Page 44

n’a rien de gratuit et s’accompagne d’une recherche sur le langage. « Je veux saisir le sabir, cette langue utilisée par ces étrangers de nationalités diverses qui se mettent à dialoguer. Pour se comprendre, on parle nubien-italien, français-anglais… Je m’amuse à transformer la structure de la phrase, à la démonter. Il s’en dégage une indéniable poésie. Et un texte troublant à interpréter pour un comédien, car cela déstabilise les réflexes grammaticaux. » Sensibilisation — Faisant de la sensibilisation son fer de lance, Veronika Boutinova est soutenue par le Conseil Régional du Nord-Pas de Calais pour monter des projets dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale. à cette occasion, elle travaille avec le Lycée Coubertin de Calais. « Pour les lycéens, ça change tout d’écrire sur le sujet, de rencontrer des personnes de chair et d’os. Un Soudanais qui a un prénom et un âge, ce n’est plus un migrant, ce mot informe qui désigne une masse floue… » Le cinéma l’Alhambra est aussi un de ses partenaires privilégiés, organisant régulièrement rencontres et lectures pour expliquer au plus grand nombre la situation réelle dans les squats. Pour Veronika, cette démarche de médiation relève

Profile for LM magazine

Lm magazine 110 septembre 2015  

Let'smotiv - LM magazine, Nord de France et Belgique, Cultures et tendances urbaines, Sorties Lille et Bruxelles

Lm magazine 110 septembre 2015  

Let'smotiv - LM magazine, Nord de France et Belgique, Cultures et tendances urbaines, Sorties Lille et Bruxelles

Profile for letsmotiv
Advertisement