Page 1

les enfants du design

AMBIANCES * LE LIVRE DE LA JUNGLE - LA NUIT DE NOËL* *PUCETTES AU BOIS DORMANT* VISITE *DANS LES STUDIOS DE LAURETTE* REPORTAGE IL ÉTAIT UN BOIS.. ET LA FORÊT ENCHANTÉE DE LISON

*1*


REPÉRÉ PAR LES ENFANTS DU DESIGN

***

Rose Moustache ***

Mieux qu’une princesse au petit pois, Emmanuelle est notre bonne fée des perles. Repérée sur Instagram, cette institutrice de Bretagne avait tout pour nous plaire. D’abord parce que chez Les Enfants du Design nous avons une réelle admiration pour les gens qui savent créer des merveilles avec leurs dix doigts. Ensuite, parce qu’on adore ce qui est à l’échelle du tout petit poucet et que Rose Moustache travaille avec des perles d’à peine quelques millimètres (oui, oui ) ! Ajoutons qu’elle a accepté de participer à ce numéro avec un tuto renne de Noël (voir page 80) et qu’elle fabrique, au quotidien, un univers tout en finesse qui a le don de nous embarquer au Pays Imaginaire.

*2*


édito

Q

uel souvenir gardez-vous des contes de votre enfance ? Beaucoup de rêve ? De la magie ? Un peu de peur aussi ? Moi, j’ai à l’esprit ce sentiment d’ « inquiétante étrangeté » si bien décrit par Freud vis-à-vis de quelque chose qui nous est familier. Enfant, j’ai aimé ce sentiment d’être bercée par des contes qui me dépassaient pour mieux me rassurer : j’étais encore petite. A la veille de Noël, nous avons eu envie de revenir fouiller de ce côté-là. De faire le tour du monde pour vous dénicher des pépites légendaires avant de revenir vous en parler à l’heure des « Il était une fois » du soir… Dans les pages qui suivent, vous trouverez donc, disséminés de la page 1 à 84, des traces de loup, des nuages de neige, une peau d’âne, des bois enchantés… Autrement dit tous les ingrédients d’un conte bien ficelé. Tout ça ne fut pas une mince affaire. Nous avons débusqué le grand méchant loup dans une forêt d’Écosse chez Donna Wilson et l’adorable panier du petit chaperon rouge en Australie, chez Olli Ella. Les ours tendres de Boucle d’Or ont été croqués par Jana K. Kudrnova en République Tchèque alors que

*3*

la forêt enchantée s’imprime sur les couvertures made in USA de Wildship. Cocorico, la cape du chaperon rouge, elle, est encore façonnée dans la capitale de la mode. Nous l’avons shoppée au vol chez Mouche Paris. Quant au lapin d’Alice il avait filé en Espagne pour se réfugier chez Frida’s Tierchen. On l’a rattrapé mais quelle épopée ! D’autant qu’au passage, on a un peu tout trafiqué, impressionné par un brillant mélangeur de contes, j’ai nommé Vincent Malone. Sans scrupules, ni cachotteries, le Roi des Papas nous a expliqué comment est née la chèvre-cochon et ce qu’il se passe dans sa comédie musicale de Noël. Vous croiserez aussi Laure et David, créateurs de meubles conteurs d’histoire (si, si ça existe) avec la marque Laurette, ou encore Marie, une maman qui croit tellement fort aux pouvoirs des contes qu’elle sait même s’en servir. Dans notre histoire à nous, tout est bien qui finit bien. Voilà pourquoi on vous laisse avec notre magazine, une boîte de chocolats et, on l’espère, un peu de magie de Noël. Vivez heureux avec beaucoup d’enfants et passez de joyeuses fêtes ! Sophie et Thomas


image piochĂŠe chez Meri Meri

*4*


sommaire

6 > WISH LIST

48 > HIGH FIVE

11 > SHOPPING

55 > SHOPPING

12 > AMBIANCE -1-

56 > LES ENFANTS DU DESIGN S’INVITENT CHEZ VOUS

Petits objets et news de saison

Blanche Neige

Shooting Le Livre de la Jungle

20 > RENCONTRE

Laure et David, fondateurs de Laurette

30 > AMBIANCE -2-

Shooting La Nuit de Noël

40 > INTERVIEW

Cinq dans une cosse de pois

La biche au bois

Dans la chambre de Lison, 5 ans

64 > AMBIANCE -3Shooting Pucettes au Bois dormant

75 > CAHIER D’ACTIVITÉS

Recette, atelier créatif, DIY

Vincent Malone, Le Roi des Papas

44 > SHOPPING

Les Contes Mélangés

Directeurs de la publication : Les Enfants du Design - Sophie et Thomas Edeine. Rédaction en chef, direction artistique et stylisme : Sophie Edeine. Rédaction en chef déléguée et conseil éditorial : Audrey Grosclaude - Animal Créatif Direction artistique / graphisme : Nathalie Dupuy - Animal Créatif Photographies : Sabine Serrad - Animal Créatif En couverture: Patères Dots – Muuto, à partir de 19€ Masque Renard – Ninn Apouladaki, 9,50€ Ange et Elfe – Meri Meri, 50€ Lit évolutif 5 en 1 Wood Mini – Oliver Furniture, 999€ Parure de lit – Linge Particulier, 82€ Cartable – Bakker, à partir de 55€

*5*


WISH LIST

MOTRICITE

rétro pédalage

60 bougies, ni plus, ni moins pour Foxrider, petite marque de tricycles belges qui traverse le temps sans prendre la poussière affichant lignes fifties et couleurs éclatantes. Imaginé par Adiel Devos en 1957, le bolide roule toujours pour la même famille puisque c’est Frans, le fils, qui a pris le guidon sans un dérapage conservant les mêmes exigences de robustesse et qualité, notamment pour l’assise, capable de supporter deux enfants en même temps ! Parfait pour stimuler l’autonomie et se lancer dans de grandes aventures. Dès 18 mois. ENGAGEMENT

belle par nature

Linge de lit pour tous petits et bien plus grands habités de cerfs ou de baleines, jouets en bois réalisés à la main, hochets en cuir et bois, biberons éco-beau, jolies affiches gouachées, turbulettes aux couleurs tendres certifées Oeko-Tex… Dans le petit monde de Garbo&Friends, marque suédoise signée Susann Nemirovsky, la forme, toute en délicatesse, est aussi importante que la façon. D’où un important travail de sourcing, de traçabilité et de recherches matières. Un univers global, cohérent et apaisé qui magnifie d’autant mieux les animaux, la nature et l’environnement qu’il en tire toute sa majesté.

