Issuu on Google+

PaysCev-LettreN3:Mise en page 1

5/01/09

14:19

Développement

Page 1

Internet

L’agence de développement du Pays vous ouvre ses portes p.1

Du 2 Mb/s avec téléphonie illimitée

Culture Cévennes p.3

Tharaux, perle du Pays

p.4

PAY S Tr imestriel I Janvier 2009 I n°3

> EDITO

L A

L E T T R E

D ’ I N F O R M A T I O N S

A nouvelle année, nouveaux aboutissements

C’est un bel “an neuf” qui s’annonce en Cévennes avec le raccordement de l’Internet haut débit et l’ouverture de l’agence dédiée au développement économique, touristique et territorial de nos 117 communes. En cours de concrétisation, ces deux grands projets d’intérêt communautaire majeur placent un peu plus notre Pays Cévennes en tête des territoires innovants du sud de la France. En matière de haut débit, nous sommes effectivement le premier Pays du midi à réaliser un projet d’une telle envergure. C’est une initiative territoriale forte, qui s’inscrit dans la même démarche de progrès que notre agence de développement. A nous, à vous, à tous les cévenols maintenant de capitaliser sur cette belle avancée, à la fois technologique et humaine, pour que nos vallées enfin libérées de leur enclavement s’ouvrent plus encore au mouvement du monde et aux potentialités du futur. Meilleurs vœux à tous.

D U

P A Y S

C É V E N N E S

DOSSIER > Le haut débit se généralise Une avancée significative pour les Cévennes Fin 2009, neuf habitants sur dix de chaque commune du Pays Cévennes pourront accéder à l’Internet haut débit - jusqu’à 2 Mb/s (voire plus pour les professionnels), avec option téléphonie illimitée. Cet accès se fera via Escot-MeshNET à qui le Pays Cévennes vient d’accorder une délégation de service public. La solution retenue préserve la libre concurrence entre les divers Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) et permettra aux zones même les plus rurales d’être distribuées dans les mêmes conditions que les villes.

Max Roustan, Président du Pays Cévennes



PAY S

Janvier 2009 • LETTRE D’INFOS - PAYS CÉVENNES


PaysCev-LettreN3:Mise en page 1

5/01/09

14:19

Page 2

Plus d’infos sur www.payscevennes.fr

DOSSIER > Fin 2009, dans chaque commune, neuf habitants sur dix auront accès au haut débit

Pourquoi attendre lorsque tout est prêt ? Fin 2008, le Pays Cévennes a bouclé son projet technique de raccordement haut débit et son plan de financement. Une initiative qui devance largement le programme mené en la matière par le Département et la Région. « Pour nous, ça ira encore plus vite, se réjouit Max Roustan, président du Pays Cévennes. Le déploiement débute en février et sera réalisé sur 49 semaines. Il couvrira la quasi-totalité de la population. »

Notre objectif : couvrir 90 % de la population de chaque commune L’Internet haut débit, tout le monde en Cévennes l’attend depuis trop longtemps… Saviez-vous ainsi qu’actuellement, 88 de nos 117 communes réparties sur le Nord Gard et le Sud Lozère sont insuffisamment couvertes par des solutions télécoms ? Pour mettre un quasi terme à ces zones blanches qui concernent également quelques communes du PAY S

LETTRE D’INFOS - PAYS CÉVENNES • Janvier 2009

Grand Alès et de la Gardonnenque, le Pays Cévennes vient d’opter pour la mise en place d’un réseau de distribution par voie hertzienne. Avec la téléphonie illimitée et des débits allant de 512 Ko à 2 Mb/s (voire plus pour les professionnels), il va y avoir ainsi de quoi répondre à la grande majorité des besoins de la population, de Lédignan en passant par Alès jusqu’au Pont-de-Montvert. Un programme complémentaire, que la Région s’est engagée à mener d’ici 2011, permettra de combler les quelques zones encore non couvertes.

