

2007-2009 ● Nantes : Etude «Paysage et formes urbaines», ou comment préserver la multiplicité et la richesse des paysages nantais tout en accompagnant la mutation et le renouvellement des quartiers. «Une fenêtre sur la ville», architectes-urbanistes. ● Chinon : révision et extension du secteur sauvegardé, auprès de l’agence «Une fenêtre sur la ville», architectes-urbanistes. ● CAUE Somme : appel à idées, habiter en Sommes, «Imaginez des logements et des quartiers durables»; Anïa et Aomar Menuet-Bouzidi, architectes. ○ Projet selectionné et exposé ● Saint-Chamond : concours d’idées, nouvelle centralité urbaine et développement durable (Europan 9). 2002 - 2006

Expériences comme chef de projet à l’agence Péna, paysagiste : ● Vallon Pont d’Arc : étude pour la réhabilitation du site du Pont d’Arc; P. Lointier et P. Rabier, architectes. ● Chartres : plan vert pour la Communauté d’Agglomération de Chartres (Comach) . ● Villejuif/Athis-Mons : élaboration d’un contrat de culture pour la préparation d’arbres sur le projet du tramway Villejuif/Athis-Mons (RN7); B. Fortier, urbaniste mandataire.

Lieu-dit Paysagistes Urbanistes


Lieu-dit

Paysagistes Urbanistes


Maria Concetta Sangrigoli architecte -urbaniste

Architecte et urbaniste Maria Concetta Sangrigoli est diplômée de l’Ecole Polytechnique de Milan et de l’Institut d’Urbanisme de Paris. Formé à la construction de l’espace elle intègre depuis ses études les notions de programmation d’activités et valorisation de ressources locales en collaborant avec des associations d’habitants. Indispensables à la bonne réussite d’un projet urbain, la prise en compte des usages garantit, en fait, la pérennisation de la qualité de l’espace public. Depuis 2003, elle a participé au sein de l’AREP et Reichen & Robert à multiples projets, dont le Tramway T3 à Paris ou la Tangentielle Nord en Ile-de-France. Des projets d’aménagement complexes où les contraintes techniques, spatiales, économiques et environnementales doivent être prises en compte simultanément au service d’un espace public de type nouveau, capable d’intégrer des demandes et des rythmes différents. Elle crée son atelier en 2009, lauréate du concours pour l’Urbanisation du Clos Davy à St-Georges-sur-Layon, elle collabore aujourd’hui avec Gauthier + Conquet sur le tramway de Toulouse. Elle développe parallèlement une recherche sur les nouveaux medias comme outils d’appropriation de l’espace physique. De la géo-localisation aux objets communicants, l’innovation technologique renouvelle les paradigmes urbains en créent de nouveaux services et usages. En collaborant avec professionnels et acteurs de ces nouveaux medias, elle propose des solutions spatiales capables d’accueillir des liens sociaux, certes, immatériels, mais de plus en plus présents dans notre quotidien.

Parcours 1995 2003 2004 2003-2006

Baccalauréat série S mention TB Diplôme d’architecte DPLG, Politecnico de Milan 100/100 DESS «Programamtion architecturale et urbaine» Institut d’Urbanisme de Paris Chargée d’étude agence AREP

2006-2008 2009

Chargée d’étude agence Reichen & Robert et associés Création de l’entreprise individuelle

Nationalité

Italienne

Projets

Espaces Publics

2010 ● Etudes préalables du réseau de tramway de Toulouse. Mission de sous traitance pour Gautier+Conquet, chef de projet mission insertion, 80km. MOA: SMAT ○ Projet en cours 2009 ● Concours «Grand Concourse: aménagement des Champs Elysée du Bronx», New York (USA), 7 km. MOA: Bronx Museum ○ Projet sélectionné et exposé 2007-2009 ● Tramway des maréchaux Est, Paris, 7km Phase PRO - mission de sous-traitance pour Reichen & Robert MOA: Ville de Paris (75). ○ Chantier en cours 2009 ● Concours pour l’améangement d’High Street à Maidstone, 1Ha MOA: Ville de Maidstone (UK) Expériences comme chargée d’études à l’agence AREP 2006 ● Etude de flux et scénarios d’implantation d’une liaison souterraine entre la Gare du Nord et la Gare de l’Est à Paris – MT 19 M€. Etude de faisabilité, estimation des coûts. MOA: Ville de Paris (75) 2004 ● Parvis de la gare de Chelles- Gournay 8000m². Esquisse, AVP, PRO MOA: Ville de Chelles (77) ○ Projet realisé (chantier Ville de Chelles) 2005 ● Pole d’échange de la nouvelle gare TLN (Tangentielle Nord) de Epinay sur Seine – 0,5 ha, montant travaux : 1,5M euro ● Etude de faisabilité du pole d’échange, esquisse d’aménagement MOA : Plaine Commune - Ville de Epinay sur Seine (93) 2005 ● Pole d’échange de la nouvelle gare TLN (Tangentielle Nord) de Pierrefitte – 1 ha, Etude de faisabilité du pole d’échange, esquisse

Lieu-dit Paysagistes Urbanistes


d’aménagement. MOA : Plaine Commune - Ville de Pierrefitte (93) Expériences comme assistante d’étude pour l’agence d’urbanisme Avant Projet, Paris ● Rénovation urbaine et résidentialisation de la cité Rose des Vent, Aulnay sous Bois (50ha). Mission d’AMO, étude de faisabilité. MOA : GPV Aulnay sous Bois, Sevran

Projets Urbains

2009 ● Concours pour l’aménagement d’un écoquartier «Clos Davy» à St-Georges sur Layon -2,5 Ha MOA CAUE 49, Ville de St-Georges sur Layon ○ Projet lauréat 2008 ● Concours Pratonera : Habiter Naturellement – Eco- quartier, 10 ha. Maître d’ouvrage : Pratonera ○ Projet sélectionné et exposé Expériences comme chargée d’études à l’agence Reichen & Robert 2008 ● Site de maintenance et remisage, T3 sur les terrains du stade Ladoumègue – Coordination architecturale et urbaine de l’opération de création du site de maintenance, rélogement sur place de terrains de sport, création d’un gymnase et de logemnts pour étudiants, 1 ha. MOA: Ville de Paris (75). ○ Chantier en cours 2007 2006 2006

Expériences comme chargée d’études à l’agence AREP ● ZAC des Batignolles, Paris - 2ha Expertise foncière et scénarios d’aménagement pour les secteurs Saussure. MOA: SNCF ● Urbanisation du secteur de la Porte de Paris, Auxerre - 1ha Etude de faisabilité et dossier de consultation des promoteurs. MOA : Ville de Auxerre (89) ● ZAC des Batignolles, Paris - 3ha Expertise foncière et scénarios d’aménagement pour les secteurs Berthier. MOA: SNCF

2004

● Projet d’urbanisation du Plateau de Satory à Versailles – 60 ha Mission d’AMO, étude de faisabilité et scénarios d’aménagement. MOA : Ville de Versailles (78)

Etudes territoriales 2007 ● Concours Europan9 : Syracuse ville pi-adic; Syracuse (Italie) 8km MOA : Europan ○ Projet sélectionné 2008 ● Concours pour la revalorisation des paysages agraire au sud de Reggio Emilia (Italie). 2008 ● Concours pour l’aménagement du Front de Mer de San Leone, Agrigento (Italie). MOA: Regione Sicilia, Ville d’Agrigento. Expériences comme chargée d’études à l’agence AREP 2005 ● PLU de Montreuil. Rédaction du diagnostic environnemental. MOA: Ville de Montreuil (93)

Recherche, Workshop, Exposition

2003 2002 2002 2000 1999

EcoRev’ Revue critique d’écologie politique n.8 Mars 2002 : «Les murs à pêches, de la friche agricole à la ville durable », entretien Organisation du 1er Festival des Murs à Pêches. En collaboration avec l’association APUM (Atelier Populaire d’Urbanisme de Montreuil) « Centralidade », workshop Lisbonne, Portugal IAEE (International Architectural Educational Exchange). « Milano Metropoli Multirazziale » étude sur le thème de la mutation de la ville en métropole multiraciale -Maître d’ouvrage : Fondation Stelline, Milano - En association avec l’architecte Alessandro Damato. Workshop « Rénovation du centre historique de Ramallah », Palestine Politecnico de Milan, Ville de Ramallah.

