Page 1

DOSSIER DE PRESSE

LES 1, 8, 15, 22 & 29 JUIN 2012 À PARIS DE 19h à 01h30 Parc des Buttes-Chaumont à Paris en entrée libre, A l’arrivée des beaux jours, le grand public pourra découvrir tous les vendredis soirs du mois de juin 2012, des soirées de projection inédites sur écran géant sur les pelouses d’un des plus beaux jardins de Paris : les Buttes-Chaumont. En partenariat avec La Ville de Paris. Ce rendez-vous annuel, inédit en France, fondé à l’initiative de l’association Arttakt, est une plateforme de rencontres et de découvertes à l’écoute des nouvelles pratiques de la photographie européenne et internationale. Notre vocation est la promotion de talents émergents, le soutien à la création contemporaine, l’aide à la production et la diffusion du film-photographique sous toutes ses formes et auprès de tous les publics.

es Partenair ation Programm


DOSSIER DE PRESSE I

www.lesnuitsphotographiques.com

Les nuits photographiqueS PROGRAMME par SOIRÉES - Parc des Buttes-Chaumont Paris - Entrée Libre >> 01 juin

>> 08 juin

>> 15 juin

>> 22 juin

>> 29 juin

Before // 19h-20h au Pavillon du Lac

Before // 19h-20h au Pavillon du Lac

Before // 19h-20h au Pavillon du Lac

Before // 19h-20h au Pavillon du Lac

Before // 19h-20h au Pavillon du Lac

Bar des réalisateurs // 19h-22h (Pros) au Pavillon du Lac

Bar des réalisateurs // 19h-22h (Pros) au Pavillon du Lac

Bar des réalisateurs // 19h-22h (Pros) au Pavillon du Lac

Bar des réalisateurs // 19h-22h (Pros) au Pavillon du Lac

Bar des réalisateurs // 19h-22h (Pros) au Pavillon du Lac

En attendant la nuit //20h-22h Seb Bomberger Invité par La Dame Noir

En attendant la nuit //20h-22h DJ Oil Invité par La Dame Noir

En attendant la nuit //20h-22h DJ Val Numinot Invité par La Dame Noir

En attendant la nuit //20h22h DJ Loac invité par La Dame Noir

En attendant la nuit //20h-22h Marco Dos santos Invité par La Dame Noir

PROJECTIONS // 22h-00h30

PROJECTIONS // 22h-00h30

PROJECTIONS // 22h-00h30

PROJECTIONS // 22h-00h30

PROJECTIONS // 22h-00h30

# Les sélectionnés pour les Prix

# Les sélectionnés pour les Prix

# Les sélectionnés pour les Prix

# Les sélectionnés pour les Prix

# Les sélectionnés pour les Prix

1er Prix du public

2ème Prix du public

3ème Prix du public

4ème Prix du public

# Projection de la résidence

# Invité d'honneur : L'agence Myop

# Invité d'honneur : L'ENSP

# Invité d'honneur : Picturetank

5ème Prix du public & Remise des Prix du festival

# Invité d'honneur : Le Monde.fr

# Coup de coeur de Minuit : Tun Tun Aye

# Coup de coeur de Minuit : Jean-Gabriel Périot

# Coup de coeur de Minuit : Stefano de Luigi

# Coup de coeur de Minuit : Gabriele Stabile

After // 00h-01h30 au Pavillon du Lac avec les Dj de La Dame Noir

After // 00h-01h30 au Pavillon du Lac avec les Dj de La Dame Noir

After // 00h-01h30 au Pavillon du Lac avec les Dj de La Dame Noir

After // 00h-01h30 au Pavillon du Lac avec les Dj de La Dame Noir

# Invité d'honneur : Le Musée de L'Elysée de Lausanne # Coup de coeur de Minuit : Augustin Rebetez After // 00h-01h30 au Pavillon du Lac avec les Dj de La Dame Noir


02

DOSSIER DE PRESSE I

Programmation lES NUITS PHOTOGRAPHIQUES présentation

03>04

déroulement du festival

05

Programme en attendant la nuit

06>07

Programme SéLECTIONNéS / prix & residenCE 08>17 Programme invités d'honneur

17>35

Programme Coup de coeur de minuit

36>39

AUTOUR DU FESTIVAL & Partenaires

40>48

Contacts

49

After still life © Roberto Greco

" Les Nuits photographiques entament leur deuxième édition. Dans un contexte économique difficile pour un jeune festival comme le nôtre dédié à “l’offre culturelle”, l’existence, la survie et la pérennisation du festival est si fragile. Pourtant il est important aujourd'hui, comme demain d'avoir des plates-formes de découverte et de diffusion de la création qui correspondent à notre époque, aux aspirations des artistes, des auteurs, des réalisateurs et non au marché. Nous tenons à remercier nos partenaires Nikon, Profoto et la Ville de Paris qui ont renouvelé leur soutien au festival en 2012. Edito de Guillaume Chamahian & Nicolas Havette directeurs artistiques du festival

L'écran, internet, accélère, diversifie, la diffusion des images mais ne change ni le fond ni le sens des images. C'est un outil à investir pour les auteurs, un territoire d'expression pour émerveiller, témoigner, apprendre. L'écran, le film-photographique permet une narration, une succession différente des images au même titre que le livre et l'exposition… mais aucun festival sur le territoire français où ailleurs ne s'était attelé à rendre compte de la création intense des artistes d'aujourd'hui à utiliser ce médium. C'est ce que nous faisons et désirons ardemment continuer dans les années à venir avec l'aide de tous ceux qui pensent et créent la photographie pour l'écran. Une fois n’est pas coutume, ce mois de Juin 2012 comptera 5 vendredis, donc une soirée de plus pour profiter dans le parc des Buttes Chaumont de la programmation de la 2ème édition des Nuits Photographiques. Nous invitons des acteurs importants de la création photographique contemporaine : l'ENSP à l'occasion de ses 30 ans, le Musée de l'Elysée par le biais de La Nuit des Images, Le Monde.fr, l'agence MYOP avec une création inédite sur la campagne présidentielle et Picturetank. L'appel à candidature des Nuits Photographiques a largement franchi cette année les frontières hexagonales et même européennes. Nous sommes heureux de proposer en première partie de soirée une sélection inédite de films-photographiques issue des appels à candidatures. Cette année nous avons voulu ajouter un point d'orgue à chaque soirée en sélectionnant des films-photographiques « Coup de Cœur » venus de différents continents qui par leurs regards nous engagent à inlassablement découvrir le monde : Jean-Gabriel Périot avec Nijuman No Borei, Augustin Rebetez avec Maison, Gabriele Stabile avec Places of Sorrow, Tun Tun Aye avec Réunion, Stefano De Luigi de l’agence VII avec Blanco. Des œuvres riches par leurs originalités plastiques et avant-gardistes et leurs forces narratives que nous avions repéré au fil du temps et que nous souhaitons cette année faire découvrir au public." N.H. & G.C.


DOSSIER DE PRESSE I

Les nuits photographiqueS

Premier festival dédié au film-photographique & Plateforme culturelle de talents émergents pour la promotion, la création, la diffusion et la production du film-photographique. Le festival est né d’une idée originale et inédite de créer en France un événement proposant la promotion, la diffusion et l’aide à la création du film-photographique. Cette pratique émergente à la croisée du film et de la photographie engage de nouvelles voies d’expressions transmédias et associe photographes, réalisateurs, créateurs sonore et illustrateurs. Cette forme peut prendre plusieurs aspects : diaporama, stop-motion, time-laps, POM, POeM, montage d’images d’archives, des Objets Vidéos Non Identifies donnant naissance à des œuvres novatrices et hybrides mêlant les champs des arts plastiques, de l’expérimental, du documentaire... en plein cœur d’une révolution numérique des outils de création, de production et de diffusion. Lancement de la 2ème édition des Nuits Photographiques, le festival dédié au film-photographique. Les Nuits Photographiques 2012, c’est 5 soirées de projections dédiées au film-photographique accompagnées d’une programmation musicale, sur les pelouses du parc des Buttes-Chaumont à Paris en entrée libre, les 1, 8, 15, 22 & 29 juin 2012. En partenariat avec La Ville de Paris qui nous accueille au parc des Buttes-Chaumont! Au programme, cinq soirées de projections, une programmation musicale électronique, une série d'événements et de temps forts, entrée libre et ouverte à tous de 20h à 00h30, en présence des artistes : >> En attendant la nuit

>> Les Prix

>> Les invités d'honneur

>> Le coup de coeur de Minuit

Le label La Dame Noir proposera une programmation musicale électronique qui réchauffera l'ambiance, en attendant la nuit...

Les œuvres sélectionnées via un appel à candidature international et présentées au cours des 5 soirées de projection.

Cinq acteurs influents du monde la photographie et des médias qui présentent une sélection originale de films-photographiques.

L’artiste de minuit, les artistes coup de cœur mis à l’honneur par les directeurs artistiques du festival. NOUVEAUTÉ !

I LIKE PEOPLE © Nicolas Cinguino (Blank)

SAVE THE DATES ! Soirée d'ouverture le 1er juin Soirée de remise des Prix le 29 juin

Tous les vendredis au Pavillon du Lac avant les projections de 19h à 20h Before & Bar des réalisateurs de 19h à 22h >>>> Puis afters avec Dj's de 00h à 01h30 Les Nuits Photographiques renouvellent en 2012 les prix et la résidence initiés dès leur 1ère édition afin d’encourager la création, la diffusion et la production du film-photographique. En partenariat avec Nikon, Profoto & Photographie.com Le Prix des Nuits Photographiques est décerné par un jury de professionnels. Les prix du public seront décernés par les spectateurs lors de chaque soirée. La résidence de création se déroule en avril / mai 2012.

LE PAVILLON DU LAC

/// Exposition dans le Mobilier Urbain parisien édition 2 de la campagne d’affichage Le choix d’organiser notre festival en extérieur dans un jardin parisien, le parc des Buttes-Chaumont, est né notamment de l’envie de donner à voir, d’entendre, et de partager des œuvres artistiques dans l’espace public. Dans ce même esprit nous avons crée dès notre 1ère édition le concept d’une exposition de photographies en grands formats dans Paris comme un temps fort de notre communication en proposant une autre occupation artistique de l’espace public. Pour la seconde édition, deux campagnes seront réalisées avec nos invités d’honneur 2012 en mai et en juin 2012 ! Une campagne d'affichage inédite 8m2 en partenariat avec CBS Outdoor France.

Petite restauration sur le site du festival avec une buvette organisée par Le Pavillon du Lac Le Pavillon du Lac de 20h à 00h.

BEFORE de 19h à 20h et After de 00h à 01h30 au Pavillon du Lac, tous les vendredis avant et après les projections du festival.

www.lepavillondulac.fr

03


DOSSIER DE PRESSE I

Les nuits photographiqueS

Premier festival dédié au film-photographique & Plateforme culturelle de talents émergents pour la promotion, la création, la diffusion et la production du film-photographique.

