La Caïda et Coyota

Page 1




À SEIZE ANS, J’AI COMMENCÉ À ME COMPORTER DE FAÇON ÉTRANGE : JE M’ENDORMAIS N’IMPORTE OÙ ET N’IMPORTE QUAND. enmEN ME RÉVEILLANT JE NE SAVAIS PLUS OÙ J’ÉTAIS. onON ME DIAGNOSTIQUA NARCOLEPTIQUE.

* DEPUIS LES GENS DU QUARTIER ME SURNOMMENT ( LA CAÏDA ) * LA CHUTE




ET MERDE  . .. C’EST ENCORE ARRIVÉ.

LES JAMBES DE MAMAN  ?



CHÉRIE, RAMÈNE UNE HORNITOS. J ’ SUIS À SEC  !

BON APPÉTIT LA CAÏDA  !