Lieu-dit

Paysagistes Urbanistes


Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


ESPACES PUBLICS Parcs Places Infrastructures Equipements RĂŠsidentialisations

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

parcs

Le parc de B onnes G renoble (38) Parc urbain central, fédérateur au sein d’un vaste projet de reconversion urbaine. Lieu de vie, de culture. Une réflexion approfondie a été apportée concernant la gestion écologique des eaux de pluies.

Graphisme plan, P.Bompard

Maître d’ouvrage SEM SAGES

Concours 2006

Cout 4.6 m€ Equipe Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet Perspective C.Simonet

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

parcs

Campus universitaire B ordeaux (33)

Une grande prairie dont les formes végétales (mail, bosquets, arbres isolés ...) rythment, structurent et mettent en scène les quartiers du campus. Lieu de vie, chacun y trouve sa place, de multiples façons: elle accueille en son sein les différentes activités de loisirs. Lieu pédagogique, la gestion de l’eau s’y exprime, et sert l’organisation de l’espace.

Maître d’ouvrage Campus Pessac-Talence-Gradignan

Concours 2003

Equipe Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

parcs

Le quartier des Rocailles B iarritz (64) Une grande ligne de parcs pour fédérer les équipements publics de la ville : médiathèque, écoles.

Maître d’ouvrage Ville de Biarritz et CABAB

Mission

MOE complète loi MOP 2003-2006 (études) 2006-2007 (travaux)

Montant travaux 2.8 M€ HT

Equipe

Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

Lieu-dit, Lieu-dit paysagistes Paysagistes et urbanistes Urbanistes


Espaces Publics

parcs

Le parc des horizons Saint Martin D’H ères Une généreuse liaison urbaine, un paysage très ouvert, qui s’ouvre sur le paysage grenoblois. Cheminements constitués de grandes dalles cyclopéennes, monoblocs issus des carrières avoisinantes.

Maître d’ouvrage Ville de Saint Martin d’Hères

Etudes 2005

: 1.1 m€ Equipe cout

Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

Perspective C.Simonet

Lieu-dit, Lieu-dit paysagistes Paysagistes et urbanistes Urbanistes


Espaces Publics

parcs

Forêt lineaire de Paris N ord -Est Paris (75)

Le GPRU « Paris Nord-Est » met en place un ­réseau ­d’espaces publics soulignant la diversité des ­milieux ­urbains parisiens. La forêt linéaire est un maillon dans cette trame écologique qui, pour produire du sens, doit conjuger des nouveaux usages avec un écosystème fragile. C’est pourquoi le projet d’implantation et de gestion d’un système forestier est accompagné de la réflexion sur les usages urbains de cet espace. Nous prenons appui sur les contraintes d’aménagement nécessitant la création d’un mur de soutènement pour créer un mur nichoir de la biodiversité parisienne. Élément de continuité écologique et support pédagogique, il accueille dans des niches adaptées les différentes espèces animales qui peuplent Paris. Veritable musée du ­vivant et parcours pédagogique, il est equipé pour informer et sensibiliser les usagers aurour de la faune et de la flore locale. Un système classique de signalisation sur panneau est accompagné d’une application en réalité augmantée pour téléphones portables, qui permet d’accéder à une multitude de sources regroupées autour d’un site communautaire.

Un maillon d’une trame écologique urbaine

Maître d’ouvrage Ville de Paris - DVD

Missions

Concours (projet classé 3ème)

Montant Travaux 6 M € HT

Equipe

Lieu-dit paysagistes (mandataire) IOSIS BET VRD Aubépine, écologue forestier Georges Fetrman, écologue Faber Novel, consultante TIC

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

parcs

http://petaledelune.unblog.fr

Un mur nichoir pour accueillir les différentes espèces peuplant Paris

Lieu d’intéraction et d’aprentissage de la biodiversité parisienne.

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

parcs

L’ arboretum de montfermeil

(93)

Comment intervenir dans un parc existant tombé en désuétude, lui redonner vie pour en faire un véritable parc arboretum. Interventions minimalistes, trouées forestières pour introduction de nouvelles espèces botaniques...

Maître d’ouvrage Ville de Montfermeil

Etudes 2005

Cout : 1.1 m€

Equipe

Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

parcs

8

4

0 2

6

10

Le mur des Sources

Les terrasses du

Eg

trop plein

soleil

Thiais (94)

Les terrasses au soleil

La serre Le théâtre de verdure

La salle des Balles

Cet écrin vert est un oasis dans la ville, un paysage qui s’oriente vers le soleil. Les platelages se déroulent souplement et rejoignent les rives. Dans ce jardin, l’eau est magnifiée et prend de nombreuses formes, créant des milieux naturels diversifiés, supports de poésie...

La pergola

Trait d'union entre les deux rives, l'"île de la tortue"... PENA & PENA - PAYSAGISTES 15, rue Jean-Fautrier 75013 PARIS

N°:

Tel.: 01.45.70.00.80 Fax.: 01.45.70.72.66 email : pena@club-internet.fr

PHASE:

ECH:

DATE:

INDI

DCE L'île aux écailles

Le bestiaire des enfants (jeux pour les 2-6 ans)

La pièce d'eau

La salle de lecture

L'île verte

Maître d’ouvrage

La salle du Cadran solaire

Ville de Thiais

Etudes 2005

Cout

Le portail du levant

1.1 m€

Local technique Le portail du couchant

Equipe

AgencePENA Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

La placette des Paulownias

alignements existants de Liquidambars

P limite foncière

Maître d'oeuvre

... à l'étang miroir! Les terrasses regardent le Sud, les oliviers murmurent dans le vent.

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes

C


Espaces Publics

équipements hospitaliers

Les champs Jacquot Centre H ospitalier de B elfort/M ontbéliard

Un territoire rural en changement présentant l’opportunité de repenser l’équilibre entre espace urbain en devenir et agriculture périurbaine. Un site entre masse boisée et route de fond de vallée, passant successivement par une prairie plantée de grandes lignes de fruitiers à la floraison printanière éclatante, puis par une frange humide ponctuée d’une végétation spécifique de fond de vallée (Aulnes glutineux, Saules....). Un site ouvert bénéficiant d’un large panoramique sur le paysage alentour. Le nouveau centre hospitalier de Belfort/Montbéliard s’installe en balcon sur ce morceau de paysage préservé. Des profondes mutations qui vont bouleverser l’image actuelle de ce paysage, les grandes lignes géographiques restent et deviennent le fil conducteur de son intégration paysagère.

