Issuu on Google+

eNaction N° 5 | 2016

Uma Devi : Une vie dans la dignité Des objectifs pour transformer des vies La vie en héritage

Commande de cartes page 11


EDITORIAL

« Il n’est pas digne de vivre ! » Cette phrase cruelle fut prononcée à Jérusalem par la foule à l’encontre de Paul suite à son témoigna­ ge alors qu’il défendait sa cause (voir Actes 22.22 – Bible en Français Courant). Malheureusement aujourd’hui encore je pen­ se que même s’ils ne sont pas toujours audi­ bles, ce genre de propos traversent l’esprit de plusieurs. En effet des personnes décrètent que certains êtres humains ne sont pas dignes de vivre jus­ te parce qu’ils sont trop vieux, trop malades, trop handicapés, trop chrétiens, trop pauvres, trop noirs, trop « embryons ». Souvent c’est la

2

peur d’être celui de trop qui fait réagir ainsi et trouver un bouc émissaire. La dignité c’est une qualité que toute person­ ne reçoit sans qu’elle le mérite. C’est le droit à la vie dont bénéficie chaque être humain, quelle que soit sa situation de vie. Parfois des personnes méprisées, rejetées ne se sentent plus dignes, elles lâchent prise et se laissent aller. C’est souvent ce que vivent les personnes affectées par la lèpre. En s’intéres­ sant à elles, en les soutenant, elles se relèvent peu à peu et retrouvent une vie dans la dignité. Elles se sentent acceptées, aimées ; leurs droits sont respectés.


Impressum La Mission Évangélique contre la lèpre est une organisation humanitaire chrétienne engagée dans l’élimination des causes et des conséquences de la lèpre. Elle a pour but la guérison et la réhabilitation des plus démunis. L'Association est exonérée d'impôt. Les dons peuvent être déduits du revenu imposable. Si les dons pour un projet spécifique dépassent ce qui est budgété, ils seront attribués à des projets similaires.

La Mission Évangélique contre la lèpre est certifiée par ZEWO depuis 1992.

Mission Évangélique contre la Lèpre Route de Denges 38 | 1027 Lonay Tél. 021 801 50 81 info@missionlepre.ch | www.missionlepre.ch CCP : 10-4835-5 IBAN : CH44 0900 0000 1000 4835 5

Pour en revenir à Paul dans le livre des Actes, la foule a crié qu’il n’a pas le droit de vivre. On allait le torturer quand tout-à-coup on apprend qu’il est citoyen romain et que cela lui confère certains droits. Nous ne sommes pas romains mais en tant qu’enfants de Dieu grâce au sacrifice de Jésus, nous sommes citoyens du Royaume des cieux (Philippiens 3.20). Alors que nous allons bientôt célébrer Noël, préparons-nous en nous rappelant que ce pauvre petit enfant est le Sauveur venu apporter amour, paix et espérance pour que nous vivions dans la dignité.

Bureau en Suisse allemande : Evangelische Lepra-Mission Bernstrasse 15a | 3360 Herzogenbuchsee Tel. 062 961 83 84 info@lepramission.ch | www.lepramission.ch Président : Jan Kuny, Aesch (BL)

En Action

Ce magazine d’information pour les membres et les donateurs paraît au moins 4 fois par an. Rédaction et Édition : Anne-Claude Jonah – Mission Évangélique contre la lèpre Mise en page : | Sonja Räss Impression : Jordi SA, Belp Photos : Mission Lèpre Internationale Couverture : Uma Devi rayonnante ISSN 1422-6685

Anne-Claude Jonah

Copyright : © Mission Évangélique contre la lèpre

www.missionlepre.ch

3


UMA DEVI – INDE

Uma Devi raconte son histoire.

