Issuu on Google+

LLLL Dans la série « tous les pdf ne sont pas forcément imprimables », Benjamin Compson présente :

Polar Tubes par

ANTOINE BOUTE

1


en ce moment j'ĂŠcris un nouveau polar

2


3


4


t'as un écrivain, il est au téléphone

5


6


7


8


9


il téléphone avec un type

10


11


12


13


14


un gars pas clair

15


16


17


18


19


le mec est dans une secte

20


21


22


23


24


25


alors là ça devient érotique parce que c'est la secte de ceux qui matent

26


27


28


29


30


31


32


33


ils se matent le trou de cul avec des tuyaux

34


35


36


37


38


dans l'histoire c'est glauque parce que รงa se passe la nuit 39


40


41


42


brrr

43


44


45


46


47


48


à un moment ça se corse parce que il y a des coupures dans la communication

49


50


51


52


53


et tu te rends compte

54


55


56


57


mais trop tard

58


59


60


61


62


que le type auquel l'écrivain téléphone

63


64


65


66


67


68


ce type c'est toi

69


70


71


72


73


t'es dans ta secte de trous de cul

74


75


76


77


78


79


tu tournes tes pages comme un trou du cul

80


81


82


83


84


tu crois que t'es au téléphone avec un écrivain ou quoi?

85


86


87


88


89


avec ta pause de bourrin comme ça ton coude sur la table et ta tête qui repose sur ton poing

90


91


92


93


brrrr

94


95


96


97


c'est la nuit

98


99


100


101


102


103


l'ĂŠcrivain dit Ă  l'autre:

104


105


106


107


je vais te tuer!

108


109


110


111


là ça devient trash parce qu’en fait on se rend compte qu'en fait il y a une araignée dans la pièce

112


113


114


115


116


du coup le mec avec son coude de bourrin est obligĂŠ de changer son mot de passe

117


118


119


120


121


122


123


il se dit que c'est peut ĂŞtre une espionne

124


125


126


127


brrrr 128


129


130


131


il tue l'araignĂŠe et change de mot de passe

132


133


134


135


son nouveau mot de passe c'est "araignĂŠe"

136


137


138


139


il entre dans la boĂŽte

140


141


142


et lĂ  143


144


145


146


brrrr

147


148


149


150


151


c'est Ă  ce moment lĂ  qu'il se rend compte qu'il s'est fait baiser

152


153


154


155


156


157


158


159


160


161


Ă  un moment il croit qu'il va s'en sortir

162


163


164


165


166


167


il passe un coup de tĂŠlĂŠphone mais non

168


169


170


171


c'est une pute qui rĂŠpond

172


173


174


175


176


177


et alors Ă  ce moment lĂ 

178


179


180


181


182


en plein milieu de l'histoire

183


184


185


186


187


188


il part au foot avec ses copains

189


190


191


192


193


194


et lĂ  c'est vachement trash

195


196


197


198


199


200


parce que ces mecs-lĂ  ils se branlent dans les vestiaires en fait

201


202


203


204


205


206


207


208


ils se branlent en lisant des livres dont ils sont euxmĂŞmes les hĂŠros

209


210


211


212


213


214


215


216


217


des livres oĂš c'est toi-mĂŞme qui est celui qui tourne les pages

218


219


220


221


222


223


224


ils tournent les pages

225


226


227


228


229


230


l'histoire avance

231


232


233


234


235


avance

236


237


238


239


240


et eux ils se branlent pendant ce temps-lĂ 

241


242


243


244


245


246


247


Ă  un moment donnĂŠ ils sont surpris par la femme du type avec son coude

248


249


250


251


252


253


254


et lĂ  le mec il se rend compte qu'elle a dĂŠcouvert le mot de passe en fait

255


256


257


258


259


260


il dĂŠcouvre qu'au foot c'est fini de branler

261


262


263


264


265


brrr

266


267


268


269


270


sa femme arrive avec un tube

271


272


273


274


brrr

275


276


277


et lĂ  il est content

278


279


280


281


282


parce que Ă  un moment elle lui dit

283


284


285


286


287


"je vais t'inspecter"

288


289


290


291


292


et en mĂŞme temps

293


294


295


296


on se rend compte que ses copains du foot

297


298


299


300


301


en fait ils avaient trouvĂŠ le mot de passe

302


303


304


305


306


307


et en fait au bout du tuyau

308


309


310


311


312


on retrouve ses copains

313


314


315


la nuit

316


317


318


319


qui se branlent dans son intimitĂŠ

320


321


322


323


324


et alors sa femme retire le tuyau

325


326


327


328


brrrr

329


330


331


332


333


334


pour la fin j'ai choisi que ça se termine expÊrimental et conceptuel

335


336


337


338


parce que ils arrĂŞtent de tourner les pages

339


340


341


342


343


et il utilise les pages pour s'essuyer

344


345


346


347


Ă  la fin du livre

348


349


350


351


352


ça se termine avec de la sécrétion de l'intime du héros qui fait tout lui-même sur les pages

353


Copyright : Antoine Boute & Les cahiers de Benjy, 2007

lescahiersdebenjy.over-blog.com

354


Antoine Boute / Polar Tubes