Un site qui gère et traite ses eaux de ruissellement par des noues et bassins plantés Un parking fonctionnel dans un bois respécté

Maître d’ouvrage CHBM

Missions MOE complète loi MOP 2007 - 2009 (APS, APD réalisé)

Montant Travaux

3.4 M € HT (paysage)

Equipe

Pierre - Edouard Larivière sous-traitant pour Pena Paysagistes Brunet-Saunier, architectes mandataires

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

équipements hospitaliers

Le Val Rosay Saint-D idier -au -M ontd’O r (69) Le site du nouveau centre de réadaptation fonctionnelle du Val Rosay s’appuie sur un patrimoine paysager exceptionnel. De nouveaux bâtiments viennent, tels des pavillons, se lover doucement au cœur d’un parc retrouvé. Un bois, aux multiples facettes, se fait fonctionnel en accueillant sous ses frondaisons un parking ombragé et transparent. La topographie, l’emplacement des arbres existants guident et induisent le tracé des voies. L’espace d’accueil marqué par un bouquet de Tulipiers préservés est modelé tout en douceur, dans un souci d’optimisation des déblaisremblais. Les jardins enveloppent les pavillons, viennent s’infiltrer au travers de l’accueil. Toitures végétales et plantes grimpantes tendent à relier les deux faces du bâtiment. Les jardins du Val Rosay se reconstruisent à l’image de ces jardins romantiques, où la sinuosité du cheminement, propre à la découverte, permet des points de vue variés, tant sur le lointain que sur les pavillons du nouveau centre. Au cœur des jardins, une île verte permet la gestion des eaux de pluie des surfaces imperméabilisées du site.

Maître d’ouvrage UGECAM

Concours 2008

Montant Travaux 1.3M € HT

Equipe

Pierre-Edouard Larivière paysagiste Brunet-Saunier, architectes mandataires SIRR BET

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

équipements hospitaliers

Schéma directeur du S ite médian

Une inscription en harmonie avec la topographie du site. NGF 370 : niveau de référence de la façade Est, de l’entrée des urgences. NGF 365 : niveau de référence de l’accueil de la Mutualité. NGF 360 : niveau de référence du balcon, le l’accueil MCO. NGF 355 : niveau de référence de la prairie.

Centre H ospitalier de B elfort/M ontbéliard

Carte des boisements et vergers en 1944

Comment gérer, préparer et orienter l’évolution future du nouveau centre hospitalier de Belfort-Montbéliard.

Maître d’ouvrage CHBM

Schémas de fonctionnement. Positionnement sur la lisière boisée, le "balcon", et l'axe principal de desserte

Mission élaboration du schéma directeur architectural et urbain pour le site médian du centre hospitalier de

Surface 42 Ha

Dans cet espace compris entre la prairie et le bois, l’espace se densifie, s’urbanise, se fonctionnalise au service du site hospitalier.

Equipe Pierre - Edouard Larivière sous-traitant pour Pena Paysagistes Brunet-Saunier, architectes mandataires. Th1, Philippe Villien urbaniste.

Image Google sur le panorama ouvert jusqu'au Ballon des Vosges.

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

équipements hospitaliers

Le chru de M ontpellier U n hôpital dans un parc Intégrer, dans cette étude de faisabilité sur le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier, la dimension paysagère du site afin de constituer ou renforcer ses grandes composantes. Comment accueillir ici de nouvelles constructions tout en préservant, valorisant son patrimoine végétal existant et en constituant une structure paysagère cohérente? Etude du socle géographique, relevé des essences et formes végétales existantes, qualité des ambiances, points de vues et perspectives, éléments révélateurs du paysage, observation des usages, modes déambulatoires.

Extrait d'une catre représentant le relief du site

Maître d’ouvrage CHRU de Montpellier

Missions

Mission d’AMO (en cours)

Surface 55 Ha

Equipe Pierre-Edouard Larivière, paysagistes Agence Th1-Villien urbaniste mandataire, Secil programiste, Julian architecte, Zimmerli architecte consultant hospitalier.

Le site et son relief...,

sa végétation ...,

ses constituantes paysagères.

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

équipement hospitlaliers

Les prairies de lagny H ôpital de Lagny Marne la Vallée (77) Un paysage lisse et ouvert duquel émerge en ponctuation de grands bosquets d’arbres. Un paysage de parkings ouverts, à l’image des grandes surfaces agricoles. Un paysage où l’arbre se fait oeuvre. Un paysage de prairies, de noues et de zones de rétentions dans lequel une attention toute particulière est apportée à l’eau et à sa gestion en site propre.

Maître d’ouvrage Centre Hospitalier de Lagny Marnela-Vallée.

Missions

MOE complète loi MOP

Montant travaux 2.2 M€ HT

Equipe

Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

Lieu-dit, Lieu-dit paysagistes Paysagistes et urbanistes Urbanistes


Espaces Publics

équipement hospitlaliers

Les jardins de Sainte M usse Toulon (77)

2.2 M€ HT

Equipe

Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

AA 1/20 1/20

PLANCHE PLANCHEDETAILS DETAILS BORDURES BORDURESBETON BETONGRIS GRIS DE DERACCORDEMENT RACCORDEMENT

Montant travaux

Joint creux creux de de 1cm 1cm Joint entre les les bordures bordures entre et et les les dalles. dalles. Les joints joints doivent doivent Les correspondrepour correspondrepour maintenir l'alignement. maintenir l'alignement. (cf. plan plan de de calepinage) calepinage) (cf.

Bordures spéciales spéciales de de raccordement raccordement Bordures section section 50x25, 50x25, longueur longueur entrax entrax 120 120 cm cm

BRUNET BRUNET- -SAUNIER SAUNIERARCHITECTES ARCHITECTES Tel.: Tel.:01.44.61.88.00 01.44.61.88.00 Fax.: Fax.:01.48.04.04.79 01.48.04.04.79 17,rue 17,rueDupetit DupetitThouars Thouars 75003 75003PARIS PARIS email email: architectes@brunet-saunier.com : architectes@brunet-saunier.com

MOE complète loi MOP 2003 -2005 (études) chantier en cours

N°: N°:

Missions

ECH: ECH:

CHI Toulon la Seyne sur mer

DCE DCE

Bordures Bordures Type Type 22

Bordures Bordures Type Type 11

PHASE: PHASE:

Maître d’ouvrage

DATE: DATE:

INDICE: INDICE:

La «rambla», véritable hall extérieur reliant les bâtiments MCO, administration, restaurant et psychiatrie. Lieu de transition entre la ville et l’hôpital, lieu d’identification où se croisent tous les publics, lieu de vie et d’animation dans laquelle se développent terrasses de cafés, espaces de repos et de contemplations. L’ensemble de la rambla est traitée avec de grandes dalles de béton qualitatif et de larges bordures dessinées pour le projet.

Lieu-dit, Lieu-dit paysagistes Paysagistes et urbanistes Urbanistes


Espaces Publics

espaces multimodaux

Prolongement du tramway des Maréchaux-secteur

3

Paris (75) Depuis 2001 la Mairie de Paris a engagé un travail de diversification des modes de déplacement en ville. Le tramway, avec ses 15 km de prolongement constitue un réseau important pour les transports en commun, mais aussi pour le développement des modes doux. Le projet doit prendre en compte ces nouvelles pratiques et permettre leur cohabitation avec le tramway mais aussi toutes les fonctions préexistantes.

