Page 1


Les An+ges de la NuiT

(Décembre 2013)

Rédactrice en chef : Pascaline Chroniqueuses : Claudia, Bilitis, Delphine, Fabienne, Jessica, Marine et Rosalie. Auteurs dans ce numéro : Solenn et Melissa Conception et mise en page : Delphine (Couverture), Jessica (Interview), Marine (Plum’Fiction) et Pascaline.

Contact : lesangesdelanuit.lemag@gmail.com ttp://lesangesdelanuit-lemag.eklablog.com

http://www.facebook.com/lesangesdelanuitlemag


sommairç Édito

3

Actualités

5

Livres : les sorties du mois

7

Dossier Thématique : Les Contes de Fées

15

Interview : Melissa Lechanoine répond à nos questions

43

La Vie de Lecteur : Coups de coeur de lecteurs

47

Bonus : Nos romans coups de coeur de l’année 2013

61

Plum’ Fiction : Lilith de F.E Heaton

63

et Services Presse

Série Tv : Bonny and Clyde

Série et Nostalgie : Les Envahisseurs

69 71

Cinéma : La sélection des meilleurs films à voir

77

Cinéphilim: Nos coups de coeur cinématographiques

79

Le coin des Jeux : Remportez 1 roman de Lucynda Dubois T.1 :

83

Un avenir compromis de Delphine Wysocki


3

ŠWhendell


çdito

Mes chers Anges,

Oui, nous avons survécu ! Nous sommes indemnes... ou presque. Pendant l’assaut que nous avons subi, nous avons lutté, combattu et remporté cette bataille sur les féroces lycanthropes espiègles et aux crocs acérés. Cependant, sur le chemin du retour, dans la forêt enchantée, nous sommes malencontreusement tombées dans un terrier de lapin, mystérieux portail vers un monde merveilleux : le pays des contes de fées. Vous aussi vous rêviez d’y aller ? Alors suivez le guide! Enfin, attendez encore un peu. Laissez-moi, tout d’abord, vous informer d’une grande nouvelle. Les Anges de la Nuit, le Mag va évoluer en 2014. Une nouvelle formule bimestrielle élaborée par une nouvelle équipe rédactionnelle vous sera proposée mi-janvier. De la nouveauté sera au programme. Soyez au rendez-vous ! Ce numéro, le dernier de 2013, est ausssi le dernier de 4 de nos Anges : Delphine, Fabienne, Marine et Jessica s’envolent pour de nouvelles aventures. Nous leur souhaitons un bon voyage. En cette période propice aux bilans, je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont soutenue depuis le début de ce projet imaginé en août 2013. Que du chemin de parcouru, de rencontres, et d’heures de travail ! Je remercie les auteurs qui nous ont donné nos premières Interviews, nos premiers Service Presse et les jolis lots pour nos Concours. J’espère que la suite nous réserve encore plein de bonnes choses. Merci mes Drôles de Dames pour votre fidélité et Sandrine T. pour ta contribution en coulisse. Elles se reconnaitront. Pour finir, merci à vous, lecteurs, pour votre entousiasme à découvrir et lire notre Mag à chacune de nos publications. Merci ! A très bientôt, en Janvier, pour le premier Mag 2.0. En attendant, je vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année. Pascaline, Rédactrice en Chef

4


Actua+lites Veronica Mars revient sur grand écran en... Mars ! Le film Veronica Mars sortira aux Etats-Unis le 14 mars 2014. Un premier extrait du film a été révélé. On y voit l’héroïne y retrouver des anciens élèves à Neptune High. source : Allocine

Plein de super-héros Marvel à la télévision !

5

La chaîne de vidéo à la demande Netflix a annoncé la production de 4 séries Tv en partenariat avec Marvel Studios et ABC. source : www.comicsblog.fr


Wonder Woman dans Man of Steel 2 L’actriceisraélienne Gal Gadot incarnera Wonder Woman à l’écran dans Man of Steel 2, toujours réalisé par Zack Snyder. Le film sortira le 15 juillet 2015. Source : premiere.fr

Le Reboot de la série Charmed pour bientôt ? D’après Entertainment Weekly, CBS TV Studios pourrait être en pleine préparation d’un «reboot» de Charmed, produit par Chris Keyser, déjà derrière La Vie à Cinq. Cette fois, il n’y aurait pas que trois personnages principaux, mais quatre soeurs, réalisant elles aussi qu’elles sont en réalité des sorcières destinées à combattre le mal toutes leur vie.

6


Livres : Les sort+ies du mois

Fabienne nous quitte et nous présente sa sélection du mois pour la dernière fois avant la naissance de son fils. Le Mag lui souhaite bon courage et plein de bonheur pour l’avenir. Dès le prochain Mag vous pourrez retrouver le Top Sorties de notre toute nouvelle équipe rédactionnelle! Premier Tome d’une nouvelle série Dernier Tome d’une série 7

Golden Boy, T.2.1 : Matt de Fleur Hana Matthias, 26 ans, vit toujours chez ses parents. Ses journées se rythment entre les siestes qu’il pratique à n’importe quelle heure et les soirées de boulot… qui se transforment souvent en nuits quand il s’offre un petit extra… Jusqu’à ce qu’il tombe, littéralement, sur Adeline. Sharon Kena, Eros, 56 pages

Sortie le 01/12 * Golden Boy, T.2.2 : Matt - 16/12 * Golden Boy, T.3.1 : Benj - 30/12


Dans tes rêves, T.3 de Rose Darcy J’ai atterri dans un univers parallèle. Mon potentiel petit ami est un être surnaturel, du moins c’est ce qu’il aimerait me faire croire. Je cherche à démêler cette histoire quand je me retrouve à devoir échapper à un détraqué. C’est là que commence les ennuis... l’homme le plus insupportable de l’univers, Javier, se retrouve à me baby-sitter pendant l’absence de mon beau ténébreux. Ça sent le roussi cette affaire, c’est moi qui vous le dis ! Sharon Kena, Eros

Sortie le 01/12 * T.4: 16/12 * T.5 : 30/12

Jessie Shimer, T.3 : La lame de la sorcière de Lucy A. Snyder Lorsque Jessie a dû voyager dans un monde parallèle cauchemardesque pour sauver son amant, Cooper, elle en est revenue avec d’étranges pouvoirs magiques. Mais avec son familier devenu un monstre et ses ennemis qui se multiplient comme des démons, Jessie ne trouve même plus le temps d’être avec Cooper ! Jessie et Pal, son furet monstrueux, devront traverser d’étranges royaumes magiques pour sauver le monde, et son couple ! Panini, Crimson

Sortie le 04/12 8


Les chevaliers des Higlands, T.4 : La Vipére de Monica McCarty

Les MacKenzie, T.6 : Daniel MacKenzie, un sacré coquin de Jennifer Ashley

1307, Ecosse. Lachlan MacRuairi est un mercenaire. Il est seulement fidèle à celui qui le paye. Mais cette carapace se fissure lorsquon le charge d’escorter Bella MacDuff pour le couronnement du roi d’Angleterre, surtout que la sensuelle comtesse écossaise le met face au plus grand défi de sa vie : aimer à nouveau.

Daniel Mackenzie est à la hauteur de la réputation de la scandaleuse famille Mckenzie - il est riche, beau, talentueux, et les femmes l’adorent. Lorsqu’il rencontre Violet Bastien, l’une des plus célèbres médiums d’Angleterre, il sait immédiatement deux choses : Miss Bastien est une impostrice, et il est sauvagement attiré par elle.Violet sait qu’elle ne peut pas réellement contacter l’au-delà, mais elle est douée à déchiffrer les gens. Elle discerne que Daniel est intelligent et dangereux mais aussi généreux et séduisant. Mais les spectres du passé de Violet menacent de la détruire, et elle fuit l’Angleterre, adoptant une nouvelle identité.

J’ai lu, Aventures et passions

Sortie le 04/12

J’ai lu, Aventures et passions

Sortie le 04/12 9


Les Sullivan, T.1 : La passion dans tes yeux de Bella André

La ligue des Libertins, T.1 : Un mariage salvateur de Jo Beverley

Photographe professionnel, Chase Sullivan est un vagabond qui parcourt le monde. De temps en temps, toutefois, il rejoint San Francisco, où il retrouve ses sept frères et soeurs. Ente voyages et retrouvailles au sein de la fratrie Sullivan, il pense mener la vie rêvée. Pourtant, quand il fait la connaissance plus qu’inattendue de Chloé sur la route de Napa Valley, il comprend au premier regard qu’il lui manquait une chose essentielle : la passion..

Eleanor savait que son frère était un scélérat, mais pas au point de la faire passer pour une catin pour duper un riche comte. Son honneur bafoué, elle se voit contrainte d’accepter un mariage de convenance avec Nicholas, jeune homme à l’élégance nonchalante et prodigue de sourires entendus. Cette union a beau être à mille lieues de ses espérances, Eleanor est troublée. La jeune femme ignore combien de temps elle pourra encore résister à son charme dévastateur…

J’ai lu, passion intense

Sortie le 04/12

Milady, Pemberley

Sortie le 06/12

10


Queen Betsy, T.11: Vampire et désaxée de MaryJanice Davidson

Anges déchus, T.4: Extase de J.R Ward

Betsy déprime après la mort de son ami, Marc, mais cela devrait régler quelques problèmes dans le futur. Ce n’est pas pour autant que l’avenir promet d’être radieux quand on a l’Antéchrist pour demi-soeur et que la mère de cette dernière s’appelle Satan… Outre le comportement de plus en plus étrange de Laura, la principale préoccupation de Betsy est d’enfin trouver la solution pour modifier ce futur si menaçant. Même si cela signifie se débarrasser de Satan !

Jim Heron est capable du meilleur comme du pire. C’est la raison pour laquelle il a été choisi pour décider du sort de la Terre. Sa nouvelle mission : sauver l’âme de Matthias, son ancien chef. Après un accident, ce dernier est secouru par Mels Carmichael et devient amnésique. Ils sont vite submergés par la passion… Mais, lorsque le passé resurgit, ils découvrent que rien n’est jamais enterré et ils se retrouvent au coeur d’une guerre entre anges et démons. Jim réussira-t-il à les sauver ?

Milady, Bit lit, 312 pages

Sortie le 06/12

11

Milady, Bit lit, 600 pages

Sortie le 06/12


Psy-Chanceling, T.8: Lié par l’honneur de Nalini Singh

Les gardiens de l’éternité, T.10 : Santiago de Alexandra Ivy

Sophia Russo est Justice-Psi. Son don est sa malédiction : elle peut revivre les souvenirs sanglants de criminels dérangés. Lorsqu’elle se retrouve à faire équipe avec Max Shannon, un flic humain, sur une affaire de meurtres, elle sent son conditionnement faiblir. Des émotions interdites se frayent un chemin dans son esprit saturé de perversions qui ne sont pas les siennes. Dans ces conditions, céder à son attirance pour cet homme signifierait accepter les ténèbres. Celles qui l’exhortent à faire justice elle-même et à devenir juge… et bourreau.

Alors que le monde démoniaque célèbre la défaite du seigneur sombre, Santiago ne parvient pas à oublier la sensuelle Nefri, disparue sans explications. Mais le vampire n’a pas le luxe de broyer du noir. Son sire perfide, Gaius, a déchaîné un violent fléau sur le monde mortel et son devoir, à présent, est de l’arrêter. Lorsque sa quête le mène jusqu’à un repaire abandonné, il tombe sur sa belle. Mais alors qu’il comptait savourer leurs retrouvailles, un mal ancien réapparaît, menaçant de jeter le monde dans un chaos auquel il ne survivrait pas…

Milady, Bit lit,

Sortie le 06/12

Milady, Bit lit, 384 pages

Sortie le 06/12

12


La Guerre du Chaos, T.3 : La Fin du Magicien de Raymond E. Feist

La prophétie des anges, T.1 : Attraction Céleste de Virginie Goevelinger

La conclusion de la dernière trilogie de l’univers de Midkemia ! La guerre civile ravage le royaume des Isles : le trône est vide et les rivaux sont prêts à en découdre. Hal, désormais duc de Crydee, doit défendre son pays pour que le roi puisse être choisi par le congrès des seigneurs plutôt que par la force des armes. Mais les hommes ne sont peutêtre pas la pire menace : quelque part dans les Tours grises, le danger guette. Pug, Magnus et les autres magiciens de Midkemia doivent se préparer à faire le sacrifice ultime s’ils veulent sauver leur monde.

