Issuu on Google+

09+10

le Triangle

0

Rennes 09+10

le Triangle Rennes

09+10

le Triangle Rennes

09+10

le Triangle Rennes

09+10

le Triangle Rennes


01

édito Quand, dans quelques années nous évoquerons les années 2009/2010,

nous parlerons sûrement de la crise, de ses conséquences funestes

dont, pour certaines, nous aurons oublié la gravité… Que dirons-nous des artistes ? Que dirons-nous de l ’ art ?

Certainement le constat sera, pour une large part terrible. Au nom de la simple et tétanisante gestion comptable, cette époque restreint

durement sa vitalité créative. L ’ argument principal est que nous allons

laisser une dette financière à nos enfants ! La vraie dette aux générations futures serait de ne pas laisser de patrimoine, et pas de désir !

Donc, en ce temps où nous fabriquons ce qui s ’ appellera « une époque »

nous avons à prendre des décisions, à opérer des choix et à résister à la fatalité au nom tout simplement du futur « infigurable » mais certain. Que dirons-nous du Triangle ?

Le Triangle résiste en tenant haut le flambeau de ce qui fait sa mission : la culture. Le Triangle fait sien l ’ adage du chercheur : « publier ou

périr ». Le projet tout entier de l ’ établissement s ’ articule autour de la

création artistique, de la diffusion des œuvres et de l ’ échange avec la population, avec la société.

Création/diffusion : le Triangle propose une programmation artistique

à la fois singulière et diversifiée. Elle se concentre sur quatre formes artistiques - danse, littérature, musique, arts plastiques - dont nous explorerons la diversité.

Echange : le Triangle, lieu ouvert, accueille le public pour les spectacles, les conférences, les expositions, les ateliers de pratiques artistiques.

Le Triangle agit dans le quartier et dans la ville, s ’ en va à la rencontre par des actions culturelles, des actions éducatives, des créations

artistiques. Le Triangle invite le public à découvrir les œuvres du monde.

La forme est banale mais la détermination à être au cœur de la société,

outil de développement anticrise, acteur de lien social, d ’ invention se concrétise au quotidien.

Avec cette saison 2009/2010, le Triangle s ’ affirme d ’ avantage comme un lieu de création, d ’ innovation, un lieu de fabrique qui encourage les expériences artistiques et culturelles les plus inattendues.

Ainsi, le Triangle participe à la fabrication de « l ’ époque » en générant

du patrimoine, du vécu, du désir. Les artistes y séjournent en des résidences

de

durées

variables

pour

expérimenter,

explorer

une

recherche nouvelle. La saison est marquée par des événements grand

public, des propositions pour le jeune public, des lectures accompagnées de musique, un festival Agitato…

Dès la rentrée, retrouvons-nous pour la soirée d ’ ouverture et vivons ensemble cette nouvelle saison… avec plaisir !

Charles-Edouard FICHET

Directeur

jeu 17 septembre 19:00 Entrée libre, réservation au 02.99.22.27.27

Soirée d’ouverture de saison Premier rendez-vous incontournable de la rentrée, l ’ ouverture de saison vous donnera l ’ occasion :

- de découvrir – en images et en paroles - l ’ ensemble des propositions qui jalonneront la saison 2009/10 au Triangle

- d ’ assister au duo André Markowicz, auteur et Arm, musicien

- de se retrouver autour d ’ un verre et d ’ échanger avec l ’ équipe du Triangle.


03

02

ARTISTES EN RESIDENCE

jeu 08 octobre 20:30

concert lecture

création

Plein Tarif : 12€ / Tarif réduit : 10€ / Moins de 10 ans : 6€

Parmi les missions du Triangle, l ’ accompagnement d ’ artistes occupe une place importante dans le projet de l ’ établissement. L ’ objectif en est double : favoriser la rencontre entre habitants et artistes et soutenir ces derniers financièrement et techniquement.

Mi s s i s s i p i s (le s v ie s i m agi n ai r e s d ’ u n cha nte u r de b l u e s)

artistes en résidence.

Rodolphe Burger et Bastien Gallet

Tout au long de la saison, nous vous proposerons de nombreuses rencontres avec les deux

Julika Mayer - compagnie LàOù – marionnette contemporaine La compagnie LàOù vous invite à entrer dans son univers et à approcher au plus près sa démarche artistique :

- Création du spectacle Ritournelle (28 et 29 janvier).

- Exposition En plis scénographiée, mise en espace et en son par Paulo Duarte, Morgan Daguenet

Une soirée concert / lecture exceptionnelle, fruit d ’ une première collaboration artistique entre le chanteur, guitariste, compositeur Rodolphe Burger et l ’ écrivain

et Nicolas Lelièvre qui donne à voir le foisonnement des sources rassemblées pour la création

Bastien

Gallet.

- Une rencontre avec Julika Mayer autour d ’ une projection de films qui ont inspiré son travail.

chantée

et

imaginaires d ’ un chanteur et guitariste de

de Ritournelle (15 janvier au 5 mars).

- Des laboratoires pour danseurs et marionnettistes avec Renaud Herbin (en relation avec Le Bout du plongeoir).

- Des ateliers, danse/marionnette avec Renaud Herbin et construction de marionnette/création de personnage avec Paulo Duarte. Etc.

Julika Mayer est diplômée de l ’ École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières. En 2000, elle fonde l ’ association LàOù – marionnette contemporaine qui regroupe Renaud Herbin, Julika Mayer et Paulo Duarte autour des pratiques de la marionnette contemporaine. En 2003, elle crée un premier solo Heimat – où habitons-nous (habitable) ? puis Debout on ne sait pas comment en 2005,

Heimat – Remixed (Agitato 2006) et Ex-tention en 2006. En 2007, elle entame un nouveau projet intitulé Les Vieilles : Les nouvelles de vieilles (Agitato 2007), Oh comme ode ! (Agitato 2009), Ritournelle (création en janvier 2010).

Sonia Chiambretto - écrivain

Une

création

romancée

autour

musicale, des

blues... Bastien Gallet est né à Paris. Il a été producteur à France Culture, rédacteur en chef de la revue Musica Falsa, directeur du festival Archipel (Genève) et pensionnaire à la Villa Médicis. Il est éditeur aux éditions MF et enseigne la philosophie à l ’ Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon. Il a publié deux romans : Une longue forme

complètement rouge aux éditions Léo Scheer et Marsyas aux éditions MF, deux essais sur la musique et un livre à plusieurs mains, Anastylose, aux éditions Fage. Il s ’ occupe aujourd ’ hui de

Nous accueillons, à partir du mois de janvier 2010, l ’ écrivain Sonia Chiambretto en résidence.

philosophie, d ’ art sonore et de littérature.

lu lors des différents rendez-vous (Dîners ou Apéros poétiques, rencontres - voir pages 14, 24

Que ce soit au sein de Kat Onoma, groupe

faire découvrir les artistes qu ’ elle affectionne. A l ’ occasion de la 6 ème édition du festival Agitato,

discographiques entre 1986 et 2004, en solo ou

présence à Rennes, des rencontres et ateliers (voir page 31) seront proposés, en lien avec nos

ou sur scène, Rodolphe Burger est un artiste

Elle nous propose chaque mois, entre janvier et juin, un « portrait poétique » qui sera édité et

vies

et 29) qui jalonneront les étapes de ce projet d ’ écriture. Ces soirées seront l ’ occasion de nous

avec lequel il a signé de très beaux instants

elle s ’ associe à un(e) chorégraphe pour une création littéraire et chorégraphique. Autour de sa

dans les différents projets qu ’ il initie sur disque

partenaires.

en mouvement. Reconnu à la fois en tant que

« J ’ écris des micro-récits sous la forme de portraits poétiques de personnes et de leurs

producteur qui met en son les projets les plus

d ’ action.

de Jacques Higelin ou de Jeanne Balibar, Rodolphe

2009) je souhaite poursuivre pendant ma résidence au Triangle l ’ écriture de ces trajectoires

paysage musical hexagonal. Cet artiste émérite

Sonia Chiambretto

mais aussi entre les disciplines : musique, cinéma,

guitariste, compositeur et chanteur, mais également

trajets individuels, à travers l ’ expérience collective d ’ une appropriation de la rue comme lieu

aventureux d ’ Alain Bashung, de Françoise Hardy,

Après une série de portraits de jeunes gens en Seine Saint-Denis (POLICES ! Résidence d ’ auteur,

Burger est l ’ un des artistes qui comptent dans le

individuelles et collectives dans la ville de Rennes. »

jette des passerelles entre les styles musicaux,

littérature et illustration. Sonia Chiambretto, écrivain, vit à Manosque. Bibliographie : CHTO (suivi de Mon Képi Blanc et de 12 Sœurs slovaques), Actes Sud - papiers, juin 2009 ; Zone Éducation

Prioritaire, Actes Sud - papiers, janvier 2010. Bio-bibliographie complète p. 14

Une soirée proposée en partenariat avec la Maison de la Poésie de Nantes.

Ce ne sont que des fragments. Des bouts parlés, joués et chantés d’une vie d’un chanteur de blues. Un roman picaresque entre les bras du delta du Mississipi. Un souvenir ressassé qu’on a oublié ou des détails grossis d’une photographie ou un accord de ré mineur indéfiniment varié à la guitare. Le chanteur de blues est seul parce qu’il est un paysage et les gens qui l’habitent et leurs voix qui bourdonnent. Il chante parce qu’il ne se souvient plus mais pas pour se souvenir, pour tenir et encercler son oubli. Les fragments font plusieurs histoires et les histoires plusieurs musiques. Entre chaque bras du fleuve qui s’épand avant de tomber dans l’océan, il y a des mondes et des bifurcations, l’eau freine tant sa course qu’elle s’arrête parfois de couler. Le chanteur contemple un instant son reflet dans cette eau stagnante, pense à quelque chose qui fera peut-être, plus tard, un morceau qu’il enregistrera dans un studio de campagne, et poursuit sa route.


05

04

mar 20 octobre 20:30

à voir

danse

DURÉE 01:00

absolument

Plein tarif : 19€ / tarif réduit : 14€ / - de 12 ans : 8€

b l u e lad y (r ev i s ited)

carolyn carlson C c n r o u b ai x n o r d - p a s de calai s

Chorégraphie Carolyn Carlson Interprétation Jacky Berger Musique originale René Aubry Scénographie originale Frédéric Robert Lumières (recréation) Peter Vos Lumières originales John Davis, Claude Naville Costumes (recréation) Chrystel Zingiro Montage archives Baptiste Evrard Crédits archives Claude Lê-Anh (photos), André Labarthe (film), Charles Picq (film) Assistant artistique Henri Mayet. Avec la collaboration artistique et technique de Larrio Ekson, Valentina

Le

11

octobre

1983,

Carolyn

Carlson

crée

Blue Lady au

Théâtre Fenice à Venise. La pièce connait un retentissement énorme et sera représentée pendant dix ans, dans le monde entier. Blue Lady marque l ’ épanouissement d ’ une créatrice et d ’ une interprète majeure, parvenue à une maturité artistique et une plénitude du mouvement remarquables. La musique de René Aubry, d ’ immenses stores vénitiens, un arbre, un tourbillon de robes et de chapeaux dessinent le cadre poétique d ’ une danse flamboyante. Les virevoltes et les bras de Carolyn Carlson ont imprimé les mémoires à travers ce solo, à la fois somme et exploration des possibles. Fascinante

galerie

de

portraits

féminins

qui

embrasse

l ’ espace d ’ une vie. En 2008, Carolyn Carlson revisite Blue Lady, en le transmettant à deux danseurs d ’ exception : Jacky Berger et Tero Saarinen. C ’ est Jacky Berger qui assurera la représentation au Triangle.