Le secteur 3

Maître d’ouvrage Ville de Paris

TRAMWAY T3 EXTENSION EST

Mission

MOE complète 2006 - 2009 (études) USAGES DE L’ESPACE PUBLIC 1. PARTI D’AMENAGEMENT 2009- 2012 ET (travaux) CHAPITRE I. - AMENAGEMENT GENERAL

PROJET : COMPLETUDE DOSSIER 2 – PRINCIPES DE L’INSERTION URBAINE ET PAYSAGERE – CHAPITRE 1

Le tramway de Paris à l’horizon 2012

Montant travaux

10 M€HT (aménagements urbains)

1.1. Parti d’aménagement général

Equipe

SETEC BET mandataire Maria Concetta Sangrigoli Le projet du T3 représente une opportunité de requalification de la couronne parisienne. Le prolongement à l’Est architecte, consultantes de la ligne de tramway engendre la redéfinition d’une série d’entitéspour géographiques et topographiques qui découpent le parcours en quatre territoires aux caractéristiques paysagères très différentes : Reichen et Robert, - La traversée de la Seine de la Porte de Vitry à la Porte Dorée (secteur 1), architectes-urbanistes - Un grand boulevard bordé de constructions différentes sur chacun de ses côtés (ville sédimentaire et HBM) de la Porte Dorée à la Porte des Lilas (secteur 2), Péna paysagiste - Un tracé paysager à la topographie très marquée, balcon sur la banlieue Nord Est de la Porte des Lilas à la Concepto éclairagiste Porte de Pantin (secteur 3), 1.1.1. Un projet « coordonné »

- La traversée des grands faisceaux irrigants Paris depuis le Nord de l’Europe, la route (l’A1), l’eau (le canal), le chemin de fer (Est et Nord) que les projets de Plaine Commune et de Paris Nord Est ont entrepris de réaménager (secteur 3).

1.1.2. Un projet conforme au PDP La variété des configurations géographiques et bâties confère à la continuité du tramway un rôle créateur d’identité qui conduit à une recherche de cohérence des aménagements sur l’ensemble de la couronne, tout au

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

espaces multimodaux

... installer un espace public qui fasse levier au dĂŠveloppement des nouvelles pratiques urbaines...

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics équipements

Réaménagement du Stade Ladoumegue Paris (75)

Mission d’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour le réaménagement du site stade Ladoumègue/ centre de maintennace RATP/Port Sérurier. Etude en cours

Maître d’ouvrage Ville de Paris

Mission

Mission d’ AMO 2008 (études) 2009 - 2012 (travaux)

Surface 2ha

Equipe Maria Concetta Sangrigoli architecte, consultante pour Reichen et Robert architectes-urbanistes

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

espaces multimodaux

Aménagement du parvis de la gare

Chelles (77)

Le parvis d’une gare est avant tout le lieu de flux multiples et rapides. A 25 minutes de Paris, la gare de Chelles-Gournay est un pôle intermodal important pour des milliers de franciliens qui habitent l’est parisien. Mais la place de la station est aussi un nouvel espace public pour les habitants, un lieu pour ralentir, se croiser, faire communauté. Le nouveau parvis prend en compte ces deux temporalités, à travers l’utilisation pragmatique des matériaux. Il organise dans l’espace la coexistence de fonctions différentes.

01 - avenue de la Résistance / avenue des Abbesses

echelle des croquis environ 1/50ème

Maquette d’étude

Avant - travaux

CARNET DE DETAILS

REAMENAGEMENT DE L’AVENUE DE LA RESISTANCE ET DE LA PLACE GASNIER

5

Détails de calepinage

Permettre la cohabitation des rythmes différents

Maître d’ouvrage Ville de Chelles (77)

Mission

mission de MOE 2007

Montant travaux

Etude des flux: piétons, bus, taxi, PMR

2.5M€ HT

Equipe

AREP, Thierry Coulange Maria Concetta Sangrigoli (chargée d’étude)

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

espaces multimodaux

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

HY D RO

Concours pour l’a ménagement d’high Street

G LO

Y

ay val ley

wns North Do

Maidstone (UK)

RIVER INFLUENCE GRADIENT

Maidstone

w med

3 SEQUENCES PAVING: reflecting river bed sedimentation and using limestone materials

iver

m ed wa yr

s

salix populus

+

A MEDWAY PLAZA

acer campestre fraxinus

South Down

GE O

High Street est la voie principale de Maidstone, qui relie le centre de la ville au fleuve Medway. Ce lien historique est aujourd’hui coupé par la présence d’une voie rapide qui rend le fleuve peu perceptible et difficile d’accès depuis la ville. Afin de renouer ce lien, des aménagement qui s’inspirent des specificités des cours d’eau sont proposés: - Mise en place d’un plateau en grès, posé en opus incertum, évoquant les lits des cours d’eau. - Utilisation d’une végétation typique des bords d’eau. - Réalisation d’un mobilier qui reprend les formes organiques des cours d’eau.

espaces multimodaux

presence of the sky luminous organic shapes biodiversity

B VERNACULAR PROMENADE textured intimate linked historical

C VIBRANT SQUARE movement monumental crowd public transport

alnus

GY LO

PLANTING: adopting riverside vegetation and working with calcareous soil

wns North Do greensand

lower

Maidstone

(calcar ou e s)

South Down

s

FURNITURE: inspired by the undulating river

1 the concept: bringing the Medway river to High street

2 what makes a river

3 how it influences the design

Des materiaux et des essences végetales autochtones

Chercher dans le territoire le sens des nouveaux espaces publics

Maître d’ouvrage Ville de Maidstone

Concours 2009

Montant travaux 4M€ HT

Equipe

Maria Concetta Sangrigoli, architecte - urbaniste Degre Zero Paysagiste (mandataire), MVA BET Trafic, Gifford BET VRD

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

espaces multimodaux

Le mobilier s’inspire des formes organiques des cours d’eau

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

espaces multimodaux

Concours pour l’a ménagement de G rand Concourse N ew York (USA) Imaginer une nouvelle citoyennité: une avenue reliée à 15 métropoles

Grand Concourse est un boulevard qui traverse le Bronx. Conçu il à 100 ans en s’inspirant des Champs Elysées, aujourd’hui c’est un espace dedié à la voiture, occupé par 10 voies de circultation sur 6 km de long. En restituant ce boulevard au piétons, transports en commun et circulations douces, le projet e-Concourse propose d’installer des équipements publics d’un nouveau genre, qui remettent les habitants au centre d’une nouvelle dynamique citoyenne. 15 eWalls, des murs interactifs, permettent un échange avec les habitants de 15 métropoles mondiales. Un modèle publicitaire finance des activités économiques, culturelles et associatives locales.

Paris new york

Un modèle économique publicitaire qui finance micro activités locales

Un mur intéractif pour permettre l’échange entre citoyens du monde

Example d’activités possibhles: séssion de tango avec Buenos Aires, cours de musique avec Bamako, match de Wii avec Tokyo....

Maître d’ouvrage Bronx Museum

Concours

Projet selectionné et exposé 2009

Superficie 6km

Equipe M.C. Sangrigoli, architecte -urbaniste (mandataire) P. Cattan (producteur multimédia) Elise Belkaïd (graphiste)

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

espaces multimodaux

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics

toiture végétale

Toiture végétale Lagleygeolles (19) Conception et réalisation d’une toiture végétalisée extensive, projet personnel et expérimental.

