Issuu on Google+

#15 sept. 2012

Prêt pour la rentrée ! Success Story

Interview de PATRICK MAZEROT page 12

la vie du club

economie

communication

LA tendance des micro-gyms page 16

faut-il avoir peur des associations ? page 20

LA COMMUNICATION D’HIER à DEMAIN : osez ! page 26

planetfitnessmanagement.com

En partenariat avec


Rejoignez la plus gRande fête au monde Voyez Votre nombre d’adhérents monter en flèche Rejoignez le phénomène de danse-fitness mondial en pleine expansion. Le programme Zumba® fait fureur auprès de fans du monde entier avec ses rythmes irrésistibles et sa musique endiablée. À votre tour maintenant de monter le volume.

aUcUn fraIs de lIcence PoUr les clUbs de sPort* offrez le Programme zUmba® dans Votre clUb

zumba.fr/clubs facebook.com/zumba

twitter.com/zumba

125

110

12

Pays à travers le monde

Sites de Cours

millions de Participants par Semaine

« nos cours de zumba sont si populaires que nos salles de cours deviennent trop petites ! en fait, nous envisageons de transférer nos cours vers le terrain de basket. Pourquoi devrais-je limiter mes cours à 60 personnes si je peux en accueillir 100 ? » -Ingrid Owen VP of Group Fitness, 24 Hour Fitness

*Sauf en Chine. Copyright © 2012 Zumba Fitness, LLC. Zumba®, Zumba Fitness® et les logos Zumba Fitness sont des marques commerciales de Zumba Fitness, LLC


NOUVEA

U

members

«

«

Rejoignez le plus grand réseau du monde ! Club LES MILLSTM, intégrez le Réseau des Clubs LES MILLS Members et faîtes entrer vos adhérents dans le plus grand club du monde. Unissons nos forces en offrant à tous les pratiquants les cours LES MILLS, partout, quand ils veulent et à moindre coût. Ensemble, fidélisons nos membres pour toujours...

Un Réseau pour tous, Tous pour une « Fitter Planet » !

Déjà 200 clubs adhérents

Offre de Lancement

Club LES MILLSTM, adhérez ENTIEREMENT et GRATUITEMENT au réseau LES MILLS Members avant le 1er Octobre 2012.

Parmi de nombreux avantages ... ...Au 1er Octobre 2012, votre club sera visible dans l’annuaire du Réseau en ligne sur www.lesmillsclub.com et dans une nouvelle application smartphone “LES MILLS Clubs”

Contact Guilhem PHILIZOR Tél. : 04 42 91 54 17 E-mail : guilhem@lesmills.fr

+ d’infos www.clublesmills.com/pro


‘‘

éDITO

Prêt pour la rentrée ! J’écris cet édito en pleine période olympique et je suis heureux de constater qu’au niveau des médailles, la France s’en sort avec les honneurs. La légende qui dit que les français ne sont pas sportifs serait-elle fausse? Et bien oui ! Et les résultats dans toutes les compétitions sportives le prouvent, à chaque fois, y compris lors de la plus importante : Les Jeux olympiques. Alors pourquoi, me direz-vous, n’y arrivons-nous pas aussi bien en matière de fréquentation des clubs de fitness où nous plafonnons toujours à environ 6% de la population, alors que la moyenne européenne est de 8,5% de participation moyenne,nos pays voisins, se situant tous au dessus de 10 points. C’est vrai qu’avec l’arrivée des « Women only », puis des Low cost et aujourd’hui des Micros-Gyms, nous avons grignoté quelques parts de marché, mais même dans ces nouveautés, nous avons encore été un peu moins bons que les autres pays. Si les français sont aussi sportifs que les autres, pourquoi ne fait-on pas mieux en matière de fitness, le sport de tous les sports. Sommes-nous trop chers, pas assez attractifs, pas accueillants, mal placés, pas assez nombreux peut-être, pas assez unis ou un peu de tout cela ? Existe-t-il, comme en politique, une exception française qui fait qu’on a du mal à reformer et moderniser nos entreprises? Et bien, profitons alors de cette rentrée pour prendre, chacun, un nouveau départ et comme les sportifs français lors des grandes compétitions, montrons un nouveau visage de la France, du Fitness et du Sport. En espérant vous voir nombreux à Vienne, début novembre, pour notre congrès Europe. Christophe Andanson Président FHRSA

SOMMAIRE Fitness Management est édité par Planet Fitness en partenariat avec IHRSA. Directeur de la Publication : Christophe Andanson Ce magazine a été conçu et réalisé par Planet Fitness : Tel : 04 42 91 54 16 Coordinatrice : Florence Bonnardel Rédacteurs : Véronique Barrère, Justine Andanson, Jean-Marie Mignon, Xavier Morel. Directeur Artistique : Didier Chamillard Mise en page : Lola Peiré Crédits Photos : Fotolia, LES MILLS, IHRSA, L’Appart, Pierre & Vacances, Aqualoft. Régie publicitaire et impression : Philicom Tel : 04 42 61 51 49 fitnesssmanagement@philicom.fr ISSN 2261-2432

6 news 8 ihrsa à vienne 9 exercise is medicine 10 le revêtement de sol 12 SUCCESS STORY 28 hors les murs 30 le hiit : 32 FOCUS : 38 trucs de nana 42 la minute diététique 44 agenda fitness

Interview de patrick mazerot pierre & vacances

:

l’entraînement du futur !

aqualoft aix-en-provence

: la mauvaise circulation sanguine des sportifs

Les Cahiers TENDANCES

16

Les micro-gyms

ECONOMIE

20

Faut-il avoir peur des associations ?

COMMUNICATION

26

La communication d’hier à demain : Osez !

personal training

36

Christophe PINNA se reconvertit dans le coaching sportif !

management

40

La procrastination

www.planetfitnessmanagement.com


LA PERFECTION CONÇUE POUR DURER

Service Commercial Service Après-Vente

01 82 88 30 50 09 70 40 56 02

Valcke Services bvba - Menenstraat 423 - B-8560 Wevelgem Distributeur exclusif de Life Fitness & Hammer Strength

lifefitness.fr


6

NEWS Technogym aux J.O.

Pour des cours dynamiques, offrez-vous le son Soundcast !

Technogym a été chargé de fournir les équipements du principal centre d’entraînement, aménagé au sein du Village Olympique de Londres (sur une surface de 2500m²), et ouvert à tous les athlètes participants aux Jeux. De plus, l’entreprise a spécifiquement aménagé 19 centres, dans lesquels les champions issus de 28 disciplines sportives, ont poursuivi leur préparation. Au total, ce sont plus de 750 équipements qui ont été utilisés, accompagnés d’une équipe de plus de 50 personal trainers chargés de suivre les athlètes, et de les guider dans l’utilisation du matériel pendant toute la durée des Jeux.

Improviser une séance de Personal Training à la plage, dans un parc, en pleine nature, proposer un cours collectif à l’extérieur de votre club tout en assurant une atmosphère musicale motivante, et adaptée à votre environnement tout en bénéficiant d’un son irréprochable avec un design adapté, avec Soundcast c’est possible ! Plus besoin de câblage pour profiter pleinement de votre musique préférée. Le principe ? Soundcast assure la transmission sans fil des signaux audio, grâce à un émetteur qui se raccorde à la source musicale, et qui envoie votre musique sans fil à un récepteur installé où vous voulez. Sans bruit de fond, ni craquement, sans coupure, ni déformation vous avez un son pur et cristallin ! Plus d’info : www.planet-fitness.com Ci-dessus, Teddy Riner en pleine séance d’entraînement aux JO de Londres 2012.

Changement de convention collective ! Le secteur du fitness relève désormais de la convention collective nationale du sport (CCNS), et plus de celle des entreprises de loisirs et des activités culturelles. Les partenaires sociaux ont mis en place des mesures transitoires, pour permettre aux entreprises de s’adapter progressivement, mais celles-ci sont arrivées à expiration. Un bilan s’impose, notamment à propos des contributions aux organismes de formation professionnelle. En ce qui concerne la collecte 2012 dans le sport, les cotisations sont à verser à AGEFOS PME, OPCA interprofessionnel habilité à recevoir en 2012, les contributions Plan de Formation et Professionnalisation des entreprises relevant de

la CCNS. Vous devez stipuler que vous appliquez la CCNS. Ne versez pas vos contributions Plan de Formation et Professionnalisation à AFDAS, puisqu’elle ne dispose pas de la CCNS dans son champ d’activités (Arrêté du 9 novembre 2011). Si vous avez fait l’erreur et que les cotisations ont été perçues par AFDAS, sans que vous ayez été informé de cette situation contraire à la loi, vous pouvez demander le reversement de la totalité des contributions, plan et professionnalisation, versées en 2012, assises sur la masse salariale 2011, auprès d’AGEFOS PME. Plus d’info sur www.agefos-pme.com


CHANGEZ DE VIE EN CHANGEANT LA VIE DES AUTRES

...et ensemble, changeons la forme du Monde VOUS ÊTES UN PASSIONNÉ DE FITNESS ? VOUS AIMEZ LES PROGRAMMES LES MILLS ?

news

VOUS ÊTES SPORTIF ? VOUS ÊTES UN LEADER NATUREL ?

LES MILLS ACADEMY en Belgique

DEVENEZ INSTRUCTEUR LES MILLS MICHAEL, EX-FOOTBALLEUR

LES MILLS ACADEMY a été créé pour répondre aux besoins qu’ont les clubs et instructeurs belges de bénéficier de formations fitness diplômantes, afin d’augmenter le nombre de « bons » instructeurs sur le territoire Franco-Belge. LES MILLS ACADEMY permet d’accéder à de nombreuses professions du fitness : instructeur fitness, responsable de cours collectifs ou même manager de club, tous les postes peuvent être envisagés. LMA se décompose en plusieurs étapes : entretien de recrutement, module sous forme d’e-learning générique puis spécifique, propre à chaque programme LES MILLS™ et module de validation en live. LMA, c’est la classe préparatoire au parcours de formation traditionnel LES MILLS™. Nouveau : La région Wallone a donné son agrément pour la délivrance de chèques de formation, pour participer à cette formation. EN SAVOIR PLUS : FITNESS.FR/LMA Public concerné : Toute personne passionnée de fitness, ancien (ou actuel) sportif de haut niveau, danseur, prof de sport et éducation physique, kiné etc... Pour s’inscrire, aucun pré-requis n’est nécessaire. Notre objectif : Trouver un talent caché, afin d’aider nos Clubs partenaires LES MILLS™, à recruter des profs capables de remplir les salles de cours collectifs ! Alors, à vous de jouer ! CARLA, EX-NAGEUSE

