Page 118

La Spire © Bruno Maurey

théâtre & danse

Chloé Moglia La grâce suspendue

# 118

Dans les airs, évoluant à une main au-dessus du vide : c’est là qu’on a le plus de chance de croiser Chloé Moglia. Cette acrobate détourne l’art de la suspension, inventant un autre façon de côtoyer les sommets. Elle se pose à Roubaix à la faveur d'une carte blanche qui invite à prendre de la hauteur. De sa formation de trapéziste, Chloé Moglia a gardé l’essentiel : un point d’accroche, son corps, le vide. Si la pratique requiert une puissance considérable, acquise à coups d’abdos et de tractions, elle en a évacué les figures imposées pour s’essayer

à la lenteur, décomposant chaque mouvement. « Je fais en sorte que la force n’écrase pas la sensibilité ». Tenir bon sans filet à des mètres de hauteur induit « un état où les sens sont en éveil, où le temps suspend son cours », confie celle qui a

Profile for LM magazine

LM magazine 134 novembre 2017  

Art et Culture - Hauts-de-France et Belgique - Lille et Bruxelles

LM magazine 134 novembre 2017  

Art et Culture - Hauts-de-France et Belgique - Lille et Bruxelles

Profile for letsmotiv
Advertisement