Page 1

Spécial NUTRITION

DES LIVRES ET DES RECETTES SANTÉ

DES TROUVAILLES POUR MIEUX MANGER DES PRODUITS POUR SE FACILITER LA VIE

BIEN CHOISIR SON HUILE D'OLIVE

3 CRITÈRES À RESPECTER

CONNAÎTRE SON ADN POUR

MIEUX SE NOURRIR

LA CHRONIQUE DE MADAME LABRISKI

L'ÉNERGIE PASSE PAR CE QUE L'ON MANGE

SE FIXER DES BUTS

AU SOMMET DE NOS BESOINS

ACTIVER, TONIFIER ET ÉLIMINER EN 2 ÉTAPES FACILES

L'INDE

L'ULTIME DESTINATION POUR RETROUVER LA PAIX DES PLANTES POUR

MIEUX DIGÉRER

diStasio

JOSÉE

LA PASSION DE BIEN MANGER


Sommaire Avril 2018

MIEUX 30 S'INSPIRER Nourrir nos sens et notre essence

MIEUX ÊTRE

Photo: Maxime Desbiens

RÉGULIERS 12 Trouvailles et lectures 98 Abonnement

16

Josée di Stasio Le bonheur est dans l'assiette

MIEUX PENSER 20 L'importance d’avoir

Elle inspire une cuisine généreuse et simple; c'est en partie grâce à elle si nos goûts se sont raffinés et que nos plats ont évolué.

24 Créer pour se sentir en vie 30 Vivre en cohérence avec

MIEUX VIVRE 48 Vos pieds, c’est le

des buts

soi et la vie

MIEUX S'INSPIRER 44 Activer, tonifier et

éliminer en deux étapes

4

Avril 2018

MIEUX 40 S'INSPIRER

temps d’y voir!

52 S’alimenter n’est pas se nourrir…

56 Une digestion efficace, un gage de santé

L’Inde du Nord, ressourcement au cœur du sacré

MIEUX MANGER 60 L’énergie vient en mangeant… de la purée de dattes

64 La caféine,

ennemi ou allié?


Sommaire Avril 2018

67

CAHIER SPÉCIAL

Le rendez-vous incontournable pour tous ceux qui souhaitent faire de meilleurs choix. À lire en attendant l'événement...

6

Avril 2018

68 À découvrir à l'Expo 70 Retrouver une peau

éclatante en 10 jours

74 Fatigue intellectuelle, les plantes à la rescousse!

78 Les merveilles de la symbiotique

82 Huiles alimentaires,

questions pertinentes pour consommateurs avertis

86 Recettes: que de la santé dans votre assiette

96 Lectures «nourrissantes»


o

N 92 | Avril 2018

Présenté par PRÉSIDENT Frédéric Couture fcouture@lexismedia.ca

À NE PAS MANQUER LE 13 AVRIL 2018 À 19 h

DIRECTRICE MAGAZINES Mélanie Lebeault mlebeault@lexismedia.ca

Au Complexe Multisport 85, rue Grignon, Saint-Eustache

DIRECTRICE DE CONTENU Marie-Andrée Hogue mahogue@lexismedia.ca

En direct sur

DIRECTRICE ARTISTIQUE Vanessa Geoffroy vgeoffroy@lexismedia.ca COLLABORATEURS Catherine Agostini, Élisabeth Bélanger, Lise Bourbeau, Catherine Drouin-Audet, Renée Frappier, Johanne Gagnon, Romain Gagnon, Mélissa Harvey, Natacha Imbeault, Mériane Labrie, Imane Lahlou, Antoinette Layoun, Dominique Paradis, Cassandra Poirier, Marie Portelance, Marie Provost et Krystine St-Laurent RÉVISEURE Cassandra Poirier

VENTES PUBLICITAIRES Audrey Darcy adarcy@lexismedia.ca

PHOTOGRAPHIES Couverture: Dominique T Skoltz Intérieur: Shutterstock. Tous droits réservés

Mélanie Lebeault mlebeault@lexismedia.ca

(sauf indications contraires)

Équipe d’animation

SERVICE AUX ABONNÉS EN LIGNE (sécurisé): www.lexismedia.ca/boutique

Isabelle Racicot

Mario Tessier

COURRIEL abonnement@lexismedia.ca TÉLÉPHONE 514 394-7156 1 888 767-7156

PAR LA POSTE Lexis Média Inc. 1428, rue Montarville, bureau 202, St-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5 COÛTS ABONNEMENTS Pour 1 an (6 numéros) 25 $ Pour 2 ans (12 numéros) 40 $ Taxes incluses, au Canada seulement

VOUS DÉMÉNAGEZ? Effectuez votre changement d'adresse à: abonnement@lexismedia.ca | 514 394-7156

Emman ell A ger Emmanuel Auger

D kA i Derek Aucoin POUR NOUS JOINDRE

St-Bruno-de-Montarville 514 394-7156 / 1 888 767-7156 1428, rue Montarville, bureau 202 St-Bruno-de-Montarville (QC) J3V 3T5

PROJET EN COURS Achat d’équipement de haute technologie pour le nouveau Centre de cancérologie Alain Germain de Saint-Eustache. 450 473-6811 poste 42351 www.fondationhopitalsainteustache.com www.teledon.tv Fondation Hôpital Saint-Eustache

Distribution en kiosque Messageries Dynamiques Le contenu du magazine ne peut être reproduit sans autorisation écrite. Le magazine Mieux-Être se dégage de toute responsabilité concernant le contenu des publicités publiées dans ses pages. Les opinions exprimées dans les articles ne sont pas nécessairement partagées par l’éditeur. Les informations contenues dans les articles ne remplacent nullement l’avis d’un professionnel de la santé.

Le magazine Mieux-Être est publié 6 fois par année et est une propriété exclusive de Groupe Lexis Média Inc. Dépôt Légal − Bibliothèque et Archives du Québec Dépôt Légal − Bibliothèque et Archives Canada ISSN − 1718-7540 Imprimé au Canada Convention de Poste-publications − no 41771514 Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada à: Lexis Média Inc. 1428, rue Montarville, bureau 202 St-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5

TéléDon Fondation Hôpital Saint-Eustache Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, qui relève de Patrimoine canadien.

8

Avril 2018

Canadian Media Circulation Audit


Édito POUR LE PLAISIR DE

bien se nourrir! Plus que jamais, la saine alimentation est au coeur de nos préoccupations. L'ère des produits pré-préparés — trop ceci ou pas assez cela — serait-elle révolue? Peut-être pas tout à fait! Néanmoins, nous souhaitons être de plus en plus conscients de ce que nous ingérons, que nous souhaitions simplement réduire notre consommation de sucre ou de sel ou que nous évitions carrément tout produit animal. Peu importe nos habitudes, au Québec, on aime se réunir en famille ou entre amis autour d'un bon repas. Et parce qu'on a parfois besoin d'être guidée, Josée di Stasio fait partie de ces personnalités du monde culinaire qui nous inspirent et nous incitent à découvrir, à oser et à expérimenter. En entrevue, elle nous partage ici son amour pour la «bonne bouffe», ses inspirations et ses coups de coeur. Merci Josée di Stasio de colorer ainsi nos assiettes depuis plus de 20 ans. Aussi, un avant-goût de la 21e édition d'Expo manger santé et vivre vert, avec notre cahier spécial présentant quelques-uns des produits que vous pourrez y découvrir et tester. Également, découvrez-y comment bien choisir votre huile d'olive, quelles plantes consommer pour contrer la fatigue mentale ou encore comment retrouver une peau éclatante en cette dure période de l'année. Et pour conclure, des recettes variées pour tous ceux et celles qui ont à coeur de bien manger.

Un numéro que vous dévorerez assurément jusqu'à la fin!

AU-DELÀ DU CORPS

Enfin, parce que se nourrir, c'est aussi nourrir son esprit, Lise Bourbeau nous rappelle l'importance de se fixer des buts pour s'accomplir pleinement, Antoinette Layoun nous invite tous à vivre en cohérence avec qui nous sommes réellement et Imane Lahlou, du Monastère des Augustines, suggère de nous interroger davantage sur nos émotions, nos pensées et nos croyances afin de passer de la survie à la vie; comme quoi il est primordial de nourrir non seulement nos sens, mais également notre essence. Bonne lecture! L’équipe de votre magazine MIEUX-ÊTRE

Questions, commentaires, suggestions? Écrivez-nous à contact@lexismedia.ca

10

Avril 2018


Se faciliter

MIEUX ÊTRE Trouvailles Manger

LA VIE

Au déjeuner

Des granolas sans grains! Nouveautés chez Fourmi bionique, la gamme de granolas Nutbrown est en effet composée de noix, de graines et de fruits... mais d'aucune céréale. Sans gluten donc, sans OGM, paléo, végétaliens et offerts en trois saveurs inspirées de la gamme conventionnelle — Nature, Aphrodisiaque et Vitalité — ils sauront égayer vos collations et ajouteront une bonne source de fibres à vos petits déjeuners. À grignoter tel quel ou servis avec du lait ou du yogourt.

Le Zen sucré & salé, une autre nouveauté qui saura vous surprendre

www.lafourmibionique.com •

@FourmiBionique •

À la collation

www.iga.net @vivelabouffe •

12

Avril 2018

#igaqc

Cette purée de dattes dont tout le monde parle

Enfin disponible sur le marché, la fameuse Purée de dattes Madame Labriski fait son entrée ce printemps chez IGA! Proposée en quatre saveurs: Originale, Chocolat, Caramel et Vanille, le format de 350 g est parfait pour confectionner deux recettes... incluant même quelques bouchées à la cuillère. Sans gluten, sans produits laitiers et vegan, la purée de dattes, riche en fibres et naturellement sucrée, remplacera à merveille le sucre de vos recettes préférées, transformera vos rôties en boost d'énergie et ajoutera même une touche de douceur à votre café. Bye-bye sucre raffiné, bonjour purée de dattes. Miamski!

Au dîner

Tant qu'il y a de la soupe... En vente chez IGA depuis novembre dernier, la Soupe aux tomates et fenouil signée Josée di Stasio se veut une option de choix pour un dîner santé, rapide et savoureux. Sans agents de conservation, elle est préparée à partir de 13 ingrédients de choix que l'on retrouve dans la plupart de nos frigos. Pour une version plus fancy, on y ajoute un filet de crème, des herbes, des tuiles de parmesan ou encore des croûtons à l'huile d'olive. Seulement 6,99 $ pour un format de 625 ml, parfait pour un dîner en tête à tête préparé en seulement 4 minutes.

#lafourmibionique

www.pureededattes.com www.iga.net • @vivelabouffe •

#igaqc

www.madamelabriski.com @MadameLabriski • #lamadamelabriski

Au souper

Maximum d'énergie, minimum de calories Les boîtes repas livrées à domicile ont la cote. Spécialiste de la mise en forme et de la perte de poids, Jimmy Sévigny propose aussi sa Boîte Santé qui vient justement d'être bonifiée de quatre nouveaux plats: Boulettes suédoises, Hot chicken déconstruit, Porc cacciatore et Lasagne bolognaise. Élaborés par la nutritionniste Stéphanie Ferland et Jean-Philippe Darveau, chef exécutif, ces plats sont offerts en deux formats — Métabolique (300 calories, 28 g de protéines) et Vitalité (400 calories, 37 g de protéines) — selon que l'on vise ou non une perte de poids. On opte pour la boîte de 18 ou de 36 repas, en forfait ou à la carte, livrée à la fréquence de notre choix, sans avoir à repasser une commande. www.boitesante.com •

@BoiteSante •

#boite_sante

Notre coup de coeur...

Dinde général Tao. Délicieux!


www.magazinemieuxetre.ca

13


Vivre vert

MIEUX ÊTRE Trouvailles

PARCE QUE CHAQUE GESTE COMPTE

Soucieuse de réduire leur consommation de plastique et ainsi faire leur part pour la planète, mais ne trouvant pas sur le marché le produit qui leur convenait, Laurie Barrette et Stéphanie Mandréa ont un jour décidé de confectionner un sac à pain réutilisable. Dans le sac était né! Depuis, ce produit fétiche de la jeune entreprise montréalaise fait le bonheur de tous les amateurs de pain... et d'environnement. Lavable à la machine, on l'utilise pour aller à la boulangerie, conserver joliment notre pain sur le comptoir et, une fois roulé, on peut même s'en servir comme corbeille à pain. Fait de coton naturel, il permet au pain de respirer et d'évacuer l'humidité, empêchant du coup la formation de moisissures. Pour du bon pain frais durant plusieurs jours! www.danslesac.co •

@infodanslesac •

JE CHERCHE, JE TROUVE

VOUS VIVRIEZ SANS FRIGO? Qui voudrait se passer de ce précieux électroménager... Dans l'optique toutefois où nous privilégions l'achat local et consommons moins de viande, de poisson et de produits laitiers, reste-t-il bien des aliments devant être conservés au froid? Journaliste spécialisée en écologie, Marie Cochard a décidé de tester la chose. Notre aventure sans frigo... ou presque, c'est donc le résultat de cette expérience unique où elle a expérimenté une foule de trucs et astuces empruntés à d'autres cultures ou à des traditions ancestrales. On y découvre diverses méthodes de conservation des aliments allant de l'entreposage à la stérilisation, en passant par le séchage, l'enfouissement et la fermentation. www.editions-homme.com @editionsdelhomme

14

Avril 2018

Avant de consommer un produit, plusieurs se demandent désormais si l'entreprise qui le fabrique s'affiche comme écoresponsable. Grâce au répertoire lespagesvertes.ca, il est possible de cibler plus de 1 200 organisations de divers secteurs (alimentation, santé, tourisme, habitation, technologie...) répondants toutes à des critères bien précis et reconnues comme étant écoresponsables. Par mots-clés, par catégories ou par régions, on trouve facilement le produit qui nous convient et on fait sa part pour la société et pour l'environnement. www.lespagesvertes.ca @lespagesvertes.ca #lespagesvertes. caquebec

#dans_le_sac

La Maison du gibier, Les viandes Breton, Fantino & Mondello, Yulife et Plein Jus utilisent déjà le procédé HPP.

FINI LE GASPILLAGE!

Projet 9! Non, ce n'est pas une mission de la Nasa! C'est plutôt un mouvement qui prône une nouvelle façon de conserver les aliments grâce à la technologie HPP (Hydro Procédé de Protection) et donc d'éviter le gaspillage alimentaire. Imaginez! Conserver vos aliments frais jusqu'à trois fois plus longtemps... Le concept? L'aliment emballé dans un contenant flexible et hermétique passe dans une enceinte que l'on remplit d'eau et dans laquelle on augmente la pression à un tel point qu'on détruit toute bactérie s'étant formée sur et dans l'aliment en question. Approuvé par Santé Canada, le HPP n'altère en rien la fraîcheur, ni le goût des aliments et en conserve toutes les valeurs nutritives, il élimine même certains additifs et agents de conservation chimiques. Recherchez le petit sceau bleu! www.projet9.info •

@leprojet9


MIEUX ÊTRE Trouvailles

ACTION... CONTRACTION

Jeune entreprise québécoise, Floravi s'est donné comme mission d'élaborer des produits favorisant la santé sexuelle des femmes; des produits de qualité privilégiant le confort. Dans la gamme, on retrouve entre autres les Exerciseurs Kegel à la base destinés à renforcer le plancher pelvien dans le but de prévenir les fuites urinaires à l'effort. Il

À utiliser avec le Lubrifiant intime à base d'eau

www.floravi.com •

Santé

s'agit en fait de quatre petits poids (deux de 30 g, un de 40 g et un de 50 g) en forme de boule de 29 mm, recouverts de silicone ultra soyeux pour en faciliter l'insertion que l'on peut utiliser avec ou sans sangle. Pour un rendement optimal, on les porte deux à la fois, au moins une trentaine de minutes (on peut même les garder plusieurs heures), 4 fois par semaine et on augmente le poids à notre aise.

@FloraviCanada

ADIEU CHOLESTÉROL!

Les maladies cardiaques constituent la deuxième cause de décès au Canada. Cholester-Aid, d’Alterra, est une formule complète qui aide à réduire le cholestérol sans effets secondaires. L'ingrédient principal de Cholester-Aid est la levure de riz rouge qui fournit une source de statines naturelles reconnues pour diminuer le taux de cholestérol. Cholester-Aid contient 12 ingrédients actifs pour la santé cardiovasculaire et du foie. www.herbasante.ca •

@HerbasanteENG

www.magazinemieuxetre.ca

15


MIEUX ÊTRE Entrevue

Par CASSANDRA POIRIER Photos MAXIME DESBIENS

JOSÉE di Stasio En 2002, la première de la populaire émission culinaire À la di Stasio est diffusée sur les ondes de Télé-Québec. «C’était en 2002?», s’étonne Josée. Elle fait rapidement le calcul. «Wow!», s’exclamet-elle. Parce que, quand on aime, on ne compte pas, comme on dit. Pendant toutes ces années, Josée di Stasio a partagé sa passion pour la cuisine et a su piquer l’attention de son public avec son ton, sa chaleur, son grain de sel qui la caractérise toujours aussi bien. Pourtant, Josée di Stasio ne se destinait pas à une carrière devant les caméras. Elle aurait sans doute écrit un livre malgré tout, avoue-t-elle, mais jamais elle n’aurait cru être à la barre de sa propre émission de cuisine. «C’est vraiment un accident de parcours. Un heureux accident qui m’a appris à ne jamais dire jamais, s’exclame-t-elle. Mais faire de la télé, c’était tellement loin de ma personnalité...»

16

Avril 2018

LE BONHEUR est dans l’assiette

Depuis près de 20 ans, elle partage son amour pour les bons produits et sa passion pour une cuisine sans chichi, généreuse et décomplexée. La culture culinaire québécoise ne serait sans doute pas la même sans elle et ses nombreuses recettes que se sont appropriées bien des foyers. Rencontre avec Josée di Stasio.

Josée se laisse entrainer dans cet univers alors qu’elle travaille en tant que styliste culinaire tout en menant de front ses études universitaires en communication. Puis elle touche à la direction artistique aux côtés de Claudette Taillefer. Un environnement derrière les objectifs qui lui sied bien. Mais la vie en aura décidé autrement, à notre plus grand bonheur, et à celui de nos papilles. «Finalement, cela m’a ouvert la porte à tellement de rencontres extraordinaires, tellement de possibilités. C’est une voie que j’ai prise qui a complètement changé ma vie.» LA CUISINE DANS LES GÈNES

Josée di Stasio est née d’une mère québécoise et d’un père italien. Et dans la famille, la cuisine prenait toute son importance au quotidien. «On vivait tous près les uns des autres et la table était le lieu de rassemblement, un prétexte pour tout. Ma grand-mère maternelle recevait ses enfants chaque dimanche et en faisait toujours plus que moins, se remémore Josée. Elle me laissait cuisiner avec elle et je pouvais faire exactement ce que je voulais. Elle me donnait confiance en moi. Elle avait une approche très permissive de la cuisine, peu rigoureuse.» Une cuisine de sentiments que Josée sait transmettre à son tour. «Du côté de mes grands-parents italiens, j’ai hérité de ce côté méditerranéen. Ça s’est inscrit rapidement dans ce que j’aimais,

une palette de saveurs avec beaucoup de légumes, de l’huile d’olive, des bons produits...» Une palette de saveurs. Josée di Stasio répète souvent cette expression, qui rappelle une artiste qui choisit ses couleurs et qui façonne son art. Parce que la cuisine, c’est aussi quelque chose de plastique, de ludique, qui vient chercher une fibre artistique. «Ce que je préférais faire, c’était des choses que l’on pouvait garder, comme les conserves. Ou les desserts, parce qu’on pouvait jouer avec la pâte», explique Josée en murmurant presque, comme pour ne pas déranger ses souvenirs d’enfance.


L’amour des bons produits, de la terre, Josée le cultive dès son plus jeune âge. Ses voyages seront aussi l’occasion d’aller de découvertes en découvertes. Et le marché est le point névralgique de chacune de ses destinations.

www.magazinemieuxetre.ca

17


MIEUX ÊTRE Entrevue

POUR L’AMOUR DES BONS PRODUITS

Pendant toute sa carrière, que ce soit à travers ses émissions à la télé, les quatre livres qu’elle a publiés (À la di Stasio, Pasta et cetera - À la di stasio, Ma cuisine de tous les jours – À la di stasio et Le carnet rouge) ou bien grâce aux différentes collaborations qu’elle a réalisées, Josée di Stasio a toujours fait la part belle aux bons produits. «Ma grand-mère revenait toujours du marché avec un gros morceau de cheddar. On le mangeait avec le pain de fesse, qu’on appelait, qu’elle faisait.» En 1998, Josée di Stasio fait la rencontre de Daniel Pinard sur le plateau de Ciel! Mon Pinard où elle est chroniqueuse. «Daniel avait une superbe conscience sociale. C’est un des premiers qui a conscientisé les gens à privilégier les produits locaux, à les apprécier. Pas dans le sens d’un devoir, mais plus comme une chance.» Alors qu’aujourd’hui, les commerces de proximités se multiplient, à l’époque, on en était encore à leurs balbutiements. «On pouvait compter sur les doigts de deux mains les bouchers, fromagers, boulangers... Mais c’était une ère où on prenait conscience de notre terroir et on le développait. Aujourd’hui, on peut trouver deux boulangers sur la même rue… et des bons!»

UN PLAT RÉCONFORTANT QUE TU AIMES PRÉPARER? Une bonne soupe! C’est une façon pour moi de bien manger et d’utiliser ce qu’il y a dans le frigo. (Pssst: Josée di Stasio prépare un nouveau livre de recettes entièrement dédié aux soupes, disponible dès l’automne prochain.) UN PÉCHÉ MIGNON? Le chocolat… et les chips! Je peux passer à travers le sac. UNE DÉCOUVERTE CULINAIRE? Les bons produits n’ont pas besoin d’être transformés.

18

Avril 2018


«Une palette de saveurs. Josée di Stasio répète souvent cette expression, qui rappelle une artiste qui choisit ses couleurs et qui façonne son art.» UN RITUEL? J’ai plusieurs rituels, mais ils changent et évoluent avec les saisons, avec mes trouvailles. Un bon café le matin, ça part bien la journée. Et un thé l’après-midi. Je trouve intéressant aussi de se créer des rituels en fonction d’où on est rendu dans notre vie.

ont tout quitté et qui sont passés d’architectes à chocolatiers. Je trouve ça très intéressant. Même chose lorsque l’on entre dans le quotidien des chefs et qu’on voit comment ils vivent, leur réalité. Je me trouve tellement chanceuse, c’est énormément d’énergie positive que je reçois.» UNE DIFFÉRENCE DANS L’ASSIETTE

QUELQUES ASTUCES POUR BIEN MANGER? Bien choisir ce avec quoi je vais cuisiner. Se faire une petite mise en place le week-end pour avoir une bonne base. Cela permet ensuite de décliner en plusieurs recettes. Si possible, se faire une petite banque de recettes simples et rapides, sans devoir trop transformer les aliments. Et finalement, avoir sous la main des collations saines, pour les envies de grignoter.

