__MAIN_TEXT__

Page 1

rapport annuel 2016


La vie d’une famille transformée par l’octroi d’un microcrédit

Sommaire Editorial 3 Rapport d’activité Portrait de Mission Lèpre – Suisse Lèpre vaincue… des vies transformées Projets soutenus Comptes annuels 2016

2

4–15 4 6 7–15 16

Annexe aux comptes annuels

19

Rapport de l’organe de révision

25


Editorial

Chère lectrice,

Dans la vie de milliers de personnes affectées par

cher lecteur,

la lèpre, les changements sont radicaux, nous pouvons parler de transformation. Grâce à votre

Des changements…

soutien, nombre d’entre elles sont guéries et

Ne

pas

peuvent envisager de vivre avec de nouvelles

modeler par le monde ­

perspectives. Votre don transforme la vie des

actuel, mais laissez-vous

personnes affectées par la lèpre. Par un traite-

transformer par le renouvellement de votre

ment médical et un soutien social, ces personnes

pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu :

retrouvent courage et dignité.

ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.

C’est difficile de se rendre compte de tous les

(Romains 12 verset 2)

­problèmes que les personnes affectées par la

vous

laissez

lèpre rencontrent dans leur quotidien. Imaginez Les changements font partie intégrante de notre

comment prendre soin de soi, préparer les repas,

vie. Chacun d’entre eux entraîne des risques mais

etc. avec des « moignons ». D’ailleurs, nos colla-

aussi des opportunités. Généralement, nous n’y

borateurs s’engagent jour après jour à leurs

sommes pas favorables surtout quand tout va

côtés, pour que la vision

bien et que nous sommes satisfaits de notre

des vies transformées devienne réalité.

situation. Malheureusement au sein de notre ­

C’est un peu comme le « rocher de Sisyphe » (ex-

­comité nous allons vivre des changements.

pression empruntée à la mythologie grecque qui

Andreas Manig et Eugen Krebser, membres du

caractérise une tâche ardue qu’il faut sans cesse

­comité ont donné leur démission. Ces départs

reprendre), il y a toujours de nouveaux cas. Mais

signifient pour moi la perte de deux collègues

en regardant une personne affectée par la lèpre,

très engagés dans le cadre du comité de Mission

nous ne voyons qu’une chose : pour cette per-

Lèpre Suisse. Durant plusieurs années, nous

sonne, ça vaut la peine. Il vaut la peine d’apporter

avons discuté et pris des décisions stratégiques

votre soutien, de sillonner des routes sinueuses

pour lutter contre la lèpre. Andreas et Eugen

pour se rendre dans des villages reculés, de prier.

­laissent un vide qui ne sera pas facile à combler.

Restons « En Action », des milliers de gouttes

Mais nous regardons en avant et prions que Dieu

d’eau finissent par remplir un grand tonneau.

Lèpre vaincue,­

nous aide à trouver d’autres membres pour nous soutenir dans notre travail et nous apporter un

Je vous remercie pour votre précieux soutien par

souffle nouveau et de nouvelles idées.

des dons et la prière. Jan Kuny

Couverture : Inde I Rayonnante, Uma Devi déclare : « Ma vie a changé, j’ai retrouvé de la dignité ! »

Président de Mission Lèpre – Suisse

www.missionlepre.ch

3


RAPPORT D’ACTIVITÉ 2016

Portrait 1. Cadre juridique Nom :

Mission Évangélique contre la lèpre (Evangelische Lepra-Mission)

Siège :

Herzogenbuchsee (BE), bureau romand à Lonay (VD)

Forme juridique : Association nationale conformément aux articles 60 et suivants du Code Civil Statuts :

Approuvés lors de l’Assemblée Générale du 25 avril 2015.

2. But de l’Association L’Association, membre autonome de Mission Lèpre Internationale „The Leprosy Mission Fellowship (TLMF)“, est une organisation humanitaire chrétienne engagée depuis plus de 110 ans dans l’élimination des causes et des conséquences de la lèpre. Son but est la guérison et la réhabilitation des plus ­démunis dans la société. Pour ce faire, elle : • Accompagne les projets et programmes dans les pays touchés en collaboration avec différents ­partenaires et apporte un soutien financier. • Sensibilise la population suisse sur la lèpre et les thèmes liés tels que la pauvreté, l’exclusion et le développement et lui offre la possibilité de soutenir des personnes affectées par la lèpre et des ­personnes vivant avec handicaps ainsi que leur entourage. 3. Les organes dirigeants L’Assemblée Générale L’Assemblée Générale est l’organe suprême. Elle est convoquée d’ordinaire au moins une fois par an au printemps. Le Comité Le Comité se compose de 5 à 7 membres élus pour une période de 3 ans. Les membres sont rééligibles. Le Comité définit notamment la stratégie et la structure de l’Association. Au 31 décembre 2016 il était constitué des personnes suivantes :

