Issuu on Google+

RAPPORT D’ACTIVITÉS 2011-2012


nos partenaires

“–

Bienvenue à ce nouveau débat des Mardis de l’ESSEC, organisé avec le cabinet d’audit et de conseil

et

.

3


3 Nos partenaires 6-7 Le mot du bureau 8-13 La saison 2011-2012 14-19 Nos prioritÊs 20-25 Notre fonctionnement 26-31 Se renouveler, 51 ans après 32 Remerciements 5


le mot du bureau

U

ne année vient de s'écouler. Une saison, plus exactement et pour reprendre le terme consacré par celles et ceux qui, comme nous, ont eu la responsabilité de conduire pendant quelques mois la première tribune étudiante de France. Et si les 51 ans qui nous séparent de la création des Mardis permettent de justifier souvent facilement cette affirmation, nous avons souhaité montrer, tout au long de ce mandat, que ce rang était avant tout dû à la qualité, à la diversité et à l’ouverture des Mardis de l’ESSEC. Qualité, d’abord, que nous avons souhaité faire progresser en réformant en profondeur la manière de produire nos débats. Une nouvelle identité visuelle, de l’innovation technologique, des approches différentes de nos invités, et surtout un soin particulier apporté à la préparation ont payé et ont été remarqués par de nombreux invités. Diversité, ensuite, qui, prenant sa source dans les profils extrêmement différents de nos membres, s’est exprimée par la variété de nos invités et de nos thèmes, et par l’audace de nos débats contradictoires. En réaction aux questions de plus en plus transverses qui occupent notre société, Daniel Bouton (Société 6

Générale), Yann Le Pallec (Standard & Poor’s) et Jacques Généreux (Parti de Gauche) se sont enfin rencontrés, tandis que des personnalités aussi différentes que Jean-François Copé, Jacques Attali, Narayana Murthy et Tzvetan Todorov se sont succédées à notre tribune. Ouverture, enfin, car nous avons voulu rendre nos débats accessibles, pour qu’aucun étudiant ne soit oublié. De Cergy au CNIT en passant par les plus belles salles parisiennes et le campus de Singapour, Les Mardis sont venus cette année à la rencontre d’un public nombreux et renouvelé. La transformation en profondeur de cette association n'a pas eu lieu sans difficultés, dans un environnement très contraint, mais la passion qui nous a animés nous a appris l’humilité, la ténacité, et, par dessus tout, l’unité. Nous souhaitons donc rendre hommage à tous les mardisiens, car du recrutement à la passation, la joie de motiver, de transmettre et de découvrir a été le moteur de cette 52ème saison. Les Mardis, ce sont cinquante-deux des meilleures années des étudiants de l’ESSEC mises bout-à-bout. Et nous sommes convaincus que l’énergie des mardisiens peut être un formidable atout pour que rayonnent les valeurs de notre école.


Alexis Bonal, président Maxime Giglio, secrétaire général François Eygun, trésorier Floriane Gervereau, vice-présidente Louis Gréaume, responsable communication 7


LA SAISON 2011-2012


Lors de cette 52ème saison, Les Mardis ont reçu 23 invités au cours de

15 débats, réunissant au total un public de 5

000 personnes sur 3 campus

et 7 salles. 20 étudiants les ont organisés, comptant sur un réseau de plus de 600 anciens. 12

000 mails

ont été envoyés à nos 900 abonnés,

1 500 tweets ont été émis à nos 450 followers, et près de 3 500 personnes ont pu nous suivre sur Facebook. Une nouvelle fois, Les Mardis se sont affirmés comme la

première tribune étudiante de France. 9


politique 20 septembre 2011 / Cergy

19 octobre 2011 / Paris

C. BARBIER / T. LEGRAND

B. LANCAR / R. SALL

ÉDITORIALISTES POLITIQUES 2012 : À qui profite la crise ?

JEUNES POPULAIRES / MJS Encore une Guerre des boutons ?

25 octobre 2011 / Cergy

22 novembre 2011 / Cergy

R. YADE

M. ALLIOT-MARIE

FEMME POLITIQUE FRANÇAISE Femme au bord de la crise de nerfs ?