L’amour des bons produits, de la terre, Josée le cultive dès son plus jeune âge. Ses voyages seront aussi l’occasion d’aller de découvertes en découvertes. Et le marché est le point névralgique de chacune de ses destinations. «Je savais toujours où était le marché. J’aimais cette énergie et ce qu’il y avait autour. J’étais également fascinée par ce que les gens achetaient. J’aurais tellement aimé être invité chez eux pour savoir ce qu’ils allaient cuisiner avec ces bons produits…» Mais ce qu’elle ne savait pas, c’est que quelques années plus tard, elle partirait à la rencontre de personnalités inspirantes et qu’elle serait invitée à partager un bout de leur quotidien. Si l’amour de la cuisine n’a pas son pareil pour Josée, elle carbure aussi aux rencontres. «Big time», comme elle dit. «Je ne dissocie pas les deux. La bouffe est un prétexte à des rencontres extraordinaires», affirme-t-elle. Lors de ces deux dernières années, le nouveau format de À la di Stasio II qui met davantage l’accent sur l’art de vivre lui a permis d’aller à la rencontre de nombreuses personnalités plus inspirantes les unes que les autres. «Il y a des gens, par exemple, qui

Tout comme son émission qui a évolué, Josée di Stasio constate que l’assiette des Québécois n’est plus la même qu’il y a 15 ans. «On ne mange plus les mêmes produits. En regardant en arrière, je me dis: oh boy, j’ai proposé ce poisson-là, s’amuse Josée. Je trouve que l’assiette en général se transforme. La viande prend moins de place, il y a plus de légumes…» Le mieux manger est définitivement une tendance de fond que remarque l’animatrice. De nombreuses tendances alimentaires ont fait leur apparition, et les réseaux sociaux ont fait exploser l’offre avec Pinterest, Instagram ou encore Facebook. «À mon avis, on est en train d’apprivoiser tout cela. Il faut aller la chercher la vinaigrette qu’on aime, la protéine végétale qui nous convient et faire un menu à notre mesure. On n’a pas tous les mêmes besoins, mais on est de plus en plus informés. J’ai adoré le titre À la di Stasio, parce que, à un moment donné, tu le fais à TA façon. On est vraiment dans une période où on est en train de s’adapter, de s’approprier et de s’inspirer.» Aller à la rencontre. S’inspirer. Apprendre une astuce, un tour de main. Les partager. Josée di Stasio est une femme de cœur, emplie de générosité, autant dans sa cuisine qu’avec les autres. Une recette gagnante qui en fait une véritable référence du monde culinaire. Et le plus beau dans tout cela, tout comme sa grandmère l’a fait jadis, c’est qu’elle donne cette envie irrépressible de mettre les deux mains dans la pâte, de s’amuser... et de se régaler!

Cassandra Poirier Journaliste

www.magazinemieuxetre.ca

19


5. Besoin de s'accomplir 4. Besoin d'estime

3. Besoin d'appartenance

2. Besoin de sĂŠcuritĂŠ

1. Besoins physiologiques

20

Avril 2018


MIEUX ÊTRE Psycho

Par LISE BOURBEAU

buts L'IMPORTANCE

d’avoir des

Saviez-vous qu’avoir des buts est placé tout en haut de la pyramide des besoins de l’humain? Cette pyramide, ou hiérarchie des besoins, a été créée par le psychologue Abraham Maslow il y a plus de cinquante ans et elle est utilisée par de nombreux psychologues encore aujourd’hui. Dr Maslow ne s’intéressait donc pas seulement à l’aspect psychologique des gens, mais aussi à l’aspect spirituel.

La hiérarchie des besoins est généralement représentée comme une pyramide qui distingue cinq niveaux, de la base au sommet: 1. À la base, les besoins d’ordre physiologiques tels que respirer, boire, manger, se reposer, etc.

2. Ensuite, les besoins de sécurité et de protection tels qu’avoir un toit sur la tête, un revenu qui assure notre lendemain ainsi qu’une stabilité psychologique. 3. Puis viennent les besoins d’appartenance – plus d’ordre social – tels que faire partie d’une famille, d’un groupe, d’une tribu, avoir un conjoint, se sentir aimé. 4. Ensuite arrivent les besoins d’estime de soi qui remplissent nos besoins psychologiques, tels qu’être bien avec soi-même, se faire des compliments, pouvoir se regarder dans le miroir le matin, se respecter. 5. Enfin, apparaissent au sommet de la ­hiérarchie les besoins d’autoaccomplissement ou d'autoactualisation, tels que se réaliser soi-même à travers une œuvre, un engagement, un projet qui remplissent nos besoins spirituels.

Comme vous voyez, ce psychologue a très bien discerné les besoins selon une hiérarchie. Il précise qu’il est impossible de s’engager dans une démarche de développement personnel si nos besoins de base (les 2 premiers niveaux) ne sont pas comblés. Dr Maslow a reconnu que lorsque les besoins élémentaires (­physiologiques et de sécurité) sont satisfaits, la personne cherche alors à satisfaire les besoins d’ordre supérieur de façon à se réaliser à travers une œuvre, un projet, enfin tout ce qui peut être motivant pour elle.

«Il est impossible de s’engager dans une démarche de développement personnel si nos besoins de base ne sont pas comblés.»

www.magazinemieuxetre.ca

21


MIEUX ÊTRE Psycho

ET VOUS? QUELS SONT VOS BUTS?

Si je vous donnais trois minutes pour écrire vos buts à court terme (d’ici un an), à moyen terme (d’ici 5 ans) et à long terme (plus tard dans votre vie), en seriez-vous capable? Demandons-nous d’abord ce qu’est un but. C’est un objectif que l’on se propose d’atteindre, auquel on tente de parvenir. C’est quelque chose de concret, de mesurable, de vérifiable et d’atteignable. Un but est du domaine matériel – AVOIR et FAIRE. Il doit nous aider au plan spirituel, c’est-àdire répondre à un besoin de notre ÊTRE, de notre âme, par exemple être bien, être heureux, être créatif, être énergisé, etc. Quel que soit le but qui vous habite aujourd’hui, est-ce que l’idée de l’atteindre un jour vous enthousiasme? Les buts à court terme peuvent être: un voyage, apprendre une langue, obtenir un diplôme, atteindre un poids confortable pour votre corps, changer votre mobilier de salon, mettre de l’ordre dans vos papiers, etc. Ce qui est important, c’est de demeurer en contact avec le bonheur que vous vivrez au moment d’atteindre votre but. Pour y arriver, je vous recommande fortement de planifier à quel moment vous croyez pouvoir y arriver.

Se donner des buts Aide-mémoire

1. Commencez par écrire un but à court terme (d’ici un an). 2. Notez bien ce que vous voulez AVOIR ou FAIRE.

22

Avril 2018

FAIRE FI DES IMPRÉVUS

Étant une personne qui a toujours eu de nombreux buts dans ma vie, je vous conseille cependant d’être réaliste. Une fois que vous avez décidé quand vous aimeriez que votre but soit réalisé, prenez le temps de bien vérifier quelles sont les différentes étapes et notez précisément dans votre agenda quand vous croyez pouvoir les atteindre. Il est aussi important de ne pas planifier le tout de façon trop serrée, car vous savez comme moi qu’il arrive fréquemment des imprévus dans la vie. Il se peut donc que vous deviez repousser certaines dates. Surtout, ne vous en voulez pas, ne vous sentez pas coupable et continuez à visualiser comment vous vous sentirez au moment où ce but sera atteint. Le plus important n’est pas nécessairement d’avoir atteint votre but, mais surtout le bonheur de vous dépasser, d’apprendre de nouvelles choses, de découvrir de nouveaux talents tout au long du processus.

3. Maintenant, trouvez ce que l’atteinte de ce but vous aidera à ÊTRE. 4. Ressentez à l’intérieur de vous si le tout vous enthousiasme.

Prenons l’exemple d’une personne qui part de Paris en voiture pour se rendre à Rome. Elle se fixe un itinéraire, ainsi que les arrêts qu’elle veut faire et le moment où elle veut arriver à Rome. Il est fort probable qu’il y ait des ralentissements pour diverses raisons. Si cette personne s’en veut ou en veut aux causes des ralentissements et qu’elle est de mauvaise humeur pendant le trajet, son voyage sera très désagréable. Pourquoi ne pas profiter des changements en cours de route pour découvrir des choses non planifiées? Le bonheur anticipé durerait beaucoup plus longtemps ainsi.

5. À quelle date voulezvous atteindre ce but? 6. Notez dans votre agenda les différentes étapes pour y arriver et les dates reliées pour chacune. 7. Vérifiez en cours de route si cet objectif vous stimule toujours autant.

Il est aussi possible de changer vos objectifs en cours de route. Il peut se manifester des situations ou des personnes vous aident à découvrir qu’un autre but répondrait davantage à vos besoins.

Si vous voulez, refaites la même chose pour un but à moyen terme (d’ici 5 ans) et ensuite à long terme (plus tard dans votre vie).

Lise Bourbeau École Écoute Ton Corps Fondatrice et auteure de 25 livres www.ecoutetoncorps.com @ecoutetoncorps

«Un but est du domaine matériel – AVOIR et FAIRE. Il doit nous aider au plan spirituel, c’està-dire répondre à un besoin de notre ÊTRE.»

Peu importe, ce que vous voulez, l’important, c’est de toujours avoir quelque chose qui vous motive dans la vie. Cela vous aidera à vivre une vie beaucoup plus excitante, plus intéressante et surtout à devenir créatifs, à vous dépasser pour finalement vous sentir très fier de vous-même. Voilà ce qu’est l’autoaccomplissement ou l’autoactualisation.

+

Voyagez avec Lise Bourbeau en octobre prochain. Elle animera l’atelier Renaissance lors d’une croisière sur le Nil en Égypte. Visitez le site web pour plus d’information.


MIEUX PENSER Réflexion

Créer pour se sentir EN VIE

Créer est un besoin fondamental de l’être humain et une fonction naturelle chez lui. C’est donc dire que, sans la satisfaction de ce besoin, une partie de notre être meurt en nous. Créer, c’est donner existence à quelque chose de nouveau. Et pour que créer soit un acte réellement nourrissant pour soi, nos créations doivent donner naissance à quelque chose qui part de nous-mêmes, de notre identité. Créer à partir de qui on est, c’est aussi laisser notre trace dans notre monde.

Les

enfants créent spontanément, ils ont naturellement le réflexe de créer. Ils découvrent à partir de leurs créations, ils apprennent à partir de celles-ci, ils comprennent le monde avec elles. Ils s’expriment aussi à travers elles. Rares sont les enfants qui ne sont pas inspirés soit par une feuille et des crayons de couleur ou par une boîte de blocs ou, plus vieux, par une fête à organiser, un style vestimentaire à parfaire ou une recherche à effectuer. La spontanéité qui caractérise les enfants et l’encouragement qu’ils reçoivent à laisser exprimer leur pulsion ludique et créative font d’eux des créateurs à temps presque plein. Nous avons tous été enfants, que s’est-il donc passé pour qu’on arrête de créer? C’est malheureusement les jugements reçus, les expériences d’humiliation, de moquerie ou de dévalorisation de ce que nous sommes et de ce que nous faisons ou créons, qui font qu’au fil du temps, notre pulsion créatrice s’affaiblit pour aller, pour certains, jusqu’à s’éteindre complètement. Le manque d’estime de soi et le manque de confiance en soi s’installent, puis augmentent, au point de nous éloigner de ce qui nous fait vibrer.

24

Avril 2018

MON HISTOIRE AVEC LE CHANT

Ma mère chantait de l’opéra dans la maison quand j’étais jeune. Sa voix puissante, libre, et la joie qu’elle semait autour quand elle chantait m’ont inspirée. Dans ma chambre, devant mon miroir, je chantais du René Simard autant que des extraits de Carmen de Bizet. J’aimais découvrir ma voix et en améliorer l’amplitude. Un jour, en revenant de l’école avec mes amis, nous chantions tous en chœur. J’étais heureuse, car j’aimais chanter. Puis, un garçon de la bande s’est mis à rire du trémolo que je mettais dans ma voix. Je me suis sentie humiliée devant tous mes amis. Pendant des années, j’ai arrêté


Par MARIE PORTELANCE

«Nous avons tous été enfants, que s’est-il donc passé pour qu’on arrête de créer?» L’INFLUENCE DE L’ENTOURAGE

Pour être aimé, accepté et reconnu de nos parents, de nos amis, de nos enseignants, nous développons un faux soi, une image de ce que nous croyons devoir être pour ne pas être rejeté ou jugé et nous perdons le contact avec notre identité, notre soi réel, notre unicité et donc avec une partie de notre élan créateur et de ce qu’on a d’unique à communiquer. Quand nous sommes enfants et adolescents, nous sommes inconscients de ce phénomène qui s’opère à notre insu. De plus, nous composons avec les valeurs de nos éducateurs, les marques de leur histoire de vie, leurs qualités, leurs forces et leurs faiblesses, leurs peurs. Parfois, nous n’arrivons pas à choisir de nous épanouir et de nous accomplir à travers le domaine qui nous attire et nous ressemble vraiment, comme ce fut le cas pour Michelle...

net de chanter devant des gens autres que ma famille immédiate. Ce n’est qu’au milieu de mon secondaire, dans un cours de musique, lors d’un rassemblement avec l’enseignante après la classe, que j’ai osé discrètement rechanter avec trémolo. Le sourire doux de cette enseignante quand elle s’est retournée, surprise, vers moi pour me complimenter sur ma voix, reste inoubliable. Cette femme ignore combien, par ce geste et ces quelques mots, elle a mis de la valeur là où j’avais été ridiculisée, transformant ainsi ma propre image de moi-même face au chant et débloquant ma spontanéité et par le fait même ma créativité.

J’ai rencontré Michelle, en tant que thérapeute, lors de séances de relation d’aide; elle était en arrêt de travail. Architecte, très bien soutenue à la maison, sans problèmes financiers, heureuse dans son couple et avec ses deux filles, Michelle avait soudainement ressenti qu’elle ne pouvait plus rien donner d’elle à l’entreprise où elle travaillait depuis des années. Les séances de relation d’aide qu’elle a entreprises avec moi l’ont amenée à prendre conscience qu’elle n’avait jamais voulu être architecte. Sa passion était pour les arts de la scène. Jeune, elle avait toujours excellé en théâtre et aurait voulu devenir comédienne. Elle avait même fait ses auditions dans les meilleures écoles et avait été acceptée dans l’une d’entre elles. Ses parents, jugeant son choix insensé et sans avenir, lui avaient interdit l’accès à cette école et avaient annulé l’inscription de leur fille. Michelle avait donc rabattu son choix sur l’architecture et avait fini par se convaincre que ses parents avaient eu raison, considérant cette voie comme un bon compromis, puisqu’elle pouvait créer dans ce domaine. La suite de son histoire démontre bien combien l’élan créateur doit partir du cœur et non de la raison, sans quoi l’individu reste avec un sentiment de vide intérieur, puisqu’il ne crée pas véritablement à partir de son identité. Heureusement, le mal-être de Michelle a été son signal pour lui rappeler qui elle est. À la fin de nos rencontres, elle était en train d’actualiser un projet d’écriture tout à fait original qui la passionnait et qui lui ressemblait exactement.

www.magazinemieuxetre.ca

25


MIEUX PENSER Réflexion

Si 

vous voulez reprendre contact avec votre source créatrice, vous devez d’abord vous brancher sur votre intérieur, sur ce qui vous compose: vos émotions, vos élans, vos goûts, vos sensations, vos expériences, vos passions, vos visions de la vie et de vos relations, vos besoins, vos limites... Vous devez savoir qui vous êtes pour accéder à votre élan créateur. Et vous avez le devoir de choisir de vous entourer de personnes qui croient en vous. Car le regard que les autres portent sur vous a une influence énorme sur le déploiement ou le refoulement de votre potentiel créateur. Ce dernier peut difficilement se libérer si vous vivez dans un environnement de jugements, de culpabilisations, de mépris, de dévalorisations. Entourez-vous de personnes qui aiment ce que vous êtes, qui vous acceptent, qui admirent certains aspects de vous, qui vous valorisent et qui vous le disent.

LA CRÉATIVITÉ N’EST PAS RÉSERVÉE AUX ARTISTES!

Il y a un mythe qui circule autour de la créativité selon lequel seuls les artistes sont des créateurs. Si toutes les formes d’art (danse, théâtre, peinture, sculpture, dessin, chanson, poésie, etc.) sont effectivement des façons d’exprimer une partie de soi et de donner existence à quelque chose de nouveau, la créativité peut s’exprimer de bien d’autres façons dépendamment des intérêts de chaque personne. Aussi, des individus plus manuels exprimeront leur créativité à travers la couture, l’ébénisterie, la conception d’aménagement paysager, la coiffure, la cuisine, la construction, etc. D’autres, plus à l’aise avec l’aspect rationnel, exprimeront leur créativité dans la conceptualisation de logiciels par exemple ou dans l’élaboration d’une recherche, la mise en place de grilles organisationnelles dans leur milieu de travail ou dans leur famille, dans l’organisation de projets, etc.

26

Avril 2018

«Si vous voulez reprendre contact avec votre source créatrice, vous devez d’abord vous brancher sur votre intérieur, sur ce qui vous compose.» Il est donc essentiel d’explorer plusieurs possibilités de création, de toucher à diverses activités susceptibles d’éveiller votre intérêt, pour savoir ce qui vous passionne ou ce qui vous ressemble. Vous n’en ferez peut-être pas un métier, mais vous pourrez insérer des projets ou des loisirs dans votre emploi du temps qui vous donneront de la joie de vivre, un sentiment d’exister, de vous réaliser et qui, au bout du compte, augmenteront votre estime de vous-même. Et surtout, n’attendez pas d’avoir le temps ou l’inspiration. Vous risquez d’attendre toute votre vie.


METTRE LA CRÉATIVITÉ AU CŒUR DE VOTRE VIE!

Évitez les excuses du genre «Je n’ai pas le temps». Si vous attendez que le temps se libère de lui-même, vous n’en aurez jamais. C’est vous qui devez libérer le temps. Priorisez ce qui est prioritaire. Demandez-vous, par exemple, si les émissions de télévision que vous regardez ou vos échanges sur Facebook sont plus importants ou pas que vos projets de création. N’espérez pas que les conditions extérieures se placent par magie, placez-les vous-mêmes.

«Où est passé tout ce monde qui avait quelque chose à raconter» — Serge Fiori

Prenez du temps pour vous intérioriser chaque jour. Souvenez-vous que la créativité prend sa source dans qui vous êtes vraiment. Vous devez nécessairement être en contact avec vous-même pour avoir accès à votre richesse intérieure. Il n’est pas nécessaire que ce soit long à chaque fois. La régularité est plus bénéfique que la longueur. Et trouvez votre moyen privilégié pour ces rencontres avec vousmêmes: méditation, marche en nature, écriture automatique au lever… Ces rendez-vous avec vous-même, au fil de temps, vous permettront de vous unir à l’élan créateur qui est déjà là en vous et qui n’attend que d’être actualisé.

Créer et laisser SA TRACE

N’attendez pas l’inspiration avant de commencer. Il est vrai qu’audelà de nos talents, une grande part de nos créations vient de notre irrationnel, de notre intuition, de notre inspiration. Mais toutes ces facultés de l’humain doivent être activées puis écoutées, et ensuite peaufinées. L’inspiration vient rarement du ciel sans qu’on soit prêt à l’accueillir, sans qu’on ait mis la table, sans qu’on ait commencé le travail. Chaque fois que j’ai un texte à écrire, je suis surprise de voir combien c’est au moment où je commence à taper sur les touches de mon ordinateur que mon inspiration prend de l’ampleur. J’écris, j’efface, j’écris, j’écris, j’efface, je doute, mais je continue. J’efface beaucoup plus que j’écris et je continue, encore. En fait, ce que je porte à l’intérieur de moi cherche son chemin pour s’exprimer et c’est dans le travail, dans l’essaierreur, dans l’improvisation qu’il le trouve. Quand l’intuition s’unit à la persévérance dans l’action, on entre en contact avec notre soi, avec quelque chose en nous. Mais étrangement, en même temps, on s’efface pour s’unir à plus large que nous et à ce qui nous relie à tous les êtres humains. Et c’est de là qu’émerge une création inspirée. Comme Serge Fiori l’explique en parlant de son processus de création, dans sa bibliographie écrite par Louise Thériault, la création demande d’être totalement présente et en même temps, de «S’enlever du chemin».

Créer, c’est d’abord exister. Puis, c’est communiquer avec les autres, les atteindre, les nourrir humblement, mais nécessairement de ce que nous sommes; car ce que nous sommes les rejoint dans ce qu’ils sont. C’est pourquoi il est viscéral de nous réserver un espace de création dans notre vie. Cela ne fait rien de moins que de contribuer intensément à donner un sens à la vie. Que vous soyez des artistes, des manuels ou des intellectuels, il est précieux de garder votre source créatrice en plein mouvement, de donner libre cours à votre créativité telle qu’elle se présente puisque c’est, entre autres à travers elle, que vous vous sentirez pleinement en vie et que vous laisserez simplement votre trace dans le monde.

Marie Portelance TRA, Thérapeute en relation d'aide par l'ANDC Directrice du Centre de relation d'aide de Montréal (CRAM) www.cramformation.com @CRAM.EIF

www.magazinemieuxetre.ca

27


APPRENDS LA

LIBERTÉ D’ÊTRE Inscrivez-vous à la formation en relation d’aide par l’ANDCMD de Colette Portelance. |

3 ans de formation à temps partiel (1250 heures)

|

Formation reconnue, déductible d’impôts

|

Donne accès à une Association professionnelle (CITRAC)

|

Accès exclusif au titre de TRA, Thérapeute en relation d’aideMD

|

Les TRA(MD) pratiquent en conformité avec la Loi 21

Montréal | Gatineau | Québec | Paris


Choisissez la plus importante école au Québec depuis plus de 30 ans. Séances d’information de 18h à 20h

Marie Portelance, directrice | Colette Portelance, cofondatice

|

Gatineau : 20 mars et 7 mai

|

Montréal : 26 mars et 23 mai

|

Québec : 27 mars et 30 mai

|

Vaudreuil : 9 mai

INFORMATION ET INSCRIPTION 1-877-598-7758 | CRAMformation.com


MIEUX PENSER Boîte à outils

Par ANTOINETTE LAYOUN

Vivre en

COHÉRENCE avec soi et la vie

Les

situations que la vie nous présente sont souvent des opportunités de faire un choix en lien avec notre vision et notre attitude. Dans mon dernier article Changer de conscience, changer de vie, je vous ai introduit à des étapes simples qui vous permettent, tout en étant dans l’action du quotidien, de rester dans la présence, la conscience et de choisir. Même avec les meilleures intentions, nous avons tendance à avoir cette perception que nous sommes «victimes» des situations et de la vie. À d’autres moments, peut surgir un sentiment que quelqu’un ou quelque chose est contre nous à la limite, comme si l’Univers lui-même n’était pas de notre côté.

Il est facile de se laisser prendre dans le tourbillon de la vie. Nous devenons alors déconnectés de notre source avec la sensation de manque, de subsistance et de vide. Nous commençons à nous sentir seuls et inutiles. En vérité, nous ne sommes jamais seuls, nous avons accès à une source nourrissante infinie et nous avons une grande signification au sein de l’Univers et de la vie. À tout moment, l’Univers est prêt à communier avec nous et à nous assister dans notre but de vie et nos tâches quotidiennes. Mais êtes-vous prêt à lui dire «oui»?

L’EXEMPLE DE JOAN ET NICOLE

Joan et Nicole ont eu toutes les deux l’opportunité d’aller en Afrique dans des zones éloignées pour développer le marché de la chaussure. Voilà la réaction de chacune en arrivant sur place: Joan contacte sa compagnie en leur disant qu’il n’y a rien à faire ici. Personne ne porte de chaussures. Par la suite, elle est déçue et elle se dit que sa compagnie lui a fait perdre son temps et son énergie. Qu’elle n’est pas chanceuse et que l’Univers est toujours contre elle. Nicole contacte sa compagnie avec un grand enthousiasme. Personne ici ne porte de souliers! Elle leur demande d’envoyer de l’inventaire, car il y a une grande opportunité! À la fin de sa journée, elle rend grâce à cette compagnie qui lui offre des possibilités merveilleuses et elle se sent bénie que l’Univers travaille avec elle. En lisant l’exemple ci-dessus, vous identifiez-vous à Joan ou à Nicole? Joan opère bien sûr à partir de la mentalité de la victime qui est profondément enracinée dans son subconscient. Elle se sent non seulement mal, mais renforce le même modèle, comme dans cet exemple, et maintient son énergie et son taux vibratoire à des niveaux très bas. Dans d’autres mots, elle dit «non» à l’Univers et la vie. Tandis que Nicole a la mentalité de l’abondance! Elle dit «oui», dans le sens où la vie et l’Univers sont là pour la soutenir. Elle se sent enthousiaste et a un regard plein de gratitude et d’émerveillement. Nous souhaitons tous avoir totalement une attitude comme Nicole, mais nous devons admettre que nous pouvons avoir parfois, pour ne pas dire souvent, une attitude comme Joan. Mais d’où vient cette attitude?

