__MAIN_TEXT__

Page 1

rapport annuel 2015


De gauche à droite : Marc Jost, Shovakhar Kandel, Ruedi Josuran, Markus Freudiger et Jan Kuny.

Sommaire Editorial 3 Rapport d’activité Portrait de Mission Lèpre – Suisse

4

Mission globale

6

Nos domaines d’action Nos projets

2

4–15

6 10

Comptes annuels 2015

16

Annexe aux comptes annuels

19

Rapport de l’organe de révision

26


Editorial

Chère lectrice,

En y repensant, je me demande comment se

Cher lecteur,

­sentent les personnes guéries de la lèpre. Une joie profonde et une immense gratitude pour une

En 2015 nous avons fêté

nouvelle vie est difficile à imaginer pour nous.

notre 110ᵉ anniversaire à

Quelques versets du Psaume 30 me viennent à

notre nouveau siège ­ à

l’esprit :

Ce

Je te loue, ô Eternel, car tu m’as tiré du gouffre. Tu

fut­important pour nous de vous recevoir chez

n’as pas permis que mes ennemis rient à mes

nous, dans nos nouveaux bureaux. J’ai eu le plai-

dépens. Eternel, mon Dieu, je t’ai appelé à mon

sir d’avoir de bons échanges avec quelques-uns.

aide, et tu m’as guéri : Eternel, tu m’as retiré de la

Votre fidélité et votre estime nous ont tous

mort, tu m’as rendu à la vie quand j’allais vers le

­motivés à continuer de nous engager de tout

tombeau. Chantez donc à l’Eternel, vous qui êtes

cœur pour les pauvres parmi les plus pauvres.

ses fidèles ! Apportez-lui vos louanges ! Proclamez

Herzogenbuchsee.

sa sainteté ! Un de nos invités d’honneur était Shovakhar ­Kandel, directeur de Mission Lèpre Népal. Il nous

Je pense alors à la grâce que Dieu nous accorde

a donné, au travers d’images impressionnantes,

toujours à nouveau. En signe de reconnaissance,

un aperçu de la reconstruction de l’hôpital.

je prie que je puisse être un instrument dans sa

Grâce à des dons supplémentaires nous avons

main, qu’il m’utilise là où il veut. Un de mes en-

pu, suite aux tremblements de terre, apporter

gagements concerne la Mission contre la lèpre.

­r­apidement une aide financière. A cet égard, je

Avec d’autres, je m’implique pour les personnes

voudrais vous adresser nos vifs remerciements

affectées par la lèpre.

pour votre soutien pour le Népal ! Vous pouvez vous aussi être un instrument Notre ambassadeur pour la Suisse allemande,

dans la main de Dieu et vous serez étonnez

Ruedi Josuran, était aussi présent. Avec sa fem-

de voir partout où il veut vous utiliser.­

me, ils avaient visité le Népal peu de temps avant

Je souhaite que vous puissiez connaître et

le premier tremblement de terre. Le président du

expérimenter l’amour et la bonté de Dieu.

Grand Conseil bernois, M. Marc Jost nous a également fait l’honneur d’être des nôtres. Au cours de

Jan Kuny

son intervention, il n’a pas manqué de nous

Président de Mission Lèpre – Suisse

remercier pour notre travail qui consiste à ­ ­restaurer la vie des plus démunis. Couverture : Couple soulagé d’avoir échappé au tremblement de terre (photo de Phil Johnstone)

www.missionlepre.ch

3


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Portrait de Mission Lèpre Suisse 1. Cadre juridique Nom :

Mission Évangélique contre la lèpre (Evangelische Lepra-Mission)

Siège :

Herzogenbuchsee (BE), bureau romand à Lonay (VD)

Forme juridique : Association nationale conformément aux articles 60 et suivants du Code Civil Statuts :

Approuvés lors de l’Assemblée Générale du 25 avril 2015.

2. But de l’Association L’Association, membre autonome de Mission Lèpre Internationale «The Leprosy Mission Fellowship (TLMF)», est une organisation humanitaire chrétienne internationale engagée depuis plus de 100 ans dans l’élimination des causes et des conséquences de la lèpre. Son but est la guérison et la réhabilitation des plus démunis dans la société. Pour ce faire, elle: •A  ccompagne les projets et programmes dans les pays touchés en collaboration avec différents partenaires et apporte un soutien financier. • S  ensibilise la population suisse sur la lèpre et les thèmes liés tels que la pauvreté, l’exclusion et le développement et lui offre la possibilité de soutenir des personnes affectées par la lèpre et des personnes vivant avec handicaps ainsi que leur entourage. 3.Les organes dirigeants L’Assemblée Générale L’Assemblée Générale est l’organe suprême. Elle est convoquée d’ordinaire au moins une fois par an au printemps. Le Comité Le Comité se compose de 5 à 7 membres élus pour une période de 3 ans. Les membres sont rééligibles. Le Comité définit notamment la stratégie et la structure de l’Association. Au 31 décembre 2015 il était constitué des personnes suivantes :

4

Jan Kuny

Aesch

Andreas Manig Jean-Luc Gassmann Daniel Wahl Eugen Krebser Valérie Favre

Basel Fribourg Bottmingen Attiswil Yverdon-les-Bains

Président depuis mars 2010 (Membre depuis avril 2007) Pasteur Membre depuis octobre 1999 Juriste Membre depuis août 2000 Réalisateur et journaliste Membre depuis mars 2009 Chimiste ETS Membre depuis mars 2011 Médecin Membre depuis avril 2014 Directeur logistique


L’actrice de transformation, Apsara Ghimire aide Sirjana blessée suite au séisme (Hôpital Anandaban, Népal).

