Page 1

LE SUJET DANS LA CITE DE L'ORGANISATION

N°143 - 19 mars 2017

ACTUELS n° 5 est paru

L’Université ouverte - 3è séance 2017

Qu’est-ce qu’une école « accueillante » ? La revue n° 6 est parue

Agenda des événements

Notre école a du mal avec l’altérité et la diversité, elle est trop souvent une école du même et de la réduction au même. Comment penser une école capable d'accueillir « l’autre », de reconnaître la diversité et la singularité de chacun, et d’en former un en-commun ?  Plus d’informations

NOM

Retrouvez-nous sur Facebook

Le samedi 22 avril 2017 de 9h30 à 12h30


N O M

D E

L ' O R G A N I S A T I O N

Page 2

Evénements Rroms en France : Pourquoi ne seraient-ils pas intégrables ?

Séminaire de recherche du Collège USPC psychanalyse, psychopathologie et psychologie clinique, Co-animé par J.-F. Chiantaretto (UTRPP, Paris 13) et F. Neau (PCPP, Paris Descartes).

 Le 22 mars 2017 à Paris

Éduquer, protéger, soigner… Devenonsnous maltraitant ?

 Le 2ème jeudi du mois, hors vacances scolaires, de 21 à 23h, à l’USIC, à Paris

Rencontre européenne de Playback Theatre- European

 Les 30 et 31 mars 2017 à Paris

Playback Theatre Gathering 2017

 Du 20 au 23 avril 2017 à Francfort

Auto/biographie, polyphonie, plurivocalité  Du 19 au 21 juin 2017 à Rome

Le  Deux séminaires en mai et juin 2017

35th World Congress of the Int’l Society for Education through Art - InSEA 2017  Du 7 au 11 août 2017 à Daegu en Corée

www.lesujetdanslacite.com

webmaster@lesujetdanslacite.com

se désabonner de la lettre


N O M

D E

L ' O R G A N I S A T I O N

Page 3

Parutions Hors-Zone Livre de Patricia Janody Lorsque Monsieur O. déclare sa fureur homicide au nom du djihad, il fait aussi vaciller le lieu psychiatrique, là où une attribution de folie individuelle ne se distingue plus d'un affolement du lien social. Mais qui parle alors, qui écrit, et pourquoi ? Une psychiatre mise ici sur les discontinuités de sa mémoire, entre les mots imprévisibles d'un patient et le labyrinthe du délire de sa propre mère. Horszone fait suite à Zone frère (Epel, 2014).

Le geste d’AGATA Livre de Christine Delory-Momberger Le geste d’Agata est né de l’intention de saisir et de restituer par l’écriture le geste créateur d’Antoine d’Agata dans toute sa radicalité et l’ampleur de sa dimension humaine, critique et politique. Mêlant ses paroles à celles du photographe, l’auteure s’avance avec Antoine d’Agata, présent tout au long du livre, suit les multiples traversées de A, son double hypothétique et fictionnel, et tisse un fil d’Ariane dans la somme de ses images, de ses livres et de ses films. Elle ouvre ainsi à la compréhension de l’intérieur de l’oeuvre sans trêve ni repos d’un des créateurs d’images parmi les plus singuliers de notre temps. (Christine Delory-Momberger)

La revue « Les Nouveaux Cahiers pour la folie » n°7 Les Nouveaux Cahiers pour la folie poursuivent leur navigation avec un septième numéro : Radophonie. Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, ils publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur lecture des précédents numéros.

www.lesujetdanslacite.com

webmaster@lesujetdanslacite.com

En préparation

Accueillir, être accueilli - altérité et éducation Le numéro 7 de notre revue est en préparation  Présentation et sommaire

se désabonner de la lettre


N O M

D E

L ' O R G A N I S A T I O N

Page 4

« Etats d’alerte » de Gérard Gromer

La « grandiosité » de François Hollande Depuis que le chef de l’État, à bout de souffle, incapable de se faire aimer des Français, a pris la décision – sage ? – de ne pas se représenter pour un nouveau mandat, de nombreux commentateurs, surtout parmi ceux qui n’ont pas laissé tomber la gauche, s’interrogent : faut-il malgré tout sauver le soldat Hollande ? Même si les journalistes lui tournent le dos, même si le téléphone sonne de moins en moins, on continue à épier sa manière de rester dans le paysage, de faire vivre son personnage, d’essayer de faire revenir la lumière des projecteurs sur lui. Il aurait, dit-on, fait savoir à des proches, par de petites phrases sibyllines, qu’il « regrettait ». Je ressens, aurait-il dit, un goût d’inachevé. « Je suis prêt, aujourd’hui, à me glisser dans un trou de souris pour renouveler mon mandat ! Reprendre pour cinq ans ! Plutôt que de me préparer à passer mes dernières soirées à l’Élysée, seul, avec un plateau-repas, dans une ambiance de fin de règne. » Et puis, on connaissait ses capacités à rebondir. Souvent à terre, ce pur produit de l’appareil du PS savait attendre, renaître, trouver le scénario pour garantir sa survie politique. Il n’a jamais été avare de confidences mais était resté insaisissable et, aujourd’hui comme hier, ses amis comprennent mal ce qui le motivait vraiment. L’homme, sous