Romito, Gilles Nicolas, Fifi, Robert Pereira et Alain Normand. Production Centre Chorégraphique National Roubaix Nord-Pas de Calais. Coproductions Biennale de la Danse de Lyon / Le Colisée - Théâtre de Roubaix. Avec la collaboration du Fresnoy, de l ’ Atelier de Paris-Carolyn Carlson et de la Tero Saarinen Company.


théâtre

07

06

Visitez les jardins Agitato jusqu ’ à fin octobre

arts plastiques

du mar 10 au ven 13 novembre 20:00 / sam 14 novembre 18:00

Festival Mettre en scène

DURÉE 02:15

Billetterie triangle dans le cadre du PASS / billetterie tnb : 02 99 31 12 31

L a Pa r a n o ï a

Automne aux jardins Agitato

Marcial Di Fonzo Bo et Elise Vigier Rafael S p r egel b u r d

Sur les verts et vastes espaces du Blosne

Les jardins Agitato sont un prolongement de l ’ exposition

on cultive des jardins. On récolte courgettes

Populaire, populaire 2 proposée par Roberto Martinez de mai à

et pommes de terre, petits pois et tomates, coriandre

et

ciboulette…

Roberto

Martinez

(inventeur d ’ allotopie = espaces publics à se

réapproprier)

invitait

les

habitants

du

Blosne à cultiver un jardin entre le printemps et l ’ automne 2009. Ils se sont lancés dans l ’ aventure, ont transformé l ’ espace urbain en

juillet 2009 pour le festival Agitato. Plans, renseignements à l ’ accueil du Triangle.

Avec La Paranoïa, Marcial Di Fonzo Bo met en scène un autre volet de l ’ exploration des sept péchés capitaux par

Rafael Spregelburd, l ’ un des brillants représentants d ’ une nouvelle génération de dramaturges argentins. L ’ histoire,

totalement loufoque, met aux prises un groupe d ’ humains (un astronaute, un écrivain à succès, un policier boulimique

Production déléguée Théâtre des Lucioles/ Rennes, Production Théâtre National de Chaillot/ Paris; Centre Dramatique Régional de Tours/ Nouvel Olympia ; Théâtre National de Bretagne/ Rennes ; Théâtre de Nîmes ; Le Maillon, Théâtre de Strasbourg/scène européenne ; Théâtre de la Place de Liège.

et drogué, un colonel…) avec des créatures qui menacent

la survie de l ’ espèce ! Mêlant théâtre et cinéma, rire et

subversion, démontant les mécanismes de la fiction, La

Paranoïa s ’ avère être une formidable machine désopilante.

un lieu où la passion a surgi, où la convivialité est survenue, où l ’ épaisseur du vivant est

danse

présente, où « la culture cultive la culture ».

jeu 19, ven 20 novembre 20:00 / sam 21 novembre 18:00

Festival Mettre en scène

DURÉE 01:00

Billetterie triangle dans le cadre du PASS / billetterie tnb : 02 99 31 12 31

Au fil des saisons, les jardins Agitato sont devenus des lieux où l ’ on s ’ arrête, où l ’ on échange. On y prend son temps, seul, avec ses amis, avec ses enfants. En passant on regarde, on observe, on discute, on admire. Ravis de l ’ expérience, les jardiniers dégustent leurs cultures, prennent soin des jardins voisins.

D o y o u r e m e m b e r, n o I d o n ’ t

François Verret La

nouvelle

création

de

François

Verret

Paysage avec Argonautes d ’ Heiner Müller.

s ’ inspire

de

Do you remember, no I don ’t questionne la mémoire et ses leurres en intégrant dans le dispositif scénique des images

d ’ archives, des paysages urbains où semblent circuler les

spectres de catastrophes, réminiscences d ’ hier, pressentiments à venir. La scène baigne dans cet étrange climat

oscillant entre fiction et réalité. Sur des écrans défilent les bribes d ’ un monde fou et aveugle. Flux chaotique qui entre en résonance avec les corps sur le plateau.

Entre remémoration et amnésie, les acteurs danseurs font

resurgir le monde d ’ avant avec ses figures troubles, ses excès et ses folies.

Coproduction Théâtre National de Bretagne/ Rennes ; Montpellier Danse ; Théâtre de la ville/ Paris ; La compagnie FV. La compagnie FV est subventionnée par la DRAC Ile-de-France et la Région Ile-de-France.


jeu 26 novembre 19:00 6€

09

08

Dîner poétique

G u e r r e s totale s

Philippe Vasset, Journal Intime d’un marchand de canons, Fayard, 2009

danse contemporaine

A voir en famille

ven 04 decembre 20:00 DURÉE 00:55

Plein tarif : 16€ / tarif réduit : 12€ / - de 12 ans : 8€

D a n s l e c a d re d e s R e n c o nt re s Tra n s M u s i c a l e s d e R e n n e s L e Tri a n g l e et l ’ ATM p ré s e nt e nt

Philippe Vasset et Hugues Jallon Je me suis toujours beaucoup préoccupé du degré de romanesque de ma vie. La plupart de mes homologues diront qu’ils se sont retrouvés à vendre des armes un peu par hasard : pas moi. J’ai spécifiquement choisi ce métier dès ma sortie d’école de commerce parce qu’il permet, voire encourage, l’inattendu, le hors-norme, le spectaculaire. Faisant le pied de grue dans l’antichambre surchargée d’une résidence moyenorientale, un catalogue de missiles à la main, je me félicitais secrètement de la coïncidence presque parfaite entre ma situation et une scène des romans d’espionnage que je dévorais avec ferveur. Si les portes richement ornées de la salle finissaient par s’ouvrir sur un salon tapageur occupé par des militaires ombrageux et des cheikhs ventripotents, je jubilais. Si elles ne découvraient en revanche qu’une salle de réunion occupée par trois jeunes fonctionnaires en costume, j’avais du mal à cacher ma déception et ne pouvais m’empêcher, tout en récitant avec conviction mon argumentaire commercial, d’espérer que la conversation prendrait un tour moins convenu (demande de pots-de-vin, complot, opérations illégales : les possibilités ne manquent pas, tout de même !).

hip hop

U r b a n Ballet

Anthony Egéa-Compagnie Rêvolution Hip-hoppeur dans les années 80, Anthony Egéa se forme à

Chorégraphie Anthony Egéa

seignement mixe techniques classique et hip hop. Urban

Chiefare, Carole Dauvillier, Aurélien

la danse classique. Il y a 6 ans, il fonde une école dont l ’ en-

Interprètes Dorine Aguilar, Christopher

ballet est le reflet de son parcours. Les dix danseurs issus

Desobry, Lenny Fattore, Brice Jean

de son école se prêtent à cette gestuelle hydride. Un ballet urbain en quatre actes qui donnent à voir quatre visions du corps. La pièce s ’ ouvre avec un solo sensuel évoluant sur

le Stabat Mater de Vivaldi et jouant l ’ ambiguïté masculin/

féminin. Dans le deuxième acte, sur la musique du Boléro de

Ravel, le ballet évolue à l ’ unisson telles des sculptures antiques en apesanteur. Les scènes suivantes, interprétées

sur Xénakis puis Franck II Louis, jouent sur l ’ équilibre, la désarticulation et la déconstruction du mouvement cher

Marie, Jérôme Luca, Laura Luca, Caroline Teillier, Nicolas Sannier Lumière et scénographie Florent Blanchon Maître de Ballet Martial Bockstaele Assistante chorégraphique Célia Thomas Costumes Françoise Castaing Régie son Jules Berbessou Régie plateau Julien Compagnon Régie lumière Yvan Labasse Production Virginie Petit, Améla Alihodzic.

au hip hop. Pour ce premier Dîner poétique de la saison, nous accueillons deux auteurs complices qui nous décrivent, chacun à leur façon, « leur guerre », thème de leurs derniers livres.

Première partie

êtr e et r e n a î tr e

Deux tentatives singulières de vaincre « [...]

Babacar CISSE

l ’ écart sans cesse grandissant entre les

c o m p ag n ie L E S A $ $ O C I E S C R E W

fictions dont on nous abreuve ad nauseam et un réel presque invisible, comme relégué à la périphérie de notre champ de vision » . 1

Une plongée dans la zone de combat...

Babacar Cisse dit Bouba s ’ interroge sur les rapports humains, la fusion dans un groupe et les codes sociaux obligés. Il propose de faire tomber les masques. Sur des musiques indo-orientales ou métal un monde se reconstruit avec d ’ autres critères : plus profonds, plus humains.

Partenaires : DRAC Aquitaine, Conseil Régional Aquitaine, Conseil Général de la Gironde, Mairie de Bordeaux. Coproductions : Théâtre Olympia scène conventionnée d ’ Arcachon, DSN / Dieppe Scène Nationale, Centre National de la Danse / Pantin, Théâtre Jean Vilar de Suresnes, Caisse des Dépôts, Office artistique de la Région Aquitaine, CCN - Ballet de Biarritz, Scène nationale Bayonne / Sud-Aquitaine, Théâtre Le Parnasse / Mimizan, Opéra national de Bordeaux, L ’ Odyssée, scène conventionnée de Périgueux. Avec le soutien de : Fondation Beaumarchais (aide à l ’ écriture), Théâtre de Bressuire, Casino de Bordeaux, Cuvier de Feydeau, Artigues près Bordeaux, Printemps de la danse

– Mad

Production, Angoulême, Glob Théâtre / Bordeaux,

Philippe Vasset a publié cinq livres aux éditions Fayard : Journal Intime d ’ un marchand de canons (2009), Un Livre blanc (2007),

Bandes alternées

(2006), Carte muette (2004) et Exemplaire de

démonstration (2003). Il a co-fondé en 2007, avec les plasticiens Xavier Bismuth et Xavier Courteix, l ’ Atelier de Géographie Parallèle, dont une partie des réalisations est visible sur http://www.unsiteblanc.com. Il est par ailleurs rédacteur en chef de la lettre d ’ information Intelligence Online, qui couvre le secteur du renseignement, public et privé.

Né en 1970, Hugues Jallon est directeur éditorial des éditions La Découverte. Il est l ’ auteur de La Base .

Rapport d ’ enquête sur un point de déséquilibre en haute mer (éditions du Passant, 2004). Zone de combat est sa deuxième œuvre de fiction, elle a reçu en 2008 le prix de L ’ inaperçu.

1

Philippe Vasset, Journal Intime d ’ un marchand de canons, Fayard, 2009

TNT / Bordeaux, TnBA / Bordeaux, Cefedem / Bordeaux. Avec le soutien de CulturesFrance dans le cadre des tournées à l ’ étranger.


