Issuu on Google+

Chronique Jacques Bernot Gaston Palewski

politique

Premier baron du gaullisme

350 pages – 32 € À commander auprès de notre service abonnements (+ 5,50 € de port)

À lire sur notre blog <www.observatoireparlement.org> un article sur le débat entre Christian Vanneste et Xavier Lemoine sur une possible alliance UMP-FN en 2012…

ourquoi acceptons-nous l’État, avec son cortège d’impôts et d’obligations ? Pour qu’il nous protège et qu’il fasse rayonner notre patrie dans le monde. Quand, au lieu de nous protéger, l’État nous opprime ; quand, au lieu d’assurer le rayonnement de la France, l’État ne cesse d’humilier notre pays devant les puissances étrangères, il est tout simplement illégitime. Or, nous y sommes. Et en plein ! Le cas le plus emblématique, c’est, bien sûr, le cas de René Galinier. Le tribunal de Montpellier a rejeté, début octobre, sa demande de mise en liberté. L’homme de 73 ans est incarcéré depuis des semaines pour avoir eu le culot de refuser de se faire détrousser chez lui et de s’être défendu. Mais le plus beau, c’est l’argument invoqué par le tribunal montpelliérain : « Une mise en liberté pourrait aussi susciter l’incompréhension dans l’ethnie d’origine des victimes et faire craindre des représailles à l’égard du mis en examen. »

P

!

ABONNEZ-VOUS

Bulletin d’abonnement

8

<gdethieulloy@les4verites.com> Guillaume de Thieulloy, 37 ans

Chronique d’une justice au service de l’anti-France

F.-X. de Guibert

Gaston Palewski a disparu des mémoires. Pourtant, il fut l’un des diplomates les plus prisés du Paris d’avant-guerre et l’un de ceux qui ont « fait » la Ve République. Proche de Lyautey et de Reynaud, avant de l’être de De Gaulle, sa vie se confond avec une chronique des grandes et petites affaires de Paris entre 1930 et 1960. Jacques Bernot a eu l’heureuse idée de lui consacrer une biographie, qui ressuscite pour nous cette époque pas si lointaine, mais pourtant si éloignée de la France en déclin que nous connaissons aujourd’hui…

Guillaume de Thieulloy

Lecteurs occasionnels abonnez-vous ! Lecteurs déjà abonnés abonnez vos amis! n OUI, je souhaite m’abonner pour 6 mois (soit 25 numéros) à la revue « Les 4 Vérités hebdo » au prix de 30 € TTC (TVA à 2,10 % incluse) par chèque joint NOM ...............................Prénom ............................ Adresse ................................................................... Code Postal .....................Ville ................................. Téléphone ...............................................................

Signature :

4VÉRITÉS

LES

BON À RETOURNER

La publication anti bourrage de crâne

HEBDO

Les 4 Vérités Hebdo — Service abonnements 18 à 24, quai de la Marne — 75164 Paris Cedex 19 Par notre intermédiaire, vous pouvez recevoir des propositions commerciales, politiques ou associatives. Si vous ne le souhaitez pas, cochez cette case : r

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 762 VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

Ce qui signifie, en clair, que la justice estime parfaitement normal que les Gitans se fassent « justice » euxmêmes et, en tout cas, se déclare incapable de protéger René Galinier. Mais, si la justice se déclare incapable de protéger René Galinier, pourquoi le condamner pour s’être défendu lui-même ? C’est complètement absurde ! Deuxième exemple d’une belle absurdité : l’AGRIF, qui combat le racisme anti-français et qui, pour cela, est régulièrement présentée comme une « association d’extrême-droite » dans la « grosse presse », vient de se faire débouter des poursuites qu’elle avait entamées contre Anne Lauvergeon, PDG d’Areva. Cette dernière avait déclaré en octobre 2009 : « À compétences égales, eh bien désolée, on choisira la femme, ou on choisira autre chose que le mâle blanc pour être clair. » Remplacez « mâle blanc » par n’importe quelle désignation de « minorité » et vous verrez ce qu’il en coûte de « discriminer ». Eh bien, pour la justice française, quand la « discrimination » est pratiquée en l’encontre du mâle blanc, cela ne pose pas de problème juridique. Le tribunal a en effet estimé que, « si de telles prises de position, aussi brutalement exprimées, peuvent susciter la controverse, elles relèvent cependant incontestablement d’un débat public d’intérêt général ». En outre, selon les juges, Anne Lauvergeon n’a eu aucune « volonté de stigmatiser un groupe de personnes », ni « l’intention de susciter à leur égard un sentiment d’hostilité ou de rejet ». C’est fort possible, mais un chef d’entreprise qui déclarerait, même sans volonté de susciter l’hostilité ou le rejet, qu’il refusera de recruter des femmes, ou des noirs, ou des musulmans, risquerait fort de ne pas bénéficier de la même mansuétude de la part des tribunaux.

Le dernier exemple est un peu la cerise sur le gâteau. Le Salon beige nous apprend que la Ligue du Sud, présidée par Jacques Bompard, a été condamnée à 4 000 euros d’amende pour avoir diffusé une image de la grande mosquée de Marseille, au motif que cela violerait la propriété intellectuelle des architectes. Là aussi, c’est une décision complètement absurde et inique : cette image est issue du permis de construire ; elle a été largement diffusée sur internet notamment par des sites musulmans. Ce que l’opinion retiendra, c’est que l’on peut parler d’une mosquée, à condition d’en parler en bien ! Trois exemples de l’effarante partialité de la justice dite « française ». Quand les Français sont systématiquement persécutés par la justice de leur pays, quand cette « justice » donne systématiquement raison aux lobbies les plus loufoques et les plus hostiles à la patrie, comment voulezvous que les Français estiment qu’elle est légitime ? L’État actuel, au moins pour le pouvoir judiciaire, « roule » actuellement pour l’anti-France et contre les intérêts les plus évidents des Français. Et le plus fort, c’est qu’il le fait le plus officiellement du monde. La justice annonce clairement qu’elle méprise le « mâle blanc » ou qu’elle ne peut assurer la protection d’un citoyen français… Dont acte, mais alors, qu’elle nous fiche au moins la paix et nous laisse nous défendre ! n Avec ce numéro, vous recevez le courrier dont je vous avais parlé dans le n° 760, contenant une pétition pour réclamer un référendum sur l’immigration. Au début de la semaine, nous avions franchi la barre des 3 250 signataires, mais il faut faire beaucoup plus. Je compte sur vous pour submerger le chef de l’État de nos pétitions : il faut absolument que le peuple français soit enfin consulté sur son avenir ! n

