Page 1


Édito

Si la littérature pour adolescents est en pleine explosion, il n’est pas toujours facile de trouver son bonheur dans les rayonnages bien remplis des librairies. Depuis deux ans, avec le club de lecture ado, nous essayons de défricher tout ça et de sortir des sentiers battus. Textes courts mais percutants, romans historiques ou dystopiques... On dévore, on échange, on critique ! Ce livret regroupe quelques-uns de ces coups de cœur, rédigés par nos ados serial lecteurs mais aussi par Noëmie et Célestine, les deux libraires du rayon jeunesse.

Nous espérons que vous trouverez grâce à nous le livre parfait pour vous accompagner en vacances, pour vous évader le temps d’une soirée ou pour survivre à un week-end pluvieux !


Les autodafeurs, Mon frère est un gardien

À la mort de leur père, Auguste, 14 ans, Césarine, 7 ans, et leur mère partent vivre chez leurs grandsparents, à La Commanderie. Mais dès son arrivée là-bas, Auguste commence à faire des rêves étranges sur un mystérieux Gardien. Mais gardien de quoi ? Et qui sont ces gens qui ont saccagé la bibliothèque du collège et mis le feu à La Commanderie ? Et surtout, que lui veulent-ils ? Un roman plein d’action et de suspense avec une bonne dose d’humour ! Nolwenn, 14 ans Les autodafeurs tome 1 : mon frère est un gardien, Marine Carteron, Le Rouergue

« Dans les films, je n’ai jamais compris pourquoi les méchants perdent leur temps à parler avant d’asséner le coup final, c’est inutile et stupide, vu qu’à chaque fois le gentil en profite pour s’échapper. En fait, le problème des méchants, c’est leur orgueil : gagner ne leur suffit pas, ils veulent aussi se la péter devant leur adversaire et ça... ben c’est pas une bonne idée. C’est pourquoi la première leçon de maître Akitori était «l’humilité» : ne jamais penser qu’on est vainqueur... avant d’être vainqueur. »


Nom : Marine Carteron Née : en 1972 au Mans

Activité professionnelle extra-littéraire : professeur

Particularité : a commencé l’écriture des Autodafeurs pour son fils, qui n’avait plus rien à lire !

Dans le même genre : En se réveillant sur une table d’opération dans un hangar désaffecté, NoaTorson ne cherche pas de réponses à ses questions, elle fuit aussi sec. Il faut dire que l’adolescente, hackeuse de génie, s’y connait en dérobade. Ballotée enfant, de foyers en familles d’accueil, elle a finalement su gagner sa liberté et son indépendance. Jusqu’à ce fameux jour, dont elle ne garde aucun souvenir… Que lui est-il arrivé ? Quelle est cette cicatrice en travers de sa poitrine ? Traquée, la jeune fille devra choisir rapidement ses alliés si elle veut comprendre et survivre. Un thriller haletant mené tambour battant !

Ne t’arrête pas, Michelle Gagnon, Nathan

Suite à un drame familial, Ilya se trouve obligé d’aller vivre chez une grand-mère qu’il connait à peine. Nouvelle maison, nouvelle école, il est totalement déboussolé…. Pendant une retenue injustifiée, sa vie va basculer encore un peu plus… Une histoire addictive, pleine d’humour et de suspense, à lire absolument ! Lénaïk, 14 ans

Thunder, David S. Khara, Rageot


Le suivant sur la liste Un jeune garçon nommé Nathan se fait renverser par une voiture. Accident ? Meurtre ? Suite à cette disparition, quatre adolescents vont recevoir un message de Nathan. Ils sont très différents et ne se connaissent pas mais ont un point commun : ils sont tous nés au même endroit. Que se cache-t-il derrière toute cette histoire ? Pourquoi Nathan les a-t-il contactés ? Un livre plein de suspense ! Et très accrocheur ! Lénaïk, 14 ans Le suivant sur la liste, Manon Fargetton, Rageot

Du même auteur : June, 15 ans, pense être une adolescente normale jusqu’à ce qu’elle découvre qu’elle possède un pouvoir d’une magie très ancienne : Le souffle des Sylphes. Une quête attend alors notre héroïne : rétablir l’ordre dans le monde et empêcher le Chaos de s’y installer. Une aventure entre réalité et féérie qui demandera à June une force et un courage incroyable.