3€

musique

11

10

jeu 17 decembre 19:00

lecture

apéro poétique

improvisée

cirque danse

mar 05 janvier 19:30

A voir en famille

DURÉE 02:15

Plein tarif : 25€ / tarif réduit : 17€ / - de 12 ans : 10€

Fig u r e s

C a s s e- n o i s ette m ade i n C hi n a

André Markowicz et Olivier Mellano

Cirque national de Chine

Mi s e e n lectu r e D a v id G a u cha r d

Tr o u p e ac r o b atiq u e de D alia n D ’ après le conte d ’ Hoffmann, sur la musique de Piotr Ilitch Tchaïkovsky.

Premier soirées

rendez-vous lectures,

d ’ un

concerts

parcours et

de

trois

créations

origi-

nales, en compagnie des artistes de la compagnie L ’ unijambiste (André Markowicz, Olivier Mellano, Arm,

Robert

le

Magnifique,

Vincent

Mourlon

et

David Gauchard en chef d ’ orchestre...), qui mêle les mots aux notes, les voix aux sons et bouscule les frontières et les genres. Ce soir, André Markowicz nous livre des extraits de son premier recueil de « poèmes non-traduits »

Figures,

accompagné

à

la

guitare

par

Olivier

Mellano.

André Markowicz est né à Prague en 1960 et vit en France depuis l ’ âge de 4 ans. Il s ’ est fait connaître par la traduction qu ’ il a donnée

“Un élément sans portes ni fenêtres”, — son monde en soi vibre dans la rumeur des jours, jusqu’à l’effacement fossile, au méthane ou que sais-je, chair assyrienne, colonie d’Egypte, ou juste chair irrémédiablement seule à sentir. “Si je me coupe au doigt, tu n’as pas mal”, dit l’assassin, mais la douleur fantôme est là pour vivre encore. André Markowicz, Figures, Seuil, 2007

La troupe acrobatique de Dalian fait équipe avec un tandem de metteurs en scène français, Olivier Ayache-Vidal et Julie Vilmont, pour nous enchanter avec cette version chinoise du conte d ’ Hoffmann Casse-noisette .

l ’ histoire fantasmagorique de Casse-noisette : le jouet de Masha, qui lui ouvre les portes d ’ un monde merveilleux. raconter

cette

symphonie

de

l ’ enfance,

le

ballet

mêle danse, théâtre et acrobatie avec en toile de fond la musique romantique de Tchaïkovsky. Habillés

de

costumes

somptueux

et

dans

un

rythme

endiablé, les acrobates nous subjuguent par leur agilité et leurs prouesses. Les arts du cirque traditionnel chinois fascinent

par

leur

virtuosité

:

diabolos,

fils

souples,

ombrelles, rubans de soie, assiettes tournantes, cerceaux et bols virevoltants.

des œuvres complètes de Fedor Dostoïevski aux éditions

Venez partagez en famille ce spectacle grandiose pour un

Actes Sud. Il a également traduit, avec Françoise Morvan,

voyage inédit vers une autre culture.

le théâtre de Tchekhov et Les scènes dramatiques et l ’ Eugène Onéguine de Pouchkine. Il travaille actuellement à de nouvelles traductions de pièces de Shakespeare et de Maxime Gorki. Depuis le début des années quatre-vingt-dix, il a participé à une cinquantaine de productions théâtrales sur les plus grandes scènes européennes.

Figures, son premier recueil de « poèmes non traduits », est paru aux éditions du Seuil en 2007.

Olivier Mellano est né à Paris en 1971. Tour à tour auteur, compositeur, arrangeur, chanteur, guitariste dans divers groupes pop, rock ou rap (Mobiil, Dominique A, Bed, Laetitia Shériff, Psykick Lyrikah, Yann Tiersen, Miossec...), il travaille aussi pour la danse, le théâtre et crée des cinéconcerts. En parallèle à son travail d ’ improvisation, il explore le champ des musiques nouvelles avec La Chair des Anges, compositions pour quatuor à cordes, clavecins, orgue, octuor de guitares électriques et voix baroques, sorti chez Naïve Classique. Il prolonge son travail musical avec un premier livre paru aux Editions MF, La Funghimiracolette .

Production Compagnie L ’ unijambiste. L ’ uniijambiste est conventionné par le Conseil Régional du Limousin et par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Limousin.

Troupe acrobatique de Dalian.

Mise en scène réalisée par Olivier Ayache-Vidal cinéaste, Julie Vilmont, Zhan

Les 38 interprètes évoluent sur scène pour faire revivre

Pour

38 artistes du Cirque National de Chine,

Yong Qiang pour l ’ acrobatie.

Diffusion Gruber Opéra Ballet.


13

12

15 janvier - 5 mars

arts plastiques

EN PLIS

Paulo Duarte, Morgan Daguenet, Nicolas Lelièvre

marionnette danse

jeu 28 / ven 29 janvier 19:30

A voir

création

en famille

DURÉE 01:00

Plein tarif : 15€ / tarif réduit : 10€ / - de 12 ans : 5€

Rito u r n elle

Julika Mayer C o m p ag n ie L à O ù, m a r i o n n ette c o nte m p o r ai n e / C o m p ag n ie e n r é s ide n ce a u Tr ia n gle .

Sur une proposition de Julika Mayer / Cie LàOù marionnette contemporaine

Voir naître les «vieilles», écouter leurs vies,

La compagnie LàOù marionnette contemporaine est en résidence

Depuis 2006, Julika Mayer rencontre et enregistre des

entendre leurs voix à l ’ intérieur d ’ un espace

au Triangle pour et autour de Ritournelle .

femmes d ’ un « âge certain » : il est question d ’ âge, de

Création 28 et 29 janvier

certitudes et d ’ incertitudes, de mort, de sexualité, de

câblé, tramé, galaxie de sons et d ’ images. C ’ est une invitation à vivre l ’ invisible temps de

création

dans

un

espace

foisonnant.

Comme une carte qui se plie et se déplie, qui relie les mots, les rires et les souffles de ces dames. La réponse aux questions posées par Julika Mayer à ces femmes, en Bretagne, au Portugal, en Allemagne devient une composition

sonore

de

Morgan

Daguenet.

Elles

parlent d ’ exil, du chez soi, de la Heimat, de leur vie, de la sexualité, de la mort, des hommes, de

la

gourmandise…

Les

liens

se

tissent

entre les artistes et ces femmes âgées, les vraies

et

les

sculptées.

Les

marionnettes

naissent sous les doigts de Paulo Duarte. Il moule leurs têtes, creuse ou fabrique rides et plis, construit bras puis yeux.

Nicolas

Lelièvre

jambes, cheveux,

met

en

images

leur

apparition, leur venue au monde. Ce métissage d ’ êtres, de

pays, de mondes, d ’ amours, de

qui est-on  ? et de d ’ où on vient ? dessine et déplie des à-venir.

Vernissage : vendredi 15 janvier à 18h30

désirs, de transmission, de sagesse et de montagne. Aller à la rencontre de l ’ autre, profiter de cette expérience de « vie accumulée », être touché par elles, dérangé, inspiré... vouloir goûter à ce qu ’ elles voient là-haut, en haut de la montagne: « La vieillesse est comparable à l ’ ascension d ’ une montagne. Plus vous montez, plus vous êtes fatigué

Conception et mise en scène Julika Mayer Regards accompagnateurs Renaud Herbin et Christophe Le Blay (artiste chorégraphique) Assistant à la mise en scène Aurélien Georgeault, Interprétation Julika Mayer, MartineJoséphine Thomas Construction marionnettes / mise en espace Paulo Duarte assisté de Faustine Beuve et Guillaume Vincent Son Morgan Daguenet Lumière / Régie Fabien Bossard.

et hors d ’ haleine, mais combien votre vision s ’ est élargie ». Ingmar Bergman

Ritournelle s ’ inscrit dans la continuité de cette démarche et prolonge sur le plateau la situation de la rencontre. Rencontre entre Julika Mayer, Martine-Joséphine Thomas, chanteuse

d ’ opéra

et

comédienne

et

une

marionnette,

rencontre triangulaire, face à face, jeu de question et de réponse, jeu de miroir... rencontre entre les âges, entre le chant et la marionnette, entre deux femmes : l ’ une anime les marionnettes et les ramène à la vie à travers la manipulation, l ’ autre se projette dans son propre vieillissement et se rapproche ainsi de la mort. De ce troublant chassé-croisé questionnant la vie, la mort, le théâtre, la féminité, l ’ exil… naîtra une fiction poétique alliant l ’ intime et l ’ universel.

Coproductions LàOù – marionnette contemporaine, Le Triangle, scène conventionnée danse, Internationales Figurentheater Festival d ’ Erlangen (Allemagne) / Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières. Accueil en résidence Le Triangle, scène conventionnée danse, Le Garage/CCNRB, La fonderie, Le Manoir de Tizé/Au bout du plongeoir. L ’ association LàOù - marionnette contemporaine est conventionnée par la DRAC Bretagne et reçoit le soutien du Conseil Régional de Bretagne, du Conseil Général d ’ IIle-et-Vilaine et de la Ville de Rennes. Le projet Les vieilles a reçu le soutien de la convention CulturesFrance/Ville de Rennes et de Rennes Métropole.


Sonia Chiambretto, écrivain, vit à

jeu 14 janvier 19:00

Manosque.

6€

Elle travaille à partir de recueils de

15

14

Dîner poétique

apéro poétique

ven 05 février 19:00 3€

Bretagne. Il a dirigé, de 1969 à 1993, la

de passages aux frontières de diverses

revue d ’ avant-garde TXT et la collection

communautés en lien avec la guerre, l ’ exil

Sonia Chiambretto invite Laurent Mauvignier

points de vue, mixe textes et documents, travaille et écrit des langues françaises « étrangères ». Durant sa résidence à Montévidéo (Marseille), elle termine Chto interdit

aux moins de 15 ans, premier volet d ’ une trilogie complétée par Mon Képi Blanc et 12 Sœurs Slovaques . Ces textes sont adaptés pour la scène par Hubert Colas

du même nom. Il a publié, essentiellement

Lecture-rencontre avec Christian Prigent, animée par Bénédicte Gorrillot

et sont joués en Italie, en Allemagne, en

pour

cette

première

soirée

de

résidence au Triangle, nous livre le premier d ’ une série de six portraits qu ’ elle réalise chaque mois jusqu ’ en juin. Ces portraits sont édités et des extraits sont affichés dans l ’ espace public. Elle convie pour l ’ occasion l ’ écrivain Laurent Mauvignier qui lit des extraits de son dernier livre Des hommes, paru en septembre 2009. Le tout accompagné de quelques

autour des écritures de la danse et des nouvelles technologies avec la chorégraphe Kitsou Dubois et a écrit le texte de Traversée, création de la

Social Ty Blosne.

Bibliographie : CHTO (suivi de Mon Képi

sayiste... Christian Prigent, à travers une lecture de

pour le livre Christian Prigent, quatre temps, paru aux éditions Argol (collection « Les singuliers »).

Saint-Pétersbourg

Je suis habillée comme toujours mon pantalon mon tee-shirt noir le foulard que grand-mère m’a offert Comme toujours j’ai brossé mes cheveux j’ai lavé mes dents et mon visage Mes chaussures aussi sont noires

2010.

