Page 1

magazine

MAGAZINE

LE VÉSINET Octobre - Novembre 2011 - N° 23

SÉCURITÉ

Le CISPD : la sécurité est un droit pour tous (P. 11) CULTURE

LA VILLE A RÉALISÉ SON BILAN CARBONE ®

Nouveau : les interviews culture (P. 16) ET AUSSI...

Portrait, sport, infos pratiques...


Sommaire Sommaire Rendez-vous : - A VOS AgendAS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 - LeS nOuVeLLeS éLectiOnS du cMJ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 - L’inSee enquête Au VéSinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 - Le MArché Aux ArbreS et Aux pLAnteS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 - Le ccAS OrgAniSe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 - Le nOuVeAu Site et Le MArché de nOëL du cOMité deS JuMeLAgeS . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 - LA Vente de nOëL de L’égLiSe nOrVégienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

Portrait : herVé Sérieyx, un indigné qui Agit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

Urbanisme : - Le trAVAiL AutOur du p.L.u. Se pOurSuit AVec LA pOpuLAtiOn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 - tOut SAVOir Sur LA tAxe d’AMénAgeMent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

Portrait de Hervé Sérieyx dans le cadre de sa conférence du 13 octobre (p. 7).

Travaux : LA ViLLe fAit SeS trAVAux d’AutOMne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

Sécurité : Le ciSpd : LA Sécurité eSt un drOit pOur tOuS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

Environnement : - LA ViLLe A réALiSé SOn biLAn cArbOne® : preMierS réSuLtAtS et MéthOdOLOgie . . . . 12-13 - tOut Sur LeS itinérAireS cycLAbLeS cOnSeiLLéS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 - LA ViLLe recycLe SeS MAtériAux de débLAiS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 - L’iSOLAtiOn, preMier pAS VerS LA perfOrMAnce énergétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 - deVenez un expert du gOût de L’eAu ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

Culture : - JAcqueS Weber, en écLAtS de VOix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 - LeS interVieWS cuLture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 - interVieW de SéVerine fOntAine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 - Le cOnSerVAtOire OuVre SA SAiSOn MuSicALe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 - LeS cAféS cuLtureLS de LA rentrée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

Le CISPD : la sécurité est un droit pour tous (p. 12-13).

Commerces : de nOuVeAux gérAntS pOur nicOLAS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

Associations : L’ActuALité de LA Vie ASSOciAtiVe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

Sport : - cOrentin bOurguet et nicOLAS Oiknine, deS têteS pLeineS Sur deS JAMbeS à reSSOrtS . . 20 - SpOrt à L’hOnneur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

Le Vésinet en images : - cA S’eSt pASSé en SepteMbre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 - LeS beLLeS JOurnéeS du pAtriMOine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Infos pratiques et état-civil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Tribunes libres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26-27

BEAUTY SUCCESS Bien-être & belle humeur !

Parfumerie Institut de Beauté 8, rue du Maréchal Foch

LE VESINET 01 30 53 74 51 2

L’athlétisme à l’honneur avec deux sportifs vésigondins (p. 20).

Des professionnelles de l’esthétique à votre écoute Un grand choix de marques prestigieuses Soins visage et corps, Cellu M6 nouvelle génération, épilation, maquillage, lumière pulsée (photo dépilation, remodelage collagénique), maquillage semi-permanent... dans votre institut de beauté.

Votre Parfumerie vous

rembourse

2 fois la différence si vous trouvez moins cher ailleurs* *Pendant 7 jours suivant votre achat et dans un rayon de 15km du Vésinet


Edito Edito quAnd LE VÉSINET MAGAZINE fAit SA Mue… petit à petit, votre Vésinet Magazine change de peau.Vous avez ainsi pu remarquer ces nouveaux atours, avec cette couverture qui donne un peu de couleurs à l’automne. cet arbre plein de force et de vie est l’occasion de revenir sur le bilan carbone que la municipalité a réalisé en 2010, afin de mettre en place des actions de réduction des émissions en carbone générées par la Ville et ses services. Vous découvrirez ainsi dans notre dossier, les premiers résultats de ce bilan. Mais il n’y a pas que la couverture qui s’est quelque peu métamorphosée. de nouvelles rubriques ont fait leur (ré)apparition. A chaque numéro, Le Vésinet Magazine va mettre à l’honneur un ou une Vésigondin(e) d’exception. une personne portée par une passion originale qui lui tient à cœur, un projet d’importance à faire connaître à tous ou simplement un don particulier à présenter à chacun. ce mois-ci, c’est hervé Sérieyx que l’on ne présente plus qui se prête à ce jeu du portrait, avec la parution de son dernier ouvrage, Aux actes citoyens ! De l’indignation à l’action. La culture, au coeur de notre ville avec ses concerts, ses pièces de théâtre, ses conférences, ses cafés culturels, se répand par le biais de nombreuses voix, grâce à la nouvelle rubrique Les Interviews culture dont vous retrouverez les entretiens en intégralité sur notre site internet. Ainsi, Jacques Weber, Jean-Luc révol, Sydney bernard, eric bouvron et Séverine fontaine, pour ne citer qu’eux, ont répondu avec plaisir et malice à nos questions. Le sport, si cher à nos jeunes Vésigondins est de retour sur deux pages spéciales où l’athlétisme, le volley-ball, la pêche et la pétanque se disputent (en compétition amicale !) les premières places. enfin, vous retrouverez à chaque numéro une page spéciale d’informations pratiques afin qu’aucun numéro de téléphone

Retrouvez votre ville sur internet : www.levesinet.fr Courriel : mairie@levesinet.fr

ou horaires utiles à la vie quotidienne ne vous échappent. c’est dans cette page que l’état-civil sera dorénavant situé. Je vous laisse lire attentivement notre dernier numéro qui a mis un peu plus de temps qu’à l’accoutumée à paraître, mais pour mieux vous satisfaire à travers ses pages plus aérées et dynamiques. et je me tiens à votre écoute pour toute observation ou amélioration à venir. ce journal est le vôtre. et ces nouvelles rubriques ne sont que les prémices d’un Vésinet Magazine qui se veut toujours plus proche des Vésigondins. Robert VARESE Maire du Vésinet Premier vice-président de la Communauté de communes de la Boucle de la Seine

Hôtel de ville du vésinet - 01 30 15 47 00 - 60, boulevard carnot - 78110 Le Vésinet. Ouverture : le lundi de 13 h 30 à 18 h, en semaine de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 18 h (17 h 30 le vendredi), le samedi de 8 h 30 à 12 h.

Directeur de la publication : robert Varese / Rédaction : Julien Wagner / Crédits photos : nicolas thouvenin et le service communication / Édition - Impression : groupe des imprimeries Morault - 01 53 35 95 15 / Distribution : Mania services // toute reproduction, partielle ou intégrale est interdite sauf autorisation / imprimé sur papier provenant à 100 % de forêts gérées durablement / prochaine parution en décembre 2011.

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

3


Rendez-vous Rendez-vous En OCTOBRE

Du samedi 15 octobre au dimanche 6 novembre 16 h. Spectacle Pinocchio dans la tradition de la Commedia dell’Arte. pour les enfants de 2 à 12 ans. Voir dates sur le site www.levesinet.fr. tarifs : 10 € et 12 €.

¥ 11 h 15 : cérémonie du souvenir à la cour d’honneur de la mairie ¥ 12 h : Vin d’honneur

Du mardi 15 au vendredi 18 Bébé bourse, renseignements sur le dépôt des objets, la vente et la restitution page 19.

Mardi 18 15 h 30. Conférence du docteur Besse sur le sommeil. Salle des conférences.

Mercredi 16 11 h à 11 h 30 pour les 3-5 ans et 11 h 30 à 12 h pour les 6-10 ans. Heure du conte, Les gentils et les méchants.

Mercredi 19 11 h à 11 h 30 pour les 3-5 ans et 11 h 30 à 12 h pour les 6-10 ans. Jardin du conte, sur le thème du goût.

Jeudi 17 20 h. Conseil Municipal. Séance publique en mairie.

Du 24 au 28 octobre de 14 h à 17 h. Stage « Microfusées » pour douze jeunes collégiens, au centre de loisirs pallu. Au programme, sensibilisation sur le thème de l’espace, construction de micro-fusées, etc. plus d’informations auprès du service Jeunesse. Vendredi 28 13 h 30 à 17 h 30. Permanence Point Info Energie en mairie. En nOVEMBRE

Dimanche 6 17 h. Café culturel autour de hortense de beauharnais. foyer du théâtre. Voir page 18. Mardi 8 20 h 45, Récital lyrique de félicity Lott, soprano connue dans le monde entier. théâtre du Vésinet. entre 12 et 30 €. Vendredi 11 93ème anniversaire de l’Armistice de 1918 ¥ 9 h : rassemblement au cimetière ¥ 10 h : Messe à la mémoire des combattants à l’église Sainte Marguerite 4

LE VÉSINET Octobre - Novembre 2011 - N° 23

SÉCURITÉ

Dimanche 13 17 h. Saison musicale du Conservatoire Georges Bizet. concert jazz avec le trio franck guichert. Auditorium du conservatoire.

Du lundi 17 au mardi 25 Exposition d’Edouard Minky à l’hôtel de Ville, aux heures d’ouverture. Voir page 18.

Jeudi 20 9ème édition de la Course à l’emploi, toute la journée. Organisée cette année par la ville de Marly-le-roi. Lors de l’édition précédente, au Vésinet, plus de 650 offres d’emploi avaient été proposées.

magazine MAGAZINE

A VOS AgendAS

Samedi 19 A partir de 14 h 30. Accueil des nouveaux arrivants. rendez-vous devant la mairie. Voir page 19.

Le CISPD : la sécurité est un droit pour tous (P. 11) CULTURE

LA VILLE A RÉALISÉ SON BILAN CARBONE ®

Nouveau : les interviews culture (P. 17) ET AUSSI...

Portrait, sport, infos pratiques...

Vendredi 9 20 h 30. Concert d’orgue à l’église Sainte Marguerite. Voir page 18. Vendredi 9 et samedi 10 Le Marché de noël des Jumelages en Salle des conférences. de 14 h à 19 h le vendredi et de 10 h à 18 h le samedi. Voir page 6.

Samedi 19 et dimanche 20 de 12 h à 18 h. Vente de noël de l’église norvégienne de Paris. Voir page 6. Vendredi 25

¥ toute la journée. Colloque Alain et l’education. Lycée Alain. ¥ de 13 h 30 à 17 h 30. Permanence Point Info Energie en mairie. ¥ 20 h 30. Concert d’orgue à l’église Sainte Marguerite. Voir page 18. Samedi 26 et dimanche 27 Kermesse de l’église Sainte-Pauline. Samedi de 15 h à 20 h et dimanche de 11 h à 20 h. Lundi 28 9 h 30 à 10 h ou 10 h à 10 h 30. Racontines, pour les enfants de 18 à 36 mois. gratuit, sur inscription. En DÉCEMBRE

Jeudi 1er 10 h à 16 h. Le marché de noël du CCAS. résidence Jean Laurent. Voir page 6. Jeudi 8 20 h 30. Conseil Municipal. Séance publique en mairie.

dernière minute

M. brunO SAiLLAnt, nOuVeAu préSident de LA MJc depuis le 10 octobre dernier, M. bruno Saillant est le nouveau président de la MJc. Vésigondin de longue date, ce père de famille a eu quatre enfants scolarisés au Vésinet et trois d’entre eux participent à différentes activités de la MJc. « C’est grâce à eux que j’ai été attaché aux valeurs de la MJC et que j’ai eu envie d’aider cette structure qui fêtera ses 50 ans en 2012. Il y a des challenges à relever pour son futur et je vais m’y atteler dès à présent ». bienvenue à lui !


