Page 1

LE BONHEUR

c’est maintenant ! LES KRIYAS

pour purifier le corps et l’âme

LES SURRÉNALES nos super alliées

7

commandements d’une alimentation

équilibrée

NICOLE BORDELEAU sur le chemin de la transformation


LA be D’À CÔTÉ

GEOS SPA LES BAINS

Bénéficiez des bienfaits pour le corps et l’esprit de la thermothérapie ! Une expérience unique appuyée par quatre valeurs fondamentales : le bien-être, l’authenticité du décor, la simplicité et le respect de la nature.

Hôtel Sacacomie

Saint-Alexis-des-Monts 1 888 265-4414

sacacomie.com

CONFORT DOUILLET, DIVINE GASTRONOMIE ET DÉTENTE ABSOLUE… L’environnement enchanteur de l’Auberge Godefroy saura vous plonger dans une ambiance unique avec l’Espace AquaDétente 4 saisons (piscines intérieure et extérieure, bain tourbillon, spas nature) et les activités sur place. Tout y est pour vous offrir une pause bien méritée dans un lieu propice à la relaxation. Auberge Godefroy

Bécancour 1 877 463-3769

GRAND HÔTEL AUX PETITS SOINS

Une nuitée pour rallumer la flamme. Un massage à la bougie, un souper aux chandelles, une sortie en amoureux au centre-ville... Un court séjour dont vous parlerez longtemps.

Hôtel Delta Trois-Rivières

aubergegodefroy.com

ÉVASION TOTALE À 90 MINUTES DE MONTRÉAL ET QUÉBEC, PAS DE TRAFIC. LESPRITMAURICIE.COM/REPIT

819 376-1991

deltatroisrivieres.com

UN MOMENT DE DÉTENTE S’IMPOSE?

Dépaysez-vous sous les palmiers au Coconut et profitez des bains nordiques au KiNipi spa. Un endroit unique au Québec avec des chambres rénovées et confortables. Venez vous ressourcer avec le forfait spa détente. Bienvenue chez nous! Hôtel-Motel Coconut Trois-Rivières 1 800 838-3221

coconuthotelmotel.com

Photo : Jean Chamberland

Photo : Michel Julien

Photo : Buzz Productions

SE LA COULE DOUCE


Photo : Jess Metni

EN TOUTE QUIÉTUDE

Un moment, juste pour vous! Une évasion de l’agitation quotidienne et du stress de la vie d’aujourd’hui, rien que le temps d’arrêter, de respirer et de se laisser dorloter!

Hôtel Montfort Nicolet 1 855 293-6262 hotelmontfort.ca

COCKTAILS ET BISTRONOMIE

Bienvenue au bistro bar boutique Le Pot Tartares et Cocktails là où le mélange du savoir faire de nos mixologues et cuisiniers feront vivre de toutes nouvelles sensations à vos sens. Offrant une impressionnante carte de cocktails saisonnière et une grande variété de produits locaux, le Pot est votre nouvelle destination épicurienne au centre-ville de Trois-Rivières. Le Pot Papilles et Cocktails Photo : Buzz productions Trois-Rivières 819 841-4959 bistrolepot.com

OÙ L’HIVER EST ROI!

Vivre l’expérience du Baluchon, c’est ressentir ce sentiment apaisant d’être au bout du monde sur un territoire qui inspire la sérénité. Notre SPA de villégiature niché en bordure de la magnifique rivière du Loup, vous offre une expérience vivifiante issue de la tradition scandinave où vous vivrez des moments de profond ressourcement. Le Baluchon, Éco-villégiature Saint-Paulin 1 800 789-5968

baluchon.com

UN FORFAIT EN SPA PRIVÉ, JUSTE POUR VOUS !

Laissez-vous charmer par l’expérience apaisante d’un spa privé. Un concept de détente sublime, unique au Québec, où vous êtes les seuls invités! L’accueil chaleureux et les douceurs que vous offre l’adorable gîte situé en bordure de la rivière St-Maurice, saura agrémenter votre séjour. Domaine de la Baie et Spamania

Saint-Boniface (Shawinigan) 819 609-6606

gitedelabaie.com


SOMMAIRE Magazine Mieux-Être no79, Février 2016

À CHAQUE PARUTION 9 Concours 67 Abonnement 80 Bonnes adresses 82 Carnet d'adresses

MIEUX LIRE 10 Suggestions

MIEUX ÊTRE 12 En bref... 14 Entrevue  : Nicole Bordeleau

et l'art de se réinventer

MIEUX S'INSPIRER 18 Les Kriyas : pour nettoyer le corps et purifier l'âme

24 L'art de la relaxation : le yoga Nidra

24 4

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

14


MIEUX PENSER 28 Être heureux au présent 34 L'acceptation : le meilleur moyen d'atteindre le bonheur

38 Le chercher ou trouver ? 42 Être soi-même... une mission de vie

48 La récompense de donner 52 Le bonheur insatiable

28 42

52

magazinemieuxetre.ca

5


SOMMAIRE Magazine Mieux-Être no79, Février 2016

58 68 MIEUX VIVRE 54 Vivre une vie plus saine ? 58 L'acupuncture, une solution pour les gens frileux ?

60 64 68

Nos suralliées, nos surrénales ! C'est l'heure du tea... tree ! Le cadeau du temps

MIEUX MANGER 72 Direction santé : des stratégies alimentaires simples, mais efficaces

76  Recettes

6

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


Chill Pills vous aidera à

relaxer

New Roots Herbal ChillPills est le traitement naturel idéal pour gérer votre stress quotidien et votre anxiété chronique. En relaxant le système nerveux central, ChillPills crée une activité cérébrale cohérente et constructive qui conduit à une meilleure acuité mentale. Ne cause ni dépendance ni somnolence ! ChillPills offre une alternative plus douce par rapport à d’autres traitements pour les troubles anxieux. Nos extraits normalisés rigoureusement testés en laboratoire vous calmeront afin que vous puissiez suivre le rythme effréné de la vie moderne. Pour une vie heureuse et en bonne santé, prenez ChillPills et dites au revoir au stress !

Disponibles exclusivement dans les magasins d’aliments naturels ; visitez newrootsherbal.com/magasin

P r é ve n t i o n e t S o i n s ® d e p u i s 19 8 5 • Notre laboratoire accrédité ISO 17025 emploie 15 scientifiques : 3 PhD, 4 MSc, et 8 BSc • Tous nos produits sont sans OGM

newrootsherbal @NewRootsHRBL newrootsherbal.com


Magazine Mieux-Être no79 | FÉVRIER 2016 SUIVEZ-NOUS DÈS AUJOURD'HUI !

Frédéric Couture − président 514 394-7156 poste 201 fredc@lexismedia.ca Mélanie Lebeault − VP développement des affaires 514 394-7156 poste 211 melanie@lexismedia.ca Mireille Gendron − communications et marketing 514 394-7156 poste 204 mireille@lexismedia.ca Marie-Pier Bouchard − directrice artistique mariepier@lexismedia.ca Cassandra Poirier − réviseure

COLLABORATEURS Peggy Béland Sophie Bienvenue Lise Bourbeau Noémie Crépeau Natacha Imbeault Cassandra Poirier Hélène Renaud Mélanie Routhier

Michel-Jacques Bergeron Manon Blondin Valérie Conway Mylène Garon-Labrecque Antoinette Layoun Marie Portelance Nancy Richard Karine Verpillot

VENTES NATIONALES EN COUVERTURE Photo : Laurence Labat Modèle : Nicole Bordeleau

ERRATUM − Une erreur s’est glissée dans les crédits de la photo de couverture du dernier numéro : Crédit à © Shutterstock

Dépôt Légal − Bibliothèque et Archives du Québec Dépôt Légal − Bibliothèque et Archives Canada. ISSN − 1718-7540 Imprimé au Canada Convention de Poste-publications − no 41771514 Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada à : Service aux abonnés – Lexis Média Inc. 1991 Boulevard Périgny, suite 202, Chambly (Québec) J3L 4C3 Le contenu du magazine ne peut être reproduit sans autorisation écrite. Le magazine MIEUX-ÊTRE se dégage de toute responsabilité concernant le contenu des publicités publiées dans ses pages. Les opinions exprimées dans les articles ne sont pas nécessairement partagées par l’éditeur. Les informations contenues dans les articles ne remplacent nullement l’avis d’un professionnel de la santé. Magazine MIEUX-ÊTRE est une propriété exclusive de Lexis Média Inc.

Frédéric Couture Amy Knowles 514 394-7156 poste 201 416 560-5700 fredc@lexismedia.ca amy@jkmedia.ca

VENTES QUÉBEC Mélanie Lebeault 514 394-7156 poste 211 melanie@lexismedia.ca Distribution en kiosque − Messageries Dynamiques Photo couverture : Laurence Labat Photographies intérieures (sauf indication contraire) © Shutterstock. Tous droits réservés

ABONNEMENT En ligne − www.boutiquelexismedia.ca ou postez un chèque à l'ordre de Lexis Média Inc. 1991, Boulevard Périgny, suite 202, Chambly (Québec) J3L 4C3 514 394-7156 poste 202 Prix (au Canada seulement) − 25,00 $ (taxes incluses) pour 6 numéros − 40,00 $ (taxes incluses) pour 12 numéros COMMENTAIRES OU CHANGEMENT D’ADRESSE sac@lexismedia.ca

ADMINISTRATION

Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, qui relève de Patrimoine canadien.

Canadian Media Circulation Audit

8

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

Lexis Média Inc. 1991, Boulevard Périgny, suite 202, Chambly (Québec) J3L 4C3 T. 514 394-7156 poste 202 F. Télécopieur : 514 394-7157


CONCOURS

QUESTION : QUELLE EST VOTRE RECETTE « GRAND-MÈRE » POUR COMBATTRE LE RHUME ? PARTAGEZ VOTRE OPINION ET COUREZ LA CHANCE DE REMPORTER UN FORFAIT COOK IT, VALIDE 3 JOURS, D’UNE VALEUR DE 90 $. L’ENTREPRISE DE PRÊT-À-CUISINER COOK IT A LANCÉ UNE FORMULE D’ABONNEMENT HEBDOMADAIRE, QUI PERMET DE RECEVOIR PARTOUT EN PROVINCE UNE BOITE D’INGRÉDIENTS ET DE RECETTES ABORDABLES ET DÉLICIEUSES À CUISINER À LA MAISON.

Pour participer au concours, répondez à notre question par courriel à l’adresse concours@lexismedia.ca en inscrivant « concours Mieux-Être » dans la boite d’objet du message ou allez directement sur notre site internet www.magazinemieuxetre.ca Le nom du ou de la gagnante sera dévoilé dans notre prochain numéro. Seules les réponses signées et accompagnées d’une adresse complète et d’un numéro de téléphone seront admissibles au concours.

NOUS VOUS DEMANDIONS : Est-ce que vos produits de beauté sont 100 % naturels ?

Félicitations à notre gagnante,

Mme Charest, qui remporte un magnifique coffret de thés et tisanes biologiques et équitables gracieusement offert par Transherb.com

Bonjour, Mes produits de beauté sont naturels à 100 %, car je les fabrique moi même. Savon, crème visage et corps, sel de bain, bombes effervescentes et onguent. Vicky Charest, Roxton Pond

magazinemieuxetre.ca

9


MIEUX LIRE Suggestions

ÊTRE HEUREUX, CE N’EST PAS NÉCESSAIREMENT CONFORTABLE Être heureux nécessite des efforts et demande à être travaillé. Si vous arrivez à être de plus en plus heureux sans avoir appris à nourrir une juste estime de vous-mêmes, à dire non de temps en temps, à exprimer vos colères avec clarté sans agresser, à faire des choix sans hésitation ni regret, et à faire bien d’autres apprentissages pas nécessairement confortables, vous comprendrez que le bonheur n’est pas toujours facile à atteindre. Thomas d’Ansembourg propose un travail de connaissance et de pacification de soi permettant de s’aligner sur son élan de vie et de mettre ses talents au service de la communauté. Thomas D’Ansembourg, Les éditions de l’Homme, 2015

HOPE : LE GRAND LIVRE DE L’ESPOIR L’espoir ne discrimine pas : il touche les hommes et les femmes, les plus vieux comme les plus jeunes, les riches et les moins fortunés… Sa portée est universelle : il est à la fois une ressource psychologique indispensable pour traverser les périodes orageuses, un outil précieux quand vient le temps de se fixer des objectifs, et surtout, un gage inestimable de foi et de confiance en la vie. Dans ce livre, 112 experts originaires de 50 pays se prononcent sur ce que les recherches actuelles nous apprennent sur l’espoir. Illustrées par des photos sublimes, ces multiples pensées vous feront découvrir les nombreuses possibilités qu’offre l’espoir. Leo Bormans, Les éditions de l’Homme, 2015

YOGA SANS DÉGÂTS Faire du yoga peut-il être dangereux ? Oui ! Car une pratique sans précision de placement et de respiration peut entraîner des problèmes articulaires, voire cardiaques et circulatoires. Ce livre vous permet d’éviter les postures qui seraient à risque pour vous et ainsi sélectionner les plus adaptées. Il dénonce et explicite les erreurs habituelles de séances standardisées et les dangers qui en découlent. Photos à l’appui, il vous permettra une pratique en toute sécurité pour profiter pleinement des bienfaits du yoga. Dr Bernadette de Gasquet et Jean-Paul Bouteloup, Marabout, 2015

YOGA : VITALITÉ, SOUPLESSE ET ÉQUILIBRE À 40 ANS ET PLUS Dans ce livre, Josephine Fairley partage sa passion pour le yoga, qu’elle voit comme le secret de jouvence suprême. Elle répond à toutes les questions que l’on se pose afin de trouver le cours idéal, les vêtements les plus confortables et même le petit déjeuner parfait avant une séance matinale. Vous découvrirez des conseils sur les meilleures postures pour une bonne nuit de sommeil, la façon d’éviter les blessures et les postures de yoga qui conviennent le mieux pour différents besoins, comme les maux de tête, les petites déprimes et même pour aider à réduire les bouffées de chaleur. Cet ouvrage, aussi inspirant que pratique, vous invite à prendre le tapis rapidement, que vous soyez débutant ou non. Josephine Fairley, Modus Vivendi, 2015

10

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX ÊTRE Brèves

URBAN BARN DÉBARQUE AU QUÉBEC Urban Barn, c’est bien plus qu’une simple destination meuble et déco, c’est la rencontre parfaite entre design, qualité, bon prix et charme avec un accent sur la gestion environnementale responsable. Les passionnés de décoration d’intérieur tout comme les débutants trouveront, sous un même toit, une sélection inégalée d’items originaux et tendance, en plus de pouvoir compter sur un personnel chaleureux et disponible pour les guider. Les magasins ouvriront officiellement à Boucherville et Boisbriand en novembre 2015 prochain. urbanbarn.com

ANTIDOULEUR DE SOURCE NATURELLE Norvanica propose une nouvelle génération d’antidouleur. Il combine les propriétés médicinales du camphre, du menthol de l’huile d’eucalyptus et de l’essence de girofle à celles de l’Arnica montana. Sa formule en vaporisateur, non graisseuse, sans friction et à action rapide, convient aux sportifs, aux personnes âgées et à tous les membres de la famille. La formulation du produit, le design, la réalisation de l’emballage et la production sont entièrement effectués au Québec, par des entreprises québécoises. norvanica.com

POUR DES PETITS-DÉJEUNERS PERSONNALISÉS Le petit-déjeuner peut être délicieusement amusant grâce à Mixit.ca, une entreprise montréalaise qui vend de savoureuses céréales en ligne ! Les amateurs seront comblés, puisqu’ils ont la possibilité de créer leurs propres mélanges parmi plus de 70 ingrédients sains et savoureux, incluant des noix, des graines et des fruits séchés. Le tout est expédié dans de jolis tubes colorés. Des petits-déjeuners sur mesure, qui ont de quoi satisfaire toute la famille! mixit.ca

12

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX ÊTRE Entrevue

NICOLE BORDELEAU

et l’art de se réinventer Nicole Bordeleau fait sans aucun doute partie de ces femmes inspirées et inspirantes. Après Vivre, c’est guérir ! et Zénitude et double espresso, l’auteure nous parle de son dernier ouvrage, L’art de se réinventer, l’une de ses plus belles réalisations. Un livre qu’elle aura médité pendant des années avant de pouvoir enfin le laisser vivre au travers des mains de ses lecteurs. - Cassandra Poirier

J

eune fille, Nicole trouve en l’église et la bibliothèque de calmes refuges qui l’éloignent d’une maison plutôt chaotique. Les livres lui permettent alors de s’évader, de s’abandonner à la rêverie… « La comtesse de Ségur a été mon univers ! Puis j’ai progressé dans mes lectures. Quand je refermais un livre, je voulais toujours en parler à des amis, mais ce n’était pas tout le monde qui était intéressé, se remémore Nicole les souvenirs plein la tête. Mais je me suis dit que j’allais écrire et que j’allais laisser cela à qui voudra bien… J’avais complètement oublié ce rêve, même si j’ai continué à écrire. Je ne me rappelais pas de cet enfant. Au Renaud-Bray, dans cet immense entrepôt, il s’est réveillé en moi et j’ai comme vacillé ! »

entendu, beaucoup de choses ont changé, donc j’ai dû réécrire le livre à la lumière de ce que j’avais vécu. » Ce livre lui a réel­lement demandé un travail de moine, un investissement profond qui l’a poussée à se questionner. « Je m’assois chaque matin, et j’écris depuis des années. Il faut que ça parte d’un instinct, de mon cœur, d’une pulsion. Ce livre-là, c’était une mosaïque. Je l’ai écrit, je l’ai étendu sur le plancher, littéralement, page par page, et je changeais les tuiles. Est-ce que ça m’interpelle, ça m’allume, ça a du sens ? Et je l’ai su un matin quand je me suis levée. J’ai fait un changement et j’ai su que c’était le dernier. Le livre a refusé de bouger. »

Nicole m’avoue avoir les frissons lorsqu’elle y repense, tellement le moment était heureux. Après Vivre, c’est guérir ! et Zénitude et double espresso, l’auteure sort son tout dernier livre, L’art de se réinventer. Bien qu’il s’agisse de son troisième titre en librairie, pour Nicole, il est véritablement son premier. « Parce que c’est le livre que j’ai toujours voulu écrire, le livre sur lequel je travaille depuis de nombreuses années ici et là. Mais aujourd’hui avec le recul, je réalise qu’il fallait d’abord que je dévoile aux lecteurs quel avait été mon parcours, comment ces enseignements m’étaient venus. Offrir ce livre, tout de suite d’emblée, cela aurait pu paraitre comme des recettes toutes faites, une baguette magique donnée un peu à l’envolée », explique l’auteure.

MILLE ET UNE POSSIBILITÉS

L’art de se réinventer, elle en a respiré et médité chaque mot, chaque phrase. Et le livre s’est réinventé lui-même au fur et à mesure que Nicole Bordeleau en écrivait les mots, quelques années après l’avoir entamé. « Bien

14

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

Le livre se lit d’un trait, du début à la fin. Mais il a aussi cette qualité d’être une véritable boite à outils que l’on garde avec soi, puisqu’il est constitué de petits textes, de réflexions et aussi d’exercices pratiques. Une vraie référence pour amorcer un changement à l’intérieur. Pour Nicole, ce livre vient clore un cycle qui a commencé avec Vivre, c’est guérir !. « Je n’étais pas à réaliser que le livre me changeait, me transformait. Et moi, faisant le chemin que le lecteur est aussi invité à parcourir, j’étais aussi invitée à me réinventer. Ce serait profondément indécent de ma part, ou un manque de courage flagrant, que de lancer ce livre sur le marché et de ne pas me réinventer moi-même. Je suis devant un vide, mais devant aussi mille et une possibilités ! » Mais alors, qu’est-ce que cela veut bien dire, « se réinventer » ? Selon Nicole Bordeleau, se réinventer ne tient


PHOTO JULIEN FAUGÈRE

Dans cet immense entrepôt Renaud-Bray, c’est l’enfant de 7 ans qui rattrape Nicole Bordeleau. Au milieu de tous ces bouquins se réveille ce qui sommeillait en elle depuis sa tendre enfance, un rêve.

«

« J’étais à vivre mon rêve d’enfant… celui d’écrire des livres et de pouvoir les partager.