Le Comité d’organisation Le Comité d’organisation assume la responsabilité de la gestion. Au 31 décembre 2015 il était constitué des personnes suivantes : Markus Freudiger

Wiedlisbach

Directeur

Anne-Claude Jonah

Cossonay-Ville

Responsable romande

Depuis mars 2012 (Membre depuis mars 2009) Depuis mars 2012 (Membre depuis oct. 2011)

Jan Kuny

Aesch

Président

Depuis mars 2010

L’Association est engagée par la signature collective de deux personnes habilitées. L’Organe de révision L’organe de révision élu pour effectuer la vérification selon un contrôle restreint est Unico Treuhand AG à Burgdorf. 4. Prestations fournies en relation avec les ressources disponibles L’Association atteint les objectifs qu’elle s’est fixés. Pour ce faire, elle dispose d’une petite mais néanmoins efficace structure adaptée au volume de l’activité. Au 31 décembre 2015, l’effectif du personnel s’élevait à 6 collaborateurs pour un équivalent plein temps de 320 pourcents. L’Association soutient de préférence des projets portant sur plusieurs années, sans pour autant être liée par des obligations et engagements. Cette approche a l’avantage de permettre aux donateurs d’être précisément informés sur le développement et les progrès des projets. Les objectifs fixés, une description des prestations fournies et l’utilisation des ressources disponibles peuvent être consultés dans le rapport annuel et l’annexe sous le point 18 : Preuve d’équilibre des projets.

www.missionlepre.ch

5


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Mission globale Cette année, la Mission Évangélique contre la

Témoignage de Neelma-

­lèpre – Suisse a célébré son 110e anniversaire. On

ni Bense aumônier à

peut se demander si l’on a encore besoin d’une

l’hôpital de Naini au

Mission consacrée à combattre les causes et les

nord-est de l’Inde

conséquences de la lèpre, alors que depuis plus

Avec ma femme, infirmière,

de 30 ans un traitement efficace est disponible.

nous

sommes

engagés

Oui, car la lèpre existe encore. C’est une maladie

dans cet hôpital. L’exemple de Jésus est notre plus

de la pauvreté, une maladie honteuse que l’on

grande motivation.

veut cacher, une maladie sournoise qui se

Les patients ne veulent pas parler de lèpre. Les

­développe sur des dizaines d’années sans que les

­familles et amis ne veulent pas avoir de contacts

personnes en aient conscience, une maladie qui

avec leurs proches affectés par la lèpre. Il y a beau-

provoque des ravages physiques et sociaux.

coup de fausses croyances concernant cette

Les personnes affectées par la lèpre, encore trop

­ma­ladie, ce qui entraîne peur et rejet. La lèpre est

souvent rejetées par leur famille, leur commu­

­encore considérée comme une malédiction. Les

nauté, ont particulièrement besoin d’être traitées

gens pensent qu’en aidant une personne affectée

par des collaborateurs qui osent les toucher. Ce

par la lèpre, ils vont attirer la colère de Dieu.

toucher engendré par la compassion et le

Beaucoup de patients sont très déprimés, ils doivent

dévouement est la manifestation de l’amour ­

faire face à tant de difficultés. Souvent même ils sont

i­nconditionnel de Dieu qui les aide à retrouver

les premiers à se blâmer. C’est pourquoi nous

leur dignité.

n’offrons pas seulement une aide médicale mais aussi un soutien moral et spirituel. En tant que conseiller en relation d’aide, je les encourage à s’expri-

Nos domaines d’action

!

La guérison physique des personnes affectées par la lèpre n’est pas suffisante. Il est important de viser à une restauration de tous les aspects pour une transformation durable de leur vie. En impliquant les personnes démunies ainsi que leur famille et leur communauté nous leur donnons les moyens de sortir de la ma­ ladie et de la pauvreté et de s’engager dans une vie digne et autonome.

6

mer et je les aide à renforcer leur estime de soi et à envisager de nouvelles perspectives d’avenir. Aide médicale et intégration sociale Nos hôpitaux sont des centres de référence ­apportant des soins de qualité aux personnes ­affectées par la lèpre et répondant aux besoins médicaux des communautés des environs. La chirurgie reconstructrice, la physiothérapie ainsi que des aides à la marche améliorent la mobilité et permettent de retrouver une meilleure autonomie.


