Issuu on Google+

Trimestriel Juillet 2010 I n°8

L E T T R E

D ’ I N F O R M A T I O N S

D U

P A Y S

C É V E N N E S

TA X E D E S É J O U R >

> EDITO

L A

Depuis 5 années, le Pays Cévennes initie des actions de développement de notre territoire en matière d’aménagement, d’économie ou de tourisme. Grâce à un fonctionnement fondé sur le respect de la liberté et l’autonomie de chaque commune et la mise de côté des habituels chemins de traverse partisans, nous travaillons ensemble à la construction progressive des Cévennes de demain. L’adoption, en avril dernier, du principe de prélèvement de la taxe de séjour à l’échelle de nos 117 communes est une avancée sans précédent. Grâce à cette ressource ; dont une partie sera restituée aux communes et communautés, et une autre mutualisée à l’échelle du pays ; nous allons pouvoir mettre en œuvre dès 2011 différentes actions de structuration et de promotion de la Destination Cévennes. Car si notre potentiel touristique est important, c’est la conjugaison des actions de chacun au niveau local (prestataires, offices de tourisme, intercommunalités) et de tous au niveau global de la Destination, qui nous permettra de faire connaître nos Cévennes et de développer notre attractivité. 2011 s’annonce donc comme une année charnière et les équipes de l’Agence de développement du Pays Cévennes travaillent au quotidien pour contribuer à la réussite des projets décidés en commun. Max Roustan, Président du Pays Cévennes

Bras de levier du développement de nos Cévennes Le projet de développement touristique de la Destination Cévennes, défini en concertation depuis 2008,est entré dans sa phase active depuis le début de l’année. Pour contribuer au financement de sa mise en œuvre, les élus ont adopté en avril dernier,le principe de mise en place de la taxe de séjour à l’échelle du Pays Cévennes.

“Le tourisme sur notre territoire se situe à un niveau de développement très en deçà de ses potentialités et représente un faible pourcentage du P.I.B. des Cévennes au regard des 40% réalisés par le département du Gard dans ce domaine”, indique Lucien Affortit, Président de la commission tourisme du Pays Cévennes.Grâce à la partie mutualisée de la taxe de séjour, apportée par les visiteurs de nos Cévennes, le Pays pourra se doter des moyens de mise en œuvre des actions de structuration et de promotion de la Destination Cévennes. Montage de produits touristiques en synergie avec les offices de tourisme du territoire,

développement du site vitrine et marchand “cevennes-tourisme”en partenariat avec la CCI, campagnes de promotion des Cévennes, partenariat avec le comité régional du tourisme… autant de missions à mener qui nécessitent de mobiliser des moyens humains et financiers dans la durée. Au fur et à mesure du développement du tourisme authentique et singulier de nos Cévennes, l’augmentation du montant de la recette liée à la taxe de séjour, permettra d’asseoir cette politique touristique et notamment de renforcer le rôle des offices de tourisme du territoire.

Juillet 2010 • LETTRE D’INFOS - PAYS CÉVENNES


Plus d’infos sur www.payscevennes.fr

TOURISME EN CÉVENNES

quelques temps forts de l’été 2010 Le Pays Cévennes travaille, en partenariat avec les différents professionnels du tourisme, à valoriser les initiatives conduites par les collectivités, associations, offices de tourisme en matière d’événements forts, ancrés dans nos traditions et notre patrimoine cévenols. Petit tour d’horizon, pas du tout exhaustif … Poterie d’Anduze, des siècles de savoir-faire mis à l’honneur Le 30 juillet 2010 donnera le coup d’envoi d’un an de festivités et de découvertes autour de la poterie d’Anduze. Festivals, marchés, ateliers, démonstrations… seront au programme de cet événement sans précédent. L’occasion pour les voyageurs de passage ou les habitants des Cévennes, de découvrir pendant douze mois une histoire passionnante. La poterie est en effet une activité très ancienne de la région d’Anduze,inhérente à la présence d’argile. Il s’agit à l’époque de nombreux petits ateliers produisant de la vaisselle rustique d’usage courant. Vers 1610 sur une inspiration issue de la famille italienne Médicis, un artisan cévenol tourne de grands pots et fonde la première entreprise de ce qui deviendra le célèbre vase d’Anduze, renommé dans le monde entier pour ses guirlandes et ses macarons. La ville et les villages alentours, sans renier cette tradition fidèlement protégée par plusieurs producteurs, se sont ouverts à d’autres formes de poteries et de céramiques. Informations complètes : office de tourisme d’Anduze 04 66 61 98 17 – www.ot-anduze.fr