Flash Back

LE FESTIVAL 2011 EN CHIFFRES 8 000 spectateurs, 4 soirées de projections et de musique 1 écran géant 6x8m, 60 bénévoles 400 dossiers reçus & 26 photographes sélectionnés 1 résidence de création, 4 lauréats des prix, 5 invités d’honneur, 46 photographes programmés, 54 films présentés, 4 DJ’s 29 500 visiteurs sur le site & 86 200 pages vues 3 800 fans facebook 17 partenaires, 1 soirée des partenaires, 1 conférence de presse 14 articles de presse nationale & + de 50 articles de presse web Burladies © Giovanni Cocco - VII Mentor Program

11 000 euros de prix décernés & 676 votes de public

04


DOSSIER DE PRESSE I

DÉROULEMENT DU FESTIVAL

L’événement se déroule durant le mois de juin 2012 à Paris aux Buttes-Chaumont.

Les rendez-vous sont fixés les 5 vendredis du mois de Juin 2012 à partir de 19 heures jusqu’à 01h30, soit les 1, 8, 15, 22 & 29 juin 2011. Nous sommes début juin à Paris. Un parfum de vacances souffle déjà sur la capitale. C’est le début du week-end. La Before Le Pavillon du Lac nous accueille dans leur lieu magique pour une before en musique. Les gens, la presse, les curieux pourront alors rencontrer les photographes sélectionnées, les invités d’honneur ou les organisateurs. En attendant la nuit… Il est 20 heures, En attendant la nuit, la soirée commence en musique. Les gens arrivent. DJ Oil des Trouble Makers démarre avec son premier vinyle posé sur les platines; What’s going’on de Marvin Gaye. La place se remplit peu à peu, les amis se retrouvent autour de la buvette. L’écran est déjà installé et les ingénieurs finalisent les derniers réglages. Les morceaux s’enchainent, la musique est rythmée mais relaxante. Nous avons organisé un lâché de ballons où les enfants accrochent leur portrait que nous avons au préalable réalisé. Les gens continuent à affluer. Il est 22 heures, la nuit tombe. Les lumières commencent à mettre en valeur l’espace. Les projections de films-photographiques vont bientôt pouvoir commencer. Le DJ arrête son set. Les lumières s’éteignent et l’écran géant s’illumine… Le prix des Nuits Photographiques Les travaux des artistes sélectionnés sont projetés pendant environ 45 minutes. Les gens applaudissent, sifflent, débattent entre eux des images. Il est 23h15, les lumières se rallument, le DJ reprend son set pour une quart d’heure. Les Invités d’honneur Ce soir l’invité d’honneur est l'Agence Myop qui présente une création originale et inédite pour les Nuits Photographiques sur la campagne présidentielle 2012. L’after Nous revoilà au Pavillon du lac pour finir la nuit avec l’énergie musicale, qui aujourd’hui n’a plus rien à prouver, des DJ de la Dame Noir Photos des soirées des Nuits Photographiques en juin 2011 © Antoine Raab / Laurent Brémond

05


DOSSIER DE PRESSE I

PROGRAMME MUSICAL

Autour de la programmation de films-photographiques, Le Pavillon du Lac et La Dame Noir nous proposent dans une ambiance conviviale et chaleureuse de partager des moments musicaux : un before apéro au Pavillon, des DJ’s programmés par le Label La Dame Noir “En attendant la nuit” dans le parc, et un after au Pavillon après les projections! La Dame Noir de 20h à 22h30 & 00h30 à 01h30

Le label La Dame Noir proposera une programmation musicale électronique qui réchauffera l’ambiance, en attendant la nuit... La Dame Noir est d’abord un bar-club Marseillais. En dépoussiérant ce bar, le crew Phred et Hugo, avec le complice Relatif Yann, ont réussi à enflammer Marseille et faire la renommée auprès de DJ Venus de Paris, Manchester, Istambul, Londres ou Berlin. Il n’y a pas de hasard : la cohérence musicale ajoute à l’atmosphère de pleine lune constante. En plus de leur résidence à Paris au Social Club et Chez Moune, Ils sortent sur le label La Dame Noir leur premier opus signé copyshop (aka Fred Berthet ex troublemakers, signé depuis sur Gomma) avec un chanteur «SnemK», plus un remix signé Remain.

Le Pavillon du Lac : bar, restaurant aux Buttes-Chaumont

Le Pavillon du lac des Buttes Chaumont n’est pas seulement un (très) bon restaurant c’est aussi un lieu à la programmation culturelle éclectique. Il organise des concerts, des sets DJ, des expositions, des ateliers culinaires et se veut souvent un partenaire privilégié des événements qui se déroulent dans le parc. Nous continuons la collaboration avec Le Pavillon du Lac engagée lors de notre édition 2011: conférence de presse, soirée des partenaires, befores et afters qui rythmeront le festival chaque soir avec des Dj’s au Pavillon du Lac....

Phred La Dame Noir aux Nuits Photographiques 2011 © Antoine Raab

06


DOSSIER DE PRESSE I

PROgrammE MUSICAL DJ's à partir de 20h

La programation musicale est réalisée en partenariat avec LA DAME NOIR. Le label La Dame Noir proposera une programmation musicale électronique qui réchauffera l'ambiance, en attendant la nuit...

1er JUIN

> SEB BROMBERGER

8

> DJ OIL (Ex Trouble Makers)

JUIN

15 JUIN

> VAL NUMINOTS (La Dame Noir)

22 JUIN

> LOAC (La Dame Noir)

29 JUIN

> MARCO DOS SANTOS www.ladamenoir.wordpress.com

Dj Oil

07


DOSSIER DE PRESSE I

PROgramme des PROJECTIONs Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h

Tous les soirs retrouvez les projections des oeuvres des artistes sélectionnés via les appels à candidature. Les directeurs artistiques du festival ont sélectionné 27 dossiers sur près de 300 dossiers reçus. Le lauréat parmi les sélectionnés du Prix des Nuits Photographiques sera annoncé le soir de la Clôture du festival. Les 27 oeuvres seront projetées au cours de nos soirées en première partie de soirée de projection :   1er  juin  

8

15

_ Sans titre de Louis Boulet, Rodrigue Huart et Antoine Katarzynski, 2012, France _ La Fissure d’Annabelle Lourenço et de Cyprien Nozières, 2012, France _ viv(r)e la vie d’ Ana Galan, 2011, Espagne _ Any Given Race de Romain Champalaune, 2011, France _ La chambre rose de Linda Tuloup, 2012, France

   Juin   

_ Police de Sebastien Van Malleghem, 2011, Belge _ Exodus de Chris de Bode (Panos Pictures), 2011, Allemand _ Time Flow.Ukrainians de Vadim Kozlovsky, 2012, Ukraine _ Someone to Love de Cristina Nuñez Salmeron, 2011, Espagne _ The Route 66 de Léo Delafontaine, 2011, France _ Truffles ! de Hsu St John Cayden, 2011, Australie

   juin 

_ 100 Seconds d’Erik Van Huisstede, 2012, Pays-Bas _ Bad Dream d’Ewa Cybulska, 2011, Pologne _ White Elephants de Piotr Zbierski, 2012, Pologne _ Bain de Foule d’Oan Kim (Myop), 2010, France _ Un passant dans le temps qui passe, une ombre au soleil… de Danica Bijeljac, 2011, France

  22  juin  

_ 127th@StNick de Nadja Groux, 2012, France _ 120g de différence de Fabrice Leroux, 2011, France _ Rue des Carmes d’Emilie Leconte, 2010, France _ Le petit berger de l’atlas de Jean-Christophe Monnier, 2011, France _ The Vaults de Mark Henley (Panos Pictures), 2011, Angleterre

  29  juin   

_ After Still Life de Roberto Greco, 2012, Suisse _ The Reverence de Cécile Rogue, 2011, France _ Les enfants de Mahaba de Mat Jacob (Tendance Floue), 2011, France _ Enquêtes de Toits de Jérémie Jung, 2011, France _ I like people de Nicolas Cinguino (Blank), 2010, France _ The dream of the Thistle de Mihiă lă Constantina, 2011, Roumanie

LA SÉLECTION DES OEUVRES Deux appels à candidature ont été lancés du 21 déc. 2011 au 10 mars 2012 : # Un appel à candidatures pour les artistes souhaitant participer à la programmation des soirées de projection et concourir pour les Prix. # Un appel à candidatures pour les artistes désirant postuler à la résidence de création.

White Elephants de Piotr Zbierski, 2012, Pologne

08


DOSSIER DE PRESSE I

09

les sélectionnés Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h

UN PASSANT DANS LE TEMPS QUI PASSE, UNE OMBRE AU SOLEIL… de Danica Bijeljac, 10 min52, 2011, France

EXODUS de Chris de Bode (Panos Pictures), 2 min45, 2011, Allemand

Hasards lomographiques en noir & blanc.

An exodus, a line of people on the move from a place in which they could no longer stay to a destination unknown or even nonexistent.

« La pression de la lumière laisse des empreintes de feuilles sur les yeux » Giuseppe Penone, Extrait du recueil de textes des notes de travail « Respirer l’ombre » Musique de Ninon Foiret : flûte, bandonéon, voix www.danicabijeljac.com

www.panos.co.uk/stories/1-5-1089-1558-CDB/Chris-de-Bode/

SANS TITRE de Louis Boulet, Rodrigue Huart et Antoine Katarzynski, 2 min24, 2012, France Le jeu dans ce film réside dans le fait que, s’il y a animation, il n’y a en fait qu’une image, recréée à partir de plusieurs images à la prise de vue. Cette animation joue avec le concept d’attente : les attentes du spectateur quant à un format de film d’animation qui est atypique, l’attente pendant le film, dont la valeur durative prend ici son sens plein par rapport à la photographie… www.rodriguehuart.com

TRUFFLES ! de Hsu St John Cayden, 1 min35, 2011, Australie To many people, love can be an elusive charm, especially those who are prone to accidents or misplacing things. Truffles! present a caricature of a heartbroken man who, in his forlorn state of mind, finds his beautiful reverie quickly turn into a frightening nightmare. And so like "truffles", the prized delicacy desired by gourmets worldwide, we see that love... can be quite hard to find!


DOSSIER DE PRESSE I

10

les sélectionnés Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h ANY GIVEN RACE de Romain Champalaune, 2 min, 2011, France

THE DREAM OF THE THISTLE de Mihăilă Constantina, 1 min40, 2011, Roumanie

 Auteuil, Vincennes, Longchamp, Saint-Cloud, vous pouvez être sûr qu'il y aura toujours une course à Paris et ses environs. Les turfistes sont là pour différentes raisons. Et pour tous ces gens, chaque course est différente, et chaque course est la même. Le temps d'un après-midi, plus rien n'existe si ce n'est le rythme des sabots sur la piste.

The spiky thistle, dry and stuck, discovers his face in the mirror. The thistle faces his own image, the dream of being something else and the fear of not being able to overcome his very nature. Visual experiment conducted photography and drawings. The sound was special composed and play by Nobuco Akiyama. www.mihailanina.webs.com

www.romainchampalaune.com B  AD DREAM d’Ewa Cybulska, 4 min44, 2011, Pologne

I LIKE PEOPLE de Nicolas Cinguino (Blank), 196 sec, 2010, France Je, tu , il, nous, vous, ils. La foule est à toutes les personnes.

