Page 1

7 TRUCS

GAGNEZ

un voyage à Cuba Détails p.67

pour atteindre ses objectifs

L’AYURVEDA une médecine de conscience

CUISINER SANTÉ

simple et optimal

OBTENIR UN POIDS SANTÉ

ME73_Cover.indd 1

PP 41771514 1991 Boulevard Périgny, suite 202 Chambly QC J3L 4C3

5,95$

#73 -JANVIER 2015

5,95$

en 12 astuces

+

Découvrez le

YOGA DES SAISONS

Retour à

L’ESSENTIEL

pour se rapprocher du bonheur

2014-12-04 13:55


2

mieux ĂŞtre janvier 2015

ME73 Pleine Janv2015.indd Page.indd 2-3 2

2014-12-08 13:30


SECTION SECTION

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 3

3

2014-12-08 2014-12-01 13:30 14:14


Magazine Mieux-Être no 73, Janvier 2015

À CHAQUE PARUTION 10 Concours 72 Répertoire Mieux-Être 74 Abonnement MIEUX LIRE 12 Suggestions MIEUX PENSER 14 Un contrat sacré : l'amour 20 Comment ne pas vivre de solitude durant la période des fêtes et faire en sorte qu’elle réponde à vos besoins? 24 La magie de l’amour et la foi… Je célèbre la vie avec gratitude 28 Le retour à l’essentiel se rapprocher du bonheur 34 7 trucs pour atteindre ses objectifs

24 20 28

4

* À l’ Pou

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 4

2014-12-08 09:44

Pleine SUBM


AVEC LA TRACTION INTÉGRALE, ON OUBLIE QUE C’EST L’HIVER.

FORESTER 2015 À l’achat à partir de

27 760 $

*

Transport et préparation inclus, taxes en sus.

• • • • • •

Traction intégrale symétrique à prise constante Moteur BOXER® SUBARU à quatre cylindres, 2,5 litres et 170 chevaux de puissance Transmission manuelle à six rapports ou CVT Lineartronic® (transmission à variation continue) en option Fonction X-MODE® et contrôle d’adhérence en descente (CVT seulement) Système d’aide à la conduite EyeSight® en option Technologie PZEV (véhicule à émissions quasi nulles) en option

Association des concessionnaires Subaru du Québec

|

quebecsubaru.ca

*À l’achat à partir de 27 760 $ ( taxes en sus ) pour la Forester 2.5i 2015 (FJ1 X0), transmission manuelle. Les frais de transport et de préparation (1 650 $), la surcharge sur le climatiseur (100 $) et les droits spécifiques sur les pneus neufs (15 $) sont inclus. Financement à l’achat ou à la location également offerts. Le concessionnaire peut vendre à prix moindre. Photo(s) à titre indicatif seulement. Les spécifications techniques peuvent changer sans préavis. Visitez votre concessionnaire Subaru participant pour tous les détails.

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd Pleine Page.indd 1 5 SUBMO-8712-MagMieuxEtre.indd 1

5

07:10 2014-12-103:16 07:09 2014-12-09 PM


Magazine Mieux-Être no 73, Janvier 2015

38 44

54 6

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 6

2014-12-08 09:25


58 68

64

MIEUX VIVRE 36 En bref 38 Bienvenue dans le monde de l’Ayurveda ! 44 Ma médecine est dans ma cuisine 48 La maladie, un ennemi ou un ami? MIEUX MANGER 50 Cuisiner santé, c’est simple et optimal 54 Perdre du poids par la pleine conscience alimentaire 58 Recettes : Plat unique du jour MIEUX S'INSPIRER 64 Le Yoga des Saisons 68 Voyage: Galápagos

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 7

7

2014-12-08 09:25


Magazine Mieux-Être no 73, Janvier 2015 Frédéric Couture − éditeur 514 394-7156 poste 201 fredc@lexismedia.ca Mélanie Lebeault − directrice du contenu 514 394-7156 poste 211 melanie@lexismedia.ca Vanessa Geoffroy − directrice artistique 514 394-7156 poste 203 vanessa@lexismedia.ca Cassandra Poirier − Réviseure COLLABORATEURS Michel-Jacques Bergeron, Lise Bourbeau, Karine Duperré, Natacha Imbeault, Antoinette Layoun, Janick Léonard, Martin Moisan, Marie Portelance, Krystine St-Laurent, Hélène Renaud, Stéphane Slogar, Chantal Tessier, Karine Verpillot VENTES NATIONALES Frédéric Couture 514 394-7156 poste 201 fredc@lexismedia.ca

Amy Knowles 416 560-5700 amy@jkmedia.ca

VENTES QUÉBEC Mélanie Lebeault 514 394-7156 poste 211 melanie@lexismedia.ca Distribution en kiosque − Messagerie Dynamique Photographies intérieures (sauf indication contraire) © Shutterstock. Tous droits réservés ABONNEMENT En ligne − www.boutiquelexismedia.ca ou postez un chèque à l'ordre de Lexis Média Inc. 1991, Boulevard Périgny, suite 202, Chambly (Québec) J3L 4C3 514 394-7156 poste 202 Prix (au Canada seulement) − 25,00 $ (taxes incluses) pour 6 numéros − 40,00 $ (taxes incluses) pour 12 numéros ADMINISTRATION

Lexis Média Inc. 1991, Boulevard Périgny, suite 202, Chambly (Québec) J3L 4C3 T. 514 394-7156 poste 202 F. Télécopieur : 514 394-7157 Dépôt Légal − Bibliothèque et Archives du Québec Dépôt Légal − Bibliothèque et Archives Canada. ISSN − 1718-7540 Imprimé au Canada Convention de Poste-publications − no 41771514 Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada à : Service aux abonnés – Lexis Média Inc. 1991 Boulevard Périgny, suite 202, Chambly (Québec) J3L 4C3 Le contenu du magazine ne peut être reproduit sans autorisation écrite. Le magazine Mieux-Être se dégage de toute responsabilité concernant le contenu des publicités publiées dans ses pages. Les opinions exprimées dans les articles ne sont pas nécessairement partagées par l’éditeur. Les informations contenues dans les articles ne remplacent nullement l’avis d’un professionnel de la santé. Magazine Mieux-Être est une propriété de Groupe Québec Magazine, Président : Sylvain V. Bolduc

Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, qui relève de Patrimoine canadien.

8

Canadian Media Circulation Audit

mieux être janvier 2015

1/2 Vertical.indd 1

ME73 Janv2015.indd 8

2014-11-05 14:49

2014-12-08 09:24

MieuxPleine


Choisissez la vitamine C qui se démarque. ITAMIN C8 est le supplément de vitamine C le plus avancé et le plus complet présentement disponible. La combinaison de 8 formes de vitamine C liées à des minéraux essentiels permet de renforcer les bienfaits de cette vitamine élémentaire. • Constitue une source d’électrol tes pour réapprovisionner votre énergie et soutenir l’endurance • Abr ge et soulage les s mpt mes du rhume • Permet une pénétration supérieure dans les globules blancs pour un s st me immunitaire plus fort • Permet une meilleure absorption via voies et demeure × plus longtemps dans le sang

Prenez ITAMIN C8 d s au ourd’hui et so ez pr t affronter la ournée

• Notre laboratoire accrédité ISO 17025 emploie 12 scientifiques : 3 PhD, 3 MSc, et 6 BSc • Tous nos produits sont sans OGM Disponible exclusivement dans les magasins d’aliments naturels ; visitez newrootsherbal.com/magasin magazinemieuxetre.ca

Mieux-Être 2015-01 (VitaminC8).indd 1 ME73 Janv2015.indd Pleine Page.indd 1 9

9

2014-11-20 11:52:31 AM 2014-12-04 13:14 13:48 2014-11-20


CONCOURS

Quelles saines habitudes de vie souhaitez-vous adopter en 2015 ? Partagez votre opinion et courez la chance de remporter un forfait la total à l’OVARIUM (incluant, un massage, un bain flottant thérapeutique, le NeuroSpa, ainsi qu'un soin Pulsar) le tout d’une valeur de plus de 164 $. Pour plus de détails, visitez www.ovarium.com

Pour participer au concours, répondez à notre question par courriel à l’adresse concours@lexismedia.ca en inscrivant « concours Mieux-Être » dans la boite d’objet du message ou directement sur notre site internet www.magazinemieuxetre.ca Le nom du ou de la gagnante sera dévoilé dans notre prochain numéro. Seules les réponses signées et accompagnées d’une adresse complète et d’un numéro de téléphone seront admissibles au concours.

Félicitations à notre gagnante, Mme Véronique Gosselin qui se mérite un magnifique ensemble cadeau de livres comprenant 2 livres de recettes, un agenda 2015 et un carnet de mots croisés de luxe, le tout gracieusement offert par Groupe Modus et d’une valeur de 80 $. Nous vous demandions : Que vous inspire l’expression « retour à l’essentiel » ? Réponse de la gagnante : Le retour à l'essentiel est personnel. Chacun doit trouver « son essentiel». Pour certains, c'est la famille, pour d'autres, du temps pour soi. C'est en se connaissant qu'on trouve notre essentiel. C'est aussi les petits moments pour soi, juste pour soi. Car l'essentiel… c'est soi ! - Véronique Gosselin, Rimouski

10

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 10

2014-12-08 13:14

Pleine


SECTION SECTION

magazinemieuxetre.ca

Pleine 1 ME73 Page.indd Janv2015.indd 11

11

2014-12-01 2014-12-09 07:58 08:49


MIEUX LIRE SUGGESTIONS

Le bonheur s’apprend, il faut s’entraîner pour le vivre. Ce livre vous apprendra à vous connaitre et à regarder au-delà du décor pour y découvrir vos peurs ainsi que vos limites. Tranquillement, ce processus vous permettra de lever le voile des émotions et de reprendre contact avec votre énergie vitale. En fait, la recette est très simple, affirme-t-il : plus vous avez d’énergie, plus vous êtes calme. Plus vous êtes calme, plus vous avez confiance en vous. Plus vous avez confiance en vous, plus les situations de la vie que vous attirez se mettent en place, ce qui vous redonne confiance et augmente également votre vitalité. C’est un cycle merveilleux qui peut être de plus en plus puissant. Gary Lalancette et Joanick Petit, Le défi, Les Québec-Livres, Québec 2014

Parce que la santé passe par le développement personnel Véritable outil de travail sur soi, il nous aide à évoluer. Ses 60 modules-minutes, ultra concis, sont autant de clés que de points d’appui pour mieux se concentrer sur ses objectifs, apprendre à viser haut, oser s’exposer, apprendre à accepter l’autre, développer l’art du lâcherprise, être juste soi-même et bien d’autres. Un petit format à emporter partout, pour stimuler notre désir d’agir et dessiner notre futur. Emmanuel Piquemal, Booster sa vie, Albin Michel, Espagne 2014

12

Clés pour s’aimer et vivre en paix L’Énergie et la sagesse du monde n’est pas un recueil qui se contente d’énumérer et d’expliquer en détail des approches, méthodes et techniques de développement personnel. Ce livre est davantage une conversation, un lien entre l’auteur et son lecteur. Que ceux qui souhaitent atteindre et ressentir toutes les énergies positives et la sagesse du monde qui nous entoure se préparent. C’est un véritable voyage à destination du bien-être que nous vous proposons d’entreprendre, avec traversée de l’EFT, cap sur la méthode ho'oponopono, escale à l’alphabet sacré et visite du sourire intérieur...

Votre cœur connait toutes les réponses Le cœur est plus qu’un organe physique. Il est doué d’une intelligence qui surpasse de loin celle du mental. L’intuition, l’intention, la gratitude, le pardon, la bonté, etc. Dans cet ouvrage, dix-huit des plus grands penseurs spirituels, écrivains et scientifiques du monde partagent généreusement leurs histoires personnelles dans des propos recueillis par Baptist du Pape afin de dresser un portrait éclairant du cœur. Avec des intuitions spirituelles et scientifiques passionnantes, ce livre présente des preuves fascinantes que le cœur est plus qu’un organe physique et que sa force dépasse de loin celle de l’esprit.

Louise Gervais, L’énergie et la sagesse du monde, Éditions First, France 2014

Baptist De Pape, L’infinie puissance du cœur, Guy Trédaniel Éditeur. New York 2014

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 12

2014-12-08 09:29

Pleine P


SECTION SECTION

PROFITEZ DE NOS BELLES PROMOTIONS DU TEMPS DES FÊTES, TOUT AU LONG DU MOIS DE DÉCEMBRE!

VÉRITABLE HAVRE DE PAIX EN PLEIN COEUR DE MONTRÉAL, LES CERTIFICATS-CADEAUX DU SPA OVARIUM SONT IDÉAUX À OFFRIR À VOS PROCHES POUR

NOËL!

www.ovarium.com

400, BEAUBIEN EST • MONTRÉAL • BEAUBIEN 514.271.7515 • 1.877.356.8837 • OVARIUM.COM 7 Pleine Page.indd 1 13 ME73 Janv2015.indd

/7  DE 9H00 À 22H30

magazinemieuxetre.ca

13

2014-11-04 2014-12-09 08:23 08:49


MIEUX PENSER TÉMOIGNAGE

Un contrat sacré :

l’amour

A

Est-ce que je sais distinguer, dans le courant de la vie, les appels de mon ego des appels de mon âme ? Bien honnêtement, parfois oui, parfois non. Aujourd’hui, en plein cœur de la quarantaine, je me sens parfois encore au cœur d’une valse de questions-réponses à ce sujet. Mon seul repère pour obtenir quelques réponses à mes interrogations, est de me fier sur mes expériences passées et sur les sensations qui les ont accompagnées avant, pendant et après. − Marie Portelance

insi, à travers mes questionnements, mes réponses et mes doutes, se dresse, solide comme le roc, une certitude absolue ; j’ai su reconnaître et honorer un de mes plus grands contrats sacrés : être maman de mes 5 fils. Cet élan a pris racine, j’en suis persuadée dans le cœur de mon âme, de mon unicité, de ma nature profonde. Avoir mes enfants a été une des plus grandes manifestations d’amour : amour pour eux, pour bien, mais amour de moi. N’est-ce pas là l’essentiel dans la vie : l’amour de soi et l’amour des autres ?

APPRENDRE À AIMER PLUS, À AIMER MIEUX Aimer plus ne signifie pas, pour moi, donner plus, faire plus, ou m’oublier pour les autres; cela signifie même parfois, donner moins, dire non, poser des limites, quitte à devoir contrarier les désirs de l’autre. Aimer plus signifie aimer mieux. Par exemple, aimer les aspects de mes enfants qui, au départ, me portent à vouloir les changer. Voilà le véritable défi : élargir ma capacité d’amour en acceptant véritablement, au fond de moi, leur nature profonde entière, leur unicité, leurs différences. Même celles que j’ai le réflexe de juger au départ, soit parce qu’elles me dérangent, parce qu’elles vont à l’encontre de ma propre nature, soit parce qu’elles me confrontent à des aspects de moi que je juge.

UN APPEL QUI SE DÉMARQUE L’arrivée dans mon ventre de chacun de mes 5 fils était précédée d’une poussée inexplicable, puissante et qui défie toute logique, d’avoir un enfant. Comme pour les autres appels de mon âme, rien ne pouvait me détourner du chemin que je voyais tracer pour moi; aucun obstacle (et Dieu sait qu’il y en a eu !) ne constituait une réelle résistance à mon avancée sur ce que je sentais être ma route. Aussitôt un enfant né, une nouvelle poussée qui ne me laissait pas en paix me motivait. J’ai cru que ce désir d’avoir un autre enfant ne s’apaiserait jamais et qu’il me faudrait, un jour ou l’autre, me contraindre de force à faire taire cet appel incontrôlable. Cependant, après l’arrivée de mon 5e fils, la paix s’est installée en moi. Elle m’a donné le signal que ma famille était créée.

Sans toujours nous en rendre compte, nous portons en nous un juge qui détermine ce qui est bon et ce qui est mauvais chez l’être humain. Le problème réside dans le fait que ce juge est certain de posséder la vérité. Quelle prétention, quelle supériorité, ne trouvez-vous pas ? Évidemment, en tant que parents, nous devons transmettre des règles, des valeurs, faire régner une discipline qui prend racine dans ce en quoi nous croyons. C’est notre rôle de nous assumer comme autorité et de nous faire respecter. Toutefois, arriver à guider nos enfants vers des comportements souhaitables tout en acceptant vraiment leur différence sans les juger est un tour de force. Réussir cela, c’est ce que j’appelle aimer mieux.

Parmi ces expériences semblables, celle-ci est l’une des plus puissantes de toutes et l’une de celles que je décode encore le plus facilement comme un appel de mon âme. Être mère est un espace de ma vie où je nourris mon âme à la fois en aimant, en donnant, en écoutant, en « élevant » d’autres êtres humains et à la fois, en évoluant moi-même grâce à eux; car par les défis que j’ai relevés et que je relève encore au fil des étapes de leur éducation, je cherche à devenir, bien humblement, une meilleure personne, en aimant plus, en aimant mieux.

14

Cependant, si aimer mieux les autres est un aspect majeur de ce contrat sacré, s’aimer mieux soi-même doit être au cœur de nos priorités. Pour ce faire, le défi est de taille, ne pas se perdre dans le mirage de sécurité que procurent le « faire », le tourbillon des obligations et le contrôle. Ne pas nous laisser mener par notre ego. LE DÉSIR DE CONTRÔLER NE VIENT PAS DE L’ÂME Pendant certaines périodes de ma vie de maman, et encore dernièrement, je me suis étourdie dans une multitude de projets qui me tenaient à cœur. Certains étaient des appels de mon âme, puisqu’ils m’ont procuré, malgré les

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 14

2014-12-08 13:34


SECTION SECTION

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 15

15

2014-12-04 13:50


SECTION SECTION

16

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 16

2014-12-04 13:50


MIEUX PENSER TÉMOIGNAGE

RETROUVER L’ÉQUILIBRE, C’EST RETROUVER L’AMOUR DE SOI Le déséquilibre nous éloigne de soi, de notre « être », de nos besoins, de nos limites. C’est un abandon de soi, un manque d’amour de soi, qui fait qu’on fait les choses par insécurité, peurs, culpabilité, manque d’estime de soi, etc.

Pour avancer en étant sûr d’être sur notre voie, de faire les choses en accord avec notre nature profonde et nos besoins, il faut s’arrêter souvent.

obstacles rencontrés, une certitude d’être sur ma route, une paix profonde et une joie. D’autres devaient certainement être des appels de mon ego, de ma grande insécurité ou de mon sentiment de culpabilité. Ces foislà, j’ai pris des responsabilités de plus en plus grandes, des engagements de plus en plus nombreux jusqu’à me retrouver dans un tourbillon si intense que j’ai perdu l’équilibre. Même mon rôle de mère était devenu une série de choses à faire toutes parfaitement alignées sur mes interminables listes quotidiennes. Prisonnière de mes tâches, je devais contrôler de plus en plus chaque heure de mes journées, en les remplissant au maximum, quitte à contrôler mes enfants afin de me faire croire que j’étais en contrôle de ma vie, donc en sécurité. En « pseudosécurité », devrais-je dire ! Dans cet infernal train à haute vitesse, à la recherche de ma valeur et d’une sécurité introuvables par cette façon, contrôler mon quotidien était devenu un mode de survie ; garder ma tête hors de l’eau, ma motivation de chaque instant. Chaque jour m’éloignait davantage de moi-même, du respect de moi, de la paix intérieure, de la joie profonde et par le fait même d’une des choses qui me tient le plus à cœur, mes enfants. J’étais décentrée et « dés-âmée ». Avez-vous remarqué que, dans ces moments-là, notre vie devient le reflet de ce qui se passe en nous ? Tout accroche, les obstacles extérieurs se multiplient dans le but, diraiton, de nous aviser de notre propre division intérieure. Notre corps se fait mal; les disputes avec nos proches pour des banalités fusent de tous côtés. Dans mon cas, même mon auto s’en est déjà mêlée avec un pneu crevé et un accrochage pour me faire prendre conscience de mon déséquilibre. En fait, tout pour me faire comprendre que je m’éloignais de l’amour; de l’amour de moi-même cette fois.