CYRIL, EX-CYCLISTE

EREPS

OLIVIER, EX-DANCEUR DE HIP HOP

ELODIE, EX-GYMNASTE

CHARLES, EX-RUGBYMAN LOLA, EX-DANCEUSE CLASSIQUE

EMMA, EX-COUREUR SUR PISTE

MARION, EX-TRIATHLÈTE

EREPS

POUR TOUT RENSEIGNEMENT SUR LES FORMATIONS

ET LES MODALITÉS D’INSCRIPTION, VEUILLEZ CONTACTER Delphine : +33 (0)4 42 91 02 83 / delphine@lesmills.fr

Plus d’infos : www.fitness.fr/lma/index.php et www.wallonie.be/fr/formulaire/detail/1829 Pub A5.pdf 31/07/12 17:42 - 1 - ( )


adhérez à l’IHRSA 12ème Congrès annuel européen de l’IHRSA du 1er au 4 novembre 2012 à Vienne en Autriche

L’IHRSA vous convie à son congrès européen, qui cette année se déroule à Vienne, en Autriche, du 1er au 4 novembre 2012. Pour les professionnels du secteur, cet évènement est une véritable source d’inspiration, pour élaborer des stratégies performantes et lancer de nouveaux projets. Pendant ces 4 jours, vous participerez à des séminaires, des conférences et des débats menés par l’élite de la profession, engageant des réflexions sur les tendances qui façonnent l’industrie du fitness. Grâce à des réceptions, des rendez-vous, vous allez développer votre réseau, travailler sur la meilleure façon de développer votre activité et vous inspirer de ceux qui réussissent. Avec 400 professionnels présents à cet évènement, vous aurez l’occasion d’échanger des idées, d’adhérer à des projets, de vous sentir plus fort car membre d’une communauté. Au programme : • Deux jours de séminaire : comment améliorer votre activité et la rendre plus prospère (avec traduction simultanée des séances du vendredi et samedi en espagnol, allemand, français, italien et russe). • La possibilité de s’entretenir en tête-à-tête avec les principaux fournisseurs européens, dans une ambiance détendue. • Une visite des clubs de remise en forme viennois les plus réputés.

OFFRE SPéCIALE POUR LES MEMBRES IHRSA France Si vous réservez avant le 15 septembre 2012, bénéficiez d’un tarif préférentiel à 450€ au lieu de 750€. Si vous souhaitez participer à la journée supplémentaire, organisée le dimanche 4 novembre, avec visite guidée des clubs de remise en forme viennois, le tarif est de 475€ au lieu de 775€.

Réservation : Pour réserver une chambre à l’hôtel Hilton, rendez-vous sur le site www.ihrsa.org/congress. Les réservations ne pourront se faire que via ce formulaire d’inscription, qui est nécessaire pour chaque demande. Les chambres à tarif réduit IHRSA, seront disponibles jusqu’au lundi 1er Octobre 2012 (sous réserve de disponibilité).


exercise is medicine Le fitness : Nouvelle arme contre l’hypertension ? Pratiquer régulièrement une activité sportive légère et régulière, aiderait à faire diminuer le risque d’hypertension et ce, même si de nombreux membres d’une même famille en souffrent. L’hypertension artérielle est une maladie dénuée de symptômes, généralement découverte lors de contrôles de routine et lourde de conséquences : maladies cardiovasculaires, infarctus et attaques cérébrales. Avoir un parent souffrant d’hypertension augmenterait de 35% à 65% la possibilité de devenir hypertendu. Mais, l’étude a montré que le fait de pratiquer de l’exercice physique, diminuerait de 34% les risques de développer cette pathologie. L’idéal serait de pratiquer une activité de type fitness, ou alors, 70 minutes de marche rapide par jour.

L’exercice physique préserverait le cerveau des patients atteints de sclérose en plaques Les patients atteints de sclérose en plaques pratiquant le fitness ou l’aérobic, auraient de meilleurs résultats aux tests de performance cognitive que les patients inactifs. L’étude réalisée par des chercheurs de l’Université de l’Illinois et de l’Université du Massachusetts publiée sur le site Internet de la revue Brain Research, révèle également que les parties du cerveau endommagées par la maladie, étaient moins détériorées chez les patients qui pratiquaient le fitness, elles auraient un effet protecteur et limiteraient les lésions. Enfin, ces patients auraient un volume de matière grise plus élevé que les autres patients.

la télévision est un facteur de risique d’obésité infantile Une étude canadienne a révélé qu’un excès de télévision chez les enfants pouvait augmenter leur tour de taille et réduire leur tonus musculaire ainsi que leurs capacités athlétiques. Selon les experts, les enfants ne devraient pas passer plus de huit heures par semaine devant la télévision, alors que 15% des enfants ayant participé à l’étude, en passent plus de 18 ! Un tel excès à l’âge de 5 ans, représente 7.6mm de tour de taille supplémentaire à 10 ans. Les chercheurs prétendent même que les habitudes prisent dans l’enfance influent sur la pratique sportive à l’âge adulte. En effet, ces enfants devenus adultes auraient une plus grande tendance à la sédentarité et donc à la prise de poids.

La tolérance à la douleur peut être augmentée par l’exercice régulier. Les athlètes ont une plus grande résistance à la douleur comparé au reste de la population. C’est ce qu’a rapporté une étude des chercheurs de l’Université de Heidelberg en Allemagne, publiée dans le journal Pain. Les athlètes éprouveraient la douleur différemment des autres personnes et à des degrés différents. La tolérance à la douleur, c’est jusqu’à quel point vous supportez la douleur, tandis que le seuil de douleur détermine le moment où vous commencez à ressentir la douleur, qui lui, est le même pour tous. L’étude permet d’évaluer les effets physiques et psychologiques que l’activité physique a sur la perception de la douleur. Cela pourrait favoriser le développement de type efficace

d’exercice, pour soulager les patients qui souffrent. Si la perception de la douleur est modifiable par l’activité physique, on pourrait envisager l’utilisation de méthodes non-invasives avec peu d’effets secondaires, pour les patients atteints de douleurs chroniques.

9


Le revêtement de sol, la valeur ajoutée pour votre club L’Expérience Fitness Combien de fois avez-vous entendu cette expression sans identifier exactement quels sont les facteurs nécessaires pour convertir votre salle de sport en un « laboratoire de sensations » ? Toute « L’expérience Fitness » reposera sur trois piliers: ce que font les utilisateurs (les appareils cardio/muscu du club), comment ils le font (les activités et service du centre), et où ils le font (environnement et design du gymnase). Il est temps de créer votre club idéal et de le transformer en réalité ! Vous pourrez ainsi le partager avec vos clients actuels, attirer une nouvelle clientèle et enfin vous différencier vraiment des autres centres sportifs. En effet, quelque chose d’aussi simple en apparence tel que le revêtement de sol peut transformer votre centre en un milieu avec une identité unique, un lieu dans lequel les clients travaillent, s’amusent, rêvent et souhaitent rester. De plus en plus de centres de remise en forme comptent sur les professionnels de la décoration d’intérieur pour transformer un gymnase conventionnel en un lieu réellement spécial. Normalement, nous avons tendance à penser que le sol peut être le même dans toute l’installation, et nous

nous laissons transporter par ce qui est « habituel », « à la mode », « cool »... sans nous préoccuper des sujets techniques qui garantissent le bien être des utilisateurs et la durabilité du revêtement de sol ; dans d’autres cas, en nous focalisant sur l’aspect technique, nous avons recours aux solutions les plus économiques et moins esthétiques mais loin de la réalité quand il s’agit de se différencier des autres. L’importance et la signification, aussi bien esthétique comme technique, du revêtement choisi pour l’installation sportive sera un élément clé pour le résultat final. Le revêtement de sol comme outil de travail Depuis un certain temps, il existe sur le marché des solutions en revêtement qui soulèvent l’importance et la fonctionnalité de celui-ci vers une nouvelle dimension: ce sont les concepts d’entrainement, des zones exclusives, qui permettent, d’un côté, d’améliorer l’image du club, et de l’autre, introduire ou améliorer certaines activités au sein de l’offre du centre. Les entreprises les plus avancées du secteur intègrent même la technologie dans le revêtement afin de générer un entrainement complet utilisant le sol comme outil le travail. Intégrer ce type de solutions dans votre salle est un autre moyen d’attirer vos clients et faire en sorte qu’ils se sentent dans un lieu unique. Afin de prendre la décision adéquate, il est donc important de recueillir et étudier autant d’informations possibles.


Atteignez vos objectifs grâce aux dernières tendances: Functional Training et Small Group Training

www.functionalzone.com Functional Zone est une aire spécifique à l’Entrainement Personnel et au Small Group Training, un avantage non négligeable pour votre salle de sport grâce auquel: Vous améliorerez l’image de votre club et optimiserez l’espace de vos locaux sans investissement supplémentaire trop élevé. · Votre équipe complètera ses connaissances et pourra ainsi créer ses propres sessions spécifiques à chaque groupe, le tout dans une seule et même zone qui de plus, vous aidera à séduire et à garder vos nouveaux membres. · Vos membres profiteront de sessions d’entrainement plus courtes mais plus efficaces, beaucoup plus ludiques et interactives.

Phone: +33 970406619 e-mail: support.france@pavigym.com

functional zone www.functionalzone.com

@functionalzone www.pavigym.com


Success

STORY

patrick mazerot


patrick mazerot : un sportif engagé qui démocratise l’accès au fitness !

Success

STORY

Patrick MAZEROT se passionne très jeune pour le sport. D’abord l’escalade, puis la planche à voile, c’est pourtant le secteur très porteur de la remise en forme qui le propulsera au sommet. Entrepreneur humaniste, Patrick Mazerot se hisse vers la réussite en toute simplicité, porté par des valeurs qui se perdent : la démocratisation du sport et la transparence commerciale. Son concept « l’Appart », centre de remise en forme créé en 2007, rue de la République à Lyon, est une véritable réussite ! Petit club chic et cosy, il se veut à portée de tous. En effet, la principale motivation de Patrick Mazerot est de rendre accessible à tous la pratique du sport. Sa devise ? « Qui n’avance pas recule, alors soyez proactifs et passez à l’action ! ». Le temps d’une interview, PFM a essayé de suivre cet hyperactif qui sait prendre le temps pour chacun… PFM : Entre 2007 et 2012, 5 franchises « l’Appart » ont vu le jour et 4 ou 5 dossiers sont à l’étude. Quels sont vos critères pour passer un contrat de franchise ? Patrick MAZEROT : En premier lieu, j’accorde de l’importance à l’état d’esprit du candidat. J’ai besoin de travailler avec des gens qui sont au moins aussi passionnés que moi. Cette collaboration doit être la source d’un échange riche de part et d’autre, basé sur des valeurs communes. Je suis très attaché à l’éthique et à la morale, et je pense qu’il est impératif de redonner au monde de la remise en forme ses lettres de noblesse, du point de vue des banques et surtout des clients et ainsi, d’offrir à un club, un modèle économique stable et pérenne. En second lieu, c’est l’expérience qui prime. Il est important de bien connaître ce secteur pour envisager ce métier, parfois très complexe. PFM : Escalade, planche à voile et finalement fitness, comment êtes-vous passé d’une discipline à l’autre ? Patrick MAZEROT : Adhérent au Gymnase club LyonGaribaldi, depuis 1989, mon engagement et mes passions sportives, m’ont amené à être sollicité pour développer le marketing des 35 clubs de la coopérative « Odyssée France ». Là, j’ai un véritable coup de foudre pour le fitness, comme je l’avais eu 15 ans avant, pour la planche à voile. Malheureusement, cette discipline s’est cloisonnée dans une pratique professionnelle et un marché haut de gamme qui l’ont éloigné du grand public. Dans le fitness, j’essaye de produire l’effet inverse. Je vais chercher la clientèle de proximité, celle qui n’aurait jamais pensé s’inscrire dans une salle. Chez Bodysculpt, 10% de notre clientèle a plus de 70 ans. J’en suis très fier, d’autant que cette cible est vouée à se développer dans les prochaines années.

