Issuu on Google+

pariscotedazur.fr Date : 23/08/11

Mougins : Le Petit Fouet se décline en deux adresses... et un seul prénom. Alors que le joli petit village fourbit ses armes à quelques jours de l'ouverture de son Festival de la Gastronomie « Les Étoiles de Mougins », que les grands chefs mouginois se mobilisent pour aider la municipalité à gérer cette manifestation de plus en plus importante au fil des années, un jeune homme, Sébastien Fouet, suit depuis dix ans son petit bonhomme de chemin, entre gastronomie, œnologie et musicologie.

Sébastien Fouet -

Évaluation du site Site du titre de la presse papier fondé en 1959 dont l'édition papier a été définitivement suspendue au profit de ce site internet.

Cible Grand Public MOUGINS / 7499322

Dynamisme* : 1 * pages nouvelles en moyenne sur une semaine

copyright © 2011, Argus de la presse Tous droits réservés


Quand cet Ariégeois est arrivé dans le Midi, il savait exactement ce qu’il voulait réaliser. D’abord, un restaurant empreint de sa culture culinaire, à savoir à forte connotation Sud-Ouest. Œnologue averti, il fait appel à Jean-Pascal Behra, ancien sommelier du Mas Candille, pour élaborer une cave digne des plus grands établissements de la Côte d'Azur. Enfin, ancien élève du Conservatoire de Musique de Toulouse, Sébastien a créé plus récemment un « Festivin » de musiques classiques. Pour lui, gastronomie, œnologie et musique sont des « arts » complémentaires… Il le démontre régulièrement dans ses deux adresses. Au restaurant « Le Petit Fouet » au cœur du village, dans un décor tout en bois, particulièrement chaleureux, où trône à l’entrée un grand bar, le choix est vaste et les prix doux. Le chef, Pierre Detroy, d’origine belge, s’est tout de suite imprégné de la cuisine de terroir chère à Sébastien. Pas moins de six entrées sont proposées dans le menu à 23 € (facturé 26,95 le soir) : soupe à l’oignon, terrine de canard, salade au magret et gésiers confits, salade de fromages de biquettes au miel et au sésame ou encore, cassolette d’escargots à l’ail. Cinq plats suivent, toujours dans le même esprit : filet de bœuf sauce au poivre, andouillette grillée, cuisse de canard confite, méli-mélo de poissons ou filet de saumon sauce vierge. On termine avec un assortiment de fromages ou les douceurs « d’Amélie ». Si canards et foies gras viennent du Gers, les fruits et légumes viennent directement des maraîchers locaux : Sébastien Fouet est locavore et promeut les produits de saison. Une formule à déjeuner, changée tous les jours, est proposée à 17,95 €, avec apéritif, entrée, plat et dessert. Les samedis et dimanches, le brunch à 25 € fait l’unanimité, accompagné d’une belle sélection d’une centaine de thés « Mariage ». * Le Petit Fouet – 12 Place du Commandant Lamy – Mougins – 06250 – Tel : 04 92 92 11 70 Pour le passionné de vins qu’est Sébastien Fouet, l’ouverture d’une cave s’imposait. C’est chose faite depuis deux ans, avec « La Cave de Mougins » à l’entrée du village. Elle date du XVIIème siècle, elle est thermo régulée et renferme quelques 12 000 flacons en 1 200 références de vins essentiellement français, dont de vieux millésimes (à partir de 1834). On y trouve aussi une belle déclinaison de produits de pays, avec : foie gras « maison » fermier du Sud-Ouest, fromages fermiers de Dracénie, caillettes du Haut Var, saumon fumé écossais, confit de canard AOP, saucisson lyonnais, charcuteries espagnoles, italiennes et françaises, confitures artisanales, thés « Mariage » ainsi que de petits trésors « d’art de la table ». Surprenantes aussi les collections de Cognac de cette cave : les cognacs Grande Champagne de la maison Delamain. L’été, sur la belle terrasse ombragée, on peut se restaurer à toute heure : pâtes (à partir de 9 €), assiette de charcuterie (14 €), assiette de fromages (14 €), salade de tomates et mozzarelle di Bufala (14 €)… servis avec une salade mixte. Le vin au verre est à 5,50 €. Jusqu’à 11 heures, on peut également y prendre un copieux petit déjeuner à 7 € en jouissant d’un jolie vue sur la plaine de Mougins ou une formule Miam Miam, un panaché de fromages et charcuterie pour 12 €. * La cave de Mougins – 50 avenue J.C Maillet – 06250 – Mougins – Tel : 04 92 28 06 11 Ce jeune « homme-orchestre » mouginois a absolument tenu à personnaliser ses prestations, en créant un Festival de musique classique « Festivin », qui a vu le jour grâce à la rencontre d’un professionnel de la musique amateur de vin et un professionnel du vin, amateur de

MOUGINS / 7499322

copyright © 2011, Argus de la presse Tous droits réservés


musique. Le concept est des plus original : un vigneron est invité pour vendre son vin, les musiciens se produisent gracieusement, et le public, invité également les récompensent en cadeaux dionysiaques. De mai à septembre, se produisent de grands musiciens venus des orchestres de Nice, Cannes et Monaco, qui acceptent le challenge. Amateurs de vins, ils « régalent » leur auditoire et se font plaisir, sur la terrasse de La Cave de Mougins, avec des programmations qui vont de Rossini à Mozart, à César Franck, Bach et Liszt. Attention, seuls une soixantaine de spectateurs peuvent venir, les lieux étant restreints. À l’issue des concerts, un dîner « payant » est servi aux auditeurs en compagnie des artistes (invités bien sûr). * Programme à disposition au Petit Fouet et à La Cave de Mougins. Brigitte Brunot

MOUGINS / 7499322

copyright © 2011, Argus de la presse Tous droits réservés


2011-08-24~5322@PARISCOTEDAZUR_FR