Abigaëlle O’Donnel porte sur ses épaules un lourd secret. Elle peut voir le passé, le présent et le futur des personnes qui l’entourent, mais elle peut également capter leurs sentiments. Si, elle a ce pouvoir, c’est parce que son don découle d’un plus lourd secret, que ses parents adoptifs lui cachent depuis sa naissance. Abi est l’enfant de l’archange Mickael et elle est elle-même un ange. Les anges déchus du Cercle de Thulé sont à sa recherche. Ils veulent se servir d’Abi comme sacrifice pour ouvrir la porte de l’Enfer et libérer Lucifer. Abi ne se doutant de rien, continue de vivre tranquillement sa vie de lycéenne. Elle ne sait pas qu’un garçon au visage d’ange va bouleverser sa vie à jamais…

Bragelonne, Fantasy, 504 pages

Sortie le 06/12

Valentina

Sortie le 09/12 13


Logane Coeur à vif, T.2 de Angie L Deryckere

Le Clan de la Nuit, T.2 : Louve brisée de J.A. Curtol

Apprendre à se reconstruire ? Comment faire alors que la blessure est encore si béante dans mon cœur, dans ma chair ? Michael m’aide à combattre ce démon, mais il est toujours là, vivant et si proche…En venant m’installer à Los Angeles, je m’étais attendue à tout sauf à trouver l’amour… celui que je ne peux apprécier pleinement en raison du passé qui me poursuit… celui qui me poursuivra à jamais…

Pauline, la louve qui a fui son clan par amour pour sa fille est brisée depuis des années. Elle porte sur son visage les marques des sévices qu’elle a subies. L’un des membres du clan de la nuit, sa patrie d’accueil, arrivera-t-il à lui redonner goût à la vie ? Sharon Kena Editions

Sortie le 17/12

Sharon Kena Editions, 180 pages

Sortie le 17/12

14


Dossier Thรงmatique

15


LesContes de fées Qui n’a pas passé son enfance bercée par la voix d’une personne lisant un beau conte de fées? Qui n’a pas rêvé à son prince charmant? Les contes de fées ont presque tous des origines européennes. Beaucoup ont été inspirés par des légendes et autres récits. Ils furent créés il y a longtemps pour prévenir les enfants de la cruauté du monde. Les contes de fées ont longtemps été transmis dans la tradition orale de générations en générations. Les premiers contes écrits apparaissent en Italie à la Renaissance, c’est avec Charles Perrault que naît un véritable genre littéraire. Cette vogue connaît un renouveau au XVIIIe siècle avant que le chevalier de Mayer ne dresse le «tombeau» des fées à la veille de la Révolution française. Son but était de sauver de l’oubli les contes édités durant le siècle et déjà difficiles à trouver. Par la suite, la collecte scientifique des contes populaires allemands est entreprise par les frères Grimm. La création littéraire des contes se renouvelle au XIXe siècle avec Andersen et le romantisme, culminant à la suite de Lewis Caroll dans de véritables romans féeriques.

Définition

Les contes de fées désigne un genre littéraire français correspondant à ce que les folkloristes appellent le conte merveilleux. Il se définit généralement par sa structure narrative, mise en lumière par les travaux de Vladimir Propp : un héros ou une héroïne, subissant un malheur ou un méfait, doit traverser un certain nombre d’épreuves et de péripéties, qui souvent mettent radicalement en cause son statut ou son existence, pour arriver à une nouvelle situation stable, très souvent le mariage ou l’établissement d’une nouvelle vie. Selon les cas, le conte peut combiner de très nombreux éléments, se répéter, et peut être aussi complexe que long. Ce schéma correspond souvent, pour les personnages, au passage de l’enfance à l’âge adulte, et notamment à la découverte de la sexualité. Les psychanalystes y voient l’expression organisée de fantasmes, et des récits de transformations du héros permettant d’atteindre une conscience supérieure, aidant à la construction de la personnalité.

16


Les contes de fées ins

Castelmore éditions, mars 2011, 384 pages

Princesse mais pas trop de Jim C. Hines

Le Prince Armand s’est fait kidnapper par les demi-sœurs de Cendrillon. Les trois meilleurs agents secrets de la Reine sont sur le coup : Talia : experte en arts martiaux et bénie des fées ; Blanche : habile en miroir magique et en flirt de survie ; Danielle : princesse et agent débutante, mais amoureuse de son prince. Le trio ne reculera devant aucun obstacle et affrontera tous les dangers pour que le conte finisse comme il se doit, avec un prince, une princesse et des héritiers. Quitte à demander un coup de main aux nains, qui sont parfois bien contents de pouvoir échapper à la mine.

De la même Série :

T. 2 : La folie de la petite sirène, Edition Castelmore, 2011, 448 pages T.3 : La vengeance du chaperon rouge, Edition Castelmore, 2011, 384 pages T.4 : L’ombre de la reine des neiges , date de sortie inconnue

17


spirent les écrivains...

L’ avis deClaudia Il s’agit de tout un trio de choc !! Je me suis bien amusée en lisant ce livre là car il y a un mix de Wald Disney et du cru de l’auteur. En effet, au fil du livre, chaque héroïne nous raconte son histoire qui se révèle ne pas être toute rose. Danielle (Cendrillon) exprime la difficulté d’être devenue une princesse après avoir été une servante longtemps. Talia (Belle au bois dormant *étonnant n’est-ce pas*) a connu une histoire encore plus triste. Le prince charmant se révéla être pardonnez-moi l’expression un vrai t*** de c*** et pour finir Blanche (Neige) a connu une éducation de magie mais se fait trahir par sa mère. Ce trio «chic-choc» a entamé toute une aventure dans le monde des elfes où les dangers sont très nombreux. Chaque Princesse a son caractère et ses secrets, les demi-sœurs sont détestables à souhait et pour cette fois, ce n’est pas le Prince qui vole au secours de sa Princesse pour lui voler un baiser, il sera d’ailleurs bien niais voire même un peu inutile… Elles ont connu un méchant lot de difficultés où elles ont pu retrouver le prince Armand sous l’emprise magique de l’une des belles-sœurs de Danielle. D’ailleurs, une scène intéressante, il y a eu un combat magique épique entre Blanche et cette voleuse de maris. Les 7 nains se révèlent être magiques. J’ai bien rit par moment et je me suis sentie triste pour Talia et Blanche. Je vous le conseille si vous voulez vous reposer des romans érotiques comme moi. D’ailleurs dans le tome 2, la petite sirène est complètement folle car son prince l’a laissé pour quelqu’un d’autre et elle l’a tué.

18


Black Moon, juin 2012, 272 pages

Blanche Neige et le Chasseur

Une réécriture haletante du célèbre conte des frères Grimm, qui en révèle toute la modernité. Dix années se sont écoulées depuis l’assassinat du roi par la reine Ravenna, splendide et vengeresse, le soir même de leurs noces. Ces dix années de mainmise sur le royaume dévasté commencent à peser sur la maléfique souveraine. Pour empêcher sa magie de disparaître et sa beauté de s’évanouir, elle doit se nourrir d’un coeur pur. Le coeur de celle qu’elle garde prisonnière dans ses geôles, la fille du roi. Blanche-Neige réussit à s’enfuir et trouve refuge dans la Forêt des Ténèbres. La reine choisit d’envoyer dans ce lieu enchanté, peuplé d’une flore magique et d’une faune dangereuse, le seul homme qui en soit sorti vivant : Eric, un chasseur torturé. Cet homme, pour qui la vie ne recèle plus aucun espoir, accepte de ramener la jeune fille. Mais face à sa proie, il hésite. La tuera-t-il ? Ou l’aidera-t-il à devenir le plus grand guerrier que le royaume ait connu ?

19


L’ avis de Rosalie J’avoue que j’ai été agréablement surprise par ce roman qui est, en fait, le roman du film (que j’ai vu avant la lecture). Il y a de l’action du début à la fin et un final qui n’a rien à voir avec le “Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants”. Si vous vous attendez ici à retrouver la Blanche-Neige gentille, nunuche qui chante avec les oiseaux ainsi que le beau prince charmant et les nains qui sifflotent en sortant de la mine comme chez Disney, passez votre chemin car on en est loin. Les personnages du conte original sont présents dans ce roman mais la différence réside dans le caractère des personnages : BlancheNeige est une jeune fille guerrière et battante qui a été enfermée pendant 10 ans dans un cachot ; la reine est encore plus méchante et a un frère pour la seconder, le chasseur est le héros, alcoolique(et il a ses raisons), outsider qui ici ne ramène aucun coeur à la reine; le prince charmant il n’y en a pas vraiment et les nains sont des ivrognes bagarreurs et grincheux. Personnellement, je trouve que l’intrigue est rondement menée, captivante et bourrée d’action. On y retrouve quand même les grandes lignes du conte : Blanche-Neige perdue dans la forêt, la pomme empoisonnée et le réveil par un baiser. J’ai bien aimé le caractère bien trempé de Blanche -Neige et le fait (sans vouloir trop en dire) qu’elle est plus attirée par le chasseur que par le prince charmant (vive les bad boys). Une fois le livre entamé, j’ai été tellement prise par l’histoire que je ne l’ai lâché qu’en lisant le mot “fin”. Je ne peux que recommander sa lecture qui, étant donné son nombre de pages(environ 250) se lit assez rapidement.

20


Poket Jeunesse, 2013, 412 pages

Les Chroniques Lunaires, t.1 : Cinder de Marissa Meyer

Les humains et les androïdes se pressent dans les rues bruyantes de la Nouvelle-Pékin. Une peste mortelle ravage la population. Depuis la lune, un peuple sans pitié observe la situation, en attendant de passer à l’attaque… Personne ne sait que le sort de la Terre ne dépend que d’une seule fille… Cinder est un cyborg, une mécanicienne très douée. Citoyenne de seconde classe, elle a un passé mystérieux, et vit avec ses désagréables belle-mère et belles-sœurs. Sa rencontre avec le prince Kai va la précipiter au cœur d’une lutte intergalactique. Partagée entre le devoir et la liberté, la loyauté et la trahison, elle doit découvrir les secrets de son passé, afin de protéger l’avenir de son monde. Tome 2 : Scarlett, Poket Jeunesse, 2013, 477 pages

21


L’ avis deClaudia Je l’ai lu par curiosité car cela faisait référence aux contes de fées. Oh, surprise c’est un autre genre ! C’est une Cendrillon très futuriste qui essaie de ramasser de quoi s’acheter pour un nouveau pied et a un meilleur ami entièrement robot. Sa belle mère est une vrai garce j’aurais employé un autre terme mais il faut bien être poli et ses belles sœurs sont chiantes. À un moment donné une de ses demi-sœurs l’accompagne mais attrape la maladie. C’est à ce moment là que la vie de Cinder bascule. Elle se fait mettre a la porte rencontre le prince perd son pied défectueux et ayant découvert qui elle était réellement elle se fait mettre en prison et elle s’évade. Bon… Ok j’ai raccourci l’histoire mais si vous voulez mieux comprendre mon résumé, lisez-le! Ce n’est pas tout à fait un coup de cœur pour moi car je n’apprécie pas trop les choses trop futuristes (Attention ! j’aime toujours Star Trek !) Moi et les cyborgs, bofff, pas trop mon trip, mais j’ai quand même passé un bon moment de lecture. Je ne peux pas m’empêcher de compatir pour les malheurs de Cinder. Et pour ce qui est sa véritable identité je crois que cela va être éclairci dans le tome 2 Scarlett qui elle est d’ailleurs dans ma très généreuse PAL.

22


J’ailu, Aventure et Passion, décembre 2012, 343 pages

Il était une fois, t.1 : Au douzième coup de minuit

Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L’odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout, la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C’est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu’arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s’acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?

23


L’ avis de Marine « Quel ennui mais quel ennui ». Je m’attendais à beaucoup mieux de la part d’une telle auteure et avec une couverture et un résumé comme ceux-ci. L’histoire est originale dans le sens où elle se déroule dans une période différente de celle de Cendrillon. Concernant la reprise du conte, on y trouve que peu de points communs avec le conte de notre cher ami français Perrault. A part la marraine, la belle-mère méchante et acariâtre, les deux demi-sœurs et un semi-prince charmant ; cette histoire n’a rien à voir avec le conte. Quelques scènes tout au plus. L’héroïne est attachante mais son caractère n’est pas cohérent avec ses actes. De plus je l’ai trouvée basique, elle est fade, sans piquant ni charme… bref, une héroïne banale qui ne nous fait pas vraiment rêver. Le prince, quant à lui est sombre et intriguant au départ. On pourrait croire qu’il cache énormément de choses, il semble mystérieux mais par la suite se trouve être complétement décevant. En résumé, un moment de prise de tête passé avec ce livre dont je suis relativement déçue. Heureusement que la plume d’Eloisa James est agréable à lire.

