Page 1

P.3

P.4

P.7

accueil

portrait

Santé

Le CADA demande des places… et des moyens

N°60 /

Mathieu Bessière, Huits lits de HAD un chef qui a le pour les mères et leurs bébés goût de former Quinzaine du 15 au 29 avril 2013

Onet-le-Château Football

Le retour au plus haut niveau régional en ligne de mire

© DR, Onet Football

Onet-le-Château Football est en position de remporter son championnat et d’accéder à la division d’Honneur. Un retour sur le devant de la scène régionale attendu par les nombreux aficionados qui se pressent à chaque rencontre disputée à Georges-Vignes. Restructuré il y a quatre ans, le club s’est donné les moyens sportifs et organisationnels de prétendre à ce niveau. Et d’y faire bonne figure.

> Le calendrier du supporter Une équipe qui sait conjuguer enthousiasme, combativité et fair-play.

D

Douze points d’avance (avec un match en plus, il est vrai) à cinq longueurs de la fin sur le second, Colomiers. Une équipe qui se présentera précisément à Georges-Vignes, le 25 mai, pour l’ultime épisode de la saison. Le duel

pourrait bien ressembler à une finale du championnat… à moins que les jaune et bleu n’aient déjà pris la main du fait d’un calendrier somme toute favorable (3 matchs à domicile pour 2 déplacements). Une nouvelle dynamique L’accès à la DH ne sera pas tout à

Soutenez le club lors des 4 dernières rencontres de la saison. > Onet-le-Château Football-Millau (27 avril/18 h) à Georges-Vignes > TF Croix-Daurade-Onet-le-Château Football (4 mai/18 h) à Toulouse > RAF 3-Onet-le-Château Football (11 mai/20 h) à Rodez > Onet-le-Château Football-US Colomiers (25 mai/20 h) à Georges-Vignes

N° 60 du 15 au 29 avril 2013

1


à la une Déjà champions du fair-play La leçon a doublement été tirée. Nouvelle dynamique sportive, autour d’une équipe fanion solidement managée par Franco Vignola – un ancien d’Auxerre et de l’Olympique de Marseille – mais aussi et surtout d’une politique misant sur le vivier local. Le club s’est ainsi vu attribuer, il y a quelques mois, le label qualité École de football par la Fédération française. En même temps, l’équipe dirigeante, autour de Jean-Louis Fric, se mobilisait afin d’ajuster les ambitions aux moyens, avec l’appui constant mais vigilant de la Ville. C’est le gage que si­l’heureux événement se produit… Onetle-Château Football est­­­­­­prêt à y faire face.

Si l’enjeu est de taille, la pression ne fait pas tourner la tête aux joueurs castonétois. Déjà lauréate du challenge du fair-play en 2011-2012, l’équipe, cette saison encore, est celle qui a reçu le moins de cartons depuis le début de la saison. « Les arbitres ont plaisir à venir nous arbitrer. Franco Vignola a large ment participé à développer les valeurs de ­­­­­­respect auprès de tous les joueurs de toutes les équipes du club » précise Anthony

Lagarde, capitaine de la Une. Mais respect ne signifie pas manque de combativité, bien au contraire. Celle des joueurs, en premier lieu. Mais aussi celle d’un public qui ne doit pas faire défaut lors des six dernières journées et, notamment, pour les venues à Georges-Vigne de Séverac, Millau, le déplacement chez le voisin ruthénois… Et une réception de Colomiers qu’on aimerait voir rimer avec grande fête.

> > À savoir • Avec quelque 400 licenciés et 18 équipes, Onet-leChâteau Football est aujourd’hui le premier club de l’Aveyron. • Le club a fêté ses 40 ans, l’an passé, l’occasion de rendre hommage à tous ceux qui ont fait son histoire et aussi d’un match de gala avec l’OM. • En 2012, l’école de football du club a été labellisée qualité par la Fédération française, au vu de son fonctionnement, des qualités d’éducation, d’enseignement, mais aussi de fidélisation des effectifs. • Depuis 4 ans, le club est à l’origine d’un tournoi international benjamins (U13) qui réunit des équipes de jeunes de clubs prestigieux. L’édition 2013 aura lieu les 8 et 9 juins prochains.

© DR, Onet Football

fait une première. Le club avait déjà goûté à l’exercice. Mais non sans amertume… Ayant à peine surmonté de sérieuses difficultés financières, la toute nouvelle équipe dirigeante et la toute jeune équipe fanion n’avaient pu éviter le retour en division inférieure à l’issue de la saison 2011.