MIEUX ÊTRE Entrevue

Je n’étais pas à réaliser que le livre me changeait, me transformait. Et moi, faisant le chemin que le lecteur est invité à parcourir, j’étais aussi invitée à me réinventer.

pas dans un changement d’apparence, dans un nouveau métier, ou dans une nouvelle relation, mais c’est de faire de chaque jour de la vie une journée neuve, à tra­ vers son regard. « Pour moi, c’est dans de toutes petites choses. C’est m’assurer que mon regard ne devient pas poussiéreux envers la personne que j’aime, envers la vie, lorsque je regarde par la fenêtre de mon bureau pendant que je vous parle présentement. Pour moi, me réinventer, c’est avec mon premier café du matin. Je me dis : quoi de neuf, aujourd’hui ? Il ne faut pas que ça vienne de l’extérieur, mais de l’intérieur de moi. Comment puis-je voir cette situation-là différemment ? Comment puis-je voir cette personne-là autrement ? » Au quotidien, Nicole Bordeleau consacre beaucoup de temps à la pratique de la médiation, du yoga, du qi gong… Si c’était la maladie qui l’avait d’abord mené à ce style de vie, sa guérison de l’hépatite C n’en a rien changé, sinon de pouvoir se réinventer avec la guérison. « La maladie ne fait plus partie de ma vie, mais elle a été un outil important pour me réinventer. Ça a été le professeur le plus exigeant dans ma vie. Autant je vais me réinventer avec la guérison, autant j’ai dû le faire à l’intérieur de la maladie. Mais la pratique de la méditation, du yoga, du qi gong, de la prière, c’est au cœur de ma vie et ça ne change pas. D’ailleurs, ça prend de plus en plus de place, lance Nicole sur un ton amusé. Pour moi, c’est un besoin et c’est une pratique que j’aime beaucoup et qui enrichit énormément ma vie. » À travers ses écrits, ses pensées, ses histoires, Nicole Bordeleau nous enrichit aussi. Sa page Facebook regorge de nombre de témoignages et d’enseignements qui sont un véritable baume pour le cœur et pour l’âme. « Je me sens vraiment faire partie d’une communauté. Les gens m’enseignent autant que moi je leur enseigne, c’est un outil extraordinaire ! Et ça m’a aussi donné l’idée de créer un site internet ressource (presque terminé) où les gens pourront aller chercher des textes et des petits audio que j’aimerais leur offrir. Ça me fait tellement plaisir quand je réalise que je peux être utile. Il n’y a pas de vente de livres, de CD, d’affiches qui peut me rendre plus heureuse que quelqu’un qui me dit “cela m’a été vraiment utile” », ajoute Nicole. S’il n’y a pas d’autres livres en cours d’écriture pour l’auteure, elle continue de donner des conférences et de travailler activement sur son nouveau site web qui sera bientôt en ligne. Mais son principal projet demeure celui de se réinventer, ce qui demande une certaine pause, un arrêt. Mais une chose est certaine, Nicole Bordeleau continuera de nous inspirer : « je pense que si on accepte cette invitation de se réinventer, peu importe la longueur de notre vie, elle aura été bien vécue ! »

16

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

LA BOITE À OUTILS DE NICOLE BORDELEAU Comment se réinventer ? Par quoi commencer ? LAISSER ALLER LE PASSÉ L’une des premières choses, c’est vraiment de laisser aller le passé. Pour beaucoup d’entre nous, on s’agrippe au passé, à notre vieille histoire, à notre divorce il y a 5 ans… Donc il faut vraiment laisser aller le passé. Pour moi, c’est la base pour se réinventer. AVOIR DE LA GRATITUDE Je pense aussi qu’il faut devenir curieux envers notre vie du moment. Si on ne commence pas à apprécier ce qu’on a maintenant, on n’appréciera pas ce qu’on va obtenir plus tard. Donc de faire la liste de ce que l’on aime, de ce que la vie nous a donné, de comptabiliser tout ce qu’on possède… et ça ne se fait pas avec l’argent. Déjà, c’est une très belle façon de se réinventer. Si je suis pauvre en gratitude, je peux être riche en biens matériels, je ne l’apprécierai jamais. RESTER OUVERT Et puis de s’ouvrir, de devenir aventurier, de sortir de notre zone de confort. Parfois, lorsqu’on veut se réinventer, on a une projection de ce qu’on veut devenir, et ça, c’est important et je pense que c’est bon. Mais il faut aussi savoir que la vie peut nous faire faire un détour, par une autre personne, par un autre chemin…

Pour aller plus loin dans la réflexion, procurez-vous le livre L’art de se réinventer de Nicole Bordeleau aux Éditions de l’Homme.

CASSANDRA POIRIER Journaliste


Infections de la vessie et des reins Santé des sinus • Laryngites Piqures d’insectes Bactéries nuisibles Feux sauvages • Acné Germes • Champignons Virus • Infections Parasites

La force de la nature ! WILD OREGANO C93 est efficace contre les rhumes et la grippe ainsi que contre les sinusites WILD OREGANO C93 contient l’espèce rare Origanum minutiflorum, l’origan qui ne pousse qu’à l’état sauvage. Il ne peut être cultivé commerciallement ou biologiquement. Il contient aussi la plus forte concentration naturelle de carvacrol par rapport aux huiles volatiles — jusqu’à 93.14 % ! Des études récentes ont démontré que l’huile d’origan à forte concentration de carvacrol rivalise d’efficacité avec les antibiotiques standards. WILD OREGANO C93 est la seule huile d’origan testée dans un laboratoire accrédité ISO 17025 pour sa pureté et sa puissance. Notre expertise pour tester l’huile d’origan est inégalée ! Comme notre huile d’origan est mélangée à de l’huile d’olive extravierge, WILD OREGANO C93 n’est pas seulement très efficace; il est doux au gout. Essayez aussi notre WILD OREGANO C93 avec Ail, qui contient un extrait d’ail 400:1 et aide avec les symptômes associés aux infections des voies respiratoires supérieures et aux conditions catarrhales. Disponible exclusivement dans les magasins d’aliments naturels ; visitez newrootsherbal.com/magasin

Prév e n t i o n e t S o in s ® d e p u is 19 8 5 • Notre laboratoire accrédité ISO 17025 emploie 15 scientifiques : 3 PhD, 4 MSc, et 8 BSc • Tous nos produits sont sans OGM

n e wr o o tsh e r b al @NewR o o tsH R B L n ewr o o tsh e r b al.co m


18

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX S'INSPIRER Yoga

POUR NETTOYER LE CORPS ET PURIFIER L’ÂME Vous êtes un adepte de yoga ? Vous pratiquez les asanas (postures) et les pranayamas (respirations) depuis quelque temps ? Avez-vous déjà entendu parler des shatkriyas ou des shatkarmas ? Ces noms vous évoquent vaguement quelque chose ? Ce sont des techniques d’hygiène corporelle qui sont utilisées en yoga depuis des millénaires. - Sophie Bienvenue

Selon les textes classiques de Hatha yoga pradepika, 6 procédures de purification du corps sont proposées ; • Trâtaka : concentration et purification des yeux par observation sans clignotement. • Neti : nettoyage des voies nasales et sinusales. • Dhauti : nettoyage de la bouche, des oreilles et de l’appareil digestif. • Kapâla-bhati : revitalisation et purification des voies respiratoires. • Nauli : massage abdominal. • Basti : nettoyage colorectal.

la communiquons à autrui. Tant de raisons de garder cet organe vital en bonne santé et en prendre soin. MÉTHODE DE NETTOYAGE Observation de la flamme d’une bougie dans une pièce sombre. • Installez-vous confortablement dans un endroit calme et sombre. • Fermez les yeux. Inspirez doucement par le nez et expirez longuement par la gorge, en gardant la bouche fermée. Répétez ce cycle au moins trois fois pour vous détendre.

À priori, ces activités yoguiques peuvent vous sembler étonnantes, voire même vous laisser perplexe. Il est normal de sentir une certaine réticence à la lecture de ces pratiques méconnues du monde occidental. Pourtant, ces techniques sont utilisées par nos voisins indiens depuis des siècles et elles ont le pouvoir de maintenir l’enveloppe physique jeune et vigoureuse. Pas étonnant qu’une grande partie des hommes ayant dépassé l’âge respectable de 100 ans utilisent ces méthodes de purification. Il est vrai que certaines méthodes ont été et sont toujours sujettes à controverse. C’est pourquoi, il sera détaillé dans cet article que les techniques ne requérant pas l’accompagnement d’un professionnel ou d’un guide d’expérience.

• Installez la bougie à 50 cm de votre visage. Amenez votre regard au cœur de la flamme, plus exactement entre la mèche et la flamme vacillante.

YOGA DES YEUX – TRÂTAKA

Il peut être très incommodant de souffrir d’allergie, de rhumatisme ou d’avoir continuellement de la difficulté à respirer par le nez, spécialement dans la pratique du yoga ! Lorsque nous souffrons d’un rhume ou d’une grippe, nous utilisons généralement une solution saline préfabriquée qui nous permet de dégager les voies nasales des multiples impuretés. Cependant, nous attendons souvent

• Gardez votre visage détendu et ne clignez pas des yeux. Laissez-vous hypnotiser par la lueur du feu. Respirez doucement. • Sans jamais cligner des yeux, concentrez-vous sur les détails de la flamme, son intensité, sa couleur, son pourtour et sa luminosité, environ 15 longues secondes. Puis fermez les yeux quelques instants. • Répétez ce cycle au moins 3 fois. RINÇAGE NASAL – NETI

Les yeux sont perçus par plusieurs comme le reflet de l’âme. C’est l’organe qui nous permet d’assimiler les images que nous observons et pouvoir ainsi mieux comprendre l’environnement qui nous entoure. En complémentarité à la bouche, c’est également par les yeux que nous dégageons l’émotion qui nous habite et que nous

magazinemieuxetre.ca

19


MIEUX S'INSPIRER Yoga

L’exploration de ces différentes techniques de nettoyage vous propose ainsi d’apprivoiser les premiers fondements (yamas et niyamas) du yoga, qui nous ramènent à l’équilibre entre un corps sain et un esprit serein.

d’être souffrants avant d’avoir recours au nettoyage de nos parois nasales. Dans le cas de la technique Neti, celle-ci est préventive. Elle permet donc d’éliminer les grippes et les désagréments nasaux de tout genre. Ce faisant, pour assurer son efficacité, il vaut mieux le faire assidument toutes les semaines. Pour cette pratique, vous aurez besoin d’une Jalaneti pot (également appelé lotas en sanskrit), de deux tasses d’eau propre et tiède ainsi que du sel de mer gris ou rose (de l’Himalaya), pour composer votre propre solution saline, 100 % naturelle !

•V  ersez l’eau saline dans votre jalaneti pot. Commencez par la narine gauche. En vous penchant au-dessus du bain ou de l’évier, laissez la solution couler dans l’ouverture de votre narine et tournez votre tête vers la gauche de sorte que votre narine droite soit la partie la plus près de l’évier ou du bain.

MÉTHODE DE NETTOYAGE

•L  orsque votre jalaneti pot est complètement vide et que l’écoulement de l’eau a cessé de votre narine droite; mouchez-vous plusieurs fois s’il le faut pour laisser sortir le maximum d’impuretés. Assurez-vous que votre nez soit complètement sec lorsque vous cessez l’expulsion des bactéries.

Nettoyage des voies nasales en laissant s’écouler l’eau saline d’une narine à l’autre. • Préparez votre solution saline en ajoutant une cuillérée à thé de sel de mer pour deux tasses d’eau. Assurez-vous que l’eau est à une température d’environ 37 degrés (température corporelle).

20

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

•V  ous sentirez l’eau faire son chemin à travers les voies nasales et sinusales pour ressortir par la narine droite. Pour éviter les étouffements, il faut continuellement expulser l’air par la bouche de manière saccadée tout au long de l’exercice.

•V  ous pouvez maintenant répéter le même procédé avec la narine droite.


LA RESPIRATION DU CRÂNE LUMINEUX – KAPÂLA-BHATI Il est nommé le pranayama de l’illumination crânienne puisque sa pratique régulière remplit d’énergie le centre vital entre les deux sourcils (le troisième œil ou 6e chakra de l’intuition) et permet d’émettre une apaisante lumière dans l’esprit et la boîte crânienne, d’où l’origine de son nom. Cette méthode de nettoyage des poumons, de la cage thoracique et des cellules du cerveau est plutôt connue auprès des adeptes yoguiques comme une technique de respiration. À travers cette pratique, la paroi abdominale est activée à plusieurs reprises de manière rythmée et puissante et l’air est expulsé par le nez. En plus d’équilibrer et renforcer le système nerveux, elle permet au pratiquant de nettoyer son système respiratoire, de stimuler l’activité cérébrale et l’éveil de la conscience. Il permet d’améliorer la digestion, de renforcer les abdominaux, le diaphragme et le cœur. Au-delà des bienfaits physiques, ce kriya/pranayama permet d’expulser les impuretés psychoémotives du cerveau. Cette technique est très complète, simple et facile à exécuter. Elle ne demande ni préparation ni accessoire. Par contre, si vous souffrez d’hypertension, de problèmes cardiaques ou d’épilepsie, il est contre-indiqué d’utiliser cette méthode.

COURS D’ESSAI GRATUIT

YOGA EN ENTREPRISE Le yoga en entreprise vise à réduire le niveau de stress des employés et des cadres, en rehaussant leur capacité de concentration.

MÉTHODE DE NETTOYAGE Activation des parois abdominales et expulsion de l’air par voies nasales. • Assoyez-vous confortablement en tailleur (à l’indienne) ou sur les talons (à la japonaise). Assurez-vous d’avoir le dos droit et le ventre relâché. • Prenez une longue et profonde inspiration par le nez. Puis commencez à expirer l’air par le nez simultanément, en contractant les abdominaux vers l’intérieur. L’expulsion de l’air par le nez se produit de façon courte et forcée. Vous pouvez poser la main droite sur votre ventre afin de sentir la puissance des contractions produites par la partie inférieure de votre abdomen. • Tel un soufflet, l’accent est mis sur l’expiration et l’évacuation saccadée et rapide se fait de bas en haut par une poussée des muscles abdominaux. Après chaque expiration, l’inspiration se fait automatiquement, comme l’air qui entre à nouveau dans un soufflet. • Commencez par des cycles de 10 à 15 expirations consécutifs. Et puis augmentez la cadence peu à peu jusqu’à atteindre une soixantaine de répétitions à l’expiration.

YOGA EN PLEIN AIR Notre forfait nature vous permet de pratiquer le yoga en compagnie de vos pairs dans l’environnement extérieur de votre choix.

YOGA À DOMICILE Le yoga dans le confort de votre foyer, c’est une façon agréable de pratiquer une activité en couple, en famille ou entre amis, à votre rythme selon votre emploi du temps.

• Lorsque vous terminez votre pratique, assurez-vous de prendre au moins trois grandes inspirations par le nez et expirer longuement par la gorge, en gardant la bouche fermée. Vous vous assurez ainsi d’apaiser le système nerveux et retrouver un rythme cardiaque naturel. En pratiquant les shatkriyas suivants, vous consoliderez votre pratique yoguique. L’exploration de ces différentes techniques de nettoyage vous propose ainsi d’apprivoiser les premiers fondements (yamas et niyamas) du yoga, qui nous ramènent à l’équilibre entre un corps sain et un esprit serein. Bonne pratique !

SOPHIE BIENVENUE professeure de Hatha yoga, certifiée Yoga alliance Fondatrice de Yoga & CIE.

www.YOGAETCIE.co

magazinemieuxetre.ca

21


MIEUX S'INSPIRER Yoga

L’ART

DE LA RELAXATION :

le yoga Nidra

24

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


Comment relaxez-vous ? Êtes-vous de ceux qui pensent pouvoir faire une journée de 16 heures remplie, sans se restaurer ? Relaxer, pour la plupart d’entre nous, c’est regarder une vidéo, faire un cours de yoga, surfer sur le web, lire, fumer une cigarette, courir cinq kilomètres, manger une sucrerie ou prendre un café avec un ami. - Noémie Crépeau

EN RÉALITÉ, CE SONT DES DIVERSIONS SENSORIELLES. Cela permet de se changer les idées, ce qui peut être fort plaisant. Pourtant, ce n’est jamais une détente en profondeur. On fait fi des tracas quotidiens sans pour autant les évacuer. Même si on recherche souvent des endroits paisibles pour vivre le calme, la relaxation est d’abord intérieure. Le Yoga Nidra est une technique à la fois simple, douce et profonde pour développer cette aptitude. Saviez-vous qu’une heure de Nidra vaut quatre heures de sommeil ? POURQUOI A-T-ON TANT BESOIN DE RELAXER ? Indéniablement, nous accumulons au quotidien quantité de tensions : éveillés ou endormis, tant au travail que durant les activités de détente. Ces tensions s’observent à plusieurs niveaux : • PHYSIQUE : notre vie quotidienne par ses sollicitations incessantes nous amène naturellement vers un déséquilibre. Notre environnement exige une adaptation continuelle des systèmes nerveux et endocriniens, qui accumulent de la tension en recréant un équilibre temporaire, par homéostasie. • ÉMOTIF : au quotidien, nous avons une tendance à réprimer certaines émotions et parfois même à ne plus les reconnaître. Une fois accumulées, ces tensions émotives ne peuvent être libérées lors du sommeil. • MENTAL : nous avons une tendance à l’hyper activité mentale, qui crée de la tension ne pouvant pas non plus être évacuée pleinement lors du sommeil. Accumuler des tensions n’est pas une mauvaise chose en soi, c’est même un phénomène naturel. Il est néanmoins essentiel d’apprendre à évacuer ces tensions, si vous souhaitez tendre vers un certain équilibre intérieur. QU’EST-CE QUE LE YOGA NIDRA ? Les dernières minutes de chaque cours de Yoga sont généralement consacrées au Yoga Nidra. Couché sur le dos, l’attention consciente est guidée dans la relaxation du corps. Beaucoup s’endorment, certains ronflent. Cette partie d’une classe de yoga est aussi importante que le reste du cours. Le Yoga Nidra est le moment durant lequel il n’y a plus rien à faire. Les plans physique, émotif et mental sont petit à petit déchargés de l’accumulation de tensions, afin de laisser place à une harmonie et une paix profonde. Le Yoga Nidra est la porte vers l’autre versant du yoga : celui qui se déroule à l’intérieur de nous même. Si nous passons la majeure partie de notre temps vers l’extérieur, dans l’action, il est nécessaire de savoir diriger notre attention vers l’intérieur, dans l’inaction. La sagesse du Yoga affirme que notre capacité à agir est à la mesure de notre capacité à nous détendre. Donc, plus on sait se détendre en profondeur et avec efficacité, plus notre action sera soutenue et efficace ! COMMENT FAIRE ? Un Yoga Nidra se pratique généralement pendant vingt minutes. Bien sûr, il peut durer plus longtemps ou moins longtemps selon le temps dont vous disposez et selon votre réceptivité. magazinemieuxetre.ca

25


MIEUX S'INSPIRER Yoga

Idéalement, le Yoga Nidra se pratique à partir d’un enre­ gistrement audio ou avec un enseignant afin d’être guidé vers les différents paliers de détente. L’idée est de ne pas avoir à réfléchir ni même à penser aux étapes de la détente profonde. Éventuellement, lorsque le chemin vers la détente est plutôt familier, il est possible de se guider soi-même dans de longues détentes profondes. PHASES DU NIDRA 1 - PRATYARA Dans un premier temps, il est nécessaire de se détacher de ses sens. Tout ce qui se passe à l’extérieur de votre personne (les bruits, les odeurs, les lumières) perd de son importance. L’attention est dirigée vers ce qui se passe à l’intérieur de soi, ce qui est ressenti, les pensées qui émergent.

PARTIE DE NOTRE TEMPS VERS L’EXTÉRIEUR, DANS L’ACTION, IL EST NÉCESSAIRE DE SAVOIR DIRIGER NOTRE ATTENTION VERS L’INTÉRIEUR, DANS L’INACTION.

UN NIDRA ICI ET MAINTENANT!

Quelques moments peuvent être nécessaires pour y parvenir. Tranquillement, l’activité cérébrale et l’activité des différents systèmes (respiratoire, nerveux, endocrinien) s’apaisent.

Idéalement, un Nidra se réalise dans Shavasana (sur le dos, paumes vers le ciel, bras et jambes ouverts), sur une surface ferme. C’est la posture qui génère le moins de tensions d’entre toutes!

Pratyara, le retrait des sens, est aussi la première étape de la méditation.

Voici une version simple :

2- TÉMOIN

• Quelques instants plus tard, ramener votre attention en vous-même. Observez ce que vous ressentez.

Dans un second temps, il est nécessaire d’apprendre à devenir un simple observateur en soi. Aucun effort de concentration n’est employé, l’esprit est dirigé vers certaines zones du corps, puis vers certains états. Il n’y a rien à faire. Rester attentif aux divers mouvements intérieurs est l’essentiel : les pensées qui passent, les sensations qui émergent, les émotions qui font surface. Sans discrimination, sans jugement, sans commentaires. Tout ce qui surgit a sa place momentanée et repart. Rester simplement conscient de ce qui circule est un grand défi en soi. Ce sont les vagues de l’océan, vous les regardez monter et descendre, sans chercher à les suivre, à les transformer ou à les arrêter. Vous n’avez pas à comprendre ou à démystifier ce qui doit repartir. Le Yoga Nidra, c’est apprendre à diriger son esprit, sans effort. En réalité, cette technique vous amène dans un état de réceptivité profonde devant ce qui prend place en vous-même. 3- AUX PORTES DE L’INCONSCIENT Dans un troisième temps nait un état de relaxation entre le rêve et l’éveil. Yoga Nidra veut dire « dormir avec cons­ cience ». À force de suivre les mouvements intérieurs, il est possible que votre attention s’égare vers des espaces où il n’est plus clair si c’est l’éveil, le rêve ou le sommeil. Les tensions inconscientes sont relâchées, leur contenu fait surface sous le regard du témoin, c’est un état de rêve éveillé. Éventuellement, des images, des symboles, des informations apparaissent dans l’esprit de celui qui pratique. Grâce à cela, les couches profondes de tensions sont libérées et laissent un état d’harmonie. À la différence de l’hypnose, vous apprenez vousmême à induire un état de relaxation et l’activité cérébrale est entière.

26

SI NOUS PASSONS LA MAJEURE

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

• Une fois les yeux fermés, écoutez le monde extérieur.

• Déposez votre attention dans votre corps, puis laissez votre attention se déposer dans votre pied droit, puis dans votre jambe droite et dans chaque partie du corps du côté droit jusqu’au sommet du crâne. Faites de même avec le côté gauche. Prenez le temps de ressentir. • Observez votre respiration sans chercher à la modifier et comptez 14 respirations, peut-être 28. • Observez enfin le calme qui s’est déposé en vous. Vous pouvez toujours adapter votre Nidra aux brefs moments de pause dans votre vie : entre deux rencontres ou en attendant l’autobus. Le chemin intérieur vers la relaxation est le même, la détente sera là. Si l’idéal est d’être couché pour la pratique d’un Nidra, cette expérience peut se pratiquer en assise ou même debout. Dans ce cas, l’expérience touche les premières phases du relâchement. SOYEZ PATIENT Au début, il est possible de constater qu’il y a tant de pensées, d’émotions et d’énergie accumulées en soi que cela donne le tournis. Certains ont l’impression que cela les tend plus que cela ne les détend. Un peu de patience est requis. Nous n’avons pas l’habitude de nous regarder être. Parfois, on a du mal à lâcher prise, d’autres fois on s’endort, et cela fait partie du chemin. Le Yoga Nidra est une clé en or pour l’équilibre au quotidien. Découvrez NOÉMIE sur Yogalavie.com. Pour rester au courant des retraites, des ateliers, des programmes de yoga et de méditation, abonnez-vous à la newsletter !