Une initiative politique, au service de l’intérêt général Montagneux, escarpé et dispersé, le Pays Cévennes est un vrai casse-tête pour les opérateurs de télécommunications. « Personne ne voulait s’y engager jusqu’ici mais notre initiative va faire bouger les choses » se réjouit Max Roustan. « Fruit d’une élaboration complexe, le projet a été validé le 3 décembre 2008 lors de l’assemblée du Pays. Puis le 12 décembre, nous avons signé une Délégation de Service Public (DSP) pour dix ans renouvelables, qui confie l’affermage des infrastructures à l’opérateur Escot-MeshNet » précise Stéphanie Feybesse, cadre en charge du projet. « Pour notre collectivité, c’était le meilleur choix possible puisqu’ Escot-MeshNet participe en direct à l’investissement tout en permettant l’utilisation du réseau aux Fournisseurs d’Accès à Internet qui souhaitent

commercialiser leurs offres auprès de la population. C’est un engagement fort, pour une vraie liberté de concurrence, qui favorisera la compétitivité des forfaits Internet proposés au public».

Une très bonne opération pour tous Au final, le coût du projet est de 5,1 M€, dont 3 M€ pris en charge par des partenaires privés. Reste 2,1 M€, subventionnés à hauteur de 80% par l’État (660 000 €), la Région (330 000 €), les Conseils généraux du Gard (150 000 €) et de la Lozère (151 000 €) et l’Europe (270 000 €). Quant aux 20% non subventionnés, soit 600 000 € prévus en autofinancement par le Pays, la Communauté


PaysCev-LettreN3:Mise en page 1

5/01/09

14:19

Page 3

Plus d’infos sur www.payscevennes.fr

d’agglomération du Grand Alès va en financer plus de la moitié (303 800 €). Les autres communautés et communes du Pays n’auront ainsi qu’à compléter ce plan de financement proportionnellement à leur nombre d’habitants. « Nous jouons la carte de la solidarité en nous posi-

tionnant comme 3e financeur public du projet » commente Max Roustan en tant que président du Grand Alès. « Notre projet est celui d’un territoire fort, solidaire et dynamique. Il tirera l’économie vers le haut et cela profitera à tous, des hauts cantons cévenols au bassin alésien ».

« Notre projet est celui d’un territoire fort, solidaire et dynamique. Il tirera l’économie vers le haut et cela profitera à tous, de l’arrière-pays au bassin alésien »

Une technologie déjà éprouvée en Pays de la Vallée du Lot Pour couvrir en haut débit les zones dispersées et isolées du Pays Cévennes, l’opérateur Escot-MeshNet propose la technologie Canopy Motorola 5,4 GHz, une technique hertzienne de transmission de données à haut débit permettant à la fois de surfer sur Internet et de téléphoner depuis un poste fixe. Répondant à des exigences techniques strictes, cette technologie hautement sécurisée se montre à la fois fiable et performante avec un important et constant débit transporté sur de longues distances. « C’est la seule technologie qui soit économiquement viable au vu des caractéristiques géographiques et topographiques du territoire cévenol » commente JeanRomain Fougerat, président de MeshNet société opératrice du réseau.

Du design dans le paysage Dessinés par Philippe Stark à la demande de l’opérateur Escot, des mats seront bientôt installés dans certaines localités, tous les 2,5 km, pour couvrir les zones actuellement mal ou non desservies du Pays. Leur silhouette filiforme a été étudiée pour se fondre dans le paysage.

la signature de la DSP haut débit marque la fin du retard de l'Internet dans les Cévennes

Consultation active Quelles seront les premières communes à bénéficier de ce nouveau réseau et où seront implantés les premiers relais de diffusion ? Tout dépend des configurations géographiques mais aussi de la demande du public par commune. D’ici quelques semaines, une consultation téléphonique, lancée auprès des habitants du Pays Cévennes, permettra à la fois de mesurer l’intérêt de la population pour la technologie proposée, de déterminer plus précisément le nombre de clients potentiels et de mieux cerner les attentes actuelles des particuliers et des entrepreneurs.

