Issuu on Google+

La fête du TC a résonné le week-end dernier de mille sons, mille débats, mille rires…

Le Travailleur Catalan

1,80 C - N°3273 -Semaine du 4 au 10 juillet 2008

L ’ H E B D O M A D A I R E C O M M U N I S T E D E S P Y R É N É E S - O R I E N T A L E S ★ POUR DES LENDEMAINS QUI CHANGENT

Le bonheur dans le bocal


• TC 3273

2/07/08

19:54

Page 2

2

lu - vu - entendu 7 sur 7

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Au secours l’UMP revient !

Consultez le Travailleur Catalan en ligne Dès le mardi sur le site

www.letc.fr

Les touristes croyaient être tranquilles et nous aussi, le parti du président Sarkozy nous a tellement fait mal depuis les législatives de l’an dernier que nous aspirions les uns et les autres à un break. Hélas il n’en sera rien ! Car pour la 3ème année consécutive une caravane de l’UMP chargée de cadeaux publicitaires à chier, va écumer nos plages et notre département. Déjà on sait qu’il faudra éviter, les 15, 16 et 17 août, Le Barcarès, Canet et Argelès, à moins que Pierre Aylagas n’organise une manifestation devant les voyageurs UMP. Ah oui au fait c’est une idée à souffler à l’édile de la capitale mondiale du camping, il pourrait proposer à cette caravane un stationnement dan s sa toute nouvelle aire des gens du voyage. Réflexion faite ce n’est pas une idée géniale, ces braves gens du voyage ne méritent pas une telle compagnie.

Dati et MAM, catalanes d’un jour.

Encore Jean Castex…

Ces ministres femmes emblématiques et médiatiques de l’UMP étaient dans notre département cette semaine. Que cela soit pour un bref passage en faisant mine d’évoquer les discriminations ou pour participer à un colloque franco-espagnol, les Pyrénées Orientales se seraient passées de ces hôtes de marque, qui portent, tout sourire dehors, une politique de casse sociale inégalée à ce jour. Madame Dati est venue à Perpignan le 25 juin dernier et a réussi à mobiliser un impressionnant dispositif policier qui donnait à la capitale du Roussillon des airs d’état de siège. La ministre de la justice et sa collègue de l’intérieur Michèle Alliot-Marie devaient revenir jeudi dernier pour une rencontre avec leurs homologues espagnols, mais rien n’était officiel à l’heure du bouclage du TC.

On savait que l’actuel maire de Prades n’avait pas fait le voyage dans les PO pour rien, comme on dit dans le milieu rugbystique, mais là !!! On le voit en 2010 candidat aux régionales, puis en 2011 aux cantonales pour prendre le canton de Prades et la présidence du conseil général, enfin en 2012 député de sa circonscription en lieu et place de François Calvet (qui est d’accord) et contre Christian Bourquin qui, c’est sûr, en voudra. Et oui ! Xavier Bertrand et Nicolas Sarkozy n’ont pas lâché un de leur meilleurs et plus fidèles soldats pour se contenter de «prendre» une petite ville au fin fond de la France, fusse-t-elle située au pied du mont Canigou. Soyons en sûr catalanes et catalans d’origine et d’adoption cet homme est, comme ses mentors, politiquement et socialement dangereux pour les PO.

Bulletin d’abonnement

Nom: Adresse:

Rédaction - Administration Maison communiste 44 av. de Prades - 66000 Perpignan Tél. 04 68 67 00 88 - Fax 04 68 67 56 14 Courriel : letravailleurcatalan@wanadoo.fr Commission Paritaire N° 0409 I 84 621 N° ISSN 1279-2039

Je souhaite recevoir à mon adresse pendant : 3 mois (19 €)

Je règl e:

6 mois (36 €) Par chèque à l’ordre du Travailleur Catalan

1 an (70 €) Par prélèvement automatique (18 €/trimestre)

Service abonnements: Tel 04 68 67 00 88 44 av de Prades - 66000 Perpignan

Combien de familles vont renoncer aux vacances ou les raccourcir ? Nous en saurons sans doute un peu plus à la fin de l’été, mais d’ores et déjà on se demande comment notre département ne paierait pas les graves problèmes de pouvoir d’achat qui éclatent au grand jour comme une éruption volcanique qui couvait déjà depuis plusieurs mois ou années. C’est encore une fois toute notre économie qui va en pâtir surtout que même l’autochtone y réfléchira à deux fois avant d’aller boire son demi, manger sa glace ou aller dîner au bord de la mer. Même s’il semble que les réservations ne soient pas en recul, on peut craindre que la consommation soit en berne. A noter que l’arrière pays avec les gîtes ruraux, les chambres d’hôtes et les structures de plein air aient un peu plus la cote que d’habitude. Bon estiu a totom !

THT: Accord franco-espagnol signé ! Hebdomadaire édité par la Fédération des Pyrénées-Orientales du Parti Communiste Français

Prénom:

Une saison commence pleine d’espoir et de…morosité.

Gérant : Rémi Cathala Directeur de publication : Jean-Jacques Cadéac Rédaction : Jean-Jaques Cadéac, Michèle Devaux, Annette Dieguez, Robert Escaro, Philippe Galano, Nicolas Garcia, Nicole Gaspon, Paul Hallenaut, Roger Hillel, Yvette Lucas, Jacques Majester, Sébastien Pouilly, Raymonde Pumareda, Jean Quillio (Photo), Nicole Santasusana, Jean-Pierre Ventura Correction : Pierre Régnaud Mise en page : Le Travailleur Catalan Impression : Imprimerie Salvador Webmaster : Christian Dieguez Abonnement : Tél : 04 68 67 00 88 Régie publicitaire : Richard Siméon Le Travailleur Catalan - Inter Perpignan Publicité 44 av. de Prades - 66000 Perpignan Tél. 04 68 67 00 88 - Fax 04 68 37 53 76 Courriel : letravailleurcatalan@wanadoo.fr

Seuls les requins de la finance peuvent s'en réjouir. Comme il fallait s'y attendre les gouvernements français et espagnol ont signé un accord sur le transfert électrique entre les deux pays. Il y est précisé: «l'enterrement total de la ligne de courant continu entre Santa-Llogaia d'Alguema et Baixas constitue le meilleur engagement technique, économique et environnemental prenant en compte les attentes des populations locales» Ceci est encore à prouver, hormis le contentement des ministres et autres élus. Le tracé n'a pas été acté même s'il est stipulé vouloir» privilégier les couloirs correspondant à d'autres infrastructures existantes». Pour les techniciens la «meilleure solution serait de suivre l'autoroute A9 ou la voie LGV/TGV. Il est des citoyens qui auront du souci à se faire du côté de Villemolaque, le Boulou (trompettes basses et hautes).

Le surcoût : d'ici le 1er octobre 2008, REE( Red Electricita Espanola) et RTE (Réseau de transport d'Eléctricité France) “devront constituer la société commune chargée d'élaborer toutes les études techniques et environnementales du projet et établir les financements des coûts liés aux études et à la réalisation de la ligne et surtout à son surcoût entrainé par l'enfouissement sur les 60 km”. Il faudra un nouveau sommet (automne 2008) pour étudier l'avant-projet. Par cet accord , les intérêts des «futurs fournisseurs d'électricité» sont ainsi privilégiés. Pour sûr qu'ils mettront tout en oeuvre – mais pas beaucoup d'argent – pour que la THT alimente encore plus leur boulimie de fric. Les gouvernements se sont associés à ce que voulaient les…». Chers lecteurs à vous de terminer la phrase! J Majester.


• TC 3273

2/07/08

21:57

Page 3

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

l’actu de la semaine l’édito

3

de Jean-Jacques Cadéac

Rachida Dati

Le parterre et la galerie Jeudi dernier, Rachida Dati était à la maison du Vernet pour y parler de « la lutte contre les discriminations et l’égalité des chances ». Désespérante réunion et ce n’est pas la température caniculaire qui en était la cause.

Le Décalage Le 1er juillet, la France a pris pour six mois la Présidence du Conseil européen. Nicolas Sarkozy compte, à cette occasion, redorer son image d’homme

A 13 heures, la salle da la maison du Vernet était pleine à craquer. On y reconnaissait les responsables de nombreuses organisations représentatives des diverses « communautés », ce sont elles qui revendiquent cette appellation, pour la plupart victimes de discrimination et d’exclusions. Dès l’installation du Garde des sceaux au milieu des autorités judiciaires, entourée de Jean Paul Alduy et des députés du département, on se serait cru dans un théâtre, avec son parterre de paillettes et d’uniformes. La “diva” était venue amuser la galerie. Et d’abord, l’inénarrable échange entre le maire et la ministre : lui : « votre visite est un soutien à notre politique municipale », elle : « votre travail est exemplaire ». Cela sous les yeux ravis de nombreux habitants d’un quartier laissé à l’abandon, vivant dans des bâtiments délabrés mais qui n’en étaient pas moins subjugués par cet exercice de démagogie. Comment pouvaient-ils admettre que la ministre ne parle des discriminations que sous l’angle de l’infraction ? Ne seraient-elles pas d’abord la marque d’une société incapable de satisfaire les droits les plus élémentaires des gens, d’une politique coupable de les entretenir ? Et, lorsque la désespérance sociale s’accumule, comment s’étonner de la recru-

d’État ternie par des mois de sondages défavorables en France. Mais le référendum irlandais, qui secoue l’Union européenne, désarçonnée par ce « non » inattendu, pourrait bien priver cette présidence européenne de l’éclat escompté par l’Elysée. Si l’on rajoute à cela le refus du chef de l’Etat polonais, Lech Kaczinski, de ratifier le traité de Lisbonne devenu selon lui « sans objet», la présidence française ne commence pas sous les meilleurs hospices. Jouant les messieurs bon conseil, Valéry Giscard d’Estaing a jugé pour sa part que la présidence française de l’Union européenne devrait être « modeste ». Profil À la Maison du Vernet Rachida Dati a parlé de “la lutte contre les discriminations” descence de la délinquance. Mais, Rachida Dati n’en démord pas : sa conception de l’égalité des chances, c’est, des louanges pour les jeunes des quartiers qui ont réussi à s’en sortir et « une politique de fermeté » pour tous les autres. Elle a dit : « nous voulons que la justice et la police fassent leur travail», et pour l’avoir rabâché, elle a eu droit aux applaudissements, même ceux des faibles et des opprimés.

Heureusement que quelques voix ont perturbé la représentation : celles du “MRAP 66”, de “Coup de soleil des PO”, d’une association gitane et peutêtre encore d’autres rares propos discordants. La Garde des sceaux esquive, balaye d’un geste la contradiction, accuse de vouloir « créer des amalgames » : la parfaite émule de Nicolas Sarkozy. RH

bas, donc, alors que le « couac » irlandais est venu rappeler l’existence d’un fossé béant entre l’Europe des vingt-sept et les aspirations populaires . Mais, Nicolas Sarkozy semble au contraire partisan de jouer (une fois encore), la carte de l’activisme. François Fillon a dit ainsi espérer des avancées rapides pour enrayer l’euroscepticisme, il veut apporter des réponses concrètes aux « problèmes que rencontrent les citoyens» européens. Il s’agirait – la méthode est

Communiqué de la Fédération des PO du PCF, de la Section de Perpignan et des élus communistes de Perpignan

connue en France – de “surfer” sur le mécontentement

« Le centre ville en état de siège, un nombre impressionnant de fonctionnaires de police, de véhicules... on n’a pas lésiné sur les moyens pour un petit tour de piste de la Garde des Sceaux, Rachida Dati. Le sujet ? Parler de la lutte contre les discriminations et pour l’égalité des chances ! Voilà une ville et un département qui se signalent justement par de très fortes inégalités sociales, un niveau de chômage, de misère et de précarité bien supérieur à la moyenne nationale. Difficile ici de mettre en oeuvre l’égalité des chances. D’autant plus que le gouvernement de Madame Une visite de la Garde des sceaux qui relève de l’indécence Dati mène une politique qui

tation. Le Premier ministre a indiqué, à l’Assemblée

massacre une grande partie de la population, chômeurs, salariés, précaires, femmes seules, malades... en prime, un pouvoir d’achat en berne et des services publics déliquescents, le résultat : à Perpignan , comme dans tout le département, de très nombreuses familles dans des situations dramatiques. Peut-elle annoncer la moindre mesure qui viendrait les soulager ? Dans un tel contexte, la coûteuse visite éclair de la ministre relève de l’indécence. Pour nous communistes, le seul moyen de vaincre les discriminations et promouvoir l’égalité des chances est dans l’action et le rassemblement contre cette politique désastreuse ».

pour faire pour faire avancer des dossiers comme celui du climat, de l’énergie, de l’immigration, ou de l’alimen-

nationale, que la France entend maintenant y ajouter une dose de mesures sociales. L’union européenne est elle aussi partisane de mettre l’accent sur le social, une manière de reconnaître, en creux, l’absence de politique européennne en la matière. Mais que peuvent être ces mesures quand l’Europe des vingt-sept n’entend pas sortir des clous du modèle libéral ? Quelles peuvent être leur portée, quand le premier mouvement des dirigeants européens, au lendemain du vote irlandais, aura été de repousser le verdict du «non», plutôt que de respecter le message des électeurs et d’en tirer les conséquences ?


• TC 3273

4

2/07/08

21:17

Page 4

saint laurent de cerdans ENTREPRISE DE BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS

DELCASSO & FILSS

Saint Laurent de Cerdans

L'artisanat de la vigatane catalane va-t-il disparaître?