Par divers moyens, nous aidons les patients

Nous gérons plusieurs programmes éducatifs

guéris à sortir de l’engrenage de la pauvreté et à

pour les personnes affectées par la lèpre et les

se réinsérer dans la société.

membres de leur famille qui très souvent sont

L’approche de réhabilitation à base commu­

aussi marginalisées. Soit les frais de scolarité

nautaire est un outil performant qui aide les

sont pris en charge, soit nous aidons à améliorer

­personnes avec des incapacités dues à la lèpre

les conditions de vie des familles pour qu’elles

ou non à retrouver une place dans la société et à

puissent offrir une bonne éducation à leurs

gagner leur vie.

­enfants. Dans nos centres où ils sont nourris et

Les programmes s’articulent autour de groupes

logés, des jeunes acquièrent une formation

de prise en charge personnelle et d’entraide, de

­professionnelle et sont accompagnés dans leur

microcrédits et de formations en vue d’activités

entrée dans le monde du travail.

génératrices de revenus. Séance de physio pour retrouver la mobilité des mains.

www.missionlepre.ch

7


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Sensibilisation dans des quartiers défavorisés en Inde.

8

Prévention et sensibilisation

Nous travaillons en partenariat avec les radios et

Nous mettons l’accent sur la prévention en

les églises pour accroître la sensibilisation de la

améliorant les conditions de vie des plus démunis.

population. Une bonne information sur la lèpre

La prévention passe aussi par la formation du

permet de diminuer les peurs et les préjugés liés

personnel de santé. Il est primordial que dans les

à l’ignorance. Les personnes affectées par la

centres de santé la lèpre puisse être dépistée

­lèpre savent où se rendre et trouvent le courage

avant qu’elle n’entraîne des incapacités.

pour consulter et ainsi recevoir le bon traitement.


Quelques exemples Habbi (Niger) remarque un jour des taches sur Services lèpre

son corps et les montre à ses parents qui lui adminis­trent un traitement de médecine tradi­ tionnelle qui n’a aucun effet. Une ancienne malade de la lèpre a vu ces taches et propose aux parents d’amener Habbi au Centre de Santé de Danja. Comme ses parents ne réagissent pas, Habbi décide de s’y rendre seule. Elle est prise en charge rapidement, la lèpre est diagnostiquée et elle guérit sans être atteinte de difformités.

Dignité et Autonomisation

La lèpre a laissé Gonesh (Bangladesh) avec des problèmes de mobilité. Il avait des difficultés à ­travailler et a subi la stigmatisation de la part de sa famille et de la communauté. Gonesh devait hériter d’un terrain de la part de son père, mais c’est son frère qui en bénéficia et des voisins en occupèrent une partie. Le groupe d’entraide dont il fait partie l’a aidé à obtenir une assistance légale afin de retrouver ses droits. Aujourd’hui il gagne de l’argent grâce à son ­ ­travail de mécanicien et projette d’ouvrir une boutique de pièces de rechange. Il a retrouvé sa dignité et son autonomie.

Intégration sociale

Depuis cinq ans Thulimaya Tamang (Népal) est membre d’un groupe d’entraide. « Grâce au groupe j’ai pu envoyer mon fils à ­l’école. Cela m’a aussi aidé à subvenir aux ­besoins de ma famille (mon fils et mon père veuf) alors que mon mari m’a quittée à cause de la l­èpre. Je trouve qu’il y a moins de stigmatisation dans la communauté grâce au groupe. » Les membres de plusieurs groupes ont reçu de l’argent de Mission Lèpre Népal pour les aider à faire face aux dépenses supplémentaires suite au tremblement de terre. « Notre maison est détruite, j’étais désespérée. Cet argent va vraiment nous aider. » www.missionlepre.ch

9


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Nos projets En collaboration avec des partenaires, nous avons accompagné et soutenu des projets dans nos 5 pays stratégiques, sans oublier notre projet de sensibilisation en Suisse. Exemples de projets en Afrique Congo RDC En 2015, notre stratégie et la plupart de nos ­projets s’étendant sur plusieurs années se termi-

Répartition des financements de projets dans nos pays stratégiques (en pourcentages arrondis)

naient. Plusieurs semaines ont été consacrées à des évaluations sur le terrain. Cette étape essentielle a permis d’élaborer de nouvelles phases

Dans le cadre de nos projets les activités de

dans notre travail.

­sensibilisation ont aussi permis de réduire la stig-

Au Sud Kivu, la connaissance de la lèpre s’est

matisation. En effet les personnes affectées par

améliorée au sein des communautés et parmi­

la lèpre sont mieux acceptées et intégrées. Grâce

les prestataires de soins. Cependant différents

à la réhabilitation à base communautaire, les

­facteurs comme l’accès à certains endroits autre-

communautés s’impliquent dans le dépistage de

fois inaccessibles et l’implication des églises

nouveaux cas et dans leur prise en charge. De

dans la sensibilisation ont contribué à dépister

plus, des initiatives locales ont permis de réduire

un grand nombre de nouveaux cas avec infir-

les barrières physiques, un vrai plus pour les

mités de degré 2 (de 5% en 2014 à 11,7% en 2015).