«Prendre des moments quotidiennement et régulièrement pour s’écouter, se voir et s’accompagner dans ses états intérieurs et ses situations de vie permet de sortir de la survie et d’être dans la vie.» 30

Avril 2018


Dites

«OUI» à l’Univers www.magazinemieuxetre.ca

31


MIEUX PENSER Boîte à outils

LES BLOCAGES ET LES SCHÉMAS INCONSCIENTS

Nous portons tous des croyances et des schémas limitatifs dans notre subconscient (sous la conscience). D’ailleurs, à chaque instant, nous ne sommes conscients que d’une infime partie de nous-mêmes. La majorité de ce que nous sommes (nos registres et nos mémoires) nous est inaccessible. Tel un iceberg, seulement 10 % de nous-mêmes sont visibles (conscient), tandis que l’autre 90 % est caché sous l’eau (préconscient et inconscient). À moins que nous ne prenions conscience de nos schémas limitatifs, que nous les apprivoisions et les transformions, ils dirigent littéralement le spectacle de notre vie! Si vous pensez que vous êtes une victime, vous attirerez des personnes et des circonstances qui vous garderont en mode victime. Et si vous avez la chance d’avoir des gens, dans votre vie, qui ne vous traitent pas de cette façon, vous créerez des situations dans cette relation pour vous assurer qu’ils le feront ou pour vous assurer de vous sentir victime... inconsciemment bien sûr! Le monde et nos expériences sont filtrés à travers nos propres perceptions et nos croyances subconscientes. Mettez deux personnes dans la même situation, comme Joan et Nicole, et nous pouvons être certains que celle qui porte le modèle victime se sentira victime.

« TOUT

ce que nous rencontrons EST notre

VIE

32

Avril 2018


«Si vous pensez que vous êtes une victime, vous attirerez des personnes et des circonstances qui vous garderont en mode victime.» ÊTRE EN COHÉRENCE AVEC SOI ET LA VIE

La différence entre la survie et la vie c’est que, dans le premier cas, je n’ai pas le choix, et dans le deuxième, j’ai le choix. Prendre des moments quotidiennement et régulièrement pour s’écouter, se voir et s’accompagner dans ses états intérieurs et ses situations de vie permet de sortir de la survie et d’être dans la vie. De cette façon, je peux choisir d’être en cohérence avec tout ce que je suis, dont la réalité de ma vie. Je vous propose ici un exercice qui vous permettra de faire un retour sur vous et identifier certaines croyances limitatives qui peuvent entretenir l’incohérence et la survie. Ces croyances seront des pistes importantes pour vous aider à voir le programme et le film qui tournent et créent le spectacle de votre vie. La bonne nouvelle est que vous pouvez transformer ces schémas et rétablir la cohérence avec votre vérité libératrice. 1. Trouvez dix à quinze minutes pour être seul. Prenez trois profondes respirations lentes et détendez-vous. Réfléchissez à l’idée que vous êtes le créateur de votre univers et que tout ce que vous vivez dans votre vie vous a été apporté. Notez toutes vos pensées et émotions qui surgissent lorsque vous essayez d’accepter cela. Ne pas censurer ou omettre toute pensée ou tout sentiment. 2. Jetez un coup d’œil sur la liste et, pour tous les éléments négatifs qui se présentent, mettez au défi cette pensée, cette croyance ou cette émotion. Est-ce la vérité absolue? Existe-t-il d’autres possibilités?

Par exemple, en pensant que vous avez tout créé dans votre vie, vous pouvez avoir une pensée ressemblant à ceci: «Je n’ai pas les bonnes opportunités, je ne côtoie pas les bonnes personnes ou je ne suis pas dans le bon environnement. C’est pour ces raisons que je vis des choses hors de mon contrôle! Ils en sont la cause, je ne crée pas ça.» Lancez au défi maintenant cette pensée: «Est-ce vrai que toutes les opportunités sont contre moi? Est-il possible que parfois j’agisse déjà en réaction? Est-il possible que quelque chose en moi affecte les opportunités et les comportements des personnes autour de moi? Est-ce que cela signifie que ce que je suis en train de créer dépend du comportement des gens?» 3. Examinez le schéma de croyances inconscientes que vous tenez et qui a provoqué votre pensée initiale. Dans l’exemple ci-dessus, il devient clair qu’en pensant que les autres sont les auteurs de nos malheurs, nous sommes victimes de la vie. C’est une croyance limitative qui a été apprise dès notre tout jeune âge même si nous n’en sommes pas conscients. Faites une liste de toutes les croyances limitatives que vous pouvez découvrir sur vous-même. Regardez très attentivement comment vous réagissez aux situations, les mots que vous employez avec les autres. Ainsi que votre bavardage négatif intérieur et extérieur.

TRANSFORMEZ LES CROYANCES LIMITATIVES EN VÉRITÉS LIBÉRATRICES

La chose la plus difficile lorsque l’on dit «oui» à l’Univers est que cela signifie accepter tout ce que la vie met devant nous. Oui, tout! La plupart d’entre nous ont tendance à dire «oui» aux choses que nous connaissons ou faisons par habitude ou familiarité. Et nous avons tendance à passer nos journées à dire «non» aux choses que nous n’aimons pas, soit en les jugeant ou en les fuyant. Et pourtant, tout ce que nous rencontrons EST notre vie.

«C’est seulement en reconnaissant l’existence de ce qui ne fonctionne pas pour nous que nous avons des informations importantes sur nous et nous pouvons commencer le processus de changement.» Nous portons la peur que si nous disons «oui» aux choses que nous n’aimons pas, nous serons coincés avec celles-ci pour toujours. Mais dans la réalité, c’est seulement en reconnaissant l’existence de ce qui ne fonctionne pas pour nous que nous avons des informations importantes sur nous et nous pouvons commencer le processus de changement. Donc, dire «oui» ne signifie pas accepter aveuglément des choses qui ne fonctionnent pas pour nous et les subir. Cela signifie ouvrir un dialogue, un échange avec l’Univers et la vie, et commencer la conversation avec un mot très puissant «OUI».

www.magazinemieuxetre.ca

33


MIEUX PENSER Boîte à outils

Croyances limitatives QUELQUES EXEMPLES

Quelques croyances limitatives sont communes à bien des gens. En voici quelques-unes. J’en ai combiné certaines qui peuvent s’entrecroiser pour vous aider à les mettre en perspective. Elles peuvent vous aider à découvrir les vôtres. Je vous présente également une possibilité de vérité libératrice pour chacune. Pour transformer les croyances ou le dialogue destructeur, vous pouvez les répéter comme une cassette. Il est important que les mots soient les vôtres. Même si au début ce n’est pas confortable, rappelez-vous que c’est simplement parce que vous êtes en train de changer de film... et de cassette. Avec ces vérités libératrices, nous disons «oui» à l’Univers! De cette façon, nous entrons dans un état de confiance. Quelle que soit notre situation, nous pouvons travailler avec elle. Nous exprimons notre confiance en nous-mêmes et en l’Univers, et nous exprimons également une volonté d’apprendre de tout ce qui nous arrive, plutôt que de courir et de nous cacher lorsque nous n’aimons pas ce que nous voyons. La question que nous pourrions nous poser est de savoir ce qu’il nous faudra pour arriver à dire «oui».

Vérité libératrice

Je ne suis pas assez bon. Je ne suis pas assez intelligent. Je ne fais jamais rien de correct.

Je me vois dans tout ce que je suis. Je mets en œuvre mes forces pour soutenir mes difficultés. J’avance et je me crée. Je reconnais mes pas, même si parfois le doute surgit.

Je suis une victime. La vie est dure.

Chaque jour, j’ai de nouvelles opportunités et les ressources nécessaires pour me mettre en action. Je vis dans l’abondance et la joie. La vie m’apporte tout ce dont j’ai besoin. Je suis béni.

Je ne mérite pas le bonheur.

Je m’ouvre à recevoir. La vie m’aime et j’aime la vie.

Je mérite d’être puni quand je fais quelque chose de mal.

Je suis mon meilleur ami et je me soutiens dans les hauts et les bas. La vie est avec moi et les expériences m’enrichissent.

Je dois être parfait pour être aimé.

Je suis digne d’amour. Je m’aime un peu plus chaque jour en respectant mes limites et me reconnaissant dans tout ce que je suis.

Antoinette Layoun www.antoinettelayoun.org • www.antoinettelayoun.com @universiteantoinettelayoun Conférencière, auteure du best-seller Les dix clés de l’amour et fondatrice de Universcité Antoinette Layoun, elle est thérapeute spécialisée, yogacharya (maître en yoga) et Lauréate du Prix du Public pour la Paix. Formatrice certifiée de l’institut HeartMath®.

34

Avril 2018

+

VIVRE EN COHÉRENCE ET AGIR AVEC L’UNIVERS

La première étape pour dire «oui» est de réaliser qu’à la fin, c’est tellement plus facile que la résistance du «non». Une fois que nous comprenons cela, nous pouvons commencer à examiner les moments où nous résistons à ce qui se passe, et expérimenter parfois de dire «oui» à la place du «non». Cela peut être effrayant au début, et même douloureux à certains moments! Mais si nous continuons à dire «oui» à chaque instant, à travers le processus, nous découvrirons la joie d’être dans une conversation positive avec une force beaucoup plus grande que nous. Peu importe où vous en êtes dans votre état d’être ou votre réalité de vie, vous pouvez vous reconnecter à cette source, expérimenter l’amour et la lumière de l’Univers. Ouvrez vos yeux et votre cœur et voyez l’émerveillement et l’abondance autour de vous. Dès que vous choisissez de dire «oui» à l’Univers, c’est une célébration de la communication entre votre Être et celui-ci. C’est être en cohérence avec votre source, la vie et l’Univers, en choisissant d’être libre. C’est une fête, car dès que vous ouvrez votre cœur à cette communion, des choses incroyables commencent à se produire. À partir du moment où vous décidez de vous ouvrir et de dire «oui» à l’Univers, vous choisissez de tourner votre énergie vers ce qui compte le plus, votre âme se réjouit et l’énergie d’amour coule de source et guérit vos limitations. Ainsi, vous avez accès à votre source et vos ressources. L’Univers est à votre écoute… dites «oui»!

Participez à ma Retraite Shanti du 27 au 29 avril 2018 sous la thématique Être en cohérence avec soi et la vie. Cette retraite est une invitation à vous connecter profondément à vous-même, aux autres et même à la vie! www.antoinettelayoun.com/retraites-shanti/ Inscrivez-vous à notre infolettre, recevez votre livre gratuit tout en restant branchés sur des infos et événements uniques. • Conférences, cours et ateliers; • Retraite Shanti; • Yoga Chi et méditation;

• Consultations privées; • Voyages, découvertes et mieux-être.


36

Avril 2018


MIEUX S'INSPIRER Réflexion

Par IMANE LAHLOU

Nourrir NOS SENS ET NOTRE ESSENCE

DE LA SURVIE À LA VIE

Pour la plupart d’entre nous, le verbe «nourrir» évoque une alimentation saine et colorée. S’il est vrai que le contenu de notre assiette détermine dans une large mesure notre capital santé, nous sommes de plus en plus conscients que les émotions, les pensées, les croyances, l’environnement et notre mode de vie sont également des paramètres importants à considérer lorsqu’il s’agit d’équilibre physiologique et de quiétude intérieure. Ils s’unissent à l’alimentation pour nourrir nos sens et notre essence.

Imaginez un arbre radieux d’un vert lumineux. Il interpelle votre regard; vous ralentissez et vous observez sa forme et ses couleurs; son énergie vous enveloppe d’une présence réconfortante et énergisante. Cet arbre inspire l’enracinement, la force et le rayonnement. Un peu plus loin dans la forêt, vous croisez un arbre terne et éteint. Cet arbre est en vie, mais il n’est pas vivant. Il est en survie. De nombreuses personnes sont en vie, mais en réalité elles sont en survie. L’essentiel de leur énergie est consacré à surmonter la fatigue, les malaises physiques et les insécurités qui relèvent souvent des blessures du passé et de l’anticipation du futur. S’il est vrai que la compréhension de notre histoire est nécessaire à la connaissance de soi, il est aussi important de dévoiler notre essence pour découvrir et nourrir le sens de notre vie. Pour cela, il est essentiel d’être présent à notre ressenti et d’être à l’écoute des besoins du corps et de l’être. Lorsqu’on n’a

«De nombreuses personnes sont en vie, mais en réalité elles sont en survie. L’essentiel de leur énergie est consacré à surmonter la fatigue, les malaises physiques et les insécurités qui relèvent souvent des blessures du passé et de l’anticipation du futur.»

pas faim et qu’on ouvre nonchalamment le paquet de chips ou de biscuits, on n’est pas réellement présent à ce qui nous habite profondément. On choisit d’ignorer une partie de notre être en mangeant. Avant d’ouvrir le paquet, on peut simplement ralentir et être à l’écoute des véritables raisons qui stimulent cette pulsion. Pourquoi? Pour sortir du pilote automatique et permettre aux émotions d’émerger. Dévoiler notre ressenti permet d’entrer en contact avec ce vide intérieur qui paraît parfois insatiable. Comment pourrait-il se remplir de chips ou de biscuits alors que ce vide aspire à l’amour, à la joie et à la reconnaissance de soi? DU VIDE À LA PLÉNITUDE

C’est un pur délice pour le corps physique de se nourrir en savourant les aliments. Prendre le temps de déposer amoureusement le carré de chocolat dans notre bouche; le laisser fondre en étant présent et disponible pour accueillir la symphonie qu’il réveille au contact de nos papilles gustatives et de notre corps. Même s’il est grandiose et intense, le plaisir demeure une sensation éphémère. Il est certain que lorsque le carré de chocolat n’est plus dans la bouche, nous avons besoin d’un deuxième morceau. Lorsque nous ne sommes pas les artisans des valeurs qui tissent le sens de notre vie, nous répétons l’expérience en espérant ressentir encore plus de plaisir. Nous ressentons un malaise, mais nous poursuivons l’expérience en espérant apaiser la sensation de vide qui nous habite. Le plaisir implique le désir. Un désir inassouvi implique le manque. Le manque

www.magazinemieuxetre.ca

37


MIEUX S'INSPIRER Réflexion

implique la frustration. La frustration implique le besoin. Lorsque vous mangez sans faim, vous êtes-vous déjà demandé si votre besoin réel était les chips ou le chocolat? Y a-t-il dans votre vie des besoins ou des désirs inassouvis? Nourrissez-vous vos rêves, vos passions et vos talents? Si au cours de votre journée, vous accomplissez des tâches sans ressentir de la satisfaction et de la joie, vous allez vous sentir vide et inutile. Par ailleurs, est-il possible que vous confondiez le plaisir et la joie? La joie est à mon sens une expression de l’amour présent au plus profond de chacun d’entre nous. La joie est un état d’effervescence qui nous enveloppe d’une énergie de plénitude et de paix. Le plaisir implique une stimulation extérieure alors que la joie émane de notre être intérieur.

Le plaisir implique le désir. Un désir inassouvi implique le manque. Le manque implique la frustration. En espérant ressentir de la joie, nous cumulons parfois les plaisirs ou nous multiplions les expériences qui nous procurent de la reconnaissance et de l’approbation. Le plaisir, en carence comme en excès, crée des déséquilibres et nourrit cet état de manque. Que ce soit la nourriture ou toute autre expérience procurant du plaisir (alcool, cigarette, drogue, réseaux sociaux, etc.), elles ne font qu’inhiber momentanément les émotions, la douleur et la souffrance et nous éloignent encore plus de notre essence. Le vide semble encore plus grand et nous répétons les expériences qui nous tiennent prisonniers de la dépendance, de l’insécurité et de la culpabilité. L’alimentation nous amène à apprivoiser ce vide intérieur qui aspire à la joie, à l’amour et à la reconnaissance de soi. Dans ces moments où nous nous sentons impuissants et dépendants, le plaisir n’est plus présent. Ce que nous cherchons est au-delà de notre assiette. Ce que nous cherchons est en nous.

«Lorsque vous choisissez des aliments qui nuisent à votre équilibre ou lorsque vous mangez sans avoir faim, vous vous étourdissez pour ne plus ressentir la douleur ou les émotions qui encombrent votre cœur et voilent votre bonheur.»

NOURRIR LE CORPS ET NOTRE QUÊTE DE SENS

La santé est un état physiologique et intérieur qui nous permet de créer une vie à l’image de ce que nous sommes et de ce que nous souhaitons profondément. Elle prend forme à travers un corps plein de vitalité et un état d’être qui tend vers le respect, l’harmonie, la liberté, la joie et la paix. Si la santé est un soleil, l’alimentation est un de ses rayons. Il est important de nous souvenir de cette image tout au long de notre parcours. Même si nous sommes convaincus que choisir des aliments sains est essentiel à notre équilibre, nous ressentons parfois des résistances, des tentations, des confusions ou des impulsions. C’est normal et humain. Chacune des étapes nous amène à découvrir ou à explorer une partie de nous-mêmes. Des émotions, des croyances et des pensées vont sûrement émerger. Prenez le temps nécessaire et apprenez à les écouter pour accueillir leur sens avant de vous en libérer. Lorsque vous choisissez des aliments qui nuisent à votre équilibre ou lorsque vous mangez sans avoir faim, vous vous étourdissez pour ne plus ressentir la douleur ou les émotions qui encombrent votre cœur et voilent votre bonheur. L’épuisement et les expériences du présent réveillent souvent une souffrance plus profonde. Vous tournez le dos à votre état intérieur. Vous niez votre nature profonde et vous n’êtes pas à l’écoute de votre essence. Vous vous fermez également à la plénitude, la joie et la paix qui accompagnent la liberté, la bienveillance et la reconnaissance de soi. En cherchant les réponses à l’extérieur de soi, nous vivons dans l’attente et nous créons des dépendances. Il est donc essentiel de prendre soin de notre espace intérieur autant que de notre assiette. Soyez patient et ayez de la compassion. Les chemins et les rythmes empruntés sont différents. L’essentiel est que vous soyez bien ancré dans votre propre voie pour évoluer en harmonie et en douceur en sachant que notre objectif premier est de vivre en cohérence avec nos sens et notre essence.

Imane Lahlou, ND, PhD Dre en science des aliments et naturopathe Auteure de La voie de l’équilibre Collaboratrice principale en santé globale au Monastère des Augustines www.monastere.ca @monastere.ca •

#monasterequebec

www.imanelahlou.com @imanelahlousanteglobale

Le Monastère des Augustines à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez rencontrer les experts du Monastère des Augustines à Québec les 17 et 18 mars et à Montréal du 23 au 25 mars 2018.

38

Avril 2018


MIEUX S'INSPIRER Voyage

«L’INDE, synonyme de

MERVEILLEUX

40

Avril 2018


Par CATHERINE AGOSTINI

L’Inde du Nord Ressourcement au cœur du sacré

Des sommets de l’Himalaya au triangle d’or indien reliant Delhi, Jaipur et Agra, l’Inde est à la fois émouvante, troublante et saisissante. Un premier voyage au pays de Gandhi déboussole, au sens propre. On y perd ses codes, ses repères, mais on y gagne aussi beaucoup.

Delhi et sa mosquée Jama Masjid ainsi que son temple du Lotus. Jaipur et son observatoire astronomique, son fort d’Amber, son Palais des vents, ses somptueux palais du Rajasthan et ses balades à dos d’éléphant. Puis, Agra et ses splendeurs emblématiques, dont le Taj Mahal, véritable poème d’amour. Autant de sites inoubliables! La découverte des trois villes saintes hindoues Matura, Rishikesh et Haridwar nous convie, dans une marche initiatique, à révéler la splendeur de la salutation et du prosternement, la diversité de ses paysages, le raffinement de son art et la complexité d’une culture millénaire et de traditions séculaires immuables. Quelle grâce dans les sourires, quelle élégance dans les mouvements du sari, dans l’enroulement d’un turban, même au cœur de la pauvreté, quel naturel dans la spiritualité, quelle majesté dans

En Inde, on se sent étourdi, défait. Elle désoriente et remet les choses dans un autre ordre. Elle nous apprend à désapprendre.

son architecture, et quelle ferveur dans ses prières... L’Inde de Gandhi, et d’autres sages plus secrets, accepte les contradictions, le mélange des contraires. La difficulté de la vie, on la rencontre à chaque coin de rue. La beauté aussi. C’est à cette dimension mystique tout entière, surprise dans son quotidien que l’Inde vous invite. L’Inde voue sa fidélité aux principes primordiaux inaltérables, transtemporels. Le sanskrit depuis 3 000 ans n’a subi aucun changement. L’Inde est un immense joyau qui brille depuis des millénaires. Des figures marquantes ont foulé l’Inde d’un pas doux et pacifique tout en faisant trembler le monde entier et tomber les murs de l’ignorance. Gandhi, mère Theresa, Tagore... Quel héritage! À vous de vous laisser séduire.

www.magazinemieuxetre.ca

41


MIEUX S'INSPIRER Voyage

Pourquoi aller en Inde?

5 termes, comme 5  voies, comme les 5 éléments... terre, eau, feu, vent, espace, comme les 5  doigts de la main. L’Inde, synonyme de merveilleux. Inde comme le Rajasthan, le pays des mille et une nuits avec son architecture et ses palais de Maharajah, sans omettre le monument emblématique du Taj Mahal, ce mausolée en marbre blanc finement ciselé situé dans la ville d’Agra. L’Inde, une terre d’émotions et de couleurs. L’émotion est partout, à chaque carrefour. Rencontrer une famille reste la promesse d’un voyage en quête de sens et de rencontres. L’Inde comme dans le Gange, qui prend sa source au pied de l’Himalaya. D’un vert émeraude, le Fleuve sacré, parsemé de rituels de gratitude et de purification est le théâtre de puissantes et captivantes scènes quotidiennes et des cérémonies de l’Aarti Puja sur la rive près du ghat. Cinq prêtres, vêtus de blanc et de rouge, y conduisent ce rituel de la lumière, en hommage à la déesse Ganga, mère de tous les hindous (Mère Gange: Gangâ Ma), le tout accompagné de chants, de mantra et de sons frappés sur des cymbales de fer.

42

Avril 2018

«Nous voyageons en Inde et l’Inde voyage en nous. C’est là la magie de l’Inde, qui subjugue, émerveille, exaspère aussi, déconcerte, mais surtout séduit et ensorcelle.» L’Inde, une terre qui est aussi rupture. En Inde, on se sent étourdi, défait. Elle désoriente et remet les choses dans un autre ordre. Elle nous apprend à désapprendre. Elle nous introduit à une autre forme de pensée.

L’Inde, une terre de dépassement, celle qui introduit à l’essentiel et avance vers l’infini. Elle prépare un terrain pour l’événement sans doute le plus décisif que puisse vivre un humain: l’initiation. L’Inde, au cœur du Sacré. L’Inde n’est-elle pas la Terre du Ciel? Puis, il y a le mot Namasté. Ce terme est un signe de reconnaissance d’une âme envers une autre âme. «nama» signifie «s’incliner», «as» signifie «je», et «té» signifie «toi». Namasté signifie donc «je m’incline devant toi».

C’est à cette dimension mystique tout entière, surprise dans son quotidien que l’Inde vous invite.


Des figures marquantes ont foulé l’Inde d’un pas doux et pacifique tout en faisant trembler le monde entier et tomber les murs de l’ignorance. Gandhi, mère Theresa, Tagore... Quel héritage!