L’équilibre c’est être, comme un funambule sur son fil de fer, en constante mouvance afin de s’occuper de toutes nos dimensions, tous nos besoins, ceux de notre corps, de notre cœur, de notre tête et de notre âme sans en privilégier une au détriment de l’autre. C’est « faire » pour mieux « être ». C’est « être » quand on « fait ». C’est relier toutes nos dimensions entre elles. C’est s’occuper de soi, par amour de soi. Pour y arriver, je n’ai qu’une idée à proposer : se réserver des moments quotidiens d’arrêt et de rencontre avec soimême. Car paradoxalement, pour avancer en étant sûr d’être sur notre voie, de faire les choses en accord avec notre nature profonde et nos besoins, il faut s’arrêter souvent. J’entends d’ici des objections comme « oui, mais je n’ai pas le temps ». J’ai tellement prononcé ces mots, même récemment ; mais je réalise chaque fois que le seul temps disponible pour soi, c’est celui qu’on se donne en priorité. Pour m’aider à déjouer l’emprise que la montre a sur moi, je me répète une phrase inspirante entendue dans le film Babine de Fred Pellerin : « Je préfère avoir le temps que d’avoir l’heure ». Puis j’essaie, le plus souvent possible, de choisir d’habiter le temps pour l’amour de moi. Et sur la route de l’amour de moi, j’honore inévitablement mes contrats sacrés. MES ENFANTS SONT MES MAÎTRES Loin du respect de mes limites dans les derniers mois, ensevelie sous le poids de la surcharge, j’ai ressenti trop souvent la douleur d’être perdue et loin de moi, prisonnière de mes obligations, celles que j’ai moi-même mises en place pour me donner l’illusion de contrôler ma vie. Récemment recentrée, j’ai réfléchi à comment je pourrais enseigner à mes enfants le respect de leur être, l’importance de rester branché sur toutes nos dimensions, dont notre dimension spirituelle. Puis j’ai été sortie de ma réflexion par un de mes fils qui s’est approché de moi et m’a dit simplement : « J’ai besoin d’un câlin ». Alors le temps n’avait plus de montre. Il n’y avait que le moment présent, lui, moi et mon contrat sacré, l’amour. Là, j’ai compris que dans ce domaine, ce sont très souvent mes enfants qui sont mes plus grands maîtres.

Marie Portelance, TRA, Thérapeute en relation d’aideMD par l’ANDCMD. Directrice du Centre de relation d’aide de Montréal. www.cramformation.com

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 17

17

2014-12-04 13:50


SECTION SECTION

Montréal | Gatineau | Québec | Paris Marie Portelance, directrice | Colette Portelance, cofondatrice

La formation professionnelle en relation d’aide par l’Approche non directive créatrice La formation professionnelle en relation d’aide par l’Approche non directive créatrice (ANDC) (ANDC) de Colette Portelance permet de devenir un thérapeute qualifié et un spécialiste des relations humaines, tout en apprenant à développer une meilleure relation à soides relations humaines, tout en apprenant à développer une meilleure relation à soimême et aux autres. même et aux autres. Depuis au-delà de 25 ans, le Centre a la solide réputation d’avoir des exigences de Depuis au-delà de 25 ans, le Centre a la solide réputation d’avoir des exigences de formation très élevées. Soucieux de protéger le public, il est fondamental pour le CRAM de formation très élevées. Soucieux de protéger le public, il est fondamental pour le CRAM de former des spécialistes compétents qui ont intégré dans leur propre vie les principes de former des spécialistes compétents qui ont intégré dans leur propre vie les principes de la relation humaine saine, constructive, authentique et propulsive. la relation humaine saine, constructive, authentique et propulsive. Que vous soyez à la recherche d’une nouvelle carrière... Ou que vous désirez développer Que vous soyez à la recherche d’une nouvelle carrière... Ou que vous désirez développer vos aptitudes relationnelles pour rehausser votre compétence dans votre profession vos aptitudes relationnelles pour rehausser votre compétence dans votre profession actuelle... Ou encore, que vous ayez tout simplement le désir d’enrichir votre cheminement actuelle... Ou encore, que vous ayez tout simplement le désir d’enrichir votre cheminement personnel et d’améliorer vos relations personnel et d’améliorer vos relations... Vous pouvez faire confiance à l’équipe du CRAM.

Formation Formation professionnelle professionnelle en relation en relation d’aide d’aide par par l’ANDC l’ANDC > 3 ans de formation à temps partiel, pour un total de 1250 heures 3 ans de formation à temps partiel, pour un total de 1250 heures > Formation reconnue, déductible de vos impôts Formation reconnue, déductible de vos impôts > Donne accès à une association professionnelle (CITRAC) Donne accès à une corporation professionnelle (CITRAC) > Accès exclusif au titre de TRA,Thérapeute en relation d’aide Accès exclusif au titre de Thérapeute en relation d’aide INFORMATION ET INSCRIPTION INFORMATION ET INSCRIPTION 1030, rue Cherrier, bureau 205, Montréal QC, H2L 1H9 1030, rue 598-7758 Cherrier, bureau 205, Montréal H2L 1H9| CRAMformation.com Tél.: 514 | Sans frais: 1 877 QC, 598-7758 Tél.: 514 598-7758 | Sans frais: 1 877 598-7758 | www.cram-eif.org

Colette Portelance est née en 1943 dans une petite ville québécoise d’un père cultivateur qui lui a communiqué son amour de la nature et d’une mère institutrice. Influencée par l’enthousiasme de cette dernière pour sa profession, elle décide très jeune qu’elle consacrera sa vie à l’enseignement. Après avoir obtenu un Brevet A de l’École Normale de Valleyfield, elle entreprend donc sa carrière dans sa ville natale où elle enseigne pendant dix-huit ans aux adolescents tout en poursuivant à temps partiel ses études à l’Université de Montréal. En 1982, elle quitte le Québec avec sa famille pour aller compléter un doctorat à l’Université de Paris. À son retour, trois ans plus tard, elle fonde le Centre de Relation d’Aide de Montréal (CRAMMC) et crée une approche humaniste de la relation d’aide : l’Approche non directive créatriceMC (ANDCMC). Elle consacre les années qui suivent à la formation des thérapeutes par l’ANDCMC tout en donnant conférences et séminaires au Québec et en Europe. C’est au cours de ces années qu’elle écrit ses huit premiers ouvrages maintenant bien connus.

COLETTE PORTELANCE

L’acceptation et le lâcher-prise se veut un hymne à la paix, autant à la paix intérieure qu’à la paix dans le monde. Ce livre vous propose des moyens accessibles pour dissoudre les guerres en vous et autour de vous et pour appaiser les souffrances de vos blessures causées par l’abandon, le rejet, l’humiliation, le pouvoir, la culpabilisation, la trahison et la dévalorisation. Entre la résignation et la résistance devant les épreuves de la vie, il vous présente une troisième voie : celle de l’acceptation et du lâcher-prise. Loin d’encourager la passivité et l’indifférence, il vous guidera vers l’action juste sans offensives ni défensives parce que celles-ci ne contribuent qu’à nourrir la tourmente intérieure et à provoquer les conflits. Par des exemples d’expériences vécues et par des moyens simples et réalistes qui favorisent le lâcher-prise et l’acceptation de la réalité telle qU,elle est, de vous-mêmes tel que vous êtes et des autres tels qu’ils sont, cet ouvrage vous mènera pas à pas vers cet état de quiétude et de sérénité que nous cherchons tous à atteindre dans notre quête incessante de bonheur durable.

Imprimé au Canada ISBN 978-2-89721-074-8

editionscram.com

Copyright 2014 © Centre de Relation d’aide de Montréal inc. CRAM, Copyright ANDC 2013 et APPROCHE © Centre deNON-DIRECTIVE Relation d’aideCRÉATRICE de Montréal sont inc.des marques enregistrées. Tous droits CRAM, ANDC, réservés. APPROCHE NON-DIRECTIVE CRÉATRICE & PSY-AIDE sont des marques enregistrées. Tous droits réservés.

18

mieux être janvier 2015

Décembre2013.indd CRAM Spread_ME Janv2015.indd 2-3 2-3 ME73 Janv2015.indd 18

2014-12-04 13:50

PSYCHOLOGIE


SECTION SECTION

PROGRAMMATION À VENIR PROGRAMMATION À VENIR Scéance d’information Ateliers À 19h00

Conférences-ateliers

Montréal À 19h00 7 novembre 2013 Québec Dernier groupe débutant à Montréal 3 décembre les 23-242014 novembre Je suisInscriptions en deuil à Noël immédiates avec Louise Racine, TRA

Conférences-ateliers

Montréal 10 décembre 2014 Je suisMontréal en deuil à Noël 5 novembre avec Louise Racine,2013 TRA

L’harmonie relationnelle

Gatineau par le respect des différences 19 janvier 2015 avec Mark Powers, TRA

e e e

À 18h00

Vivre un deuil avec Louise Racine, TRA Montréal

22 janvier 2015 Montréal débute le 21 novembre 2013 Théâtre et création de soi avec Brigitte Portelance, TRA

Montréal 1-2 février 2014 La dépendance affective avec Louise Thériault, TRA

25 novembre 2013 Montréal Vivre avec la maladie 28 janvier 2015 Montmeny, TRA avec Christian

Se donner de l’importance en relation avec Gilbert Rivard, TRA Montréal

4 décembre 2013 Québec Cessez2015 de cacher l’artiste en vous! 17 février

avec MagdaunVandendorpe, TRA La comparaison, poison pour l’estime de soi avec Sylvie Imbeault, TRA

Service PSY-AIDE

r r n n t t

Montréal 24 février 2015 Service de thérapie Rester authentique en relation en relation d’aideTRA avec François Laflamme, 10 séances gratuites

Frais d’inscription de 50$ 514-598-7000

Passionnés des relations humaines www.cramformation.com

Passionnés des

COLETTE PORTELANCE

un hymne à la paix, autant à la paix inde. Ce livre vous propose des moyens erres en vous et autour de vous et pour essures causées par l’abandon, le rejet, lisation, la trahison et la dévalorisation. e devant les épreuves de la vie, il vous e de l’acceptation et du lâcher-prise. ndifférence, il vous guidera vers l’action parce que celles-ci ne contribuent qu’à à provoquer les conflits. vécues et par des moyens simples et prise et l’acceptation de la réalité telle e vous êtes et des autres tels qu’ils sont, as vers cet état de quiétude et de séréteindre dans notre quête incessante de

editionscram.com

PSYCHOLOGIE

L’acceptation et le lâcher-prise

C.PORTELANCE

Livres suggérés

ville quéson amour e par l’enelle décide ent. Après Valleyfield, ale où elle t en pourMontréal.

-8

Séance d’information

Se donner le droit d’exister sans masque avec Marie-Françoise Rouillier, TRA Québec

e e e e e e

pour aller on retour, on d’Aide humaniste créatriceMC formation onférences urs de ces maintenant

Montréal 2-3 novembre 2013

Livres suggérés

COLETTE PORTELANCE

L’acceptation et le lâcher-prise Nouvelle édition mise à jour

PSYCHOLOGIE

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 19

19

13-09-25 11:49 AM 2014-11-17 08:10 2014-12-04 13:50


SECTION SECTION

20

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 20

2014-12-04 13:50


MIEUX PENSER RÉFLEXION

Comment NE PAS VIVRE DE SOLITUDE DURANT LA PÉRIODE DES FÊTES ET FAIRE EN SORTE QU’ELLE RÉPONDE À VOS BESOINS?

Il

− Lise Bourbeau

semble que de plus en plus de personnes souffrent de solitude à ce moment de l’année. C’est très probable que ce soit votre cas, si vous faites partie d’une des catégories suivantes : − vous n’avez pas de famille ; − votre famille est éparpillée et demeure loin ; − vous êtes en grands désaccords avec votre famille ; − vous avez perdu un être cher et vous êtes en deuil ; − vous êtes malade et ne pouvez vous déplacer ; − vous demeurez dans une résidence pour personnes âgées ; − vous ne croyez pas que la période des fêtes devrait en être une de festivités et de cadeaux ; − vous vous isolez parce que vous avez des problèmes financiers et que vous vous sentez coupable de ne pas pouvoir acheter de cadeaux ; − vous attendez que les autres organisent des festivités et qu’ils pensent à vous inviter. Comme vous pouvez le constater, il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles les gens décident de souffrir de solitude durant la période des fêtes. Chaque raison représente un CHOIX que vous faites de rester seul. Si vous croyez que vous n’avez pas le choix, je vous suggère de demander de l’aide à quelqu’un qui pourrait vous montrer les options possibles, car cela peut être difficile de les voir lorsque notre ego nous influence à croire que nous ne méritons pas de passer un joyeux temps des fêtes.

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 21

21

2014-12-04 13:50


MIEUX PENSER RÉFLEXION

− Vous avez des problèmes financiers et vous vous en sentez coupable ? Il n’y a qu’une solution : celle de l’admettre à vos proches en leur disant que vous ne voulez pas rester seul, car vous savez que cela ne vous aiderait aucunement à vous sentir mieux ou à avoir plus d’argent. Demandez-leur comment vous pourriez vous joindre à eux ou même les inviter chez vous sans que vous ayez de dépenses. Nos proches aiment mieux connaître la vérité, même si elle n’est pas agréable, qu’entendre des mensonges et des excuses inventées. Si vous croyez que la période des fêtes est devenue trop commerciale et a perdu sa qualité spirituelle, je suis d’accord avec vous. Même si les temps ont changé, rien ne vous empêche d’écouter votre cœur et de faire comme bon vous semble. Que veut dire être spirituel ? C’est se reconnaître en tant qu’expression divine et savoir que l’on peut créer tout ce que l’on veut. DIEU est une énergie qui s’expérimente à travers tout ce qui vit. Une personne spirituelle est celle qui ne se juge pas et ne juge pas les autres et qui admet que nous créons sans cesse en utilisant notre énergie divine, même si nous ne le faisons pas toujours intelligemment. Elle sait également que c’est à travers nos expériences que nous finissons par savoir ce qui est bon ou non pour nous. Il n’y a pas de mauvaises ou de bonnes décisions, il n’y a que des expériences. Pour vivre une fin d’année de façon spirituelle, cela doit se faire dans l’amour véritable. Aimer véritablement, c’est écouter ses propres besoins et laisser les autres écouter les leurs.

VOICI QUELQUES EXEMPLES… − Vous n’avez pas de famille ? Pourquoi ne pas vérifier auprès de vos collègues de travail et de vos voisins s’ils sont seuls eux aussi ? Vous pourriez alors planifier un repas commun où chacun apporte quelque chose et passer un beau réveillon ensemble. Pourquoi attendre après les autres ? Qui sait, vous pourriez apprendre à connaître des personnes merveilleuses que vous voudrez continuer à fréquenter. − Vous avez perdu un être cher et vous croyez que vous n’avez pas le droit d’être joyeux ? Pensez-vous réellement que c’est ce que cette personne aurait voulu pour vous ? Croyez-vous qu’elle observe ce que vous faites ? Si elle le fait, je suis certaine qu’elle ne veut que votre bonheur. Elle serait d’autant plus joyeuse que vous vous amusiez et profitiez pleinement de la vie tant que vous le pouvez. Si cette personne pouvait revenir, ne serait-ce que quelques jours, ne croyezvous pas qu’elle profiterait de chaque instant pour vivre heureuse ? Pourquoi vous en voudrait-elle de faire la même chose ?

Pour vivre une fin d’année de façon spirituelle, cela doit se faire dans l’amour véritable. Aimer véritablement, c’est écouter ses propres besoins et laisser les autres écouter les leurs. Alors, que voudriez-vous vivre durant cette période qui approche à grands pas ? Qu’est-ce qui ferait un grand WOW à l’intérieur de vous ? Vous avez le droit de vouloir tout ce que vous voulez. C’est vous seul qui aurez à assumer les conséquences de vos décisions. Négliger la notion d’amour véritable, c’est se forcer pour faire comme les autres, c’est se croire obligé d’inviter des gens dont la compagnie nous déplaît, ou se croire obligé d’accepter des invitations qui ne nous font pas plaisir. C’est acheter des cadeaux au-delà de nos moyens, ce qui nous cause un stress financier. En résumé, il serait plus intelligent de décider dès cet instant ce que veut dire pour vous une période de fêtes heureuse et joyeuse. Ensuite, décidez de faire des actions en conséquence pour y arriver. Si vous attendez que cela se fasse tout seul ou par le biais des autres, vous n’êtes pas en contact avec votre grand pouvoir de créer votre vie telle que vous la voulez. Je vous souhaite de belles fêtes et vous rappelle que le premier cadeau est à offrir à vous-même. En début d’année 2015, faites le bilan des dernières semaines. Êtesvous pleinement satisfait ? Seriez-vous prêt à revivre les mêmes choses ? Ou bien aimeriez-vous mieux en modifier certaines ? Souvenez-vous-en pour la fin d’année !

Lise Bourbeau est la fondatrice de l’école Écoute Ton Corps et auteure de 23 livres. Elle animera un voyage-atelier à Rapa Nui (Île de Pâques) Bali en mars prochain. Visitez www.ecoutetoncorps.com/voyage.

22

1 w

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 22

2014-12-04 13:50

Pleine


SECTION SECTION

Choisissez d’être bien

Des outils concrets pour améliorer votre qualité de vie grâce à l’atelier ETRE BIEN. Laval: 31 jan - 1 fév Québec: 31 jan - 1 fév Brossard: 7-8 fév Être bien avec soi Être bien avec les autres 1 800 361-3834 www.ecoutetoncorps.com/etrebien ME73 Janv2015.indd Pleine Page.indd 1 23

Améliorez votre qualité de vie magazinemieuxetre.ca 23 facebook.com/ecoutetoncorps

2014-12-04 17:32 13:50 2014-10-23


24

mieux ĂŞtre janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 24

2014-12-04 13:50


MIEUX PENSER CROISSANCE

LA MAGIE DE L’AMOUR ET LA FOI… - 9E ET 10E CLÉS

Je célèbre la vie avec gratitude − Antoinette Layoun

Je me suis réveillée ce matin avec une vague d’amour dans mon cœur, émue de me trouver en ce moment de ma vie, remplie de gratitude pour tout ce que je suis et tout ce qui est « Présent » dans ma vie ! La foi a été mon guide, mon regard m’a permis de voir que dans toute situation, il y a un sens et un cadeau. Même si, parfois, ces cadeaux ont été mal emballés, en « développant » l’apprentissage et le sens, je suis devenue l’alchimiste qui récolte ses trésors de vie en rayonnant la magnificence de mon être dans l’amour et la gratitude !

