Issuu on Google+

Photo de Toni Bintang (agence Reuters) parue dans Géo n°421. Disponible au CDI


Vous vous rappelez « la souris verte » ? Et vous, que pourriez-vous inventer à propos de votre animal préféré ?

est laid L’aigle a volé une règle L’aigle boit du lait L’aigle est espiègle

Signé : 008

Cet arbre avait fleuri,

courait dans le parc, Fixant un chien qui dormait,

Car c’était la saison du printemps,

Paisiblement au pied d’un arbre.

Les belles fleurs blanches.

Titi

arry Potter alla u rendez-vous de Thorin aurant Thorin prit ses patins ucrés et alla voir pépé horin prit un grain t le planta pour en faire un equin pellerin

030


allait Et revenait

Il aimait Rosa

Je vous laisse imaginer la fin

Il chantait Lola…

Jon

C’était un petit Qui avait une famille Il aimait le foin Et aussi la vanille Mais il ne trouvait pas L’élément qu’il cherchait Il a cherché partout Mais il n’a rien trouvé C’est en revenant chez lui Qu’il trouva du maïs C’était l’élément qu’il cherchait Et il le partagea avec sa famille. Fin.

Louve


Dans la mer nage parmi les eaux, Ah qu’il est joli d’un bleu de mer, Une rapidité lorsqu’il saute, exceptionnelle, Pour moi c’est l’un des plus beaux animaux marins, Ha ! Ha ! Qu’il est drôle lorsqu’il fait du bruit, Ina, ce petit dauphin qui vient de naître, Non, il est trop mignon.

Julie

C’est un zoophage mais maintenant il mange un peu de tout. C’est un canidé proche du loup mais aussi des toutous. En hiver il est blanc et le reste il est roux. Il est tout doux mais un peu trop sauvage ; il mange des lapins. par Orange


Vous avez choisi ces mots, et chacun de vous en a fait une histoire. Objectif : utiliser une partie des mots, ou s’en inspirer. Tous genres et registres littéraires autorisés. Trésor – banquise – histoire d’amour – kalachnikov – bus – pirate – île déserte – cheval – argent – couleur

C

’était un vendredi soir. Lilou rentrait du collège. Elle avait eu un mot sur son carnet à cause de Margot, alors elle était de mauvaise humeur. En plus, elle avait terminé à 18H00. Pourtant, cet après-midi, Maxime ne l’avait pas quittée des yeux, donc elle devrait être contente. Elle adorait Maxime. Ses yeux verts magnifiques et sa mèche noisette qui lui dissimulait son regard perçant. Oui, c’était vraiment quelqu’un qu’elle trouvait beau. En plus, il était super sympa avec elle… Mais l{, elle se demandait si elle allait réussir { pardonner à Margot. C’était quand même son sixième mot ! Elle allait avoir une heure de colle par le CPE et ses parents la puniraient. Perdue dans ses pensées, elle bouscula un homme. -

Pardon, dit-elle, je

Mais en levant la tête, elle -

Rien de grave, rien

Ce monsieur était plutôt orbites étaient vides ! Lilou crût rêver mais elle retournant pour vérifier, elle une canne : il lui manquait « Brrr, frissonna-t-elle, il m’a Lilou courut pout choper le

suis vraiment désolée. aperçut le visage du monsieur : de grave, … dit-il, distraitement. enveloppé, mais ses yeux étaient creux. Ses était quasiment sûre de ce qu’elle avait vu. En se vit le monsieur de dos seulement ; il boitait avec une jambe. vraiment foutu les chocottes… » bus, et réussi { l’avoir de justesse : « ouf ! »

En descendant du bus, elle faillit rater la marche, mais elle sentit une main la rattraper par les épaules… Elle se retourna pour remercier et la personne et, Oh ! Surprise ! C’était Maxime ! Il l’avait carrément attendue pour prendre le même bus qu’elle ! Il y en avait au moins trois qui étaient passés avant, pourtant il l’avait attendue. -

Merci, dit-elle. De rien, c’est normal, lui répondit Maxime, tu aurais fait la même chose pour moi. Peut-être… Mais je n’aurais pas eu autant de réflexes que toi. Mais, dit-il, pourtant, tu …


-

Je quoi ? Rien, j’veux dire… t’es super comme fille, quoi, donc, dit-il plus doucement…

Lilou se sentit rougir. -

Tu sais… t’es super aussi, hein ! Mouais ! En plus, toi, t’es super belle… Mais tu gardes ça pour toi, ok ? ajouta-t-il, soudain paniqué. Juré, craché ! ptfou ! Bon, c’est chez moi… salut Salut

Lilou continua sa route, mais : -

Attends, Lilou ! Oui Euh, j’voulais t’dire que… euh. J’t’aime bien, beaucoup, tu vois ? Je vois. Moi aussi, dit-elle, toute contente. Je…

Maxime la rejoignit. -

Euh…, … Je … répétait-il. Salut.