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Villa ge Va ca nces

L’OLIVETTE 7 bis, rue Jean Jaurès - B.P. N° 6 66 260 st-Laurent de Cerdans

Tél. 04 68 39 50 37 Fax 04 68 39 56 58

Céline ALBERT et Cécile VILA, toutes deux laurentines et amies d'enfance, apprenant que le dernier artisan sandalier allait prendre sa retraite en octobre 2008 et n'arrivant pas à se résoudre à voir disparaître ce savoir-faire traditionnel fortement ancré dans la culture catalane dans ce Haut-Vallespir ont décidé de créer leur propre entreprise pour relancer la production et la commercialisations de l'espadrille et plus particulièrement la vigatane. Avec l'aide financière du Conseil régional, du Conseil général, de la chambre des métiers et divers prêts bancaires, elles ont remis en route les machines remarquablement bien conservées et rénové la nouvelle fabrique voisine des «Toiles du soleil» qui lui apportera sans nul doute un plus pour divulguer les nouvelles gammes d'espadrilles et vigatanes. L'inauguration aura lieu Vendredi 4 juillet. Une heureuse initiative que nous souhaitons voir perdurer.pour « un siècle a venir».Bon vent à la société «Création catalane» chemin du Baynat d'en Pouly 66260 Saint Laurent de Cerdans

Ça se passe en juillet… A C C U E I L E N H A U T VA L L E S P I R

LE CHALET à S a i n t - L a u re n t d e C e rd a n s

Etablissement agréé par jeunesseet sports et par l’education Nationale

DES PYRENEES-ORIENTALES 3, av. de Belfort - 66000 PERPIGNAN ✆ 04 68 54 60 44 - Fax 04 68 85 41 07

Lundi 14 : Fête nationale. 10h: défilé. 11h30 et 17h: sardanes avec la Cobla Cadaques. 22h : feux d’artifice suivis d’un bal avec 4 eme Avenue. Jeudi 17: Cirque Apollo: Place de la Gare Vendredi 18: Rencontre Inter-villes halle polyvalente. 21h : Jeux Taurillons terre plein de la Sandalière. Samedi 19: Fête du réveil laurentin. 11h: Llevant de Taula 17h30 : sardanes cobla Principal del Rossello. 20h: repas spectacle avec suivi d’un bal disco à la halle polyvalente Vendredi 25: Fête du centre aéré: halle polyvalente Samedi 26: Fête des espardenyers: tournoi de foot...

SUPERMARCHE

Co lonie au coeur du villag e 8-14 ans - E n v i ro n n e m e n t : Activité nature environnement et pleine nature - Grands jeux - D é c o u v e rt e d u m i l i e u a q u a t i q u e - L e s a v e n t u r e s l a u re n t i n e s Tarifs selon quotients familiaux CAF Possibilité d’accueil de groupes tout au long de l’année

L e c h al e t - 1 r u e d u 8 m a i 1 9 4 5

O U V E RT T O U S L E S J O U R S

à p a rt i r d u 1 5 j u i n d e 8 h 30 à 1 2 h 1 5 et de 1 5 h 30 à 19 h 1 5 D im a n c h e d e 8 h 3 0 à 1 2h

L IV RAI S ON A DOM I C IL E

6 6 2 6 0 S t L a u re n t d e C e rd a n s

Place Gabriel Péri - 66260 St-Laurent de Cerdans

R e n s e i g n e m e n t s : 04 68 54 60 44 ou 04 6 8 39 5 8 17

Tél. 04 68 39 53 80

22, chemin Saint-Pierre 66700 ARGELES SUR MER Fax 04 68 81 21 10 e-mail : lolivette@fr.st

04 68 81 03 12 P oi ss on s c ui s i n e V i an de s tr ad i ti o n n e l le

1 8 rt e Na ti on ale A R GE L ES SUR MER

Le Sporting HOTEL


• TC 3273

2/07/08

21:22

Page 5

argeles sur mer

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Animations de l’été 2008 Juillet et Août

En Juillet

Du Lundi au Vendredi Plage Sportive Beach Rugby, Beach Football, Gymnastique, Sand Ball….

Tous Les Lundis Cours de Sardanes et Bal Rétro au Village et Bals Disco à la Plage

Tous les Mardis Soirées Thématiques (jazz, gospel, classique, Latino, humour…)

Tous les Mercredis Animations à Port Argelès

En Août 2

2

Podium Tournée La Française des Jeux

Fête de la Mer + Feu Artifice

3, 4 et 5

Festival Lyrique des Pays Catalans

6

7 au 13 Passeport Kid pour les Enfants jusqu’à 12 ans (demi tarif sur les jeux et loisirs) Spectacles en soirée

13

POMPES FUNÈBRES 23, Av. de la Gare - 66700 Argelès sur Mer

✆ 04 68 81 05 12 - Fax 04 68 95 95 01 D E C O R AT E U R

Philibert ROCHET Rideaux - Tentures -

Fête du Port + Feu Artifice

Fauteuils - Canapés

15 CONCERT EVENEMENT: esplanade du Casino Argelès Plage

Du 20 au 26

75, route Nationale ARGELÈS SUR MER

Tél. 04 68 81 31 08

Passeport Kid pour les Enfants jusqu’à 12 ans (demi tarif ) Spectacles en soirée.

Nombreuses Animations et feu d’artifice au Village

Tous les Jeudis

V.S.L. - TAXIS 24h/24

TA P I S S I E R

5 et 8

Les Déferlantes d’Argelès sur Mer » festival de Musiques actuelles – Parc de Valmy

J.C. ALAZARD

AMBULANCE

14

Rendez – vous des Enfants

Tous les Vendredis Auditions de Sardanes au Village ou Folklore à la Plage

Tous les Samedis Bal Variété Musette au Village ou à la Plage

Nombreuses Animations Plage Port – Costa Blanca et Feu Artifice Plage

Du 24 au 26 Festival de Flamenco à Valmy

27 et 28 Beach Rugby

Tous les Dimanches

En Septembre 7 Aplec de Sardanes à Valmy

Du 11 au 14 16ème Festival des Jeux de l’Esprit

Du 19/09 au 5/10 13ème Salon d’Art de Valmy

Du 26 au 5/10

Journée d’Accueil : Apéritif de Terroir et Jeux

St Côme et St Damien Nombreuses Animations

ILLIBERIS VOYAGES Licence 66950005

MATELASSERIE Laine et Ressorts Latex - Lattes Mousse à la Découpe

EXPO-VENTE Plusieurs marques : Salons, Banquettes Couettes, Duvets, Plume, Dacron Conforel, Oreillers, Traversins

Réfection et Fabrication sur Mesure 7, Av. des Flamands Roses - Z.A. 66 700 ARGELÈS sur MER

✆ 04 68 81 04 06 MENUISERIE

DE

GRONE

SARL SIZAROLS Z.A. 1 Rue des Faisans 66700 Argeles sur Mer m g- si za @wa na d oo. fr

Tel 04 6 8 8 1 0 5 20 - Fax 0 4 6 8 8 1 6 3 20

DEMANDEZ NOS PROGRAMMES AU DÉPART DE PERPIGNAN

4 AGENCES POUR MIEUX VOUS SERVIR

CÉRET 3 Av. Joffre 04.68.87.02.99

ELNE Epicentre 04.68.22.07.22

ARGELES 9, chemin des Hérons 04.68.81.40.00

CANET-PLAGE 1, rue Ile-de-France 04.68.80.00.91 E-mail: illiberis-argeles@selectour.com


• TC 3273

2/07/08

21:02

Page 6

6

département

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Lutte contre la pollution par les produits phytosanitaires

L’utilisation de produits chimiques, initialement considérée comme un progrès considérable, s’est peu à peu révélée délicate car toxique avec apparition des phénomènes de résistance chez les insectes, de troubles de la reproduction chez les oiseaux, d’intoxications aiguës ou chroniques des êtres vivants.

Les produits phytosanitaires sont des produits chimiques utilisés pour lutter contre les parasites des plantes (insectes, acariens et mammifères ravageurs, champignons) et les « mauvaises » herbes. Quand ils sont retrouvés dans l’environnement (eau, aliment, sol, air), ils sont dénommés pesticides.

Crêperie sur place et à emporter

Aujourd’hui, la France est le 3e consommateur mondial de produits phytosanitaires, et le 1er en Europe. La commercialisation de 500 molécules différentes est homologuée pour les usages agricoles qui représentent 90 % du marché. Les autres usages sont le fait de particulier (8 %) et des collectivités territoriales et établissements publics (2 %). Cette répartition en terme d’utilisation ne présage en rien la répartition en terme d’impact sur l’environnement, et en particulier sur les milieux aquatiques : en effet, les usages des zones non agricoles (10 %) sont responsables d’environ 40 % des pollutions. Malgré les normes très basses fixées en 1990 par le ministère de la Santé pour les eaux potables (0,1 microgramme/ litre), correspondant au seuil de détection de ces produits par les laboratoires, force est pourtant de constater que la contamination de tous les milieux naturels est maintenant avérée. C’est ainsi que les produits phytosanitaires sont responsables de pollutions qualifiées de diffuses car la source de contamination est très dispersée (zone agricole d’un bassin versant, désherbage communal, jardins particuliers…) et provoquent une pollution généralisée d’un territoire très vaste (cours d’eau, nappes souterraines…). Dans les Pyrénées-Orientales, un état des lieux récent de la contamination a été réalisé pour définir les secteurs préoccupants. Les bassins versants de l’Agly et de la Têt ont ainsi été identifiés comme prioritaires pour les eaux de surface. De même, les nappes d’accompagnement de l’Agly, de la Baillaury et le karst des Corbières sont classés prioritaires pour

les eaux souterraines. Dans ces zones, de nombreuses collectivités sont confrontées à une pollution des captages d’eau potable par des pesticides. De plus, en 2007, d’autres ouvrages captant dans la nappe profonde du Pliocène ont également montré une contamination par ces produits chimiques. Les solutions curatives (traitement de l’eau par charbon actif) ou la dilution des eaux contaminées permettent aux collectivités de continuer à exploiter ces ressources. Mais ces solutions ne sont pas satisfaisantes sur le long terme et entraînent un surcoût de l’eau conséquent pour les petites communes. Face au constat de pollution généralisée des milieux aquatiques des Cellules d’Etudes et de Recherches sur la Pollution de l’Eau par les produits phytosanitaires (CERPE) ont été créées à un niveau régional dès 1997. Placées sous l’autorité du Préfet de Région, elles définissent, proposent et accompagnent les actions préventives et correctives pour supprimer ou réduire la pollution des milieux aquatiques par les pesticides. Cependant, le Conseil général des P.-O. a jugé que l’ensemble de ces actions n’était pas assez opérationnel et proche des utilisateurs. Il a considéré nécessaire de fédérer les acteurs, les connaissances, les savoirs et les pratiques à l’échelle du département pour avancer sur le sujet. C’est pourquoi il a défini récemment sa politique départementale de lutte contre la pollution des milieux naturels et des êtres vivants par les produits phytosanitaires. SP

et équitables 12 rue du Théâtre - 66000 Perpignan

Tel: 04 68 34 29 06 www.creperie-du-theatre.fr

Objectif 1 : Supprimer progressivement l’usage des pesticides au sein des services du Conseil général. De nombreux agents départementaux (routes, collèges, espaces verts, pépinière départementale…) utilisent régulièrement des produits phytosanitaires. A partir d’un diagnostic à établir, une action de fond sera menée visant à informer, sensibiliser et former les agents afin de modifier les pratiques de traitement et d’entretien. Cette mise en oeuvre de la politique de suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires constituera une référence pour la mise en place de l’objectif 2. Objectif 2 : Mener une politique d’incitation à une diminution de l’utilisation des pesticides sur le territoire départemental, et notamment sur les aires de captage d’eau potable. Les utilisateurs de produits phytosanitaires sont nombreux et variés dans le département : les organismes publics comme les communes, la DIR (ex DDE), la SNCF, l’Armée, l’EID (démoustication), EDF-RTF, Autoroutes (ASF), ONF… Et les acteurs privés comme les agriculteurs, les entreprises d’espaces verts, hôtels, résidences, golfs, jardins amateurs… Des actions seront menées visant à informer et sensibiliser élus et utilisateurs, à améliorer la connaissance des pratiques et pollutions existantes, à vérifier la conformité avec la réglementation et aider à cette mise en conformité, à aider à l’amélioration des compétences des utilisateurs, à aider à protéger les aires de captage contaminées, à inciter au développement de techniques alternatives et améliorer les pratiques. Objectif 3 : Protéger la santé des utilisateurs. Des mesures seront prises pour sensibiliser les utilisateurs sur les risques pour la santé, élaborer des plans de prévention, participer à l’amélioration de la connaissance des risques santé-environnement-pesticides.