Antioxydants naturels

PUBLICITÉ

extrait de baies de sureau cultivées au Québec Ces petites baies ont toutes les qualités recherchées. Elles sont délicieuses, antioxydantes, et riches en vitamines, minéraux et fibres. Bien que cette plante médicinale ait été utilisée pendant des siècles par nos ancêtres, ce n’est que depuis quelques années, grâce à l’engouement pour les petits fruits et produits du terroir, que l’on redécouvre cet arbuste aux multiples vertus thérapeutiques. Maintenant cultivé au Québec à partir de variétés comestibles développées pour la production fruitière par Agriculture Canada, le sureau est un arbuste produisant de magnifiques fleurs blanches tout le mois de juillet et des fruits savoureux en août-septembre.

PROPRIÉTÉS Depuis plusieurs années, des études révèlent les bienfaits que procurent les baies de sureau à notre santé : antiviral, anti-inflammatoire, immunostimulant, antihistaminique, expectorant. Elles sont déjà reconnues comme une solution naturelle pour soulager les rhumes, grippes, toux, sinusites, allergies, rhumatismes et même la constipation grâce à son taux élevé en fibres. Mais le plus remarquable de ce petit fruit, c’est qu’il contient une quantité importante de polyphénols, encore plus élevé que le bleuet ou la canneberge. Des études démontrent que ces puissants composés antioxydants naturels peuvent prévenir l’apparition de maladies comme certains cancers, les maladies inflammatoires et les maladies cardiovasculaires.

Il est cependant difficile de se procurer des baies de sureau à l’état frais sur le marché. Mais, une entreprise du Québec vient changer la donne. Fruitomed Inc se spécialise dans la fabrication et la commercialisation de produits exclusivement faits à partir de baies de sureau cultivées dans leurs plantations situées en Chaudière-Appalaches, lesquelles sont administrées par leur division Au Versant du Sureau. Ce sont leurs quantités impressionnantes de polyphénols, entre autres, leurs anthocyanes qui ont attiré l’attention des dirigeants de l’entreprise, Laurianne Adam et Marquis Patry. Les anthocyanes sont en fait les pigments responsables des couleurs rouges, bleues, violettes et pourpres des fruits. Ce sont les anthocyanes contenues dans les petits fruits qui ont un fort pouvoir antioxydant et qui sont bénéfiques pour la santé.

Les antioxydants sont nécessaires à notre organisme, car ce sont eux qui neutralisent les radicaux libres du corps. Les radicaux libres ont des effets visibles sur le vieillissement de la peau et seraient impliqués dans de nombreuses pathologies comme des cancers, des maladies cardiaques, des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, etc.

Baies de Sureau

Sambucus canadensis

Les antioxydants sont tout simplement de bonnes molécules qui transforment ces radicaux libres en produits inoffensifs et réduisent ainsi leurs effets néfastes. Afin de pouvoir consommer facilement des polyphénols et de bénéficier des bienfaits que procurent les baies de sureau sur la santé, Fruitomed a mis au point un extrait concentré 3:1 de baies de sureau, soit un concentré en polyphénols approuvé par Santé Canada (NPN). ImmuniaMC contient une quantité élevée de molécules telles que des anthocyanes, quercétines, rutines, catéchines, soit des molécules ayant toutes de fortes capacités antioxydantes. ImmuniaMC est donc, en plus d’être délicieux, un puissant antioxydant naturel qui s’adresse aux gens soucieux de leur santé et aux sportifs qui ont besoin d’antioxydants pour l’endurance physique. Voici donc un moyen facile et rapide de consommer des baies de sureau et avoir accès à des polyphénols durant toute l’année. Grâce à sa haute concentration en polyphénols, ImmuniaMC fait présentement l’objet d’une étude de recherche avec un laboratoire de réputation mondiale en prévention du cancer, visant à évaluer son potentiel à prévenir la croissance de cellules cancéreuses. Les résultats seront publiés d’ici avril 2016. Pour en savoir davantage sur les baies de sureau, pour connaître les points de vente ou commander directement sur la boutique en ligne de Fruitomed, consultez www.fruitomed.com


MIEUX PENSER Réflexion

ÊTRE HEUREUX

au présent J’ai longtemps couru après le bonheur, comme si c’était quelque chose qui arriverait dans le futur, au moment où j’aurais fini ci, réalisé ceci, réglé cela. Je croyais que le bonheur viendrait quand j’aurais atteint certains objectifs de vie ou objectifs tout court. Cependant, une fois le but atteint, ce n’est pas le bonheur que je trouvais, mais plutôt de nouveaux objectifs à poursuivre. Comme un hamster dans sa roue, je me maintenais dans un tourbillon étourdissant, sans réaliser que je ne cherchais pas le bonheur au bon endroit. Alors, il arrive quand, le bonheur ? La réponse : maintenant ! - Marie Portelance CULTIVER NOTRE ÂME D’ENFANT

C’EST QUOI LE BONHEUR?

Plus ils sont jeunes, plus les enfants ont une aptitude à vivre pleinement le moment présent. Ils s’émerveillent autant qu’ils savent pleurer leurs peines, ils éclatent de joie aussi intensément qu’ils hurlent leurs peurs. Ils sont là, dans l’instant. En grandissant, nos responsabilités s’accumulent et les « il faut » se multiplient. On oublie alors d’« être » tellement on a de choses à « faire ». On se décentre du présent dans le but de préparer le futur. Et petit à petit, on néglige les petits bonheurs qui sont ceux qui nous rendent vraiment heureux parce qu’on est trop occupés à courir pour atteindre au plus vite « quelque chose de mieux ». Comme un assoiffé qui s’essoufflerait à se rendre au puits lointain sans voir les gouttes de pluie accumulées au creux des feuilles des arbres qu’il croise en chemin. Les enfants, eux, même s’ils sont en route pour Walt Disney, voudront s’arrêter à chaque fois qu’ils verront une simple balançoire. Et plus encore, quand ils sentent et savent ce qu’ils aiment, ils cherchent spontanément à se placer eux-mêmes sur la route de ce qui les rend heureux et à s’en nourrir.

« Le bonheur, c’est avoir une maman, un papa et des frères. »

Le bonheur, vu par la raison et par les adultes que nous sommes, est rempli de nuances et de contradictions. En fait, quand nous cherchons à définir le bonheur, à philosopher et théoriser sur le sujet, nous pouvons difficilement le réduire à une description courte et simple. Cependant, les réponses à la question « C’est quoi le bonheur ? » deviennent très simples quand nous les cherchons dans nos expériences vécues. Il n’y a qu’à lire ci-contre les quelques exemples récoltés auprès d’enfants pour nous rappeler que le bonheur est accessible à toute heure du jour.

28

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

« Le bonheur, c’est faire du sport et installer ma cabane à oiseaux avec papa. » « Le bonheur, c’est manger un bon pâté chinois. » « Le bonheur, c’est jouer au hockey et m’amuser avec mes amis. » « Le bonheur, c’est écouter de la bonne musique. » FAIRE CE QU’ON AIME ET VIVRE NOS PASSIONS Pour être heureux, il est essentiel de faire le plus possible ce qu’on aime dans la vie et de vivre nos passions. Pourquoi est-ce souvent plus facile à dire qu’à faire ? Il y a nos responsabilités et nos obligations, je sais. Il y a les besoins des autres aussi. Il y a le travail, bien sûr. Il y a les limites financières, de temps, de température, de contexte, etc. Je sais tout ça. Mais au-delà de toutes ces justifications extérieures à nous, pourquoi n’arrivons-nous pas plus souvent à prioriser ce qui est prioritaire ? Par culpabilité ? Par peur d’être jugé, de déranger, de ne plus être aimé, du conflit, de faire de la peine, de susciter de la jalousie ? Par difficulté à nous accorder de la va­leur ? Par manque de confiance en la vie ? Par incapacité à déléguer et à faire confiance aux autres ? Par dépendance affective qui fait qu’on se fond dans les désirs de l’autre ? Les obstacles les plus difficiles à dépasser sont ceux qui sont de cette nature, c’est-à-dire à l’intérieur de nous, et ce sont surtout eux qu’il faut identifier pour ensuite avoir


Plus nos sens seront en ĂŠveil et plus nous accepterons de ressentir nos ĂŠmotions, plus nous laisserons le bonheur envahir nos journĂŠes.


MIEUX PENSER Réflexion

le courage de les affronter et mettre nos passions et ce qu’on aime au cœur de toutes nos journées. Posez-vous la question : qu’est-ce qui me rend heureux, qui me donne le sourire, me motive, me fait ressentir une pulsion de vie ? Et puis faites-le. Tous les jours, si c’est réaliste; le plus souvent possible sinon. Exactement comme le font les enfants. Sans attendre le bon prétexte, le bon moment, que quelqu’un d’autre nous serve ce moment sur un plateau d’argent… sans attendre d’être dans un monde idéal. LE BONHEUR N’EST PAS L’ABSENCE DE SOUFFRANCE Le bonheur est inaccessible si nous croyons que l’atteindre signifie vivre dans un monde idéal sans imperfection, sans douleur, sans souffrance. Cette conception n’existe que dans les contes de fées. De plus, il est illusoire de croire que le bonheur apparaîtra, comme par magie, après un moment d’inconfort ou une épreuve de vie. Finalement, croire qu’il serait présent si le passé avait été différent, c’est tenter de construire une vie sur quelque chose qui n’existe pas. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le bonheur peut cohabiter avec l’imperfection, l’inconfort et la souffrance parce que le bonheur ne se trouve pas dans un monde idéal, dans le futur ou dans le passé. Il est inatteignable quand nous le cherchons dans l’absolu, mais tout proche quand nous arrivons à vivre le moment présent en pleine conscience. Pour ce faire, un secret : ralentir. RALENTIR POUR HABITER LE TEMPS ET GOÛTER LE BONHEUR AU PRÉSENT ! Les actions, les dépassements de soi, les défis relevés sont très valorisés dans notre société, c’est bien connu. Même les questions spontanées qu’on pose ou qu’on se fait poser à la fin de notre journée en témoignent. « Qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui ? » « Qu’est-ce que tu as appris de nouveau aujourd’hui ? » Bien rares sont ceux qui demandent : « Comment se sont passés tes moments d’arrêt aujourd’hui ? » Cela semblerait même plutôt cocasse, n’est-ce pas ? Alors, la plupart d’entre nous continuent de s’activer comme des fourmis. Ralentir n’est pas un mot à la mode. C’est bien dommage, car dans l’activisme nous perdons plusieurs cadeaux que nous offre la lenteur. Avez-vous remarqué que lorsque nous laissons une gorgée de vin ou une bouchée de chocolat rouler plus longtemps dans notre bouche pour en décupler la saveur et nous combler davantage de plaisir, nous éprouvons moins le besoin de manger ou boire en grande quantité? Cet exemple s’applique à toutes nos actions. Plus nous habitons le temps, moins nous avons besoin de nous étourdir dans l’action, parce que la pleine conscience du moment présent nous permet d’identifier nos véritables besoins et ce qui nous fait vraiment envie. Au lieu d’accomplir des gestes inutiles, nos actions deviennent alors plus justes et tellement plus satisfaisantes intérieurement. Nos mi­nutes se remplissent plutôt que de s’écouler. Cette pleine conscience de soi semble déjouer la montre et augmenter le plaisir. Cependant, cette pleine conscience de l’instant ne se savoure que si nos sens sont en éveil et que notre cœur est ouvert. 30

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

POSEZ-VOUS LA QUESTION : QU’EST-CE QUI ME REND HEUREUX, QUI ME DONNE LE SOURIRE, ME MOTIVE, ME FAIT RESSENTIR UNE PULSION DE VIE ? ET PUIS FAITES-LE. TOUS LES JOURS, SI C’EST RÉALISTE; LE PLUS SOUVENT POSSIBLE SINON.


AVOIR NOS SENS EN ÉVEIL ET ACCEPTER DE RESSENTIR NOS ÉMOTIONS C’est par l’ouverture des sens et l’ouverture du cœur que le bonheur entre en soi. Si nos sens sont endormis, nous ne verrons pas la beauté du ciel ni n’entendrons le rire des enfants; nous ne sentirons pas l’odeur des feuilles mortes et humides sur le sol et nous ne frissonnerons pas quand notre amoureux nous effleurera d’une caresse. Si notre cœur est fermé, nous ne ressentirons pas toute l’émotion qui vibrera en nous quand notre ado sera fier d’être accepté à l’école de son choix ; nous resterons insensibles au sourire de la caissière qui nous remettra notre monnaie, nous serons inatteignables quand la personne que nous aimons le plus au monde nous dira à quel point nous sommes importants pour elle. Le bonheur n’existe pas parce que nous savons que quelqu’un nous attend à la maison après le travail. Il existe quand nous arrivons à ressentir à l’intérieur de nous-mêmes, tout le bien-être, le sentiment de plénitude, l’amour que nous avons pour celui ou celle qui nous attend et la grandeur du sentiment d’être aimé et attendu. Plus nos sens seront en éveil et plus nous accepterons de ressentir nos émotions, plus nous laisserons le bonheur envahir nos journées. Et cela est d’autant plus vrai si nous choisissons de remplir celles-ci d’activités qui nous font plaisir. LE BONHEUR SE TROUVE DANS L’ESSENTIEL Un problème avec le bonheur, c’est qu’il a fait l’objet d’une grande illusion. On s’est fait croire qu’il dépendait de nos

acquisitions matérielles, de nos réalisations, de nos objectifs atteints, de notre quantité d’amis, de nos résultats, de nos succès, de notre apparence, de la quantité d’argent que nous avons… Rien de cela n’est vrai. La preuve est que nous ne sommes pas nécessairement plus heureux avec notre nouvelle maison, notre nouveau diplôme, notre nombre d’amis… Tout cela nous fait plaisir peut-être, mais pour un temps seulement. Le bonheur se cache dans l’essentiel, dans ce qui nourrit non pas notre ego, mais notre être profond. Saint-Exupéry a écrit : « L’essentiel est invisible pour les yeux. » Selon moi, le bonheur se cache donc souvent dans ce qu’on ne voit pas. Le bonheur n’est pas provoqué par une grosse maison, mais par la paix et la sérénité qu’on arrive à ressentir dans notre chez-soi, quel qu’il soit. Il n’est pas camouflé dans une nouvelle robe, mais dans notre capacité à apprécier ce qui est beau en soi, quel que soit l’âge du vêtement qu’on porte. Il ne se trouve pas dans le nombre de relations que nous avons, mais dans la qualité de celles-ci… Le bonheur ne se cultive pas par la recherche de quelque chose qui est à l’extérieur de soi, mais par ce qu’il y a de grand et de bon en soi. Le bonheur n’est ni hier ni demain ; il est là, ici, maintenant. À nous de le trouver en soi, de le cultiver et surtout de le goûter! MARIE PORTELANCE, TRA, Thérapeute en relation d’aideMD MD par l’ANDC . Directrice du Centre de relation d’aide de Montréal. www.cramformation.com

magazinemieuxetre.ca

31


Passionnés des

relations humaines

Marie Portelance, directrice | Colette Portelance, cofondatice La formation professionnelle en relation d’aide par l’Approche non directive créatrice (ANDC) de Colette Portelance permet de devenir un thérapeute qualifié et un spécialiste des relations humaines, tout en apprenant à développer une meilleure relation à soi-même et aux autres. Depuis au-delà de 25 ans, le Centre a la solide réputation d’avoir des exigences de formation très élevées. Soucieux de protéger le public, il est fondamental pour le CRAM de former des spécialistes compétents qui ont intégré

dans leur propre vie les principes de la relation humaine saine, constructive, authentique et propulsive. Que vous soyez à la recherche d’une nouvelle carrière... Ou que vous désiriez développer vos aptitudes relationnelles pour rehausser votre compétence dans votre profession actuelle... Ou encore, que vous ayez tout simplement le désir d’enrichir votre cheminement et d’améliorer vos relations… Vous pouvez faire confiance à l’équipe du CRAM.

Formation professionnelle en relation d’aide par l’ANDC |

3 ans de formation à temps partiel, pour un total de 1250 heures

|

Formation reconnue, déductible de vos impôts

|

Donne accès à une corporation professionnelle (CITRAC)

|

Accès exclusif au titre de TRA, Thérapeute en relation d’aideMD

INFORMATION ET INSCRIPTION 1030, rue Cherrier, bureau 205, Montréal (Québec) H2L 1H9 Tél. : 514-598-7758 | Sans frais : 1-877-598-7758 | CRAMformation.com

Copyright 2016 © Centre de Relation d’aide de Montréal inc. CRAM, ANDC, APPROCHE NON-DIRECTIVE CRÉATRICE sont des marques enregistrées. Tous droits réservés.


PROGRAMMATION À VENIR Conférences-ateliers

Séances d’information

De 19h à 21h

De 18h à 20h « Nouvelle formule »

Montréal 14 janvier 2016

Montréal 21 janvier 2016 Québec 22 mars 2016 Gatineau 24 mai 2016

Sortir de l’ombre pour oser sa vie avec Johanne Bragoli, TRA

Québec 21 janvier 2016 Vaincre les peurs et la timidité avec Suzanne Gravel, TRA

Gatineau 21 janvier 2016

Service ANDC-Aide

10 séances gratuites de thérapie Inscriptions : 514-598-7000 ou en ligne

La chance de vieillir avec Robert Décarie, TRA

Montréal 2 février 2016 S’aimer comme on est avec Florence Chery, TRA

Québec 3 mars 2016 Rester authentique en relation avec François Laflamme, TRA

Ateliers Le sceau du père et son impact sur l’identité féminine avec Johanne Bragoli, TRA

Québec 12-13 mars 2016 Gatineau 9-10 avril 2016 Montréal 4-5 juin 2016

Livres suggérés

Montréal | Gatineau | Québec | Bruxelles


MIEUX PENSER Réflexion

L’ACCEPTATION : LE MEILLEUR MOYEN D’ATTEINDRE

le bonheur Que veut dire le mot bonheur pour vous ? Selon le dictionnaire, c’est un état de complète satisfaction. Quand on parle d’état, on réfère à un ÉTAT D’ÊTRE. Le bonheur ne peut jamais venir de l’extérieur, par exemple de ce que les autres font pour vous. En effet, il dépend entièrement de votre état d’être intérieur et de votre capacité à reconnaître tous les petits bonheurs quotidiens. S’il est impossible de toujours être heureux, il est par contre fort possible de vivre des douzaines de petits bonheurs tous les jours qui aident à être heureux de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps. - Lise Bourbeau

34

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


magazinemieuxetre.ca

35


L’ACCEPTATION, L’AMOUR sont des notions spirituelles et c’est pour cette raison que ces états nous apportent un bonheur intense.

P

our atteindre le bonheur, nous devons trouver le plus de moyens possible et ils doivent impérativement venir de l’intérieur de nous, de notre être. Aujourd’hui, je vous parle du moyen par excellence, L’ACCEPTATION qui n’est qu’un autre mot pour L’AMOUR. L’ACCEPTATION, L’AMOUR sont des notions spirituelles et c’est pour cette raison que ces états nous apportent un bonheur intense. Vérifions ensemble ce que veut dire ACCEPTER. C’est constater, reconnaître, observer, donner le droit à une personne, un fait, une situation d’exister, même si nous ne sommes pas d’accord ou ne comprenons pas. Aussitôt qu’il y a un jugement, une critique ou une accusation, il y a un manque d’acceptation. Nous sommes décentrés, c’est notre ego qui a pris le dessus en se basant sur ses croyances et valeurs. Pour accepter, nous devons être centrés, car l’acceptation vient du cœur. Une des grandes difficultés à connaître le bonheur, c’est le manque d’amour de soi et par conséquent des autres. Nous ne pouvons aimer les autres que de la même façon que nous nous aimons. Par exemple, si je m’autorise à être paresseux parfois, je pourrai me sentir bien en présence de quelqu’un qui est paresseux. Voilà pourquoi il est si important de vivre entouré de gens, car ceux-ci nous dévoilent sans cesse notre propre degré d’acceptation et d’amour de soi. Nos jugements envers les autres reflètent toujours l’opinion que nous avons de nous-mêmes. Il est donc important d’accepter tous nos états d’être, cela veut dire autant les négatifs que les positifs puisque chaque attitude a deux facettes. Si vous essayez de manifester seulement l’aspect positif d’une attitude parce qu’on vous a appris que l’aspect opposé est mauvais, cela vous

36

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

demande du contrôle, qui est le contraire de l’acceptation. S’accepter, c’est donc se permettre d’être vrai et menteur, rapide et lent, patient et impatient, etc. Toutefois, avant d’affirmer que vous acceptez définitivement un état d’être, assurez-vous de pouvoir l’accepter de tout le monde sans exception, incluant vous-même. Ensuite, vérifiez si vous acceptez l’opposé de cet état d’être. Si la réponse est oui, vous savez alors que l’acceptation est complète. Prenons l’exemple d’une dame qui aime que son mari lui fasse des cadeaux. Pour savoir si elle accepte son mari véritablement, elle doit vérifier comment elle qualifie ce qu’il est. Selon elle, il est généreux. L’accepte-t-elle aussi quand il est généreux avec d’autres personnes et quand il est le contraire de généreux ? Ou bien cela lui cause-til des émotions ? Si c’est le cas, elle comprendra qu’elle n’accepte pas véritablement cet état d’être de son mari et elle a le même manque d’acceptation envers elle-même et les autres. Elle se base sur la croyance de son ego : être généreux c’est bien, le contraire c’est mal. Soyez plus attentif à ce que vous vivez et ressentez, afin de découvrir quels aspects de votre personnalité vous n’acceptez pas. En travaillant sur ces aspects pour les accepter, vous ressentirez de plus en plus de bonheur. C’est aussi simple que cela et c’est garanti !