Et il l’embrassa sur la joue. Lilou le retint lorsqu’il allait partir. -

Euh, … viens !

Il s’approcha. Et l’embrassa. Vraiment, cette fois, et sur la bouche ! Ils restèrent { s’enlacer durant quelques minutes qui leur parurent des secondes… Puis chacun rentra chez lui. Chez elle, Lilou fit ses devoirs puis alla rêvasser dans sa chambre. Elle repensa aux baisers de Maxime, puis ses pensées dérivèrent vers le vieil homme étrange. Brr. Elle allait sûrement en faire des cauchemars. Elle entendit des coups secs { sa fenêtre. Elle l’ouvrit et vit Maxime… Tenu par le vieil homme. Il se tenait prêt { l’égorger ! Alors… La peur lui donnant des ailes, Lilou sauta. En essayant de viser, ce qui était difficile. En quelques fractions de seconde, elle atteignit le vieux monsieur en pleine tête. En tombant, celui-ci fit tomber de sa poche un tube transparent dont le bouchon sauta, et le liquide qu’il contenait se répandit sur le sol. Aussitôt, toute l’herbe et les fleurs touchées par la mixture moisirent. Exceptée la fleur préférée de Lilou, celle dont son père lui avait offert la graine avant de mourir. La fleur rouge vif. Au contraire, celle-ci poussa et embellit de plus belle.


--------------La première chose dont elle s’occupa, ce fut l’état de Maxime. Celui-ci était étendu dans l’herbe, à priori sans connaissance. En s’approchant, elle réalisa qu’il respirait. « Maxime », l’appela-t-elle, en murmurant presque. Il ouvrit à demi les yeux, puis se redressa. La première chose qu’il dit fut : « il est parti ? -

Oui, répondit Lilou., c’est bon. »

Etrangement, les voisins ne semblaient pas avoir été alertés par les bruits de chute. Dans leurs retrouvailles, les enfants n’avaient pas entendu le vieil homme se redresser en marmonnant. Ce fut Maxime qui l’aperçut. « Cours ! » cria-t-il à Lilou. Ils détalèrent jusqu’{ la forêt voisine. Cela faisait quand même un bout de chemin. Et l{, épuisés, ils s’endormirent.

malou93

Sur la banquise, Luigi sort la kalachnikov en face d’un

. Le bus alla sur une île déserte.

Luigi sur son cheval tire des balles de toutes les couleurs. Ils allèrent chercher le trésor. Luigi mitraille le pirate et prend le bus pirate. Et l’argent appartient à Luigi qui devient milliardaire. Mais il meurt à cause des zombies, en perdant son cerveau, et va dans la deuxième dimension.

008


Un jour, sur une île déserte, vivaient deux jeunes gens, Alex et Marc. Ils s’aimaient profondément et vivaient une vie tranquille. Mais ce qu’ils ignoraient, c’est qu’un pirate nommé

avait trouvé une carte au

trésor qui amenait directement sur leur île. Jackes l’aveugle arriva sur l’île dans un bus en apesanteur. Mais il y eut un léger problème et il se mît à neiger. L’île devint une banquise. Jackes l’aveugle utilisa une kalachnikov pour faire fondre la neige. Alex et Marc attaquèrent Jackes l’aveugle et il vécut une fin triste et ennuyante.

Louve

. Il décida de partir sur la banquise mais il s’aperçut que, sur cette banquise, il faisait beaucoup trop froid. Alors en bus, il voulut partir seul sur une île déserte. Sur cette île, il y avait beaucoup de couleurs. Il trouva un coffre au trésor avec plein d’argent à l’intérieur. Pour se nourrir, il tua des chevaux à l’aide d’une kalachnikov.

Titi

Un pirate était sur un cheval avec une kalachnikov. Sur une île déserte, il cherchait qui était au milieu du désert. Il dût partir dans un bateau d’argent dans ce désert. En arrivant dans ce désert, il trouva un bus avec des monstres dedans comme des zombies. Il continua sa route et trouva enfin le temple. En rentrant dedans, il essaya d’enlever les pierres qui étaient au sol, et descendit. En bas, il appuya sur une dalle sans le faire exprès, et de la dynamite qui était là pour protéger le trésor explosa et le tua. Fin.

