Issuu on Google+

Chronique Michel Boyancé et alii L’éducation à l’âge du « gender »

politique Les attentats de Boston et l’islam radical

124 pages – 15 € À commander sur notre site

Derrière le débat sur le « mariage pour tous », beaucoup d’idéologues socialistes placent une doctrine plus ou moins issue de ce que l’on appelle aux États-Unis les « gender studies » (les études de genre). L’idéologie sous-jacente suppose que nous ne sommes pas liés par notre identité sexuelle biologique et que nous pouvons choisir notre « genre » : nous pouvons ainsi être un homme et choisir d’être une femme. Six philosophes catholiques se sont penchés sur cette question dans ce petit livre très accessible (bien que le thème ne soit pas des plus simples !). Derrière ce combat, on devine à l’œuvre l’idéologie constructiviste des socialistes et ce n’est guère rassurant…

’ai appris la nouvelle des attentats de Boston, le mardi 16 avril au matin. J’écoutais alors une radio d’État. L’information étant la plus importante du jour, elle fut mentionnée au moins trois fois au cours du quart d’heure où j’écoutais. Et ce qui me mit la puce à l’oreille, c’est qu’à chacune de ces mentions, il était précipitamment ajouté « qu’aucune piste n’était écartée ». La première fois, je n’y ai pas prêté attention. Mais, dès la deuxième, mon indécrottable mauvais esprit s’était forgé une conviction : si la propagande médiatique s’empressait de nous dire qu’aucune piste n’était écartée, cela signifiait, en clair, que la piste de l’islam radical était la plus vraisemblable. Ce que l’enquête semble désormais confirmer. Si nous avions assisté à un attentat lié à des fondamentalistes protestants ou à des suprématistes blancs, nous aurions instantanément su le nom des suspects – même s’il avait éventuellement fallu ensuite démentir que ces derniers soient liés aux événements.

J

!

ABONNEZ-VOUS

Bulletin d’abonnement

8

<gdethieulloy@les4verites.com> Guillaume de Thieulloy, 39 ans

Salvator

<les4verites-diffusion.fr> ou auprès du service abonnements (+ 5 € de port)

Guillaume de Thieulloy

Lecteurs occasionnels abonnez-vous ! Lecteurs déjà abonnés abonnez vos amis! n OUI, je souhaite m’abonner pour 6 mois (soit 25 numéros) à la revue « Les 4 Vérités hebdo » au prix de 30 € TTC (TVA à 2,10 % incluse) par chèque joint NOM ...............................Prénom ............................ Adresse ................................................................... Code Postal .....................Ville ................................. Téléphone ...............................................................

Signature :

4VÉRITÉS

LES

BON À RETOURNER

La publication anti bourrage de crâne

HEBDO

Les 4 Vérités Hebdo — Service abonnements 123, rue Jules Guesde — 92300 Levallois-Perret Par notre intermédiaire, vous pouvez recevoir des propositions commerciales, politiques ou associatives. Si vous ne le souhaitez pas, cochez cette case : r

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 889 VENDREDI 26 AVRIL 2013

D’ailleurs, il n’y a parfois même pas besoin d’avoir un suspect « vraisemblable ». On se souvient que Mohamed Merah, par la grâce de la grosse presse, a, pendant quelques jours, été imaginé comme un individu blond aux yeux bleus – histoire de nous orienter vers la piste de « l’extrême droite »… C’était tout à fait irréaliste et même incohérent, puisque les médias nous annonçaient aussi que personne n’avait vu le visage du tueur, mais cela ne semblait pas gêner grand monde ! Pour Boston, en tout cas, les suspects sont donc désormais deux frères, Tamerlan (sic !) et Djokhar Tsarnaev, de 26 et 19 ans, dont l’aîné est mort lors d’une fusillade avec les forces de l’ordre. Ces deux hommes sont d’origine tchétchène et ont effectué un séjour dans le Caucase en 2012, à la faveur duquel ils auraient pu se radicaliser. Une fois de plus, nous constatons dans ces événements tous les éléments d’un drame que l’Occident refuse de voir en face et qui pourrait causer sa perte s’il ne se réveille pas à temps. Les frères Tsarnaev étaient des musulmans que l’on dirait en France « modérés ». Ils paraissaient intégrés depuis longtemps, menaient une vie tranquille. Pourtant, quand l’appel de la « oumma » a sonné, cette apparente intégration a volé en éclats. Cerise sur le gâteau, le plus jeune était même naturalisé américain – ce qui est autrement plus difficile que de recevoir la nationalité française. Nous constatons donc, pour ainsi dire, sur le vif, l’échec de l’intégration. Que cet échec ne soit pas général, que la grande majorité des musulmans vivant en Occident soient fermement décidés à vivre paisiblement, je le crois volontiers. Il n’empêche que des Tsarnaev ou des Merah existent… et que les musulmans dits « modérés » refusent de les condamner publiquement.

À vrai dire, il y a un double problème. Un problème lié à l’islam et un problème lié à l’immigration. Sur ce dernier problème, les États-Unis, terre d’immigration depuis toujours, sont considérablement mieux armés que nous, puisqu’ils ne connaissent pratiquement que l’immigration de travail – ce qui facilite d’autant l’intégration des nouveaux arrivants. La question de l’islam est sans doute encore plus complexe – et elle touche, cette fois, le monde entier. Contrairement à ce que prétend la caste politico-médiatique en France, l’islam radical n’est pas une violation des principes de l’islam et il est impossible de dire qu’Oussama Ben Laden était un moins bon musulman que Dalil Boubakeur. Et, par ailleurs, l’islam n’est absolument pas une religion au sens où nous comprenons ce mot, dans nos pays façonnés par le christianisme. S’il y a un rapprochement à faire avec ce que nous connaissons, il serait plutôt à faire avec des idéologies totalitaires, notamment le communisme qui présentait bien des traits communs avec les religions (une « orthodoxie », une sorte de caste sacerdotale, des excommunications, etc.). Il est grand temps que les pays occidentaux, et particulièrement leurs médias et leurs politiciens, ouvrent les yeux sur la réalité de l’intégration des populations immigrées et sur la réalité de l’islam. Il faut noter aussi que l’affaire de Boston n’est pas seulement intéressante par ce qu’elle a de tristement révélateur de notre situation. Elle est aussi intéressante, parce que, pour la première fois depuis le 11 septembre 2001, Russie et États-Unis ont collaboré efficacement : ce sont les forces de renseignement russes qui ont permis l’identification rapide des suspects par le FBI. Dans le combat contre l’islam radical pourraient se forger de nouvelles alliances. Et, là aussi, il serait grand temps ! n