LISE BOURBEAU est la fondatrice de l’école Écoute Ton Corps et auteure de 24 livres. Elle a créé l’atelier ÊTRE BIEN qui se donne dans une vingtaine de villes ainsi qu’un programme de formation en relation d’aide. Visitez www.ecoutetoncorps.com pour plus de renseignements.


Devenez un professionnel METC® de la Relation d’aide Une formation en 3 phases créée par Lise Bourbeau et son équipe Phase 1 - Être en rela�on avec soi Phase 2 - Être en rela�on avec les autres Phase 3 - Être en rela�on d �aide

(spécialisa�on en anima�on de groupe et/ou en individuel)

Un cheminement personnel et professionnel complet qui a pour objectif d’améliorer votre qualité de vie tout en vous permettant de devenir un professionnel compétent de la relation d'aide.

Téléchargez le dossier complet

Établissement d'enseignement reconnu par Revenu Québec et Accrédité par RHDSC (Ressources humaines et développement social Canada)

www.ecoutetoncorps.com/forma�on 514-875-1930 1 800 361-3834

PLUS DE

Être bien, ça s’apprend

30 ANS


38

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX PENSER Réflexion

Le chercher

OU TROUVER ?  Dans le monde, aucun plan n’est parfait. La difficulté c’est de croire qu’il y aura toujours un meilleur plan. C’est pourquoi nous ne lâchons jamais prise des plans que l’on se fait; nous croyons qu’un jour, la magie opérera et que l’on trouvera enfin, à l’extérieur de nous, le plan parfait pour atteindre le bonheur. - Hélène Renaud et Michel-Jacques Bergeron

C

rédules, nous adoptons le système de protection de l’ego, et nous lui faisons confiance. Dès notre naissance, il semble être notre ami. Par exemple, de 0 à 20 ans, l’ego nous fait croire que nous sommes invincibles, et que nous pouvons compter sur lui à 100 %. L’ironie de cette illusion est qu’elle nous montre pourtant un taux élevé de suicides et d’accidents mortels chez les jeunes. De 20 à 30 ans, lorsque nous vivons des situations problématiques de compétitions et de rivalités, l’illusion de protection de l’ego diminue quelque peu et nous sentons son support à seulement 80 %. De 30 à 40 ans, les coups durs (séparation, problèmes financiers, familiaux, etc.), la fatigue et les mauvaises expériences sont plus présents dans notre vie et nous rendent plus lucides. Nous commençons à devenir suspicieux quant à la réelle protection de l’ego que nous évaluons maintenant à moins de 70 %. De 50 à 60 ans, les maladies et les épreuves se multiplient et nous ne sentons plus sa protection qu’à 50 %. Nous commençons à remettre sérieusement en question son amitié, et l’illusion de combler nos rêves commence à s’estomper ! De 60 à 70 ans, il ne nous reste que 30 % de protection. Nous sommes de plus en plus angoissés par nos conflits intérieurs et l’insécurité face au futur devient notre plus grande préoccupation. De 70 à 80 ans, les espoirs sont pratiquement inexistants parce que l’ego nous ayant conduit à un état de faiblesse élevée, sa victoire est assurée, il ne lui reste plus qu’une petite poussée à nous donner pour que nous tombions dans le précipice. Alors, il se désintéresse de nous et ne nous offre plus ses faux cadeaux et son illusion de protection. Nous entrons dans la dernière phase, la désillusion et dans notre déses­ poir, nous nous tournons une dernière fois vers lui pour

qu’il nous sauve et il nous répond : « Désolé oublie cela, je ne peux plus rien faire pour toi » - c’est alors qu’il ne nous reste plus qu’une porte de sortie, l’oubli –Alzheimer-, ou morphine si nous sommes malades. Découragés, parce que tout au long de notre vie, nous n’avons pas tourné notre regard vers l’Amour, nous nous retrouvons donc seuls, dans la terreur, ne l’ayant plus comme ami. Il ne nous reste qu’une seule alternative, la mort. Si, dès le départ, nous avions choisi la protection de l’amour et l’aide de notre guide intérieur, plutôt que celle de l’ego, nous aurions évité toutes ces souffrances et nous aurions pu vivre notre vie dans la sérénité et la paix et la terminer ainsi. NOS ATTENTES Comme nous l’avons vu, la majorité d’entre nous recherche des trucs magiques, des moyens faciles et rapides qui vont régler nos difficultés, sans que nous ayons à regarder à l’intérieur de nous. Nous sommes prêts à regarder certaines causes de nos souffrances, mais ce que nous voulons c’est seulement d’arranger ou améliorer notre vie, sans changer notre système de pensée –fondation-, qui soutient toute la structure de notre vie, qui elle est alimentée par la peur et la culpabilité. Personne ne veut souffrir, mais personne ne cherche réellement à sortir complètement de la souffrance. Nous ne voulons pas réellement être heureux ; tout ce que nous voulons c’est « ne pas être malheureux ». Et garder seulement l’espoir -rêver- qu’un jour nous serons heureux. Tant que nous ne sommes pas acculés au pied du mur, nous faisons de petits changements en superficie, rien en profondeur. Ce que nous recherchons ou voulons n’est

magazinemieuxetre.ca

39


MIEUX PENSER Réflexion

LE BONHEUR N’EST PAS DEHORS, MAIS BIEN À L’INTÉRIEUR ET N’ATTEND QUE NOTRE LIBRE CHOIX POUR ALLER À LA RENCONTRE DE LA PAIX QUI EST TOUJOURS ACCESSIBLE EN NOUS...

pas une guérison complète de notre esprit, mais arranger notre monde. Nous espérons simplement stabiliser notre situation suffisamment pour nous vendre l’idée (cage dorée) que les choses vont s’améliorer avec le temps et que nous allons enfin trouver le Bonheur.

combler, d’une relation spéciale qui souvent nous déçoit, de relations mondaines et sociales superficielles, d’un travail souvent précaire, de la nourriture qui ne remplit pas notre vide, d’amitiés qui se transforment en jalousies et se tournent en trahison, de dépendances à l’alcool, aux drogues ou aux jeux, de voyages qui dès notre retour nous ramènent à la dure réalité, de voitures qui coûtent une fortune à faire rouler, de projets qui n’aboutissent pas, de fantasmes difficiles à réaliser, de technologies qui contrôlent notre quotidien, d’autoroutes toujours à réparer, de capacités intellectuelles qui diminuent ou peuvent nous faire basculer du côté de la folie, de talents qui connaissent leurs heures de gloire et finissent souvent dans la déchéance. Quand l’urgence de transférer notre foi dans l’Amour se fera-t-elle sentir en nous ? Est-ce que nous prenons la décision maintenant, ou est-ce que nous attendons que tout s’effondre en gardant l’espoir qu’un jour se produira un miracle ? N’avons-nous pas perdu assez de temps ? Le bonheur n’est pas dehors, mais bien à l’intérieur et n’attend que notre libre choix pour aller à la rencontre de la paix qui est toujours accessible en nous, si nous abandonnons notre investissement à tout ce qui est extérieur. Puisque paix et bonheur sont synonymes, le secret est de prendre la décision d’arrêter de chercher et de trouver le bonheur qui est juste en dessous de notre nez.

CESSER DE CHERCHER, MAIS TROUVER LE BONHEUR Notre meilleur intérêt, c’est arrêter de donner la priorité à notre petit soi, à notre image, à tout ce qui est superficiel et qui nous cache la vraie face de l’amour. C’est nourrir notre vie de signifiant, de valeurs sûres, certaines et durables. C’est arrêter de chercher le secret du bonheur en priant pour des faveurs particulières qui témoignent de notre manque, plutôt que de remercier pour les dons qui nous sont déjà offerts. Reconnaître notre meilleur intérêt, c’est abandonner ce que nous croyons qui nous rend heureux et reconnaître ce qui nous rendrait vraiment heureux. Lorsque nous pensons que nous savons ce qu’est « être » heureux, nous ne pouvons l’apprendre, puisque nous croyons le savoir. Faire un pas en arrière et demander à l’Amour de nous instruire, nous enseignera ce qu’est véritablement le Bonheur. Lorsque nous croyons connaître ce qu’il est, alors que ce savoir au contraire nous en éloigne, nous devons demander à être guidé pour nous indiquer le vrai chemin de la connaissance de l’amour et ainsi éviter toutes souffrances inutiles. CE QUI PÈSE DANS LA BALANCE Quand nous soupesons les cadeaux et les récompenses de l’ego, nous voyons d’un côté qu’il nous offre l’impermanence d’un corps, d’une jeunesse qu’il nous reprend, d’une beauté qui s’estompe et disparaît avec le temps, de la force qui décroît, de la santé que nous perdons, de la richesse matérielle qu’il nous fait gagner à la sueur de notre front, du pouvoir qu’il nous retire quand bon lui semble, de la sexualité qui n’arrive jamais à nous

40

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

HÉLÈNE RENAUD et MICHEL-JACQUES BERGERON sont pédagogues, auteurs, formateurs et spécialistes des relations. Grâce à leur expertise, ils agissent comme conférenciers lors de nombreux colloques et d’événements à caractère éducatif. Depuis vingt ans, ils transmettent leur enseignement au Québec, au Canada et en Europe. Ils sont coauteurs de sept formations, dont les formations : Comment devenir mon propre coach de vie intérieure et Couple-complice. Les Formations COMMEUNIQUE INC. Livres • Couple-guide, Couple-complice, Tomes 1 et 2 • Je me lève de Bonheur… après l’estime de soi, l’Estime de Nous • 8 Moyens efficaces pour réussir mon rôle de parent • Être parent, mode d’emploi Pour plus d’informations : www.commeunique.com 450-461-2401 renaudhelene@commeunique.com Tous droits réservés | Les formations COMMEUNIQUE INC


MIEUX PENSER Boite à outils

Être soi-même… UNE MISSION DE VIE Étant jeune fille, je regardais les femmes et les hommes, mes parents, les membres de ma famille et les adultes autour de moi. J’étais fascinée par leur attitude face à la vie et je me demandais ce qui les rendait heureux ou malheureux. Qu’est-ce qui leur donnait un sourire et ce qui les amenait à vivre la tristesse ou à être en réaction? En fait, tout en voulant les comprendre, je cherchais moi-même le chemin, le sens de la vie et du bonheur ! - Antoinette Layoun

UN SOUHAIT DE BONHEUR

REGARD INTÉRIEUR OU EXTÉRIEUR

Nous souhaitons tous vivre le bonheur ! En regardant la définition du bonheur, il est généralement décrit comme un état durable de plénitude et de satisfaction. Nous faisons également référence à un état agréable et équilibré du corps et de l’esprit. Même un état où la souffrance, le stress, l’inquiétude et le trouble sont absents.

Nos repères proviennent de notre éducation. Nous avons tendance à chercher notre identité ainsi que le sens de la réussite et du bonheur en nous référant à l’extérieur. Par exemple, nous croyons que c’est le succès qui nous mène au bonheur. Mais certaines études ont démontré que c’est l’attitude qui détermine le succès. Shawn Achor a passé 12 années à étudier le bonheur à l’université Harvard et ses découvertes ont confirmé que les personnes qui cultivent une attitude positive sont plus équipées à faire face aux défis de la vie, et du même fait, d’avancer vers la réussite à tous les niveaux. D’autres études nous ont fait réaliser que les gens heureux sont ceux qui ont choisi le bonheur comme un objectif de vie.

En prenant en considération cette définition, nous réalisons que cette notion varie selon notre éducation, nos conditionnements, notre environnement et notre réalité de vie. Si nous regardons le bonheur dans le sens des avoirs, pour certain, le bonheur sera synonyme d’atteindre l’emploi idéal, un poste important, une situation financière prospère, être propriétaire d’une maison ou même faire des voyages. Pour d’autres, qui vivent des situations de conflits, d’abus, de pauvreté, de maladie ou de guerre, le bonheur sera probablement plus dans le sens de la survie. Saviez-vous que des recherches en psychologie nous démontrent que nous avons un seuil de bonheur ? Un genre de guide qui prédétermine notre état de bien-être en général. Quand on le dépasse, d’une façon positive, nous nous sentons plus heureux. Et l’inverse est aussi vrai! Ce qui nous permet de vouloir retrouver l’équilibre. Des facteurs génétiques et culturels déterminent en partie notre humeur et notre bien-être.

42

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

Bien que ce soit prouvé scientifiquement, que notre génétique et nos conditionnements aient une influence sur notre état de bonheur, il est démontré également que nous avons la capacité de transformer nos empreintes d’une façon consciente et du même fait de changer notre vie. Alors, c’est à nous de changer notre attitude et de choisir le bonheur!  C’est pour cette raison que j’aborde ici le bonheur dans la relation avec soi, car d’après les hypothèses des experts dans le domaine de la psychologie, 40 % de notre bonheur dépend entièrement de nous-mêmes.


MIEUX PENSER Boite à outils

N’ATTENDEZ PAS DE VOUS CHANGER OU QUE LA SITUATION CHANGE POUR ÊTRE HEUREUX. METTEZ-VOUS EN PRIORITÉ ET CHOISISSEZ COMME OBJECTIF DE VIE D’ÊTRE QUI VOUS ÊTES ; LE BONHEUR D’ÊTRE VOUS !

Pour moi, le bonheur d’être soi est une mission de vie ! Une phrase de Gandhi est un guide dans cette recherche du bonheur : le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait le tour de lui-même une seule fois ! Je vous invite alors à faire un voyage en vous pour trouver votre source de bonheur ! DÉCOUVRIR LES SECRETS DU BONHEUR J’aimerais bien vous proposer une potion magique ou un élixir du bonheur, car je rêve de voir toute notre humanité baigner dans la quiétude et la joie. Comme cette potion et cet élixir n’existent pas, je vous invite sur un chemin qui mène à un état de bonheur durable, car c’est vous qui allez le créer ! Il sera le vôtre et il sera accessible à vous à tout moment. Le bonheur et la paix sont interreliés : les plus grandes philosophies nous guident vers la paix intérieure. Je crois que nous atteignons la paix et le bonheur par un état d’harmonie et d’équilibre que je compare à l’homéostasie. Le terme homéostasie provient du grec et fait référence à un état de stabilité, dans le sens de retrouver la stabilité après avoir été perturbé, ou même l’action de se tenir debout. Dans le même ordre, nous découvrons que l’homéostasie est aussi introduite dans la neuroscience. Elle joue un rôle clé dans une théorie spéculative qui fait référence à la conscience et au sentiment d’unité du Soi. Également, le bouddhisme nous donne une clé importante en lien avec le bonheur dans notre réalité humaine, celle de la vérité de la souffrance. En fait, pour marcher sur le chemin du bonheur, il s’agit d’accepter que toute vie implique la souffrance et l’insatisfaction. Si nous fuyons les états de perturbations et de souffrance, nous nous forçons à rester malheureux et victimes de nos situations et de la vie. C’est par l’accueil et l’acceptation que nous pourrons avancer afin de nous découvrir, nous comprendre et harmoniser nos états et nos situations dans la paix pour vivre le bonheur. Pour moi, le bonheur est le reflet d’un état d’homéostasie, avec soi et la vie. Cet état permet la stabilité dans les perturbations et à se tenir debout, en étant dans la conscience de l’unité du Soi… Le bonheur d’être Soi ! Le bonheur est alors en lien direct avec la paix et l’harmonie en soi. En nous découvrant, nous avons la possibilité de nous nourrir dans ce que nous avons besoin et en même temps, avec compassion, de nous nettoyer ou de nous libérer de ce qui n’est pas utile pour notre équilibre et notre bien-être. Pour vous réaliser pleinement, je vous propose cinq outils pour avoir une relation de bonheur avec vous !

44

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX PENSER Boite à outils

OUVREZ-VOUS AUX POSSIBILITÉS Pour débuter, permettez-vous de vous ouvrir à la possibilité d’être vous et d’être pleinement vous. N’attendez pas de vous changer ou que la situation change pour être heureux. Même si vos pensées viennent perturber cette possibilité, faites un effort conscient à revenir à vous et ce que vous désirez. Mettez-vous en priorité et choisissez comme objectif de vie d’être qui vous êtes ; le bonheur d’être vous !

bonheur, vous réalisez que de vous montrer dans qui vous êtes, de vous voir est une étape importante pour marcher vers l’avant, vers votre bonheur. Sur une page, tracer ou dessiner un grand cœur. Placez à l’intérieur tous les mots qui vous décrivent ; vos forces, vos qualités ainsi que vos difficultés. En haut du cœur, inscrivez cette phrase : je me reconnais dans tout ce que je suis !

N’attendez pas à avoir le titre, le salaire, ou même le corps parfait ou la relation idéale pour vous épanouir et être heureux avec qui vous êtes. Dites OUI à vous et au bonheur dans votre réalité actuelle !

Rappelez-vous que la fuite engendre autant la fuite de votre ombre que de votre lumière. C’est aussi dans l’ombre que nous découvrons la lumière. En cherchant le bonheur avec l’intention d’être soi, c’est par la reconnaissance de soi que nous y arriverons.

RECONNAISSEZ-VOUS

LIBÉREZ VOS CROYANCES

Allez… faites une liste de tout ce que vous êtes. Oui, tout ce que vous êtes ! Sans censure, le bon et le moins bon ! Maintenant que vous vous êtes ouvert à la possibilité du

Nous sommes habités par toutes sortes de croyances ; certaines stimulantes et d’autres limitatives et contrai­ gnantes. Nous achetons également les croyances des


46

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX PENSER Boite à outils

FAIRE LE MÉNAGE DANS SES CROYANCES EST UNE ÉTAPE IMPORTANTE POUR VOUS CHOISIR DANS CE QUE VOUS ÊTES… DANS L’APPEL DE VOTRE CŒUR, CE QUI VOUS FAIT VIBRER. UNE CROYANCE DOIT VOUS DONNER DES AILES !

autres ; comme celles de nos parents, de la société et des personnes qui sont proches de nous. Nous adoptons même un personnage avec ces croyances, nous cherchons le sens du bonheur et nous devenons confus. Faire le ménage dans ses croyances est une étape importante pour vous choisir dans ce que VOUS êtes… dans l’appel de votre cœur, ce qui vous fait vibrer. Une croyance doit vous donner des ailes ! Sinon, faites le ménage en la libérant et vous vous libérerez de vos fardeaux inutiles qui bloquent la source de votre bonheur. CRÉEZ DES EXPÉRIENCES POUR CULTIVER LE BONHEUR Nous avons besoin des expériences concrètes pour vivre le bonheur. Si nous avons un programme limitatif en nous, parfois, nous devons vivre des expériences qui nous amènent à nous ouvrir à des possibilités et à nous libérer de nos croyances. Créez pour vous des expériences quotidiennes pour nourrir l’attitude du bonheur en vous. Que ce soit dans la simplicité de faire une marche, de prendre le temps de respirer, de méditer ou même d’avoir un échange du cœur. Mettez le bonheur au rendez-vous ! C’est ce qui m’inspire également à vous offrir des ateliers ainsi que des voyages initiatiques afin de vous permettre de sortir du connu et de créer un environnement propice pour vivre la liberté et le bonheur. DÉCOUVREZ LES TRÉSORS DE LA GRATITUDE Dans mon livre « Les dix clés de l’amour », la dixième clé est la gratitude. C’est une clé importante pour l’amour, la joie et le bonheur. Je vous invite à faire un exercice simple. Simplement, ici et maintenant, prenez un moment et identifiez certains aspects de vous et de votre vie auxquels vous rendez grâce. Exemple : le fait d’être en santé, ou de pouvoir

lire, d’avoir des relations nourrissantes, etc. Fermez les yeux pour quelques instants et soyez dans cette présence. En vous réveillant le matin, rendez grâce à cette nouvelle journée. En vous endormant le soir, rendez grâce à tout ce que vous avez vécu. LE BONHEUR INCONDITIONNEL AVEC SOI ET LA VIE! En continuant d’être dans cette présence de la gratitude, vous verrez que votre cœur s’ouvrira à une dimension subtile où le bonheur n’est pas conditionnel aux situations extérieures, mais bien un état intérieur… Le bonheur d’Être Soi c’est de vivre votre vie alignée avec votre cœur en reconnaissant les trésors qui sont en vous et tout au­tour de nous !

ANTOINETTE LAYOUN, Conférencière, auteure du best-seller « Les dix clés de l’amour » et fondatrice du centre Universcité Antoinette Layoun. Créatrice de l’approche Architecture Humaine (AAH) et la communication C.O.E.U.R., thérapeute spécialisée dans la pleine conscience et le bien être psycho-corpo-spirituel, yogacharya (maître en yoga) et ambassadrice mondiale pour la paix. Elle anime plusieurs cours, ateliers et guide dans des voyages initiatiques. Inscrivez-vous à notre infolettre, recevez un ebook gratuit tout en restant branchés sur des infos et événements uniques. • Conférences • Yoga Chi et Méditation • Cours et Ateliers • Consultations privées • Retraites et voyages initiatiques www.antoinettelayoun.org facebook.com/universciteantoinettelayoun


LE BONHEUR EST LA SEULE CHOSE QUI SE DOUBLE SI ON LE PARTAGE. - ALBERT SCHWEITZER

48

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX PENSER Réflexion

Je suis une personne qui a le bonheur facile et je considère que j’ai le gène du bonheur. Pourquoi ? Tout d’abord parce que dans la vie, je choisis de faire les choses avec convictions et avec passion. L’une de ces convictions est que beaucoup de solutions aux problèmes qui nous entourent émanent des gens qui savent s’entraider et partager. Je considère que je suis née sous une bonne étoile : j’ai un logis, de la nourriture, une famille et des amis. Mes besoins de base étant comblés cela me donne l’opportunité de donner au suivant. D’ailleurs, j’en ai fait ma mission de vie afin de partager le bonheur que peut apporter de donner un peu son temps. J’ai créé BeneLOVE, la plus grande communauté de bénévoles et d’entraide au Québec. Chaque jour, je sais que je fais une différence dans notre société. Dites-vous que de faire un simple sourire à une personne qui en a besoin peut faire toute la différence et vous procurera un grand bonheur tout en comblant le sien. Chaque petit geste de don a un effet papillon au quotidien. Alors quel pourrait être le petit geste qui selon vous, vous procurera un grand bonheur ? - Peggy Béland alias La Benevoliste

V

ous considérez que vous menez une vie surchargée par rapport à votre travail et que vous n’avez pas le temps de prendre davantage d’engagements? Vous serez peut-être surpris d’apprendre que vous pourriez devenir plus heureux en consacrant un peu de votre temps à une activité bénévole. L’étude de Ramos, parue dans le Journal of Occupational and Environmental Medicine en février 2015, met en exergue les liens entre le bénévolat et notre bonheur. Les résultats de la recherche semblent indiquer que les bénévoles sont plus heureux que les autres, et ont un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle.

dont ce qu’il désirait à l’origine. Pour plu­sieurs bénévoles, il est important de se sentir « agissant » et de remplir ce besoin essentiel. Le psychologue Albert Bandura a nommé « agentivité » le besoin d’agir sur le monde pour atteindre ses objectifs. « L’agentivité » est épanouissante, d’autant qu’elle accompagne un sentiment d’autodétermination et de libre choix. Globalement, être bénévole permet surtout de satisfaire les besoins des trois niveaux les plus élevés de la pyramide de Maslow : réalisation de soi, estime et appartenance. Ceci peut donner quelques explications sur les raisons de dire que les bénévoles sont heureux et que le fait de pratiquer une activité de bénévole nous rapproche du bonheur.