LeS nOuVeLLeS éLectiOnS du cMJ

Le 14 octobre, ont eu lieu les nouvelles élections du conseil Municipal Junior (cMJ), pour un mandat de deux ans. certains jeunes conseillers du dernier cMJ étaient présents une troisième année, afin de faire part de leur expérience aux 17 nouveaux issus des différentes classes de cM1 et cM2 des écoles primaires du Vésinet, sous l’égide de Mme elisabeth Lagèze, conseillère municipale déléguée au cMJ et d’une animatrice. ces dernières accompagnent

L’inSee enquête Au VéSinet depuis début octobre jusqu’au 23 décembre, l’insee (institut national de la Statistique et des etudes economiques) va réaliser une vaste étude sur l’usage de l’information dans la vie quotidienne en france. quelques ménages vésigondins seront sollicités à ce sujet. Les enquêteurs qui vous contacteront seront munis d’une carte officielle les accréditant.

les jeunes conseillers dans l’exercice de leur fonction. Seule condition pour être élu : habiter le Vésinet. pendant la première année de leur mandat, ils vont découvrir le fonctionnement de la Ville, ainsi que les organes de la citoyenneté (avec des visites prévues à l’Assemblée nationale ou au Sénat) et pourront partir à la rencontre des policiers municipaux, des personnes âgées ou des pompiers. des visites qu’ils relateront dans un petit journal, avant de rédiger, pour leur

deuxième année de mandat, une lettre de motivation dans laquelle ils feront part de tous les changements qu’ils aimeraient mettre en place dans la ville. cette année, c’était le développement durable qui était au centre des préoccupations des jeunes conseillers, des acteurs très impliqués au sein de la commune, qui ont organisé le tri des déchets dans leurs écoles respectives. un rendez-vous que les mains vertes n’ont évidemment pas manqué.

Le MArché Aux ArbreS et Aux pLAnteS La place du Marché a revêtu des atours de verdure les samedi 15 et dimanche 16 octobre avec la nouvelle édition du Marché aux arbres et aux plantes, de 8h à 19h. de nombreux exposants étaient présents pour l’événement : des horticulteurs et pépiniéristes, un sculpteur sur verre et un spécialiste du mobilier de jardin. un rendez-vous que les mains vertes n’ont pas manqué. LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

5


Rendez-vous Rendez-vous Le ccAS OrgAniSe…

Le nOuVeAu Site du cOMité deS JuMeLAgeS depuis le 4 octobre, le comité des Jumelages dispose de son nouveau site internet dans lequel vous retrouverez toutes les activités, échanges scolaires et événements proposés par le comité. Sans oublier de nombreuses informations sur les villes jumelles du Vésinet et de nombreuses photos. rendez-vous est pris sur www.jumelageslevesinet.com

Une Semaine Bleue aux couleurs de l’Europe Moment privilégié de la vie associative des personnes retraitées et âgées, la Semaine bleue, initiative nationale, est un événement attendu chaque année par de nombreux Vésigondins. cette année, la Semaine bleue aura lieu du 17 au 21 octobre et sera, au Vésinet, sur le thème de l’europe. partez à la découverte des saveurs et des us et coutumes de l’Angleterre, de la grèce, de l’italie, du danemark et bien sûr de la france ! Au programme de cette édition, initiation au golf et à l’aromathérapie, conférence du docteur besse sur le sommeil (voir photo), apéro musical, karaoké... retrouvez l’intégralité du programme en mairie, aux résidences Jean-Laurent et Sully, au ciAV et sur le site www.levesinet.fr Journée portes ouvertes des résidences Le 29 novembre, de 10h à 17h, aura lieu une journée portes ouvertes des foyers

Jean-Laurent et Sully au cours desquelles seront présentées les activités des foyers, le service de restauration et seront organisées des visites des studios… renseignements auprès du ccAS : 01 39 76 07 24 / 23 Le Marché de noël du CCAS c’est le jeudi 1er décembre que se déroulera le très attendu Marché de noël du ccAS, de 10h à 16h, dans la résidence Jean Laurent (20, rue Jean Laurent). de nombreux stands et exposants vous y attendront. renseignements au 01 39 76 17 29. Une sortie à Paris Le lundi 5 et le mercredi 7 décembre, le ccAS organise une sortie dans paris afin d’assister aux sublimes illuminations de noël. un goûter sera également au programme, à l’Opéra garnier. Les inscriptions sont ouvertes.

LA Vente de nOëL de L’égLiSe nOrVégienne c’est déjà noël avec l’église norvégienne de paris qui annonce sa vente de noël pour le samedi 19 et le dimanche 20 novembre, de 12h à 18h. Vous y retrouverez des ouvrages traditionnels, des décorations, des saumons norvégiens fumés 6

ou marinés, des pull-overs tricotés... Sans oublier un grand buffet de spécialités typiquement de norvège. A ne pas manquer ! Eglise norvégienne 74 route de Montesson.

Le MArché de nOëL deS JuMeLAgeS L’an dernier, le marché de noël des Jumelages a remporté un tel succès qu’il est reconduit cette année en mairie, dans la Salle des conférences, les vendredi 9 et samedi 10 décembre. ce sera l’occasion, dans une ambiance chaleureuse, de découvrir de nombreux stands animés par les représentants des villes jumelles du Vésinet et de goûter à leurs produits traditionnels. et si un petit creux subsiste, n’hésitez pas à déguster les crêpes et le glühvein confectionnés par le comité de Jumelages, sous les airs musicaux de l’harmonie musicale et de l’école anglaise. Venez nombreux, en famille ou entre amis, participer à ce marché de noël placé sous l’égide des contacts et des échanges internationaux.


Portrait Portrait

Ce livre ne part pas de théories mais d'exemples réels du monde du travail, de l'école, des régions. Il démontre que chacun peut agir et transformer son environnement immédiat en tant que citoyen, consommateur, professionnel, entrepreneur.

En France, des anonymes, des bâtisseurs méconnus rompent avec la routine. Leurs résultats patents prouvent qu'une succession d'initiatives individuelles peut dynamiser l'économie, exploiter pleinement le Web 2.0 dans la cité et l'entreprise, pallier les béances de l'enseignement, relancer le développement territorial et notre qualité de vie… Cette Renaissance par l'action, les auteurs en repèrent les prémisses partout. Exploitons les solutions qui marchent réellement et agissons chacun à notre niveau. Lorsque toutes ces initiatives locales se rencontreront, elles se consolideront mutuellement et la société sera transformée en profondeur.

André-Yves Portnoff est un prospectiviste reconnu. Créateur du mensuel Science & Technique, professeur associé à Paris VIII, Angers puis Fribourg, il dirige l'Observatoire de la Révolution de l'intelligence à Futuribles. Il est auteur de nombreux rapports et livres sur l'innovation, l'immatériel et le numérique.

Hervé Sérieyx est l'un des meilleurs spécialistes français de la mutation de nos sociétés. Sa carrière en entreprise (DGA de Lesieur, PDG d’Euréquip et Quaternaire), à l'Université (professeur associé à Paris VIII) et dans la Fonction publique (Délégué interministériel à l'insertion des jeunes), lui a donné une expérience inégalée. Auteur – entre autres – de L'entreprise du 3e type et de Confiance mode d’emploi, c'est un essayiste et un conférencier renommé. Hugues de Jouvenel, le Préfacier, est Directeur Général du Groupe Futuribles.

Hervé Sérieyx André-Yves Portnoff

Aujourd'hui preuve est faite — avec l'étincelle tunisienne et son extraordinaire propagation ou même avec la tempête Wikileaks — que l'initiative d'une poignée de femmes et d'hommes suffit à déclencher des forces qui se répandent telles une traînée de poudre et réalisent ce que l'on croyait, la veille encore, impossible. Sachons, à notre niveau, en tirer les conséquences !

23,50 € TTC France ISBN 9782840016915

www.maxima.fr

s e t c a x Au oyens ! cit Hervé Sérieyx André-Yves Portnoff

Préface de Hugues de Jouvenel

Aux actes, citoyens !

Aux actes, citoyens ! L'indignation c'est bien. Mais ce n'est qu'une première étape. Ce livre propose la suivante, celle de l'action.

DE L’INDIGNATION À L’ACTION

herVé Sérieyx, un indigné qui Agit Le jeudi 13 octobre, Hervé Sérieyx a animé une conférence autour de son dernier livre, Aux actes citoyens ! De l’indignation à l’action. Rencontre avec une des grandes figures du Vésinet. On ne présente plus hervé Sérieyx dont le curriculum vitae est aussi long que le boulevard carnot.Vésigondin depuis 1967, l’homme a été tour à tour directeur général Adjoint du groupe Lesieur, professeur associé à l’université paris Viii, enseignant à l’ecole des Mines, délégué interministériel à l’insertion des Jeunes, Officier de la Légion d’honneur et du Mérite national… Changer le monde. entre deux

distinctions et occupations dans de hautes fonctions, hervé Sérieyx fut également conseiller municipal au Vésinet entre 1977 et 1983. Mais on le connaît également par son importante bibliographie. Aux actes citoyens !, co-écrit avec André-yves portnoff, est ainsi son 25ème ouvrage, faisant suite à de nombreux succès en librairie (L’entreprise du 3ème type s’est ainsi écoulé à plus de 200 000 exemplaires). « Je me positionne comme un anarchiste du centre », aime-t-il à dire. « S’indigner, c’est bien, mais il faut réfléchir sur ses motifs d’indignation et agir. Pour moi, la France

est un pays actuellement vidé de son sens. etre citoyen, c’est aussi agir pour modifier l’endroit où l’on se trouve, son environnement proche », ajoute-t-il, prenant pour exemple le québec où il a vécu et trouvé un sens de l’entraide et une volonté de changer les choses à sa propre échelle. « Qui que l’on soit, on peut transformer son bout de monde ». En chantant. Le 13 octobre a marqué sa 3 500ème conférence depuis près de trente ans. « Vous savez, edgar Morin a trouvé notre livre nécessaire et salutaire. On nous demande d’en parler dans toute la France et même dans d’autres pays. notre but : transformer les gens passifs en acteurs, peu importent leurs convictions politiques et cela passe notamment par le tissu associatif ». un message que hervé Sérieyx entonnera peut-être un jour sous la forme d’une chanson, son passe-temps préféré. « J’aime écrire, composer et chanter pour mes amis. Dans un de mes livres, j’avais d’ailleurs inséré un CD de douze de mes chansons ! » en attendant le concert, rendez-vous est pris en librairie pour

(re)découvrir, avec son ouvrage, un Vésigondin indigné… mais engagé ! Aux actes citoyens ! De l’indignation à l’action, de Hervé Sérieyx et André-Yves Portnoff, éditions Maxima.

deVenez Acteur du VéSInet MAgAzIne ! Vous êtes Vésigondin(e) ? Vous avez une passion originale ? Vous avez réalisé un exploit qui suscite l’enthousiasme et l’admiration de vos amis et voisins ? Vous avez un don particulier ? Vous voulez sensibiliser les Vésigondins sur un sujet qui vous touche ? participez à notre rubrique Portraits ! pour ce faire, envoyez un mail à communication@levesinet.fr et nous prendrons contact avec vous. A bientôt dans nos pages !

