Issuu on Google+

AGIR

pour le Taillan Médoc

Le bulletin d’information des socialistes du Taillan-Médoc ● mars 2011

Et au Taillan-M édoc?

EDIT

O Après la crise, préparer le changement

Si vous êtes insc rit sur les listes électorale s du Taillan, alors vous pourrez choisir les 9 et 16 octobre prochain le ou la candidat€ du PS de vo tre choix.! Le bureau de vo te se tiendra à la salle du Palio.

Scandale démocratique! Depuis bientôt 1 ans, les 3 élus UMP de l’opposition sont désespérément absents de la vie municipale taillannaise. Pourquoi un tél mépris de leurs électeurs? Pourquoi un tel mépris de la démocratie? La loi n’obligeant pas un élu à siéger au Conseil municipal, jusqu’à quand ce jeu ridicule durera-t-il? Et dire que pendant ce temps, ils continuent de solliciter des formations payées par la municipalité, un comble! Dernier fait d’arme: après avoir demandé et obtenu une formation sur la préparation du budget, les 3 élus ne sont venus à aucun débat, commission, ou conseil municipal consacré au budget... Une conception de l’engagement politique que nous avons décidément bien du mal à comprendre!

La crise financière que nous avons connu a bouleversé l’ancien ordre économique, et les mêmes qui ont institué les règles de ce système malade peinent aujourd’hui à les changer. Pourtant les conséquences de la crise sont loin d’être épuisées, la situation en Europe reste très préoccupante, tandis que notre pays souffre d’une classe politique à bout de souffle, aussi bien sur la forme que sur le fond.

LE PS SUR LE WEB Rejoignez sur facebok le groupe PS 33

Il y a là une question de morale civique élémentaire, mais également l’urgence à combattre une résurgence profonde du « tous pourris ». Sachons imaginer et proposer sans attendre une République irréprochable, en légiférant sur les conflits d’intérêts, en interdisant le

http://twitter.com/ parti_socialist

Prénom : Adresse : Téléphone :

Sur le fond, la liste des exemples soulignant l’échec du gouvernement serait bien longue à établir. Au « travailler plus pour gagner plus », c’est finalement la baisse du pouvoir d’achat et la hausse continue du chômage que nous observons. Avec une explosion des inégalités salariales incompréhensibles. Comment également ne pas s’inquiéter des casses successives dont font l’objet tant de services publics, que ce soient dans les domaines de l’éducation, de la santé ou de la justice? Il est faux de gouverner à coup de « nous n’avons pas le choix », car le fondement même de l'action politique c’est la décision, c’est le choix. On ne peut pas dire d’un côté « supprimons des enseignants, ils coutent trop chers », et de l’autre supprimer l’ISF, qui coutera 4,5 milliards d’euros à l’Etat. Il en va de la responsabilité de chacun d’entre nous de faire en sorte qu’une alternative soit possible en 2012. Le PS est au travail – bien qu’il en reste encore beaucoup! - et je vous invite à nous rejoindre pour bâtir ensemble le programme du changement, forts de valeurs partagées telles que la justice et la solidarité, pour une France plus forte, pour une France plus juste. Alexandre METZINGER Secrétaire de la section du Taillan-Médoc

Et le site internet : www.ps33.fr

Pour débattre, pour agir, pour préparer le changement : Je rejoins le Parti Socialiste ! Nom :

Les affaires récurrentes de ces derniers mois— des condamnations d’Horetefeux à l’affaire Woerth en passant par le séjour controversé de MAM en Tunisie— creusent encore un peu davantage le crainte et le fossé qui séparent nos concitoyens du monde politique. Là où nous attendons de l’exemplarité, de la transparence, de la sincérité, le gouvernement offre aujourd’hui de l’affairisme, de la compromission et un usage à outrance de la petite phrase politicienne...

cumul des mandats des ministres et des parlementaires, ou encore en instaurant une plus grande transparence des dépenses publiques.