Une initiative de la CLCV

À l’écoute du mieux vivre ensemble

• Des parkings pour les vélos • Dans la conti-

© DR.

’association nationale de défense des consommateurs et des usagers, plus connue sous l’acronyme CLCV (confédération pour le logement et le cadre de vie), mobilise ses partenaires pour favoriser le « mieux vivre ensemble  » dans la cité castonétoise. Avec le projet «  Changeons nos comportements. Entre voisins, écoutons-nous ! », ce sont les bruits de voisinage qui sont ciblés. Parce que le mieux vivre ensemble passe aussi par le respect des voiUne exemple de mobilisation citoyenne. sins. Cette campagne s’inscrit dans le cadre d’un appel à projets initié par la Fondation de France cibler les difficultés rencontrées et de proposous l’intitulé « habitat, développement social ser des actions de prévention adaptées aux problématiques de terrain. et territoires ».

2

Les nouvelles d’Onet-Le-Château

La parole aux habitants… Cela pourrait passer pour un paradoxe, mais les promoteurs du projet commencent par donner la parole aux habitants des quartiers. 4 000 questionnaires leur ont été adressés, dans le courant du mois de mars. L’association table sur le retour d’environ 1 000 questionnaires, que ses bénévoles analyseront patiemment. Avec pour objectif de mieux

Par la suite, la CLCV mènera, toujours en partenariat avec l’ensemble des partenaires locaux, des actions de sensibilisation relatives au même thème : activités ludiques et expositions, conférences, pièce de théâtre. Le président de la CLCV 12, Michel Pradel, espère bien « qu’à l’issue de cette opération, nous puissions mettre sur pied une charte du voisinage ».

© DR.

L

nuité de la création de nombreux ouvrages à destination des cyclistes (piste des Balquières, du boulevard des Capucines, de la route d’Espalion, etc.), la Ville a acquis une vingtaine de parcs à vélos en cours d’installation par les Services techniques. Afin de respecter une logique de continuité des itinéraires de circulations douces, ces parcs seront préférentiellement installés à proximité immédiate des pistes cyclables existantes et des arrêts de bus les plus fréquentés. Il est ainsi prévu d’en implanter au niveau de l’arrêt de bus San Pau, de la place des Capucines, de la place des Rosiers, de la piste des Balquières (au niveau de Géant Casino) et aux Costes-Rouges.


accueil des demandeurs d’asile

Le CADA demande des places… et des moyens

Parlons talents… Et pour commencer, celui du jeune cuisinier qui veille aujourd’hui sur la réputation culinaire de la prestigieuse hôtellerie de Fontanges. Mathieu Bessière, castonétois d’origine, y a fait ses classes et a décidé d’y rester fidèle. Il anime aujourd’hui une équipe de sept personnes avec une manière tout à fait originale de visiter les goûts de terroir, mais aussi et surtout avec un sens inné du travail collectif et de la formation.

© DR.

Parlons, ensuite, de celui de l’équipe fanion d’Onet Football. La voilà bien placée pour retrouver, la saison prochaine, l’élite régionale. Les jeux ne sont pas faits, mais cette saison reste d’ores et déjà exemplaire de la manière dont le club a redressé la barre après un épisode particulièrement délicat. C’est en privilégiant le vivier local, en axant sur la qualité de la formation dès le plus jeune âge, d’où l’attribution récente du label qualité de la Fédération française, que le club est devenu le plus attractif, en nombre de licenciés, du département. Générateur d’enthousiasme, le nouveau projet porté par l’équipe de Jean-Louis Fric n’en est pas moins rigoureux en matière d’administration, de gestion, d’organisation. Une rigueur indispensable, tant il est vrai que l’objectif de la montée ne peut se suffire à lui-même et qu’il s’agira bien de s’installer durablement dans l’élite régionale. Une structure reconnue par l’État pour son rôle solidaire.

Le FJT du Grand Rodez candidate à l’appel à projets départemental pour la création de nouvelles places d’accueil des demandeurs d’asile. Il s’agit de répondre à un besoin réel. Et aussi d’améliorer les conditions de fonctionnement de la structure.