DÉPUTÉE MAM pas mal

16 janvier 2012 / Paris

31 janvier 2012 / Cergy

M. LEROY / P. BRAOUEZEC J.-P. BAILLY / R. CASTRO

J.-F. COPÉ

Grand Paris : année 5

10

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'UMP L'Amour dure cinq ans


2012, année décisive sur le plan politique avec les échéances présidentielle et législative en France, a été l'occasion de nombreux débats avec des représentants de la majorité comme de l'opposition. En ouvrant leur saison avec les éditorialistes politiques Christophe Barbier (L'Express) et Thomas Legrand (France Inter), Les Mardis ont également souhaité donner aux élèves de l'ESSEC - dont beaucoup s'apprêtaient à voter pour la première fois - les clés pour mieux décrypter une actualité politique mouvementée. Le point de vue de jeunes politiques n'a pas non plus été oublié : Benjamin Lancar (Jeunes Populaires) et Rama Sall (Mouvement des Jeunes Socalistes) ont ainsi pu confronter leurs idées face aux étudiants pendant un débat organisé dans le cadre historique de la brasserie La Coupole, à Paris. Enfin, avec un débat exceptionnel sur le Grand Paris, organisé au sein des locaux du Groupe La Poste et en présence de son président JeanPaul Bailly, Les Mardis ont également souhaité évoquer les prespectives d'un projet phare du quinquennat de Nicolas Sarkozy, mais dont la portée se place bien au-delà d'un mandat politique.

LES MARDIS AU G20 Au début de la saison, Les Mardis ont également eu la chance de participer à deux sommets du G20.

Nous avons ainsi pu observer le déroulement du sommet du G20 Développement, à Paris, durant lequel le président en exercice a entre autres pu annoncer la création de la Taxe sur les Transactions Financières. Les Mardis étaient également présents parmi les quelque 3 000 journalistes accrédités au sommet de Cannes. LE VOTE DES ESSEC Enfin, à quelques jours du premier tour de la présidentielle, Les Mardis ont organisé une simulation de scrutin, qui a réuni près de 500 votants. Résultat ? Nicolas Sarkozy à quelques voix d'être réélu dès le premier tour, avec 48,9% des suffrages. Ont suivi François Hollande (21,5%) et François Bayrou (13,1%). 11


idées 24 janvier 2012 / Cergy

28 février 2012 / Cergy

T. TODOROV

J. ATTALI

PHILOSOPHE, ESSAYISTE, HISTORIEN D'Athènes à Tripoli : malaise dans la démocratie ?

ÉCONOMISTE, ÉCRIVAIN Le futur manque-t-il d'avenir ?

19 mars 2012 / Cergy

8 mai 2012 / Singapour

J. GÉNÉREUX / D. BOUTON Y. LE PALLEC

O. CARON

L'Austérité : solution par défaut ?

AMBASSADEUR DE FRANCE France / Singapore: Friends With Benefits?

Faire de l'ESSEC un lieu de débat sur les grands sujets de société : telle est une des vocations des Mardis de l'ESSEC. Dans une actualité économique et géopolitique chargée, Tzvetan Todorov nous a interpellés sur les excès de la démocratie en Europe, Jacques Attali a pu soulever la question de la gouvernance mondiale, tandis que Jacques

Généreux (économiste du Parti de Gauche), Yann Le Pallec (DG Europe de Standard & Poor's) et Daniel Bouton (ex-PDG de la Société Générale) sont revenus sur la crise des dettes souveraines lors d'un débat franc et houleux. Enfin, depuis Singapour, S.E. Olivier Caron nous a présenté les relations entre la France et les pays de l'Asie-Pacifique.

12


entreprise 29 novembre 2011 / Cergy

6 décembre 2011 / Paris

J.-P. PETIT

E. FABER / J.-M. BORELLO

PDG DE MCDONALD'S FRANCE Grand patron ou Big Mac ?

DANONE / GROUPE SOS RSE : Donner plus pour gagner plus ?

7 février 2012 / Cergy

5 juin 2012 / Cergy

L. OURSEL

P. NANTERME

PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE D'AREVA Areva : réactions en chaîne ?

13 juin 2012 / Cergy

N. MURTHY

FONDATEUR D'INFOSYS Who Wants to Be A Billionaire?