24


J’ailu, Aventure et Passion, février 2012, 373 pages

Il était une fois, t.2 : La Belle et la Bête d’Eloisa James

Reclus dans son château, le comte de Marchant, serait, dit-on, victime d’un sortilège : nulle femme ne saurait éveiller son amour… Et si Linnet Thynne le pouvait ? La ravissante lady décide de rompre le charme. Or elle n’a pas idée du danger auquel elle s’expose à vouloir apprivoiser un tel homme…

25


L’ avis de Marine Il m’a fallu m’armer de courage et de curiosité pour choisir de lire ce deuxième tome. Après la déception du premier, je m’attendais à retrouver le même genre de livre. Mes autres lectures d’Eloisa James m’ont aidée à pousser la porte. Et j’ai bien fait. Ce deuxième tome m’a guérie du premier. J’ai adoré l’histoire des personnages, torturés par la vie, que j’ai trouvée beaucoup mieux établie que dans Au douzième coup de minuit. Contrairement à celui-ci, La belle et la bête respecte vraiment bien le conte original sans pour autant tomber dans le plagiat. L’héroïne, contrairement à Belle, n’est pas uniquement que douce et gentille ; elle assume complétement ses actes dû à son caractère borné. Quant à Piers, le prince, on lui retrouve un côté bestial non pas dans son physique mais dans son caractère et ses actes sauvages. Bien qu’ayant connaissance de la fin dès le premier chapitre, on ne peut s’empêcher de trouver le roman réaliste et d’avoir quelques petits moments d’hésitation. Eloisa James a largement remonté dans mon top d’auteurs après ce deuxième tome consacré aux contes pour enfants.

26


J’ailu, Aventure et Passion, àoût 2012, 374 pages

Il était une fois, t.3 : La Princesse au petit pois

Par une nuit d’orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ebloui, Quin ne peut s’empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s’embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé la femme de sa vie ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? A la soeur d’Olivia, très précisément ?

27


L’avis de Marine Le roman ne m’a pas directement emportée dans l’univers du conte original. J’ai eu quelques difficultés à y voir les points communs entre les deux jusqu’à la moitié du roman. Cela ne m’a pourtant pas empêché d’apprécier l’histoire et les personnages. L’héroïne, Olivia, est attachante, délicieusement effrontée, drôlement sarcastique et elle nous plait ! Quant à Tarquin…. Aaah Tarquin ! Avec sa mèche blanche dans sa sombre chevelure, son côté princier qui écoute sa mère mais se rebelle de temps en temps. Ils nous font rêver tous les deux. On retrouve vraiment la morale d’un conte dans ce troisième tome : ce n’est pas parce que des personnes ne sont pas similaires qu’elles ne peuvent aller ensemble. Les personnages secondaires sont également très intéressants et je trouve que ce sont justement eux qui aident à porter l’histoire et la rendent aussi intéressante : la sœur d’Olivia, la mère de Tarquin, … Plus les romans se succèdent, plus j’adhère à la série d’Eloisa James, j’ai désormais hâte de découvrir le quatrième tome qui sera Une si vilaine duchesse, en référence au Vilain petit canard et encore plus : le cinquième qui sera sur Rapunzel.

De la même série...

T.4 : Une si Vilaine Duchesse,J’ai Lu, Aventure et Passion, novembre 2013

28


Michel Lafon, octobre 2013

Le Pays des contes de Chris Colfer

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

29


La Belle et la Bête

Sharon Kena Editions, décembre 2012

Nouvelles des auteurs de Sharon Kena

La Belle et la Bête. Que diriez-vous de revisiter en compagnie des auteurs des éditions Sharon Kena l’un des grands classiques ? Laissez-vous entraîner au gré des fantaisies de chacune de ces plumes dans un univers différent.

30


Gallimard Jeunesse, Août 2013, 400 pages

Animale: La Malédiction de Boucle d’or de Victor Dixen

1832. Blonde, 17 ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l obligent-elles à cacher sa beauté troublante ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité : il y a au coeur de son histoire un terrible secret. Et si le conte le plus innocent dissimulait l histoire d amour la plus terrifiante ?

31


ADA Edition, Janvier 2013, 326 pages

La Princesse au Bal de Minuit deJessica Day George

La Princesse Rose est l’aînée de douze soeurs condamnées à danser chaque soir pour le cruel roi Sous Pierre dans son palais enfoui profondément dans la terre. C’est une malédiction qui hante les jeunes filles depuis leur naissance... et seule la mort pourra les en libérer. C’est alors que Rose rencontre Galen, un jeune soldat devenu jardinier qui a le même sens de l’aventure et la même détermination qu’elle. Soudain, la liberté commence à sembler un brin moins impossible. Pour vaincre le roi et sa sombre cour, ils auront besoin d’une cape d’invisibilité, d’une pelote de laine noire avec des aiguilles en argent enchantées et de l’ingrédient le plus important de tous : le véritable amour.

De la même série...

T. 2 : La Princesse de verre

T.3 : La princesse des Bois d’Argent

32


Serie tv

Once Upon A Time In Wonderland

33


Ce qu’il faut savoir La série Once Upon a Time fait un véritable carton. La série, inspirée des contes de notre enfance, nous livre ici son spin-off et il y a clairement de quoi exciter les fans de cet univers. C’est la chaîne américaine ABC qui a lâché les premières images, la série dérivée étant prévue à sa grille des programmes pour la saison 2013/2014. Once Upon a Time in Wonderland nous embarquera donc comme vous l’aurez compris dans le monde merveilleux d’Alice. Cette série offre une grande modernité dans le ton et une réelle forme d’humour tout en restituant l’univers inquiétant et cruel dépeint par l’écrivain britannique dans son célèbre ouvrage. Wonderland se concentre principalement sur l’histoire d’Alice (au moins d’après les deux premiers épisodes) et cette limite permet de mieux investir le monde merveilleux, d’y ajouter des éléments, de jouer avec ses codes afin de les détourner plus habilement. La seule concession est la présence du génie de la lampe dont la jeune femme(contrairement au livre de Lewis Caroll,Alice,ici,n’est plus une petite fille) est amoureuse et qu’elle tente de retrouver.

Synopsis Alice retourne chez son père après une disparition la faisant passer pour morte. Ses histoires imaginaires à propos d’un Lapin Blanc et d’un endroit merveilleux appelé le Pays des Merveilles la conduisent à l’ asile où le Dr Lydgate la convainc de subir une procédure qui la libérera de sa souffrance. Juste avant l’opération, elle est secourue par le Valet de Cœur et le Lapin qui l’informe que son amour, le génie Cyrus, est toujours vivant. Alice se lance alors dans une quête pour le retrouver, mais les diaboliques Jafar et la Reine Rouge ont d’autres projets pour elle

DIIFFUSEE DEPUIS OCTOBRE 2013 SUR ABC

34


Once Upon A Time

SAISON 3 EN COURS DE DIFFUSION Emma Swan vit une existence solitaire à Boston. Le jour de ses 28 ans, Henry, le petit garçon qu’elle a abandonné 10 ans auparavant, lui rend visite. Elle ne souhaite pas reprendre contact avec son fils, mais accepte de le ramener chez lui. Sur le chemin, Henry lui montre un livre de contes de fées et explique à Emma que toutes les histoires sont réelles et que les personnages qui y figurent habitent en réalité à Storybrooke dans le Maine, la ville où il vit. Il ajoute aussi qu’elle est la seule à pouvoir vaincre la malédiction qui règne sur la ville, car elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant

35


GRIMM

SAISON 3 EN COURS DE DIFFUSION Lorsqu’il découvre qu’il est l’un des derniers descendants des Grimm, une lignée de chasseurs dont les célèbres récits ne sont pas des contes mais des faits réels, l’inspecteur Nick Burckhardt se met en quête de ces créatures surnaturelles susceptibles de faire du mal aux humains. Pour Nick, c’est un monde nouveau dont il ignore les règles qu’il lui faut affronter. Il est heureusement aidé par Eddy Monroe, un ancien loup-garou féroce qui reste dans le droit chemin grâce à un savant mélange de médicaments, un régime et des séances de fitness...

36


Filmographie sélective La Belle et la Bête de Jean Cocteau 1946

La fille d’un riche marchant ruiné, objet de moqueries de ses soeurs, demande à son père de lui ramener une rose. Le père s’égare dans une forêt profonde et cueille une rose appartenant à une redoutable créature. Celle-ci, furieuse, réclame la vie du marchand. Pour épargner son père, la belle jeune fille accepte de vivre au château auprès de la Bête, et va découvrir, au-delà de son aspect terrifiant, une âme pure dont elle tombe peu à peu amoureuse...

Peau d’âne de Jacques Demy 1970 La reine moribonde a fait promettre au roi de n’épouser qu’une femme plus belle qu’elle. Dans tout le royaume, une seule personne peut se prévaloir d’une telle beauté, sa propre fille. Revêtue d’une peau d’âne, la princesse désespérée s’enfuit du château familial. 37


Les Frères Grimm de Terry Gillian 2005 A l’aube du XIXe siècle, les frères Grimm étaient connus dans toutes les campagnes pour être les seuls capables de vaincre les esprits maléfiques et les créatures en tous genres qui épouvantaient les villages. Leur lucrative entreprise cachait cependant un petit secret : Jacob et Will se contentaient de combattre les monstres diaboliques que leurs complices animaient grâce à d’ingénieux trucages et d’impressionnantes mises en scène...

Il était une fois de Kevin Lima 2007 La très belle princesse Giselle est bannie de son royaume magique de dessin animé et de musique par la méchante reine. Elle se retrouve à Manhattan. Déroutée par ce nouvel environnement, Giselle découvre un monde qui a désespérément besoin de magie et d’enchantements... Elle va faire la connaissance d’un séduisant avocat spécialiste du divorce, qui est venu à son aide et dont elle tombe amoureuse. Le problème, c’est qu’elle est déjà fiancée au parfait prince de conte de fées. La question est : un amour de conte de fées peut-il survivre dans le monde réel ? 38


Alice aux pays des Merveilles de Tim Burton 2010 Alice, désormais âgée de 19 ans, retourne dans le monde fantastique qu’elle a découvert quand elle était enfant. Elle y retrouve ses amis le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire et, bien entendu, le Chapelier Fou. Alice s’embarque alors dans une aventure extraordinaire où elle accomplira son destin : mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge.

Sortilège de Daniel Barnz 2011 Superficiel et trop gâté, Kyle, 17 ans, est le garçon le plus populaire de son lycée. Obsédé par son image et sa notoriété, il va s’en prendre à la victime de trop… Victime du sortilège, Kyle a un an pour trouver quelqu’un qui puisse l’aimer sincèrement malgré son apparence, sinon il restera un monstre à jamais. Son seul espoir repose sur une fille discrète qu’il n’avait jamais remarquée jusqu’à présent, Lindy…

39


Le Chaperon Rouge de Catherine Hardwicke 2011 Dans une histoire inspirée d’un célèbre conte de fées, une adolescente se retrouve en grand danger quand son village décide de chasser les loups-garous qui terrorisent la population à chaque pleine lune. Dans un endroit où tout le monde a un secret et est suspect, notre héroïne doit apprendre à suivre son coeur et trouver en qui elle peut avoir confiance.

Blanche-Neige et le Chasseur de Rupert Sanders 2012 Nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm. Blanche Neige, dont la beauté entache la suprématie de Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna. 40


Les sorties cinéma à

La Belle et la Bête de Christophe Gans Pathé

12 Février 2014 Vincent Cassel et Léa Seydoux seront « La Belle et la Bête » dans une nouvelle adaptation du chef d’œuvre de Jean Cocteau réalisé en 1946. 41


ne pas rater en 2014 Maléfique

de Robert Stromberg Disney

28 Mai 2014 Angelina Jolie incarne Maléfique, la méchante sorcière de «La Belle au bois dormant». Mais avant d’être aussi diabolique, Maléfique avait un coeur pur... Le film raconte son histoire et son parcours. 42


43


44


45


46


la vie de lecteur Ce mois-ci nous découvrons les coups de coeur de Solenn, Melissa et Pascaline.