La Cuvée du Père Majoral

Salon de thé Produits biologiques

La politique départementale en trois objectifs

“GUILLEMET” 66220 ST-PAUL-DEFENOUILLET Tél./Fax cave : 04 68 59 00 12 Domicile : 04 68 59 23 20

Caractéristiques : 100% Grenache noir Vinification traditionnelle suivie d’un élevage 12 mois en fût de chêne. Elevage du Mas Sisqueilles Lieu dit La Salut - Pia (66) Tel: 06 14 78 08 95 Vente chiots toutes races - VAC -TAT - Garanties

yzf66@hotmail.fr


• TC 3273

2/07/08

20:15

Page 7

dans le département

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

7 Conseil Régional

Cerdagne – Targasonne :

Le compte administratif voté

Themis rayonne de nouveau Vingt ans après sa fermeture, Thémis, première centrale solaire au monde a repris du service et donne une seconde vie au site de Targasonne dont on connaît le célèbre amphithéâtre naturel connu sous le nom des chaos. Sous l'impulsion du Conseil général des PO et de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, Thémis produit donc de l'électricité depuis début novembre 2007 - .Elle développe une puissance de 30 kWc pour une surface de 200 m2 de capteurs photovoltaïques et est raccordée à EDF. Les tests réalisés cet hiver 2007/2008 permettent de mieux configurer la centrale – 80 héliostats pour une puissance de 600 kWc – consommation de 350 foyers. La centaine d'autres héliostats entre dans le projet PEGASE (Production d'électricité par turbine à gaz et énergie solaire ) piloté par le labo du CNRS d'Odeillo et sera consacré à la production d'énergie thermodynamique d'ici 2010. (Turbine à gaz d'ue puissance de 1,6 MW) Cette renaissance est le résultat de l'action du Conseil général des PO, (propriétaire des terrains

et du site) , qui depuis 2003 a refusé la casse de cet outil, d'autant que le «soleil n'envoie jamais sa facture» et s'est lancé dans la réhabilitation de la centrale solaire et plus largement du site avec 4 objectifs: produire de l'énergie d'origine renouvelable, favoriser la recherche, développer le potentiel économique et promouvoir le tourisme industriel. L'Etat, EDF et le CNRS, plus des entreprises privées accompagnent cette renaissance. Ainsi, la centrale devient le premier site européen de valorisation solaire avec production d'électricité par voie thermodyna-

Le groupe communiste et apparenté, a voté le compte administratif qui clôture l’exercice 2007 Des recettes en progression de plus de 20% et un taux de réalisation de ces recettes de 96%. Le budget de la Région dépasse les 950M€ en 2007 alors qu’il était de 605M€ en 2004, les compétences centrales que sont l’éducation, la formation, les transports, l’économie, représentent plus de 85% des interventions et les crédits mandatés ont progressé de 25% par rapport à 2006. Quand on compare le compte administratif de 2004 et celui de 2007, « on peut dire sans craindre la contestation, que la collectivité régionale s’est donné les moyens de ses ambitions pour répondre aux besoins du développement économique et des attentes des habitants» a affirmé Henri Garino, au nom du groupe communiste et apparenté. Il a, ensuite dénoncé le fait que « les dotations et les recettes de l’Etat ne progressent que de 2% quand celles du budget de la Région progressent de 20% par rapport à 2006 » et a conclu que « le temps est plus que jamais venu d’engager la grande réforme de la fiscalité afin que les collectivités locales et territoriales chargent moins la barque des contribuables et que les recettes fiscales soient mieux réparties pour améliorer la vie de nos concitoyens ».

mique et photovoltaïque et de projets scientifiques de recherhe finalisés par EDF-énergies nouvelles pour l'élaboration d'une nouvelle génération de panneaux photovoltaïques. Des entreprises, en lien avec la centrale et ses recherches s'installeront sur le site et celui de la ZI de Rivesaltes. Enfin le tourisme industriel est à développer ( 10.000 visiteurs l'été) en collaboration avec la Cité des sciences et de l'industrie de La Villette à PARIS. La volonté politique permet tout. ( Huma Dimanche , CNRS ) J Majester

Amelie-les-Bains - Arjo Wiggins

MD

Toujours plus de fonds publics européens pour plus de précarité pour les salariés Au cours d'une visite sur le site de Palalda, Madame la députée F. Irles s'est engagée auprès du directeur de l'usine à «suivre avec la plus grande attention le dossier pour l'obtention d'une aide financière dans le cadre du fonds structurel européen (FEDER) pour que l'entreprise puisse réduire le coût de sa facture énergie en privilégiant les énergies renouvelables et développer une politique d'énergie positive géothermie et solaire ». L'Injection de fonds public

n'embarrasse pas l'élue. Quant à la situation des salariés et particulièrement les intérimaires qui sont dans l'inquiétude d'une délocalisation d'une partie de la production, Mme la députée est restée muette. Comment expliquer que «la coordination des politiques régionales européennes, la réduction des inégalités et disparités au sein des Etats et dans certaines régions frontalières» ne sont que des paroles. La recherche du profit maximum ne s'embarrasse pas de préju-

Communauté de travail des Pyrénées

Coopération transfrontalière La rencontre du 27 juin dernier, à Saragosse, a été consacrée à la coopération transfrontalière G. Frêche, C. Bourquin et JC Gayssot ont fait le voyage à Sarragosse, à l’occasion du sommet franco espagnol. Les membres de la CTP ont souhaité y parler d’une seule et même voix, l’occasion pour eux de mettre en avant les problématiques qui les préoccupent au sein du territoire transfrontalier et de manière plus globale au sein de l’Union européenne, notamment autour du franchissement du Massif des Pyrénées, des modalités pratiques de la coopération francoespagnole transfrontalière, de l’avenir de l’Europe et la place des Régions en Europe.

gés même si Monsieur le Président Sarkozy prend la présidence de la Communauté européene. Le comité central du groupe Arjo devait se tenir en ce début juillet. Peut-être que les représentants des salariés seront informés plus officiellement des prétentions assassines ce qui lèverait la chape de plomb qui pèse sur le sort des salariés du site d'Amélie-les-bains. JM

C.I.A.H.66*

Les oubliés de la solidarité Le 29 mars à Paris, 35000 personnes handicapées et leurs proches manifestaient pour revendiquer un revenu d’existence décent. Aujourd’hui, l’allocation Adulte Handicapé (AAH) se situe 200 € sous le seuil officiel de pauvreté. Le Président de la République s’était engagé à l’augmenter de 25%. Il n’a prévu que 1,1%…au budget 2008. Devant la mobilisation organisée par le Mouvement «Ni Pauvre Ni Soumis» , le Président précisa que l’augmentation de l’AAH serait bien de 5% pour 2008… à partir du 1er Septembre. Ce qui porte celle-ci à 2,4% pour 2008, avec une inflation à plus de 3%! Le Mouvement rappela qu’avec une AAH

à 628€/mois on ne pouvait considérer cette augmentation comme une « amélioration du niveau de vie ». Il revendiqua l’équivalent du SMIC. Le 10 Juin, lors de la Conférence Nationale sur le Handicap, le Président a tranché : La valeur-travail doit être la référence de toute action en faveur du handicap et l’accès au travail du plus grand nombre de personnes handicapées doit être facilité. 5 à 600.000 personnes handicapées ne pourront jamais travailler. Il n’en a pas été question. Oubliées par le Président, elles

s’enfonceront dans la pauvreté. Le message de soutien des citoyennes et citoyens qui ont massivement manifesté le 31 Mai à Perpignan pour un revenu d’existence décent est donc nul et non avenu. Le CIAH 66 s’adresse aux parlementaires pour qu’ils corrigent cette injustice . Il demande à la population d’exprimer son désaccord avec cette marginalisation. Le Collectif Inter-Associatif Handicap 66 présente sur le Département des P.O. toutes les formes de handicap appelle les

associations concernées à le rejoindre et demande à tous de rester mobilisés comme ils l’ont fait le 31 Mai pour dénoncer la mise à l’écart des personnes les plus lourdement handicapées qui ne peuvent que compter sur la solidarité de leurs concitoyens. * CIAH 66 Collectif Inter-Associatif Handicap 66 Francis Roque Président du CIAH 66 24 avenue de la Côte Vermeille - 66740 Laroque des Albères - 04.68.89.03.42 francis-roque@wanadoo.fr


• TC 3273

8

2/07/08

20:26

Page 8

le bonheur dans le bocal

Les mots « pleins d’espoir » de Mino L’appel de Mino à ne «rien lâcher» ne pouvait qu’aller au coeur des communistes et de leurs amis. Le rappeur marseillais, a su personnaliser sa participation à notre fête du TC. Non pas parce qu’il a chanté en catalan mais surtout parce qu’il a su trouver et faire vibrer en nous des mots pleins d’espoir… Avec ses 4 M:Marseille,Musique, Minots, Mélange …son respect manifesté pour les luttes ouvrières, son rappel poignant de son enfance déchirée. Dans ce moment où beaucoup de valeurs volent en éclat il est urgent et utile d’entendre ce que disent ces jeunes chanteurs à travers une dénonciation sociale souvent radicale et un appel à résister. Quel honneur et quel bonheur pour notre fête que de nous permettre de dialoguer, de réfléchir et de chanter avec de tels talents!

MFS

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Soirée du vendredi

Heureusement y a le rap! C'est la voix éraillée et la guitare un poil agressive de Marco Birkem qui, à l'heure de l'apéro, lançait l'appel à rallier les alentours de la grande scène , s'échinait à convaincre les plus hésitants. Bon, sympa le mec... Après lui, au tour d'Ours (dont il ne faut pas dire qu'il est le fils de...), sympa lui aussi, avec sa bouille candide , ses rythmes languissants, sa guitare romantique, lui-même un peu trop lisse; à sa décharge, le gros du public n'était pas encore au rendez-vous , préférant s'attarder aux comptoirs. Ouf, Mino est arrivé pour réveiller tout ça. Lui, il communique,

faisant comprendre qu'il sait bien où il se trouve (voir le billet de MF Sanchez), il se démène comme un beau diable et le public le reçoit 5 sur 5. Juste avant celle qu'attendaient les minettes , Amel Bent, belle, toutes dents dehors. Là, ça manque carrément de faire flop tellement la starlette ne donne que le srict minimum, tout juste une de ses chansons fétiches au milieu d'un paquet de reprises, presque l'oeil sur la montre. La dernière note poussée, elle est déjà dans le bus , refusant autographes et sourire. Bon vent, bonne tramontane! De quoi apprécier mille fois plus le

gentil et craquant R.Can, rappeur inspiré, chaleureux, pétri de rythme et de talent. En voilà un qui ne rappe pas idiot, il y a du contenu, de l'engagement...à la hauteur de l'ovation que lui a réservé un public en transes, le suivant jusqu'au bout de la nuit. N'oublions pas les podiums et leur musique de proximité, ( la bonne idée de la fête), une mention particulière pour le groupe "Sonho meu", leurs rythmes brésiliens, leur dynamisme, leur gentillesse. Et, au stand de Perpignan, on avait la chance d'être aux premières loges. NG


• TC 3273

2/07/08

20:19

Page 9

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

le bonheur dans le bocal

9

La fièvre du samedi soir Samedi, c’est le jour de la pleine fête. Il s’ouvre le matin à 11h. avec le débat autour du livre d’Alain Ruscio « La question coloniale dans l’Humanité ». L’après-midi, avant 15h. les écrivains sont à leur poste, plume ou stylo en main pour les dédicaces. Mais avec la chaleur écrasante, les visiteurs sont encore rares, il est si bon de se laisser aller au doux farniente ou à la sieste. Ceux qui arrivent ou qui sont présents depuis le matin peuvent flâner à l’abri du soleil dans l’exposition sur mai 68 et rendre visite aux stands des nombreuses assocs présentes dont les militants sont d’ores et déjà prêts pour faire signer des pétitions et animer de multiples mini-débats. Pendant ce temps on s’affaire dans les stands à préparer crêpes, gambas et autres victuailles, car on sait déjà que la soirée sera chaude et que les canettes devront être fraîches. Vers 16h les plus téméraires bravent la canicule et se répandent sous les ombrages. Mais cela va encore plan plan, ce sera seulement vers 18h. que le mouvement s’accélèrera. Entre temps pourtant l’espace Débats aura fait le plein avec l’historien Claude Mazauric décryptant mai 68. Un moment assurément fort passionnant car il se prolonge longtemps. Juste pour laisser la place à Senor Coconut

l’invité politique du jour le député André Chassaigne. Pendant tout ce temps on a les oreilles un peu cassées par les répétitions et les essais de son de la grande scène. Fort heureusement entre 18 et 20h. du côté du stand des Albères, le groupe Muscat est venu avec ses instruments traditionnels nous livrer des airs familiers et nous entraîner dans quelques pas de danse. Un bien agréable prélude aux agapes du dîner. Après 21h. et durant toute la soirée les jeunes déferlent pour écouter Balbino Medellin, Kaophonic Tribu, Deportivo et Senor Coconut. Cette fois, c’est vraiment la teuf ; on distingue la masse noire d’un public de fans serrés devant les éclats de lumière et les musiques de la grande scène. On rit, on boit (parfois un peu trop), on s’amuse, on applaudit. Vers une heure du mat, quand beaucoup s’en vont, il y en a encore qui arrivent ( ou qui reviennent). Ceux qui couraient après les vignettes ou qui nous annonçaient qu’ils seraient à la fête du T.C. ne nous ont pas menti. Ils étaient là, on les a vus, on les a entendus. Et ils sont prêts à revenir l’an prochain, on en est sûrs ! Y.L.