« Bad Dream » est l'histoire d'une fille qui apparaît dans le film dans différents corps, lieux et situations. Il s'agit de duplicité, multi personnalité, nombreux visages, double portes, corps doubles, confusion, et un train qui va et vient...

Être dans la foule est un plaisir intense. C’est comme nager. Sentir le contact de l’eau sur la peau. Le bain de foule. Tantôt immergé, tantôt submergé. On oublie son statut social et les conventions qui en découlent.

C’est une histoire dont nous faisons tous l'expérience. Celle de l'absurdité du Rêve.

On redevient humain. I like people. www.blank.sh

www.photoalterego.com


DOSSIER DE PRESSE I

11

les sélectionnés Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h

VIV(R)E LA VIE d’Ana Galan, 38 sec, 2011, Espagne

THE ROUTE 66 de Léo Delafontaine, 5 min03, 2011, France 

Viv(r)e la Vie! is a photographic typology of couples which meet in order to dance every Sunday in a community center.

Septembre 2011. Me voilà coincé à Paris pour quelques mois.

Ana galan began the series in Guadalajara, Spain, with the idea of putting together a set of series of 10 to 15 couples in different cities around the world in order to form an extensive visual transcultural inventory.

Je décide néanmoins de voyager sur la Route 66. De Chicago à Santa Monica soit 2280 miles. C’est un long chemin même depuis mon ordinateur. www.leodelafontaine.com

Léo Delafontaine

127TH@STNICK de Nadja Groux, 12 min, 2012, France

www.anagalanphoto.com A  FTER STILL LIFE de Roberto Greco, 6 min20, 2012, Italie

“127th@StNick” est issue d’une série de photos faite sur plusieurs années, principalement d'une des fenêtres de mon appartement du 6ème étage à Harlem, N Y. Le travail se concentre sur un croisement de rue et ses activités, à la jonction de la 127ème rue et St Nicholas Terrace. Le projet questionne les différents modes de surveillance, humains / numériques qui sont en négociation et interagissent a cet endroit; regard horizontal des dealers, celui vertical des cameras de surveillance, hélicoptères de police, le mien, le votre... " Nadja Groux

La série des neuf natures mortes photographiques est complétée par un « tableau vivant ». Ce dernier reprend les éléments constitutifs des images photographiques : l’argenterie, les tissus et les autres différents objets qui y prennent place. Bien qu’introduisant la notion de temps de manière plus explicite que les images fixes, cette image en mouvement est animée que par de subtils et discrets frémissements. Ici un rat traversant la table, là une perruche tournant sa tête vers un objet hors-champ. Situé dans un entre-deux, cet écran, ultime pièce de la série, joue et abuse de sa relation au tableau. www.grecoroberto.com


DOSSIER DE PRESSE I

12

les sélectionnés Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h

L  ES ENFANTS DE MAHABA de Mat Jacob (Tendance Floue), 1O min25, 2011, France

THE VAULTS de Mark Henley (Panos Pictures), 4 min17, 2011, Angleterre The Swiss banking industry holds a third of all global offshore assets, ring-fenced by ingrained conservatism and strict banking secrecy laws. UBS, and Credit Suisse – dominate the austere heart of this secretive world. They’re said to own vast vaults beneath the square of Paradeplatz in Zurich, containing enough secrets to feed myriad spy novels and thrillers. www.panos.co.uk/stories/1-5-1111-1580-MHE/Mark-Henley/ E  NQUÊTES DE TOITS de Jérémie Jung, 3 min44, 2011, France

Dans la banlieue du Caire, quartier des chiffonniers de Ezbeth-el-Nakhl, dans un labyrinthe de ruelles en terre battue, on découvre un bâtiment imposant qui héberge l’école Mahaba. Des enfants et adolescents témoignent quelques mois après la révolution.

www.tendancefloue.net B  AIN DE FOULE d’Oan Kim (Myop), 8 min25, 2010, France

Sans-emplois, sans-papiers, anciens toxicomanes, ou prostitués, Adrien (32 ans), Titeuf (24 ans), Goulc’han (22 ans), Jon (30 ans) et Momo (24 ans) ont squatté presque 4 mois, de décembre 2010 à mars 2011 un immeuble du Marais à Paris, baptisé " Mabo ". Aujourd'hui, ils sont repartis, car vivre ainsi, c’est être expulsable à tout moment... www.jeremie.eu

www.myop.fr

‘Bain de Foule’: les rues surpeuplées, chaotiques et bruyantes de Hong Kong deviennent le théâtre d’un jeu d’hypnose où l’accumulation sans fin des visages finit par bercer celui qui veut bien y mettre un peu d’ordre. Un exercice d’anthropologie ludique qui réveille notre attention à un acte du quotidien, commun à tous les citadins du monde: croiser l’espace d’une seconde ou deux quelqu’un qu’on ne reverra jamais, mille fois par jour.


DOSSIER DE PRESSE I

13

les sélectionnés Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h TIME FLOW. UKRAINIANS de Vadim Kozlovsky, 3 min20, 2012, Ukraine

R  UE DES CARMES d’Emilie Leconte, 9 min20, 2010, France "Quelques mois après la mort de ma mère, je suis revenue dans l'appartement dans lequel j'avais grandi." Emilie Leconte

In 1991 my Ukraine became an independent country. Meanwhile, all citizens had the old Soviet passports. Changing old passports to new ones proceeded heavily, especially in villages. One day, in 1995 I was offered a job as a passport photographer for the villagers of Tulchinskiy area in Vinnitskaya oblast. As "when I was thirty five it was not a very good year ..."I agreed ... In several villages I took almost 4,500 photos of my co-citizens... It was mainly aged women. Youth was away searching for a better life in the big cities. They would not stay in a village even back then. my.opera.com/kozlovsky/about/ 1  20G DE DIFFÉRENCE de Fabrice Leroux, 53 sec, 2011, France

L  A FISSURE d’Annabelle Lourenço et de Cyprien Nozières, 19 min47, 2012, France Dans un monde ou l’apparence prime. L’habit fait-il le moine ? Quand 120g de cheveux peuvent faire passer de Jésus au GI en passant par un bouddhiste, ou un membre d’un cartel de la drogue. Au-delà des apparences que reste-il ? Réalisation, photographies, montage et musique : Fabrice Leroux. Coiffure : Cedranna.

http://fabriceleroux.com/

www.annabellelourenco.com

Le 11 mars 2011, un puissant séisme de magnitude 9.0 meurtrit le Japon et déclenche un tsunami dévastateur qui balaie sur son passage nombre de villes de la côte nordest du Honshu. La centrale de Fukushima-Daïchi est endommagée provoquant une grave catastrophe nucléaire. Près de 9 mois après la catastrophe, les auteurs ont souhaité aller à la rencontre de ces gens qui cherchent des solutions pour améliorer leurs conditions ou celles de leurs concitoyens.


DOSSIER DE PRESSE I

14

les sélectionnés Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h

LE PETIT BERGER DE L’ATLAS de Jean-Christophe Monnier, 3 min, 2011, France

POLICE de Sebastien Van Malleghem, 13 min, 2011, Belge Quelle réalité se donne-t-elle à voir depuis le siège arrière d'une voiture de police, lorsqu'on n'est ni suspect, ni policier soi-même ?

Mohamed est un jeune nomade berbère Aït Atta. Il perpétue la tradition séculaire: la transhumance, du Haut atlas marocain aux portes du désert. Mais au XXI eme siècle, les enjeux ne sont plus les mêmes pour ce peuple, au sein d’une famille, les enfants ne demeureront peut être pas tous nomade.

Depuis 4 ans, Sébastien Van Malleghem pose cette question, inlassablement, dans le sillage des inspecteurs de la police Belge.

www.jcmonnier.com

www.sebastienvanmalleghem.eu

S  OMEONE TO LOVE de Cristina Nuñez Salmeron, 19 min53, 2011, Espagne

T  HE REVERENCE de Cécile Rogue, 2 min50, 2011, France

www.cecilerogue.com

Revisitant quelques « morceaux choisis » dans l'oeuvre de Jacques Tati, ce film court rend hommage à l'univers cinématographique du maître. Ici les personnages ainsi que les décors dans lesquels ils évoluent sont crées à partir de papiers découpés. Ils sont ensuite disposés sur différents plans afin de donner l'illusion du volume. Puis certains s'animent, exécutant de fragiles chorégraphies, à la poursuite de la mécanique du « gag », chère à monsieur Tati.

www.cristinanunez.com

In 1988, in an attempt to overcome personal problems, Cristina Nuñez began to take selfportraits in private. Giving shape to her emotions and revealing her presence to the world, enabling her to turn an uncompromising gaze upon herself, but also to project herself as she wanted to be, these images became a form of self-therapy through which she learned who she is. Someone to Love (1988–2011) brings together for the first time the best self-portraits that she made.


DOSSIER DE PRESSE I

15

les sélectionnés Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h L  A CHAMBRE ROSE de Linda Tuloup, 3 min17, 2012, France

www.lindatuloup.com

100 SECONDS d’Erik Van Huisstede, 1 m56, 2012, Pays-Bas La scène se passe quelque part dans le monde. Dans une chambre. Toutes les chambres se ressemblent, mais celle-ci est rose, comme un grand théâtre, un bordel de mots et de désirs. C’est une chambre rose, une chambre d’hôtel, une chambre pour la vie ; une chambre pour y écrire, une chambre de larmes pour se quitter et se retrouver, une chambre où les draps tantôt se glacent, tantôt se déchirent et se brûlent.

An intriguing ‘count up’ from 1 to 100. A sequence of numbers depicting cool colors, flashy forms and amazing textures. A surprising statement awaits you afterwards. Time is on my side. www.erikvanhuisstede.eu

STEFAN MIHALACHI Artiste sélectionné pour la résidence des Nuits Photographiques 2012 Film-photo "Entrain de vivre" projeté le 1er Juin, 18 min47, réalisation avril et mai 2012

WHITE ELEPHANTS de Piotr Zbierski, 13 min55, 2012, Pologne It is very simple, actually. Me and my bag of pictures are nothing more than the love I have felt, things I have been looking for, people I have met, the feeling of guilt (...) where imagination will always remain false, whereas reality is always untouchable. Actually, it is the mind, the world on three elephants. We all resort to it because we want to have memories www.piotrzbierski.com

www.stefanmihalachi.com

Paris et sa banlieue, le grand Paris. Cinq personnages évoluent, se croisent dans cet immense territoire indéfinis et contrasté. Ils mêlent leur vie intime à la mégalopole. Sous leurs yeux se déroule leur ville à travers leurs habitudes, l’émotion qui les traverse, sous le filtre de leur propre subjectivité. Ils habitent en banlieue travaillent à Paris, chacun d’eux nous emmène dans le grand Paris ce gigantesque espace public ou se joue chaque jour leur vie intime et personnelle.