www.lesujetdanslacite.com

une apparence débonnaire, était opaque, on le savait hésitant, louvoyant, prenant des décisions biaisées, imposées brutalement. Mais pour ses plus proches collaborateurs, qui l’ont conseillé, lui ont tenu la main, ont travaillé avec lui, Hollande entretenait une confiance « immodérée et déraisonnable » en lui-même et en ses capacités. La fameuse anaphore « moi, président… » n’est pas seulement l’affirmation d’un attachement à l’esprit de la Cinquième République. Elle manifeste une survalorisation de son ego, mais qui, paradoxalement, n’excluait pas chez lui une fébrilité, un manque d’assurance, la tendance à s’enfermer avec sa boîte à outils et reprendre, encore et encore, l’examen méticuleux des problèmes et des situations, sous toutes les facettes, un œil sur le verdict des sondages, et une interrogation : « Est-ce que ça va tenir ? ». J’imagine les propositions préparées, travaillées puis esquivées, restées dans les tiroirs, jamais mises sur la table.

Hollande, c’est aussi un corps. Quand, à la télé, après neuf minutes passées à décrire son action et s’en féliciter, il a mis fin au suspense en annonçant, avant de sortir de l’écran, qu’il allait quitter les planches, sa parole n’était plus scandée comme d’habitude. Tout à coup son corps était là, qui passait dans sa voix, devenue aussi blanche que son visage était pâle et altéré. J’avais remarqué depuis longtemps que les déclarations présidentielles, parfois à demi improvisées, souvent chaotiques, manquant de clarté, se déployaient selon une cadence immuable, immédiatement reconnaissable. Ce soir-là, le président déstabilisé avait changé de rythme mais, alors qu’une crevasse s’ouvrait à ses pieds, il avait tenu bon et n’avait pas perdu le fil. Parce qu’un président qui aurait un trou, qui aurait perdu pied au milieu d’un discours, ça ne s’est jamais vu. Le souverain ne s’absente jamais. Pourtant, j’ai eu la vision d’un Hollande, debout, sur l’estrade, place de la République, au milieu des bravos, qui savourait sa victoire : « J’y suis, ça y est, c’est arrivé ! » Et je n’ai pu m’empêcher, ensuite, d’imaginer le nouveau locataire de l’Élysée, au réveil, le lendemain, dans son lit, encore …

[La suite] webmaster@lesujetdanslacite.com

se désabonner de la lettre


N O M

D E

L ' O R G A N I S A T I O N

Page 5

répond au projet de la revue Le sujet dans la Cité. Revue internationale de recherche biographique de créer un espace de publication et de diffusion, d’échanges et de débats autour de la visée programmatique de la revue : tenter de mieux appréhender les enjeux nouveaux qu’offrent les sociétés contemporaines aux rapports mutuels du sujet et de la Cité. L’espace éditorial Le sujet dans la Cité rassemble, outre la revue, les « hors-séries » Actuels ainsi que les collections « Êclaboussements » et « Hors-collection ». Christine Delory-Momberger, Responsable éditorial

 En vente chez L’Harmattan en cliquant ICI

Points d’appui

 Vous pouvez également vous procurer séparément chaque article de la revue sur le site de Cairn.info, site de publications de sciences humaines et sociales de langue française. Cliquer ICI

De la recherche biographique en éducation. Fondements, méthodes, pratiques Livre de Christine DELORY-MOMBERGER

Territoires contemporains de la recherche biographique Livre édité par Christine DELORY-MOMBERGER et Christophe NIEWIADOMSKI

La mise en récit de soi Place de la recherche biographique dans les sciences humaines et sociales Livre édité par Christine DELORY-MOMBERGER et Christophe NIEWIADOMSKI

Les collections de l’Université ouverte du Sujet dans la cité

Passages aux actes

www.lesujetdanslacite.com

[RE] édition

Autobiographie Education

webmaster@lesujetdanslacite.com

L’écriture de la vie

se désabonner de la lettre

Lesujetdanslacite 143  

Le 19 mars 2017

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you