Parti Socialiste Section du Taillan-Médoc BP 33 - 33 320 LE TAILLAN MEDOC lepsdutaillanmedoc@gmail.com <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< Imprimerie spéciale - Supplément du Populaire Girondin Ne pas jeter sur la voie publique

Bulletin à renvoyer par mail à lepsdutaillanmedoc@gmail.com ou par voie postale à l’adresse ci-dessus

ll vous suffit d’envoyer un mail avec vos coordonnées à : lepsdutaillanmedoc@gmail.com SOUTIEN AUX SALARIES DE FORD! « Un pas en avant, deux pas en arrière », la direction de Ford reste bien floue sur les perspectives de reprise du site de Blanquefort, laissant près de 1600 salariés dans l’incertitude la plus totale. Nous vous encourageons à soutenir les salariés de Ford en versant une aide financière au comité d’entreprise à: Comité d’entreprise FIRST AQUITAINE INDUSTRIE BP32—33292 Blanquefort cedex Contact : sosemploisford@ce-fai.com


Ecole primaire : des rythmes adaptés avec les 5 jours éducatifs

LE PS PROPOSE! http://www.parti-socialiste.fr/lepspropose/

Favoriser la scolarisation précoce

Le PS propose de tenir compte des rythmes biologiques et psychologiques différents selon l’âge des enfants :. Les journées sont aujourd’hui trop longues, et l’année scolaire trop courte. Nous augmenterons et répartirons mieux le nombre annuel de jours de cours en raccourcissant les vacances d’été et organiserons d’autre part une semaine de 5 jours éducatifs. Cette nouvelle semaine scolaire devra, en lien avec les collectivités locales, notamment les communes, les associations périscolaires et d'éducation populaires mieux articuler les trois temps de l'enfant que sont le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire.

L'accueil des jeunes enfants dans une structure éducative adaptée est une condition essentielle à la réussite scolaire et constitue un outil majeur de lutte contre les inégalités sociales. Le PS propose que tout enfant à partir de l'âge de deux ans, dès lors que ses parents le souhaitent, puisse être accueilli à l’école maternelle. L’école maternelle sera ainsi un des choix possibles des parents pour l’accueil des enfants entre 2 et 3 ans, en cohérence avec les autres structures, notamment les dispositifs passerelles. Nous proposons également que la maternelle devienne obligatoire dès l’âge de 3 ans.

L’empilement de mesures hétéroLuc Châtel : le ministre de la sous- clites, mal pensées, non concertées, jamais évaluées, ne saurait masquer traction (de postes) l’essentiel. La politique budgétaire idéologique du gouvernement prive aujourd’hui l’éducation nationale des moyens d’assurer la réussite de tous: bien davantage que des lacunes des élèves français en calcul mental, c’est cela qu’a révélé l’enquête PISA : rapport à l’ensemble des pays de l’OCDE, nos jeunes de 15 ans obtiennent tout

Plan sciences, anglais à trois ans… les opérations de communication du ministre de l’Education nationale se suivent et se ressemblent. Derrière les incantations, les références aux « bonnes vieilles méthodes » et aux « fondamentaux » ou les plans qui se veulent innovants, Luc Châtel ne propose rien de neuf pour apprendre aux élèves à résoudre des problèmes et à raisonner. Puisque Luc Châtel semble si féru de mathématiques, il doit encore savoir faire une règle de trois : 16000 postes en moins rien que pour l’année 2011 et près de 60 000 élèves en plus, ce sont plus d’enfants par classe, moins de possibilité pour les équipes de se concerter pour mener des projets pluridisciplinaires, moins d’attention à porter à chacun des élèves… Et cela s’ajoute à la liste déjà longue de mesures prises à l’encontre de l’intérêt des élèves comme le démantèlement des RASED ou la réforme de la formation des enseignants.

«Les écoles du Taillan souffrent directement de cette pénurie organisée par l’Etat dans l’Education nationale » juste des résultats s’inscrivant dans la moyenne. Mais, ce qui apparaît comme fortement préoccupant, c’est le fort accroissement des inégalités depuis les années 2000. Les écoles du Taillan-Médoc souffrent directement de cette pénurie organisée dans l’Education nationale. L’Etat se retire, laissant seules les communes face à des équations financières à laquelle elles ne peuvent répondre !