June, Manon Fargetton, Mango


Nom : Manon Fargetton Née : en 1987 en Bretagne Activité professionnelle extra-littéraire : régisseur lumière Particularité : a publié son 1er roman à 18 ans !

Dans le même genre : Un monde décimé par un nouveau virus, un chaos qui se généralise et des adolescents, seuls survivants à la maladie, livrés à eux même... Mais aux quatre coins de la France, certains n’ont pas perdu espoir… Portés par un message lancé sur internet peu de temps avant que le réseau ne s’éteigne, quatre adolescents prennent la route avec le rêve de pouvoir changer les choses et de stopper le chaos en marche. U4, c’est quatre personnages, un univers commun mais quatre auteurs différents, quatre tomes qui sortent de façon simultanée et non numérotés… Une aventure originale, un vrai tour de force littéraire et surtout, un univers saisissant et décapant !

Suite à un grave accident, Pixel, petit génie de l’informatique et adolescent solitaire de 17 ans, se retrouve plongé dans un coma artificiel le temps que les médecins réparent son corps. Pour éviter les dégâts sur son cerveau, il rejoint un nouveau programme dans lequel les avatars des jeunes malades plongés dans le coma, évoluent dans un campus virtuel pour continuer à faire fonctionner leurs fonctions cognitives. Mais à son arrivée, Pixel découvre un monde sans adultes, sous la coupe d’un adolescent avide de pouvoir. De plus, le programme en lui-même semble se détraquer. Et si le programme bug, c’est leur vie même qui est en jeu… Entre thriller et science-fiction, une plongée détonante dans les mondes virtuels !

U4 , 4 Tomes, Nathan

Pixel Noir, Jeanne-A. Debats, Syros


Rien que nous Zoé a 15 ans. Will en a 18. Elle, vit avec seule avec un père violent. Lui, a passé sa jeunesse à changer de foyer. Excédé par l’attitude du père de Zoé envers celle qu’il aime, Will décide de l’arracher à l’emprise de cet homme. Les voilà donc partis sur les routes. Le plan est simple : s’enfuir, aller chercher le bonheur, à deux, loin d’ici. Trouver un avenir meilleur, une vie rien qu’à eux. L’ennui, c’est qu’à 15 ans, on ne peut pas sortir de son état de résidence sans autorisation… Plus les ados avalent les kilomètres, plus le voyage devient chaotique voire cauchemardesque, mais ils s’accrochent à leur rêve coûte que coûte, au risque de se brûler les ailes… Kristin Halbrook alterne les points de vue, nous plongeant tour à tour dans les pensées de Zoé ou dans les inquiétudes de Will. On tremble, on pleure, on doute avec eux. Un road trip haletant où nos jeunes héros, Roméo et Juliette des temps modernes, sont prêts à tout pour prouver que l’amour peut être plus fort que la haine. Rien que nous, Kristin Halbrook, Albin Michel

« La vie m’a appris autre chose. Tout le monde se tape que ce soit votre faute ou que vous l’ayez pas fait exprès. Tout le monde se tape que vous ayez besoin d’aide. Y a que des gens qui vous crachent dessus. C’est vous contre le reste du monde, et quand le reste du monde est plus fort, qu’est-ce qu’on peut faire d’autre que capituler ? »


Nom : Kristin Halbrook Née : à Anaheim, en Californie Activité professionnelle extra-littéraire : co-fondatrice du blog «YA Highway» qui met à l’honneur la littérature ado

Particularité : «Rien que nous» est son 1er roman.

Dans le même genre : Mathilde et Lou, 18 ans, viennent d’empocher leur baccalauréat et s’envolent pour un voyage de rêve sur l’île de Madagascar. La liberté, les plages de sable fin et la mer bleue, voilà ce à quoi elles aspirent. Pourtant, ce voyage ne semble pas se dérouler comme prévu et les mauvaises situations vont se multiplier pour nos deux adolescentes. Un voyage plein de rebondissements et de frayeurs durant lequel Mathilde et Lou vont devoir faire des choix, apprendre à devenir adultes, chacune à leur manière.

Sur leur île privée, les Sinclair se retrouvent chaque année au grand complet pour de merveilleux étés… Beaux, riches, distingués, cultivés, ils ont tout pour eux. Mais derrière cette belle façade se tapissent secrets, jalousies et rancœurs… Cadence réussira-t-elle à recoller les fragments de sa mémoire et à se souvenir de ce qui s’est réellement passé deux été plus tôt sur l’île, l’été de ses 15 ans ? Un texte bouleversant, à la trame complexe et énigmatique, à dévorer de toute urgence !