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

7


Urbanisme

Urbanisme

Le trAVAiL AutOur du p.L.u. Se pOurSuit AVec LA pOpuLAtiOn Une trentaine de Vésigondins s’est portée volontaire pour participer à un groupe de travail sur l’élaboration du PLU. Ils ont été accueillis en Mairie lors des deux séances de travail qui se sont tenues les 11 juillet et 15 septembre 2011.

ces deux rencontres ont été l’occasion d’un échange riche entre tous les participants et ont porté plus particulièrement sur le futur zonage du plan Local d’urbanisme. des débats constructifs se sont engagés sur le découpage futur du territoire communal en secteurs et sous-secteurs, auxquels seront appliqués des règles différentes. Le travail a également porté sur les orientations des dispositions règlementaires qui auront vocation à s’appliquer dans chaque zone. une rencontre supplémentaire devrait se tenir d’ici la fin de l’année. Le calendrier à venir. L’élaboration d’un pLu est une procédure longue qui nécessite des phases de travail approfondies. Afin de permettre des échanges constructifs avec les élus et le groupe de travail, le calendrier initial a été légèrement remanié. L’arrêt du pLu en conseil municipal, la mise à enquête publique et l’approbation du pLu devraient intervenir dans le courant de l’année 2012. 8

Les infractions d’urbanisme réprimées. Les agents du service urba-

intérêts à la commune au titre du préjudice subi, mais aussi remettre en état les bâtiments, ce qui implique la démolition des travaux irrégulièrement entrepris.

prenons l’exemple de M. x qui a entrepris des travaux suite à l’obtention d’un permis de construire. cependant, lors de l’exécution du chantier, des vides sur séjour ont été aménagés, créant de la surface hors œuvre nette (ShOn) non autorisée, en dépassement de la surface admise par l’article 14 : « coefficient d’Occupation des Sols » du plan d’Occupation des Sols. un agent assermenté et commissionné a dressé un procès-verbal d’infraction avant de saisir le procureur de la république. Le contrevenant a été poursuivi et la Ville s’est portée partie civile à l’audience pénale. La condamnation a été lourde puisque M. x devra non seulement verser des dommages et

Le mot de Mme nadine LAnG, Maire-adjoint à l’Urbanisme

nisme ont constaté ces dernières années une multiplication des infractions notamment dans le cadre de la mise en œuvre de travaux autorisés. ces dernières ne restent pas impunies.

« tous les Vésigondins doivent avoir conscience que les règles d’urbanisme doivent être respectées et que dans le cadre des récolements, la conformité des travaux par rapport à l’autorisation obtenue est vérifiée. La municipalité souhaite adopter une position ferme à l’encontre des contrevenants et saisira automatiquement le procureur de la république en cas d’infraction constatée. »


tOut SAVOir Sur LA tAxe d’AMénAgeMent Le 1er mars 2012 entrera en vigueur un nouveau dispositif sur la fiscalité immobilière de l’aménagement, la Taxe d’Aménagement (ou TA). Le Vésinet Magazine vous en dévoile le contenu. Jusqu’à présent, construire ou agrandir son pavillon, ou toute création de surface supplémentaire, engendre, dès l’obtention d’une autorisation de travaux (permis de construire ou déclaration préalable), le paiement des taxes d’urbanisme. On a ainsi la tLe (taxe Locale d’equipement) et sa taxe complémentaire en région ile-de-france, la tdenS (taxe départementale des espaces naturels et Sensibles) et la tdcAue (taxe départementale pour le financement des conseils d’Architecture, d’urbanisme et de l’environnement). dès le 1er mars 2012, toutes ces taxes seront remplacées par une seule, la taxe d’Aménagement, qui permettra le financement des équipements publics rendus nécessaires du fait de l’urbanisation.

l’agrandissement des bâtiments de plus de cinq mètres carrés et les aménagements de toute nature nécessitant une autorisation d’urbanisme. L’assiette de la taxe est constituée par la valeur déterminée forfaitairement par mètre carré de la surface de la construction. A compter du 1er mars 2012, les valeurs exprimées en surface hors oeuvre devront s’entendre en valeurs exprimées en surface de plancher c’est-à-dire la somme des surfaces de plancher closes et couvertes, sous une hauteur de plafond supérieure à 1m80, à partir du nu intérieur des façades du bâtiment, déduction faite des vides et trémies.

Versement aux collectivités. La taxe d’Aménagement sera reversée aux collectivités territoriales pour les montants recouvrés nets de frais de gestion. L’etat effectuera un prélèvement de 3 % pour frais d’assiette et de recouvrement.

Abattements fiscaux. un abattement de 50 % sera appliqué sur cette valeur

renseignements complémentaires auprès du service urbanisme au 01 30 15 47 55.

forfaitaire pour les cent premiers mètres carrés des résidences principales et des constructions abritant des activités économiques. La taxe d’Aménagement sera recouvrée en deux échéances à douze et vingt-quatre mois ou en une seule échéance, si le montant de la taxe est inférieur à 1500 €.

Ce que la TA concerne. cette taxe

est établie sur la construction, la reconstruction,

FORMULE DE CALCUL DE LA TA (à partir du 1er mars 2012)

En

+ sur le site…

Sur le site de la ville, www.levesinet.fr, vous retrouverez dorénavant les permis de construire déposés et accordés dans la rubrique urbanisme, ainsi que les dernières informations concernant le cadastre. Les permis de construire sont également affichés à l’extérieur de la mairie et consultables au service urbanisme.

TA = SHOn x Valeur forfaitaire unique de 748 euros x Taux (communal/départemental/régional Ile-de-France)

FORMULE DE CALCUL DE LA TLE (jusqu’au 28 février 2012) TLE = (Valeur forfaitaire/m2 x SHOn en m2) x taux

La valeur forfaitaire concerne les catégories de construction par tranches en m2

Publicité

Urgent Nous recherchons des maisons et appartements de grand standing, à Paris et en banlieue ouest, vides ou meublés, pour des cadres étrangers mutés en France pour des périodes de 1 à 5 ans. Merci de contacter David Behar ou ses collaboratrices : F. Voyer, S. Grahame, R. Terrier, M. Tordjman. We are looking for high standard houses and flats for rent in Paris and western surburbs, furnished or unfurnished, for expatriated senior executive, staying in France for 1 to 5 years. Please contact David or his assistants.

Agence immobilière de Havilland

18 rue Gounod / 92210 SAINT-CLOUD / Tél

: 01.46.02.60.60 / E-mail : dehavilland@wanadoo.fr

www.dehavilland.fr LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

9


Travaux

Travaux

LA ViLLe fAit SeS trAVAux d’AutOMne En cours ou terminés, le point sur les travaux de la ville, pour le bien être et le confort de tous.

poursuit jusqu’à la mi-octobre avec l’installation d’un nouvel escalier. en ce qui concerne le gymnase du stade des Merlettes : nouvelle production d’eau chaude des sanitaires, douches et vestiaires. cela permettra une économie d’énergie et éliminera tout risque de légionnelle. Investissement de la Ville : 13 000 €. Eglise Sainte Marguerite : l’instruction du permis de construire a été réalisée par les services de l’etat (notamment le Ministère de la culture) courant septembre. Les travaux débuteront cet automne, dès l’obtention de la subvention de l’etat. L’église sera alors restaurée suite à l’incendie survenu en juillet 2009. L’incident qui a eu lieu le 9 septembre à partir d’une gaine électrique défectueuse n’a provoqué aucun dégât. Le Pont d’Alsace a fait peau neuve.

C’est terminé Pont d’Alsace : la réfection des piles du pont et de son étanchéité s’est terminée avec cinq jours d’avance. il a pu rouvrir à la circulation le 12 septembre dernier. Investissement de la Ville : 469 447 €. Ecole Pasteur : la mâçonnerie du mur de clôture s’est terminée peu après la rentrée. La grille sera posée pendant les vacances de la toussaint. Investissement de la Ville : 26 000 €. Conservatoire : le revêtement des sols de circulation et les peintures sont terminés. C’est en cours trottoirs et chaussées : à la suite des travaux d’enfouissements actuellement en cours, il

Les travaux de restauration de l’église Sainte-Marguerite vont débuter. 10

sera procédé à la réfection des trottoirs et chaussées avenue des pages, entre la route de Montesson et l’avenue corot. Investissement de la Ville : 300 000 €. réfection également des trottoirs et chaussées avenue de Lorraine, entre le chemin des rondes et la route des cultures. Investissement de la Ville : 215 000 €. Suite au remplacement de canalisation d’eau potable rue du général-clavery, des réfections ponctuelles de chaussée sont prévues afin d’assurer la sécurité des usagers. courant été 2012, des travaux d’enfouissement de réseaux et d’éclairage public seront refaits en coordination avec les travaux de pose de câbles hautetension erdf. Sport : la tranche de la tribune du stade des Merlettes qui était en travaux cet été est désormais achevée. quant à la restructuration du club house de tennis, débutée cet été, elle se

Wood Cottage : le bilan sanitaire de la construction du monument est en cours. Handicap : jusqu’en 2012, mise en accessibilité des arrêts de bus dans l’ensemble de la Ville. une opération réalisée et financée par la ccbS dans le cadre de sa compétence transport. il s’agit de la création de quai-bus permettant aux portions de trottoirs situées aux arrêts de bus d’atteindre la taille de 18 cm. il n’y aura ainsi aucune dénivellation entre le bus et le trottoir. Les travaux ont débuté route de croissy. Ci-contre, le recyclage des matériaux de déblais (plus d’informations page 15).


Sécurité

Sécurité

Le ciSpd : LA Sécurité eSt un drOit pOur tOuS Le mercredi 28 septembre s’est tenue à la mairie du Vésinet la première réunion plénière en vue d’une signature du futur Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention à la Délinquance (CISPD). la mise en place de ce CISPD, il nous appartient à tous, acteurs de la sécurité et de la prévention de la délinquance de contribuer et de faire de cette instance, un outil vivant et dynamique au service de nos concitoyens », conclue Mme de cupper. Le Vésinet Magazine vous tiendra informés de l’évolution du ciSpd dans une prochaine édition.

ArriVée de giLLeS bOuttier

ils ont tous répondu présents à l’invitation des deux communes à l’origine du futur ciSpd, Le Vésinet et Montesson. cette première réunion plénière a été présidée par Mme françoise de cupper, premier Maire-adjoint du Vésinet et M. Jean-françois bel, Sénateur-maire de Montesson. Le procureur de la république, M. Michel desplan, M. le sous-préfet Jean-Marc galand, différents élus des deux communes, les représentants des bailleurs sociaux, des transporteurs, des acteurs économiques, de l’education nationale et de la Justice, des polices municipale et nationale, des pompiers et de diverses associations, avaient fait le déplacement. Diminuer le sentiment d’insécurité. « Le CISPD constituera l’instance de

concertation sur les priorités de la lutte contre l’insécurité autour desquelles seront mobilisés les institutions et organismes publics et privés concernés » précise Mme de cupper en rappelant la nature préventive de cette mise en place. Les objectifs communs des deux communes étant de réduire la délinquance et de renforcer la cohésion sociale en diminuant le sentiment d’insécurité. Sentiment renforcé

par les chiffres de la délinquance rappelés par Mme edith Minier, commissaire de la police nationale du Vésinet et intervenant sur les quatre communes du ccbS. d’où l’instauration d’une « méthode pour réaliser des diagnostics locaux partagés et mettre en place des plans d’action locaux sur nos deux communes » souligne Mme de cupper. parmi ces plans d’action, la mise en place d’une vidéo-protection accrue (15 caméras seront ainsi installées au Vésinet courant 2012), une gestion de proximité, les télé-transmetteurs reliés à la police municipale… Une sécurité mutualisée. L’intérêt

d’un tel dispositif est également de remonter les informations, des institutions vers le public, mais aussi dans le sens inverse, dans la même mouvance. pour ce faire, des groupes de travail vont être institués, mutualisés entre les deux communes. « Pour Le Vésinet, un groupe « pôle gares » sera mis en place puisque Montesson n’est pas desservie par le rail, mais l’aspect transport routier sera traité en commun », explique M. Abel Vintraud, Maire-adjoint à la Sécurité et circulation. « Si la sécurité est et demeure la première des libertés, au travers de

A la police Municipale du Vésinet, gilles bouttier est chargé de la gestion opérationnelle : « c’est un poste à responsabilité. Je m’occupe de l’accompagnement des différentes brigades et des gradés, mais aussi des écrits professionnels, de l’organisation du service », précise-t-il, sans oublier les missions de police dans la ville, en tant qu’adjoint au directeur de la sécurité gilbert goutal. policier municipal depuis le 1er juin 1994, gilles bouttier est également maître-chien, diplômé d’etat. il a d’ailleurs créé de nombreuses unités canines au fur et à mesure de ses affectations. Avant de rejoindre Le Vésinet, il a travaillé pendant 8 ans et demi à cergy, puis à puteaux. il est désormais Vésigondin : « Le Vésinet est une ville au cadre agréable » ajoute-t-il, avant de partir rapidement pour une intervention.