Une vie dans la dignité Mère Teresa a dit que la principale maladie n'est pas la lèpre, mais le sentiment d'être indésirable, négligé et abandonné par tous. « Rejetée par tous » Quatre ans après son mariage, Uma Devi fut emmenée chez un médecin pour des symptô­ mes suspects. C’était la lèpre ! Elle prit des mé­ dicaments durant un an mais la maladie avait 4

déjà fait des ravages au niveau de ses membres. Sa belle-mère ne voulant pas qu’elle reste s’est mise à mentir et à se plaindre à son sujet. Un jour Uma fut jetée dehors après avoir été bat­ tue. Elle se réfugia quelques mois chez sa mère mais ne put y rester à cause de l’attitude de la femme de son frère. Sa mère l’emmena en ville – elle vivait dans la rue. « Avec d’autres, nous vivions sur les esca­


liers menant au Gange, mangions parfois dans une communauté monastique et mendiions auprès de touristes étrangers. » Elle vécut ainsi durant une vingtaine d’années. Ses conditions de vie ne faisaient qu’aggraver les conséquences de la lèpre. Ses membres se déformèrent de plus en plus et elle devint dépendante. « Le jour où ma vie a changé » Il n’est pas facile d’accepter d’être accueilli, aimé, d’être un « patient gracié ». Après de lon­ gues discussions avec l’équipe de l’hôpital lèpre de Naini, Uma décide enfin de rejoindre les 13 résidents de la « snehalaya ». « Une nouvelle vie ! » La vie d’Uma Devi a de nouveau du sens. « J’ai longtemps rêvé d’une maison et aujourd’hui je l’ai. Je désirais tant un peu d’affection et aujourd’hui je la reçois du personnel et des autres résidents. Je suis tellement contente, c’est un cadeau de vivre ici. » Des paroles qui ont touché Nadja Klarer, colla­ boratrice de Mission Lèpre en Suisse alleman­ de qui a eu l’occasion de la rencontrer lors de sa visite de projets en Inde.

Si vous le désirez, vous pouvez prier pour les personnes affectées par la lèpre et en particu­ lier les résidents des Snehalayas (maisons de soins) en Inde. Ils sont entourés par des mem­ bres du personnel dévoués mais cela ne rem­ place pas les liens avec leur famille. Qu’en cet­ te période de fête les familles reprennent contact avec eux, viennent les visiter et qu’ain­ si ils se sentent valorisés, dignes.

!

Dans les « pays du Sud » il n’existe que rarement des structures pour accueillir et prendre soin des per­ sonnes âgées. Mission Lèpre Inde gère cinq maisons de soins pour personnes âgées affectées par la lèpre qui souvent souffrent de multiples handicaps et ont été rejetées par leur famil­ le. Elles trouvent dans ses « snehalayas »­ (mot hindi qui signifie maisons d’amour) un refuge, de la nourriture, des soins : une atmosphère bienveillante pour retrouver une vie dans la paix et la dignité. Mission Lèpre Inde travaille aussi à ce que ces aînés renouent des contacts avec leur famille.

www.missionlepre.ch

5


DES OBJECTIFS POUR TRANSFORMER DES VIES

Pour promouvoir le bien-être physique et social de chacun (selon la définition de la santé de l’OMS)1 tout en combattant les inégalités et protégeant l’environnement, la communauté internationale a adopté, il y a environ un an, un plan d’action comprenant 17 objectifs de développement durable (ODD). Agir pour éradiquer la pauvreté Les premiers objectifs donnent le ton : Élimi­ ner la pauvreté et la faim La pauvreté ne se résume pas à l’insuffisance de revenus et de ressources pour assurer des moyens de subsistance durables. Ses manifestations comprennent la faim et la malnutrition, l’accès limité à l’éducation et aux autres services de base, la discrimination et l’exclu­sion sociale ainsi que le manque de participation à la prise de décisions. (www.un.org/­ sustainabledevelopment/fr/poverty) La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.

1

6

Nos équipes sur le terrain sont chaque jour confrontées à cette réalité. En effet, les per­ sonnes affectées par la lèpre sont les plus pau­ vres parmi les pauvres. Des personnes, à cause de la stigmatisation liée à la lèpre perdent leur travail ; d’autres ne sont plus capables d’effectuer des travaux avec leurs mains déformées. Des familles vivant dans la pauvreté sont exposées à ­ ­contracter la lèpre à cause de leurs mauvaises conditions de vie. Pour combattre cette pauvreté, des groupes d’entraide gérés par des personnes affectées par la lèpre sont constitués. Les membres sont formés et bénéficient de micro-crédits. Ils génèrent alors un revenu mensuel fiable qui leur permet de vivre et non pas de survivre. Les bénéfices du groupe sont réinvestis pour d’autres personnes à la fois pour elles-mêmes et pour les générations à venir.