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine


VÉRITÉS 4

N° 762 VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

m>

ISSN 0151-2439

LES

La publication anti bourrage de crâne

HEBDO

ÉDITORIAL n Jean Rouxel Dockers CGT : de la grève générale à la ruine générale ans l’ambiance de grève sur fond de réforme (réformette) des retraites, on en oublierait presque une actualité sociale chaude mais plus locale : la grève des grutiers sur le port de Marseille. Cette grève ahurissante bloquait lundi matin plus de 50 navires dans le port de Fos. Et pour quel motif ? Pour protester contre la création d’une filiale du port gérant les terminaux pétroliers. La création de cette filiale est une conséquence de la réforme portuaire votée par le parlement en juillet 2008. Ce qui nous montre à quel point la CGT tient en haute estime la démocratie dont elle nous rebat les oreilles à longueur de discours et de revendication ! Mais, surtout, le port est intégralement bloqué par… 36 grutiers. Qui pourtant, ne sont pas réellement à plaindre : en moyenne, ils gagnent 4 000 euros bruts par mois, pour un travail de 18 heures par semaine, agrémenté de 8 semaines de congés payés et, « naturellement », la garantie de l’emploi. Par les temps qui courent, il y a pire comme conditions de travail ! Un collectif animé par le patronat local a d’ailleurs lancé une publicité assez cocasse où l’on voit, sur fond d’île paradisiaque, un concours pour le « meilleur job du monde »…

D

Dessin de MIÈGE

4VÉRITÉS

LES

La publication anti bourrage de crâne

HEBDO

LES 4 VÉRITÉS 2010 © Publication hebdomadaire (CPPAP N° 1114, I 82 712) Tél. : 01 46 88 09 78 < redaction@les4verites.com > < http://www.les4verites.com >

(webmaster : <webmasteur4v@les4verites.com>)

Siège : 25, rue des Bas 92 600 Asnières – (GT Éditions SARL) Abonnements : 4 Vérités-DIP 18 à 24, quai de la Marne 75 164 Paris Cedex 19 01 44 84 85 48 (Dominique <dominique.varenguin@dipinfo.fr>) ou http://www.les4verites.com Directeur de la publication : Guillaume de Thieulloy Responsable éditorial : Alain Dumait Rédaction : Jean Rouxel (rédacteur en chef) Le numéro 1,20€ Abonnement 50 numéros 60€ TTC Abonnement de soutien à partir de 100€ Personnes morales (entreprises ou administrations) : 200€, TVA à 2,10 % en sus Imprimerie : Delcambre, Pantin (93) Également disponible en format numérique (nous consulter) Fichiers déclarés à la CNIL (N° 672024) Exemplaire gratuit sur simple demande écrite

Ces 36 grutiers ont, à leur actif, en quelques jours, un bilan impressionnant. Ce week-end, ils ont empêché 11 000 croisiéristes de débarquer. Lundi matin, la raffinerie de la Mède était au bord de la fermeture, faute de pétrole. Et, surtout, les quelque 40 000 salariés des 3 000 entreprises travaillant sur le port de Marseille, qui ne bénéficient pas tous de conditions de vie aussi royales que ces grutiers cégétistes, risquent fort de se retrouver au chômage technique. Voire au chômage tout court. Comme quoi, à côté d’une conception un peu particulière de la démocratie, la CGT a aussi une conception un peu particulière de l’intérêt général. Car, évidemment, c’est au nom de l’intérêt général que ces braves militants se battent – que disje ? se sacrifient ! La rentrée sociale est une bonne occasion de s’en rendre compte, une nouvelle fois : ces syndicats, qui ne représentent rien, et qui sont subventionnés par les contribuables, travaillent contre l’ensemble des salariés français. Si le gouvernement veut faire œuvre utile, qu’il supprime donc les subventions publiques aux syndicats et il pourra ensuite discuter avec ceux qui subsisteront et qui seront peut-être moins fanatisés et moins hostiles aux salariés qu’ils prétendent défendre ! n

«

»

Une erreur originale vaut mieux qu’une vérité banale. Fiodor Dostoïevski

SOMMAIRE

2Â 3Â 4 5 6Â 7Â 8

Négociation monétaire avec la Chine par Bernard Trémeau

Chiffres Significatifs 2012 : un peu de politique-fiction

par Francis Choisel

Divers faits Votre opinion nous intéresse Le courrier des lecteurs

Les emplois fictifs des syndicats

par Jubal

Hors-la-loi : un film de propagande

par Guy Millière

Communication

Comprendre le Moyen-Orient par Pierre Baudouin

Sic

La chronique politique

de Guillaume de Thieulloy

Ce numéro est accompagné d’un courrier réservé aux abonnés des «4 Vérités», pour réclamer un référendum sur l’immigration.


Chiffres Significatifs

SOCIAL > En 2008, les dépenses (hors transferts entre les différents régimes de protection sociale) liées à la protection sociale se sont élevées à 598,1 milliards d’euros, chiffre en hausse de 3,5 % par rapport à 2007 !

Économie Économie Bernard Trémeau

La Chine va-t-elle réévaluer le yuan ?