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine


ISSN 0151-2439

VÉRITÉS 4

VENDREDI 26 AVRIL 2013

N° 889

LES

La publication anti bourrage de crâne

ÉDITORIAL Le peuple de droite contre les « élites » uand le PS est, comme aujourd’hui au fond du trou, il ressort les vieilles ficelles, sur la diabolisation de toute possibilité d’alliance entre l’UMP et le FN. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas, comme le clamait le slogan de 68, « l’imagination au pouvoir »! Que s’est-il passé au juste ? Tout simplement, ceci : Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine, a défilé à côté d’élus UMP, dimanche 21 avril, contre le mariage gay. Évidemment, même la date devient matière à polémique. Car, souvenez-vous, le 21 avril, dans la mythologie socialiste, c’est l’anniversaire de cette funeste élection de 2002, qui vit Jean-Marie Le Pen éliminer Lionel Jospin et accéder au second tour… Et Harlem Désir, parfaite incarnation de la gauche morale (cette gauche si prompte à donner des leçons au monde entier, et si lente à expulser les repris de justice de sa hiérarchie !) a immédiatement déclaré : « La droite et l’extrême droite ont forgé leur union dans un combat d’intolérance. » J’avoue que je rêve, moi aussi, que le mouvement de refus de la loi Taubira soit l’occasion d’un rapprochement entre toutes les tendances de la droite française, pour en finir enfin avec le socialisme.

Q

Dessin de MIÈGE

4VÉRITÉS

LES

La publication anti bourrage de crâne

HEBDO

LES 4 VÉRITÉS 2013 © Publication hebdomadaire (CPPAP N° 1114, I 82 712) Tél. : 01 46 88 09 78 <redaction@les4verites.com> <http://www.les4verites.com>

(webmaster : <webmasteur4v@les4verites.com>)

Siège : 25, rue des Bas 92 600 Asnières – (GT Éditions SARL) Abonnements : 4 Vérités-Everial 123, rue Jules Guesde 92 300 Levallois 01 44 84 85 48 (Dominique <dominique.varenguin@dipinfo.fr>) ou http://www.les4verites.com Directeur de la publication : Guillaume de Thieulloy Conseiller éditorial : Alain Dumait Rédaction : Jean Rouxel (rédacteur en chef) Le numéro 1,20€ Abonnement 50 numéros 60€ TTC Abonnement de soutien à partir de 100€ Personnes morales (entreprises ou administrations) : 200€, TVA à 2,10 % en sus Imprimerie : Delcambre, Pantin (93) Également disponible en format numérique (nous consulter) Fichiers déclarés à la CNIL (N° 672024) Exemplaire gratuit sur simple demande écrite

n

HEBDO

Jean Rouxel

Mais nous n’y sommes pas. Il s’en faut de beaucoup. Jean-François Copé a ainsi repris les accusations absurdes de Harlem Désir pour dénoncer un « voisinage malencontreux ». Marine Le Pen a, quant à elle, vilipendé la récupération du mouvement anti mariage gay par l’UMP. Et, surtout, ni l’UMP ni le FN ne souhaitent clairement sortir du socialisme. Aucun parti de droite n’assume d’être à droite. C’est dire si le cauchemar du camarade Désir est bien loin de se réaliser. Hélas ! Cependant, si les appareils politiques ne sont pas mûrs, il n’en va pas de même des militants. Dans la manifestation, on entendait bien des personnes dénonçant d’un même élan les agressions contre la famille, les agressions contre l’identité nationale et les agressions contre la propriété (notamment la hausse des impôts). Il est clair que les organisateurs de la « manif pour tous » ne sont pas mûrs pour une telle politisation du mouvement. Mais il n’est pas certain qu’ils aient le choix. Et il est certain, en tout cas, qu’une partie du peuple de droite est lancée dans un mouvement finalement assez proche de la révolte du Tea Party. Reste à savoir quels en seront les débouchés politiques… n

«

L’idéal est pour nous ce qu’est une étoile pour le marin. Il ne peut être atteint, mais il demeure un guide. Albert Schweitzer

»

SOMMAIRE

2Â 3Â 4 5 6Â 7Â 8

Chômage et monnaie unique par Bernard Trémeau

Chiffres Significatifs

Tous pourris ! La démocratie en danger

par Michel Sauvain

Divers faits Votre opinion nous intéresse Le courrier des lecteurs

Incurie, corruption et spoliation

par Christian Lambert

Attentats de Boston et islam radical

par Guy Millière

Communication

Comprendre le Tea party Entretien avec Évelyne Joslain

Sic

La chronique politique

de Guillaume de Thieulloy

Abonnez-vous et faites abonner vos amis à notre lettre d’informations gratuite et hebdomadaire. Rendez-vous sur notre site internet : < www.les4verites.com >


Chiffres Significatifs

PIB > Le Produit intérieur brut français s’est élevé en 2011, selon les chiffres définitifs de l’INSEE, à 1 996 milliards d’euros. ALCOOL > 39 % des Français ne consomment de l’alcool qu’une fois par semaine. 24 % n’en consomment qu’une fois par mois. INTERNET > En moyenne, les internautes français ont consacré 28 heures par mois à « surfer » en 2012. BLINDÉS > L’armée française compte 7 299 blindés. FAILLITE > En janvier, le nombre de faillites d’entreprises en France était en hausse de 1,7 % par rapport à janvier 2012. Le secteur le plus touché était celui de l’immobilier (12,3 % des faillites). CAMPING > La France compte 8 557 terrains de camping, pour un total de 932 410 emplacements de tente ou caravane. JAPON > Le déficit commercial du Japon a atteint en mars 362,4 milliards de yens (environ 2,7 milliards d’euros), soit 4 fois plus qu’en mars 2012. ACCIDENT > Les accidents domestiques tuent 500 enfants par an. ADOPTION > En 2012, 1 569 enfants ont été adoptés par des familles françaises dans le cadre de l’adoption internationale. La provenance principale est la Russie (235), devant l’Éthiopie (220) et la Colombie (159). EMPLOI > En 2012, le marché de l’emploi français a détruit 66 800 postes. COUPLE > Selon l’INSEE, environ 200 000 personnes vivent en couple avec une personne de même sexe, dont environ 10 % avec au moins un enfant.