­personnes avec handicaps.

Congo | Groupe de personnes affectées par la lèpre entouré de Didier Muhima, responsable de projet au Sud Kivu et Louis Paluku Sabuni, directeur de Mission Lèpre Congo RDC (à droite).

10


Niger | Groupe de dames encouragées à faire de la sensibilisation.

Niger Nous avons soutenu le projet du Centre de Santé

Une formation sur la prévention des infirmités et

de Danja (proche de Maradi) et le projet d’auto-

la réadaptation physique a été organisée pour la

nomisation des communautés et services lèpre

première fois par le Programme National Lèpre

dans les régions de Niamey, Tillabéry, Dosso,

avec l’appui financier de Mission Lèpre Niger et le

Tahoua et Zinder.

concours de la Fondation Raoul Follereau. Elle a

Avec l’appui des partenaires étatiques et privés,

réuni les responsables de la prise en charge de la

Mission Lèpre Niger a mis en œuvre plusieurs

lèpre et du handicap venus de tout le pays.

­activités d’intégration contribuant au mieux-être

Nous avons organisé des séminaires pour les

des personnes affectées par la lèpre et autres

­responsables d’églises et d’organisations chré­

handicaps.

tiennes afin d’affermir leurs connaissances de la

Nous avons encouragé des actions de sensibili-

lèpre et d’intégrer les personnes qui en sont

sation par des personnes elles-mêmes affectées

­affectées dans leurs activités.

par cette maladie.

www.missionlepre.ch

11


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Bangladesh | En sécurité, ces femmes et leurs enfants retrouvent goût à la vie.

Exemples de projets en Asie Bangladesh Le Projet Hagar offre un foyer d’accueil tempo­ raire pour des femmes rejetées par leur famille ou leur communauté pour diverses raisons ­incluant la lèpre ou des violences domestiques. Plus qu’un refuge pour elles et leurs enfants, nous leur fournissons de la nourriture, des soins médicaux, une aide juridique mais surtout un ­environnement où elles peuvent retrouver con­ fiance et se reconstruire en vue de retourner dans

!

En 2015

· 3 femmes sont engagées pour entourer ces femmes et préparer leur réinsertion. · 34 femmes ont été admises. · 27 femmes ont été réintégrées dans leur communauté. · 17 femmes ont obtenu une aide juridique. · 2 bébés ont été adoptés – l’adoption est envisagée quand la maman ne peut pas s’occuper de son enfant comme dans le cas de viol de jeunes filles avec handicaps

leur famille et leur communauté. Nous les

12

­accompagnons dans cette phase de réintégra­

Le personnel estime que la collaboration avec

tion en faisant de la sensibilisation dans les com-

d’autres organisations dans le cadre d’assistance

munautés, de la médiation et des visites de suivi.

juridique et de formations professionnelles est

Au Bangladesh, une femme seule ne peut que

bonne et que le plan de réinsertion est efficace.

­difficilement subvenir à ses besoins. Si un retour

Quant aux bénéficiaires, elles sont reconnaissan-

s’avère impossible, nous cherchons avec nos

tes pour l’unité et le soutien reçu afin d’accéder à

­partenaires à aider ces femmes à être autonomes.

leurs droits et de retrouver leur environnement.


Inde Centres de formations

Hôpitaux

Des jeunes affectés par la lèpre, en situation de

Grâce à votre soutien, nous soignons gratui­

handicap ou d’un milieu défavorisé peuvent

tement les personnes affectées par la lèpre. Afin

apprendre un métier en étant encadrés par des

d’augmenter les sources de revenus, nos

enseignants locaux qualifiés. En plus d’une

­hôpitaux proposent des services pour d’autres

f­ormation professionnelle en soudure, méca-

patients.

nique, électricité, couture ou informatique des

Durant ces dernières années, nous avons ­travaillé

cours de plaidoyer et développement de la per-

à l’amélioration des capacités de leadership de

sonnalité sont dispensés. Les jeunes bénéficient

notre personnel cadre. Nous observons des

aussi selon les besoins de physiothérapie et de

résultats positifs en termes d’augmentation du

relation d’aide.

nombre de patients n’ayant pas la lèpre. C’est à la

Nous avons soutenu les centres de formations

fois gage de soins de qualité et diminution de la

professionnelles de Nashik et de Faizabad. Pour

crainte voire de la honte d’être hospitalisé dans

les personnes qui ne peuvent se rendre dans un

un « hôpital lèpre ».

centre résidentiel (surtout les femmes), le centre de Faizabad offre aussi des formations à base

Recherche de fonds

communautaire pour 250 jeunes.