DOSSIER DE PRESSE I

LES PRIX

Artistes sélectionnés & Les Prix à partir de 22h Les Nuits Photographiques offrent des prix et une résidence en partenariat avec Nikon, Profoto et Photographie.com afin d’encourager la création, la diffusion et la production du film-photographique.

LES PRIX # Le Prix Les Nuits Photographiques

Dotation financière de 1 500 euros offerte par Nikon & un réflex Nikon D800 + optique Parmi les dossiers “sélectionnés” pour les projections 1 lauréat sera élu et se verra décerné le prix des Nuits Photographiques comprenant une dotation financière de 1 500 euros, un réflex Nikon D800 ainsi qu’une diffusion via nos partenaires et lors de nos programmations hors festival. Le lauréat sera élu par un jury de professionnels du monde de l’art et de l’image sur le critère principal suivant : l’expression et l’originalité d’une vision d’auteur. Le jury se réunira en juin : Fabienne Giboudeaux, Maire adjointe de Paris aux espaces verts, Eric Wójcik, délégué général du Festival du Court Métrage de Clermont Ferrand, Pascal Beausse, responsable des collections photographiques au Centre national des arts plastiques Didier de Faÿs, directeur de Photographie.com, Elisha Karmitz, directeur général Multimédia MK2, Philippe Deblauwe, responsable de Picturetank Christophe Chaumont, Chargé des partenariats, Direction des espaces verts et environnement, Mairie de Paris, Guillaume Chamahian, Fondateur des Nuits Photographiques, Nicolas Havette, Co-Directeur Artistique... La remise du prix et l'annonce du lauréat se déroulera le soir de la clôture du festival le 29 juin.

# Les 5 Prix du Public

Dotations en réflex D3200 offerts par Nikon + optique Ces prix seront décernés par les spectateurs à l’issue de chaque soirée de projection du festival. Un bulletin de vote sera distribué à chaque spectateur lors du début des soirée et des urnes seront à disposition pour recueillir les votes. Chaque soir un lauréat du prix du Public sera annoncé. Les lauréats du prix du public se verront attribuer un boitier Nikon D3200 + optique ainsi qu'une diffusion via nos partenaires. La remise des prix du public se déroulera le soir de la clôture du festival le 29 juin.

Partenaire des prix des Nuits Photographiques

Still Life d'Aï-Estelle Barreyre lauréate du Prix des Nuits Photographiques 2011

16


17

DOSSIER DE PRESSE I

1er juin

LA RéSIDENCE

Artistes sélectionnés & La Résidence à partir de 22h Le programme ne serait pas complet sans la résidence de création en partenariat avec Profoto et Nikon qui permet à un artiste sélectionné de produire un film-photographique. Dès la 1ère édition notre festival a initié une résidence de création de filmphotographique qui avait pour thème : le territoire du 19e arrondissement. Le thème pour la résidence de création 2012 des Nuits Photographiques est « A la limite : une Ville » - Le Grand Paris.

LA RÉSIDENCE DE CREATION

Une dotation financière de 1 000 euros et un équipement d'éclairage sont offerts par Profoto. Profoto assure le prêt de matériel d'éclairage pour le résident. Le prêt du matériel de prise de vue est assuré par Nikon.

Partenaire de la résidence des Nuits Photographiques

Après réception de 24 dossiers, le photographe Stefan Mihalachi a été choisi pour effectuer la seconde résidence des Nuits Photographiques. Son projet de résidence est en continuité et en cohérence avec son travail déjà réalisé dans la station des Halles à Paris dans le cadre du projet SFR jeunes talents en tutorat avec Patrick Tourneboeuf. Stefan, pour les Nuits Photographiques, a décidé d'aborder la notion "limite de la ville" et du grand Paris par le prisme de 5 histoires croisées d'hommes et de femmes, usagers des transports en commun qui se tissent à partir de la station centrale des Halles, de chez eux à leur lieux de travail. La ville vue de derrière la vitre, la ville vécue comme espace intime malgré l'incapacité d'en définir les limites... A la limite entre la photographie documentaire, la street photographie et la fiction cinématographique, Stefan durant un mois va sillonner la ville. Nous espérons que la résidence et son parcours à la découverte du grand Paris sera un temps de recherche fécond pour Stefan. Les Nuits photographiques lui mettrons à disposition un monteur et un musicien et grâce au soutien de nos partenaires il sera équipé par du matériel Profoto et Nikon.

Partenaire des prix et de la résidence des Nuits Photographiques

Nous aurons le plaisir de découvrir avec vous son film-photographique lors de la soirée d'ouverture des Nuits Photographiques le 1er juin 2012.

STEFAN MIHALACHI « Paris et sa banlieue, le Grand Paris. Cinq personnages évoluent, se croisent dans cet immense territoire indéfini et contrasté. Ils mêlent leur vie intime à la mégalopole. Sous leurs yeux se déroule leur ville à travers leurs habitudes, l’émotion qui les traverse, sous le filtre de leur propre subjectivité. Ils habitent en banlieue travaillent à Paris, chacun d’eux nous emmène dans le Grand Paris ce gigantesque espace public où se joue chaque jour leur vie intime et personnelle… »

Stefan Mihalachi vit et travaille à Paris depuis 10 ans. Dès 2004 Il entreprend un travail photographique sur la rue dans l’esthétique des street photographer. En 2007 il participe avec l’association fêtart à une exposition collective "La rue est à nous". Il obtient deux mentions Coup de Coeur, à la bourse du Talent, organisée par Photographie.com. En 2011 il est lauréat, SFR jeunes talents dans le cadre du concours sur les Halles de Paris.

www.stefanmihalachi.com © Stefan Mihalachi


DOSSIER DE PRESSE I


18

DOSSIER DE PRESSE I

1er juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

Chaque soirée sera l’occasion de mettre à l’honneur des invités d'honneur. Cinq acteurs influents du monde la photographie et des médias présentent une sélection originale de films-photographiques d’une durée d'environ 25 min.

LE MONDE.FR/ Vendredi 1er juin Premier site francophone d’actualité, Le Monde.fr est également depuis plusieurs années producteur et diffuseur de webdocumentaires (http://www.lemonde.fr/webdocumentaires/) et attentif à tous les nouveaux formats créés pour raconter ou expliquer notre monde. Quelques chiffres : Le Monde.fr a enregistré plus de 229 millions de pages vues, 67,5 millions de visites et plus de 7,5 millions de visiteurs uniques. Le Monde.fr compte plus de 100 000 abonnés à son édition numérique et représente une communauté digitale de plus d’1 million d’individus (plus de 315 000 fans sur Facebook, plus de 715 000 followers sur Twitter et plus de 58 000 suiveurs sur Google +). La marque Le Monde (Internet, Mobile, Tablette, Quotidien, Magazine) touche chaque mois 11,2 millions de lecteurs, internautes et mobinautes.

www.lemonde.fr

Webdoc présentés / Vieillir en France (2011)

SEUR

FU e DIF t i v n i CE FRAN

Reportage : Benoît Vitkine & Célia Héron - Photos : Cyril Marcilhacy Son : Karim Elhadj - Design, montage et animation : Bernard Monasterolo - Développement : Eric Dedier

Vies de Jeunes (2011)

Reportage : Michaël Szadkowski - Photos : Cyril Marcilhacy Réalisation sonore : Karim Elhadj - Design, montage et animation : Bernard Monasterolo - Développement : Eric Dedier

© Cyril Marcilhacy


DOSSIER DE PRESSE I

1er juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

LE MONDE.FR/ Vendredi 1er juin Vieillir en France (2011) Le gouvernement français avait fait de la dépendance un de ses chantiers prioritaires de son quinquennat. Derrière ce vocable technique, quelles sont les réalités qui se dessinent ? Le Monde.fr a choisi de partir à la rencontre des vieux qui peuplent notre pays. Ils ont entre 80 et 90 ans, ils vivent à Paris, en banlieue, à la campagne. Ils sont seuls ou en couple, autonomes ou dépendants. Ils connaissent les joies et les peines d'une longue vie et les affres de la solitude maintenant que leurs proches sont morts ou habitent loin. Ils sont nos parents ou nos grands-parents, ces hommes et ces femmes qui vivent de plus en plus longtemps. A travers vingt portraits d'octogénaires, nous avons tenté de tracer un portrait de la France qui vieillit, de ses plaisirs et de ses peurs. Dans ce webdocumentaire, vous pourrez rencontrer Monique, le rire le plus sonore de sa maison de retraite, Roger, qui cherche une femme pour faire une dernière fois l'amour, Geneviève, la plus vieille slameuse de France…

Reportage : Benoît Vitkine & Célia Héron Photos : Cyril Marcilhacy - Son : Karim Elhadj Design, montage et animation : Bernard Monasterolo - Développement : Eric Dedier www.lemonde.fr/vieillir © Cyril Marcilhacy

18


DOSSIER DE PRESSE I

1er juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

LE MONDE.FR/ Vendredi 1er juin Vies de Jeunes (2011) En 2010, on a parfois vu, dans les rues, une jeunesse énervée, protestant contre la réforme des retraites. En 2012, ces mêmes jeunes votent pour la première fois. Et déjà, hommes et femmes politiques rodent leur discours sur la jeunesse française, celle pour qui, à l'avenir, ils entendent œuvrer. Mais que pensent-ils, les jeunes ? Comment voient-ils leur vie, la France ? Quels sont leurs repères ? Le Monde.fr est allé le leur demander : chez eux, avec leurs potes, au lycée et sur leurs terrains de jeu. Nous avons questionné des lycéens, à cet âge – entre 15 et 18 ans – où tout oscille, où la vie tremble. La réponse est fragmentée, contradictoire, violente, attachante, incomplète. S'arracher des choix et de la pression des adultes, s'investir dans un projet de vie, profiter des délires et du n'importe quoi, se frotter aux premières joies et déceptions amoureuses : voilà le socle commun des adolescents que nous avons rencontrés. Avec souvent, au milieu, un grand doute, une incompréhension, voire un rejet de l'ordre social et du monde des "gens normaux". Des grandes villes aux banlieues pavillonnaires en passant par le fond des campagnes de l'Yonne et de la Vendée, la perte de confiance dans les institutions, le politique et l'Etat, est profonde.

Reportage : Michaël Szadkowski Photos : Cyril Marcilhacy - Son : Karim Elhadj Design, montage et animation : Bernard Monasterolo - Développement : Eric Dedier www.lemonde.fr/viesdejeunes © Cyril Marcilhacy

19


DOSSIER DE PRESSE I


DOSSIER DE PRESSE I

8 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

Chaque soirée sera l’occasion de mettre à l’honneur des invités d'honneur. Cinq acteurs influents du monde la photographie et des médias présentent une sélection originale de films-photographiques d’une durée d'environ 25 min.