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

11


Environnement Environnement LA ViLLe A réALiSé SOn biLAn cArbOne : preMierS réSuLtAtS et MéthOdOLOgie ®

La Ville du Vésinet a réalisé en 2010, avec l’aide d’un bureau d’études, le Bilan Carbone® de son patrimoine et de ses services pour identifier les postes qui émettent le plus de gaz à effet de serre et ainsi mettre en place progressivement des actions de réduction de cet impact carbone.

Le Vésinet : 8 052 tonnes de CO2 ont été émises en 2009.

en 2009, ce sont 8 052 tonnes équivalent cO2 qui ont été émises dans le cadre des activités de la commune et du transport collectif du Vésinet. Le bilan carbone® de la ville, montre que les principaux postes contributeurs sont les déplacements, les déchets, l’énergie et les achats. Les déplacements vésigondins Les déplacements domicile-travail des agents ont été évalués par le biais d’un sondage interne. il a permis de connaître le mode de déplacement (voiture, à pied, rer, bus, etc), la fréquence et la distance parcourue. 47% des agents ont ainsi répondu au questionnaire, ce qui a permis d’extrapoler ces données. Les déplacements professionnels des agents ont été calculés sur la base des consommations de carburant des véhicules communaux et des fiches de remboursement de frais de déplacement. Les déplacements des visiteurs (Vésigondins ou non) qui se rendent dans les bâtiments communaux ou les utilisent, ont été soit calculés sur la base d’un sondage des utilisateurs (qui ont eu lieu au conservatoire ou les écoles 12

primaires), soit sur une estimation de la fréquentation du bâtiment, de la provenance de ses visiteurs et de leur mode de transport. L’impact carbone des transports collectifs lié aux deux gares rer du Vésinet et aux lignes de bus a été calculé grâce aux informations transmises par la rAtp et Véolia transport. Les deux gares rer ont accueilli en moyenne 139 000 voyageurs par semaine, générant un trafic annuel de 72 millions de kilomètres pour une émission de 411 tonnes équivalent CO2. Les bus ont roulé 201 464 kilomètres sur le territoire du Vésinet, émettant 330 tonnes équivalent CO2. ces émissions peuvent sembler fortes en

valeur absolue mais elles sont faibles au regard du service rendu. par exemple, 72 millions de kilomètres en voiture correspondent à 7 200 tonnes de cO2 avec un véhicule exemplaire (100g cO2/km) soit presque 20 fois plus. Qu’est-ce que l’équivalent CO2 ? L’équivalent cO2 ou équivalent carbone permet de rapporter les émissions de tous les gaz à effet de serre (dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d’azote, etc) à une unité commune.


Les déchets produits L’impact des déchets produits sur le territoire du Vésinet a été calculé en se basant sur les données fournies par le Sitru (Syndicat intercommunal pour le traitement des résidus urbains de la boucle de la Seine) : le tonnage collecté par nature de déchets (ordures ménagères, emballages, verre, déchets verts, etc) et la filière de traitement du déchet (incinération, recyclage, compostage, etc). Selon la filière de traitement, les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas les mêmes. par exemple, le recyclage est moins émetteur que l’incinération. Les émissions du traitement des déchets du Vésinet sont de 2 072 tonnes équivalent CO2, dont 90% proviennent de l’incinération. Eclairage et chauffage Les émissions de carbone associées à l’éclairage et au chauffage des 67 bâtiments communaux, ainsi que l’éclairage public, ont été

calculées sur la base des consommations d’énergie de 2009, à savoir 5 900 MWh de gaz naturel, 18 000 litres de fioul et 3 700 MWh d’électricité. chaque type d’énergie ou combustible a un facteur d’émission carbone différent. par exemple, le kilowattheure de gaz émet environ cinq fois plus que son homologue électrique. Produits et services Les produits et services achetés par la Ville ont un impact carbone lié à leur cycle de vie. L’extraction de matières premières, la fabrication, le transport, l’utilisation ou encore la fin de vie du produit ou du service, génèrent des émissions carbone. en partant de la comptabilité publique de la commune, les achats ont été regroupés en 30 catégories d’affichage environnemental, auxquelles un facteur d’émission carbone spécifique est associé.

La restauration scolaire L’impact carbone de la restauration scolaire a été calculé en analysant les menus sur un mois, afin de connaître le poids carbone moyen de chaque repas, selon la nature des aliments et de leur quantité. cette analyse a permis de savoir que le menu moyen quotidien des maternelles pèse 1,21 kg équivalent cO2 et celui des élémentaires pèse 1,52 kg équivalent cO2. ces moyennes ont ensuite été multipliées par le nombre total de repas servis dans l’année, soit 148 669 repas servis en 2009 pour une émission de 208,6 tonnes équivalent cO2. dans les prochaines éditions du Vésinet Magazine, nous vous présenterons de manière détaillée les émissions de carbone des postes transports, énergie, déchets et achats en les illustrant par des actions menées par la Ville, à travers une famille vésigondine fictive, les Martin.

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

13


Environnement Environnement queStiOnS répOnSeS Sur LeS itinérAireS cycLAbLeS cOnSeiLLéS Les itinéraires cyclables conseillés ont suscité de nombreuses interrogations de la part des Vésigondins. Le Vésinet Magazine répond aux plus récurrentes. Comment ces itinéraires ont-ils été définis ? La Municipalité, en concertation avec les conseils de quartiers, les membres de la commission scolaire et l’association réseau Vélo 78, ont identifié des itinéraires cyclables qui permettent de desservir les gares rer et les établissements scolaires, en tenant compte les voies déjà utilisées par les cyclistes et dans lesquelles, dans la mesure du possible, le trafic automobile est plus calme. Pourquoi les aménagements réalisés ne sont-ils pas des pistes ou des bandes cyclables ? A chaque territoire son aménagement spécifique. La majorité des rues du Vésinet sont à caractère résidentiel où les chaussées et les trottoirs sont étroits. Les services de la Ville ont étudié sur le terrain chaque section d’itinéraires, afin de définir la faisabilité d’aménager une piste cyclable (avec une chaussée séparée) ou une bande cyclable (sur une chaussée sans séparation physique). Or, il est apparu que la largeur de la voirie (trottoirs et chaussées) ne permet pas de créer ce type d’aménagement. en effet, une fois que l’on déduit de la largeur de la chaussée les espaces affectés au stationnement et à la circulation, il ne reste au mieux que quelques dizaines de centimètres, ce qui est trop peu pour réaliser une piste ou une bande cyclable qui nécessite une largeur minimale de 1,20 mètres. dans les rues à sens unique, lorsque la largeur de voie le permettait, la Ville a matérialisé un double sens-cyclable. La ville a-t-elle prévu d’autres types d’aménagements ? La Ville cherche dans un premier temps à sensibiliser les automobilistes aux cyclistes et à favoriser une bonne visibilité des usagers de la voirie pour sécuriser les zones à risques que sont les intersections. dans un second temps, la Ville continuera à développer des 14

aménagements plus lourds visant à abaisser la vitesse de circulation sur certains axes et dans certaines zones.

Afin d’améliorer la sécurité, la Ville continuera de travailler sur ces aménagements, en particulier aux intersections.

En quoi ces nouveaux marquages itinéraires cyclables conseillés changent-ils les conditions de circulation ?

Retrouvez également cet entretien sur le site www.levesinet.fr

ces aménagements légers visent à créer une visibilité réciproque pour tous les usagers et une « zone vélo », dans laquelle la vitesse doit être modérée. en entrée et en sortie de rue, le logo vélo est positionné au centre de chaque voie et une signalisation verticale par panneaux est installée. Aux abords de l’intersection, le dégagement du stationnement sur 10 m (l’équivalent de deux voitures) est matérialisé par un marquage jaune. en parcours de rue, le logo est positionné tous les 50 m pour rappel. pour les automobilistes, ces aménagements n’impliquent pas de modifications des règles de circulation ou de stationnement mais les invitent à une plus grande prudence et un meilleur partage de la route.

Le saviez-vous ? Article R417-9 du Code de la route : tout véhicule à l'arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à ne pas constituer un danger pour les usagers. Sont notamment considérés comme dangereux, lorsque la visibilité est insuffisante, l'arrêt et le stationnement à proximité des intersections de routes, des virages, des sommets de côte et des passages à niveau. tout arrêt ou stationnement dangereux est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Le marquage jaune qui matérialise l’interdic-

tion de stationner, assure une meilleure visibilité pour l’ensemble des usagers en évitant de créer des masques = VOir et etre Vu.


LA ViLLe recycLe SeS MAtériAux de débLAiS Lors du renouvellement des canalisations d’eau potable, comme ce fut le cas rue du général clavery ou actuellement boulevard carnot jusqu’à la fin octobre, des matériaux de déblais sont extraits des fouilles. un recyclage de ces déblais est alors à prévoir, ce qui nécessite un espace de stockage à proximité du chantier, de nombreux allers et retours et diverses opéra-

tions de concassage. La Ville a alors fait appel à la société Axeo et sa technique nouvelle de compactage. Les matériaux de déblais ont ainsi été évacués aux dépôts des services techniques pour y être traités. grâce à une pelle mécanique, les déblais sont mélangés, criblés et broyés en une seule étape au lieu de trois habituellement. cela permet de trier les matériaux concassés

utilisables pour le remblai ou non, en les mélangeant aux terres extraites des fouilles, le tout, sous la validation d’un laboratoire. ils sont ensuite stockés sur place et seront récupérés pour le chantier entre novembre et décembre prochains. une opération qui évite une pollution intempestive et écologique de surcroît, puisque l’on utilise la même terre, de nature noble.

L’iSOLAtiOn, preMier pAS VerS LA perfOrMAnce énergétique Lorsque l’on souhaite entreprendre des travaux pour améliorer la performance énergétique de son logement, il est important de réfléchir au projet en amont afin d’être le plus efficace possible. il s’agit d’identifier les points de faiblesse du bâtiment et d’agir en conséquence, tout en ayant une réelle vision sur le long terme. Les travaux de rénovation énergétique demandent certes un investissement financier initial, mais celui-ci peut rapidement être amorti par les futures économies réalisées sur ses factures d’énergie.

généralement, la première étape d’une rénovation est l’isolation. Avant de penser à des systèmes performants (chauffage, ventilation, etc), il faut limiter au maximum les déperditions du logement afin d’avoir des besoins en chauffage considérablement réduits. en limitant les échanges thermiques, une maison bien isolée aura besoin de moins d’énergie pour se chauffer, ce qui permettra de réaliser des économies sur ses factures. On améliorera ainsi le confort dans son habitation, tant estival qu’hivernal. en effet, l’été, l’isolation limitera l’augmentation de

la température intérieure - évitant également le recours à des appareils de production de froid - et en hiver, l’isolation permettra de réduire l’effet de « paroi froide » procurant une meilleure sensation de confort aux occupants. pour plus d’informations et des conseils personnalisés, rendez-vous lors des prochaines permanences info-énergie gratuites tenues par les conseillers de l’association énergies Solidaires en mairie, les vendredi 28 octobre et 25 novembre, de 13h30 à 17h30.

deVenez un expert du gOût de L’eAu ! améliorer son goût. pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.goutdeleau.com LIVRET

L’eau dans tous ses états

« L’ Livret en supplément du Vésinet Magazine n°23, octobre-novembre 2011

Afin de détecter les variations de goûts et d’améliorer les qualités gustatives de l’eau distribuée, la Lyonnaise des eaux-Suez a créé un Observatoire du goût de l’eau. en effet, selon la qualité des sols traversés et les conditions météorologiques, le goût de l’eau potable peut varier (fruit, terre, chlore…). Si vous buvez régulièrement de l’eau du robinet, que vous êtes curieux de son goût et que l’univers de l’eau vous intéresse, pourquoi ne pas devenir bénévolement goûteur d’eau ? en effet, lors de réunions organisées par l’Observatoire de l’eau au pecq, des habitants bénévoles reçoivent une formation spécifique pour être goûteurs d’eau sur leur commune et pour communiquer régulièrement leurs appréciations à des experts qualité afin d’en

eau da

ns ma vill e»

retrouvez avec votre Vésinet Magazine une brochure consacrée à L’eau dans tous ses états qui avait donné lieu à une exposition en mai dernier. L’occasion de découvrir le rôle de l’eau dans l’urbanisation du Vésinet, les lacs et rivières de la commune, la production d’eau potable et bien d’autres éléments encore, scientifiques et ludiques.