SUCCESS STORY

dans la brigade du bonheur

Partenaire tout particulier des anniversaires, des fêtes et des heureux moments de la vie, l’aventure Meri Meri commence en 1985 autour d’une table de cuisine, d’une poignée de cartes et d’un « GROS pot de paillettes », précise sa créatrice, Meredithe. 32 ans plus tard, Meri Meri rassemble une vingtaine de designers et de graphistes dans ses bureaux, installés au cœur de la campagne anglaise, dans un bâtiment vieux de 4 siècles, et saupoudre la planète de ses accessoires good vibes. Pêle-mêle, un présentoir à gâteaux format château fort, des broches, des ballons, des décorations de noël, de la vaisselle jetable ou un sac à dos casse-noisette… Pop, joyeux et délicieusement régressif.

MUSIQUE

le chant du bois

Petits trésors venus du bout du monde, et plus exactement de Taïwan, les boîtes à musique en bois de Wooderful Life s’animent au rythme des mélodies des grands compositeurs classiques, activant des mécanismes d’une incroyable précision. Toutes racontent une histoire différente et fascinent, en quelques notes, les petits et grands qui s’installent devant.

*6*


LIFESTYLE

energie catalane

ACCESSOIRES

fantasyland

Elle est artiste, lui graphiste. Amoureux, Ninn et Guillaume se mettent en tête de réaliser un masque pour chaque invité de leur mariage. Un clin d’œil aux contes slaves qui ont bercé l’enfance de Ninn, sa maman étant d’origine ukrainienne. Le jour J, ils oublient les masques dans leur boîte à chapeau. Ninn commence alors à les vendre, avec succès. Un déménagement à Marseille plus tard, la petite marque décline des masques mais aussi des couronnes, guirlandes et t-shirts en forçant sur l’éthique et l’écologie. Leurs matières sont respectueuses de l’environnement, misent sur le papier recyclé, le bois, le coton bio, n’utilisent pas de solvant, ni de PVC. Localisée au maximum la production permet aussi de reverser 1 € à une association de protection de l’environnement pour chaque article vendu. Aussi beau à l’intérieur que magique à l’extérieur.

L’été dernier nous vous avions emmené à Barcelone dans les pas de cette marque, parmi nos favorites, à la rencontre de Murielle et Roman. Avant Nobodinoz, Murielle était juriste en propriété intellectuelle, Roman ingénieur des Mines à Paris. Aujourd’hui à la tête d’une marque souvent copiée mais rarement égalée, le duo travaille main dans la main avec une dizaine d’ateliers catalans pour proposer tipis (star de la marque), meubles, accessoires, linge de lit, jouets, paniers, doudous et bavoirs qui font la part belle aux couleurs gourmandes et dans la nouvelle collection Elements, aux détails dorés.

DÉCORATION

plus douce la vie

lI y a des marques touchantes, qu’on adopte illico pour leur supplément d’âme et ce petit quelque chose qui puise dans les émotions. Avec Olli Ella c’est une histoire d’entre deux et de magie à deux cœurs née en 2009 à Londres. Chloe et Olivia sont sœurs. Passées par des études de design et d’histoire de l’art elles ouvrent une petite galerie dédiée aux œuvres du XXe siècle avant de faire évoluer l’activité, comme souvent à l’arrivée d’un premier bébé. Depuis Chloe vit à Sydney, Olivia à Londres et Olli Ella réussit, à cheval sur deux continents, à trouver l’équilibre parfait entre l’édition d’objets rétro et la précision toute contemporaine de ses impressions graphiques. Le tout, un rien nostalgique, s’enveloppe de beaucoup de douceur et d’influences folk. Une marque tellement sensible qu’elle infuse à merveille dans l’univers des parents.

*7*


WISH LIST

MOBILIER

a faon les formes

Créée à Copenhague en 2012, par Tor et Nicole Vitner Servé, Elements Optimal sollicite des designers du monde entier pour réaliser petits objets et pièces de mobilier pointu. Des créations exigeantes, remarquables et remarquées, qui empruntent souvent aux formes animalières sans tomber dans la facilité. Le travail des formes graphiques et la recherche d’une esthétique au service de la fonctionnalité font partie de leurs fondamentaux versant dans une poésie minimaliste mais puissamment évocatrice. Exemple avec leur bestseller, le tabouret Bambi, créé par le designer japonais Takeshi Sawada.

LIVRE

feuilleté de Noël

Passer les fêtes autour d’une terrine façon foie gras, d’un tarama végétal, d’une bûche glacée aux agrumes, d’une crème brûlée à la crème de marrons et d’une trentaine d’autres recettes dépourvues du moindre ingrédient d’origine animale… C’est le parti pris de Noël Vegan, ouvrage de référence signé Marie Laforêt, créatrice culinaire, photographe et auteur du blog 100% végétal qui vient de sortir Veggie Kids, guide pratique et gourmand pour les 6-12 ans aux éditions Alternatives.

*8*

ILLUSTRATION

précieuse cueillette

Niché à Grand Rapids dans le Michigan, dans cet état du Midwest qui abrite lacs et grands bois, l’atelier de BreeAnn Veenstra a, de son propre aveu, des airs de Wunderkammer ou « armoire à merveilles » exposant artefacts sentimentaux et objets savamment ramassés au cours de randonnées en pleine nature. Une collection composée de pierres, de châtaignes ou de bois flottés qui nourrit l’univers créatif de son studio, Wildship, et de ses créations originales. Affiches, cartes ou créations textiles composées à partir de papier issu de forêts gérées durablement et de coton bio, commencent tous par prendre forme sous sa main, d’abord dessinés et peints à la gouache, à l’aquarelle, à la plume ou encore à l’encre. BreeAnn utilise en effet fréquemment le stylo plume de son grand-père. Il tache un peu et c’est ce qui lui plaît : mettre en avant la grâce de l’imperfection.


IMAGE PIOCHÉE CHEZ OLLI ELLA


SHOOTING - BLANCHE NEIGE

Cygne – Konges Slødj, 65€ • Portant Snake – Design Fuers Heim, 74,90€ Coussin – Mouche, 49€ • Lampe baladeuse - FollowMe – Marset, 159€ • Miroir Ballon – April Eleven, 45€ Commode Wood – Oliver Furniture, 999€ * 10 *


SHOPPING - BLANCHE NEIGE

QUELQUES FLOCONS, BEAUCOUP DE DOUCEUR ET UNE COURONNE DE REINE DES NEIGES POUR ÉLOIGNER COMME PAR MAGIE LE FRISQUET À LA HOUPPE.