SENIOR > Le taux d’emploi des 60-64 ans en France s’élève seulement à 17 % ! CHINE > L’excédent commercial chinois s’est élevé à 30 milliards de dollars en juillet. PÔLE EMPLOI > Fin juillet, Pôle emploi disposait d’un stock d’offres d’emplois de 271 900 (à comparer au minimum de février 2009 : 224 000 et au maximum de janvier 2008 : 315 000), en hausse de 3,6 % sur un mois… RETRAITE > Les départs anticipés en retraite pour cause de carrière longue, qui étaient de 122 120 en 2008, n’étaient plus que de 24 300 en 2009… PARI > En 2009, les jeux de la Française des Jeux ont été commercialisés dans 36 600 points de vente et ont séduit 28,2 millions de joueurs qui ont misé, en moyenne, un peu moins de 1 euro par jour (6,70 euros par semaine exactement). CONSOMMATION > En juin, les dépenses de consommation des ménages français ont chuté de 1,4 % par rapport au mois de mai. MATIÈRE PREMIÈRE > En 2008, le commerce mondial des ressources naturelles représentait 3 700 milliards de dollars (soit 24 % du commerce global des marchandises dans le monde), 6 fois plus qu’en 1998. COMMERCE > L’OMC anticipe une hausse de 10 % du commerce mondial en 2010, après une chute de 12 % en 2009.

2

L

e 5 octobre 2010, au sommet Europe-Asie, les pays européens ont fait savoir à la Chine que sa décision de conserver le même taux de change fixe avec les États-Unis devenait intolérable. D’autres négociations vont suivre. Le 1er octobre 1949, une dictature communiste menée par Mao a pris le pouvoir en Chine. Pendant 20 ans, Mao met en place une économie marxiste de type planifié, contrôlée par l’État. C’est un échec cuisant, en particulier en 1958, lors du « Grand Bond en Avant ». Mao nationalise toutes les terres et transforme les paysans en fonctionnaires. Mao déclenche une chute vertigineuse de la production de riz et plus de 20 millions de Chinois meurent de faim. L’échec économique du communisme est tout aussi évident en Union soviétique. Cependant, les économistes chinois ont lu Marx ou Keynes, mais aussi Hayek ou Friedman. Ils étudient avec soin ce qui se passe aux USA, en Allemagne, en France, en Irlande ou en Angleterre. Et ils en tirent des conclusions pratiques. Tout un courant réformiste essaye alors de prendre le pouvoir. Mais Mao et sa femme résistent. Mao meurt en 1978 et sa femme est mise en prison. Deng Xiaoping dirige alors la Chine. Il a parfaitement compris que l’économie de marché soumise à la concurrence est bien supérieure à l’économie planifiée contrôlée par l’État. Il n’hésite pas à mettre en concurrence des entreprises d’État avec des entreprises privées. Il rend

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 762 VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

les terres aux paysans. C’est le consommateur qui décide et achète ce qu’il a envie de consommer. Ce n’est plus l’État qui l’oblige à consommer ce qu’il lui fournit gratuitement. La progression du pouvoir d’achat des Chinois atteint 10 % par an. Mais la Chine est encore un pays sous-développé. Avec la mondialisation de l’économie, les dirigeants communistes chinois trouvent un moyen très efficace d’accélérer leur développement. Ils offrent aux entreprises occidentales qui s’installent chez eux des conditions très favorables. Ils exigent alors qu’un taux de change fixe lie leur monnaie, le Yuan, au dollar. Le gouvernement américain accepte pratiquement sans hésiter. Les entreprises américaines et européennes se précipitent pour avoir un marché de 1,5 milliard de consommateurs. Le transfert de technologie des USA ou de l’Europe vers la Chine est accéléré. Les Chinois exportent ensuite dans le monde entier ce qui se fabrique chez eux, à des prix défiant toute concurrence. Des milliards de dollars ou d’euros s’entassent

<tremeau.bernard@ wanadoo.fr>

dans les banques chinoises. Les Occidentaux n’arrivent pas à résister à cet envahissement de leur marché. Pour réduire le déficit de leurs balances commerciales, ils demandent donc à la Chine de réévaluer le Yuan, pour rendre les produits chinois plus coûteux. Jusqu’à maintenant, les Chinois sont restés totalement sourds à cette demande : leurs exportations procurent une très forte activité dans leur pays. Et malgré la crise, le pouvoir d’achat des Chinois augmente encore de 10 % par an. Enfin, avec tous leurs euros ou tous leurs dollars, ils achètent maintenant dans le monde entier, en Grèce ou en Afrique, les entreprises les plus performantes. Telle est la situation économique actuelle de la dictature communiste chinoise. Mais, avec le développement et Internet, une opposition de plus en plus forte s’y oppose. Des usines se mettent même en grève. La Chine est condamnée à évoluer politiquement vers la démocratie. Pourquoi les communistes français ne proposent-ils pas ce qui réussit en Chine ? n

Antisionisme Je viens de relire un article de Guy Millière paru fin juin dans lequel il réaffirmait que les antisémites se cachent sous le masque de l’antisionisme. Moi, je pense que le sionisme est une idéologie comme une autre, à laquelle on peut adhérer ou non, que l’on a le droit de soutenir ou de combattre. Prétendre que tous les antisionistes sont des antisémites constitue une insulte grave, du même niveau que « Tous les anticommunistes sont des chiens » (Sartre). Il faut que cela cesse, sinon le dessinateur Siné pourrait bien avoir raison quand il a déclaré qu’à force de se faire traiter injustement d’antisémites, on finira par le devenir… Michel Lacourt <milacourt@wanadoo.fr> Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine


Francis Choisel <http://choisel.info>

2012 : le scénario du consensus

P

lusieurs observateurs affirment qu’en 2012, le Président sortant, sérieusement concurrencé au sein de la mouvance gaulliste par Dominique de Villepin ou Nicolas DupontAignan, à sa droite par Marine Le Pen, au centre droit par JeanLouis Borloo ou Hervé Morin, au centre gauche par François Bayrou, pourrait bien ne pas franchir la barre du premier tour. Un résultat à la Jospin n’est en effet pas réservé, par décret de la Providence, au seul camp socialiste. Ce scénario n’est pas le plus probable. Car, si Nicolas Sarkozy a sombré dans une profonde impopularité, d’autant plus grave que, comme pour Valéry Giscard d’Estaing en son temps, elle affecte sa personne bien plus encore que sa politique, il n’en reste pas moins un redoutable lutteur, capable, le temps d’une campagne, de redresser suffisamment la situation pour l’emporter, ne serait-ce que de quelques voix. On le constate avec l’affaire des romanichels, qui semble lui avoir permis de renouer avec cette partie si importante de son électorat initial qu’il avait jusqu’ici déçu et qui apprécie la fermeté des expulsions, aussi bien que son bras de fer avec l’Europe de Bruxelles. Il est toutefois plus difficile de berner l’électeur la deuxième fois que la première. Certains ont ainsi pu prédire que Nicolas Sarkozy voudra s’épargner l’affront d’une défaite prévisible et ne sollicitera pas un second mandat si les sondages demeurent ce qu’ils sont. Il est vrai qu’il reconnaîtrait ainsi