Parlons, enfin, des enfants des classes de maternelle et de primaire qui étaient récemment sur scène à la Baleine dans le cadre des Rencontres chorégraphiques départementales. Il n’y avait certes pas d’école castonétoise, mais l’approche culturelle privilégiée par la Mission départementale de la culture est identique à celle de l’opération Orchestre à l’école initiée par la Commune. Peut-être verront-elles naître de nouveaux talents ? Mais, là encore, il s’agit bien de promouvoir les valeurs de formation, de médiation, sans lesquelles le talent du créateur ne peut être donné à partager. La rédaction

L

e foyer des jeunes travailleurs du Grand Rodez, gestionnaire d’un site à Onet et un autre à Rodez, souhaite obtenir 20 nouvelles places d’accueil en Cada. À cet effet, il s’est porté candidat à l’appel à projets lancé par l’État dans la perspective de la création d’un millier de places sur le département en 2013. Une demande légitimée par le fait que « La structure est reconnue par les services de l’État comme l’une des meilleures du département au niveau de l’accompagnement par exemple », comme le souligne son directeur Jacques Angelini. Une véritable « bouffée d’oxygène » Celui-ci espère, du même coup, que les excellentes relations de travail tissées avec la préfecture de l’Aveyron, plaideront pour sa cause. L’objectif de cette candidature est évidemment de répondre aux besoins de populations démunies. « Nous passerions ainsi de 58 à 78 places. L’augmentation correspondant à ce qu’il nous est possible de faire pour que les conditions d’accueil soient viables » explique le directeur. Mais c’est aussi que le bon fonctionnement de la structure exige qu’elle dispose de nouveaux moyens. Jacques Angelini parle volontiers de la « bouffée d’oxygène que représenterait une décision positive. Elle permettrait d’atteindre une taille critique, d’envisager une mutualisation des espaces et des moyens, et de faire face aux coûts liés à des locaux relativement vétustes et mal isolés ». Lors de la dernière extension réalisée sur le bâti, l’association qui gère le FJT a dû mettre la main à la poche pour boucler les travaux. Et depuis quelques années, le bouclage du budget est un exercice difficile. Une demande de subvention vient d’être aussi déposée en vue de la création d’une cuisine commune et d’une laverie supplémentaire. Le tout pour un montant estimé à 40 000 euros, que l’État pourrait également prendre en charge. 

N° 60 du 15 au 29 avril 2013

3


actualité Portrait

Mathieu Bessière, UN chef cuisinier qui a aussi le goût de former

R

ares sont les occasions pour le public de pouvoir rencontrer celui qui se cache derrière les fourneaux du restaurant de Fontanges. Mathieu Bessière, castonétois de naissance, a réservé l’exclusivité de son art à l’Hostellerie. Il en est le maître-queux depuis quatre ans, après avoir gravi in situ tous les échelons, apprenti, chef de partie, second de cuisine. Un parcours qui n’est sans doute pas étranger à la manière dont il dirige, aujourd’hui, la brigade de sept personnes qui œuvre chaque jour en cuisine, dont quatre apprentis. Chef, certes et avec talent. Mais formateur aussi.

Et garantie de bonne réputation pour la maison, à la fois parce qu’elle offre au client et par la qualité de la formation qu’elle dispense aux futurs professionnels. « Nous sommes une grande famille, en réalité », se réjouit le jeune chef de 32 ans, non sans rappeler que «  le directeur de l’établissement, Bernard Charrié, me laisse toute latitude dans la gestion et le recrutement de l’équipe d’apprentis comme dans la conception des menus  ». Un L’autre qualité de la recette : une équipe motivée. contexte idéal pour l’envie de cuisine chaleureuse et inventive qu’il sou- entrée ou poêlé et cuisiné. Mais si la maison haite faire partager. Et pour relever le défi revendique l’esprit terroir, il ne se limite ni d’assurer « 50 couverts en moyenne par ser- à la gastronomie française ni à la répétition vice et jusqu’à 120 en période de fête, avec de la tradition. « Nous proposons une cuisine éventuellement formule séminaire, buffet d’aujourd’hui, inspirée d’influences diverses, asiatique, italienne, comme de l’Aveyron. En dînatoire ou encore mariage ». revanche, priorité au produit frais et au fait main  ». Une «  main  » qui est commune à Une certaine vision du terroir Spécialité de la maison : le foie gras, servi en toute l’équipe. 