2

Économie Économie Le comportement absurde des dirigeants

A

ctuellement, le chômage est, de loin, la principale préoccupation de tous les Français. Et, selon les dernières prévisions des économistes, il augmentera en 2013 et en 2014. Le pouvoir d’achat des Français ne peut que diminuer, surtout quand on augmente les impôts et qu’on diminue les allocations. Ce que notre gouvernement s’est engagé à faire pour réduire le fantastique endettement de la France. Gouvernement et oppositions proposent leurs solutions : – Marine Le Pen pense que l’adoption de l’euro est le grand responsable de nos difficultés économiques. Il faudrait donc revenir aux monnaies nationales. Avec le rétablissement autour de la France de droits de douane pour protéger nos entreprises nationales. Une telle solution ne tient pas compte de la mondialisation de l’économie, grande source de richesses pour tous. Elle ne peut que faire augmenter les prix en France, donc réduire le pouvoir d’achat des Français. Et, ainsi, le chômage augmentera. – Jean-Luc Mélenchon pense que, si toutes les entreprises étaient nationalisées, l’État contrôlerait totalement leur fonctionnement et éviterait de licencier leurs salariés. Une telle solution a toujours été source de pauvreté et, en même temps, de perte de liberté. – Les « sociaux-démocrates », qu’il s’agisse des socialistes actuellement au pouvoir ou de l’UMP, principal parti d’opposition, pensent que l’État doit

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 889 VENDREDI 26 AVRIL 2013

relancer l’économie en investissant dans les entreprises qu’il contrôle et en aidant, d’une façon ou d’une autre, les entreprises qui désirent investir. Or, l’État dépense actuellement bien plus qu’il ne gagne. Il doit donc emprunter de l’argent pour augmenter les investissements. Mais il s’est par ailleurs engagé à réduire ses dettes… Curieusement, dans ce riche débat, personne ne parle de la cause essentielle du chômage dans les pays du sud de l’Europe : le choix de la parité fixe en 1999 permettant de lier entre elles les anciennes monnaies. Les six pays créateurs de l’euro auraient pu faire un autre choix, par exemple utiliser le système dit des « changes flottants ». C’est alors le marché qui détermine tous les matins les valeurs relatives des monnaies. D’un autre côté, le système à parité fixe aurait très bien pu fonctionner à la satisfaction de tous, si le comportement des peuples de l’Europe du sud avait été identique au sage comportement des peuples de l’Europe du nord. Mais les prix augmentent plus rapidement dans le sud. Les responsables politiques des pays du sud disent qu’en imposant les entreprises, on évite d’imposer les consommateurs, leurs futurs électeurs. À l’inverse, les responsables des pays du nord sont certains d’un fait : moins ils imposeront leurs entreprises, plus elles seront compétitives. Car ils savent que ces entreprises sont intégrées dans un marché mondial.

Bernard Trémeau <tremeau.bernard @wanadoo.fr>

Depuis 1999, les prix français augmentent plus rapidement que les prix allemands, d’un peu plus de 1 % tous les ans. Or, la parité fixe liant le franc au mark n’a pas été modifiée depuis 12 ans. Les prix français sont donc aujourd’hui devenus supérieurs aux prix allemands de plus ce 15 %. À qualité égale, un produit allemand vaut donc bien moins cher qu’un produit français. Quand on est français, il vaut mieux acheter une automobile ou du lait allemands. C’est la banque qui est chargée d’appliquer la parité fixe quand on paye par chèque ou par carte bancaire, alors que le paiement en « liquide » permet d’échapper à l’application de la parité fixe : il vaut mieux partir en Allemagne avec un portefeuille bien rempli de billets. Tant que les responsables européens ne modifieront pas les parités fixes liant leurs monnaies entre elles, les entreprises du sud seront chaque jour un peu moins compétitives. Elles sont condamnées à déposer leur bilan ou à délocaliser. Les parités fixes sont utilisées en Europe pratiquement sans interruption depuis 1945. Nos responsables économiques savent donc parfaitement comment on peut les modifier. Mais, curieusement, aujourd’hui, absolument aucun responsable économique, médiatique ou politique ne parle de modifier la parité fixe. Ce silence est étourdissant. Le chômage ne peut donc qu’augmenter en Europe du sud… jusqu’à l’éclatement de la zone euro. n

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine


Michel Sauvain <m.sauvain@orange.fr>

T

ous pourris ? L’interrogation est inquiétante, tant elle est récurrente ! Certes, tous les élus ne sont pas à mettre dans le même sac. Mais, derrière cette formule populaire bien pratique, force est de constater que l’histoire politique du monde est émaillée de scandales sur fond d’appétences pour l’argent, le pouvoir et les délices d’alcôves… La France, en la matière, ne fait, hélas, pas exception ! Les « vestales de l’État de droit » nous adjurent de ne pas céder à l’amalgame et au populisme. C’est la mise en garde traditionnelle, mais aujourd’hui éculée, d’un système à bout de souffle qui tente de minimiser les dérapages et abus de responsables qui ne s’embarrassent pas toujours des principes moraux et éthiques dans l’accomplissement de leurs missions ! Mais le vrai problème est-il la tentation de l’amalgame qui alimente le populisme ou les dérives de la démocratie ? La force de cette dernière devrait reposer sur la rigueur morale, l’honnêteté intellectuelle, le courage, sans lesquels la légitimité des élections est discutable. En France, la démocratie n’est pas au mieux. Les édiles ne privilégient-ils pas trop souvent les intérêts partisans au détriment de l’intérêt général ? Les voix qui, à droite ou à gauche, s’élèvent pour dénoncer l’affaire du compte en Suisse sont-elles les plus crédibles ? Proposer la moralisation des pratiques politiques, c’est avouer des dysfonctionnements graves. C’est admettre que l’affaiblisse-