POURQUOI ÊTRE BÉNÉVOLE POURRAIT-IL NOUS RENDRE PLUS HEUREUX?

COMMENT TROUVER LE BONHEUR PAR LE BÉNÉVOLAT?

Comme vous le savez, l’être humain a des valeurs essentielles à combler. Le psychologue Abraham Maslow a identifié des besoins essentiels de l’être humain soit : l’estime de soi, le sentiment d’appartenance, le sentiment d’utilité et les valeurs morales. Il est intéressant également de comprendre que lorsque les besoins physiologiques (alimentation) et les besoins matériels (ressources, logement, santé) sont comblés, nous avons besoin de nous sentir entourés par un tissu social qui nous donne le sentiment de notre place et de notre justification. Alors, lorsque tous ces besoins sont satisfaits, les valeurs morales apparaissent comme étant importantes et se concrétisent par le bénévolat. L’idée est qu’en faisant du bénévolat, nous sommes actifs et on conserve le sentiment d’être utile à la société. D’ailleurs, afin de poursuivre une activité bénévole sur une longue période de temps, le sentiment d’être utile est primordial. Je me suis permis d’échanger avec plu­sieurs bénévoles pendant la rédaction de cet article. Parmi les différents témoignages recueillis, plusieurs affirment avoir quitté certaines activités bénévoles, car ils avaient l’impression que leur présence était devenue inutile. Pour d’autres, ils avaient l’impression de perdre leur temps, car tout ce qu’ils proposaient leur était refusé. Ils sont partis également parce que ce que l’on offrait ne répondait pas à leurs attentes

Deux équipes de chercheurs français, G. Clary et M. Snyder, ont montré que les bénéfices associés au bénévolat sont d’autant plus importants que l’activité pratiquée doit répondre aux motivations qui animent le bénévole. Les motivations des bénévoles se répartissent en six grandes catégories, allant des valeurs d’idéalisme jusqu’au plan de carrière, en passant par la réalisation de soi. Un fait intéressant est que l’estime de soi et le sentiment de contrôler sa vie sont parmi les principaux bénéfices que les bénévoles retirent de leurs activités bénévoles. Ces deux chercheurs ont interrogé des bénévoles et ils ont constaté deux types de motivations étant prédominantes : s’ils sont motivés par l’image de soi, ils cherchent des activités valo­risantes, que ce soient des fonctions de responsabilités d’une association ou des activités de prestige (organisation d’événements). S’ils sont motivés par la carrière, ils se placent dans des associations permettant de tisser des réseaux, d’apprendre des métiers. Mais ce qui rend les bénévoles encore plus satisfaits, c’est lorsque leur activité bénévole répond aux motivations les plus importantes pour eux. Le résultat n’en sera que des plus bénéfique pour la société puisque le bénévole sera d’une grande fidélité pour son association ou pour l’activité qu’il préconisera de réaliser pour s’assurer du mieux-être des gens qu’il desservira.

magazinemieuxetre.ca

49


MIEUX PENSER Réflexion

LES SIX CATÉGORIES DE MOTIVATIONS DES BÉNÉVOLES : AMÉLIORATION DE L'IMAGE DE SOI : Estime de soi Sentiment d'utilité Développement psychologique COMPRÉHENSION DU MONDE : Découverte de la nouveauté Connaissances Compétences VALEURS MORALES : Solidarité Altruisme Conviction politique LUTTE CONTRE : L'ennui Le mal-être La solitude Le stress CARRIÈRE : Entrer dans un secteur professionnel Première expérience Réseaux SOCIALISATION : Besoin d'appartenance Liens humains Acceptation Identité sociale

sociales ». Ainsi, grâce à ses expériences comportementales, Zac a établi que la mise en présence d’ocytocine créait généralement une situation d’empathie, de bienêtre, de confiance et permettait d’établir un lien réel avec un autre individu. Cette petite hormone aurait donc la capacité d’associer les contacts sociaux à des sentiments agréables. Une autre étude de Harvard Business School a également démontré que faire du bénévolat au moins une fois par semaine améliore la qualité de vie de l’individu de la même façon que si son salaire passait de 20 000 $ à 75 000 $. Elle a montré que « faire un don à une association caritative a le même effet de bonheur ressenti que si l’individu multipliait ses revenus par deux. Ceci est valable dans les pays pauvres comme dans les pays riches. * *Source : Arianna Huffington, s’épanouir réussir sans défaillir

DONNER AUX AUTRES, C’EST INVESTIR SUR SOI-MÊME, SUR SON PROPRE BONHEUR AU QUOTIDIEN. TOUT EN RENDANT AINSI UN HOMMAGE ET UN ACTE DE GRATITUDE À LA VIE QUI NOUS HABITE AFIN DE CONTRIBUER AU MIEUX-ÊTRE DE L’HUMANITÉ. LA RÉCOMPENSE DE DONNER

LE BÉNÉVOLAT PRODUIT DE L’OCYTOCINE, « L’HORMONE DE L’AMOUR » Vous avez probablement déjà entendu parler de l’ocytocine. Il s’agit d’une hormone peptidique, souvent associée au calme, à la confiance et au sentiment de sécurité. Très présente dans le cerveau après un accouchement, elle est par exemple connue pour favoriser les comportements maternels et contribue à créer le lien privilégié entre la mère et l’enfant, mais elle interagit également sur notre comportement avec les autres dans bien des domaines, incluant celui du bénévolat. Paul Zac, neuro-économiste américain, a publié les résultats de 10 années de recherches sur cette petite hormone, et a scientifiquement démontré le lien entre la production d’ocytocine et le contact avec autrui. Quand nous prenons contact avec d’autres individus, notre cerveau produit cette hormone qui joue le rôle de « ciment des relations

50

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

Pensez-y, car donner aux autres, c’est investir sur soimême, sur son propre bonheur au quotidien. Tout en rendant ainsi un hommage et un acte de gratitude à la vie qui nous habite afin de contribuer au mieux-être de l’humanité. Donner comporte sa propre récompense en soi. Personnellement, lorsque je prends conscience de cette belle richesse qui m’habite et m’accompagne dans mon quotidien, j’ai cette impulsion naturelle qui m’incite à me surpasser tout en voulant redonner au monde un peu de ce que je reçois. J’ai pris ainsi l’habitude d’apporter ma contribution personnelle à la société tout en respectant ce que je peux offrir proprement dit. Prenez le temps de vous arrêter et vous constaterez que le rayonnement de chacun de nous excède vers le don de soi. C’est que notre contribution, quelle qu’elle soit, aura une réaction en chaîne sur les gens qui nous entourent. C’est l’effet du boomerang dès lors qui se produit; j’aide quelqu’un qui à son tour le rendra à une autre. Bref, nos actions ont un effet en cascade en soi. Alors donnons et BeneLOVONS en chœur!


MIEUX PENSER Réflexion

Pour plus d’informations, pour vous inscrire à son Infolettre et pour rester connectés sur les trucs de La Benevoliste et les différents événements : • Atelier Bien-être : Prendre soin de soi et des autres. • Conférences. • Journée de formation en entreprises et organismes. www.labenevoliste.com facebook.com/peggy.beland

PEGGY BÉLAND alias La Benevoliste Ayant travaillé et investi du temps dans différentes causes humanitaires à travers le Québec, elle a contribué à faire augmenter la visibilité, la notoriété et les dons de plusieurs d’entre elles. Elle est devenue au fil du temps une spécialiste créative et innovatrice du milieu des organismes à but non lucratif. Rédactrice pour le journal web www.vitalite-regionale.com et chroniqueuse radio à Planète au 104,9/102,1, elle désire améliorer la qualité de vie de l’ensemble de la société par l’action bénévole, l’entraide, de saines habitudes de vie et une vision optimiste. Elle s’est donné comme mission de faire passer le plus de gens possible à l’action bénévole. Elle est aussi la cofondatrice de la Fondation/organisme BeneLOVE et productrice du TéléDon. Elle embrasse les causes humanistes avec son cœur.

La Benevoliste vous accompagne à mieux aider. Parce que donner est bénéfique pour tous !

www.benelove.org

PROPULSEUR DE LA BENEVOLISTE:

COMPLICE DE LA BENEVOLISTE:


Le bonheur INSATIABLE

Je suis quelqu’un de courageusement positif, voire branché sur le 220. Quiconque me connaît vous dira que je suis faite pour le bonheur. Et pourtant ! Le bonheur m’épuise ! - Manon Blondin

D

u moins, celui qui est à la mode, qui vous oblige à toujours être heureux. Il y a même des bouquins pour vous donner des recettes. Vous n’êtes pas heureux, cela ne se peut pas! Vive la croqueuse de 222, qui tenait son bonheur dans le fond de sa poche… ! La quête insatiable du bonheur… Il faut le voir partout, il faut le vivre par tous ses pores de peau et toujours afficher un sourire resplendissant de bonheur. Celui-là m’épuise. La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Alors, je crois qu’il en est de même pour le bonheur. Il ne peut pas être une destination. Dans sa version futuriste, cela ressemble à « quand j’aurai ceci » ou encore « si j’atteins cela, je serai heureux ». Il y a aussi la mode du ici maintenant, ressentons le bonheur. Sans oublier la nostalgie du passé : « dans mon temps… » ou « avant c’était mieux de même… ». Vraiment ?


MIEUX PENSER Réflexion

LE BONHEUR À TOUT PRIX, TRÈS PEU POUR MOI. JE VEUX VIVRE PLEINEMENT MA VIE AVEC SES HAUTS ET SES BAS. CELA M’AIDERA À APPRÉCIER LA PROCHAINE BULLE DE BONHEUR. Chose certaine, il est un point de comparaison, peu importe à quel temps vous le conjuguez. Il faut avoir ressenti un non-bonheur pour apprécier celui qui passe. Voilà le bonheur que j’aime : celui qui passe. Comme une grosse bulle de bonheur que je prends le temps de ressentir, de vivre et d’apprécier. Il passera, mais j’aurai eu le bonheur de le vivre. C’est une chose le bonheur, c’en est une autre de s’en rendre compte. La vie passe tellement rapidement que je suis sûrement passée à côté d’une ou deux bulles de bonheur… Pas grave, il faut simplement se recentrer et le vivre pleinement quand il est là. Il est vrai aussi de dire que tous ne sont pas doués pour le bonheur. Cela leur demande des efforts. C‘est normal. La bonne nouvelle, cela s’apprend ! (Bulle de bonheur, la ressentez-vous ?) D’abord, une brève anecdote : Deux garçons reçurent le même cadeau : une botte de foin. Le premier, si gâté, ni voyait que des brins et se demandait bien pourquoi un cadeau si moche quand on pense à tous les bidules électroniques qu’il aurait pu recevoir. Le second, fou de joie, cherchait et s’amusait à creuser son tas de foin. Il se disait « Avec tout ce foin, il doit bien y avoir un poney caché quelque part. »… Le bonheur est une question de perspective. Soyez sans crainte! Je ne vous ferais pas le coup du verre à moitié plein… mais j’aimerais vous amener à la notion que le bonheur est propre à la perception que nous en avons. Cela revient aussi à dire qu’il faut qu’il ait du sens pour soi. Sinon, nous n’y adhérerons pas. COMMENT DONNER DU SENS ? Je citerais David Baird qui a dit que « Pour être heureux, il faut quelque chose à faire, quelque chose à aimer et quelque chose à espérer ». L’action permet de renforcer l’estime et la confiance en soi. De plus, chaque petit pas vers son objectif tend vers le bonheur. Célébrons chacun d’eux ! Ce sera un excellent moyen d’apprécier chaque moment, chaque petite victoire, chaque petite bulle de bonheur qui parsème le parcours de la réussite.

L’amour que l’on porte à quelque chose ou à quelqu’un transporte et permet de nous surpasser. C’est une forme d’engagement. Cela favorise l’ouverture et la persévérance pour mieux apprécier chaque geste fait dans ce sens; d’autres bulles de bonheur à ramasser… Enfin, l’espoir permet d’y croire et de s’accrocher. Quand cela se passe moins bien, on garde en tête la finalité de ce à quoi on tient et pour un instant, le bonheur revient. Donc, pour apprivoiser le bonheur, il serait intéressant de : • Donner un sens à votre bonheur. •T  rouver ce que vous avez à tirer de chaque occasion, bonne ou mauvaise. •D  ompter votre petite voix intérieure qui ne veut que broyer du noir. •R  ester actif. Cela vous permettra de rester proactif quant à votre bonheur. •B  ien s’entourer. Les gens heureux s’entourent de gens qui tendent vers le bonheur. Curieusement, les gens négatifs s’entourent de gens qui leur ressemblent aussi. Pour changer la dynamique, trouvez-vous des gens bienveillants. •S  oyons réalistes. Le bonheur à tout prix, très peu pour moi. Je veux vivre pleinement ma vie avec ses hauts et ses bas. Cela m’aidera à apprécier la prochaine bulle de bonheur. • Ayez des attentes objectives et surtout, atteignables. •S  oyez votre meilleur ami. Traitez-vous comme vous traiteriez quelqu’un qui vous tient à cœur. Vous serez plus gentil envers vous-même et plus apte à rebondir sur la prochaine bulle de bonheur. •A  yez l’esprit ouvert : je vous promets que toute la pluie ne tombe pas que sur vous et même si… vous avez tellement d’outils et de trucs pour vous protéger. •R  espectez-vous dans vos valeurs, vos limites, vos besoins. Osez être vous et manifestez-vous. Le bonheur est celui qui vous porte et vous guide. Il peut donc être assouvi, si vous en prenez soin. Pour ce faire, apprenez à lui faire une juste place et entretenez-le. Il n’appartient qu’à vous de le rendre à votre image, car seul vous pouvez faire en sorte d’être heureux. Seul vous avez les outils pour le nourrir adéquatement. Cela commence de l’intérieur et rejaillit vers l’extérieur. C’est pourquoi le bonheur est si contagieux. Et si vous vous enlisez et avez de la difficulté à ressentir vos bulles de bonheur, n’hésitez pas à consulter des gens compétents. Le bonheur est universel, généreux et pour tout le monde. À vous de profiter de chaque petite bulle. Tiens ! Mon texte est terminé… Une autre bulle de bonheur. Avezvous eu la vôtre ?

MANON BLONDIN Coach d’affaires et conférencière manon@manonblondin.com 514 862-1879 www.manonblondin.com

magazinemieuxetre.ca

53


MIEUX VIVRE Boîte à outils

plus saine ?

Vivre une vie

OUI, MAIS COMMENT ET PAR QUOI COMMENCER ?

Il existe des piliers tout en simplicité, pour une vie pleine de sens, qui relient à la fois le corps et l’esprit, qui donnent à la vie une saveur particulière dans toute sa beauté et sa grandeur sans pour autant être compliqués. - Karine Verpillot

C

e qui est merveilleux, ou oserais-je dire le pire du meilleur, c’est que ce sont des outils que l’on a déjà peut-être approchés, expérimentés ou utilisés quelquefois sans jamais vraiment s’y tenir. Pourquoi ne les utilise-t-on plus au bout d’un moment ?

Parce que cela demande de la persévérance et de la rigueur. Parce que cela nous demande de sortir de notre zone de confort pour aller découvrir quelque chose que l’on ne maitrise pas bien ou pas du tout. Comme des outils de sculpture sur bois, il faut les ap­privoiser, les toucher, se les approprier, découvrir leur utilité et leur donner vie à travers nos mains, notre expérience accumulée, notre unicité... pour faire jaillir le meilleur. Cela demande donc une certaine dose d’humilité dans notre monde de performance! Là est la clef pour commencer ce périple pour une vie plus saine. Comprendre que nous ne savons rien et que chaque jour, nous apprenons pour évoluer, en nous enrichissant tant au niveau de l’esprit que du corps. Vouloir apprendre de ce qu’on ne connaît pas et le pratiquer pour pouvoir en parler ensuite et l’adapter à nos besoins. Oser se dévoiler et faire face à notre ignorance pour aller plus loin que notre ego et progresser sans tenir pour acquis nos connaissances et nos conditionnements qui semblent être les meilleurs et intégrés depuis des décennies. Je me permets donc, en toute humilité, de vous rappeler certains préceptes qui ne seront, je l’espère, pas une fina­ lité en soi, mais bien une ouverture et une volonté pour le meilleur, votre meilleur. 54

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

En vous les remémorant, vous pourrez vous rappeler combien cela peut être simple et qu’il est vitalement bon d’aller de l’avant avec ces quelques rappels à votre mémoire. 1ER PILIER : L’INTENTION On parle plus souvent de maladies que de santé, de médicaments que de prévention. De là découle une attitude mentale portée à combattre une maladie plutôt qu’à favoriser un état de bien-être, et cela lui donne malheureusement un plus grand pouvoir. La volonté de s’ancrer avec une intention venant du cœur donc plus intuitive, en parlant de santé, va créer une énergie bien plus constructive. L’amour construit, le combat amène une lutte. Votre santé est ce qui permet au reste d’exister. Malheureusement, quand tout va bien on n’y pense pas... On oublie tout cela avant d’être au pied du mur. On oublie que l’on peut souffrir, que la douleur peut remplir tous les espaces y compris le mental. On oublie combien il est bon d’être entouré de personnes quand ça va bien, mais aussi quand ça va mal, d’entendre rire nos enfants, de profiter d’une marche avec le vent dans les cheveux, de se sentir bien près d’un bon feu chez soi. Avant d’en arriver là et d’être dans un mode combat ou lutte, chérissez votre corps et votre esprit, envoyezlui de l’énergie positive en tout temps, et comprenez que votre intention va générer une action conséquente en vous et à l’intérieur de vous. LE 2E PILIER EST POUR MOI VITAL : L’ALIMENTATION. Je dis souvent que notre assiette raconte notre histoire. Ce que nous mangeons peut à la fois nous rendre lumineux, pleins de vitalité et heureux, mais peut aussi


devenir notre pire cauchemar en nous annihilant, en nous rendant malades et malheureux à l’intérieur et l’extérieur. Je rappelle aussi souvent qu’il vaut mieux privilégier la qualité versus la quantité. Manger de tout est possible, simplement manger de la restauration rapide tous les jours, ne pas prendre le temps de s’asseoir ou grignoter faute de temps vous amènera vers des sommets, pas forcément les plus glorieux au niveau de votre santé, mais c’est un choix. Reste à savoir où vous voulez performer vous et votre corps. 3E PILIER : L’ORGANISATION EST SANS CONTESTE UN OUTIL PRIMORDIAL. Notre vie est constamment en mode organisation. Que ce soit dans nos agendas, nos sorties, les enfants, la maison. Par contre, s’organiser pour trouver du temps pour soi semble impensable voire utopique, s’organiser pour manger plus santé et vivre plus sainement aussi. Ce sont deux notions pourtant de base et qui semblent les moins importantes avant d’être en dépression ou avant que notre corps nous rappelle à l’ordre de façon désagréable. À méditer... Préparez des choses à l’avance qui permettront de ne pas courir la semaine, d’avoir toujours quelque chose dans le frigo et surtout d’éviter de se rabattre sur des plats minutes, des gâteaux, des plats congelés ou encore des aliments dits à calories vides qui vous donnent l’impression d’avoir mangé en deux secondes ou pire encore d’avoir encore faim 30 minutes plus tard... Réservez des plages horaires dans l’agenda avec soi même, relaxer, se mettre en mode zénitude tous les jours, même cinq minutes, et se permettre de respirer


MIEUX VIVRE Boîte à outils

au lieu de toujours être en mode rétention. Vous éviterez bien des tensions et du stress inutile, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. 4E PILIER : SIMPLIFIER EST TELLEMENT ESSENTIEL ! Simplifier son alimentation, simplifier sa vie pour qu’elle devienne aussi légère qu’une plume! C’est enlever toutes les couches que l’on se met où que l’on nous met volontairement ou pas sur les épaules. Vous n’avez pas la dernière saveur à la mode ou le dernier gadget pour amuser les enfants? Est-ce que le monde va s’arrêter de tourner pour autant ? Au niveau alimentaire, privilégiez les produits bruts, ce qui veut dire tel quel, sans flafla, sans fioritures, exempts d’ajouts de toutes sortes, d’exhausteurs de goût, d’ajout de sel, de sucres, etc. Cela vous évitera tout d’abord des heures de préparation (un plat congelé prend généralement 50 minutes à cuire alors que préparer une salade grecque avec tomates, concombre, huile d’olive, fines herbes, feta vous prendra tout au plus 15 minutes). Vous gagnerez aussi en saveur et en assimilation, vos papilles en redemanderont, votre corps sera comblé de façon nutritive et votre digestion sera bien plus agréable! En plus, vous pourrez passer plus de temps de qualité pour ce qui est le plus important, vous, votre famille ou vos activités favorites. 5E PILIER : LÂCHER PRISE ! Arrêtez d’ajouter le préfixe « Super » à votre prénom, pas besoin de faire des exploits surhumains et de vouloir ressembler à Vishnu, la divinité à plusieurs bras. Une très belle phrase dit ceci : on trouve beaucoup de gens pour faire les grandes choses, mais très peu feront les petites. (Mère Térésa) Alors, soyez vous, dans votre grandeur et votre petitesse, mais soyez celui ou celle qui fera les choses sans se

56

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

mettre de pression, et surtout pour les bonnes raisons. Même si vous êtes divine ou divin, s’il vous plait, gardez votre humanité, c’est ce qui vous rend unique. Arrêtez de vouloir rivaliser avec votre mère et ses petits plats, votre sœur qui fait tout de façon parfaite, votre amie qui a une maison parfaite, un plan repas parfait ou une garde-robe parfaite... bref, de vouloir être quelqu’un que vous n’êtes pas. Arrêtez aussi d’ingurgiter et de vous faire imposer ce qui est bon ou mal, ce qui est IN ou OUT. Gardez en mémoire que nous sommes dans une société de consommation qui est là pour vous faire acheter, pas pour votre santé. L’Univers est toutefois bien fait, car la santé, semble-t-il, est lucrative et est devenue une priorité! N’oubliez pas qu’une vie plus saine, ne signifie pas ne plus consommer ou ne manger que des fruits et des légumes. Il suffit d’écouter votre bon sens et votre organisme, et entre vous et moi, la simplicité a tellement meilleur goût! 6E PILIER : J’AJOUTERAI UN DERNIER OUTIL À VOTRE TROUSSE, L’OXYGÈNE ! Créer une activité mentale et physique en vous et autour de vous. Oxygénez votre cerveau en faisant de l’esprit, de l’humour, faites l‘amour, rencontrez des gens inspirants, marchez, nagez, grimpez, faites ce qui vous rend heureux et qui actionne les hormones de bien-être. Là aussi, la qualité et la régularité donnent bien plus de résultats que le faire seulement une fois par semaine. Alors, ajoutez chaque jour votre dose d’oxygène en plus par le sport, les activités, les rires, le yoga, le tai-chi... Assouplissez votre organisme, mais aussi votre esprit, restez ouvert et alerte comme un enfant, élargissez l’espace au niveau de votre cœur en ouvrant les épaules, en faisant travailler vos articulations, en associant à la fois le mental et le corps.