Rencontre avec Balbino Medellin

Revenir à “Perpignan”… Balbino, on sent qu'il a le coeur gros comme ça, et qu'il bouillonne de mille révoltes, cette société , assurément, ne lui va pas. Pas le genre non plus a en rabattre au moment où sa carrière décolle. Il est comme ça, Balbino, vrai! Et aujourd'hui , définitivement associé à Perpignan, pour la chanson du même nom. Une ville qui est “l'endroit où j'ai mes racines, que ma famille a dû quitter pour la banlieue parisienne, pour trouver du travail, où je rêve de revenir”. Ce qu'il voulait juste un hommage est en train de devenir un hymne à cette ville, "ce titre fait flash".C'est peut être grâce à cela que Balbino va pouvoir réaliser son rêve de retour, "je veux vivre ici pour faire mon métier, loin de la dictature parisienne branchée, ici il y a plein d'artistes, de lieux de musique, de gens compétents..." Généreux, aussi, Balbino, qui entend aider de jeunes artistes, pour l'écriture, les chansons. Son inspiration musicale? "la double influence de la rumba catalane et de la chanson française"..."Moi, j'aime les mots, pas pour la chanson lisse qui ne dérange personne, je veux parler des vrais gens, retranscrire la vie simple, celle de ceux qui sont toujours méprisés, mais je ne

donne pas de conseils". Engagé donc? ma foi..."mon grand père et mon arrière grand père étaient communistes, sous Franco, ça voulait dire quelque chose". Et aujourd'hui? Balbino parle de" révolution"..."on était arrivé à des droits, aujourd'hui ça s'écroule, les pauvres se font tuer par les riches". Alors bien sûr, heureux de chanter à la fête du TC, parce que c'est ici, pour les gens qui le soutiennent, et aussi heureux d'être, en septembre, à la fête de l'Huma, pour se sentir en famille, avec son public, des jeunes et des moins jeunes, ceux qui ont en commun d'"aimer la chanson". Recueilli par NG Balbino Medellin revient chez nous en novembre, au Théâtre Municipal , à l'invitation de Boîtaclous qui a eu pour cet artiste un véritable "coup de coeur". Nous en reparlerons.


• TC 3273

2/07/08

10

19:18

Page 10

le bonheur dans le bocal

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Espace associatif

Convivial, solidair

Vingt et une associations se sont retrouvées dans l’allée qui leur était consacrée. Elles avaient apporté beaucoup de so un point de passage obligé, où les discussions sérieuses se mêlaient aux interpellations joyeuses. C’éta 1

7

4

2

3

8

5

9

6

1 AAGEF-FFI (Amicale des anciens guérilleros en France) : Pépita est intarissable lorsqu’il s’agit de rappeler la lutte des guérilleros espagnols qui se sont battus sur le sol français contre l’occupant nazi 2 AEFTI (Association pour l'Enseignement et la Formation des Travailleurs Immigrés et leurs familles) : le député André Chassaigne se fait expliquer le travail original de formation que déploie cette association en direction de celles et ceux qui vivent dans la précarité et sont trop souvent victimes des discriminations.

3 AFEV (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville) : Des étudiants qui ne se contentent pas de témoigner mais qui veulent utiliser leurs savoirs et leurs formations pour aider les jeunes dans les quartiers en difficulté.

4 AFMD 66 (Amis de la fondation pour la mémoire et la déportation) : Nicole Rey présente la plaquette sur laquelle sont reproduits les posters de son exposition : « Toute une jeunesse dans la résistance » que l’on aperçoit en arrière plan. Ce remarquable travail a été apprécié par de nombreux visiteurs. 5 Aile universelle : les deux représentantes ont expliqué avec beaucoup de conviction en quoi leur association se définissait comme laïque, volontariste, solidaire, philanthropique et apolitique 6 ARAC : Nos infatigables amis Viviane et Marcel n’ont pas leurs pareils pour recueillir des signatures en assortissant leurs arguments de propos aimables et plaisants qu’affectionnent les signataires.

7 ATTAC66 : Un député et deux maires, pas moins, prennent connaissance d’un des multiples documents présentés sur le stand de l’association altermondialiste. 8 Collectif anti-OGM : Echanges de remerciements : «Merci Monsieur le député pour le combat parlementaire que vous avez mené contre la loi gouvernementale sur les OGM », « merci à vous les militants qui vous battez pour que les OGM n’envahissent pas nos champs et nos assiettes » 9 Coup de soleil des PO : Le lieu de prédilection du charme et de la douceur : thé à la menthe, pâtisseries orientales, musiques et ce qui ne gâtait rien, la bonne humeur inépuisable des adhérents de l’association.

guerr sur to plus digni

co-se d’être boca

crimi un id qui c sexes


• TC 3273

2/07/08

20:09

Page 11

le bonheur dans le bocal

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

11

daire, studieux et jovial

coup de soin pour présenter de façon attractive leurs activités et leurs buts. La décoration bigarrée faisait de cet espace uses. C’était partout, le besoin d’informer, d’apprendre, de comparer et de partager.

prenntés

e que OGM », s OGM

orientainé-

10

11

13

16

14

12

10 Femmes solidaires : Rebelles : contre les violences, les guerres, les intégrismes, les discriminations, elles affirment sur toute la planète leur volonté de résistance. Elles sont de plus en plus présentes pour défendre leurs droits et leur dignité

11 FSU : Contrairement aux apparences, Christiane Chatard, co-secrétaire de la section départementale, était très loin d’être seule. Ses camarades avaient préféré arpenter le «bocal » plutôt que de demeurer dans le leur. 12 Idem, question de genre : « Nous luttons contre les discriminations de sexes. Idem n’est de fait pas un sigle, mais un idéal d’égalité. Nous nous adressons à tous ceux et celles qui cherchent à composer autrement les rapports entre les sexes, que ce soit en amitié, en amour, en formation, dans le

17

15

travail, la famille, les loisirs et la rue... L’exposition «Femmes oubliées dans la citoyenneté », visible en arrière plan de la photo, cherche à réhabiliter des femmes qui ont su résister, ignorer et/ou contourner les normes de genre. Présentées comme scandaleuses, exceptionnelles, hérétiques ou guidées par la cécité amoureuse, la pensée dominante leur octroie peu de place et perpétue ainsi leur invisibilité et leur mutisme.

13 Mouvement de la paix : Le stand le plus fourni en livres et documents sur la culture de paix. Raison de plus d’y faire signer la pétition : « Otan - Afghanistan : ni guerre - ni alliance militaire-paix - liberté – démocratie ».

14 MRAP 66 : Une partie de l’équipe d’animation. Tout un symbole : (de G à D) Mohamed, Etienne, Khaled, Patrick, Francis, Adib

18

15 Secours Populaire Têt-Conflent : Solidarité oblige, les habits à un euro se sont vendus comme des petits pains. 16 Survie 66 : Christian, le compagnon de toutes les causes anticolonialistes « instruit » un jeune militant 17 Artisans du monde : Depuis plusieurs années leurs produits sont en bonne place à la fête du TC. Ce n’est que justice, tant le rôle de sensibilisation de cette association aux problématiques de l’économie solidaire et du commerce équitable est important. 18 Le calligraphe : A l’aide d’encres de chine et d’une tige de roseau, Karim Brahim retranscrit en écriture arabe le prénom de Jany. Elle repartira avec une « petite oeuvre d’art ».


• TC 3273

2/07/08

19:14

Page 12

12 le bonheur dans le bocal

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Débat avec André Chassaigne

Un rassemblement difficile à construire « Résistance, révolte, riposte, construction d’une alternative au capitalisme, ultra libéral ou social libéral, la gauche peut-elle sortir de l’impasse ? Doit-on attendre l’alternance ou doit-on construire l’alternative? Avec qui et pour quand ?» Questions posées par Nicolas Garcia, pour lancer le débat sur le thème « Gauche(s) comment surmonter la crise », en présence d’André Chassaigne, député, membre du CN du PCF et président de l’ANECR . Un débat qui a eu du mal « à se mettre sur les rails» tant la diversité des interventions était grande, chacun dans son propre vécu . Pour autant toutes les interventions ou questions posées ont un lien, a répondu A. Chassaigne, « l’interrogation de tous, c’est celle de la société dans laquelle nous vivons. Emplois aidés, heures supplémentaires, c’est le résultat d’un système économique qui a cassé les individus », alors peut-on se contenter d’être seulement des porte-parole de ceux qui souffrent, «il faut mettre les mains dans le cambouis » dit le député communiste et d’ajouter « comment, aujourd’hui, peut-on s’inscrire dans cette mécanique de la transformation de la société ?». Un intervenant souligne « il ne s’agit pas de rassembler autour du PCF ou de ses idées, il s’agit d’ouvrir des espaces de débat et d’action », un autre « il faut faire un rassemblement populaire très large, mais cela ne doit pas empêcher le parti d’avancer ses propositions, de mener son action ». Le problème du réchauffement climatique s’impose dans la discussion, et un camarade, membre de la commission environnement du PCF intervient

Un large panel des composantes de la gauche a animé un débat passionné en présence d’André Chassaigne «sur la question du réchauffement climatique et de ses conséquences, il y a urgence, le rassemblement doit se faire sur des bases à la hauteur du problème posé : serons-nous encore présents au 22ème siècle ? » Moment d’émotion aussi avec l’intervention de Robert, 82 ans qui « ne souhaite pas que le parti disparaisse » et la réponse d’un jeune JC « on a du mal à prendre conscience, nous les jeunes car nous sommes nés dans ce système et on s’y plaît…Mais je suis fier d’être là et de voir des gens comme vous. Merci Monsieur… ». Et le débat rebondit sur le congrès du PCF, « pour toi c’est quoi le communisme, lance Julia, le rôle du PCF, c’est faire des propositions concrètes pour accéder au gouvernement ou bien le communisme c’est un but à atteindre, c’est ça l’enjeu central de notre congrès ».

Un débat passionné Parfois teinté d’agressivité, de par la grande diversité des intervenants (étaient invités les partis politiques, syndicats et associations progressistes). Comment sortir de la crise à gauche avec un PS « qui n’a pas une position claire sur la transformation de la société » ou une LCR « qui en

veut mais qui ne veut pas mettre les mains dans le moteur », et pour Jacqueline Amiel Donat « le PS n’est pas l’ennemi de la LCR…Nous pouvons progresser ensemble… Dans les PO le PS est clair et le prouve, depuis des années, le PS gère ensemble, avec le PC ….Le PS des PO est à gauche …Il n’y a pas une vraie gauche mais il y a des gauches… ». Pour autant «le PC ne sera jamais l’aiguillon du PS… Attention, il y a les discours et de l’autre les actes » a souligné Jean Vila. «Nous, partis de gauche, sommes placés devant une responsabilité, va-t-on être en capacité de redonner à la population l’espoir qu’on peut transformer la société, a conclu Françoise Fiter, ou va-t-on rester

dans ce manque de perspective. Il y a urgence de nous rassembler, tous, pour faire que la riposte à Sarkozy soit la plus forte possible… Riposte certes, mais aussi nécessité de faire grandir ce débat, il faut rassembler sans exclusive, les forces de gauche, les citoyens, pour construire ensemble une alternative et mobiliser sur des propositions concrètes de changement» Evitons le repli sur soi et un comportement sectaire, et jeter le bébé avec l’eau du bain, soyons fiers de ce que nous avons été, de ce que nous sommes et de ce que nous pouvons faire encore, a conclu A Chassaigne. Michèle Devaux

Numéros gagnants de la tombola du Travailleur N° 37 jaune : un chevreau N° 45 bleu et N°34 jaune : 2 entrées pour les «Déferlantes» à Argelès sur Mer N° 47 marron : 1 bon d’achat N° 09 jaune et 19 marron : 2 repas à la crêperie du théâtre à Perpignan N° 37 bleu et 39 marron : 1 caisse de vin

N° 17 jaune, 3 bleu, 12 bleu, 38 marron, 27 jaune, 34 marron : 2 entrées a adultes et 2 enfants au «Royaume des Lutins» N° 20 bleu, 16 marron, 4 marron, 28 bleu, 38 jaune, 05 jaune, 36 bleu, 28 marron, 20 marron, 21 jaune. : 2 entrées au centre préhistorique de Tautavel


• TC 3273

2/07/08

21:32

Page 13

le bonheur dans le bocal 13

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Course du TC

Un record de participants Cela faisait plusieurs années que l’on n’avait pas vu une telle affluence sur la ligne de départ du « Bocal » pour ces 10 km, malgré la chaleur torride. Cent trente coureurs pour cette 21ème édition, à comparer aux 105 de l’an passé et aux 86 de 2006. Cette participation accrue n’est pas due au hasard, mais le fruit d’un travail de préparation et de promotion réalisée par notre ami Michel Martinez depuis quelques années. Concernant les résultats, c’est Rachid Boulenouar qui l’emporte en 34’29’’ , chez les dames c’est Sylvie Perrot en 44’12’’.La direction de la fête remercie chaleureusement tous les bénévoles qui ont permis un bon déroulement, ainsi que les annonceurs pour les lots offerts. Et à l’année prochaine encore plus nombreux. Class. Nom Class. Cat Cat Temps 1 Boulenouar R. 1 SE 0:34:29 2 Oukid M. 2 SE 0:34:30 3 Benfodda M. 3 SE 0:34:31 4 Elgaouzi Y. 4 SE 0:34:32 5 Chavanette J. 1 ES 0:34:41 6 Bleses J.-P. 1 V1 0:35:23 7 Soltani K. 5 SE 0:35:43 8 Wallers F. 2 V1 0:35:51 9 Derochebouet T. 3 V1 0:36:02 10 Benedetto F. 6 SE 0:36:41 11 Molas J. 7 SE 0:36:48 12 Garrigue E. 8 SE 0:36:58 13 Martinez F. 1 V2 0:37:10 14 Buchaniec N. 9 SE 0:37:11 15 Mender M. 10 SE 0:37:13 16 Rattier R. 4 V1 0:38:11 17 Bonnet A. 5 V1 0:38:19 18 Gauze A. 11 SE 0:38:28 19 Mahe D. 6 V1 0:39:56 20 Bauwe D. 7 V1 0:40:10 21 Donet X. 12 SE 0:40:14 22 Moity P. 2 V2 0:40:28 23 Bonnot F. 13 SE 0:40:58 24 Terrasson C. 14 SE 0:41:15 25 Aulagner G. 8 V1 0:41:29 2 ES 0:41:39 26 Resseguier B. 9 V1 0:42:11 27 Chavanette C. 10 V1 0:42:45 28 Andreu F. 15 SE 0:43:00 29 Boulin V. 16 SE 0:43:03 30 Penniello M. 17 SE 0:43:15 31 Neuville X. 18 SE 0:43:17 32 Macquet J.-L. 11 V1 0:43:18 33 Lagraa T.