La gueule du loup, Marion Brunet, Sarbacane

Nous les menteurs, E. Lockhart, Gallimard jeunesse


Les trois soeurs et le dictateur

Mina, une adolescente californienne, part pour la première fois en République Dominicaine, le pays natal de son père. Là-bas, son cousin Antonio lui présente Abela, une vieille dame. Celle-ci entreprend alors de lui raconter le destin tragique de sa grand-mère, Minerva, et de ses deux sœurs, Maria-Teresa et Patricia, qui ont osé tenir tête à Trujillo, dictateur de l’époque, en refusant ses avances et en luttant clandestinement contre lui. Quel sort leur serat-il réservé? Ce roman est inspiré de l’histoire vécue par les sœurs Mirabal et il m’a permis de découvrir un fragment du passé d’un pays que je ne connaissais pas, La République Dominicaine. Rien ne me prédestinait à le lire, étant habituée à d’autres registres, et je dois dire que j’ai été agréablement surprise!!! Clémentine, 15 ans Les trois sœurs et le dictateur, Elise Fontenaille, Le Rouergue

Du même auteur : Sous l’empire d’Atahualpa, grand empereur Inca, il existe une vieille coutume concernant certaines jeunes filles. On les appelle « Les filles choisies ». Sélectionnées à leur plus jeune âge, elles sont éduquées et élevées dans une cité qui leur est réservée. Nina fait partie de ces jeunes filles et son destin se joue lorsque les espagnols envahissent la cité. Pour sauver l’empire, elle est donnée comme offrande à l’Inti, dieu soleil. C’est ainsi que le destin de cette jeune fille a marqué l’histoire. Une fois encore, Elise Fontenaille nous fait voyager dans l’histoire et découvrir des coutumes et des anecdotes méconnues. La cité des filles choisies, Elise Fontenaille, Le Rouergue


Nom : Elise Fontenaille Née : en 1960 à Nancy Activité professionnelle extra-littéraire : journaliste Particularité : elle a vécu à Vancouver, au Canada.

Dans le même genre : Alma, jeune fille de la bonne bourgeoisie argentine, passe depuis toujours vacances et weekends dans la maison familiale, sur une petit île, au bord du Delta. Loin du carcan de Buenos Aires, les différences sociales s’estompent et l’adolescente passe ses journées en compagnie de Carmen et Marito, issus d’un milieu plus populaire. En grandissant, le fossé se creuse entre les trois amis et tout bascule le jour où Alma se découvre amoureuse de Marito. Dans l’Argentine des années 70, où un régime de terreur est mis en place par la junte militaire, son amour pour Marito va l’aider à ouvrir les yeux et à faire ses propres choix. Un texte bouleversant et lumineux ! Pierre contre ciseaux, Inès Garland, L’école des Loisirs

Paris, 1912. Trois jeunes femmes, trois destins bousculés par l’Histoire. Il y a Lili, qui rêve d’une carrière d’actrice et pousse la chansonnette dans les cabarets parisiens, Solange qui a fui un père violent et épousé le taciturne Robert dans l’espoir d’une vie stable et confortable et Clémence, douce et rêveuse, petite main dans un atelier de couture, . Il y a surtout la Grande Guerre, qui s’invite brutalement dans leur quotidien. Les hommes partis au front, il faut apprendre à s’organiser sans eux… et découvrir le travail, mais aussi la liberté. Des ateliers d’armement aux cercles littéraires des beaux quartiers, des tranchées boueuses aux salons feutrés de la bonne bourgeoisie, elles vont se battre pour pouvoir aimer, s’émanciper, vivre tout simplement. Une magnifique fresque historique qui nous embarque de la fin de la Belle Epoque au début des années folles, alternant récit et échanges épistolaires à dévorer dès 15 ans. Là où tombent les anges, Charlotte Bousquet, Gulf Stream


Le noir est ma couleur Manon est une lycéenne parisienne discrète mais cachant pourtant un véritable secret. Alexandre, lui, est plutôt du genre bad boy, séducteur et boxeur. Ils n’ont rien en commun et pourtant il va risquer sa vie pour la sauver lors d’une mystérieuse attaque au détour d’une ruelle… Un roman entraînant, plein de suspense et de magie, que vous ne lâcherez plus une fois commencé ! À conseiller à tous les amateurs de fantastique, ce livre vous en fera voir de toutes les couleurs. Nolwenn, 15 ans Le noir est ma couleur, Olivier Gay, Rageot

«Les mages existent, ils sont parmi nous, et personne ne s’en est jamais rendu compte. Pas étonnant, s’ils font profils bas comme ses parents. Sa mère est bibliothécaire ... bibliothécaire ! D’accord elle aime les livres, mais quand même. Si j’avais possédé des pouvoirs, je serais au moins devenu, je ne sais pas, roi du monde ou un truc comme ça.»