implicitement l’échec de son quinquennat et endosserait le rôle de celui qui renonce devant la difficulté de l’obstacle, ce qui ne lui ressemble guère. Mais, un tel scénario, bien présenté et astucieusement monté en s’inspirant du précédent PoutineMedvedev, pourrait néanmoins le séduire par son caractère imprévu, en même temps qu’il serait dans l’intérêt de toute la droite. Imaginons la chose. Laissant planer le doute jusqu’au dernier moment, Nicolas Sarkozy annonce le 1er janvier 2012 que cinq ans d’hyper-présidence, même pour un tempérament comme le sien, épuise un homme ; que dix ans consécutifs à l’Élysée ne pourraient que le couper du pays réel et qu’il doit se ressourcer en allant au contact des Français ; que les réformes qu’il a engagées doivent être maintenant digérées par les Français, qu’une pause est nécessaire. Il ajoute que certaines d’entre elles l’ont rendu impopulaire, mais que quelques mois encore suffiront à ce qu’on lui rende justice. Aussi, en un geste gaullien, il quitte l’Élysée et déclare qu’il se représentera en 2017 pour engager la seconde phase de sa mission historique de redressement de la France. Pour lors, il désigne François Fillon comme le candidat naturel de la majorité, auquel il apporte son soutien entier et pour lequel il fera campagne sans ménager sa peine. Ce dernier, qui a quitté Matignon un an plus tôt, a été mis dans la confidence, a pris dans la foulée la tête de l’UMP et a ainsi pu élaborer sereinement son pro-

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine

gramme, mobiliser ses réseaux, préparer sa campagne. Cette candidature consensuelle fait la plus large union à l’UMP et audelà. Seuls François Bayrou et Marine Le Pen refusent de s’y rallier. Dès lors, si François Fillon est battu, ce sera sa défaite, celle de son charisme défaillant et de sa trop placide attitude. Nicolas Sarkozy, qui l’a remplacé en début de campagne à la tête de l’UMP, en contrôle l’appareil et devient, tel Chirac autrefois, le chef incontournable de l’opposition. Comparativement, il en ressort grandi. Peut-être même s’installe-t-il à la mairie de Paris d’où il organise la reconquête. Et si François Fillon l’emporte, ce sera la victoire du Président sortant, de son bilan, de son candidat, de son audacieuse stratégie. Nicolas Sarkozy s’installe alors à la présidence de l’Assemblée, d’où il contrôle pendant toute la législature une majorité qui demeure ainsi la sienne, et d’où il surveille un Président qui n’est que sa créature, en préparant activement l’échéance suivante. Chiche ? n

Brésil Les médias nous vantent le miracle brésilien, où la candidate du « Parti des Travailleurs » de Lula devrait l’emporter. Mais les médias oublient que le PT a été aussi le parti des investisseurs. Si Lula a effectivement amélioré le sort de millions de Brésiliens, c’est d’abord en ne décourageant pas les riches, comme notre gauche voudrait le faire. Roger Saint-Pierre La Rochelle (17)

POUSSIÈRE > On estime qu’en France, chaque année, une centaine de personnes sont victimes d’un cancer des sinus provoqué par des poussières de bois. NON VOYANT > Le Français Luc Costermans, frustré de ne plus pouvoir conduire à cause de sa vue qui baissait, a ouvert à Charleroi (Belgique), une auto-école… pour non-voyants. CORRUPTION > La Banque mondiale estime le montant global de la corruption dans les pays relevant du comité d’aide au développement de l’OCDE entre 20 et 40 milliards de dollars par an. Pour apprécier ce montant à sa juste valeur, il convient de se souvenir que l’aide au développement envoyée à ces pays s’élève à 150 milliards de dollars par an, à peine 5 fois plus ! BÉNÉFICES > En 2009, les quatre plus grandes sociétés concessionnaires d’autoroute en France (Sanef, APRR, Cofiroute et ASF) ont déclaré 1,3 milliard d’euros de bénéfices à elles quatre ! ÉCOLOGIE > Les ministères ont été invités à faire des efforts énergétiques pour bénéficier de « bonus » budgétaires. Selon le magazine Terra Eco, l’Élysée est, de loin, la maison qui pollue le plus de la République : 33 837 tonnes de CO2 pour 1 031 agents (32,82 tonnes par agent), devant le ministère de l'Éducation nationale (5,57 tonnes par agent) et le ministère… de l’Écologie (5,54 tonnes par agent). Faites ce que je dis, pas ce que je fais, reste la morale dominante…

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 762 VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

3

Divers faits

Politique Politique

TRANSPORT > L’État compte investir d’ici 30 ans 170 milliards d’euros (dont il n’a, bien sûr, pas le premier sou) dans les transports, dont 90 % dans les transports alternatifs à la route.


Votre opinion nous intéresse

«

» Courrier des lecteurs Nous écrire, c’est courir le risque d’être publié…

FN

Immigration

«D

ès le 3 octobre, j’ai signé la pétition réclamant le référendum sur l’immigration. Je n’ai regretté qu’une seule chose, c’est qu’un quatrième axe n’ai pas été retenu : celui du respect de la laïcité. Plus de prières sur la voie publique, dans les établissements scolaires, plus d’exemption (sans certificat médical) d’éducation physique pour les filles, ni de cabinets d’aisance séparés pour les musulmans, d’une part, et les « mécréants » d’autre part… Mais, peut-être vaut-il mieux tenter de ralentir les flux migratoires avant d’imposer aux immigrés déjà présents sur le sol français, l’application des lois républicaines ?