Maître d’ouvrage Projet personnel

Surface 20 m²

Cout

80 € HT/m²

Equipe

Pierre-Edouard Larivière paysagiste

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics mur végétal

M ur végétal rue O radour - sur Glane Paris (75)

Un mur de pierres sèches colonisé par la végétation, une paroi où pousse une forêt. Il s’agit d’un ouvrage vertical constitué d’un mélange terre/pierre tenu par un parement de gabions. Meurtrières et interstices permettent le développement d’une végétation lapidaire. Vivaces, arbustes et arbres habillent ainsi ce mur de pierres tout au long des saisons.

Un mur de pierres sèches colonisé par la végétation

Maître d’ouvrage Paris Expo porte de Versailles

Missions

Mission de MOE

Surface 150 ml

Equipe

Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Espaces Publics plessage

Plessage végétal

Chateau de R entilly (77) L agleygeolles (19) Conception et réalisation de clôtures végétales vivantes, inspirées d’un savoir-faire traditionnel, qui consistait à plesser, tresser en place des végétaux de haies champêtres, dans le but de clore des espaces de pâture. Le travail de plessage des végétaux génère des formes végétales atypiques. Le végétal devient art, l’homme pose une forme et la nature continue le tableau...

Maître d’ouvrage Château de Rentilly et expérimentation personnelle

Mission

Réalisation d’un plessage pour proteger un bassindans l’attented’une restauration.

Surface 250 ML

Equipe

Projet réalisé avec Stéphanie Buttier, artiste paysagiste, et Pierre Bompard, paysagiste

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Land Art

Le vent des Forets M euse (55)

« J’ai traversé le territoire des 6 communes et observé les traces de la tempête. Des arbresgisent sur place, débités en tronçons, attendant d’être empilés les uns sur les autres. On peu encore voir dans leur disposition au sol leur structure d’antan, et certains murmurent encore le souhait de se voir reprendre vie. Vous souvenez-vous de l’histoire de Pinocchio ? Il a fallut une main habile pour redonner une forme au morceau de bois, et un peu de magie pour transformer le pantin en petit garçon... Je propose de remonter les pièces et d’inciter le génie du lieu à redonner vie à ce petit arbre. »

Maître d’ouvrage Le vent des forêts

Missions

Réalisation d’une oeuvre de land art dans un parcours nature à Lahaymeix (Meuse)

Equipe

Pierre - Edouard Larivière et Corinne Jamet

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires Projets urbains Etudes paysagères et urbaines


Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires projets urbains

Ecoquartier à St-G eorges sur L ayon (49) Entre vignes et Layon, le projet s’installe sur un coteau en lisière de village. L’implantation des maisons et des nouvelles haies bocagères composent la nouvelle façade de SaintGeorges-sur-Layon. La nature est au centre du projet avec des réponses aux questions environnementales en prenant en compte la gestion de l’eau, les énergies renouvelables, la protection des habitants contre les nuisances, les modes de déplacement, les usages, la mixité, le respect de la biodiversité et la relation avec l’existant.

Maître d’ouvrage Ville de St. Georges sur Layon CAUE 49

Concours

Projet lauréat 2009

Superficie

Un quartier en balcon sur les vignes

2 ha Montant Travaux 800 000€ HT (espaces publics)

Equipe

M.C. Sangrigoli architecte urbaniste consultante pour Degré Zèro paysagiste Gelin&Lafon architectes mandataire SUD BET vrd

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Trames superposés: assainissement, végétales, flux

Ecoquartier Pratonera R eggio Emilia (Italie) Le projet recherche dans le territoire les règles d’appropriation et de partage de l’espace. Le quartier est organiseé autour d’un système de drainage des eaux: le même principe que les « roggie », sorte de canaux qui irriguent la Plaine Padane environnante. Cette espace végétal, alimenté par les eaux de ruissellement des espaces imperméabilisés alentour, couplé avec l’organisation des flux, constitue une trame sur laquelle la ville vient s’accrocher.

Maître d’ouvrage Pratonera SA

Concours

Projet selectionné et exposé 2008

Superficie 2ha

Equipe Maria Concetta Sangrigoli, architecte - urbaniste Marco Riccobelli, architecte Alessandro Maiolatesi, architecte

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires projets urbains

Voie de desserte et système de assainissement de surface

L’espace central, un miliieu humide

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires projets urbains

Le parc habité de la vallée du G ier Saint-Chamons (42)

La volonté forte est de retrouver l’entité géographique de la vallée du Gier, par un travail sur la morphologie, la topographie et les typologies végétales. Les cheminements, légèrement décollés du site, traversent des espaces pâturés et des jâchères fleuries. Ce parc habité, en écho avec les habitations qui le bordent, déroule des lieux à vocation de loisirs et d’activités tertiaires.

Maître d’ouvrage Europan 9

Concours 2007

Superficie 26 Ha

Equipe Pierre-Edouard Larivière paysagiste

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires projets urbains

Habiter en Somme habiter et partager le bocage

Les enjeux actuels de développement durable posent de nouveaux objectifs à notre société, l’orientent vers un changement radical de notre mode de vie et d’habiter. Qualité de vie rime désormais avec qualité d’espace. Nous proposons là un paysage qui intègre ces nouvelles priorités dans la formulation même de l’espace, et ce, à toutes les échelles de l’aménagement. Un manifeste qui bouleverse nos habitudes de chacun pour soi ; comment développer une diversité, propre à la vie, qui s’appuie sur les éléments du patrimoine à l’origine de la richesse identitaire de ces villages...

La trame verte du bocage urbain

Maître d’ouvrage CAUE de la Somme

Concours

Projet selectionné et exposé 2007

Superficie /

Equipe Pierre-Edouard Larivière paysagiste

Le paysage du bocage habité

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires projets urbains

Le pont d’arc Vallon Pont d’Arc Comment accueillir l’affluence sur un site touristique majeur : le «paysage des origines»

Maître d’ouvrage Conseil Général de l’Ardèche

Programme

Mise en scène, gestion des flux

Missions

Etude de définition

Coût

30.8 M€ HT

Etude 2003

Equipe Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires

études paysagères et urbaines

Etude paysagère et

Le ruisseau de l'étang Hervé

urbaine

Le Vallon de Port la Blanche

Nantes (44)

Le Gesvres Le Vallon de la Pervenchère Les Vallons de la Géraudière

Le ruisseau de l'Aubinière

Le Vallon du Petit Port

Le Cens

L'Erdre

Le Vallon de la Houssinière Le Vallon boulevard Albert Thomas

Comment la ville de Nantes peut elle évoluer, gérer sa densification tout en préservant un réseau écologique cohérent ? La trame biologique de Nantes possède sa propre cohérence, une certaine identité qu’il s’agit de mettre en valeur pour y repérer le potentiel d’une évolution future. Il s’agit de constituer, à l’echelle de la ville, un schéma de cohérence globale intégrant ses mutations possibles tout en préservant, valorisant ou proposant un réseau écologique généré par cette somme « physique et fonctionnelle » des entités naturelles. Savoir, dès aujourd’hui, repérer, préserver des écosystèmes, des poches vertes, les mettre en continuité en évitant au maximum une fragmentation des milieux écologiques existants. Lister et repérer ces écosystèmes composés par une multitude de possibles. Du mur coiffé de plantes lapidaires, en passant par les alignements d’arbres et les plantations des fosses, les parcs, les parcelles de maraîchage, les friches, les boisements, et bien sûr les vallées…

Le ruisseau des Gohards

Le Vallon de Port Boyer

Le Vallon de la route de Sainte Luce

La Chézine La Loire

Le Vallon de Portechaise

La Sèvre Nantaise

Maille verte existante

Carte des vallées et vallons

Points hauts

Il s’agit là, sans doute, d’aménager en ménageant le système écologique fragile de la nature en ville. Savoir dès aujourd’hui préserver suffisamment de poches vertes sans pour autant s’opposer au principe de densification, pour pouvoir mettre en relation nature et urbanisation.