L'AGENCE MYOP / Vendredi 8 juin L’agence MYOP a été fondée par des photographes dont la volonté est de défendre un mode d’expression trop souvent éloigné de son but premier et pourtant intrinsèque : informer. Ils ont choisi de porter sur le monde un regard posé, dans lequel la subjectivité est assumée avec conviction. L’originalité de MYOP tient aussi à la diversité des regards. Issus de la photographie plasticienne, du photojournalisme ou du documentaire, les auteurs proposent chacun un regard pertinent et complémentaire sur le monde contemporain. Notre volonté étant de soutenir la création et de présenter un programme riche et inédit, nous avons invité l’Agence Myop a créer, en exclusivité, un film-photographique pour les Nuits Photographiques 2012 sur le thème de la Campagne Présidentielle.

www.myop.fr www.upian.com http://clichesdecampagne.franceinter.fr

e CO invit E C FRAN

TIF LLEC

Film présenté / Clichés de Campagne (2012) Photographes : Guillaume Binet, Lionel Charrier, Ulrich Lebeuf Co-production Myop et Upian Clichés de Campagne © Myop

photos du haut en bas © Lionel Charrier © Ulrich Lebeuf © Guillaume Binet

20


21

DOSSIER DE PRESSE I

8 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

MYOP / Vendredi 8 juin Clichés de Campagne [2012] En novembre dernier, nous avions soufflé à l’oreille de l’agence Myop que nous souhaitions présenter un film-photographique inédit ayant pour sujet la campagne présidentielle 2012. L’agence MYOP s’est imposée pour nous car Guillaume Binet, Lionel Charrier et Ulrich Lebeuf suivent la campagne pour des médias nationaux et que tous trois développent depuis longtemps un regard d’auteur de qualité. Quelques mois plus tard, l’idée ayant fait son chemin, UPIAN s’engage auprès de l’agence MYOP pour la production du programme : Clichés de campagne diffusé quotidiennement sur le site de France Inter : «Pour un bon cocktail de campagne : Mixer le regard et la réflexion des photographes de l'agence Myop avec une bonne dose des voix, anonymes ou pas, qui s'élèvent dans le flux. Faire passer l'ensemble dans le shaker de la rédaction de France Inter, et verser dans une interface by Upian bien fraiche laissant toute sa place aux images». Pour faire suite à ce projet inédit Clichés de campagne passera «au shaker» des Nuits Photographiques afin de créer un film-photographique, point d’orgue de cet aventure photomédiatique, que nous partagerons avec le plus grand plaisir avec notre public.

Photographes : Guillaume Binet, Lionel Charrier, Ulrich Lebeuf

© Clichés de Campagne

Co-production : Myop et Upian


DOSSIER DE PRESSE I


DOSSIER DE PRESSE I

15 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

Chaque soirée sera l’occasion de mettre à l’honneur des invités d'honneur. Cinq acteurs influents du monde la photographie et des médias présentent une sélection originale de films-photographiques d’une durée d'environ 25 min.

ENSP / Vendredi 15 juin

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE LA PHOTOGRAPHIE, ARLES

Fondée à Arles en 1982, l’École Nationale Supérieure de la Photographie est la seule école d’art en France exclusivement consacrée à la photographie. L’année 2012 est à plusieurs titres, une année décisive pour l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles dont l’exigence et la singularité de son enseignement en font une institution prestigieuse reconnue dans le monde entier. 30 ans de recherche et de création durant lesquelles l’ENSP n’a eu de cesse d’interroger, d’échanger, de croiser, de lire et d’écrire l’histoire de la photographie contemporaine. L’ENSP revendique la singularité des regards, nourrie par le travail de ses enseignants déterminés à favoriser une prise de conscience progressive de chaque mode d’expression et d’aider chacun à s’orienter au sein de l’immensité des possibles qui s’offre à eux. « À l’ENSP, l’étudiant apprend ainsi à regarder véritablement le monde auquel il appartient, à explorer de nouveaux territoires à un âge qu’aucun complexe ne saurait contrarier, pour qu’il puisse s’y retrouver (au sens littéral comme au sens figuré) en se posant les questions les plus appropriées. À lui, après, de faire exister… son point de vue. » Rémy Fenzy. Directeur de l’ENSP.

www.ensp-30ans.com

e invit E C FRAN

L'ENSP présente les projets de cinq diplômées de l'École : Anaïs Boudot, Pauline Fargue, Justine Pluvinage, Maïté Pouleur, Delphine Manjard. Les oeuvres de ces jeunes artistes proposent au regard des écritures particulières et partagent cet intérêt commun d’aller toujours au-delà de ce qui est donné à voir en dévoilant une sensibilité d’auteur. Films présentés /

􀀤􀁓􀁓􀁈􀁏􀀃􀂿􀀃􀁓􀁕􀁒􀁍􀁈􀁗􀁖􀀃􀁄􀁘􀁗􀁒􀁘􀁕􀀃􀁇􀁘􀀃􀅉􀀃􀄟􀁏􀁐􀀐􀁓􀁋􀁒􀁗􀁒􀁊􀁕􀁄􀁓􀁋􀁌􀁔􀁘􀁈􀀃􀅊􀀃

E ECOL

© Pauline Fargue - Pages 4032, 2002-2012

Eliane de Justine Pluvinage Pages de Pauline Fargue Niort d'Anaïs Boudot ALD de Maïté Pouleur Égéries de Delphine Manjard

22


DOSSIER DE PRESSE I

15 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

ENSP / Vendredi 15 juin Pages de Pauline Fargue [2012 / 5 min] Les photographies de photographies présentées ici sont extraites d’une somme de 4000 pages composée jour après jour depuis une quinzaine d’années. Y figurent tout ce que les hasards de la vie ont mis sur mon chemin et que l’on peut rétrécir et conserver dans un mot, un dessin, une image. Bien que beaucoup de doubles pages puisent leurs collages dans des genres iconographiques très différents, j’ai choisi de ne montrer ici que celles où apparaissent et se déforment mes photographies. Toutes viennent trouver refuge entre les pages pour y faire l’expérience du papier avant d’exister autrement. Toutes viennent épaissir un objet précaire mais vivant qui ne me quitte que pour circuler dans d’autres mains amies. Ceux que j’aime et moi-même, pouvons nous y retrouver propulsés dans un espace-temps qui ne connaît ni l’irréversibilité de la durée, ni l’abandon de l’étendue.

Jeune plasticienne issue d’une double formation théorique (DEA de Philosophie esthétique à Paris I) et pratique (École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles) dont le travail a été exposé, entre autres, aux Rencontres d’Arles en 2008 à la Fondation Van Gogh en 2011. Elle développe une pratique artistique qui interroge avec différents médias (photo, vidéo, sculpture, son, performance) la puissance des filtres techniques médiatisant notre position perceptive. Bien que le corps ait une place très importante dans son travail, tous ses dispositifs sont nés d’une photographie. Une photographie qu’elle aimerait pousser au-delà de ses limites, de son instantanéité et de la surface. Née en 1975 à Paris. Vit et travaille entre Paris et Arles.

© Pauline Fargue - Pages 3656, 2002-2012.

23


DOSSIER DE PRESSE I

15 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

ENSP / Vendredi 15 juin Eliane de Justine Pluvinage

[2007 / 7min43]

Face à son visage, qui nous regarde, Eliane se raconte. Au fil du récit, nous apprenons ce qui lui est arrivé des années auparavant, et qui reste encore aujourd'hui présent dans l'ombre de chacune de ses journées. Réalisée durant mes études à l'Ecole Nationale de la Photographie d'Arles, cette oeuvre est celle qui signe mon passage de la photographie à la vidéo. Ce glissement résulte d'une nécessité de mettre une voix sur les visages photographiés. Un désir de regarder ce qui est tu.

Après des études de psychologie, Justine Pluvinage s'oriente vers la photographie, elle obtient un BTS, puis sort diplômée de L'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles en 2009. Depuis quelques années, elle élabore une démarche, essentiellement vidéographique, qui met l'être humain au centre. Elle est installée à la malterie, ateliers d'artistes à Lille, depuis septembre 2011. Née en 1983, vit et travaille à Lille. www.justinepluvinage.com

© Justine Pluvinage

24


DOSSIER DE PRESSE I

15 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

ENSP / Vendredi 15 juin Niort d'Anaïs Boudot [2011 / 2min28] Découvrant Niort, j'ai été immédiatement attirée par la présence de l'eau et des éléments qui viennent s'y mêler. La lumière joue sur le feuillage, créant de la matière visuelle. J'ai souhaité capter les impressions changeantes du paysage, à la manière des impressionnistes. Les paysages reflétés se troublent au moindre mouvement. Et tous ces éléments introduisent dans le paysage quelque chose comme une respiration, un frémissement. Le désir de retranscrire l'émotion ressentie devant les choses et la manifestation de leur vibration dans le temps s'est ancré dans mon projet. Cette vidéo tente de rendre compte de l'impression d'apaisement mais aussi de trouble qui se dégage de ce lieu quasi labyrinthique. Musique: Vita - Toward The Happening of This Happening

Lors de ses études aux Beaux-Arts de Metz, Anaïs Boudot amorce une recherche photographique sur la distance du sujet au monde, et la notion d'absence. Son travail se présente comme une tentative de saisie de l'étrangeté du réel. Diplômée en 2010 de l’ENSP, elle intègre en 2011 Le Fresnoy, studio national des arts contemporains. www.anaisboudot.net

© Anaïs Boudot

25


DOSSIER DE PRESSE I

15 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

ENSP / Vendredi 15 juin ALD de Maïté Pouleur

[2010 / 5min20]

L’urgence et la patiente, dans une unité d’attitude face au réel. De ma première expérience photographique; marcher 24h jusqu’à épuisement global; à son pendant sur l’extrême solitude, au Japon; en passant par l’intimité de la vie d’une famille ou l’enfermement en hôpital psychiatrique, peut être que le sujet est ailleurs et que le sens se trouve dans la diversité.

Diplômée de l'Ecole des Beaux-Arts de Valenciennes en 2002 et de l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie en 2005. Elle a réalisé plusieurs résidences d’artiste et son travail a été montré dans des expositions collectives : «Territoires Emergents», exposition France, Allemagne, 2012/2013, «Variations photographiques», Centre d’art contemporain intercommunal d’Istres, France, été 2007, «Lignes de fuite/ lineage and escape», Maison Descartes Amsterdam, 2006.

© Maïté Pouleur

26


DOSSIER DE PRESSE I

15 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

ENSP / Vendredi 15 juin ÉGÉRIES de Delphine Manjard [2012 / 2min40] "Envisager le portrait photographique dans un autre temps que celui de la photographie." Égéries est un hommage à la grâce silencieuse de mes modèles : sur leurs visages et leurs corps coulent les instants photographiques que je ne saisis pas. Je les laisse naître et mourir dans le flux des respirations, des sourires, des regards et des micros mouvement du temps de la pose. Avec le soutien de Justine Pluvinage et Julien Fayard

Née en 1979, vit et travaille à Arles. Après des études d'Histoire de l'Art et de Sciences Humaines, Delphine Manjard s'oriente vers la photographie, elle est diplômée de l'École Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles en 2009. Depuis elle travaille sur un projet à long terme intitulé A Bocca Chiusa dont il est possible d'en suivre l'évolution au jour le jour par le biais d'un blog: http://delphinemanjard.over-blog.com/ et sur le site www.delphinemanjard.com.