LETTRE D’INFOS - PAYS CÉVENNES • Juillet 2010

Festival des métiers d’arts du Pont de Montvert, l’art dans toute sa diversité Au cœur du Parc National des Cévennes,niché contre le Mont Lozère, le village du Pont de Montvert accueille, pour la deuxième année, le festival des métiers d’arts. Porté par une association et soutenu par de nombreux partenaires institutionnels,cet événement qui se déroulera du 10 au 12 juillet est unique en son genre.Durant 3 jours,plus de 70 créateurs investissent le village, proposent des ateliers créatifs,des démonstrations,des expositions... Pour accueillir tout ce beau monde,les habitants mettent à disposition leurs garages ou leurs caves,les anciennes boutiques sont rouvertes… Dans une ambiance conviviale, les créateurs partagent leurs savoir-faire et parlent de leur passion aux visiteurs qui sillonnent le village, plan à la main.On peut simplement admirer le travail des artistes ou carrément mettre la main à la pâte,le temps d’un atelier de création de bijou,de broderie,de sculpture sur papier… (Prix : 7,5 €/adulte, 2,5 €/enfant). Pour couronner le tout, des restaurants et des “cantines de terroir” permettent de déguster différents produits locaux à base de châtaigne notamment. Renseignements : office de tourisme des Cévennes au Mont Lozère 04 66 45 81 94 et 04 66 45 59 37 ou www.festival-metiersdartencevennes.org


Plus d’infos sur www.payscevennes.fr

chanson du Pays cévenol

Grand prix de la

Créé il y a deux ans, ce concours de chant sillonne notre territoire, à la recherche de nouveaux talents.Cette année,16 communes, de St Etienne Vallée Française à Bessèges en passant par Alès (qui organise et coordonne l’événement) se sont portées volontaires pour recevoir les éliminatoires. Plus de 150 candidats passeront donc sur les différentes scènes cévenoles entre juin et fin août. Le 27 août à Alès, les 10 meilleurs s’affronteront lors d’une grande finale ! Véritable tremplin local,cette manifestation totalement gratuite pour le public est aussi l’occasion pour tout un chacun de passer une excellente soirée composée de la compétition à proprement parler, en première partie, et d’un concert en seconde partie. Si vous avez des trémolos dans la voix, notez que les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 20 août. Renseignements : 06 07 72 25 39 – 06 07 28 18 89

Festival “Chansons de parole”

Festival de musique ancienne

La légende “des cordes sensibles”, du volo biòu, au cœur quand la beauté du son se conjugue à la beauté des lieux

Convivialité et sympathie sont les “maîtres sentiments” que l’association ARAMA, organisatrice de l’événement,a pour ambition de partager et transmettre. Les soirées musicales de très haute qualité se déroulent volontairement toutes dans des lieux historiques appartenant à notre patrimoine local. L’acoustique y est magique, les cadres exceptionnels et un buffet gourmand après