Nom : Olivier Gay Né : à Grenoble en 1979 Activité professionnelle extra-littéraire : consultant en stratégie marketing Particularité : écrit aussi des romans policiers pour adultes

Si vous aimez la fantasy Imaginez, dans un temps très lointain, le tranquille royaume de Delain dirigé par son roi, Roland. Très âgé, celui-ci prépare sa succession. C’est Peter, son aîné, qui prendra alors le pouvoir. Tout le monde au royaume aime Peter : c’est un garçon censé, raisonnable et qui saura gouverner au mieux son pays. Mais les ambitions d’un magicien risquent bien de tout bouleverser… Le temps d’un roman, Stephen King nous livre là un véritable conte. Dans la plus pure tradition de l’oralité, il y ajoute la juste dose de suspense pour nous faire frissonner et nous embarquer loin, très loin… Les yeux du dragon, Stephen King, Flammarion

Twylla, 17 ans, est depuis ses 13 ans recluse dans le château de Lorture. Elue pour être la réincarnation d’une déesse, elle ne vit pas comme les autres habitants du royaume. Chaque lune, la jeune femme doit boire un poison mortel contre lequel elle est immunisée mais qui empêche quiconque de la toucher sans risquer de perdre la vie. Isolée dans cette prison dorée, Twylla commence à se poser des questions sur son rôle, imposé par la reine. Qui est-elle vraiment ? Et son pouvoir, est-il vraiment un don des dieux ? Premier tome d’une trilogie prometteuse qui nous emmène dans un univers proche de Games of Thrones, rempli des querelles de familles et de rivalités. L’héritière, Melinda Salisbury, Gallimard


Conversion

Ann et Coleen sont deux jeunes filles, toutes deux témoins d’incidents étranges, similaires sur certains points. En effet, ces événements se passent approximativement au même endroit mais à deux époques différentes : au XXIème siècle pour Colleen et au XVIIIème pour Ann. Le récit jongle d’une époque à l’autre et vous fait douter tout du long sur le fin mot de l’histoire. À quoi sont dus les étranges symptômes qui atteignent successivement les élèves du lycée privé de St-Joan ? Comment se terminent les événements que confesse Ann au Révérend et qui ont ébranlé le village de Salem ? Entre un monde actuel où une étrange épidémie est exploitée par les médias pour créer une énorme actualité où plus d’un est tenté d’avoir son instant de célébrité sur les plateaux télé, et une époque plus ancienne dans laquelle la maladie est attribuée à de la sorcellerie : dans ce cas-ci ladite maladie est exploitée par des adultes pour mettre en place un procès basé sur des dires d’enfants et ainsi se débarrasser de la petite communauté de personnes dérangeantes... Un conseil ? Plongez dans ce double récit qui ne manquera pas de vous captiver. Basile, 14 ans Conversion, Katherine Howe, Albin Michel

« Je ne sais plus quand l’histoire a commencé. Et je crois que personne ne le sait vraiment. Il y a eu un moment où déterminer la date et le lieu du premier incident semblait extrêmement important. Ils nous ont toutes interviewées parce qu’ils souhaitaient connaitre le site exact, ou l’heure, j’ai oublié. Ils nous ont exhortées une par une dans le bureau de la direction où avait été affichée une immense carte du lycée. Le plan était couvert d’épingles surmontées de petits drapeaux dont chacune portaient une date – un dispositif ultra élaboré. Ils pensaient que ces drapeaux, ces épingles et les fils qui les reliaient leur permettraient de se repérer, en tt cas, que ça en mettrait plein la vue aux infos. Il faut dire que c’était assez impressionnant, les flèches, tout ce petit montage, trop compliqué. Finalement, ça ne leur a servi à rien, mais j’imagine que ça les rassurait. Bon, j’arrête, je vais trop vite. Si quelqu’un m’obligeait à donner une date, avec un revolver sur la tempe, par exemple, je dirais que c’était le 11 janvier. Parce que c’était un mercredi tout ce qu’il y a de plus banal, un mercredi, genre, rien à signaler. Le style de journée que j’aurais oublié le soir même. »


Nom : Katherine Howe Née : en 1977 à Houston, au Texas Activité professionnelle extra-littéraire : professeur d’histoire à l’université de Cornell

Particularité : elle est une descendante d’Elizabeth Howe, l’une des victimes de la chasse aux sorcières de Salem.