© Delphine Manjard

27


DOSSIER DE PRESSE I

22 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

Chaque soirée sera l’occasion de mettre à l’honneur des invités d'honneur. Cinq acteurs influents du monde la photographie et des médias présentent une sélection originale de films-photographiques d’une durée d'environ 25 min.

PICTURETANK / Vendredi 22 juin Fondé en 2002 par Philippe Deblauwe, Benjamin Vié et un petit groupe de photographes Picturetank est un réseau international de photographes et de collectifs indépendants; une agence coopérative fondée sur un modèle de diffusion innovant. Picturetank est une collecte de regards et d’identités; une source photographique qui se distingue par sa diversité et sa haute qualité artistique et documentaire. www.picturetank.com

Films présentés /

CE

AGEN e t i inv E C FRAN

Pékin Underground de Alain Le Bacquer Very Hidden People de Adam Panczuk Pursuit de Richard Pak

28


DOSSIER DE PRESSE I

22 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

PICTURETANK/ Vendredi 22 juin Pékin Underground de Alain Le Bacquer [2012/31 min]

Pékin Underground c’est l’histoire du mouvement artistique linglei (alternatif) qui est né à Pékin après Tien An Men et qui est passé progressivement de la clandestinité à une culture mainstream. Après l’entrée de la Chine à l’OMC, le gouvernement chinois veut faire de Pékin la vitrine architecturale de la Chine de demain. Derrière cette façade en travaux, une autre histoire se fait jour. Ses protagonistes – des artistes, des musiciens rock, des écrivains… – inventent un mode de vie bohème. Mais en quelques années à peine, la Chine est devenue seconde puissance économique mondiale. L’intérêt pour sa culture s’est lui aussi enflammé. Après Barcelone, Berlin, Londres, New York… Pékin devient le nouvel eldorado culturel. Pékin Underground, dans sa version web documentaire interroge sur la métamorphose de la scène artistique pékinoise qui évolue d'une culture underground vers une culture mainstrean. Devenu multimédia, il s'inscrit dans la continuité du livre publié aux éditions Alternatives en 2008, et se décline sous la forme d'un documentaire interactif sur le Web, d'un blog (www. pekinunderground.com) et d'une version Ipad .

La diffusion prévue en mars 2012 sur les sites Aujourdhui la Chine, Polka Magazine, et Urbania au Canada, est soutenue par un dispositif évènementiel avec une exposition à la galerie Polka à Paris et une exposition prévue dans une galerie du district artistique 798 à Pékin. Parmi les partenaires de ce documentaire interactif on trouve le CNC, le Centre National du Livre, Canon, Dailymotion, Thinking Hands, Hikari productions, Polka, et les Inrocks.

© Alain Le Bacquer

29


DOSSIER DE PRESSE I

22 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

PICTURETANK/ Vendredi 22 juin Pursuit de Richard Pak [2011/3min13] Projet entamé en 2003, Pursuit est la chronique désenchantée d'une Amérique fantasmée. Une fiction photographique à travers une errance dans un pays qui court après son rêve. Pursuit, le titre de cette série, fait écho à la Déclaration d’Indépendance des États-Unis qui mentionne le droit de chacun à « la vie, la liberté, et la poursuite du bonheur. » Ce travail est une chronique photographique de la quête de cette chimère, le bonheur, érigé là-bas en droit constitutionnel.

© Richard Pak

30


DOSSIER DE PRESSE I

22 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

PICTURETANK/ Vendredi 22 juin Very Hidden People de Adam Panczuk - Sputnikphotos - [2010/2min45] Les Islandais modernes. La plupart d'entre eux ne croient pas en dieu, ne s'imaginent pas rejoindre l'Union Européenne, défient les règles économiques de la finance internationale. Ils se rassemblent autour d'une histoire plus forte, en laquelle ils croient profondément : les "Hiddenfolk", plus communément appelés les Elfes. En 2006 et 2007 le département de sciences sociales de l'université d'Islande a mené un sondage sur les croyances des islandais aux phénomènes occultes. Le résultat de l'étude a montré que 62% des sondés répondent par la positive à la question : Est-il sûr, probable ou possible que les elfes existent ?

© Adam Panczuk

31


DOSSIER DE PRESSE I

29 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

Chaque soirée sera l’occasion de mettre à l’honneur des invités d'honneur. Cinq acteurs influents du monde la photographie et des médias présentent une sélection originale de films-photographiques d’une durée d'environ 25 min.

MUSEE DE L'ELYSEE DE LAUSANNE / Vendredi 29 juin Le Musée de l'Elysée, situé à Lausanne en Suisse, est entièrement consacré à la photographie. Il propose un programme d'expositions temporaires d'envergure internationale qui rend compte de la multiplicité des pratiques photographiques. La Nuit des images, organisée chaque année en juin par le Musée de l’Elysée à Lausanne, est l’une des manifestations suisses de référence en matière de création visuelle. Dans les vastes jardins de l’Elysée, un salon du livre ouvre la soirée et présente une scène éditoriale suisse atypique et prospective. A la tombée de la nuit, sept écrans, installés comme autant de théâtres de verdure, décloisonnent les genres et mêlent photographie, vidéo et cinéma. La programmation décloisonne les genres et fait la part belle à la création contemporaine internationale, aux découvertes inédites, ainsi qu’aux regards historiques. Concerts, animations pour tous les publics – et en particulier pour les enfants –, restaurants et bars agrémentent cette fête des images, qui offre aux professionnels et aux amateurs le plaisir d’une déambulation nocturne, conviviale et festive. En 2012, la Nuit des images, conçue et produite par l’Elysée – le Musée cantonal de la photographie –, est soutenue par UBS, la Ville de Lausanne et les Retraites Populaires. www.elysee.ch

A l’occasion de l’invitation des Nuits Photographiques, la Nuit des images présentent trois films produits par le Musée de l’Elysée et conçus à l’occasion de la Nuit des images 2011 :

Films présentés /

E

SE E MU T I V IN se Suis

Dix Olmigrammes de Vivian Olmi Archetipal landscapes de Léo Fabrizio En révant à partir / After de Martin Crawl

32


DOSSIER DE PRESSE I

29 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

MUSEE DE L'ELYSEE DE LAUSANNE/ Vendredi 29 juin Dix Olmigrammes de Vivian Olmi [2011/6min48] Les « Olmigrammes » sont des photogrammes à travers lesquels Vivan Olmi met en image sa jeunesse dans son pays natal, le Chili. Des années d’insouciance de son enfance jusqu’aux années de plomb, sous le régime de Pinochet, elle raconte son passé pour évoquer les pays qui connaissent ou ont connu la dictature. De Vivian Olmi, avec un texte de et lu par Jacques Roman

© Vivian Olmi

33


DOSSIER DE PRESSE I

29 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

MUSEE DE L'ELYSEE DE LAUSANNE/ Vendredi 29 juin Archetipal landscapes de Léo Fabrizio [2011/4min43] Un parcours fragmentaire, sur une dizaine d’années, dans l’œuvre de Leo Fabrizio, de ses photographies les plus récentes à ses premières productions, dans lesquelles il manifestait déjà son intérêt pour la « fabrication » du paysage et ses enjeux de représentation.

© Léo Fabrizio

34


DOSSIER DE PRESSE I

29 juin

PROgramme des PROJECTIONs Invités d'honneur à partir de 23h

MUSEE DE L'ELYSEE DE LAUSANNE/ Vendredi 29 juin En révant à partir / After de Martin Crawl [2011/9min44] On ne sait jamais comment dire. Photos de famille, d’amateur? Photographie vernaculaire? Snapshots? Dans tous les cas, elles sont des opérateurs de pensée. On rêve à partir d’elles. Il arrive même qu’on en vienne à découvrir des vérités premières.

© Martin Crawl

35


DOSSIER DE PRESSE I

1er juin

PROgramme des PROJECTIONs Artistes Coup de Coeur à 00h

Coup de cœur de minuit, les artistes coup de cœur mis à l’honneur par les directeurs artistiques du festival avec un film photographique par soir et par artiste:

GABRIELE STABILE avec Places of sorrows 1- To Gaza and back [2010 / 3 min] / Vendredi 01 juin "Quand je suis arrivé en Israël en mars 2010, pour couvrir ce que tout le monde croyait être à l'époque le début de la troisième Intifada, j'avais une idée claire en tête : voyager depuis West Bank jusqu'à Gaza afin de poursuivre le travail entamé un an plus tôt. Je voulais faire face à ma mémoire, éprouver ce en quoi je croyais et me faire ma propre expérience après l'opération militaire: Cast Lead. Ce que j'ai découvert durant ce voyage était triste et banal. Après tant d'années de guérilla, les héros de la révolution sont fatigués : répressions, vols des terres et représailles incessantes... Ils ont manqué d'élan, de ce souffle inspirant et contagieux qui aurait pu fabriquer leur révolution. Leur révolte est juste. Mais le monde sourd, et comme ils se jettent sur ces oreilles sourdes !" Gabriele Stabile

Gabriele Stabile est né entre 1974 et 1976, il n'en est plus très sûr, mais à Palerme, ça c'est sûr. Il a étudié dans une école de cinéma à Rome, son père ayant peur de la foule, ils ont dû quitter la Sicile. Il a travaillé comme directeur d'une station de radio, comme guitariste, comme photographe culinaire, il a couvert des guérillas urbaines, voyagé à pied, est devenu un voyou, a brûlé des ponts et maintenant vit à New York downtown avec sa femme Pax Paloscia (peintre) et ses deux enfants Joaquin et Nicholas.

en

i ital e t s i Art

www.gabrielestabile.com © Gabriele Stabile

36


DOSSIER DE PRESSE I

8 juin

PROgramme des PROJECTIONs Artistes Coup de Coeur à 00h

Coup de cœur de minuit, les artistes coup de cœur mis à l’honneur par les directeurs artistiques du festival avec un film photographique par soir et par artiste:

TUN TUN AYE avec Reunion [2012 / 4 min20] / Vendredi 08 juin Thandar a été incarcérée plus de 5 ans par la junte birmane dans la prison de Insein. Elle est depuis début 2012 une ex-prisonnière politique du système dictatorial birman. Lors de sa libération, elle retrouve son père paralysé, les échanges par la parole ne sont plus possibles... Son mari, ex-garde du corps de Aung San Suu Kyi, et sa fille ont fuit en Thaïlande en 2006. En 2007, Thandar a été arrêtée alors qu'elle revenait d'une visite de sa famille en Thaïlande. Elle a été torturée et condamnée à 28 ans de prison et à une amende de 1000 Kyat (1€)… Les images de ce film-photographique ont été prises à la libération et l'amnesty de la plupart des prisonnier politique le 13 janvier 2012. Tun Tun Aye a gagné le prix de l'ambassade de Suisse en Birmanie au Yangon Photo Festival 2012.

Tun Tun vit et travaille à Rangon, Myanmar. Il est photographe free lance depuis 2009 après avoir été diplômé de l'université de technologie de Nanyang à Singapour. Il a été primé deux fois au Yangon Photo Festival en 2011 et 2012 avec les films "Free Funerals for All" et "Reunion". Il a également été nominé au premier Art Freedom Festival organisé et présidé par Aung San Suu Kyi.