Chaque pays est encouragé à trouver une partie

Tous les frais pour les jeunes affectés par la lèpre

du financement de ses projets. Mission Lèpre

ou issus de familles affectées par la lèpre sont

Inde recevait de l’argent d’entreprises, de fonda-

pris en charge par Mission Lèpre. Durant la

tions ou d’églises locales. Depuis 2015, l’équipe a

­dernière année académique :

démarré la collecte de fonds auprès d’individus.

· à Nashik ils étaient 76 jeunes gens et jeunes ­filles

Nous avons soutenu les activités testées en vue

dont 22 qui ont eu la lèpre. · à Faizabad, ils étaient 152 jeunes dont 39 qui ont contracté la lèpre.

d’élaborer une stratégie. Les résultats des quatre envois sont encourageants en termes de dons moyens et d’acquisition de nouveaux donateurs.

Inde | Cours de soudure.

www.missionlepre.ch

13


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Népal Aide suite aux tremblements de terre

!

Quelques chiffres pour apprécier l’ampleur de l’aide apportée suite aux tremblements de terre des 25 avril et 12 mai 2015.

Des inspections de l’hôpital et des logements du personnel ont montré que plusieurs bâtiments ont besoin d’être rénovés alors que d’autres ont dû être démolis et reconstruits. Les 134 membres de notre personnel dont les maisons ont été ­endommagées ou détruites ont été aidés.

· 437 personnes victimes des tremblements de terre ont été traitées à l’hôpital Anandaban. · 1555 personnes touchées par les tremblements de terre ont été traitées dans 5 districts où 15 camps médicaux d'urgence ont été menés. · 4945 personnes ont été opérées dans les communautés et à l’hôpital Anandaban. · 2 39 personnes à Anandaban et 386 personnes dans les communautés ont bénéficié d’un soutien post-traumatique. · 1416 ménages ont reçu rapidement des produits de première nécessité (nourriture et ustensiles). · 1453 ménages ont pu construire un logement temporaire grâce au matériel ou à l’argent reçu.

Suite à l’adoption de la nouvelle constitution népalaise en septembre 2015, de violents affrontements proches de la frontière avec l’Inde ont fait au moins 50 morts et entravé l’acheminement, auprès de victimes des séismes, de four­ nitures essentielles en vue de l’hiver. Partenariat avec le gouvernement Mission Lèpre Népal est reconnaissante que le contrat avec le gouvernement, renouvelable tous les 5 ans, ait été reconduit en décembre 2015. Cette « autorisation d’intervention » nécessite à chaque fois plusieurs réunions avec diverses ­autorités locales. Cette convention élargit notre champ d’activités aux régions touchées par les tremblements de terre et permet de bénéficier de l’exonération de taxes d’importation sur les marchandises.

14


Projet en Suisse La journée « portes ouvertes » du 11 septembre

Durant le cours de management les participants

2015 pour célébrer nos 110 ans et inaugurer nos

s’intéressaient à cette maladie d’un autre temps.

nouveaux bureaux à Herzogenbuchsee a rassem-

Un exercice filmé a permis de répondre aux

blé près de 150 personnes. Ce fut l’occasion de se

­questions que tout un chacun se pose.

plonger dans quelques archives et d’échanger

Nous avons aussi participé avec un stand à une

avec d’autres personnes impliquées dans notre

journée de conférences organisée par Stop

mission.

­pauvreté sur le thème « Promouvoir la paix » ainsi qu’à la Célébration œcuménique « Objectif Terre : mission possible ». Cette célébration organisée par 48 ONG chrétiennes a marqué la fin des ­Objectifs du millénaire pour le développement et le début des Objectifs du développement dura­ ble. Ces deux événements ont rassemblé environ 1400 personnes.

Partie officielle devant les nouveaux bureaux à Herzogenbuchsee.

De plus, 18 présentations de la Mission à l’occa­

Pour plus d’informations sur nos projets, consultez notre site : www.missionlepre.ch

sion de cultes ; de rencontres avec des personnes âgées, des catéchumènes, des enfants (camp, école) ; lors d’un anniversaire et d’un cours ont contribué à sensibiliser environ 1300 personnes sur la lèpre, ses causes et ses conséquences.

Lors de la Célébration œcuménique, en signe d’engagement dans le cadre des Objectifs du développement durable, des bouts de rafia remis aux participants ont été assemblés et tirés vers le plafond de la cathédrale.

www.lepramission.ch

15


COMPTES ANNUELS 2015

Bilan au 31 décembre 2015 Notes (Annexe)

2014 CHF

ACTIF Actif circulant Liquidités Comptes débiteurs Comptes de régularisation actif

4 5 6

Actif immobilisé Installations et équipement Terrains et bâtiments

1'268'049 4'093 5'957 1'278'100

1'684'982 7'804 14'847 1'707'633

7 8

11'855 508'676 520'532 1'798'631

2'917 150'000 152'917 1'860'550

9 10

34'905 21'308 0 41'470 97'683

3'201 4'817 0 134'500 142'518

TOTAL DE L'ACTIF

PASSIF Passif à court terme Engagements de livraisons et services Comptes de régularisation passif Acomptes Provisions