Une grande famille Les menus du jour sont conçus en équipe : « Selon moi, il est important de donner des responsabilités à chaque apprenti pour leur donner la meilleure formation possible  » souligne l’intéressé. Question d’efficacité, bien sûr, puisque le personnel est motivé, intéressé à ce qu’il fait. Affaire d’ambiance aussi, puisque bien cuisiner, c’est faire plaisir.

Services

Le relais-poste des Costes-Rouges est ouvert

D

CCP, le Postépargne ou le livret personnes). Le buraliste s’en réjouit doublement. Pour les Castonétois tout d’abord : « Cela fait exactement 13 ans que j’ai ouvert mon bureau de tabac ici, un bel anniversaire en somme. Les habitants m’ont fait souvent part de leur mécontentement quant aux horaires de service de la Poste ». Pour son commerce, ensuite. S’il faudra assumer de nouvelles charges, c’est en effet l’opportunité de « fidéliser une nouvelle clientèle. C’est un plus. Et ce qui me plaît avant tout, et de pouvoir apporter ce plus ».

Ouvert 6 jours sur 7 Ouvert du lundi au samedi (de 6 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 19 h 30), le relais permet à tout un chacun de réaliser des opérations liées au courrier (vente de timbres, enveloppes PAP, emballages Colissimo), mais aussi aux services financiers (retraits d’espèces, sur le

4

Les nouvelles d’Onet-Le-Château

© DR

epuis le 2 avril le buraliste JeanMarie Cescutti, dont le commerce est implanté au 15 rue des Fauvettes, officie également pour le compte de La Poste. La création de ce relais avait été annoncée en décembre dernier, l’établissement public à caractère industriel et commercial souhaitant adapter son offre aux nouveaux contours du paysage urbain et ses différents services aux besoins courants de ses clients. Le recalibrage du dispositif a fait l’objet d’une concertation entre la Poste et la Commune.

Un plus dont Jean-Marie Cescutti se réjouit.

Très prochainement, un autre relais ouvrira aux Quatre-Saisons, place des Rosiers. Accessible 7 jours sur 7, il sera hébergé par l’enseigne L’avenir de la plume, tenue par Félix Imbert et également spécialisée dans la distribution de tabac. L’actuel bureau de l’avenue des Rosiers intégrera le nouveau bureau principal de la place des Artist­es. 

© DR.

Mathieu Bessière veille depuis quatre ans, en qualité de chef, sur la réputation culinaire de l’Hostellerie de Fontanges. Une fonction qu’il assume avec talent et enthousiasme, pour proposer une cuisine généreuse et inventive. La qualité de sa « recette » tient aussi à son goût de former la jeune équipe qui l’entoure.


XIIe Rencontres de danse contemporaine des écoles…

De l’école à La Baleine, il n’y avait qu’un pas… de danse ! Les XIIe Rencontres départementales de danse contemporaine des écoles publiques en Aveyron se sont tenues le mardi 26 mars à La Baleine. Le temps d’une journée, 150 élèves scolarisés dans 7 classes du département, ont peaufiné des chorégraphies travaillées au cours de l’année avec leur professeur dans des conditions scéniques professionnelles sous l’œil d’un artiste confirmé.

La Mairie recrute 4 emplois d’avenir La commune s’apprête à recruter quatre jeunes de moins de vingt-cinq ans dans le cadre du nouveau dispositif des contrats emplois d’avenir. Les personnes recrutées seront affectées aux services des Espaces verts, de la Voirie, de la Vie de la Cité. Pour tout renseignement, contacter le service DRH de la ville. * Rens. : 05 65 77 25 06/rh@onet-le-chateau.fr

COMMÉMORATION du 19 MARS 1962 C’est le dimanche 24 mars qu’a été célébré le cinquante et unième anniversaire du cessez-le-feu ayant mis fin à la guerre d’Algérie. La journée a débuté par une messe en l’église Saint-Joseph, suivie d’un rassemblement et d’un dépôt de gerbes au Monument du souvenir en présence du maire Fabrice Geniez, du conseiller général Jean-Louis Roussel et du directeur départemental de la Police nationale. Rappelons que c’est le 19 mars 1962 qu’il était officiellement mis fin au conflit en Algérie. Et que, désormais, le 19 mars est journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

Les enfants ont été à la fois acteurs et spectateurs.