Santé En Pays Cévennes comme dans le reste de la France, les puissances maximales de rayonnement autorisées sont faibles pour les réseaux d’accès Internet sans fil. À titre de comparaison, on estime qu’un téléphone portable utilisé à l’oreille pendant 10 minutes diffuse le même rayonnement qu’une antenne de réception sur toiture en près de 10 mois. PAY S

Janvier 2009 • LETTRE D’INFOS - PAYS CÉVENNES


PaysCev-LettreN3:Mise en page 1

5/01/09

14:19

Page 4

www.payscevennes.fr < D É V E LO P P E M E N T >

L’agence de Pays vous ouvre ses portes En faisant évoluer Alès Myriapolis en «Agence de développement du Pays», les élus du Pays Cévennes viennent d’offrir de nouvelles perspectives socio-économiques à notre territoire. Ce guichet unifié au service de nos 117 communes aura notamment vocation à accueillir et à accompagner les projets d’implantations et de développement de filières économiques et touristiques. Officialisés depuis le 1er décembre 2008, les nouveaux statuts associatifs d’Alès Myriapolis ne sont plus ceux d’une agence locale mais d’une « agence de développement du Pays » à vocation économique, touristique et territoriale. Cette nouvelle structure (dont le financement sera finalisé d’ici

mars 2009) est constituée de trois entités complémentaires : - un bureau d’ingénierie d’appui au développement territorial spécialisé dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique et de l’optimisation des services d’intérêt communautaire à destination des entreprises, - un guichet unique aux entreprises, chargé de l’accueil et de l’accompagnement des porteurs de projets économiques ainsi que de leur intégration à des filières existantes ou nouvelles en Pays Cévennes (mission de conseil, « en amont » et en complémentarité des services économiques des 117 communes),

- une cellule de promotion et de communication, chargée de promouvoir, au sein du Pays et au-delà, le développement économique et touristique de nos Cévennes (soutien actif à la commercialisation d’offres touristiques marchandes, promotion du territoire, promotion des entreprises,…) NB : partenaire de tous les acteurs socio-économiques du Pays, « Alès Myriapolis, Agence de développement Alès-Cévennes » a été conçue de façon associative pour rassembler le plus grand nombre d’institutions en charge du développement du territoire. Cette nouvelle structure publique fonctionne avec une double présidence : l’une est chargée de « l’exécutif » sous la direction de Francis Cabanat (président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’arrondissement d’Alès), tandis que l’autre, chargée du « législatif », est dirigée par Max Roustan, président du Pays Cévennes.

< C U LT U R E C É V E N N E S >

Tharaux, perle du Pays Situé en basse Cévennes et bordant la rivière de la Cèze, Tharaux est à la fois l’une des plus petites communes du Pays Cévennes et l’un de ses plus beaux villages. Un joyau de notre patrimoine collectif, à découvrir ou à redécouvrir avec le retour des beaux jours.

Avec 55 habitants sur moins de 10 km2, Tharaux est sans conteste la plus petite commune du Pays - à l’opposé d’Alès qui compte à ce jour plus de 42 000 habitants sur 23 km2.

Sur le Canton de Barjac, à 10 km d’Allègre-les-Fumades et 11 de Lussan, le petit village de Tharaux mérite le détour pour la beauté de ses paysages et l’ambiance hors du temps de ses belles maisons restaurées où vivent seulement une cinquantaine d’habi-

tants. Vous êtes ici en basse Cévennes (à 160 m d’altitude), sur une petite colline qui surplombe l’entrée des gorges de la Cèze. C’est là, en bordure de rivière, que se nichent deux curiosités géologiques fort appréciées des riverains et des estivaliers : le trou de

la lune (ou fontaine de Tharaux) et la grotte des fées où l’on trouve des témoignages du néolitique et de l’âge du Bronze. D’autres vestiges, préhistoriques et antiques, sont également à découvrir à proximité, dans les grottes du hasard, la grotte du cimetière et sur le pont romain traversant la Cèze. Chemin faisant, une visite à Tharaux passe aussi par l’église romane restaurée du 17ème et 18ème siècle. Et sur ces terres de vignes, de pâturages et de forêts, une large palette de loisirs de pleine nature sont bien évidemment possibles : randonnées pédestres ou cyclistes, promenades équestres, balades en canoë-kayak, excursions spéléologiques… autant d’atouts touristiques que l’agence de développement du Pays Cévennes ne manquera pas de valoriser dans les années à venir, au travers d’une filière tourisme vert par exemple.

Directrice de la publication : Bernadette Price – Rédaction : Frédéric Dupont pour Hurricane – Réalisation : Hurricane – Contact : Syndicat du Pays Cévennes – syndicat@payscevennes.fr Crédits photos : Pays Cévennes - Grand Alès - Hurricane www.payscevennes.fr


Lettre d'informations du Pays Cévennes