PRENDRE LE TEMPS D’AVOIR DU BON TEMPS. PENSER À RELAXER ET REMETTRE LES CHOSES EN PERSPECTIVE. C’EST UN PUISSANT MOTEUR POUR UNE VIE PLUS SAINE ET SANTÉ.

La cerise sur le gâteau sera d’y ajouter le plaisir. Car c’est celui qui est le plus facile à perdre, surtout quand on devient une grande personne au sens propre et au sens figuré. Prendre le temps d’avoir du bon temps. Penser à relaxer et remettre les choses en perspective. C’est un puissant moteur pour une vie plus saine et santé. Que voulez-vous que l’on se souvienne de vous ? La poussière sur les meubles ou votre joie de vivre et votre rire à toute épreuve ? Le plaisir = bon temps = endorphine = sérotonine = moins de stress = être bien à l’extérieur et à l’intérieur. Et le pire dans tout cela, c’est que plus vous le ferez et plus vous y prendrez goût et plus votre organisme en redemandera. Et c’est tellement plus sain et plus santé que du sucre ! Une vie plus saine, oui c’est possible. Cela vous demande juste de réévaluer, d’utiliser les anciens et les nouveaux outils de façon plus constante, plus persévérante. Chaque jour est une leçon de vie, soyez plein de gratitude, vous vous enrichissez à chaque instant pour façonner votre sculpture, votre santé, votre vie! Soyez naturellement à l’écoute, autant si ce n’est plus des petites choses que des grandes, tout est fait pour vous permettre d’évoluer.

Suivez Karine Verpillot : Naturopathe spécialisée en Coaching alimentaire et en gestion du poids, conférencière, chroniqueuse  vimeo.com/121610626 vimeo.com/129245144 www.csante.ca Facebook / Instagram / Twitter


L’ACUPUNCTURE, UNE SOLUTION POUR LES GENS FRILEUX ?

58

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX VIVRE Acupuncture

Le froid est présent été comme hiver dans notre vie sous toutes ses formes. L’hiver, nous cherchons souvent à nous réchauffer et vaincre cet air glacial qui nous gèle lors de nos sorties à l’extérieur. L’été, c’est tout le contraire, nous cherchons plutôt à nous rafraîchir avec un breuvage glacé, l’air conditionné ou une baignade dans un lac ou une piscine. Durant certaines périodes de notre vie, nous pouvons aussi devenir frileux pour plusieurs raisons. - Mylène Garon-Labrecque

S

elon leur constitution, certains auront l’impression d’avoir toujours chaud, mais qu’en est-il de ceux qui ont toujours froid, ceux qui ne peuvent sortir de la maison sans leur cardigan même en période estivale ? En médecine chinoise, il y a l’équilibre du Yin et du Yang dans le corps. Ces deux énergies sont en relation cons­ tante et sont interdépendantes. Le Yang est une énergie qui est associée au jour, à la chaleur, au mouvement qui fait circuler les liquides du corps et le sang. Il permet à nos organes de fonctionner, de nous protéger des énergies perverses, de digérer et d’éliminer. Quant au Yin, il fait référence à la matière du corps comme le sang et les liquides organiques et est associé au froid, à la lenteur, à la nuit. Le Yin nourrit les structures du corps comme la peau, les muscles et les organes. Sans l’énergie Yin, nous serions fatigués avec de la difficulté à dormir et nous aurions beaucoup de symptômes de chaleur comme de l’agitation, de l’irritabilité, les yeux et les joues rouges, des transpirations et une soif excessive. Par contre, sans l’énergie Yang, nous serions fatigués, frileux et d’un teint pâle. Nous serions vulnérables aux microbes et aux virus. Alors, ces deux énergies doivent être en constant équilibre. Lorsque le froid devient abondant, le Yin devient en excès et il empêche le Yang d’assurer ses fonctions de réchauffement. Le froid peut envahir le corps de plusieurs façons. S’il est porté par le vent, il bloquera la circulation de l’énergie défensive et provoquera des symptômes comme des courbatures, de la frilosité, des céphalées et les urines seront claires. Le froid peut pénétrer le corps par les méridiens, on dit alors qu’il vient de l’extérieur. Les méridiens sont les grands axes dans lesquels circule l’énergie. Ils permettent de relier tous les organes et les structures du corps. Dans ce cas-ci, il y aura ce que l’on appelle un Syndrome d’Obstruction Douloureuse qui provoquera des douleurs dans les articulations accompagnées de frilosité et de contraction des tendons. Un bon exemple serait le torticolis. Beaucoup de gens l’en ont été à cause de l’air conditionné dans les autos. Le froid peut aussi envahir les organes comme l’estomac (vomissement, douleur

épigastrique, frilosité), les intestins (douleur abdominale, diarrhée et frilosité) et l’utérus (douleur menstruelle aiguë et frilosité). Dans le cas où le froid est apparu suivant une faiblesse du Yang qui n’a pas rempli sa fonction de nous réchauffer, nous dirons que c’est un froid interne. Il touche différents organes comme le rein, la rate, le poumon et s’accompagne de sécrétions claires, fluides et aqueuses, par exemple des sécrétions nasales blanches et claires, des urines pâles, des selles molles ou liquides, ou des pertes vaginales claires ou aqueuses, le tout accompagné bien sûr de frilosité. Nous devons faire attention à notre alimentation en tout temps, car dans le cas de froid externe, les aliments que nous ingérons ont une grande influence. La crème glacée et tous les aliments glacés ainsi que les produits laitiers sont des exemples d’aliments qui peuvent provoquer des symptômes de froid dans l’estomac et les intestins et à long terme, ils peuvent léser le Yang. Pendant l’hiver, il est encore plus important d’éviter de manger des aliments glacés, car le corps est plus sensible au froid.

NOUS DEVONS FAIRE ATTENTION À NOTRE ALIMENTATION EN TOUT TEMPS, CAR DANS LE CAS DE FROID EXTERNE, LES ALIMENTS QUE NOUS INGÉRONS ONT UNE GRANDE INFLUENCE. Le froid en médecine chinoise a une grande importance et il faut le reconnaître afin de se protéger adéquatement pour garder la santé. Qu’il nous rende frileux ou qu’il nous donne des douleurs, si nous le reconnaissons rapidement, nous pouvons éviter les désagréments qu’il peut causer. L’acupuncture est une médecine efficace et sécuritaire qui permet au corps de retrouver la santé de façon naturelle. Cette profession est réglementée par l’Ordre des Acupuncteurs du Québec depuis 1995 et la formation est donnée au Collège de Rosemont. AUTRES EXEMPLES DE TROUBLES DE SANTÉ TRAITÉS EN ACUPUNCTURE : Stress • Migraine • Douleur • Fertilité • Fatigue • Insomnie • Dépression • Allergie • Digestion MYLÈNE GARON-LABRECQUE évolue dans le domaine de la santé depuis 2002. Après avoir travaillé comme préposée aux bénéficiaires et comme thérapeute en réadaptation physique, elle a poursuivi son chemin en acupuncture. C’est depuis 2008 qu’elle est acupuncteure et travaille à Sainte-Rose, Laval.

Pour plus d’informations, visitez le www.acupuncture-laval.com Clinique d’acupuncture Mylène Garon-Labrecque 144 boul. Curé-Labelle, Sainte-Rose, Laval, H7L 2Z4 (514) 686-7346

magazinemieuxetre.ca

59


MIEUX VIVRE Santé

NOS SURALLIÉES :

nos surrénales ! Le corps humain est une machine fascinante. Ce dernier est constitué de nombreux systèmes distincts et de fonctions diverses s’y rattachant : le système digestif, le système respiratoire, le système reproducteur et j’en passe. Pour ma part, le système qui m’intrigue le plus est sans nul doute le système endocrinien. - Nancy Richard

C

e système recoupe bon nombre de glandes soient exocrines (produisent des substances non hormonales dont la salive et la sueur), soient endocrines (produisent à l’interne diverses hormones). Dans le cas des glandes endocrines, il nous suffit de penser aux suivantes :

• Glande pinéale ; • Hypothalamus ; • Hypophyse ; • Glandes parathyroïdes ; • Thymus ; • Pancréas ; • Ovaires (femmes) et testicules (hommes) ; • Glandes surrénales. Toutes ces glandes, sans exception, influent sur les activités métaboliques des cellules par l’intermédiaire d’hormones. Les hormones envoient moult messages chimiques dans le sang et du coup, elles sont impliquées dans de nombreux processus, dont les suivants : • La reproduction ; • La croissance ; • Le développement ; •L  e maintien de l’équilibre/homéostasie (électrolytes, eau, nutriments) ;

60

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

• Le métabolisme ; • L’énergie ; • La défense ; • Etc. CES SUPER GLANDES ! Au compte de deux, ces glandes endocrines que sont les glandes surrénales sont situées au pôle supérieur de chacun des deux reins. Elles sont jaunâtres et pèsent 5g chacune. Deux parties principales les constituent : cortico­surrénale et médullosurrénale. Une hyperplasie chez la femme de ces glandes entraîne bien souvent la stérilité et l’hirsutisme (pilosité plus excessive). Par leur emplacement rénal, il serait bien de se pencher sur l’aspect mystique du rein. Selon les préceptes de l’homéopathie, les reins seraient responsables de véhiculer l’énergie ancestrale et seraient influencés par les chocs et les stress. C’est pour cette raison que bon nombre de pathologies au niveau surrénalien sont engendrées par un niveau de stress excessif. Voici maintenant un tableau récapitulant toutes les hormones surrénaliennes selon leurs risques de carence ou d’excès.


MIEUX VIVRE Santé

HORMONES SURRÉNALIENNES Hormones de la médullosurrénale

Hormones corticosurrénales Minéralocorticoïdes

Glucocorticoïdes

Hyperaldostéronisme

Syndrome de Cushing

Gonadocorticoïdes dont la testostérone et les œstrogènes

Maladie d’Addison

Maladie d’Addison

Syndrome androgénique

ET LE STRESS ? Pour simplifier et vulgariser cette équation, l’organisme, lorsqu’il est placé dans des situations de stress, a tendance à sécréter de l’adrénaline. Lorsque ces situations sont de plus en plus nombreuses et surtout répétitives, le cortisol est alors sécrété. Voici certaines des fonctions qu’exécute le cortisol : • Aide l’organisme à répondre au stress. • Aide au maintien de la pression sanguine. • Aide au maintien du taux de glucose sanguin. •A  ide à ralentir la réponse inflammatoire du système immunitaire. •A  ide à la régularisation du métabolisme protéines-glucides-graisses. Toutefois, lorsque la production de cortisol est déba­ lancée, en excès ou en manque, plusieurs conséquences néfastes peuvent en découler. On peut penser notamment aux pathologies suivantes : la maladie d’Addison et le syndrome de Cushing.

SI LES GLANDES AGISSENT EN EXCÈS, LES PERSONNES AURONT TENDANCE À RÉAGIR TROP INTENSÉMENT FACE AUX PEURS, AU STRESS ET AUX INQUIÉTUDES PAR LA MISE EN PLACE DE GESTES COLÉRIQUES ET AGRESSIFS.

LA MALADIE D’ADDISON Découverte en 1849 (d’autres disent en 1855) par le docteur Thomas Addison, cette maladie survient quand l’organisme ne produit plus suffisamment de cortisol, altérant du coup les activités hormonales de l’organisme. Cette maladie a une incidence plutôt faible. En France, on relate entre quatre à six cas par million d’habitants par an. John F. Kennedy, feu président des États-Unis, en était atteint. De nombreux facteurs pourraient expliquer l’apparition de cette pathologie auto-immune : • La personne a jadis eu la tuberculose ; •L  a personne a subi un traumatisme aux glandes surrénales ; • Une chirurgie aux glandes surrénales ;

62

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

Catécholamines Hypertension

• Des infections fongiques ; • Un cancer ; • Une lésion hypophysaire. Les symptômes sont plutôt variés chez la personne atteinte de la maladie d’Addison. Cette dernière pourrait ressentir une baisse d’appétit, un goût marqué pour les aliments salés, des nausées et/ou vomissements, une perte de poids, de la constipation et/ou de la diarrhée, une baisse de la pression sanguine, une baisse du taux de glucose sanguin et plus caractéristique encore, une hyperpigmentation de la peau (dans les teintes de brun). Dans la littérature médicale, on peut retrouver diverses autres appellations de la maladie d’Addison que voici : • Insuffisance surrénalienne chronique primaire ; • Insuffisance surrénalienne acquise ; • Maladie bronzée ; • Hypocortisolisme acquis. Si une personne reçoit un diagnostic de la maladie d’Addison additionné à une atteinte à la glande thyroïde, il est plus juste de parler du syndrome de Schmidt. Il en est de même avec une personne souffrant à la fois de diabète insulinodépendant et d’hypocortisolisme; il s’agit plutôt du syndrome de Carpenter. LE SYNDROME DE CUSHING Syndrome d’hypercortisolisme chronique, le syndrome de Cushing a été découvert en 1932, par le docteur du même nom, Harvey Cushing. Ce syndrome s’observe surtout chez les femmes de 20 à 40 ans et est marqué par une production excessive d’hormones corticosurrénales, le cortisol, cette hormone stéroïdienne. Ce syndrome touche que très peu d’individus. Toujours en France, il s’agirait d’un à trois cas par million d’habitants par an. Les causes connues à ce jour sont les suivantes : • Une tumeur ; • Une hypertrophie de la glande surrénale ; •Une surstimulation par l’hypophyse. Au niveau physique, les symptômes physiques sont assez marqués : • Acné ; • Anxiété, insomnie, difficulté de concentration ; • Atrophie musculaire ; • Augmentation de la pilosité du visage ; • Augmentation de la tension artérielle ; • Ecchymoses plus fréquentes ;


• Obésité du cou (la fameuse bosse de bison) ; • Obésité du tronc ; • Obésité du visage (la fameuse face de lune) ; • Ostéoporose ; • Peau plus mince ; • Règles irrégulières ; • Vergetures pourpres. ET LE NIVEAU PHYSIQUE ? Si l’on met de l’avant le principe qui stipule que les reins sont le siège de la peur et de la peine, une disharmonie au niveau des glandes surrénales pourrait se manifester par : • Une préoccupation excessive aux biens matériels ; • Une méfiance accrue envers les autres ; • Une éternelle insatisfaction. Si les glandes agissent en excès, les personnes auront tendance à réagir trop intensément face aux peurs, au stress et aux inquiétudes par la mise en place de gestes colériques et agressifs. D’autre part, si la personne est en hypoproduction, cette dernière aura plutôt tendance à fuir ses problèmes et en être affolée. Mieux vaut donc trouver le bon point d’équilibre dans ce

balancier, car une trop grande accumulation de stress engendre un épuisement total. REPOUSSONS ANGOISSE ET POISSE Si vous vous sentez interpelé par la découverte des troubles surrénaliens, mieux vaut faire preuve de prudence et aller consulter votre médecin et également un endocrinologue. Côté produits naturels, 3 seuls items sont à considérer : • Vitamine C ; • Chromatothérapie la couleur orange ; • Granule homéopathique : Berberis Vulgaris. Entre temps, songez à prendre soin de vous en vous accordant des périodes de repos, en pratiquant une activité physique qui unit détente et oxygène (yoga, taï-chi, qi gong, etc.), en ne fumant pas et en ne consommant pas plus de trois cafés par jour. Ces quelques gestes vous aideront à moduler votre niveau de stress. NANCY RICHARD Copropriétaire de La venue de la cigogne, auteure, accompagnante à la naissance et naturopathe www.lavenuedelacigogne.com

magazinemieuxetre.ca

63


MIEUX VIVRE Aromathérapie

C’EST L’HEURE DU TEA…

tree !

Tout comme le thé, l’huile essentielle d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia ou Tea tree) devrait être utilisée chaque jour. C’est qu’elle est très polyvalente! Précieuse à notre santé et à notre hygiène de tous les jours, mais également indispensable lorsque l’on parle de tâches ménagères, l’huile essentielle d’arbre à thé est l’un des piliers de l’aromathérapie familiale. - Mélanie Routhier

C

’est de l’Australie que nous provient cet arbrisseau. L’arbre à thé est un arbuste de 3 à 4 mètres de hauteur. Ses feuilles sont persistantes et linéaires, elles font environ 35 mm de long. On les dit épineuses. À la fin du printemps et l’été durant, il nous offre une ma­gnifique floraison d’épis en forme de panache blanc. Peu rustique, cet arbuste résiste cependant aux embruns, à la pollution et aux sols très humides. D’ailleurs, à l’état sauvage, il croît dans les zones marécageuses. Rien ne vous empêche d’essayer d’en cultiver un chez vous. Cependant, armez-vous de patience si vous voulez récolter de l’huile essentielle puisqu’il faut 100 kilos de feuilles de Tea tree pour obtenir 1 à 2 litres d’huile essentielle.

encore privilégier la voie rectale. Attention, il est essentiel de consulter un thérapeute au préalable.

Sa constitution composée de multiples principes actifs confirme le fait qu’elle soit aussi polyvalente. Mais c’est sa forte concentration en alcools monoterpéniques (25 à 45 % de terpène-1ol-4) qui fait d’elle une guerrière.

Mélange contre les poux : 6 ml d’huile essentielle de Lavandula angustifolia (Lavande vraie), 5  ml d’huile essentielle Melaleuca alternifolia (Tea tree) et 4 ml d’huile essentielle d’Eugénia caryophyllus.

Anti-infectieuse majeure, c’est une antibactérienne à large spectre d’action, c’est-à-dire qu’elle est active sur un grand nombre de microbes, de virus et de parasites. Elle est même efficace et reconnue pour agir contre les staphylocoques qui sont souvent très difficiles à éradiquer.

En prévention, utiliser 10 gouttes de cette formule sur la nuque et près des oreilles chaque jour et faire un shampoing anti-poux 1 fois par semaine.

Bronchites productives et grippes, utiliser l’huile essentielle en olfaction combinée à une application cutanée. Toujours diluer dans une huile végétale et appliquer sur la colonne vertébrale, le thorax et la plante des pieds ou

64

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

Antifongique remarquable, elle s’attaque aux champignons responsables des célèbres mycoses autant vaginales, intestinales que cutanées. Mycose de l’ongle d’orteil : appliquer matin et soir 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de Tea tree directement sur l’ongle et masser afin de faire pénétrer. Les résultats vous surprendront. Antiparasitaire, elle lutte contre les parasitoses de la peau et de l’intestin. À préconiser en cas de gale ou encore pour contrer ces vilains et indésirables poux.

Pour un shampoing anti-poux, mélanger 10 gouttes de la formule avec une dose de shampoing. Masser sur les cheveux mouillés et laisser agir 3-4 minutes, puis rincer. Pour un traitement anti-poux, mélanger environ 2 ml de la formule de départ avec 6  ml d’huile végétale. À l’aide d’une pipette, appliquer la solution sur les cheveux secs.