S’engager ensemble avec les personnes affectées par la lèpre Quant au dernier objectif : partenariats pour la réalisation des objectifs, nous croyons que l’union fait la force ; que sans vous nous ne pourrions pas continuer. De par une approche holistique (qui tient compte de tous les aspects), Mission Lèpre et ses partenaires apportent non pas des solu­ tions toutes faites mais de l’aide et du soutien pour que ces personnes trouvent un environ­ nement favorable pour leur permettre de sor­ tir de la pauvreté et de s’engager dans une vie indépendante et digne. Atteindre ces objectifs nous concerne tous Tous les pays sont appelés à contribuer à la réalisation de ces ODD selon leurs capacités que ce soit au niveau du gouvernement et des personnes comme vous et moi.

L’Organisation des Nations-Unies avait de­ mandé à ses membres de consacrer, d’ici 2028, 0,7 % de son revenu national brut (RNB) pour l’aide au développement. Fin septembre, le Conseil des Etats en a dé­ battu : l’aide au développement devrait dispo­ ser de 11.11 milliards de francs entre 2017 et 2020. Cela correspond à 92 centimes par habi­ tant et par jour ou 0,48 % du RNB. C’est moins que le but de 0,5 % que s’était fixé le Parle­ ment. Mais n’oublions pas que les Suisses sont généreux. Les dons à des œuvres de bienfai­ sance ont atteint 1,8 milliard l’an dernier. Chaque don compte Je peux penser que comme « l’on est toujours le pauvre de quelqu’un », d’autres pourraient en faire bien plus. Toutefois personne d’autre que moi ne peut faire ma part ! A l’aube de 2017, continuons à nous ­engager pour que des vies soient transformées !


JEU NO 4 | 2016

2 Mots – 10 lettres : « … et Bonne Année » S

J

H

I

B

E

R

N

A

T

I

O

N

N

E

E

T

E

F

I

G

U

E

S

O

I

O

N

D

Y

S

E

T

T

A

D

I

P

P

I

G

E

N

D

I

V

E

E

N

O

K

A

T

A

C

M

A

N

D

A

R

I

N

E

S

A

P

E

G

U

L

U

R

R

D

N

N

J

N

M

M

S

H

X

R

E

T

N

N

A

C

I

A

B

E

O

R

A

I

E

N

N

L

A

M

H

R

I

U

U

E

R

U

V

E

E

D

U

C

E

G

X

E

R

V

I

G

G

V

E

L

B

R

U

Y

E

R

E

I

I

O

U

A

L

D

I

O

R

F

R

F

E

H

E

O

U

I

B

O

B

L

E

G

N

A

R

O

N

X

Règle du jeu Après avoir biffé dans la grille, tous les noms qui se lisent horizontalement, verticalement, diagonalement (dans les deux sens) de la liste ci-contre, il ne restera que les lettres formant le mot caché. Vous pouvez nous faire parvenir votre réponse jusqu’au 28 janvier 2017 – veille de la Journée Mondiale de la lèpre (voir adresse page 3).

8

AVENT BOB BOUGIES BRUYERE CADEAUX CHAMPAGNE DATTES DECEMBRE DINDE ENDIVE FETE FEVRIER FIGUES FROID GIVRE GUIRLANDES HIBERNATION HIVER HOUX ILLUMINATIONS JANVIER LUGE MANDARINES NEIGE NOUVEL-AN ORANGE POIREAUX RENNE SAPIN SKI

MERCI aux 40 personnes qui nous ont envoyé la solution du jeu No 3/2016 qui était AUTOMNE. Nous vous remercions pour vos petits mots « super sympas ». Voici les noms des cinq personnes choisies à qui une petite récompense a été attribuée : Mme Marie-Cécile Chenaux, Avry M. Gérald Coutaz, Collonge-Bellerive Mme Vérène Gassmann, Fontenais Mme Mariette Martinet-Chollet, Troistorrents M. André Soutter, Lausanne