La Ville du Vésinet remercie les partenaires de l’exposition :

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

15


Culture Culture JAcqueS Weber, en écLAtS de VOix On ne présente plus le metteur en scène et comédien Jacques Weber. Il a présenté le 18 octobre au théâtre du Vésinet un spectacle seul en scène qui repose sur son amour des mots. Rencontre. Le Vésinet Magazine : Comment est né Eclats de vie ? Jacques Weber : c’est tout simplement la continuité ou plutôt l’épanouissement d’un spectacle seul en scène que je joue depuis plus de trente ans, qui était improvisé au départ, puis sédimenté et désormais arrivé à maturité avec un mélange de textes classiques et contemporains. c’est un spectacle ludique, de plaisir, avec de l’humour et de la pudeur, répondant aux lois du music-hall. ce n’est pas une soirée littéraire, même si j’y aborde de la poésie ou du romanesque, par le truchement du théâtre. Je dirais même que c’est un spectacle en confidence : je crée un lieu de questions joyeuses entre le public et moi. LVM : Sur quels critères avezvous opéré le choix des textes et que vouliez-vous apporter au public ? JW : il y a de grands et très beaux textes, qu’il s’agisse d’auteurs célèbres comme La fontaine ou Molière que je revisite à ma manière, avec une autre portée que celle de leur contexte originel et d’autres plus méconnus tels que ceux de boulgakov ou Maiakovski. il y a également quelques textes de moi, ou des phrases que j’ai entendues ici ou là. ce sont des collages de coups de foudre, dus au hasard du temps. Les textes sont venus à moi, je ne les ai pas cherchés, que ce soit, par exemple, un poème lu dans un article d’une revue, ou un texte de Marguerite duras qui avait été apporté par un ami. LVM : Certains textes emportent-ils votre préférence ? JW : il y a effectivement une préférence, certains soirs. J’ai une tendresse toute particulière 16

pour le poème On n’est pas sérieux quand on a 17 ans d’Arthur rimbaud…

qui a ses propres lois, ses règles, un rapport différent avec le public.

LVM : Vous avez joué au sein de troupes nombreuses et vous voici seul en scène… Le plaisir est-il différent pour vous ? JW : en fait, l’un rappelle que l’autre est formidable. Je verrais cela un peu comme le parallèle que l’on peut faire entre la campagne et paris. quand on est à paris, on rêve de campagne et inversement. On rêve de l’ailleurs. etre seul sur scène, c’est une récréation

LVM : Avec ce spectacle, vous avez beaucoup joué à Paris et vous allez sillonner les routes de France et d’Europe. Voyez-vous une différence entre les publics ? JW : Le public en dehors de paris me semble moins blasé, il a davantage l’attente d’un spectacle. il y a un rapport plus généreux en banlieue ou en province, on ressent en tant que comédien que l’on fait du bien au public. en europe, c’est encore un peu différent, on joue à la fois pour des français qui y sont installés, mais aussi pour des personnes qui aiment notre langue, pour qui cela représente un intérêt littéraire. ce qui change en fait, c’est la proportion des salles, on est dans l’intimité, avec un rapport généreux. ca change tout le temps et c’est ce qui est plaisant dans les tournées. celle-ci va durer plus d’un an, avec 200 dates… LVM : C’est votre épouse Christine qui vous met en scène… JW : Je travaille avec ma femme depuis que nous nous connaissons. elle est à la fois mon assistante, mon adaptatrice, etc. elle me fait retravailler, elle m’aide à choisir les textes, c’est un vrai travail à deux passionnant. LVM : Quels sont vos projets ? JW : J’aimerais faire un spectacle entièrement tourné vers le music-hall, un peu comme le faisait Serge reggiani dans la deuxième partie de sa carrière. Sinon, j’hésite entre plusieurs projets de théâtre ou de réalisation. Mais vous pourrez déjà me voir en octobre sur france 2 dans le rôle titre d’un téléfilm sur Joseph Wresinski.


LeS interVieWS cuLture Ils seront sur la scène du théâtre du Vésinet. Le Vésinet Magazine les a rencontrés.Voici les grands moments de ces entretiens que vous retrouverez en intégralité sur le site de la ville, rubrique Culture, sous-rubrique « Les Interviews culture ». Jean-Luc REVOL, metteur en scène de Hamlet, le 15 novembre à 20h45.

Le Vésinet Magazine : Hamlet est un classique souvent mis en scène. Comment se préparet-on quand on doit soi-même adapter cette pièce connue de tous ? Jean-Luc Revol : J’ai commencé par voir plusieurs mises en scène, mais je crois qu’il faut mettre de côté tous les réflexes de théâtre

LVM : Vous y avez même introduit de l’humour et de l’autodérision… J-LR : Oui, il y a des moments d’humour, mais vous savez, Shakespeare, ce n’est pas que du drame ! dans Le Roi Lear par exemple, il y a énormément de moments drôles. en fait, c’est assez rare qu’en france on garde l’humour de Shakespeare. Le personnage de hamlet n’est pas qu’un héros romantique, sombre et torturé. il joue la folie en fonction de l’interlocuteur qu’il a en face de lui. Sydney BERnARD, metteur en scène et comédien de 20 000 lieues sous les mers, vendredi 25 novembre à 20h30

LVM : Qu’est-ce qui vous a donné envie de monter un spectacle à partir d’une œuvre de Jules Verne ? Sydney Bernard : en 2005, il y a eu de nombreuses commémorations du centenaire de la mort de Jules Verne. J’avais lu cet auteur très jeune et j’étais impressionné par les aventures qu’il racontait. 20 000 lieues sous les mers est le roman le plus difficile à adapter, d’ailleurs il ne l’avait été que lors de spectacles de marionnettes. J’ai ainsi pu innover avec une œuvre emblématique, la plus complexe et aboutie de Verne. Mais nous avons rencontré des difficultés à la rendre théâtrale. nous avons mis un an et demi pour le faire. d’ailleurs, la pièce évolue tout le temps, on y ajoute des nouveautés. Au théâtre du Vésinet, référentiel que l’on peut avoir. dans le cadre du festival de grignan, nous jouions en plein air, dans un lieu très fort, incroyable, mais avec des contraintes techniques. Là, pour cette tournée, la scénographie est bien plus simple. nous retournons à un espace vide, nu, les comédiens sont mis en avant : il n’y a pas de vidéos, d’éclairages compliqués... c’est comme si nous retrouvions ce qui pouvait se faire au festival d’Avignon du temps de Jean Vilar. c’est donc volontairement assez classique, en porte-à-faux de ce que je fais d’habitude, ce qui est un travail très intéressant pour un metteur en scène.

vous pourrez ainsi découvrir une toute nouvelle scène, de nouveaux objets… c’est un spectacle qui vit en permanence. LVM : On y découvre un Jules Verne visionnaire… SB : tout à fait, 20 000 lieues sous les mers est une œuvre excessivement moderne par son côté humaniste et avant-gardiste. Jules Verne y parle déjà de développement durable, il avait anticipé sur les thèmes de l’écologie, du réchauffement climatique, de la défense de la nature et des animaux. ce que le public retient en sortant du spectacle, c’est l’incroyable modernité de cette œuvre. Eric BOUVROn, metteur en scène et comédien de La mission Victor Mulot,

le 20 octobre à 20h30.

LVM : Comment est né le personnage de Victor Mulot ?

Eric Bouvron : Victor est un mélange de tintin, James bond et Mister bean. Mon but est de surprendre, faire rire, émouvoir et faire voyager les spectateurs, à partir de vraies rencontres, de réelles expériences. c’est une forme de spectacle totalement inédite, mais ce n’est ni un documentaire, ni un spectacle à morale et message. en fait, je me définis comme un globetrotter du théâtre, je vais dans des pays extrêmes pour faire aboutir mes créations. J’ai ainsi fait des improvisations dans des écoles d’inuits : à travers l’humour, on peut communiquer sur tout. J’ai aussi vécu parmi les bushmen. tout le défi, c’est de transposer les grands espaces et les émotions reçues sur une scène. LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

17


Culture Culture en bref Concerts d’orgue

Le 25 novembre à 20h30, les chœurs et l’orchestre de la cathédrale Saint-Louis de Versailles viendront présenter un concert d’orgue à l’église Sainte Marguerite, autour d’œuvres de guilmant et de berlioz. Le 9 décembre à 20h30, à l’église Sainte Marguerite, l’organiste bruno Mathieu présentera des oeuvres de bach, brahms, Vierne, dupré, Langlais et diverses improvisations. Le Chœur du Vésinet

tHéâtre

interVieW de SéVerine fOntAine, metteur en scène de Filaments, au théâtre du Vésinet le vendredi 4 novembre à 20h45. Le Vésinet Magazine : Avec Filaments, qu’est-ce qui attend les Vésigondins ? SF : c’est une pièce qui recoupe de nombreux arts : déjà, elle est entièrement musicale et sonore avec en fil conducteur, les voix des personnes interrogées et des images qui sont projetées en parallèle. ensuite, un danseur et une danseuse représentent des miroirs de nous-mêmes, comme le plus et le moins d’une ampoule. nous emmenons le spectateur du début de l’existence à la vie adulte, avec le rapport à soi, à l’autre, à nos choix.tout le monde a en soi la capacité d’être

créateur de sa propre existence. ce spectacle est une ode à la vie, un regard positif sur l’existence : il faut profiter de ce qui nous est donné à vivre. c’est une écriture pluridisciplinaire avec du théâtre, des chants, des jeux de lumière, un voyage sensoriel, ça parle à toutes les générations, des jeunes adolescents aux personnes âgées. Filaments dure 1h10 : une forme courte pour que ce soit un concentré d’émotions. Retrouvez l’entretien complet sur le site de la ville, rubrique Culture, sous-rubrique Les interviews culture.

Le cOnSerVAtOire OuVre SA SAiSOn MuSicALe La chorale « Le chœur du Vésinet » donnera un concert le dimanche 4 décembre 2011 à 16 heures dans l'église St Martin de Sartrouville. Au programme, des œuvres de gounod, franck, Saint-Saëns, delibes et bizet. Le nouveau livre de Christine Devic

La Vésigondine christine devic vient de publier un deuxième recueil de nouvelles, aux éditions de L’harmattan, après Penny et autres nouvelles. dans Fulgurances, elle observe les autres sous leurs moindres coutures à travers leurs sentiments, le temps d’un instant. un livre d’atmosphère à retrouver dans toutes les bonnes librairies. Les arbres en brochure

Le Syndicat d’initiative vient de sortir une brochure consacrée aux arbres remarquables du Vésinet sous forme d’un parcours-promenade. prix : 5 €. Exposition

du 17 au 25 octobre, ne manquez pas une exposition consacrée aux œuvres du peintre edouard Minky, à l’hôtel de Ville. un style coloré, réaliste ou onirique qui ne vous laissera pas indifférent. 18

Le conservatoire georges bizet à rayonnement communal présente sa Saison musicale. un événement à ne pas manquer avec des concerts d’exception qui auront lieu le deuxième dimanche de chaque mois à l’auditorium du conservatoire. Le premier à ouvrir le bal fut Aux sources de la Belle epoque qui, le dimanche 9 octobre à 17h, vous a permis de découvrir, ou redécouvrir, des œuvres de compositeurs tels qu’Offenbach, bizet ou encore fauré, grâce au talent du pianiste frédéric Lagarche, du violoniste Volodja balzalorsky et du baryton Jean-Louis Serre. Le 13 novembre, place au jazz avec un concert du trio gpS mené par franck guicherd, professeur au conservatoire. et vous pouvez déjà inscrire dans vos agendas la

date du dimanche 11 décembre, avec la Carte blanche à tristan Cledat, directeur du conservatoire de Sartrouville, autour d’un concert dédié à Lizst, Schumann et Brahms. On y retrouvera le pianiste pascal Mantin, le clarinettiste tristan cledat, le violoniste Vadim tchijika et le violoncelliste fabrice Loyal, également directeur-adjoint du conservatoire georges bizet. ces concerts sont gratuits, sans réservation et organisés par la mairie du Vésinet qui les subventionne, avec la participation de l’association L’esprit Musical du Vésinet. Conservatoire Georges Bizet, 51 boulevard d’Angleterre.