Socialisme, corruption et démocratie à la dérive ment des valeurs morales élémentaires a gangrené des pans entiers de notre société. Nous récoltons aujourd’hui les dividendes d’un système dépassé que des doctrinaires en retard d’un siècle appellent socialisme ! Le mal est là, il perdure dans ce mirage qui n’en finit pas de

mourir. Le socialisme entraîne la France dans une fuite en avant qui ruine notre économie, pèse sur la sécurité et affaiblit notre identité nationale. Un sursaut serait salutaire pour le futur de la France. Il adviendra sûrement, mais faudra-il pour cela boire la coupe jusqu’à la lie ? n

Incompétence Parmi les mesures grotesques qu’il vient de prendre, pour restaurer son image, à la suite de l’affaire Cahuzac, François Hollande a décidé d’obliger les ministres à déclarer leur patrimoine – en oubliant que cette contrainte, qui existe depuis longtemps, n’avait pas empêché Jérôme Cahuzac d’omettre de déclarer ses comptes en Suisse ou à Singapour… Cependant, à supposer que ces nouvelles déclarations ne soient pas, elles aussi, mensongères, elles sont dans l’ensemble consternantes. On constate qu’avec des revenus souvent très importants, ces patrimoines, sauf héritage, sont plutôt dérisoires, en particulier celui de Pierre Moscovici. On connaît des Français qui, tout en respectant les règles légales, ont constitué des patrimoines 5 à 10 fois supérieurs avec des revenus 2 à 3 fois moins importants, simplement en investissant systématiquement leur superflu et en utilisant le levier de l’emprunt. Ainsi donc, notre ministre de l’Économie n’a constitué qu’un patrimoine de midinette écervelée, ce qui signifie concrètement que les finances de la France sont gérées par un véritable panier percé. Ce n’est guère rassurant pour le pays ! Jean-Marie Pichard – <jeanmarie.pichard@orange.fr>

Mépris Ce qui est désagréable dans le caractère de François Hollande, que ce soit dans son attitude ou dans ses blagues, c’est son côté méprisant. On n’a pas oublié ses propos moqueurs envers ceux qui aiment l’argent, au cours de la campagne électorale, ni ses petites blagues sur Nicolas Sarkozy, qu’il nommait « le président sortant », car il s’était juré de ne jamais prononcer son nom. Lors de son investiture, il a confirmé ce caractère méprisant, en tournant les talons avant que le couple Sarkozy ait descendu les marches de l’Élysée. Il n’a pas pu s’empêcher d’ironiser sur la démission du pape Benoît XVI, sans penser une seconde que cela pouvait blesser des millions de Français de confession catholique. Il a balayé d’un revers de main la mobilisation historique contre le mariage gay. Il n’a pas daigné présider les cérémonies aux Invalides en l’honneur des 5 soldats morts au Mali. Jusqu’où ira ce président méprisant, qui est tout sauf normal ? Jean-Louis Chamouton – <chamoutonjl@hotmail.com>

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine

VOTE > Le député UMP Thierry Lazaro a déposé une proposition de loi visant à rendre le vote obligatoire. UBIFRANCE > En 2012, Ubifrance a accompagné quelque 7 700 entreprises de petite et moyenne taille dans leur développement international et en a mis 16 900 autres en relation avec des partenaires commerciaux étrangers. LOGEMENT > 29 % des Français déclarent avoir du mal à payer leur loyer ou leur crédit immobilier. HUMANITAIRE > On estime qu’en Syrie, 6,8 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire sur un peu moins de 21 millions d’habitants. MEXIQUE > Depuis son indépendance en 1819, le Mexique a connu pas moins de 240 coups d’État. PORNOGRAPHIE > Le gouvernement chinois a lancé une grande campagne intitulée « Nettoyer le web ». Officiellement, il s’agit de lutter contre la pornographie, mais cela vise naturellement à contrôler internet, lieu de liberté qui ne plaît guère au pouvoir communiste. 198 sites ont été épinglés, parmi lesquels l’Apple Store, qui se trouve ainsi menacé de ne plus pouvoir être accessible aux internautes chinois. RESTAURANT > L’édition 2013 du Guide Michelin recense 596 restaurants étoilés en France : 27 restaurants trois étoiles (dont un nouveau), 82 deux étoiles (dont 5 nouveaux), et 487 restaurants une étoile (dont 39 nouveaux).

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 889 VENDREDI 26 AVRIL 2013

3

Divers faits

Politique Politique

CHYPRE > Les besoins de financement de l’État chypriote pour éviter la faillite sont passés de 17,5 à 23 milliards d’euros en un mois.


«

Votre opinion nous intéresse

» Courrier des lecteurs Nous écrire, c’est courir le risque d’être publié…

Famille

Fabius

«

e ne veux pas accuser sans preuve M. Fabius d’avoir dissimulé, dans sa déclaration, une partie de ses biens. Mais je me demande tout de même comment, ayant vendu en 2011 sa collection de tableaux pour 11 millions d’euros, et alors que ce n’était évidemment pas son seul bien, il peut se retrouver en 2013 avec des biens valant seulement 6 millions d’euros. Même en tenant compte des ponctions du fisc, cela laisse supposer une bien mauvaise gestion de son patrimoine !

J

»

Marie Merlin Saint-Zacharie (83)

Cahuzac

«

omment qualifier l’aplomb de François Hollande qui vient à Orly accueillir la famille Moulin-Fournier rentrant du Cameroun ? Comment ose-t-il venir saluer une famille, alors que, depuis des mois, son gouvernement fait tout pour détruire la famille avec la loi en faveur du mariage homosexuel, la réduction des allocations familiales, la contraception accordée aux mineures à l’insu des familles ? Comment ose-t-il venir saluer une famille alors que sa police arrête les porteurs d’un T-shirt montrant un père, une mère et leurs enfants et que lui-même ignore la protestation d’un million de manifestants ? Est-ce de l’inconscience, de la provocation ou l’hommage du vice à la vertu ?

