Page 1

DOSSIER DE PRESSE Festival Les Marmites artistiques Edition 2014


SOMMAIRE

Edition 2014 – Métamorphose(s) p. 3 L’équipe p.4 Le thème : Métamorphose(s) p. 5 Les objecifs p.5 La programmation p.6 L’association Hypothémuse p. 8 Le Festival : Les Marmites Artistiques p. 9 Le Campus de Nanterre p. 10 Contact presse p. 11


EDITION 2014 : METAMORPHOSE(S)

Graphisme Irvin Anneix Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

3


L’EQUIPE

Pôle Coordination Sylvie DESBOIS Léa RUELLAN Laura TALIERCIO Pôle Programmation Louri LOUARN Mathilde ROUSSEAU Stéphanie RUNFOLA Pôle Financement Georgia AZOULAY Florane BOURGINE Julie JARGEAIS Oxana KASYMOVA

Pôle Logistique Paula LOUBET Anaëlle POIX Claire THIBAULT Pierrick WAGNER Pôle Communication Alexis BOISSEAU Julie ESMAEELI POUR Georgine KISTNER Pauline SINGIER Hakima ZEMMOURI

Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

4


LE THème : métamorphose(s) L’étudiant, d’abord. Premier usager du site, il n’en voit pourtant qu’un ensemble de bâtiments, salles de classe et couloirs. Le Festival s’offre à lui comme une invitation à la réappropriation des lieux par l’imaginaire. L’amphithéâtre se ferait théâtre, la bibliothèque caverne fabuleuse, les toilettes cabinets de curiosités, la cafeteria cuisine des chimères.... L’artiste, ensuite. En perpétuelle recherche de création, il devient metteur en scène de cet immense tableau vierge qu’est alors le campus. Initiateur d’une nouvelle cartographie, l’artiste entraîne avec lui l’étudiant dans ces explorations d’un genre nouveau. Pour chacun des acteurs, il s’agira de transformer les lieux de passage quotidien en espaces de représentation afin de modifier profondément l’image classique et figée que chacun en a. Qu’adviendra-t-il de ces belles déambulations ? Surprises artistiques, partage culturel et convivialité esthétique, autant d’ingrédients qui font le corps de notre fabuleuse marmite… Toute l’originalité de ce festival tient dans le fait qu’il réintroduit de l’inattendu, du jeu et de la vie sur le Campus de Nanterre. Les lieux sont en effet le premier vecteur du lien social : un lieu à investir et à partager, un lieu où l’on se sent bien, où l’on peut librement et gratuitement faire une pause dans sa journée. Le festival aspire à inviter le poétique là où on ne l’attend pas, à donner envie aux étudiants de rester à Nanterre en leur proposant des moments de convivialité (barbecue festif à la pause déjeuner, etc.). L’un des objectifs est donc de créer de la porosité entre lieu d’instruction et lieu de vie, et de favoriser les rencontres entre les étudiants. Ce festival est une parenthèse qui propose de sublimer le quotidien par l’art et l’imaginaire et d’y apporter une touche de convivialité. Il ne bouleversera pas les manières de pratiquer l’université mais infusera un temps, peut-être, l’idée d’un possible autre…

LES OBJECTIFS

• Dynamiser la vie du campus Paris Ouest - Nanterre La Défense

• Permettre aux étudiants de se réapproprier les espaces de l’Université

• Créer des moments de convivialité, de partage, d’échange

• Donner de la visibilité aux artistes et promouvoir la création artistique

• Favoriser la diversité culturelle

• Contribuer à intégrer la culture au sein de l’Université

Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

5


LA PROGRAMMATION Comme chaque année, la programmation pluridisciplinaire proposera des formes théâtrales, musicales et des performances. Mais pour cette 9e édition, les arts visuels et le cinéma seront nos invités d’honneur. Pendant toute la durée du festival, de nombreuses installations, expositions, ou encore graffitis, seront autant de repères visuels fixes témoignant de l’invasion artistique qui aura lieu. Et chaque jour, de nombreux spectacles viendront s’ajouter à ces prestations, proposant de nouveaux regards, de nouveaux chemins. Les deux soirées de projection de films à la Cité Universitaire de Nanterre, les mercredi 16 et jeudi 17 avril, feront partie des temps forts de cette édition. Car si l’Université est d’abord un lieu d’études, il est aussi pour quelques 2 000 étudiants un lieu d’habitation. Les Marmites Artistiques se proposent donc de s’adresser directement aux étudiants résidents, en programmant, sur ces deux soirées, une sélection pointue de courts métrages qui viendra introduire un long métrage choisi avec soin autour du thème des Métamorphose(s). Point d’orgue et point final, la soirée de clôture de l’édition 2014 des Marmites Artistiques sera festive. Concerts, installations, et projections vidéo viendront clore en beauté ces métamorphoses éphémères.

Petit aperçu des Métamorphose(s) au programme pour cette nouvelle édition :

Irvin ANNEIX - Saint Sébastien Le jeune artiste Irvin Anneix présentera sur les quatre jours du festival une exposition photographique itinérante appelée « Saint Sébastien ». A travers une série de cinq clichés en format A0, l’artiste revisite le mythe de Saint Sébastien, très souvent présenté comme un personnage féminisé par ses poses sensuelles et érotiques. Ainsi, l’artiste met en scène les poses les plus emblématiques de ce personnage dans l’Histoire de l’Art, en jouant sur l’ambiguïté entre violence et féminité. Des vulves sont alors projetées sur des corps d’hommes nus, qui remplacent les flèches traditionnelles du mythe. Ainsi, le spectateur souffre d’une plaie inexistante, et l’artiste soulève une autre ambiguïté, celle entre douleur physique et souffrance psychique.

Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

6


Isabelle BATS - Rouge Baiser / sleeping beauty Une femme - une princesse ? - endormie et étendue sur un banc de l’université. Oserez-vous la réveiller ? Isabelle BATS est une artiste belge proposant une performance participative. Un baiser, matérialisé par la marque laissée par le rouge à lèvres, provoque l’éveil de l’artiste, tel un conte de fée, qui sort soudain de son inertie pour chanter et inviter le public à danser avec elle.

Jam Ouest - Jam sessions Cette année encore, les jam sessions de Jam Ouest rejoignent les Marmites ! Le principe est simple : chacun est invité à se joindre à la jam session et à venir improviser en musique. Professionnel ou néophyte, avec son propre instrument ou en empruntant ceux mis à disposition (une basse, des micros, des percussions, un mélodica, une boîte à rythme, un ampli, etc.), en chantant, jouant, slamant… Et pas de distinction entre les styles musicaux, il s’agit d’une expérience participative, évolutive, mais surtout festive !

Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

7


L’ASSOCIATION HYPOTHéMUSE

L’association « Hypothémuse » a été créée il y a neuf ans à l’initiative des étudiants du Master 2 «Conduite de Projets Culturels et Connaissance des Publics. ». Elle fédère chaque année les vingt élèves de la promotion. Cette année, la présidence de l’association est assurée par Laura TALIERCIO. En plus d’enseignements solides, notre formation est ponctuée de nombreuses rencontres avec des professionnels nous permettant d’enrichir notre cursus universitaire de la vision concrète du terrain. Ainsi, dans le cadre de notre voyage d’étude à Marseille en novembre 2013, nous avons eu le plaisir de rencontrer Jean-François CHOUGNET, directeur de Marseille Provence 2013 et ancien professeur dans notre Master ; Bruno SUZARELLI, président du MuCEM ou encore Michel KELEMENIS, chorégraphe et directeur du KLAP Maison pour la danse. Tout au long de notre formation, plusieurs séminaires sont assurés par professionnels comme Didier JUILLARD, directeur de la programmation du Théâtre National La Colline, Valérie VESQUE-JEANCARD, directrice générale déléguée de la Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais, ou Angélique OUSSEDIK responsable des actions culturelles hors écran d’ARTE. Hypothémuse travaille aussi chaque année pour une institution culturelle qui lui commande une étude de publics. Après le Théâtre Nanterre-Amandiers (2012-2013) ; La Gaîté Lyrique (20112012) ; ou encore, la Bibliothèque Nationale de France (2010-2011), nous travaillons cette année pour l’Institut du Monde Arabe.

N’hésitez pas à visiter notre site. Vous y trouverez, détaillées, les actions principales de notre association :

http://www.hypothemuse.org

Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

8


le festival : les marmites artistiques

En 2006, notre association met en place son propre festival, « Les Marmites Artistiques ». Depuis lors, c’est avec beaucoup d’enthousiasme et de passion que ses membres renouvèlent chaque année cette expérience humaine, artistique et professionnelle. Creuset d’un art en ébullition, les Marmites Artistiques présentent sur le campus de Nanterre et dans ses alentours, la crème de la jeune création sous toutes ses formes. Ainsi, durant quatre jours, étudiants, professeurs, habitants de Nanterre et curieux en tous genres sont conviés à cette expérience de partage, un festival interdisciplinaire et gratuit. Ce projet permet aux étudiants de se réapproprier leur université, de trouver du plaisir à la parcourir, et de découvrir les talents artistiques qui la composent. Il offre à l’étudiant la possibilité de s’investir dans un projet créatif sur le campus, de lui dessiner un nouveau visage. D’ordinaire, ils se croisent, reçoivent leurs enseignements, et rentrent chez eux. Ils ne connaissent qu’une infime partie des services proposés sur le campus et lorsqu’ils se rencontrent, c’est bien souvent loin de l’Université.

http://lesmarmitesartistiques.wordpress.com

Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

9


le campus de nanterre Fêtant cette année ses cinquante ans, l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense possède non seulement un des plus grands campus de France mais aussi un fort héritage historique lié aux évènements de mai 68, dont elle fut l’un des épicentres. Le campus de Nanterre attire ainsi aujourd’hui plus de 30 000 étudiants qui suivent une formation dans des disciplines aussi variées que les langues, l’économie, les lettres, le sport, les sciences humaines et sociales ou encore le droit. Plus qu’un lieu d’études, de nombreux équipements culturels et sportifs (le théâtre Bernard-Marie KOLTES, l’Espace REVERDY dédié aux activités culturelles, une piscine olympique, une salle omnisports, etc.) contribuent à faire du campus de Nanterre un véritable lieu de vie. La Maison des Etudiants accueille également un réseau associatif actif au sein de l’Université : des associations de danse, de théâtre et de musique y trouvent ainsi des lieux de répétitions, des expositions sont organisées dans son hall d’accueil, la Radio AZ y a installé son antenne depuis 2010. Grâce à ses infrastructures, à ses associations et au nombre d’étudiants qui y fourmillent, le campus de Nanterre est un remarquable terrain de jeu pour l’organisation d’un festival.

Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

10


Nos partenaires Ils nous soutiennent déjà

Les Marmites Artistiques / MéTAMORPHOSE(S)

11


,

Contact presse

Hakima ZEMMOURI 06 35 45 20 91 comhypothemuse@gmail.com

Site internet / http://lesmarmitesartistiques.wordpress.com Facebook / LesMarmitesArtistiques Twitter / MarmArtistiques

Dossier de presse 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you