4

Jan Kuny

Aesch

Directeur logistique

Président depuis mars 2010 (Membre depuis avril 2007)

Andreas Manig

Basel

Pasteur

Membre depuis octobre 1999

Jean-Luc Gassmann

Fribourg

Juriste

Membre depuis août 2000

Daniel Wahl

Bottmingen

Réalisateur et journaliste Membre depuis mars 2009

Eugen Krebser

Attiswil

Chimiste ETS

Membre depuis mars 2011

Valérie Favre

Yverdon-les-Bains

Médecin

Membre depuis avril 2014


Une infirmière de l’hôpital de Naini (Inde) s’occupe d’un patient affecté par la lèpre

Le Comité d’organisation Le Comité d’organisation assume la responsabilité de la gestion. Au 31 décembre 2016 il était constitué des personnes suivantes : Markus Freudiger

Wiedlisbach

Directeur

Anne-Claude Jonah

Cossonay-Ville

Responsable romande

Depuis mars 2012 (Membre depuis mars 2009) Depuis mars 2012 (Membre depuis oct. 2011)

Jan Kuny

Aesch

Président

Depuis mars 2010

L’Association est engagée par la signature collective de deux personnes habilitées. L’Organe de révision L’organe de révision élu pour effectuer la vérification selon un contrôle restreint est Unico Treuhand AG à Burgdorf. 4. Prestations fournies en relation avec les ressources disponibles L’Association atteint les objectifs qu’elle s’est fixés. Pour ce faire, elle dispose d’une petite mais néanmoins efficace structure adaptée au volume de l’activité. Au 31 décembre 2016, l’effectif du personnel s’élevait à 6 collaborateurs pour un équivalent plein temps de 315 pourcents (320 pourcents l’année précédente). L’Association soutient de préférence des projets portant sur plusieurs années, sans pour autant être liée par des obligations et engagements. Cette approche a l’avantage de permettre aux donateurs ­d’être précisément informés sur le développement et les progrès des projets. Les objectifs fixés, une description des prestations fournies et l’utilisation des ressources disponibles peuvent être consultés dans le rapport annuel et l’annexe sous le point 18 : Preuve d’équilibre des ­projets. www.missionlepre.ch

5


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Lèpre vaincue, …

… des vies transformées

Vous êtes engagés, aux côtés des plus démunis,

Afin de prévenir les ravages que peut provoquer

dans la lutte contre les causes (pauvreté) et les

la lèpre, il est primordial de la dépister précoce-

conséquences (handicap et stigmatisation) de la

ment et de sensibiliser les communautés. La sen-

lèpre. Nous gérons efficacement et de manière

sibilisation permet de diminuer les peurs et pré-

responsable les moyens mis à notre disposition.

jugés et de briser les barrières sociales.

Nous apportons un soutien global et de qualité à

Le personnel de santé est formé pour dépister et

toute personne, indépendamment de son statut

soigner la lèpre ainsi que les ulcères et les réac-

social ou de ses croyances en vue d’une transfor-

tions qui peuvent en résulter. Vous avez permis à

mation durable. Nous collaborons avec les per-

des personnes démunies, jeunes ou moins jeu-

sonnes en leur permettant de s’engager dans une

nes de suivre une formation professionnelle en

vie indépendante et digne.

vue de subvenir à leurs besoins. Vous soutenez la

En collaboration avec des partenaires locaux,

scolarisation d'enfants malades de la lèpre ou

nous avons ­accompagné des projets médicaux

marginalisés par la maladie de leurs parents pour

et sociaux.

les aider à sortir de l’engrenage de la pauvreté.

Des enfants envisagent de nouvelles perspectives d’avenir

6


Projets soutenus

Suisse – Projet de sensibilisation

Vous avez soutenu des personnes affectées par

Lors de 15 représentations environ 800 enfants,

la lèpre au Congo RDC, au Niger, au Bangladesh,

jeunes et moins jeunes ont été sensibilisés à l’im-

en Inde et/ou au Népal.

portance de l’engagement de chacun en vue d’un développement durable.