RÉUNIONS DES MEMBRES DE MISSION LÈPRE

C’est en septembre dernier que des représentants des pays membres de l’Alliance Globale de Mission Lèpre se sont retrouvés près de ­Lon­dres. L’occasion d’échanger et de renforcer les ­liens. Regarder en arrière... Cela fait 5 ans qu’une charte a été signée par une trentaine de pays de Mission Lèpre dans le but de travailler ensemble avec une vision commune qui est « Lèpre vaincue, des vies transformées ». Cette vision témoigne de notre double accent : la maladie et les personnes qui en sont affec­ tées. Une journée fut consacrée à discuter d’une évaluation de notre façon de collaborer. Les pays, membres autonomes de l’Alliance ­Globale ont les mêmes droits et les mêmes ­responsabilités qu’ils soient petits ou grands, du Nord ou du Sud. Ce changement amène une différence positive dans nos relations. Malgré nos diversités, la confiance et l’unité se sont développées. Etre différent c’est à la fois enrichissant et défiant. N’ayant pas les mêmes besoins, nous n’avons pas les mêmes attentes. Nous avons réalisé que nous devons mieux définir­ le rôle du bureau international ainsi que le processus décisionnel. Nous sommes reconnaissants à Geoff Warne, qui durant 10 ans a dirigé Mission Lèpre. Nous pouvons dire que l’Alliance Globale est une partie de son héritage. C’est sous son impul­ sion que le changement s’est fait.

… pour mieux aller de l’avant Une autre journée était consacrée à discuter et décider des changements à amorcer dans des domaines tels que programmes de lutte contre la lèpre et recherche de fonds. Avoir une idée assez précise de la destination que nous souhaitons atteindre ces prochaines années nous permet dès maintenant d’orien­ ter le gouvernail dans la bonne direction.

www.missionlepre.ch

9


LA VIE EN HÉRITAGE

L’héritage n’est pas qu’une question d’argent et de biens, ce sont avant tout les liens tissés entre le défunt et ceux qui restent. Malheureusement parfois, le départ d’un pro­ che, en plus d’être un grand chamboulement émotionnel, peut faire ressurgir de vieilles ran­ cœurs entre les membres d’une même famille. Suivre quelques conseils pour bien rédiger un testament peut éviter des tracas et des souf­ frances supplémentaires. Voici le message d’une veuve diffusé lors de l’émission Temps présent « Héritage, merci bien ! » du 29 septembre dernier : « Réglez vos affaires avant de mourir avec un papier signé, parlez-en à vos enfants. La personne qui reste vivra bien plus en paix. »

Léguer ses biens à ses proches (famille, amis) et éventuellement à ceux qui sont au loin (par exemple les personnes affectées par la lèpre) tout en s’assurant qu’ils seront répartis selon ce que l’on souhaite demande réflexion. Pour accompagner cette démarche nous vous proposons de commander dès maintenant la brochure gratuite « Offrir un avenir et de l’espérance » ou de nous contacter pour plani­ fier un entretien. Un grand merci à vous qui envisagez, par votre héritage, de permettre à des personnes affectées par la lèpre de retrouOffrir un avenir et de l’espérance ver une vie digne. Conseils pour rédiger un testament

10


Envoyer une carte du commerce équitable c’est : faire plaisir et soutenir les plus démunis

!

D’autres motifs sont disponibles sur le site : www.missionlepre.ch (Participation/Boutique)

Merci de me faire parvenir : Brochure(s) Testament « Offrir un avenir et de l’espérance » – gratuite Carte(s) « Berger » sur fond violet Carte(s) « Crèche » sur fond bleu Carte(s) « Mages » sur fond bleu foncé Carte(s) « Fleurs » sur fond rouge

Les cartes sont à 4 CHF

Carte(s) « Cloches » sur fond rouge Carte(s) « Bougie » sur fond vert foncé

www.missionlepre.ch

11


Chère lectrice, cher lecteur, Un grand merci pour votre précieux soutien qui permet aux personnes affectées par la lèpre de retrouver la force et le courage de vivre dans la dignité. Nous vous souhaitons de belles fêtes de fin d’année entourés de vos proches. Avec nos plus cordiales salutations, La petite équipe de Mission Lèpre Suisse romande Anne-Claude et Annatina Jonah

Restaure la vie des plus démunis Expéditeur : Nom | Prénom

Adresse

NPA | Lieu

Mission Évangélique contre la lèpre Route de Denges 38 1027 Lonay


Magazine En Action Nr 5 | Dec 2016