Vestiges T.2 : La reine condamnée de Rose Royl

Kidnappée, Cassie se retrouve en Grèce dans la demeure de la famille originelle de l’Olympe.Elle y fait la rencontre de personnes attachés au passé de sa reine qui la troublent plus qu’elle ne l’aurait cru possible. Des vacances officielles deviennent alors rapidement un cauchemar pour Cassie. Un cauchemar dont elle ne peut s’échapper.Condamnée pour les actes de sa reine, elle est obligée de payer. Ce prix pourrait coûter plus cher que prévu. Et si vos désirs étaient des ordres ? Dans ce cas, prenez garde à vos souhaits…

47


L‘ Avis de Solenn J’apprécie toujours autant les aventures de Cassie. Ce tome 2 est dans la continuité du tome 1, toujours aussi plaisant. Je suis étonnée par la fluidité du récit, qui pourrait être vite fouillie avec ce mélange de mythologie/dieu/déesse/, ces héritiers et tous ces rois/reines, les douzes, les originels ...etc , et bien pas du tout !! Malgré sa «complexité», tout est clair (je déteste me griller les neurones à comprendre un livre) et non seulement c’est clair, bien écrit, très addictif mais c’est aussi super original !! J’adore suivre les péripéties de Cassie, Evon, Salomé, Gabriel et Loïc qui sont des personnages très attachants et sympathiques. J’ai donc beaucoup apprécié ma lecture. Me hâte maintenant de savoir la suite ..... ça risque de promettre!

48


Les Ecriveurs, T.1 : La Cité Lumineuse de Frédéric Mars

«Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou cette place d’honneur qui vous semblaient destinés ont atterri dans les mains d’un autre que vous ? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s’opposer à votre succès ? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous à quelques secondes près ? Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité ? Vous pensez que c’est comme ça et qu’on n’y peut rien ? Mais bientôt, dans quelques instants, vous saurez. Ma vie et la vôtre, que vous le vouliez ou non, sont dorénavant liées à jamais... Pourquoi ça ? Oh, c’est très simple. Ça se résume même en une phrase : Votre vie, c’est moi qui l’écris !»

49


L‘ Avis de Mélissa Le résumé nous dit tout... On se retrouve plongé sur une île existant sur notre planète, mais invisible au gens extérieurs. Pourquoi ? Parce que c’est sur cette île, dans la Cité Lumineuse, que vivent les écriveurs. Ce sont des personnes qui n’ ont jamais rencontré l’amour (généralement des enfants) et qui écrivent notre vie. Et c’est ce que va devenir Lara (le personnage principal). Mais bien sûr, tout ne peut pas être tout «blanc». C’est en tentant de découvrir la véritable raison de la mort de sa mère qu’elle va comprendre que les pouvoirs conférés peuvent être dangereux. Ce que j’ai préféré, c’est le style d’écriture et l’humour de l’auteur. Il n’hésite pas à s’adresser directement au lecteur par le biais de Lara comme par exemple : «Alors lecteur, tu préfères quoi? Que je te décrive ce lieu si merveilleux, ou que je t’explique le déroulement de notre fuite? De toute façon, c’est moi qui écrit donc...». Il s’amuse à nous impliquer, et en même temps, il nous rappelle que c’est lui qui tient les rênes, que ce sont les écriveurs qui dictent notre vie... Le seul point un peu compliqué est de comprendre exactement comment fonctionne ce monde. Il y a les écrits (ceux qui sont en «bas» qui ne contrôlent rien) et les écriveurs, qui ont plusieurs niveaux. Et qui eux même ont des écriveurs qui dictent leurs actes. Donc, savoir exactement qui prend les décisions n’est pas évident... Comme là, maintenant… Est-ce moi qui vous incite à lire ce livre ? Ou bien est-ce mon écriveur qui me pousse à le faire…

50


Bora Bora ‘ s Bitches de Jacinthe Nitouche

Avant toute chose, je préfère prévenir : âmes sensibles et personnes à la santé fragile s’abstenir... si tu ne supportes pas la vulgarité et que le langage cru te donne de l’urticaire ceci n’est pas pour toi... après j’ai envie de dire : advienne que pourra !!! Salut les culs, moi c’est Jacinthe Nitouche, Jaja pour les intimes. Que dire à part que je vis ou plus exactement j’essaye de survivre avec trois filles plus cinglées les unes que les autres, Pétra Van de Pute, Jane Moreau et Phillis Pine dans un endroit que nous avons rêveusement surnommé « Bora-Bora ». Oui sur le papier ça peut envoyer de la bûchette mais dites-vous que dans la vie c’est pire. Pour épicer le tout, un mâle de nature indéterminée qui a le don de me mettre le téton en érection et la vulve au court bouillon est apparu subitement sur notre palier. Vous allez donc suivre une année de notre merveilleux quotidien et j’ai envie de dire : « Mais quel quotidien !!!! ». Quoi ? C’est moi qui raconte, je ne vais pas vous dire que notre quotidien est aussi mou que le périnée de Mamie Nova, ce ne serait pas crédible. Voilà, alors après j’ai envie de dire qu’il ne vous reste plus qu’à mélanger tout ça dans un shaker, de verser le tout dans un joli verre à cocktail avec une paille et de le déguster amoureusement.

51


L‘ Avis de Solenn { Verdict : J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à le lire !!! bah oui essayez de lire les yeux brouillés de larmes, l’ordinateur qui tressaute comme si vous étiez atteinte de la maladie de Parkinson, tellement vous vous bidonner en mode *rire de merde* (mélange de gloussement de dinde et de truie qu’ on égorge). Moi je vous le dit c’est dur ! J’ai mal partout !! Sport-elec n’aurait pas pu être plus efficace, ni une rééducation prénatale... Mon périnée est en béton armé maintenant (mais ma culotte a pris peur plusieurs fois !!!). Pourquoi on aime ce livre : parce que Jaja, Petra, Jane et Phillis sont des personnages qu’on a tous à un moment donné rêvé d’être ! Elles sont authentiques, sans gênes, grandes gueules, et surtout sans tabous. Bref, elles se lâcheeeeeeeent !!! Et qui n’a pas eu envie un jour de se lâcher ?Et, franchement c’est juste sublime de lire leur quotidien. On fantasme sur ce qu’aurait pu être notre vie si nous aussi on avait un Bora bora et un connard sexy du 4B ! De plus, elles nous ressemblent (un peu). On a tous un côté déjanté en nous, je me suis reconnue dans plusieurs passages : comme twilight, etc. Ce livre est fortement conseillé en doses thérapeutiques aux dépressifs, aux sexodépendants, mojitodépendant, vulgarodépendant, 4Bdépendant... et toutes autres formes de dépendances : la posologie est simple, comme un suppo, un chapitre matin-midi et soir (évidemment c’est imagé hein?! Ne vous mettez pas le livre dans le c** sinon ça risque d’être moins facile pour le lire !!!). J’espère vivement pouvoir lire un jour le tome 2 de cette aventure « Bora-Boresque » ! Et n’oubliez pas : YMCA sur vos corps !!

52


laurelenn de gala de spax

Laurelenn est une étudiante comme une autre, à un détail près, … elle est métamorphe. La nuit venue, elle se transforme en chatte pour vagabonder et espionner la vie nocturne de ses voisins. Un soir, elle assiste à une étrange scène qui va bouleverser son existence … un meurtre. A partir de ce jour, plus rien ne sera comme avant. Elle va devoir fuir et recommencer une nouvelle vie pour ne pas tomber entre les « griffes » des assassins qui la recherchent.

53


L‘ Avis de PASCALINE Ce roman est un one-shot d’un auteur de Sharon Kena Editions que j’avais très très très envie de découvrir. : Gala de Spax. Le résumé de la 4e de couverture étant très vague mais alléchant, je me suis lancée avec l’envie de découvrir cet écrivain mais surtout pour savoir qu’elle était donc cette «étrange scène qui va bouleverser [la] vie» de Laurelenn. Et celle-ci arrive tout de suite, dès le premier chapitre. On rentre direct dans le vif du sujet et cela j’adore ! Laurelenn est une métamorphe chat de 20 ans qui se retrouve à fuir de féroces loups-garous qui en ont après elle pour... la «féconder» ! En effet, dans l’univers de Laurelenn, les loups-garous ne peuvent procréer qu’avec des métamorphes. Hors de question pour Laurelenn de tomber enceinte de loups-garous sachant que selon que le géniteur de son premier enfant soit métamorphe ou loup-garou, elle ne pourra que procréer soit l’un soit l’autre. Et entre les loups-garous et les métamorphes, bien c’est la guerre. Dans la première partie du roman, l’héroine fuit Paris pour se retrouver chez sa famille, à Marseille. Et, oui, autre point positif de ce roman : cela se passe en France. Là-bas, elle se croit en sécurité et elle y retrouve son cousin Rémi dont elle sera liée d’une étrange façon. J’ai vraiment adoré leur relation et le personnage de Rémi, jusqu’à ce que...vers la fin de cette première partie, tout bascule. Ce que l’on croyait vrai finalement ne le serait peut etre pas...enfin sans trop en dire, mon coeur a suivi celui de Laurelenn à laquelle je me suis identifiée. L’auteur utilise la narration interne, et son style m’a vraiment plu et touché. Je me suis laissée completement mener par le bout du nez. Chapeau l’auteur ! Que d’émotions ! Ca a été les montagnes russes. J’ai pleuré, j’ai ri, j’ai crié...j’ai été complêtement embarquée dans cette histoire. Vraiment, ce livre est surprenant. J’ai adoré ! Attention, la fin m’a quelque peu retourner l’estomac. J’en ai très mal dormi. Je suis prévenue, et vous aussi maintenant, avec Gala de Spax, c’est pas le monde des bisounours ! Solenn m’a recommandé son dernier roman et croyez moi après m’être remise de celui-ci je me lance dans Shadow Jungle !

54


Service Pressç

Edilivre, Septembre 2013, 344 pages

Lucynda Dubois, un avenir compromis de Delphine Wysocki

Lucynda est une fille sans histoire, menant une existence des plus banales. Elle a arrêté ses études et travaille dans un Fast-food. Ayant toujours eu énormément de mal à s’attacher aux gens qui l’entourent, sa vie se trouve bouleversée, du jour au lendemain, par une tragédie. Elle doit réapprendre à vivre en oubliant tout ce qui faisait son quotidien et rencontre des personnes hors du commun qui vont lui ouvrir les portes d’une destinée fantastique.

Commandez le sur Amazon 55


L‘ Avis de Bilitis Que dire de ce livre ? Il est une petite merveille d’imagination, mêlant fantastique, surnaturel et bit-lit en un seul tome. Des personnages attachants mais quelque peu alambiqués. Une écriture intéressante et facile à lire. De l’action de la première à la dernière page, un rythme soutenu mais soutenable. Bref, un bon bouquin à lire au coin du feu. Un livre où l’on est touché par ce que vit le personnage principal que ce soit de la peur, des rires, de l’agacement ou même de la tristesse mais je crois que ce qu’elle sent le plus c’est la confusion, un peu comme nous. Elle tombe dans un univers qui est le sien sans l’être et est perdue, pas mal, tout au long du récit alors je vous conseillerais d’être aussi patient qu’elle pour avoir vos réponses. Sur une note plus personnelle, je recommande ce livre qui plaira à une large gamme de personnes. Tout y est ou presque, action, aventure, amour, amitié, mort et combat, de quoi contenter beaucoup de lecteurs. Pour finir, la fin nous donne envie de crier de rage et de dire « Non impossible, cela ne peut pas finir comme cela » mais nous incite, sans d’énormes efforts, à nous ronger les ongles jusqu’au prochain tome, qui j’espère sortira bientôt.

A GAGNER: 1 EXEMPLAIRE DEDICACE ET 1 MARQUE PAGE A NOTRE JEU CONCOURS P.83

56


Service Pressç

Résumé du T.1 Luna Manannan mène une existence paisible et tranquille à Rennes en Bretagne. Suite aux décès tragiques quasisimultanés de sa sœur, puis de son père, elle s’est créé une bulle, la protégeant du monde extérieur. Seule, sa mère la sort de son métier de dessinatrice et lui propose régulièrement de venir se ressourcer sur la côte d’Émeraude. Mais sa vie si tranquille est menacée. Tout commence par des malaises. Son nouveau voisin Matthew, un séduisant individu d’une rare beauté et d’un charisme impressionnant, lui propose alors de l’aider. Cet homme mystérieux et secret la trouble intensément, mais que cache-t-il ? Est-il si inoffensif ? Une chute et tout bascule... Afin de sauver sa vie, Luna commence une course effrénée parsemée d’embûches. Ses pas l’amènent dans un premier temps au cœur de la splendide forêt de Brocéliande, puis en Irlande sur la trace d’un meurtrier. Avec douleur, elle découvrira sa réelle identité, plongera dans un univers inconnu ...