C

’est la douzième année consécutive que la direction des services départementaux de l’Éducation nationale organise, en partenariat avec la mission départementale de la culture de l’Aveyron, des rencontres départementales pour les classes des écoles publiques qui conduisent une démarche chorégraphique au cours de l’année scolaire. Point d’orgue du dispositif Danse à l’École, ces rencontres ont vocation à mailler le territoire départemental et se déroulent chaque année dans un lieu de spectacle équipé. Cette année, c’est La Baleine qui a été choisie pour accueillir la manifestation. Dans des conditions professionnelles… Avant de présenter leur travail sur la scène de la salle de la place des Artistes, les élèves n’avaient eu l’occasion de travailler et de danser qu’au sein de la salle de leur école ou sur l’estrade d’une salle des fêtes. Ce jour-là, ils se sont produits dans des conditions identiques à celles des artistes professionnels. « Les enfants sont, pour la plupart, confrontés pour la première fois à une vraie salle de spectacle, avec tout ce que cela com-

Afin de bien mesurer la dimension artistique de la pratique, les participants ont, non seulement été acteurs, mais aussi spectateurs de l’ensemble des productions présentées. Une confrontation à la création Ce sont au total 7 classes, soit un peu plus de cent cinquante élèves, de la moyenne section de maternelle au CM2, qui ont présenté le fruit de leur travail. Une création pas encore « achevée » pour laquelle ils étaient accompagnés par leur enseignant voire par un artiste. Contrepoint incontournable, ils ont pu ensuite apprécier le 18 avril, le travail de la compagnie Samuel Mathieu, qui a présenté un extrait de sa toute dernière création, Les identités remarquables, qu’ils joueront le 18 avril sur la scène de La Baleine.

>> À savoir • Des classes des écoles Jacques-Prévert d’Aguessac (1), Robert-Fabre de Villefranche-de-Rouergue (3), de l’école publique de Rignac (1) et de l’institut médico-éducatif de Saint-Laurent-d’Olt (2). • Les Rencontres ont organisées par la Mission départementale de la culture, organisme dépendant du Conseil général. • La pièce Les identités remarquables, inspirée notamment d’Homère, sera jouée le le 18 avril à 20 h 45 à la Baleine.

CARNAVAL DES tous petits

© DR.

© DR.

porte en matière d’espace de travail, de moyens techniques, ainsi que la qualité et d’excellence. Nous nous réjouissons de recevoir ces Rencontres dans la droite ligne de notre action Orchestre à l’école » précise Jacques Moréno, adjoint à la Culture de la commune et présent pour l’occasion aux côtés de Christian Patoz directeur académique des services de l’Éducation nationale.

La pluie n’a pas empêché le carnaval des tout-petits de se dérouler dans une ambiance chaleureuse, le mercredi 20 mars, dans les locaux de l’école des Narcisses. De nombreux enfants, accompagnés de leurs parents ou de leur assistante maternelle, ont pu partager des ateliers de déguisements, maquillage et ballons. L’après-midi s’est terminée autour d’un goûter préparé par les familles. Cette manifestation reste un temps d’échange convivial entre parents, enfants et professionnels.

Âge tendre, la tournée des idoles Vendredi 19 avril (20 h 30), La Baleine retransmet la célèbre tournée « âge tendre et têtes de bois », saluée par tous les médias. En 6 années d’un succès jamais démenti, ce spectacle a déjà réuni plus de 2 millions de spectateurs. Pour sa 7e saison, le plateau intègre de nouvelles idoles : Michel Delpech, Jeane Manson, Francis Lalanne. Tarif d’entrée : 8 euros. * Réservation : 05 65 77 68 00/www.la-baleine.eu

N° 60 du 15 au 29 avril 2013

5


AGENDA

onet pratique Animation • Quine > Soirée loto culturel + DJ Set (lots à gagner : places de concerts, festivals, cds et autres surprises…) > 20/04 > Krill de la Baleine – 05 65 77 22 90 vie citoyenne • Réunions de quartier > Quartier des Costes-Rouges > 17/04 > gymnase des Albatros; Quartier La Roquette/Saint-Mayme > restaurant La cascade – 05 65 77 25 39

DU 15 AU 19 AVRIL

Sports • Basket > OSCR/Rodez 3 > 19/04 >  Costes-Rouges -05 65 42 62 23 • Escrime > Tournoi régional