»

Antoine Esposito <esposito.antoine@wanadoo.fr>

«C

hristian Lambert cite (n° 761) la « vraie droite de Marine Le Pen ». C’est anticiper sur l’élection du successeur de Jean-Marie Le Pen qui aura lieu en janvier 2011 et faire l’impasse sur l’autre candidat, Bruno Gollnisch. Pourtant, celui-ci a de nombreux partisans convaincus de sa valeur, de ses connaissances en matière de politique intérieure, extérieure, économique… et de la force de ses convictions. Marine Le Pen est charmante, très médiatique, je dirais même médiatisée et la complaisance à son égard de journaleux dont les options politiques, pour 80 % d’entre eux sont connues, me trouble un peu : ne craignent-ils pas que Bruno Gollnisch, droit dans ses bottes, soit un adversaire plus « dangereux », d’où le black-out dont il est victime ?

»

DSK

«D

ominique StraussKahn, directeur du FMI, vient de donner un satisfecit à la réforme des retraites votée par le Parlement français. Ce n’est pas en soi un scoop, mais que va faire le PS ? Prêcher l’unité ? Mais l’unité de façade ne suffira pas !

»

Charles-Bernard de Préval Dijon (21)

Michèle Raymond Hyères (83)

Sectes

«

n critère intéressant pour juger de l’état d’une démocratie est la manière dont elle traite ses minorités. La France, autoproclamée « patrie des Droits de l’Homme », se targue d’une tradition de tolérance et de

U

respect de ses minorités mais elle traite, via la MIVILUDES, ses nouvelles religions de « sectes » et soupçonne a priori de dérives sectaires toutes les médecines alternatives et les thérapies nouvelles ou naturelles. Elle jette également le discrédit sur les étrangers par des circulaires discriminatoires et des expulsions ciblées. Cette manière de flatter ce qu’elle croit être l’opinion majoritaire est une trahison des idéaux démocratiques et cela s’appelle le populisme.

»

Anne Dewitte La Celle Saint-Cloud (78)

Niches

«

e gouvernement rabote les niches fiscales. Or, celles-ci ont été créées par le législateur afin de promouvoir certaines activités dont les revenus sont taxés à des taux réduits. Il est compréhensible que les contribuables participent aux efforts de la réduction des déficits publics colossaux. Cependant, il serait équitable que, parallèlement, des redressements sur les 10 millions de cartes Vitale de trop en circulation (rapport de l’Igas en 2004) soient effectués.

L

»

André Le Lan Chatou (78)

Les médecins libéraux protégés de Mme Bachelot ? ’après « Le Canard enchaîné », les médecins libéraux seraient les protégés de Mme Bachelot ! Rendez-vous compte, on a annulé leur obligation de demander la permission aux fonctionnaires des agences de santé pour prendre des vacances ! Pire, ils vont pouvoir continuer à prendre leur retraite complète à 65 ans, alors que 67 était souhaitable… pour les journaleux du Canard. Dans le même article, on a pu lire que les pauvres salariés des hôpitaux de Paris sont surmenés car trop peu nombreux. Alors, pourquoi continuer à

D

4

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 762 VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

leur accorder une retraite à 60 ou 62 ans ? Pourquoi ne pas les faire travailler aussi longtemps que nous. Ne me dites pas qu’ils sont trop fatigués ; j’ai travaillé pendant 33 ans plus de 60 heures par semaine avec une permanence de soins de 124 heures par semaine et 10 week-ends de garde par an ! Le décret sur le volontariat des gardes m’a en effet changé la vie, comme pour de nombreux confrères. n Dr J.-M. Vilain

Indigènes

«L

e film « Indigènes » est passé le 26 septembre à la télé. Intégralement financé sur fonds français, œuvre de Maghrébins ou descendants de Maghrébins, tournés avec des acteurs d’origine maghrébine, il essaie d’accréditer l’idée que les soldats originaires des colonies françaises, ayant (très courageusement) participé aux combats pour la libération de la France, étaient méprisés ou maltraités par leurs officiers français, systématiquement envoyés à la boucherie et qu’ils furent totalement oubliés après. Pour avoir connu plusieurs officiers de l’armée d’Italie, celle du général Juin, qui regroupait la plupart des volontaires « africains », je puis témoigner du respect et de l’affection de ses officiers pour leurs hommes. Ce serait faire grave injure à la mémoire de Juin que de prétendre qu’il lui est arrivé, ne serait-ce qu’une fois, de gaspiller la vie de ses soldats, lui qui n’oubliait jamais d’expliquer que c’est grâce au courage et aux qualités physiques de ses soldats qu’il avait pu les lancer à l’assaut des falaises du Monte Cassino. Du reste, à ce moment-là, Africains et « pieds-noirs » s’étaient retrouvés au coude à coude pour libérer une mère patrie que beaucoup n’avaient jamais vue. Par contre, il est vrai qu’après la Libération, il y eut discrimination entre anciens combattants français d’origine et africains, mais cette injustice résulta des mesures prises par le Président du conseil d’alors, le général De Gaulle, secondé là-dessus par son tout-puissant ministre d’État, le déserteur communiste Maurice Thorez, avec qui il préparait déjà le démantèlement de l’Empire…

»

Jean-Marie Pichard <jeanmarie.pichard@orange.fr>

<JMVILAIN@aol.com> (médecin de campagne) Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine


Quelques réformes faciles à mettre en oeuvre e projet de lancement d’un référendum sur l’immigration m’inspire quelques réflexions : 1) Pourquoi ne pas demander publiquement aux bons esprits (parlementaires, syndicalistes, responsables de partis politiques…) qui s’insurgent contre la reconduite aux frontières de personnes en situation irrégulière sur le sol français d’accueillir chez eux, en subvenant sur leurs fonds personnels à tous leurs besoins, un nombre de ces immigrés clandestins proportionnel à la surface de leur habitation, et en les rendant responsables des exactions éventuellement commises par ces immigrés recueillis ? Il n’y a en effet

pas de raison que tous les Français, y compris ceux qui y sont opposés, participent aux frais engendrés par ces personnes en situation irrégulière. 2) On pourrait étendre le raisonnement aux subventions attribuées aux syndicats. Je ne vois aucune raison qu’une partie, même faible, de mes impôts aille subventionner des syndicats qui ne représentent plus qu’euxmêmes et défendent des idées en opposition complètes avec les miennes : un syndicat ne devrait être financé que par ses adhérents, et, s’il n’est pas viable dans ces conditions, c’est qu’il ne doit pas exister (comme les entreprises non viables économiquement).