Class. 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66

Nom Class. Cat Cat Temps Seruet S. 12 V1 0:43:25 Andre J.-M. 1 V3 0:43:52 Pons L. 19 SE 0:44:01 Vizern D. 2 V3 0:44:03 Vanryckeghem V. 20 SE 0:44:05 Sougne J.-M. 13 V1 0:44:10 Perrot S. 1 SE 0:44:12 Klein R. 21 SE 0:44:17 Giordani D. 1 V1 0:44:19 Dejesus J. 14 V1 0:44:47 Perez J. 15 V1 0:44:49 Palma A. 3 V2 0:44:58 Dumont A. 3 V3 0:45:00 Martinez L. 22 SE 0:45:03 Bourcier L. 2 SE 0:45:10 Reynal J.-L. 4 V2 0:45:35 Treilhon P. 23 SE 0:45:42 Downes A. 4 V3 0:45:59 Martin D. 24 SE 0:46:12 Matras J. 5 V2 0:46:18 Catala T. 25 SE 0:46:28 Vareil Bru M.-C. 1 V2 0:46:36 Llado J. 26 SE 0:46:37 Peyre S. 27 SE 0:46:57 Hodent F. 28 SE 0:47:05 Moutet J.-C. 6 V2 0:47:21 Bousquet C. 7 V2 0:47:27 Melley C. 3 ES 0:47:32 Ratto S. 8 V2 0:47:39 Claveria J. 1 JU 0:47:41 16 V1 0:47:46 Durand D. 29 SE 0:47:52 Capichella B. 9 V2 0:48:16 Cap A.

130 participants cette année à la traditionelle course

Class. Nom Class. Cat Cat Temps 67 Moles J.-L. 17 V1 0:48:46 68 Olive P. 2 V1 0:48:52 69 Cymbler P. 30 SE 0:48:54 70 Castaillet J.-M. 18 V1 0:49:06 71 Ledogar E. 31 SE 0:49:18 72 Claveria J. 10 V2 0:49:22 73 Carbasse M. 5 V3 0:49:32 74 Cailler J.-P. 11 V2 0:49:39 75 Soulere F. 32 SE 0:50:01 76 Pavageau D. 33 SE 0:50:24 77 Olive D. 19 V1 0:50:29 78 Prchiodat C. 6 V3 0:50:35 79 Rupert R. 7 V3 0:50:36 80 Riviere J.-F. 20 V1 0:50:59 81 Gardella C. 34 SE 0:51:15 82 Dziembowski J. 35 SE 0:51:17 83 Jimenez C. 12 V2 0:51:19 84 Guilloy J.-M. 1 V4 0:51:40 85 Leclair J. 8 V3 0:52:08 86 Roca A. 21 V1 0:52:27 87 Boudraa A. 36 SE 0:52:38 88 Llorens G. 37 SE 0:52:52 89 Job D. 13 V2 0:52:54 90 Lesage Piferrer C. 3 V1 0:52:58 91 Lesage T. 22 V1 0:53:00 92 Ferrer R. 14 V2 0:53:01 93 Hullar B. 4 V1 0:53:18 94 Fitou M. 23 V1 0:53:37 95 Cailler C. 2 V2 0:53:52 96 Monte L. 24 V1 0:53:56 97 Lecoester A. 9 V3 0:54:10 98 Teissier C. 38 SE 0:54:31 99 Lauret S. 4 ES 0:54:40

Class. 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130

Nom Class. Cat Cat Temps Julie J.-P. 25 V1 0:55:01 Reynaud C. 10 V3 0:55:31 Rupert Y. 3 V2 0:55:37 Olive M. 15 V2 0:55:53 Boccanfuso C. 16 V2 0:56:27 Gravel C. 4 V2 0:56:30 Gadal B. 39 SE 0:56:33 Mugnier M. 3 SE 0:57:40 Legrand C. 17 V2 0:57:42 Hugard D. 18 V2 1:00:08 Duniach P. 4 SE 1:01:13 Magdaleno A. 5 ES 1:02:32 Knyszewski A. 5 SE 1:02:39 Vedel C. 2 V4 1:03:19 Renucci A.-M. 6 SE 1:04:11 Del Testa S. 5 V1 1:04:19 Basile M. 5 V2 1:05:23 Bowes G. 11 V3 1:06:33 Badia D. 40 SE 1:06:59 Monte E. 6 V1 1:07:16 Piteux G. 41 SE 1:07:33 Legal L. 12 V3 1:08:47 Hamon F. 7 V1 1:08:51 Llabres Payre M.-P. 7 SE 1:08:53 Chipeaux J.-P. 19 V2 1:08:54 Descauses P. 13 V3 1:10:25 Martinez M. 6 V2 1:14:10 Alamy B. 20 V2 1:14:51 Coste P. 8 V1 1:15:27 Neve L. 9 V1 1:15:41 Petit Colin F. 42 SE 1:15:50


• TC 3273

2/07/08

19:03

Page 14

14 le coin des assos

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

MRAP/CIMADE

les Francas

Formations BAFA

"Les amoureux au ban public" Lundi 7 juillet à 18h au 3 avenue de Belfort à Perpignan Le MRAP 66 et la Cimade organisent une rencontre sur les problèmes que vivent les couples mixtes. Après la projection du DVD, "Les amoureux au ban public", seront abordés les problèmes de gens qui n'aspirent qu'au bonheur et à

la paix. Les contrôles de la PAF, les enquêtes baclées de la préfecture et aussi malheureusement trop souvent l'arrestation et la reconduite du conjoint français. Venez écouter les témoignages, les angoisses, la colère..... Vous aussi venez témoigner.

Vous voulez devenir Animateur d’Accueils Collectifs de Mineurs. Les Francas du Languedoc-Roussillon vous proposent des sessions de formation. Les prochaines sessions: Formation d’approfondissement B.A.F.A. (avoir effectué le stage de formation générale et le stage pratique): Du 25 au 31 août 2008 - Approfondissement Tous Ages à Montpellier (34) en demi pension. Du 26 au 31 août 2008 – L’enfant et son environnement à St Laurent de Cerdans (66) en internat Pour recevoir notre documentation ou pour toute inscription, contacter: Les FRANCAS - 3, Avenue de Belfort - 66000 Perpignan - Tél. 04.68.54.60.44 - francas.despo@wanadoo.fr

annonces légales - annonces légales VILLE DE CABESTANY

AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE ECLAIRAGE PUBLIC - PROGRAMME 2008

1. Pouvoir adjudicateur: Mairie de Cabestany, Monsieur le Maire de Cabestany, Place des droits de l’homme, 66330 Cabestany, tel : 04.68.66.36.00 / Fax : 04.68.66.36.25 2. Objet du marché : Rénovation de l’éclairage public: Tranche ferme année 2008 3. Mode de passation du Marché : Marché passé sous la forme de la procédure adaptée en application de l’article 28 du code des marchés publics. 4. lieu de retrait du dossier de consultation: Les dossiers de consultation sont à retirer auprès de la Mairie de Cabestany, Direction générale des services, Service Marchés publics (04.68.66.36.68). 5. Conditions de participation: 1- Références et justifications à produire par les candidats Renseignements concernant la situation des opérateurs économiques et renseignements et formalités nécessaires pour l’évaluation de la capacité économique, financière et technique minimale requise en vue de la sélection des candidatures : (application des articles 43.44, 45, 46, 52 et 56 du code des marchés publics) • Situation juridique - références requises : Renseignements concernant la situation propre de l’entrepreneur, justificatifs quant aux conditions d’accès à la commande publique visée aux articles 44 et 46 du code des Marchés publics et renseignements et formalités nécessaires pour l’évaluation de la capacité économique, professionnelle, technique et financière Et minimale requise: -Statut juridique et capacité profession-

nelle- références requises : -Justificatif de l’inscription au registre de la profession ou au registre du commerce -Déclaration indiquant les effectifs du candidat et l’importance du personnel d’encadrement pour chacune des trois dernières années.

à l’adresse suivante : Mairie de Cabestany, Direction générale des services, Marchés publics, Place des droits de l’homme, 66330 Cabestany. tel 04.68.66.36.68 fax : 04.68.66.36.25

8. Renseignements complémentaires : Direction service technique et Urbanisme. -Indication des titres d’études et/ou de l’ex- Service Environnement voirie et infrastrucpérience professionnelle du ou des respon- tures sables et des exécutants de la prestation de Monsieur Laurent Bouisset service envisagée. Tel 04.68.66.36.23 -Certificats de qualifications professionnelFax 04.68.66.43.33 les des entreprises. -Certificats établis par des services chargés 9. Critères d’attribution : du contrôle de la qualité et habilités à attes- Offre économiquement la plus avantageuse ter la conformité des fournitures ou des appréciée en fonction des critères énoncés services à des spécifications ou des norci-dessous : mes. - montant global des prestations (45%) • Capacité économique et financière : - délai proposé pour la réalisation (35%) Références requises : - la qualité et les performances des matéDéclaration concernant le Chiffre d'affaires riels employés (15%) global et le chiffre d'affaires concernant les - les garanties complémentaires proposées fournitures, services ou travaux auxquels par le candidat (05%) se réfère le marché, réalisés au cours des 10. Procédures de recours: trois derniers exercices. • Référence professionnelle et capacité Instance chargée des procédures de recours : technique : Tribunal administratif de Montpellier, 6 rue Références requises : Pitot, 34000 Montpellier -Déclaration indiquant l'outillage, le matériel et l'équipement technique dont le pres- 11. Date d’envoi du présent avis à la publication : tataire ou l'entrepreneur dispose pour l'exécution des services ou de l'ouvrage et Le 27 juin 2008 déclaration mentionnant les techniciens ou Le Maire. les organismes techniques dont l'entrepreJean Vila. neur disposera pour l'exécution de l'ouvrage. SYDETOM 66 -Présentation d'une liste des travaux en cours d'exécution ou exécutés au cours AVIS D’APPEL A LA des cinq dernières années, indiquant notamment le montant, la date et le destiCONCURRENCE nataire public ou privé. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE 6. date et heures limites de réception (article 30 du CMP) des offres et adresse de transmission : 1. Identification du pouvoir adjucateur Le vendredi 18 juillet 2008 à 17h. qui passe le marché : SYDETOM 66 Les offres devront être envoyées sous pli recommandé ou déposées contre récépissé Représentant du pouvoir adjudicateur : M.

OFFICE FUNÉRAIRE ET C R É M AT I S T E Crématorium Régional Prévoyance Obsèques Testament Crématiste Organisation d’obsèques

Cimetière St Michel 66 140 Canet en Roussillon Renseignement et devis 04 68 73 50 50 ou www.pompes.funebres.fr

dats: Pour la candidature Naturopôle – Bât. i Les renseignements concernant la situation juridique de l’entreprise tels que prévus à 3, Bd de Clairfont - BP 50029 l’article 44 du CMP 66351 Toulouges cédex Les renseignements concernant la capacité Tél. : 04.68.57.86.86 - Fax : 04.68.57.98.73 économique et financière de l’entreprise - Courriel : sydetom66@sydetom66.com tels que prévus à l’article 45 du CMP 2. Objet de la consultation : Marché de Les renseignements concernant les réféprestations intellectuelles relatif à une rences professionnelles et la capacité techassistance juridique pour les besoins du nique de l’entreprise tels que prévus à l’arSYDETOM 66, notamment dans le domaine ticle 45 du CMP du droit de la commande publique et du Pour l’offre droit institutionnel. L’acte d’engagement 3. Etendue de la consultation : La préLe CCP daté signé sente procédure adaptée ouverte est soumise aux dispositions de l’article 30 du Un mémoire technique CMP. 10. Sélection des candidatures et jugeLe marché est à bons de commande et à ment des offres : Les critères intervenant prix unitaires selon l’article 77 ; pour la sélection des candidatures sont : La procédure pourra donner lieu à négocia- 1. Garanties et capacités techniques et tion. financières (en application de l’article 43, 44, 45 du CMP) 4. Condition de participation : Le pouvoir adjudicateur ne souhaite imposer 2. Demandes complémentaires ou non, en aucune forme de groupement à l’attribuapplication du 1er alinéa de l’art.52 du taire de marché. CMP) Les dossiers devront être demandés au Les critères retenus pour le jugement des SYDETOM 66. Ils seront délivrés gratuiteoffres sont indiqués ci-dessous et pondément. rés de la manière suivante : 5. Durée du marché – Délais d’exécu1. Valeur technique de l’offre : 70 % tion : Le marché est conclu pour une durée Décomposé en deux sous-critères : d’un (1) an, renouvelable trois (3) fois. - profil du ou des avocats : 40 % 6. Délais de validité des offres : Le délai - méthodologie proposée : 30 % de validité des offres est fixé à 90 jours à 2. Prix des prestations : 30 % compter de la date limite de réception des offres. 11. Date limite de réception des offres : 7. Mode de règlement du marché et Avant le vendredi 18 juillet 2008, 12 heures modalité de financement : Les presta12. Renseignement complémentaires : tions seront rémunérées dans les condiMonsieur Guy Llobet (DGS) tions fixées par les règles de comptabilité publique. Tél. : 04.68.57.86.86 - poste 102 8. Contenu du dossier de consulta- sydetom66@sydetom66.com tion : Règlement de la consultation (RC) 13. Date d’envoi du présent avis à la L’acte d’engagement (AE) et ses annexes publicité : Le 30 juin 2008 Le cahier des clauses particulières (CCP) M. Fernand Roig, 9. Documents à produire par les candi- Président du SYDETOM 66 Fernand Roig, Président. Adresse :