CEO D'ACCENTURE He has the answer

Cette année, Les Mardis ont prêté leur tribune aux dirigeants des plus grandes entreprises françaises et internationales. RSE avec Emmanuel Faber (Danone) et Jean-Marc Borello (SOS), industrie avec Luc Oursel (Areva), ou encore services avec Pierre Nanterme (Accenture) et Narayana Murthy (Infosys) : l'entreprise de demain est déjà aux Mardis ! 13


NOS PRIORITÉS


Faire des Mardis une tribune de

référence, un lieu unique de prise de parole, accessible à tous les élèves, sur tous les campus, et pour toutes

les générations. En

un mot, faire des Mardis un atout pour que rayonnent les valeurs

de

l'ESSEC. 15


la tribune de référence « Inventeur » du « Le Mardi, l'ESSEC devient la tribune concept de tribune des présidents. » étudiante, Les Mardis constatent Le Parisien, 30 mai 2001 depuis de nombreuses années des relations renforcées avec de l'inflation des lieux d'expression grands médias nationaux. Sauf en publique. Nos invités ont ainsi cas de désaccord de la part de nos aujourd'hui de plus en plus de lieux invités (certains nous demandent d'expression tels que les médias d'organiser des débats à huis clos, classiques, mais aussi les blogs, les afin de préserver la confidentialité web-TV et web-radios, sans oublier des propos échangés), la presse les tribunes des autres écoles de locale et nationale est ainsi conviée commerce ou d'ingénieurs créées à chacun de nos débats. Cergvie, Le sur le modèle des Mardis. Faire en Parisien, l'Agence France Presse ou sorte qu'il devienne évident et qu'il encore Canal + et France 2 ont ainsi soit connu que Les Mardis de annoncé ou diffusé cette année des l'ESSEC sont la tribune étudiante de extraits de nos débats. La poursuite référence en France, est ainsi une de de partenariats avec des groupes de nos priorités majeures. presse constitue quant à lui un Cet objectif passe notamment par objectif stratégique pour les saisons à venir. Enfin, notre partenariat avec l'Institut Montaigne qui prévoit notamment l'organisation commune de débats - nous permet de développer cette notoriété. 16


prenez la parole ! Prenez la parole ! L'appel est devenu la devise de cette saison des Mardis de l'ESSEC. À l'occasion de nos vœux 2012, une courte vidéo a ainsi pu présenter cette vocation centrale de l'association. Un message qui s'adresse à la fois à nos invités, à nos partenaires et bien sûr aux étudiants de l'ESSEC et d'ailleurs. INVITÉS À nos invités, tout d'abord, pour qui Les Mardis de l'ESSEC doivent rester une tribune incontournable pour toute personne publique souhaitant exprimer ses idées, les « tester » devant un public jeune et étudiant, et dans une ambiance d'écoute critique mais apaisée. L'interview, mais également la séquence de questions du public, la présence sur Twitter ou encore le cockail de fin de débat, sont ainsi régulièrement utilisés par nos invités pour prendre le pouls de l'opinion et s'entretenir avec les élèves de l'ESSEC sur les sujets qui les préoccupent.

PARTENAIRES À nos partenaires exclusifs, ensuite, à qui Les Mardis s'attachent à offrir des événements de qualité, prisés par les élèves, et valorisant les idées et l'actualité. Élément important d'une politique volontariste de relations écoles, Les Mardis permettent ainsi aux entreprises partenaires de s'adresser directement aux élèves et de gagner en visibilité. ÉTUDIANTS Aux étudiants, enfin, à qui nous souhaitons montrer qu'au delà de rencontres privilégiées avec des personnalités en vue, Les Mardis offrent une possibilité unique de s'entraîner à la prise de parole en public et de développer sa sagacité. La présentation de l'invité et les interviews sont ainsi des moments forts pour les membres de l'association, tandis que la séquence de questions du public permet à chacun de donner son avis ou d'exprimer ses interrogations, devant un public nombreux. 17