LeS cAféS cuLtureLS de LA rentrée depuis le dimanche 16 octobre, les cafés culturels ont repris leurs activités au foyer du théâtre du Vésinet. Le chocolat a été au programme de la première édition et hortense de beauharnais sera l’héroïne du second, prévu le dimanche 6 novembre prochain. La conférencière Maryline hourlier a ainsi abordé le chocolat sous son aspect historique, de sa découverte en Amérique du Sud à son succès fulgurant de nos jours, en passant par ses vertus thérapeutiques. Les Vésigondins ont

découvert le cacao sous toutes ses coutures, notamment avec la dégustation qui a suivi la conférence, promesse aux mille délices. quant au destin romanesque de la fille de Joséphine de beauharnais, hortense, c’est l’écrivain françois Jarry qui vous le racontera, avec de nombreuses anecdotes passionnantes et un intéressant panorama sur la période allant du préromantisme au romantisme. Hortense de Beauharnais, dimanche 6 novembre, 17h, foyer du théâtre.


Commerces Commerces De nouveaux gérants pour nicolas

depuis le 1er septembre, c’est frédéric et Marie Jacquel qui sont les nouveaux gérants du magasin nicolas, situé au 2 place de l’eglise. ils font suite à philippe et Véronique crespin qui

prennent une retraite méritée après 43 ans de bons et loyaux services en tant que cavistes. frédéric Jacquel travaille depuis plus de 20 ans au sein de l’enseigne nicolas et arrive du 17ème arrondissement de paris : « nous avons travaillé 14 ans à Paris et nous désirions un autre cadre de vie. nous nous étions promenés au Vésinet et en sommes tombés amoureux », raconte-t-il. Ainsi, quand on propose au couple Jacquel de gérer une autre boutique de l’enseigne, celui-ci rétorque tout de go en plaisantant : « Ce sera le Vésinet ou rien ! » et assure que la qualité de service restera inchangée. il annonce déjà les futurs événements de

la boutique : « nous commençons bien nos fonctions avec la Foire au Champagne qui aura lieu à la fin novembre ». bienvenue à M. et Mme Jacquel au Vésinet et bonnes vacances à leurs prédécesseurs ! nous avons appris l’installation de… Monique bernard, psychologue et thérapeute cognitive. 51 bis boulevard carnot 01 30 15 01 12, sur rendez-vous. plus de renseignements sur le site www.psyvesinet.com

Associations Associations LeS éVéneMentS de L’AVf Bébé Bourse L’association Accueil des Villes françaises organise du mardi 15 au vendredi 18 novembre une nouvelle édition de la bébé bourse. elle se tiendra en Salle des conférences, en mairie et concernera la puériculture (matériel, jeux, jouets et vêtements de 0 à 10 ans). Le dépôt des objets se fera le mardi 15, de 10h à 19h et la vente se déroulera les mercredi 16 et jeudi 17. Le vendredi 18 novembre sera consacré à la restitution des objets invendus et au paiement. Bienvenue aux nouveaux Vésigondins comme chaque année, l’AVf, en partenariat avec la municipalité, propose également aux nouveaux arrivants de découvrir Le Vésinet.

cet après-midi de bienvenue aura lieu le samedi 19 novembre. A 15h, une visite de la ville en car est prévue, commentée par une conférencière. puis, de 18h à 20h, un apéritif est organisé en mairie. dans la limite des places disponibles. pour ces deux manifestations, inscriptions et renseignements au ciAV lors de la permanence AVf le mercredi de 14h30 à 17h, le vendredi de 9h30 à 11h30 et le 1er samedi de chaque mois de 10h à 12h.

Le kiWAniS OrgAniSe une bAnque ALiMentAire Le vendredi 25 et le samedi 26 novembre, le kiwanis club du Vésinet boucle Seine participe à une grande collecte nationale de denrées alimentaires, organisée sous l’égide de la bApif. Le kiwanis fait donc partie des 280 associations de ce réseau qui réponsent présents à ce grand moment de générosité. Les membres

du club vous attendront devant le magasin Monoprix, place de l’eglise. parmi les denrées non périssables que vous pouvez donner : chocolat, sucre, céréales, légumes en conserve, pâtes, riz, café, thé, plats cuisinés, conserves de viande et de poisson, huile, sel, condiments, aliments pour bébé… Merci à tous !

MAdAgAScAr Au VéSinet en vue d’une conférence-débat qui aura lieu en janvier 2012 autour de l’île de Madagascar, le cSiV recherche des Vésigondins d’origine Malgache. contacter le cSiV au 01 39 76 17 30 ou via le ciAV au 01 30 15 47 80.

chAcun cherche SOn chAt L’association AidofelinsML va organiser ses prochaines journées d’adoptions félines. elles auront lieu le samedi 29 octobre et les samedis 12 et 26 novembre, de 14h à 18h, au 14 rue du fossé à Maisons Laffitte. pour repartir avec le chat de votre cœur, n’oubliez pas d’emporter avec vous une pièce d’identité, un justificatif de domicile et une boîte de transport. une participation aux frais vétérinaires vous sera demandée. informations au 06 86 49 14 94 ou permanenceaidofelins78@hotmail.fr

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

19


Sport Sport AtHlétisme

cOrentin bOurguet et nicOLAS Oiknine, deS têteS pLeineS Sur deS JAMbeS à reSSOrtS Ils ont 18 et 19 ans et ont participé tous deux aux derniers Championnats de France junior d’athlétisme, faisant honneur à leur club de l’USV. Rencontre avec deux graines de champions.  nicolas Oiknine

Mais s’il a perdu en série à cause des conditions météorologiques particulièrement mauvaises, il est heureux d’avoir gagné quatre secondes : « je suis en pleine progression, je commence à obtenir un bon niveau interrégional, courir est un vrai plaisir pour moi. et puis, j’ai un très bon entraîneur depuis 2006, Louis Radius ». Le jeune homme s’entraîne quatre fois par semaine, pendant deux heures, le soir et les week end quand il y a une compétition. Sans oublier les cours : nicolas vient d’intégrer une école de relations internationales et le sport devient une aide pour lui : « Avec l’athlétisme, j’ai acquis un esprit de compétition et la valeur du travail ». Corentin, de l’ambition à revendre c’est une envie commune de courir qui les a poussés à rejoindre l’uSV et sa section d’athlétisme. « J’avais 7 ans quand j’y suis rentré, j’avais grand besoin de me défouler, de courir vite, je ne voulais pas faire comme les autres enfants », raconte corentin bourguet. « Moi, j’ai toujours aimé courir et ce qui m’a motivé, c’est lorsque j’ai vu les Championnats du monde de 2003. et comme j’étais bon en endurance, je suis rentré à l’USV, en 2004 », précise nicolas Oiknine. et chacun sa spécialité : le sprint pour corentin, le demi-fond pour nicolas, qu’ils pratiquent depuis trois ans. et à chacun, une vision différente de son avenir au sein de cette discipline exigeante qu’est l’athlétisme. nicolas, l’esprit de compétition Les championnats de france junior, le 17 juillet dernier, furent ses premiers en individuel, sur 800 mètres. « Pour la première fois, je courais devant un public, c’était le début du haut niveau pour moi. La pression commence dès que l’on met le dossard », se souvient-il. 20

c’est en 2010 que corentin goûte pour la première fois aux championnats de france junior, sur 200 mètres, en cadet. L’épreuve le séduit et il a envie d’en faire d’autres. il participe aux championnats de france junior d’hiver en mars dernier, sur 200 et 400 mètres en salle. pour ceux d’été,

il court aux 100 et 400 mètres, « mais ce fut difficile sur 100 mètres, il y avait beaucoup de vent. néanmoins, j’avais les futurs champions de France junior dans ma série et j’ai pu constater que nous n’avions pas des temps si éloignés », raconte corentin. ce qui le conforte dans son choix d’aller le plus loin possible dans cette discipline, enchaînant les courses, comme les championnats de france espoir. « J’aimerais pouvoir en vivre, mais c’est un sport où l’on progresse par à coups », avant de poursuivre, ambitieux : « en salle, j’aimerais battre le record du département et cet hiver ou l’été prochain, j’aimerais faire une finale en individuel et battre le record de mon entraîneur, Franck Desailly ». Le bac en poche, il a intégré à la rentrée un dut en génie mécanique et productique, tout en s’entraînant trois fois par semaine, avec des séances de musculation, d’endurance et de technique. nicolas et corentin, deux têtes bien pleines sur des jambes montées sur ressorts, à suivre lors des prochains championnats. Le Vésinet Magazine vous tiendra au courant de leurs futures performances.

 Corentin Bourguet passant le relais au France espoir les 23 et 24 juillet 2011


SpOrt à L’hOnneur

Le cLub A VOLLey hAut

LeS tripLetteS du VéSinet Le club de pétanque du Vésinet fait de plus en plus d’émules et compte pour le moment 48 licenciés, dont cinq femmes. Si cela peut représenter la taille d’un cochonnet compte tenu des 3 000 licenciés des yvelines, c’est l’un des plus anciens clubs du département puisqu’il existe depuis 1966. guy guichet, son président, le fréquente depuis sa création, ou presque et nous explique le calendrier des compétitions, entre deux parties : « Les saisons commencent à la mi février et se terminent en novembre. La dernière compétition aura lieu le 11 novembre

prochain : ce sera le Challenge de l’amitié, avec six triplettes de prévues ». L’événement commencera dès 8 heures du matin, à Aubergenville. en 2012, cinq concours sont déjà organisés, dont une doublette mixte sur deux jours qui regroupera 130 équipes sur tout le département. cette année, le club a remporté 14 points officiels. « Un bon score pour nous, avec une équipe qualifiée en championnat de triplette promotion département. et la saison n’est pas encore terminée ! », s’enthousiasme guy guichet. Score définitif le 11 novembre, affaire à suivre ! Le club de volley du Vésinet a brillé cette dernière saison ! fort de 250 adhérents, masculins et féminins, le club a enchaîné les très bons résultats. Si les filles se sont maintenues en milieu de tableau, les garçons sont arrivés seconds au championnat de niveau national 3. L’ambition est désormais de terminer en haut de tableau pour cette nouvelle saison. Les jeunes se sont qualifiés quant à eux pour les championnats régional et départemental, ainsi que pour la coupe de france. Ainsi, en départemental, les minimes garçons sont arrivés troisièmes, les cadets garçons, seconds et les junior filles ont terminé premières. en coupe d’ile-de-france, les benjamins et les cadettes sont seconds, tandis que les benjamins ont poursuivi jusqu’au dernier tour de la coupe de france. quant aux vétérans, ils ont brillamment remporté le titre de champions de france.

iLS Ont MOrdu à L’hAMeçOn L’ecole de pêche didier delannoy a de quoi être fière ! Le 25 juin dernier s’était déroulé le concours de pêche annuel organisé par l’ecole de pêche d’enghien-les-bains. L’occasion pour les enfants apprentis pécheurs de la région de partager leur passion. deux catégories étaient représentées : les enfants de moins de 12 ans et ceux âgés entre 12 et 16 ans. en tout, 33 mordus de pêche munis de gaules et d’épuisettes ont mis leurs talents et leurs lignes en compétition dans la bonne humeur, au grand dam des poissons. et les jeunes Vésigondins

n’ont pas démérité : ainsi, pierre davadant est arrivé second dans la catégorie moins de 12 ans avec un total de prises de 1 610 grammes et dans la deuxième catégorie, c’est françois cuvelier qui a représenté la ville en arrivant sur la troisième marche du podium avec 2 315 grammes dans son épuisette. bravo à eux et à leurs camarades Vésigondins aux moulinets aguerris ! Sans oublier Jean-Marc catalayud qui anime le groupe des compétitions. et si vous désirez faire partie de l’école, il suffit d’appeler le 06-58-28-76-89. LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

21


Le Vésinet en images Le Vésinet en images

Le 3 septembre, sur la place du Marché, eut lieu la deuxième rencontre des services à la personne organisée par le service emploi de la Ville. plus de 300 Vésigondins avaient fait le déplacement et ont pu rencontrer entreprises et associations agréées du secteur des services à la personne.