AN

M e BIR t s i t r

A

© Tun Tun Aye

37


DOSSIER DE PRESSE I

15 juin

PROgramme des PROJECTIONs Artistes Coup de Coeur à 00h

Coup de cœur de minuit, les artistes coup de cœur mis à l’honneur par les directeurs artistiques du festival avec un film photographique par soir et par artiste:

JEAN-GABRIEL PERIOT avec Nijuman no borei (200 000 fantômes) - [2007 / 10min48] / Vendredi 15 juin

Synopsis : Hiroshima 1914-2006 Réalisation : Jean-Gabriel Périot Musique : Current 93 / Montage son : Xavier Thibault / Mixage : Laure Arto / Assistants images : Yasue Ikazaki, Clément Jautrou Production : Envie de Tempête Production

Bio Jean-Gabriel Périot Baby-Sitter, serveur, vendeur de vêtements, vendeur de souvenirs touristiques, ouvrier sur bateau de plaisance, animateur de supermarché, vendeur de vidéocassettes, télévendeur pour magasin de canapé, assistant sur des ventes aux enchères de faux éléments architecturaux anciens, stagiaire, assistant réalisateur, assistant monteur, monteur, animateur en centres de vacances, secrétaire, programmateur pour chaîne cablée, journaliste, réalisateur, artiste… www.jgperiot.net

AIS RANC F e st Arti

© Jean-Gabriel Périot

38


DOSSIER DE PRESSE I

22 juin

PROgramme des PROJECTIONs Artistes Coup de Coeur à 00h

Coup de cœur de minuit, les artistes coup de cœur mis à l’honneur par les directeurs artistiques du festival avec un film photographique par soir et par artiste:

STEFANO DE LUIGI avec Blanco [2011 / 4min42] / Vendredi 22 juin Blanco, un regard sur la cécité publié par Trolley Books en 2010 et produit avec le support de WHO/Vision 2020 et l’aide de la bourse W.E. Smith 2007. Le film-photographique Blanco a remporté le deuxième prix du World Press 2011. En 2007, quand Stefano De Luigi a présenté son projet sur la cécité au W. Eugene Smith Grant dans la Photographie Humaniste, il a écrit : "Quelle est la couleur de la cécité ? Je me demande souvent ça quand je vois une personne aveugle, son regard fixe lointain, si différent du regard fixe d'une personne aperçue, un regard fixe qui est distrait et erre partout: quelle couleur, quelle intensité ?". Aujourd'hui sa longue recherche d'une réponse est terminée et il a choisi : Blanco. Blanc comme l'aveuglement. En recherchant des réponses à ses nombreuses questions, Stefano De Luigi a travaillé aux quatre coins du monde pendant quatre ans. Tout a commencé en 2003 en Inde où de Luigi travaillait pour CBM, une Organisation Non Gouvernementale. Son travail devait produire les images qui pourraient être publiées dans la Presse pour documenter le travail et augmenter la conscience publique au sujet des aveugles. "J'ai senti le besoin de continuer d'être impliqué dans cette histoire. Peut-être que la cécité est un des dilemmes intellectuels du photographe, qui le pousse à examiner son opposé et à rechercher ce qui est reflété dans le miroir". Stéfano de Luigi

Stefano De Luigi est un photographe documentaire membre de l'agence Vll. Il collabore régulièrement avec des magazines internationaux bien qu’il soit certainement plus connu pour ses travaux à long terme comme «Blanco». Stefano De Luigi a gagné le world press photo trois fois (1998, 2007 et 2009) et collabore régulièrement avec des magazines comme Stern, Géo, le Monde Magazine, Sunday Time Magazine ou encore Newsweek et The New Yorker. Il a présenté son travail à Paris au Carrousel du Louvre, à la galerie S. Cecilia, au Transphotographiques, à la galerie Vll à New York, à la galerie Polka à Paris, à l'espace 10/b à Rome, au New York NYPH11 et au musée d'art moderne de Rovereto. Il a publié deux livres: "Pornoland" et "Blanco". Stefano De Luigi vit à Milan

IEN

L e ITA t s i t r

www.stefanodeluigi.com www.viiphoto.com

A

Blanco © Stefano de Luigi_ VII Network

39


DOSSIER DE PRESSE I

29 juin

PROgramme des PROJECTIONs Artistes Coup de Coeur à 00h

Coup de cœur de minuit, les artistes coup de cœur mis à l’honneur par les directeurs artistiques du festival avec un film photographique par soir et par artiste:

AUGUSTIN REBETEZ avec Maison [2012) / Vendredi 29 juin "MAISON est un film expérimental co-réalisé avec Noé Cauderay. MAISON est un film à propos d’une maison qui vit, aime, bouge et se détruit. Une maison et ses objets, une maison et les matériaux qui la composent. Ce qui nous intéresse c’est de trouver l’âme des choses. Nous travaillons pour la Nuit. MAISON est une métaphore du corps humain. L’homme est une maison. La maison est humaine. La maison est intérieure. Le labyrinthe des pensées devient un lieu plein de chambres qui se transforment, les escaliers paraissent sans fin et les portes s’ouvrent toutes seules sur des petits théâtres mystérieux." A.R. Les deux amis artistes Augustin Rebetez et Noé cauderay ne revendiquent rien d’autre qu’un univers bien à eux. Un monde mystérieux et parfois âpre, où les images se côtoient et se confrontent dans des installations murales explosées ou des films d'animation épileptiques. Véritable essaim en interaction constante, leur oeuvre est un tout, dissonant, étonnant et dont l’harmonie, pourtant, s’impose comme une évidence.

e rtist

Né en 1986 en Suisse. Vit et travaille à Mervelier, Jura. Remarqué pour son travail intitulé Gueules de bois sur le monde de la fête, qu’il a exposé simultanément au Photoforum à Bienne et au musée de l’Élysée à Lausanne en 2009 ; il est sélectionné par ce dernier pour le projet Regeneration2 et sa tournée internationale (Milan, Paris, New-York, Beijing, …). En 2010, il multiplie les expositions et est lauréat du Port Folio Review des Rencontres d’Arles. En 2011, Augustin Rebetez expose en solo son travail au Mois de la Photographie de Montréal, au Kunsthaus d’Aarau (Suisse) et aux Rencontres d’Arles. Il a en 2012 différents projets d'exposition notamment à Amsterdam, Londres et en Norvège et travaille de plus en plus avec son ami Noé Cauderay et le musicien Pascal Lopinat.

se

Suis

A

www.augustinrebetez.com © Still issu de la vidéo "Maison" d'Augustin Rebetez & Noé cauderay / 58Filme, 2012

40


DOSSIER DE PRESSE I

LE BAR DES RéALISATEURS AU PAVILLON DU LAC - parc des Buttes-Chaumont

LE BAR DES RÉALISATEURS 19h à 22h sur réservation

UTE A E V NOU PROS

A l'occasion des Nuits Photographiques 2012, Nikon vous convie au "Bar des réalisateurs", un espace privé de rencontres et d’échanges avec l’équipe Nikon autour du film-photo & de la technique. Un repas convivial sera servi sur place. Les vendredis avant les projections les 1er, 8, 15, 22 & 29 juin de 19h à 22h au Pavillon du Lac côté buvette du Pav' Réservation auprès d'Aurélie par mail : aurelie@lesnuitsphotographiques.com Pros: photographes, réalisateurs, chefs opérateurs, vidéastes... Sur réservation uniquement - Places limitées à 30 personnes par vendredi Repas et boissons offertes

1er juin 8 Juin 15 juin 22 juin 29 juin

Le "Bar des réalisateurs" en partenariat avec

41


42

DOSSIER DE PRESSE I

AUTOUR DU FESTIVAL EXPOSITION DANS LE MOBILIER URBAIN à PARIS

Campagne d'affichage en partenariat avec CBS Outdoor // Les Nuits Photographiques exposent dans la ville édition 2 de la campagne d’affichage Pour la seconde édition, deux campagnes d'affichage sont réalisées dans Paris avec nos invités d’honneur : Le Monde.fr, Myop et clichés de Campagne et l'ENSP pour la 1ère campagne du 29 mai au 05 juin et la dernière semaine de juin ! Le choix d’organiser notre festival en extérieur dans un jardin parisien, le parc des Buttes-Chaumont, est né notamment de l’envie de donner à voir, d’entendre, et de partager des œuvres artistiques dans l’espace public. Dans ce même esprit nous avons crée dès notre 1ère édition le concept d’une exposition de photographies en grands formats dans Paris comme un temps fort de notre événement et de notre communication en proposant une autre occupation artistique de l’espace public. Pour nous il est fondamental de réinventer le rapport de l’art et du citoyen. L’expérience artistique dans l’espace public modifie les relations entre l’un et l’autre, par son accessibilité immédiate, par sa gratuité mais aussi par les processus «d’implantation» qui sont mis en œuvre dans ce type d’actions.

mai juin

Exemple d’affiche CBS 3,20 x 2,40 m et à droite Campagne d’affichage 2011 www.cbsoutdoor.fr


43

DOSSIER DE PRESSE I

AUTOUR DU FESTIVAL PARC DES BUTTES-CHAUMONT EN JUIN

EXPOSITION D'AUGUSTIN REBETEZ AU PAVILLON DU LAC Une image monumentale d'Augustin Rebetez sera installée sur la façade du Pavillon du Lac dans le parc des ButtesChaumont durant tout le mois de juin. Augustin Rebetez est également présenté comme artiste Coup de Coeur du festival le 29 juin avec la projection de son film-photo "Maison".