la tribune de l'essec Parce que Les Mardis de l'ESSEC sont avant tout Les Mardis des ESSEC, nous nous sommes efforcés de développer cette année le plus de liens possible avec l'ensemble des composantes de l'école. Tous les élèves, tous les campus, toutes les générations et toute la communauté ESSEC ont ainsi pu connaître et participer cette année à un débat des Mardis. TOUS LES ÉLÈVES Les Mardis de l'ESSEC et ses débats ont pour vocation d'être ouverts au plus grand nombre. Pour cela, l'association s'appuie sur des membres actifs partageant le goût du débat, et ouverts à tous les sujets et à toutes les idées. Ceci leur a permis et leur permet d'organiser des débats avec des personnalités aussi différentes que Jean-François Copé, Jacques Généreux, Christophe Barbier, Luc Oursel ou Tzvetan Todorov, ciblant ainsi tous les goûts et tous les publics. Pour les élèves admis sur concours et admis sur titres de la grande école, en passant par ceux des masters spécialisés, du BBA et même du nouveau Global MBA, Les Mardis font partie des événements fédérateurs pour les élèves de tous les programmes de l'école. 18

TOUS LES CAMPUS Pour ce faire, Les Mardis ont souhaité organiser leurs débats au plus près de leur public en tirant partie de tous campus de l'ESSEC. De Cergy et ses salles-phares du Grand Amphithéâtre et du Dôme, à l'atrium du CNIT, en passant par le campus de Singapour, l'accès de tous aux débats des Mardis a été grandement renforcé. De plus, la relance du format des Mardis à Paris, à travers trois débats organisés dans des salles prestigieuses comme la brasserie La Coupole, ou le siège du Groupe La Poste, ont permis de cibler les élèves les plus parisiens de l'école, tout en ouvrant notre public aux

premier débat des mardis sur le campus de singapour Le 8 mai dernier, pour la première fois de leur histoire, Les Mardis organisaient un débat sur le campus ESSEC de Singapour. De plus en plus d'élèves, tous programmes confondus, réalisent une partie de leur scolarité sur l'île-état, découvrant par la même occasion une région - l'AsiePacifique - connue à la fois pour sa forte croissance et pour sa grande diversité. La motivation des mardisiens présents sur place a ainsi permis de jeter les bases d'une présence renforcée des Mardis sur ce campus, et de donner une tribune aux questions et aux acteurs de la vie économique et géopolitique locale.


préparationnaires ou aux élèves d'autres écoles et universités. TOUTES LES GÉNÉRATIONS

« 40 ans après, Les Mardis de l’ESSEC sont plus vivants que jamais. Pour moi qui ai eu la chance de les animer il y a longtemps, c’était un plaisir. » Michel Bon (E66), ancien PDG de Carrefour et de France Télécom, lors d'un débat en 2001

À travers cette ouverture de nouveaux débats à Paris, Les Mardis ont également pu attirer dans leur public des représentants d'anciennes générations d'ESSEC, et constater ainsi que chaque ESSEC se souvient des débats des Mardis, et des personnalités invitées par l'association lors de sa scolarité. Plus ancienne association étudiante de l'école, forte d'un réseau de plus de 600 anciens, Les Mardis ont par ailleurs offert leur tribune à des alumni illustres : Yann le Pallec (E90) et Pierre Nanterme (E81) ont ainsi pu retrouver l'ambiance de leur ancien campus. TOUTE LA COMMUNAUTÉ Les Mardis sont une des associations les plus implantées dans la communauté ESSEC dans son ensemble. Si elle ne bénéficie d'aucun financement par l'école, l'association s'appuie en effet néanmoins sur l'ensemble des acteurs de nos campus. Administration, mais également service généraux, Career Services

ou encore personnels et enseignants nous aident chaque année dans la préparation de notre saison et la conduite de nos débats. Enfin, à travers un partenariat avec l'Association Vidéo de l'ESSEC (AVE), les photographes de Noir sur Blanc ou encore les graphistes de PAO Bang, Les Mardis participent aussi au financement de la vie associative de l'ESSEC. TOUTES LES VALEURS DE L'ESSEC Enfin, élèves de l'ESSEC, nous sommes fiers que notre école se distingue par la qualité de son corps professoral, de ses travaux de recherche, la force de son engagement sociétal, ou encore ses valeurs d'innovation et d'entrepreneuriat. Nous sommes ainsi convaincus qu'une association comme Les Mardis de l'ESSEC contribue à faire rayonner ces valeurs à l'extérieur de l'école, en apportant par nos débats une preuve de sa qualité et de sa différence. 19