beaucoup et qui m’accompagne au quotidien : « on n’a qu’une seule chance de faire une bonne première impression ». Donc, la première fois que le client entre dans un de mes clubs, je veux qu’il se sente attendu et choyé. Ensuite, je demande à mes employés d’être enthousiaste. Donner envie et transmettre la passion du sport, voilà leur mission quotidienne ! Tout en étant chaleureux et accueillant, évidemment. Par ailleurs, je considère qu’il est nécessaire de valoriser le personnel, c’est pourquoi, au sein de mon groupe, les salaires sont élevés. Et j’encourage la promotion interne. Dans ma société, tout le monde peut réussir, d’ailleurs 3 candidats à l’ouverture de prochaines franchises sont des membres du personnel. PFM : Le service client a fait votre succès. A quoi faites-vous particulièrement attention ? Patrick MAZEROT : A l’hygiène en premier lieu. Chez BodySculpt, je dépense 8 000€ par mois pour

PFM : Vous êtes très proche de vos équipes. Comment managez-vous votre personnel ? Patrick MAZEROT : Je mise beaucoup sur l’accueil et le service, donc j’exige de mes employés qu’ils soient très attentifs. Il y a une phrase que j’aime

>>


Success

STORY >>

l’appart : patrick MAZEROT, un sportif engagé qui démocratise l’accès au fitness !

qu’elle soit irréprochable ! J’attache en second lieu, beaucoup d’importance à la qualité du matériel. Nous avons misé sur la qualité JOHNSON-MATRIX, de l’équipement high tech et ergonomique. En tant que client grand compte, j’ai participé à l’élaboration d’un contrat Full Service. C’est un forfait mensuel, qui implique qu’un technicien vienne deux fois par mois pour assurer la maintenance. Grâce à cette extension de garantie, une machine reste en panne deux semaines maximum. Je trouve également très important qu’il y ait une homogénéité de gamme, pour que le client s’y retrouve d’une machine à l’autre. Et pour s’assurer que les normes de sécurité soient respectées, nous avons instauré « un permis de conduire les machines » pour la clientèle. Je veille en outre, à un encadrement sportif de qualité, avec des professeurs diplômés d’état, des cours collectifs LES MILLS™ pour leur qualité standard d’un club à l’autre, et du personal training en supplément. Nous avons mis en place des horaires de service de 9h à 21h, et de libre-service de 6h à 23h, 7 jours sur 7, car l’accessibilité doit être optimale.

PFM : Vous avez un taux de fidélisation de 40% ! Quel est votre secret ? Patrick MAZEROT : La fidélisation de mes clients c’est la conséquence de la qualité du service que je popose. En 2006, dans un souci « FITNESSEA GROUP réalise un de transparence et de respect du chiffre d’affaires en 2012 de 4,3 client, j’ai lancé millions d’euros » l’abonnement mensuel « PASS FORM LIBERTé », abonnement sans engagement de durée, résiliable à tout moment, assorti d’un prix garanti à vie. Résultat ? Un taux de fidélisation en constante augmentation ! Et dans l’abonnement, il n’y a aucune option, tout y est compris, nous ne piégeons pas le client. Tous les pays européens proposent l’abonnement mensuel, et ont un taux de pratiquants qui s’élève entre 10 et 15%, contre seulement 6% en France. Dans mes clubs, les clients ne viennent pas seulement pour le sport, mais pour vivre aussi une expérience humaine. C’est pour cela que nous mettons l’accent sur les espaces de détente dans les clubs, avec des canapés, les journaux du jour et un café ou un thé, qui sont offerts par le club. Accueil, convivialité et partage, voici nos valeurs, et ça marche ! PFM : La crise, vous la surmontez comment ? Patrick MAZEROT : J’ai augmenté les services. Pour le même prix, vous avez droit à encore plus ! Résultat, en un an, j’ai eu une augmentation de 30% de notre chiffre d’affaires, sur tous les clubs « l’Appart ». Notre dernier service, c’est la mise en place d’un espace diététique et performance avec des produits de la gamme Eric Favre à l’accueil du club. PFM : Et l’avenir... Vos projets d’ici cinq ans ? Patrick MAZEROT : Piloter 10 à 15 filiales et développer un réseau de 15 à 20 franchises. Voici mes objectifs !


Le logiciel qui avance avec vous !

de Fitness des clubs Le logiciel avec leur époque ent qui avanc

Plate Comm

Gestion des Abonnements, des Forfaits & de la Caisse Abonnement, forfait, caisse

Paiement en ligne & PAM

Communication club/client

Prélèvement automatique & Paiement en ligne

Statist Suivi statistiques

Base & Pro

Planification totale & Réservation en ligne Planning & Réservation

Base CRM

Person

Contrôle d'accès Contrôle d’accès

Personnalisation à la carte

Votre prestataire unique pour vos besoins en contrôle d’accès : Cartes, lecteurs, tripodes...

€ HT *

mbres à 1

de me Vos cartes

options mbreuses

rix unique

pour un p

:

/verso, leur recto ntact, cou is sélectif, zone co s n sa D rn Cartes RFIate ou brillante, ve finition mressions,...) de réimp

De no

Bénéficiez de notre Pack migration si vous possédez déjà un logiciel

Formations, support, maintenance, hébergement Une offre à la carte, un service et un accompagnement au quotidien.

Plus d’infos sur : www.resamania.fr

* à partir de

s

1000 carte

Témoignage client « Nous avons enfin trouvé un logiciel de gestion de club qui nous permet aussi de gérer la réservation en ligne de façon efficace pour tous nos plannings de biking : - Un taux de remplissage optimal engendrant de nouveaux cours. - Des adhérents contents. - Des employés se consacrant à des tâches à forte valeur ajoutée. »

Contactez-nous : Tel : 09 53 57 70 72 facebook.com/resamania Email : contact@resamania.fr twitter.com/@resamania

Michael BLICK – Manager Aqualoft (St-Thibault-des-Vignes)

Les indépendants

de la forme


8

tendances

les micro-gyms L’industrie du fitness a rapporté 21.4 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2011, une hausse de 5% par rapport à 2010, ce qui peut sembler paradoxal en période de crise. Les entreprises de remise en forme qui ont survécu sont celles qui ont innové, en différenciant leur proposition commerciale. La crise a en effet, entraîné une phase de créativité, faisant éclore de nouveaux concepts. Les micro-gyms sont nés de cette conjoncture économique. Ces micro-clubs (en français), sont des salles de sport de petit format spécialisées dans un programme d’entraînement en small group ou team training. Le service est de qualité, l’attention personnalisée et les tarifs élevés. Ils arrivent ainsi à s’imposer sur le marché en pleine période de crise. Zoom sur ces clubs révolutionnaires qui se développent en masse...

l y a dix ans, les clubs low cost arrivaient sur le marché. Leurs prix très bas attiraient les foules faisant s’effondrer les tarifs des abonnements mensuels. Les prestations de services étaient minimales, le concept s’adressant à une clientèle qui recherchait d’abord un tarif accessible. Mais, c’est bien connu, si c’est pour votre tarif qu’un client s’abonne à votre club, c’est aussi pour cette raison qu’il vous quittera. En effet, la course au prix bas est infinie. Pour preuve, en Allemagne, certains abonnements ont atteint la modique somme de 9,99€. Puis le modèle a évolué avec l’entrée dans la proposition commerciale, des cours collectif, donnés par de vrais profs et l’avènement des abonnements ciblés où l’on paye pour ce que l’on choisit. Les clubs de moyenne gamme ont alors souffert, ayant des difficultés à aligner leurs offres. C’est dans ce contexte de crise, que les microgyms sont apparus. Fonctionnant en small ou team training, ils allient le succès des cours collectifs, avec l’attention personnalisée si chère aux clients. Remportant un franc succès, ils se développent très rapidement notamment aux Etats-Unis. Tous pratiquent des tarifs bien plus élevés que la moyenne. Les enseignes Flywheel, présent dans 6 états et SoulCycle qui a ouvert 9 clubs à New York, proposent des sessions de cycling de 45 minutes à 32$ par session minimum. OrangeTheory


8

a basé son concept sur de l’entraînement en interval training. 180$ pour 10 sessions ! Racheté il y a quelques mois par Franvest Capital Partners, le concept connaît un succès fulgurant avec 25 clubs ouverts en six mois aux USA. Les microgyms Pure Yoga et Pure Fitness proposent des cours de yoga avec des abonnements qui s’élèvent à 165$ par mois ! La plupart des clients payent les cours à l’unité. Cours collectif dynamique, attention individualisée, session brève, le concept cartonne ! Ces clubs à prix d’or, ciblent une clientèle qui a soif de qualité, et qui est prête à payer pour son cours préféré. Dans un milieu très concurrentiel, les membres veulent du « Pay As You Go », c’est-à-dire, payer uniquement pour ce qu’ils consomment. Ils privilégient la valeur avant tout, mais « pas cher » ne signifie pas forcément « valeur ». Pour beaucoup, la valeur c’est pouvoir discuter longuement avec un instructeur compétent, qui saura lui prodiguer des conseils ciblés, au sujet de sa technique d’entraînement. Et pour proposer des tarifs élevés, il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles et ne pas se contenter des services de base. La qualité du cours, l’ambiance et le confort, toutes les prestations doivent être au top, car elles doivent justifier les prix. Les managers de micro-gyms doivent être perpétuellement à l’écoute du client et anticiper ses désirs. Hilary Gilbert, directrice de Boom! Cycle, microgym spécialisé dans le cycling, basé à Londres, nous donne son avis : �� Les micro-gyms fonctionnent car ils assurent aux membres une prestation de qualité

dans l’entraînement qu’ils préfèrent. Même avec un financement serré, les gens sont prêts à payer pour ce qu’ils apprécient vraiment. Mais offrir un service individualisé est très important : Se souvenir du prénom de chacun, retenir leurs goûts, et prendre leurs suggestions en compte, c’est le petit plus par rapport aux gros clubs. Les clients ne sont jamais nombreux en même temps, donc l’attention peut être individualisée. Chez Boom! Cycle, nous ne faisons pas d’abonnement, donc le client paye uniquement pour ce qu’il consomme. C’est un bon moyen pour nous de contrôler la qualité de notre service. Comme nos clients ne sont pas engagés, nous devons nous assurer de garantir une qualité optimale à chaque instant». En effet, ces formules sans engagement ne laissent pas droit à l’erreur, si le client est déçu sur une prestation, l’équipe ne dispose pas de plusieurs mois d’abonnement pour se rattraper…


economie

faut-il avoir peur des associations ? Ni polémique, ni provocatrice mais légitime, cette question rouvre le vieux débat du paracommercialisme des associations qui, par abus ou négligence, vire parfois à la concurrence déloyale vis à vis d’entreprises commerciales risquant, ni plus ni moins à terme, le dépôt de bilan.