Laurent Mauvignier, écrivain, est né en 1967. Il a reçu le Prix du Livre Inter en 2001 pour Apprendre à finir et le prix du roman Fnac en 2006 pour Dans la foule . Bibliographie : Des hommes, Minuit, septembre 2009 ; Dans la foule, Minuit, 2006 ; Le Lien, Minuit, 2005 ; Seuls, Minuit, 2004 ; Ceux d ’ à côté, Minuit, 2002 ;

Apprendre à finir, Minuit, 2000 ; Loin d ’ eux, Minuit, 1999.

Comme toujours Je ne me maquille pas je suis trop jeune j’ai 13 ans

En partenariat avec l ’ IMEC.

du toucher, essai, Cadex, 2008 ; Demain je

compile (livret + CD), P.O.L.

Bénédicte Gorrillot est maître de conférences en littérature française contemporaine et en poésie latine à l ’ Université de Valenciennes. Elle a publié un roman (Les Yeux d ’ après, Caractères,

(dir.), L ’ illisibilité en questions (autour de M. Deguy, J.-M. Gleize, C. Prigent et N. Quintane), Presses de l ’ ENS-LSH, Lyon.

ON MET SON SHORT ET ON Y VA 5 (vive le sport) Entre les crabes habilement ce pied d’os se meut Sachant éviter pareil le mazout et la pince. Puis c’est par le quart d’heure sportif qu’il se rince À des onctions de sueurs sur des cuirs morveux : Tape cul ! Piston ! Shoot à trois-zéro et zou galipette ! Bouffe sable, c’est la liesse ! Chie lauriers, la mouette ! Rengage ! tricote ! re la passe ! : laboure moche L’arène tant que la bouffe pas la baille qui approche !

Nous sommes prêtes Ma mère avec grand-mère, ma sœur, ma nièce et moi Sveta

Mais si ça flotte : sus aux frondaisons (carton Anglais des fusains) ! Car au creux de ces sortes De grottes botaniques gloussent en tas les Didon, Les Nausicaa : ô, si coquins ces capuchons d’où sortent

On doit quitter fuir s’enfuir jusqu’à Saint-Pétersbourg On va passer par Moscou Voyager ce n’est pas légal parce que légalement on ne peut pas

Des bouts de chair semés de piquetis de poule — on va Peut-être pas retrouver le ballon sous ces fines Lingeries bouillies dans des pipis. Jette haut en l’air la Balle, fille du tiède Auster qui fait qu’on dégouline !

PASSEPORTS Sonia Chiambretto, CHTO, interdit aux moins de 15 ans, Actes Sud - papiers, 2009

marrant, chronique, P.O.L, 2008 ; Le Sens

A paraître en 2010 : Bénédicte Gorrillot

Blanc et de 12 Sœurs slovaques), Actes

Prioritaire, Actes Sud - papiers, janvier

entretiens, Argol 2009 ; Le Monde est

1997) et collabore à de nombreuses revues.

Sud - papiers, juin 2009 ; Zone Éducation

Aujourd’hui je dois prendre le train pour

Christian Prigent, quatre temps,

roman en vers, P.O.L ; Voix-de-l ’ écrit,

Grumeaux et fait régulièrement des lectures / performances.

Bibliographie récente (sélection) :

À paraître en 2010 : Météo des plages,

ge avec Bénédicte Gorrillot, qui a conduit les entretiens

mets concoctés par les chefs cuisiniers du Centre

des lectures publiques de son travail.

découvrir l ’ univers de l ’ écrivain, poète, critique, es-

ses textes (une voix singulière et inouïe) et un échan-

ou attraction poétique de l ’ espace et

donne régulièrement, dans le monde entier,

roman, P.O.L, 2003

Reims en novembre 2009.

Action Poétique, IF, Épisodes, Espaces

essais sur la littérature et la peinture). Il

Nous vous proposons, au cours de cette soirée, de (re)

chorégraphe présentée au Manège de

Elle publie dans les revues de poésie

(poésie, fiction, chroniques, entretiens,

essai, P.O.L, 2004 ; Grand-mère Quéquette,

Elle collabore à un projet de recherche

Chiambretto,

chez P.O.L, une quarantaine d ’ ouvrages

meurs, roman, P.O.L, 2007 ; L ’ Incontenable,

Belgique et au Danemark.

Sonia

Saint-Brieuc. Après des séjours à Rome et à Berlin, il vit désormais surtout en

témoignages de traversées européennes,

ou encore « la fuite ». Elle multiplie les

Christian Prigent est né en 1945 à

Christian Prigent, Météo des plages (roman en vers), P.O.L, 2010


à partir de 3 ans

mar 09 février 10:30 + 14:30 (séances scolaires)

danse

17

16

danse

DURÉE 00:40

Plein tarif et tarif réduit : 8€ / - de 12 ans : 5€

à voir en famille à partir de 7 ans

jeu 11 février 14:30 (séance scolaire) + 19:30 DURÉE 00:45

Plein tarif : 15€ / tarif réduit : 10€ / - de 12 ans : 5€

L e A de L é a

C o m ète C o m i x

Sophie Girod

Emilio Calcagno

C o m p ag n ie d u n o u v ea u j o u r

C o m p ag n ie B D a n s e

Plongée dans son livre, la petite Léa découvre le monde vivant des mots. Léa, les A... se démultiplient et ce sont trois danseuses qui s ’ appellent, s ’ interpellent et s ’ épellent. Affublées d ’ un immense livre qui les fascine, les trois Léa découvrent la lecture, s ’ amusent avec les lettres et expérimentent des sonorités. Léa s ’ étonne d ’ un tas d ’ anecdotes alphabétiques rigolotes, de noms et de verbes aux sons abracadabrants. Par une ingénieuse mise en scène de carrés lumineux et co-

Danseuses Caroline Desmaison, Aurélie Genoud et Anne Chirescu Conception et mise en scène Sophie Girod Chorégraphie et Collaboration artistique Alexandra Luyat Lumière Christophe Camera Composition musicale Pierre-Yves Rognin Composition et Direction vocale Marie-Laure Weill Raynal Scénographie & Audiovisuel Sophie Girod Conseil à la Dramaturgie Pascale Cousteix Création des costumes Claire Salmon Legagneur.

lorés, l ’ univers merveilleux des mots apparaît tandis que des parties de corps en mouvement jouent à cache-cache. Les plus petits suivront avec émerveillement les drôles de facéties de Léa, sorte d ’ Alice des temps modernes. Le A de Léa , fantaisie chorégraphique, théâtrale et visuelle fascine autant les adultes qu ’ il enchante les enfants.

Ancien danseur du Ballet Prejlocaj, Emilio Calcagno initie le projet BDanse (collaboration entre un illustrateur et un chorégraphe) en 2006. Pour Comète Comix, troisième volet de ce projet, le chorégraphe a fait appel à l ’ illustratrice Marie Caillou et au compositeur Bertrand Belin. « Pour Comète Comix, je me suis inspiré des comics américains des années 40, avec leurs rêves d ’ un monde parfait, d ’ où le mal est à abattre et à bannir à jamais. Toutes ces bandes dessinées qui ont accompagné notre enfance, une époque empreinte d ’ insouciance, font de nous

La Compagnie est aidée par le Conseil Général du Pas de Calais au titre de l ’ implantation artistique, en résidence de création jeune public à la Maison de l ’ Art et de la Communication de Sallaumines, en résidence de création au Studio Technologique du Manège à Maubeuge. Partenariats DRAC Nord-Pas de Calais, Conseil Régional Nord-Pas de Calais, Conseil Général Pas de Calais. Coproductions Maison de l ’ Art et de la Communication à Sallaumines (62), Le Temple / Bruay la Buissière (62), Centre André Malraux / Hazebrouck (59) dans le cadre de « Territoires en scène ». Soutien Ectrosonic et le Centre Jean Vilar / Champigny.

des adultes : des héros pleins d ’ espoir. Entre rêve et fiction, ils nous entraînent dans un voyage surréaliste où l ’ homme (super-héros) apparaît fatigué, désarmé et extrêmement seul. La musique de Bertrand Belin et les dessins de Marie Caillou entretiennent tout au long de la pièce le climat cinématographique d ’ un futur «rétro», tenant autant de Kraftwerk que de Métropolis : une époque d ’ avant les désillusions, où l ’ on rêvait encore de faire du beau avec des machines... […] La danse, à la fois hypnotique, nerveuse et rapide, donne à ces trois personnages la force de croire que tout est encore possible. Une supercherie ? Pas si sûr. » E. Calcagno

Chorégraphie Emilio Calcagno Assistante à la création Lydia Carillo Illustratrice Marie Caillou Scénographie Emilio Calcagno, Tommy Trzaskus, Marie Caillou Danseurs Benjamin Forgues, Gaël Rougegrez, Nicolas Sannier Costumes Emilio Calcagno, assisté de Sylvie Baudier Création lumière Daniel Lévy Création musicale Bertrand Belin Musicien (en alternance) Bertrand Belin, Jean-François Morin Régie générale Tommy Trzaskus Régie lumière (en alternance) Marianne Pelcerf, Léa Girod-Pisciewick.

Coproduction La Faïencerie Théâtre de Creil. Avec le soutien de la DRAC Picardie, du Conseil Régional de Picardie, du Conseil Général de l ’ Oise et de la SPEDIDAM.


LUN 08 / mar 09 mars 19:30

DURÉE 01:00

19

18

mer 03 mars 20:30 création

danse

danse

DURÉE 01:00

Plein tarif : 15€ / tarif réduit : 10€ / - de 12 ans : 5€

Plein tarif : 15€ / tarif réduit : 10€ / - de 12 ans : 5€

P R O F E S S O R

L ’ A B C de K F

Maud Le PLadec

Katja Fleig

C o m p ag n ie L é da

A s s o ciati o n e n C o . r e

Pièce chorégraphique pour trois interprètes sur l ’ œuvre musicale de Fausto Romitelli.

C ’ est à une nouvelle expérience sensorielle, une immersion dans la matière musicale que nous convie Maud Le Pladec. Née de la rencontre avec la musique du compositeur Fausto Romitelli,

Professor

est

une

pièce

directement

inspirée

de Professor Bad Trip, œuvre pour ensemble et électronique signée par le même auteur. A l ’ image de ce triptyque

Conception et chorégraphie Maud Le Pladec Interprétée et crée en collaboration avec Julien Gallée Ferré, Mathieu Montanier, Tom Pauwels Création lumière Sylvie Mélis Régie générale Fabrice Le Fur Administration Lucie Montier.

musical, cette nouvelle création se situe à la croisée de la musique contemporaine, du rock alternatif et de la musique dite « populaire ».

Maud Le Pladec propose de faire entendre « par les corps » ce qu ’ il y a derrière cette œuvre originale. La clarté, la rigueur compositionnelle, voire le sérieux esthétique de cette musique cachent en effet des « portes secrètes  »  : une saturation du son, un aspect hypnotique et rituel, un

mots et quelques actions, lesquels choisirais-je ? » Cette question est l ’ essence même de ce solo signé et interprété par Katja Fleig.

Production Cdes5présente / Léda Coproductions Théâtre National de Bretagne

Le Triangle, scène conventionnée danse, Centre Chorégraphique National de Montpellier Languedoc-Roussillon. Avec le soutien du ministère de la Culture (DRAC Bretagne) et de la Ville de Rennes.