11

Passif à long terme Provisions

11

0 0

37'278 37'278

Fonds d'investissement Fonds affectés

12

74'422 74'422

0 0

500'000 1'126'526 0 1'626'526 1'798'631

500'000 1'180'754 0 1'680'754 1'860'550

Capital de l'organisation Capital libéré généré Capital fixe généré Résultat annuel TOTAL DU PASSIF

16

2015 CHF

13


Comptes d'exploitation 2015 2015 CHF

2014 CHF

1'148'856 331'609 12'000 77'989 2'000 268'673 1'841'128 89'064 14'932 114'326 2'059'450

1'253'195 186'388 19'050 0 0 77'914 1'536'547 65'781 16'064 829'644 2'448'036

-1'478'724 -112'592 -1'591'316 -272'324 -164'501 -436'825 0 31'309

-1'275'244 -101'541 -1'376'785 -309'506 -159'676 -469'182 -154'000 448'070

Produits financiers Charges financières Résultats financiers Résultat annuel avant le résultat des fonds

375 -11'490 -11'115 20'193

992 -10'618 -9'626 438'444

Attribution des fonds affectés Utilisation des fonds affectés Résultat des fonds Résultat annuel avant variation du capital de l'organisation

74'422 0 74'422 -54'228

0 0 0 438'444

Variation du capital libéré généré Variation du capital fixe généré Total de variation du capital de l'organisation Résultat annuel après attribution

0 -54'228 -54'228 0

0 438'444 438'444 0

Notes (Annexe) PRODUITS Dons non affectés Dons affectés Dons de fondations non affectés Dons de fondations affectés Contributions du secteur public Legs Produits de collectes de fonds Dons Mission Lèpre Allemagne Autres produits Produits exceptionnels Total des produits CHARGES DE PROJETS Financement de projets Frais de suivi de projets Charges directes de projets Recherche de fonds Autres charges administratives Charges administratives Charges exceptionnelles Résultat d'exploitation

15 16

17

www.missionlepre.ch

17


COMPTES ANNUELS 2015

Attribution (externe)

Transfers internes

Utilisation

Solde de clôture

MOYENS DE FONDS Projets nationaux Projets étrangers Fonds d'investissement (fonds affectés)

Solde d'ouverture

Chiffres en CHF

Notes (Annexe)

Tableau de variation du capital 2015

0 0 0

0 409'789 409'789

0 0 0

0 335'367 335'367

0 74'422 74'422

0

0 -54'228 54'228 0

MOYENS DE FINANCEMENT PROPRE Capital libéré généré 500'000 Capital fixe généré 1'180'754 Résultat annuel 0 Capital de l'organisation 13 1'680'754

-54'228 -54'228

0 500'000 0 1'126'526 0 0 0 1'626'526

* Provisions à court terme £28'000

18

Résolution

Solde de clôture

VARIATION DE PROVISIONS (CAPITAL ÉTRANGER) Provisions engagement envers la caisse de retraite TLMI* 11 77'278 Provisions nouvelle acquisition 94'500 Provisions 171'778

Formation

Solde d'ouverture

Chiffres en CHF

Notes (Annexe)

Informations supplémentaires sur l'état de variation du capital

0 0

35'808 94'500 130'308

41'470 0 41'470


Annexe

Annexe aux comptes annuels 2015 BASES ET PRINCIPES 1. Bases de la comptabilité La présentation des comptes de l’Association Mission Évangélique contre la lèpre est en conformité avec les Recommandations relatives à la publication des comptes (Swiss GAAP RPC : normes fondamentales et RPC 21) et présentent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats (True and Fair View) ; elle respecte les normes ZEWO. Dans le même temps, la tenue des comptes est en conformité avec les exigences légales et les principes comptables reconnus en Suisse par l’article 69a du Code Civil et les articles 957 et suivants du Code des Obligations. Pour la première fois, les règlements selon les articles 957 et suivants du Code des Obligations, en vigueur dès le 1.1.2013 sont appliqués dans le bouclement au 31 décembre 2015. Cela n’entraîne aucune modification de l’évaluation ou de reclassification pour les associations qui ne sont pas enregistrées dans le Registre du Commerce. Le 21 mars 2016, ces comptes annuels ont été présentés par le Comité pour être révisés. Les dons et legs sont enregistrés selon les flux financiers (Cash Basis) indépendamment de la date d’engagement des fonds des projets bénéficiaires. Toutes les autres charges et produits sont délimités dans la période à laquelle ils se rapportent (Accrual Basis). 2. Principes de la comptabilité et de l’évaluation La comptabilité est tenue en francs suisses. Les actifs et passifs en devises étrangères ne sont pas disponibles. Les opérations en monnaies étrangères sont converties au taux en vigueur. Il s’applique sur le principe de l’évaluation séparée des actifs et passifs. L’amortissement des avoirs se fait selon la méthode linéaire directe. 3. Consolidation La Mission Évangélique contre la lèpre n’a pas d’autres organisations soumises à son contrôle.