L’AMOUR ALCHIMIQUE L’alchimie est un processus qui permet la transformation du plomb en or. Je crois que nous avons tous cette matière en nous qui nous permet de transmuter nos difficultés en trésors. Cette matière est la manifestation de notre âme, elle est dans notre cœur, c’est l’amour. Nous cherchons souvent loin des outils extérieurs et des moyens impressionnants, en même temps, nous oublions de regarder ce qui est le plus précieux en nous, l’amour. LA FOI EST LA MANIFESTATION DE L’AMOUR Dans la bible, nous trouvons ces paroles d’un être qui est venu nous éclairer sur l’amour, Jésus : « …car en vérité je vous le dis, que si vous aviez de la foi, aussi gros qu’un grain de semence de moutarde, vous diriez à cette montagne : transporte-toi d’ici là, et elle s’y transporterait ; et rien ne vous serait impossible ». N’a-t-il pas été dit également que nous sommes la manifestation de la divinité dans la matière, le fils et la fille du créateur ? Par cette reconnaissance de notre humanité et de notre divinité, la foi est notre moteur dans la création. Dans mon livre, Les dix clés de l’amour, la foi est la 9e clé. C’est cette sensation d’une certitude infinie et sans limites qui nous amène dans un espace de possibilité de création et de réalité, où le doute est inexistant. C’est cette force qui rend l’impossible dans le domaine du possible. C’est celle par laquelle les miracles se produisent. Ce qui nous permet de nourrir la foi, c’est de créer un environnement qui nous rappelle l’union avec notre cœur.

« Je suis la lune, je suis les étoiles, je suis le soleil, je suis la mer, je suis la terre et je suis l’Univers. Tout ceci est en moi. Tout ceci est en toi, Gayatri. » La foi est une clé magique, elle nous amène à matérialiser ce que nous avons semé par nos pensées et par nos intentions qui proviennent de notre cœur. En fait, le pouvoir de l’intention, c’est être propulsé par sa foi et visualiser avec certitude la création déjà arrivée. C’est vivre dans l’énergie de sa création comme si elle était déjà réalisée. Ce pouvoir de l’intention n’a pas de limite, et avec la foi, il se manifeste instantanément. LA GRATITUDE EST LE TRÉSOR DE L’AMOUR Nous arrivons à la dixième clé, la gratitude. Cette clé nous permet de voir notre grandeur et notre puissance. Nous réalisons que nous ne subissons pas notre vie. Nous expérimentons la vie et nous avons toujours le libre arbitre dans nos choix et dans ce que nous faisons avec les expériences vécues. Nous avons le choix, soit d’évaluer nos expériences avec le regard de notre mental inférieur et d’entretenir des pensées de lourdeur et de souffrance, soit de rendre grâce à nous-mêmes et à l’expérience vécue et de reconnaitre le sens dans le lien avec notre âme et notre esprit. Le regard de la gratitude est un regard doux et enveloppant. Par ce regard, les expériences de vie prennent un nouveau sens, celui de l’acceptation et de l’apprentissage. Comme l’huître qui polit la graine de sable qui la dérange, et qui par ce processus la transforme en perle, de cette façon, nous devenons des alchimistes d’amour avec un apprentissage des leçons acquises et de la richesse reçue. Nos dérangements ont été une source d’évolution et la gratitude est un coffre de trésors qui nous permet de rayonner dans toute la magnificence de la vie et de nous-mêmes !

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 25

25

2014-12-04 13:50


MIEUX PENSER CROISSANCE

Dans l’énergie de la gratitude, il n’y a pas d’évaluation ni de jugement. Il y a tout simplement la reconnaissance de ce qui est, et de rendre grâce. C’est un mouvement intérieur inspiré par l’énergie de l’âme et propulsé par l’esprit. C’est un geste d’humilité qui manifeste la grandeur de l’énergie de l’Amour. Dans la gratitude, le regard est porteur de la lumière de l’âme, l’essence de notre être et la sagesse du grand esprit. Cette énergie puissante a un regard d’amour sur tout ce qui EST, incluant toutes les expériences de vie. Avec ce regard d’amour, nous rendons grâce à tout ce que nous avons vécu et à toutes les personnes qui ont croisé notre chemin. « Gayatri ferme ses yeux et des larmes coulent sur son visage. Cet état d’Amour la fait vibrer et elle se sent aimée sans condition, sans contrainte, sans peur, sans dualité et sans fin. L’Amour infini l’enveloppe et nourrit chaque particule, chaque atome et chaque cellule de son corps. Elle est bénie par l’Univers et par tout ce qui EST. Ce moment de grâce semble s’étendre vers l’Infini. Plus rien n’existe. Il n’y a que ce moment et cet état d’expansion, de béatitude, de paix et d’Amour. » LA FOI ET LA GRATITUDE DANS LE QUOTIDIEN En complétant cette série d’articles avec vous en lien avec mon livre, Les dix clés de l’amour, je me sens si bénie et choyée par la vie par cette opportunité de pouvoir vous partager ce trésor, ma création, mon livre ! En fait, je l’ai écrit pour me souvenir de rester sur le chemin de l’amour. Dans le quotidien, on se perd facilement. Par nos préoccupations et nos tracas, nous perdons ce fil si précieux avec notre cœur et notre âme, ce lien d’amour avec nousmêmes et nous nous éparpillons. Je vous invite à prendre le temps de lire et relire quotidiennement les affirmations présentes avec chaque clé, afin de les intégrer. Pour que votre esprit enregistre ce que vous désirez créer pour vous, afin que vos pensées deviennent limpides dans l’expression de l’Amour. CÉLÉBREZ LA VIE EN VOUS ET AUTOUR DE VOUS ! Durant cette période de fin d’année, de fêtes et de célébrations, c’est un bon moment pour dresser un bilan de votre vie avec un regard d’amour sur vous et sur votre vie. Soyez dans un esprit d’émerveillement, comme l’enfant qui voit la magie de la vie. Rendez grâce à tout ce que vous êtes et tout ce que la vie vous a offert par vos expériences, avec la foi que la vie est votre alliée et que vous êtes toujours accompagné, par l’Amour infini de l’Univers et de votre âme !

Je souhaite que la magie de la vie vous bénisse à chaque INSPIRE et que vous vous permettiez de rayonner votre magnificence à chaque EXPIRE, dans tous les espaces de votre vie. Je salue votre essence, l’humain et le divin que vous êtes ! Namasté.

AFFIRMATIONS QUOTIDIENNES − Je suis un être d’Amour et de paix. − Je rends grâce à qui je suis et à tout ce que je suis. − Je rends grâce à mon corps, à mon âme et à mon esprit. − Je rends grâce à mes guides terrestres et célestes. − Je rends grâce à mes expériences de vie. − Je rends grâce à toutes les personnes qui se sont trouvées sur mon chemin. − Je rends grâce à la pulsion d’Amour en moi qui me permet de choisir ces mots que je lis. − Je rends grâce à ma potentialité et à mes limites conscientes et inconscientes. − Je rends grâce à mes parents qui m’ont donné la vie ainsi qu’aux expériences vécues. − Je rends grâce à ma famille et à mes amis. − Je rends grâce à ceux qui m’aiment et à ceux avec qui j’ai eu un vécu difficile. − Je rends grâce à l’humain et au divin en moi. − Je rends grâce à la vie et je chemine dans l’Amour et la paix. − Qu’il en soit ainsi !

En juillet 2015, voyagez autrement en INDE, un voyage initiatique sous le thème : Union de l’humain et du divin ! Vous découvrirez l’Inde aux mille et une facettes, en vous déposant à New Delhi et traversant le Triangle d’or (Rajasthan), le majestueux Taj Mahal et par la suite séjourner au cœur de la chaîne himalayenne. Antoinette Layoun vous accompagne avec des ateliers thématiques, méditation, Yoga Chi, etc. Le tout, en collaboration avec Voyage Traditours. Nous contacter pour plus d’informations.

Antoinette Layoun, Auteure, Yogacharya (Maître en yoga), conférencière et thérapeute. Fondatrice du centre Universcité Antoinette Layoun Livre Les dix clés de l’amour, Éditions Quebecor Tél: (450) 473-7848 | Courriel: info@antoinettelayoun.org Site web: www.antoinettelayoun.org

26

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 26

2014-12-08 12:56

MieuxPleine


Infections de la vessie et des reins SECTION SECTION

Santé des sinus • ar ngites Piqures d’insectes Bactéries nuisibles eux sauvages • Acné Germes • Champignons irus • Infections Parasites

La force de la nature ! WILD OREGANO C93 est efficace contre les rhumes et la grippe ainsi que contre les sinusites WILD OREGANO C93 contient l’espèce rare Origanum minutiflorum, l’origan qui ne pousse qu’à l’état sauvage. Il ne peut être cultivé commerciallement ou biologiquement. Il contient aussi la plus forte concentration naturelle de carvacrol par rapport aux huiles volatiles — jusqu’à 93.14 % ! Des études récentes ont démontré que l’huile d’origan à forte concentration de carvacrol rivalise d’efficacité avec les antibiotiques standards. WILD OREGANO C93 est la seule huile d’origan testée dans un laboratoire accrédité ISO 17025 pour sa pureté et sa puissance. Notre expertise pour tester l’huile d’origan est inégalée ! Comme notre huile d’origan est mélangée à de l’huile d’olive extra vierge, WILD OREGANO C93 n’est pas seulement très efficace; il est doux au gout. Essayez aussi notre WILD OREGANO C93 avec Ail, qui contient un extrait d’ail 400:1 et aide avec les symptômes associés aux infections des voies respiratoires supérieures et aux conditions catarrhales.

• Notre laboratoire accrédité ISO 17025 emploie 12 scientifiques : 3 PhD, 3 MSc, et 6 BSc • Tous nos produits sont sans OGM Disponible exclusivement dans les magasins d’aliments naturels ; visitez newrootsherbal.com/magasin magazinemieuxetre.ca

Mieux-Être 2015-01 (WildOreganoC93).indd 1 ME73 Janv2015.indd Pleine Page.indd 1 27

27

2014-11-20 11:51:31 AM 2014-12-04 13:15 13:51 2014-11-20


SECTION SECTION

28

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 28

2014-12-04 13:51


MIEUX PENSER RÉFLEXION

LE RETOUR À

L’ESSENTIEL

SE RAPPROCHER DU BONHEUR

U

L’essentiel c’est d’avoir la paix de l’esprit qui ne se trouve qu’à l’intérieur. La plupart d’entre nous croient que le voyage de la vie se réalise à l’extérieur de soi, alors que le vrai voyage s’accomplit à l’intérieur. Chacun d’entre nous met l’accent sur la voie de l’extérieur, ce qui fait en sorte qu’il reste très peu de place pour l’intérieur. − Hélène Renaud et Michel-Jacques Bergeron

ne leçon incohérente, c’est de suivre deux voies en même temps. Si nous recherchons le vrai, et que nous nous laissons guider par l’ego, nous apprenons deux leçons opposées et contradictoires : la leçon de l’ego avec ses peurs et celle de notre esprit juste – la raison — ce qui est une façon de ne rien apprendre et de poursuivre sur le chemin de la confusion et du chaos. Cette façon de faire nous mène tout droit à l’insécurité et nous oblige à nous mentir à nous-mêmes. L’ego nous emmène en voyage, un voyage qui ne peut mener qu’à un sentiment de futilité et de dépression. Nous y associons l’amour avec le fait d’avoir un conjoint – illusion d’amour —. La sécurité avec l’argent – illusion de sécurité — et la valeur, avec la reconnaissance et l’admiration des autres – illusion de valeur. L’erreur que nous faisons est d’associer paix intérieure avec sécurité extérieure. Cette fausse croyance nous détourne de l’essentiel, vers un but sans signification. Lorsque nous recherchons la richesse intérieure et que nous caressons secrètement un autre but (par exemple, acquérir la richesse

extérieure), nous devons vivre dans le tableau de la dualité. Ce double but n’est qu’un paravent pour cacher notre réelle intention, qui est la richesse extérieure. Étant donné que l’ego a beaucoup de pouvoir, il est fort possible que nous devenions riches financièrement. Tant et aussi longtemps que nous gardons la croyance et l’espoir que la richesse extérieure va nous apporter le bonheur, nous poursuivrons deux buts : dans la poursuite de l’un, l’autre s’éloigne et disparaît de notre vue. En réalité, nous ne poursuivons que le but de l’ego. Rechercher deux buts en même temps est souvent le piège de ceux qui utilisent l’ego spirituel pour atteindre leurs buts cachés dans le monde. Nous connaissons tous le proverbe : « Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois. » Il nous faudra donc faire un vrai choix et n’en choisir qu’un, tout en étant conscients de la direction que nous prenons. Notons que celui qui possède la richesse intérieure peut aussi posséder la richesse extérieure ; toutefois, son investissement n’est pas dans la richesse financière. L’argent n’est pas le problème, il n’est que la croyance que le pouvoir et les jouissances qu’apportent ces richesses vont combler le manque d’abondance intérieure.

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 29

29

2014-12-04 13:51


MIEUX PENSER RÉFLEXION

Nous vivons dans un monde de compétition, de rendement et d’accumulation. Sommes-nous heureux ? Malgré cela, n’avons-nous pas le sentiment de manque et de vide ? Et ne sommes-nous pas dans le faire pour pallier ce vide ? N’entendons-nous pas cet appel de l’intérieur qui nous dit que ce que nous recherchons n’est pas à l’extérieur ? Même avec nos millions, sommes-nous vraiment riches ? Il nous faut arrêter de chercher de l’eau dans le désert. De toute évidence, la source du bonheur n’est pas là. SE RAPPROCHER DU BONHEUR Un vrai plan consiste à déterminer clairement la fin et les résultats que nous voulons atteindre pour que les moyens puissent s’orienter vers la direction du but recherché. C’est pour cela qu’il faut établir notre but au début. Nous nous poserons une question essentielle qui donnera un sens à toutes nos actions : « À quoi sert le chemin que j’emprunte actuellement ? Sert-il à me rapprocher de mon bonheur et de ma paix intérieure ou à m’en éloigner ? » Alors que nos anciens plans nous conduisaient sur une route qui ne faisait que nous maintenir dans l’insécurité et avaient comme résultat la perte d’espoir, des vies remplies de stress, de solitude et l’éclatement de nombreux couples, nous rebrousserons chemin en faisant consciemment un nouveau choix, tout en prenant la décision de changer de voie en défaisant nos peurs pour nous donner une direction qui mène à l’amour véritable. Nous emprunterons la même autoroute, mais dans le sens inverse et cette fois-ci pour défaire ce que nous avons fabriqué et donner un sens à notre vie. Il est évident qu’en marchant sur une route éclairée par la lumière de notre conscience qui est orientée vers un but bien défini — l’amour véritable —, il nous sera possible de défaire les obstacles qui proviennent de la partie cachée de notre inconscient. Notre responsabilité est de ne plus nous cacher nos souffrances, d’arrêter de les dénier en les enfouissant dans notre inconscient parce que justement nous l’utilisons pour nous protéger, alors que c’est lui qui nourrit nos souffrances. Seul le fait de défaire nos obstacles au bonheur nous encourage et nous motive à accomplir notre fonction en tant qu’individus : atteindre l’amour, la paix, la joie et la sécurité.

Seul le fait de défaire nos obstacles au bonheur nous encourage et nous motive à accomplir notre fonction en tant qu’individus : atteindre l’amour, la paix, la joie et la sécurité.

Lorsque survient une souffrance, pour la faire taire, nous la refoulons profondément dans l’inconscient. Nous nous évadons dans toutes sortes de distractions, occupant ainsi notre esprit à fabriquer des coquilles vides (sans esprit). Nous devenons dépendants de l’extérieur et des substituts qu’il nous offre. Nous sommes tellement habitués à donner notre pouvoir à ces idoles que nous perdons notre discernement et n’arrivons plus à distinguer ce qui nous apporte le réel bonheur de ce qui nous mène tout droit au malheur. Dans sa confusion, l’ego n’a aucune idée du vrai bonheur ; il nous demande de différencier plaisirs et souffrances, alors qu’ils ne font qu’un. Derrière chaque plaisir extérieur se cachent une illusion et une souffrance. Si, nous ne nous identifions actuellement qu’aux plaisirs que nous procurent ces idoles, qui sont associées à notre corps et à l’extérieur, lorsque ceux-ci subiront les effets du temps, de la perte, de la maladie, cette même source de plaisir nous fera souffrir. Tout ce que nous aurons aimé nous abandonnera, nous quittera, mourra. Voilà la cruauté et la trahison à laquelle nous sommes confrontés quand nous nous identifions à l’ego : nous n’avons plus rien, nous sommes seuls. Et nous trouvons cela naturel. Sommes-nous vraiment dans l’essentiel quand notre vie est un champ de bataille ? L’ego ne peut nous conduire que sur une voie qui mène à l’échec et à la destruction de notre vie intérieure. Changer d’esprit est le moyen le plus puissant que nous ayons pour changer quelque chose. Changer d’esprit, c’est changer de but. Nous devons changer d’esprit relativement au but du monde ; apprendre à le regarder d’une autre façon, apprendre à voir autrement.

Hélène Renaud et Michel-Jacques Bergeron sont pédagogues, auteurs et spécialistes des relations. Grâce à leur expertise, ils agissent comme conférenciers lors de nombreux colloques et d’événements à caractère éducatif. Depuis vingt ans, ils transmettent leur enseignement au Québec, au Canada et en Europe. Ils sont coauteurs de sept formations, dont les formations : Comment devenir mon propre coach de vie intérieure et Couple-complice. Pour plus d’informations : www.commeunique.com | 450-461-2401 renaudhelene@commeunique.com

30

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 30

2014-12-04 13:51

Pleine


SECTION SECTION

magazinemieuxetre.ca

ME73 Pleine Janv2015.indd Page.indd 1 31

31

2014-12-041:48 13:51 2014-04-23 PM


Conseil de voyage… Prendre Travelers’Probiotic avant, pendant et après les voyages à l’étranger vous protégera des troubles intestinaux et de la diarrhée du voyageur. Travelers’Probiotic contient 12 souches probiotiques bénéfiques qui chassent les microorganismes nuisibles qui causent la diarrhée du voyageur, neutralisent leurs toxines, et garnissent vos intestins d’une flore intestinale saine. Surtout, grâce à la protection de notre enrobage entérique PH5D, vous pouvez être certain que 100 % des 21 milliards de probiotiques échaperons aux acides de l’estomac et arriveront « vivants et actifs » directement à vos intestins pour un résultat optimal ! Bon voyage !