Rasor


, il y avait un trésor. Un pirate voulût explorer cette île déserte pour trouver ce trésor et avoir beaucoup d’argent. Pour cela il y alla en bus, il prit une kalachnikov et, arrivé à destination, il prit un cheval, il alla sur une banquise et tomba amoureux, puis une histoire d’amour aux mille couleurs s’éveilla. Et sa princesse fût sa princesse toute sa vie. Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’argent.

Jon

dans un pays très lointain un trésor caché dans une grotte en argent sur une île déserte entourée d’une banquise. Mais dans un petit village, un pirate prit son bus pour se rendre dans la maison. A suivre…

Kiki

Un jour un pirate habitait

. Et il est arrivé un bateau

pirate qui voulait lui voler son trésor. Tout à coup, le pirate sortit sa kalachnikov et tira sur le bateau et le bus, fit tout exploser et prit tout le trésor. Il vécut et eut beaucoup d’argent.

030

C’est l’histoire d’un pirate qui perdit son bateau en percutant un iceberg. Il créa donc un igloo sur la banquise, pour survivre. Il construisit un bus qui flotte pour rentrer chez lui. Avant de partir, il prit son argent et ses trésors. Arrivé chez lui dans la forêt, il partit à cheval, pour se venger de celui qui l’avait battu. Il prit sa kalachnikov. Arrivé sur l’île déserte, il se fit passer pour un marchand, mais le pirate en question était parti… Il partit mais se fit coincer par des voleurs…

Julie


Katy était pirate « sur-demande » : elle était engagée toutes les semaines par des particuliers aux passés louches. Katy, ce jour-là, venait

de

recevoir un

pigeon de Queen, un client

qui

rappelait

souvent. Le pigeon était teint en rouge, ce

qui

qu’elle

signifiait avait

un

délai de six à huit jours. Katy espérait y arriver, car les missions de Queen étaient de plus en plus compliquées. La

dernière

fois,

c’était un rubis qu’il fallait voler au Musée du Louvre. Cette foisci, le message indiquait qu’il fallait attendre les instructions à une falaise, sur un arbre aux feuilles rouges et vertes. Katy était sur la falaise, mais ne trouvait l’arbre. Peut-être les feuilles étaient-elles

pas tombées ?


Quand soudain, elle vit un cheval fendre l’obscurité au galop ; il avait peur. De quoi ? Katy se précipita dans un arbre. Elle vit luire quelque chose. Ah ! Les feuilles vertes et rouges ! Euh… non ! Une kalachnikov ! Des projectiles atterrirent sur la falaise. La société de l’île déserte ! Leur logo, un bus, les avait trahis. « Un trésor » : voilà les instructions inscrites dans le sol… Elle les avait repérées. Ca parlait d’argent, de trésor dans un coffre de couleur orange. Le coffre, espérait Katy, renfermait une info sur l’amour de sa vie. A suivre dans le tome 2 !

Tome 2 Katy, sur l’arbre, se demandait encore ce que refermait le coffre… Quelque chose qui déclencherait une histoire de Mamour … ? Mais, surtout, à ce moment-là, c’était de sa sécurité qu’elle s’inquiétait. Un coffre, c’était forcément gardé par d’innombrables pièges… Et pas des pièges de bisounours, hein ! Des lames, des kalachnikovs… et des chevaux cannibales ! Oui, comme ceux d’Hercule. Mais bon, ça avait l’air d’être plutôt bien payé. Et puis, elle besoin de plus en plus d’argent : avec la Mer qui prenait de plus en plus de place sur la Terre, pour s’acheter une maison « décente » qui puisse aller sur la Mer… Alors, elle attendit que les attaques aient cessé pour descendre et, alors, elle appela son fournisseur. « Allo, frérot ? -

Ouais… Tu m’as réveillé… J’étais en train de dormir pour la première fois depuis trois jours !

-

Pourquoi ?

-

Bah, tu sais pas la nouvelle ? La Mer s’est occupée de la France. Bientôt, ce sera notre tour. L’Allemagne sera alors engloutie…

-

Ah, ça fout les chocottes, hein ! Bah, moi, je suis en Russie, et j’ai besoin d’un hélico. Tu peux m’en envoyer un ?

-

Bien sûr. Mais … euh, attends. Tu as un pigeon de quelle couleur ?