Woody – Les Jouets Libres, 23,50€ • Veilleuse neigeuse – Djeco, 40€ • Casa Cabana– Studio Roof, 35€ Chaise Sheep – Elements Optimal, 249€ • Couronne – Numéro 74, 14€ • Mobile nuage – Pompon Pétillant, 50€ Coffre à jouets – Cybex, 249,95€ • Tutu pailleté – Mouche, 56€ • Doudou Puppy – Main Sauvage, 32,80€ Masque Loup – Frida’s Tierchen, 21€ • Porteur vintage – Vilac, 109€ * 11 *


SHOOTING - LE LIVRE DE LA JUNGLE

* 12 *


U

n peu d’ananas, un soupçon de cannelle, beaucoup de feuillage et quelques loustics qui sortent du bois… Dans la jungle, superbe jungle, bébé lion s’endort ce soir.

* 13 *


SHOOTING - LE LIVRE DE LA JUNGLE

Guirlande Perroquets – Nobodinoz, 29,95€ • Lampe Ananas – Goodnight Light, 89€ • Table – Nofred, 200€ Lit bébé – Gustavienne, 1200€ • Tapis Kali – Muskhane, 95€ • Jeu Totem Toto – Rock & Pebble, 34,50€ Animaux en bois – Holztiger, à partir de 6€ • Ours culbuto – Konges Slødj, 50,90€ Arche d’éveil – Mum & Dad Factory, 137€ * 14 *


Tapis Feuille – Nofred, 100€ • Coussin étoile – Numéro 74, 29€ • Petit coussin Bubble – Nobodinoz, 14,95€ Ours et Chat culbuto – Konges Slødj, 50,90€ • Anneaux de dentition – OUAK, 27€

* 15 *


SHOOTING - LE LIVRE DE LA JUNGLE

Arche d’éveil – Mum & Dad Factory, 137€ • Tapis Feuille – Nofred, 100€ • Loup – Donna Wilson, 90€ Couverture Poissons – Ferm Living, 74€ • Ours culbuto – Konges Slødj, 50,90€ Boîte à musique en bois – Eguchi Toys, 60€ • Serviette tissée Woti – Whole, 45€ Animaux en bois – Holztiger, à partir de 6€ * 16 *


Chaussons – Easy Peasy, 36€ • Lampe Ananas – Goodnight Light, 89€ Set de hochets en bois – Eguchi Toys, 48€ Boîte à musique Ourang-outan – Wooderful Life, 50€ * 17 *


SHOOTING - LE LIVRE DE LA JUNGLE

Papier peint Kipling - Pierre Frey chez Nathalie Rives Lit bébé – Gustavienne, 1200€ • Couverture Poissons – Ferm Living, 74€ Drap housse – Nobodinoz, 39€ * 18 *


SHOPPING - L’OISEAU RIGOLO ET LA GIRAFE CURIEUSE

L’OISEAU RIGOLO ET LA GIRAFE CURIEUSE Arche d’éveil – Mum & Dad Factory, 137€ • Girafe Noah – OYOY, 55€ • Hochets en bois – Eguchi Toys, 48€ Plaid Feuille – Nofred, 100€ • Gigoteuse nid d’abeille – Nobodinoz, 49,95€ • Doudou Kiwi – Moulin Roty, 34,90€ Décorations à suspendre – Donna Wilson, 36€ • Coussin Poisson – Ferm Living, 49€ • Couverture – Numéro 74, 47€ * 19 *


RENCONTRE

Il était une fois

Laurette

* 20 *


Par une belle journée d’automne, ensoleillée et flamboyante comme seule cette saison sait le faire, nous avons filé vers Boulogne-Billancourt. Direction le numéro 26 de la rue Mahias et le quartier général de Laure et David, créateurs de la si french marque Laurette. Il est toujours assez magique de partager du temps avec des gens qui en ont peu. Laure et David font partie de cette catégorie. Celle des entrepreneurs qui fourmillent de projets, travaillent beaucoup, ne s’arrêtent jamais. Chez Les Enfants du Design, nous avons une tendre affection pour leur marque et c’est pourquoi nous nous installons chez eux, à l’heure du petit-déjeuner pour évoquer la marque, son ADN vintage et ses projets. Quoi de plus français après tout que de se raconter devant une tasse de café ? Laurette c’est un pari.

Le Paris des années 50. Celui des guinguettes, de la couleur, de la joie retrouvée et de l’effervescence.

Du vintage à la création

Tout commence en 2004 à l’initiative de Laure qui partage avec David une passion pour le mobilier vintage et le design. Elle est doctorante en droit, lui est directeur de création dans une agence de design. Aidée par son beaupère, antiquaire et brocanteur, Laure chine d’abord du mobilier qu’elle restaure et actualise en lui ajoutant de la couleur. Elle

CI-DESSOUS A l’administration des ventes, Stéphanie qui accompagne Laure et David depuis déjà 8 ans, file répondre à ses emails derrière son grand ordinateur.

* 21 *

déniche des pièces stars comme l’armoire parisienne ou le garde-manger, et les transpose dans l’univers de l’enfant. Sur ses pièces de mobilier chinées, on trouve déjà la signature de la marque Laurette : des intérieurs colorés. Dans la limite qu’imposent ses trouvailles aux Puces, Laure customise des pièces uniques qu’elle expose en dépôt-vente. Vite confrontée aux normes drastiques appliquées au mobilier enfant, elle commence à imaginer la suite : créer sa propre collection.


RENCONTRE

* 22 *


En 2005, son amie Nancy créatrice de tableaux pour enfant lui donne l’opportunité d’exposer quelques pièces sur son stand à Paris lors du salon Maison & Objet. L’engouement pour les créations Laurette se confirme. En 2008, David rejoint Laure, ils conçoivent ensemble leurs premières pièces de mobilier. La même année, la boutique Laurette ouvre ses portes à Boulogne. En 2012, la marque inaugure une seconde boutique, dans le 6e arrondissement de Paris.

Des pièces historiques

Parmi les modèles emblématiques de Laurette, il y a d’abord le lit Roulotte, aboutissement de deux années de travail, de

réflexion et de croquis. Il rend hommage au lit bébé des années 40-50 aussi appelé chariot alsacien. L’Armoire à Malices inspirée des garde-manger des mêmes années, voit son aménagement intérieur malicieusement revisité pour s’adapter au vestiaire enfant moderne. Et s’il vous prenait l’envie de vous intéresser au bureau L50, avec ses rangements secrets sur le côté, vous pourriez lire : « pas un bruit à l’extérieur, la Remington distille ses cliquetis, le papier défile, les tiroirs sont remplis de pièces à conviction, l’enquête avance. Un bruit, des pas, la porte s’ouvre… À vous d’écrire la suite ! » Autant de créations bien pensées qui racontent le mobilier d’antan, s’en inspirent, le revisitent pour livrer un mobilier aussi joli que malin, qui parle aux petits comme aux grands.