NOTRE FONCTIONNEMENT


Les Mardis sont une équipe de 20

étudiants, recrutés pour prendre en charge les activités de l'association pendant une saison. De la prise de contact à l'accueil de l'invité, en passant par la conduite de l'interview et la communication, exigence et

indépendance sont les maîtresmots de leurs actions. 21


l'équipe Les Mardis de l'ESSEC n'organiseraient pas avec succès autant d'événements sans une équipe soudée, passionnée, et engagée à faire vivre le débat à l'ESSEC et ailleurs. Trois éléments indispensables se croisent et font vivre l'esprit des Mardis. LE BUREAU Le bureau supervise l'ensemble des activités de l'association. Élu avant chaque saison, pour un mandat d'un an, il se compose de six postes, occupés par des membres ayant participé à une ou plusieurs saisons en tant que membres actifs. Pour la saison 2011-2012, les membres du bureau étaient : • Alexis Bonal (MSc 2), Président • François Eygun (MSc 1), Trésorier • Maxime Giglio (MSc 1), Secrétaire Général • Floriane Gervereau (MSc 1), VicePrésidente • Jeremy Lipszyc (MSc 1), VicePrésident • Louis Gréaume (MSc 1), Responsable communication 22

LES MEMBRES ACTIFS Au début de chaque saison, une quinzaine de membres actifs passent des épreuves de recrutement leur permettant de rejoindre l'association. Sous la responsabilité d'un ancien ou de membres du bureau, ils contribuent alors aux activités des Mardis (contact avec les invités, organisation des débats, interviews, communication, recherche de partenaires, ...). De plus, chaque mardisien est parrainé par un ancien, qui l'accompagne dans ses activités pendant toute la durée de la saison. LES ANCIENS On estime à plus de 600 le nombre de mardisiens depuis 1961. Cet important réseau apporte une aide précieuse à l'ensemble des activités des Mardis. Après des retrouvailles réussies lors du cinquantenaire des Mardis, l'association poursuit un travail important de consolidation de sa communauté des anciens.


principes fondateurs Les Mardis de l'ESSEC se sont construits autour de principes forts, qui forment le socle de nos activités. GRATUITÉ Les débats des Mardis de l'ESSEC ont toujours été gratuits pour les étudiants, et, sauf à de rares exceptions, pour l'ensemble du public. Alors que de nombreux événements (colloques, petitsdéjeuners, forums, ...) demandent le paiement d'une cotisation ou d'un droit d'entrée, ou peuvent être réservés à des adhérents, Les Mardis ont toujours souhaité rester accessibles au plus grand nombre, librement et gratuitement. INDÉPENDANCE Les Mardis sont le lieu de référence du débat d'idées étudiant. Pour le rester, l'association a toujours revendiqué son indépendance politique, idéologique et éditoriale. Si le choix des invités et la préparation de l'interview fait évidemment l'objet de discussions et de débats au sein de l'association, la pluralité des points de vue et l'objectivité sont toujours les principes directeurs de la conduite de nos débats et de nos saisons.

EXIGENCE L'exigence de qualité est au cœur de nos préoccupations. Si les membres des Mardis sont étudiants - et ne revendiquent donc aucune expertise ni aucune expérience - nous sommes convaincus que nous devons tout mettre en œuvre pour que chacune de nos réalisations soit à la hauteur de la qualité de nos invités, et du niveau de nos débats. Une exigence partagée par tous les membres des Mardis, quelle que soit leur ancienneté ou leur fonction.

le recrutement aux mardis Au début de chaque saison, généralement dans le courant du mois d'octobre, Les Mardis recrutent leurs nouveaux membres. Le recrutement a pour objectifs de composer une équipe soudée, de vérifier la motivation des élèves à rejoindre Les Mardis, tout en s'assurant des qualités indispensables à la prise de parole en public et à la conduite d'interviews. Le recrutement se déroule alors en trois étapes. Un questionnaire permet aux futurs membres de prendre contact avec l'association. Les candidats sont alors reçus pour un court entretien de motivation devant plusieurs anciens. Enfin, après une première sélection, les candidats se présentent dans le Grand Amphithéâtre de l'ESSEC, dans lequel ils brossent le portrait d'une personnalité sélectionnée par le bureau. Sélectif, le recrutement des Mardis a reçu cette année une centaine de candidatures pour une quinzaine de places.