• Notre laboratoire accrédité ISO 17025 emploie 12 scientifiques : 3 PhD, 3 MSc, et 6 BSc • Tous nos produits sont sans OGM Disponible exclusivement dans les magasins d’aliments naturels ; visitez newrootsherbal.com/magasin 32 mieux être janvier 2015 Mieux-Être 2015-01 (Travelers’ Probiotic) DP.indd 1 Pleine Janv2015.indd Page.indd 2-3 32 ME73

2014-12-04 13:51


SECTION SECTION

Une protection constante avec nos probiotiques : IBSUrgency — Soulage les symptômes du côlon irritable, comme les ballonnements, la diarrhée et la constipation. AcidophilusUltra — Renforce la santé immunitaire et intestinale. ProbioticsUrgency — Essentiel après la prise d’antibiotiques. 50 milliards de cellules vivantes pour des résultats rapides. Prendre au premier signe de rhume ou de grippe. ProbioticIntensity — Formule de pointe avec un total de 18 souches dont 10 humaines, 1 végétale et 7 laitières, ainsi que du colostrum pour des effets bénéfiques maximaux.

NOUV

EAU

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 33

33

2014-11-20 11:53:14 AM 2014-11-20 13:51 13:15 2014-12-04


7 TRUCS pour atteindre ses objectifs

Avez-vous de la difficulté à atteindre vos objectifs ? Avez-vous l’impression de stagner ? Vos objectifs vous paraissent-ils trop gros ? Êtes-vous bloqués au même stade depuis trop longtemps ? Nous connaissons tous l’importance de se doter d’objectifs pour avancer, mais là ne s’arrête pas le travail. Pour être certains d’atteindre vos objectifs, ceux-ci doivent être adaptés à votre réalité. Avez-vous pris le temps de vous assurer que vos objectifs sont collés à votre personnalité ?

34

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 34

2014-12-08 13:37


MIEUX PENSER BOÎTE À OUTILS

A

u cours du présent article, je vous présenterai sept questions à vous poser qui vous permettront de bien définir vos buts et qui accélèreront l’atteinte de ceux-ci. Avant de commencer, écrivez votre objectif sur une feuille.

1. VOTRE OBJECTIF EST-IL FORMULÉ AU JE, EN TERMES POSITIFS ET DE FAÇON TRÈS DÉTAILLÉE ? En formulant votre objectif au JE, vous prenez le contrôle de celui-ci, vous vous l’appropriez. Sa réalisation devient VOTRE responsabilité. Ne pensez pas à un petit singe qui saute d’un arbre à l’autre... Oups ! Ne vous en faites pas, moi aussi j’y ai pensé ! Le cerveau ne comprend pas les directives négatives. D’où l’importance de se doter d’un objectif formulé en termes positifs. Par exemple, si votre objectif est de ne plus piquer de colère, la question à vous poser est : que souhaitez-vous à la place ? Ainsi, votre objectif pourrait devenir : je souhaite réagir de façon plus calme. Vous avez ainsi une référence de ce que vous allez atteindre et non seulement de ce que vous voulez fuir. Également, plus vous aurez de détails, plus il vous sera facile de prévoir les étapes de réalisation de votre objectif. Reprenons l’exemple de la colère. Votre objectif avec plus de détails pourrait être : je souhaite réagir de façon plus calme lorsque mon conjoint est en retard. Cet objectif précis est plus facile à atteindre que celui général qui est de toujours réagir plus calmement. Une fois que vous aurez réussi à le faire avec votre conjoint, vous saurez que vous avez la capacité d’être plus calme et vous pourrez utiliser cette réussite pour un autre pan de votre vie où vous désirez être plus calme. 2. À COMBIEN SITUEZ-VOUS L’ATTEINTE DE VOTRE OBJECTIF EN CE MOMENT ? Il est important de connaître votre point de départ. Vous pouvez utiliser une échelle et situer votre niveau sur celle-ci. Par exemple, si votre objectif est d’améliorer votre communication avec vos collègues, vous pouvez vous demander à combien se situe votre satisfaction actuelle sur une échelle de 0 à 10, où 0 est une communication totalement déficiente et 10 est une communication tout à fait satisfaisante. Souvent, vous vous rendrez compte que vous avez déjà atteint un certain niveau. Comment faites-vous pour y arriver ? Comment pouvez-vous utiliser ce que vous faites déjà pour augmenter votre score ? 3. À COMBIEN SOUHAITEZ-VOUS VOUS RENDRE ? Il arrive fréquemment que l’objectif ne soit pas nécessairement un 10/10. Dans le cas précédant de la communication, vous pourriez juger qu’un niveau de 8/10 serait amplement satisfaisant. Ainsi, vous vous libérez de la notion de performance et de perfection.

4. QUEL DÉLAI VOUS DONNEZ-VOUS POUR Y ARRIVER ? « Un jour, je vais avoir une grande maison. » Quand arrivera ce jour ? Donnez-vous un délai, une date, une référence. Soyez précis. « Dans 3 ans, j’aurai atteint le niveau supérieur au travail. » « Dans 6 mois, je ferai 3 km de course 3 fois par semaine. » En vous donnant une référence dans le temps, votre souhait devient un objectif et par le fait même, vous entreprendrez des actions pour y arriver. 5. EN QUOI EST-CE IMPORTANT D’ATTEINDRE CET OBJECTIF ? Votre objectif est souvent un moyen plutôt qu’une fin en soi. En répondant à la question précédente, vous découvrirez à quoi votre objectif contribue de plus grand. Par exemple, admettons que votre objectif est d’atteindre un poids santé, en répondant à la question : « En quoi est-ce important pour vous d’atteindre votre poids santé ? » Vous pourriez répondre que vous aimeriez avoir une meilleure santé, que vous souhaitez vivre plus longtemps. Vous venez donc de découvrir votre objectif supérieur. Y aurait-il d’autres façons d’avoir une meilleure santé et de vivre plus longtemps ? Peut-être découvrirez-vous une autre façon qui suscitera chez vous plus d’intérêt. 6. QU’ALLEZ-VOUS PERDRE LORSQUE VOUS AUREZ ATTEINT VOTRE OBJECTIF ? Si votre objectif n’est toujours pas atteint, c’est que vous gagnez quelque chose à ne pas changer. Que gagnezvous en ne changeant pas ? Qu’allez-vous perdre une fois votre objectif atteint ? En répondant à ces questions, vous mettrez au jour les gains secondaires que vous avez à ne pas changer. Ces gains doivent être conservés lorsque vous aurez atteint votre objectif sans quoi vous reprendrez vos mauvaises habitudes. Par exemple, si vous souhaitez arrêter de fumer et que lorsque vous aurez arrêté, vous n’avez plus ce petit moment de calme seul avec vous-même que vous avez lorsque vous prenez une cigarette, vous devrez trouver une façon de conserver ce moment. 7. QUELLES SONT, DANS L’ORDRE, LES TROIS PREMIÈRES ÉTAPES POUR ATTEINDRE MON OBJECTIF ? Le but ici est de transformer votre objectif en action. Un petit truc : la première étape doit pouvoir se réaliser dans les 24 prochaines heures. Ainsi, vous aurez déjà fait un premier pas et celui-ci est souvent le plus difficile. Les étapes doivent être simples. Vous avez maintenant de nouveaux outils pour vous aider à atteindre vos objectifs. Rappelez-vous que vous êtes les seuls à pouvoir opérer les changements que vous souhaitez. Prenez la maîtrise du processus et à go, lancez-vous dans l’action. 1... 2... 3... GO !

Karine Duperré, Coach en développement de potentiel Conférencière et enseignante certifiée en PNL (514) 973-7621 | coachingkaizen@gmail.com

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 35

35

2014-12-08 12:57


MIEUX VIVRE EN BREF

La pâtisserie tout en couleur

Cuisiner soi-même des pâtisseries ou collations santé est devenu une source de création et d’apprentissage. Complice de ces moments de douceur, Trudeau innove avec sa nouvelle collection STRUCTURE qui propose des articles de pâtisserie colorés utilisant les toutes dernières technologies et les plus récents matériaux. Dotés d’une bordure d’acier renforcé exclusif qui permet de les manipuler aisément en toute sécurité, ils sont également antiadhésifs et flexibles ce qui rend les moules en silicone si attrayants. trudeau.ca

oit pour vaincre le stress, maîtriser ème d’anxiété ou d’insomnie, avoir ergie ou, bien sûr, perdre du poids, st pour vous. Il contient l’essentiel thode de Martin Allard et présente ignages de personnalités connues énéficié de ses bons conseils et ppliquent encore au quotidien.

MARTIN ALLARD NATUROPATHE DES STARS

es, le

Secrets d’artistes pour être au top

a€eindre sa silhoue€e idéale; à François Morency

rentes

pour mieux composer avec les horaires de nuit; à

es

Mario Tessier pour a€eindre le sommet de sa

e pour

forme; à Laurent Paquin pour perdre du poids;

ess

à Claude Legault pour affronter l’un des plus

ur

grands défis de sa carrière; et à Anaïs Favron

epas;

pour se préparer à la relâche pendant les voyages.

ses

De plus, cet ouvrage présente une trentaine de

our

rece€es « coup de cœur » du naturopathe de même

our

que la rece€e préférée de chaque artiste.

ichèle Lemieux

tothérapie, Martin Allard N.D.(Phy.), Phy.A. se passionne

s prestations à des émissions de télé et de radio l’ont

râce à son expertise à titre de conseiller en

gue, il a acquis le titre de « naturopathe

que, il amène ceux qui le consultent

et mentale en se concentrant

ssie€e.

code barres

MARTIN ALLARD

NATUROPATHE

STARS DES

SECRETS D’ARTISTES POUR ÊTRE AU TOP !

C’est avec le sentiment du devoir accompli que Martin Allard, naturopathe, nous dévoile l’essentiel de sa méthode. Il y présente des témoignages de personnalités connues qui ont bénéficié de ses bons conseils et qui les appliquent encore au quotidien. Ainsi, à partir de situations vécues par 10 artistes, le naturopathe propose des solutions à différentes problématiques. Bref, il présente des solutions à plusieurs grands maux dont la société d’aujourd’hui est de plus en plus affligée. chantallacroix.com

Une musique qui aide à ralentir

Putumayo World Music présente Yoga Lounge, un troisième album conçu pour la pratique du yoga et la relaxation. Yoga Lounge procure un voyage musical qui rassemble des instruments world, une touche d'électronique, des rythmes ambiants et des mantras envoûtants. Les 12 pièces ont été choisies parmi une offre grandissante de musique créée par des musiciens-yogis, producteurs et DJ de tous les coins de la planète. putumayopress.com

36

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 36

2014-12-08 12:57


© Ryan Martin

Un entrainement efficace

Après la folie du Zumba et du CrossFit, une nouvelle technique d’entrainement fait son entrée au Québec : le BarreConcept ! Inspiré du ballet classique, cet entrainement est la fusion entre le Pilates, le yoga et le cardio, le tout accompagné d’une musique pop rythmée. Le BarreConcept offre une série d’exercices structurés qui reprennent les mouvements des cours de ballet classique : pliés, tendus, battements et port de bras. Cette routine tonifie et renforce les muscles des jambes et permet d’améliorer sa flexibilité tout en brûlant des calories. Aucune formation en ballet classique n’est requise pour participer à ces cours. D’ailleurs, nul besoin de porter des chaussons de ballet puisque le BarreConcept se pratique pieds nus. | fitnessbarre.ca © Ryan Martin

Bijoux porteurs d’espoir

Afin de soutenir les femmes atteintes du cancer de l'ovaire et de favoriser la recherche sur cette maladie, la designer montréalaise Anne-Marie Chagnon a décidé de renouveler son partenariat avec l'Institut du cancer de Montréal. Pour chaque bijou vendu, de la collection « Bijoux porteurs d’espoir » Anne-Marie Chagnon fera un don de 5 $ à l'Institut du cancer de Montréal pour la recherche sur le cancer de l'ovaire. Façonnés à la main à partir des matériaux fétiches de cette designer québécoise de renommée internationale, les bijoux de cette collection exclusive sont composés d'étain, d'or 22 carats et de cuivre de première qualité. annemariechagnon.com/espoir

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 37

37

2014-12-08 13:38


MIEUX VIVRE SANTÉ ALTERNATIVE

l’Ayurveda ! BIENVENUE DANS LE MONDE DE

DÉCOUVREZ EN QUOI VOTRE CORPS EST UNIQUE

L’

Et si je vous proposais de prendre le temps d’écouter votre corps, d’entendre votre cœur et de choisir de façon consciente ce qui est bon pour vous, selon ce dont VOUS avez besoin ? Et si, pour être en mesure de préserver votre santé, cultiver votre vitalité et joie de vivre, la solution était de vous créer une routine quotidienne ajustée à votre corps et à votre réalité ? − Krystine St-Laurent

Ayurveda est un système médical complet, cohérent, avec l’expérience et les résultats de plusieurs milliers d’années d’observation et qui est toujours d’actualité. Le mot Ayurveda provient de la contraction de deux mots sanskrits : « Ayu » qui signifie vie, et « Veda » qui signifie science ou connaissance. Ayurveda signifie donc science de la vie. Il y a plusieurs millénaires en Inde, le médecin pratiquant la médecine Ayurvedique recevait son cachet en fonction du nombre de villageois qui se maintenait en bonne santé. Inutile de dire qu’il avait tout intérêt à partager l’information sur la façon idéale de cultiver santé et vitalité, et de maintenir son village en forme et en vie. Selon les principes de l’Ayurveda, pour être en mesure de faire des choix conscients, ayant un impact positif sur notre corps, notre cœur et notre esprit, il faut se reconnecter avec la nature, apprendre à décoder les messages que les corps physiques et émotifs nous envoient et effectuer les actions nécessaires pour nous remettre en état d’équilibre. L’Ayurveda est une médecine de conscience; c’est donc à l’individu que revient la responsabilité de connaître, de

38

comprendre et d’écouter son corps, de prendre soin de lui même, de se rebalancer ou de se maintenir en équilibre pour une meilleure vitalité et joie de vivre. Selon cette philosophie, l’Harmonie est l’état « normal » de l’être humain. Rien de moins ! Le partage de l’information sur la façon de se rééquilibrer est simplifié, ajusté, individualisé, ancré dans de petits gestes simples et dans une routine de vie qui viendront stimuler la sagesse innée du corps à se régénérer. L’objectif est que chacun retrouve le pouvoir sur SA santé. Une des nombreuses forces de l’Ayurveda réside dans le fait que les conseils et solutions sont individualisés selon notre constitution physique unique, et la façon de prendre soin d’une migraine ou d’un inconfort digestif, par exemple, sera différente d’une personne à l’autre, selon le type physique et émotionnel. Nous avons tous notre histoire, notre type physique, nos habitudes, notre perception de la vie, notre façon d’assimiler et de digérer ce que nous mangeons autant que ce que nous expérimentons au quotidien et nous avons tous des besoins différents. Ces aspects sont au centre des dimensions à prendre en considération lorsque nous apprenons les principes de l’Ayurveda.

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 38

2014-12-08 12:59


MIEUX VIVRE SANTÉ ALTERNATIVE

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 39

39

2014-12-04 13:51


MIEUX VIVRE SANTÉ ALTERNATIVE

40

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 40

2014-12-04 13:51


La médecine naturelle c’est lorsque l’on se voit comme faisant partie intégrante de la nature. − Sagesse Ayurveda L’homme fait partie de l’Univers et l’Univers est aussi présent dans l’homme. Infiniment grand, infiniment petit. Selon la philosophie de l’Ayurveda, notre corps est composé des mêmes « 5 éléments » dont est composé l’Univers : Eau, Terre, Air, Feu et Espace. Chaque élément est ainsi représenté dans le corps physique : 1. Terre : muscles et os (structure) 2. Eau : circulation sanguine et lymphe (protection) 3. Feu : système digestif (transformation) 4. Air : l’air que l’on respire par les poumons et qui nourrit notre système entier 5. Espace : l’espace entre les cellules, cavités (oreilles, narines, etc.) Ce qui se trouve à l’extérieur de nous se retrouve aussi à l’intérieur de nous, puisque nous faisons partie de la nature au même titre que toute la vie qui habite notre belle planète. Nous sommes régis par les mêmes cycles : rythme des saisons, rythmes circadiens (les heures), cycles planétaires (nuit, jour et autres), les cycles hormonaux, etc. Ces cycles influencent notre physique, mental et émotionnel. Qui ne ressent pas l’effet du manque de luminosité à l’automne juste avant que nous changions l’heure ? CONNAISSEZ-VOUS VOTRE TYPE PHYSIQUE? (DOSHA) Dosha est un mot sanskrit qui signifie : constitution physique individuelle. Le corps qui nous a été donné à la naissance est unique, dans toute sa beauté et sa splendeur. En tant qu’héritage de la nature le plus profond, cette constitution physique unique régule notre façon de réagir à notre environnement physique, mental et émotif. Par exemple, un individu X pourra difficilement tolérer un café fort et aura l’impression

que ses nerfs sont mis à rude épreuve pendant plusieurs heures, tandis qu’un autre pourra prendre trois espressos dans la même journée sans en ressentir le moindre effet. Même chose concernant l’alcool ou encore pour une situation stressante au bureau : le patron donne un rendez-vous à 13h et il l’annonce le matin à la première heure. Pour certains, l’attente sera synonyme de stress, anxiété et scénarios dignes d’un film dramatique tandis que pour une autre, la matinée se déroulera normalement, quitte à presque oublier le rendez-vous. Connaître son type physique (dosha) nous permet d’écouter, de décoder et de comprendre les signaux que notre corps nous envoie pour ensuite ajuster nos choix de vie de façon consciente. On vise ainsi à créer une situation où la maladie n’a pas d’emprise, à renforcer les défenses naturelles de l’organisme et à stimuler les processus d’élimination des résidus de digestion et impuretés pour maintenir une vitalité et préserver la santé. Selon la prédominance de ces éléments présents dès notre conception, cela nous donne notre constitution physique unique : Élément dominant

Particularités physiques

Personnalité

Caractéristiques lorsqu’équilibré

Caractéristiques lorsqu’en débalancement

Air + Espace (Vata)

Mince, élancé, peau et cheveux secs, extrémités froides, jointures proéminentes.

Parole facile (parle beaucoup), tendance à l’anxiété et l’agitation, aime commencer des centaines de projets.

Allumé, créatif, excellent communicateur, énergique, démontre de l’initiative.

Anxiété et bavardage mental hyperactif, inquiétude, insomnie, digestion délicate, constipation et gaz, sommeil fragile.

Feu & Eau (Pitta)

Ossature moyenne, température corporelle chaude, sommeil profond.

De nature chaude et flamboyante, directe, précis, courageux, entrepreneur.

Excellent chef, prise de bonnes décisions, digestion forte et efficace, autant pour la nourriture que pour les événements de la vie.

Irritable, critique, juge facilement, sensations de brûlure (psoriasis, eczéma), brûlements d’estomac.

Eau & Terre (Kapha)

Bien enveloppé, peau douce et bien hydratée, cheveux épais, structuré, prend du poids facilement.

Stable et trèssupportant, économe, aime la routine, ancré et solide.

Constant, loyal, facile d’adaptation, de belle humeur.

Inerte, demandant, difficulté à s’activer, congestionné, accumule facilement un surplus de poids, surprotecteur, difficile à se lever le matin.