Par Xavier MOREL

V

ieux débat mais question de plus en plus d’actualité. Le milieu associatif monte en puissance et se revendique parfois comme une alternative au système économique traditionnel : les tensions entre deux univers fiscalement séparés suivent donc également une pente ascendante. Répondre à la question posée n’a qu’un seul objectif : permettre de redéfinir les rôles et les règles de chacun pour pouvoir, partout, (re)créer les conditions d’un vivre ensemble respectueux de chaque organisation, dans l’intérêt de tous, quitte à passer par un cordial, mais ferme, rappel à la loi. Faut-il avoir peur des associations ? Répondons d’emblée à la question : non ! Pour trois raisons. La première raison est d’ordre « affectif » : nous aimons nos associations. Leur existence est inscrite dans notre histoire ; parfois très encadrées, parfois interdites selon les régimes, elles ont toujours réussi à renaître. En novembre 1899, Waldeck-Rousseau dépose à la chambre des députés, un projet de loi sur les associations. Les débats parlementaires durent longtemps. La loi est adoptée par le Sénat puis par la Chambre des députés en juin 1901, et promulguée le 1er juillet. Elle établit la liberté d’association en France

et reconnaît, pour tout citoyen, la liberté d’être membre ou non d’une association. Depuis, nous parlons des « associations loi 1901 ». Les associations, c’est nous ! Plus de 15 millions de bénévoles actifs font vivre plus d’un million d’associations en France. Les associations jouissent d’un capital de sympathie important. Elles forment un maillage utile du territoire contre l’isolement, et contribuent à la cohésion sociale. Evidemment, les entreprises ne sont pas en reste : elles apportent aussi leur pierre à l’édification du lien social. Mais les associations offrent, il est vrai, surtout en milieu rural, ce qu’une entreprise ne pourrait apporter pour des raisons de viabilité économique. Citons seulement l’exemple des associations de « gymnastique volontaire » qui permettent l’accès à l’activité physique dans les petites communes souvent éloignées des centres urbains. Les associations sportives contribuent grandement à ce à quoi nous aspirons tous : la prise de conscience qu’il est vital et plaisant d’avoir une activité physique régulière. Aujourd’hui, le monde associatif est constitué à 60% par des associations sportives, récréatives et culturelles. Le secteur des sports fournit le plus gros bataillon avec près de 265 000 associations (chiffres de 2007 source : Viviane Tchernonog – Le


paysage associatif français – Mesures et évolutions). Rugby, foot, basket, etc. : nous avons tous commencé à faire du sport en club ! En outre, les associations sportives et les entreprises du secteur des sports vivent ensemble en bonne intelligence : les contacts sont généralement bons et les partenariats nombreux (sponsoring, mécénat… de la part des entreprises envers les associations). Il n’y a donc pas de rivalité particulière liée aux statuts différents. Tant que chacun reste dans son rôle… Le milieu associatif a changé et s’est ainsi ouvert à un plus large public : le développement individuel, à travers une activité collective (comme le sport), a pris le pas sur la défense d’intérêts communs. Les associations sportives se sont développées quand la « demande d’activités physique » a augmenté (préoccupation des consommateurs pour leur santé, hausse du temps libre, accroissement du nombre de séniors, etc). Et pour trouver des financements ou répondre aux besoins du public, les associations ont pénétré la sphère économique. Toute association peut légalement exercer des activités commerciales : la législation a prévu précisément les modalités. C’est ce qui nous amène à la deuxième raison pour laquelle il ne faut pas avoir peur des associations : la loi fait bien la distinction entre association et entreprise,

même si la langue, elle, rend les choses un peu confuses en parlant de « sociétaires » pour une association et « d’associés » pour une société type SARL et d’actionnaires pour les SA… La loi protège donc chacun des abus de l’autre. La loi de 1901 n’a pas conçu l’association pour exercer une activité économique : « L’association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d’une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices. Elle est régie, quant à sa validité, par les principes généraux du droit applicable aux contrats et obligations. » Le principe, c’est la non soumission aux impôts commerciaux (TVA, impôt sur les sociétés, contribution économique territoriale). Un avantage qui s’ajoute à la facilité de créer une association (par rapport à une société). L’association peut avoir accès aux subventions publiques, elle bénéficie d’une fiscalité avantageuse et n’est pas soumise aux exigences comptables des sociétés commerciales. L’exception, c’est l’assujettissement à ces impôts, quand l’association exerce une activité lucrative, et, ce afin d’éviter une distorsion dans la concurrence, et de garantir le respect du principe de l’égalité devant l’impôt. Il peut donc être tentant pour un dirigeant d’association, de cumuler les avantages de l’association avec une activité commerciale sans passer par la case impôt. Les règles sont pourtant constamment rappelées. « Les associations ont le droit d’exercer des activités de nature commerciale, mais elles sont alors soumises au droit commun du code de commerce, et ont l’obligation de mentionner dans leurs statuts, l’exercice habituel de ces activités. Sur un plan fiscal, les associations sont assujetties aux impôts et taxes commerciaux (TVA, impôt sur les sociétés, contribution économique territoriale) dès lors qu’elles exercent de telles activités à titre habituel, et qu’elles fonctionnent comme une entreprise commerciale » (Réponse à la question d’un député du secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme et des services publiée au JO le 27/05/2008). Dans ses supports d’information, l’URSSAF met en garde les créateurs d’associations : « Si votre projet est de développer des activités lucratives, votre association se met en concurrence directe avec les sociétés et se retrouve assujettie de la même manière qu’une société ». La loi pourrait peut-être aller plus loin pour aller vers plus d’égalité, en assouplissant les règles pour les sociétés ou en les durcissant pour les associations. Quelques exemples de pistes : • Dans une association sportive, un bénévole peut donner des cours ; dans une entreprise commerciale, le bénévolat est interdit…

>>


economie

faut-il avoir peur des associations ?

>> • Un bénévole n’a pas toujours besoin du Diplôme •

d’Etat pour donner des cours… Des bénévoles peuvent bénéficier du paiement de frais de déplacement…

Le problème ne vient donc pas des associations elles-mêmes mais d’un changement de cap opéré par ses dirigeants, sans que leur structure soit mise en conformité avec la législation, sciemment ou par négligence. Imaginons un boulanger qui voit s’installer près de sa boulangerie, une association qui vendrait du pain et des gâteaux, sans s’acquitter de la TVA et des impôts, tout en bénéficiant, pourquoi pas, de subventions publiques… Dans le sport, il y a des règles que nous acceptons tous ; pour une course, il y a une ligne de départ et une ligne d’arrivée. C’est avec ce même esprit que les associations et les entreprises doivent coexister. Imaginons un 400m où une association pourrait courir à la corde, et une entreprise dans le couloir extérieur mais en partant sur la même ligne, avec en plus un sac à dos et des bottes ! C’est une image assez explicite pour comprendre l’inégalité qui peut exister. Une inégalité qu’il faut combattre. La troisième et dernière raison est d’ordre juridique: il ne faut pas avoir peur des associations qui dérivent vers une activité commerciale, car il est toujours possible de rétablir l’égalité devant l’impôt, et donc d’empêcher une association de concurrencer de manière déloyale une entreprise. Comment faire valoir ses droits ? La prudence est de mise. Les statuts étant consultables gratuitement par tous, sur simple demande en Préfecture, il faut donc avant tout consulter les statuts de l’association et prendre connaissance des membres du bureau. Puis s’assurer du bien-fondé et de la légalité des statuts. Il faut ensuite analyser la situation : notons bien qu’être en règle avec la Direction Départementale Jeunesse et Sports n’indique pas que l’association est en règle fiscalement. Les conditions d’exercice de l’activité de l’association sont analysées selon la méthode dite « des 4 P ». Il faut examiner le « Produit » proposé par l’association, le « Public » visé, le « Prix » pratiqué et les opérations de communication réalisées (« Publicité »). Il faut ensuite répondre à ces questions précisément : en

quoi l’association fournit-elle le même produit ? En quoi s’adresse-t-elle au même public (proximité)? En quoi pratique-t-elle des prix que l’entreprise ne peut pratiquer et, accessoirement, en quoi fait-elle de la publicité (on doit collecter ses supports de communication, flyers, publicités dans la presse, etc.) ? Une fois établie sérieusement, cette présomption de concurrence déloyale, il faut écrire aux membres du bureau (courrier recommandé avec avis de réception). Il est bon de rappeler au Président de l’association qu’il est responsable personnellement, fiscalement et pénalement, en cas de manquement à la loi. Il faut exposer la règle des « 4 P » et mentionner que vous alertez le Maire de la commune, le Préfet, la Direction départementale du travail, l’URSSAF et les services fiscaux. En général, ce courrier provoque une réaction immédiate et l’association se met en conformité avec la loi. Dans le cas contraire, les services fiscaux instruiront une enquête et rétabliront l’égalité devant l’impôt. Une entreprise victime de concurrence déloyale, peut également engager une action contentieuse devant le juge civil, sur la base de l’article 1382 du code civil. Il ne faut donc pas avoir peur des associations mais il faut lutter contre celles, finalement marginales, qui changent de nature et enfreignent les règles. Mais, peut-on encore parler d’association quand la loi est bafouée, quand l’esprit même de l’association est dévoyé ? Ces « associations », qui font du commerce en se cachant derrière un statut plutôt protecteur, jouent contre les entreprises qui risquent le dépôt de bilan, mais elles jouent aussi contre l’Etat et surtout contre le milieu associatif lui-même… et donc contre elles-mêmes ; en courant le risque de payer le prix fort d’une requalification, et sans se donner la chance de pouvoir capitaliser leurs efforts par une revente possible de leur activité, comme ce peut être le cas pour toute activité commerciale légale. Il est donc salutaire pour tous que ces « associations » soient dénoncées pour maintenir l’équilibre, pour défendre une honnêteté et une transparence que nous devons tous au public, pour encourager une saine émulation et une saine concurrence, à l’image de ce que nous encourageons tous dans nos activités, un esprit sain dans un corps sain…


VARIO. UNE NOUVELLE FAçON DE COURIR.