Laurette et les Enfants du Design

Amoureux de la couleur, nous avons d’emblée succombé au charme vintage et plein de fraicheur du mobilier Laurette. D’autant que souvent, chez Laurette, le coloris est à l’intérieur, comme si chaque meuble avait quelque chose à dévoiler. Une âme, une histoire à raconter, une fable à délivrer. On aime aussi que Laure et David œuvrent avec passion gardant leurs yeux d’enfant. Preuve en est : ils pétillent de malice ! Leur amour du mobilier les a conduit tout naturellement vers une fabrication durable et

EN HAUT A GAUCHE Studieuse et discrète, Charlotte, poursuit sa mission de développement commercial même quand nous venons chambouler sa journée. * 23 *

artisanale. Leurs meubles sont montés à l’ancienne, sans vis apparentes et avec une qualité de finition sans égal. Leur petit secret de fabrication ? Une peinture acrylique associée à une cire de finition qui offre la promesse d’une belle patine dans le temps et un vieillissement sans écailles. Intemporel, le mobilier Laurette se glisse d’ailleurs avec la même facilité dans tous les styles de chambres d’enfants, évoluant au gré de ses propriétaires jusqu’à parfois investir le salon… Arrive la fin de la journée. Laure et David nous proposent de faire un tour à la boutique de Boulogne, où la responsable de boutique n’est autre que… Nancy ! Voilà qui en dit long sur les fondateurs de Laurette et les valeurs humaines qu’ils défendent, comme nous, au quotidien : travailler dans le respect des autres, la bienveillance, le désir de bien faire. Ce n’est pas la seule chose que nous avons en commun. Dans la boutique, nous retrouvons quelques-unes de nos marques fétiches : Goodnight Light, Ferm Living, La Cerise sur le Gâteau, Meri Meri ou Egmont Toys. Un dernier échange autour d’un tapis Pilepoil, qu’elle recommande à une cliente, et nous voilà déjà loin de Boulogne. L’hiver arrive.


RENCONTRE

LA BOUTIQUE LAURETTE Bureaux, lits, armoires, petit mobilier composent un univers Laurette ultra complet.

* 24 *


* 25 *


RENCONTRE

* 26 *


SHOPPING - BARBICHETTE BLEUE

BARBICHETTE BLEUE Étagère Babou – Rose in April, 55€ • Chevet Petit Robot – Laurette, 247€ • Tapis Tigre – Varanassi, 180€ Coussin étoile – Numéro 74, 23€ • Veilleuse Ananas – Goodnight Light, 89€ • Attrape-rêves – Muskhane, 29€ Cartable – Bakker Made with Love, à partir de 55€ • Banc Skate – Leçon de Choses, 169€ Coussin Ours – Mimi’Lou, 46€ • Housse de couette – La Cerise sur le Gâteau, 89€ • Chaise à patins – Laurette, 259€ * 27 *


image piochĂŠe chez string

* 28 *


* 29 *


SHOOTING - LA NUIT DE NOËL

Guirlande Scoubi – Festilight, 24€ • Patères Dots – Muuto, à partir de 19€ Lit évolutif 5 en 1 Wood Mini – Oliver Furniture, 999€ • Tapis Mappemonde – OYOY, 82€ Tricycle – Foxrider, 139€ • Chaise Elephant – Elements Optimal, 299€ * 30 *


Quand le Père Noël n’est pas là, les lutins

dansent ! Un petit saut sur le lit, un coup de baguette magique, un petit tour de tricycle et même des graffitis sur les murs… En voilà deux qui vont se faire remonter les clochettes !

* 31 *


SHOOTING - LA NUIT DE NOËL

Poupées gigognes Woodland – Wee Gallery, 39,95€ • Étagère Montagne – Mum & Dad Factory, 39€ Décorations à suspendre – Maileg, 18,50€ • Arbre lumineux – Festilight, 216€ A droite : Kit de déguisement Papillon – Meri Meri, 30€ * 32 *


* 33 *


SHOPPING - TRESORS DE LA MERE L’OYE

TRESORS DE LA MERE L’OYE Coussin Montagnes – Donna Wilson, 84€ • Porte-crayons Paon – Elements Optimal, 59,99€ Miroir Ballon – April Eleven, 45€ • Boîte à musique – Wooderful Life, 60€ • Tricycle – Foxrider, 139€ Doudou Oie – Main Sauvage, 55€ • Voiture ardoise – Paulette & Sacha, 19€ • Landau – Ooh Noo, 99€ Doudou Renne – Meri Meri, 50€ • Chaise Elephant – Elements Optimal, 299€ * 34 *


Patères Dots – Muuto, à partir de 19€ • Affiche Ours – Jana K. Kudrnova, 19,90€ Baguettes porte affiche – Ferm Living, 30€ • Doudou Ange – Meri Meri, 50€ • Ballon – Ratatam, 29,90€ Coussin Biscuit – Annabel Kern, 35€ • Tricycle – Foxrider, 139€ * 35 *


SHOOTING - LA NUIT DE NOËL

Coffre à jouets – Ooh Noo, 99€ • Guirlande Scoubi – Festilight, 24€ * 36 *


Lit évolutif 5 en 1 Wood Mini – Oliver Furniture, 999€ • Tricycle – Foxrider, 139€ Chaise Elephant et table – Elements Optimal, 299 et 275€ * 37 *


SHOOTING - LA NUIT DE NOËL

* 38 *


Masque Renard – Ninn Apouladaki, 9,50€ • Patères Dots – Muuto, à partir de 19€ Doudou Elfe et Ange – Meri Meri, 50€ * 39 *


INTERVIEW

Vincent MALONE

Le roi des papas Vincent Malone est un (très) drôle de monsieur, auteurcompositeur, musicien, écrivain. Rigolo mais de son propre aveu toujours au boulot, on lui doit tout un tas de chouettes chansons où il est question, entre autres, de parents qui travaillent beaucoup, d’ours qui pètent, d’escargots prêts à tomber d’un escabeau et de l’heure d’aller au lit. Il est aussi le créateur des « contes mélangés » et il vient de sortir avec Douce Nuit, A Crazy Christmas Night (à prononcer avec l’accent), une « comédie très musicale » à savourer en famille. L’occasion d’un entretien intergénérationnel plus ou moins sérieux avec ce papa de six enfants !

* 40 *


Pourquoi as-tu mélangé les contes ? Tu ne les aimais pas comme ça ? Vincent Malone : (…voix de conteur qui ménage son suspense…) : J’ai mélangé les contes, parce que ça me fait rire ! Et aussi parce qu’en mélangeant les contes on se rend mieux compte de ce qu’il y a dans les contes.