SYDETOM 66

Pompes Funèbres Conseillers Funéraires du Roussillon Y. GUIZARD Père & Fils & H. CARBONELL 8, Place Gambetta - 66000 Perpignan - Tél. 04 68 51 30 20 Site Internet : http://www.pompes.funebres.fr Chambres Funéraires : ZI. La Mirande 57, av. aérodrome Crématorium 66240 Saint-Estève 66000 Perpignan 66140 Canet-en-Roussillon Tél. 04 68 51 30 20 Tél. 04 68 51 30 20 Tél. 04 68 73 50 50


• TC 3273

2/07/08

21:27

Page 15

les sports 15

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Le coin du XV

de Jean-Pierre Ventura

Le point de vue du XIII

de Robert Escaro

L'U.S.A.P 2008 - 2009 se prépare

"La Cartermania" arrive A peine la défaite digérée, un véritable effet de bombe arrive en Catalogne, la signature du meilleur demi d'ouverture au monde, Daniel Carter jouera la saison prochaine en sang et or. Arrivée prévue à Perpignan en décembre 2008, le joueur restera 6 mois, puis retour chez les Blacks juin 2009. Un gros coup pour l'U.S.A.P, mais est-ce la solution? N'aurait-il pas été préférable de faire signer une ou deux, (vu la valeur du joueur) "grosses pointures" pour plusieurs saisons (exemples: James à Clermont, Kelleher à Toulouse), ou alors cherche-t-on un gros coup médiatique et marketing en laissant de côté ce qui s'appelle Rugby. En 6 mois, un joueur venant de Nouvelle Zélande où le rugby est très différent du nôtre, à qui il faudra un temps d'adaptation, entrant dans le Top 14 avec quatre mois de retard dans une

équipe où la machine sera déjà huilée, aura t-il le temps d'exploser et d'emmener un plus chez les Catalans (sans penser à la blessure). Souhaitons à ce joueur d'exception qu'il s'adapte vite et effectue une très bonne "demi-saison" 2008/2009 en terre Catalane.

Transferts Départs: Martin Aramburu (Dax), Rosalen (Montauban), Porcu (Arrêt), Montgomery (Western Province, AFS), Ladhuie (Montpellier). Arrivées: Sid (Brive, 3), Mermoz (Toulouse 2), Carter (Canterbury Crusaders 6mois), Gaston (Castres). Prolongations: Alvarez Kairelis (+2), Bozzi (+1), Freshwater (+2), Manas (+2), Marty (+3), Mas (+3), Porical (+2), Tincu (2+1), Hume (+3), Planté (+2), Pérez (+2), Vaki (+2).

Top 14 Finale

Toulouse: 26 - Clermont: 20 Sept ans après, le Bouclier de Brennus est revenu au Capitole, emmenér par des Toulousains portés par leur réalisme et leur rage de jouer, suite à un très beau match de rugby dont les Clermontois ont

connu leur neuvième défaite en finale. Déçue, l'ASM malgré une saison remarquable sont passés à côté d'un match qui était à leur portée. Bravo aux Toulousains.

1908-2008

Centenaire de la “Traversée de l’arête du Quazemi” Samedi 5 juillet à 17h. Refuge Club Alpin des Cortalets Cette manifestation est organi- Programme : sée avec le soutien du comité Départemental du Tourisme, de la Fédération Française des Clubs Alpins et du Syndicat Mixte Canigó Grand Site. Elle se déroulera en présence de Bernard Loupien, Maire de Taurinya et de Jean-Claude Domenego, Président du Comité Départemental, Vice-Président de la FFCAM.

Samedi 5 juillet : Inauguration plaque anniversaire du centenaire 1908-2008, Hommage à la cordée «Escarra-Deixone-Auriol», Vernissage de l’exposition photographique «Nature et Altitude» de Frédéric Revel. Dimanche 6 juillet : rassemblement National d’alpinistes «Grand parcours Pyrénéen- Canigó Espace d’aventure». Renseignement et inscriptions au 06 86 06 28 90.

Super League Les premiers matchs disputés vendredi n’ont apporté aucune surprise, Wigan l’emportant largement devant les Harlequins, mais le leader Leeds a été inquiété par la lanterne rouge. Saint Helens reste ancré à la seconde place et Bradford n’a eu aucun souci avec Hull KR, le classement vous indique que les 3 premières places, sauf changement imprévu sont assurées. Saint Helens – Huddersfield 46 -16 Wigan – Harlequins 38 - 20 Leeds – Castelford 18 - 12 Wakefield – Dragons 14 - 30 Bradford – Hull KR 40 - 20 Hull FC – Warrington 22 - 24 Prochaine journée avec un match intense ,Wigan – Leeds : Harlequins – Saint Helens ; Warrington – Wakefield ; Huddersfield – Bradford ; Castelford – Hull Kr

Dimanche 16h 15 : Hull – Dragons Les Perpignanais bien installés à la troisième place, restent un club fort prisé après ses résultats plus que probants en Angleterre, aussi étaient ils attendus de pied ferme à Wakefield où les Dragons avaient subi 3 défaites, mais sur leur lancée, ils ne pensent plus à ca. Pourtant, le premier quart d’heure permettait aux Anglais de mener 10 à 0 mais les Dragons retrouvaient leur marque pour revenir et mener 14 à 10 aux citrons ; la suite devait confirmer, la main mise dans tous les systèmes de jeu des Perpignanais, qui faisaient enfler le score, avec 2 essais, notons le, de Khattabi, sur un coup de pied finement adressé par Raguin, qui explose au centre, mais tout l’équipe est à féliciter pour ce nouvel exploit qui conforte leur place et le met plus en confiance avant ce déplacement chez l’avant dernier qu’il ne faut pas mésestimer, ayant perdu de très peu face à Warrington, et qui à la neuvième journée avait réussi le nul à

Brutus 28 à 28 ; mais depuis, l’eau a coulé sous les ponts et dans le bon sens. Ce tour d’horizon effectué, les dragons qui ont passé la semaine où Angleterre bénéficieront des retours mais l’ entraîneur est juge de Pelo, Guisset et Crooker, mais finalement, qu’elle que soit l’équipe présentée, c’est du haut niveau. Avant les deux prochaines réceptions, un succès est plus qu’envisageable et renforcerait le moral, pour les deux premières palces, car le suspens demeurera.

La France en construction Ce test entre Français et Anglais n’a connu aucun suspens, sauf en première mi temps où le jeu connut une certaine stabilité, et les quelques joueurs absents Gresseque, Guisset, ou Borlin, n’auraient pas inversé le score peut être plus honorable. Néanmoins, certains joueurs dont le championnat est terminé depuis un mois, ont beaucoup de travail avant le mois d’octobre. Les Dragons présents, pensaient aussi à leur championnat plus important que cette rencontre.

Super league 1. Leeds 2. Dragons Catalans 3. Saint Helens 4. Bradford 5. Warrington 6. Wakefield 7. Wigan 8. Hull KR 9. Harlequins RL 10. Hull FC 11. Huddersfield 12. Castelford

Pts. 22 17 16 14 14 14 14 13 12 9 7 4

J G 13 11 13 8 13 8 13 7 13 7 13 7 13 7 13 6 13 6 13 4 13 3 13 2

N P 0 2 1 4 0 5 0 6 0 6 0 6 0 6 1 6 0 7 1 8 1 9 0 11

Brasserie MILLES à votre service : Té l. 04 68 54 44 66 Fax 04 68 55 01 08

B u re a u x : R o u t e d e P e r p i g n a n / C a n o h è s BP 5 - 66 3 50 TOU LOUGE S


• TC 3273

2/07/08

20:32

Page 16

16 la culture

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Cédric Debarbieux

Les bons contes font les bons amis Après 15 années passées à la direction du service Culture et Patrimoine de la Ville de Cabestany, Cédric Debarbieux est passé de l'autre côté de la barrière. Il s'est éloigné de la fonction publique, et est descendu sur les planches pour mener une carrière de conteur et de lecteur public. Ecoutons Cedric Debarbieux : «Je raconte des histoires, des contes, dans les écoles, les bibliothèques, là où on veut les entendre... Ce sont des histoires contées avec la voix nue, sans musique, sans aucun artifice visuel. Mon rêve, c'est l'aventure du conteur qui passe de ville en ville, de foyer en foyer, qui raconte et qui s'en va.

J'interviens dans les écoles maternelles avec des histoires douces de plumes, de robes magiques, de petits frères disparus puis retrouvés, d'oiseaux, de sortilèges étranges... et de grands sourires. Contes de Grimm souvent que l’on retrouve dans d’autres folklores. Et puis je travaille « en secret » sur un projet de conte merveilleux catalan. Pour les écoles élémentaires, je puise encore dans les contes merveilleux, mais il y a aussi des contes traditionnels régionaux , et même des histoires qui viennent d'Orient ou de Mongolie... Dans d'autres structures, comme les bibliothèques, les centres culturels, les hopitaux, même si je préfère toujours raconter certains contes merveilleux, la palette est encore plus vaste : des histoires du Moyen-Age aux Voyages de Sindbad le Marin et aux contes soufi…

Le conte, un engagement Je crois que j'ai toujours cherché à exprimer quelque chose, sans doute parce que cela m'avait été refusé durant l'enfance. Alors, j'ai pratiqué la peinture, en amateur, l'écriture (j'ai publié au Fleuve Noir, chez Denoël, et puis aussi de nombreux articles de journaux), j'ai fait un peu de théâtre, avant de trouver, dans le conte et dans la lecture publique deux voies parallèles qui me satisfont. La société du tout-image est la pire rétrogradation que puisse connaître une civilisation. En se référant sans cesse à un modèle induit par une imagerie extérieure, l'enfant reste dans l'analogie et perd toute capacité d'analyse. Sans capacité d'analyse, il lui devient impossible de se projeter, c'est-à-dire de faire des projets. Il stagne au niveau de consommateur immédiat, inerte. L'oralité, la transmission d'une histoire sans support visuel ouvre les portes de son imaginaire, suscitant la naissance de ses propres images. Reprenant goût à l'écoute, sans explication immédiate ni globale, l'enfant découvre que les mots ont un sens, une signification, et qu'ils sont porteurs d'images. Il se dirige naturellement ensuite vers le livre pour les retrouver et revivre le bonheur de sa propre création imaginaire. Il reprend contact avec l'esprit analytique et est mieux armé pour se défendre contre les modèles imposés. »

Y.L. Cedric Debarbieux intervient cet été au centre culturel Cocteau-Marais à Port-Barcarès (voir TC n° 3272 du 27 Juin). Premières séances: le 9 juillet pour les 3-6 ans, le 16 juillet pour les plus de 7 ans. Entrée libre

Thé@tre de l’ou ?

Bon Appétit Pièce Dramatico-Comique en trois actes et un journal télévisé Représentation vendredi 4 juillet à 20h30 à Elne - chapelle San Jordi

Le Carrefour des Artistes par Paul Hallenaut

Hall les picturales ass.

16, rue Ile de France. Canet - Plage. Jusqu’au 30 septembre Une belle exposition qui réunit André Bielen, Albert Guillou, Pena Mauri, artistes peintres et Brigitte Auvergne, Malé Manzanarès, sculpteurs. Ouvert tous les jours, sauf le lundi de 10h 30 à 12h 30 et de 17h à 20h. Sur RDV au 06 16 45 54 33. Vernissage le vendredi 4 juillet à partir de 18h30

Angeline et Etienne Conte

Espace des Arts – rue des écoles – Le Boulou. Jusqu’au 7 août “La surface des choses” - Photos et sculptures. Vernissage vendredi 11 juillet à 18h. Rens. 04 68 83 36 32 . Entrée libre.

Danielle Busquet

A la Capelleta. Rue Pierre Rameil – Céret. Jusqu’au 6 juillet. Des toiles abstraites d’expression très contemporaine dans lesquelles signes et formes colorées semblent jouer dans un savant désordre. Cette exposition a été réalisée avec l’aimable collaboration de la galerie Odile Oms. La Capelleta est ouverte tous les jours de 11h à 12h 30 et de 14h 30 à 18h.

2NYSS et Rafaël Gray

Centre Culturel des Hospitaliers de Saint Jean. Rue de l’Hôpital – Claira. Jusqu’au 13 juillet

Matco

6 avenue de Perpignan à Torreilles Matco inaugure son atelier galerie le mercredi 9 juillet à partir de 17h. Présence des sculptures de Guillaume Bessoule. Un apéro de bienvenue sera offert vers 18h 30.