Commander chez l’éditeur 57

BoD, octobre 2013, 180 pages

BoD, mars 2012, 130 pages

BoD, juillet 2012, 220 pages

Luna Manannan de Dyane


L’Avis de Rosalie J’ai eu la chance, je dirai même le privilège, de lire les 3 tomes de Luna Manannan et j’avoue que j’ai été bluffée. Si je n’avais pas eu mon travail et d’autres obligations extérieures, j’aurais lu la série en 2 jours. Une fois plongée dans l’histoire, on ne peut s’en détacher et Dyane a le chic, à la fin de chaque tome de nous donner envie de connaîtrre illico-presto la suite. L’histoire mêle habilement l’amour, le fantastique, le thriller et le suspense. L’écriture est fluide et la lecture, facile, vous tient en haleine et cela dans les 3 tomes. J’ai adoré cette trilogie ! Les personnages sont attachants, j’aime beaucoup la complicité entre Matt et ses frères. Il y a tellement de rebondissements et d’action qu’on ne s’ennuie jamais, bien au contraire mais j’avoue que j’ai craqué pour l’amour qui unit Luna et Matt. Qui ne voudrait pas rencontrer son âme soeur et vivre une passion tellement forte et belle? Tout m’a plu dans ce livre : de l’écriture en passant par les personnages et les intrigues. Les personnages principaux sont Luna (enchanteresse), Matthew (druide et fée descendant de Merlin), Nora (grand-mère de Luna), Lugh (père de Luna), les 2 frères de Matthew (Théo et Adrian) et ses parents (tous les 5 étant également des fées), Mör, Swyn et Daioni (des Fodbachs), Darlun (mage à l’âme noire) et Merlin (LE Merlin : druide, magicien,...) et bien d’autres personnages apparaissent au long des tomes.

Dans ce premier tome,tout tourne autour d’un thème principal:comment l’amour va-t-il parvenir à sauver notre héroïne? La confiance en l’autre,en son amour apparait comme LA seule chose capable de nous apporter assez de force pour nous transcender dans les situations les plus angoissantes Dans le T.2, ce qui m’agace le plus,c’est la séparation de Luna et Matt; à croire que des instances maléfiques font tout leur possible pour qu’ils ne puissent, enfin, vivre pleinement leur amour ! A part ce (méga) détail, ce tome est tout autant passionnant que le premier, impossible pour moi de le lâcher avant la fin, à croire que j’avais de la super glue sur les doigts. Le T.3 nous apporte son lot de surprises, d’actions et de suspense. Les personnages évoluent, ils deviennent plus forts, plus sûrs d’eux et cela se ressent dans l’histoire et apporte une nouvelle vision de l’intrigue.Et j’avoue qu’à certains moments, je m’imaginais presque être à leurs côtés en train de combattre. En bref, enfin une histoire originale qui apporte un vent de fraîcheur et un renouveau dans le genre romantique fantasy. Je ne me suis pas ennuyée une seconde. Mais, car il y a toujours un mais, ce livre est tellement bien écrit qu’on le dévore et qu’il finit bien trop tôt à mon goût ! * Retrouvez des extraits sur notre blog !

58


Service Pressç

La Bourdonnaye, Carré rose, décembre 2013, 4,99€

La Société, T.6 : La Fille du Boudoir

Le Boudoir est hôtel d’un genre particulier. C’est dans cet endroit insolite que certains initiés viennent se vouer à la luxure la plus raffinée et jouir des services que peut leur offrir ce joyau niché en plein cœur de Paris. Ce fleuron de la Société est aujourd’hui dirigé par la fille de l’un de ses fondateurs. Fidèle à la mémoire de son père et toute dévouée à cet établissement qu’elle considère comme sa maison, Isabelle Marle connaît toutes les ficelles de son métier ainsi que tous les rouages de l’organisation secrète. Ce n’est pas un vain mot que d’affirmer qu’elle s’y consacre corps et âme. C’est précisément ce qui pousse Alexis Duivel à faire appel à elle quand se présente une occasion exceptionnelle pour la Société d’étendre ses ramifications jusqu’en Bretagne, quitte à bousculer sérieusement le quotidien de la jeune femme.

Commander chez l’éditeur 59


L’Avis de Marine C’est avec hâte que je me suis ruée sur ce d’Emeraude, l’auteure remonte en flèche. sixième tome. Et je n’ai absolument pas été Le changement de décor est une bouffée déçue. d’air frais, je ne dis pas ça uniquement par patriotisme breton, et nous sort du tradiIsabelle Marle est une jeune femme détermi- tionnel cadre parisien. Isa, Loïck et tous les née qui dirige avec justesse Le Boudoir, un autres personnages exécutent sous nos yeux hôtel luxueux et raffiné en plein cœur de Paris un magnifique ballet mené de main de maître. qui accueille majoritairement les membres de Je trouve que les aventures d’Isa sont La Société. Devenue directrice suite au décès surement les plus réalistes de tous les tomes. de ses parents, elle gère l’équipe depuis deux Les tourments, la joie et le désespoir sont ans avec l’aide de Josée, laissant ainsi tomber parfaitement bien décrits. On vit avec elle. sa vie sentimentale et surtout ses activités On est triste en même temps qu’elle. On charnelles. Elle ne vit plus que pour son hôtel. aime en même temps qu’elle. On comUn jour, Lou (directrice de La Société – prend ses gestes, ses erreurs. On se dit qu’on cf : Tome 4, la Gardienne de l’Oméga) lui aurait surement fait les même. J’avais annonce que l’architecte de son club souhaite l’impression de lire une biographie, j’ai passer une nuit à son hôtel en compagnie senti l’odeur de la mer en lisant ses lignes, la de quatre jeunes femmes bien différentes. chaleur des corps en détaillant certains mots. Malheureusement pour Isa, elle ne trouve- J’avais parfois envie de lui crier de ne pas faire ra pas la quatrième et la gérante se trouve certains gestes, de ne pas dire certains mots… obligée de porter une cape et un loup pour Concernant les autres personnages du livre, satisfaire les besoins de Loïck Dehais. Elle je les ai tous trouvés attachants (hormis une dirige le ballet des mains et des bouches de mais son rôle de garce lui va tellement bien main de maître mais ne le touchera pas de la qu’on va dire qu’elle est attachante) et réalistes. soirée, il restera cependant marqué au fer Ce tome étant un tome avec un chiffre pair, rouge.Quelques mois plus tard, après une on a une histoire plus romantique et moins deuxième nuit masquée mais seule avec érotico-sado-masochiste, ce qui ne m’a Loïck puis aucune nouvelle de lui, elle pas gênée plus que cela. Même si j’avoue part dans une résidence sur une île retrouver avec hâte le tome 7, celui-ci m’a bretonne sous les ordres d’Alexis afin largement comblée. d’aider à la réorganisation suite à l’achat par La Société. Elle découvre que les gérants Comme je l’ai toujours dit «La ne sont autres que les parents et le frère de Société est une série d’érotiques smarts en Loïck. Et ce ne sera pas la seule surprise… costumes trois pièces  ». Et je resterai une inconditionnelle lectrice d’Angela Behelle, je Dans la lancée de la série, ce tome reste conseillerai également toujours ses livres fidèle au style qui caractérise Angela à toutes les personnes en quête d’amour, Behelle  : une plume fine, remarquable et d’érotisme, de charme et de luxe à la envoûtante. Après un petit passage à vide, française. pour ma part, avec le Tome 5 – L’inspiration

60


Bonus Bilitis :

«J’ai aimé l’originalité de l’écriture et de l’histoire. L’humour est noir et je me suis bien marrée avec les personnages.»

Nos roman co de l'anné Rosalie :

«J’ai voulu essayer un autre genre. Je me suis lancée et je ne le regrette vraiment pas ! Je n’ai pas pu le lâcher avant la fin !»

61


Pascaline :

«J’ai été transportée et conquise autant pas l’histoire, les personnages et l’écriture poétique. Une évasion totale.»

oup de coeur ée 2013

Jessica :

«On a vraiment l’impression d’y être, on se met à rêvasser les yeux ouverts au fur et à mesure de notre lecture.»

Claudia :

«J’ai pleuré mais pleuré a chaudes larmes devant la peine immense de Bastien le personnage principal du livre. J’ai dévoré ce roman là en suivant les hauts et les bas de celui-ci.» 62


PLUM’ FICTION

Un jour d’une vie : Lilith Je vous propose de découvrir ma traduction d’une nouvelle anglophone de Fealicity Heaton intitulé A Day in the Life : Lilith, T.5 de la série A Day in the Life. • Marine

L’auteure Felicity Heaton est une auteure de romance anglaise. Elle écrit également sous le nom de F. E. Heaton. Passionnée pour les histoires paranormales peuplées de vampires, sorcières, loups garous, anges et métamorphes, Felicity Heaton s’intéresse à tous les phénomènes surnaturels et fantastiques depuis son enfance. Sa scolarité, elle l’a passaée à rêver d’êtres surnaturels ; passant ses soirées plongées dans les films d’horreur et autres romans gothiques, fantastiques et fantasy. Après s’être essayé à différents genres de romance, c’est tout naturellement qu’elle s’est tourné vers le genre paranormal, la fantasy et la science-fiction. Les créatures surnaturelles qui peuplent ses histoire sont séductrices, sexy et fortes, et ressentent toutes les émotions avec une force similaire à tous les humains. Elles vivent dans des mondes souvent sombres, vicieux et dangereux. Selon, l’auteure, l’obscurité qui les entoure sont de leur monde, de leur espèce. Elle n’en serait pas la créatrice pour elle car elle révèle être honorée de pouvoir mettre des mots sur leurs aventures.

Son Site

Résumé

Le temps a passé depuis que Lilith a sauvé la vie de Lincoln en échange de la sienne, sacrifiant son humanité pour devenir une vampire. Les mois à séjourner dans sa cabane aux fins fonds de la Norvège lui ont permis de s’habituer à sa nouvelle condition. Malheureusement, elle ne peut toujours pas faire face à la lignée des Vehemens et à son récent statut de chef. Elle attend le retour de Lincoln, dans la nuit, et s’interroge Elle doit affronter ses peurs et se prendre en main… Une nouvelle inattendueva venir lui insuffler la motivation qui lui manquait.

63

Télécharger la nouvelle en Anglais


Felicity Heaton - Un jour d’une vie : Lilith

Elle était belle ce soir. La pleine lune. Elle frôlait doucement les montagnes noires du lac, sa lumière blanche éclairant sa surface sombre. C’était la troisième fois qu’elle voyait la lune se lever depuis qu’elle était devenue vampire, et chaque crépuscule la fascinait. A chaque fois qu’elle s’asseyait sur cette table de pique-nique au bord de l’immense lac, elle se sentait plus à l’aise avec sa nouvelle vie et ce qu’elle était devenue. Lilith, assise, ramena ses genoux contre sa poitrine et posa ses pieds sur le bord de la table. Un léger vent frais souleva quelques mèches de ses longs cheveux blonds, ils ondulèrent en créant une danse de vagues sous la lumière nocturne, se faufilant dans son pull noirs comme des doigts glacés pour drainer le peu de chaleur qu’elle avait. Mais elle ne bougea pas. Le froid ne la dérangeait pas, du moins tant que la beauté de ce paysage l’absorbait. Elle aurait voulu s’en abreuver, profiter d’un tel moment pour écouter l’appel de la nuit, entendre le silence profond de la forêt qui s’étendait autour d’elle. Il y avait ce sentiment qui montait en elle, et cependant qui ne pouvait se calmer qu’en volant du temps à la nuit, semblait-il lui chuchoter. Elle ne pouvait l’ignorer. Elle s’était cachée dans la cabane. Lincoln était retourné à Oslo pour prendre des nouvelles du clan. Il partait de plus en plus souvent depuis qu’elle était à la cabane avec lui et, elle savait qu’ils perdaient de leur force sans leur vrai chef. Elle. Elle savait également que Lincoln se fatiguait de plus en plus à force de diriger le clan à sa place. Il ne le dira jamais, mais elle sentait l’épuisement et le stress qui lui tournaient autour quand il était près d’elle. Ce qui était le cas ce soir. Elle le sentit s’approcher, grâce au lien qu’ils partageaient. Elle savait qu’il était venu à elle ce soir avec des nouvelles troublantes et qu’il allait lui demander de revenir prendre la tête du clan. Malgré tout,

Lilith avait peur. L’idée de reprendre les rênes du clan et d’être directement responsable de tout assassinat d’êtres humains, de leurs mains, l’effrayait. Le buveur de sang en elle ne voulait pas la quitter. Le vampire en elle avait honte de son impuissance. Elle posa son menton sur ses genoux sombres, elle portait un jean noir, et soupira. L’eau clapotait doucement contre le rivage rocailleux du lac, mais le sentiment pacifique que ce mouvement aurait dû lui apporter n’arriva pas. Ses nouvelles capacités ne la dérangeaient pas. Ils faisaient partie d’elle, de ce qu’elle était, et elle était déjà habituée à cela. Ce qui la dérangeait le plus était de boire du sang et d’être le chef du clan. Lincoln lui donnait souvent son sang à boire, ou des poches de sang volées à l’hôpital d’Oslo. Elle savait qu’il ne le faisait que parce que c’était elle, et ce dévouement lui plaisait. Mais elle savait également qu’un jour, boire du sang d’un corps humain deviendrait un devoir. Elle ne pourrait toujours ignorer cette part d’elle, une part qui aimait la chasse et le meurtre. Plus elle devenait forte, plus ces envies grandissaient. Elle ressentait maintenant une furieuse envie de passer à l’acte. Lincoln lui avait dit qu’elle ne pouvait uniquement se nourrir en laissant les corps en vie. C’était contre-nature et elle en avait déjà vu assez avec les Gardiens du Code quand elle était devenue éternelle. Elle ne voulait pas se retrouver encore une fois devant eux. Cette fois-ci, ce serait la mort. Ils avaient été indulgents avec eux uniquement parce que Lord Hyperion lui avait légué le statut de chef du clan des Vehemens. Elle avait choisi de sauver leurs vies. Si elle provoquait la fin de leur espèce en buvant le sang des humains sans les tuer, elle devrait ensuite comparaître devant les Gardiens et la sentence serait la mort. Elle n’aurait pas son mot à dire cette fois-ci.