Il est important de se rappeler que nous sommes la combinaison à différents pourcentages d’un, deux et (plus rarement) parfois trois doshas. Comment le découvrir ? Il existe des questionnaires nous permettant d’identifier notre (ou nos) dosha dominant. C’est la fondation de notre nature de base. Par la suite, on peut répondre à un questionnaire plus détaillé sur la relation corpsesprit, qui nous permettra de voir où nous nous situons et quel dosha a besoin d’être pacifié (balancé). Lorsque l’on est en mesure de reconnaitre dans son propre corps quel élément est en carence ou débalancé, nous avons le pouvoir de choisir, par exemple, les plantes, les aliments, les huiles essentielles, les huiles herbales, les couleurs ou les autres options qui peuvent apaiser, pacifier, rééquilibrer notre corps, notre cœur et notre esprit. Inutile de dire que ces trois composantes (cœur, corps et esprit) font partie d’un tout. C’est la beauté de l’Ayurveda. Enfin, la globalité dans toute sa force et son plein potentiel !

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 41

41

2014-12-08 12:59


MIEUX VIVRE SANTÉ ALTERNATIVE

DÉTERMINEZ VOTRE CONSTITUTION PHYSIQUE DE BASE (DOSHA)

Pour ensuite comprendre comment en prendre soin

Mode de fonctionnement : Entrez le nombre de points en priorité sur ce qui vous ressemble le plus, ensuite un peu moins et troisièmement rarement. Attention : Toutes les cases doivent être remplies et totaliser 9 points par ligne pour un grand total de 90 points. La proportion des éléments Vent, Feu, Eau & Terre sera proportionnelle. Ce qui me représente le plus : 5 points Ce qui me représente un peu : 3 points Ce qui me représente rarement : 1 point

Exemple

3

5

1

=9

VENT (VATA)

FEU (PITTA)

EAU & TERRE (KAPHA)

total

Physique

Je suis mince, mes jointures sont proéminentes et je n’ai pas beaucoup de protection sur l’ensemble de mon corps.

Ma constitution est moyenne et symétrique, j’ai une bonne musculature.

J’ai une constitution corpulente et lourde, juste à regarder la nourriture, j’ai l’impression de prendre du poids.

Poids

Léger, j’oublie de manger et j’ai une tendance à perdre du poids lorsque je ressens du stress.

Modéré : c’est facile pour moi de prendre ou perdre du poids, je n’ai qu’à y penser.

J’accumule le poids facilement et j’ai de la difficulté à le perdre.

Yeux

Mes yeux sont petits et actifs.

J’ai un regard pénétrant et puissant.

J’ai des yeux larges et doux.

Peau

Sèche, rêche.

Souple, chaude, rosée ou rouge, tendance à l’eczéma ou psoriasis.

Douce, grasse, blanche, pâle.

Cheveux

Secs, cassants, frisotés.

Blonds, roux, précocement gris ou chauve.

Épais et brillants, bien hydratés.

Jointures

Proéminentes et tendance à craquer. Souvent mes jointures sont douloureuses.

Rien de particulier à noter sur mes jointures. Flexibles et présentes.

Mes jointures sont larges, et bien enveloppées.

Sommeil

Léger, tendance à s’éveiller facilement.

Régulier et profond. Je me rendors facilement.

Long et profond. Difficulté à me lever du lit le matin.

Température

Mes mains et pieds sont généralement froids. J’ai de la difficulté à me réchauffer.

J’ai l’habitude d’avoir chaud, et je tolère mieux la fraicheur que la chaleur.

Je m’adapte à tous les types d’environnements, mais beaucoup moins les jours froids et humides.

Tempérament au naturel

Je suis vivant, enthousiaste, j’aime parler et j’aime le changement.

Je suis puissant et intense, j’aime convaincre et je suis souvent premier à lever la main.

Je m’adapte à tout. Je suis bon vivant.

Réaction face au stress

Je me sens souvent coupable et j’ai une tendance à l’anxiété.

Je deviens irritable et agressif.

Calme, attentif, rarement irrité, j’ai une tendance à surprotéger.

Adapté avec autorisation du Manuel pour instructeur en PERFECT HEALTH, CHOPRA CENTER FOR WELLBEING : BALANCE, HEAL, TRANSFORM par Krystine St Laurent , inf. Coach en Santé/Vitalité/Ayurveda

42

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 42

2014-12-04 13:51


Écouter, décoder et comprendre les signaux que notre corps nous envoie pour ensuite ajuster nos choix de vie de façon consciente : c’est la base de l’Ayurveda.

Dans le présent numéro, nous nous concentrons sur le questionnaire principal pour découvrir sa constitution physique de base. Dans la prochaine édition, nous irons un peu plus en détail avec un questionnaire détaillé permettant d’identifier nos débalancements en fonction des habitudes de vie et ce que nous vivons dans notre environnement au quotidien. L’idée semée est de démarrer la réflexion, de générer la connexion entre les symptômes du corps, les messages qu’il génère, de commencer à comprendre comment fonctionne notre physionomie pour reprendre doucement le contrôle sur notre santé, physique, émotive et spirituelle, un petit pas à la fois. En résumé, l’Ayurveda est une philosophie de vie qui nous enseigne comment maintenir l’équilibre au milieu de changement. Car comme le disait Héraclite, une seule chose est constante et permanente mes amis : le changement !

Krystine St-Laurent Conférencière, auteure, chroniqueuse et coach en santé/vitalité, Krystine St Laurent est infirmière, herboriste, aromathérapeute certifiée et fondatrice de l’entreprise Terre d’Hysope, spécialisée en santé/vitalité/ayurveda. Terre d’Hysope crée sur mesure des huiles herbales infusées pour automassage et massothérapie inspirée par la nature (créées à partir des plantes cultivées sur sa terre certifiée Bio. Références : Frawley, David. Ayurveda and the mind: the healing of consciousness. Twin Lakes, Wis.: Lotus Press, 19971996. Print. Kshirsagar, Suhas G., and Kristin Loberg. The hot belly diet: a 30-day Ayurvedic plan to reset your metabolism, lose weight, and restore your body's natural balance to heal itself. New York : atria books, 2014. Print. Chopra, Deepak. Perfect health: the complete mind/body guide. New York : Harmony Books, 1991. Print. Chopra center Perfect Health Certification Instructor Manual,, 2014, print

www.terredhysope.com • Facebook/krystine st-laurent coach santé/vitalité • Huiles herbales infusées sur mesure • Consultation privées • Ateliers introduction Ayurveda + cours session hiver • Articles santé/mieux être • Conférences

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 43

43

2014-12-04 13:51


MIEUX VIVRE HERBORISTERIE

Ma

médecine EST DANS MA CUISINE

N

Dans l’esprit d’un retour à l’essentiel, nous allons faire une incursion dans la cuisine pour y découvrir quelques herbes et épices médicinales qui s’y retrouvent. Il est fascinant de constater combien la nature est riche et généreuse. − Par Natacha Imbeault et collectif Herbothèque

otre méconnaissance du sujet nous prive d’outils puissants qui peuvent nous accompagner au quotidien. Je le mentionne souvent, mais c’est vraiment ce que l’on fait, tous les jours, qui a le plus d’impact sur notre santé et notre mieux-être à tous les niveaux. Comme nous mangeons plusieurs fois par jour, apprendre à cuisiner avec les herbes et épices médicinales, c’est apprendre à prendre soin de soi et de nos proches à chaque moment. Cela permet à notre corps de mieux faire face aux intrus et déséquilibres qui l’affectent.

curcuma, estragon, fenouil, genévrier, gingembre, laurier, marjolaine, mélisse, menthe poivrée, muscade, origan, persil, piment de Cayenne, raifort, romarin, sarriette, sauge, thym, etc. Je ne mentionnerais pas non plus les aliments dont plusieurs sont également thérapeutiques ni les plantes médicinales qui peuvent être cuisinées comme des légumes. Comme vous pouvez le constater, la liste serait très longue, je vous invite donc à explorer plus en profondeur ce volet, qui sera un véritable atout dans votre vie.

Évidemment, cela ne remplace pas une vie équilibrée (sommeil, bonne hydratation, exercice, etc.), mais combiné à ces facteurs, ces connaissances vous éviteront bien des heures d’attentes dans une clinique médicale ou à l’hôpital. Je l’ai mainte fois expérimentée avec moi-même et mes quatre enfants qui sont maintenant adultes. De plus, je reçois constamment des témoignages d’étudiants qui confirment à plus grande échelle la valeur de ces connaissances liées aux bienfaits des plantes médicinales. Utiliser les plantes de médecine devrait être la première ligne de soin dans tous les domiciles, ceci permettrait de limiter l’usage du système de santé pour les problèmes plus importants, ce dans quoi il excelle.

COMMENT LES INTÉGRER DANS LE QUOTIDIEN ? Pour profiter des bienfaits médicinaux des herbes en plus de leur goût savoureux, on doit laisser un temps pour que les propriétés, les huiles essentielles et le goût se libèrent. Moudre les plantes sèches, avant de les ajouter à vos mets, bonifie et permet de bien libérer leur goût et de mieux bénéficier de leurs propriétés médicinales. Dans les mets froids, on doit laisser reposer d’une à quelques heures. Dans les mets chauds, il faut ajouter les herbes en fin de cuisson, car une exposition trop longue à la chaleur détruira la plupart des principes médicinaux. Habituellement, on les ajoute dans les 10 à 15 dernières minutes de cuisson, et même parfois à la toute fin. Certaines plantes comme le romarin et le laurier tolèrent une cuisson plus longue et une plus haute température de même que plusieurs épices. Si on fait des mijotés sur quelques heures, mettre la moitié des herbes et épices à mijoter avec les autres ingrédients et à la toute fin de la cuisson ajouter le reste des herbes. Ainsi, vous aurez le meilleur des deux mondes, un goût parfait et les bienfaits des plantes.

QUI SONT-ELLES, CES ALLIÉES ? La place manque ici pour vous expliquer toutes les herbes et épices médicinales que vous pourriez avoir dans votre cuisine. Je vais tout de même nommer les plus connues : ail, aneth, anis étoilé, anis vert, basilic, cannelle, capucine, cardamome, carvi, cerfeuil, ciboulette, clou de girofle, coriandre,

En plus de les ajouter dans la cuisson des plats ou repas crus, on peut, avec la plupart de ces plantes, fabriquer plusieurs produits aromatiques qui serviront lorsqu’on cuisine : cubes glacés à incorporer lors de la cuisson ou dans des breuvages, bouquets garnis, pâtes d’herbes (style pesto), beurres, huiles, vinaigres, miels, gelées, etc.

De plus, lorsque nous sommes affectés par le début d’un rhume, une infection, une coupure, etc., nous savons quoi faire en premier lieu, en plus d’avoir à portée de main une médecine efficace.

44

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 44

2014-12-04 13:51


RECETTES La sauce verte aux herbes* - 250 ml de bouillon - 90 ml d’huile d’olive - 1 piment haché - 3 tiges de céleri avec les feuilles coupées finement - 1 oignon émincé - La valeur d’un plant de persil frais avec les tiges - 15 ml de tamari - 5 ml d’ail - 5 ml de basilic - 5 ml d’origan - 5 ml de romarin - 5 ml de marjolaine - 5 ml de coriandre Faire revenir l’oignon dans l’huile. Ajouter herbes et légumes. Puis, verser le bouillon et laisser mijoter 5 à 10 minutes. Mettre en purée au mélangeur. Pour plus de texture, réserver 125 ml du mélange avant de le passer au mélangeur. Remettre la sauce dans la casserole avec le reste de l’huile et des assaisonnements. Cuire à feu doux de deux à trois minutes. Donne environ 500 ml. Cette sauce est excellente avec des nouilles ou des légumes. Variante : on peut y incorporer de 50 à 125 ml de noix trempées aux choix (pacane, cajou, amande, tournesol) et que l’on va moudre au mélangeur avec un peu de bouillon.

RECETTES

RECETTES

Ginger ale maison* - 180 ml de gingembre frais haché grossièrement dans un robot - le zeste et le jus de 3 limes ou citrons - 3 ou 4 clous de girofle entiers - 80 ml à 125 ml de sucre brut entier ou de miel

Café à la cardamome* Faire bouillir 2 minutes : 125 ml d’eau et 5 ml de graines de cardamome. Retirer les graines. Ajouter 180 ml de café fort (ou de café de céréales fort). Sucrer au miel.

Recouvrir ce mélange d’un litre d’eau bouillante, bien dissoudre le sucre et laisser infuser au moins une heure (jusqu’à quatre). Filtrer. Pour servir, dans un verre, ajouter moitié mélange gingembre et moitié Perrier (ou autre), un quartier de lime ou de citron et des glaçons.

*Recettes tirées de Herbes et épices médicinales au menu magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 45

45

2014-12-08 12:59


SECTION SECTION

Persil (Petroselinum crispum) PRINCIPALES PROPRIÉTÉS DE QUELQUES HERBES ET ÉPICES MENTIONNÉES DANS CES RECETTES Ail (Allium sativum) Utilisations médicinales : Considéré comme une panacée (remède universel contre tout), il a des actions grandioses et multiples. Il est antibactérien, antifongique, vermifuge, antibiotique modéré sélectif, anticoagulant, il peut réduire la pression sanguine, aider à abaisser le taux de cholestérol, il nettoie le sang, redonne de la vitalité, tonifie et stimule. Parties utilisées au niveau culinaire : Bulbe ou cayeu (frais ou séché), jeunes tiges et fleurs (fraîches). Conseils culinaires : L’ail a une odeur qui ne laisse personne indifférent. C’est une plante universelle. On adore ou bien on déteste. Le puissant arôme de l’ail lui vient d’une huile qui se libère quand les cellules du cayeu sont brisées. Lorsque l’ail est haché, le parfum est fort, mais lorsqu’il est écrasé, il est encore plus prononcé. La fleur et la tige d’ail ont un goût plus doux et subtil que le cayeu. On en fait de délicieux beurres et vinaigrettes. Les fleurs finement hachées sont délicieuses dans les salades. Basilic (Ocimum basilicum) Utilisations médicinales : Lorsqu’on mange du basilic le soir, c’est merveilleux pour calmer les nerveux, les hyperactifs, les personnes qui ont de la difficulté à lâcher prise et à s’endormir. Grand tonique et calmant nerveux, il soulage tous les problèmes d’origine nerveuse (fatigue, angoisse, trouble du sommeil, troubles digestifs, etc.) Il a une bonne action antispasmodique, particulièrement intéressant pour le tube digestif et le système reproducteur. Il est tonifiant des surrénales et donc un grand antistress. Il calme la peau et l’aide à guérir. C’est aussi un antiseptique intestinal. Parties utilisées au niveau culinaire : Feuille Conseils culinaires : Le basilic est utilisé en cuisine frais, séché ou en purée, pesto. Une petite tisane moitié basilic, moitié menthe ; une douceur à découvrir. De belles grosses feuilles fraîches dans un sandwich ou sur des tomates tranchées accompagnées d’ail et d’un soupçon d’huile d’olive et de vinaigre balsamique, c’est un vrai délice.

46

Cardamome (Elettaria cardamomum) Utilisations médicinales : La cardamome verte est utilisée pour les infections des dents et des gencives, pour prévenir et traiter les problèmes de gorge, la congestion des poumons. La cardamome aide à digérer lors d’un repas trop lourd. Fait une excellente tisane seule ou avec de la menthe, gingembre, cannelle, etc. Parties utilisées au niveau culinaire : Capsules et graines Conseils culinaires : On utilisera les capsules et graines séchées, entières ou moulues. On pourra aussi faire griller les graines et en rehausser le goût. Gingembre (Zingiber officinale) Utilisations médicinales : Grand tonique. Tel un feu, le gingembre active tout le métabolisme. Il stimule la digestion et protège la muqueuse gastrique. Utile dans les cas de digestion lente, gastrite, nausées (dont celles de grossesse et du mal des transports) et vomissements. Il active la circulation sanguine et l’irrigation des extrémités (excellent avec la Cayenne) et des organes reproducteurs (facilite les menstruations), réchauffe, aide la digestion, décongestionne. Parties utilisées au niveau culinaire : Rhizome Conseils culinaires : Le gingembre s’utilise frais ou séché en poudre. Il est aussi délicieux lorsque confit. Origan (Origanum vulgare) Utilisations médicinales : L’origan calme. Il relaxe les muscles et apporte une douce chaleur qui soulagera les douleurs. Antispasmodique et expectorant, il aidera les cas de bronchite, toux, rhumes et grippes. C’est aussi un très bon bactéricide. Il soutient la digestion et soulage les gaz. Il facilite aussi les règles. Il peut provoquer la constipation. Parties utilisées au niveau culinaire : Feuilles et sommités fleuries Conseils culinaires : L’origan accompagne souvent les mets italiens, les pizzas, etc., des mets souvent très épicés. On considère que ce sont des aliments qui éveillent les passions. L’origan, pour sa part, vient les tempérer, les apaiser et les rendre plus doux pour l’organisme. C’est presque comme si l’origan venait rafraîchir les excès de chaleur.

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 46

2014-12-08 13:00


Institut de formation en herboristerie et médecine traditionnelle

Persil (Petroselinum crispum) Utilisations médicinales : Les feuilles sont une excellente source de vitamine C, K et plusieurs autres. Le persil a une action diurétique qui aide le corps à se débarrasser des excès d’eau. La racine aide lors de pierres aux reins. C’est une plante qui stimule les processus menstruels et qui aide à déclencher les menstruations, on l’évitera donc en grande quantité en début de grossesse ou bien lors de l’allaitement, car il tarit le lait. Parties utilisées au niveau culinaire : Feuilles et racines Conseils culinaires : En cuisine, nous sommes davantage habitués à utiliser la feuille, mais la racine est aussi très intéressante. Romarin (Rosmarinus officinalis) Utilisations médicinales : Le romarin réchauffe et active. C’est un spécialiste des reins. Il supporte aussi le foie en améliorant la sécrétion de bile, facilitant ainsi la digestion. Il stimule en général, et plus particulièrement les processus sanguins. Il aide la mémoire. Il aide à rétablir le pH. C’est un excellent tonique lors de surmenage. C’est un bon antioxydant. Parties utilisées au niveau culinaire : Feuilles Conseils culinaires : Couper finement les feuilles fraîches pour éviter qu’elles ne soient trop coriaces. Vous pouvez réhydrater les feuilles sèches pour pouvoir les couper finement. Moudre finement les feuilles sèches juste avant l’usage libère le goût du romarin, comme s’il était frais. EN CONCLUSION Il y a mille et une façons, toutes aussi délicieuses les unes que les autres, d’intégrer les plantes médicinales dans l’alimentation quotidienne. Vos papilles et votre corps en redemanderont tellement c’est bon ! Bonne dégustation !

Herbes et épices médicinales au menu

Par Danièle Laberge et Natacha Imbeault

Découvertes sublimes pour vos papilles et votre santé

POUR EN SAVOIR PLUS Nous avons créé un livre qui s’appelle « Herbes et épices médicinales au menu » qui présente la plupart des herbes et épices culinaires avec leurs propriétés médicinales, comment travailler en prévention avec celles-ci, les utiliser en cuisine et plusieurs recettes. Comment fabriquer avec cellesci : cubes glacés à incorporer lors de la cuisson ou dans des breuvages, bouquets garnis, pâtes d’herbes (style pesto), beurres, huiles, vinaigres, miels, gelées, etc. Vous pouvez consulter un extrait et la table des matières sur le site Internet de l’Herbothèque dans la section Publications.