Et enfin, il y a l’añjali, un salut qui a ruisselé à travers des tonnes de siècles sans la moindre altération. Il est le geste contrôlé de l’adoration et de la prière, avec son gracieux profil de bourgeon de magnolia, celui qui sert en Inde des milliards de fois par jour à ouvrir et fermer n’importe quel dialogue sans qu’on puisse y surprendre la moindre trace d’usure et de lassitude. Quiconque vous salue ainsi vous murmure un témoignage d’admiration et de reconnaissance. Chaque salut est un culte. Il possède tant de respect contenu, de recueillement et de gratitude qu’il allège et ennoblit celui qui le dessine. Au niveau de la poitrine, ce calice concrétise la flamme du cœur et s’en fait la messagère, hommage au Dieu intérieur. Il nous rassemble en notre centre et le sacralise.

Catherine Agostini Eurasienne d’origine indienne Accompagnatrice chez Spiritours www.spiritours.com

+

DESTINATION ULTIME: LA PAIX

C’est en visitant Raj Ghat, le Mémorial édifié en l’honneur du Père de la Nation, le Mahatma Gandhi, avec la flamme éternelle qui y brûle pour la paix mondiale que nos cœurs s’emplissent de plénitude. Les ateliers de croissance personnelle guidés par les 4 principes de la spiritualité indienne, les cours de yoga et de méditation ainsi que l’approche ayurvédique (science millénaire indienne) offerts au sein de l’Ashram (lieu de retraite) à Rishikesh sauront initier l’union et l’harmonie au cœur du sacré. C’est ainsi, dans une attitude de pèlerin, qu’il est possible de retrouver son centre. Cette quête offre une extraordinaire façon de cheminer et de rayonner dans l’union de l’humain et du divin. Nous voyageons en Inde et l’Inde voyage en nous. C’est là la magie de l’Inde, qui subjugue, émerveille, exaspère aussi, déconcerte, mais surtout séduit et ensorcelle.

Prochain voyage avec Catherine Agostini, accompagnatrice chez Spiritours: Inde du Nord, ressourcement au cœur du sacré, du 11 au 27 octobre 2018, avec Jean Marie Lapointe à titre d’invité spécial. Pour information: info@spiritours.com, 1-866-331-7965.

www.magazinemieuxetre.ca

43


MIEUX S'INSPIRER Ayurvéda

Activer, tonifier et éliminer en

deux étapes

Auriez-vous envie de vous installer dans un petit chalet au bord d’un cours d’eau stagnante? Poser la question c’est y répondre. La nature a horreur de la stagnation. Une rivière doit couler pour être en vie et subvenir aux besoins de ses habitants, assurer l’oxygénation, la filtration et l’équilibre de son écosystème. Voilà un parallèle qui peut très bien se faire avec le corps humain.

Il y a plusieurs milliers d’années déjà, l’ayurvéda, médecine ancestrale considérée comme la branche médicale du yoga, enseignait l’importance d’activer la détoxication. En effet, elle prônait déjà la purification et l’élimination pour stimuler pleinement sa «pharmacie» interne, optimiser la propension naturelle du corps à se nettoyer en éliminant les déchets et résidus potentiellement toxiques, et ainsi favoriser la régénérescence et la production de Ojas, le nectar de vitalité. Pour plusieurs, l’hiver est une saison un peu plus stagnante et il est suggéré de bouger, de tonifier et d’activer l’ensemble de l’œuvre pour préparer le corps au changement de saison printanier. Une des nombreuses façons d’activer la circulation et l’élimination est d’effectuer un rituel matinal combinant le dry brushing et l’automassage. Comme il est impossible de s’offrir une session de spa tous les jours, voici une technique inspirée de la médecine ayurvédique, mais adaptée à notre réalité.

«Il existe une panoplie d’huiles végétales pouvant faire un travail de fond quant à l’hydratation et la réduction de la sécheresse. L’huile d’olive et l’huile de tournesol en sont de bons exemples.»

44

Avril 2018


Par KRYSTINE ST-LAURENT

www.magazinemieuxetre.ca

45


MIEUX S'INSPIRER Ayurvéda

rituel matinal Un

d’activation printanière ne prend pas beaucoup plus de temps et ses bienfaits sont nombreux. Je recommande le dry brushing environ 3 fois par semaine et l’automassage de façon quotidienne.

ÉTAPE 1

Brossage corporel à sec (Dry brushing) Le brossage à sec avant la douche permet de stimuler la circulation, activer l’élimination des cellules mortes et préparer la peau à recevoir l’huile en automassage à la deuxième étape. Munissez-vous d’une brosse aux poils naturels (et non synthétiques), en vente dans les pharmacies et les magasins d’alimentation santé. Technique Avant d’entrer sous la douche (ou dans la douche, avant d’ouvrir le robinet), directement sur la peau nue, avec des mouvements de bas en haut, dirigés vers le cœur, commencez à brosser délicatement et ajustez la pression, selon votre sensibilité. Commencez par les pieds, puis chacune des jambes, de bas en haut. Toujours faire les mouvements vers le cœur.

ÉTAPE 2

Automassage matinal vigoureux à l’huile herbale tonifiante Appliquer des huiles végétales choisies selon son dosha (et ses besoins saisonniers) aide non seulement à assurer une hydratation en profondeur, mais aussi à prévenir le vieillissement, ajoute souplesse et élasticité, en plus de nourrir la peau en profondeur. L’ayurvéda enseigne que le fait de s’huiler tous les jours permet non seulement d’hydrater la couche externe de la peau, mais qu’après 7 jours consécutifs d’automassage à l’huile, les différentes couches de peau auront été nourries et que l’huile agira comme vecteur facilitant l’élimination des déchets se trouvant sous la peau et dans les tissus adipeux (graisse).

Précaution Allez-y délicatement au niveau de la poitrine, la peau des seins peut être un peu plus sensible.

Technique Avec une huile herbale tonifiante (ou une huile végétale biologique), alors que le corps est encore enduit d’eau, que les pores de peau sont ouverts, prenez une petite quantité d’huile dans la main et massez les bras, la poitrine et le ventre avec des mouvements vigoureux pour activer la circulation et tonifier. Reprendre une petite quantité d’huile au besoin et masser sous les aisselles; ces dernières ainsi que la poitrine sont des endroits stratégiques où il faut éviter la stagnation. En levant le bras, prenez le temps de faire des mouvements vers le cœur. Massez le contour des seins et la poitrine. Idem pour le ventre.

Par la suite, prenez votre douche comme d’habitude. Puis, alors que le corps est encore mouillé, prenez une petite quantité d’huile dans les mains et débutez l’auto massage (voir étape suivante).

Par la suite, vous pouvez sortir de la douche, éponger ce qui reste d’eau et enfiler un vieux peignoir. Environ 10 minutes plus tard, la peau aura absorbé les possibles excès d’huile et vous pourrez donc vous habiller sans risquer de tacher vos vêtements.

«Le brossage à sec avant la douche permet de stimuler la circulation, activer l’élimination des cellules mortes et préparer la peau à recevoir l’huile en automassage à la deuxième étape.»

46

Avril 2018


À CHAQUE SOIN SON HUILE

BIENTÔT UN LIVRE

En avril prochain, découvrez Nature & Ayurvéda - Cultiver sa vitalité avec les plantes médicinales et rituels bien être, un premier livre signé Krystine St-Laurent. Des confins de l’Inde ancienne jusqu’aux jardins et potagers du Québec, elle nous fait découvrir une sagesse qui se transmet depuis des milliers d’années… celle de puiser le meilleur de la nature pour soigner, apaiser, nourrir et régénérer le corps et l’esprit. L’auteure nous fait revoir notre rapport à la santé, notre propre conception du bien-être dans sa globalité (tête-corps-cœur-esprit) et nous guide dans la découverte d’un art de vivre qui intègre la nature et remet à l’honneur des plantes et épices aux bienfaits surprenants. Nourriture vivante, recettes simples à base d’épices et de plantes médicinales, méditation, aromathérapie, automassage aux huiles, l’auteure nous propose des rituels bien-être adaptés à notre réalité occidentale, nous permettant de renouer avec cette nature si bénéfique à notre équilibre et ainsi retrouver notre essence. Une invitation à retrouver le plaisir de prendre soin de soi… tout naturellement. En librairie le 18 avril Éditions de l'Homme www.editions-homme.com

Je me fais souvent poser des questions au sujet des huiles végétales et des huiles herbales infusées à privilégier en automassage. Voici un petit résumé pouvant vous éclairer. QUELLE EST LA MEILLEURE HUILE POUR EFFECTUER L’ABHYANGA (AUTOMASSAGE) AU QUOTIDIEN?

Il n’y a pas qu’une seule bonne réponse en fait. Il existe une panoplie d’huiles végétales pouvant faire un travail de fond quant à l’hydratation et la réduction de la sécheresse. L’huile d’olive et l’huile de tournesol en sont de bons exemples. Elles assureront une bonne hydratation de la peau tout en facilitant le massage. L’important est de prioriser une huile biologique de qualité, car tout ce que l’on dépose sur la peau entre dans la circulation. Pensez à ceci: ce que je mets sur ma peau devrait théoriquement pouvoir se manger.

«Pour plusieurs, l’hiver est une saison un peu plus stagnante et il est suggéré de bouger, de tonifier et d’activer l’ensemble de l’œuvre pour préparer le corps au changement de saison printanier.» EST-CE QU’IL EST PRÉFÉRABLE D’UTILISER LES HUILES VÉGÉTALES SEULES OU EN COMBINAISON?

Personnellement, j’aime bien les combinaisons d’huiles végétales, chaque huile apportant ses multiples bienfaits. Une plante travaille très bien seule, mais ses effets sont maximisés lorsque mis en synergie avec d’autres plantes. QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE HUILES VÉGÉTALES SIMPLES ET HUILES HERBALES INFUSÉES?

En Amérique du Nord, les gens connaissent encore peu les huiles herbales infusées. Pour bien les différencier, j’aime bien faire le parallèle avec une tisane: un mélange de plantes infusées dans une tasse d’eau chaude. Le principe est le même. Dans une huile herbale infusée, les plantes auront macéré, selon différentes techniques (ancestrales, ayurvédiques ou contemporaines), et auront ainsi libéré leurs principes actifs. Une huile infusée est l’équivalent de prendre une tisane par la peau. Le choix des plantes est important, leurs énergies et bienfaits diffèrent selon le type de plantes. J’ai piqué votre curiosité... je vous en reparle dans un autre article! Santé! la Vie!

Krystine St-Laurent Auteure, conférencière dynamique, chroniqueuse et spécialiste en SantéVitalité-Ayurveda, elle est productrice et animatrice de l’émission Santé! La Vie!. Herboriste et aromathérapeute certifiée, elle est fondatrice et créatrice de toute la gamme des produits ayurvédiques québécois Inspirata Nature, faits à partir de la culture des plantes de ses jardins. Formatrice accréditée en Santé Parfaite du Chopra Center et professeur de méditation dans l’équipe de Davidji, elle est également membre de l’équipe de Santé Globale du Monastère des Augustines. www.inspiratanature.com •

@inspiratanatureparkrystinestlaurent •

+

Vous aimeriez vivre l’expérience d’une retraite dirigée par Krystine St-Laurent. Elle sera au Monastère des Augustines de Québec du 6 au 8 avril prochain. Pour tous les détails, visitez son site, sous l'onglet Boutique.

@EmissionSanteLaVie •

#inspirata_nature

Inspirata Nature à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez en apprendre davantage sur les bienfaits de l'Ayurveda au kiosque d'Inspirata Nature à Québec les 17 et 18 mars et à Montréal du 23 au 25 mars 2018. Assistez aussi à la conférence de Krystine St-Laurent qui sera présentée à Québec le samedi 17 mars à 11 h ainsi qu’à Montréal le samedi 24 mars à 11h sur la scène Santé.

www.magazinemieuxetre.ca

47


MIEUX VIVRE Beauté

VOS PIEDS Ça y est, les longs mois d’hiver sont déjà presque derrière nous! L’envie d’enfiler vos sandales vous prendra bientôt, mais la saison froide a laissé vos pieds dans un bien mauvais état. Comment faire disparaître au plus vite cette vilaine corne ou traiter vos problèmes de mycoses, de verrues ou d’œil de perdrix…? Trop souvent négligés et enfermés dans de jolies bottes et chaussures, qu’on se le dise, pas toujours «confortables», nos pieds sont soumis à des conditions extrêmes: friction, compression, humidité, froid… Malheureusement, «soin des pieds» est souvent absent de notre liste de «to do», et pourtant, ils nous soutiennent jour après jour dans le travail, les sports et la réalisation de nos rêves. Retrouvez la santé de vos pieds (et le sourire) en leur offrant tout l’amour et l’attention qu’ils méritent! Découvrez des astuces simples et peu coûteuses, qui s’intègrent facilement à votre quotidien.

48

Avril 2018

C’est le temps d’y voir! LES PROBLÉMATIQUES COURANTES

Transpiration malodorante Nos pieds transpirent et, parfois, une odeur bien gênante se manifeste. Il est important de comprendre que ce n’est pas la transpiration comme telle qui dégage une odeur, mais bien les bactéries se trouvant à la surface de la peau. Une importante concentration de glandes sudorales, dites eccrines, se situe au niveau de la plante des pieds. Comme nos pieds sont souvent dans un milieu fermé et humide, les bactéries s’y prolifèrent facilement. Une poudre à laquelle on ajoute des huiles essentielles antibactériennes pourrait enrayer le problème (voir la recette en encadré). Durillons, cors et œil de perdrix Les durillons et cors, communément appelés corne, se forment à la suite de frottements répétés, causés par des chaussures mal ajustées. L’épiderme, pour se protéger, accumule un amas de cellules mortes, le durillon qui, avec le temps, se transforme en cors que l’on reconnait à son centre plus dur. Ils sont généralement non douloureux sauf lorsqu’ils s’appuient contre un os ou un nerf situé sous l’épiderme. L’œil de perdrix, lui, est un épaississement de la peau qui se forme entre les orteils, causé par les frottements répétés d’un orteil contre l’autre. On pourrait ressentir une douleur, tel un caillou entre les orteils.

Pour prévenir et soigner: • Porter des chaussures confortables qui ne compriment pas vos orteils; • Faire tremper vos pieds dans une eau tiède additionnée de sel d’Epsom ou de sel de mer environ 15 minutes; • Passer délicatement une lime d’émeri ou une pierre ponce naturelle; • Masser vos pieds avec un beurre de karité ou une huile végétale (olive, tournesol…). Les verrues plantaires Les verrues sont des excroissances sans gravité qui proviennent d’une affection cutanée bénigne provoquée par un virus contagieux, le papillomavirus humain. Elles sont bien souvent plus persistantes chez les enfants que chez les adultes et s’attrapent fréquemment dans les lieux humides et chauds (piscines, saunas, centres sportifs…). Il faut éviter de les gratter pour ne pas augmenter le risque de transmission. En aromathérapie on conseille l’application locale d’un mélange composé à parts égales des huiles essentielles de citron et d’arbre à thé (antiseptique et antibactérienne) à appliquer 2 fois par jour sur la verrue. L’huile essentielle de Cannelle de Chine est très efficace aussi, mais elle doit être utilisée avec prudence, car dermocaustique (irritante pour la peau).


Par JOHANNE GAGNON

« PAUSE Offrez-vous cette

DÉTENTE,

et constatez les bienfaits apaisants et relaxants.

www.magazinemieuxetre.ca

49


MIEUX VIVRE Beauté

«Retrouvez la santé de vos pieds (et le sourire) en leur offrant tout l’amour et l’attention qu’ils méritent! Découvrez des astuces simples et peu coûteuses, qui s’intègrent facilement à votre quotidien.» Les mycoses Les mycoses sont des infections très contagieuses, provoquées par des champignons microscopiques, qui peuvent se retrouver sur différents endroits du corps. On en retrouve deux familles: les candidoses et les dermatophytoses. Les candidoses, souvent issues du Candida albicans, se manifestent par une infection des muqueuses (tube digestif, organes génitaux…). Les dermatophytoses, quant à elles, sont des infections de la peau et des ongles causés par les dermatophytes (champignons qui se nourrissent de kératine), que l’on retrouve généralement sous deux formes d’infection:

L’onychomycose Aussi appelée mycose unguéale, il s’agit d’une infection de l’ongle. Le champignon commence généralement par infecter la peau entre les orteils, puis contamine l’ongle qui peut alors blanchir, jaunir, épaissir et se décoller. Le pied d’athlète C’est une infection localisée surtout sur la peau entourant les orteils. Des fissures, rougeurs, petites vésicules et d’importantes démangeaisons peuvent apparaître et des peaux se détacher du pied. Les piscines et les lieux de sport où l’on se retrouve pieds nus sont des endroits propices à contracter ces mycoses, d’où son nom, «pieds d’athlète». Pour prévenir et soigner: • Faire preuve de patience, il ne faut pas se décourager, car une mycose peut disparaître et réapparaître aussitôt le corps affaibli; • Réduire sa consommation de sucre et de glucide, les champignons et les levures en sont friands! • Recoloniser la flore intestinale de bonnes bactéries avec la prise de probiotiques; • Garder les pieds au sec et à l’air libre le plus souvent possible; • Tremper les pieds 15 minutes dans 1 litre d’eau tiède auquel vous aurez ajouté 1/4 tasse de bicarbonate de soude sans alun; • Saupoudrer les pieds bien asséchés d’une poudre antibactérienne et antifongique; • Appliquer une goutte d’huile essentielle antibactérienne et antifongique tel l’arbre à thé sur la région atteinte 2 à 3 fois par jour, jusqu’à guérison totale.

Poudre 3 en 1

Antifongique, désodorisante et cicatrisante Que ce soit pour soulager les démangeaisons, le pied d’athlète, les infections à champignons ou les ampoules, offrez-vous un confort immédiat en saupoudrant vos pieds et vos chaussures.

- 20 g de fécule de maïs - 20 g d'oxyde de zinc - 18 g d'argile blanche - 25 gouttes d'huile essentielle de palmarosa - 25 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic - 15 gouttes d'huile essentielle d’arbre à thé - 15 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée Peser chacun des trois premiers ingrédients et mettre dans un bol en verre ou en céramique (le métal peut altérer les propriétés de l’argile). Ajouter les huiles essentielles une à la fois et brasser à l’aide d’un fouet en silicone ou d’une spatule. Conserver dans un contenant hermétique.

De bonnes habitudes pour la santé de vos pieds • Assécher les pieds à la sortie de la douche, l’humidité favorise la prolifération des champignons; • Porter des sandales dans les vestiaires, douches publiques et à la piscine; • Privilégier des bas faits de fibres naturelles: coton, bambou, laine… qui absorbent l’humidité;

•P  orter des chaussures qui offrent une bonne aération et utiliser un aérosol antibactérien ou une poudre absorbante; •G  arder les ongles d’orteils courts, mais attention, trop courts peut favoriser l’apparition d’ongles incarnés;

• Éviter de mettre du vernis à ongles* sur un ongle infecté, cela pourrait faire perdurer l’infection; • Toujours désinfecter les instruments après chaque utilisation (coupe-ongle, repousse-cuticule, lime…) dans une solution antibactérienne ou de l’alcool.

* Il est important de savoir qu’il existe des vernis à ongles exempts de substances toxiques, car en plus d’être nuisibles pour la santé (perturbateur endocrinien, neurotoxique et carcinogène), certains vernis peuvent endommager et faire jaunir les ongles.

50

Avril 2018


Un soin beauté bien mérité! Encore plus accessible que vous ne l’aurez imaginé, soigner ses pieds peut s’intégrer à vos activités quotidiennes telles, écouter votre émission télé ou votre musique préférée. Offrez-vous cette pause détente, et constatez les bienfaits apaisants et relaxants.

2— E  xfolier Il est recommandé d’exfolier les pieds au moins une fois par semaine. Plusieurs outils sont efficaces: râpe à exfolier, pierre ponce naturelle, gommage maison fait de gros sel, d’huile d’olive et de quelques gouttes d’huile essentielle au choix.

3— Nourrir Afin de préserver la douceur de vos pieds, utilisez une lotion hydratante, du beurre de karité ou une huile végétale. Ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle pour y conférer des vertus anti-inflammatoires, antibactériennes et antifongiques. • L’arbre à thé et le palmarosa sont des alliés incontournables contre les bactéries, virus, champignons et parasites. • La lavande aspic est recommandée dans les cas de bactéries, champignons et virus et pour calmer la douleur. • La menthe poivrée porte secours aux pieds fatigués, enflés ou endoloris.

4— Soin des ongles Repousser les cuticules ramollies à l’aide d’un bâtonnet de bois et garder les ongles courts. Utiliser une lime d’émeri ou de Crystal, et toujours limer par des mouvements allant de l’extérieur vers l’intérieur. Hydrater et nourrir en effectuant de petits mouvements circulaires sur toute la surface de l’ongle et des cuticules avec une huile végétale: d’argan, d’avocat ou d’olive… que vous pouvez bonifier d’une goutte d’huile essentielle de citron pour renforcer et faire blanchir vos ongles.

Johanne Gagnon Fondatrice de Joanesens inc., naturopathe et aromathérapeute www.joanesens.com @joanesens #joanesens

+

1— Assouplir Plongez vos pieds une vingtaine de minutes dans de l’eau tiède additionnée d’une poignée au choix de: sel de la mer Morte, de sel de Guérande, de sel d’Epsom ou de bicarbonate de soude. Si vous avez des problèmes de circulation sanguine ou pour soulager les jambes lourdes, utilisez de l’eau froide. Votre horaire est trop chargé et faire tremper vos pieds vous semble impossible? Bloquez l’évacuation d’eau de votre douche ou baignoire, vos pieds s’assoupliront et seront prêts pour l’exfoliation et l’hydratation.

Vous aimeriez en apprendre davantage? Pourquoi ne pas participer à l’atelier de fabrication Joanesens Vos pieds… C’est le temps d’y voir! Visitez le site www.joanesens.com, section Ateliers, pour vous inscrire.

Références

1.

2. 3. 4. 5.

www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe. aspx?doc=solutions-naturelles-mycose-pieds www.selection.readersdigest.ca/sante/vivre-sainement/ remedes-naturels-contre-la-corne-les-durillons-et-les-cors/ www.santenatureinnovation.com/sujet/maladies/mycoses/ www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche. aspx?doc=onychomycose-pm-approches-complementaires FESTY, Danièle. Ma bible des huiles essentielles. Édition caractère

www.magazinemieuxetre.ca

51


MIEUX MANGER Nutrition

S’alimenter n’est pas se nourrir…

Quelle est la quantité de nutriments dans chacun des aliments que vous consommez? Quelles sont les quantités précises de nutriments que vous ingérez à chaque repas? Est-ce que selon vous, vous mangez bien? En réalité, de quoi votre corps a-t-il besoin pour demeurer en bonne santé? Pour mieux comprendre ce qu’il en est, il est important de bien comprendre la distinction entre les aliments et les nutriments.

Trop souvent encore aujourd’hui nous véhiculons la fausse croyance que si nous avons une alimentation variée et de bonne qualité, (biologique) notre corps aura tous les nutriments nécessaires pour rester en bonne santé. Cette perspective pouvait être crédible il y a soixante ans peutêtre, avant que les aliments ne soient «industrialisés». De nos jours, toutefois, à la vitesse où poussent les fruits et les légumes, la plupart du temps cueillis prématurément pour l’exportation, il ne faut pas «Il est important, s’inventer d’histoires; les aliments sont très loin de contenir les éléments nutritifs dont nous dans le but de avons besoin au quotidien. Et même s’ils en maintenir une contiennent une certaine quantité, difficile à santé globale déterminer, d’ailleurs, la majorité en contient trop peu pour nos besoins. Entre deux oranges, optimale, de les quantités de vitamines varient, c’est normal; connaître nos entre deux poires, c’est la même chose.

besoins nutritifs,

En réalité donc, lorsque nous regardons relatifs à notre l’ensemble de ce que nous mangeons au quotidien, bien que nous portions une attention état de santé, et de particulière à la qualité et à provenance des alidéterminer ce qui ments que nous consommons (ce qui est déjà très bien!), il est fondamentalement imposest véritablement sible de déterminer la quantité de nutriments ingéré.» ingérés chaque jour uniquement par notre alimentation. En ce sens, nous pratiquons ce que l’on pourrait appeler «l’alimentation approximative». Notre corps étant bombardé d’additifs alimentaires chimiques de toutes sortes, lesquelles mettent constamment à l’épreuve notre système immunitaire, il est important, dans le but de maintenir une santé globale optimale, de connaître nos besoins nutritifs, relatifs à notre état de santé, et de déterminer ce qui est véritablement ingéré.

