__MAIN_TEXT__

Page 1

Sommaire Axyntis recompose son capital avec Fuji Silysia Chemical

2

Le projet de nouvelle usine Caillau relancé à Romorantin 2

Pharméal repris par le drômois Herbarom

3

Argan se repliera-t-il sur Poupry ?

Hollande confirme le maintien du CEA

Minerva se sépare de son pôle thermique

3

Les CCI de Tours et d’Orléans prêtes à céder leur siège 7

3

16 septembre 2015 - n °6 4 4

Région Centre-Val de Loire : le rebond ou le déclin

Enlisée dans le marasme, la région Centre-Val de Loire peut rebondir. A condition que le conseil régional, auquel la loi a confié la compétence économique, fasse preuve de cohérence et de volontarisme dans le choix de ses politiques. Nous revenons largement sur cette crise

tique, ni la même vision de l’économie. Cela devient encore plus complexe quand des divergences se font jour à l’intérieur même de la majorité. Ainsi, lorsque l’exécutif régional présidé par le socialiste François Bonneau soutient le transport aérien, la composante Europe Écologie-Les Verts de sa majorité s’oppose systématiquement aux subventions des deux aéroports, qui finissent par être votées grâce au soutien de l’opposition. Ces dissensions sont encore plus criantes lorsqu’on aborde le sujet des interventions économiques au profit des entreprises. En imposant qu’elles soient assorties de contreparties sociales et envi-

“ LA COMPOSANTE EELV DE LA MAJORITÉ S’OPPOSE SYSTÉMATIQUEMENT AUX SUBVENTIONS DES DEUX AÉROPORTS et les solutions qui peuvent lui être apportées dans la prochaine édition du magazine de La Lettre Valloire (sortie le 18 septembre). La conférence territoriale du 22 juin dernier, qui réunissait le conseil régional et les six conseils départementaux, a montré les limites du rôle d’impulsion et de coordination dévolu au premier cité lorsque les acteurs présents autour de la table ne partagent pas la même sensibilité poli-

Index

Le conseil régional aura, dès la nouvelle mandature et grâce à la loi NOTRe promulguée au mois d’août, des moyens accrus d’intervention économique. Rationalisation des structures et simplification des règles d’attribution d’aides aux entreprises devront régir son action.

4

ronnementales, les Verts ont notoirement découragé les porteurs de projets. Pas étonnant dans ce contexte que le montant des aides au secteur industriel soit passé de 27 M€ à 15 M€ entre 2013 et 2014 ! La profusion des mécanismes d’aide ne contribue pas à leur visibilité. La multiplication des CAP (CAP Innovation, mais aussi CAP Innovation touristique, CAP Création-Reprise, mais aussi CAP Artisa-

Acticall . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5 Argan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 Arkéa Capital Investissement . . . . .4 Axyntis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 BNP Paribas . . . . . . . . . . . . . . . . . .5 Brosset Immobilier-CBRE . . . . . . . .6 Caillau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 Calaire Chimie . . . . . . . . . . . . . . . .2 Carrefour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 CEA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3, 5 Cico Centre . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 CM-CIC Investissement . . . . . . . . . .2 Comptoir du Cacao . . . . . . . . . . . . .5 Deloitte France . . . . . . . . . . . . . . . .6 Emi Sepame . . . . . . . . . . . . . . . . .6 F2R . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 Fondiel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5 Fuji Silysia Chemical . . . . . . . . . . . .2 Hebco Radiateurs . . . . . . . . . . . . . .3 Hebco Thermique . . . . . . . . . . . . . .3 Herbarom . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 In Extenso . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6 Issartel Industries . . . . . . . . . . . . .3 JMB Energie . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 La Halle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6 Minerva . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 Nouveau Logis Centre Limousin . . .7 Novéal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 Optifib . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5 Ortec . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 Orys . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 Parquest Capital . . . . . . . . . . . . . . .2 Pharméal . . . . . . . . . . . . . . . . . .3, 5 Phytéo Laboratoire . . . . . . . . . . . . .3 Quadran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 Rubycom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5 Sectronic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 SFR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5 SNI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 Transaxio Centre-Ouest . . . . . . . . . .6 VDLS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 Vivarte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6

L’abonné, l’acheteur et l’utilisateur d’une publication ou d’un article sur support papier ou numérique, n’acquièrent qu’un droit d’usage (lecture par une ou plusieurs personnes, archivage à usage personnel et privé). Aucun droit de reproduction, sous quelque forme que ce soit (photocopie, scanner, copie numérique), n’est inclus dans l’acquisition de la publication ou de l’article, si ce n’est celui d’une copie unique destinée à un usage strictement personnel. Toute autre utilisation est donc soumise à accord préalable de l’éditeur. Toute utilisation non autorisée constitue une contrefaçon, délit pénalement sanctionné (jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 1 million d’euros d’amende).

La Lettre Valloire n°644 - 16 septembre 2015 1

Profile for Lettre Valloire

Lettre valloire n°644  

Lettre valloire n°644

Lettre valloire n°644  

Lettre valloire n°644

Advertisement