Natacha Imbeault est maître herboriste et Hta, auteure, conférencière, thérapeute multidisciplinaire et directrice de L’Herbothèque, un institut qui offre des formations en santé naturelle, en personne et par correspondance, partout dans la francophonie. www.herbotheque.com ou 819 326-4516. Ressources : La section Herbo-Vie du site Internet de l’Herbothèque (www.herbotheque.com) ainsi que le site Internet (www.passeportsante.net) contiennent une multitude de recettes et d’informations gratuites sur la santé naturelle et les plantes. N’hésitez pas à les consulter! Attention, si vous êtes enceinte, certaines plantes sont déconseillées. Si vous prenez une médication, il ne faut jamais l’arrêter. Il est très important de consulter un professionnel. De plus, les plantes peuvent interagir avec certains médicaments.

Avec vous depuis plus de 20 ans à cultiver la santé

Explorer l’herboristerie, c’est vivre dans un univers de passion et d’amour. Plus de 2800 heures de formations et ateliers offerts en personne ou à distance Pour le plaisir... • Participez à nos ateliers et formations courtes • Faites la formation d’herboristerie familiale • Visitez nos jardins médicinaux et éducatifs • Procurez-vous les documents que nous éditons

Pour faire carrière... À vous de trouver la spécialisation qui résonne en vous ! • Herboriste thérapeute-naturopathe • Herboriste clinicien-naturopathe • Aromathérapeute

Avec nous, soyez des artisans cocréateurs et guérisseurs de notre monde.

www.herbotheque.com

1/3 Vertical.indd 1

ME73 Janv2015.indd 47

819 326-4516 magazinemieuxetre.ca 47 15:40 2014-11-26

2014-12-08 13:00


MIEUX VIVRE SANTÉ ALTERNATIVE

La maladie, UN ENNEMI OU UN AMI?

La maladie, c’est bien connu, se manifeste par des symptômes physiques ou psychologiques. Tout le monde cherche bien sûr à l’éviter et l’objectif pour chacun est de rester en bonne santé le plus longtemps possible. Mais quelle attitude est-il préférable d’avoir lorsque des malaises envahissent notre corps et qu’un médecin nous pose un diagnostic comme la dépression, la ménopause, l’arthrite ou même le cancer ? Vaut-il mieux combattre à tout prix ? Peut-on y jeter un regard différent ?

48

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 48

2014-12-04 13:51


L’

attitude que prend la médecine moderne face aux symptômes physiques et psychologiques est celle du combattant. Les médicaments, quels qu’ils soient, visent principalement à enrayer et à vaincre les maladies. Cette façon de penser a permis de mettre au point un arsenal thérapeutique qui peut traiter des infections (sinusite, pneumonie…) et soulager des douleurs (migraine, entorse lombaire…). Elle est donc très utile lorsqu’un individu se trouve en situation de survie (crise cardiaque, appendicite…) ou qu’une douleur devient intolérable. Cette attitude de combattant de la médecine moderne a ainsi contribué à faire en sorte que l’espérance de vie au Québec est maintenant parmi les plus élevées de la planète, soit de 79,8 ans pour les hommes et de 83,8 ans pour les femmes, selon les statistiques de 2012. L’apport de la science médicale est donc plus que remarquable. Mais se pourrait-il qu’il soit parfois préférable de changer d’attitude face à la maladie ? Est-on toujours gagnant quand on ne fait que combattre ? Pour mieux comprendre cette réflexion, il est bon de retourner à la base, c’est-à-dire de revoir la signification des mots symptôme et maladie, et d’en approfondir le sens. Les symptômes ont une cause physique, c’est bien connu. La médecine moderne se base sur leur présentation pour poser un diagnostic et établir un traitement. Cependant, ils représenteraient la pointe de l’iceberg, car derrière pourraient également se cacher d’autres facteurs, dont le stress et les émotions lourdes (tristesse, frustrations, colère, sentiments d’abandon et de rejet, culpabilité…). D’ailleurs, de plus en plus d’études démontrent un lien entre des émotions et des symptômes physiques (maux de ventre, tensions musculaires…), et indiquent également que le système immunitaire peut être affecté lorsque le stress devient trop difficile à gérer, amenant ainsi un risque accru de développer des rhumes, des sinusites, des bronchites, des infections urinaires, ou d’autres problèmes de santé.

C’est justement là que l’attitude du combattant n’est plus utile, du moins temporairement, le temps de prendre un recul face aux inconforts que l’on peut ressentir. Ce recul peut alors mettre en évidence un stress ou des émotions qui se répercutaient sur le corps physique ou le psychisme, et même permettre un certain soulagement. De là, l’importance de voir les symptômes non seulement comme des ennemis, mais aussi des amis, car ils ont le potentiel d’amener vers une forme de guérison. Ainsi, dans la douleur ou la souffrance se trouveraient également des parcelles de vie qui demanderaient à voir le jour, mais qui nécessiteraient que soit transformée une surcharge émotive (tristesse, frustration, colère, culpabilité, honte…). En d’autres termes, si l’on perçoit que les symptômes sont la clef même de leur soulagement, ils deviennent des amis. D’un autre côté, si l’on ne perçoit pas l’enseignement qu’ils nous apportent, ils deviennent des ennemis. De là, entre autres, l’importance de manifester une ouverture aux approches complémentaires (psychologie, acupuncture, ostéopathie, massothérapie, chiropractie, physiothérapie…) qui ont comme rôle d’accompagner une personne vers la cause de ses malaises, au-delà de la simple composante physique. Les techniques de respiration et de méditation, tels le yoga et le Tai Chi, ont aussi le potentiel d’amener un certain soulagement. De plus, le fait de prendre davantage en considération ses émotions peut favoriser la diminution de la surconsommation de médicaments, tels les antidépresseurs et les anxiolytiques. Combattre les symptômes de dépression et d’anxiété par la seule approche médicamenteuse tend plutôt à faire oublier ce qui est sous-jacent, c’est-à-dire le stress accumulé et les émotions lourdes, et ne tient pas compte de la globalité de l’individu.

Cela signifie qu’un état de stress prolongé a un impact sur le corps physique et la physiologie cellulaire. Une trop grande surcharge émotive pourrait donc mener jusqu’à des dysfonctions organiques et des symptômes physiques. Il serait alors possible que son propre inconscient agisse à son insu et occasionne différents malaises.

Quand on sait que derrière une maladie, il y a une autre cause plus profonde que la seule composante physique, n’a-t-on pas tendance à davantage chercher cette cause au lieu de s’en remettre au corps médical ? N’a-t-on pas alors tendance à vouloir dénouer des émotions qui appartiennent à un passé et qui bloquent l’instant présent ? La médecine est alors davantage vue comme un dernier recours, et non pas comme un premier recours, ce qui peut éventuellement aider à diminuer le nombre de consultations médicales et à favoriser une certaine décongestion dans le réseau de la santé.

Si l’on considère que les symptômes ont possiblement une composante émotive, il en va de même pour la maladie. La perception que l’on a de cette dernière peut alors changer par le simple fait de savoir qu’un stress accumulé ou des émotions refoulées peuvent être en cause dans la manifestation de ses propres malaises. Cela permet de jeter un nouveau regard sur ses symptômes, qu’ils soient physiques ou psychologiques.

Savoir que la maladie n’a pas seulement une composante physique entraînerait donc des répercussions positives, autant individuellement que collectivement. Il s’agit là d’un moyen de prévention qui vise principalement à ce que chacun développe une plus grande autonomie vis-à-vis de sa propre santé, afin de mieux comprendre que les symptômes physiques et psychologiques sont aussi porteurs de messages qui se veulent bénéfiques sur le plan évolutif.

Dr Martin Moisan, Médecin généraliste, praticien en massothérapie et enseignant de techniques de respiration-méditation. Également auteur des livres « La dérive du système de santé québécois » et « Être en bonne santé, qu’est-ce que cela veut dire ? ». Des conférences auront lieu dans différentes régions du Québec en 2015. Pour plus d’information, voir le site web suivant : www.martinmoisan.com

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 49

49

2014-12-08 13:01


50

mieux ĂŞtre janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 50

2014-12-04 13:51


MIEUX MANGER DOSSIER

CUISINER SANTÉ, C’EST SIMPLE ET OPTIMAL Selon le dictionnaire Larousse, cuisiner c’est préparer et accommoder les aliments de telle sorte qu’ils soient propres à la consommation et agréables au goût. Imaginez si l’on parle alors de cuisiner santé... Il me semble que cela ne donne plus vraiment envie de cuisiner. − Karine Verpillot

N

ous mangeons au moins trois fois par jour et nous nous posons la question au moins autant de fois « qu’est ce que je mange aujourd’hui, ce midi, ce soir ? ». Actuellement, nous sommes envahis d’émissions de télévision sur l’alimentation, de livres, de choix alimentaires, et nous n’avons jamais été aussi découragés de cuisiner. La surinformation complique la prise de décision. Si manger, et donc cuisiner devient une corvée plutôt qu’un plaisir, alors il est clair que vos journées risquent d’être longues. Comme le disait si bien Albert Einstein : « Il n’y a que 2 façons de vivre sa vie, l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre comme si tout était un miracle ». La cuisine, c’est un miracle à chaque fois ! C’est avant tout un art. Une vision, un élan d’amour qui nous rassemble, un langage universel. On dit souvent que le sourire n’a pas de frontières, car tout le monde le comprend. Cuisiner, c’est exactement la même chose! Tous nos sens sont mis à profit et nous transportent bien au-delà des frontières, avec un bénéfice inestimable, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur de soi. Hippocrate disait avec raison : « que ton aliment soit ton médicament, que ton médicament soit ton aliment. »

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 51

51

2014-12-04 13:51


MIEUX MANGER DOSSIER

On oublie souvent que ce que l’on donne en quantité et en qualité à notre corps a un impact immense sur notre bien-être et notre santé.

CUISINER ET MANGER EST UN ACTE DE SANTÉ EN SOI. Dans notre société dite moderne, et dans nos pays riches et développés, nous ne mangeons plus pour survivre, nous mangeons principalement pour le plaisir, mais aussi à cause du stress, par frustration, par désarroi, pour découvrir, pour ressentir, pour oublier... Manger est devenu une façon de communiquer. On oublie souvent que ce que l’on donne en quantité et en qualité à notre corps a un impact immense sur notre bien-être et notre santé. Encore faut-il faire des choix en respectant des règles de base. Il est donc primordial de revenir à une alimentation simple, frugale, à une cuisine santé, facile, que notre corps peut décoder, pour recueillir le maximum de bienfaits. DANS UN PREMIER TEMPS, IL EST IMPORTANT DE S’ORGANISER. Nous créons des plans de match pour le travail, pour notre vie quotidienne, nos rendez-vous, avec les enfants... Pourquoi ne pas faire le même processus pour nos repas ? Préparer en plus grosses quantités et congeler. Avoir des essentiels tels que pâtes cuites, riz cuit, quinoa déjà préparé, légumes crus coupés, conserves de thon, boites de sardines, œufs durs... Dans un deuxième temps, SIMPLIFIER est le mot que j’utilise le plus souvent dans ma pratique. Simplifier son alimentation en utilisant les produits bruts, c’est-àdire non transformés et tels quels. Couper des tomates en rondelles, ajouter un filet d’huile d’olive, de l’ail cru, quelques cristaux de fleur de sel, parsemer de persil frais et d’herbes de Provence. Vos papilles et votre digestion seront euphoriques! Et si vous voulez rendre votre repas plus nourrissant, ajouter une belle protéine comme un morceau de feta, des haricots rouges ou des crevettes. Simplifier, c’est prendre moins de temps pour la préparation, faire exploser les saveurs en utilisant quelques ingrédients de base qui sont de bonne qualité. C’est aussi savoir ce que l’on ajoute dans ses plats, sans conservateurs, sans rehausseurs de goût, sans colorants artificiels, qui sont nocifs pour la santé.

LE TROISIÈME POINT À PRENDRE EN CONSIDÉRATION POUR CUISINER SANTÉ, C’EST LÂCHER PRISE. Ce n’est pas utopique de vouloir cuisiner santé et il est primordial de se permettre d’y aller à son rythme, d’avoir du plaisir et de s’autoriser des écarts. Et l’exemple parfait, en étant trop strict face à notre hygiène alimentaire, est les régimes de toutes sortes, qui nous empêchent de manger ceci ou cela, ce qui en fin de compte, crée de la frustration. Quelques semaines plus tard, les mauvaises habitudes sont reprises avec comme impact un gain de poids plus difficile à déloger, tout en étant dommageable pour sa santé. Cuisiner santé, ce n’est pas non plus manger que des légumes et arrêter les pâtisseries ou le chocolat. C’est créer l’équilibre par la modération et la qualité de ses choix. Avoir des bases solides, et consentir à profiter quelquefois des plaisirs que la Nature nous offre. C’est également, ne pas culpabiliser lorsqu’on dérape, et aussi mettre fin aux comparaisons d’ego culinaires, entre famille, belle maman ou amis. Vous êtes unique. Vous avez votre propre couleur. Pourquoi vouloir absolument ressembler à quelqu’un qui n’est pas vous ? Enlevez ce poids de vos épaules ! Créez, adaptez votre cuisine santé selon vos goûts, vos besoins, vos envies, celle de votre famille et de votre réalité quotidienne, ce qui deviendra une formule gagnante, car ce sera la vôtre. Informez-vous sur les choix santé qui s’offrent à vous auprès de spécialistes de la santé, lisez et innovez ! Arrêter d’être conditionnés par les règles établies et imposées par ceux qui n’ont pas à cœur votre santé. Le gros bon sens et votre intuition sont des outils merveilleux, comme utiliser les fruits et les légumes de saison, gorgés de vitamines et minéraux, avec un rapport qualité-prix imbattable et où votre porte-monnaie et votre organisme y trouveront leur compte. Cuisiner santé ? C’est simple et optimal. Soyez vrai, authentique et plein de vitalité. Votre cuisine vous ressemble !

Karine Verpillot, Propriétaire de la Clinique Santé! Coach santé, naturopathe spécialiste en nutrisanté et gestion de poids, conférencière et chroniqueuse. Pour consultation à la Clinique Santé! ou à distance info@csante.ca | www.csante.ca Références : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais http://evene.lefigaro.fr/citations/albert-einstein http://evene.lefigaro.fr/celebre/biographie/hippocrate-321.php?citations

52

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 52

2014-12-08 13:01

Pleine


22 ans d’expertise 2 minutes d’infusion 42 variétés de thés et tisanes certifiés équitables et biologiques créés, mélangés et emballés avec fierté au Québec.

transherb.com

ME73 PleineJanv2015.indd Page.indd 1 53

2014-12-04 2014-11-17 13:51 08:17


MIEUX MANGER RÉFLEXION

PERDRE DU POIDS par la pleine conscience alimentaire

Janvier est le mois par excellence des résolutions ! Du lot, perdre du poids représente sans doute la résolution la plus populaire. Machinalement, vous serez peut-être tenté de suivre une diète. La panoplie est large ! Et si la solution était tout simplement en vous ? Voici 12 stratégies qui vous aideront à perdre du poids en vous reconnectant avec vous-même. Tout simplement… − Chantal Tessier

1. CESSER DE SE PESER TOUS LES JOURS Il vous est peut-être déjà arrivé de monter sur le pèsepersonne une, deux ou même trois fois par jour. Se peser à ce rythme peut donner le sentiment d’être en contrôle et en sécurité. Toutefois, c’est le moral qui en souffre souvent. Déterminer son humeur de la journée en fonction d’une demi-livre perdue ou gagnée peut devenir très épuisant. Le corps est constitué d’eau, de muscles, d’os et de graisse. Il s’agit de tissus humains dont le poids peut varier selon le moment de la journée surtout si vous êtes fatigué, faites de la rétention d’eau, avez fait de l’exercice ou mangé un repas copieux. D’un point de vue purement biologique, se peser chaque jour ou plusieurs fois par jour est complètement inutile. Votre poids varie et c’est normal. En tout respect, personne ne devrait vous dire combien de fois vous devriez vous peser par semaine ou par mois. Simplement, imposer une restriction consisterait à créer une angoisse et à provoquer l’effet contraire. C’est maintenant à vous de découvrir votre rythme. Pour ce faire, prenez le temps d’écouter votre corps et doucement, essayez de distancer les pesées. 2. CESSER DE COMPTER LES CALORIES Toutes les nutritionnistes et les kinésiologues vous diront que compter les calories consommées et

54

dépensées quotidiennement est la clé du succès pour perdre du poids. Certes, ils ont raison. Le corps est en quelque sorte une balance entre les entrées et les sorties d’énergie et pour atteindre un poids idéal, il faut arriver à la tenir en équilibre. Toutefois, compter les calories consommées et dépensées peut devenir une tâche fastidieuse qui peut faire sombrer dans une véritable folie. Encore une fois, évitez les calculs excessifs et inutiles qui apportent un stress supplémentaire à votre esprit. Essayez plutôt de prendre conscience de ce que vous mangez et dépensez en exercices quotidiennement puis d’apporter quelques modifications de base. Ce sera un bon début. 3. ÉTABLIR ET RESPECTER UN PLAN D’ACTION Même si la pleine conscience doit prendre tout son sens, il demeure nécessaire de déposer ses assises sur une base solide qui répond à ses besoins. Pour être en mesure de faire les bons choix et de suivre sa progression, il faut d’abord se connaître soi-même, accepter son histoire et entreprendre des projets qui illumineront l’avenir. C’est pourquoi, au début de votre démarche santé, il sera important de passer différents tests afin de faire votre bilan de santé et de se fixer des objectifs motivants et réalistes. Pour un maximum d’efficacité, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé.

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 54

2014-12-04 13:51


SANTÉ ???