«De nos jours, toutefois, à la vitesse où poussent les fruits et les légumes, la plupart du temps cueillis prématurément pour l’exportation, il ne faut pas s’inventer d’histoires; les aliments sont très loin de contenir les éléments nutritifs dont nous avons besoin au quotidien.» 52

Avril 2018


Par DOMINIQUE PARADIS

www.magazinemieuxetre.ca

53


MIEUX MANGER Nutrition

QUOI NE PAS MANGER

Dans notre alimentation moderne, il est primordial de se demander d’abord ce que je dois éviter comme aliments afin d’optimiser ma santé. Même si je mange beaucoup de légumes et que je consomme quotidiennement des suppléments vitaminés, si en contrepartie je me gave de produits con«S’alimenter n’est gelés ou d’aliments déjà préparés, je donne pas nécessairement beaucoup plus de sel et d’additifs alimentaires que de vitamines et minéraux à mon système. se nourrir, c’est ce Rappelons-nous que le système immunitaire qui est important et l’ensemble de nos systèmes doivent puiser dans leurs ressources vitales (protéines, vitade retenir afin de mines, minéraux, antioxydants, acides gras) prendre les actions contenues dans le sang, la moelle osseuse et nécessaires pour les différents organes pour pallier le manque nutriments, au minimum pour digérer ce qui se supplémenter de deviendra déchet. En conséquence, certaines adéquatement.» carences nutritionnelles peuvent se manifester, lesquelles sont intimement liées à différents troubles de santé et occasionnent des variations émotionnelles. Le corps est merveilleusement bien fait, mais assurément, il est important de lui donner les outils dont il a besoin.

LA FRAISE EN EXEMPLE

On prétend que si nous avons une alimentation variée et que nous pouvons désormais nous procurer tout aliment, fruits et légumes entre autres, à tout moment de l’année, notre état de santé se porterait mieux. Cependant, la réalité est tout autre! Au Québec, avoir des fraises fraîches au mois de février n’est pas nécessairement «normal», si l’on considère en plus que la fraise elle-même n’est pas tout à fait naturelle! Mais où est rendue la fraise rouge et juteuse qui tache les doigts que j’allais cueillir avec ma mère dans les champs de fraises lorsque j’étais enfant? Nous devions prendre le temps de choisir les plus belles pour que ce soit beau dans notre crème fouettée! Aujourd’hui, c’est plus simple, les fraises sont toutes belles. Elles sont grosses et de

54

Avril 2018

forme parfaite, tel que je les dessinais étant enfant. Elles ne sont plus juteuses toutefois, elles sont tellement dénutries qu’elles sont blanches au centre, n’ont plus besoin d’une situation climatique idéale pour pousser; elles poussent en «laboratoire» et à grande vitesse pour fournir les grandes surfaces! C’est magnifique le progrès! Et la fraise n’est qu’un exemple... d’autres fruits et légumes pourraient être cités ici. Une chose est certaine, plusieurs tablettes de nos épiceries contiennent tout ce qui se fait de mieux en aliments industriels et transformés, qu’ils soient préemballés, congelés, cannés, colorés ou déshydratés... Malheureusement, tout ce qui est rapide à préparer reste encore ce qui est le plus consommé! Mais on mange bien... prétend-on!


SAVOIR CE QUE L’ON MANGE

Les nutriments sont ce que contiennent vos aliments, ou plutôt ce qu’ils devraient contenir. Les protéines, vitamines, minéraux ainsi que les acides gras, sont à la base de la régénérescence cellulaire et de l’homéostasie (l’équilibre) des systèmes et du bon fonctionnement de notre organisme. Considérant que notre corps régénère 300 millions de cellules par jour et que les fonctions de nos systèmes (hormonal, nerveux, circulatoire, respiratoire, etc.) dépendent des nutriments, ne serait-ce pas pertinent de nous assurer d’en consommer suffisamment? Pour assurer ce processus, il s’avère donc de mise de consommer une bonne multivitamine, idéalement à chacun des repas, pour vous assurer de donner au moins le «minimum» de nutriments à votre organisme.

ou post-ménopausée, toutes ces stades étant différents, les besoins de votre corps le sont aussi! Il n’existe donc pas de formule universelle de supplémentation. Il existe néanmoins une solution pour chacun de vous et, pour ce faire, rien de mieux que d’être conseillé par un naturopathe ou un phytothérapeute qui saura vous guider selon votre réalité et votre état de santé.

Les autres suppléments à ajouter dépendront de votre état de santé. Si vous êtes un homme et ne prenez aucun médicament, vos besoins seront bien différents d’une personne ayant des problèmes de santé et prenant une médication régulière. Si vous êtes une jeune femme sans enfant, ce sera différent d’une situation où vous en auriez déjà eu. Si vous êtes en périménopause, en ménopause

S’alimenter n’est pas nécessairement se nourrir, c’est ce qui est important de retenir afin de prendre les actions nécessaires pour se supplémenter adéquatement. Il s’agit certes d’une éducation alimentaire différente de ce que nous avons toujours reçu, mais assurément adapté à notre ère et à nos besoins en tant qu’être humain des années 2000.

Les nutriments sont ce que contiennent vos aliments, ou plutôt ce qu’ils devraient contenir.

Dominique Paradis Entraîneur privé, naturopathe, phytothérapeute et coach de vie 418.998.9648 www.dominique paradis.com • info@dominique paradis.com @coachdominiqueparadis • #coachparadis

Les Laboratoires Vachon à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez en apprendre davantage sur la phytothérapie et le pouvoir des plantes au kiosque des Laboratoires Vachon à Québec les 17 et 18 mars et à Montréal du 23 au 25 mars 2018. Assistez aussi aux conférences de Dominique Paradis initulée Les perturbateurs endocriniens, présentées à Montréal le vendredi 23 mars à 18 h ainsi que le dimanche 25 mars à 12h45 sur la scène Vivre.

DOMINIQUE PARADIS COACH.ND.PHYD.

Coach, Naturopathe et Formateur

WEBCONFÉRENCE Gratuite Samedi 31 mars à 10 : 00

Inscription : www.dominiqueparadis.com

www.magazinemieuxetre.ca

55


MIEUX VIVRE Herboristerie

Une

DIGESTION EFFICACE,

UN GAGE DE SANTÉ Plus votre système digestif sera en santé, plus vous serez en mesure de bénéficier des bienfaits de ce que vous mangez et d’avoir beaucoup d’énergie. Celui-ci s’occupe de bien métaboliser tout ce qui est utile pour construire et faire fonctionner votre organisme et d’éliminer ce qui ne l’est pas.

En tout temps, les plantes digestives sont intéressantes pour supporter votre système de façon globale, mais aussi lorsque vous avez de la difficulté avec votre digestion: nausées, flatulences, difficultés à bien digérer. Vous pouvez les prendre en tisane, en concentré liquide ou encore en sirop que vous pouvez vous-même préparer.

Camomille allemande (Matricaria recutita) Voilà une des meilleures plantes pour relaxer le système digestif, elle est anti-inflammatoire et antispasmodique. Elle est utilisée dans les cas de douleurs abdominales, d’indigestion et de nausées matinales ou légères. C’est une plante de choix dans le traitement des dyspepsies ou autres troubles du système digestif causés ou aggravés par l’anxiété et le stress. Elle a des propriétés cicatrisantes et soulage les irritations intestinales.

Voici quelques plantes digestives qui pourront vous aider selon vos besoins:

Chardon-marie (Silybum marianum) Les graines du chardon-marie contiennent de la silymarine et des principes amers qui stimulent les sécrétions digestives comme celles du foie. Le chardon-marie protège le foie et aide à son bon fonctionnement général.

«Excellent antistress et sédatif du système nerveux, la coriandre aidera également les désordres digestifs d’origine nerveuse.» 56

Avril 2018


Par NATACHA IMBEAULT

www.magazinemieuxetre.ca

57


MIEUX VIVRE Herboristerie

Chicorée (Cichorium intybus) Par son action stimulante sur le foie et la vésicule biliaire, la chicorée favorise et active en douceur les intestins. Elle facilite la digestion en combattant les ballonnements, les éructations, les flatulences, ainsi que la lenteur digestive. Coriandre (Coriandrum sativum) On utilise les feuilles et les graines de coriandre. Elle agit intensément sur les processus de digestion, d’assimilation et d’élimination. Elle soulage l’inappétence, les gaz et les spasmes de l’appareil digestif en plus d’être utile pour mieux métaboliser les graisses et pour équilibrer le taux de cholestérol. Excellent antistress et sédatif du système nerveux, la coriandre aidera également les désordres digestifs d’origine nerveuse. Curcuma (Curcuma longa) On en utilise le rhizome. Le curcuma est reconnu pour son action hépatoprotectrice, il stimule le foie et la vésicule biliaire, ce qui augmente la production de bile et en facilite l’élimination. Fenouil (Foeniculum vulgare) On utilise les graines et le bulbe du fenouil. Les graines stimulent l’appétit et la digestion, favorisent l’expulsion des gaz intestinaux, stimulent la production de lait maternel et soulagent les coliques du bébé. Elles sont utiles dans les cas de surmenage et de fatigue nerveuse. Gingembre (Zingiber officinal) Pour le gingembre, on utilise le rhizome. Grand tonique. Il stimule la digestion et protège la muqueuse gastrique. Le gingembre est utilisé dans les cas de digestion lente, de gastrite, de nausées (dont celles de grossesse et du mal des transports) et vomissements.

Vous pouvez intégrer plusieurs de ces plantes dans votre alimentation quotidienne. Il est aussi possible de les consommer en infusion.

COMMENT PRENDRE CES PLANTES?

Vous pouvez intégrer plusieurs de ces plantes dans votre alimentation quotidienne. Il est aussi possible de les consommer en infusion. Si vous préparez un mélange pour une infusion, il est préférable de faire un mélange homogène en broyant les plantes séchées de la même grosseur, cela aidera à obtenir un résultat similaire d’une fois à l’autre. On doit choisir une unité de mesure (ex. 50 ml) pour mesurer les plantes une fois qu’elles sont broyées et les mélanger dans les proportions voulues en fonction des effets désirés. On prendra 5 ml du mélange pour 250 ml d’eau. On peut aussi les prendre en concentré liquide dans du vinaigre ou de l’alcool, à raison de 10 à 25 gouttes, deux à trois fois par jour. L’idéal dans ce dernier cas est de vous référer à la posologie du fabricant.

Guimauve (Althea officinalis) Ses feuilles, ses fleurs et sa racine sont émollientes, calmantes et anti-inflammatoires pour le système digestif. Elles calment l’irritation des muqueuses, soulagent les gastrites et les ulcères, ainsi que tout le tube digestif. Grâce à ses mucilages, la guimauve ramollit et fait glisser les selles plus facilement dans le gros intestin. Menthe poivrée (Mentha x piperita) On utilise les feuilles de la menthe poivrée. Elle est stimulante, stomachique et carminative. Elle soulage les maux de tête d’origine digestive. Supporte le foie, la vésicule biliaire et le pancréas. Orme rouge (Ulmus rubra) On utilise l’écorce interne de l’orme sous forme de poudre. La poudre d’orme est hautement nutritive et très adoucissante. Son action émolliente est très utile pour calmer toutes les muqueuses enflammées. La poudre d’orme peut être prise à raison d’une cuillère à thé, de 3 à 4 fois par jour. On la prend mélangée à un peu d’eau ou de jus que l’on boit immédiatement. Ne pas trop attendre avant de boire, car l’eau extrait rapidement le mucilage ce qui rend le mélange plutôt gluant. On peut aussi mettre la poudre d’orme dans du gruau, du yogourt ou une compote de fruits juste avant de les manger. Piment de cayenne (Capsicum annuum) On en utilise les fruits et les graines. Le piment de cayenne est un stimulant général. Il active les processus digestifs, le métabolisme et la circulation sanguine. Il n’est pas irritant si on ne le chauffe pas, on l’intégrera donc en cuisine directement dans l’assiette ou une fois que la cuisson est complétée.

«La poudre d’orme est hautement nutritive et très adoucissante. Son action émolliente est très utile pour calmer toutes les muqueuses enflammées.» À noter que les plantes très stimulantes ou très nettoyantes ne sont pas mentionnées ici, car elles comportent des précautions qui dépassent le cadre d’un article.

58

Avril 2018


Pissenlit (Taraxacum officinale) La racine de pissenlit est un grand tonique amer. Elle stimule l’appétit, favorise la digestion et agit sur le foie et la vésicule. Elle soutient le foie dans son travail de détoxication. La racine de pissenlit est très nutritive et contient plusieurs vitamines «La racine de et minéraux, de même que de l’inuline, ce qui en pissenlit est très fait un bon prébiotique pour nourrir et fortifier la flore intestinale. Elle aide l’intestin grêle dans ses nutritive et contient fonctions digestives et facilite l’assimilation des plusieurs vitamines nutriments. Son action globale sur le système digestif en fait aussi un laxatif doux. Le pissenet minéraux, de lit aide à équilibrer la glycémie. Il a démontré même que de une activité hypoglycémiante lui permettant d’intervenir dans le traitement du diabète (sous l’inuline, ce qui supervision médicale).

en fait un bon prébiotique pour nourrir et fortifier la flore intestinale.»

Raifort (Armoracia rusticana) On utilise la racine du raifort. Il stimule les processus digestifs, le foie, le pancréas et est très efficace contre toute insuffisance de ces organes.

Romarin (Rosmarinus officinalis) On utilise les feuilles du romarin. Il supporte le foie en améliorant la sécrétion de bile, facilitant ainsi la digestion. Sauge (Salvia officinalis) On utilise les feuilles. Digestives, elles aident à assimiler les aliments plus lourds et plus gras. Thym (Thymus vulgaris) Puissant antiseptique, antibactérien, antifongique et aussi vermifuge intéressant, le thym est aussi un décontractant musculaire et un régénérateur hépatique. Le thym est un aromate qui facilite la digestion des aliments quand on l’utilise dans la préparation des plats. BIEN DIGÉRER, UN GAGE DE SANTÉ!

Pour bien digérer, il est également important de bien mastiquer et de bien gérer son stress, ce dernier ayant un impact direct sur la digestion. Il faut aussi choisir des aliments sains et boire suffisamment en dehors des repas. Les plantes médicinales seront des atouts complémentaires à tous ces points. Être en bonne santé est multifactoriel, avoir une bonne digestion n’en est qu’un aspect. Natacha Imbeault Hta (Herboriste thérapeute accréditée) Auteure, conférencière, thérapeute multidisciplinaire et directrice de L’Herbothèque, un institut qui offre des formations en santé naturelle (Herboristerie, aromathérapie, naturopathie, Reiki, etc.), en personne et par correspondance, partout dans la francophonie depuis 1994. www.herbotheque.com @herbotheque

+

www.herbotheque.com •

Le webzine Herbes et Vie www.herbesetvie.com, section Herbo-Vie du site de l’Herbothèque (www.herbotheque.com) contient une multitude d’informations gratuites sur la santé naturelle et les plantes. N’hésitez pas à les consulter! Note

Grossesse ou médications et plantes médicinales Si vous êtes enceinte ou si vous prenez une médication, il est important de vérifier les interactions possibles avec les plantes médicinales avant d’en consommer et valider si elles conviennent à votre condition.

www.magazinemieuxetre.ca

59


MIEUX MANGER La chronique énergisanteski

L’énergie VIENT EN MANGEANT… DE LA PURÉE DE DATTES

C’est plus fort que moi. Ici, je n’ai pas le choix de vous parler de l’importance de mettre de la bonne énergie dans notre corps. Comme je suis fièrement la «madame» derrière Madame Labriski (celle qui sucre tout à la purée de dattes), je n’avais pas le choix de me lancer dans l’aventure énergisante de cet article qui, je l’espère bien, vous donnera le goût de prendre soin de vous.

Un jour, j’ai lu cette phrase: «Notre corps est le costume que notre âme a décidé de prendre pour s’épanouir sur la terre. C’est ce que nous avons de plus précieux.» Notre alimentation est notre carburant. Plus on mange des aliments qui offrent une énergie de qualité (énergie qualitative), plus notre niveau d’énergie devrait être élevé. Dites-moi, quel type de carburant mettez-vous dans votre voiture? De l’Ordinaire ou du Super? Si vous mettez du Super, en offrez-vous autant à votre organisme? Votre machine, votre outil, votre véhicule qui vous permet de vivre et faire tout ce que vous avez à faire dans une journée? La question est bonne, non? Si on ose offrir ce qu’il y a de «meilleur» à une carrosserie de métal, pourquoi acceptons-nous de nous nourrir d’aliments aux calories vides et dépourvues de bienfaits? Certain(e)s me diront que c’est parce que c’est bon et que ça leur permet de générer du bonheur. La réponse est parfaite. Générer du bonheur en mangeant est essentiel. Et si manger santé rimait aussi avec plaisir de la vie? BIEN MANGER, ÇA DONNE DES AILES

Se faire plaisir en mangeant, c’est primordial. On me demande souvent comment je fais pour avoir autant d’énergie. Mère de deux jeunes enfants, présidente et idéatrice stratégique chez 21 grammes – Agence d’idéation, étant aussi la madame derrière Madame Labriski – Ces galettes dont tout le monde parle, qui crée des recettes et répand la bonne nouvelle Labriski en donnant des conférences dans tous les coins du Québec

et du Canada… on me dit souvent qu’on devient essoufflé juste à penser à ce que je fais. À cela, je réponds: je fais ce que j’aime. J’ai trouvé ma mission de vie et je m’assure de toujours bien manger et d’être en super forme. Mon but: avoir toute l’énergie dont j’ai besoin pour me dépasser au quotidien. Sincèrement, je suis persuadée que la qualité des aliments que je con«Un jour, j’ai lu somme est en lien direct cette phrase: avec cette énergie débor"Notre corps dante qui m’anime. Le secret de mes menus quoest le costume tidiens: des légumes verts que notre âme en quantité, des fruits, des protéines (poulet, œuf, tofu, a décidé de poisson, noix… de la viande prendre pour rouge de temps en temps) et des plaisirs culinaires s’épanouir sur la Labriski cuisinés avec des terre. C’est ce que ingrédients de qualité. Si je me régale? Tous les jours. nous avons de Si je vis des frustrations aliplus précieux."» mentaires? Jamais (même si mon corps m’oblige à manger sans gluten et sans produits laitiers). Je me gâte tous les jours. Bien manger et favoriser des aliments sains est un mode de vie… qui goûte fraîchement bon. En additionnant à tout ça un mode vie actif, on a tous les ingrédients dont on a besoin pour vivre une vie pétillante de vitalité et de santé.

«Bien manger et générer des émotions de bonheur permet d’augmenter notre niveau de bien-être. Lorsqu’on est bien dans notre peau, dans notre corps, dans notre tête et dans notre assiette, on a toute l’énergie du monde pour déplacer des montagnes.» 60

Avril 2018


Par MÉRIANE LABRIE

«Sincèrement, je suis persuadée que la qualité des aliments que je consomme est en lien direct avec cette énergie débordante qui m’anime.»

AU REVOIR CULPABILITÉ, BONJOUR JOIE DE VIVRE… DANS L’ASSIETTE!

Photo BRIGITTE THÉRIAULT

Se faire plaisir en mangeant c’est important. Si on a le goût d’un aliment «moins santé», il faut apprendre à se le permettre sans se sentir coupable. On le mange, on le savoure et on cesse d’y penser. Simplement. L’une de mes motivations à créer l’univers énergisant de Madame Labriski était justement de pouvoir se faire plaisir, quasi à volonté, sans avoir de remords. Manger, c’est bon. Manger un morceau de gâteau au chocolat décadent, ça rend heureux. Et si le fameux gâteau en question ne contenait aucun sucre raffiné (outre le sucre des pépites de chocolat). Si ce dessert était riche en fibres et en énergie de qualité. Si ce dessert santé était follement savoureux à un point tel que personne ne se rend compte que c’est santé. Pourquoi est-ce qu’on se priverait d’en prendre un morceau (de grosseur raisonnable) tous les jours de la semaine? Bien manger et générer des émotions de bonheur permet d’augmenter notre niveau de bien-être. Lorsqu’on est bien dans notre peau, dans notre corps, dans notre tête et dans notre assiette, on a toute l’énergie du monde pour déplacer des montagnes.

www.magazinemieuxetre.ca

61


MIEUX MANGER La chronique énergisanteski

Plaisir

LE MÉCHANT

(CHOCOLAT ET CARAMEL)

Dessert décadent ou alternative santé digne d’un rêve en bouche? Les deux. Je dois me pincer tellement je trouve cette recette hallucinante. Moi-même, je n’en reviens pas encore.

Photo JEAN-FRANÇOIS FRENETTE

62

Avril 2018


Vous êtes sceptique sur la possibilité de cuisiner un dessert comme celui mentionné précédemment? C’est normal. Tout le monde l’est. Je vous mets au défi de cuisiner cette recette de petits gâteaux. Des gâteries 100 % santé qui donne le goût, plus que jamais, de faire le choix d’une alimentation santé. Sucrés à la purée de dattes, ces petits gâteaux sont riches en fer… et en bonheur intense. Qui dit mieux?

COMMENT FAIRE?

1. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F)

3. Ajouter l’extrait de caramel, le bicarbonate de soude, la poudre à pâte et le sel. Attendre quelques secondes la légère émulsion et bien remuer. 4. Incorporer graduellement l’ensemble des autres ingrédients et bien mélanger. 5. On prend un moule à petits gâteaux et on pense à mettre un léger corps gras ou des caissettes de papier parchemin, sinon tout va coller. 6. Déposer la succulente pâte dans les moules. 7. D  écorer avec une pastille de chocolat noir ou blanc. Soyez créatif! 8. Cuire au four environ 20 à 25 minutes. Laisser refroidir avant de démouler. 9. Hum, ça va sentir bon dans votre maison. Prenez le temps d’apprécier le doux parfum de votre création.