Ce que tu fais sans angélisme… Dans tes chansons le discours n’est pas du tout « gagatisé » ? De base nous sommes égaux. On a grandi et on nous considère comme des grands, nous les adultes, mais franchement on a encore beaucoup à apprendre… Si on savait toujours ce que l’on fait ça se saurait. Les adultes doivent du respect aux enfants mais ils ont aussi des responsabilités envers ces personnes qu’on a choisi de mettre au monde. On doit bien s’en occuper, leur faire partager notre enthousiasme et nos inquiétudes parce qu’on leur a quand même demandé de partager nos vies. Eux ils n’ont pas choisi. Alors j’ai l’impression qu’on leur doit quelque chose, à commencer par une explication sur notre volonté de les voir naître.

Lequel était ton préféré quand tu étais petit ? Difficile à dire. Certains, sont plus étonnants que d’autres. Quand même, j’aimais beaucoup la Chèvre de Monsieur Seguin racontée par Fernandel. Et le conte que tu préférais raconter à tes enfants ? J’ai toujours préféré inventer des âneries mais j’aimais bien les histoires un peu compliquées comme Jacques et le Haricot magique.

C’est quoi être papa ? C’est aussi savoir dévoiler ses faiblesses. Parce que cela montre la force que l’on a par rapport à elles. Je ne trouve pas l’autorité autoritaire intéressante car elle n’explique rien. Dire j’ai peur, j’ai peur que tu tombes c’est pour cela que je te gronde, là oui. C’est important de partager ces choses-là avec eux.

On fait plein de bêtises dans tes chansons, tu ne te fais jamais gronder ? Oh si ! Je me fais même gronder par mes enfants. Avec les bêtises, tout le monde se fait gronder après ça nous embête plus ou moins d’être grondé.

Qu’est-ce que tu voulais faire quand tu étais petit ? Exactement ce que je fais aujourd’hui. J’ai toujours fait de la musique et des trucs comme ça. En grandissant, ça prend des noms, ça devient des métiers mais c’est toujours pareil.

Dans tes chansons on parle de tout. Et même de thèmes plutôt sérieux comme la séparation des parents, la (très) grande consommation, l’alimentation, la mort… C’est important pour toi de ne rien cacher aux enfants ? De faire passer des messages par l’humour ? C’est amusant que l’on parle de ça car j’ai eu cette discussion avec une psychologue il y a quelques temps. On parlait de la nécessité de parler avec les enfants et je lui ai dit que de mon point de vue ce n’était pas intéressant de discuter de tout avec les enfants. Je pense qu’il vaut mieux montrer. On peut utiliser des chansons, des objets, des livres… Finalement moi je ne fais que ça : mes chansons servent à raconter ce que je pense. Je n’aime pas parler directement de sujets comme la mort, notamment parce que je n’ai pas toutes les réponses, mais dans mes chansons il y a des messages sur la façon dont moi je vois les choses.

Comment tu as eu l’idée de faire des chansons pour les enfants ? Quand j’ai eu des enfants j’ai commencé à leur chanter des chansons le soir, j’ai fini par en faire un disque, ça s’est fait tout naturellement. Et puis, sans trop se la péter je pense qu’on a tous un rôle à jouer. Peut-être que j’aurais aimé jouer un autre rôle mais il se trouve que je suis un papa chanteur-écrivain-musicien qui a une petite réussite pour faire dialoguer les parents et les enfants. Voilà, c’est mon rôle.

g * 41 *


Et si tu pouvais ajouter quelques outils dans ta boîte à outils de super papa tu mettrais quoi ? Je vais essayer d’organiser des événements un peu différents pour réunir parents et enfants. Pas un truc autour de moi mais des soirées, des moments pour se retrouver ensemble. Tout le monde fonctionne en réseau aujourd’hui, il y a un truc à faire. Je ne sais pas exactement comment ça va se passer mais j’y réfléchis.

C’est un bon responsabilités.

gars,

généreux,

plein

de

Tu lui as commandé quoi ? Je déteste qu’on me fasse des cadeaux. Ça ne me plait jamais parce que c’est le moment où tu te rends compte que les gens te voient très différemment de ce que tu penses projeter. Qui es tu en vrai ? Je suis quelqu’un qui se lève tous les jours vers 6 heures pour écrire des tas de choses, qui fait de la radio, des podcasts, des livres. Je travaille dans la pub depuis 35 ans pour parler d’objets que je ne vais pas forcément acheter mais avoir ces deux activités m’a permis d’avoir une grande liberté artistique. Je suis un mec plutôt chiant, pas vraiment triste, mais toujours au boulot. Et je prends mon rôle de papa très au sérieux.

Papa de 6 enfants, tu as aussi 3 petits-enfants, qu’est-ce que ça change d’être grand-père ? C’est plutôt cool, je pense que je suis moins stressé, moins agressif. On trouve d’autres manières de donner du sens, de faire passer des messages pas trop crétins. On a l’expérience. Tout va très vite aujourd’hui et parfois c’est bien d’être un peu guidé, de rappeler la nécessité de réellement s’occuper des enfants pour leur montrer des choses, les éduquer, leur faire écouter de la musique, leur donner des armes afin qu’ils soient autre chose dans la vie que des machines qu’on va mettre dans le bon sac après le bac.

Si tu pouvais te réincarner en personnage de contes tu choisirais qui ? J’aurais bien aimé être un prince mais je suis trop vieux. Je vais dire un roi. Il pèse le roi. On ne le voit pas beaucoup dans les contes mais c’est le patriarche, il compte. Par contre pas celui de Peau d’Âne hein ? Je peux pas le saquer lui !

Pourquoi dans ta chanson tu dis que le chat n’a pas de culotte… Les chats, ils n’ont jamais de culotte ! Ah mais si, le chat botté il en a une. Et même je crois qu’il est tout habillé quand il prend les habits du marquis.

SON ACTU

Est-ce qu’il y a d’autres personnes que la sirène qui vivent dans la cuvette des toilettes ? (Rires !). Un de mes enfants quand il était petit avait toujours peur que quelqu’un sorte par la cuvette. Moi-même je n’aimais pas trop…

Sorti il y a quelques jours, le concept-album Douce Nuit, A Crazy Christmas Night (Naïve) raconte en 13 titres aussi drôles qu’attachants la quête de Rose qui tente d’apaiser le mélo familial en partant chercher l’esprit de Noël… Un conte musical et décalé qui taille un beau costard à notre société de consommation mettant en scène dindes prêtes à se faire plumer, Nordman le roi des sapins et même un Père Noël en détresse. Un projet de contes musicaux aux côtés de Guillaume Gallienne devrait aussi voir le jour au printemps.