Dans le même genre : Dans l’Angleterre du XVIIème siècle, la jeune Mary échappe de peu à la pendaison pour sorcellerie et s’enfuit pour recommencer une nouvelle vie aux Amériques. Rêvant d’un monde plus libre et tolérant, elle déchante rapidement. Dans son journal, elle confie son quotidien dans un petit village de colons puritains, les superstitions, les peurs et la méfiance mais aussi les amitiés naissantes et la découverte d’un pays qui la fascine. Un très beau texte qui dresse le portrait d’une jeune fille forte et déterminée, et de sa découverte du monde. Journal d’une sorcière, Celia Rees, Seuil jeunesse

Jeune orpheline, Velvet travaille c o m m e blanchisseuse pour subvenir à ses besoins. Dans le Londres de l’époque victorienne, elle survit plus qu’elle ne vit. Tout change le jour où sa route croise celle de la mystérieuse madame Savoya, mystérieuse medium et coqueluche de la bonne société. En acceptant de travailler pour elle, Velvet va découvrir le monde du spiritisme, ses secrets et ses vérités… Suspense et mystères se mêlent dans ce roman envoûtant, à dévorer de toute urgence ! Velvet, Mary Hooper, Les Grandes Personnes


La voix de la meute Mila, Tristan et Ludovic, trois amis d’enfance, sont victimes d’une attaque de chiens sauvages. Depuis cet incident, chacun leur tour, ils découvrent que lorsque leurs émotions sont trop fortes, ils se transforment en bête sauvage… impossible alors pour eux de contrôler leur férocité. Il leur reste à comprendre ce qui s’est réellement passé pour pouvoir dompter cette nouvelle face de leur personnalité, le tout en gardant ce secret bien couvert de leur entourage. Une nouvelle trilogie fantastique sur les loups garous dans un tout autre genre que la série Twilight. La voix de la meute, Gaia Guasti, Éditions Thierry Magnier

Du même auteur : Les parents de Margotte en avaient rêvé et cette fois-ci, ils sont passés à l’action : adieu ville, embouteillages et pollution, bonjour la campagne, le grand air et la nature ! Voilà donc notre adolescente obligée de quitter Paris pour un petit village ardéchois. Si sa petite sœur se fait rapidement au changement, Margotte, elle, a plus de mal à trouver sa place. Si vous rajoutez à cela un mystère à élucider, vous obtenez un roman plein d’humour qui mêle avec originalité aventure, solidarité et amitié ! La tête dans les choux, Gaia Guasti, Éditions Thierry Magnier


Nom : Gaïa Guasti Né : en 1974 à Florence, en Italie

Activité professionnelle extralittéraire : scénariste pour

le cinéma

Particularité : elle a débarqué à Paris à 18 ans, avec deux valises, un chat et trois mots de français en poche !

Dans le même genre : Seul rescapé d’un accident ayant coûté la vie à toute sa famille, Tim, 15 ans, se réveille à l’hôpital. Seul souvenir ? L’impression d’avoir habité le corps d’un grizzly quelque temps avant l’impact. Rêve ? Folie ? Le jeune homme ne sait plus que croire : ses souvenirs ? Le mystérieux professeur McIntyre qui souhaite le recruter ? Ou bien la belle et insaisissable Flora qui a rejoint le professeur au sein de son institut ? Attention, série hautement addictive, qui mêle avec brio action, adrénaline, suspense et humour ! Instinct, Vincent Villeminot, Nathan