Spectacle proposé dans le cadre du Parcours chorégraphique et en partenariat avec le festival Les Antipodes / Brest.

dans un abécédaire ; cinq lettres y sont développées en

se dessinent, nourrie de la culture franco-allemande et des expériences marquantes du parcours artistique de l ’ artiste

(Catherine

Diverrès,

François

Tanguy

et

Pina

Bausch notamment). On assiste alors à la naissance d ’ une identité

indépendante,

celle

de

KF.

Nourrie

de

fictions

Trois interprètes s ’ en font les médiateurs : Julien Gallée-

La pièce est le fruit d ’ une double collaboration, toutes

Ferré,

deux

respectivement

intimement

imbriquées

dans

l ’ écriture

chorégra-

phique, l ’ une avec l ’ écrivain Marc Perrin, l ’ autre musicale

pour les spectateurs, il s ’ agit de se laisser surprendre,

avec un DJ, Stéphane Lafféach.

voire malmener par l ’ exubérance ou la force dramatique de l ’ œuvre. « Est-ce que je vois ce que j ’ entends ? Est-ce que

Katja Fleig a été interprète auprès de Catherine Diverrès/Bernardo Montet et de

j ’ entends ce que je vois ? », tel est également le pari de la

François Tanguy, avant de fonder sa propre compagnie en 2003 au sein de laquelle

En 2005, Maud Le Pladec chorégraphie ses premières pièces Fidelinka et Fidelinka-

extension en collaboration avec Mickaël Phelippeau dans le cadre du collectif LeClubdes5, tout en menant un très riche parcours d ’ interprète auprès, entre autres, d ’ Emmanuelle Vo-Dinh, Loïc Touzé, Latifa Laâbissi, Eléonore Weber, Mathilde Monnier, Herman Diephuis, Boris Charmatz …

Pace Son Thierry Rallet Costumes Patricia Vernadat pour les Brigandines

elle a créé 11 pièces à ce jour.

Coproductions Grand Théâtre de Lorient, scène conventionnée danse et Voilerie Danses dans la cadre de la résidence en Morbihan, CCN de Créteil et du Val-de-Marne au titre de l ’ accueil-studio. Avec le soutien du CCNRB (dans le cadre du compagnonnage sur l ’ ensemble de l ’ année 2008) et de la SPEDIDAM. Accueils en résidence CCN de Rillieux-la-Pape/ Maguy Marin, Cap Quinze (Marseille), Podewil Zentrum fur aktuelle Kunste (Berlin).

danseur, comédien et musicien. Pour les interprètes comme

chorégraphe et de ses interprètes.

l ’ art Scénographie et lumière Walter

Au fil de la pièce, les contours d ’ une figure nommée KF

à tour drôle, tragique, survoltée, fragile…

Pauwels,

artistique Marc Perrin, écrivain Conseil

Mrowiec.

T – tanzen ; Z – Zimmer.

hystériques, des situations déséquilibrées (…).

Tom

Texte original et collaboration

de construction Proscenium et Magda

multiples, cette personnalité autonome se développe, tour

Montanier,

Katja Fleig DJ Stéphane Lafféach

Construction scénographie atelier

P – point de départ ; A – à votre service ; B – bis ;

goût de la difformité et de l ’ artificiel, des éclatements

Mathieu

Chorégraphie et interprétation

artistique Céline Roux, historienne de

Cette autofiction chorégraphique trouve son point d ’ ancrage

mouvement et en paroles :

/ Rennes Musée de la Danse – CCNRB / Rennes,

En choisissant de travailler autour de Professor Bad Trip,

« Si je devais m ’ inventer, ou me ré-inventer, en quelques


jeu 11 mars 19:00

mer 24 mars 20:30

3€

21

20

apéro poétique

L ec t ure-re nc on t re avec Jacques Roubaud, animée par Jean-François Puff membre de l ’ Oulipo depuis 1966. Son

en 1967 avec la publication de

rieux, oulipien joueur, poète fantaisiste et faussement

plus de dix volumes séparent ce premier

Jean-François Puff.

livre du dernier, Churchill 40, publié en

résultat ressemble davantage à du rap qui

Robert Le Magnifique et Vincent Mourlon Deuxième

rendez-vous

proposé

par

la

compagnie

L ’ unijambiste, sous la forme d ’ une soirée concert à

nous vous proposons une rencontre au sommet entre

du roman (série des Hortense) et sous

la poésie de Arm et les guitares d ’ Olivier Mellano, les

celle d ’ un immense traité de mémoire, Le

grand incendie de Londres . Poéticien, il

lancerait des passerelles vers la pop, le blues et le rock. Sans machine ni scratch, on assiste ainsi à une rencontre entre ces deux musiciens proposant tout simplement un hip hop brut, sans artifices, mais jamais minimaliste.

est également prosateur, sous la forme

textes de Vincent Mourlon et la basse et les scratchs

77 Pour ce nouveau projet, Robert le Magnifique s ’ est associé au comédien Vincent Mourlon, avec comme inspiration

Histoire de Melody Nelson de Gainsbourg et comme fil conducteur la relation amoureuse passionnée d ’ un homme et d ’ une femme. Les textes, écrits

de Robert Le Magnifique…

par Vincent Mourlon, nous livrent une

dans l ’ histoire du vers français ou de la

En 1ère partie, quelques morceaux concoctés par les

parole à la fois brute et poétique. Quant

poésie des troubadours. Il est également

musiciens du Block, le studio musiques actuelles du

a consacré des études qui ont fait date

mélancolique (avec Anne F. Garetta), Grasset, 2009 ; Impératif catégorique, Seuil, 2008 ; Parc Sauvage, Seuil, 2008 ;

Nous, les moins-que-rien, fils aînés de Personne, Fayard, 2006 ; Churchill 40 et autres sonnets de voyage, Gallimard,

La forme d’une ville change plus vite, hélas, que le cœur des humains, Gallimard, 1999

Olivier Mellano. Finalement loin du slam, le

la croisée des styles littéraires et musicaux... Ce soir

Bibliographie récente : Eros

« Après domination des stars anorexiques Les déesses glamour reprennent le marché. » M’en informe Glory. A force de marcher Sempiternellement, je deviens poétique. Je cherche vainement, dans un but impratique Rue Guillaume-Tell une pomme d’amour ; Ed l’Épicier Discount a des pommes tout court, Mais pas de flèches pour mimer le geste épique En situation (onomastiquement, Au moins). La pluie étale un miroir déformant Dans les crevasses des trottoirs, Rue Galvani, Au 10 habite Claude Berge, de l’OuliPo. J’y passe en K-Way, casquette (pas béret) En direction de la porte de Champerret.

projet guitare/voix recentré sur Arm et

2004, toujours chez Gallimard. Roubaud

traducteur, de l ’ anglais et du provençal.

Rue Guillaume-Tell

Acte (disponible sur le label Idwet), un

∈ aux

éditions Gallimard, est considérable :

Un temps de lecture sera suivi d ’ un échange avec

Psykick Lyrikah présente aujourd ’ hui

œuvre poétique, qui débute véritablement

nous dévoile ses nombreuses facettes : « oulipien sé-

fervent, poéticien érudit, prosateur plein d ’ artifices… »1.

album de rap sombre et poétique,

77

d ’ entretiens paru aux éditions Argol (collection « Les

méditatif ; et encore mathématicien austère, amoureux

Découvert en 2004 avec un premier

Oli v ie r Mella n o et A r m

est mathématicien de profession et

naïf, grand poète lyrique, autre poète enfin, logicien et

Psykick Lyrikah Acte

Psykick Lyrikah

Né en 1932 à Caluire, Jacques Roubaud

d ’ une œuvre « immense, multiple et proliférante », qui

Plein Tarif : 12€ / Tarif réduit : 10€/ Moins de 10 ans : 6€

A cte

Seconde soirée lecture – rencontre autour d ’ un livre

singuliers »). C ’ est ce soir Jacques Roubaud, auteur

concert

2004 ; Grande kyrielle du sentiment des

choses, Nous, 2003 ; La Bibliothèque de Warburg , Seuil, 2002 ; Traduire, Journal, Nous, 2000.

Jean-François Puff est né en 1965. Il vit à Paris où il enseigne la littérature française. Il a consacré sa thèse de doctorat à l ’ œuvre de Jacques Roubaud. Il lit, étudie et compose de la poésie.

En partenariat avec la Maison de la poésie de Rennes (dans le cadre du festival Polyphonies de mars) et la Maison de la Poésie de Nantes.

1

C. Flohic, pour les éditions Argol

Triangle, sous la houlette de Arm.

à la musique, elle brouille les pistes temporelles en puisant dans les quatre dernières décennies : hip hop sombre, nappes atmosphériques et froides, basses

La Compagnie L ’ unijambiste présentera Richard III au Grand Logis, à

groovy, batteries rock, guitares pop ou

Bruz les 18 et 19 mars.

noise...


jeu 01 avril 14:30 (séance scolaire) + 19:30

A voir

23

22

danse hip hop

DURÉE 01:30

en famille

Plein tarif : 15€ / tarif réduit : 10€ / - de 12 ans : 5€

H ai n e te r r e r ie u r

Kenji - Compagnie Soul City Cédric Saïdou, plus connu sous le nom de Kenji, commence la

Chorégraphe Cédric Saïdou Interprètes

au sein du crew Soul City. Danseur à multiples facettes, il

chorégraphe Norton Antivilo

chorégraphiques.

Production le Kabardock, scène de Musiques

danse hip hop en 1998. Il se fait remarquer lors des battles travaille fréquemment avec des danseurs d ’ autres univers Avec

deux

membres

de

son

collectif,

passionnés de break et de pratiques traditionnelles de La

Réunion comme le moringue (qui s ’ apparente à la capoeira),

il crée un duo mettant en scène la dualité d ’ une personnalité : son besoin de reconnaissance et sa peur du regard

des autres, son besoin d ’ être compris et sa crainte de se livrer, sa nécessité d ’ être proche de ses racines et son désir de s ’ en éloigner... Sans crainte de dévoiler ses

doutes et ses appréhensions, Kenji offre une pièce profondément ancrée dans ses origines réunionnaises. Première partie

Mike et Linda hayford A-t-on encore besoin de présenter Mike à Rennes ? Reconnu au niveau international comme l ’ un des meilleurs danseurs debout, il partage désormais sa passion pour le hip hop avec sa jeune sœur Linda. Leur complicité et leur créativité annonce un show d ’ une précision d ’ orfèvre.

Shany Arzeux, Didier Boutiana Assistant

Actuelles et soutenue par la DRAC Réunion, la Région Réunion, le Conseil Général de la Réunion, le TCO et la ville du Port.

danse hip hop

sam 03 avril à partir de 16:00 DURÉE 03:00

Plein tarif et tarif réduit : 8€ / - de 12 ans : 5€

Block Party Battle III

Déjà la 3ème édition. La réussite de cette manifestation

Inscription danseurs :

saison, mais notons avant tout l ’ ambiance formidable et la

02.99.22.27.30

pourrait s ’ apprécier à la fréquentation record de cette qualité des shows. Rappelez-vous comme nous avons tous

vibré pour cette rencontre en finale entre les SBC de SaintMalo et la Witty de Rennes.