à Barjac, pas de langue de bois ! Organisé par l’association “Chant libre”, ce festival incontournable accueille, du 24 au 29 juillet des artistes rares, des poètes pourfendeurs de mots … Le public accourt de toute la France et des pays limitrophes pour cette fête joyeuse et conviviale ou le maître mot semble être humanité ! Au programme des concerts 2010 : Francesca Solleville, Alice Dezailes, Pascal Delagnes, Imbert imbert… Evidemment, il manquera cette année quelqu’un pour qui ce rendez-vous était devenu si important qu’il écrivait en 2005 : “C’est à partir du Festival “Chansons de Parole” de Barjac,que je parraine depuis la fondation,que je me suis vraiment rendu compte de la richesse et de l’extrême diversité qui caractérise la chanson française actuelle ….Le Festival de Barjac est un des pôles de résistance face au rouleau compresseur des industries culturelles”. Jean Ferrat Renseignements : office du Tourisme : 04 66 24 53 44 wwwchansonsdeparole.com

de la fête médiévale de St-Ambroix Les 13 et 14 juillet, découvrez les rues de la cité redevenue médiévale. Des rues envahies d’étals et d’échoppes, grouillantes de vie et de couleurs, de troubadours, musiciens, saltimbanques, conteurs, gens d’armes … Découvrez la légende du Volo Biòu, ce bœuf qui attira les foules à St-Ambroix et permis de sauver la cuvée viticole de l’année. De jour comme de nuit, écoutez, vibrez, laissez-vous emporter par un tourbillon de couleurs, de spectacles. Renseignements : office de tourisme de St-Ambroix 04 66 24 33 36 – www.ot-stambroix.fr www.volo-biou.com

L’été 2010 en Cévennes c’est aussi chaque concert permet un rapprochement entre les artistes et les auditeurs. Chapelle romane de St Pierre La tour, château de Potelières, églises de St Ambroix, St Brès, St Jean de Valériscle et St Victor de Malcap accueilleront, du 30 juillet au 5 août, des concerts principalement aux accents de la Renaissance du 17e siècle. Renseignements : office de tourisme de St Ambroix 04 66 24 33 36 – www.ot-stambroix.fr www.festivalcordesensibles.com

Q Alès : visites guidées de la ville, balades fleuries et visites de la mine témoin Q Méjannes le Clap : festival de danse le 31 juillet Q Barjac : foire à la brocante le 15 août Q St-Jean-du-Gard : fête des théâtres les 7 et 8 août et foire bio “Vire sourel”le 22 août Et des milliers de fêtes de villages, d’expositions, de concerts et d’événements en tous genre.

Juillet 2010 • LETTRE D’INFOS - PAYS CÉVENNES


www.payscevennes.fr < HAUT DÉBIT >

Plus de la moitié des communes raccordées 41, dont 34 en couverture complète et 7 en couverture partielle, tel est le nombre de communes du Pays Cévennes raccordées sur les 77 concernées par le déploiement du haut débit (les autres ont déjà accès à l’ADSL par les lignes téléphoniques ou ne souhaitent pas en bénéficier). Et si certains habitants doivent encore faire preuve d’un peu de patience (tout le réseau sera opérationnel avant la fin de l’année), d’autres apprécient d’ores et déjà les progrès accomplis. “Appartenant à un réseau de près de 100 distributeurs de boissons en France, j’étais le seul à ne pas bénéficier du haut débit”, explique Gilles Lauze, installé à Saint Privat

de Vallongue. “L’entreprise familiale est installée ici depuis 1885, pas question donc de déménager ! L’arrivée du haut débit est une vraie délivrance car on peut enfin travailler comme tout le monde. Avec l’option 4 mégas que j’ai choisie, je peux rapidement télécharger mes fiches techniques, envoyer mes bons de commande…”. Aujourd’hui, les consommateurs ont le choix entre les offres commerciales proposées par deux fournisseurs d’accès à Internet: Meshnet et Nostre Païs. Le prix des abonnements n’est pas excessif (de 24,90 € à 39,90 €) et globalement les abonnés sont plutôt satisfaits. “En bout de réseau de l’opérateur

historique (FTOrange), on avait quasiment aucun débit”, témoigne Jacques Jourdanney, installé à Mons. “Maintenant on a du 2 mégas en continue. Pour mon épouse qui est malade, c’est vraiment bien de pouvoir échanger par mail des photos avec sa famille, de discuter sur skype…”. Entreprises ou particuliers, plus de 300 abonnés profitent d’ores et déjà du réseau déployé par le Pays. Un nombre encore modeste mais qui augmente rapidement chaque jour et devrait atteindre l’objectif fixé de 5 000 d’ici 2 ans. Pour tous renseignements, vous pouvez consulter le site Internet : http://internet.payscevennes.fr