LE STUDIO PHOTO MOBILE Tous les soirs un studio photo mobile est installé sur le site des projections, le public pourra être pris en photo par notre équipe en stop motion !!! Le studio est équipé par

LE BAR DES RÉALISATEURS Réalisé en partenariat avec Nikon le "bar des réalisateurs" réservé aux professionnels permettra un espace de rencontres, d'échanges autour du film-photo, de la technique, tous les vendredis soirs au Pavillon du Lac autour d'un repas discussion de 19h à 22h. (Sur invitation, places limitées)

1er juin 8 Juin 15 juin 22 juin 29 juin

Le "bar des réalisateurs" en partenariat avec © Augustin Rebetez


DOSSIER DE PRESSE I

AUTOUR DU FESTIVAL "HORS TEMPS" DU FESTIVAL

JUIN 2012 // LES NUITS PHOTOGRAPHIQUES À LAUSANNE POUR LA NUIT DES IMAGES La Nuit des images décloisonne les genres le 22 juin 2012 au Musée de l'Elysée de Lausanne. Les Nuits Photographiques sont invitées par le Musée de l'Elysée a présenter le film "Still Life" d'Aï-Estelle Barreyre [ lauréate du prix des Nuits Photographiques 2011] Installés comme autant de théâtres de verdure dans les vastes jardins de l’Elysée, les écrans de la Nuit des images offriront à toutes et à tous le plaisir d’une déambulation nocturne, conviviale et festive. Création contemporaine, musique et découvertes inédites et activités spéciales pour les enfants seront seront au programme. Le temps d’une soirée, les images fixes vont côtoyer les images animées en mêlant photographie, vidéo, et cinéma. www.elysee.ch/la-nuit-des-images

JUILLET 2012 // LES NUITS PHOTOGRAPHIQUES À ARLES AU MAGASIN DE JOUETS La galerie du Magasin de jouets à Arles accueillera une projection permanente des Nuits Photographiques pendant l'été du 3 juillet au 25 août 2012, dans le cadre de l'exposition : Curiosités ? Le cabinet de curiosité de l'ENSP (à l'occasion des 30 ans de l'école). Le Magasin de Jouets, c’est quoi ? C’est un espace permanent, depuis 2009, de découverte et de promotion d’artistes émergents. Il s’organise autour d’un espace d’exposition, d’un multi shop “Arlette” et d’une librairie. Soucieux de l’accessibilité des œuvres, le Magasin de Jouets s’attache, en collaboration avec les artistes, à pratiquer une politique commerciale permettant à chacun de trouver une image ou un objet, signés, à la hauteur de ses moyens. Le Magasin de Jouets, épicerie d’art contemporain, se veut un lieu de vie, d’échanges, de découverte et de vie culturelle. La galerie organise des rencontres avec les artistes, des signatures, des écoutes d’œuvres sonores, projections d’œuvres vidéo et des stages notamment en direction du jeune public. En 2012, la galerie vous entrainera dans un “cabinet de curiosités” en constante évolution. www.lemagasindejouets.fr

juillet

44


45

Partenaires Merci à tous nos partenaires

PARTENAIRES 2012 Partenaires Institutionnels

Partenaires Privés

Partenaires Médias / Communication

φ

hotographie.com

Partenaires Culturels

depuis 1996


46

Partenaires La Mairie de Paris - direction des Espaces verts et Environnement - soutien le festival en tant que partenaire. La Mairie de Paris nous invite au Parc des Buttes-Chaumont

LES APPELS / LES PRIX / LA RESIDENCE

Nikon a lancé les nouveaux reflex professionnels D4 et D800 intégrant des fonctions vidéo très innovants adaptées aux besoins des cinéastes et vidéastes professionnels. La marque est déjà impliquée dans le monde du court-métrage, le succès du festival vidéo Nikon www.festivalnikon.fr est désormais incontestable et sa remise de prix au Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand en fait un événement très attendu. Nikon souhaite aller encore plus loin en s’engageant très fortement dans l’univers de la vidéo et de la production de film-photographique en s’associant aux Nuits Photographiques 2012. www.nikon.fr Les photographes professionnels du monde entier apprécient depuis plus de 40 ans la qualité des produits et le savoir-faire de Profoto en matière d’éclairage et de façonnage de la lumière. Avec l’avènement des boîtiers vidéo Full HD, Profoto, décide d’accompagner les photographes dans le monde du film avec une gamme de Lumière Continue : ProTungsten Air 500W / 1000W et ProDaylight Air (HMI) 200W / 400W / 800W compatibles avec la plupart des modeleurs et les accessoires créés pour l’occasion. Profoto est fier de s’associer au festival « Les Nuits Photographiques », qui correspond à sa philosophie d’accompagner et de promouvoir l’art et les créations pluridisciplinaires dans leurs diverses formes. www.profoto.com/fr/

LES SOIREES MUSIQUE & LES INVITES D'HONNEUR


DOSSIER DE PRESSE I

Partenaires CBS Outdoor France : leader de l’affichage grand format. Figurant parmi les 3 leaders mondiaux de la communication extérieure, CBS Outdoor occupe une position de numéro 1 en Amérique du Nord et du Sud (Etats Unis, Canada, Mexique, Brésil, Chili, Argentine et Uruguay). CBS Outdoor est également présent en Europe (Royaume-Uni, Irlande, France, Italie, Hollande et Espagne). CBS Outdoor France est une Société de publicité extérieure présente sur l'ensemble du territoire français avec 40 agences, CBS Outdoor, anciennement Giraudy Viacom Outdoor, commercialise plus de 56 000 faces sur 4 000 communes et vous propose une offre adaptée à vos objectifs de communication. Leader de l'affichage Grand Format, nous comptons plus de 10 000 annonceurs qui nous font confiance tous les ans. www.cbsoutdoor.fr

Blurb® est une plateforme créative d’édition et de marketing qui permet facilement de designer, publier, promouvoir et vendre son propre livre de qualité professionnelle. La librairie et les outils de marketing en ligne de Blurb permettent aux clients de commercialiser et de vendre leurs livres photos tout en conservant la totalité de leurs profits. Pour plus d’informations à propos de Blurb, rendez-vous sur www.blurb.com

Le Pavillon du lac des Buttes Chaumont n’est pas seulement un (très) bon restaurant c’est aussi un lieu à la programmation culturelle éclectique. Il organise des concerts, des sets DJ, des expositions, des ateliers culinaires et se veut souvent un partenaire privilégié des événements qui se déroulent dans le parc. www.lepavillondulac.fr

Depuis 1998, kulte est le fruit du travail d’une équipe de passionnés de mode, d’arts graphiques et de musique. Kulte propose ainsi une gamme de pièces rétro-chic, un brin décalées mais toujours actuelles. Pour ce faire, le styliste de la marque, José Lamali, détourne sans cesse les classiques de la garde-robe masculine française pour en mixer les différents éléments constitutifs afin d’en faire des « remakes » plus dans l’air du temps. A chaque nouvelle collection, la marque peaufine également sa communication et entraîne ses nombreux fans dans un univers musical et artistique pointu. Elle édite aujourd’hui son propre magazine (le kultorama), fabrique les compilations CD kulte music et réalise des vidéoclips pour accompagner la sortie de chacune de ses collections. www.kulte.fr

Supergrafic c'est Alexandre Saltiel : Directeur Artistique, réalisateur, graphiste et graphiste video freelance depuis 1999. Rock on new website !!! www.supergrafic.com Supergrafic réalise l’habillage complet des projections du festival.

www.ecransdenuit.com

47


DOSSIER DE PRESSE I

Partenaires MEDIAS / COMMUNICATION Premier site francophone d’actualité, Le Monde.fr est également depuis plusieurs années producteur et diffuseur de webdocumentaires (http://www.lemonde.fr/webdocumentaires/) et attentif à tous les nouveaux formats créés pour raconter ou expliquer notre monde. Le Monde.fr a enregistré plus de 229 millions de pages vues, 67,5 millions de visites et plus de 7,5 millions de visiteurs uniques. Le Monde.fr compte plus de 100 000 abonnés à son édition numérique et représente une communauté digitale de plus d’1 million d’individus (plus de 315 000 fans sur Facebook, plus de 715 000 followers sur Twitter et plus de 58 000 suiveurs sur Google +). La marque Le Monde (Internet, Mobile, Tablette, Quotidien, Magazine) touche chaque mois 11,2 millions de lecteurs, internautes et mobinautes. www.lemonde.fr Dans un monde connecté et débordant d’informations, le Mouv’ a renforcé son rôle de prescripteur en sélectionnant le meilleur. Forte de son éclectisme musical et d’un contenu éditorial innovant, le Mouv’ se destine principalement aux jeunes entre 20 et 35 ans.Les programmes sont incarnés par des personnalités fortes, aux parcours et expériences aussi riches que variés. Qu’il s’agisse de musique, de politique ou de culture cette saison 2011-2012 est le reflet de la diversité et des préoccupations de la jeune génération. www.lemouv.fr

Depuis cinq ans, avec une pagination passée de 52 à 132 pages, le lancement d’un site Internet et des hors-séries, Trois Couleurs s’est imposé comme un mensuel gratuit de référence. Composée de jeunes journalistes, la rédaction fait chaquemois le tour de l’actualité de toutes les cultures. Avec une dominante cinéma, le magazine louche aussi du coté de la musique, des arts vivants, de la littérature ou du jeu vidéo. Trois Couleurs est distribué chaque mois sur Paris à 180 000 exemplaires dans le réseau des salles de cinéma MK2, le réseau Fnac et plus de 250 lieux phares de la vie culturelle parisienne. www.mk2.com

Balumpa est un service gratuit qui permet à ses utilisateurs de découvrir les évènements culturels qui ont lieu autour d’eux. Disponible sur iPhone, Android et internet classique, Balumpa propose des idées de sorties dans toutes les grandes villes françaises. Pour la deuxième édition des Nuits Photographiques, les organisateurs ont décidé de rendre accessible la programmation du festival aux possesseurs de smartphones. Accessible via un QR code et une URL, l'agenda mobile proposé par Balumpa permet à ses utilisateurs de connaitre la programmation et les informations liées aux Nuits Photographiques. www.balumpa.com

φ

hotographie.com depuis 1996

Photographie.com est le premier journal de photographie sur internet depuis 1996. Il s'emploie depuis plus de 15 ans à mettre à l'honneur le travail des auteurs-photographes professionnels et émergents. En s'associant à l'initiative des Nuits Photographiques, Photographie. com poursuit un engagement qui lui tient à cœur : soutenir les créations photographiques numériques et multimédia. www.photographie.com Lancée en 2012, la chaîne OFIVE.TV a pour but de mélanger les cultures, les goûts, les univers par le biais de toutes les activités que la culture urbaine propose : music / dance / sports / art / design / etc. De plus, OFIVE.TV met un point d’honneur à diffuser des images habituellement inexploitées et rarement proposées par le panel audiovisuel actuel. OFIVE.TV se veut un média complet de part sa présence sur tous les supports de communication : télévision / internet / radio. www.ofive.tv www.arte.tv/fr/Actions-culturelles/396876.html

48


49

Contacts ACCES LES NUITS PHOTOGRAPHIQUES Entrée libre les 1, 8, 15, 22 & 29 juin 2012 de 19h à 01h30

CONTACTS

Direction et programmation Guillaume Chamahian / guillaume@lesnuitsphotographiques.com + 33 (0)6 63 49 37 55 Nicolas Havette / nicolas@lesnuitsphotographiques.com /

Coordination / Communication

Les Rendez vous des before du Pavillon du Lac de 19h à 20h les afters de 00h à 01h30 www.lepavillondulac.fr Parc des Buttes-Chaumont Entrée par la Place Armand Carrel 75019 Paris Métro (ligne 5) Laumière Bus 75 - 60

Aurélie Le Gall / aurelie@lesnuitsphotographiques.com + 33 (0)6 78 84 47 17

COORDONNEES

Association Arttakt / festival Les Nuits Photographiques 12 bis rue de la Chine 75020 Paris

Site internet : www.lesnuitsphotographiques.com 2 Facebook Les Nuits Photographiques https://www.facebook.com/pages/Les-Nuits-Photographiques/193038720722964 https://www.facebook.com/nicolas.hav.5 La Maison Commune © Arnaud Chambon résident des Nuits Photographiques 2011


DOSSIER DE PRESSE I

50

Dossier de Programmation Les Nuits Photographiques 2012  
Dossier de Programmation Les Nuits Photographiques 2012  

Le dossier de presse du festival 2012

Advertisement