Page 61

YAN WAGNER

ARIEL PINK

This Never Happened

Dedicated to Bobby Jameson

(Her Majesty’s Ship / PIAS)

(Mexican Summer / A+LSO…) Ariel Pink avait signé en 2014 avec Pom Pom un chef-d’œuvre de son temps. Articulé autour de la vie et de la fausse mort du musicien Bobby Jameson (on laisse Wikipedia faire son travail), ce Dedicated To… montre qu’on peut, anachroniquement, faire suivre un Sgt Pepper par un Help!. Soit une collection de courtes chansons pop. Si les disques de Pink ont toujours été hantés (par le souffle des bandes magnétiques, par des effets d’outre-monde), c’est tout ce que la deuxième moitié du xxe siècle a produit de pop qui hulule ici. Citations explicites (Video Killed the Radio Stars sur Time to Live) ou échos en formes de chœurs (Feels Like Heaven), guitares surf et carillons solaires électrisent ce bouquet barré. Rémi Boiteux

Auteur d’un premier essai qui conjuguait nostalgie techno pop et mélodies inspirées (Forty Eight Hours, 2012), Yan Wagner s’est magnifiquement éparpillé – du projet The Populists à la production de l’album de Calypso Valois. À propos de producteur : après avoir travaillé sous la houlette d’Arnaud Rebotini, le trentenaire charismatique a fait appel à Jean-Louis Piérot (Daho, Bashung, Aline…). Si le timbre évoque toujours autant Dave Gahan (Depeche Mode), l’inspiration s’est élargie, pour donner lieu à une pop électronique maligne, aux arrangements riches (cordes, flûtes, etc.), qui aligne futurs classiques (No Love), élégie électronique (A River of Blood) et se permet de reprendre Sinatra. Magistral ! Thibaut Allemand

MERIDIAN BROTHERS

¿Dónde Estás Maria? (SoundWay / Bertus / Boogie Drugstore) En quelques albums secoués, Eblis Alvarez et son projet Meridian Brothers ont soulevé une constellation de fans. Même ceux qui n’en font pas (encore) partie se délecteront de ce ¿Dónde Estás Maria? de facture plus classique – traditionnelle même – que les précédents opus. Exit les bidouillages synthétiques flippants ou hilarants, bienvenue à une exploration de différents styles latino-américains. En tendant l’oreille, on percevra quand même la folie du bonhomme. Pas si éloignée dans son érudition désinvolte de celle d’un Ariel Pink… Les rythmes élaborés, efficaces, offrent à ces 10 chansons un bel éclat baroque. Et puis, sur tout le disque, court un violoncelle qui nous transporte sur les crêtes de la Cordillère des Andes. Magique. Rémi Boiteux

Profile for LM magazine

Lm magazine 132 septembre 2017  

LM magazine 132 - LE MAGAZINE culturel Nord-de-France & Belgique

Lm magazine 132 septembre 2017  

LM magazine 132 - LE MAGAZINE culturel Nord-de-France & Belgique

Profile for letsmotiv
Advertisement