April, 3 ans, nous a demandé si c’était possible d’avoir une chèvre-cochon pour Noël ? On est un peu obligé de la fabriquer parce qu’on pas encore lancé l’industrialisation de la chèvrecochon mais April peut la dessiner et me l’envoyer. Je lui dirais si c’est le bon modèle. Est-ce que tu as déjà rencontré le Père Noël ? Oh oui, je le vois tous les ans à a même période.

i * 42 *


IMAGE PIOCHÉE CHEZ NINN APOULADAKI

* 43 *


image piochĂŠe chez numero74


SHOPPING - LES CONTES MÉLANGÉS

DAME LICORNE AYANT ABUSÉ DES CHAMPIGNONS MAGIQUES SE RETROUVA PERCHÉE SUR SON ARBRE.

Cape – Mouche, 45€ • Panier – Olli Ella, 39€ • Masque My Deer – Ninn Apouladaki, 9,50€ Licorne – Boramiri, 135€ • Veilleuse Akira – Goodnight Light, 79€ • Arbre lumineux – Festilight, 216€ Wolfie le loup – Donna Wilson, 65€ • Ombres de la forêt – Moulin Roty, 13,90€ • Ours – Lucie Kaas, 120€ Chapeau lapin – Frida’sTierchen, 45€ • Lampe Champignon – Egmont Toys, 42€ * 45 *


IMAGE PIOCHÉE CHEZ MAIN SAUVAGE


Cinq dans une cosse de pois*

HIGH FIVE

Miaou

MASQUE NINN APOULADAKI Un, deux, trois petits chats ou bien plus, on adore l’univers de Ninn Apouladaki et son masque en papier recyclé My cat in wonderland. Clin d’œil à Lewis Carroll il est réalisé en patchwork de motifs et de couleurs à partir de collages et de créations numériques. C’est très beau, écolo et porté par un duo qui a choisi de vivre plus beau en créant plus slow. * Cinq dans une cosse de pois est un conte de Hans Christian Andersen.

* 48 *


IL ÉTAIT CINQ PETITS POIS QUI GRANDISSAIENT DANS LEUR COSSE, ATTENDANT DE DÉCOUVRIR CE QUE LE MEILLEUR DES MONDES LEUR RÉSERVAIT À CHACUN. AURAIENT-ILS TOUS UN PRÉSENT ? GAGEONS QUE OUI ET QUE LE PÈRE NOËL AURA VEILLÉ AU GRAIN.

HOCHET KONGES SLØJD Pisté sur Instagram, on ne sait toujours pas comment Konges Sløjd se prononce… Ce dont on est sûr en revanche c’est qu’il sera tout doux d’attendre le temps des cerises avec leurs hochets câlins et sacrément malins, les Danois ayant eu l’excellente idée d’y greffer un système d’attache universelle.

* 49 *


ECUREUIL DONNA WILSON Si on suit, comme le petit poucet, Donna Wilson depuis ses débuts c’est parce qu’elle réussit à créer un monde enfantin mais pas du tout consensuel. Ses créatures, pourraient presque être débusquées dans le grenier d’un grand-daddy de la campagne écossaise, là où elle a grandi. Un bestiaire douillet, un peu mélancolique mais aussi plein d’espièglerie, à l’image de Chuck Chipmunk, bestiole en laine d’agneau, qui « adore les donuts, a peur des ballons » mais raffole, a priori, des câlins. * 50 *


PORTE-CRAYONS ELEMENTS OPTIMALS Peacock, c’est un joli porte-crayons en hêtre imaginé par le designer japonais Takeshi Sawada pour Elements Optimal, petite maison d’édition de mobilier et d’objets fondée, en 2012, au Danemark. Super ludique, il suffit de glisser les crayons dans les emplacements prévus à cet effet pour voir le paon faire son intéressant. Beau, fonctionnel et intelligent : tout ce qu’on aime.

* 51 *


CHAPEAU FRIDA’S TIERCHEN Les Enfants du design ont été les premiers à craquer pour les petites productions artisanales de Maria, passée de l’autre côté du miroir de la création à la naissance de sa fille, Frida. Magiques, ses chapeaux en laine et coton sont sérigraphiés à la main, proposant aux petits de s’inventer d’incroyables mondes fantastiques.

* 52 *


IMAGE PIOCHÉE CHEZ LAURETTE


image piochĂŠe chez wildship


SHOPPING - LA BICHE AU BOIS

La Biche au Bois UNE HISTOIRE DE PRINCE, DE BICHETTE, D’ÉCUREUIL ET D’HIBERNATION SOUS LA COUETTE.

Couverture Woodland– Wildship, 109€ • Boîte à musique – Eguchi Toys, 60€ • Applique Faon – Ferm Living, 72€ Mobile musical Poire – Ferm Living, 34€ • Guirlande Rennes – Meri Meri, 16€ • Ecureuil – Donna Wilson, 53€ Chaussons Minion – Easy Peasy, 44€ • Plaid Bear – Donna Wilson, 90€ • Couverture Ollie – Garbo & Friends, 65€ Blaireau – Jellycat, 29,50€ • Coussin Poire – Ferm Living, 49€ • Couffin en cuir – Lil’Gaea, 750€


LES ENFANTS DU DESIGN S’INVITENT CHEZ VOUS

Coffre à jouets – Ooh Noo, 99€ • Pochette murale – Numéro 74, 58€ • Lit junior Petipeton – Laurette, 450€ Tapis Nuage – Pilepoil, 145€ • Ciel de lit – Fabelab, 139€ * 56 *


Dans la chambre de Lison

Pour ce nouvel épisode « Les Enfants du Design s’invitent chez vous », nous vous emmenons dans la forêt enchantée de Lison, 5 ans. Sa maman, Marie, est une grande amie. Nous avons imaginé avec elle une nouvelle chambre pour accompagner Lison dans ses doux rêves d’enfant.

Les Enfants du Design : Racontenous, comment imaginais-tu la chambre de Lison et quels ont été les premiers objets que tu as choisi, « les éléments de démarrage » ? Marie : Je voulais pour Lison un espace qui soit à l’image de son caractère, d’où une chambre douce, évoquant l’imaginaire des contes de notre enfance, capable de faire la part belle aux animaux-amis et aux forêts enchantées. C’est une petite fille qui ne veut ni rose bonbon, ni tutus et compagnie dans son monde. D’où notre choix de teintes naturelles, de bois, de bleu-gris. Un univers composé à partir de la couette Garbo&Friends qui raconte avec tendresse une balade dans une

Marie et Lison

* 57 *


LES ENFANTS DU DESIGN S’INVITENT CHEZ VOUS

nature complice et bienveillante. Elle a tout naturellement été l’élément déclencheur dans la composition de la chambre de Lison. Quelles étaient tes contraintes ? Comment les as-tu contournées ou résolues ? Nous sommes dans une pièce très cadrée, très symétrique, qui impose presque sa propre musique. On a donc joué avec cette partition : le côté très cocoon du lit Laurette répond à l’espace cabane composé à partir des matelas Nobodinoz et des coussins Numéro 74. C’est un coin propice à la rêverie pour lequel nous avons joué avec les poutres apparentes. Comme les branches d’un grand chêne, elles font partie intégrante du décor et elles permettent de jouer avec la hauteur et les volumes de la pièce. C’est là que le Canopy de Fabelab en suspension a trouvé toute sa place. Si tu devais résumer en quelques mots le style de cette chambre ? (Rires) Je crois Sophie, que c’est à toi de répondre à cette question !

