Le Scandaleux III

Page 20

Tendances

Le Scandaleux - Décembre 2007

Sac à men

Autrefois accessoire purement féminin, le sac à main se décline en version homme L’homme s’intéresse de plus en plus à la mode, c’est un fait. Et ne nous contentons pas de prendre Beckham en exemple : pauvre chou, si Victoria n’était pas là, il ne ressemblerait vraiment à rien. Parlons plutôt de l’homme qui a du goût, de celui qui assume sa virilité au point d’être capable de se trimballer avec un accessoire purement féminin : le sac à main. Contre toute apparence, cet homme n’a pas emprunté à sa compagne l’objet qu’elle affectionne le plus, mais a simplement acheté un modèle qui lui est dédié. Oui, il existe des sacs à main pour homme, et pas seulement sur les podiums des défilés ! La prochaine fois que vous passerez

devant Zara, jetez un coup d’œil à la vitrine et vous verrez. Bravo à cet homme qui s’ouvre de nouveaux horizons : enfin son sac est un véritable accessoire de mode et non plus une bête mallette, mallette d’instit ou besace postado. Sincères félicitations à l’homme qui ose s’extraire des clichés homme/femme avec classe, à celui qui peut porter un sac à main en en faisant un attribut masculin, à celui qui dépasse les préjugés. Applaudissons l’essor du sac à main pour homme et prédisons un bel avenir à cet accessoire dont la praticité et surtout l’esthétique toucheront de plus en plus de monde. C.M

Le Mouvement de Libération de l’Homme Pourquoi les hommes ne mettraient-ils pas de jupes ? Voilà une question que toute personne normalement constituée ne s’est jamais posée. En tout cas, pas moi. Pourtant voici une tendance qui ne perce pas : la jupe pour homme. On en voit depuis des années chez JP Gauthier, sur les podiums Haute-Couture, mais pas dans la rue. On aurait remarqué, non? Mais aujourd’hui, même Agnès B. a sorti un modèle de jupe dans sa collection automnehiver. On sent d’ici le flop. Seulement, il y aura tout de même quelques illuminés pour s’arracher ces modèles, des hommes qui depuis longtemps prient pour que les jupes pour hommes sortent du cercle exclusif des défilés de mode extravagants. Auguste avait déjà tout compris...

Même si la question paraît saugrenue au premier abord, il est vrai que l’on peut se demander pourquoi l’homme ne revendique pas une « égalité vestimentaire », au même titre que la femme qui s’est battue pour pouvoir porter un pantalon. Après tout, ne remarque-t-on pas depuis quelque temps une féminisation du rapport que l’homme a avec son image ? La tendance métrosexuelle est devenue monnaie courante, et même les membres les plus virils du sexe fort s’adonnent au plaisir de se chouchouter : soin pour le visage, anticerne et même maquillage !

20

Et oui, alors qu’en France et partout dans le monde des gens se battent pour des idéaux tels que la paix, la santé ou l’égalité, d’autres se battent pour pouvoir se balader en sentant le vent caresser leurs cuisses poilues : l’association « Hommes En Jupe ». Ils revendiquent le port de la jupe comme un droit élémentaire en s’appuyant sur le fait que, traditionnellement, et dans beaucoup de cultures, l’homme portait la jupe, où plutôt la djellaba, le kilt, le sarong… Mais franchement, je mets au défi quiconque qui rencontre un homme d’affaire en tailleur ou un quidam en petite jupe plissée et collants de ne pas rire…

Bon, je suis pour la liberté, alors que ces doux dingues s’attifent comme bon leur semble, ça ne fait de mal à personne. Mais au lieu de militer pour une cause dont tout le monde se fout, j’encourage ces personnes à se battre pour la réhabilitation de Jean-Pierre François.

C.M