Même formule pour l ’ édition 2010 plus une nouveauté de

taille, la block party battle III aura lieu dans l ’ auditorium ! Le

Triangle ouvre sa grande scène pour cet événement. Marque de considération et de respect envers la scène hip hop locale qui ne finit pas de nous surprendre.

Lhoucine.atmani@letriangle.org


jeu 08 avril 19:00 3€

25

24

cinéma et littérature

L ’ E x il et le R o y a u m e

30 avril – 17 juillet

arts plastiques

Vernissage : jeudi 29 avril

The P o sth u m o u s E n d a s Ph y s ical P r o l o n gati o n

Aggtelek

Sonia Chiambretto invite Andrei Schtakleff et Jonathan Le Fourn

Dans le cadre des Ateliers de Rennes - Biennale d ’ art contemporain et du Festival Agitato

Le duo Aggtelek croise sculpture, vidéo et peinture dans des installations et des formes

Sonia

Chiambretto

invite

les

cinéastes

Andrei

Sch-

takleff et Jonathan Le Fourn à nous présenter leur film L ’ Exil et le Royaume (sélectionné à la Mostra de Venise en 2008). Tourné pendant plus de 3 ans à Calais,

Andreï Schtakleff et Jonathan Le Fourn sont nés en France respectivement

recyclent,

en 1979 et 1983. L ’ Exil et le Royaume est

déconstruisent,

leur premier film.

lieu de transit des migrants en route vers l ’ Angleterre, le film nous présente quelques hommes et femmes aux côtés des candidats à l ’ exil, l ’ onde de choc que leur passage produit sur les habitants du pays qu ’ ils traversent. Entre

l ’ écrivain

et

les

cinéastes,

une

attention

constante aux témoignages, aux drames humains de l ’ exil ou de la fuite…

Aux contreforts de l’empire, on pêche, on drague, on passe le temps. Cigarettes après cigarettes, on refait le monde, on en réanime les ruines encore fumantes. Lorsqu’en face, il fait beau, on peut voir le Paradis perdu. Est-ce un mirage ? Arpenter les rues de la ville et crier pour ne pas être seuls quand on a peur. Ouvrir son minuscule appartement pour avoir du monde autour de soi. On collabore, on sabote ; et c’est déjà deux heures de gagnées. On marche, on raconte. Vite, vite, il n’y a pas de temps à perdre. On s’élève et on chute. C’est beau comme ça échoue. En urgence, on essaye d’être ensemble. Un ancien cheminot qui s’enfonce dans l’Histoire, une institutrice qui traverse la nuit à la recherche de la police, un afghan qui se cache, deux chômeurs quantiques, un hébergeur moustachu et ses femmes érythréennes… Ils se croisent, se frôlent, s’évitent ; et leurs trajectoires dessinent un espace où le quotidien est à réinventer en permanence dans un monde qui ne cesse de s’effondrer. Il est temps d’apprendre à être déraisonnable : la terre entière est de passage à Calais.

performatives. Xandro Vallès et Gema Perales transforment,

construisent,

reconstruisent.

scotch et peinture sont

Carton,

les matériaux de

base utilisés dans leurs œuvres mutantes. Leur présence dans Ce qui vient, deuxième édition des Ateliers de Rennes - Biennale d ’ art contemporain et dans AGITATO donnent à voir l ’ interaction

entre

arts

visuels

et

scéno-

graphie. Dans leur travail les artistes ouvrent vers

des

possibles

et

posent

cette

lanci-

nante question : que faire ? Ce duo agit dans un mouvement foisonnant du corps et de la pensée. Il invente ce qui vient, met en formes leur rapport à demain, improvise des fictions. Pour

le

Triangle,

Aggtelek

proposent

The

Posthumous End as Physical Prolongation, volet sur le « futur» issu d ’ une trilogie en préparation, sur le Théâtre du monde traversant Big

Bang,

Moyen

Age,

Renaissance

jusqu ’ à

nos jours. Ils envisagent ce qui va advenir, les conséquences de l ’ acte créateur sur le cours des choses, en convoquant traverse

les

codes

l ’ imaginaire qui

sociaux,

l ’ économie,

l ’ architecture, les nouvelles technologies, la science fiction… Scénarios à découvrir pour envisager le monde en devenir.

Cette exposition est présentée en partenariat avec Les Ateliers de Rennes. Ce qui vient est un projet proposé et mis en œuvre par l ’ association Art to be sous la direction de Raphaële Jeune, qui en assure le commissariat. Les Ateliers de Rennes sont une biennale d ’ art contemporain organisée par Art Norac autour des relations entre l ’ art et l ’ économie.


27

26

mar 04 mai 20:30 création

danse

DURÉE 02:15

Billetterie : uniquement dans le cadre du PASS (cf page 35)

L e s fa ntô m e s d u c o n s e r v ato i r e

Tiago Guedes La

prochaine

création

de

Tiago

Guedes

est

pour

lui

l ’ occasion de remettre ses pas dans ceux de l ’ enfant du Conservatoire de musique de Minde (Portugal) qu ’ il a été.

Faire de la musique l ’ épicentre, le prétexte et le contexte

de travail, faire de ce cheminement un spectacle de danse, interroger

sa

formation

initiale,

revenir

sur

le

chemin

parcouru, tels sont les enjeux de cette création… qui à n ’ en pas douter verra surgir quelques vieux fantômes.

AGITATO Festival de danse et des arts agités

du 04 au 08 mai Encouragé par le succès du festival 2009, AGITATO

2010

festival

est

déjà

conservera

en

les

préparation. modalités

Le

struc-

turantes de la dernière édition avec un lieu convivial et festif au Triangle, des Nouvelles dans

la

ville,

des

jardins.

Une

édition

qui

regarde vers la péninsule ibérique et verra la création du talentueux chorégraphe portugais Tiago Guedes ; les plasticiens et performers espagnols AGGTELLEK croiseront la nouvelle thématique

de

la

Biennale

d ’ art

Coproductions (en cours) Culturgest, Lisbonne, Portugal, Teatro Nacional S.João, Porto, Portugal, Festival Alkantara, Lisbonne, Portugal, Centro Cultural Vila Flôr, Guimarães, Portugal, O Espaço do Tempo Montemor-oNovo, Portugal, Le Vivat, scène conventionnée d ’ Armentières, Rencontres Chorégraphiques de Seine-Saint-Denis, Le Triangle, scène conventionnée danse.

sam 08 mai 20:30

danse flamenca

DURÉE 01:00

Billetterie : uniquement dans le cadre du PASS (cf. page 35)

Tejid o s al tie m p o

Choni C o m p a ñ i à Fla m e n ca C ré é e n 2 0 0 8 à l a b i e n n a l e d e A rt e fl a m e n c o d e S e v i l l e, p ri x ré v é l at i o n . Née

à

Séville,

flamenco

Asunción

depuis

son

Perez

plus

jeune

«Choni» âge.

s ’ imprègne

Après

une

du

Production Asuncion Perez, Junta de Andalucia

longue

carrière en tant que soliste dans de nombreux spectacles,

elle présente sa première création Tejidos al tiempo . Tissage

du temps est une réflexion sur le temps, la vie et la mort.

Sans bouleverser les codes du flamenco, Asunción Perez

«Choni» trouve son inspiration dans d ’ autres formes artistiques comme la danse contemporaine ou la pantomime. Ainsi, elle nous plonge dans divers états d ’ âme avec des

chants et des danses typiquement flamenco mais profondément novateurs.

contem-

porain avec celles du festival. Nous clôturerons le festival avec Choni de la compagnie Flamenca.

lecture musique

date et horaire communiqués ultérieurement création

Par ailleurs, Sonia Chiambretto, écrivain en résidence, s ’ associera à un(e) chorégraphe pour

nous

proposer

une

création

mêlant

danse et littérature. On voit déjà à l ’ évocation de ces premiers éléments sera

de

fidèle

programmation à

sa

que

réputation

:

le

festival

créatif

et

novateur. Dans les jardins du Blosne on pourra à nouveau danser et le quartier sera coloré par les plantes, les danses et les affiches. Nous aurons grand plaisir à vous y accueillir nombreux du 4 au 8 Mai 2010.

Herem

André Markowicz « Herem » équivaut, dans la confession juive, au plus haut

niveau de censure. Il désigne l ’ excommunication irrémédiable d ’ une personne de la communauté.

Dans la continuité du travail effectué depuis des années

avec André Markowicz autour de ses traductions, David Gauchard s ’ est proposé de mettre en scène ce texte poétique.

Arm (auteur et MC de Psykick Lyrikah) sera le porte-parole

de cette écriture, accompagné par le guitariste Olivier Mellano.

Texte A. Markowicz, Musique O. Mellano, Interprétation Arm


jeu 27 mai 19:00

Leslie Kaplan est née à New-York et a été élevée à Paris dans une famille

6€

américaine. Elle a fait des études de

29

28

Dîner poétique

apéro poétique

jeu 10 juin 19:00 3€

philosophie, d ’ histoire et de psychologie et a travaillé en usine de 1968 à 1971. Elle mène des ateliers d ’ écriture dans la région parisienne. Depuis 1982, date

Leslie Kaplan et Fred Léal

de la parution de son premier livre,

L ’ excès-l ’ usine, elle a publié des récits et des romans et un livre d ’ essais, Les

outils . En 1996, elle a commencé une série

Carte blanche à Sonia Chiambretto

romanesque intitulée Depuis maintenant dont six volumes sont parus. Son œuvre a été adapté pour le théâtre et récemment le spectacle Duetto a été mis en scène par

délivre le dernier «  portrait poétique » de la série

des textes de Toute ma vie j ’ ai été une

entamée au mois de janvier. Elle convie des artistes

femme, écrits pour elles.

complices à partager cette soirée de fin de résidence.

Bibliographie récente : Mon Amérique

C ’ est promis, nous ne dévoilerons rien afin de ménager

commence en Pologne, P.O.L, 2009 ; Toute ma vie j ’ ai été une femme, P.O.L, 2008 ;

« Un récit, une narration, des personnages, une litté-

L ’ enfer est vert, Inventaire/Invention,

rature, qui cherchent à tenir compte de ce monde, le

2006 ; Fever, P.O.L, 2005 ; Les Outils, P.O.L,

nôtre, est pour moi éminemment politique. Et bien entendu, il n ’ y a pas UNE façon d ’ en tenir compte, il y

2003 ; Les Amants de Marie, P.O.L, 2002 ;

Quelle vie, La Forge, 2000.

en a autant que d ’ écrivains. », nous dit Leslie Kaplan

Fred Léal est né en 1968. Il exerce la

dans Les outils .

médecine à Bordeaux.

Nous accueillons ce soir deux écrivains qui portent

Bibliographie récente : La porte ‘ verte,

une grande attention au monde, écrivent à partir de

P.O.L, 2008 ; Le peigne-rose, L ’ attente,

leur propre expérience et de leur propre vécu. Deux projets littéraires amples, singuliers, résolument poétiques et… politiques.

Lors de cette ultime soirée, Sonia Chiambretto nous

Frédérique Loliée et Elise Vigier à partir

2007 ; Un trou dans la brèche, P.O.L, 2006 ;

Let ’ s let ’ s go, P.O.L, 2005 ; In terroir gâteau, L ’ attente, 2005 ; Le peigne-noir, L ’ attente, 2004 ; Bleu note, P.O.L, 2003.