23


la préparation Un débat aux Mardis réclame de longues heures de travail, ponctuées par un suivi attentif de l'actualité, la rédaction de nombreux documents (courriers, articles, interviews), ou encore les prépartifs logistiques, nécessaires à l'accueil de

personnalités publiques de haut niveau. Ce travail collaboratif, réalisé grâce à la curiosité et à l'engagement des membres des Mardis, est à la base de la qualité de nos débats.

LE CHOIX DE L'INVITÉ Au local des Mardis de l'ESSEC, les invités sont choisis par les membres de l'association, au cours de réunions hebdomadaires. Si l'actualité influence souvent nos choix, l'accent est porté sur la diversité des profils et des sujets, sans oublier bien sûr l'intérêt des étudiants. LA PRISE DE CONTACT Lorsque Les Mardis ne sont pas directement sollicités, les membres entrent alors directement en contact avec les invités sélectionnés. La force de l'expérience, la taille du réseau mardisien, et surtout la détermination des membres sont alors mises à contribution. LA PRÉPARATION DE L'INTERVIEW ET DU MOT D'INTRODUCTION Recherche d'informations, prise en main du sujet, recherche de détails croustillants sur le parcours de l'invité... si les étudiants sélectionnés pour introduire notre invité ou réaliser l'interview ont généralement une proximité avec le sujet, la tenue d'un débat aux Mardis réclame cependant un rigoureux travail de préparation. LOGISTIQUE ET COMMUNICATION La date du débat ayant été décidée, le pôle communication des Mardis diffuse alors l'information à l'intérieur comme à l'extérieur de l'ESSEC grâce à une batterie de canaux à la disposition de l'association. En parallèle, le bureau de l'association est en contact régulier avec le staff de l'invité et le personnel de l'ESSEC afin de mettre au point l'ensemble des éléments pratiques nécessaires à la venue de l'invité (véhicule, sécurité, planning, ...). 24


un soir de débat 18 H 00 - DERNIERS PRÉPARATIFS Quelques heures avant le coup d'envoi du débat, le bureau fait le point sur l'organisation du débat, en lien étroit avec le staff de l'invité, les membres de l'association et les personnels de l'ESSEC. 19 H 00 - MONTAGE Les membres actifs préparent ensuite la salle : les sièges sont mis en place, les tests du matériel audiovisuel sont effectués, et les cameramen font leurs premiers réglages. Dans le même temps, le bureau est en liaison avec le véhicule de l'invité, afin de parer tout imprévu éventuel. 19 H 45 - ACCUEIL DE L'INVITÉ Accueilli à l'ESSEC par les membres du bureau, l'invité est ensuite conduit dans une loge, dans laquelle il fait connaissance avec son introducteur et ses interviewers, ainsi qu'avec ses éventuels contracticteurs. 20 H 00 - COUP D'ENVOI Après ce premier brief, l'invité est conduit dans le Grand Amphithéâtre de l'ESSEC par les mardisiens. Le débat commence alors par un portrait impertinent de 5 minutes environ, puis se poursuit par une interview de 45 minutes. Le débat s'achève par une séance de questions du public. Traditionnellement, l'invité laisse ensuite ses impressions « à chaud » dans le Livre d'Or des Mardis. Les boutades, surprises ou encore les confidences et les encouragements de centaines d'invités ont ainsi été recueillis au cours de nos saisons. 21 H 30 - COCKTAIL Après chaque débat, le public peut discuter de manière plus informelle avec notre invité. Un moment de franchise et de proximité, souvent propice au off et aux débats passionnés. 22 H 00 - RETOUR Enfin, le bureau des Mardis raccompagne l'invité jusqu'à son véhicule. Il est alors temps pour les mardisiens de penser au débat suivant. Quant aux invités, près d'un sur trois revient aux Mardis quelques années plus tard. 25