64


Felicity Heaton - Un jour d’une vie : Lilith

C’était la pleine lune, elle montait dans le ciel, éclairant les montagnes de sa coulée de lumière blanche qui tombait sur les sommets enneigés. Lincoln se rapprochait. Elle pouvait maintenant sentir le lien se renforcer. Lilith soupira et fixa la lune, lui demandant de tout son cœur ce qu’elle devait faire. Elle lui répondit la même chose qu’à tous les vampires : chasser et se nourrir, s’abandonner à sa vraie nature. Une force s’insinua en elle. Peut-être était-il temps pour elle d’affronter son clan et d’accepter ses nouvelles responsabilités vis-à-vis des membres. Elle devait s’accepter telle qu’elle était. Elle avait choisi de donner sa vie pour Lincoln et de renaître en tant que vampire. Elle devait prendre ce nouveau départ et ne plus se cacher dans le noir. Une voiture s’arrêta derrière elle, aux abords de la cabane sur la colline. Le moteur s’éteint et la portière se referma. Elle sourit en entendant les bruits de pas se rapprocher d’elle. Lincoln. - Je savais que je te trouverais ici, dit-il. Sa voix grave atteignit avec douceur ses oreilles, accompagnée de son étrange mélange d’accents anglais et scandinaves. Il posa doucement les mains sur ses épaules qu’il pressa délicatement. - Tu es tendue. Lilith sourit sans quitter la lune des yeux. C’était grâce au lien qui les unissait. Il lui permettait de connaître ses sensations et son humeur et, en retour, elle pouvait sentir la fatigue et l’agacement émaner de lui. - Encore un voyage qui n’a rien donné ? lui murmura-t-elle. Elle n’osait pas lui demander, par peur, s’il était stressé à cause de sa propre lâcheté. Il

65

était parti trois jours cette fois-ci, c’est-à-dire plus longtemps que d’habitude. Il lui avait alors énormément manqué. Seule dans la cabane, elle se sentait vulnérable sans Lincoln pour la protéger. Il lui avait assuré que les chasseurs de vampire ne la trouveraient pas, ce qu’elle avait pris avec ironie. Elle avait peur des chasseurs de vampire maintenant, alors qu’elle avait été des leurs seulement un mois plus tôt. - Ils sont de plus en plus inquiets. Quand il se laissa tomber près d’elle, elle le trouva vraiment fatigué. Il se pencha et pressa ses lèvres contre la courbe de sa jugulaire. Elle ferma les yeux à ce simple contact, gravant dans sa mémoire la sensation de l’avoir à nouveau près d’elle. Elle se sentait en sécurité maintenant qu’il était là. Plus forte. Elle détestait être seule, ce sentiment la hantait depuis son enfance. Sa jumelle et elle avaient été très proches, si profondément liées qu’elles ressentaient une vive solitude quand elles étaient séparées, même à l’âge adulte. Elles avaient détesté être séparées, laisser l’autre seule, cela leur laissait un sentiment de vide incomparable. Quand sa sœur avait disparu, Lilith avait eu l’impression qu’elle serait seule au monde pour toujours. Elle avait emprisonné son cœur, utilisé sa haine contre les vampires pour se protéger, changé son comportement et enfoui ses sentiments pour ne pas y faire face. Et Lincoln avait tout bouleversé. Ses plans en tout cas, dans bien des manières, uniquement en lui donnant son amour. - J’ai des choses à te dire. Il pressa à nouveau ses lèvres contre la gorge de Lilith, laissant cette fois-ci ses lèvres s’attarder sur sa peau, son souffle chaud la recouvrant et la chatouillant.


Il leva sa bouche pour atteindre son oreille.

- Que s’est-il passé?

- Peut-être que nous allons bientôt avoir l’arrivée d’un nouveau vampire, et le retour d’un ancien.

Lincoln lui caressa la joue, les yeux remplis d’affection pour elle.

Lilith ne cessait d’espérer qu’il dise ce que son cœur voulait désespérément entendre. Lincoln embrassa son épaule, la peau nue de son cou et le lobe de son oreille. Il la taquinait et c’était une douce torture pour elle de devoir attendre la nouvelle. Incapable de le supporter, elle se retourna et se mit à genoux sur la table pour lui faire face. Il lui sourit. Il était beau dans le doux clair de lune. L’astre diffusait sa lueur argentée sur le long manteau d’hiver noir de Lincoln. Il laissait la blancheur éclairer ses courts cheveux noirs et ses insondables yeux couleur ébène, qui ne laissaient rien transparaître de négatif. Ils brillaient d’amour pour elle. Il tendit la main et laissa courir ses longs doigts fins dans les longs cheveux blonds de Lilith, caressa son visage et lui effleura la joue de son pouce. Ses yeux menaçaient de se fermer face à la sensation que la caresse lui donnait. Il trouvait toujours un moyen de la calmer et de la relaxer, comme s’il lui appliquait un baume apaisant qui soulageait ses inquiétudes et la solitude qui la tourmentaient depuis son départ à Oslo. - Oneiric a trouvé Eve. Ces paroles auraient pu faire battre douloureusement son cœur si elle en avait eu un. Son père avait trouvé sa sœur. Elle attendait ce moment depuis qu’elle avait su que sa sœur était en vie, qu’elle était vampire et membre du clan Vehemens, tout comme son créateur et Lincoln. Tout comme elle. - Il l’habitue doucement à sa nouvelle vie et s’assure qu’elle se remette du calvaire qu’elle a vécu. Les yeux noirs de Lilith s’agrandirent.

- Le mieux serait qu’elle t’explique elle-même …si tu veux bien aller jusqu’au manoir. Le clan t’attend, et on a peu de temps pour préparer son arrivée avec ton père. C’est justement à ça qu’elle pensait. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu de nouvelles d’Oneiric. Elle pensait qu’il avait renoncé à trouver Eve et à prendre part à la vie de Lilith, qu’il l’avait quitté encore une fois. Lincoln lui avait toujours assuré que son père ne ferait jamais une telle chose, il avait été très gentil avec elle et l’avait beaucoup aidée quand elle avait rencontré puis décidé de sauver Lincoln. Mais elle avait tellement peur. Elle avait déjà perdu sa mère, kidnappée la Section Sept, l’organisation de chasse aux démons qui l’avait élevée. Et puis ensuite, les vampires lui avaient pris sa sœur. Elle s’était sentie tellement seule jusqu’à ce que Lincoln vienne à elle et puis elle avait découvert qui était son père et que sa sœur était toujours vivante. - Quand arrivent-ils ? demanda-t-elle sans prendre une voix tremblante, contrairement à ce qu’elle aurait cru. - Dans une semaine ou deux. Ses doigts quittèrent son visage et prirent sa main. A son contact, une force la traversa et lui donnale courage de faire face à ses peurs. Peut-importe ce qui se passerait, Lincoln serait toujours là pour elle et elle était sûre que, si la force lui manquerait, il lui apporterait la sienne. Le clan avait besoin de sa reine, de son chef, et sa famille qui arriverait prochainement. Elle était beaucoup plus forte et s’était cachée pendant bien trop longtemps. Elle allait diriger le clan et être à nouveau avec sa famille.

66


Felicity Heaton - Un jour d’une vie : Lilith

Elle montrerait à son père qu’elle avait les épaules pour, tout comme lui, et assurerait à sa sœur un endroit sécurisé où vivre. Lilith s’agenouilla sur la table de pique-nique et leva les yeux pour rencontrer les iris ébène de Lincoln.

l’entoura de ses bras musclés dans lesquels elle trouvait du réconfort, tout comme dans son amour.

Ils étaient proches et elle vit clairement Lincoln chercher ses intentions dans son regard. Avant qu’elle n’ait prononcé un mot, il se rapprocha d’elle et s’agenouilla sur le banc de la table de pique-nique pour lui faire face. Ses doigts fins prirent son visage en coupe et il plongea son regard dans celui de Lilith.

Elle posa son front contre le sien quelques secondes avant de s’asseoir à nouveau sur ses talons. Les yeux couleur ébène de Lincoln s’écarquillèrent et elle ressentit l’impact du choc qu’il avait ressenti. Elle-même était surprise. Elle avait envisagé le fait de lui demander une semaine supplémentaire, ou au moins passer quelques jours ici, mais elle devait faire face à ses responsabilités comme il l’avait précisé plus tôt. Et cela voulait dire dès que possible.

- Tu es assez forte, Lilith, je sais que tu peux le faire… J’ai foi en toi, murmura-t-il en suivant des yeux ses mains qui lui caressaient le front puis la joue. Elle sentait tellement d’amour et de confiance émaner de lui que cela la toucha profondément et fit naître un sourire sur son visage. -Tu es belle. Je l’ai pensé dès que je t’ai vu. Tu m’as vole mon coeur avec une telle rapidité… que j’étais obligé de tomber profondément amoureux de toi. Tu es mon âme sœur, et le lien qui nous unit est incroyablement fort. Je sens que tu es toujours apeurée à l’idée de prendre des décisions et de faire face à ce que tu es devenue. Mais je suis là pour toi et te soutiendrai dans les épreuves à venir. Ce ne sera pas facile mais ça en vaut le coup. La lignée te respectera en temps voulu. Ils sont impatients de te rencontrer et de voir la force de leur nouveau chef. Tu seras un grand chef, Lilith. Et je serais à tes côtés à chaque fois que tu auras besoin de moi. Je te le promets.» Lilith réduisit les quelques centimètres qui les séparaient pour l’embrasser avec douceur, lui emprisonnant les lèvres des siennes et savourant la sensation d’être aimée qui vint s’enfouir en elle pour lui donner la force manquante. Il

67

- J’irai à Oslo demain soir, murmura-t-elle contre ses lèvres.

- Je les guiderai… ou du moins je ferai de mon mieux. Il hocha la tête. - Tu n’as pas besoin de te presser. Lilith prit sa main dans la sienne, la serra, la leva et la posa tout contre son cœur. Elle ferma les yeux en même temps que lui et lui ouvrit son cœur, elle pouvait ainsi sentir la force dans chaque partie de son corps. Et c’était en partie dû à lui. - Tu as pris soin d’eux beaucoup trop longtemps. Tu m’as donné le temps de m’adapter et je t’en suis reconnaissante mais je ne peux me cacher plus longtemps, prétendant que je n’ai aucun problème avec la lignée et que ce n’est pas de ma faute. Ils ont besoin de quelqu’un de fort pour les guider, et je pense être cette personne maintenant, grace à toi. Il sourit, d’un air enfantin qui était charmant, et baissa les yeux vers le sol comme si ses paroles l’avaient embarrassé.