> 20 et 21/04 > salle des fêtes – 05 65 78 15 99 • Basket > OSCR/BC Lacs > 20/04 >  Costes-Rouges - 05 65 42 62 23 • Football > Onet Football/Luc Primaube FC (U19/Poule B) > 20/04 > stade Georges-Vignes – 05 65 62 49 94 • Football > Onet Football/Muret 2 (U17/Honneur ligue) > 20/04 > stade Georges-Vignes – 05 65 62 49 94 • Basket > OSCR/Berges-surLot 1 > 27/04 > Costes-Rouges -05 65 42 62 23­ • Handball > ROC/Irisartarrak (Nationale 2/Masculin P1) > 2728/04 > amphithéâtre de Rodez – 05 65 42 15 28

• Football > Onet Football/Millau SO (DHR Séniors/Poule A) > 27/04 > stade Georges-Vignes – 05 65 62 49 94 Culture Arts visuels > Brut et doux…, exposition de Christophe Liron, œuvres murales et volumes, assemblages et photographies > du 03 au 30/04 > MJC Onet-le-Château – 05 65 77 16 00 Humour > Stan (one man show), spectacle gratuit > 17/04 > Krill de la Baleine – 05 65 77 22 90 Danse > Les identités remarquables, spectacle créé en résidence par la Compagnie Samuel

AU menu des cantines scolaires

SERVICES NUMÉROS D’URGENCE

Cyberbase : 05 65 77 22 89 -

lundi 15 : Salade verte/tomate et dés de surimi/bourguignon de bœuf/salsifis au gratin/fromage blanc sucre/poire mardi  16 : Concombre à la crème/jambonneau pané sauce moutarde ou pillon de poulet/lentilles du Puy/tome grise bio/liégeois chocolat mercredi  17 : Céleri rémoulade/tagliatelles et dés de jambon/crème renversée au caramel/Cocktail de fru its jeudi  18 : Galantine de volaille/brandade de poisson maison et croûtons/chamois d’or/crème aux œufs vendredi  19 : Mâche et gésiers confits/filet de dinde rôti aux herbes/ ratatouille de légumes frais/petits suisses aux fruits/tarte aux pommes maison

& SERVICES PUBLICS

pijcyber.onet@yahoo.fr

Police nationale : 17

MJC : 05 65 77 16 00

Police municipale : 05 65 77 16 08 SAMU : 15 Centre hospitalier de Rodez : 05 65 55 12 12 Secours incendie : 18 Centre de secours principal de Rodez : 05 65 77 66 00 CODIS : 05 65 77 12 18 Sans-abri en détresse : 115

Vacances de printemps, accueil en centres de loisirs Durant les vacances de printemps (22 avril au 3 mai), un accueil en centre de loisirs est proposé aux parents. Les enfants scolarisés en maternelle sont accueillis à l’école Pierre-Puel, tandis que ceux scolarisés en primaire sont accueillis à l’école des Genêts (7 h 30 à 12 h) puis au Centre social (13 h 30 à 18 h 30).

Urgence sécurité gaz : GrDF 0 800 47 33 33 Raccordements : électricité (ErDF/0 810 203 835) ; gaz naturel

carnet seconde quinzaine mars 2013 Naissances Kocaman Kenan Décès Fourcadier Francis / Psaume Sébastien / Rols veuve Carrière Maria / Fontanier Jeanne

Éditeur : PAC Communication, place des Maçons, Rodez. Directeur de publication : Pierre Censi / RCS : Rodez A 378 321 608 00077 Tél. : 05 65 68 04 10/pac.p@wanadoo.fr Conception éditoriale : Agence Lexies Impression : Hérail imprimeur ISSN : 2114-3048 Dépôt légal : avril 2013 Tirage : 5 500 exemplaires

Les nouvelles d’Onet-Le-Château

Piscine Paul-Géraldini : 05 65 42 96 01 CCAS : 05 65 77 22 88 RAM : 05 65 77 11 32 ou 06 73 51 38 23 Maison des bouts de choux : 05 65 77 22 80 Accueil de loisir Pierre-Puel : 05 65 42 25 93 - 07 86 27 06 52 Jardin d’enfants : 05 65 77 22 87 Centre social : 05 65 77 11 30 Ludothèque : 05 65 77 11 42 Maison de retraite : 05 65 62 98 30

(GrDF/0 810 224 000) : liste des

Épicerie sociale : 05 65 77 22 88

fournisseurs présents sur la

INSCRIPTIONS SCOLAIRES

commune disponible sur le site www.cre.fr Aéroport Rodez-Aveyron :