Et si à force de pression, la municipalité a obtenu de l’Inspection académique, l’ouverture d’une nouvelle classe de maternelle à Jean Pometan en septembre 2010, les moyens ne suivent pas du côté du ministère!

Une grande réforme de la dépendance? Annoncé par Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2007 et sans cesse repoussé, le chantier du financement de la dépendance devrait enfin être lancé prochainement… Reste à savoir comment financer ce surcoût, dans un contexte budgétaire tendu? Le gouvernement exclue de recourir à l’impôt, alors même que la décision de Nicolas Sarkozy de supprimer l’ISF va couter près de 4,5 milliards d’euros. La solution pourrait donc consister à faire appel à des assureurs privés selon le gouvernement, nouveau glissement vers une privatisation des soins risquant encore d’aggraver les inégalités dans la prise en charge des patients. Mais la perte d'autonomie est d’abord un risque social. La création d'un nouveau champ de protection sociale doit donc permettre de la compenser à tout âge de la vie, sur la base d'un financement public et solidaire : cette réforme n'est pas qu’une question de coût, c'est une question de choix de société !

Une nouvelle maison de retraite au Taillan-Médoc Notre commune a besoin d’une nouvelle maison de retraite médicalisée type EPHAD. L’allongement de la durée de vie ne s’accompagne pas toujours d’un allongement de la durée de vie en bonne santé, et il est impératif de pouvoir permettre à tous des conditions d’accueil satisfaisantes, sans être trop éloignés de ses proches. Un travail a démarré dans ce sens avec le Conseil général, et la municipalité a fait l’acquisition d’un terrain pour accueillir cette future maison de retraite. Mais les discussions avec l’Etat avancent difficilement : il nous a déjà signifié que des financements seraient impossibles avant 2013. Pour autant ce projet est une nécessité!

Le budget 2011 de l’Education Nationale ne prépare aucunement l’avenir ; il le met même en péril. Nos enfants se retrouvent malheureusement dans des classes de plus en plus souvent surchargées : la France se situe déjà au 18ème rang des pays de l’OCDE pour le nombre d’enfants par classe en primaire… « Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance !» Le président américain John Kennedy aimait beaucoup citer cette réflexion d'Abraham Lincoln. JFK ajoutait pour sa part : «Si cette nation est appelée à croître en sagesse et en force, alors toute personne capable d'obtenir un diplôme supérieur doit avoir la possibilité de faire valoir ses talents.» Le parti Socialiste refuse de cautionner une politique qui méconnaît les besoins et les missions de l’école et organise systématiquement le démantèlement du service public de l’Education nationale.

UMPerles!

> Jean-François Copé Aux militants UMP le jour de l’intervention sur TF1 de Nicolas Sarkozy: «Avec votre soutien, nous serons unis pour faire face aux campagnes de désinformation et de démagogie orchestrées par l’opposition et relayées sans scrupule par certains medias. » > Christian Jacob A propos de DSK :sur Radio J « Ce n'est pas l'image de la France, l'image de la France rurale, l'image de la France des terroirs et des territoires, celle qu'on aime bien, celle à laquelle je suis attaché. » > François Buhr « » (Absent de toutes les commissions municipales et conseils municipaux ainsi que les deux autres élus de l’opposition UMP depuis le 30 mars 2010).

Pour être solidaire, le PS propose: - d’aider les personnes en situation de perte d’autonomie à rester à leur domicile si elles le souhaitent, en améliorant la prise en charge financière et l’accompagnement humain, pour mieux répondre à leurs besoins et aider leurs proches ; - d’encourager la solidarité en favorisant des projets de logement innovants comme la colocation avec des jeunes ; - d’améliorer des conditions d’accueil et de vie dans les maisons de retraite et de développer les centres d’accueil de jour.

LE PS PROPOSE! http://www.parti -socialiste.fr/ lepspropose/


Agir