Les gens, vraiment. Comment ils font. Ce qu’ils pensent.

jusqu ’ à la dernière seconde un suspense insoutenable !

SUR LE PORTAIL, UNE CAMÉRA VIDÉOSURVEILLANCE. TÊTE PIVOTANTE : À DROITE, À GAUCHE. ORIENTATION TÉLÉGUIDÉE PAR LE CONCIERGE, DE LA CONCIERGERIE, TOUT DE SUITE À L’ENTRÉE. LE PORTAIL VERROUILLÉ. TU SONNES, TU APPARAIS À L’ÉCRAN. LÀ ON TE DEMANDE : C’EST POUR QUOI ? TU DIS C’EST POUR QUOI. ON TE RÉPOND : TROP TARD ! FALLAIT ARRIVER À L’HEURE ! TU DIS QUE T’ES À L’HEURE, MÊME EN AVANCE, TU DIS QUE TU VEUX RETOURNER DANS TA CHAMBRE À L’INTERNAT. ON TE DIT : TROP TÔT ! T’AVAIS QU’À PAS SORTIR ! ON TE DIT QUE POUR LA SÉCURITÉ DE L’ÉTABLISSEMENT TU RESTERAS : – DEHORS ! T’ATTENDS ALORS, T’ATTENDS L’HEURE PILE, L’HEURE DE LA SONNERIE, L’HEURE OÙ TOUT LE MONDE RENTRE ET SORT AVANT LA FERMETURE AUTOMATIQUE DU PORTAIL.

Une femme les cheveux frisés, elle rit beaucoup, elle a trois enfants. Un homme mal rasé avec un sac, il attend sous un pont.

AU LYCÉE NOUS SOMMES EN : SÉCURITÉ.

Une fille très jolie, à l’atelier. Elle se moque de tout, sauf de son copain. Il ne travaille pas, il a quitté l’usine. Il vient toujours la chercher.

[…]

Je les retrouve parfois au café. Ricard.

CAMÉRA VIDÉO SURVEILLANCE. TÊTE PIVOTANTE : À DROITE, À GAUCHE. ORIENTATION TÉLÉGUIDÉE PAR LE CONCIERGE, DE LA CONCIERGERIE, TOUT DE SUITE À LA SORTIE. LE PORTAIL VERROUILLÉ.

Un supermarché minuscule, une vie derrière la caisse. Tout d’un coup être seule, extraordinairement, avec ce qu’on voit. J’aime beaucoup ma mobylette, je la soigne. Je porte des lunettes. A l’atelier on m’appelle Nana Mouskouri. Je travaille dans une petite usine à Mantes, des biscottes, ensuite je pars à Lyon avec un groupe de camarades et je suis embauchée dans une grande usine de machines à laver à Gerland, dans la banlieue de Lyon.

Leslie Kaplan, Mon Amérique commence en Pologne (Depuis maintenant, 6), P.O.L, 2009

TU SONNES, TU APPARAIS À L’ÉCRAN. LÀ ON TE DEMANDE : – C’EST POUR QUOI ? TU DIS C’EST POUR QUOI. ON TE RÉPOND : – TROP TARD ! FALLAIT SORTIR À L’HEURE ! TU DIS QUE T’ES À L’HEURE, MÊME EN AVANCE, TU DIS QUE TU VEUX RETOURNER CHEZ TOI. ON TE DIT : – TROP TARD ! T’AVAIS QU’À PAS RENTRER ! ON TE DIT QUE POUR LA SÉCURITÉ DE L’ÉTABLISSEMENT TU RESTERAS : – DEDANS ! AU LYCÉE NOUS SOMMES EN SÉCURITÉ.

Sonia Chiambretto, Zone Education Prioritaire Actes Sud - papiers, 2010


Ateliers Sonia Chiambretto 31

30

Service éducatif et action culturelle

Atelier d ’ écriture

« A Rennes, nous chercherons à tâtons les contours invisibles d ’ un nouveau territoire, dont la rue sera le champ d ’ action, figurera l ’ espace.

Le service éducatif collabore avec les établissements scolaires de la maternelle à l ’ Université.

Du Triangle (camp de base), dans un aller-retour entre les espaces intimes et la rue (théâtre

d ’ avant-garde politique), nous tenterons l ’ expérience d ’ une écriture « documentaire » où la fiction permettra l ’ ouverture d ’ espaces nouveaux.

Ecoles primaires :

Les projets sont multiples et s ’ articulent de manière privilégiée autour de la danse et des arts plastiques. L ’ accent est mis sur la pratique avec notamment les interventions d ’ artistes à

l ’ école. Ceux-ci interviennent par ailleurs dans le cadre d ’ ateliers périscolaires. La programmation du Triangle est toujours accompagnée de rencontres, de médiations, d ’ ateliers…

Il s ’ agira d ’ inventer une langue, de créer une typographie, d ’ utiliser les signes, de simplifier le récit, d ’ organiser…

Les textes écrits au cours des ateliers seront lus à haute voix et enregistrés comme matière sonore. Cette lecture permettra de tester ses propres textes, de trouver une relation intime entre écriture et oralité, de donner du souffle, de multiplier les sens des textes produits. »

Collèges, lycées, écoles et universités :

Le Triangle met en place des conventions de partenariat en danse, arts plastiques et littérature. Chaque convention correspond à un projet mis en place conjointement et permet de bénéficier d ’ ateliers de pratique, de tarifs réduits, de séances de vidéo-danse, d ‘ ateliers d ’ écriture, de rencontres, etc.

Atelier de lecture « Dans ces ateliers / ces rencontres, je propose aux participants de partager / de découvrir ma bibliothèque… Retrouver des écrivains et leurs derniers livres, mais aussi découvrir des nouvelles écritures, repérer des éditeurs inconnus, des nouvelles collections de poésie… »

Pour tous renseignements contacter le service éducatif :

Les mercredis 13 janvier, 3 février, 3 mars, 7 avril, 5 mai et 09 juin.

g.dupontavice@letriangle.org et 02 99 22 27 07

Atelier Jean-Pascal Dubost

Des artistes et des œuvres

En lisant, en dégustant (Poésie discutée vin buvant)

Rencontres, répétitions publiques, stages, ateliers et conférences

Suivant le même principe que la saison passée, un « salon de conversation ». Le corpus proposé

Autour des spectacles, expositions, lectures et des artistes présents au Triangle tout au long

de la saison, nous vous proposons de nombreux moments d ’ accompagnement, des rendezvous, des échanges privilégiés pour aller plus loin dans la rencontre avec les artistes et les œuvres.

Que vous soyez un groupe «constitué», une structure ou que vous souhaitiez simplement convier amis et voisins, nous vous proposons sur réservation : des visites accompagnées des expositions, des rencontres privilégiées avec les artistes, des projections vidéo, des

par Jean-Pascal Dubost reposera sur deux axes : des textes inclassables et de la poésie traduite. Chacun livrera ses impressions ou ses commentaires, ou son impossibilité de (c ’ est

possible), suscitées par la lecture d ’ un des titres du corpus. Jean-Pascal Dubost proposera des apports critiques, des pistes de réflexion, des orientations de lecture, des compléments

bibliographiques voire biographiques voire pimentera les conversations de ses incertitudes et désorientera et digressera, le tout favorisé par les vents vertueux de vins choisis pour la circonstance.

stages et ateliers pour celles et ceux qui souhaitent prolonger l ’ expérience de spectateur

Les lundis 9 novembre, 7 décembre, 18 janvier, 8 février, 7 mars, 29 mars.

Vous

Renseignements au 02 99 22 27 22 et sabine.helot@letriangle.org

et «entrer dans la danse». pourrez

prendre

connaissance

des

différents

rendez-vous

proposés

programme trimestriel et sur le site internet du Triangle www.letriangle.org

dans

notre

Pour tous renseignements, contacter le service action culturelle : yann.dissez@letriangle.org et 02 99 22 27 37

Les ateliers de pratiques artistiques Le Triangle propose une offre étendue de pratiques artistiques dans le cadre de ses Ateliers.

Le choix des intervenants comme les conditions d ’ accueil, de présentations des travaux des élèves en fin d ’ année garantissent un enseignement de qualité.

La nouvelle plaquette des ateliers détaille l ’ ensemble des activités. On y retrouvera les propositions reconnues depuis longtemps par le public.

On y découvrira également les nouveautés qui enrichissent notre palette : tango argentin,

danse africaine enfant, danses brésiliennes adultes, danse modern jazz enfant, photographie, stylisme, jusqu ’ à un atelier de relaxation issu des techniques d ’ une danseuse… Arts plastiques

Théâtre / Clown de théâtre Musique

solfège - éveil musical - guitare classique - guitare électrique ou folk - piano technique vocale - chorale Danse

danse contemporaine - danse modern jazz - flamenco - danse orientale - danse africaine

Une nouvelle grille tarifaire rend ces ateliers accessibles à toutes les personnes désireuses de s ’ initier ou de se perfectionner.

Renseignements au 02 99 22 27 22 et sabine.helot@letriangle.org

Inscriptions les 9, 16 et 23 septembre de 10h à 12h et de 14h à 19h, les 10, 17 et 24 septembre de 14h à 19h et les 19 et 26 septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h.


est le lieu du Triangle dédié aux musiques actuelles, de la découverte à

Retrouvez toute la saison du Triangle

Même si le studio est devenu un lieu incontournable de la scène rap

avec l ’ actualité du Triangle : les nouveautés, les projets en cours, les

33

32

le block Conçu en partenariat avec la Ville de Rennes et l ’ OPHLM Rennes, le Block la pratique professionnelle.

Un programme trimestriel vous permettra de rester en lien direct

rennaise, il reste ouvert depuis près de sept années aux univers électro,

artistes en résidence, les stages, les répétitions publiques…

rock, hip-hop, Rn ’ B et Funk. Après deux années de reprise des activités et de demandes toujours croissantes, le block change de cap et de

fonctionnement afin de permettre davantage de suivi auprès des groupes qui sont en voie de professionnalisation ou qui en ont le potentiel. Dès

la fin août, le studio reprendra contact et sélectionnera 20 groupes sur

l ’ agglomération qui bénéficieront (au tarif de 1,50€ /heure) de 40 heures par saison (de septembre à juin) afin de créer un suivi sur leurs projets

Sur

notre

site

internet

www.letriangle.org,

sites des artistes et la possibilité de nous laisser votre adresse email pour recevoir notre newsletter.

« initiation et découverte », les créneaux du mercredi et du samedi matin

Horaires d’ouverture

seront des moments privilégiés pour les nouveaux venus, les structures

d ’ animation et scolaires, souhaitant se sensibiliser ou bien se perfec-

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 14h à 19h

tionner aux techniques de la M.A.O., du Mix et du scratch, mais aussi de

Mercredi de 9h à 19h Samedi de 10h à 17h

02 99 22 27 27 ou infos@letriangle.org

Le Triangle participe activement à la vie associative et culturelle du soutient

et

accueille

un

certain

organisées par nos partenaires du quartier.

nombre

de

manifestations

Ainsi, vous pourrez découvrir cette année au Triangle les temps forts de la vie du quartier que sont :

Les concerts d ’ été de l ’ Orchestre de Bretagne, du 22 au 29 août

La braderie du comité de quartier du Blosne, le premier dimanche d ’ avril

La fête des Cultures, organisée par la Maison des Squares (association AMSIC), le jeudi 13 mai

L ’ événement sportif organisé par le Comité de quartier du Blosne, mi-juin

La journée Festimômes, proposée par la Maison des Squares, mi-juin

Le Blosne en fête (feu de la Saint-Jean et animations musicales), proposé par le Centre social Ty Blosne, le Comité de quartier, la Direction

de Quartier et l ’ ensemble des structures et associations du Blosne, fin juin.