L

Chômage

Blocage

«

a CGT rabâche un mensonge : si nous perdons notre emploi, nous mourrons dans la misère. Voilà bien le message désespérant qui pousse les travailleurs à des extrémités violentes. En vérité, nous ne pouvons plus espérer passer des décennies dans la même entreprise. Nos vies seront traversées par différents métiers. Si les conditions d’embauche étaient plus souples dans ce pays, les emplois se détruiraient, mais se récréeraient aussitôt, comme aux USA. La CGT doit arrêter de faire peur aux salariés. Bien sûr que l’on retrouve du travail et que la solidarité nationale vous en donne le temps. Il y a des centaines de milliers d’emplois non satisfaits dans ce pays !

L

»

Antoine Ferria <aferria@gmail.com>

Société générale

«J

e refuse de payer pour les erreurs de la Société générale commise en la personne de Jérôme Kerviel. Plus exactement, j’aimerais refuser, mais qui me donnera le choix ? Le renflouement des banques nous ruine. Le remboursement des intérêts de la dette va nous coûter plus cher que le budget de l’Éducation nationale. Combien de mois dans l’année travaillons-nous pour rembourser les banquiers internationaux ?

»

«

C

»

Laurent Marnin <lmarnin@gmail.com>

Liu Xiaobo

«L

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine

<jubal@sfr.fr>

Insécurité

«

enir compte de la pénibilité risque d’aller à l’encontre du but recherché. Dans le bâtiment, presque chaque matin, les artisans me téléphonaient vers 5 heures, avant de partir sur les chantiers, toujours souriants et jamais en grève. Parallèlement, le radiologue d’une administration me signalait qu’il n’arrivait pas à faire respirer ses patients atrophiés pour faire de bonnes radios : exténués et mécontents à en juger par les arrêts de maladie et grèves. Ce sont eux qui revendiqueront des compensations pour la pénibilité de leur travail avachissant !

T

»

’attribution du Prix Nobel de la paix au dissident chinois Liu Xiaobo est une excellente nouvelle. Mais la France, officiellement, se fait discrète. Souvenons-nous qu’en 2000, au moment où le rapport d’Amnesty International dénonçait le sort réservé aux adeptes de Falun Gong par les dirigeants chinois, un ancien ministre, Alain Vivien, se rendait à Pékin pour assister à un colloque sur les « sectes ». Il présidait alors la Mils, devenue aujourd’hui Miviludes. La revue de l’association que présidait son épouse, le CCMM, qui existe toujours et est toujours subventionnée sur fonds publics, osait alors publier : « La France est souvent citée en exemple. » S’ensuivait une justification éhontée de la politique répressive chinoise à l’encontre de Falun Gong !

<liomussy@yahoo.fr>

Jubal

Pénibilité

es grèves sont scandaleuses. Est-il normal que 200 dockers soient en mesure de bloquer 15 raffineries ? À la SNCF, les syndicats livrent une guerre politique au gouvernement. Est-ce leur rôle ? À quoi sert d’aller voter aux présidentielles pour exiger une réforme de l’État, quand une poignée de syndicalistes est en mesure de faire échec à toute réforme ?

Lionel Mussy

3) Enfin, en parallèle avec l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, je ne comprends pas que l’on ne traîne pas en justice l’Éducation nationale qui paie des milliers d’enseignants pour ne pas enseigner, en étant mis « gracieusement » (c’est-à-dire avec l’argent des contribuables) à la disposition des syndicats « représentatifs ». Les rapatrier dans l’Éducation nationale résoudrait en plus gratuitement et facilement le problème du « manque d’effectifs » dénoncé dans cette corporation… n

»

Aline Adam Paris (75)

J.-C. A. <allinjl@dbmail.com>

Galinier

«

otre concitoyen René Galinier, septuagénaire incarcéré pour avoir eu l’outrecuidance et l’inconscience de vouloir bêtement protéger ses biens et sa vie, est maintenu en détention à Béziers dans l’attente de son procès. Cette situation inacceptable est à assimiler à une prise d’otage, dès lors que cet homme est innocent et retenu prisonnier contre son gré. Curieusement, les médias qui égrènent les jours de détention de leurs confrères retenus en Afghanistan, ou notre président, garant des libertés, ne s’insurgent pas contre cette détention…

N

»

Alain Potrat <alain.potrat17@orange.fr >

«

es dispositions prises par le gouvernement pour lutter contre l’immigration clandestine et l’insécurité en général sont discriminatoires. Pourquoi sanctionner plus la mort d’un dépositaire de l’autorité publique que celle d’un petit garçon tué à la suite d’un viol ou d’un vieillard torturé chez lui ? Leur efficacité sera nulle. Les retraits de la nationalité française et les reconduites à la frontière sont déjà illusoires, puisqu’on ne pourra pas entourer notre pays de barbelés. La seule mesure positive consisterait à légitimer la défense, aussi bien pour les services publics que pour les particuliers victimes d’agressions de plus en plus fréquentes chez eux. Les domiciles doivent être sanctuarisés car, quand les citoyens n’y sont plus en sécurité, où pourront-ils l’être ? Avec l’actuelle démission collective, notre pays deviendra la patrie de tous les parasites du monde entier. Ils viendront pour vivre de rapines, de cambriolages, de braquages, de trafics illicites, le tout en bénéficiant de nos généreux avantages sociaux. Oui, il faut donner aux forces de l’ordre agressées le droit de se défendre et la possibilité d’arrêter les malfaiteurs en fuite. Les lois existent. Mais elles sont constamment contrariées par des cascades de jurisprudences qui favorisent toujours les agresseurs considérés comme des victimes de la société.