C’est vrai… Quand je t’ai proposé de refaire ensemble la chambre de Lison, j’ai eu envie qu’elle reflète votre univers familial. J’ai toujours été frappée de voir combien la magie des contes t’inspire au quotidien. Tu trouves toujours une histoire pour accompagner nos enfants

dans une balade trop longue, pour leur faire oublier un vilain cauchemar ou pour dissiper de petites chamailleries. Quelle est ta pièce de mobilier ou déco préférée dans la chambre de Lison ? Sans hésiter : le jeu d’empilement des matelas Nobodinoz. Quand j’étais petite fille, j’avais un lit bateau avec un énooorme sommier et un énooorme matelas. Je me sentais comme la princesse au petit pois tout là-haut ! Tu vois le parallèle ? Cet espace c’est vraiment un petit clin d’œil à mes souve-nirs d’enfance. Je crois à l’importance du rêve et de l’imaginaire pour bien grandir. Lison avait-elle des demandes ? Tu as dû négocier ou faire des concessions ? C’était plutôt facile en fait, son seul impératif était pas de rose et pas de princesses ! Le top du top, pour Lison, aurait été d’avoir un spiderman grandeur nature sur une des poutres au-dessus de son lit… Mais là, j’avoue, j’ai louvoyé ! Une anecdote sur les habitudes de Lison dans sa chambre ? Avec Manon et Philippine, ses deux sœurs, les déguisements et histoires imaginaires sont souvent le centre des jeux. Mais les plus gros fou-rires sont régulièrement issus de leurs séances de grimaces plus belles les unes que les autres devant le miroir Lapin de Maisonnee !

Propos recueillis par Sophie Edeine.

* 58 *


Guirlande cubiste – Tsé & Tsé, 138€ • Lit junior Petipeton – Laurette, 450€ Parure de lit Fauna – Garbo & Friends, 70€ • Chaise et table – Nofred, 175 et 200€ Miroir Lapin – Maisonnée, 275€ * 59 *


LES ENFANTS DU DESIGN S’INVITENT CHEZ VOUS

Chaise Mouse – Nofred, 175€ • Ciel de lit – Fabelab, 87€ • Matelas St Barth – Nobodinoz, 59,95€ * 60 *


Mobile Lune – Konges Slødj, 138€ • Parure de lit Fauna – Garbo & Friends, 70€ Couverture - Numéro 74, à partir de 52€ * 61 *


LES ENFANTS DU DESIGN S’INVITENT CHEZ VOUS

Ciel de lit – Fabelab, 87€ • Matelas St Barth – Nobodinoz, 59,95€ Veilleuse Lapin – Egmont Toys, 54€ * 62 *


SHOPPING - AU PAYS DES MERVEILLES

AU PAYS DES MERVEILLES Guirlande Feuillage – Muskhane, 4€ • Abat-jour tressé – Ferm Living, 67€ • Chaise Mouse – Nofred, 175€ Miroir Lapin – Maisonnée, 275€ • Mobile Lune – Konges Sløjd, 29€ • Coussin étoile – Numéro 74, 29€ Parure de lit – Garbo & Friends, à partir de 70€ • Lit junior Petipeton – Laurette, 450€ Calebasses Chat et Lapin – Muskhane, 39 et 75€ • Diabolo – Ratatam, 31,90€ • Doudou Lièvre – Jellycat, 18€ * 63 *


SHOOTING - PUCETTES AU BOIS DORMANT

I

l était une fois, un joli lit-cabane entouré de champignons magiques et de glands géants. Y vivait Peau d’âne, entourée de tous ses amis de la forêt enchantée : écureuil, hérisson, renard et bambi. Arriva un beau jour, juchée sur un flamboyant destrier la douce Chaperon rouge…

* 64 *


* 65 *


SHOOTING - PUCETTES AU BOIS DORMANT

Lit cabane – Mathy by Bols, 1596€ • Draisienne – Banwood, 149€ • Coussins Feuille – Donna Wilson, à partir de 80€ * 66 *


Tabouret Bambi – Elements Optimal, 249€ • Veilleuse Champignon – Egmont Toys, 69€ * 67 *


SHOOTING - PUCETTES AU BOIS DORMANT

Freddie le Renard– Jellycat, 31€ • Bambi – Maileg, 35€ • Bébé et maman Hérisson – Maileg, à partir de 26,50€ Coussin Gland – Donna Wilson, 81€ • Draisienne – Banwood, 149€ * 68 *


Tabouret Bambi – Elements Optimal, 249€ • Tapis Kali – Muskhane, 159€ Coussin Feuille et Bûche – Donna Wilson, 80 et 231€

* 69 *


SHOOTING - PUCETTES AU BOIS DORMANT

Grand coussin Feuille – Donna Wilson, 295€ • Écureuil Chuck – Donna Wilson, 53€ Bébé et maman Hérisson – Maileg, à partir de 26,50€ * 70 *


Crackers surprises Noël – Donna Wilson, 28€ • Draisienne – Banwood, 149€

* 71 *


SHOOTING - PUCETTES AU BOIS DORMANT

* 72 *


SHOPPING - FORÊT ENCHANTÉE

FORÊT ENCHANTÉE Lit cabane – Mathy by Bols, 1596€ • Boîte à musique – Wooderful Life, 60€ • Couronne – Ninn Apouladaki, 12,50€ Affiche Woodland – Wildship, 34€ • Set de 3 paniers – Ferm Living, 135€ • Ecureuil – Donna Wilson, 53€ Parure de lit – Snurk, 59,95€ • Coussins Champignon et Feuille – Donna Wilson, 77 et 80€ Draisienne – Banwood, 149€ • Arbre à crayons – Mon Petit Art, 38€ • Tabouret Bambi – Elements Optimal, 249€ * 73 *


image piochĂŠe chez Meri Meri

* 74 *


* 75 *


RECETTE - BISCUITS 2 EN 1

Sablés de Noël Pour décorer le sapin, pour offrir ou juste pour le goûter, une recette toute simple de biscuits à croquer.