Fermeture du Triangle du 24 décembre au 3 janvier inclus.

Renseignements

Le Triangle dans son quartier Blosne,

programmation

actuelles), les biographies des artistes, des vidéos, les liens vers les

d ’ albums, de « Street cd » ou de compilation. En ce qui concerne la partie

l ’ enregistrement de maquettes.

la

réactualisée de la saison (danse, arts plastiques, littérature, musiques

Réservez vos billets dès à présent Sur place ou par téléphone au 02 99 22 27 27 (règlement par carte bancaire) aux horaires d ’ ouverture du Triangle.

Règlements possibles par Chèque Culture, Chèque Vacances (ANCV) et Passeport Loisirs et culture.

Tarifs réduits (justificatif indispensable)

Pour les jeunes de - de 26 ans, les demandeurs d ’ emploi, Passeport

Loisirs et Culture, les adhérents Triangle, groupe + de 6 personnes, intermittents du spectacle, enseignants danse, carte CEZAM, les abonnés du TNB.

Tarif spécifique pour les enfants (moins de 12 ans). Pour les groupes et les scolaires

Adressez-vous à Catherine Bouttier au 02 99 22 27 27 ou catherine.bouttier@letriangle.org Le Triangle adhère au dispositif «Passeport Loisirs et culture».

Vous pouvez bénéficier de ces passeports pour les spectacles de danse et les ateliers de pratiques artistiques. Pour tous renseignements, vous pouvez contacter les centre sociaux de la Ville de Rennes.

Tous les spectacles sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Restauration les soirs de spectacle Restauration conviviale et savoureuse ouverte à tous, public, artistes, organisateurs.


35

34

calendrier

LE PASS TRIANGLE individuel et nominatif, il permet de bénéficier de réductions (jusqu ’ à 50%) sur l ’ achat de vos billets.

Vous pouvez ensuite à tout moment acheter des billets supplémentaires (pour d ’ autres spectacles) au tarif PASS.

P3

08/10

Rodolphe Burger / Bastien Gallet

20/10

Carolyn Carlson

P6

jusqu ’ à fin octobre

Les jardins Agitato

P7

du 10/11 au 14/11

Marcial Di Fonzo Bo et Elise Vignier

du 19/11 au 21/11

François Verret

P8

26/11

Philippe Vasset, Hugues Jallon

P9

04/12

Anthony Egéa/Cie Rêvolution et cie Associes crew

P10

17/12

Olivier Mellano / André Markowicz

P11

05/01

Cirque National de Chine

P12

du 15/01 au 05/03

Julika Mayer, Nicolas Lelièvre,

P4/5

concert/lecture danse

Vous choisissez au moins 3 spectacles (dont 2 au moins dans le tableau B).

exposition festival Mettre en scène dîner poétique danse hip hop apéro poétique cirque / danse exposition

PASS normal

ma. 20 oct. 20h30

Carolyn Carlson

12 €

9 €

10 au 14 nov.

Martial Di Fonzo Bo / Mettre en scène

12 €

9 €

19 au 21 nov.

François Verret / Mettre en scène

12 €

9 €

ve. 4 déc. 20h

Antony Egéa / hip hop / Trans

12 €

8 €

ma. 05 janv. 19h30

Cirque national de Chine

15 €

10 €

je. 1 avr. 14h30 et 19h30

Soul City / hip hop

10 €

5 €

Choni / flamenco / AGITATO

12 €

9 €

je. 28 + ve. 29 janv. 19h30

Julika Mayer/ CREATION

10 €

5 €

ma. 9 fév. 10h30 et 14h30

Sophie Girod / à partir de 3 ans

5 €

5 €

je. 11 fév. 14h30 et 19h30

Emilio Calcagno / à partir de 7 ans

10 €

5 €

mer. 3 mars 20h30

Maud Le Pladec / CREATION

10 €

5 €

lu. 8 + ma. 9 mars 19h30

Katja Fleig

10 €

5 €

sa. 03 avr. 16h

Battle hip hop

5 €

5 €

ma. 4 mai 20h30

Tiago Guedes / AGITATO

10 €

5 €

je. 8 oct. 20h30

Rodolphe Burger et Bastien Gallet

6 €

6 €

je. 26 nov. 19h

Philippe Vasset et Hugues Jallon 

4 €

4 €

je. 17 déc. 19h

André Markowicz et Olivier Mellano

3 €

3 €

je. 14 janv. 19h

Sonia Chiambretto invite Laurent Mauvignier

4 €

4 €

ve. 5 fév. 19h

Lecture rencontre avec Christian Prigent

3 €

3 €

je. 11 mars 19h

Lecture-rencontre avec Jacques Roubaud

3 €

3 €

me. 24 mars 20h30

Acte (Olivier Mellano et Arm) + 77 (Robert Le Magnifique et Vincent Mourlon)

6 €

6 €

je. 8 avr. 19h

Soirée cinéma avec Sonia Chiambretto

3 €

3 €

je. 27 mai 19h

Leslie Kaplan et Fred Léal

4 €

4 €

je. 10 juin 19h

Carte blanche à Sonia Chiambretto

3 €

3 €

Morgan Daguenet, Paulo Duarte, Compagnie LàOù

P13

28 et 29/01

Julika Mayer

P14

14/01

Sonia Chiambretto + Laurent Mauvignier

dîner poétique

P15

05/02

Christian Prigent / Bénédicte Gorrillot

apéro poétique

P16

09/02

Sophie Girod

danse / jeune public

sa. 08 mai 20h30

P17

11/02

Emilio Calcagno

danse / jeune public

P18

03/03

Maud Le Pladec

danse

B / Danse

P19

08/03 et 09/03

Katja Fleig

danse

P20

11/03

Jacques Roubaud

P21

24/03

Psykick Lyrikah /Robert Le Magnifique et Vincent Mourlon

P22/23

du 01/04 au 03/04

Cie soul City, Mike et Linda et Block party battle

P24

08/04

Sonia Chiambretto

29/04

AGGTELEK Xandro Vallès & Gema Perales

P25 P26/27 P28 P29

P30

du 04 au 08/05

AGITATO

27/05

Leslie Kaplan et Fred Léal

10/06

Sonia Chiambretto

Service éducatif et action culturelle

P31

Les ateliers de pratiques artistiques

P32

Le block et le Triangle dans son quartier

P33

Les infos pratiques

P34

Calendrier

P35

Pass Triangle

P36

Bulletin d ’ inscription PASS

apéro poétique concert danse hip hop cinéma / littérature exposition festival diner poétique apéro poétique

PASS réduit*

date + horaire

A / Danse

danse/marionnette

Cochez le tarif vous correspondant et indiquez la date et horaire choisis

C / Littérature

TOTAL

*tarif réduit pour les jeunes de - de 26 ans, demandeurs d ’ emploi, Passeport Loisirs et Culture, adhérents Triangle, intermittents du spectacle, enseignants danse, groupe + de 6 personnes. Pour bénéficier du tarif réduit, merci de joindre un justificatif.


36

bulletin d’inscription pass Pour bénéficier du tarif réduit, merci de joindre un justificatif.

D M me D M elle D M

L ’ équipe du Triangle

Direction : Charles-Edouard Fichet

Prénom

Adjoint de direction : Michel Gourlay

Secrétariat de direction : Valérie Rouxel

Adresse

Administration artistique : Christian Divay

Danse et coordination secteur artistique : Odile Baudoux Communication et relations avec le public : Nadia Elhadi

Téléphone personnel

Arts plastiques : Yvette Le Gall

Téléphone professionnel

Littérature et action culturelle : Yann Dissez

Portable

Ateliers de pratiques artistiques : Sabine Helot

Service éducatif et action culturelle : Grégoire du Pontavice Le Block / Musiques actuelles : L ’ Houcine Atmani

Email

Congrès : Martine Martin et Michel Gourlay

Date de naissance

Accueil : Christian Divay, Catherine Bouttier, Marie Minne

Profession

Technique : Jean-Marc Chesnin, Zakaria Barhdadi, Gérôme Masson

Comptabilité : Catherine Lesourd

Agents d ’ entretien : Eliane Rouxel, Annie Saloux.

Etudiant / filière Avez-vous déjà été abonné(e) au Triangle ?

D oui D non

Souhaitez-vous assister à la soirée d ’ ouverture de saison ?

Et les animateurs des ateliers artistiques, tous les vacataires de salle, les intermittents

D oui D non

artistes et techniciens qui nous accompagnent pendant la saison.

Le Conseil d ’ administration du Triangle est présidé par Thierry L ’ Hermine.

Règlements

D Espèces D Chèques D Passeports D Chèques D Carte

Vacances

D Chèques

Loisirs Cultures

Culture

bancaire

Conception graphique : www.brestbrestbrest.com Impression/réalisation :

Impressions modernes

Crédits photos

N ° de carte Date exp.

Réalisation du programme

Couverture : Code de sécurité

Signature (obligatoire pour le paiement par CB)

P3 DR, P5 Claude Lê-Anh, P6 Emilie Cénac, P7 DR, P8 : Bruno Charoy et C. Hélie / Gallimard,

P9  : Laurent Philippe, P10 Dan Ramaën, P11 Michel Lidvac, P12 Paulo Duarte, P13 Estelle

Chaigne, P14 Hélène Bamberger, P15 DR, P16 Eric Legrand, P17 Jean-Claude Carbonne, P18 Marcel Dinahet, P19 Patrick Berger, P20 V. Ménard / Opale, P21 Christophe Le Dévéhat et

Dan Ramaën, P22 Cindy Caraguel et Gildas Raffenel, P23 Corinne Bourbeillon, P24 Andrei Schtakleff et Jonathan Le Fourn, P28 John Foley / P.O.L. et Hélène Bamberger / P.O.L., P29 DR

Remerciements aux partenaires

Ville de Rennes, DRAC Bretagne, Conseil général d ’ Ille-et-Vilaine, Conseil régional de Bretagne, Rennes Métropole, CUCS Le Blosne, ONDA, Livre et Lecture en Bretagne, Les Bibliothèques de la ville de Rennes. Remerciements

Les éditions Argol, la maison de la Poésie de Rennes, la Maison de la Poésie de Nantes, Bulletin à retourner ou à envoyer au Triangle-bd de Yougoslavie – BP 90160 -35201 Rennes cedex 2

L ’ IMEC, les associations du Blosne.


station le Triangle, direction Poterie

Boulevard de Yougoslavie BP 90160 35201 Rennes Cedex

ouvert

Tél. 02 99 22 27 27

lundi mardi jeudi vendredi de 14h à 19h

fax 02 99 22 27 33

mercredi de 9h à 17h

email infos@letriangle.org

samedi de 10h à 17h

website www.letriangle.org

fermé le dimanche


Programme Triangle 2009-2010