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 55

55

2014-12-04 13:51


MIEUX MANGER RÉFLEXION

4. PLANIFIER Même dans la pleine conscience, il demeure nécessaire de planifier ses journées. Il ne s’agit pas d’un sentiment animé par l’obsession de tout contrôler, mais plutôt d’une mise en place qui vous évitera de vous diriger tout droit vers l’impulsivité. Qui n’a pas acheté un gros beigne du commerce à la pause du matin parce qu’il n’avait rien sous la main ? Il est important de conserver en tout temps, dans son frigo ou son armoire, des aliments nourrissants qui serviront de collation. Il est également nécessaire de planifier ses repas de la semaine afin d’éviter de plonger tête première dans le sac de croustilles aussitôt arrivé à la maison complètement épuisé et affamé. 5. CONNAÎTRE ET RESPECTER SON HORLOGE BIOLOGIQUE Chaque être humain fonctionne différemment. Certains sont plus matinaux tandis que d’autres préfèrent veiller tard. Il faut respecter le rythme biologique qui est propre à chacun. D’abord, essayez de déterminer le moment de la journée où vous êtes le plus éveillé. Dans cette période, maximisez vos activités énergiques et minimisez votre apport de nourriture. Pourquoi ? Simple. Dans ce moment précis de la journée où votre énergie est à son comble, votre corps et votre esprit sont habituellement assez forts pour supporter une lourde charge émotive et gérer les agressions extérieures. À l’inverse, essayez de déterminer le moment de la journée où vous vous sentez plus fatigué et vulnérable, diminuez vos activités et augmentez votre apport en nourriture. Puisque votre esprit est vulnérable, vous aurez tendance à vouloir plonger dans les aliments qui vous apporteront du réconfort. Dès lors, si vous constatez qu’il vous reste encore une grande réserve de nourriture, cela vous rassurera et vous ne serez pas tenté de dévaliser les tablettes. 6. RECONNAITRE LES SIGNES DE LA VRAIE FAIM Manger est un plaisir, certes, mais biologiquement parlant, cet acte ne devrait consister qu’à apporter les nutriments nécessaires au corps afin qu’il puisse bien fonctionner. Le corps sait tout. Le temps, la température, les bouchons de circulation et les nouvelles internationales, rien n’influence votre corps. Celui-ci n’a pas de logique, il est incapable de réfléchir. Il a faim, il crie famine! C’est pourquoi il est important de l’écouter, de lui faire confiance, de respecter ses besoins et de le nourrir en sachant reconnaître les signes de la vraie faim. Pas la faim qui se manifeste lorsque vous passez devant une boulangerie, mais celle qui s’exprime lorsque vous ressentez un léger inconfort dans le ventre. C’est à ce moment qu’il faut manger. Ne mangez que lorsque vous avez faim ! 7. RESPECTER SES GOÛTS EN MATIÈRE D’ALIMENTS Il est important de ne plus vous astreindre à manger de la salade et des légumes crus tous les jours pour perdre du poids. Respectez vos envies les plus profondes. Il n’y a rien de plus dévastateur pour l’esprit que de manger une salade froide et croquante en hiver alors qu’une bonne soupe chaude le rendrait si heureux. Faites plaisir à votre corps et n’oubliez jamais d’être en harmonie avec lui.

56

Vous n’avez pas réussi à gérer votre émotion et vous avez avalé une boîte de biscuits au chocolat? Ce n’est pas grave. Tout est légitime. Sachez être bienveillant avec vous-même comme le ferait un bon parent. Apprenez à vous aimer et à vous pardonner puis continuez vos démarches de perte de poids.

8. PRENDRE LE TEMPS DE SAVOURER LES ALIMENTS Afin d’informer son corps qu’une quantité de nourriture a bien été ingurgitée et de lui permettre de bien assimiler les nutriments, il est impératif de bien mastiquer les aliments. Pour y arriver, il faut prendre tout son temps. Avec les années, il se peut que vous ayez pris l’habitude d’ingurgiter une grande quantité de nourriture sans réfléchir aux conséquences. Reprenez contact avec la nourriture et permettez-vous de savourer les aliments dans votre bouche. Prenez le temps d’analyser tout ce qui se passe autour et en vous. Prenez le temps de constater ce qui est agréable de ce qui ne l’est pas et répétez le plus souvent possible les expériences positives. 9. ENLEVER LE MOT TRICHER DE VOTRE VOCABULAIRE Le mot tricher signifie que vous vous apprêtez à enfreindre les règles ou à poser un geste déloyal. Pour votre équilibre mental, bannissez ce mot de votre vocabulaire. Se nourrir n’est pas tricher. Il faut absolument parvenir à irradier les interdits. Tout est dans le ratio du 80-20 : bien manger la plupart du temps et s’offrir un petit plaisir de temps en temps. Il est possible que vous n’ayez plus la notion d’équilibre dans votre assiette. Doucement, il faut apprendre à retrouver cet équilibre en se reconnectant avec le plaisir et non la culpabilité. Prenez le temps de déguster chaque bouchée et remerciez la vie pour ce beau cadeau. 10. RECONNAITRE LES SIGNES DE SATIÉTÉ Autant il est important de savoir quand manger, autant il est important de savoir quand s’arrêter. Surdoser son corps de nourriture apportera non seulement des calories superflues, mais avec le temps, lui permettra de devenir un terrain fertile pour les maladies. Si votre ventre ne grogne plus et que la saveur de la nourriture n’est plus aussi bonne qu’au début du repas, c’est probablement un signe que vous n’avez plus faim. Pour le découvrir, à chaque bouchée, déposez votre fourchette et prenez le temps de bien sentir votre corps et de réfléchir. Si vous avez encore faim, continuez à manger. Sinon, arrêtez tout simplement même si vous ressentez une angoisse à laisser de la nourriture dans l’assiette.

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 56

2014-12-08 13:01


Plus la nourriture sera l’ennemie à abattre, plus elle vous obsèdera. Plus vous maltraiterez votre corps, plus celui-ci se rétractera. La guerre est terminée! Faites-vous confiance!

11. SAVOIR RECONNAÎTRE ET GÉRER LES CRISES Peut-être avez-vous pris l’habitude, avec les années, de réprimer vos émotions en engouffrant un sac de croustilles ? Savoir gérer les crises n’est pas facile. Lorsqu’une crise arrive, prenez le temps de ressentir ce que votre corps vous dit et accueillez-le sans jugement. Efforcezvous de mettre un mot sur ce que vous ressentez. Vous avez la chance extraordinaire d’en connaître davantage sur vous et votre vie, ne ratez pas cette occasion. Prenez conscience qu’à ce moment bien précis, votre besoin de manger n’est pas exprimé par votre corps, mais dirigé par vos émotions. Une crise ne dure jamais longtemps. Quand une crise survient, arrêtez-vous pour respirer, sortir prendre l’air ou aller à la salle des toilettes. Maitrisez-vous et sachez arrêter le temps pour quelques minutes. Concentrez-vous et respirez. Si c’est trop difficile, détournez votre attention sur autre chose. Appelez une amie, prenez une marche, criez dans un oreiller ou dansez au son d’une musique cassante. La crise va passer. Surtout, n’ignorez plus ce que vous ressentez comme vous l’avez toujours fait. Une émotion ignorée reviendra plus tard avec plus de force. 12. ÊTRE BIENVEILLANT ENVERS SOI Vous n’avez pas réussi à gérer votre émotion et vous avez avalé une boîte de biscuits au chocolat ? Ce n’est pas grave. Tout est légitime. Sachez être bienveillant avec vous-même comme le ferait un bon parent. Apprenez à vous aimer et à vous pardonner puis continuez vos démarches de perte de poids. Apportez-vous du réconfort et prenez soin de vous. N’hésitez pas à vous prendre dans vos bras et à vous bercer. Touchez votre peau non pas pour vous maquiller ou vous raser, mais pour réaliser que vous êtes vivant. Qu’importe ce que votre corps a l’air, il vous appartient et il vous permet de bouger et de respirer. N’est-ce pas merveilleux ? En conclusion, tentez de ne plus voir la nourriture comme une interdiction, une tricherie ou une récompense absolue. Manger fait partie des plaisirs de la vie comme toutes autres activités qui procurent un bien-être. Plus la nourriture sera l’ennemie à abattre, plus elle vous obsèdera. Plus vous maltraiterez votre corps, plus celui-ci se rétractera. La guerre est terminée ! Faites-vous confiance ! Suivez la vague et tentez plutôt de faire les bons choix au quotidien qui vous pousseront vers la pulsion de vie.

Bienvenue dans votre espace santé!

Votre espace où s’équilibrent le corps, le cœur et l’esprit.

Espace vitalité • Bilan de santé • Programme d’éducation à la santé certifié CESPA • Nutrition • Kinésiologie • Perte de poids • Cours supervisés en petit groupe • Naturopathie • Cure de soutien au bon fonctionnement des organes d’élimination • Relation d’aide en matière de santé • Coaching de vie • Gestion du stress par la pleine conscience ou la cohérence cardiaque • Luminothérapie • Développement d’un environnement sain • Conférences et ateliers • Traiteur • Événements et communications • Formation

Espace zen • • • •

• • • • •

Yoga Pilates (sol et appareils) Qi Gong Massothérapie • Suédois • Shiatsu • Drainage lymphatique • Femme enceinte • Fascia facial • Yoga thaï Ostéopathie Acupuncture Fasciathérapie Réflexologie Conférences et ateliers Premier centre de santé au Québec certifié

Chantal Tessier, Fondatrice et directrice générale Espace Santé Essentia (établissement certifié CESPA) www.espaceessentia.com www.clubs-sante.org

Espaceessentia.com • Essere.ca 450 674-0110 1/3 Vertical.indd 1

ME73 Janv2015.indd 57

08:52 magazinemieuxetre.ca 2014-10-30 57

2014-12-08 13:02


MIEUX MANGER RECETTES

CHAQUE JOUR, À SON PLAT UNIQUE Une collection inspirante qui vous propose 365 recettes pour préparer des plats uniques surprenants, de janvier à décembre.

Quoi de mieux, pour se simplifier la vie, que de cuisiner tous les ingrédients dans un même plat ? Légumes mijotés, viandes braisées, frittatas moelleuses, risottos onctueux, tajines dépaysants et casseroles rassasiantes… Des plats traditionnels aux plus étonnants, ce livre contient tout ce qu’il vous faut pour cuisiner sans tracas, 365 jours par année !

BŒUF ET BOK CHOY SAUTÉS AU GINGEMBRE C’est durant l’hiver que les choux sont les plus croustillants et le bok choy n’échappe pas à cette règle. Dans ce plat, il est associé à de la bavette finement tranchée et assaisonnée de quelques ingrédients simples mais à la saveur prononcée. Si désiré, servez ce sauté minute consistant avec de grosses nouilles de riz ou du riz complet vapeur.

Ingrédients | 4 portions 2 c. à soupe de xérès sec 1 c. à soupe de sauce soya ½ c. à café de pâte de piment asiatique 500 g (1 lb) de petits bok choy 2 c. à café d’huile d’arachide 2 gousses d’ail, émincées 1 c. à soupe de gingembre frais pelé et râpé 500 g (1 lb) de bavette, tranchée finement en travers de la fibre

58

Dans un petit bol, mélanger le xérès, la sauce soya et la pâte de piment. Selon leur taille, couper les bok choy en deux ou en quatre dans le sens de la longueur. Dans un wok ou une grande poêle, chauffer 1 ½ c. à café d’huile à feu vif. Faire sauter les bok choy 3 à 4 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient légèrement croustillants. Déposer dans un bol. Ajouter la dernière ½ c. à café d’huile dans la poêle. Faire sauter l’ail et le gingembre 15 à 30 secondes ou jusqu’à ce qu’ils libèrent leur arôme ; ne pas les faire dorer. Ajouter le bœuf et, en remuant, cuire 2 minutes ou jusqu’à ce qu’il ait perdu sa couleur rosée. Remette les bok choy dans la poêle, ajouter la préparation au xérès et réchauffer 1 minute. Servir.

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 58

2014-12-10 09:27


SECTION SECTION

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 59

59

2014-12-04 13:51


MIEUX MANGER RECETTES

60

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 60

2014-12-04 13:51


MIEUX MANGER RECETTES

POULET, TOMATES ET HARICOTS JAUNES BRAISÉS La splendide présentation de ce plat tient aux couleurs vives du poulet grillé, des haricots jaunes, des tomates rouges et de la roquette verte. Faites-le cuire à la poêle ou dans un faitout que vous pouvez mettre sur la table et servez dans des bols peu profonds avec la sauce moutardée. Offrez du pain croûté chaud et encouragez les convives à le saucer dans leur bol jusqu’à la dernière goutte.

Ingrédients | 4 portions

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).

2 c. à soupe d’huile d’olive

Dans une grande casserole épaisse ou une poêle profonde, chauffer l’huile à feu moyen-vif. Saler et poivrer le poulet. En procédant par portions, le faire dorer environ 8 minutes en le retournant au besoin. Déposer dans une assiette.

1 kg (2 lb) de hauts de cuisses et de pilons de poulet avec la peau et les os 1 oignon jaune, haché 1 carotte, hachée 6 gousses d’ail, émincées 310 ml (1 1⁄4 tasse) de vin blanc sec 750 ml (3 tasses) de bouillon de poulet 3 brins de thym frais 60 ml (1⁄4 tasse) de crème 35 % 3 c. à soupe de moutarde de Dijon 185 g (1 tasse) de tomates cerises 125 g (1 tasse) de petits haricots jaunes 90 g (2 tasses) de roquette Sel et poivre fraîchement moulu

Ajouter l’oignon, la carotte et l’ail dans la casserole, saler et poivrer. Faire sauter à feu moyen-vif 5 minutes ou jusqu’à ce que les légumes ramollissent. Ajouter le vin, porter à faible ébullition et cuire 5 minutes ou jusqu’à réduction de moitié. Ajouter le bouillon et porter à ébullition. Remettre le poulet dans la casserole, ajouter le thym, couvrir, enfourner et cuire 55 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit entièrement opaque. Déposer le poulet dans une assiette. Passer le liquide de cuisson et le remettre dans la casserole. Porter à ébullition à feu vif et cuire 8 minutes ou jusqu’à réduction de moitié. Baisser le feu à moyen-vif, ajouter la crème et la moutarde, et cuire 5 minutes ou jusqu’à ce que la sauce épaississe. Saler et poivrer. Disposer le poulet dans la casserole, couvrir et cuire à feu doux 15 minutes. Ajouter les tomates et les haricots, et faire ramollir à couvert environ 5 minutes. Ajouter la roquette, remuer et faire flétrir environ 1 minute. Servir à même la casserole.

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 61

61

2014-12-08 13:41


MIEUX MANGER RECETTES

CÔTELETTES D’AGNEAU BRAISÉES À LA MAROCAINE Tendres à souhait, les côtelettes d’agneau constituent un plat printanier de choix ; elles se marient naturellement avec les épices caractéristiques de la cuisine marocaine. Dans ce braisé parfumé, on les fait mijoter jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Servez-les sur un lit de couscous, qui en absorbera les jus.

Ingrédients | 6 à 8 portions 45 g (1⁄4 tasse) de farine tout usage 2 kg (4 lb) de côtelettes d’agneau prises dans l’épaule d’environ 2,5 cm (1 po) d’épaisseur 3 c. à soupe d’huile d’olive 1 oignon jaune, haché finement 1 c. à café de cumin moulu 1 c. à café de paprika 500 ml (2 tasses) de bouillon de bœuf Le jus de 1 citron 235 g (1 1⁄2 tasse) d’olives vertes, dénoyautées si désiré 20 g (1⁄2 tasse) de menthe fraîche, émincée Sel et poivre fraîchement moulu

62

Dans une grande assiette, mélanger la farine et 1 c. à café de sel. Bien enduire les côtelettes de la farine, en secouant pour éliminer l’excédent ; réserver le reste de la farine. Dans une grande poêle, chauffer l’huile à feu moyen-vif. En procédant par portions, faire brunir les côtelettes, en les retournant une fois, environ 3 minutes. Déposer dans le récipient d’une mijoteuse. Retirer le gras de la poêle en laissant 1 c. à soupe et chauffer la poêle à feu moyen-vif. Faire sauter l’oignon 2 à 3 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit translucide. Saupoudrer de cumin, de paprika et du mélange de farine réservé, et faire sauter brièvement ou jusqu’à ce que les épices libèrent leur arôme. Ajouter le bouillon et le jus de citron. Monter le feu à vif, porter à ébullition et remuer en grattant le fond pour en détacher les miettes éventuelles. Verser le contenu de la poêle sur l’agneau. Couvrir et cuire 3 à 4 heures à haute intensité ou 6 à 8 heures à faible intensité. L’agneau devrait être très tendre. Environ 1 heure avant qu’il ne soit cuit, ajouter les olives. Quand il est prêt, le déposer dans une assiette et le couvrir de papier aluminium pour le garder au chaud. Dégraisser le liquide de cuisson. Saler, poivrer et ajouter la menthe. Napper l’agneau de sauce et servir.

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 62

2014-12-08 13:41


magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 63

63

2014-12-04 13:51


Le Yoga des Saisons Une approche qui permet une MEILLEURE TRANSITION ENTRE LES SAISONS. Chaque saison comporte ses défis, lesquels méritent une attention particulière. Le Yoga des Saisons nous apprend qu’intégrer de légères modifications à nos activités quotidiennes en fonction des saisons peut nous redonner l’énergie qui manque parfois à l’appel. Que ce soit la planification de son alimentation, de son horaire, des heures idéales pour la pratique de yoga, de la méditation et de l’activité physique, le but est de maximiser sa vitalité, son énergie et d’éviter les conséquences dévastatrices liées au stress du changement des saisons. − Janick Léonard

64

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 64

2014-12-04 13:51


MIEUX S'INSPIRER ÉNERGIE

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 65

65

2014-12-04 13:51


MIEUX S'INSPIRER ÉNERGIE

C Le Yoga des Saisons est une façon de vivre le yoga tout au long de la journée, au-delà du tapis de yoga.

P

ar exemple, en début d’hiver, il y a beaucoup de gens qui vivent davantage d’anxiété et d’insomnie et qui se sentent léthargiques. Conformément aux principes du Yoga des Saisons, chaque personne prendra le temps d’évaluer ses besoins, ses objectifs et ses priorités et elle aura une pratique distincte pour cette saison, selon son état, ses obligations quotidiennes et sa réalité du moment. QUE PEUT-ON FAIRE SI L’ON VIT DE L’ANXIÉTÉ ET DE L’INSOMNIE EN HIVER ? Quelques pratiques peuvent aider celles qui sont aux prises avec l’anxiété et l’insomnie, notamment : 1. INTROSPECTION : Une pratique de méditation de cinq minutes par jour pratiquée préférablement avant le lever du soleil aidera à exercer le mental à rester dans le moment présent. 2. MOUVEMENT : Prendre dix minutes, soit le matin ou après le coucher du soleil, pour faire les postures de yoga suivantes : Talasana, Viradhadrasana II, Utthita Parsvakonasana, Parsvottanasana, et Salabasana; elles énergiseront le corps sans puiser dans les réserves et procureront un sentiment d’enracinement tout en créant une ouverture au niveau de la cage thoracique pour aider la circulation du Prana de la Terre vers le haut du corps.

3. STABILITÉ : Il est recommandé de favoriser une routine quotidienne stable; des heures de repas et de sommeil fixes sans surcharger l’horaire. 4. REVITALISER : L’automassage avec de l’huile de sésame chaude, appelé Abhyanga, est tout à fait indiqué dans les moments de grands stress et d’insomnie. Cette pratique vise à restaurer le corps et l’esprit. Elle détend les muscles, favorise la circulation dans les articulations et calme l’esprit. En hiver, cette pratique peut être faite tous les jours et un minimum d’une fois par semaine pour en sentir les bienfaits. 5. ÉQUILIBRER : On pourra aussi ajouter à notre alimentation des épices comme la cannelle, la muscade, la cardamome, le gingembre; choisir le lait d’amandes plutôt que de riz ou de soya et favoriser la consommation d’aliments et de breuvages chauds. 6. RETRAITE PERSONNELLE : Se créer une mini-retraite à la maison, où l’on prendra une trentaine de minutes pendant le week-end, avec une couverture, un thé chaud, un bon livre, un journal ou un passe-temps qui nous fait du bien dans le calme et la paix.