www.missionlepre.ch

19


Annexe

DONNÉES RELATIVES AU BILAN 4. Liquidités Cette rubrique comprend les fonds en caisse, les soldes postaux et bancaires. 5. Comptes débiteurs Cette rubrique comprend les crédits provenant de l’architecte (réduction des coûts de l’aménagement intérieur des nouveaux bureaux). 6. Comptes de régulation actif Cette rubrique comprend principalement la publicité pour 2016 payée d’avance. 7. Installations et équipements Cette rubrique comprend les équipements des bureaux de Lonay et Herzogenbuchsee, dont principalement les meubles de bureau, divers appareils et le matériel informatique. Les équipements de bureau sont assurés contre les risques d’incendie et les éléments naturels pour un montant de CHF 100'000. Les installations et équipements sont amortis directement et linéairement. 8. Terrains et bâtiments Cette rubrique comprend l’achat de nouveaux bureaux à Herzogenbuchsee. L’appartement est amorti directement et linéairement sur une période de 50 ans. 9. Engagements de livraisons et services Cette rubrique comprend principalement des factures ouvertes pour la recherche de fonds. 10. Comptes de régulation passif Cette rubrique comprend les dons reçus pour 2016 et les factures de l’exercice 2015 qui seront payées en 2016 ; ainsi que les honoraires habituellement attendus pour l’organe de révision (pour l’exercice comptable bouclé).

20


Les membres d’un groupe d’entraide reconnaissants d’avoir reçu un soutien en espèce suite aux séismes (Népal).

11. Provisions La caisse de retraite en Grande-Bretagne, par laquelle les anciens missionnaires et employés de Mission Lèpre sont assurés, accuse un déficit de plus de 4 Mios de livres. Pour la Mission Évangélique contre la lèpre Suisse, cela signifie que nous devons participer au comblement de ce déficit pour un montant estimé à CHF 120'000. Le montant cumulé de CHF 120'000 sera remboursé annuellement à hauteur de £ 28'000 (environ CHF 40'000) au cours des années 2014 à 2016. La provision sera dissolue en 2016 en versant la dernière tranche. 12. Fonds d’investissement affectés Ces fonds comprennent les dons affectés à une utilisation définie et les dons provenant de collectes ciblées. En 2015, un surplus de CHF 74'422 n’a pas été utilisé pour les objectifs spécifiés. Ce montant provient exclusivement de dons pour l’aide suite aux séismes au Népal. Par conséquent, au 31 décembre 2015, l’association a pour la première fois un solde dans les fonds affectés. 13. Capital de l’organisation Le capital de l’organisation se compose de capitaux générés libéré et fixe. Le capital généré libéré constitue les ressources, que l’Association dans le cadre des objectifs généraux, dispose librement. Ils servent avant tout de garantie pour le respect des obligations financières. Il est limité à CHF 500'000. Le capital généré fixe constitue les ressources, qui selon la volonté de l’Association et de ses organes, sont réservés à un objectif clairement défini. Le capital lié est utilisé pour financer des projets et programmes. Le capital n’est pas limité.

www.missionlepre.ch

21


Annexe

DONNÉES SUR LE COMPTE D’EXPLOITATION 14. Dons Les ressources financières de l'association sont constituées de dons de donateurs privés et du soutien d’églises, d’administrations publiques et de fondations ; de legs et donations. Selon leur souhait, nous mentionnons ci-dessous, les fondations qui nous ont soutenus au cours de l'année : • Chaîne du Bonheur • Fondation d’utilité publique Symphasis, Fonds Lutte contre la lèpre • Caisse de la loterie du canton de Berne Des frais administratifs peuvent être déduits aussi bien sur les dons non affectés que sur les dons ciblés. 15. Dons Mission Lèpre Allemagne Nous avons soutenu Mission Lèpre Allemagne durant sa réorganisation stratégique dans la recherche de fond et l’accompagnement de projets, par conséquent leurs dons ainsi que leurs paiements pour les projets ont transité par Mission Lèpre Suisse. Notre perte n’a été compensée que partiellement par Mission Lèpre Allemagne. Au cours de l’année la charge nette s’est montée à CHF 5'300.–. 16. Produits exceptionnels Ces produits exceptionnels résultent du remboursement fiscal du canton de Vaud dans le cadre de la vente de la Maison de la Mission à Lonay. L’ensemble des incertitudes liées à cette vente dans l’exercice comptable bouclé ont pu être levées. En plus des produits exceptionnels, la provision de CHF 94'500 formée dans ce but a ainsi été résolue.