C

»

«R

as-le-bol de l’affaire Cahuzac ! Il y a des sujets plus importants. Cet unanimisme anti-riche est profondément malsain. Il envoie à tous le signal que les riches ne sont pas les bienvenus. Il n’y a rien de mal à être riche (sauf, bien sûr, si les richesses ont été mal acquises) ! Continuons et, bientôt, il n’y aura plus de créateurs de richesses en France. Mais, avant, le chômage aura explosé.

»

Jacques Lombard <jacques@mapoon.net>

Patrimoine

«

e président a demandé à ses ministres de publier leur patrimoine. Il aurait été beaucoup plus intéressant de connaître leur QI. Je suis sûr qu’on aurait eu des surprises !

L

»

Aline Adam Paris (75)

Français

Polygamie

J.-L. A. <jl.bozon@gmail.com>

«

e malheur des uns faisant le bonheur des autres, l’attentat de Boston tombe à pic pour notre gouvernement qui en profite pour interdire toute manifestation, sous prétexte de renforcer le plan Vigipirate. Il interdit, en fait, toute manifestation contre sa dictature. Les nuages de fumée se succèdent ainsi, tel ce grotesque déballage patrimonial des ministres qui va occuper l’espace le temps nécessaire à voter le « mariage pour tous »… La loi sera votée avec son lot de dérives prévisibles. Elles ne tarderont, en effet, guère à pointer leur nez, comme le prévisible « mariage pour toutes », plus connu sous le vocable polygamie. Car, si les musulmans ne sont pas favorables au « mariage pour tous », ils y voient la porte ouverte à leur revendication polygame. La suite coule de source : pour quelle raison les non-musulmans (es) ne pourraient-ils (elles) pas bénéficier, eux (elles) aussi de la polygamie, voire de la polyandrie… Le gouvernement fait preuve d’irresponsabilité, car il sait parfaitement qu’il dégoupille une grenade qui explosera à la tête de ses (et nos) enfants et petits-enfants !

L

e projet de loi sur la sécurisation de l’emploi, issu de l’accord signé le 11 janvier entre le patronat et la CFDT, la CFTC et la CGC, a été adopté par le parlement. Cette « avancée », qui devait faire basculer la France dans le camp des pays où les conflits sociaux sont résolus par la négociation et non par la grève, aura du mal à trouver sa place sur le terrain. La CGT et l’extrême gauche y restent farouchement opposées et vont bénéficier d’une amnistie pour les dégâts qu’elles provoquent.

4

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 889 VENDREDI 26 AVRIL 2013

»

Paul Turbier

»

CdO Par courriel

Accord sur la sécurisation de l’emploi et syndicats

L

«

es détenteurs des moyens d’expression (les médias, les chaires…) montrent une désinvolture déplaisante dans leur usage du français. À l’instar de la vêture qui donne dans le débraillé, la langue, pour faire peuple, se détériore. Il est fréquent de trouver dans des articles qui traitent des problèmes lycéens ou universitaires le raccourci « prof » pour professeur, dans les exposés économiques le péjoratif vocable de « boîte » pour entreprise et, partout, le « on » supplante le « nous ». Il ne s’agit pas d’écrire en alexandrin, ni d’abuser de l’imparfait du subjonctif, mais de parler simplement, sans martyriser les mots. Messieurs et Mesdames les journalistes, respectez vos lecteurs, ce que vous ne faites pas lorsque vous adoptez le vocabulaire des vestiaires d’usine ou de bureaux – lieux très estimables et utiles, sans doute, mais peu propices à la défense d’une langue ! Allons, un petit effort, « professeur » ou « entreprise », est-ce si difficile à écrire ?

L

J’en ai entendu certains dire que seule la gauche au pouvoir était capable de faire bouger les choses en matière de négociations sociales. L’avenir nous montrera que cet espoir est utopique et le restera tant que certains syndicats continueront à baser leur action sur la haine du patron. Seule une nationalisation totale de l’industrie française les satisferait ; et l’on sait où cela mène ! n Pierre Rochelais La Rochelle (17)

<turbierp@gmail.com>

Justice

«L

orsque des voyous brûlent des voitures ou s’attaquent aux personnes âgées, ils ne sont pratiquement pas sanctionnés. Lorsque des jeunes installent calmement des petites tentes près de l’Assemblée nationale pour manifester contre le mariage pour tous, ils sont laissés en garde à vue pendant 17 heures. Où est la soi-disant justice de notre gouvernement ?

»

Charles-Bernard de Préval Dijon (21)

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine


Une gouvernance de type soviétique ’est-à-dire une gouvernance faite d’incurie, de mensonge et de corruption. Nous y sommes. Il faut répéter que la grave situation qui est celle de la France d’aujourd’hui est due à la démagogie politicienne. Par démagogie, pour être élu et accéder au pouvoir, et donc à tous les privilèges qu’il apporte, les politiciens distribuent les faveurs à ceux qui peuvent les élire. On promet à tout va. Fort bien, mais cela coûte cher, très cher. Mécaniquement, l’impôt s’en trouve augmenté. 30 milliards de prélèvements supplémentaires en 2012, 24 milliards en 2013, 10 milliards prévus en 2014. La France est ainsi le pays le plus imposé du monde et, malgré cela, a accumulé une dette gigantesque qui lui coûte 50 milliards d’euros d’intérêts par an! Depuis 1974, aucun budget de la République n’a été en équilibre. La France ne fonctionne que par le déficit et elle ne parvient plus à exporter: 70 milliards d’euros de déficit commercial en 2012, parce que ses produits sont trop chers. Pratiquement, cela veut dire que les Français qui, par leur intelligence, leur talent, leur travail, leur sens de l’épargne et, pour certains, des privations, ont un revenu important ou ont acquis un patrimoine sont considérés par l’État socialiste comme des coupables qu’il faut punir. C’est une politique qui conduit au suicide de la nation par la haine, la jalousie et la bêtise idéologiques installées à l’Élysée, à Matignon et à Bercy. Qui peut accepter de voir chaque année 60 % de ce qu’il gagne, et parfois plus, confisqué? Qui peut accepter de voir son patrimoine érodé année après année par une administration inquisitoriale, punitive, arrogante, sans jamais savoir ce que devient ce qui est spolié par les champions officiels du gaspillage national, régional, départemental, communal et intercommunal – un gouffre sans fond. Dans un tel système, une seule issue s’impose: la fuite, sinon la ruine. La chanson actuelle, matin et soir, c’est la suppression des paradis fiscaux à travers le monde. On en compte 96, le plus important d’entre eux étant, après la Suisse, la GrandeBretagne, membre de l’UE. Eh bien, que l’on raye de la carte et la Suisse et la GrandeBretagne! Deuxième ritournelle: mort aux riches! On est riche, a proclamé le camarade Hollande, à