Masser le cuir chevelu et laisser agir 30 minutes. Laver la chevelure et terminer en vaporisant de vinaigre. Le vinai­ gre dissout la coquille de la lente afin que cette dernière n’éclose pas. Répéter le traitement anti-poux 2 fois, soit 1 traitement par jour durant 3 jours, attendre 3-4 jours puis refaire une 4e application. Nettoyer journalièrement la literie et les vêtements utilisés et passer le peigne fin chaque jour afin de retirer les lentes mortes. Antiseptique unique, elle désinfecte totalement les blessures. Son pouvoir est tel qu’il existe plusieurs produits d’entretien ménagers commerciaux à base d’arbre à thé. Recette maison de produit d’entretien ménager. Diluer 2 cuillères à soupe d’huile essentielle d’arbre à thé dans 2 cuillères à soupe d’une base de savon bio liquide, ajouter 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc, incorporer ce mélange à 2 litres d’eau et terminer en ajoutant 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Mettre en bouteille et utiliser comme produit nettoyant tout usage, pour nettoyer les surfaces de travail, la salle de bain, les jouets et tout ce que vous avez besoin d’astiquer et surtout désinfecter. Ce n’est qu’une infime description de ce que cette huile peut faire pour nous venir en aide dans notre vie de tous les jours. Pour faire un tour rapide, elle est également un antiviral et un antiacarien puissant. Elle renforce les défenses du système immunitaire. Antifatigue, elle sti­ mule et donne de l’énergie autant physique que mentale.


MIEUX VIVRE Aromathérapie

ELLE RENFORCE LES DÉFENSES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE. ANTIFATIGUE, ELLE STI­MULE ET DONNE DE L’ÉNERGIE AUTANT PHYSIQUE QUE MENTALE.

Il est essentiel de l’apporter en vacances, car elle soulage les piqûres d’insectes, les brûlures et les coups de soleil. D’ailleurs, elle a un pouvoir radio-protecteur mémorable. Elle protège la peau des traitements anticancer à base de rayons (radiothérapie). Le Tea tree est un remarquable décongestionnant veineux et lymphatique. Tonique cardiaque, l’huile essentielle renforce le cœur. Elle possède un effet hyperthermisant, autrement dit, elle « donne chaud » ! Les mises en garde sont peu nombreuses. Cette huile essentielle est même l’une des rares autorisée pendant la grossesse à l’exception des 3 premiers mois. Par contre, comme pour l’utilisation de toutes les huiles essentielles, il est toujours recommandé de faire un test de tolérance cutanée sur une petite surface de peau avant d’en appliquer généreusement sur une grande étendue. Il est aussi fortement conseillé de consulter un thérapeute spécia­ liste en la matière. Alors, courez vous la procurer et ajoutez-la à toutes les sauces ! Mais surtout, oubliez l’idée de vous faire une bonne tasse de Tea tree, car vous constaterez très rapidement que le goût de l’arbre à thé n’a rien à voir avec le thé que l’on boit !

66

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

MÉLANIE ROUTHIER est aromathérapeute, diplômée de l’Institut d’Aromathérapie Scientifique et propriétaire de « Camomille & Cie » située à St-Côme dans la belle région de Lanaudière. 450 883-2157 | camomilleetcie@hotmail.com, Consultation privée et produits disponibles. Sur rendez-vous seulement.

BIBLIOGRAPHIE NICOLE, Maurice. Introduction à l’aromathérapie scientifique, une prodigieuse thérapie à découvrir, Institut d’Aromathérapie Scientifique, version revue et corrigée, 2009. NICOLE, Maurice, Monographie des huiles essentielles, Institut d’Aromathérapie Scientifique, 2008. PITRE, Maryse L’aromathérapie pour les bébés, les enfants et les mamans. En collaboration avec l’Institut d’Aromathérapie Scientifique, Mars 2010. FESTY, Danièle, Se soigner avec les huiles essentielles pendant la grossesse, Aromathérapie : les solutions à tous les maux pendant la grossesse et l’allaitement, Éditions Leduc.S, 2011 BAUDOUX, Dominique, L’aromathérapie se soigner par les huiles essentielles, Nouvelle édition, Collection Douce alternative, Éditions Amyris, 2008 Site internet http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche. aspx?doc=huile-essentielle-tea-tree


ABONNEZ-VOUS POUR UNE VIE SAINE ET INSPIRANTE Un guide de vie pratique, rempli de conseils et de suggestions pour un art de vivre inspirant, régénérateur et pour nourrir tant la beauté intérieure qu'extérieure.

SEULEMENT 40,00 $ pour 12 numéros (2 ans)

En ligne sur MAGAZINEMIEUXETRE.ca ou BOUTIQUELEXISMEDIA.ca

OUI, JE DÉSIRE M’ABONNER AU MAGAZINE MIEUX-ÊTRE Pour vous abonner, complétez le coupon ci-dessous et postez le tout à  Abonnements - Mieux-Être : 1991 Boulevard Périgny, suite 202, Chambly (Québec) J3L 4C3

❑ 12 numéros (2 ans) : 40,00 $ (taxes incluses) ❑ 6 numéros (1 an) : 25,00 $ (taxes incluses) ❑ Mastercard ❑ Visa

Expiration _________ / _________

Signature _______________________________________________________________________ CVC ________________________

❑ Chèque ci-joint à l'ordre de Lexis Média Inc. ❑ M ❑ Mme Prénom :______________________________________________________Nom :_ ___________________________________________ Adresse :__________________________________________________________________________ App. :_ _______________________ Ville : _______________________________________________________________ Province :___________________________________ Code postal : __________________________________________________Téléphone :________________________________________ Courriel :_______________________________________________________________________________________________________ ME79_Février_2016

Allouez de 6 à 8 semaines pour la réception de votre premier numéro. Offre valide au Canada seulement, jusqu'au 9 février 2016.


LE CADEAU

du temps

68

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX VIVRE Herboristerie

Et si un des chemins du bonheur passait par la prévention ? Qu’est-ce que la prévention, si ce n’est de prendre le temps, quand il en est encore temps, de soi, de sa santé, de ce qu’on doit prendre soin… avant que ça ne « crashe ». Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans les petites anecdotes que je vous partage ici. Peut-être me trouverez-vous trop directe ? Mais vous, prenez-vous le temps ? Avez-vous assez de valeur à vos propres yeux, dans votre cœur pour faire ce qui doit être ? - Natacha Imbeault

À

notre époque, dans une société qui court après le temps, temps qui file entre les doigts comme l’air qui nous entoure, nous nous devons de prendre le temps.

Vous n’aurez jamais le temps, il y aura toujours quelque chose d’autre, car la vie est mouvement. Alors, il faut se permettre de prendre le temps nécessaire et de le faire accompagné de la liberté. Libre de faire sans culpabilité, libre des « il faut », libre des « si je prends le temps, je n’aurais pas assez de temps pour… ». Tant qu’à prendre le temps, aussi bien en profiter pleinement et vivre chaque instant dans le présent, accompagner de la liberté intérieure. Vient un moment dans la vie, où l’on réalise que notre temps ainsi que le véhicule qui nous permet d’œuvrer ici sur terre, notre corps, sont les deux seules choses qui nous appartiennent vraiment durant ce séjour terrestre. Prenez-vous soin de votre corps, de votre être comme il se devrait? Prenez-vous vraiment le temps ? Pour ma part, cette année, j’ai dû répondre non à cette question ! Hé, oui, rien n’est parfait en ce bas monde ! Je mange bien, je dors bien, je m’occupe de mon corps avec des herbes, des soins naturels et je m’offre un autotraitement de reiki tous les soirs ou presque. Où est le problème alors ? Je n’ai pas pris de vacances depuis… je ne sais plus quand… ça fait trop longtemps. Je ne bouge plus assez et je ne vais plus assez dehors (et je vis en campagne !). Quoi qu’il en soit, il faudra que je choisisse de prendre le temps, car personne ne le fera à ma place. Ceci aura bien sûr un impact sur mon horaire, mais comme je serais plus en forme, je serais aussi plus apte à faire ce que j’ai à faire au quotidien. Et ça, je le sais. Comme vous le savez probablement également pour vous-même. Le problème n’est pas de le savoir, mais plutôt de le comprendre dans nos « tripes » et dans notre cœur. Le problème, il se situe entre le savoir et le faire. Que faire pour se mettre en mouvement ? Il faut choisir de prendre le temps de faire ce qui est nécessaire pour prendre soin de notre corps et de notre âme. Premièrement, prendre le temps de faire un bilan. Où suis-je ? Et où est-ce que je veux aller ? Je veux vivre dans ce corps dans quelles conditions et pendant combien de temps ?

Bien sûr, si votre choix ou objectif est d’être malade, souffrant et de mourir rapidement, vous avez le choix de ne pas vous occuper de votre corps, voire même de le dé­truire, mais il est peu probable que si vous lisez cet article, que ce soit votre cas. Du moins pas consciemment ! Mais comme plusieurs d’entre nous, vous avez peut-être un petit (ou gros) programme d’autosabotage, qui joue doucement en sourdine et parfois plus fort dans votre vie. La question à vous poser, si vous avez un tel programme, est : est-ce que vous avez encore besoin de ce programme ? Est-ce qu’il vous est encore utile, ou au contraire, vous nuitil ? Vous êtes le « boss » chez vous, ne laissez pas un petit programme « bébête » issu du passé venir faire le bourreau et encore une fois saboter votre présent. Car lorsqu’on accepte de laisser jouer un programme destructeur, d’autosabotage ou restrictif dans notre vie, on permet aux bourreaux et blessures du passé de continuer leur œuvre de destruction sur nous. Bon, c’est peut-être un peu fort, mais pas tant que ça. Pour aider à se défaire de leur emprise, il faut identifier ce que maintenant dans notre vie on veut installer. Il faut aussi reconnaître les cadeaux cachés dans ces programmes. Hé oui, les cadeaux. Ces programmes ont été adoptés par votre être pour vous protéger, pour vous permettre de survivre du mieux possible. Si vous êtes prêt à passer à une autre étape, il faut les remercier de leurs bons et loyaux services, de vous avoir permis de vivre jusqu’à mainte­ nant et de les remercier pour la perle unique qu’ils ont fait croitre en vous (courage, persévérance, débrouillardise, empathie, résilience, etc.). Après les avoir remerciés, prenez le temps de vous ima­ giner agir et réagir dans diverses situations, mais avec le nouveau programme que vous aurez choisi d’installer en vous (ex. Prendre le temps de faire de l’exercice. Exprimer mes besoins sans avoir peur d’être constamment rejeté plutôt que de me taire. Prendre un moment chaque semaine pour moi plutôt que de toujours remettre année après année mes besoins après ceux des autres, etc.). L’idée ici n’est pas de devenir égocentrique, mais équilibré! Vous verrez qu’installer un nouveau programme demande du travail et de l’attention. Une attention à soi,

magazinemieuxetre.ca

69


à comment je réagis. J’appelle cela mon yoga de l’esprit. Il faut apprendre à s’observer et à intervenir. À dire stop à l’ancien programme et, avec la vigilance, à le remplacer par le nouveau. Pour ma part, les trois premières semaines sont les plus difficiles lorsque je me rééduque à agir différemment. Ensuite, lorsque je passe le cap des trois mois, je suis sur la bonne voie. Mais j’ai remarqué que pour vraiment modifier en profondeur un comportement, une façon d’être, cela me prend neuf mois… Et vous verrez, la vie se chargera de vous tester ! Elle aime bien collaborer à notre croissance ! Soyez patient avec vous-même, doux, aimant, compréhensif, mais pas trop indulgent quand même. Encore et toujours, l’équilibre! C’est une clé importante. Trop d’indulgence, d’excuse, amène souvent l’arrêt ou le retrait. Pas assez d’indulgence rend le chemin aride, sec et froid. Il est important de conserver la joie et le plaisir durant le voyage et après. La vie est ainsi plus riche. Prenez-vous le temps… de rire et parler avec ceux que vous aimez ? Rien ne dit que demain, ils seront là… Prenez-vous le temps… de respirer les parfums suaves et humides du matin ? Rien ne dit que demain, vous serez là… Vous en voudrez-vous d’avoir été trop occupé, d’avoir couru après ce qui vous semblait si important et de ne pas avoir pris le temps? On donne souvent cet exemple : voyez-vous votre verre à moitié vide ou bien le voyez-vous à moitié plein? Notre passage sur cette terre, peut-être un enfer ou un voyage au paradis… le choix nous appartient. Prenez le temps de cultiver la gratitude. Vous verrez, cela changera votre vie. Faites une liste de ce qui vous rend heureux. Un autre de mes apprentissages de l’année : avancer, oui, mais pas à n’importe quel prix ! Pour la première fois de ma vie, j’ai atteint certains objectifs, mais la satisfaction n’était pas au rendez-vous ! Pourquoi ? C’est simple : pour

70

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

VOUS N’AUREZ JAMAIS LE TEMPS, IL Y AURA TOUJOURS QUELQUE CHOSE D’AUTRE, CAR LA VIE EST MOUVEMENT. ALORS, IL FAUT SE PERMETTRE DE PRENDRE LE TEMPS NÉCESSAIRE ET DE LE FAIRE ACCOMPAGNÉ DE LA LIBERTÉ. moi le chemin est aussi important que le résultat. Je suis une fille d’action, j’ai besoin que ça bouge et j’ai besoin de résultats, mais j’ai tout autant besoin de profiter du voyage. Les dernières années, j’ai accepté de me laisser entrainer par le mouvement dans le toujours plus haut, mais surtout dans le toujours plus vite. Va pour le toujours plus haut, mais plus pour le toujours plus vite ! Je peux faire le voyage Laurentides/Gaspésie en une journée, mais je ne verrais rien du paysage et des gens. Je vais arriver stressée et fatiguée. Je peux faire le même voyage en deux, trois ou même plusieurs jours, me rendre tout de même à destination, avoir vu des paysages à couper le souffle et en plus avoir rencontré des personnes sympathiques. Je vais arriver à bon port, nourrie, reposée et remplie d’un sentiment de richesse intérieure. Il en est de même avec la vie. Je dois choisir de prendre le temps de la vivre, de la déguster si je ne veux pas, le jour de ma mort, mourir essoufflé en me demandant où est passée ma vie. Quoi, je n’ai pas réussi à l’attraper ? Vous ne pouvez attraper la vie, elle passe en vous et laisse un effluve qui peut vous remplir de tellement d’amour et de gratitude que vous aurez l’impression d’être un contenant trop petit pour tant de grandeur. Ça débordera et vous rayonnerez. Mais pour bien la ressentir, vous devez prendre le temps…


MIEUX VIVRE Herboristerie

Offrez-vous le bonheur de prendre le temps de gouter vraiment aux multiples fruits que la vie vous offre. Offrez-vous le cadeau d’avoir des échéanciers qui vous permettront de littéralement « jouir » de la vie. À votre santé !

Institut de formation en herboristerie et médecine traditionnelle

PRENDRE LE TEMPS… DE NOURRIR LE CORPS AVEC L’HERBORISTERIE Pour prendre soin de soi au quotidien, les plantes toniques, adaptogènes et reminéralisantes remportent la palme. Sauf pour l’ail, l’infusion est la façon la plus efficace d’en profiter, car l’eau reste le meilleur solvant pour extraire les vitamines et les minéraux. Donc, prenez le temps de vous accompagner au quotidien d’une potion chaude et riche de vie.

Avec vous depuis plus de 20 ans à cultiver la santé

Explorer l’herboristerie, c’est vivre dans un univers de passion et d’amour.

VOICI QUELQUES SUGGESTIONS DE PLANTES UTILES : L’AIL (Allium sativum) a, avec raison, la réputation de supporter les défenses du corps. Plante par excellence de la vitalité, elle renforce et fortifie le corps. La meilleure façon de prendre l’ail : frais ou en vinaigre médicinal. LA PAILLE D’AVOINE VERTE ou AVOINE FLEURIE (Avena sativa) : La paille d’avoine est nutritive, reminéralisante, alcalinisante et tonique. Elle sera d’un grand support pour nourrir le système nerveux. Elle participe également à l’équilibre hormonal tant de la femme que de l’homme. Une de mes plantes incontournables. L’ASHWAGANDA ou LA WITHANIE (Withania somnifera) est une adaptogène hors pair qui renforce tout l’organisme. Notez que pour certaines personnes, elle amène une profonde sensation de sommeil. L’ASTRAGALE (Astragalus membranacus) protège le foie, est tonique et adaptogène. De plus, elle tonifie et supporte les surrénales, que le stress affecte grandement. LA LAVANDE (Lavendula officinalis) est un fortifiant universel. Utile en cas d’inflammation des bronches, de fatigue persistante ou de stress.

Plus de 2800 heures de formations et ateliers offerts en personne ou à distance Pour le plaisir... • Participez à nos ateliers et formations courtes • Faites la formation d’herboristerie familiale • Visitez nos jardins médicinaux et éducatifs • Procurez-vous les documents que nous éditons

Pour faire carrière... À vous de trouver la spécialisation qui résonne en vous ! • Herboriste thérapeute-naturopathe • Herboriste clinicien-naturopathe • Aromathérapeute

L’ORTIE (Urtica dioica) est une adaptogène, elle supporte et tonifie tout l’organisme. Spécialiste du fer, elle est très nutritive et reminéralisante. Une des plantes incontournables à avoir chez soi.

NATACHA IMBEAULT est maître herboriste et Hta (Herboriste thérapeute accréditée), auteure, conférencière, thérapeute multidisciplinaire et PDG de L’Herbothèque, un institut qui offre des formations en santé naturelle, en personne et par correspondance, partout dans la francophonie. www.herbotheque.com ou 819 326-4516. RESSOURCES : La section Herbo-Vie du site Internet de l’Herbothèque (www.herbotheque.com) ainsi que les sites Internet www.herbesetvie.com et www.passeportsante.net contiennent une multitude d’informations gratuites sur la santé naturelle et les plantes. N’hésitez pas à les consulter ! Attention, si vous prenez une médication, il ne faut jamais l’arrêter. Il est très important de consulter un professionnel. De plus, certaines plantes peuvent interagir avec certains médicaments.

Avec nous, soyez des artisans cocréateurs et guérisseurs de notre monde.

www.herbotheque.com

819 326-4516 1/3 Vertical.indd 1

magazinemieuxetre.ca 2014-11-26 71 15:40


MIEUX MANGER Dossier

DIRECTION SANTÉ : des stratégies alimentaires simples,

MAIS EFFICACES 72

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX MANGER Dossier

Avec la nouvelle année qui débute, les chances sont bonnes que vous ayez entrepris d’adopter une ou plusieurs résolutions concernant votre santé ! Rarement tenues et trop souvent oubliées à l’arrivée du printemps, sachez que l’adoption de nouvelles habitudes de vie est en effet un processus difficile demandant non seulement une grande volonté, mais aussi une préparation adéquate d’arguments motivateurs afin d’être bien armé vers la réussite. À ce titre, saviez-vous que 70 % des maladies chroniques dont souffre la population nordaméricaine pourraient être prévenues par de simples modifications des habitudes de vie, par exemple par l’adhérence à une alimentation plus saine ? Dans cette première chronique de l’année, je vous propose des pistes de réflexion afin de vous guider vers un objectif qui, malgré les croyances, est assez simple : mieux s’alimenter ! Moins restrictif que de se fixer un objectif de perte de poids, un régime alimentaire trop strict ou des promesses impossibles à tenir, mieux manger s’avère facilement réalisable moyennant quelques changements mineurs. - Dre Valérie Conway

LA SAINE ALIMENTATION EN VERSION SIMPLIFIÉE ! Lorsque l’on s’attarde à l’étude des patrons alimentaires ayant un lien probant avec le maintien de la santé, il est difficile d’y extraire et d’y isoler une caractéristique pouvant expliquer à elle seule l’état de santé d’une population. Pourtant, à la lumière des centaines de publications au sujet de l’évolution de l’alimentation humaine et l’état de santé des populations, il semble assez prudent d’affirmer qu’une alimentation assurant le maintien optimal de la santé et retardant l’apparition des maladies chroniques se distingue par trois grandes caractéristiques. Premièrement, elle est composée d’aliments diversifiés. Deuxièmement, elle est composée d’aliments frais ou peu transformés. Troisièmement, elle est riche en phytocomposés et autres molécules bioactives. Si l’on décortique ces grandes caractéristiques, il est alors possible d’émettre diverses lignes directrices plus précises que je souhaite explorer dans cette chronique sous la forme de « sept commandements pour mieux s’alimenter ». Mes sept commandements vers une saine alimentation : • Limiter la consommation de sucres • Limiter la consommation de viande rouge à 2 repas par semaine • Intégrer la consommation régulière de poissons gras à vos habitudes • Viser la moitié, la diversité et la fraîcheur • Penser en couleur ! • Prioriser les produits à faible charge glycémique •Entretenez votre flore intestinale chaque jour Vous comprendrez qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil et qu’aucune recette miracle ne peut assurer une bonne santé si ce n’est que d’adopter de saines habitudes de vie de façon durable. Afin de bien comprendre chacun de mes sept commandements, explorons ensemble le rationnel derrière chacun d’eux. MIEUX CONTRÔLER VOTRE APPÉTIT EN STABILISANT VOTRE GLYCÉMIE La glycémie fait référence à la concentration en sucre (glucose) du plasma sanguin. Suivant l’ingestion d’aliments contenant des glucides, votre glycémie varie d’une amplitude en fonction de la facilité de digestion des glucides ingérés et de la rapidité de libération de leur contenu en glucose dans votre circulation sanguine. Contrairement aux sucres complexes ou « sucres lents  », les «  sucres rapides » ont la propriété de faire fluctuer de façon importante la glycémie et de provoquer la sécrétion excessive d’insuline par les cellules pancréatiques. Sachez que ces fluctuations constantes et aiguës de la glycémie favorisent la prise alimentaire, le gain de poids et mènent éventuellement à un épuisement des cellules pancréatiques ainsi qu’à divers troubles d’ordre métabolique. Il est d’usage courant de quantifier cette capacité des aliments à moduler la glycémie par leur indice glycémique (IG). Variant d’élevé (100 à 75) pour les aliments riches en « sucres rapides », à faible (35 à 0) pour les aliments riches en « sucres lents », cet indice prédit la réponse glycémique de notre corps. Les évidences scientifiques supportent

magazinemieuxetre.ca

73


qu’une alimentation riche en aliments à faible IG, lentement et incomplètement digérés, représente la clé du maintien d’un poids sain. Fait intéressant, les glucides ont pris une importance considérable dans l’alimentation de l’homme moderne en comblant en moyenne autour de 60 % de notre apport calorique journalier ! De façon paradoxale, cet apport en glucide a plus que doublé si l’on compare à celle de nos ancêtres lointains de façon concomitante avec l’accroissement des problématiques de santé du monde moderne. Non seulement la quantité de glucides ingérés de façon journalière a bondi de façon spectaculaire, mais au même moment la qualité de ceux-ci a fait une chute vertigineuse ! En effet, les glucides consommés par nos ancêtres étaient typiquement sous forme de « sucres lents » apportant en moyenne 104 g de fibres par jours alors que le Nord-Américain moyen en consomme chaque jour seulement 12  g, soit moins de la moitié de la recommandation officielle ! Au détriment de sa santé métabolique, l’homme occidental moyen consomme l’équivalent de 19 sachets de sucres chaque jour (77 g) alors que la recommandation en vigueur est de limiter sa consommation de sucres ajoutés à 25  g chez la femme et à 37.5  g chez l’homme. Malheureusement, les aliments riches en sucres raffinés, qualifiés d’aliments « de haute palatabilité », affectent positivement plusieurs de nos sens, créant une dépendance par la stimulation des circuits de la récompense de notre cerveau ! De ce fait, plus l’on consomme de sucres raffinés, plus notre corps en demande, plus notre glycémie fluctue et plus la quantité d’aliments ingérés augmente ! PLACE AUX FRUITS ET AUX LÉGUMES COLORÉS L’un des secrets d’une saine alimentation réside dans une assiette alimentaire diversifiée et colorée composée d’aliments frais, soit ayant subi le moins d’altérations possible. Votre assiette alimentaire devrait être principalement construite autour d’une abondance de fruits et de