-

Rouge. Oui, que six à huit jours pour aller chercher le co… euh… faire la mission – soupir

-

Ok. Salut ! »


Bah mince alors, elle avait failli révéler sa mission, alors que : Règle n°1 : Ne jamais parler de sa mission, et là, elle avait carrément failli la révéler… Et puis, la révélation de son frère l’avait profondément attristée, au point de permettre de se dire qu’elle ferait mieux de tout lâcher… Quelle idée ! Bah non, elle n’abandonnerait pas ! Et ça même si elle devait y laisser sa vie. L’hélicoptère vint en dix minutes. Quel prodige, son frère ! Allez… Bon, pour allumer, c’est là ; pour démarrer, là… » L’hélicoptère démarra vers de nouveau horizons, et vers un nouveau destin.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Katy, jusque-là une femme forte, avait le cœur en chamallow devant le spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Seule une fleur rouge sang restait intacte parmi les cendres de sa ville natale, Berlin. Ce qui était étrange, d’ailleurs, car d’habitude, non seulement les catastrophes étaient causées par d’énormes vagues, mais en plus de ça, ça ne laissait aucun survivant, pas même végétal. Maintenant, sa ville ressemblait étrangement au grand canyon, aux Etats-Unis. Katy songea à sa capsule de cyanure, qu’elle gardait précieusement dans sa montre phosphorescente. Elle ouvrit le cache et prit sa capsule… « Puisque la vie n’a jamais voulu de moi », se dit-elle.

Axelle


créées à partir d’images choisies dans les livres du CDI par les écrivains de ces œuvres.

1

C’est l’histoire de Clara Anderston, new-yorkaise. Elle est blonde aux yeux bleus et vit avec son père. Elle n’a que 16 ans lorsque sa mère meurt pour des raisons inconnues. Elle enquête donc, mais ne trouve rien sauf son collier dans le grand canyon. En découvrant cela, son père, archéologue, lui promet de découvrir la vérité si en échange elle se concentre sur ses études. Quelques mois plus tard, son père part à Rome voir les ruines de l’empire. Pendant ce temps, à New-York, Clara se promène et apprend en lisant le journal que « la grosse pomme, une sculpture valant plus d’un million d’euros, a été volée la nuit dernière au musée de Manhattan ». Elle part immédiatement là-bas pour y trouver des indices. Il y a à l’entrée deux gardes menaçants ; ils vérifient les sacs. Leurs yeux sont marrons ; il y a un petit, et un grand, trapu. Clara finit par entrer dans le musée. Elle contemple les œuvres. Il y a « les vaisseaux de l’espace », placé dans les airs. Elle remarque plusieurs caméras. Mais lorsqu’elle monte au deuxième étage, où la grosse pomme était avant sa disparition, il n’y a aucune caméra, mais il y a une sortie de secours. Clara regarde avec son stylo laser s’il y a des empreintes. Mais malheureusement, les empreintes ne sont pas visibles ; il n’y en a pas trop. En bas du support de la pomme, elle trouve un frelon et un gant. Heureuse, elle met les éléments dans une pochette plastique et rentre chez elle. En rentrant chez elle, elle aperçoit dans un hangar des hommes qui parlent. Elle entend tout à coup « On a volé la grosse pomme et personne ne nous soupçonne. Le paradis ! » Sont-ce vraiment ces personnes qui ont volé la grosse pomme ? Affaire à suivre…

Œuvre de René Magritte. La Chambre d’écoute - 1958

Julie


C'est l'histoire d'un frelon

très

intelligent, qui se baladait

dans

le

grand canyon et il y trouva

des

fleurs

brûlées avec de la cendre. Seule une fleur

rouge

intacte.

Il

était trouva

aussi des ruines de maison. Il y trouva une pièce intacte. Dans cette pièce, il y avait un bureau. Sur ce bureau, il y avait la

photo

d'une

petite fille. A côté de cette photo, il y avait une plume et, sous la photo, il y avait

un

tissu

écossais. Comme la pièce était intacte, il en déduisit que la porte

était

une

porte coupe-feu. Et en examinant le sol, il en déduisit que c'était une machine de guerre militaire appelée le roi des chars qui avait rasé tout ça.

Orange


Dans une ville, l’armée des frelons arrivait avec son tank pour détruire la ville. Mais dans cette ville, il y avait un tunnel où toute l’armée de la ville était cachée.

Un jour, ils sortirent avec un stylo laser qui fit exploser le tank et cela créa le grand canyon. Ils avaient vaincu l’armée des frelons.

Rasor


Il était un prince qui vivait l’Espagne

avec

Mohammed

au

son

sud

grand

le

de frère

terroriste

en

voyage à New York.

Les deux frères

passent

dans un centre

de

leur temps

formation

pour

soldats.