L

»

Jean-Marc Mercier Paris (75)

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 762 VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

5


Communication

TNT > Début 2010, 12,9 millions de foyers français étaient équipés d’au moins un adaptateur TNT, soit 48,3 %.

Culture Culture

FRANCE INTER > La radio publique France Inter est restée la station la plus « podcastée » en juillet, avec 2,3 millions de téléchargements, devant Europe 1 (2,2 millions) et France Culture (1,8 million). FRANCE SOIR > Le quotidien « France Soir » prévoit d’envoyer courant 2011 700 000 courriers proposant des offres spéciales d’abonnement et estime pouvoir en obtenir 5 000 nouveaux abonnés. QUOTIDIENS > 37 % des adultes de la planète, soit 1,7 milliard de personnes, lisent au moins un quotidien chaque jour. NEWSWEEK > Le magnat de la vidéo et de la haute technologie Sidney Harman (âgé de 92 ans) a racheté le célèbre hebdomadaire américain « Newsweek » pour… 1 dollar. Il n’est pas certain cependant que l’opération soit aussi avantageuse qu’il y paraît. « Newsweek » a en effet perdu 15 % de son lectorat et 39 % de ses recettes publicitaires entre 2008 et 2009. Et, en 2009, l’hebdomadaire a aussi enregistré 30 millions de dollars de pertes… RTL > RTL Group, premier groupe audiovisuel européen, propriétaire notamment de la station du même nom et de la chaîne française M6, a annoncé un bénéfice net de 257 millions d’euros au premier semestre, contre un déficit de 105 millions d’euros pour la même période de l’année 2009. De son côté, le chiffre d’affaires semestriel du groupe s’est élevé à 2,6 milliards d’euros, en hausse de 7,5 % par rapport au premier semestre de 2009…

6

Hors la loi : un film infâme

I

l est des films que je vais voir par plaisir, d’autres que je vais voir par devoir professionnel. « Hors la loi » est de ces derniers. Je m’attendais au pire. Je n’ai donc pas été déçu. C’est un film comme il s’en tournait en Union soviétique à la gloire de Lénine et de la construction du socialisme. Cela se base sur des références historiques exactes, mais avec une vision si déformée que cela devient de la propagande. Le FLN est présenté comme ayant recours au meurtre, mais la réalité, l’atrocité barbare de la plupart des meurtres commis par les assassins du FLN ne sont ni montrées ni même évoquées. Le FLN est même comparé, plusieurs fois, à la résistance française des années 1940-1945. Si on oublie les femmes éventrées, les hommes émasculés, les gens au crâne défoncé avec les instruments les plus divers, les égorgements, les bombes déposées dans des cafés, si on oublie en somme, la quasi totalité des assassinats perpétrés par le FLN, la référence peut être exacte. Si on réintègre ces assassinats, elle devient insultante, et se met à ressembler comme deux gouttes d’eau sale à toutes les tentatives de faire passer les terroristes d’aujourd’hui pour des résistants. Les Français montrés dans le film sont des pieds-noirs tirant sur des gens désarmés depuis leur balcon ou des policiers sadiques au comportement dignes de nazis. Une « porteuse de valises » apparaît pendant quelques

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 762 VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

plans, présentée comme une écervelée désirant surtout coucher avec un militant arabe qui repousse ses avances : c’est normal, elle est blonde… L’idée que le FLN incarne la liberté et la dignité est répétée avec insistance. Les harkis ne sont pas décrits comme des êtres humains et n’apparaissent que sous la forme de cadavres entassés qu’on aperçoit après le mitraillage d’un convoi. La place des femmes est conforme à ce qu’elle est dans le monde musulman : la maman voilée qu’on respecte, d’un côté, et, de l’autre, des prostituées. En tant que Français, je suis sorti de la salle imprégné d’un profond dégoût devant ce qui est tout à la fois une falsification et une incitation à la haine. J’ai pensé aux Français qui iront voir ce film en se disant qu’ils participent à un « devoir de mémoire » et qui pratiqueront l’autoflagellation en songeant que, tout de même, la France a commis des crimes ignobles vis-à-vis du peuple algérien. J’ai pensé, surtout, à tous les jeunes issus des « banlieues de l’islam ». Quel message leur estil transmis par l’intermédiaire de ce genre de film ? Comment pourraient-ils vouloir, après l’avoir vu, s’intégrer ? Comment ne pourraient-ils pas sentir en eux de la détestation et du mépris ? Comment n’auraient-ils pas envie d’une forme de « revanche », qui pourrait être la participation à une émeute ou à des agressions ? Le film s’achève sur la « joie » de l’indépendance en 1962. Le sort de ceux qui ont dû choisir

Guy Milliere <mguymilliere@aol.com>

entre la valise et le cercueil et qui ont tout perdu, n’est pas évoqué, bien sûr. Pour ceux qui ont fait le film, il a sans doute été généreux de ne pas les assassiner sur place. Le sort des Algériens qui avaient choisi la France, massacrés de manière ignoble par les gens du FLN, n’est pas évoqué non plus. Ce que l’Algérie est devenue depuis l’indépendance est, bien entendu, passé totalement sous silence. S’il avait dit que l’Algérie était un pays construit par la France, et détruit par le FLN, le film se serait rapproché de la vérité, mais aurait perdu sa raison d’être. S’il avait fallu dire que les méthodes du FLN étaient des pratiques barbares dont tous les terroristes djihadistes se sont inspirés ensuite, le film aurait été plus proche de la vérité encore, mais il n’aurait pas pu être tourné. Et, s’il l’avait été, il aurait été décrit comme un film d’« extrême-droite », bien sûr. Diverses organisations islamiques et « antiracistes » auraient appelé à son boycott immédiat. J’ai vu dans « Des hommes et des dieux » un symptôme de la mort qui vient. Je vois dans un film comme « Hors la loi » un symptôme inverse, mais symétrique. Les ferments de sécessions et de petites guerres civiles sont disséminés jour après jour. Nous sommes dans un pays qui se suicide doucement et qui perd peu à peu toutes ses immunités. C’est un phénomène qui touche tout le continent européen. Je le constate avec révolte et avec une infinie tristesse. n