6

Mathieu > 18/04 > La Baleine – 05 65 77 68 00 Musique > Âge tendre, la tournée des idoles, spectacle retransmis > 19/04 > La Baleine – 05 65 77 68 00 Musique > Miss White and the drunken piano + Soam, concert Piano Bar et Hip Hop > 19/04 > Krill de la Baleine – 05 65 77 22 90 Musique > Jules César, opéra retransmis > 27/04 > La Baleine – 05 65 77 68 00 Musique > Bernard Adamus, blues > 30/04 > Krill de la Baleine – 05 65 77 22 90 Musique > Écho à Abdullah Ibrahim, par le Didier Labbé Quartet > 03/05 > La Baleine – 05 65 77 68 00

05 65 42 20 30 Gare SNCF : 05 65 77 33 30 Pôle multimodal Octobus : 05 65 42 55 75

Les inscriptions scolaires aux écoles maternelles Pierre-Puel et des Narcisses, pour les enfants nés en 2010, sont possibles dès à présent. Les familles concernées sont invitées à contacter les directeurs des écoles.

CA du Grand Rodez :

Déviation Agglobus

05 65 73 83 00

Du 25 mars au 17 mai 2013, la route

Conseil général : 05 65 75 83 00

d’Espalion est ouverte à la circulation

Préfecture de l’Aveyron :

uniquement dans le sens Rodez-

05 65 75 71 71

Sébazac (direction Maison Neuve).

Mairie d’Onet : 0 5 65 77 25 00

Les lignes A et C du réseau Agglobus

La Baleine : 05 65 77 68 00

seront déviées en conséquence.

Médiathèque : 05 65 77 22 90

*Rens. : Agglobus/05 65 42 55 75


magazine Grâce à l’hôpital de Rodez et à l’UDSMA

Mère et bébé peuvent être soignés à domicile

D

ans un périmètre d’une trentaine de kilomètres autour de Rodez, les femmes enceintes, les mamans et leurs bébés nouveaux-nés peuvent, si elles le souhaitent et si leur médecin le juge possible, être soignés à domicile. Risque d’accouchement prématuré, difficulté prénatale, complications suite à l’accouchement, diabète, prématuré, défaut de croissance du bébé… La liste des difficultés et pathologies liées à l’accouchement est bien longue, mais une grande partie de ces problèmes peut être soignée ou surveillée hors de l’hôpital. Huit lits de HAD C’est pourquoi le centre hospitalier de Rodez et l’Udsma Mutualité Française ont décidé de rapprocher leurs compétences et moyens afin d’ouvrir 8 lits d’hospitalisation à domicile (HAD) périnatale (six pour les mamans, deux pour les bébés). « Il est plus agréable d’être

pris en charge dans son environnement habituel qu’en hôpital », expliquent David Delpérié, responsable de la filière soins de l’Udsma, et Danièle Berthin, infirmière coordinatrice de l’HAD. « Il est important, aussi, de ne pas séparer la maman de son bébé ou des autres membres de la famille.  » À l’hôpital, l’obstétricien et le pédiatre identifient les cas auxquels peut être prescrite l’HAD et l’établissement met à disposition les personnels nécessaires aux soins. L’Udsma fournit le dossier du patient, les personnels compétents et toute la logistique nécessaire dont elle a l’expertise.

© DR.

Les deux structures viennent de signer une convention de partenariat créant un service d’hospitalisation à domicile périnatale pour la mère et son bébé.

La signature de la convention a eu lieu le 18 mars.

Une convention entre le CHR et l’Udsma Ce nouveau service, inspiré d’un exemple ariégeois, est le fruit de longs échanges entre l’hôpital et l’Udsma. « Il était important de déterminer avec précision le rôle de chacun d’entre nous et de garantir une bonne com-

munication entre le médecin traitant, les médecins hospitaliers, le personnel soignant et le coordinateur », explique David Delpérié. Cette longue démarche s’est concrétisée le 18 mars par la signature d’une convention de partenariat entre Frédéric Bonnet, directeur de l’hôpital, et Denis Saules, président de l’Udsma.

N° 60 du 15 au 29 avril 2013

7


N°60 / Quinzaine du 15 au 29 avril  
N°60 / Quinzaine du 15 au 29 avril  

Football, le retour au plus haut niveau régional en ligne de mire

Advertisement