LIBERTÉ DE MOUVEMENT SANS IMPACT

Amplitude de foulée jusqu’à 83 cm.

TRAJECTOIRES INFINIES.

Une nouvelle façon de bouger et d’apprécier l’entraînement. Vario s’adapte naturellement à chacune de vos foulées. Une expérience wellness inédite : trajectoires larges et infinies, mouvements doux et fluides pour des séances d’entraînement naturelles et efficaces. Vario, c’est la liberté, le fun, une nouvelle façon de courir. Plus d’infos sur www.technogym.com/vario


L’entraînement n’a jamais été aussi facile. KiNESiS STATiONS

Le mouvement fonctionnel intuitif L’entraînement fonctionnel n’a jamais été aussi simple et intuitif. Développez votre force, améliorez votre équilibre et votre souplesse d’une façon efficace et motivante.

Technogym présente une nouvelle catégorie de produits qui associe les avantages de l’entraînement fonctionnel à la facilité d’utilisation d’équipements plus traditionnels. La gamme Kinesis Stations se compose de 6 appareils qui offrent une variété d’entraînement exceptionnelle, une utilisation intuitive, des réglages réduits au minimum et aucune interférence entre les câbles. Les entraîneurs peuvent facilement attirer les membres et maintenir leur motivation. Kinesis Stations complète la ligne d’équipements pour l’entraînement fonctionnel de Technogym, dont font déjà partie Kinesis One, Kinesis Class et Arke.

* Technologie Fullgravity, brevet exclusif Technogym

FRANCE - TECHNOGYM FRANCE SAS Tél. 01 45 29 90 00 - Fax 01 45 29 90 05 - E-mail : info@technogym.fr AUTRES PAYS - TECHNOGYM SpA Tél. +39 0547 650500 - Fax +39 0547 650591 - E-mail: info@technogym.com

www.technogym.com


COMMUNICATION

LA COMMUNICATION D’HIER à DEMAIN : osez ! Il y a quelques années, on ne parlait pas d’industrie du fitness, mais la clientèle, surtout masculine, allait dans des clubs dit « de muscu ». Puis les cours collectifs ont fait leur apparition, sous l’impulsion de Véronique et Davina, attirant la clientèle féminine. La communication était simple, il suffisait de mettre un visuel d’homme musclé et une femme en collant fluo, et d’annoncer que l’on existait. Les gens s’abonnaient sans véritable notion de durée. Après une période d’essoufflement, de nouveaux arrivants ont révolutionné le mode de communication, en créant un nouvel accélérateur de vente, « les frais d’inscription ». Remise conséquente ou gratuité des frais, peignoirs offerts, ces méthodes commerciales agressives ont attiré les clients en masse. Mais beaucoup ont été déçus par ces promesses non tenues. Pour être innovant et séduire à nouveau, nous avons demandé l’avis d’un expert, Olivier Philizor, directeur de Philicom, société spécialisée dans la communication des clubs de sport. Suivez le guide…

L

e taux moyen de pénétration du fitness en France est d’environ 8%, chiffre en constante mais faible augmentation. Dans ces 8%, sont réparties trois catégories de clients : les addictes (le noyau), les occasionnels (objectifs court terme), les impulsifs (que l’on voit rarement au club). La plupart des moyens de communication actuels ont pour

objectif de conquérir ces deux dernières catégories, par des offres adaptées et séductrices. Pour construire votre plan de communication, vous devez analyser correctement votre zone de chalandise : les catégories socio professionnelles, les revenus par commune, leurs répartitions et l’âge des habitants par secteur. Ces données donnent des indications précieuses pour l’établissement du plan média, dans lequel vous allez bâtir des offres adaptées. Ne pratiquez pas une communication agressive. Une superbe femme ou un homme transpirant dans un effort visible ou dans un mouvement incroyable sur un document publicitaire, attire un pourcentage très faible de clients, mais repousse tous les autres, qui ne se sentent pas concernés. Par exemple, pour un secteur d’habitations horizontales (maisons) en CSP+, nous allons présenter le document de façon plus explicite, en rassurant le lecteur, alors que pour des zones périurbaines de population plus jeune, le message sera basé sur une offre différente et la mise en avant des prestations sera alors plus dynamique, avec moins de texte, génération Y oblige ! La distribution ne peut plus être générique comme avant, en dehors d’une ou deux campagnes par an. Quel que soit le profil du club, le langage doit être compris de tous : un néophyte ne sait pas ce que signifient CAF, LIA, SPINNING etc. Monsieur Marcel Bleustein-Blanchet, créateur de Publicis, avait pour habitude de dire qu’une bonne publicité doit être


comprise par un enfant de sept ans (dans les visuels et le texte) ! Vous pouvez oser la communication décalée qui fonctionne bien. Mais prenez garde de ne pas choquer, au risque de déranger, voire bloquer certains. La vocation de ce type de communication est de créer un électrochoc, et de marquer les esprits, sur un parallèle de situation du quotidien. C’est pour cela que la connaissance du secteur et des CSP est importante, pour être sûr d’adresser le bon message aux bonnes personnes. Une fois ces données analysées, il est impératif de bâtir un plan média annuel, qui représente environ 4 à 6% du CA ht, pour les clubs en deuxième année et plus. Cela évite tout dérapage et achat d’impulsions, et autres « bon coups à prix spécial, bouclage de dernière minute... ». L’accumulation de ces sommes devient vite importante. Alors, anticipez vos campagnes ! Planifiez votre budget pub : • Action de fidélisation des adhérents et parrainage des nouveaux clients. Un client vous fait confiance, et coûte 5 fois moins cher à travailler qu’un prospect. De plus, votre client rapporte 30% de plus qu’un prospect. C’est pourquoi vous devez remercier vos clients de leur confiance, et ils doivent être les premiers informés des actions commerciales que vous allez réaliser, pour qu’ils puissent en faire bénéficier leurs proches en exclusivité (modèle soldes privés). Vous devez leur adresser un courrier « papier » au moins deux fois par an. • Action de communication grand public, deux fois par an minimum, distribution comprise. • Action de relance commerciale suite aux contacts établis. • Courrier VIP de remerciement, signé par le directeur du club, après inscription au club. • Envoi d’une fiche de qualité à déposer au club dans une urne (deux fois par an). • Journée portes ouvertes, relance, ou anniversaires. Soyez innovant en organisant des évènements : • Envoyer aux entreprises et clients, une invitation pour une dégustation (vin, fromage, produits régionaux et locaux...). • Vernissage d’un peintre ou expo d’un artiste. • Soirée à thème.

• Challenge inter-entreprise de votre zone de chalandise...

Puis surprenez vos adhérents et visiteurs, en relookant votre club en intérieur et extérieur. L’époque des miroirs est révolue, de nouvelles matières permettent de réaliser des fonds de scène et décors incroyables à moindre coût qui, du jour au lendemain, changent l’aspect de votre club. Vos clients aiment leur club, ils vous font confiance, anticipez leurs besoins, surprenez-les et le bouche-à-oreille deviendra votre meilleur allié commercial. Comme disait Horace, « l’habitude est un grand tyran », alors n’en soyez pas la victime, soyez fou, soyez insatiable, comme vous l’étiez quelques mois avant l’ouverture de votre club, et pensez qu’une action de communication représente une partie de votre club qui voyage...

27


hors les

Murs

pierre & vacances


hors les pierre & vacances fait bouger ses clients

Murs

Créé en 1967, par Gérard Brémond, créateur de la station de ski Avoriaz, le Groupe Pierre & Vacances est devenu le leader européen du tourisme de proximité. Son modèle économique unique repose sur la synergie entre deux métiers : le tourisme et l’immobilier. Les résidences et villages Pierre & vacances, proposent un panel d’activités sportives très important, dont le fitness fait partie. L’enseigne propose des cours LES MILLS™ dans sa formule tout compris, et des cours de Zumba en option payante. De quoi faire bouger les vacanciers… ujourd’hui, le groupe gère 7 marques touristiques : Pierre & Vacances et ses labels premium et resorts, Maeva, Center Parcs, Sunparks, Adagio City Aparthotel, Citéa et Hôtels Latitudes. Sur l’année 2011, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1,4 millions d’euros et a accueilli 7,4 millions de clients. Un groupe en forme donc, et qui brille par son engagement dans l’écologie. Acteur touristique responsable, les marques du groupe ont décroché le label « Clef Verte », pour certaines de leurs destinations. Le groupe Pierre & Vacances peut se vanter d’être le premier groupe à avoir obtenu ce label, destiné aux hébergements touristiques respectueux de l’environnement. En effet, depuis plusieurs années, le groupe multiplie les démarches actives d’amélioration de la performance environnementale de ses activités touristiques et immobilières dès l’étape de construction, jusque dans le fonctionnement des sites (restauration, animation, entretien…). La durée moyenne d’un séjour dans les résidences et villages Pierre & Vacances est de 9 jours, ce qui laisse le temps de découvrir de nombreuses disciplines sportives. Et le choix est infini : tir à l’arc, football, tennis, randonnée pédestre et vélo, char à voile, plongée sous-marine, tout est prévu pour être au plus près des

attentes de la clientèle. C’est donc tout naturellement que la prestation fitness est apparue dans la proposition commerciale, il y a une vingtaine d’années. Proposant au départ des cours d’abdos fessiers, de renforcement musculaire et de stretching, le groupe a décidé de miser sur la qualité des cours LES MILLS™. Avec une fréquentation des cours à 75% féminine et 25% masculine, 6 concepts entraînants et motivants font bouger la clientèle : BodyJAM™, BodyATTACK™, BodyVIVE™, BodyBALANCE™, CXWORX™ et SH’BAM™. Les cours sont proposés en extérieur mais uniquement dans les 12 villages que compte la marque. En effet, les villages, à la différence des résidences, impliquent une activité d’animation importante, avec un club pour les enfants, des soirées, etc… Dans ce cadrelà, les cours collectifs de fitness ont tout à fait leur place. Des cours d’aquagym sont proposés en plus, sur les sites avec piscine. Ces cours ciblent une clientèle âgée de 40 à 60 ans, qui n’a pas forcément l’habitude de fréquenter les salles de remise en forme et qui profite de ses vacances, pour découvrir de nouvelles activités sportives. Chez Pierre & Vacances, les cours collectifs LES MILLS™ sont compris dans la formule, et les cours de Zumba sont proposés en option payante. Les activités sont proposées tous les matins de la semaine, sauf le samedi. L’après-midi étant en général réservé à un autre type d’activités, plus familiales.


Le HiiT Evoluant dans une société qui court sans cesse après le temps, les managers de clubs doivent être en mesure de répondre à des exigences de résultats rapides. Les membres ne veulent plus passer des heures dans les clubs, ils n’en ont pas le temps. S’ils sont prêts à venir plusieurs fois dans la semaine, ils ont parfois à peine une heure devant eux. Pas étonnant donc que ces dernières années, les concepts d’entraînement très court d’interval training de haute intensité (HIIT) remportent autant de succès.