Quand il releva la tête et rencontra à nouveau son regard, une pointe de timidité se glissa entre eux. Quand il avait cette part d’humanité, comme maintenant, il la prenait toujours au dépourvu. Il baissait sa garde, se dépouillait de son armure qu’il portait avec les autres, lui révélant son cœur et ses sentiments les plus intimes. Il était beau quand il la regardait comme ça, avec amour et dévotion, une profonde affection et avec un sourire dans les yeux qui disait qu’elle était tout pour lui. Elle aurait presque pu deviner ce qu’il allait lui dire. - Je t’aime, Lilith, lui chuchota-t-il en pressant doucement ses lèvres contre les siennes. Je ferais n’importe quoi pour toi. Je t’ai toujours promis que je serai le meilleur des hommes pour toi. Lilith hocha la tête et toucha sa gorge et laissa ses doigts s’attarder sur les cicatrices. Il l’avait mordue à plusieurs reprises au même endroit depuis la nuit où il l’avait amenée à la cabane. Cela renforçait intensément le lien qui s’était crée entre eux, laissant leurs sentiments se mélanger entre eux. Ils ne se cachaient pas que ça leur plaisait, et cela la rassurait toujours de sentir la profondeur des sentiments de Lincoln à son égard et de savoir qu’après tout le mal qu’il s’est donné pour la lignée, il ne lui en tient pas rigueur. Elle ne méritait pas son soutien et sa confiance. Quand elle l’avait rencontré il y a quelques mois, elle n’avait pas réalisé qui étaient vraiment les vampires humains. Il l’était plus que la plupart des chasseurs qu’elle avait rencontrés, et il était profondément respecté. Il avait tellement peur le de la mort et de la solitude, elle était heureuse qu’ils se soient rencontrés, qu’elle ait pu le sauver et qu’elle ait pu l’aimer assez pour qu’il accepte de prendre le même chemin qu’elle. - Je t’aime aussi, dit-elle en faisant courir le dos de sa main contre sa joue dont une fine

couche de barbe assombrissant sa mâchoire. Je ne regrette absolument pas ce que j’ai fait pour toi, devenir un des vôtres, parce que cela me permet de vivre avec toi pour toujours et de connaître le bonheur jusqu’ici. Il sourit - Et il n’est pas prêt de nous quitter. La lignée t’obéira si tu leur montres ta force. Elle se demanda juste de quelle force il parlait. Elle avait lu l’histoire des sept lignées pures d’Europe, et c’était sanglant, avec des nouveaux chefs qui détruisaient souvent les vampires qui s’opposaient à eux. Elle ne voulait pas avoir à faire ça. Elle les dirigera d’une main ferme mais juste. Tournant le dos à Lincoln, elle s’assit à nouveau sur la table de pique-nique en se laissant aller contre son torse. Il l’entoura de ses bras, joignant ses mains sur son ventre, et posa sa tête contre son épaule, laissant de temps en temps s’égarer. Le regard de Lilith se porta sur la pleine lune. La prochaine fois qu’elle la verrait, ça serait à Oslo accompagnée de sa sœur. Elle avait du mal à croire qu’elle allait la revoir après tout ce temps. Elle sera physiquement plus vieille qu’elle désormais étant donné qu’elle avait été transformée après elle, mais elles seraient enfin réunies. La nuit lui avait parlé, de douces paroles de réconfort et d’assurance qui lui avaient donné la force dont elle avait besoin. Maintenant qu’elle la possédait, elle pouvait devenir chef de la lignée et prendre les responsabilités, faire des choix. C’est la présence de sa sœur et de son père qui lui donnaient envie de le faire, et le fait que Lincoln la soutiendra éternellement et lui donnera toujours le soutien dont elle aura besoin. Elle l’aimait pour ce qu’il faisait pour elle. Grace à lui, elle avait à nouveau une famille. Elle avait une âme sœur et quelqu’un qui l’aimera toujours plus que tout, jusqu’à la fin des temps. Elle n’était plus seule.

FIN 68


Seriç Tv Rosalie vous présente... Bonjour mes petits Anges adorés, ce mois-ci, j’ai décidé de vous présenter une mini-série de 4 épisodes mais qui va faire un grand effet : Bonnie & Clyde. Elle débarque aux Etats-Unis ces 8 et 9 décembre et sera diffusée, excusez du peu, sur 3 chaines simultanément : A&E Lifetime et History Channel ! • Rosalie

Synopsis Qui ne connaît pas Bonnie Parker et Clyde Barrow, ce couple célèbre de criminels ? Cette mini-série retrace l’histoire de ce couple mythique, bien aimé par les gens car il agissait en période de crise en Amérique et leur amour en faisait rêver plus d’un. Pendant 2 ans, le couple a commis vols et braquages et tué plusieurs personnes avant d’être abattu en 1934.

69

Dates Clés

24 mars 1909 : Naissance de Clyde 1er octobre 1910 : Naissance de Bo Janvier 1930 : Rencontre de Bonni 23 mai 1934 : Mort de Bonnie et C près de leur planque


Bonnie Parker

Au Casting

e Barrow à Telico au Texas onnie Parker à Rowena, Texas ie et Clyde Clyde pris en embuscade par la police, e à Black Lake en Louisiane.

Holliday Grainger Actrice britannique de 25 ans. Elle a tourné dans Jane Eyre, Bel-ami et dans la série Les Borgias.

Clyde Barrow

Emile Hirsch Acteur américain de 28 ans, il tient le premier rôle dans les films Speed Racer et Into The Wild, et il est apparu à la télévision dans les séries Urgences ou The Profiler.

70


Seriç Tv

SERIE ET

Pour commencer cette nouvelle rubrique sur les séries « nostalgiques », - j’entends par là les séries anciennes ou plus récentes dont la production s’est arrêtée -, je vais vous parler de la série Tv : Les Envahisseurs. •Rosalie

FICHE TECHNIQUE Les Envahisseurs (VO : The Invaders) est une série américaine créée par Larry Cohen. Elle compte 2 saisons : 17 épisodes pour la saison 1 et 26 épisodes pour la saison 2. Elle est passée pour la première fois en Amérique le 10 Janvier 1967 pour s’arrêter définitivement le 26 Mars 1968. Sa première diffusion en France a été le 4 Septembre 1969.

UNE ACCROCHE INOUBLIABLE Pour celles et ceux qui ont déjà vu cette série, rappelez-vous qu’à chaque début d’épisode il y avait cette accroche : «Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d’une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d’une route solitaire de campagne, alors qu’il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée et par un homme devenu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l’atterrissage d’un vaisseau venu d’une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu’ils ont pris forme humaine et qu’il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé…»

71


T NOSTALGIE Une série de science-FICTION La série s’inscrit dans la mode de la science-fiction, mode qui avait elle-même progressivement supplanté, à la fin des années cinquante, les innombrables films noirs en vogue depuis la Guerre. Malgré quelques imperfections techniques dues à l’époque, Les Envahisseurs en sont peut-être le genre le plus abouti et le plus charpenté. Car il développe une critique sociale pessimiste d’une société en décomposition. La géographie dans laquelle se déroulent les épisodes tient, comme dans le western, une importance particulière : dans le cas des Envahisseurs, ce sont des paysages désertiques, des usines abandonnées, des environnements urbains délabrés. Ces paysages ont été choisis parce qu’à moins de trois heures de route des studios de Los Angeles, par exemple dans le désert Mohave. Les relations entre les hommes sont également dégradées : couples en séparation, personnages solitaires ayant plus ou moins raté leur vie professionnelle et à la vie sentimentale au bord de l’abîme… Mais c’est sans doute, au bout du compte la solitude du héros qui imprime dans l’esprit du téléspectateur le plus fort sentiment d’angoisse. Au cours des épisodes, la série dévoile cette humanité dégradée et égoïste, dont les Envahisseurs utilisent notamment les faiblesses pour s’insinuer dans le corps social et le pervertir : les Envahisseurs ont non seulement une apparence humaine, mais ils utilisent aussi les failles psychologiques et morales des êtres humains pour les tromper. Le héros, David Vincent, devenu un « paria », est rejeté par la société des hommes qui le prend pour un fou, bien que son détachement et sa posture de combattant de l’ombre lui donnent des valeurs hautement humaines dont sont dépourvus ses congénères.

72


qui sont les envahisseurs ? Les Envahisseurs se reconnaissent grâce à une particularité physique qui les empêche de replier leur auriculaire. La mort d’un envahisseur est d’une effrayante simplicité. Il se désintègre dans un halo rougeâtre en quelques secondes à condition d’avoir été touché dans un organe vital. Si un envahisseur qui décède ainsi touche un objet, cet objet disparaît avec lui. Cela peut provoquer un incendie si le matériau est inflammable.Il ne reste alors que de vagues traces de suie ou de poussière dont on ne peut relever aucun indice chimique à part de banals composés de carbone et de cellulose très communs. Leur véritable apparence n’est jamais montrée. Leur forme humaine est instable et ils doivent se régénérer régulièrement sans quoi ils meurent. Dans l’épisode 16 (Le Mur de cristal), il est dit par un Envahisseur que c’est l’oxygène terrestre qui n’est pas adapté à leur physiologie et les oblige à se régénérer. Leur véritable apparence est toutefois suggérée dans l’épisode 5, La Genèse, dans lequel est montrée la silhouette d’un envahisseur sous sa forme d’origine, puis à différents stades de sa régénération pour retrouver une apparence humaine, ainsi que dans l’épisode 22 où « l’ennemi » (c’est le titre de l’épisode) vient installer une base qui permettra aux extraterrestres de vivre sous leur forme originelle en présence d’oxygène, et où la fin de l’épisode voit le début de la régression du corps d’un envahisseur.

73


DAVID VINCENT, le heros David Vincent (Roy Thinnes) est un célibataire d’une trentaine d’années, de belle stature, brun, yeux bleus au regard un peu perdu mais dans lequel on perçoit une accuité très affutée. Cet homme simple possède un caractère particulier : il est très prompt à prendre une décision et fait preuve d’un vivacité d’esprit toujours en alerte. David Vincent a vécu de terribles évènements qui résonnent encore douloureusement dans sa mémoire. Mais qu’en est-il exactement ? Nous ne le saurons jamais. C’est en de rares occasions que l’on apprendra des bribes d’informations sur son passé et son présent. Il exerce le métier d’architecte dénotant par là une culture certaine de son personnage, une aptitude à raisonner rapidement, à comprendre vite et agir en conséquence. Il rêve d’établir et réaiser les plans complets d’une ville. Après avoir fait LA terrible découverte, David Vincent n’aura plus qu’un seul but : alerter le monde entier (l’Amérique!) que la menace est bien réelle. Il n’aura de

cesse de se tenir informé par les radios, journaux et télévision de phénomènes étranges ou curieux dans lesquels il repèrera immanquablement la trace subtile des Envahisseurs. Il aura de la chance car dans leurs tentatives d’invasion de notre planète à l’échelle mondiale, les Envahisseurs n’attaquent qu’en un seul endroit à la fois, et aux Etats Unis! Il fondera un groupe : les Défenseurs (The Believers), conduit par un de ses amis, Edgar Scoville, dont la fortune et la position sociale apporteront moyens et efficacité dans le combat contre les Envahisseurs. A partir de là, les Envahisseurs ne pourront plus chercher à le tuer sans provoquer une réelle prise de conscience du monde entier, mettant largement en péril leurs projets. Cette idée n’est pas sans rappeler un autre investigateur, plus proche de nous, un certain Mulder, dont la disparition transformerait la quète solitaire en croisade difficile à contrôler.

74


LES PERSONNAGES RECURReNTS Alan Landers (James Daly) est l’associé de David Vincent qui restera convaincu des propos de son ami Vincent. David Vincent lui dessine d’ailleurs la soucoupe volante apparue lors de cette nuit mémorable. Ce dessin est issu de Beachhead, version longue, lors d’une scène qui fut coupée au montage plus tard. On y voit Landers et Vincent discuter de l’évènement pendant 10 minutes. Edgar Scoville (Ken Smith) est président de la Scoville Electronics, basée à Syracuse. Ce poste privilégié et sa complète détermination lui permettront d’apporter au groupe des défenseurs, moyens et efficacité sur une large échelle. Il permettra aussi de centraliser et d’organiser la lutte contre les envahisseurs depuis son bureau. Les défenseurs se réuniront régulièrement et mettront au point différentes stratégies de combat.

Joan Surrat (Ahna Capri) est la nièce d’Edgar Scoville. Cette charmante jeune femme tient le rôle de secrétaire pour le groupe des défenseurs et ne restera pas insensible au charme de David Vincent. Sa conviction d’une trahison de David Vincent lui fera prendre beaucoup de risques, mettant en péril un piège astucieux connu de David et Edgar seulement. Bob Torin (Anthony Eisley) est le membre des Défenseurs qui emmène David Vincent dans une ferme isolée dont les Envahisseurs se servent comme centre de régénération. Ils y capturent un des chefs suprêmes de l’invasion et Bob Torin est blessé par balle. Peu après, il raconte à ce chef, interprété par Alfred Ryder, que deux de ses sbires ont tué sa femme lors d’une fusillade quelques mois plus tôt. Sa haine envers les envahisseurs est totale.