SE RENOUVELER, 51 ANS APRÈS


2011 - 2012 aura été l'année

du

renouvellement. 51 ans après la création des Mardis, ce chantier a commencé par une refonte de notre

identité visuelle, permettant d'utiliser le Web comme une vitrine et de rendre nos supports plus visibles. Il se poursuit par une croissance sur les

réseaux sociaux nous permettant de rayonner et d'envisager de nouvelles formes d'interactivité. 27


une refonte de notre identité visuelle À cinquante ans, c'est dans la force de l'âge que Les Mardis ont opéré leur métamorphose visuelle. Avec l'aide des créatifs de la jeune agence de communication Schlep, et en s'appuyant sur l'inventivité de nos nouvelles recrues, la transformation s'est opérée sur trois axes. LE WEB COMME VITRINE Premier axe, indispensable pour une tribune en contact avec des personnalités exigentes, la présence Web des Mardis a été entièrement repensée. Le site Internet de l'association a ainsi été conçu comme la vitrine de ses activités, et y intègre de manière claire et lisible l'ensemble des contenus produits lors des débats des Mardis. Vidéos, photos, communiqués et retombées presse sont ainsi regroupés au même endroit et indexés en RSS, garantissant ainsi un référencement plus performant. Grâce à ces efforts,

Les Mardis apparaissent systématiquement dans les deux premiers résultats des principaux moteurs de recherche pour les motsclés « tribune étudiante ». En parallèle, le nouveau site des Mardis autorise des connexions directes de ces contenus avec les réseaux sociaux (box Facebook, bouton J'aime ! sur l'ensemble des pages et liens avec les événements), ainsi qu'avec la plateforme EyeDo, à travers laquelle nos débats pourront être diffusés en direct. Enfin, dernière brique de ce chantier d'ereputation, Les Mardis ont fait leur entrée sur l'encyclopédie en ligne Wikipedia, à travers une page retraçant l'histoire de l'association et de ses invités. LA TRIBUNE MARDISIENNE La tribune mardisienne, feuille distribuée au public avant chaque débat, a également profité d'une reconception graphique et éditoriale. Plus lisible, faisant écho aux éléments caractéristiques mis au point pour le site Internet (typographie, rubriquage et couleurs), et


désormais déclinés sur l'ensemble de nos supports, elle a également subi un changement de ton. Donnant davantage dans l'analyse à travers un édito présentant le point de vue des Mardis sur le sujet du débat ou l'actualité du moment, apportant une teneur décalée via la biographie de l'invité, le compte-rendu ou la phrase choc du débat précédent, elle se veut libre, franche, et se présente comme un complément essentiel à l'interview. Cette année, de nombreux invités ont salué les articles de cette tribune mardisienne nouvelle génération.

DES AFFICHES DÉCALÉES Enfin, à l'occasion de la journée élections ou de certains débats, Les Mardis ont déployé un dispositif d'affichage volontairement surprenant et décalé. Parodiant la célèbre campagne de l'enseigne de prêt-à-porter Jules (« ...il paraît »), ou encore le titre de l'émission de M6 « Avez-vous déjà vu ? », ces affiches interloquent, interpellent, et invitent à l'engagement et à la participation. Enfin, elles donnent le ton d'événements bien particuliers de la saison mardisienne.

vers des débats plus interactifs Renforcer la visiblité des Mardis vis-à-vis du public comme des invités à travers une nouvelle identité visuelle, n'est qu'une première étape dans la transformation de notre tribune. Les nouveaux outils du Web que nous avons expérimentés cette année (voir pages suivantes), nous permettent en effet à présent d'envisager la conduite de débats plus interactifs, dans lesquels les interventions du public pourront être plus fréquentes, par exemple via Twitter ou la diffusion en direct sur Internet. Tout cela avec la même ambition : des débats avec les plus grandes figures de la vie publique, sur des sujets d'actualité, pour offrir à chacun de prendre la parole et d'exprimer ses idées. 29


réseaux sociaux : une tribune qui rayonne À l'heure où Facebook frôle le milliard d'utilisateurs dans le monde, et devient un média si puissant qu'il a permis de renverser des dictatures; à l'heure du partage, du live et de l'interconnexion; à l'heure enfin où la quasi-totalité des élèves de l'ESSEC dit utiliser plusieurs fois par jour les réseaux sociaux; Les Mardis de l'ESSEC ne pouvaient imaginer leur développement sans une présence renforcée sur les plus grandes plateformes sociales. LA TIMELINE : UN OUTIL IDÉAL Aussi, dès l'été 2011, le bureau des Mardis a décidé de professionnaliser le contenu mis en ligne par l'association sur le réseau social Facebook. Création d'une page dédiée, collecte de fans lors des débats par la mise en place d'un bandeau défilant avant l'arrivée de l'invité, et mise en ligne régulière de l'ensem ble des élé ments multi média issus des débats 30