… r u T t i i u Le Htraînement du f ’en

Al

ux USA, le programme P90X s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires en Home Gym, le CROSSFIT, lancé par Reebok, qui a construit son succès autour du HIIT, a déjà séduit des millions d’adeptes, et avant eux, la méthode Tabata avait fait le tour du monde. Certains micro-gyms ont centré leur activité sur ce concept, comme Orange Theory aux USA. C’est ainsi que LES MILLS™ a décidé de s’engager dans l’aventure en lançant en septembre 2012 son propre cours chorégraphié : le GRIT™ (Group Resistance Interval Training). Cet entraînement se déclinera sous trois formes : Force (GRIT STRENGTH), Pliométrie (GRIT PLYO) ou Cardio-vasculaire (GRIT CARDIO). Répondant à des contraintes de temps et de résultats, l’entraînement de 30 minutes a une vraie place à prendre dans les clubs de sport… Approuvé par la recherche scientifique : Le HIIT a été scientifiquement prouvé pour générer des changements physiologiques que l’on n’obtient pas avec un entraînement de niveau modéré, fournissant ainsi une alternative à l’augmentation du volume d’entraînement.

Qu’est-ce que le HIIT ?

Le HIIT est un entraînement intense qui alterne des pics d’intensité avec des phases de récupération. Par une série de mouvement à fort impact, le HIIT sollicite de multiples groupes musculaires et génère une intensité qui va agir à différents niveaux. Le niveau de difficulté perçue se situe entre 15 et 17 sur une échelle de 6 à 20. Cette répétition d’exercices de courte durée a une intensité plus élevée que le seuil anaerobie. Ce qui va entraîner des effets très rapides sur l’organisme. Le seuil anaérobie est une intensité d’exercice. Lorsque ce seuil est atteint, le métabolisme anaérobie ne peut plus couvrir les besoins en ATP (carburant stocké dans le muscle), nécessaire à l’activité musculaire, le corps va donc puiser dans ses réserves de sucre et de graisse. Il existe 2 sources d’énergie anaérobie : Anaérobie alactique : Le système ATP-PC Utilise la créatine phosphate pour fournir rapidement une source d’ATP. Ce processus fournit 10 secondes d’énergie pour un effort explosif comme un sprint. Anaérobie lactique : La Glycolyse Cette réaction transforme le glucose pour régénérer de l’ATP sans oxygène et produit de l’acide lactique comme produit secondaire. Il fournit de l’énergie pour des exercices intensifs de HIIT (1 à 3 minutes de durée) ce système fournit également l’accélération finale à la fin d’un 1 500m.


… r u t u f u d nt

e m e n î a r t n l’e Le HIIT permet : • Une augmentation de la consommation • • •

d’oxygène post-effort. Une réduction très rapide de la graisse corporelle. Une augmentation de la production d’hormone de croissance. Une augmentation de la sensibilité à l’insuline.

Les participants “à risque” doivent néanmoins obtenir un accord médical, avant d’entreprendre le HIIT. En effet, cet entraînement est à proscrire en cas de : - Maladies cardiaques, maladies cardio-vasculaires - Diabète - Hypertension - Troubles musculo-squelettiques contre-indiquant les exercices en impact et les cas d’obésité.

Pourquoi ça motive ? Plusieurs études ont indiqué que les participants préfèrent les entraînements fractionnés où l’effort est intense mais court plutôt que ceux où l’effort est plus faible, mais sur une durée étendue. Les intervalles de 1 à 4 minutes sont les plus plébiscités car conviennent parfaitement aux personnes n’ayant pas beaucoup de temps. En 4 minutes d’effort intense, vous brûlez autant de calories qu’en faisant une heure de vélo, ça fait rêver...

Pour votre club, il n’y a que des bénéfices à programmer du HIIT. Ce concept aura l’immense avantage de générer pour votre club des revenus supplémentaires, plusieurs modèles économiques étant possibles : ventes aux tickets ou par packs (8/12 semaines), suivant le type d’entraînement : « Small group Training » ou « Team Training », si possible dans un endroit différent de votre salle de cours collectifs, pour vous permettre d’accepter plus de clients en même temps. A court terme, la récompense financière est déjà conséquente : vous pourrez, facturer le programme en option à l’abonnement. Le HIIT se concentrant sur les résultats, il va représenter une source de motivation énorme pour les membres, qui vont obtenir des résultats très rapidement et donc se fidéliser davantage. Cette satisfaction précoce va assurer la réussite économique à long terme de votre club. Attention, la programmation de cours de HIIT dans votre club comporte certains pièges. 1- Les clients payent cher surtout parce qu’il s’agit d’un cours en small group (4-8 pers.) ou en team training (10-20 pers.). Ne négligez donc pas l’attention individuelle que vous êtes tenu de leur porter, c’est ce qui garantit votre succés. 2- Il est nécessaire d’avoir un système de promotion marketing et réservation adapté à ce format de cours, pour les remplir de façon optimale. Pour vous y aider, des formations existent : Team Training Management de LESMILLS COACH™ et le module d’implantation de LES MILLS GRIT™ SERIES.


focus

le club du trimestre : AQUALOFT

Design et raffinement sont les maîtres-mots de la déco, car pour Fabien LAFAGE, elle est aussi source de bien-être. Pour cela, il fait appel depuis 2006 à Gaël RUIZ, chef de chantier pour l’émission DECO sur M6. Photos : Aqualoft RUEIL MALMAISON


focus aqualoft OUVRE un nouveau club SOUS LE SOLEIL d’aix-en-PROVENCE C’est au pays des calissons, du soleil et des cigales que l’enseigne Aqualoft a choisi d’établir son nouvel espace de remise en forme. Une ouverture très attendue pour ce club haut de gamme qui cible une clientèle exigeante. Lancement programmé pour septembre 2012, à Aix en Provence. Le concept ? Un service irréprochable, des prestations de qualité pour un standing élevé.

F

abien Lafage ouvre son premier club sous l’enseigne Aqualoft en 2003, à Saint Thibaultdes-Vignes (Marne la Vallée) : un lieu unique où sport, détente et raffinement fusionnent et créent un endroit magique. Le succès est au rendez-vous, ce qui entraîne l’ouverture d’un second club à Rueil-Malmaison. Le même engouement pousse Fabien Lafage à développer son concept. Quand il a l’opportunité de reprendre un club à Aix-en-Provence, il saute le pas, séduit depuis longtemps, par le cadre idyllique du sud de la France.

Le club aixois se déploie sur 1 100m2 : une salle de cours collectifs, une pour le RPM et le team training et un solarium pour s’entraîner au grand air. Des cours LES MILLS™ sont proposés : BodyJAM™, BodyATTACK™, BodyCOMBAT™, BodyBALANCE™, BodyPUMP™, BodySTEP™, SH’BAM™, CXWORX™ et RPM™, ainsi que des cours de Zumba. Un studio a été créé pour le small groupe training avec ViPR et TRX, espace dans lequel sera lancé en avant-première en septembre, le dernier-né des programmes LES MILLS, le GRIT™, programme d’interval training de haute intensité. Un premier rendez-vous de 1h est fixé avec un coach pour orienter les clients vers des activités qui leur correspondent. Aqualoft s’attache à garantir à ses clients, un entraînement efficace, et pour cela, la prise en charge doit l’être aussi : activités collectives de fitness, de danse et de gym douce, espace cardio

Aqualoft organise régulièrement des événements pour ses clients. Gandaft ARCHER, chorégraphe LES MILLS™ en BODYJAM™ venu de Nouvelle Zélande pour l’occasion.

training et musculation, service sur mesure de Personal Training et activités spécifiques de Team Training, la formule s’adapte à tous les profils. Pour Fabien Lafage, l’athmosphère du club est très importante, donc pour la déco, il a sorti le grand jeu : mur en pierres naturelles, matériau noble, lustre majestueux, éclairage subtil. Selon lui, « c’est sur les détails que les clients font la différence » alors pour qu’ils se sentent comme des rois, tout est prévu. Les vestiaires Achtech ont des casiers à code, plus pratiques. Internet est disponible en connexion illimitée, un distributeur d’oranges pressées est à disposition des clients, les fontaines d’eau sont présentes partout, même en salle de cours, le café et le thé sont en libre service et les serviettes fournies par le club. Tous les samedis matin, le petit déjeuner est offert : les produits sont bio, fruit du

>>


focus

Aqualoft ouvre un nouveau club sous le soleil d’aix-en-provence

>>

Alexandra et Yann managers du club, vous accueillent dès la rentrée de septembre chez Aqualoft Aix-en-Provence

partenariat qu’Aqualoft a fait avec l’enseigne « Bio c’est Bon ». L’un des points forts des clubs Aqualoft c’est l’hygiène absolue qui y règne. Les locaux sont un exemple de propreté et pour cause, une employée entretient le club, à raison de 5 heures de service en continu le matin, et 3 heures l’après-midi. En outre, un système d’extraction d’air permet une arrivée d’air neuf, une aubaine dans les salles de cours collectifs. Une douzaine d’employés sont là pour répondre aux désirs des clients dans une ambiance détendue et souriante. L’équipe est motivée et soudée car « Les secrets d’une enseigne très bien managée. Et qui s’apprête à fêter ses dix certains compagnons ans ? Un service exemplaire, de route sont présents du matériel haut de gamme, aux côtés de Fabien des instructeurs de grande Lafage depuis le début qualité, une décoration de l’aventure Aqualoft. raffinée » Michael Blick, manager Fabien LAFAGE du club de SaintThibault, Wesley Denis, responsable Accueil à Saint-Thibault « ainsi que le doyen de l’enseigne, Christophe Bats ». Fabien Lafage salue le professionnalisme de son équipe, qui lui est très fidèle depuis toutes ces années.

infos pratiques Adresse Aqualoft Aix-en-Provence : 27 boulevard Aristide Briand 13100 Aix-en-Provence. Horaires : Du lundi au vendredi 8h à 21h Samedi 9h à 17h Dimanche 10h à 13h Jours fériés 11h à 18h Tarifs : Entre 80 et 90€, formules d’abonnement avec un tarif dégressif la deuxième année. Une formule sans engagement existe à un tarif un peu plus élevé (autour de 100€). Contact : Tél : 06 67 35 20 65 - Email : contact13@aqualoft.fr Plus d’info sur www.aqualoft.fr/aix


r u o p n o i t u l o s e l l s e s v e u n i o s u b la n e r t o v r e boos t

Augmente la force et la tonicité musculaire. Utilise des barres, des poids et des steps pour amener votre entraînement au niveau supérieur. Développe les principaux groupes musculaires, les laissant dessinés et tonifiés. Met votre métabolisme à rude épreuve pour continuer à brûler des graisses plusieurs heures après votre entraînement. Stimule la production d’hormones de croissance réduisant la graisse et développant la masse maigre.