1832. Blonde, dixsept printemps, vit depuis toujours au cœur d’un obscur couvent perdu dans la forêt vosgienne. Un quotidien immuable, rythmé par les prières et les cours auprès des autres couventines. Une existence brutalement bousculée par la découverte du carnet de la jeune Gabrielle, disparue 18 ans plus tôt au cœur de cette même forêt… Qui est vraiment Blonde ? D’où lui viennent ce nom étrange et ses cheveux d’or ? Estelle vraiment malade comme lui ont fait croire les sœurs ? Et le plus important, Gabrielle serait-elle sa mère ? Victor Dixen revisite ici avec brio le conte de Boucle d’or. Suspense haletant, amour impossible, course poursuite endiablée, laissez-vous embarquer dans le monde de Blonde et découvrez l’autre versant des contes… Animale, Victor Dixen, Gallimard


Les mystères de Larispem 1899, Paris a été rebaptisé Larispem. Indépendante depuis la victoire des communards vingt ans auparavant, la cité-état a aboli les privilèges et s’apprête à fêter le nouveau siècle, sans savoir que la menace rôde... A travers le destin de trois adolescents – Carmine, l’apprentie-bouchère, son amie Liberté, spécialiste en rouages et mécanique, et Nathanaël, jeune orphelin au passé mystérieux – on plonge dans ce Paris imaginaire où l’on croise des cathédrales transformées en aérogares et des automates publicitaires. Mélangeant uchronie et steampunk, l’histoire nous embarque dans un Paris rétro-futuriste dans lequel complots et trahisons fourmillent au coin de chaque ruelle. Décor soigné, écriture ciselée et personnages attachants, Lucie Pierrat-Pajot tisse sa toile, mêlant mystère et société secrète, convoquant Jules Verne et l’argot louchébem, nous baladant dans les artères de ce Paname imaginaire. Un régal ! Larispem, Lucie Pierrat-Pajot, Gallimard jeunesse

« Les bourgeois, les nobles, les aristocrates, les riches… peu importe le nom qu’on leur donne, cette catégorie de la population doit comprendre qu’il n’est plus possible de continuer à se comporter comme des parasites. Ils doivent se rendre compte que le chien n’a pas besoin de ses tiques pour vivre, bien au contraire. En revanche, il a besoin d’une meute. Nous posons donc l’ultimatum suivant : l’égalité et la fraternité entre tous, où l’exil pour ceux qui refusent de s’adapter. »


Nom : Lucie Pierrat-Pajot Née : en 1986 à Nevers

Activité professionnelle extra-littéraire : documentaliste dans un collège de l’Yonne Particularité : elle a remporté le concours du premier roman jeunesse organisé par Gallimard, Télérama et RTL.

Dans le même genre : Et si la révolution française n’avait jamais eu lieu ? Quel serait notre quotidien dans une France pétrie d’inégalités ? Une uchronie terrifiante par un grand maître de la science-fiction. Ceux qui sauront, Pierre Bordage, Flammarion. Et si le rock était né à l’époque victorienne ? Et si, par la même occasion, il avait changé le cours de l’histoire ? Dans les bas quartiers de Londres, la rencontre improbable d’Astor, jeune aristocrate sans le sous avec un gang de parias maîtrisant les riffs de guitare va faire des étincelles ! Une plongée décapante dans l’univers steampunk. Astor, le riff de la rue, Richard Harland, Hélium

Dans Le Secret de l’inventeur, la talentueuse Andrea Cremer nous plonge dans un XIXe siècle alternatif où l’empire britannique règne en seigneur et maître. Nous suivons l’histoire de Charlotte, jeune américaine de 16 ans, enfant de la rébellion contre l’empire et prête à tout pour protéger ses amis. Elle ira même jusqu’à infiltrer le monde impitoyable de la haute bourgeoisie. Mais elle se rendra bien vite compte que parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être… Uchronie, steampunk et aventure romanesque s’entremêlent dans cette future trilogie au rythme haletant. Attention, une nouvelle héroïne est née qui risque de faire de l’ombre à Katniss et ses consœurs ! Le secret de l’inventeur, Andrea Cremer, Lumen Servane, 16 ans