Maître d’ouvrage Ville Nantes, Urbana

Missions

Etude préalable au PLU ( en cours)

Surface/Montant Travaux étude

Equipe Pierre-Edouard Larivière paysagiste, Une fenêtre sur la ville, urbaniste mandataire.

Le socle de la ville

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires

études paysagères et urbaines

Trame Verte Agglomeration de

Communauté d'agglomération de Chartres, carte des potentiels paysagers.

Chartres (28)

Retrouver des continuités écologiques à partir de la maille naturelle des vallées. Dessiner au sein de ce maillage des promenades cyclables et piétonnes permettant une redécouverte du paysage de l’agglomération. Esquisser un schéma de cohérence globale sur lequel pourront s’appuyer la mise en valeur du patrimoine existant ainsi que le développement urbain à venir.

L'épine dorsale des vallées.

Maître d’ouvrage COMACH

Missions

Etude (2002 - 2003)

Coût

85 000 € HT (Etude)

Equipe

Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires

études paysagères et urbaines

R évision et extension du secteur sauvegardé

Chinon (37)

“Ne pas essayer trop vite de trouver une définition de la ville ; c’est beaucoup trop gros, on a toutes les chances de se tromper.

La révision et l’extension du secteur sauvegardé de Chinon offre l’occasion de développer une réfléxion sur le devenir d’une ville portée par un patrimoine architectural et des paysages d’exception. Une ville historique construite de tuffeau, entre coteau calcaire et Vienne, sur laquelle nous portons une attention fine et rigoureuse au vide, à sa végétation, afin de préserver et valoriser ce qui forme le caractère du site. Cette démarche d’analyse et d’étude sensible des lieux, appuyé sur un relevé «à la parcelle», pose les bases d’un plan de sauvegarde, guide de son évolution.

Maître d’ouvrage Ville de Chinon

Missions

Etude (en cours)

Surface 5km

Equipe Agence Pena Paysagistes Pierre - Edouard Larivière chef de projet

D’abord, faire l’inventaire de ce que l’on voit. Recenser ce dont l’on est sûr. Etablir des distinctions élémentaires : par exemple entre ce qui est la ville et ce qui n’est pas la ville (...).

Regarder ce qui se passe quand la ville s’arrête. Espèce d’espaces, Georges Perec

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires

études paysagères et urbaines

Etude régional Aube Atelier régional de 4ème année d’étude; Ecole du Paysage de Versailles. Démarche analytique sur les grandes entités paysagères du département. Propositions programmatiques sur 7 lieux choisis.

Carte de la vallée de la Seine.

Maître d’ouvrage DDE

Missions Travail d’étudiant encadré par Gilles Clément 2002- 2001

Surface

Le département de l’Aube

Equipe

Pierre-Edouard Larivière, Thomas Eschapasse, Marie Demont Maquette du département 1-100 000ème

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


FASE 2

FASE 1 ATTIVITA’ GROTTA SANTA

Discese a mare

ATTORI

ATTIVITA’

PUBBLICO

Consorzio, partenariato pubblico-privato

GROTTA SANTA

MAZZARONA

MAZZARONA S. PANAGIA

R éaménagement de l’ancienne ligne

TARGIA

ferroviaire sur la côte nord de S iracuse (Italie)

Le projet propose une réflexion sur les potentialités de ce site à l’échelle de la ville. La ligne ferroviaire a en fait protegée la côte nord sur 8 km du développement anarchique qui a investi le territoire dans l’aprés guerre. Ces paysages étonnant constituent une ressource qui doivent être mis en système avec des infrastructures de transport et des polarités capable de répondre tant aux besoins des habitants que ceux des utilisateurs occassionels. Une programmation est imaginé à partir des données raccoltés sur internet (sites institutionnels, commerciaux, association) comme exemple des multiples activités qui pourraient etre accueilli sur site.

Maître d’ouvrage Europan 09

Concours

Parco della memoria

Comune,

Siracusa, patria di Archimede, ambisce a rideventare citta’ della cultura Siracusa, patria di Archimede, cheche ambisce a rideventare citta’ della cultura (cfr.(cfr. Informacitta’ dicembre 2004gennaio2005) e’ un terreno di sperimentazione Informacitta’ dicembre 2004gennaio2005) e’ un terreno di sperimentazione ideale la creazione di una citta’ sostenibile secondo i principi pi-adici. ideale per per la creazione di una citta’ sostenibile secondo i principi pi-adici.

FASE 3

2 LA COSTA NORD, UN PROGRAMMA E DEGLI ATTORI “VIRTUALI” 2 LA COSTA NORD, UN PROGRAMMA E DEGLI ATTORI “VIRTUALI”

ATTIVITA’

ATTORI

PUBBLICO

GROTTA SANTA

TeMaS

Comune Promotori privati

Abitanti

MAZZARONA

Riconversione dei piani terra (commercio di prossimità) Campeggio

Comune Privati

Abitanti

S. PANAGIA

Comune Promotori privati

Turisti

TARGIA

Una citta policentrica Una citta policentrica

Dei ritmi e delle infrastrutture di trasporto multipli Dei ritmi e delle infrastrutture di trasporto multipli

Policentrismo e programma Policentrismo e programma La definizione programma parte dalla identificazione centri di interesse La definizione del del programma parte dalla identificazione dei dei centri di interesse attorno al quale la citta’ costruire programma sviluppo attorno al quale la citta’ puo’puo’ costruire un un programma per per unouno sviluppo FASE 4 sostenibile. sostenibile. ATTIVITA’ centro rappresenta categoria fondamentale rapporto tra il territorio OgniOgni centro rappresenta unauna categoria fondamentale del del rapporto tra il territorio GROTTA SANTA Centro congressi Struttura ricettiva gli uomini, a Siracusa sono: e glie uomini, a Siracusa sono: MAZZARONA

Casa delle energie

S. PANAGIA Museo il quotidiano, la citta’ degli abitanti, delle necessarie incombenze - il - quotidiano, la citta’ degli abitanti, delle necessarie incombenze paleontologico di roccia amministrative o commerciali anche delle occasioni pubbliche di Giardino incontro amministrative o commerciali ma ma anche delle occasioni pubbliche di incontro TARGIA (sport, arte), dell’appropriazione dello spazio pubblico e della delimitazione (sport, arte), dell’appropriazione dello spazio pubblico e della delimitazione di di spazi privati coerenti la citta’; spazi privati coerenti concon la citta’;

ATTORI

Promotori pr

Promotori pr ENEL, Lucas Comune Regione

geografia, il rapporto morfologia terreno, - la- la geografia, il rapporto allaalla morfologia del del terreno, allaalla sue sue caratteristche idrologiche e naturalistche; caratteristche idrologiche e naturalistche;

CITTA’ SOSTENIBILE: UNA CITTA’ PI-ADICA? 1.11.1 LA LA CITTA’ SOSTENIBILE: UNA CITTA’ PI-ADICA?