C

Batho

«N

otre ministre de l’Écologie, Delphine Batho, a déclaré un patrimoine de 16 000 euros. Pas de réaction dans le petit monde politico-médiatique ! Voilà un ministre de 40 ans – qui plus est, ancien député des Deux-Sèvres – qui n’a qu’un mois de revenu devant elle ! À quand le

partir de 4000 euros bruts par mois. Eh bien, ces riches, il faut les débusquer, leur faire rendre gorge, leur faire porter l’étoile jaune, couleur de l’or, pour que tous sachent qu’ils sont riches! Cette chasse obsessionnelle aux riches est parfaitement illustrée par l’affaire Bettencourt. Voilà une vieille dame de 90 ans, sur laquelle s’acharne la gauche parce qu’elle est l’héritière d’une des plus belles entreprises françaises. Que veut le gouvernement socialo-léniniste? Qu’elle passe en Suisse, que L’Oréal soit racheté par Nestlé, créant de ce fait de nouveaux chômeurs qui s’ajouteront aux 3,2 millions déjà au tapis et à tous les autres qui ne sont pas indemnisés. Nicolas Sarkozy, ancien chef de l’État, a été interrogé pendant 12 heures et confronté de façon humiliante à des domestiques de Mme Bettencourt par un juge qui ne cache pas son hostilité au précédent président de la république. C’est cela la justice en France, où les procèsverbaux confidentiels de l’instruction se retrouvent en 24 heures dans tous les journaux, où des officines de presse douteuses servent d’auxiliaires aux magistrats? Alors ne disons pas que la France est un pays de liberté. Ce pauvre Hollande, dont un magazine titre en couverture: « Pépère est-il à la hauteur? », exige la publication du patrimoine des ministres et des parlementaires provoquant une intrusion évidente dans la vie privée, à tel point que le président de l’Assemblée nationale, le quatrième personnage de l’État, s’y est publiquement opposé. Un patrimoine n’est généralement pas personnel. Il est familial. Est-ce que le conjoint et les enfants sont tous d’accord pour un déballage où l’on trouvera le cabanon dont on a hérité du grand-père et, pourquoi pas, la collection des chemises de nuit de la grandmère ! Cet exhibitionnisme imposé par Hollande provoque le scepticisme et le voyeurisme qui seront exploités par la presse et l’opinion. Cette publication du patrimoine est une mesure stupide qui se retournera contre son auteur. La France, pays des libertés, dit-on, mais où chacun peut faire l’objet d’une perquisition à tout moment. Patrick Buisson, directeur de la chaîne Histoire, l’une des rares qui ait un intérêt, vient de faire l’objet d’une perquisi-

téléthon pour ministres nécessiteux ?

»

Jacques Lescop <jacques.lescop@orange.fr>

Immigration

«

O

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine

n croit que François Hollande ne sait pas

tion à son domicile, dans son bureau de TF1, dans sa propriété de campagne, chez son fils, et chez un ami, pour une histoire de sondage. Mme Lagarde, directrice générale du FMI, qui a rang de chef d’État, a eu, elle aussi, son domicile parisien perquisitionné. La présomption d’innocence a laissé la place à la présomption de culpabilité! À ce trainlà, pourquoi pas la détention et les riches suspects soumis à la « question » comme au Moyen Âge ? Pourquoi pas la guillotine installée rue de Solférino et actionnée par Harlem Robespierre, pour que les riches soient « raccourcis » par les sans-culottes en culottes – je dis en culottes, car les parlementaires égalitaristes reçoivent tout de même plus de 20000 euros d’indemnités mensuelles, partiellement défiscalisés. Pour les parlementaires européens, c’est mieux encore: 30000 euros par mois, hors notes de frais, n’est-ce pas M. Mélenchon? Si vous voulez en savoir plus, lisez les publications de « Contribuables Associés ». Alors on a envie de vous dire, Mesdames et Messieurs de la nomenklatura, arrêtez d’emm… les Français et de les voler, arrêtez vos discours hypocrites et mensongers, arrêtez d’appauvrir les Français ! « L’appauvrissement des Français est sans précédent depuis 1945, avec un revenu par habitant inférieur de 15 % à la moyenne des pays développés… Ce qui, combiné au chômage de masse, crée un risque élevé de violence politique et sociale… » (Nicolas Baverez, le 8 avril) François Hollande a désormais 80 % d’opinions défavorables. On ne s’étonnera donc pas de ce qu’écrit « Le Monde » du 21 avril, pourtant journal de gauche, sous la plume de Pascal Bruckner: « À vociférer contre le veau d’or, semaine après semaine – alors que la France s’enfonce –, à suspecter dans le moindre succès industriel ou commercial une spoliation ou un vol, on décourage les jeunes générations de travailler chez nous, on pousse les plus talentueux à s’exiler. Plus grave que la fraude fiscale, la fuite des cerveaux menace directement notre avenir. L’esprit d’entreprise, l’appât du gain n’ont, en soi, rien de honteux. S’il y a de l’argent sale, il y a aussi de l’argent juste. » n Christian Lambert

où il va, mais il le sait très bien. Quelqu’un a su faire de même et a obtenu les pleins pouvoirs, il y a 75 ans en Allemagne, et le monde l’a payé très cher. Si le nouveau projet de loi sur l’immigration est ratifié, ce sera un appel à l’immigration de masse et au vote d’une population incontrôlée. Les socialistes auront ainsi le pouvoir absolu, quelle que

soit leur baisse de popularité. Et, en 2017, nous aurons au second tour des présidentielles le candidat Hollande et un candidat de l’islam. Il est grand temps de s’en préoccuper sérieusement.