Le 16 septembre eut lieu une projection en plein air du film Océans. plus de 500 spectateurs avaient fait le déplacement pour cet événement organisé par le conseil de quartier république. Lucia dore-ivanovitch, présidente de l’association « ciné d’hier », en a profité pour interviewer Stéphane durand, co-auteur et conseiller scientifique d’Océans.

Le dimanche 18 septembre, la cArpe et le MeV organisaient leur quatrième brocante aux abords de la pelouse des ibis. Les chineurs vésigondins ont profité du beau temps pour faire des trouvailles et des affaires en famille.

Opération gratuite de marquage de vos vélos le 24 septembre dernier sur la place du Marché, ainsi que divers ateliers de prévention routière, animés par des services de la ville, la préfecture et l’association réseauVélo 78. un joli succès à renouveler l’an prochain.

Le 29 septembre eut lieu une réunion publique concernant l’éco-quartier du parc princesse, prenant en compte les préoccupations environnementales, sociales et économiques.Vous pouvez retrouver sur le site internet de la Ville un compte rendu de la réunion.

du 27 septembre au 1er octobre, les Vésigondins ont pu découvrir une cinquantaine des 355 espèces de champignons qui existent sur la commune du Vésinet lors d’une exposition présentée au foyer du théâtre, Les champignons et les arbres du Vésinet. Maquettes, film documentaire, photographies étaient au programme.

22


LeS beLLeS JOurnéeS du pAtriMOine On craignait la pluie, mais c’est le soleil qui a baigné les nombreux visiteurs des Journées du patrimoine du Vésinet les 17 et 18 septembre derniers. parmi les nombreuses manifestations prévues, le dévoilement par Mme Josette hubert, maire-adjoint à la culture, et M. AlainMarie foy, président de la Société d’histoire du Vésinet, d‘une plaque commémorative, au jardin des charmettes, dédiée à Monique Suzanné de bellefontaine pour son legs du Wood cottage à la Ville. puis ce fut l’inauguration de la plaque commémorative « Le champ de courses » par Mme hubert, et M. Jean-paul debeaupuis, président du Syndicat d’initiative. enfin, le 24 septembre, s’est tenu dans la salle de cinéma Jean Marais un colloque consacré au patrimoine du Vésinet.

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

23


Ets ROSSI et Cie

CHAUFFAGE

Bâtiments et travaux publics

ECLAIRAGE VENTILATION INTERPHONE

Maçonnerie - Ravalements Carrelages 33, rue du PrÊsident Wilson - 78230 LE PECQ TÊl. 01 39 76 65 77 - Fax : 01 30 15 02 66

AUTOMATISATION DE PORTAILS

01 39 76 82 62 105 bis, route de Croissy - 78230 Le Pecq-sur-Seine 'BYXXXJTBNCFSUFMFDUSJDJUFDPN

NOUVEAUX LOCAUX SEPTEMBRE 2012 A CHATOU

ALAIN JOLIVEL SERRURERIE

Menuiserie CLENET Depuis 1931, 4 GÊnÊrations se suivent avec l’arrivÊe de notre fils SpÊcialiste Bibliothèques et Placards sur mesures Meubles SdB t Cuisines t Parquets t Portails Alu/Bois Fenêtres et Volets Bois/PVC/Alu &TDBMJFSTt5FSSBTTFT#PJT www.menuiserie-clenet.com 49, Boulevard Carnot - 78100 Le VÊsinet TÊl.: 01 39 76 03 07 - Fax : 01 39 76 76 31 MAITRE ARTISAN

PO

O ISS

E NNERI DU VÉS IN ET

Ferronnerie d’Art - Serrurerie

MĂŠtallerie : Marquises, portails, garde-corps... ĹŻĹ?ĹśÄ&#x161;Ä&#x201A;Ĺ?Ä&#x17E;Ͳ^Ä&#x17E;Ć&#x152;Ć&#x152;ĆľĆ&#x152;Ä&#x17E;Ć?Ä&#x161;Ä&#x17E;Ć?Ä Ä?ĆľĆ&#x152;Ĺ?Ć&#x161;Ä s<ͲŽčĆ&#x152;Ä&#x17E;Ć?ĨŽĆ&#x152;Ć&#x161;Ć? ĆľĆ&#x161;ŽžÄ&#x201A;Ć&#x;Ć?ĹľÄ&#x17E;Ć?&ͲWĹ˝Ć&#x152;Ć&#x161;Ä&#x17E;Ć?Ä&#x161;Ä&#x17E;Ĺ?Ä&#x201A;Ć&#x152;Ä&#x201A;Ĺ?Ä&#x17E; sŽůÄ&#x17E;Ć&#x161;Ć?Ć&#x152;ŽƾůÄ&#x201A;ĹśĆ&#x161;Ć?Ͳ&Ä&#x17E;ŜĥĆ&#x161;Ć&#x152;Ä&#x17E;Ć?Ć&#x152;ĠŜŽÇ&#x20AC;Ä&#x201A;Ć&#x;ŽŜWs Ă&#x2030;TUDE ET DEVIS GRATUITS Depuis 1946

TĂŠl. : 01 30 53 01 74

5, rue Albert Joly - 78110 LE VESINET Ç Ç Ç Í&#x2DC;ŊŽůĹ?Ç&#x20AC;Ä&#x17E;ĹŻĆ?Ä&#x17E;Ć&#x152;Ć&#x152;ĆľĆ&#x152;Ä&#x17E;Ć&#x152;Ĺ?Ä&#x17E;Í&#x2DC;Ä?ŽžͲŊŽůĹ?Ç&#x20AC;Ä&#x17E;ĹŻÄ&#x201A;Î&#x203A;Ç Ä&#x201A;ĹśÄ&#x201A;Ä&#x161;ŽŽÍ&#x2DC;Ĩr

Un grand retour de la Moule de Bouchot et nous attendons le retour de la Coquille Saint-Jacques Un petit cadeau sera offert aux enfants au magasin Nous vous souhaitons une bonne rentrĂŠe et toujours lĂ pour vous satisfaire !

TĂŠl. : 01 39 76 02 85 Fax : 01 30 53 68 04 9, rue du MarĂŠchal Foch - LE VĂ&#x2030;SINET

Votre styliste : Jean-Marc et son ĂŠquipe 55 bis, Boulevard Carnot 78110 LE VESINET

Emmanuelle Vincent La maison de La beautĂŠ

avec ou sans rendez-vous du mardi au samedi de 9h Ă 19h30 et le jeudi jusquâ&#x20AC;&#x2122;Ă  21h

01 39 76 12 42

SpĂŠcial RentrĂŠe Cure de 4 soins visage Hydratants 220 â&#x201A;Ź

LA VILLE DU VĂ&#x2030;SINET

remercie les commerçants, artisans et chefs dâ&#x20AC;&#x2122;entreprises qui, grâce Ă leurs insertions publicitaires, participent Ă  la rĂŠalisation des publications municipales.

ÂŤ Maintenir lâ&#x20AC;&#x2122;hydratation au coeur de votre peau Âť 18 place du marchĂŠ 78110 LE VESINET

TĂŠl. : 01.39.76.59.10

Ouvert du lundi au samedi de 9h Ă 19h


Infps pratiques Infos Pratiques » PERMAnEnCES

¥ Impôts : 1 mardi du mois sous réserve de cinq personnes inscrites ¥ Avocat : 1er et 3ème samedi du mois ¥ notaire : 3ème samedi du mois ¥ Ecrivain public : le mercredi matin sur rendez-vous ¥ Médiateur familial : 1er vendredi du mois ¥ Conciliateur : deux vendredis par mois, sur rendez-vous ¥ Point Info Energie : chaque dernier vendredi du mois, en mairie, de 13h30 à 17h30. er

» nUMEROS UTILES

¥ Commissariat de police : 01 30 15 76 60 ¥ Police secours : 17 ou 112 ¥ Pompiers : 18 ou 112 ¥ Samu : 15 ou 112 ¥ Sécurité sociale : 36 46 ¥ Lyonnaise des eaux : 0 810 379 379 ¥ Urgences : 01 39 27 51 17 ¥ Centre anti-poison : 01 40 05 48 48 ¥ Assistantes sociales secteur nord : 01 30 15 73 00 ¥ Assistantes sociales secteur Sud : 01 39 76 07 23

¥ RAtP : 32 46 ¥ SnCF grandes lignes : 36 35 ¥ taxis : 01 39 76 99 99 ¥ Info bus : 01 39 52 20 63 ¥ trésor public : 01 39 52 51 20 » LA VIE MUnICIPALE

¥ Standard de la mairie : 01 30 15 47 00 ¥ Archives : 01 30 15 47 69 ¥ Bibliothèque : 01 30 15 47 19 ¥ Centre communal d’action sociale (CCAS) : 01 39 76 07 24 / 23 ¥ Centre d’information et d’accueil du Vésinet (CIAV) : 01 30 15 47 80 / 82 ¥ Centres de loisirs : 01 30 15 47 16 ¥ Cimetière : 01 39 52 00 71 ¥ Cinéma Jean Marais : 01 30 15 66 01 ¥ Collectes et propreté : 01 30 15 47 54 ¥ Conservatoire Georges Bizet : 01 39 76 67 32 ¥ Etat-civil, élections : 01 30 15 47 13 ¥ Emploi : 01 30 15 47 02 ¥ Logement social : 01 30 15 47 13 ¥ Maison des Jeunes et de la Culture : 01 30 71 35 67

¥ Police municipale : 01 39 76 80 95 ou 06 08 16 24 92 ¥ Régies : 01 30 15 47 17 ¥ Services techniques : 01 30 15 47 45 / 46 ¥ Sports : 01 39 52 00 53 ¥ théâtre A. Jonemann : 01 30 15 66 00 ¥ Urbanisme : 01 30 15 47 29 / 56 ¥ Vie scolaire : 01 30 15 47 09 / 71 23 » COLLECTES

¥ Ordures ménagères : - en zone pavillonnaire : lundi et vendredi, à partir de 6h. - en zone urbaine et commerçante : lundi, mardi, jeudi et samedi, à partir de 19h30. ¥ Emballages et papiers : mercredi, à partir de 6h. ¥ Encombrants : mercredi à partir de 6h. ¥ Déchets végétaux : en octobre et novembre : le mardi, à partir de 6h. ¥ Déchets spéciaux et toxiques : le 1er mercredi du mois, de 10h à 14, place du Marché. ¥ Verre : mercredi en semaine impaire, à partir de 7h ¥ Renseignements : 01 30 09 75 36 ¥ Demandes de bacs et de maintenance : 0 825 800 789

etAt-ciViL nAISSAnCES : Juillet 2011 : emilie edmond-burot (13), elliot eudes (17), Alex Loyez (20), elise cozon (20), Malena robinson (21) gaspard flichy (22), Aubin Martinez (22), Manelle pradel (24) Angie fermanian (25), romain gaches (26), Laure guerry (29), Jessica-kélie cadet (29), naïl hamoudi (29), Axel gréverie (30). Août 2011 : eléna Meunier (5), florian piedeleu (5), Louis Sonoda (8), Julia floris (9), ceylan Sassier (12), isaure et Victoire badaire (16), Mattia frugier-carrara-caillon (19),

Mathilda bezaud (21), Mathis Aubas (22), Apolline beaurain-henouille (22), Louis roubinet (23), Shaynez Jabeur raibaud (24), eugénie farges (30). Septembre 2011 : Léandre roque poirier (1), Jules de gerard du barry et de Saint quentin (1), théodore gras dumats (5), isaure badaire (16). DECES : Juillet 2011 : Monique haak (7), gabrielle Sarcey (20), roger chouly (16), Jean-paul

gyss (22), André dumaine (24), ceyrinn Willemin (25), Maurice raynal (27), Simonne pekacz veuve Angiel (27), yvonne cabot veuve Malmejean (28), Annick husnot épouse belonoschkin (28), Marie-Louise pernon veuve Aulard (31). Août 2011 : pierre burelle (1), Jacques guellier (2), Jean Lagache (12), denise clerc veuve chopard (29), françoise Marsan (31). Septembre 2011 : Jeannine hayem épouse Leprince (7).