il passato, l’interazione le tracce della storia, la protezione - il- passato, l’interazione concon le tracce della storia, la protezione attraverso il riuso; attraverso il riuso;

In matematica esistono geometrie cosi’ dette archimedee, descrivono lo spazio superando il concetto di distanza In matematica esistono geometrie cosi’ dette nonnon archimedee, cheche descrivono lo spazio superando il concetto di distanza gli oggetti. di queste geometrie e’ detta p-adica, p che varia secondo il numero di centri, la loro posizione fra fra gli oggetti. UnaUna di queste geometrie e’ detta p-adica, concon p che varia secondo il numero di centri, la loro posizione nonnon influisce sulle distanze reciproche restano costanti. influisce sulle distanze reciproche cheche restano costanti.

il futuro, la Siracusa ha superato il risveglio post-industriale - il -futuro, la Siracusa cheche ha superato il risveglio post-industriale e sie si inventa delle nuove economie basate sull’utilizzazione sostenibile delle risorse inventa delle nuove economie basate sull’utilizzazione sostenibile delle risorse naturali e culturali. naturali e culturali.

Come tutte le matematiche, esistono numerose applicazione hanno permesso la risoluzione di problemi in vari campi: Come tutte le matematiche, esistono numerose applicazione cheche hanno permesso la risoluzione di problemi in vari campi: fisica, genetica, aereonautica,etc. fisica, genetica, aereonautica,etc.

Questi centri di interesse possone coesistere all’interno di ogni affinche’ Questi centri di interesse possone coesistere all’interno di ogni polopolo affinche’ diventino luoghi di vita animati lungo tutto l’arco della giornata e delle diventino dei dei veriveri luoghi di vita animati lungo tutto l’arco della giornata e delle stagioni. stagioni.

ci proponiamo di utilizzare 3 assiomi definizione di citta’ sostenibile: Noi Noi ci proponiamo di utilizzare 3 assiomi per per daredare unauna definizione di citta’ sostenibile: -policentrismo, citta’ dovrebbe avere molteplicita’ di poli decentrati, costituiscono punti -policentrismo, unauna citta’ dovrebbe avere unauna molteplicita’ di poli decentrati, cheche costituiscono dei dei punti di di attrazione grazie attivita’ li animano; attrazione grazie allealle attivita’ cheche li animano;

ritmi e delle infrastrutture di trasporto multipli Dei Dei ritmi e delle infrastrutture di trasporto multipli Questi centri disposti lungo i flussi generati infrastrutture Questi centri sonosono disposti lungo i flussi generati da da duedue infrastrutture di di trasporto: trasporto:

- eterogeneita’ centri, centro “contenere gli altri centri”, nonostante ognuno abbia delle - eterogeneita’ dei dei centri, ogniogni centro puo’puo’ “contenere tuttitutti gli altri centri”, nonostante ognuno abbia delle identita’ distinte nessun subisce specializzazione e tutti attragono popolazioni eterogenee in questo modo identita’ distinte nessun polopolo subisce unauna specializzazione e tutti attragono popolazioni eterogenee in questo modo costituiscono un luogo di vita la citta’a tutte le ore della giornata e lungo tutte le stagioni; costituiscono un luogo di vita per per la citta’a tutte le ore della giornata e lungo tutte le stagioni;

-il flusso veloce, quello della “ città infinita” assicura la fruizione -il flusso veloce, quello della “ città infinita” cheche assicura la fruizione delle principali strutture istituzionali e commerciali; delle principali strutture istituzionali e commerciali;

Polarités

Circulations rapides et lentes

Exemples de programmation

A questo stadio dello studio e’ possibile definire solo un programma ”virtuale”, derivato cioe’ dalle ricerche sulla rete 2.2 MAZZARONA -il flusso lento della “città in divenire” è il sistema lungo il quale l’identità -il flusso lento della “città in divenire” è il sistema lungo il quale l’identità web, e dai documenti forniti daglistadio organizzatori. A questo dello studio e’ possibile definire solo un ”virtuale”, derivato cioe’ dalle ricerche sulla rete dalla -superamento del principio archimedeo di distanza, la lontananza geografica e’ superata dalla creazione di un -superamento del principio archimedeo di programma distanza, la lontananza geografica e’ superata creazione di un 2.2 MAZZARONA didiSiracusa si offre nella complessità storica e paesaggistica, come Questo indica delle pisteweb, di riflessione e una prima lista deiorganizzatori. possibili attori. di Siracusa offre nella sua sua complessità storica e paesaggistica, nonnon solosolo come e dai documenti forniti dagli Farne quartiere pilota nella in opera di senso si civico: sistema di trasporto lega tutti i centri minimizzando il tempo degli spostamenti migliorandone le condizioni di pratiche sistema di trasporto cheche lega tutti i centri minimizzando ilinstallano tempo degli spostamenti e/oune/o migliorandone lemessa condizioni dibuone Il programma risponde alla volonta’ creare polarita’ eeterogenee o attori. delle centralita’. Questo indica di delle pistedelle di riflessione una prima che lista rinforzano dei possibili -ridefinizione dello spazio pubblico e privatopilota attraverso deii giardini privati aipassato piedi deglima immobili; Farne un quartiere nella messa in opera di buone pratiche di senso civico: i resti del anche come dinamica di sviluppo. resti del passato ma anche come dinamica di sviluppo. fruizione fruizione Come tale, dunque, deve forzealla autoctone un polarita’ processo eterogenee di partecipazione reale e suo una Il appoggiarsi programma sulle risponde volonta’individuate di creare da delle che rinforzano installano-appropriazione delle centralita’. dello spazio pubblico dello attraverso creazione di giardini di quartiere, ancheprivati in collaborazione le -ridefinizione spaziolapubblico e privato attraverso dei giardini ai piedi deglicon immobili; politica di creazione di spazi Comecommuni,. tale, dunque, deve appoggiarsi sulle forze autoctone individuate da un processo di partecipazione reale e su una scuole; -appropriazione dello spazio pubblico attraverso la creazione di giardini di quartiere, anche in collaborazione con le politica di creazione di spazi communi,. -recupero delle acque metoriche scuole; e percorso didattico sulla fitodepurazione -possibilita’ di cambiamento di destinazione d’uso per i piano terra per l’installazione di servizi, commerci e laboratori -recupero delle acque metoriche e percorso didattico sulla fitodepurazione 2.1 GROTTA SANTA che introducano una vita-possibilita’ di quartiere. di cambiamento di destinazione d’uso per i piano terra per l’installazione di servizi, commerci e laboratori 2.1 GROTTA SANTA che introducano una vita di quartiere. Sviluppare il carattere ricreativo e sportivo attraverso la realizzazione di discese al mare e la realizzazione di un parco sportivo in gestione convenzionata. chioschi ricreativo lungo i sentieri, accolgono dellela attrezzature come dei punti locazione Sviluppare ilDei carattere e sportivo attraverso realizzazione di discese al di mare e la realizzazione di la unCasa parco Installare delle energie di attrezzature per l’immersione o dei bar. convenzionata. Dei chioschi lungo i sentieri, accolgono delle attrezzature come deiTappa sportivo in gestione puntituristica di locazione lungo il parco dellelamura Installare Casa Dionagiane, delle energiepotrebbe essere realizzata in collaborazione con l’Enel (che sta di attrezzature per l’immersione o dei bar. costruendo in tutta ItaliaTappa un rete di punti di informazione / vendita sulle energie alternative) o altri attori in come Lucas, turistica lungo il parco delle mura Dionagiane, potrebbe essere realizzata collaborazione con l’Enel (che sta Installare una polarita’ per il turismo d’affari con la creazione di un centro congressi e allargando l’offerta di ricettivita’ azienda interamente costituita da donne, brokers dell’energia chedi opera a Ortigia./ vendita sulle energie alternative) o altri attori come Lucas, costruendo in tutta Italia un rete di punti informazione per questo tipo di turismo; strutture la fondazione Edoardo Garrone ERG) gia’ presente sul territorio su l’offerta Installare una come polarita’ per il turismo d’affari con la (gruppo creazione di un centro congressi e allargando di ricettivita’ E’ costituita da un punto informazione, un giardino energie rinnovabili e una che torre che asegnala azienda interamente costituitadelle da donne, brokers dell’energia opera Ortigia.il livello di questi temi potrebbero essere un interlocutore interessato. per questo tipo di turismo; strutture come la fondazione Edoardo Garrone (gruppo ERG) gia’ presente sul territorio su alternative produzione di energie nel parco. E’ costituita da un punto informazione, un giardino delle energie rinnovabili e una torre che segnala il livello di questi temi potrebbero essere un interlocutore interessato. Un impianto eolico, integrato ai pali di delle catenarie della ex-ferrovia, produzione energie alternative nel parco. copre il fabbisogno energetico del parco, questo Creare un polo culturale a scala urbana, con l’istallazione di laboratori per le arti dello spettacolo (musica, danza, teatro), sistema e’ collegato allaUn torretotem, visibile da tutta Siracusa attraverso un’illuminazione informa impianto eolico, integrato ai pali delle che, catenarie della ex-ferrovia, coprecangiante il fabbisogno energetico del parco, questo il polo culturale funzionaCreare in complementarieta’ centro congressi con cui condivide un auditorium di 500 posti. un polo culturalecol a scala urbana, con l’istallazione di laboratori per le arti dello spettacolo (musica, teatro), sulladanza, quantita’ di energiasistema prodotta. e’ collegato alla torre- totem, visibile da tutta Siracusa che, attraverso un’illuminazione cangiante informa il polo culturale funziona in complementarieta’ col centro congressi con cui condivide un auditorium di 500 posti. sulla quantita’ di energia prodotta.