»

Jean-Claude Allin <allinjl@dbmail.com>

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 889 VENDREDI 26 AVRIL 2013

5


Communication

FRANCE TV > France Télévisions a diffusé 1 100 heures de sport en 2012. REDEVANCE > Les recettes de la redevance audiovisuelle devraient passer de 2,3 milliards d’euros en 2013 à 2,4 milliards en 2015. Dans le même temps, la dotation budgétaire de l’État pour le groupe France Télévisions devrait, quant à elle, passer de 200 millions d’euros à 90 millions. SPORT > La retransmission de manifestations sportives sur les chaînes de télévision gratuite a baissé, selon une récente étude de Médiamétrie, de 23 % entre le premier trimestre 2012 et le premier trimestre 2013, passant de 221 heures à 171 heures. PROVENCE > La diffusion France payée de « La Provence » s’est élevée à 124 580 exemplaires quotidiens en moyenne, en 2012 – un chiffre en recul de 4,1 % sur un an. TÉLÉ LOISIRS > Le magazine « Télé loisirs », publié par Prisma média, a connu, en 2012, une diffusion France payée de 968 327 exemplaires chaque semaine. LAGARDÈRE > En 2013, les revenus numériques devraient représenter 12 % du chiffre d’affaires du groupe de médias Lagardère Active, contre 6 % en 2011. DISCOVERY > En 2011, 34 % des profits du groupe audiovisuel américain Discovery, soit 720 millions de dollars, ont été réalisés à l’international. BERTELSMANN > Le groupe Gruner + Jahr, propriété du géant allemand des médias Bertelsmann, a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 2,22 milliards d’euros (en baisse de 3 %), pour un résultat opérationnel de 50 millions.

6

Société Société Guy Millière

Le djihad des banlieues françaises

L

es actes commis par les frères Tsarnaev à la fin du marathon de Boston sont regardés en France comme s’ils se passaient loin et ailleurs. C’est une impression fausse et délétère. Cela se dit, en général, à mots couverts, mais ce n’en est pas moins un fait : Mohamed Merah, l’infâme assassin de trois soldats français, de trois enfants juifs et du père de deux d’entre eux, voici un an, était lui-même un djihadiste musulman, de nationalité française. L’un de ses frères, Abdelkader, est toujours détenu à ce jour et plusieurs de ses complices ont été arrêtés. Cela se dit à mots couverts aussi, mais ce n’en est pas moins un fait, là encore : il y a des dizaines de Mohamed Merah dans les banlieues de l’islam qui entourent les grandes villes françaises. Il y a des milliers de jeunes gens musulmans de nationalité française prêts à soutenir ces dizaines de Mohamed Merah – dont ils ont d’ailleurs fait un héros. Cela s’est dit un peu – très peu… – et, pourtant, c’est, une nouvelle fois, un fait incontestable : des djihadistes de nationalité française ont été tués, blessés, ou arrêtés, alors qu’ils tiraient sur des soldats français en Azawad, dans les zones nord du Mali. Et nombre d’autres djihadistes de nationalité française sont au sein des groupes islamistes en activité dans l’immense zone de troubles qui s’étend de la Somalie à la Mauritanie, sur toute la zone Sud du Sahara.

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 889 VENDREDI 26 AVRIL 2013

Tous ces djihadistes sont à même de revenir en France quand ils le décideront et s’ils le décident, bien entraînés au maniement des armes et des explosifs. Cela ne se dit pas du tout, mais cela doit absolument se dire : le principal lieu d’entraînement et de formation de djihadistes européens aujourd’hui est la Syrie. Ceux qu’on appelle ici, pudiquement, les « rebelles » anti-Assad comptent désormais dans leurs rangs des Britanniques, des Néerlandais, des Belges, des Allemands, mais aussi des Français. Peut-être seront-ils tués sur place. Mais ce ne sera pas le cas de tous, et l’une des questions qui se posent, d’ores et déjà, de manière brûlante est celle-ci : que feront ces djihadistes lorsque, comme cela finira par arriver, le régime Assad sera tombé ? Il semble certain que nombre d’entre eux rentreront en Europe. Ils viendront alors grossir les rangs des dizaines de Mohamed Merah déjà présents. Ils seront soutenus par les dizaines de milliers de jeunes gens qui ont fait de Mohamed Merah un héros. Ils pourront alors côtoyer les djihadistes qui auront décidé de revenir de la zone Sud du Sahara et seront encore mieux entraînés qu’eux, car ils disposent en Syrie d’un matériel plus sophistiqué. Auront-ils en France l’appui de ceux qui les appuient aujourd’hui en Syrie, à savoir les dirigeants du Qatar ? Nul n’a la réponse, bien sûr.

<mguymilliere@aol.com>

Il est cependant vraisemblable qu’ils pourront bénéficier d’une bienveillante compréhension qatarie et que des troubles graves sont à prévoir dans les années à venir, qui s’ajouteront aux troubles qui agitent déjà la société française. Des actes sanglants se produiront probablement. Et il semble que les liaisons entretenues par la France avec le Qatar sont des liaisons bien plus dangereuses que cela ne se dit en général. Le Qatar déverse de l’argent par millions d’euros dans les banlieues de l’islam, pour « aider » des jeunes musulmans « en difficulté ». Qui peut penser que cette aide est dictée par la simple bienveillance, dès lors que le Qatar pratique ailleurs un certain type d’« aides » ? Le Qatar s’est offert une vitrine de respectabilité en achetant un club de football parisien et une chaîne de télévision sportive. Qui peut penser que ces gestes ont été accomplis par un pur amour du sport et que ceux qui se trouvent rémunérés par ce biais ne sont pas des agents d’influence dans les milieux médiatiques, journalistiques et politiques ? Qui peut oublier que le Qatar est l’un des principaux financiers des Frères musulmans et du djihadisme dans le monde, ainsi que le pays de la chaîne de propagande islamique al Djazira ? La France devient peu à peu l’otage du Qatar. Elle en devient l’otage, alors qu’elle est déjà l’otage des banlieues de l’islam, et qu’elle est en train de devenir l’otage de djihadistes en nombre croissant… n

