Page 74

74 exposition

Mark Leckey

Déplace les objets Texte Julien Collinet Photo Sven Laurent

Lauréat du prestigieux prix Turner en 2008, l’artiste anglais Mark Leckey se voit consacrer une passionnante exposition rétrospective - la plus grande à ce jour - au Wiels de Bruxelles. Entre pop culture et ultra consommation.

D

errière ses allures de dandy post-moderne, Mark Leckey consacre bel et bien l’essentiel de son travail au monde actuel. à l’heure où la consommation régit notre quotidien, l’artiste porte comme un étendard son obsession pour les objets qui nous entourent. Il est capable d’exhiber une boîte de conserve de pâtée pour chat, ou de donner vie à un réfrigérateur robotisé dans une œuvre grandiose (Green Screen Refrigerator Action, 2010). à travers différents films diffusés sur de multiples supports, dont Fiorucci Made Me Hardcore (1999), qui retrace l’évolution des danses adolescentes de ces dernières années, l’artiste révèle sa fascination pour la technologie. L’être humain n’existe plus, sinon sous une apparence monstrueuse, pour laisser place aux machines, sacralisées. Outre la pompeuse dénomination de cette rétrospective - Enchanter la Matière Vulgaire - l’ancienne brasserie bruxelloise accueille une des Jusqu’au 11.01.15, Bruxelles, Wiels, Centre dernières expositions itinérantes de d’art contemporain, mer>dim, 11h>18h, 8/5/3/1,25€, gratuit 1er mercredi du mois. Leckey : The Universal Addressability www.wiels.org of Dumb Things.

Profile for LM magazine

LM magazine 101 novembre 2014 france belgique issuu  

LM magazine, Cultures et tendances urbaines, France, Belgique, Lille, Bruxelles

LM magazine 101 novembre 2014 france belgique issuu  

LM magazine, Cultures et tendances urbaines, France, Belgique, Lille, Bruxelles

Profile for letsmotiv
Advertisement