V d V c

QU’EST-CE QUE LE YOGA DES SAISONS ? Le Yoga des Saisons est une façon d’avoir une pratique de yoga qui peut s’adapter aux changements de saisons. On apprend à intégrer la pratique de yoga à la vie des femmes d’aujourd’hui. Il n’est en aucun cas question de performance, mais plutôt d’intégration de sa pratique en lien avec sa propre réalité. Celles qui pratiquent déjà le yoga peuvent intégrer le Yoga des Saisons à leur routine de yoga, peu importe le style. QUI PEUT PRATIQUER LE YOGA DES SAISONS ? Au gré des saisons, chaque pratique peut prendre six voies différentes. Par exemple, la femme qui souffre d’une maladie comme l’arthrite, qui est retraitée, en deuil ou donne de son temps comme bénévole pourra choisir une pratique qu’on appelle « nourrissante » ; la femme qui s’entraîne pour le prochain marathon, qui a une jeune famille, un horaire chargé et un travail stressant bénéficiera d’une pratique « harmonie » ; et l’artiste qui souhaite raviver son côté créatif pourra s’adonner à la pratique appelée « créative » pendant tout l’hiver. Chaque saison est unique selon les événements de notre réalité. Cet hiver sera différent de l’hiver prochain et on se doit d’adapter le choix de nos pratiques à cette réalité du moment présent. Le Yoga des Saisons est une façon de vivre le yoga tout au long de la journée, au-delà du tapis de yoga. L’ORIGINE DU YOGA DES SAISONS La transmission de ces enseignements vient de Shiva Rea, professeure de yoga Prana Vinyasa, basée à Los Angeles qui intègre les notions de l’Ayurveda dans les séquences de yoga ainsi que dans la vie quotidienne. Le Yoga des Saisons s’inspire de ces enseignements ainsi que de plusieurs années d’expérience en méditation et en développement personnel de sa créatrice, Janick Léonard. COMMENT PEUT-ON COMMENCER À LA MAISON ? Pour commencer dès maintenant à mettre en pratique ces principes pour vivre au rythme des saisons, il est possible d’obtenir un guide gratuit sur internet. L’immersion du Yoga des Saisons c’est comme un buffet. On expérimente plusieurs sortes de méditations, plusieurs Pranayamas ainsi que des pratiques de yoga dynamiques, calmes, régénératrices et introspectives. Il y a également un temps pour l’intériorisation pour nous permettre de faire le point et de prendre du recul. On explore les façons d’intégrer à notre quotidien ces nouvelles connaissances qui nous aideront à adapter le tout selon nos besoins et à vivre un hiver paisible malgré le tourbillon de notre vie.

Pou Con

PRÉ

AD

VIL Janick Léonard Professeure de yoga Prana Vinyasa, créatrice du Yoga des Saisons et maman de deux fillettes. Pour approfondir et se créer un plan complet pour la saison hivernale, on peut participer aux immersions offertes les 10 et 11 janvier ainsi qu’à la formule une journée le 21 février 2015 à Mont-Tremblant, visitez le www.yogadessaisons.com.

66

CO

CO

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 66

2014-12-08 13:08

Pleine


SECTION SECTION

CONCOURS

Vous rêvez de partir ? Voici votre chance !

PRÉNOM

NOM

ADRESSE

APP.

VILLE

PROVINCE

CODE POSTAL

TÉLÉPHONE

COURRIEL

Le concours se tient du 1er juin au 31 décembre 2014. Le grand prix est un voyage pour 2 personnes à l’hôtel Melia Las Dunas à Cayo Santa Maria, Cuba. Le voyage doit prendre place entre le 1er mai 2015 et le 15 décembre 2015 inclusivement. Le tirage aura lieu le 2 février 2015. Tous les détails du règlement du concours sont disponibles sur www.boutiquelexismedia.ca/concourstmr.

J’AI LU ET ACCEPTE LE RÈGLEMENT AU CONCOURS JE DÉSIRE M’ABONNER À L’INFOLETTRE VACANCES TMR

ME73

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd Pleine Page.indd 1 67

CONCOURS

Pour participer, rien de plus simple, il suffit de remplir le coupon de participation et le retourner par la poste au : Concours Lexis Média Inc, 1991, boul. Périgny, Suite 202, Chambly, Qc, J3L 4C3

67

2014-12-04 11:23 13:51 2014-12-04


MIEUX S'INSPIRER VOYAGE

GALÁPAGOS − Stéphane Slogar

68

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 68

2014-12-04 13:51


U

n nom mystique qui fait rêver. Un archipel volcanique de 8 000 km carrés composé de 19 îles et d’une quarantaine d’ilots, situé au cœur du Pacifique, à environ 1 200 kilomètres des côtes de l’Équateur. Habité depuis la nuit des temps par des insectes et des animaux inusités ; on raconte qu’ils y sont arrivés naturellement au fil du temps sur des morceaux de bois à la dérive ou encore tout simplement poussés par des vents. C’est en 1535 que les hommes découvrent ces îles mystérieuses. Ce sont d’abord les marins naufragés, les pirates aventuriers et les pêcheurs de baleine téméraires qui ont trouvé refuge sur ces îles de l’archipel au nom mélodieux. Fait intéressant à noter, Charles Darwin a séjourné 5 semaines aux Îles Galápagos en 1835, avant de publier 24 ans plus tard, la Théorie de l’évolution des espèces. Premier site officiel inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1978, cet écosystème est désormais protégé par le gouvernement équatorien sous la forme d’un parc national créé en 1959. Découvrir notre merveilleuse planète, des pays aux quatre coins du monde, des peuples riches en histoire, des cultures variées et colorées, des océans, des lacs, des rivières, des forêts et des animaux en libertés… Tout ça m’anime, m’habite et m’incite à aller plus loin au cœur de la vie, au cœur de mon être. Découvrir la vie à l’état pur dans toute sa splendeur est une passion personnelle. Laissez-moi vous raconter ce petit bout de mon histoire où j’ai découvert la vie aux Galápagos.

Un iguane marin curieux.

Photographe amateur passionné de photos depuis peu, c’est armé de ma caméra Nikon que j’ai pris mon envol pour l’Équateur et les îles Galápagos. C’était en mai 2014. Encore plus déterminé qu’en 2013, où j’ai eu la chance exceptionnelle de faire un safari-photo au Kenya (Magazine Mieux-Être, no 70, juillet 2014), j’étais persuadé que les Galápagos allaient me donner l’opportunité de saisir de superbes photos d’animaux. En compagnie d’une autre photographe bénévole, Marie Lavigne, et de deux vétérinaires québécoises dévouées à l’aide aux animaux domestiques avec la Fondation d’Aide aux Vétérinaires Internationale, je suis arrivé à Quito le 4 mai. Cet arrêt d’une nuit fut mon baptême sur le sol de l’Amérique du Sud. Cela nous donna tout juste le temps d’orchestrer notre transit vers notre destination de rêves.

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 69

69

2014-12-08 14:04


MIEUX S'INSPIRER VOYAGE

Ici, la nature est reine. Pas de doute. Un immense sentiment de respect et de considération envers Mère Nature m’envahit alors instantanément.

Une tortue géante rencontrée en randonnée.

Un iguane terrestre aux Galápagos.

Dès l’aube le 5 mai, nous nous sommes dirigés à l’aéroport de Quito pour prendre un vol intérieur à destination de Baltra. Après un vol d’environ 60 minutes, nous sommes arrivés à destination; les Galápagos. Dès notre arrivée à Baltra, nous remarquons que les bagages de tous sont vaporisés d’un insecticide visant à prémunir l’environnement d’insectes non désirables sur le territoire. Après avoir acquitté notre droit d’entrée au parc national (100 dollars américains), un bus nous transporte à un bateau-navette situé à un kilomètre de l’aéroport. Aucune autoroute, aucune infrastructure, aucun panneau publicitaire, aucune circulation automobile et aucune habitation près du modeste aéroport de Baltra. Seule une petite route asphaltée étroite et sinueuse sur la terre rougeâtre est construite pour permettre au bus d’amener les voyageurs au bateau-navette à destination de l’île de Santa Cruz. Ici, la nature est reine. Pas de doute. Un immense sentiment de respect et de considération envers Mère Nature m’envahit alors instantanément. À peine montés à bord du petit bateau-navette avec la quarantaine de passagers s’y trouvant, nous sommes en mouvement vers ce qui deviendra un voyage historique. Le ciel est d’un bleu inspirant, le soleil brille de tous ses feux, les sourires sont omniprésents sur les visages, les cœurs sont ouverts à la découverte, c’est un départ. Le premier animal à nous souhaiter la bienvenue, dès nos premiers mètres sur l’eau, est un lion de mer se prélassant au soleil sur une bouée de navigation. Clic ! Clic ! Clic ! Les caméras sont sorties. « Il est superbe » ! « C’est surréaliste » ! Tous s’exclament. Nous sommes fébriles. Environ 12 minutes plus tard, nous voici rendus à l’île de Santa Cruz. Un chauffeur de taxi improvisé nous attend avec son « pick-up ». Marie et Martine, nos deux vétérinaires habituées, avaient prévu le transport vers notre modeste hôtel situé à 5 kilomètres du port de fortune.

70

Cette île sera notre port d’attache. Nous logerons tous au K-LTA, ce petit hôtel improvisé, rustique et abordable, situé au cœur même du village de Santa Cruz, là où les locaux vivent paisiblement leur vie d’insulaire. Nos forts sympathiques hôtes, Yogo et Ainoa, les proprios de l’endroit, seront nos guides locaux pour la durée de notre séjour. Santa Cruz est la plus peuplée de l’archipel. Elle compte 11 500 habitants. L’île est relativement animée. On y retrouve de charmants petits hôtels sans prétention, des restaurants variés, quelques épiceries, un port actif, des boutiques, de la location de vélos et des habitants plutôt accueillants et respectueux. Au cœur du village, on y retrouve une station artisanale de préparation de poissons pêchés quotidiennement. Il faut vivre l’expérience du retour des pêcheurs. Pélicans et lions de mer en libertés vous y attendent. Vous pouvez les observer à moins d’un demi-mètre. Impressionnant. Odeur de poissons et de lions de mer incluse ! Autre incontournable incontestable sur Santa Cruz : les tortues géantes. Il faut les voir pour le croire. Vous pouvez les rencontrer à tout moment lorsque vous marchez en zone boisée ou partiellement boisée. Époustouflant, inimaginable, incroyable, surréaliste! Les mots ne suffisent plus. Elles sont superbes et semblent littéralement sorties d’un autre monde. D’ailleurs, afin d’assurer leur protection et de perpétuer l’espèce, un centre de protection a été créé sur l’île : la station internationale Darwin. Autre élément digne de mention : la magnifique plage appelée Tortuga Bay. Il s’agit d’une plage de sable blanc digne des plus belles plages des Caraïbes. Quelle agréable surprise sur une île volcanique ! La baignade et la marche sur le sable sont agréables et sécuritaires. Les iguanes marins, ces gros lézards noirs, viennent même vous saluer cordialement en toute discrétion entre deux séances de bronzage. Ils sont tout simplement adorables.

mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 70

2014-12-08 13:09


Le fou à pattes bleues qui se donne en spectacle.

Autre île à découvrir : l’île de North Seymour. Accessible par petit bateau moteur en excursion d’une demi-journée à partir de Santa Cruz, l’île fait 2 kilomètres carrés. Inhabitée, elle est le refuge par excellence des oiseaux typiques des Galápagos. Les photographes amateurs y viennent pour saisir des clichés mémorables; le fou à pattes bleues et la frégate magnifique se laissant photographier sans gêne en l’absence de prédateurs sur l’île. Autre élément à noter : lors de l’excursion à North Seymour, le bateau fait un arrêt sur un ilot de sable inhabité où les lions de mer se prélassent au soleil. Les voyageurs et les lions de mer participent alors à une baignade en proximité. Une expérience inusitée à vivre. Voyager aux îles Galápagos représente une expérience inoubliable. Je vous suggère fortement de prendre un moment pour le vivre au moins une fois dans votre vie. Pour ce faire, deux options s’offrent à vous : orchestrer votre voyage par vous-même grâce à internet et économiser des milliers de dollars ou confier votre projet à des spécialistes qui vous offriront le tout « clé en main » à des prix beaucoup plus imposants. À vous de choisir votre option pour vivre la merveilleuse expérience des Galápagos. Bon voyage !

Stéphane Slogar, Reporter photographe Soukha International

La frégate magnifique mâle en pleine séduction de femelles.

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 71

71

2014-12-04 13:52


MIEUX TROUVER RÉPERTOIRE

DÉTENTE • PLEIN AIR CULTURE • NATURE AVENTURE

Suivez-nous dès aujourd’hui !

Thérapie individuelle pour adultes

PROMOTION ! Pour fêter les 25 ans de la Corporation internationale des thérapeutes en relation d’aide du canada (CITRAC), des thérapeutes en relation d’aide par l’ANDCMD de votre région vous offrent la première rencontre au tarif promotionnel de 25$.

BESOIN D’AIDE ? Difficultés relationnelles, besoin d’écoute et sortir de l’isolement, manque de confiance en soi, conflits, pertes diverses, remise en question, épreuve difficile, stress, développement personnel, etc. Pour mieux se connaître et développer des relations harmonieuses

• ITINÉRAIRES UNIQUES ET ÉCO-RESPONSABLES • NOUVEAUTÉS EN 2015 : MARCHE NORDIQUE EN FINLANDE ET VOYAGES D'ÉCO-VOLONTARIAT

Pour profiter de cette offre contactez:

Marie-Eve Bournival-Paré

TRA, Thérapeute en relation d’aideMD 514-805-1892 2520 av. Bourgogne, Chambly

Catherine Dubois-Patry

TRA, Thérapeute en relation d’aideMD 514-778-1400 155 chemin Chambly, Longueuil

Joëlle St-Arnault

TRA, Thérapeute en relation d’aideMD 514-703-3877 5192 rue St-Denis, Montréal

Alain Faubert

TRA, Thérapeute en relation d’aideMD 819-568-6461 430 Boulevard de L’Hôpital, suite 306, Gatineau

LA PNL À RIVIERA MAYA !

Séjour hors du commun et exclusif en villa de luxe privée ! En compagnie de Odette Galvani, maître PNL Venez explorer les richesses inconscientes qui sommeillent en vous ! Découvrez comment les précieux outils de la PNL peuvent les faire émerger autant dans votre vie personnelle que professionnelle

1-855-ECO-GAIA

Membres de la CITRAC Reçus pour assurances et impôts

TRA 1/3V.indd 72 1 mieux être janvier 2015

ME73 Janv2015.indd 72

votre annonce

HIVER 2015 : DÉCOUVREZ

ICI

ou au magazinemieuxetre.ca

info@voyagesgaia.com

w w w.v o y age sgaia .c o m 2014-12-02 10:48 1 1/3 Vertical.indd

2014-10-27 15:08

2014-12-04 13:52


1/3 Carre.indd 1

13-05-22 PM Val SantĂŠ 3:19 1/6V.indd 1

14-02-17 4:38 PM

Venez marcher avec nous ! Permis du QuĂŠbec

RandoPleinAir.com

514-252-3330 1/4 Horizontal.indd 1

14-02-17 8:04 AM

1/4 Horizontal.indd 1

2014-11-20 12:07

magazinemieuxetre.ca

ME73 Janv2015.indd 73

73

2014-12-04 13:52


7 TRUCS

GAG NEZ ge

un voya à Cuba

Détails p.37

Abonnez-vous

POUR UNE VIE SAINE ET INSPIRANTE

pour atteindre ses objectifs

L’AYURVEDA une médecine de conscience

CUISINER SANTÉ

+

simple et optimal

OBTENIR UN POIDS SANTÉ

Découvrez le

YOGA DES SAISONS

en 12 astuces

Retour à

L’ESSENTIEL

Un guide de vie pratique, rempli de conseils et de suggestions pour un art de vivre inspirant et régénérateur, et pour nourrir tant la beauté intérieure qu’extérieure.

MAGAZINE MIEUX-ÊTRE

heur

pour se rapprocher du bon

Seulement 25,00 $ 2014-12-02 08:44

ME73_Cover.indd 1

pour 6 numéros

En ligne sur magazinemieuxetre.ca ou boutiquelexismedia.ca

OUI, JE DÉSIRE M’ABONNER AU MAGAZINE MIEUX-ÊTRE Pour vous abonner, complétez le coupon ci-dessous et postez le tout à Abonnements - Mieux-Être : 1991 Boulevard Périgny, suite 202, Chambly (Québec) J3L 4C3

❑ 12 numéros (2 ans) : 40,00 $ (taxes incluses) ❑ 6 numéros (1 an) : 25,00 $ (taxes incluses) ❑ Mastercard ❑ Visa

❑ Chèque à l'ordre de Lexis Média Inc.

Signature ____________________________________________________________________________ Expiration _______ / _______

❑ M ❑ Mme Prénom : _____________________________________________________Nom : ___________________________________________ Adresse : _________________________________________________________________________ App. : _______________________ Ville : ______________________________________________________________ Province : __________________________________ Code postal : _________________________________________________Téléphone : _______________________________________ Courriel : ______________________________________________________________________________________________________ ME73_01-15

ME73 Janv2015.indd 74

Allouez de 6 à 8 semaines pour la réception de votre premier numéro. Offre valide au Canada seulement, jusqu'au 23 janvier 2015.

2014-12-08 13:12

MieuxPleine


SECTION SECTION

Un ratio AEP / ADH de 2:1 éprouvé en clinique

Ne cherchez plus la meilleure concentration en oméga-3 au pays. • Contient le parfait ratio de 2:1 d’AEP (660 mg) et d’ADH (330 mg) éprouvé en clinique; les deux plus importants acides gras oméga‑3, pour une bonne santé cardiovasculaire et cognitive • Aide à réduire l’inflammation et à soulager les symptômes d’arthrite, de maladies intestinales et de maladies neurodégénératives • Provenant d’anchois et de sardines sauvages de l’Atlantique entièrement testés par notre laboratoire, dépassant les normes les plus élevées

• Notre laboratoire accrédité ISO 17025 emploie 12 scientifiques : 3 PhD, 3 MSc, et 6 BSc • Tous nos produits sont sans OGM Disponible exclusivement dans les magasins d’aliments naturels ; visitez newrootsherbal.com/magasin magazinemieuxetre.ca

Mieux-Être 2015-01 (WildOmega3 EPA 660 mg DHA 330 mg).indd 1 ME73 Janv2015.indd Pleine Page.indd 1 75

75

2014-11-20 11:52:05 AM 2014-12-04 13:15 13:52 2014-11-20


Au Québec, comme ailleurs dans le monde industrialisé, trois maladies sont responsables de la majorité des cas de cécité : la dégénérescence maculaire, la rétinopathie diabétique et le glaucome. Au Québec, un seul professionnel de la santé traite de façon médicale et/ou chirurgicale toutes les maladies oculaires, et en particulier les plus graves : le médecin ophtalmologiste. Le médecin ophtalmologiste, un médecin dont le seul but est de soigner vos yeux. • Soins préventifs • Diagnostic des maladies oculaires • Traitements médicaux et chirurgicaux de toutes les maladies de l'oeil et de ses annexes

www.amoq.org 514 350-5124

ME73 PleineJanv2015.indd Page.indd 1 76

2014-12-04 13:52 13-10-07 9:40 AM

Magazine Mieux-Être - Janvier 2015  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you