Matériel : - 250 g de farine - 70 g de sucre - 125 g de beurre - 1 œuf - 1 cuillère à café de cannelle alimentaire - le zeste d’une orange - 1 pincée de sel - un stylo de glaçage - de la jolie ficelle - des emporte-pièces

Mélangez la farine et le sucre. Ajoutez le sel, la cannelle en poudre et le zeste de l’orange.

Ajoutez le beurre en morceaux et incorporez-le du bout des doigts.

* 76 *

Ajoutez un oeuf battu. Pétrissez la pâte jusqu’à obtenir une boule homogène.


Filmez la pâte et laissez-la reposer pendant 1 heure.

Disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Farinez votre plan de travail et étalez la pâte sur environ 5 mm d’épaisseur.

Créez des formes avec les emporte-pièces.

Faites des trous à l’aide d’une paille pour pouvoir passer votre ficelle.

Enfournez 12 min à 180° puis laissez refroidir.

Décorez vos sablés avec le stylo de glaçage et accrochezles à votre sapin avec de jolies ficelles !

* 77 *


ATELIER CREATIF - DE SAISON

Une Noix-Renne des Bois Quelques jolies feuilles de chêne et un peu d’imagination feront durer jusqu’à Noël le plaisir de la cueillette dans les bois.

Matériel : - noix - feuilles de chêne - petits pompons rouges - ruban - 1 feutre noir - 1 couteau - 1 tube de colle

Attention, cette première étape doit être réalisée par un adulte. Ouvrez délicatement une noix avec la pointe d’un couteau, en prenant soin de ne pas l’abîmer.

* 78 *


Mangez-la après l’avoir vidée avec précaution.

Déposez un trait de colle tout autour de la coque ouverte. Disposez le ruban préalablement noué ainsi que 2 feuilles de chêne pour former les bois.

Refermez soigneusement la coque, pressez et laissez sécher quelques minutes.

Fixez le pompon du nez avec un point de colle, puis dessinez les yeux de votre renne à l’aide d’un feutre noir.

* 79 *


DIY - JEU DE MAINS

Un renne en brick stitch Plus que charmant, le best friend du Père Noël prendra rapidement fière allure à condition de suivre minutieusement les consignes de tissage de Rose Moustache.

Noir Doré Beige Rose Blanc Marron

Matériel : - Perles delicas Miyuki 11/0 - Fil Sono de couleur chair - 2 aiguilles à perles Miyuki Vous trouverez tout le matériel sur les sites : perlesandco.com et la-petite-epicerie.fr

Démarrer

Le tissage Brick Stitch s’effectue rangée par rangée. Pour ce modèle, nous commencerons la rangée centrale par le bas.

1. Coupez une longueur de fil d’un mètre environ et enfilez les deux aiguilles à chaque extrémité. Passez une première perle marron. Elle viendra se positionner au milieu du fil.

2. Pour cette première rangée, il y a 9 perles à enfiler. La 1ère est déjà en place, les 8 autres vont se positionner en échelle. Faites passer la 2ème perle dans les deux aiguilles en les croisant.

* 80 *

3. Faites glisser jusqu’à la première perle. Continuez ainsi jusqu’à la 9ème perle. Votre première rangée est réalisée. Retirez une des aiguilles. Il faudra maintenant travailler que d’un seul côté.


DIY - JEU DE MAINS

Augmentation en début de rang

Rang 2

Pour réaliser la 2ème rangée, enfilez la 1ère perle du rang et passez votre aiguille sous le fil qui se trouve entre les deux premières perles du rang 1. Tirez sur le fil, votre perle se positionne debout sur les perles du rang 1. Repassez votre aiguille dans la perle. Votre perle est en place. Réalisez le rang 2 de cette façon en vérifiant bien les couleurs sur le diagramme.

Pour démarrer votre rang 3, vous devrez réaliser une augmentation. Enfilez deux perles dorées sur votre aiguille. Passez votre aiguille de la même façon que pour la 1ère partie. Passez votre aiguille dans la 2ème perle enfilée, l’autre se positionne à l’extrémité du rang. Continuez votre rang normalement.

Augmentation en fin de rang

Augmentation simple

Vous allez vous rendre compte, que vous ne pouvez pas mettre en place la dernière perle du rang 3, puisqu’elle n’a pas d’appui sur le rang 2. Enfilez la dernière perle et faites passer votre aiguille sur le côté de la dernière perle en place. Entre celle d’en-dessous et la dernière du rang 2.

Votre 3ème rang dépasse maintenant le précédent. Vous n’avez aucune perle à laquelle vous appuyer pour augmenter davantage le rang. Dans ce cas, enfilez votre nouvelle perle et repassez dans la perle précédente.

* 81 *


DIY - JEU DE MAINS

Consolidation et placement

Augmentations multiples

Les extrémités

Arrêter le fil

Afin de vous placez au bon endroit pour continuer votre tissage, vous pouvez passer d’une perle à l’autre en zigzagant dans le tissage. Cette opération permet aussi de consolider votre ouvrage.

A la fin du rang 5, vous devez réaliser une augmentation de fin de rang puis deux augmentations simples. Pour cela, en partant de la perle 1, ajoutez la perle 2, repassez dans la perle 1 et revenez dans la 2. Ajoutez la perle 3 et solidifiez en repassant dans la 2. Sortez dans la 3.

Une fois arrivé au bout du rang 5, vous pourrez tisser les 4 perles isolées à droite. Puis zigzagez à gauche du rang 5 pour fixer les 3 perles formant les bois du renne. Redescendez pour passer la dernière perle dorée et passez votre fil dans les perles en prévision du rang 6.

Après une diminution en début de rang 7 et quelques augmentations au niveau de l’oreille, vous terminerez la partie droite de votre tissage. Pour arrêter le fil, zigzaguer dans les perles et couper le fil à ras. Bravo ! Vous n’avez plus qu’à reprendre l’autre extrémité du fil pour réaliser la même motif en symétrie. * 82 *


MAKING OF

EN HAUT De gauche à droite, Violette, Audrey, Louise, Sophie, Jules, Martin, Marie, Sabine, Jean-Ma, Ava et Denis. EN BAS Sophie tente de piquer les jouets de Baptiste. Denis, nous livre sa plus belle interprétation de Peau d’Âne. Manon et Lou, nos deux pucettes au Bois Dormant.

* 83 *


www.lesenfantsdudesign.com

Magazine hiver 17  
Magazine hiver 17  

Un hiver dans les Contes de Noël - Shootings déco - Visite des studios Laurette - Interview de l'auteur-compositeur Vincent Malone - Cahier...