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine


«

Pierre Baudouin <pbaudouin@ les4verites.com>

D

ire que le MoyenOrient est l’une des zones les plus importantes et les plus instables de notre planète n’est pas vraiment original. Chacun sait, en effet, que, sans le pétrole saoudien, irakien ou iranien, l’économie mondiale connaîtrait une récession sans précédent. Et chacun sait aussi que plusieurs régimes de cette région du globe, parmi les mieux lotis en terme de ressources pétrolières, comptent parmi les principaux financiers de l’islam radical. Et que le conflit israélopalestinien est l’une des sources de l’engagement de bon nombre d’islamistes radicaux. Bref, le Moyen-Orient est sans conteste la zone géopolitique la plus fragile et la plus importante pour l’avenir de l’humanité. Et cela n’est pas vraiment rassurant pour cet avenir ! Mais, ce que l’on sait moins, en général, ce sont les responsabilités des grandes puissances européennes dans ce désastre annoncé. Par exemple, qui se souvient encore que l’Irak a, pour ainsi dire, été dessiné, à la chute de l’empire ottoman, dans le but presque unique d’offrir d’immenses concessions pétrolières à British Petroleum ? Et, de façon plus générale, qui sait ce que représentent le PIB de l’Arabie saoudite, les effectifs militaires de la Syrie ou la production agricole de l’Iran ? Pourtant, ces chiffres et ces données, tant historiques que géographiques, sont décisifs pour comprendre la fragilité et la richesse de cette région.

»

Pour comprendre « l’Orient compliqué » C’est pourquoi le petit livre que travers sans rien savoir du sujet vient de publier notre ami évoqué, se décide à se docuHubert de Beaufort (déjà auteur menter de cette façon, les Français souhaitant de plusieurs ouvrages Hubert de Beaufort comprendre le sur la stratégie militaimonde où ils évore, sur l’économie du luent seraient bien pétrole, ou encore sur Moyen-Orient: La poudrière avisés de se procurer le procès Papon) ce petit vademecum devrait être mis d’urMuller édition qui, un peu à la gence entre les mains manière d’un « Que de tous les journalis126 pages – 15 € tes et de tous les À commander auprès de sais-je », offre une hommes politiques. notre service abonnements vision synthétique (+ 4 € de port) de tous les pays de En attendant que la région, de leur cette caste politicomédiatique, dont la fonction histoire, de leur géographie et semble être de parler à tort et à de leur économie. n

AME Quand mettra-t-on fin au scandale de l’Aide médicale d’État ? La France soigne gratuitement chaque année 200 000 sanspapiers, sans aucune limitation de soins et sans aucune demande préalable à la Sécu, alors que 5 millions de Français ne se soignent pas faute d’avoir les moyens de payer une mutuelle !… L’absence de contrôle est telle que la fraude s’amplifie et que le budget de l’AME ne cesse d’augmenter d’année en année : 11 % d’augmentation prévus en 2011 ! Alors que les comptes de la Sécurité sociale plongent dans le rouge et que le gouvernement limite toujours plus les remboursements de soins, la pompe aspirante de l’AME, connue de toute la planète, attire chez nous des immigrés clandestins chaque jour plus nombreux venus d’Afrique, d’Asie et d’Europe de l’Est. Si on ajoute la CMU et la Mutuelle CMU, qui bénéficient à 50 % aux étrangers, ce sont 4 milliards que la France dépense chaque année pour les étrangers sans aucune contrepartie financière, alors qu’elle est ruinée. Quand 5 millions de Français sont moins bien soignés que les étrangers et passent même après les sans-papiers, il ne faut pas s’étonner de la remontée du FN. L’égalité républicaine, ce n’est peut-être pas « les Français d’abord », mais ce n’est pas non plus « les étrangers d’abord », comme semblent le penser la gauche et l’UMP. La générosité, lorsqu’elle se fait largement au détriment des Français, n’est qu’une injustice inacceptable. Qu’attend le gouvernement pour agir au lieu d’augmenter le budget de l’AME de 11 % sans aucun contrôle ? Les tabous, il est temps de les briser ! Jacques Guillemain Versailles (78)

Reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d’origine

CHINE La Chine est un grand pays, d’autres pays sont des petits pays et c’est un fait ! YANG JIECHI, MINISTRE CHINOIS DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

»

«

CORRUPTION L’essentiel de la corruption trouve son origine dans l’utilisation des budgets nationaux pour le financement de grands projets ou l’importation d’équipements. J.-P. BARBIER, DIR. DÉLÉGUÉ DE L’AGENCE FR. DU DÉVELOPPEMENT

»

«

POUVOIR Il y a actuellement un clan au pouvoir qui utilise l’État à des fins personnelles et au profit d’un petit groupe de milliardaires bénéficiant du bouclier fiscal et des distributions de Légion d’honneur ! SÉGOLÈNE ROYAL

»

«

ROMS (1) Faire semblant d’expulser les Roms, puisqu’ils sont européens, c’est s’attaquer seulement aux conséquences de l’immigration. JEAN-MARIE LE PEN

»

«

ROMS (2) Allez expliquer aux élus locaux victimes de campements sauvages que les mots sont plus importants que les faits ! BERNARD ACCOYER, PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

»

«

TROP DE MONDE Il y a trop de monde sur la terre et la quantité a remplacé la qualité ! BRIGITTE BARDOT, ANCIENNE ACTRICE

»

«

RÉFORME L’heure n’est plus aux plans de relance pour stimuler l’économie mondiale, mais à la rigueur pour assainir les finances publiques. JEAN-CLAUDE TRICHET, PRÉSIDENT DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

»

LES 4 VÉRITÉS HEBDO N° 762 VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

7

Sic

International International

«

BUDGET Il y aura d’autres annonces de coupes budgétaires. Nous devons faire plus, bien sûr. Beaucoup plus. CLAUDE GUÉANT, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ÉLYSÉE


4vh-762