- 150 g (½ tasse) de compote de pommes non sucrée - 1 œuf

Donne: 9 à 12 petits gâteaux • Four: 180 °C (350 °F) • Cuisson: 20 à 25 minutes

2. Dans un bol, mélanger la purée de dattes Madame Labriski, la compote de pommes, le lait et l’œuf. Bien mélanger.

INGRÉDIENTS - 225 g (3/4 tasse) de purée de dattes Madame Labriski*

*La purée de dattes Madame Labriski sera bientôt disponible en exclusivité chez IGA en 4 différentes saveurs: originale, vanille, caramel et chocolat. Sinon, on trouve la recette sur le www. madamelabriski. com

- 250 ml (1 tasse) de lait (ou de boisson d’amandes ou de soja) - 1 c. à soupe d’extrait de caramel artificiel - ½ c. à thé de bicarbonate de soude - 1 c. à soupe de poudre à pâte - 1 pincée de sel - 150 g (1 ½ tasse) de farine d’épeautre entier - 50 g (½ tasse) de poudre de cacao - 40 g (1/3 de tasse) de graines de lin, broyées - 50 g (1/4 de tasse) de pépites de chocolat noir - 40 g (1/4 tasse) de pépites de caramel Skor - Facultatif: pastilles de chocolat pour la déco

Mériane Labrie, alias Madame Labriski Fondatrice de Madame Labriski, conférencière énergisante, auteure du best-seller Ces galettes dont tout le monde parle, marathonienne, mère de 2 jeunes enfants et cofondatrice de l’agence d’idéation 21 grammes… qui croit que tout est possible dans la vie. Amusez-vous! www.madamelabriski.com • Info@madamelabriski.com •

@MadameLabriski •

#lamadamelabriski

21 grammes.ca • mlabrie@21grammes.ca Madame Labriski à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez rencontrer Madame Labriski au kiosque de Rachelle Béry à Québec les 17 et 18 mars et à Montréal du 23 au 25 mars 2018. Assistez aussi à son atelier qui sera présentée à Québec le samedi 17 mars à 13h45 et le dimanche 18 mars à 10 h 45 ainsi qu’à Montréal le vendredi 23 mars à 16 h 45 et le samedi 24 mars à 13 h 45, sur la Scène culinaire.

www.magazinemieuxetre.ca

63


MIEUX MANGER Génétique

64

Avril 2018


Par CATHERINE DROUIN-AUDET

caféine LA

ENNEMI OU ALLIÉ? Si l’on vous disait que votre habituel café du matin pouvait être un allié ou un ennemi pour la santé de votre cœur, souhaiteriez-vous savoir de quel côté vous êtes? Cet article vous permettra de mieux comprendre les impacts de la caféine sur votre corps, de même que les options qui s’offrent à vous pour déterminer si ces impacts sont positifs ou nocifs pour votre santé générale. LES EFFETS DE LA CAFÉINE SUR LE CORPS

Que ce soit lors de notre routine matinale, entre amis pour terminer un bon repas ou encore pour se réchauffer ou se réveiller, le café et le thé font partie de notre quotidien. Mais saviez-vous que sous ces boissons chaudes et réconfortantes se cache un psychostimulant, la caféine, pouvant avoir des impacts positifs ou négatifs sur votre santé, selon votre ADN?

La caféine est le psychostimulant le plus consommé dans le monde1. On en retrouve bien entendu dans le café et dans le thé, mais aussi dans les boissons gazeuses de type Cola, les boissons énergisantes et le chocolat noir. Mais la question que tous se posent: est-ce que la caféine est bonne ou non pour la santé? Certains affirment que oui, alors que d’autres soutiennent le contraire2. Avec la quantité d’informations aujourd’hui disponibles au bout de nos doigts, comment départager ces affirmations? Difficile de répondre à cette question, car les impacts de la caféine sur le corps peuvent varier d’une personne à l’autre. En effet, chaque personne réagit différemment à ce psychostimulant. En plus d’être un stimulant du système nerveux central, la caféine agit également sur le système cardiovasculaire. Lorsque consommée de manière sporadique, la caféine augmente la pression artérielle et dilate les vaisseaux sanguins3. Chez certains, ces manifestations immédiates

auront un impact positif sur la sensation de bien-être, mais pour d’autres, il s’agira plutôt de palpitations incommodantes pour quelques heures. Bien que les effets immédiats de la caféine soient bien reconnus et documentés, les effets cardiovasculaires d’une consommation fréquente de caféine à long terme, sont, quant à eux, un sujet beaucoup plus débattu2. VOTRE ADN INFLUENCE VOTRE RÉPONSE À LA CAFÉINE

Bien que l’âge, l’accoutumance, le tabagisme et la prise de médicaments influencent la réponse de chacun à la caféine, la génétique représente aussi une pièce importante du casse-tête. En effet, la vitesse d’élimination peut être jusqu’à 40 fois plus rapide ou plus lente d’un individu à l’autre, selon son code génétique4.

Après avoir été absorbée par le système digestif, la caféine se retrouve en circulation dans le sang et passe à travers le foie. Dans cet organe se retrouve l’enzyme CYP1A2, qui est codée par notre ADN. Le rôle de cette enzyme est de modifier légèrement la conformation de la molécule de caféine pour permettre aux reins de l’éliminer graduellement via l’urine1. Ceux et celles pouvant éliminer la caféine rapidement sont catégorisés comme étant des métaboliseurs rapides. Une variation génétique peut cependant causer un ralentissement de ce processus. Les individus ayant cette variation génétique éliminent donc la caféine plus lentement et sont reconnus comme étant des métaboliseurs lents ou intermédiaires.

«Les impacts de la caféine sur le corps peuvent varier d’une personne à l’autre. En effet, chaque personne réagit différemment à ce psychostimulant.»

www.magazinemieuxetre.ca

65


MIEUX MANGER Génétique

Il a été démontré que ces métaboliseurs lents et intermédiaires sont plus à risque de développer de l’hypertension et de faire un infarctus du myocarde si leur consommation habituelle de caféine est supérieure à 200 mg par jour. À l’opposé, les métaboliseurs rapides verraient un effet positif ou nul sur leur pression artérielle et leurs risques de crise cardiaque avec une consommation de 100 à 400 mg de caféine par jour1-5. C’est donc votre code génétique qui peut vous aider à déterminer si vous métabolisez rapidement ou lentement la caféine. UN TEST GÉNÉTIQUE POUR CONNAÎTRE VOTRE STATUT

À l’aide d’un test génétique, il est maintenant possible de savoir si vous êtes un métaboliseur lent, intermédiaire ou rapide de la caféine. Le test Profil Nutrition de BiogeniQ (test de nutrigénomique) vous fournit non seulement les indications sur votre profil génétique, mais aussi des recommandations précises sur vos apports optimaux en caféine. La nutrigénomique, ou nutrigénétique est la science qui étudie les interactions entre les gènes et la nourriture que l’on consomme. Les avancées dans ce domaine permettent maintenant de conseiller et d’encadrer chaque individu pour optimiser son alimentation selon ses dispositions génétiques.

À l’aide d’un test génétique, il est maintenant possible de savoir si vous êtes un métaboliseur lent, intermédiaire ou rapide de la caféine.

QU’EST-CE QUE BIOGENIQ?

BiogeniQ permet à tous de prendre le contrôle de leur santé en offrant des conseils simples, appropriés et utiles basés sur leur génétique. La façon dont les individus réagissent aux médicaments, métabolisent les nutriments et développent certaines maladies peut être largement influencée par la génétique. Cependant, la majorité des gens n’ont aucune idée de l’impact que leurs gènes peuvent avoir sur leur santé. En collaboration avec les professionnels de la santé, l’information génétique du patient liée à la nutrition, à la médication et aux maladies est livrée en temps opportun de manière responsable et éthique.

qui vous aidera à bien comprendre la portée des résultats obtenus, mais surtout à faire l’analyse des habitudes alimentaires actuelles afin de proposer un plan d’action sur mesure. Vos informations génétiques vous permettent donc de personnaliser plus que jamais vos recommandations nutritionnelles et d’optimiser votre santé. Une alimentation dite saine peut vous mettre à risque de développer des maladies chroniques si elle ne répond pas aux besoins uniques de votre corps. Pour vivre longtemps et en santé, il ne faut donc pas compter que sur la chance. Il existe des moyens d’identifier les risques pour mieux savourer la vie, et c’est ce que propose le test Profil Nutrition!

Comme vous avez pu le constater, la caféine, tout comme plusieurs www.biogeniq.ca autres nutriments importants, @biogeniq peut avoir des impacts positifs ou 1-855-943-6379 négatifs sur votre santé cardiovasculaire, votre santé métabolique, Le Profil Nutrition vous permet donc de votre santé osseuse, votre gestion mieux comprendre votre réponse à la caféine, mais égalede poids ainsi que votre santé immunitaire. Votre réponse ment à 9 autres nutriments importants (oméga-3, sodium, à ces nutriments est dictée par votre ADN, c’est pourquoi vitamine C, folate, charge glycémique, vitamine D, gras chaque personne réagit différemment à leur consomsaturés, lactose et maladie cœliaque). Le test est accompamation. Parions maintenant que vous regarderez votre gné d’une consultation avec une nutritionniste-diététiste prochaine tasse de café d’un œil bien différent!

Catherine Drouin-Audet Nutritionniste-Diététiste BiogeniQ cdrouin.audet@biogeniq.ca

Références

1. 2. 3. 4.

5. 6.

66

Avril 2018

BiogeniQ à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez en apprendre davantage sur les tests génétiques et ce qu’ils peuvent révéler sur votre santé au kiosque de BiogeniQ à Montréal du 23 au 25 mars 2018.

CORNELIS, M.C., et al. Coffee, CYP1A2 Genotype, and Risk of Myocardial Infarction. JAMA 295, 1135-41 (2006). CORNELIS, M. C. Gene-coffee interactions and health. Current Nutrition Reports, 3(3), 178-195 (2014). YANG, A. et al. Genetics of caffeine consumption and responses to caffeine. Psychopharmacology, 211(3), 245-257 (2010). KALOW, W, TANG, BK. Use of caffeine metabolite ratios to explore CYP1A2 and xanthine oxidase activities. Clin Pharmacol Ther 50:508–519 (1991). PALATINI, P., et al. CYP1A2 genotype modifies the association between coffee intake and the risk of hypertension. J Hypertens 27, 1594-601 (2009). KASHUBA, AD, et al. Quantitation of three-month intraindividual variability and influence of sex and menstrual cycle phase on CYP1A2, N-acetyltransferase-2, and xanthine oxidase activity determined with caffeine phenotyping. Clin Pharmacol Ther 63:540–551 (1998).


Spécial CAHIER

EN COLLABORATION AVEC

Centre des congrès de Québec, les 17 et 18 mars Palais des congrès de Montréal, les 23-24 et 25 mars

LE VÉGÉ, LE BIO ET LE LOCAL

ONT LE VENT DANS LES VOILES! 21 ans déjà que l’Expo Manger Santé et Vivre Vert ouvre ses portes aux passionnés d’alimentation saine, d’écologie et de santé globale. Venez rencontrer nos centaines d’exposants, participer aux conférences, découvrir des aliments de qualité et des produits naturels pour soi ou pour la maison. Un rendez-vous unique où les nouvelles tendances inspirent pour un avenir meilleur! L’Expo est le lieu pour passer à un mode de vie en harmonie. On vous attend!

Renée Frappier Présidente-fondatrice, Expo Manger Santé et Vivre Vert


À DÉCOUVRIR En collaboration avec

En attendant l'événement Expo Manger Santé et vivre vert, c'est l'occasion de rencontrer une foule d'exposants entre autres des secteurs de l’alimentation saine, de l’agriculture bio et de l’écologie. Chaque année, depuis plus de 20 ans, on y fait de belles découvertes. Un avant-goût!

***

Opaque, nul besoin de le cacher de la lumière.

Format de 60 capsules végétales

FAIRE SES GERMINATIONS

maison

Quoi de mieux que d’avoir son minipotager à l’année sur le comptoir de la cuisine. C'est reconnu, la germination est ce qu’il y a de plus puissant dans l’alimentation grâce aux enzymes, aux vitamines, aux minéraux et aux protéines qu'elle procure, vous aurez tout ce dont votre corps a besoin pour être optimal. Plus de raison de s'en priver avec le Germoir Passion Santé, l’outil parfait pour faire vos germinations, vos micro-pousses et votre tofu maison.

yeux

DE BEAUX EN SANTÉ

Majoritairement composé de ginkgo biloba, d'extrait de rose d'Inde et d'euphraise officinale, le supplément alimentaire Lut-Zea Vision des Laboratoires Vachon fournit les antioxydants nécessaires à la santé de vos yeux. Que vous souhaitiez prévenir ou limiter le développement de cataractes ou encore améliorer la densité optique de votre pigment maculaire réduisant ainsi les risques de souffrir de dégénérescence liée à l'âge, ces capsules sont pour vous. Parce que les yeux... c'est précieux! www.leslaboratoiresvachon.com

www.passion-sante.com

LE FRUIT DU

jacquier...

ÇA VOUS DIT QUELQUE CHOSE?

Il s'agit de ce fruit mystérieux qui fait fureur dans les communautés véganes. Le fruit du jacquier est un énorme fruit tropical que l'on cuisine comme un légume — voire comme une viande. Cueilli avant maturité, il n'est pas sucré, mais plutôt dur et fibreux. Une fois cuisiné, il devient plus

68

Avril 2018

tendre et se veut le parfait substitut au porc effiloché. Eh oui! Convaincu? Intégrez le fruit du jacquier biologique à votre alimentation avec les conserves Cha’s Organics, disponibles à travers le Canada dans les épiceries, les magasins d'aliments naturels ou en ligne. www.chasorganics.com


Savon, crème, aérosol ou geldouche... au choix

DES BARRES BIO

100% végétales

Délicieuses et réfléchies, les Barres protéinées bio de Nature Zen sont uniques par leur composition équilibrée en protéines, en gras, en fibres et en sucres (sans édulcorants chimiques, sans sucre ajouté, sans alcool, ni saveurs artificielles) pour une digestibilité optimale. Que de l'énergie, tout en légèreté!

Chassez

LES MOUSTIQUES NATURELLEMENT Le temps des insectes arrivera plus vite qu'on ne le pense et nous devons nous en protéger. Une entreprise familiale bien de chez nous a conçu et a obtenu une homologation de Santé Canada pour un produit chasse-moustiques, 100 % naturel et biodégradable: le Citrobug, l’alternative au deet et aux autres molécules synthétiques la plus efficace du Canada. Sa matière active est constituée d'une synergie de plusieurs huiles essentielles pures et naturelles d’eucalyptus, de camphre, de géranium, de citron et de pin. www.heloiselab.com

Faites à partir d’ingrédients véritables, biologiques et végans, vous aimerez leur texture onctueuse, à mi-chemin entre le nougat et le caramel. Un goût unique aux vrais extraits de fruits et d'épices! www.nature-zen.com/fr

UN DÉJEUNER

complet

Evive smoothie est LA solution parfaite pour vos matins pressés! Deux jeunes entrepreneurs d’ici ont développé le tout premier concept de smoothies en cubes surgelés qui contiennent tout ce dont vous avez besoin pour alimenter votre corps et votre esprit en deux temps trois mouvements. Fini le mélangeur, il suffit d’agiter les cubes avec votre liquide favori et voilà un déjeuner complet sur le pouce! En plus, cette fabuleuse trouvaille peut vous être livrée à la maison!

EN MOINS DE DEUX

***

Le guerrier, Le touk-touk, Le yogi... trois saveurs à découvrir

www.evivesmoothie.com

www.magazinemieuxetre.ca

69


MIEUX VIVRE En collaboration avec

RETROUVER UNE PEAU ÉCLATANTE EN

10 jours

Comme chaque année, l’hiver a mis notre peau à rude épreuve. Nous nous y étions pourtant préparés: crème hydratante matin et soir, protection solaire, cure de vitamines et de minéraux facilement assimilables, et pourtant...

Et pourtant… dans la lumière crue de ce matin de fin d’hiver, notre peau paraît fatiguée, terne, froissée, déshydratée et notre front brille. Pire encore, des impuretés se sont accumulées dans nos pores dilatés! Comble de l’injustice, les ingrédients actifs ne font plus leur travail adéquatement. Comment retrouver notre belle peau et vivre l’arrivée du printemps en harmonie avec soi-même?

Je partage donc avec vous un programme complet échelonné sur 10 jours, que j’expérimente depuis des années, pour me reconnecter avec mon corps et ma peau. Fautil être discipliné pour obtenir de beaux résultats? Oui, madame! Oui, monsieur! Faut-il souffrir, «pour être belle ou beau»? Cruelle expression que celle-ci! Certainement pas! Bien au contraire.

«J’achète une jolie bouteille d’eau et la remplis d’eau filtrée. Je la place bien en évidence, pour que boire redevienne une habitude.»

70

Avril 2018

Voici comment j’allie l’utile à l’agréable, pour retrouver un teint éclatant en 10 jours seulement. CE DONT J’AI BESOIN...

A. Fruits, légumes frais, graines germées, ail, coriandre fraîche (bio… à bas les pesticides!). B. Racines (gingembre, radis japonais, topinambour…) et épices (curcuma en poudre, pincée de poivre noir et goutte d’huile végétale, pour assimiler la curcumine—antiinflammatoire — cannelle…). C. Lipides (huile de lin, graines de chia et de chanvre — pour faire un plein d’oméga-3 et d’anti-inflammatoires— huile d’argan, huile de coco, noix, amandes, pistaches non salées—pour soutenir mes artères, nourrir ma peau, me redonner de l’énergie. D. Probiotiques ou au choix, kombucha ou légumes fermentés. E. Biocosmétiques à l’huile d’argan, sans ingrédients irritants pour la peau, ni perturbateurs endocriniens1.


Par MÉLISSA HARVEY

«

Comment retrouver notre belle peau et vivre l’arrivée du printemps en

HARMONIE

avec soi-même?»

Jour 1 Dorénavant, je veille à ce que mes repas soient composés à 80 % de produits des listes A et B. Je n’oublie pas les bonnes graisses et je diminue la consommation de pain, de pâtes et de céréales. Les probiotiques sont mes amis — surtout en ce moment. J’achète une jolie bouteille d’eau et la remplis d’eau filtrée. Je la place bien en évidence, pour que boire redevienne une habitude. Le matin, je nettoie ma peau avec un produit doux, j’utilise une brume hydratante, puis j’applique un écran solaire si je passe plus de 10 minutes consécutives à l’extérieur. Après ma crème de jour, j’applique, en tapotant légèrement, un bel écran solaire teinté. Le soir, je pose un masque sur mon visage et m’offre un gommage. Ensuite, j’applique un sérum restructurant mélangé à une crème de nuit anti-âge. Je savoure les bienfaits de ce soin cocooning, qui se font ressentir immédiatement.

Jour 2 Au réveil, je prends un grand verre d’eau et des probiotiques. Je ne me prive pas tout en mangeant sainement. Sur une peau propre, j’applique un sérum liftant. J’abuse, en appliquant aussi un sérum spécial zone décolletée... là où il le faut (si j’en ai envie, je récidive le lendemain, je vois les premiers résultats après 4 jours d’application). Le soir, je m’accorde un moment de détente. Je me fais couler un bain et j’y verse un peu d’huile d’argan. Je suis ma routine beauté. Aujourd’hui, j’exfolie et j’applique un autre masque pour revitaliser ma peau. Celle-ci est instantanément repulpée. Jour 3 Je reproduis les routines et gestes des journées 1 et 2, que je complète par un exfoliant adoucissant corps et visage. Je me félicite et m’offre une tisane aux herbes d’ici.

Au réveil, je prends un grand verre d’eau et des probiotiques. Je ne me prive pas tout en mangeant sainement.

www.magazinemieuxetre.ca

71


MIEUX VIVRE En collaboration avec

Le soir, je fais le bilan de ma journée, et note tous les moments positifs.

«

Jour 7 Objectif: recréer l’ambiance d’un spa chez moi. Gommage, masque au rhassoul et à l’huile d’argan, quelques gouttes d’huile de lavande dans mon diffuseur d’huiles essentielles ou dans le bain, musique douce. J’allume mes bougies et je fais de la méditation pendant que le masque agit sur ma peau.

Objectif: recréer l’ambiance d’un

SPA

chez moi.»

Jour 4 Smoothie aux légumes et banane... me voilà prête à faire du sport. Je n’oublie pas de m’hydrater. Le soir, je fais le bilan de ma journée, et note tous les moments positifs. Je préserve mon sourire en appliquant, au coucher, une crème sublimatrice. Jour 5 Ma peau commence à changer. Elle a moins soif, est moins irritée, les pores se resserrent — c’est bien, je continue! Aujourd’hui, je remplace mes sérums par un soin anti-âge, riche en vitamine C et acide hyaluronique, que ma peau est maintenant prête à recevoir.

Jour 6 Au réveil, je nettoie bien ma peau, puis j’alterne eau chaude et froide. J’applique mon nouveau chouchou, le sérum à la vitamine C et me prépare un jus de légumes (céleri, kale, persil, cerise, gingembre et curcuma avec du lait de soya non sucré et un soupçon d’huile d’argan alimentaire), riches en vitamines, minéraux et antioxydants. Le soir, j’opte pour un sérum ultra-hydratant pour regorger ma peau d’eau.

Jour 8 Je continue à m’offrir fruits, légumes et bons gras — ma peau m’en remercie. Je peux varier mes crèmes et sérums, car je commence petit à petit à connaître ma peau et à décrypter ses besoins. Jour 9 Mon teint est plus radieux, mes traits plus reposés. Je me lance à la découverte de la cuisine à l’huile d’argan, mon allié de l’intérieur. Jour 10 Progressivement, je réintroduis à petites doses mes produits habituels (laitages/protéines/ céréales quand j’en ai envie). Je respecte ma routine beauté et mon capital soleil. Je sors mes essentiels: crayon, mascara à l’extrait de fraise, BBB crème, pour savourer la journée en toute beauté.

Mélissa Harvey Présidente fondatrice de Zorah Biocosmétiques www.zorahbiocosmetiques.com •

@zorahbiocosmetics •

#zorahbiorganic

Référence

1.

Ce qui importe le plus c’est le contenu - Sondage sur les ingrédients toxiques contenus dans nos produits cosmétiques, Fondation David Suzuki www.davidsuzuki.org/fr/publications

Zorah Biocosmétiques à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez en apprendre davantage sur la biocosmétique au kiosque de Zorah Biocosmétiques à Québec les 17 et 18 mars et à Montréal du 23 au 25 mars 2018. Assistez aussi à la conférence de Mélissa Harvey intitulée Cours de cosmétologie 101- Du marketing aux ingrédients, présentée à Québec le dimanche 18 mars à 14 h ainsi qu’à Montréal le samedi 24 mars à 15 h 30, sur la scène Santé.

72

Avril 2018


MIEUX VIVRE En collaboration avec

« LE

BASILIC SACRÉ

est à la fois une plante tonique et calmante, favorisant la concentration et la mémoire.»

74

Avril 2018


Par MARIE PROVOST

Fatigue INTELLECTUELLE LES PLANTES À LA RESCOUSSE!

Pourtant, nos neurones sont sans doute complètement fonctionnels et capables de nous garder en Les années qui passent, éveil pour de nombreuses années, les heures rivées devant mais la fatigue l’écran, les grossesses, les générale et le stress nuits blanches à veiller accumulés ralentisles enfants (ou à attendre sent notre corps et freinent l’éveil cogles ados qui ne rentrent nitif. Ralentir est de pas), le stress, le cumul mise. Nous pouvons des vies trépidantes en aussi contourner famille, avec les amis et le le phénomène en travail. Il arrive un moment adoptant une straoù notre cerveau donne tégie différente: réduire le stress, des signes de fatigue, où augmenter l’activité notre vivacité intellectuelle physique, le contact connaît de petits moments avec la nature, le au ralenti, où notre déplacement actif, mémoire se ponctue de l’alimentation saine petits trous. et prendre des plantes toniques pour redonner fougue et jeunesse à nos capacités cognitives. Reposez votre corps et gardez votre esprit en action! NOURRIR AVEC L’AVOINE VERTE

L’avoine verte utilisée pour ses vertus thérapeutiques est préparée avec les parties aériennes d’avoine immature, c’est-à-dire lorsque ses grains sont encore en lait. Cueillie à ce stade, l’avoine est une plante tonique, riche en minéraux, calmante sans être sédative. Donc, avant de penser à stimuler nos fonctions cognitives

on prendra soin de boire de grandes quantités d’infusion d’avoine pour nourrir, calmer, normaliser les échanges nerveux et permettre la reconstruction du système nerveux. Sans gluten, riche en minéraux et en vitamines, l’avoine est un magnifique tonique nutritif du système nerveux. La meilleure façon de profiter de ses propriétés nutritives est de préparer une infusion concentrée en infusant 30 grammes de plantes dans un litre d’eau durant plusieurs heures. Tamiser et utiliser en tisane froide (servir sur glace) ou en bouillon. Boire un litre d’infusion par jour, au moins 4 jours par semaine, durant 6 semaines pour permettre une action nutritive soutenue et durable. ÉCLAIRER AVEC LE BASILIC SACRÉ

Appelé Tulsi dans la tradition ayurvédique, le basilic sacré est une exceptionnelle plante tonique et adaptogène qui nous aide à focaliser et renforcer notre concentration mentale. Plante de la même famille que notre basilic italien, cette espèce est très aromatique et ses principes actifs se retrouvent principalement dans ses huiles volatiles, présentes dans ses feuilles. Très agréable au goût, on peut la prendre en infusion, en teinture ou en chaï latte, mélangée à des épices et du thé vert. Le basilic sacré est à la fois une plante tonique et calmante, on apprécie ses qualités de tonique nerveux, favorisant la concentration et la mémoire. C’est une plante qui redonne concentration et une vision claire, dissipant le brouillard mental.