22


17. Charges de projets FINANCEMENT DE PROJETS Éléments (en CHF) : Paiements relatifs aux projets Frais de personnel des projets nationaux En Action (information et sensibilisation) Autres charges des projets nationaux TOTAL CHARGES DE SUIVI DE PROJETS Éléments (en CHF) : Frais de personnel Suivi de porjets (frais de voyages, visites de projets) Charges locatives du travail de projets TOTAL CHARGES DE PERSONNEL Éléments (en CHF) : Projets nationaux Projets à l'étranger Recherche de fonds Gestion TOTAL AUTRES CHARGES ADMINISTRATIFS Éléments (en CHF) : Frais de personnel Charges locatives * Frais administratifs Autres charges TOTAL

2015

2014

1'378'944 14'231 73'891 11'658 1'478'724

1'183'570 12'649 68'447 10'578 1'275'244

2015

2014

105'546 1'348 5'699 112'592

96'974 1'917 2'650 101'541

2015

2014

14'231 105'546 61'074 115'626 296'477

12'649 96'974 61'839 109'623 281'084

2015

2014

115'626 17'096 31'778 0 164'501

109'623 7'950 38'723 3'380 159'676

* Les amortissements ont été pris en compte dans les charges locatives. Ils représentent pour l’année écoulée un montant de CHF 9'567.

www.missionlepre.ch

23


Annexe

Calcul des dépenses selon la méthode ZEWO La fondation ZEWO est un organe de certification suisse pour les organisations récoltant des fonds à but non lucratif. Elle atteste d’une collecte transparente et équitable des dons. Elle examine les organisations caritatives quant à l’utilisation consciencieuse des dons et octroie un label de qualité quand ses revendications sont satisfaites. La Mission Évangélique contre la lèpre est certifiée ZEWO depuis 1992. Le graphique ci-dessous présente les dépenses de la Mission Évangélique contre la lèpre calculées selon la méthode ZEWO.

24


Utilisation

Solde de clôture

0 0 0 0 0 0 0

325'286 198'163 293'409 287'321 134'379 17'827 47'985

325'286 198'163 293'409 212'899 134'379 17'827 47'985

0 0 0 74'422 0 0 0

0 0 0 0

34'005 25'927 89'064 1'453'366

34'005 25'927 89'064 1'378'944

0 0 0 74'422

Bangladesh Congo RDC Inde Népal Niger Timor Leste (Timor oriental) Soutien général à TLMI : subventions diverses Projet de commerce équitable Suisse (sensibilisation) Projets de Mission Lèpre Allemagne Total

Transfers internes

Attribution (externe)

Chiffres en CHF

Solde d'ouverture

18. Preuve d’équilibre de projets

19. Transactions avec des organisations liées Les projets choisis et accompagnés par Comité et le Comité d’organisation sont financés sous la coordination de «The Leprosy Mission International» («TLMI»), Brentford, Angleterre. 20. Rémunération des organes de direction Les membres du Comité œuvrent pour l’Association à titre bénévole. Par conséquent, aucune indemnité ou autre compensation n’ont été versées en 2015. 21. Travail bénévole / prestations non rémunérées Les membres du Comité ont fourni un travail bénévole d’environ 200 heures. Le Comité s’est réuni à deux reprises et le Comité d’organisation a siégé deux fois. 22. Plan de prévoyance Il s’agit d’un contrat avec la fondation collective de SwissLife. Il inclut la part de l’employeur pour les frais de personnel pour l’année considérée et s’élève à CHF 22'700.

www.missionlepre.ch

25


Seitentitel Rapport de l'organe de rĂŠvision

Titel

26


Shovakhar Kandel visite Sita Majhi victime des séismes (Népal).

Impressum LA MISSION ÉVANGÉLIQUE CONTRE LA LÈPRE

Mission Lèpre est une organisation humanitaire chrétienne internationale engagée dans l’élimination des causes et des conséquences de la lèpre. Son but est la guérison et la réhabilitation des plus démunis dans la société. L’Association est exonérée d’impôt. Les dons peuvent être déduits du revenu imposable. Rédaction et Edition Mission Évangélique contre la lèpre

La Mission Évangélique contre la lèpre est certifiée par ZEWO depuis 1992.

Mise en page : | Sonja Räss Imprimé en Suisse par ABC-Druckerei, Wangen a. d. Aare Photos : Tom Bradley, Peter Lemieux, Rachel Halewood et Mission Lèpre Internationale

www.missionlepre.ch

27


Mission Évangélique contre la lèpre Route de Denges 38 | 1027 Lonay Tél. 021 801 50 81 info@missionlepre.ch | www.missionlepre.ch CCP : 10-4835-5 IBAN : CH44 0900 0000 1000 4835 5 Bureau en Suisse alémanique : Evangelische Lepra-Mission Bernstrasse 15A | Postfach 175 3360 Herzogenbuchsee Tel. 062 961 83 84 info@lepramission.ch | www.lepramission.ch

Profile for Lepra-Mission Schweiz

Rapport annuel 2015  

Mission Lèpre - Rapport annuel 2015

Rapport annuel 2015  

Mission Lèpre - Rapport annuel 2015

Advertisement