(photos, vidéos, citations et commentaires), ont ainsi contribué à faire des Mardis la seconde page de la communauté ESSEC avec près de 3 500 abonnés en mai 2012. L'arrivée de la timeline a également permis d'accentuer ce développement en intégrant progressivement des éléments d'archives. Coupures de presse, photos d'époque et événements marquants ont ainsi pu rendre hommage à la longue histoire de l'association. YOUTUBE En parallèle, la migration du contenu vidéo des Mardis vers la plateforme YouTube a été effectuée. L'ouverture d'un compte premium, rendue possible par l'accord ESSEC Google, a ainsi permis de mieux valoriser nos vidéos, et de les intégrer de manière plus simple et plus harmoni euse à nos différent es plate formes Web.


DISONS-LE AVEC TWITTER

Les militants du Parti de Gauche, qui se trouvent justement à ma gauche, sont entrain de bougonner. Le débat part bien. #lesmardis

2012 marque également l'arrivée des @h_derycke, le 19 mars 2012, pendant le débat Mardis sur le sur les dettes souveraines réseau social faire rayonner nos débats au-delà de micro-bloggage Twitter. Le des murs, à travers la pratique du compte @lesmardis nous permet Live Tweet, réalisée à chaque débat désormais de développer de par les mardisiens, qui peuvent nouvelles interactions avec notre également compter sur les public comme avec nos invités. Les contributions de nos 450 abonnés. personnalités que nous cherchons à recevoir utilisent en effet pour la plupart Twitter comme un moyen de L'ALIAS LESMARDIS communication de proximité. Il nous est alors possible de les interpeller Enfin, tous nos comptes sur les sur de potentiels sujets de débats, et réseaux sociaux sont désormais de leur faire ainsi connaître Les disponibles sous le même alias, Mardis de manière originale. Du côté /lesmardis, pour une mémorisation du public, Twitter nous permet de plus aisée.

avec civiliz, votre avis nous intéresse À partir du mois de mars 2012, Les Mardis ont pu tester Civiliz. Développée par la start-up éponyme, fondée par une ancienne de l'ESSEC, l'application, disponible sur Apple Store et Android Market, nous permet de recueillir en permanence les avis du public sur nos débats. Un jeu de questions simples permet à tout spectateur des Mardis de « noter » le débat, et de nous faire parvenir suggestions et commentaires. Et nous nous engageons à y répondre au plus vite : les réponses sont alors disponibles sur la plateforme.


remerciements Nous tenons à remercier nos invités, notre public, nos partenaires et nos nombreux soutiens, et en particulier les personnes suivantes dont le dévouement a grandement contribué au succès de cette saison.

Direction générale Pierre Tapie, Clotilde Viode, Catherine Breton, Françoise Rey, Laurence Billet, Éric Delecourt, Houi Mei Nguyen • Services généraux Jean-Pierre Beaulieu, Maryvonne Di Fazio, Carine Hamandjian, Yannick Gavelle, Yann Marchand • Print & CI Jean-Philippe Champagne, Cyrille Carvalho, Pascal Constantin • Direction de la communication Martine Bronner, Aude Renoud, Marco Serri • Career Services Séverine Jauffret, Béatrice Richard • Pôle Systèmes d'Information Jean-Pierre Choulet, Claire Finot, Sébastien Mounier, Claude Picardon • Le Groupe La Poste JeanJacques Moure, Patrice Idier, Pierre-Hubert Martin • Mazars Samira Chekhar • Mairie de Cergy Dominique Lefebvre, Gilles Bigini • BDE ESSEC Hisséo Sophie Troadec, Clément Pairot • Associations ESSEC Noir sur Blanc, AVE, Rêve FM, UN ESSEC, Le Pouce, RACE ESSEC, Ciné Qua Non, PAO Bang, Chez Maurice, ESSEC Voile

32


1 Avenue Bernard Hirsch 95021 Cergy-Pontoise Cedex Tel : +33 (0)7 62 75 1961

contacts@mardis-essec.com www.mardis-essec.com


Rapport d'activité 2011-2012