Deux

ans après, ils partent

en

dans la forêt Hawaïenne

pour la guerre

contre les Haïtiens. A la fin

de

Mohammed meurt en ayant

mission

la

guerre,

ravagé le pays. Le prince

triste revisite les lieux de la guerre mais il ne

reste plus une plante. Sauf la rose

de l’amour d’un rouge primaire reflété dans

toute la forêt. Le prince la cueillit

puis la planta dans un petit pot, un tout

petit pot. Il alla chercher sa femme

pour lui montrer et lui offrir. Il la

demanda en mariage puis ils

vécurent heureux et eurent beaucoup

d’enfants.

Titi et Kiki


Un jour dans la forêt amazonienne apparurent trois boules en métal. Depuis ce jour, une espèce de moisissure se répand dans la forêt. Le plus étrange, c’est qu’une fleur semble avoir échappé à son funeste destin. Un scientifique voulut savoir d’où

venait cette moisissure et la fleur d’exception. Il voulait échapper à la guerre dans son pays. Mais en arrivant là-bas, la moisissure lui rappela le sous-sol où il vivait avec des soldats. Il remarqua un frelon apportant du pollen. Le scientifique le suivit et il le vit entrer dans une base de recouverte. Armé d’un stylo à bille, il entra.

Chapitre 2 Allexandre, le scientifique, se trouva dans la pénombre. Il vit alors un laboratoire surdimensionné. Il aperçut les cages où les frelons étaient enfermés. Il entendit des bruits de pas : quelqu’un venait. Il eût le temps d’apercevoir le visage de l’homme. C’était le professeur Fiol, un malade mental qui voulait transformer le


monde en cendres. Il avait une vieille dent contre Alexandre qui l’avait empêché de faire son projet. Fiol l’aperçut et hurla « A l’aide !! Garde ! » Alors sortirent de l’ombre une dizaine d’hommes. Alexandre était pris.

Chapitre 3 Allex (oui j’en ai marre d’écrire son prénom, il est trop long) se retrouve dans l’une des cages à frelons (je vous rassure, il n’y en avait pas). Fiol arrive et lui dit : « Tu n’aurais pas une idée pour ta mort ? -

Ah, j’ai le choix ?

-

Non, pas vraiment, mais il y a des morts plus douces

-

Plus douces que quoi ?

-

Bah que d’ouvrir les autres cages. Tu sais que les frelons sont de plus en plus énervés ?

-

Bon en tous cas avant de mourir je pourrai savoir à quoi servent les trois boules de métal ?

Bien sûr, c’est ton droit. Bon alors tu connais mon projet : brûler la Terre. Et les boules de métal brûlent. La fleur d’exception servait à t’emmener ici : tu es un scientifique curieux et, je l’avoue, intelligent. -

Merci pour le compliment !

-

De rien, et maintenant adieu ! »

Chapitre 4 Allex vit alors les autres cages s’ouvrir. « J’aimerais bien regarder mais je dois partir ! » Allex se trouva alors seul avec les frelons. Il se souvint alors qu’il avait un stylo bille. C’était son père qui le lui avait donné. Il était fabricant d’armes pour la guerre. Allex commença à écrire son testament, mais un rayon lumineux fit disparaître un frelon. Alex comprit alors à quoi servait ce stylo. Il crama tous les frelons et sortit de la cage.

Orange


Jadis en 1500 avant Jésus Christ, la première fleur poussa sur le grand canyon. 3500 ans plus tard, les hommes ont construit une ville dans le grand canyon. Puis les vaisseaux aliens arrivent et les humains ripostent. Les vaisseaux sont détruits par les hommes dans des chars commandés par les généraux 008 et 030. Il y a beaucoup de blessés, et les survivants ont des armes cachées pour survivre. Le S.H.I.E.L.D. et les aliens utilisèrent leurs armes secrètes : deux avions super sophistiqués, et deux vaisseaux cheloux. Tout fût détruit. Des aliens ont pris des chars, des bombes nucléaires, et ils tirent des missiles dans la ville, qui tuèrent tout le monde. La ville redevient le grand canyon. Et il faudra 3500 ans pour avoir une nouvelle ville.

008 et 030


Dans

un

ancien temple il y avait une rose mystérieuse, qui était

la

seule

survivante

parmi

les végétaux après une guerre chimique.

A

cause

des poisons utilisés

durant

la

guerre, les loups ont eu des bébés

volants

et

la

rose

mystérieuse fait grossir les frelons qui la cultivent. Les loups volants habitent dans un tunnel et font la guerre contre des frelons géants pour voler la récolte.

Jon


Histoires créées en AATPE