< S AV O I R - FA I R E >

La pierre sèche a mille ans d’histoire et de belles années devant elle ! C’est acquis ! Depuis le mois de mars, l’association cévenole des Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches, dispense désormais la première et, pour l’instant, seule formation nationale qualifiante d’ouvrier professionnel en pierre sèche ! Fondée en 2002 sous l’impulsion du Parc National des Cévennes, l’association, seule du genre à être composée de professionnels, est engagée depuis 10 ans pour la sauvegarde de ce savoir-faire ancestral: construire des murs sans liant. Une technique qui a notamment l’avantage de permettre le drainage naturel des sols en cas de forte pluie. “Grâce aux financements de la Région, des Départements du Gard et de la Lozère, et du Pays Cévennes par l’intermédiaire du programme européen Leader (voir encadré GAL),nous avons pu mettre en place une expérimentation sur le terrain qui a abouti à la création de cette nouvelle formation”, témoigne Cathie O’Neill, animatrice de l’association. “Les ABPS deviennent une référence nationale en matière de construction en pierre sèche et notre objectif de créer une véritable école cévenole de la pierre sèche se réalise avec cette formation qualifiante”. L’engouement pour la pierre sèche dépasse ainsi aujourd’hui largement les frontières de nos Cévennes et s’exporte aussi bien dans la Creuse que dans le Cantal, le Midi-Quercy ou l’Ariège …. Grand public, professionnels

j’ai été sollicité plusieurs fois pour du travail en pierre sèche. Les ouvriers qualifiés en la matière sont une denrée très recherchée dans tout l’hexagone” Contact : 04 66 32 58 47 www.pierreseche.fr

Vous avez dit GAL ? du bâtiment, agriculteurs, agents des collectivités locales, depuis 4 ans, l’association a déjà formé plus de 200 personnes (sans le diplôme d’ouvrier) et initié des centaines d’habitants lors de journées de démonstration. Le savoir-faire se perpétue et les jeunes qui prennent la relève sont particulièrement motivés : “Déjà dans le métier de la pierre (tailleur), j’avais déjà suivi plusieurs formations grand public des ABPS”explique Thomas Blanc. “Passionné par la pierre, j’ai donc tout naturellement postulé à cette formation qualifiante. Au delà de l’aventure humaine et de la magnifique itinérance que nous avons effectuée en travaillant sur plusieurs sites des Cévennes, cette formation est vraiment un plus dans mon cursus. Aujourd’hui, je poursuis d’autres formations mais

Créé en 2008 à l’initiative du Pays Cévennes et du Pays Aigoual Cévennes Vidourle, le Groupe d’Actions Locales Cévennes, association loi de 1901, a pour objectif de lutter contre la désertification en milieu rural. Il s’appuie sur des financements européens et a pour objectif d’insuffler d’ici 2013, 1,8 million d’euros dans des projets publics ou privés ayant pour priorité “la valorisation des ressources cévenoles”. Etude sur la faisabilité de nouveaux chemins de randonnées, création de point multiservices en zones rurales… les différents projets présentés sont étudiés en commission et peuvent bénéficier de co–financements précieux. Renseignements : 04 66 25 32 88

Directrice de la publication : Bernadette Price – Réalisation : Hurricane – Contact : Syndicat du Pays Cévennes – syndicat@payscevennes.fr Crédits photos : Pays Cévennes - Hurricane - Jupiter Images www.payscevennes.fr


Lettre d'informations du Pays Cévennes