Contruit un corps puissant, agile et athlétique. Basé sur les principes de pliométrie, il utilise un step pour augmenter la puissance, la vitesse et la force des jambes. Cet entraînement spécifique permet de mobiliser 40% de fibres musculaires supplémentaires par rapport à un entraînement traditionnel, produisant ainsi une silhouette allongée et athlétique. Augmente l’endurance musculaire et la résistance, et intensifie votre énergie.

Brûle des graisses et améliore rapidement les capacités athlétiques. Aucun équipement nécessaire, ce programme combine des exercices à impacts utilisant le poids de corps et un entraînement explosif. Maximise la dépense de calories pendant l’entraînement permettant de brûler des graisses même après l’effort. LES MILLS GRIT™ Cardio est scientifiquement reconnu pour obtenir des résultats rapidement.

Renseignements au 04 42 91 02 80 www.getlesmillsgrit.com


8

personal training

Christophe PINNA :

ancien champion du monde de Karaté, il se reconvertit dans le coaching sportif !

N

é en 1968 à Nice, Christophe Pinna se donne très tôt l’ambition de devenir le meilleur karatéka du monde. A 17 ans, il est déjà champion de France junior. A partir de là, fort d’un mental et d’une condition physique de battant, il enchaîne les victoires. Avec à son actif, six titres européens et quatre titres de champion du monde, il termine sa carrière de sportif de haut niveau, en remportant le titre suprême de champion du monde toute catégorie. Christophe Pinna a toujours été un sportif engagé, ce qui lui vaut en 1998, de recevoir des mains du Président de la République, à l’époque Jacques Chirac, le titre de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite, pour sa carrière sportive, mais également pour son action de lutte contre la drogue et la délinquance, et sa mission de protection de la jeunesse par le sport. En 2005, il est promu Officier. Après sa carrière de sportif international, il s’oriente vers une carrière d’entraîneur aux USA, en Grèce, puis en France. Il sera également sollicité par TF1 pour assurer les cours de sport à la Star Académy. Consultant auprès des plus grandes entreprises, ambassadeur Adidas et coach de l’Oréal Men Expert, Christophe Pinna a reçu en octobre 2011 sa 6ème Dan honorifique.


Tout en poursuivant l’enseignement du karaté en compétition, notamment dans son club Nice Elite Sport, Christophe PINNA consacre la plus grande partie de son temps au coaching sportif. Très prisé, il compte parmi ses clients, de nombreuses personnalités du sport, de l’entreprise et du spectacle. Pour cet ancien sportif de haut niveau, le sport n’a pas pour seul but d’améliorer ou d’entretenir, la condition physique. Il permet au quotidien d’atteindre ses objectifs et d’avoir la force de dépasser ses limites, quelles qu’elles soient. Sa nouvelle mission est d’améliorer la condition physique des personnes âgées dans les maisons de retraite. Il souhaite leur permettre grâce au sport, de défier leurs capacités physiques et mentales et de trouver la force d’avancer. Fidèle aux valeurs de solidarité qu’il a véhiculées tout au long de sa carrière, c’est dans les maisons de retraite qu’il a choisi d’oeuvrer aujourd’hui, avec son nouveau programme de remise en forme, « Capacity ».

CAPACITY : un concept de remise en forme adapté aux maisons de retraite Christophe PINNA a développé un nouveau programme sportif, CAPACITY, au sein des maisons de retraite du groupe ORPEA. Son objectif est d’améliorer la santé des personnes âgées, sous un aspect physique et psychologique. Le concept est simple : A partir de pathologies liées au vieillissement (arthrose, ostéoporose, sarcopénie, maladie cardio-vasculaire…), Christophe Pinna met en place des exercices adaptés pour ce public fragilisé. Le projet se scinde en deux parties : un entraînement commun, où l’accent est mis sur le maintien et l’amélioration de la capacité physique des résidents, et un entraînement personnalisé. La durée de pratique est d’environ 50 minutes par séance, de manière hebdomadaire. En ce qui concerne le socle commun, il s’agit de maintenir et d’améliorer la capacité physique des résidents, de retarder les effets de certaines

pathologies liées au vieillissement, et de lutter plus particulièrement contre le risque de chute. Aisance des gestes au quotidien, prévention des chutes et amélioration du bienêtre psychologique, sont les objectifs premiers du programme, pour redonner aux personnes âgées, un sentiment d’indépendance dans leurs déplacements, avec parfois, l’abandon progressif de l’appareillage et du recours aux accompagnants. Dans une approche personnalisée, les résidents sont incités à s’investir dans un projet sportif avec comme point de mire, des olympiades. Pour s’y préparer, l’équipe sportive met en place différents ateliers de préparation aux épreuves. Les performances pourront être comparées entre établissements, dans l’objectif de générer une certaine émulation positive et pour les inciter à dépasser leurs limites. Le projet a débuté dans les Alpesmaritimes le 4 juin dernier. Suivront dans le courant du mois de septembre-octobre, les départements du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes de Haute Provence.


comment allier sport et mauvaise circulation sanguine ? Par Justine ANDANSON C’est bien connu, pour stimuler la circulation sanguine et éviter la sensation désagréable de jambes lourdes, il est conseillé de bouger et bien sûr de faire du sport. Toutefois, certaines activités physiques à fort impact articulaire, comme la course à pied, le step ou le tennis par exemple, mal réalisées ou pratiquées avec des chaussures inadaptées, peuvent au contraire aggraver l’état du système veineux. Ainsi, pour continuer à pratiquer son sport favori sans risques, il est primordial de respecter certaines consignes et d’avoir les bons accessoires. Pour éviter les blessures et les varices, mieux vaut s’équiper d’une paire de baskets. Quant au terrain, si vous courez sur la route, accordez de l’importance au pouvoir amortissant des chaussures et si vous préférez courir en forêt, privilégiez les semelle crantées. Pour améliorer de manière naturelle et physiologique la performance, accélérer la récupération, limiter la dilatation et le risque de blessure articulaire et éliminer rapidement les toxines, les chaussettes de compression, de récupération et les manchons d’efforts de contention-compression progressive de BV Sport® sont très efficaces. Le système de BV Sport en adéquation avec l’effort des sportifs (même pour les entraînements les plus extrêmes) exerce une pression suffisante sur l’ensemble des veines. En effet, si pour les maladies veineuses, il existe un principe connu de dégressivité des pressions de « bas en haut » avec des contentions traditionnelles, chez le sportif (même ceux du dimanche!), l’effet doit être de préférence, inverse et progressif avec des pressions plus faibles au niveau des pieds et des chevilles, et des pressions maximales au niveau des mollets, sans exercer d’effet garrot. Grâce à cette technique confortable et facile à porter, les sensations de lourdeur, de fatigue et de crampes sont terminées ! Après votre cours de fitness préféré ou votre footing matinal, massez-vous quelques minutes les jambes avec un gel frais de récupération aux propriétés apaisantes et anti-inflammatoires pour favoriser la micro-circulation et éviter les crampes. On vous recommande : Trucs et astuces : • Variez les activités physiques et sportives, et si vous le pouvez, tentez les sports dans l’eau, très bénéfiques pour le retour veineux et les activités aérobies à faible impact. Misez plutôt sur la durée que sur l’intensité !

• Limitez le tabac qui détériore la paroi des

veines et artères et ayez la main légère sur le sucre, le sel et l’alcool ! Sachez que la constipation et les ballonnements ont tendance à comprimer

les veines au niveau de l’abdomen et entravent ainsi la circulation... Il est donc conseillé de manger sain et équilibré en privilégiant les fruits et légumes qui, bourrés de fibres, stimuleront le transit intestinal.

• Favorisez les aliments contenant de la vitamine E,

puissant protecteur des vaisseaux, de la vitamine C, du sélénium ou du zinc qui interviennent comme protecteurs du collagène qui constitue 70% des parois veineuses, et de la vitamine P, protecteur des petits vaisseaux sanguins appelés capillaires.

• Enfin, faites le plein de boissons et tisanes à base

de vigne rouge, hamamélis, mélilot et ginkgo biloba car ces plantes ont un pouvoir veinotonique intéressant. Bien sûr avant de tester leurs vertus, demandez conseil à votre médecin traitant.

>> shopping Chausettes de récupération BV SPORT.

63,90€

En vente sur : planet-fitness.fr Naturactive Elusanes Circulation des Laboratoires Pierre Fabre à base d’actifs 100% d’origine naturelle. Gel cryo jambes légères de Kinesport.

Gel fraicheur Antistax pour un usage quotidien.


favoris web www.ihrsa.org

Site officiel de l’IHRSA (The International Health, Racquet & Sportsclub Association).

www.masalledesport.com

Trouvez votre club de sport, la salle de fitness ou le club de gym le plus proche de chez vous.

www.lesmillssante.fr

Une complémentaire santé spécialement conçue pour les activités fitness de vos adhérents et/ou employés.

www.fitness.fr

Le portail Web d’informations, inscriptions aux formations & évènements fitness.

www.trxtraining.fr

Site officiel de la marque TRX en France.

www.musicgallery.pro

La solution N°1 (simple et pas chère) pour animer vos espaces fitness. Créez votre radio et/ou TV avec du contenu personnalisé aux couleurs de votre enseigne.

www.resamania.fr

RESAMANIA vous offre un service révolutionnaire pensé et adapté aux besoins spécifiques des clubs de sport : planning & réservation en ligne, abonnements, contrôle d’accès, le tout géré intégralement sur le Web.

www.freelicom.com

Créez vous-même vos imprimés (affiche, bâche, dépliant, carte de visite…) en quelques clics ! De la création jusqu’à l’impression à des prix défiant toute concurrence.


8

management

la procrastination Anxiété, stress, sentiment de culpabilité, perte de créativité et d’estime de soi, tels sont les risques encourus par celui qui remet au lendemain ce qu’il pourrait faire le jour même. Ce « retardataire chronique », c’est peut-être vous, sûrement même, les français sont, selon les canadiens, les champions du monde de la procrastination ! La procrastination (du latin pro et crastinus qui signifie demain) est une tendance à remettre systématiquement une tâche à « plus tard », a fortiori, lorsque celle-ci ne procure pas de satisfaction immédiate.