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine


«

Entretien avec Évelyne Joslain Essayiste

D’où vient le mouvement des Tea Parties ? Le mouvement n’est ni mort, ni endormi – pas plus d’ailleurs que sa sinistre contrepartie, le mouvement des Sqatteurs de Wall Street. Le Tea Party a démontré son éclatante santé lors du dernier CPAC (le congrès annuel conservateur). Surgi le 19 février 2009, d’un rejet viscéral du peuple contre le socialisme agressif d’Obama, jugé non-américain, il fut suivi, dès le 15 avril suivant (Taxday, jour ultime pour remettre sa déclaration de revenus), d’une révolte des contribuables, indignés de voir le pays courir vers la ruine, leur argent durement gagné étant dilapidé en gaspillages éhontés et « redistribué » vers le bas (vrais pauvres, mais aussi myriades de profiteurs du système) et vers le haut (gros intérêts financiers, syndicats du public, énergies « vertes »…), au détriment des classes moyennes entrepreneuriales qui sont les véritables forces vives de toute démocratie. Puis, il y eut les chahutages, dans leurs circonscriptions, de tous les élus républicains coupables d’avoir oublié leurs principes et cédé à la gauche sur des sujets-clés non négociables, et, bien sûr, des manifestations spectaculaires, dans la meilleure veine populiste, à chacun des projets de loi de la gauche arrogante perçus comme autant d’outrages à la Constitution. Tout cela a amené les victoires électorales de 2010 qui ont limité le pouvoir de nuisance d’Obama et redonné vie au parti républicain.

»

Le Tea party et la renaissance de l’Amérique des décennies. Mais les princiCe mouvement est-il durapes du Tea Party sont, à la vérible ? prouvé déjà té, la planche de salut du parti Le mouvement a républicain et de l’Amérique. son endurance. Ses élus au Congrès fédéral présentent une Pensez-vous qu’un mouverésistance héroïque au pouvoir ment analogue autoritaire de la Maipourrait voir le son Blanche et fouetÉvelyne Joslain jour en France ? tent la détermination On ne voit pas comtoujours branlante Tea Party : L’Amérique ment un mouvement des chefs des deux à la reconquête analogue pourrait chambres. Mais c’est de ses libertés voir le jour en France. dans les États, et surNous, nous subissons tout aux postes de Jean Picollec le double fléau gouverneurs, que le 298 pages – 21 € d’une bureaucratie Tea Party offre le À commander sur mieux l’image de <les4verites-diffusion.fr> européenne et de ou auprès du service nos potentats lol’alternance libérale abonnements (+ 5,50 € de port) caux. Notre société réussie. Les différents civile fait ce qu’elle peut, mais groupes Tea Party ont installé elle n’a pas toutes les ressourles bases d’une infrastructure ces de la société civile américaiconservatrice. Et c’est là où les ne. Le Tea Party a même une gens du mouvement forcent chaîne de télévision depuis l’admiration : face aux « élites » 2010 (RightNetwork). Et puis, se qui les ont trahis, ils savent ne multiplient aussi ces PACs, ces pouvoir compter que sur euxque fameux comités d’action polimêmes. Il est remarquable tique dont le but est de collecter le pays profond réussisse à lever de l’argent pour les candidats des armées de bénévoles pour dépourvus de soutien. assumer les emplois obscurs, inMais il n’y a pas que le système. dispensables au fonctionnement Les Américains ont aussi une de cette infrastructure. Le Tea vénération pour leur ConstiParty veut obtenir la refonte tution et un amour de leur totale de l’État-providence désrestaurala patrie qui transcende les diviormais obsolète et sions. Et, puis, où sont nos Rand tion d’un gouvernement limité, Paul, Ted Cruz, Sarah Palin, Scott respectueux de la Constitution. Walker et autres étoiles montantes qui peuvent assurer la N’est-il pas une épine dans relève ? le pied du parti républiDécidément, il est difficile de cain ? Oui, ces conservateurs, impa- nos jours d’être Français et optitients et irrévérencieux, sont miste en même temps ! n une épine dans le pied des Retrouvez la version caciques du parti républicain qui intégrale de cet article s’accrochent à leurs postes, intisur notre site internet midés par la gauche au point de <www.les4verites.com> lui avoir cédé sur tout depuis

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine

CITOYEN Pour ne pas être exposés au seul choix de l’abstention ou du populisme, il n’y a qu’un moyen : redonner au citoyen la possibilité de décider de son destin. CORINNE LEPAGE, ANCIEN MINISTRE

»

«

ALLOCATION Je ne suis pas favorable à une fiscalisation des allocations familiales ; des ménages modestes, qui ne paient pas l’impôt aujourd’hui, seraient touchés. MARISOL TOURAINE, MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES

»

«

GROGNE Si la grogne sociale rejoint la colère sociétale, nous risquons d’avoir un printemps agité. JEAN-PIERRE RAFFARIN

»

«

GAUCHE À gauche, ce n’est pas le caporalisme. Je trouve sain qu’il y ait des débats avec l’exécutif. JÉRÔME GUEDJ, CHEF DE FILE DE L’AILE GAUCHE DU PS

»

«

FLEXISÉCURITÉ Pour la première fois dans notre pays, on peut parler de flexisécurité. LAURENCE PARISOT, PRÉSIDENTE DU MEDEF

»

«

DÉMOCRATIE Dans une démocratie, il est normal que des opinions diverses s’expriment, y compris dans la rue. DOMINIQUE BERTINOTTI, MINISTRE DÉLÉGUÉE À LA FAMILLE

»

« »

PROMESSES (1) Les promesses de la présidentielle ne seront pas tenues. FRANÇOIS BAYROU

«

PROMESSES (2) L’exercice d’un mandat politique ne se résume pas à la lecture religieuse et littérale d’un programme. JEAN-MARIE LE GUEN, DÉPUTÉ PS

»

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 889 VENDREDI 26 AVRIL 2013

7

Sic

International International

«

CLAIR Je ne dis pas qu’il faut parler fort, mais parler clair. Or, ce que disent les socialistes est incompréhensible. JEAN-LUC MÉLENCHON


4vh-889