«Ne baissez pas les bras devant la fatigue intellectuelle, l’épuisement mental, le trou de mémoire. Gardez votre corps en mouvement et votre tête en forme!»

www.magazinemieuxetre.ca

75


MIEUX VIVRE En collaboration avec

FONCER AVEC L’ASHWAGANDHA

La puissance d’un cheval, voilà une interprétation libre du nom de cette plante, issue de la tradition ayurvédique où elle est classée comme rasayana, un concept associé à la régénération et à la puissance de la force vitale. L’ashwagandha est une plante de mouvement, et un grand tonique nerveux, permettant de rester calme dans l’action. On emploie l’ashwagandha quand la fatigue nous paralyse, nous enlève l’envie de bouger, d’avancer ou de faire des efforts intellectuels. Bien sûr on commencera par boire de la tisane d’avoine, durant quelques semaines, pour nourrir notre système et nous donner la capacité à nous remettre en action. Quand le corps est reposé et les neurones nourris, quand le basilic sacré nous aura permis de cibler les actions à prendre et les chemins à parcourir, l’ashwagandha, puissant et calme, soutient notre effort mental et nous lance dans l’action.

L’ashwagandha est une plante de mouvement, et un grand tonique nerveux, permettant de rester calme dans l’action. RÉFLÉCHIR AVEC RHODIOLA

Classé comme un adaptogène, le rhodiola est une plante nordique dont on utilise la racine. Plante tonique et stimulante, le rhodiola accroît la résistance au stress, tant sur le plan physique, immunologique que mental. En plus de réduire la fatigue mentale, il améliore la concentration, la capacité d’attention et la mémoire, particulièrement en état de stress. Le rhodiola possède une affinité particulière pour le système nerveux qu’il tonifie et protège, ce qui le rend particulièrement intéressant dans les pathologies touchant ce système, comme l’épuisement mental. On aime bien le prendre en teinture, matin et midi, à raison de 30 à 45 gouttes par dose, pour plusieurs semaines.

PERSISTER AVEC L’ORTIE

Une plante importante de la pharmacopée traditionnelle occidentale, l’ortie est une plante tonique et nutritive qu’on apprécie prendre en infusion sur de longues périodes. Riche en minéraux (particulièrement en fer) et oligo-éléments, elle donne de l’allant et de l’énergie et permet de se garder en action durant de longues périodes. On la combine à des plantes plus stimulantes (comme le rhodiola et l’ashwagandha) où son pouvoir nutritif permettra de maintenir la constance de l’effort physique et mental. Le pouvoir nutritif de l’ortie donne des résultats spectaculaires lorsqu’elle est employée à bon escient et avec constance. Boire un litre d’infusion par jour, au moins 4 jours par semaine, durant 6 semaines.

«Le pouvoir nutritif de l’ortie donne des résultats spectaculaires lorsqu’elle est employée à bon escient et avec constance.»

Ne baissez pas les bras devant la fatigue intellectuelle, l’épuisement mental, le trou de mémoire. Gardez votre corps en mouvement et votre tête en forme! Prenez des plantes, buvez de la tisane et vieillissez en meilleure santé!

Marie Provost Présidente fondatrice, Directrice générale et Maître herboriste La Clef des Champs www.clefdeschamps.net •

@ClefdesChampsOfficial •

#clefdeschampsbio

© Virginie Blais

Impliquée dans le monde des plantes médicinales depuis 1978, Marie est membre fondateur de la Guilde des Herboristes pour laquelle elle a présidé le conseil d’administration durant 11 ans. Elle a représenté l’herboristerie traditionnelle à Santé Canada durant dix ans et mène encore la lutte pour la survie de l’herboristerie traditionnelle au travers des changements règlementaires.

Parcourant le monde pour rencontrer les cueilleurs et producteurs de plantes biologiques afin d’amener dans nos armoires les meilleures herbes du monde, Marie Provost est une mine de connaissances sur les plantes médicinales. Passionnée par les pouvoirs curatifs des plantes qu’elle cultive, enseigne, prescrit et consomme depuis quatre décennies, elle nous livre quelques secrets pour vieillir en santé!

La Clef des champs à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez en apprendre davantage sur les pouvoirs et les bienfaits de l’herboristerie au kiosque de La Clef des champs à Québec les 17 et 18 mars et à Montréal du 23 au 25 mars 2018. Assistez aussi à la conférence de Marie Provost intitulé Plantes médicinales pour la stimulation cérébrale et cognitive, présentée à Québec le samedi 17 mars à 15 h et le dimanche 18 mars à 12 h 45 ainsi qu’à Montréal le samedi 24 mars à 13 h 30 et le dimanche 25 mars à 12 h sur la scène Vivre.

76

Avril 2018


MIEUX MANGER En collaboration avec

78

Avril 2018


Par ROMAIN GAGNON

LES MERVEILLES DE LA

SYMBIOTIQUE Démystifier les prébiotiques, probiotiques et les fermentations Les micro-organismes entretiennent sommairement trois types de relations avec les plantes et animaux supérieurs qu’ils habitent soit le parasitisme, le saprophytisme ou la symbiose. Certains sont nuisibles, d’autres souhaitables... démystifions un peu tout cela.

Dans le cas du parasitisme, le micro-organisme nuit à la santé de son hôte, on pense par exemple au pied d’athlète qui est dû à une infection fongique des orteils. Dans le deuxième cas, soit le saprophytisme, le micro-organisme profite de son hôte sans lui nuire ni l’aider. C’est le cas notamment des savoureux pleurotes qui poussent sur les arbres morts à l’automne. Ce champignon ne nuit pas à son hôte, car il est déjà mort. Néanmoins, il aide la forêt en la débarrassant des troncs morts et en les convertissant en humus.

Finalement il y a ces fameux microorganismes qui payent un généreux loyer à leur hôte. Par exemple, les arbres feuillus en forêt vivent tous en symbiose avec un champignon mycorhizien. Les radicelles des racines nourrissent les champignons avec des glucides issus de la photosynthèse alors que les enzymes des champignons prédigèrent les minéraux du sol afin de les rendre biodisponibles à l’arbre. Si une pluie acide tue le champignon, l’arbre risque fort de mourir également.

CHEZ L’HOMME

Plusieurs microorganismes habitent les intestins de l’homme et entretiennent une relation symbiotique avec lui. On les appelle «probiotiques». Ces champignons et bactéries (Lactobacillus rhamnosus, Saccharomyces boulardii, Bifidobacterium bifidum…) procurent en effet d’innombrables bénéfices au corps humain. Par exemple, ils sont la seule source de vitamine K2 qui, pourtant, est essentielle à la bonne santé des os. Ils préviennent également moult maladies comme l’intolérance au lactose, le syndrome du côlon irritable, la tourista ou encore la diarrhée qui suit normalement un traitement antibiotique.

«Certaines boulangeries supplémentent même aujourd’hui leurs produits en prébiotiques notamment avec l’inuline issue du topinambour.»

www.magazinemieuxetre.ca

79


MIEUX MANGER En collaboration avec

Plusieurs micro-organismes habitent les intestins de l’homme et entretiennent une relation symbiotique avec lui. On les appelle «probiotiques». Ces champignons et bactéries procurent en effet d’innombrables bénéfices au corps humain. LES PROBIOTIQUES

La nature a horreur du vide. Or, en occupant les intestins, les probiotiques préviennent surtout que d’autres micro-organismes pathogènes viennent s’y installer. Comme le réfrigérateur est une invention relativement récente dans l’histoire de l’humanité, l’homme, à partir de l’époque néolithique, a développé différentes techniques pour conserver les fruits de l’agriculture. Outre le salage, le séchage et le fumage, la fermentation a joué un rôle central dans la conservation des aliments. Par exemple, la fermentation alcoolique permet aux jus de fruits de se conserver. Plus intéressant encore, la fermentation lactique développe des probiotiques qui préviendront d’autres micro-organismes moins sympathiques susceptibles d’infecter la nourriture. LA FERMENTATION

«Les prébiotiques se retrouvent naturellement dans les aliments fermentés, mais aussi dans plusieurs légumes et fruits.»

La fermentation lactique est au cœur de plusieurs aliments connus comme les yaourts, le kéfir, la choucroute, le kombucha, les fromages de lait cru, le miso ou encore le pain au levain. D’aucuns pourraient se demander: quel est l’intérêt de ces procédés archaïques et souvent capricieux à l’époque des réfrigérateurs et conserves stérilisées accessibles à tous? En fait, l’intérêt des probiotiques dépasse de loin ces préoccupations de conservation. Nul doute que Pasteur a rendu un grand service à l’humanité en inventant la pasteurisation, mais maintenant le pendule est allé trop loin. L’homme, surtout le Nord-Américain, vit dans un environnement trop aseptisé et les conséquences fâcheuses sur sa santé sont multiples. D’ailleurs, au rythme où les superbactéries évoluent, il se pourrait bien que les antibiotiques actuels deviennent inefficaces d’ici la fin du siècle et, le cas échant, l’humanité pourrait revivre des pandémies mortelles comme la grippe espagnole de 1918-1919.

Sans rentrer dans de telles considérations alarmistes, augmenter sa consommation d’aliments fermentés comporte plusieurs bénéfices concrets. Les probiotiques et leurs enzymes générés par la fermentation prédigèrent les aliments, facilitant ainsi leur digestion ultérieure par l’être humain. Par exemple, les enzymes du levain dégradent la fraction allergène (gliadine) du gluten de blé et diminuent significativement les symptômes de l’intolérance au gluten. Cela explique probablement en partie l’apparition soudaine de cette affection, car jusqu’au milieu du siècle dernier tout le pain consommé était fait de levain. La fermentation dégrade aussi les toxines naturelles des aliments. Les céréales et les légumineuses développent sur leur écorce extérieure un fongicide naturel pour se protéger des infections fongiques: l’acide phytique. Bien que naturel, ce fongicide est aussi dommageable qu’un pesticide industriel. Quand votre grand-mère faisait tremper ses fèves au lard pendant 24 heures avant de les apprêter, elle dissolvait ainsi l’acide phytique sans le savoir. Or, la fermentation détruit l’acide phytique encore plus efficacement. C’est pourquoi un pain au levain en est exempt alors qu’un pain commercial à la levure en contient abondamment. Jusqu’à l’ère de Montignac, dans les années 90, le pain avait toujours été perçu comme un aliment santé. Or, aujourd’hui, le pain est sur la liste noire de plusieurs diètes populaires. La science se serait-elle trompée pendant plusieurs siècles? Hélas, cela arrive, mais pas dans ce cas. En fait, le pain commercial d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celui que nos arrières-grands-parents consommaient. Son index glycémique élevé provoque une hausse subite d’insuline qui à son tour entraîne une hypoglycémie. Ainsi, le pain commercial ne procure pas un sentiment de satiété proportionnel aux calories ingérées, ce qui favorise inéluctablement une trop grande consommation de calories, sans compter le développement insidieux du diabète de type 2. Toutefois, il y a une bonne nouvelle: les enzymes du levain altèrent la structure moléculaire de l’amidon du blé et réduisent ainsi l’index glycémique du pain. Calorie pour calorie, un pain au levain n’est ainsi pas plus engraissant qu’un brocoli.

«Même si un aliment stérilisé est de loin souhaitable à un aliment contaminé, l’aliment probiotique constitue une troisième option encore supérieure, c’est-à-dire un aliment vivant inoculé avec des microbes amis.» 80

Avril 2018


LES PRÉBIOTOQUES

On entend de plus en plus parler des prébiotiques. Que sont-ils et en quoi diffèrent-ils des probiotiques? En fait, l’un est très différent de l’autre. Pour simplifier, disons que le prébiotique est la nourriture du probiotique. Donc, une fois les intestins bien inoculés, on peut bien entretenir sa flore probiotique simplement en consommant suffisamment de prébiotiques. Ces derniers sont de petites chaînes d’hydrates de carbone qui échappent à la digestion dans l’intestin grêle. Néanmoins, ils procurent plusieurs bénéfices, dont le sentiment de satiété, la régulation du transit intestinal, une meilleure absorption des minéraux et la prévention de l’hypercholestérolémie ainsi que du cancer du côlon. Les prébiotiques se retrouvent naturellement dans les aliments fermentés, mais aussi dans plusieurs légumes et fruits. Certaines boulangeries supplémentent même aujourd’hui leurs produits en prébiotiques notamment avec l’inuline issue du topinambour.

Pour simplifier, disons que le prébiotique est la nourriture du probiotique. LE MICROBIOTE

Bref, même si un aliment stérilisé est de loin souhaitable à un aliment contaminé, l’aliment probiotique constitue une troisième option encore supérieure, c’est-à-dire un aliment vivant inoculé avec des microbes amis. Un tel aliment procure un meilleur bien-être physique, mais cela va plus loin encore. Le tube digestif contient près de 500 millions de neurones qui composent le système nerveux entérique. Or, ces neurones produisent 95 % de la sérotonine, qu’on appelle l’hormone du bonheur. Autrement dit, notre microbiote, dont notre flore intestinale, joue un rôle déterminant dans notre bien-être psychologique. La science moderne a démontré cette étonnante relation à partir de souris de laboratoire. Voilà donc une autre bonne raison de manger des aliments probiotiques.

Romain Gagnon Ing. Vice-président, Recherche-développement et Marketing Boulangerie alternative Inéwa www.inewa.ca @inewa •

#alternativeinewa

La Boulangerie Inéwa à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez en apprendre davantage sur les bienfaits des micro-organismes au kiosque de la Boulangerie alternative Inéwa à Québec les 17 et 18 mars et à Montréal du 23 au 25 mars 2018. Vous pouvez également assister à la conférence de Romain Gagnon intitulée Le levain, un procédé ancestral aux bénéfices insoupçonnés, présentée le samedi 24 mars à 13 h 15 sur la Scène Santé de l’Expo.

www.magazinemieuxetre.ca

81


MIEUX MANGER En collaboration avec

82

Avril 2018


Par ÉLISABETH BÉLANGER

Huiles ALIMENTAIRES Questions pertinentes pour consommateurs avertis Les huiles vierges de qualité sont d’excellentes sources de gras, de vitamines et d’antioxydants et fournissent une palette de saveurs variées pour rehausser les repas quotidiens. Toutefois, faire un choix éclairé peut parfois relever du défi. En effet, le nombre de produits, d’appellations, de variation dans les prix rend toute section d’huiles en épicerie pour le moins intimidante. De bonnes ressources pour répondre à nos questions et se faire une idée des produits qui nous conviennent sont sans nul doute les fabricants et les importateurs d’huiles. On peut communiquer avec leur service client pour poser nos questions. Mieux encore, on peut avoir la chance de rencontrer leurs représentants lors de dégustations en magasins ou lorsque l’on visite une exposition. En fait, c’est le moment parfait pour essayer les produits et poser les questions qui guideront nos achats à venir. La Maison Orphée suggère trois questions à poser à un fabricant ou à un importateur d’huiles pour apprécier la qualité de ses produits et l’utilisation qui convient le mieux. Trois questions qui aideront à recueillir des renseignements utiles et faciles à mettre en pratique. L’entreprise s’est elle-même prêtée au jeu.

«Pour l’huile d’olive vierge extra, on recherche trois traits spécifiques: le fruité, l’amer et le poivré.»

1— LES HUILES QUE J’ACHÈTE DEVRAIENT ÊTRE FABRIQUÉES SELON QUEL PROCÉDÉ?

Le choix du mode de fabrication des huiles dépend de la nature des graines et des oléagineux. À la Maison Orphée, nous choisissons des procédés physiques reconnus pour conserver les propriétés propres à chaque huile.

Nous favorisons l’extraction à froid pour la production d’huile d’olive, car il s’agit d’un procédé efficace qui préserve ses bénéfices santé, son goût et son arôme. Nos autres huiles vierges sont obtenues par la première pression à froid, un procédé hérité de la tradition des maîtres huiliers. Elle présente des avantages comparables à l’extraction à froid. Nous recommandons aussi de privilégier les huiles d’olive désignées «vierge extra». Cette appellation sous-entend que le producteur respecte les critères de qualité établis par le Conseil Oléicole International en matière d’huile d’olive, tels que le taux d’acidité oléique et l’absence de défauts à la dégustation. Les mentions «extraction à froid», «première pression à froid», «vierge» et «vierge extra» sont d’un grand intérêt, puisqu’elles en disent long sur la qualité des huiles.

www.magazinemieuxetre.ca

83


MIEUX MANGER En collaboration avec

Pour faire une bonne utilisation de vos huiles, goûtez-les souvent, laissez-les vous inspirer dans la préparation de vos recettes et expérimentez, au risque de créer des surprises de temps à autre. 2— LORSQUE JE DÉGUSTE UNE HUILE, QUELS TRAITS DOIS-JE ÉVALUER, ET QUELS SIGNES SUGGÈRENT QU’ELLE EN EST UNE DE QUALITÉ?

La couleur fait souvent l’objet de discussions. Bien que nous soyons attirés par les huiles vertes, la couleur n’est pas d’un grand intérêt pour déterminer la qualité d’une huile, particulièrement de l’huile d’olive. D’ailleurs, la teinte plus ou moins foncée varie d’un produit à l’autre en raison de la provenance des oléagineux et de leurs pigments. Par exemple, une huile d’olive de qualité peut très bien être jaune ou verte. L’arôme et le goût sont des critères complexes qui procurent des renseignements intéressants sur les huiles. Pour les évaluer, il faut faire appel aux mémoires gustative et olfactive qui associent l’arôme et le goût des huiles fraîches à ceux du fruit, de la graine ou de la noix dont elles proviennent et d’aliments communs tels que des fruits, des légumes, des noix et des herbes. Un goût vieux, gras, voire poissonneux, est propre aux huiles vieillissantes ou pressées à haute température. Pour l’huile d’olive vierge extra, on recherche trois traits spécifiques: le fruité, l’amer et le poivré. Le fruité évoque le goût de l’olive et des notes d’herbes, d’amande et de tomate notamment. L’amer, plutôt difficile à décrire, se manifeste au milieu de la langue. Il est surprenant, mais on apprend à l’apprécier. Le poivré suscite quant à lui une sensation de picotement dans la gorge, causée par l’oléocanthal, un antioxydant propre à l’huile d’olive. En général, plus une huile est jeune, plus elle est poivrée, ardente.

LA TRANSPARENCE, UN DEVOIR DE PRODUCTEUR

Pour affirmer produire des huiles de qualité, nous devons faire preuve d’honnêteté en ce qui concerne nos choix. Quiconque aime et consomme souvent des huiles sait évaluer leur qualité sans être un expert en la matière! Ce sont l’odorat et le goût, des sens très fins, qui font tout le travail. Le meilleur conseil que la Maison Orphée peut vous donner est le suivant: pour faire une bonne utilisation de vos huiles, goûtezles souvent, laissez-les vous inspirer dans la préparation de vos recettes et expérimentez, au risque de créer des surprises de temps à autre.

3— QUE DOIS-JE SAVOIR AU SUJET DE LA CONSERVATION DES HUILES?

Les huiles embouteillées dans des contenants foncés et entreposées dans un endroit frais sont celles qui sont le mieux protégées de la lumière, de l’air et la chaleur, qui ont pour effet de les oxyder. Évitez donc de choisir des huiles contenues dans des bouteilles faites de plastique transparent, un matériau peu optimal pour la conservation de l’huile. Le comptoir constitue au même titre que le gardemanger un excellent espace pour conserver les bouteilles d’huile. Il est avantageux de les disposer à cet endroit afin de les mettre bien en vue et ainsi d’en faire un usage régulier. Les bonnes huiles, admettons-le, n’ont aucune utilité lorsqu’elles demeurent au fond du garde-manger. De plus, les fabricants sérieux inscrivent une date de péremption sur leurs produits dans le but d’en garantir la fraîcheur. Les huiles pressées à froid devraient être utilisées au cours des 18 mois suivant leur fabrication.

«Évitez de choisir des huiles contenues dans des bouteilles faites de plastique transparent, un matériau peu optimal pour la conservation de l’huile.»

Élisabeth Bélanger P. D.-G. et copropriétaire Maison Orphée www.maisonorphee.com •

@maisonorphee •

#maisonorphee

Maison Orphée à Expo Manger Santé et Vivre Vert

Venez en apprendre davantage sur la qualité des huiles au kiosque de la Maison Orphée à Québec les 17 et 18 mars et à Montréal du 23 au 25 mars 2018. Assistez aussi à la conférence d’Élisabeth Bélanger intitulée Comment reconnaître une huile de qualité qui sera présentée à Québec le samedi 17 mars à 14 h 45 ainsi qu’à Montréal le dimanche 25 mars à 14 h sur la scène Santé.

84

Avril 2018


MIEUX MANGER Recettes

santé DE LA

DANS VOTRE ASSIETTE

Une édition dédiée à la santé et à la nutrition ne pourrait être complète sans présenter quelques recettes. Huit livres de cuisine incontournables et une recette coup de coeur tirée de chacun, pour tous ceux qui aiment explorer et bien manger.

L’onigiri DE PRINTEMPS

Oubliez les lunchs fades et plates, les bentos révolutionnent l'art de préparer et de présenter la boîte à lunch. L'idée? Compartimenter des aliments sains et colorés pour composer des repas aussi bons au goûts que beaux pour les yeux. Passionnée par cette grande tradition japonaise, l'auteure et blogueuse Valérie Lévesque lance ainsi Les Bentos de Valérie, le premier livre québécois entièrement dédié au sujet. Rendre ses lunchs intéressants et prendre plaisir à les préparer, tout en recyclant les restes... que demander de mieux?

86

Avril 2018

Frais, coloré, nutritif et savoureux, cet onigiri végétarien ne récolte que des éloges. Il transforme les crudités en bouchées raffinées grâce à l’ajout de graines de chanvre. Goûter un onigiri de printemps, c’est savourer la vie!

Préparation - Mélanger une poignée de riz collant cuit et salé avec des légumes râpés ou coupés finement (ex.: carotte et radis râpés avec des petits morceaux de concombre, de céleri et de brocoli). Ajouter 1 c. à thé de graines de chanvre décortiquées. - Séparer la préparation en deux parts égales et les déposer sur des feuilles de pellicule de plastique. - Refermer en formant des baluchons, puis façonner des boulettes. Laisser reposer de 5 à 10 minutes afin que le riz se raffermisse. - Déballer les boulettes et entourer chacune d’une bande d’algue nori. - Parsemer de graines de chanvre. Valérie Lévesque Photos: Michel Paquet / Guy Saint-Jean éditeur www.lesbentosdevalerie.com • www.saintjeanediteur.com •

@bentodevalerie • @SaintJeanEditeur

#bentodevalerie


Vous souhaitez perdre quelques livres et retrouver la santé? Les menus Kilo Solution est pour vous. Ce qui distingue ce livre des autres ouvrages d'Isabelle Huot, c'est qu'il propose 12 semaines de menus hypocaloriques, du lundi au vendredi, permettant toutefois un répit les week-ends. En intro, toutes les étapes pour calculer ses besoins énergétiques quotidiens et établir son programme personnalisé. Ensuite, rien de plus facile... En un coup d'oeil, les repas de la semaine en cours, incluant les collations, la liste d'épicerie pour deux et les recettes au jour le jour. Plus de raison de ne pas atteindre vos objectifs!