Broadway Limited New-York 1948. Il y a des quiproquos qui peuvent changer une vie… En toquant à la porte de la respectable pension Giboulée, notre jeune héros se rend compte rapidement du malentendu : la pension en question n’accueille exclusivement que des jeunes filles… et Jocelyn Brouillard n’en est pas une ! Un passeport français et une conserve de soupe aux asperges vont vite permettre d’arranger les choses. Pianiste et étudiant, Jocelyn va se retrouver plongé dans la vie tourbillonnante de cette exquise pension. Apprenties comédienne, danseuses de claquettes, chanteuses, toutes les pensionnaires rêvent de bruler les planches et de briller à Broadway. Et dans ce petit microcosme, tout le monde cachent de mystérieux secrets… Ce premier tome est un vrai régal, un tourbillon d’histoires, de personnages, une plongée étourdissante dans le New York des années 50, bref, un vrai bonheur de lecture ! Laissez-vous embarquer par ce Broadway Limited, vous ne serez pas déçu du voyage ! Broadway Limited, T.1, Un dîner avec Cary Grant de Malika Ferdjoukh, L’école des loisirs

Du même auteur : Willa, 16 ans, passe la majeure partie de son temps avec Fran sa meilleure amie. Lago, son amoureux, fait également partie de ses priorités, tout comme la musique, sa plus grande passion. Pourtant, lors d’une fête d’anniversaire, Willa va rencontrer Edern, un jeune homme mystérieux qui va piquer la curiosité de notre ado. Intriguée, elle va se lier d’amitié avec lui, mais plus le temps passe plus elle fait des découvertes étranges quant au jeune homme et à sa famille. Que cache cette étrange maison où l’horloge s’arrête « chaque soir à 11 heures » ? Chaque soir à 11 heure, Malika Ferdjoukh, Flammarion


Nom : Malika Ferdjoukh Née : en 1957 à Bougie, en Algérie. Activité professionnelle extra-littéraire :

elle écrit aussi des scenarios pour le cinéma et la télévision Particularité : passionnée par le cinéma américain

Dans le même genre : La Nouvelle-Orléans, 1950. Josie, adolescente brillante et travailleuse n’a qu’un rêve : rejoindre une prestigieuse université et quitter enfin la ville qui l’a vu naitre. Un rêve qui semble presque inaccessible pour la jeune fille, née dans une maison close du quartier français. Un rêve qui s’éloigne de plus en plus pour notre héroïne lorsqu’elle se retrouve mêlée malgré elle à une sordide affaire de meurtre… Mais pour construire son futur et échapper à son passé et à sa condition, Josie n’est pas seule. Attachante et ambitieuse, elle s’est construite une famille de cœur, prête à tout pour l’épauler. Fresque romanesque mâtinée de suspens, Ruta Sepetys signe là un roman lumineux et plein d’espoir. Big Easy, Ruta Sepetys, Pole Fiction

Massachussetts, XIXème siècle. Milly Burnett a dit adieu au confort bourgeois de la maison familiale. Adieu aussi aux sorties à l’opéra et aux commérages de cette bonne société qui l’étouffe. À 19 ans, elle rêve de voyages, de rencontres, de grands espaces, et quand l’aventure se présente sous la forme d’un poste d’institutrice au fin fond du Far West, la jeune fille saute sur l’occasion. Cet ouest sauvage, loin de son quotidien étriqué, saura-t-il répondre aux attentes et aux rêves de notre jeune héroïne ? Magnifique roman d’apprentissage, Wild Girl nous embarque dans la vie âpre de ces pionniers américains en suivant les pas d’une jeune fille en quête de liberté. Un bijou ! Wild Girl, Audren, Albin Michel


Un grand merci à nos serial lecteurs qui, pendant toute l’année, ont lu, dévoré et partagé leurs coups de cœur ! Lénaïk, 15 ans

Aime : le sport, les romans en anglais et sauter partout dans sa chambre en écoutant de la musique. N’aime pas : l’orthographe, s’ennuyer et qu’on lui demande d’éteindre la lumière quand elle dévore un bon roman.

Nolwenn, 15 ans

Aime : jouer de la guitare, dévorer des romans ados et partager ses lectures sur son blog. N’aime pas : les asperges, ranger sa chambre et lire des romans ennuyeux.

Clémentine, 16 ans

Aime : le basket, les romans, l’équitation, danser avec de la musique à fond dans sa maison. N’aime pas : l’orthographe, les cours, les araignées, lire des romans qui ne l’intéressent pas.

Servane, 16 ans

Aime : manger des carottes en lisant, écrire pour son blog, les personnages ambigus. N’aime pas : le poisson, les personnages niais et les mauvaises adaptations cinématographiques de ses romans préférés.

Basile, 14 ans


8, RUE SAINT GEORGES 35000 RENNES www.librairielefailler.fr

Et toi tu lis quoi ? #2  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you