Créer des nouvelles polarités reliés par des circulations à deux vitesses A questo stadio dello studio e’ possibile definire solo un programma ”virtuale”, derivato cioe’ dalle ricerche sulla rete web, e dai documenti forniti dagli organizzatori. Questo indica delle piste di riflessione e una prima lista dei possibili attori. Il programma risponde alla volonta’ di creare delle polarita’ eterogenee che rinforzano o installano delle centralita’. Come tale, dunque, deve appoggiarsi sulle forze autoctone individuate da un processo di partecipazione reale e su una politica di creazione di spazi communi,.

2.1 GROTTA SANTA

7km

Installare una polarita’ per il turismo d’affari con la creazione di un centro congressi e allargando l’offerta di ricettivita’ per questo tipo di turismo; strutture come la fondazione Edoardo Garrone (gruppo ERG) gia’ presente sul territorio su questi temi potrebbero essere un interlocutore interessato.

Equipe

TARGIA

Abitanti

SIRACUSA CITTA’ PI-ADICA 1.21.2 SIRACUSA CITTA’ PI-ADICA

Sviluppare il carattere ricreativo e sportivo attraverso la realizzazione di discese al mare e la realizzazione di un parco sportivo in gestione convenzionata. Dei chioschi lungo i sentieri, accolgono delle attrezzature come dei punti di locazione di attrezzature per l’immersione o dei bar.

M.C. Sangrigoli architecte-urbaniste Marco Riccobelli , architecte Antoine Demantke, paysagiste Francesco Cingolani, ingénieur

Consorzio vivaisti

Discese a mare Giardini di quartiere Discese a mare Porto turistico

ATTO

Conso parten pubblico Com Associaz quart Com Consorzio

2 LA COSTA NORD, UN PROGRAMMA E DEGLI ATTORI “VIRTUALI”

Projet selectionné 2007

Surface

S. PANAGIA Green Center

Parco sportivo

Turisti, abitanti

Creare un polo culturale a scala urbana, con l’istallazione di laboratori per le arti dello spettacolo (musica, danza, teatro), il polo culturale funziona in complementarieta’ col centro congressi con cui condivide un auditorium di 500 posti.

2.2 MAZZARONA

Farne un quartiere pilota nella messa in opera di buone pratiche di senso civico: -ridefinizione dello spazio pubblico e privato attraverso dei giardini privati ai piedi degli immobili; -appropriazione dello spazio pubblico attraverso la creazione di giardini di quartiere, anche in collabo scuole; -recupero delle acque metoriche e percorso didattico sulla fitodepurazione -possibilita’ di cambiamento di destinazione d’uso per i piano terra per l’installazione di servizi, commer che introducano una vita di quartiere.

Installare la Casa delle energie Tappa turistica lungo il parco delle mura Dionagiane, potrebbe essere realizzata in collaborazione con costruendo in tutta Italia un rete di punti di informazione / vendita sulle energie alternative) o altri atto azienda interamente costituita da donne, brokers dell’energia che opera a Ortigia. E’ costituita da un punto informazione, un giardino delle energie rinnovabili e una torre che segna produzione di energie alternative nel parco. Un impianto eolico, integrato ai pali delle catenarie della ex-ferrovia, copre il fabbisogno energetico del sistema e’ collegato alla torre- totem, visibile da tutta Siracusa che, attraverso un’illuminazione cang sulla quantita’ di energia prodotta.

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires

études paysagères et urbaines

La côte nord, un chemin dans la géographie de l’histoire

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Front de mer,

San Leone (Italie)

Le front de mer de San Leone est aujourd’hui occupé par une route à 4 voies et des espaces publics morcelés et peu accessibles. Notre projet propose de recréer en ville le milieu typique des dunes qui environnent la ville. Des espaces publics à usages multiples viennent prendre place entre ces dunes, reliés par des circulations douces.

Maître d’ouvrage Ville d’Agrigento

Concours 2008

Superficie 8lm

Equipe M. C. Sangrigoli architecte-urbaniste Degré Zero paysagiste

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires

Êtudes paysagères et urbaines

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


R évalorisation du tissu agricole dans la périphérie sud de R eggio Emilia (Italie) La consultation portait sur un terriotire de 50ha aux portes de Reggio Emilia, qui s’étendent jusqu’aux première collines de la chaine des Appennins. Le projet vise à révaloriser ces paysages très hétérogenes à travers la réappropriation par les habitants de ces lieux. Un sytème de circulations douces désenclave et rend accessibles les polarités qui jallonent le terriotire. Des nouveaux usages sont proposés en rélation avec le tissu associatif et économique prope à Reggio Emilia, trés dynamique et basé sur le modèle coopératif.

Maître d’ouvrage Ville de Reggio Emilia

Concours 2008

Superficie 50 ha

Equipe M. C. Sangrigoli architecte-urbaniste Dégre Zero paysagiste Linda Barsotti économiste

Des usages, des paysages

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Villes et Territoires

études paysagères et urbaines

Irriguer le territoire par des résaux d’activités

Lieu-dit, paysagistes et urbanistes


Lieu-dit, paysagistes et urbanistes