Salade DE CREVETTES AUX LENTILLES

Calories: 360 / Lipides: 11 g / Protéines: 35 g / Glucides: 30 g / Fibres: 5 g

Ingrédients - 125 ml (1⁄2 tasse) de lentilles vertes crues - 375 ml (1 1⁄2 tasse) d’eau (pour cuire les lentilles) - 10 ml (2 c. à thé) d’huile de noix - 20 ml (4 c. à thé) de mélange laitier 5 % m.g. - 20 ml (4 c. à thé) d’un mélange moitié-moitié mayonnaise et yogourt nature 0-2 % m.g. - 10 ml (2 c. à thé) de jus de citron - 200 g de crevettes cuites - 10 ml (2 c. à thé) d’oignon rouge en rondelles - 20 ml (4 c. à thé) de coriandre hachée (ou persil) - Au goût, sel et poivre

2 portions / Préparation: 10 minutes / Cuisson: 30 minutes

Préparation - Rincer les lentilles à l’eau froide. Les placer dans une casserole avec l’eau, porter à ébullition et laisser cuire à couvert 30 minutes. Rafraîchir à l’eau froide. - Dans un saladier, mélanger l’huile de noix, le mélange laitier, le mélange mayonnaise-yogourt et le jus de citron. Ajouter dans le saladier les lentilles, les dés de crevettes, l’oignon et la coriandre. Réserver au frais avant de manger.

Variante Utiliser des lentilles en conserve, rincées et égouttées. Prévoyez alors 250 ml (1 tasse) de lentilles en conserve. Isabelle Huot Photos: Marie-Hélène Thibault Les Éditions de l'Homme www.kilosolution.com • @KiloSolution.IsabelleHuot www.editions-homme.com • @editionsdelhomme

www.magazinemieuxetre.ca

87


MIEUX MANGER Recettes

Comme elle le mentionne en introduction, c'est cette fois-ci une couleur, le rouge, qui est à l'origine de ce carnet; celle-ci lui rappelle entre autres son vieil agenda qu'elle aimait tant. Mais le rouge, c'est aussi la couleur la plus chaude, celle qui égaie nos plats réconfortants et rappelle la chaleur d'un bon feu. Bien qu'idéal à l'approche des Fêtes de par son côté festif (on y retrouve des chapitres tels Prendre l'apéro, Joyeux matin, Douceurs, Cadeaux et L'heure du thé), Le Carnet rouge vous servira toute l'année... parce que le temps des fêtes, c'est tout le temps!

BOULETTES DE DINDE

Ingrédients

Soupe

DE TOMATES AUX BOULETTES DE DINDE 4 portions en soupe-repas

Ingrédients - 90 g (3 oz) de vermicelles ou de petites pâtes à soupe - 3 c. à soupe d’huile d’olive - 1,25 l (5 tasses) d’oignons ou de poireaux, en demi-tranches fines - 2 gousses d’ail pressées - 2 c. à soupe de pâte de tomates - 1,75 l (7 tasses) de bouillon de poulet - 12 à 24 boulettes de dinde cuites (ci-après) - 1 l (4 tasses) d’escarole hachée ou de jeunes épinards - Parmesan ou pecorino râpés (facultatif) - Sel et poivre du moulin

Préparation - Cuire al dente les pâtes dans l’eau salée. (Elles doivent être encore très croquantes, car elles continueront à cuire dans la soupe.) Égoutter et refroidir à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Réserver. - Dans une casserole, chauffer l’huile et faire dorer l’oignon doucement de 4 à 5 min. - Ajouter l’ail, la pâte de tomates, le bouillon et les boulettes. Poursuivre la cuisson, à feu moyen, et lorsque l’oignon est tendre, ajouter les pâtes et la verdure. Rectifier l’assaisonnement. - Servir dès que les pâtes sont à point, parsemer de fromage râpé si désiré.

Josée diStasio Photos: Dominique T. Skoltz / Flammarion Québec www.flammarion.qc.ca •

88

Avril 2018

@flammarionenbref

- 1 œuf légèrement battu - 4 c. à soupe de lait ou d’eau - 125 ml (½ tasse) de panko ou de chapelure - 500 g (1 lb) de dinde hachée (viande brune) ou de poulet - 80 ml (1/3 tasse) de persil italien haché - 125 ml (½ tasse) de parmesan ou un mélange de pecorino et de grana padano, râpés - 1 gousse d’ail pressée - Huile d’olive - Sel et poivre du moulin

Préparation - Dans un grand bol, mélanger l’œuf, le lait et la chapelure. Ajouter la dinde, le persil, le fromage et l’ail. Mélanger. Saler et poivrer. - Dans une petite poêle, faire cuire une cuillerée du mélange, goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Former des boulettes de la grosseur d’une petite balle de golf de 4 cm (1 ½ po) de diamètre (utiliser des gants en latex si désiré).

Cuisson au four Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Placer la grille dans le haut du four. Huiler une plaque et disposer les boulettes. Badigeonner légèrement d’huile. Cuire de 15 à 20 min, en les retournant à mi-cuisson, jusqu’à ce qu’elles soient cuites.

Cuisson à la poêle Chauffer une poêle à feu moyen, verser un peu d’huile et faire cuire les boulettes en deux fois, environ 15 min.


Chou QUI DÉFRISE

RIZ À SUSHI Ingrédients

Pour 2 poke - 1 tasse de riz à sushi - 1 de tasse d’eau - 2 1/2 c. à soupe d’assaisonnement pour riz à sushi

Préparation - Mettre le riz dans un grand bol et le rincer délicatement à l’eau froide à l’aide d’une cuillère en bois ou en plastique, puis vider l’eau. Répéter l’opération 4 ou 5 fois, jusqu’à ce que l’eau reste claire. Cette opération a pour but d’enlever l’excédent d’amidon du riz. - Cuire le riz avec 1 ¾ tasse d’eau dans un cuiseur à riz ou dans une casserole en suivant les instructions données sur l’emballage. - Ajouter l’assaisonnement pour riz à sushi et mélanger à l’aide d’une cuillère en bois. Laisser le riz refroidir de 12 à 20 minutes, en remuant de 2 à 3 fois, afin que chaque grain de riz s’imbibe bien de l’assaisonnement.

Les amateurs de sushis et de tartares, connaissent assurément les poke, mot qui signifie «petits morceaux» à Hawaï, pays à l'origine de ces merveilles. Amatrice du genre, Geneviève Everell, Miss Sushi elle-même, ne pouvait évidemment faire autrement que de nous proposer un tout nouveau livre de recettes sur le sujet. À la manière des «classiques réinventés», Poke propose donc 110 recettes de plats tous plus délicieux et colorés les uns que les autres. Que vous les préfériez au saumon ou la truite, au thon, au crabe ou au homard ou encore végé, vous ne serez jamais à court d'idées pour réaliser des poke savoureux et plein de vitalité, même en dessert. À vos couteaux!

Pour 2 poke

Ingrédients - ½ tasse de vinaigre de riz - ¼ de tasse de cassonade - 2 c. à soupe d’huile d’olive - 2 c. à soupe d’huile de sésame - 2 c. à soupe de sambal oelek - 1 tasse de chou rouge coupé en fines lanières - 1 tasse de chou de Savoie coupé en fines lanières

Préparation - Dans un grand bol, mélanger le vinaigre de riz, la cassonade, l’huile d’olive, l’huile de sésame et le sambal oelek. - Ajouter le chou rouge, le chou de Savoie, le kale et la menthe. Saler et poivrer, au goût. - Dans une poêle, faire griller les tranches de fromage des 2 côtés jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. - Couper les tranches de fromage en 4 morceaux. - Dans 2 jolis bols, déposer 1 tasse de riz au fond. - Sur le riz, déposer le mélange de chou, les edamames et le fromage grillé. - Servir aussitôt.

Geneviève Everell Photos: Sarah Laroche / Les Éditions Goélette www.sushialamaison.com • @Geverell • www.boutiquegoelette.com •

- 1 tasse de kale coupé en fines lanières - 2 c. à soupe de menthe finement ciselée - Sel et poivre, au goût - 4 tranches de fromage à griller - ½ tasse d’edamames - 2 tasses de riz à sushi cuit (ci-après)

#sushialamaison

@EditionsGoelette •

#boutique_goelette

www.magazinemieuxetre.ca

89


MIEUX MANGER Recettes

Cari

D’AUBERGINE AUX TOMATES

4 à 6 portions / Préparation: 25 min. / Cuisson: 6 à 8 h

Ingrédients

Manger moins de viande est bénéfique pour la santé, pour la planète, mais aussi pour le portefeuille. Cuisiner sans viande mise sur ce précepte pour présenter 250 recettes mettant en vedette les essentiels de la cuisine végétarienne: tofu, légumineuses, noix, grains, céréales, oeufs et légumes de tout genre. Des recettes généreuses à savourer en tout temps, que l'on soit végétarien ou non.

90

Avril 2018

Préparation

- 1 boîte (28 oz/796 ml) de tomates en dés - 1 oignon doux coupé en dés - ½ t. (125 ml) de crème 35 % - 3 c. à tab. (45 ml) de pâte de tomates - 2 c. à tab (30 ml) de gingembre frais, haché finement - 4 gousses d’ail hachées finement - 1 c. à tab. (15 ml) de garam masala - 1 c. à tab. (15 ml) de graines de moutarde - 2 c. à thé (10 ml) de graines de cumin - 2 c. à thé (10 ml) de sucre - ½ c. à thé (2 ml) de flocons de piment fort - ½ c. à thé (2 ml) de sel - 2 grosses aubergines coupées en deux sur la longueur (environ 2 lb/1 kg en tout) - ½ t (125 ml) de coriandre fraîche, hachée (facultatif)

- Dans une mijoteuse, mélanger les tomates, l’oignon, la crème, la pâte de tomates, le gingembre, l’ail, le garam masala, les graines de moutarde et de cumin, le sucre, les flocons de piment fort et le sel. Déposer les aubergines, le côté coupé vers le haut, sur la préparation de tomates. Couvrir et cuire à faible intensité de 6 à 8 heures ou jusqu’à ce que les aubergines soient tendres. - À l’aide de deux écumoires, déposer les aubergines sur une planche à découper. Racler la chair à la fourchette et la mettre dans une passoire en la pressant délicatement pour en extraire le maximum de liquide (jeter la peau). Ajouter la chair des aubergines dans la mijoteuse et mélanger. (Le cari se conservera jusqu’à 2 mois au congélateur.) Servir le cari garni de la coriandre, si désiré.

Textes et photos: Coup de pouce / Les Éditions de l'Homme www.editions-homme.com •

@editionsdelhomme


Pâtes

À LA PUTTANESCA PARMESAN DE CAJOU Environ 2/3 tasse (80 g) Préparation: 5 min

Ingrédients - 1 gousse d’ail, hachée - 1/3 tasse (45 g) de noix de cajou - 1/3 tasse (30 g) de levure alimentaire - ½ c. à thé (2,5 ml) de fleur de sel

Préparation Au robot culinaire, broyer grossièrement tous les ingrédients. * Se conserve jusqu’à 10 jours au réfrigérateur.

Jean-Philippe Cyr s'est d'abord fait connaître par sa savoureuse vidéo sur le tempeh devenue virale sur les réseaux sociaux; aujourd'hui, incluant sa page anglophone The Buddhist Chef, c'est plus de 730 000 fans qui le suivent sur Facebook. Puis voilà que le sympathique chef publiait l'automne dernier La cuisine de Jean-Philippe - Ses 100 meilleures recettes véganes regroupant ses grands classiques, mais aussi quelques nouveautés. Déjeuners et brunchs, salades et accompagnements, soupes et potages, plats principaux, desserts, boissons, collations et garnitures... tout y passe! Un livre qui saura convaincre, même les plus gourmands, que la cuisine végane peut être simple, goûteuse et savoureuse. Un burger de millet... ça vous dit?

4 portions / Préparation: 20 min / Cuisson: 20 min

Ingrédients - 6 tasses (450 g) de rigatonis - 4 c. à soupe (60 ml) d'huile d’olive - 1 oignon, haché grossièrement - 1 tasse (140 g) d'olives Kalamata, dénoyautées - 1 pot (105 ml) de câpres, égouttées - 6 tasses (1,5 l) de sauce tomate - Sel et poivre, au goût - Un peu de basilic frais - Parmesan de cajou (ci-après)

Préparation - Dans une grande casserole d’eau bouillante salée, cuire les pâtes jusqu’à ce qu’elles soient al dente. Égoutter, huiler légèrement et réserver. -D  ans la même casserole, faire revenir l’oignon et les olives dans l’huile pendant environ 5 minutes. Ajouter les câpres, la sauce tomate et les pâtes. Poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Rectifier l’assaisonnement. Servir garni de basilic et de parmesan de cajou, puis arroser d’un filet d’huile d’olive.

Jean-Philippe Cyr Photos: Samuel Joubert / Cardinal www.lacuisinedejeanphilippe.com • www.editions-cardinal.ca •

@lacuisineddejeanphilippe

@Editions.Cardinal •

#editionscardinal

www.magazinemieuxetre.ca

91


MIEUX MANGER Recettes

La Bette DE CHAMPION (poudre de betterave crue, quinoa et graines de citrouille) Le secret de toutes les recettes de Madame Labriski... sa fameuse purée de dattes qui donne à ses galettes et gâteries tout le bon goût sucré qu'on aime, sans les méfaits du sucre brut. Ces galettes dont tout le monde parlent — pour ceux qui ne connaîtraient pas déjà — c'est un livre énergisant, tout autant que son auteure. On y trouve des recettes aux noms tous plus originaux les uns que les autres, permettant de se gâter sans culpabilité. Allez! carburons tous aux Labriski!

Sans gluten et riche en nitrates grâce aux betteraves, cette galette est la solution matinale pour les sportifs. Il semblerait que les nitrates améliorent l’endurance et les performances physiques. Quant à la farine de quinoa, on l’aime d’amouuur! À dévorer tous les matins! Donne 24 galettes de 30 g (1 oz) Four: 180 °C (350 °F) / Cuisson: 15 minutes

Ingrédients - 150 g (1/2 tasse) de purée de dattes (ci-après) - 150 g (1/2 tasse) de compote de pommes non sucrée - 2 œufs - 1/2 c. à soupe d’extrait de vanille pur - 1/2 c. à thé de bicarbonate de soude - 1 c. à soupe de poudre à pâte - 65 g (1/2 tasse) de farine de quinoa - 50 g (1/3 de tasse) de poudre de betterave crue (betteraves déshydratées) - 40 g (1/4 de tasse) de graines de chia - 65 g (1/2 tasse) de graines de citrouille vertes, écalées 50 g (1/2 tasse) de pépites de chocolat blanc (facultatif)

Préparation - Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). - Dans un bol, bien mélanger tous les ingrédients de la section noire. - Ajouter les ingrédients de la section grise. Attendre la légère émulsion (pour le plaisir) et bien remuer. - Incorporer les ingrédients de la section rose. - Couvrir une plaque de papier parchemin ou d’un tapis en silicone, sinon tout va coller. - Déposer la pâte à la cuillère pour créer de belles Labriskis. - Décorer avec quelques graines de citrouille ou pépites de chocolat blanc. - Cuire au four environ 15 minutes. Profiter de l’odeur alléchante et laisser refroidir sur une grille avant de vous régaler. C’est mauve et plein de bienfaits.

Auteure: Mériane Labrie, alias Madame Labriski Photos: Jean-François Frenette / Guy Saint-Jean éditeur

92

www.madamelabriski.com •

@MadameLabriski •

www.saintjeanediteur.com •

@SaintJeanEditeur

Avril 2018

#lamadamelabriski

PURÉE DE DATTES Donne 750 g (2 tasses) de purée de dattes, soit 5 portions de 150 g (1/2 tasse) Préparation: environ 25 minutes Cuisson: 4 minutes au micro-ondes (on peut aussi la préparer sur la cuisinière)

Ingrédients - 500 g (3 tasses) de dattes séchées dénoyautés - 410 ml (1 2/3 tasse) d’eau C’est tout!

Une recette, trois options 1. Au micro-ondes Mettre les dattes et l’eau dans un contenant allant au microondes et cuire 4 minutes. Passer le tout au piedmélangeur (ziiiiiii!, ziiiiiii!) jusqu’à l’obtention d’une texture semblable à celle du yogourt grec. Si la cuillère tient debout dans la purée, c’est qu’elle est parfaite. Bravo! Vous avez une belle purée de dattes Madame Labriski. 2. Sur la cuisinière Dans une casserole, porter l’eau et les dattes à ébullition et laisser mijoter à feu moyen jusqu’à ce que celles-ci soient bien molles. Si l’on n’a pas de pied-mélangeur (ziiiiiii!, ziiiiiii!), brasser vigoureusement à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à l’obtention d’une belle purée. 3. Sur le comptoir Si l’on a du temps, on met les dattes et l’eau dans un bol et on les laisse reposer sur le comptoir pendant 24 heures. Le lendemain, on passe le tout au pied-mélangeur (ziiiiiii!, ziiiiiii!) ou on brasse vigoureusement à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à l’obtention d’une belle purée.


www.magazinemieuxetre.ca

93


MIEUX MANGER Recettes

Bien que plusieurs aspirent à manger moins (et pour certains pas du tout) de viande et de produit d'origine animale, le végétalisme peut faire peur. Par où commencer, quoi savoir, quels sont les mythes et les réalités, mais surtout, comment éviter les carences nutritionnelles et s'assurer de combler tous les besoins nécessaires à une bonne forme physique? Savoir quoi manger végétalien - 21 jours de menus se veut le guide parfait pour quiconque souhaite devenir végétalien ou simplement végétaliser son alimentation. Fidèle à la collection, on y présente 21 jours de menus — matin, midi et soir — et 50 recettes pour vous initier à cet art de vivre qui gagne de plus en plus d'adeptes.

94

Avril 2018

Pouding

AU CACAO ET AUX HARICOTS NOIRS 6 portions / Préparation: 20 minutes

Ingrédients

Préparation CACAO

- 4 petites bananes mûres, en morceaux - Le jus de 1 citron - 1 boîte de 540 ml de haricots noirs, rincés et égouttés (donne 360 g) - 130 g (1/2 tasse) de beurre d’amande ou d’arachide - 30 g (1/4 tasse) de cacao en poudre - 4 c. à soupe de sirop d’érable (facultatif) - 1 c. à café d’extrait de vanille

Pour la garniture - 210 g (1 1/2 tasse) de petits fruits (bleuets, fraises, framboises) - 1 orange, en suprêmes - 30 g (1/4 tasse) de noix de Grenoble, concassées Auteures: Marise Charron et Linda Montpetit, nutritionnistes, Dt. P. Photos: Valérie Ballo et Camille Gyrya / Modus Vivendi www.groupemodus.com •

@GroupeModus

- Au mélangeur, mixer tous les ingrédients du pouding. - Répartir le pouding dans des coupes à dessert. Garnir de petits fruits, de suprêmes d’orange et de noix de Grenoble. - Servir immédiatement ou réfrigérer. * Ce pouding se conserve cinq jours au réfrigérateur.


MIEUX MANGER Lectures nourrissantes

DE LA SCIENCE

à l'assiette

rafraîchissant

UN LIVRE

Dans Ménager la chèvre et manger le chou, les nutritionnistes Hélène Baribeau et Marjolaine Mercier font le point sur l'alimentation optimale à adopter pour maximiser ses chances de vivre longtemps, en santé et sans médicament. Grâce à la science et aux secrets de longévité de certaines populations, nous savons www.editions-lasemaine.com • www.helenebaribeau.com • www.mnutrition.ca •

maintenant que prévenir, et même renverser certaines maladies, ne relève plus de la fiction et que les changements à apporter sont à la portée de tous. Résultats d'études scientifiques, trucs, conseils et recettes, vous effectuerez un voyage végétal motivant, vous redonnant le pouvoir sur votre santé.

@magazinelasemaine @pagehelenebaribeau

Améliorer notre capital neuronal grâce à l'un des plus grands plaisirs de la vie... la nourriture. Fruit de l'heureuse association de Perla Kaliman, la scientifique, et de Miguel Aguilar, le cuisinier, c'est ce que propose Nourrissez votre cerveau, un guide qui, sans contredit, sait joindre l'utile à l'agréable. En première partie, quelques notions visant la protection et la régulation des fonctions cérébrales; on y parle entre autres du rôle des radicaux libres, de l'importance des lipides et des effets significatifs des polyphénols. En seconde partie, une liste de 11 superaliments à inclure dans notre alimentation et en conclusion, 30 recettes savoureuses pour stimuler les neurones. www.odilejacob.fr @EditionsOdileJacob

@cliniquesmnutrition

VENEZ NOUS VISITER À MONTRÉAL LES 23, 24 ET 25 MARS PROCHAIN! Rendez-vous au kiosque 923 pour profiter d'offres d'abonnement exceptionnelles.

35$

12 numéros - 2 ans

96

Avril 2018

20$

6 numéros - 1 an


On y retrouve aussi 40 recettes inspirantes, de l'entrée au dessert

REPENSER SON

alimentation Habile communicateur en nutrition, membre de l'Ordre professionnel des diététistes du Québec, Hubert Cormier lançait un quatrième livre en novembre dernier. Égayé d'illustrations ludiques Les conseils d'Hubert, ce sont plus de 500 trucs et conseils pour manger santé toute l'année, hiver comme été. Des exemples... Comment préparer son Nutella maison, réinventer les rondelles d'oignon, préparer des chips de bagel pour remplacer les croustilles ou encore alléger son guacamole. Un incontournable pour faire des choix plus éclairés. www.editions-lasemaine.com @magazinelasemaine

MANGER SES

émotions!

Une envie soudaine de chips au vinaigre? L'idée d'une barre de chocolat aux noisettes vous fait saliver... Mais en de telles circonstances, est-ce notre corps ou notre esprit qui nous parle? Poser la question c'est y répondre. Et si nous pouvions plutôt «aider» nos émotions en nourrissant notre corps de ce dont il a vraiment besoin en ces moments précis plutôt que de succomber à la tentation d'aliments vides... Good Food, Good Mood, propose justement des aliments et des recettes qui vous aideront entre autres à contrer la fatigue, le stress ou la tristesse, à améliorer votre concentration, votre sommeil ou votre humeur et même à améliorer votre appétit sexuel. www.hachette.qc.ca @hachettecanada

www.hubertcormier.com @hubertcormier

Concours PASSEZ NOUS VOIR POUR PARTICIPER À NOTRE CONCOURS Un simple coupon à remplir pour courir la chance de remporter l'ensemble complet des 13 livres de recettes et de nutrition cités dans cette édition.

C'EST UN RENDEZ-VOUS!

www.magazinemieuxetre.ca

97


Abonnez-vous AU MAGAZINE MIEUX-ÊTRE

Une économie de plus de

50% par rapport au prix du kiosque

En ligne: www.lexismedia.ca/boutique | Par téléphone: 514 394-7156 Par la poste: remplir le coupon ci-dessous et postez-le au 1428, rue Montarville, bureau 202, St-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5

□4  0$ (taxes incluses) 12 numéros - 2 ans

Prénom

□ 25$ (taxes incluses) 6 numéros - 1 an

Nom

Adresse

App.

Ville

Province

Téléphone

Code Postal

Courriel

□ MASTER CARD □ VISA □ C  HÈQUE (Libeller le chèque au nom de Groupe Lexis Média inc.) No. de carte de crédit

Expiration (mois | année)

Code CVC

Signature ME92 AVRIL18

Allouez de 4 à 10 semaines pour la réception de votre premier numéro. Offre valide au Canada seulement, jusqu'au 29 mars 2018.


Mieuxetre 92 avril2018 lr  
Mieuxetre 92 avril2018 lr  
Advertisement