Par Véronique BARRère

A

ne pas confondre avec « l’oisiveté, mère de tous les vices »… Être un « retardataire chronique » ne signifie pas ne rien faire. Au contraire, c’est au moment où la tâche devrait être exécutée, que le procrastinateur est souvent pris d’une véritable frénésie d’activités (rangement, archivage, maintenance informatique, etc...). tant que celles-ci ne possèdent aucun rapport avec la tâche problématique. Pas plus qu’avec la capacité à gérer les priorités. Laisser un dossier dans sa file d’attente, sans imaginer que ce dernier puisse devenir une urgence, que vous vous reprocherez de ne pas avoir traité en temps et en heure, serait un problème de l’ordre du manque d’expérience ou de compétence plutôt que de comportement…. Faible estime de soi, mentalité masochiste, anxiété, impulsivité, manque de motivation, sentiment d’être une victime, le fait d’être débordé(e), peur de l’échec, voici quelques unes des causes les plus souvent citées, pour expliquer ce comportement. Selon Gilles Tervier, coach pour entrepreneurs, la procrastination serait un mécanisme de défense qui se met en place inconsciemment quand on se voit donner un ordre. Ceci viendrait de l’enfance où, jusqu’à la majorité, bien souvent, tout n’est qu’ordre de la part des parents ou de l’institution scolaire. Le refus de l’ordre entraînant la coercition, la seule liberté reste de ne pas respecter les délais. Cependant, la position de manager ou de chef d’entreprise laisserait à penser que le libre arbitre quant au choix et les conditions de réalisation de ses propres missions, permettrait d’éviter ce retard chronique mais pour Gilles Tervier il n’en est rien: « …votre pire

tyran peut très bien être vous-même. Beaucoup de personnes ont tellement bien intériorisé pendant toute leur vie, les attentes de la famille, de l’école, des institutions, des amis, qu’elles passent leur temps à se donner des ordres à elles-mêmes ! » Certains d’entre vous se reconnaitront dans ce portrait, et mettront enfin un mot sur ce cycle obligation-inactionculpabilité qui constitue leur mode de fonctionnement souvent justifié par « c’est dans l’urgence que je suis le plus productif… » et auquel on a envie de demander : « votre quotidien vous rend-il plus heureux ? » car c’est de cela dont il s’agit finalement… La procrastination n’est pas une fatalité, voici 10 conseils qui vous permettront de l’atténuer, voire la faire disparaître. 1. Reconnaître le phénomène lorsqu’il survient, permet de le maîtriser par le dialogue intérieur ou la discussion avec autrui. 2. Faites-vous confiance, acceptez l’échec comme la réussite, les feed-backs de votre entourage comme une aide précieuse. Admettez que vous n’êtes pas parfait ! 3. Changez votre langage intérieur, éliminez le « il faut que… » et remplacez-le par « je choisis de… ». « Je choisis » n’induit pas la procrastination, mais au contraire, une saine motivation. 4. Apprenez à gérer votre temps ! Dressez une liste des tâches à réaliser et évaluez approximativement le temps requis pour chacune d’elles puis cochez celles-ci au fur et à mesure de leur accomplissement


5. 6.

7.

8.

sans oublier de noter le temps passé à les exécuter. Entraînez votre concentration ! Commencez à travailler sur des périodes de 20mn en continu et progressivement, améliorez ce temps. Ne travaillez pas plus de cinq heures par jour. En limitant votre temps, vous allez à l’essentiel et ne vous éparpillez pas. Vous serez beaucoup plus motivé en pensant que votre journée ne sera pas exclusivement consacrée au travail. Accomplissez les tâches les plus importantes au moment de la journée où vous êtes le plus efficace. Débarrassez-vous en priorité des tâches les moins agréables. Déléguez, sortez de votre schéma d’exigence

(Aaron Beck), vous faire aider ne fait pas de vous un faible ! 9. Divisez ! Segmentez en tâches plus petites. Au fur et à mesure que vous les accomplirez, vous aurez le sentiment d’avancer et vous trouverez la motivation pour continuer. 10. Récompensez-vous. Quand vous organisez votre temps, prévoyez des périodes de travail et de concentration d’environ 90mn, après cela, prenez une pause, étirez-vous, mangez, sortez prendre l’air… Notre conseil : appliquez le plus tôt possible une bonne résolution, se transforme très vite en ancienne bonne idée….

TEST : êtes-vous procrastinateur ? Répondre aux questions par : toujours / parfois / jamais.

1. J’ai des difficultés à terminer mon travail en temps et heure.

2. Je me sens coupable lorsque, plutôt que

3. 4. 5. 6.

d’exécuter une tâche importante, je discute avec mes collègues, réalise des tâches peu importantes ou navigue sur les réseaux sociaux. Je fais tout au dernier moment et me reproche, à chaque fois, de ne pas m’y être pris plus tôt. Les présentations / remise de projet me stressent. J’ai tendance à sous-estimer le temps qu’il me faut pour réaliser mes tâches. Lorsqu’on me propose de faire une tâche, je

Bibliographie : « Traité de caractérologie » / René Le Senne « Faire son travail sans tarder : une question d’habitude » (en anglais) / Neil Fiore « S’organiser pour réussir » / David Allen / Leduc.s Edition

suis incapable de dire non, même si je sais que j’ai du travail à faire. 7. En général, je n’organise pas mon temps et je ne suis aucun horaire. 8. Je dis souvent : « je le ferai demain… ». 9. J’ai du mal à travailler plus de 30mn en continu 10. Je crois que les médias sociaux nuisent à mon travail et contribuent à ma procrastination. Si vous avez répondu le plus souvent « toujours » ou « parfois » vous devriez réévaluer la manière dont vous gérez votre temps et votre stress, vous êtes un procrastinateur. Pour vous défaire de certaines habitudes afin de vaincre la procrastination suivez les conseils proposés plus haut…

www.travail-domicile.biz - « Qu’est-ce que la procrastination ? » / Gilles Tervier www.succes-action.com


la minute diététique JAMAIS SANS MON P’TIT DEJ ! Jean-Marie MIGNON Diététicien Diplômé d’Etat spécialisé dans la diététique sportive

Faire du sport à jeun, c’est bien ? Le seul intérêt c’est qu’à jeun, le corps brûle davantage de calories, mais cette pratique reste fortement déconseillée et elle n’a sportivement aucun intérêt. Si vous vous obstinez, pensez au moins à faire un repas de la veille très important. En France, les clubs de sports ouvrent leurs portes généralement à 9h. Sachant que le corps a besoin d’une heure et demi pour digérer un bon petit déjeuner équilibré, il est primordial de manger aux alentours de 7h30, pour démarrer un entraînement à 9h.

Astuce : Le matin, je n’ai pas faim… Faites un repas du soir léger, vous vous réveillerez avec de l’appétit. Si, malgré cela, vous n’avez toujours pas faim, essayez cette astuce : buvez un verre à jeun a température ambiante, pour réveiller l’appareil digestif en douceur. Il va se décontracter petit à petit, et l’appétit ne tardera pas à apparaître.

©kab-vision

P

rendre de bonnes habitudes sportives, pour rester en forme et perdre du poids, c’est bien, mais faire le point sur ses habitudes alimentaires préalablement, c’est mieux. Et votre première bonne résolution, c’est de faire la part belle au petit déjeuner qui représente 25 à 30% des besoins caloriques quotidiens. Alors mangez le matin ! Le risque étant de créer un déséquilibre alimentaire, impossible à rattraper durant le reste de la journée et des carences difficiles à compenser. Conséquence ? Un grignotage frénétique en dehors des repas et une suralimentation au déjeuner et au dîner pour combler le vide. Le petit-déjeuner a un rôle très important, puisqu’il comble le déficit calorique du sommeil, apportant au corps tous les nutriments dont il a été privé pendant cette période de jeûne. Il fournit l’énergie nécessaire pour commencer la journée et régule la glycémie jusqu’au déjeuner. Si on saute ce repas, toutes nos actions sont ralenties. Les performances sportives seront donc sévèrement diminuées.

Le petit dej idéal : • 1 boisson pour hydrater : thé ou café • 1 source de calcium : yaourt, fromage blanc • 1 source de vitamines hydrosolubles : essentiellement dans les fruits, évitez les jus industriels qui contiennent beaucoup de sucre. • 1 source de glucides ce qui va permettre à l’organisme de bien répartir l’énergie tout au long de la journée : céréales (muesli) pain aux céréales, biscottes, flocons d’avoine… Ce sont des glucides complexes, qui régulent parfaitement la glycémie. • 1 source de protéines : jambon, œufs, fromage. • 1 source de vitamines liposolubles : le beurre mais en petit quantité. • 1 source de sucres rapides : à la fin, uniquement si vous avez encore faim.


www .heitz

sy st em

modulez suivant vos besoins

.com 路 he i t z @h e i t zs

Et le futur est au bout de vos doigts

y s te m .c o m


agenda fitness conventions trimestrielles Samedi 8 sept. 2012

Samedi 8 sept. 2012

PARIS (Fontenay le Vicomte) PARADIFORM

STRASBOURG Evae

Samedi 8 sept. 2012

Dimanche 15 sept. 2012

LAUSANNE (Le Mont s/ Lausanne) Let’s go

BRUXELLES (Jette) Healthcity JETTE

Dimanche 16 sept. 2012

Dimanche 23 sept. 2012

AIX-EN-PROVENCE (Les Milles) Sun Gym

NANTES AQUA FORME SQUASH NANTAIS

Dimanche 23 sept. 2012

Planning détaillé et inscriptions sur : www.fitness.fr/trimestrielles. Contact : cedric@lesmills.fr

BORDEAUX (Eysines) GENERATION SPORT

Formations personal training 14 oct. 2012 18 nov. 2012

Marseille Bruxelles

9 sept. 2012 13 oct. 2012 17 nov. 2012

Paris Marseille Bruxelles

GSTC - 15 sept. Bruxelles STC - 20 oct. Paris RTC - 15 déc. Marseille

Contact Commercial : Stéphanie +33 (0)4 42 91 54 14 stephanie@planet-fitness.fr www.fitness.fr/fitnesstraining

LES MILLS proposent des formations continues managers ! Fort de 30 ans d’expérience dans la formation des instructeurs mais aussi dans l’exploitation des centres de fitness, LES MILLS™ Euromed propose une formation continue pour les managers. Parce que gérer, manager et rentabiliser le secteur des cours collectifs est un métier qui s’apprend, LES MILLS a mis en place ces formations, qui abordent des problématiques du quotidien  : « savoir vendre grâce aux événements », « guider votre équipe, et motiver vos collaborateurs », « augmenter le nombre de membres et les profits »... La demande des adhérents et leur mode de consommation

changent et évoluent, donc proposer un produit de qualité et adapté au marché est un gage de réussite. Gratuites, elles durent entre 2 et 3 heures et sont animées par les responsables techniques régionaux lors des Conventions trimestrielles. Tous les aspects de l’exploitation du produit LES MILLS™ sont traités. Plannings et inscriptions à ces formations en mai, août, novembre et février sur www.fitness.fr.


Obtenez de nouveaux clients pour votre salle de sport et renouvelez vos machines

sans frais.

400 nouveaux adhérents

+

fidélisation continue

+

trésorerie immédiate

+

MACHINES SANS FRAIS OU CAUTION

=

0€ captation de clients www.azix.fr 01 73 49 52 72

concepteur d’espace www.coach-ing.fr 01 74 81 50 14



PLANET FITNESS MANAGEMENT n°15