74

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

légumes. À ce titre, il est suggéré de combler chaque jour la moitié de son assiette de légumes, soit au moins 2 portions de légumes à chaque repas, en plus de consommer de 2 à 3 portions de fruits sous la forme de collation ou de dessert. Sachez qu’il existe une relation inverse claire entre la consommation de 5 portions par jours de fruits et de légumes et le risque de mortalité toutes causes confondues. Pour vous assurer un apport maximal en composés alimentaires bienfaisants, toujours sélectionner les variétés de fruits et de légumes les plus colorés, soit ceux regorgeant de pigments végétaux aux vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. LES PRODUITS MARINS AVANT TOUT ! La consommation de viande animale a récemment fait l’actualité en raison de son lien possible avec le déve­ loppement de certains types de cancers, principalement le cancer colorectal. Paradoxalement, les scientifiques admettent que c’est en grande partie grâce à sa consommation de viande animale cuite que l’homme a pu développer des aptitudes cognitives aussi exceptionnelles assurant le succès de son espèce. La viande animale est un aliment très dense en nutriments et c’est pourquoi, plutôt que de l’éliminer complètement de votre alimentation, visez à en limiter la consommation à deux repas par semaine. Ce faisant, il vous sera possible de faire plus de place à d’autres aliments hautement nutritifs tels que le poisson gras, riches en acides gras oméga-3, en vitamine D3 et en sélénium. Ses composés alimentaires possèdent des propriétés « santé » bien au-delà de leur simple apport en nutriments, allant de la capacité antioxydante et anti-inflammatoire à un potentiel anticancérigène. Il est d’ailleurs recommandé de consommer au moins 2 portions de poisson gras chaque semaine (75 g cuit ou 90 g cru). Cette recommandation assure un apport journalier souhaitable fixé au Canada entre 300 à 500 mg d’acide gras oméga-3 (EPA et DHA). Sachez, par contre,


MIEUX MANGER Dossier

OUBLIEZ LES RECETTES MIRACLES, LES PRINCIPES DIRECTEURS TROP COMPLEXES OU RESTRICTIFS QUI MÈNENT INÉVITABLEMENT AU DÉCOURAGEMENT. LA CLÉ DU SUCCÈS DANS L’ADOPTION DE SAINES HABITUDES DE VIE RÉSIDE DANS LEUR ADOPTION DE FAÇON DURABLE. que cette recommandation serait nettement inférieure à l’optimum qui, selon plusieurs chercheurs, se situerait plutôt autour de 1000 mg et pourrait grimper jusqu’à 2000  mg afin d’assurer une action anti-inflammatoire adéquate ! Quoi qu’il en soit, faites place aux poissons gras le plus souvent possibles! D’ailleurs, Santé Canada nous rappelle que les bénéfices de la consommation de poisson sont si importants qu’ils compensent les risques liés au faible taux de contamination (ex : le mercure) présent chez certaines espèces. FAITES LE PLEIN QUOTIDIEN DE BONNES BACTÉRIES ! Étonnamment, les chercheurs estiment qu’implanter de bonnes bactéries dans votre intestin pourrait être une solution innovatrice pour traiter divers troubles métaboliques tels que l’obésité et le diabète de type  2. Notre système digestif abrite environ 1000 espèces de micro-organismes constituant le microbiote intestinal. Ce dernier assiste notre digestion, protège et nettoie notre intestin des bactéries et des levures nuisibles et contribue à notre immunité. Trop souvent sous-estimé, le microbiote exerce une influence majeure sur l’état de santé et c’est pourquoi il importe de maintenir une flore intestinale riche, diversifiée et équilibrée. Heureusement, sachez qu’il est possible de modifier votre flore intestinale par l’ingestion de prébiotiques pouvant spécifiquement

stimuler la croissance de nos bonnes bactéries ou encore d’y implanter temporairement des congénères bienfaisantes en consommant régulièrement des produits fermentés ou des suppléments probiotiques. Le bémol, les bactéries probiotiques ne font que transiter temporairement dans l’intestin et ne peuvent le coloniser! Ainsi, pour avoir un impact réel sur la qualité du microbiote intestinal, les probiotiques se doivent d’être consommés chaque jour, et ce en permanence ! EN CONCLUSION : LA SANTÉ EST UNE SIMPLE QUESTION D’ÉQUILIBRE Quoique la nutrition soit une science complexe, l’adoption de quelques-uns ou de tous les principes discutés dans cette chronique est un gage de réussite. Oubliez les recettes miracles, les principes directeurs trop complexes ou restrictifs qui mènent inévitablement au découragement. La clé du succès dans l’adoption de saines habitudes de vie réside dans leur adoption de façon durable. La santé ne passe pourtant pas simplement par votre assiette, mais aussi par la pratique régulière d’activité physique, un sommeil adéquat, une bonne hydratation, l’entretien d’un bon réseau social, l’équilibre travail-famille et la gestion adéquate du stress. Oubliez donc les modèles compliqués, la santé réside avant tout dans l’équilibre. 1. C  ordain, L., et al., Plant-animal subsistence ratios and macronutrient energy estimations in worldwide hunter-gatherer diets. The American Journal of Clinical Nutrition, 2000. 71(3) : p. 682-692. 2. E  aton, S.B., S.B. Eaton, 3 rd, and M.J. Konner, Paleolithic nutrition revisited  : a twelve-year retrospective on its nature and implications. Eur J Clin Nutr, 1997. 51(4) : p. 207-16. 3. W  elsh, J.A., et al., Consumption of added sugars is decreasing in the United States. The American Journal of Clinical Nutrition, 2011. 94(3) : p. 726-734. 4. J ohnson, R.K., et al., Dietary Sugars Intake and Cardiovascular Health: A Scientific Statement From the American Heart Association. Circulation, 2009. 120(11) : p. 1011-1020. 5. G  enkinger, J.M., et al., Fruit, Vegetable, and Antioxidant Intake and All-Cause, Cancer, and Cardiovascular Disease Mortality in a Community-dwelling Population in Washington County, Maryland. American Journal of Epidemiology, 2004. 160(12) : p. 1223-1233. 6. C  alder, P.C., Omega-3 polyunsaturated fatty acids and inflammatory processes: Nutrition or pharmacology? British journal of clinical pharmacology, 2012. 7. M  ontalban-Arques, A., et al., SELECTIVE MANIPULATION OF THE GUT MICROBIOTA IMPROVES IMMUNE STATUS IN VERTEBRATES. Frontiers in Immunology, 2015. 6.

SERVICES OFFERTS : VALÉRIE CONWAY, PH.D. Experte en sciences alimentaires Dre Conway est auteure, chroniqueuse, conférencière en promotion de la santé. Suivez Dre Conway sur Facebook : www.facebook.com/valerieconwaydocteuresciencealimentaire 418.658.2341 info@valerieconway.com www.valerieconway.com

• Service d’expertise en sciences alimentaires • Coaching individualisé en saine alimentation et perte de poids • Experte en sciences alimentaires • Formatrice alimentaire • Accompagnement vers la démarche • Conférencière en santé « Entreprise en santé » Auteure en science des aliments • Enseignement de•la nutrition

magazinemieuxetre.ca

75


MIEUX MANGER Recettes

SUPERALIMENTS BONHEUR Auteures : ELISABETH CERQUEIRA ET MARISE CHARRON Éditeur : Modus Vivendi Photographe : André Noël www.groupemodus.com

Baisse de moral, irritabilité, manque d’énergie, insomnie... N’attendez pas pour réagir. Découvrez comment votre alimentation peut influencer votre humeur et diminuer les symptômes de la dépression. Cet ouvrage vous propose 20 superaliments reconnus pour réguler l’humeur, prédisposer au bien-être, prévenir les états dépressifs, calmer l’anxiété ou favoriser un bon sommeil. Plus de 50 recettes élaborées par des nutritionnistes pour apprendre à tirer le meilleur parti de votre alimentation.

SOUPE AUX LENTILLES ET À LA PATATE DOUCE INGRÉDIENTS - 1 c. à soupe d’huile d’olive - 2 oignons rouges, hachés finement - 3 gousses d’ail, émincées - 2 carottes, en rondelles

SUPERALIMENTS Lentille, oignon rouge, patate douce 4 PORTIONS - 20 MINUTES - 20 MINUTES

LE SAVIEZ-VOUS ? Les légumineuses peuvent vous aider à perdre du poids. Elles constituent un repas nourrissant et rassasiant, riche en protéines et en fibres, tout en étant pauvre en gras.

- 1 patate douce, pelée et coupée en cubes - 1,5 litre (6 tasses) de bouillon de poulet ou de légumes - 1 boîte de 540 ml de lentilles en conserve, rincées et égouttées (donne 310 g) - ½ c. à café de poudre de cari - 2 c. à soupe de persil frais, haché - Assaisonnements au goût

PRÉPARATION - Dans une grande casserole, à feu moyen, chauffer l’huile et faire revenir les oignons, l’ail, les carottes et la patate douce pendant 3 à 5 minutes. - Ajouter le bouillon, les lentilles et le cari. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 12 à 15 minutes. - Ajouter le persil et assaisonner.

76

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

VALEUR NUTRITIVE PAR PORTION % valeur Teneur quotidienne - Calories 230 Lipides 4 g 6 % Saturés 0,5 g + trans 0 g Polyinsaturés 0,5 g Oméga-6 0,5 g Oméga-3 0,1 g Monoinsaturés 2,5 g Cholestérol 0 mg 0 % Sodium 150 mg 6 % Potassium 910 mg 26 %

Glucides 37 g 12 % Fibres 6 g 24 % Sucres 10 g Protéines 11 g Vitamine A 963 ER 100 % Vitamine C 12 mg 20 % Calcium 62 mg 6 % Fer 3,3 mg 25 % Phosphore 194,6 mg 20 %


MIEUX MANGER Recettes

FRITTATA AUX ASPERGES ET À LA PATATE DOUCE SUPERALIMENTS Asperge, oeuf, oignon rouge, patate douce 4 PORTIONS - 20 MINUTES - 30 MINUTES

INGRÉDIENTS - 2 c. à soupe d’huile d’olive - 1 oignon rouge, haché finement - 1 patate douce non pelée, lavée et coupée en dés - 12 asperges vertes, parées et coupées en tronçons de 2,5 cm (1 po) - 3 gousses d’ail, émincées - 8 gros oeufs, battus - 60 ml (¼ tasse) de lait 2 % M.G. ou moins - 25 g (¼ tasse) de parmesan râpé - 4 c. à soupe de persil frais, haché - 1 pincée de piment de Cayenne - 120 g (1 tasse) de fromage mozzarella râpé - Assaisonnements au goût

PRÉPARATION - Dans une poêle allant au four, à feu moyen, chauffer l’huile et faire rôtir l’oignon et les dés de patate douce pendant 6 à 7 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés de tous les côtés. - Ajouter les asperges et l’ail. Cuire en remuant souvent pendant 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que les asperges soient tendres, mais encore croquantes. - Pendant ce temps, dans un grand bol, mélanger les oeufs, le lait, le parmesan, le persil et le piment de Cayenne. - Dans la poêle, à feu moyen-doux, ajouter la préparation d’oeufs et mélanger rapidement. Garnir de fromage et cuire sans remuer pendant 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que les oeufs soient presque pris. - Mettre la poêle sous le gril préchauffé du four pendant 1 à 3 minutes ou jusqu’à ce que le dessus de la frittata soit doré. - Laisser reposer 5 minutes. Couper en quatre parts égales et servir.

78

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

IDÉE REÇUE Manger des oeufs augmente le cholestérol. FAUX. Les vieilles croyances ont la vie dure. Recherches scientifiques à l’appui, le cholestérol alimentaire, comme celui contenu dans l’oeuf, a une très faible incidence sur les taux de cholestérol sanguins.

VALEUR NUTRITIVE PAR PORTION % valeur Teneur quotidienne - Calories 390 Lipides 25 g 38 % Saturés 9 g + trans 0,2 g Polyinsaturés 2,5 g Oméga-6 2 g Oméga-3 0,2 g Monoinsaturés 10 g Cholestérol 400 mg 133 % Sodium 460 mg 19 % Potassium 450 mg 13 %

Glucides 16 g 5 % Fibres 3 g 12 % Sucres 6 g Protéines 25 g Vitamine A 758 ER 80 % Vitamine C 13 mg 20 % Calcium 382 mg 35 % Fer 2,2 mg 15 % Phosphore 248,8 mg 25 %


MIEUX MANGER Recettes

ÉPINARDS :

FRAIS, SURGELÉS OU EN CONSERVE ? Les épinards frais ou surgelés sont les meilleurs choix. Ceux en conserve sont généralement trop cuits et ont un léger goût métallique.

PESTO AUX ÉPINARDS ET AUX NOIX DE GRENOBLE SUPERALIMENTS Épinard, noix de Grenoble 20 PORTIONS de 1 c. à soupe - 10 MINUTES - 12 MINUTES

INGRÉDIENTS - 240 g (2 tasses) de noix de Grenoble - 90 g (3 tasses) d’épinards, déchiquetés grossièrement - 40 g (1 tasse) de basilic frais - 2 c. à soupe de parmesan râpé - 125 ml (½ tasse) d’huile d’olive - Assaisonnements au goût

PRÉPARATION VALEUR NUTRITIVE PAR PORTION % valeur Teneur quotidienne - Calories 130 Lipides 13 g 20 % Saturés 1,5 g + trans 0 g Polyinsaturés 6 g Oméga-6 5 g Oméga-3 1 g Monoinsaturés 5 g Cholestérol 1 mg 0 % Sodium 10 mg 0 % Potassium 70 mg 2 %

Glucides 2 g 1 % Fibres 1 g 4 % Sucres 0 g Protéines 2 g Vitamine A 26 ER 2 % Vitamine C 1 mg 2 % Calcium 23 mg 2 % Fer 0,5 mg 4 %

- Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). - Étendre les noix sur une plaque de cuisson et les faire rôtir au four pendant 12 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient dorées. - Au robot culinaire, mélanger les noix et le reste des ingrédients, sauf l’huile et les assaisonnements, pendant 1 minute ou jusqu’à homogénéité. - Ajouter l’huile en filet tout en mélangeant, jusqu’à consistance désirée. Assaisonner. - Servir avec des craquelins de grains entiers ou des crudités.

magazinemieuxetre.ca

79


MIEUX TROUVER Répertoire

DEPUIS PLUS DE

30 ans

Jeûne et Méditation

à Val Santé

Un nouveau forfait « lumineux »

JEÛNES • ALIMENTATION VIVANTE • CURES DE JUS valsante.com | 450 834-8484

1/4 Horizontal.indd 1

2015-01-05 08:30

Une nouvelle route vers le mieux-être global de l’être Dans ce livre, découvrez les quartz sous un tout nouveau jour! La quartzthérapie, une technique curative, inédite, présente les bienfaits des quartz qui, lorsqu’utilisés judicieusement comme outils thérapeutiques, ont la propriété de traiter différemment.

Surveillez la

TOURNÉE DE CONFÉRENCES de Klaire D. Roy au Québec

www.PalmPublications.com ISBN : 978-1-896523-80-4

SAVON FAIT AU QUÉBEC www. AMAMOUSSE.com

L’ACHAT LOCAL PASSE AUSSI PAR LA SALLE DE BAIN Vos conseillers en savon,

Louis-Vincent et Florence Marquis

80

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016


MIEUX TROUVER Répertoire

DANS LA LUMIÈRE DE LA VÉRITÉ

MESSAGE DU GRAAL L’oeuvre de Abd-ru-shin «Dans la Lumière de la Vérité» - Message du Graal donne au lecteur une vue d’ensemble des lois de la nature et de la création. Il explique l’origine de toute vie et répond clairement aux questions de la vie restées sans réponse telles: • Quelle est notre mission en tant qu’être humain? • D’où venons-nous? • Où allons-nous après la mort? • Le secret de la naissance • Quel est le sens de notre vie? etc. POUR COMMANDER OU POUR INFORMATION: Publications Alexander Bernhardt Graal Canada C.P 3572, Chénéville(Qc) J0V 1E0 | info@alexander-bernhardt-canada.com

www.alexander-bernhardt-canada.com

DÉCOUVREZ

NOTRE NOUVEAU SITE WEB MAINTENANT ADAPTÉ POUR TABLETTE ET TÉLÉPHONE INTELLIGENT

MAGAZINEMIEUXETRE.CA SPIRANTE

T IN POUR UNE VIE SAINE E

magazinemieuxetre.ca

81


Carnet d'adresses AMAMOUSSE amamousse.com

FOUR O’CLOCK transherb.com

NORDIK SPA-NATURE lenordik.com

BOIRON boiron.ca

FRUITOMED INC. fruitomed.com

RACHELLE BERY rachelle-bery.com

CENTRE DE RELATION D'AIDE DE MONTRÉAL cramformation.com

HERBOTHÈQUE herbotheque.com

RANDONNÉE PLEIN AIR randopleinair.com

COMMEUNIQUE commeunique.com ÉCOUTE TON CORPS ecoutetoncorps.com

PALM PUBLICATIONS PalmPublications.com PUBLICATIONS ALEXANDER BERNHARDT GRAAL CANADA Alexander-bernhardt-canada.com NEW ROOTS newrootsherbal.com

82

MIEUX ÊTRE | FÉVRIER 2016

TOURISME MAURICIE tourismemauricie.com VAL SANTÉ valsante.qc.ca


Conseil de voyage… Prendre Travelers’Probiotic avant, pendant et après les voyages à l’étranger vous protégera des troubles intestinaux et de la diarrhée du voyageur. Travelers’Probiotic contient 12 souches probiotiques bénéfiques qui chassent les microorganismes nuisibles qui causent la diarrhée du voyageur, neutralisent leurs toxines, et garnissent vos intestins d’une flore intestinale saine. Surtout, grâce à la protection de notre enrobage entérique PH5D, vous pouvez être certain que 100 % des 21 milliards de probiotiques échapperont aux acides de l’estomac et arriveront « vivants et actifs » directement à vos intestins pour un résultat optimal ! Bon voyage !

NOUVEAU

Une protection constante avec nos probiotiques : ProbioticsUrgency — Essentiel après la prise d’antibiotiques. 50 milliards de cellules vivantes pour des résultats rapides. Prendre au premier signe de rhume ou de grippe. ProbioticIntensity — Formule de pointe avec un total de 18 souches dont 7 souches laitières, 1 souche végétale et 10 souches humaines, ainsi que du colostrum pour des effets bénéfiques maximaux. ProbiotiquesRécupération — Puissante formule de 120 milliards d’UFC avec 6 souches laitières, 2 souches végétales et 12 souches humaines pour repeupler la flore intestinale. AcidophilusUltra — Renforce la santé immunitaire et intestinale. IBSUrgency — Soulage les symptômes du côlon irritable, comme les ballonnements, la diarrhée et la constipation.

Disponibles exclusivement dans les magasins d’aliments naturels ; visitez newrootsherbal.com/magasin

P r é v e n t i o n e t S o i ns ® de pui s 19 85 • Notre laboratoire accrédité ISO 17025 emploie 15 scientifiques : 3 PhD, 4 MSc, et 8 BSc • Tous nos produits sont sans OGM

newrootsherbal @ NewRootsH R B L newrootsherbal.c om


rachellebery.ca

DÉCOUVREZ UN NOUVEAU MONDE DE SAVEURS… • Fruits et légumes 100 % bio • Viandes fraîches entièrement

naturelles ou biologiques • Coin bistro avec un plein menu de spécialités maison • Vaste gamme de produits équitables et sans gluten • Fine variété de thés et d’épices en vrac • Choix complet de produits de soins naturels, suppléments et vitamines • Et plus encore!

12 ÉPICERIES RACHELLE-BÉRY À DÉCOUVRIR MONTRÉAL 2346, rue Beaubien Est 905, rue Fleury Est 505, rue Rachel Est

4810, boul. Saint-Laurent 7055, boul. Saint-Laurent 1150, rue Sainte-Catherine Est

VILLE DE MONT-ROYAL

SAINT-SAUVEUR

1289, boul. Laird

377, rue Principale

BOUCHERVILLE

MONT-TREMBLANT

100, boul. de Mortagne

909, rue de Saint-Jovite

QUÉBEC (SAINTE-FOY) Aliments de Santé Laurier 2700, boul. Laurier

GRANBY 132, rue Principale

Mieux-Être Février 2016  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you