« Perpi by Night »

Les Murs du 35. 35, Quai Vauban – Perpignan. Jusqu’au 5 juillet Lucille et Laurent, jeunes photographes, nous proposent leurs visions de Perpignan leurs visions de Perpignan. Une perception, un regard aux contrastes chauds et aux ambiances diverses. Chacun y verra Perpignan différemment. Un souvenir, une traversée, un moment de vie… Entre hommage et constat, l’artistique fait naître une émotion.

Jean Dieuzaide

Office de tourisme – Maison du patrimoine. 2, rue de la Chapelle – Vernet - les – Bains. Jusqu’au 31 août Cette très belle exposition, prêtée par le Conseil général des P.O. est composée de 54 clichés originaux réalisés en noir et blanc par Jean Dieuzaide sur le pays catalan. C’est un portrait du Général de Gaulle réalisé place du Capitole à Toulouse en août 44 ( alors qu’il était interdit d’approcher le général à moins de 10 mètres pour des questions de sécurité ) qui l’ a fait connaître près du grand public. En 1951, le reportage sur l’Espagne pour les éditions Arthaud imposera son style et des convictions sur un monde hiératique et plein de dévotion religieuse. Le regard que pose Jean Dieuzaide sur le pays catalan est à la fois austère et empreint d’un lyrisme contenu. Les paysages âpres, les abbayes silencieuses, les paysans au travail ou les pêcheurs près de leur barques nous relatent l’univers nostalgique de la Méditerranée et de sa cosmogonie. À ce jour, il est le seul photographe à avoir obtenu le prix Niepce (1955) puis le prix Nadar (1961). Toute sa vie, Jean Dieuzaide, photographes de la réalité, a défendu la dimension métaphysique de la photographie, cette vision qui dépasse les apparences. Ce grand artiste est décédé le 18 septembre 2003 à Toulouse à l’age de 82 ans.

Cette exposition intitulée « Oscar et le monde – Une rencontre pas si loin du Centre du Monde». Présente deux plasticiens : 2NYSS, el burro axurit catalan et Rafaël Gray, le gabach nomade international. À la croisée des chemins de ces deux univers, naît une confrontation qui ne manque pas d’intérêt. 2NYSS met en avant son cher « totem identificatoire », Oscar 1er, l’Os Catalan, fémur de boeuf, ludique et médiatique. Rafaël Gray, quant à lui, présente une partie de son oeuvre qui est une réflexion sur une représentation plastique du Monde. Ce travail est présenté sous forme de peintures et de photographies. Ces deux créateurs originaux nous invitent à partager un moment surréaliste et déjanté, métaphore de notre société souvent « grotesque ». Ouvert dès mercredi, samedi, dimanche de 15h à 18h

Magalie Trivino

Casa Mimi – Laroque des Albères. Jusqu’au 31 août Acryliques sur toile avec empâtement et collages. L’artiste aime travailler sur la matière avec des techniques artisanales, puisant son inspiration dans les arts rupestres et primitifs. Ils sont à ses yeux les précurseurs d’un langage universel pour envoyer des messages de paix et de sérénité. Vernissage le samedi 5 juillet à 18h30.

Mil-lenari abat-bisbe Oliba Saint Miguel de Cuixa Arrière petit-fils de Guifred le Velu, Oliba hérite en 988 du comte de Berga. Dès 1002, il cède ses terres à son frère Guifred pour devenir moine. En 1008, il est nommée abbé de Ripoll et de Cuixa et en 1017, évèque de Vich. Il est le créateur de la première « trève de dieu » stipulant que tout acte de guerre commis durant les 24 heures dominicales était puni pour l’excommunication. Pour commémorer cet événement, le samedi 28 juin à 12h30 à Sant Miquel de Cuixa a eu lieu l’inauguration du « Mémorial de la Pau abat Oliba » Encesa de la llàntia amb la Flama de Canigo.


• TC 3273

2/07/08

20:55

Page 17

la culture 17

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Thuir

Alénya

«Caricatures & dessins » Bios (quelques tentatives)

Tous les soirs à partir de 18h30, dégustations des vins de vignerons de la vallée de l’Agly et d’ailleurs.

Du 4 juillet au 31 août

Les 6, 7, 8 et 9 juillet

Saint André

Vendredi 4 juillet – 18h30: Maison des Jeunes et de la culture - Claeys – Gervais, Maëster – Morchoisne, Mustacchi. Séance de caricatures en présence de Claeys et Gervais.

Bios (quelques tentatives) est un conte initiatique qui s’inscrit dans notre 21ème siècle. C’est le chemin vers Ithaque, le rendez-vous pris avec nous-mêmes face à notre peur du temps présent. C’est l’exploration par le jaillissement des mots d’une matière où quelque chose de la vie devient théâtre. Comme l’a écrit Valère Novarina : «la bonne nouvelle du théâtre, c’est que l’homme n’a pas encore été capturé». Dimanche 6 juillet à 18h et 7, 8 et 9 juillet à 21h. Tarif unique : 6€. Réserv. : 04 68 22 54 56 (office de tourisme)

9ème Festival de Théâtre

Les Nuits du Palais

Aux frontières du Jazz Vendredi 4 juillet 2008 21h30 Bazar Kumpanya, Didier Labbé 4tet invite ... Renseignements et réservations : 04 68 34 07 48 - Tarif : 10 euros

Les Nuits Underground Samedi 5 juillet 2008 21h Skew Siskin - Tamtrum - Sandie Trash Civil War - Siamese Mix Tarif : 5 euros/soir sur place ou réser. Fnac/Carrefour - Rens : 04 68 08 29 30

Les Dimanches de Serrabona Dimanche 6 juillet 18h - Prieuré de Serrabona Les Solistes de l’Ensemble Héliade. Rens. : 04 68 84 09 30 - 04 68 08 29 30

Planèzes

Les Musicales de l’Agly Du 5 au 8 juillet Samedi 5 juillet: 19h – Apéro concert: Anne de Broca. 21h30 – Bonbon chante Fréhel accompagnée de Léon à l’accordéon. Dimanche 6 juillet: 19h – Apéro-concert: Los Raskaï. 21h30 – Décapotable sur la corniche & Philippe Deschepper. Lundi 7 juillet: Soirée «Château Planèzes» 19h - Apéro-concert: Kosk. 21h30 – Poumtchack: Mardi 8 juillet: Lilliput Orchestra: «Ça urge». 21h30 – Dumbala Canalar.

Du 6 au 11 juillet Organisé par l’Office Municipal de la Culture, le festival propose 11 pièces de théâtre, avec des troupes amateurs ou professionnelles. Les tarifs sont très attractifs: 25€ pour 10 représentations Infor. et réser.s : 04 68 89 04 85 / 04 68 95 23 23. contact@saint-andre66.fr www.saint-andre66.fr

Palais des Rois de Majorque

Festival Pablo Casals Cette 4ème édition, présentée en partenariat avec le Festival Pablo Casals, accueille de prestigieux invités. Mardi 08 juillet – 21h: « De Puccini à Gershwin » Orchestre Symphonique des Baléares Cuitat de Palma Direction : Philippe Bender Solistes : Joan Pons (baryton), Michel Lethiec (clarinette) W.A. Mozart : Adagio et fugue K 546 en do mineur - Hommage au concert de Pablo Casals donné à Perpignan en 1951 -

Georges Gerschwin: Porgy and Bess Ruggero Léoncavallo: I Pagliacci, Prologo Guiseppe Verdi : La forza del destino, ouverture; Otello, Credo - Umberto Giordano : Andrea Chenier, Nemico de la patria - Pietro Mascagni : Cavaleria rusticana, Intermezzo - Giacomo Puccini : Il tabarro, Nulla silenzo - Guiseppe Verdi : La Traviata, Prélude de l’acte 1; Falstaff « L’honore »; Don Carlo « Lo Morró » Mercredi 9 juillet – 21h: « Du classique au jazz ». Richard Galliano et le Trio Hoboken Ludwig Van Beethoven : Trio avec piano Hommage à Pablo Casals, Perpignan 1951 Joseph Haydn : Trio avec piano et accordéon - Richard Galliano : Tango pour Claude; Fou rire et Chat-pitre, trio et accordéon - Maurice Ravel : Trio - Erik Satie : Gnossienne, trio et accordéon - Maurice Ravel : Ma mère l'Oye, trio et accordéon Richard Galliano: Opale concerto, pour trio et accordéon Jeudi 10 juillet – 21h: «Mozart et les Etoiles». Hubert Reeves et le Sinfonia Varsovia Orchestra. Direction : Jurek Dybal Joseph Haydn : Symphonie n°6 en ré majeur « Le Matin »; Wolfgand Amadeus Mozart : Petite musique de nuit (P Casals à Perpignan en 1951); Joseph haydn : Symphonie n°43 « Mercure » en mi bémol majeur Hob.1 (1770-1771); Wolfgand Amadeus Mozart : Symphonie n°41 en ut majeur, K.551, « Jupiter »;


• TC 3273

2/07/08

20:52

Page 18

18

la culture

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Estivales

18-19-20 juillet , 3è édition du festival "Elne Piano Fortissimo"

Lettres de… Apollinaire, Maupassant, Céline, Edith Piaf... avec Lou Doillon L’Amour Partagé. Mercredi 8 juillet à 21h sur la grande scène de l’Arsenal. Petit bijou de simplicité, Lettres intimes ouvre la porte des alcôves intimes des siècles derniers. Avec sobriété, Lou Doillon s’efface devant ces mots, totalement absorbée par la lecture de ces lettres confidences.

Les grands duos d’amour de l’Opéra romantique Mercredi 9 juillet 21h45 au Campo Santo Duos de la Bohème de Puccini, de la Traviata de Verdi, de Lucia de Lammermoor de Donizetti, Roméo et Juliette de Gounod, Turandot de Puccini, Werther de Massenet… L’opéra passion du 19e siècle a fait naître les Traviata, les Norma, les Mimi, mais aussi les Rodolfo, Werther, Roméo... Des choeurs d’enfants et d’adultes, comme à l’opéra, répondront aux appels de la déchirure ou de l’extase

Luz Casal, la diva du “feeling” Vida Toxica Jeudi 10 juillet 21h45 au Campo Santo Musiciens: Tino di Geraldo batterie - Josué Santos claviers - Peter Oteo basse -Jorge Ojea et Juan Cerro guitare

«1962» Les 5, 6, 7 et 8 Juillet - 20 h - Couvent des Minimes - Chapelle Basse Pièce en douze tableaux de Mohamed Kacimi par la Loco Compagnie rés. : www.estivales.com ou tél : 0892 705 305

La culture pour résister Ce n'était pas évident de lancer un nouveau festival de musique. Pourtant, avec cette 3è édition on a bien le sentiment que la manifestation , comme dit le Maire, "se pérennise". Un sacré pied de nez à la politique libérale et à ses ravages, façon, toujours selon Nicolas Garcia, de "rétablir un peu la justice dans une commune sinistrée par la crise agricole". A Elne, "on se bat", et l'accès à la culture est un axe fort de ce combat. Dans ce cadre, ce festival, qui draîne vers la cité illibérienne les grands noms de la scène pianistique. Annie Pezin, nouvelle adjointe à la culture (Odette Traby restant très active sur le front de la culture), confirmait et saluait la dynamique. A Michel Peus, directeur artistique de dévoiler les contours de la cuvée 2008, réaffirmant la vocation d'Elne Piano : "promouvoir de jeunes grands pianistes, leur permettre de jouer plus, créer la rencontre avec des pianistes confirmés, et, toujours, la volonté d'offrir un choix d'une grande diversité". A l'évidence, la vedette de cette édition est le très médiatique et pédagogue Jean François Zygel, en concert le premier soir, au forum FNAC (de 15 à 16h). Il joue et il parle et offrira un florilège de compositeurs. C'est une jeune femme, Hélène Couvert, qui ouvrira le festival avec, notamment, une sonate de Haydn. Le 19, l'on retrouvera le jeune Mu-Ye Wu, révélation de l'an passé, à ne pas manquer, suivi de l'atypique Frank Braley, dont le répertoire va du classique au jazz, et qui offre une "image moderne et décoiffante du piano". La dernière journée nous fera découvrir la Sri Lankaise Shani Diluka dans un programme Grieg, Albéniz, De Falla. C'est le Barcelonais Josep Colom qui clôturera avec Beethoven et Chopin. Cette présentation de saison avait lieu

Ingmar Schwindt

à la maison Delmas Musique, partenaire du festival et se terminait sur un air de Prokofiev, joué au piano, bien sûr, par la prometteuse Mélanie Embarek, 15 ans, élève du CRR de Perpignan dans la classe de Madame Guichot. Si vous passez devant la vitrine de ce magasin bien connu des musiciens et mélomanes, jetez un oeil au piano revu et corrigé par l'artiste BEN, vous ne serez pas déçus. NG

Le programme détaillé Vendredi 18 juillet - 19h Hélène Couvert: Joseph Haydn, sonate en mi bémol majeur - Claude Debussy, 4 Préludes - Leos Janacek, La sonate Ludwig Van Beethoven, Sonate n°3 en do majeur 21h30 Jean François Zygel Récital mélangé, improvisations variées et oeuvres de Ravel, Fauré, Debussy, Schoenberg, Poulenc, Messiaen, Stravinsky, Prokofiev, Bartok Samedi 19 juillet - 19h Mu-Ye Wu:

Beethoven, sonate "à Thérèse" Debussy, 2è livre des Images, Cloches à travers les feuilles, Et la lune descend sur le temps qui fut, Poisson d'Or - Chopin, Barcarolle Albéniz, Triana - Brahms, Sonate n°3 en fa mineur 21h30 Frank Braley: Schubert, Impromptus - Beethoven, sonate en la bémol majeur - Gershwin, Songs, Rapsody in blue Dimanche 20 juillet: 19h Shani Diluka - Grieg, 12 pièces lyriques Albéniz, El puerto, Almeria - De Falla, La vida breve 21h30 Josep Colom : Beethoven, sonate n°3 en ré majeur, sonate op 109 en mi majeur Chopin 24 préludes Tous les concerts ont lieu à la Cathédrale d'Elne Réservations (en hausse cette année) se font au Musée Terrus, tel 0468228888 Les prix s'échelonnent entre 18 et 50 €, possibilité d'abonnement

Programme du 4 au 11 juillet 2008 Horaires au 08 92 68 01 29

cine-movida.com Bons baisers de Bruges - Sagan - La Soledad - Enfances - Eldorado - Into the wild - Made in Italy - Impressions de montagne - Capitaine Alatriste Valse avec Bachir - L’esprit de la Ruche - Les 3 mousquetaires Française - Rec - Main basse sur la ville - La nouvelle vie de Mr Horten Les étoiles filantes - My name is Allan Foe - Une histoire italienne - Loulou et autres loups - Le bruit des gens autour - Le voyage aux Pyrénées

Vendredi 4 Samedi 5 Dimanche 6 Lundi 7 Mardi 8 Mercredi 9 Jeudi 10 Vendredi 11

Argeles Ch t i s Un c o n t e

P.-Vendres Elne I n d i an a S e u ls t wo C ht i s N a r ni a 2 S e u ls t wo I n d i an a N a r ni a 2 Seu l s tw o U n co n t e Ku n g f u Pa n d a I n d i an a N arn i a 2 Ku n g f u Pa n d a Ku n g f u Pa n d a S e u ls t wo Phé nom ène s

Canet Ph énom èn es S e u ls t wo

Cabestany U n co n t e N a rn ia 2

K u n g fu Pa n d a S e u l s t w o La p erso n n e U n co n t e N arn i a 2

Amélie Narnia 2 Narnia 2 Phénomènes

Phénomènes Kungfu Panda

Les films proposés sont également projetés à Banyuls sur mer, Elne, Palau-del-Vidre, St Nazaire, Tresseire, Villelongue dels Monts, Banyuls dels Aspres, Ortaffa, Brouilla, Sorède, St Génis des Fontaines, Montesquieu, Laroque des Albères. Renseignements et tarifs : 04.68.06.22.16 Site Internet : www.cinemaginaire.org

Mes amis, mes amours 1 4 h - 1 6 h - 1 8 h - 2 0 h 1 5 - 2 2 h 3 0 . .. Par suite d’un arrêt de travail 1 4h - 1 6 h - 1 8 h - 2 0 h 1 5 - 2 2 h 3 0 . . . . Genération électro 1 4h - 1 6 h - 2 0 h 15 - 2 2 h 3 0 … La personne 1 8 h .. . Le Monde de Narnia 1 3h 5 0 - 1 6 h 4 5 - 1 9 h 3 0 - 2 2 h 1 5 …

Seuls two 1 4 h - 1 6 h - 1 8h - 2 0 h 1 5 - 2 2 h 3 0 … Sex and the city 1 3 h5 0 -1 6 h4 0 -1 9 h3 0 -2 2 h1 5 … Indiana Jones 1 4 h - 1 6 h 30 - 2 0 h - 2 2h 3 0 … Phénomènes 14h-16h-20h15-22h30 … Iron man 17h50 …

Le Méga Castillet. Adresse. Rens. 08 92 68 01 29


• TC 3273

2/07/08

20:43

Page 19

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

C’est aussi ça,

SUDOKU à vous de jouer !…Moyen

la vie...…19

La citation de la semaine «L'égalité entre les hommes est une règle qui ne compte que des exceptions.»

n a n g i p r e es de P

Programme Juillet/Août 2008

é s u M s e L

Histoire des noms Histoire des noms Histoire des noms Histoire des noms Histoire des noms Histoire des noms Histoire des noms Histoire des noms Histoire Egalement Jullia, Julhia des noms Histoire des noms Equivalent catalan du français Julien. Le nom vient Histoire des noms Histoire du latin Julianus, lui-même dérivé de Julius.des On connaît plusieurs saintsdes portant le nomHistoire de Julien. noms Histoire noms Le plus noms célèbre dansHistoire les P-O est saint Julien,noms époux des des de Baselice : tous deux ont refusé de consommer Histoire des noms Histoire des leur mariage, et sont partis évangéliser les païens, noms noms ce qui a Histoire valu à Julien des de mourir dans Histoire d'affreuses des Histoire desaussinoms tortures.noms En Normandie, on connaît saint Julien l'Hospitalier, popularisé Histoire par un contedes de Histoire des noms Flaubert. Le patronyme Julia est très courant dans noms Histoire des nom le Sud et le Sud-Ouest (81, 82, 31, 66). Source s Histoire des noms Source : jeantosti.com

Julia

Les mardis 8, 15, 22 et 29 juillet à 15h. Les mardis 5, 12, 19 et 26 août à 15h

Perpignan Baroque: Exposition temporaire - du 18 juin au 1er septembre. Au carrefour d’influences et de références, une vision de la peinture baroque catalane à travers les collections. Visites commentées des Musées: Les vendredis 11, 18 et 25 juillet à 15h; Les vendredis 22 et 29 août à 15h Musée des Monnaies et Médailles Joseph Puig 42 avenue de Grande Bretagne – Tél. 04 68 62 37 64 Ouvert le mercredi et le samedi, de 9h30 à 18h. Fermé le 12 juillet et le 16 août. Ouvert exceptionnellement le 18 août. Les personnages célèbres du Roussillon. Exposition temporaire – jusqu’au 31 août. Les mercredis 9, 16, 23 et 30 juillet à 15h. Les mercredis 6, 13, 20 et 27 août à 15h Musée d’Histoire Naturelle: 12, place Fontaine Neuve – tél. 04 68 66 33 68 Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 17h. Fermé le 14 juillet.

Musée Catalan des Arts et Traditions populaires «la Casa Prairal». Le Castillet, place de Verdun tél.04 68 35 42 05 / 04 68 51 50 46. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h30. Fermé le 14 juillet. Musée des Beaux-Arts Hyacinthe Rigaud: 16 rue de l’ange – 66000 Perpignan - tèl. 04 68 35 43 40 – e-mail : musee rigaud@mairieperpignan.com. Ouvert de 12h à 19h, tous les jours sauf le mardi. Fermé le 14 juillet 2008

Les Balades du TC

A la découverte d u Roussi

llon

C’est reparti pour un tour… Un tour de plus dans le Roussillon… un tour de vacances dans notre merveilleuse région et un aperçu historique.

Nous vous proposons, cet été encore, les balades du TC à déguster seul, en compagnie, en couple ou en famille, sans modération. Notre région ne se contente pas d’offrir des paysages

naturels et variés, gorgés de soleil, elle est aussi témoin d’un riche passé historique et culturel, que l’?il aiguisé du randonneur ne peut et doit pas laisser passer. La rando du TC est une rando

énigme : il faut au préalable découvrir le lieu ou le site de la photo proposée. Dans le numéro suivant vous avez la réponse avec un topo culturel, le descriptif de la balade et le schéma du trajet. La

Quel est le nom de cette église? Où se trouve-t-elle? Si vous connaissez la bonne réponse, téléphonez au 04 68 67 00 88, les 3 premiers gagneront chacun un guide des balades du TC. A la semaine prochaine…

plupart des circuits que nous vous proposons sont de niveau facile à moyen et ne présentent pas de difficultés particulières. Quelques recommandations : Prévoir de l’eau, il faut boire fréquemment - des fruits secs ou barres vitaminées… en cas de coup de pompe des vêtements chauds, un imperméable kWay - de bonnes chaussures - une carte. Enfin ne jetez rien dans la nature, respectez la faune et la flore, évitez de cueillir des fleurs, il y pousserait des pierres, restez sur les sentiers c’est le territoire des hommes. N’effrayez pas les animaux et refermez les barrières. Tenez votre chien en laisse.


• TC 3273

2/07/08

20:39

Page 20

20 à Prades du 15 au 22 juillet

N°3273 - Semaine du 4 au 10 juillet 2008

Rencontre avec… Michel Piccoli Grand bonheur à Prades pour ces 49èmes CinéRencontres. Michel Piccoli, l’invité d’honneur du Festival, sera présent durant la totalité du festival, avec d’autres invité-e-s dont certains sont ses amis de longue date. Pour évoquer valablement un acteur dont la carrière couvre 170 films, ainsi que quelques réalisations, et pouvoir aussi laisser une place au jeune cinéma que Prades honore chaque année, on a allongé les Ciné-Rencontres d’une journée, en déplorant de ne pouvoir faire plus.

Du « Point du jour » (1949) à «Belle toujours » (2006) Ce seront donc 27 films avec Michel Piccoli qui seront à l’affiche : des plus anciens aux plus récents. Choix faits en accord avec lui, et toujours avec le regret d’en écarter d’autres. Sans pouvoir ici les citer tous, disons qu’ils iront du « Point du jour » de Louis Daquin (1949) dont on a pu miraculeusement retrouver une copie à « Belle de Jour » de Luis Bunuel (1966) et « Belle toujours », tourné en 2006 par Manoel de Olivera. Les grandes périodes seront marquées en trois temps principaux, bien que non exclusifs. La première évoque les mises en scène de Daquin, Bunuel et Godard (« Le mépris » –1963). La seconde est la rencontre avec Claude Sautet : « Les choses de la vie » -, « Max et les ferrailleurs » (1970). La troisième est le temps de Marco Ferreri (« Dillinger est mort » –1968, « La grande bouffe »- et « Touche pas à la femme blanche » (1973). Mais on ne s’en tiendra pas là. Il y aura aussi l’étonnant « Themroc » de Claude Faraldo, « Sept morts sur ordonnance » (Jacques Rouffio), « Milou en mai » (Louis Malle) et les très récents : « Boxes », de Jane Birkin, « Les toits de Paris » de Hiner Salem et « De la guerre » de Bertrand Bonello, tous de 2007. S’y ajoutent des films produits ou réalisés par Michel Piccoli : « Alors voilà », « La plage noire » et « C’est pas tout à fait la vie dont j’avais rêvé ».

Une rencontrephare: Michel Piccoli et Marcel Bluwal à propos de « Don Juan, ou le festin de pierre ». Parmi les rencontres avec les amis, un moment passionnant s ‘annonce dimanche 20 juillet à 14h : le débat entre Michel Piccoli, Marcel Bluwal, le réalisateur, et le public à propos du film de télévision « Don Juan ou le festin de pierre » produit en 1965. Au cours de la traditionnelle soirée en plein air au Château Pams, samedi 19 juillet, Ariane Ascaride et Michel Piccoli liront un texte spécialement écrit pour eux par Marie Desplechin. Dans la programmation Cinéma d’aujourd’hui, cinq longsmétrages projetés à Cannes seront en avant-première nationale à Prades. En outre, les débuts de séance du matin et du soir présenteront 14 courts métrages sélectionnés dans les festivals 2008 d’Annecy et de Clermont-Ferrand. On attend comme invités, autour de Michel Piccoli, des acteurs, réalisateurs, scénaristes, producteurs, critiques, scénographes, essayistes : Michel Boujut, Hiner Salem, Bertrand Bonello, Alain Riou, Valérie Valera, Marcel Bluwal, Ariane Ascaride, Luivine Clerc et (sous réserve) Jane Birkin, Béatrice Pollet, Mathieu Amalric.

Y.L. Programme complet, information : www.ciné-rencontres.org Ciné-Rencontres 56, rue du Palais de justice 66500 Prades, jusqu’au 13 juillet A partir du 15 juillet Bureau d’accueil du festival 1er étage du cinéma Le Lido, 174 Av. du Gal de Gaulle 66500 Prades.

Cinéma des Estivales - Escales portuaires

«Dans la ville blanche» de Alain Tanner Mécanicien sur un navire, Paul déserte son poste et, lors d’une escale à Lisbonne, s’installe dans un petit hôtel de la ville. Ce havre est une halte dans sa vie, qu’il voudrait sans doute changer. Muni d’une caméra super 8 de poche, il se filme lui-même, filme les rues, le port… et envoie ses films à Elisa, qui l’at-

tend, chez eux, quelque part en Suisse. Il filme aussi Rosa, la jeune et jolie serveuse, qui devient sa compagne. Un soir deux jeunes voleurs lui dérobent son portefeuille… Le film impressionne par son silence, sa poésie dépouillée et sa mélancolie sombre. Le cinéaste suisse s’est-il rappelé sa jeunesse

dansla marine marchande pour imaginer ce portrait de marin (interprétémerveilleusement par Bruno Ganz) quittant tout pour se fondre corps et âme dans Lisbonne?. Avec /Dans la ville blanche/, Tanner s’affirme comme un grand cinéaste du territoire, la carte du Tendre du personnage et la topographie de la

ville finissant par se confondre peu à peu. Car le rêve fou du marin est peut-être simplement de devenir Lisbonne.

11 juillet 21h30 salle Marcel Oms Salle Marcel Oms, Arsenal 1 rue Jean Vielledent - Institut Jean Vigo 04 68 34 09 39 - Estivales 04 68 35 01 77


Le TC n°3273 - Semaine du 4 juillet 2008