75


qui sont-IL DEVENUS ? Roy Thinnes (1938 - ) : après l’arrêt de la série,il a tourné dans quelques films (Un homme d’exception) mais c’est surtout à la télévision qu’il se produira le plus. Sa dernière apparition date de 2001 dans une épisode de la série New York, section criminelle. James Daly (1918 - 1978) a fait de rares apparitions.En 1968,dans le film (La Planète des Singes),sa dernière apparition dans un téléfilm The Storyteller en 1977. Ken Smith (1907 - 1985) s’est reconverti dans les téléfilms. Sa dernière apparition remonte à 1977. Ahna Capri (1944 - 2010) elle a notamment joué dans le film Opération Dragon avec Bruce Lee et tout comme Ken Smith,elle est apparue dans la série Les mystères de l’Ouest. Anthony Eisley (1925) est apparu tout comme les 2 précédents, dans la série Les mystères de l’Ouest mais également dans Mannix et Côte Ouest.

La fin de la série La quête de David Vincent n’aura pas de vraie fin, au propre comme au figuré car la série s’arrètera brutalement au 43ème épisode sans que l’on sache encore de nos jours le réel motif de cet arrêt. L’audience se portait bien, malgré un passage à l’antenne à 22H00 au lieu de 20H30. Des désaccords se sont-ils déclarés entre la chaine et les producteurs ? Toujours est-il que Roy Thinnes a appris la fin de la série alors qu’il était en congés, en lisant le magazine Variety.

bon a savoir Le coffret de l’intégrale de la série est disponible depuis octobre 2009 chez TF1 Vidéo !

76


Cinéma

Avec la fin d’année, place aux films de divertissement! Voici ma sélection des 5 films à ne surtout pas rater en décembre. Bonne séance ! • Pascaline LA REINE DES NEIGE de Chris Buck,et Jennifer Lee Genre : Dessin animé Disney par les créateurs de Raiponce Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel… SORTIE LE 4 DECEMBRE

THE HOBBIT 2 de Peter Jackson Aventure, Epopée Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum... SORTIE LE 11 DECEMBRE

77


ANGELIQUE d’ Ariel Zeitoun Genre : Reboot d’un incontournable du cinéma français Le destin incroyable d’Angélique : une jeune fille aussi belle qu’insoumise, qui trouvera dans son amour pour Joffrey de Peyrac la force de combattre l’injustice et la tyrannie dans un siècle en proie aux luttes de pouvoir, aux inégalités et à l’oppression… SORTIE LE 18 DECEMBRE

ALBATOR LE CORSAIRE DE L’ESPACE de Shinji Aramaki Genre : Animation - Science fiction Reboot d’un manga animée japonais très populaire 2977. Albator, capitaine du vaisseau Arcadia, est un corsaire de l’espace. Il est condamné à mort, mais reste insaisissable. Le jeune Yama, envoyé pour l’assassiner, s’infiltre dans l’Arcadia, alors qu’Albator décide d’entrer en guerre contre la Coalition Gaia afin de défendre sa planète d’origine, la Terre. SORTIE LE 25 DECEMBRE

LE LOUP DE WALL STREET de Martn Scorsese Genre : la dernière collaboration Scorsese-DiCaprio L’argent. Le pouvoir. Les femmes. La drogue. Les tentations étaient là, à portée de main, et les autorités n’avaient aucune prise. Aux yeux de Jordan et de sa meute, la modestie était devenue complètement inutile. Trop n’était jamais assez… SORTIE LE 25 DECEMBRE

78


Cinçphilim

En avant-première, nous vous proposons de découvrir l’une des toutes nouvelles rubriques de la nouvelle formule du Mag qui vous attend. Ici, l’équipe partagera avec vous ses derniers coups de coeur cinématographiques, toutes sorties confondues : cinéma, dvd, streaming, etc.

WORLD WAR Z de Marc Forster Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos... Interdit aux moins de 12 ans

L’Avis de Rosalie J’ai vu le film World War Z avec Brad Pitt et j’ai adoré(le film,bien sûr). Je dois dire que si j’avais dû me fier à la bande annonce, je ne pense pas que je l’aurai regardé car elle n’était pas terrible.Un soir, il était tard et je me décide à le regarder et là, je suis restée scotchée à l’écran : l’action démarre dès le début du film et nous entraine dans ce monde envahi par des zombies très laids et très méchants! Evidemment, comme tout bon film américain, le héros s’en sort (presque) indemne, mais les courses poursuites sont haletantes et le suspense ne fait qu’augmenter au fur et à mesure de l’action. Film prenant, intrigue peut-être un tantinet tirée par les cheveux mais,si vous n’êtes pas trop sensibles aux scènes un peu sanglantes, foncez!

79


THE FIRST TIME de Jon Kasdan Une fête bat son plein dans une maison. Devant la maison, Aubrey (Britt Robertson) prend un peu l’air. Elle croise Dave (Dylan O’Brien) qui fait les cent pas. Curieuse, elle lui demande ce qu’il fait. Dave tente de se préparer à déclarer sa flamme à Jane (Victoria Justice), la fille avec qui il passe la plupart de son temps depuis des années, la fille qui parait inaccessible, qui enchaîne les relations mais qui ne voit pas que son meilleur ami est fou d’elle. La discussion s’installe et l’attirance l’un pour l’autre est immédiate.

L’Avis de Pascaline Ce film est un teen-movie très original, qui a été un énorme coup de coeur de cette fin d’année 2013 pour moi. J’en avais eu de bon retour mais je m’étais dit : «Non, pas encore du teen, ça me gave!» Ah la la grave erreur. Je m’en mords les doigts aujourdh’ui. Ce film est une petite pépite !! On nous raconte sur 3 jours comment deux jeunes adultes se découvrent, se trouvent et s’aiment. Cela semble naturel, c’est réaliste, très frais, sans prise de tête. J’ai adoré ! La réalisation est soignée. Tout simplement magique. Le casting est exceptionnel : Brit Robertson vu dans Secret Circle et Under The Dome, et aahhh *soupire* Dylan O’Brian (vu dan Teen Wolf. Lui, je l’aime de plus en plus...) sont attachants et très crédibles dans leurs rôles. L’alchimie entre les deux marche très bien. Et leur «première fois» c’était juste ce qu’il me fallait. Je vous le recommande plus que vivement.Vous allez vous réconcilier avec les lycéens américains des teens movies, c’est moi qui vous le dit !!!

80


LES CROODS de Chris Sanders et Kirk De Micco Lorsque la caverne où ils vivent depuis toujours est détruite et leur univers familier réduit en miettes, les Croods se retrouvent obligés d’entreprendre leur premier grand voyage en famille. Entre conflits générationnels et bouleversements sismiques, ils vont découvrir un nouveau monde fascinant, rempli de créatures fantastiques, et un futur au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé. Les Croods prennent rapidement conscience que s’ils n’évoluent pas… ils appartiendront à l’Histoire.

L’Avis de Claudia J’ai passé un moment plaisant à écouter ce petit film. Je l’ai trouvé certes court mais il faut souligner qu’il s’agit d’un film pour enfant. Il faut garder un cœur d’enfant pour rire et s’amuser devant ce film. Il y a eu des moments très cocasses et des moments d’émotion surtout vers la fin. C’est une famille complètement déjantée. En effet, la grand-mère est complètement folle, le père un brin trop protecteur a l’extrême, la fille rebelle pas a peu près et la toute petite fille est démoniaque. Les autres m’ont l’air être pas mal correct. Ils vivaient tous dans une grotte dans la noirceur par sécurité disait le père. A un moment donné une nuit la fille décide de sortir en pleine nuit et rencontre une autre personne totalement inconnue qui prédisait une fin du monde que celle-ci connaissait. Et la suite des événements donna raison à cette personne. A écouter avec votre enfant ou bien tout seul car on ne vous entendra pas pour rire fort

81


LA STRATEGIE ENDERS

de Gavin Hood

Dans un futur proche, des extraterrestres hostiles, les Formics, ont attaqué la Terre. Sans l’héroïsme de Mazer Rackham, le commandant de la Flotte Internationale, le combat aurait été perdu. Depuis, le les forces militaires terriennes entraînent les enfants les plus doués dès leur plus jeune âge, afin de découvrir dans leurs rangs celui qui pourra faire face à la prochaine attaque. Ender Wiggin, garçon aussi timide que brillant, est sélectionné pour rejoindre l’élite.

L’Avis de Pascaline Ce film de science-fiction m’a bluffé autant dans la mise en scène, l’interprétation et l’histoire. L’univers dépeint un monde futuriste, qui après avoir subi une première invasion extraterreste, -que nous, terriens, nous avons gagnée-, se prépare à la guerre contre les extraterrestres en formant de jeunes enfants à cette guerre préventive. Seul les enfants seraient en mesure d’utiliser la technologie existante pour vaincre les extraterrestres. L’un d’entre eux sera le commandant en charge de mener cette guerre. Là, vous vous dites : «Non, mais serieux ? Un enfant ! » Bien c’est pour cela que ce film m’a saisi. Dès que l’on touche aux enfants, moi cela m’interpelle. Comment pouvons-nous en arriver à

sacrifier la jeunesse d’enfants pour «sauver la Terre» d’une guerre que l’on dit imminente ? L’acteur principale (Asa Butterfiel) est très charismatique, toute en rigidité et froideur. Bien, oui, comment être détendu dans un monde qui attend que vous soyez un leader. Vous avez 11 ans, mais vous êtes l’espoir de toute l’humanité. Ce film nous entraine dans cette entrainement à la guerre, dans les camps «spaciaux» (dans l’espace) à cet effet. Ca fait penser à Full Metal Jacket (1er partie) de Stanley Cubrick. Impressionnant. Et que vous dire de la fin, qui m’a étonnée, même si je l’ai vue un peu venir, je dois l’avouer. Superbe ! A voir. de préférence au cinéma.

82


Jeu Concours

Tentez de remporter 1 Roman papier de Lucynda Dubois, un avenir compromis de Delphine Wysocki

Bulletin de participation en ligne sur notre blog. Clôture du jeu le samedi 11 janvier 2014 à 23H59. Il y 3 Chances supplémentaires d’être tiré au sort en répondant correctement aux jeux de ce numéro. 83


Le Coi+n des Jeux l’equipe + credit

JEU 1

Saurez-vous retrouver de quel conte de Perrault est issu cet extrait? Précisez le titre du conte. Il était une fois une reine qui accoucha d’un fils, si laid et si mal fait, qu’on douta longtemps s’il avait forme humaine. Une fée qui se trouva à sa naissance assura qu’il ne laisserait pas d’être aimable, parce qu’il aurait beaucoup d’esprit; elle ajouta même qu’il pourrait, en vertu du don qu’elle venait de lui faire, donner autant d’esprit qu’il en aurait à celle qu’il aimerait le mieux.

JEU 2 De quelle adaptation cinématographique d’un conte de fée appartient ce photogramme ? Précisez le titre du film.

84


JEU 3

©Nettosanne

Comment s’appelle ce personnage de conte de fée ?

Reponses aux Jeux du Mag 4 Jeu 1 : Les ombres de la Nuit, T.3 : Charme de Kresley Cole Jeu 2 : Derreck Hale Jeu 3 : Dany O’Malley (héroine de Iced de Karen Marie Moning) 85


L’équipç Rédact+ionnelle Pascaline

Rédactrice en chef Contact

Bilitis

Claudia

Delphine

Fabienne

Jessica

Marine

Chroniqueuse Service Presse Contact

Couverture

Interview

Chroniqueuse La Vie de Lecteur Contact

Livres : Les sorties du mois

Plum’Fiction

Rosaliç Série TV

Crédit Images

http://www.deviantart.com/art/Wonderland-182321682 p2-3 http://www.deviantart.com/art/ALICE-FALLING-298175651 p.4 http://rollinrestaurant.com/Wordpress/wp-content/uploads/2012/11/holy_smoke.jpg p.69-70

86


Les Anges de la Nuit Nos publications

Les Anges de la Nuit, le Mag #5 Décembre 2013 Contact : lesangesdelanuit.lemag@gmail.com http://lesangesdelanuit-lemag.eklablog.com http://www.facebook.com/lesangesdelanuitlemag Les Anges de la nuit, le mag est un projet porté des bénévoles réunis autour d’une même passion pour la lecture et le monde du livre. Tous droits résérvés..

Les Anges de la Nuit, le Mag #5  

Au programme : Actualités Livres : les sorties du mois Dossier Thèmatique sur les Contes de Fées Interview : Mélissa Lechanoine, auteure...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you