Page 102

exposition

Riding Modern Art Skater dans un musée ? Oui, c’est possible. Le BPS22 consacre sa première grande exposition à Raphaël Zarka. L’ artiste français conjugue planche à roulettes et sculpture moderne par le prisme du mouvement. On admire ainsi une série de 53 clichés en noir et blanc, montrant des surdoués glisser sur diverses œuvres de plein air aux quatre coins du globe. Les visiteurs les plus aguerris sont invités à rider sur Paving Space, un ensemble de sept modules conçus en acier corten ! Charleroi, Jusqu’au 07.01.2018, mar > dim : 11 h > 19 h, 6 > 3 € / gratuit (-12 ans), www.bps22.be

Minute Papillon à la croisée de l’art et du design, Florence Doléac détourne la fonction des objets armée d’une bonne dose d’humour. Cette rétrospective est conçue comme un grand appartement peuplé d’étranges meubles ou accessoires. Le visiteur peut s’abandonner sur  un tas de poubelles des plus confortables tandis que des polochons sont accrochés au mur, prêts pour la bataille ! Une invitation salutaire à la lenteur et au jeu, dans un monde de plus en plus hystérique.

Hyperbaric Superzen Ironman Bis © P. Marchal

Dunkerque, Jusqu’au 25.03.2018, Frac Grand Large-Hauts-de-France, mer > ven : 14 h > 18 h, sam & dim : 11 h > 19 h, 3 / 2 € / gratuit (-18 ans), www.fracnpdc.fr

Des machines au service du peuple – Godin et la mécanique Fondé par Jean-Baptiste André Godin, le Familistère de Guise fut une utopie sociale unique au monde (voir LM n°129). Celle-ci plaçait le travail et le capital au service de l’Homme. Pour ce fouriériste convaincu et grand industriel, le progrès technologique doit profiter aux classes laborieuses. Ce parcours montre des machines au service du peuple – tel ce moteur du premier véhicule électrique, conçu par Gustave Trouvé en 1881. Avant de le remplacer ? Guise, Jusqu’au 24.06.2018, Familistère, tous les jours : 10 h > 18 h, 9 / 6 € / gratuit (-10 ans), familistere.com

Do you see the King ? Patrick Marchal Une bague fabriquée avec des douilles, des bracelets en forme de menottes... Patrick Marchal s’est fait connaître par ses Objets Valorisants Non Identifiés, c’est-à-dire des bijoux jouant avec les couleurs, les formes et les symboles. Armé d’une approche critique et d’un humour acéré, cet orfèvre-plasticien transforme le métal ou l’acier en bombes ou cartouches, donnant vie à des parures des plus originales – et mordantes. Hornu, Jusqu’au 11.02.2018, Centre d’innovation et de design, mar > dim : 10 h > 18 h, 8 > 2 € / gratuit (-6 ans), www.cid-grand-hornu.be

Profile for LM magazine

LM magazine 134 novembre 2017  

Art et Culture - Hauts-de-France et Belgique - Lille et Bruxelles

LM magazine 134 novembre 2017  

Art et Culture - Hauts-de-France et Belgique - Lille et Bruxelles

Profile for letsmotiv
Advertisement