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

25


Tribunes libres Tribunes libres

rAssemblement pour le vésinet dans ce monde qui subit de plein fouet la crise économique largement relayée par les médias, Le Vésinet n'échappe pas à ses conséquences. Aussi la Majorité municipale a pris sans attendre des dispositions pour renforcer le service emploi et en faire une véritable plateforme d'échanges où les offres et demandes se retrouvent. La journée de l'emploi a largement validé le bien fondé de cette politique, menée en partenariat avec les associations. Les Services de la Ville ont fort bien travaillé pendant l'été.

d'importants travaux ont été réalisés tant en voirie que sur les bâtiments communaux. On aura noté la remarquable prestation réalisée, en un temps record, sur le pont Alsace-Lorraine avec un minimum de perturbations et nuisances. cette volonté de service efficace et attentif est appréciée des Vésigondins. nous adressons nos remerciements aux Agents municipaux et les félicitons de leurs compétences, professionnalisme et leur engagement à bien faire. d'autres services, utilisant les technologies nouvelles, sont en cours d'élaboration et

seront bientôt déployés pour faciliter la vie de nos concitoyens. c'est le cas de l'installation de caméras de vidéo-protection prévue en 2012. Le guichet unique facilitera les démarches administratives, évitera les files d'attente et arrivera à point nommé au moment où le portail famille va devenir opérationnel. nul ne pourrait contester le bien fondé de la mise en place de ces prestations nouvelles, en phase avec les exigences de la vie moderne. Rassemblement pour le Vésinet

union pour l’Avenir Communication débridée… n’est pas synonyme de commune bien gérée. une fois encore, la revue municipale de septembre 2011 nous a laissé pantois. un éditorial et 30 pages de propagande ne suffisent plus au maire pour prouver qu’il agit… « et qu’il agit bien ! ». il monopolise désormais la demi-page de la tribune libre normalement destinée à l’expression de sa majorité. Ses colistiers ne sont-ils plus à même de relayer correctement le message de ses actions ? que nous apporte cette communication inflationniste ? nous vous invitons à consulter la double page consacrée au tour d’horizon des travaux de l’été 2011 pour vous en faire une idée. une information mensongère : on nous annonce un montant de travaux boulevard carnot de plus de 800 000 € pour l’été 2011 alors que leur réalisation est majoritairement prévue en 2012. une information incomplète : les promesses d’économies liées à la nouvelle station de pompage ne sont même pas chiffrées laissant présager des lendemains qui déchantent. une information complaisante : le maire détaille les travaux sur le pont d’Alsace mais oublie de préciser que les pistes cyclables promises lors de la campagne ont disparu entretemps. 26

il faut dire que la conception du maire concernant les pistes cyclables est tout à fait personnelle puisqu’elle consiste en fait en un barbouillage de peinture sur les voies de circulation automobile pour indiquer aux cyclistes qu’ils doivent rouler à droite ! toute cette communication ne peut masquer la triste réalité. incohérence des décisions, incohérence des objectifs, promesses non tenues, dépenses inconsidérées…sont les maitres mots de ce mandat calamiteux. en 3 ans, l’endettement de la commune a été multiplié par 5 et les impôts par 2, le maire à l’évidence n’est pas soucieux des deniers des Vésigondins. Le nouveau projet de la MJc ne risque pas d’arranger les choses. Le projet est extrêmement coûteux (on parle de 3 à 5 millions d’euros), sans aucune subvention. Son financement sera donc à la seule charge des Vésigondins déjà très lourdement taxés. pourtant, dans le contexte actuel de rigueur mis en place au niveau national, il est inacceptable d’envisager la moindre augmentation des taxes locales. nous nous opposerons fermement à toute hausse des impôts et ce d’autant plus que notre argent que le maire ne cesse de ponctionner ne sert à rien si ce

n’est alimenter le puits sans fond de ses lubies : opérations immobilières hasardeuses, procès à répétition, rénovation inutile de la mairie, recrutement de personnel en doublon, multiplication des études sans lendemain... Alors que l’heure est plus que jamais à la maitrise des dépenses quelles soient d’investissement ou de fonctionnement et à la conduite de projets murement pesés et réfléchis, le maire dépense sans compter. parallèlement, les services municipaux se détériorent, la commune se dégrade, les projets essentiels restent au point mort. Le maire et sa majorité doivent en prendre conscience, changer de cap et pratiquer enfin une gestion rigoureuse et soucieuse de l’intérêt de tous les Vésigondins. incohérence, gabegie et approximation ne sont plus de mise.

Éric CHARLET - Marie-Aude GATTAzDidier JOnEMAnn - Isabelle MOREL groupe union pour l’Avenir Vous pouvez nous contacter : upalevesinet@hotmail.fr


le vésinet solidAire et durAble imposer plus pour dépenser plus ? Le maire et son équipe oseront-ils augmenter les impôts en 2012 ? dans le plan de rigueur du gouvernement, une mesure passe inaperçue : le gel de la dotation aux collectivités locales. Alors la tentation sera grande pour les collectivités qui ne feront pas d’économies de se retourner vers les citoyens pour augmenter les impôts locaux. Au Vésinet, nous avons été pressurés de 50% en début de mandat pour rien. depuis, le maire et son équipe ont pris l’habitude de dépenser sans compter et ne savent plus s’arrêter : avocats et consultants ont pris goût aux contrats faciles, des investissements de confort continuent de se faire, embauches, démissions, nouvelles embauchent se suivent sans qu’ils cherchent à comprendre. Le gaspillage financier est partout. Leur facilité pour s’en sortir : augmenter les impôts. Vésigondins, aidez-nous à stopper la dérive, intervenez auprès des conseillers que vous connaissez pour qu’ils ne votent plus les décisions catastrophiques du maire et de ses adjoints. faut de place, nous citerons ici seulement 3 exemples : Finances : depuis le début du mandat, la trésorerie est de 3 à 4 M€ suite à 10 M€ d’emprunts à

peine élus, à 5% par peur de manquer. L’argent est placé à 1% pu 2%. Sur le mandat, c’est plus d’1 M€ de frais financiers versés aux banques en trop. Equipements : depuis le début du mandat, plusieurs millions d’euros sont partis en frais d’études dont certaines n’ont jamais été diffusées, en réaménagement de bureaux inadmissibles en période de crise, en investissements non prioritaires, en contrats de maintenance de toute sorte. ce gaspillage n’est pas acceptable. Personnel : depuis le début du mandat, les recrutements pléthoriques qui allaient tout changer ont fait long feu : les démissions se multiplient. nous en sommes à la troisième restructuration avec embauches au service de communication pour ne citer que ce service. comme si la communication pouvait cacher la faillite de la gestion. On nous dit que la politique interne de la mairie ne relève pas de notre compétence : comment se taire quand mois après mois, on voit les liens qui unissaient les agents se distendre, un climat de suspicion et de méfiance régner, des agents placardisés, d’autres faisant l’objet d’accusations diffamatoires : est-ce

devant les tribunaux ou les conseils de discipline que le gestion des ressources humaines doit se faire ? nous ne pouvons rester spectateurs de faits d’une telle gravité. L’urgence : ne pas augmenter les impôts, utiliser la trésorerie pour désendetter la ville, stopper tout investissement de confort et les études inutiles, mettre en place une commission transparente d’attribution des marchés publics qui ne relèvent pas de la commission d’appel d’offre, recentrer les effectifs sur les taches opérationnelles et retrouver l’humanité dans la gestion du personnel de la mairie. A noter : les primaires citoyennes se dérouleront les dimanches 9 octobre (1er tour) et 16 octobre (2ème tour). Le bureau de vote pour l’ensemble du Vésinet se tiendra dans la salle du Jumelage, cour de la mairie. Le vote aura lieu de 9h à 19h. tous ceux qui sont inscrits sur les listes électorales du Vésinet peuvent voter. André Michel, Olivia Ayme, Lucien Desvaux Contact : lvsd@hotmail.fr

libres propos depuis bientôt deux ans, simple témoin et observateur mais non plus acteur de la gestion municipale, je fais ici la relation objective de mon constat de cette gestion municipale. il est un domaine que je me suis jusqu’ici interdit d’aborder : celui de la gestion interne de la mairie et de son personnel, car il est en principe hors de l’intérêt général pour les Vésigondins. Le maire, toujours prolixe dans ses discours, y avait promis « sérénité et clarté ». force est de constater que c’est bien l’inverse qui sévit dans la maison commune où désormais une brutale gestion sans discerne-

ment fait plutôt régner le trouble et l’anxiété. pas un secteur n’a été épargné : services techniques, conservatoire, police municipale, communication et maintenant c.i.A.V. se sont vus, tour à tour, décapités au nom d’un principe absolu d’obéissance et d’efficacité au point que la maxime latine d’un mauvais empereur : « oderint dum metuant » (« qu’importe s’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent ») semble devenue la règle appliquée par le maire. Les départs volontaires et/ou provoqués sont nombreux (plusieurs dizaines), les réorganisations se suc-

cèdent, elles sont prétexte à de nouveaux recrutements. Les contentieux et recours prospèrent ainsi que les menaces de conflit. quelle perte d’énergie et d’efficacité ! Après la calamiteuse gestion financière et l’abandon des grands projets annoncés, restera-t-il un domaine où la gestion de cette municipalité apportera quelque chose de positif à notre Ville ? C. Chatard clchatard@bbox.fr

LE VÉSInEt i MAgAzIne n° 23 i OctObre-nOVeMbre 2011

27


RETROUVEZ SUR LE SITE

www.levesinet.fr ur le jour L’actualité de la Ville au jo Des compléments d’informations de votre jou

rnal

er un agenda de vos rendez-vous à ne pas manqu Les Interviews culture nstruire o c e d is Les perm e Des infos pratiques, service par servic Vos démarches administratives Les annuaires associations, vie économique et santé

ET BIENTÔT… DE NOUVELLES RUBRIQUES !

Centre d’optique et d’audition

Commerçants • Artisans • Entreprises

Annoncez-vous dans

Votre regard, notre passion au

Diffusé chez tous vos clients résidentiels ou professionnels, Distribué dans toutes les boites aux lettres

Rond point du Pecq

Contactez dès à présent Pascal GAUTHIER au 06 78 17 33 05 pgauthier@groupemedias.com Ouvert du lundi au samedi 2-6 rue de Sully - 78110 Le Vesinet - 01 39 76 03 35 www.expert-optical.fr

Interlocuteur unique pour vos campagnes publicitaires

Tél : 01 49 46 29 46 - www.groupemedias.com

Vésinet Magazine numéro 23  

Le numéro d'octobre-novembre 2011