SUISSE 1%

Nous étions présents avec un stand à deux

(Sensibilisation)

NÉPAL 16%

grands rassemblements qui ont eu lieu en no-

CONGO RDC 17%

vembre. • La journée One à Fribourg qui a rassemblé plus NIGER 12%

INDE 26%

de 1600 personnes avait pour thème « On peut tous changer une chose ! ». • La Conférence nationale de StopPauvreté à Berne. Plus de 800 personnes ont pu écouter

BANGLADESH 28%

des représentants politiques parler de la crise migratoire et découvrir au travers de stands et d’ateliers des initiatives visant à prévenir l’im-

Répartition des financements de projets dans nos pays stratégiques (en pourcentages arrondis)

migration, à protéger et à intégrer les migrants. Nous ne sommes pas directement impliqués dans la crise migratoire. Toutefois en amélio-

Suivi des projets

rant les systèmes de santé locaux et en aidant

Il est assuré par nos équipes locales. Les évalua-

les personnes à sortir de la pauvreté tout en

tions sont menées en collaboration avec des

restant dans leur environnement, nous com-

­organisations partenaires. Des partages régu-

battons certaines causes de déplacements des

liers ont lieu entre les responsables locaux et les

populations, ne serait-ce que dans les villes

partenaires de soutien.

avoisinantes.

Nous voyageons dans nos pays stratégiques et dès que l’occasion se présente, nos collaborateurs nous visitent. En 2016, le directeur de Mission ­Lèpre Niger, Bunmi Oluloto a participé à notre Assemblée Générale. Le directeur de Mission Lèpre Bangladesh, ­Salomon Sumon Halder est passé avant de se rendre aux célébrations du 50e anniversaire de ILEP, a­ ssociation faîtière des organisations de lutte contre la lèpre. Bunmi Oluloto visite les jeunes du « Bosquet » (Yverdon)

www.missionlepre.ch

7


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Toute une expédition pour atteindre les personnes affectées par la lèpre

Congo RDC

Extraits d’un rapport de visite de suivi du ­projet

Après évaluation des phases précédentes, ­l’équipe

Sankuru

a rédigé de nouvelles phases de projets en tenant

Par

compte des leçons apprises.

(Agent de développement

Les bénéficiaires sont les personnes affectées par

Raphael

Mulamba

de projet)

la lèpre et autres maladies tropicales ­négligées,

« Dimanche 18 septembre, nous avons effectué le

les personnes vivant avec handicaps ainsi que

voyage de 220 Km qui nous a pris toute la journée

leurs communautés. Mission Lèpre RDC, par son

à cause de l’état de la route et de l’attente pour

approche de réhabilitation à base communau-

traverser la rivière en pirogue.

taire, met tout en œuvre pour les a ­ tteindre et leur

Le lundi, nous sommes allés présenter les civi-

permettre d’avoir accès à des soins de qualité.

lités à l’Administrateur du Territoire. Ensuite nous nous sommes entretenus avec le médecin et l’équipe de la zone de santé, expliquant les but et

8


objectifs du projet de Mission Lèpre : renforcer le

le cadre du projet Sankuru, avaient suivi une

travail de la communauté en militant pour

­formation en juillet dernier.

­l’intégration des personnes affectées par la

Les acteurs communautaires ont été répartis

lèpre et autres maladies tropicales négligées.

en 4 équipes avec chacune un infirmier.

Ce même jour nous avons pris contact avec la

La méthode consistait à passer de maison en

­radio communautaire de l’église catholique ­pour

maison. Le chef du village avait, par son crieur,

un partenariat dans l’animation d’émissions. ­Un

averti la population de notre passage. Les gens

rendez-vous a été pris pour l’animation d’une

devaient patienter avant d’aller aux champs,

émission le jeudi à 19h00 par l’équipe de Mission

­toutefois certaines maisons étaient désertes.

­Lèpre basé à Kole, l’infirmier de la zone de santé

Durant les deux jours de campagne 49 nou-

et un ancien malade.

veaux cas ont été dépistés dont 9 enfants.

Mardi 20 septembre, nous nous sommes rendus

Ce nombre élevé et l’indifférence de certains

dans le grand village d’Isombo Tshiendjo pour

membres de la communauté montrent qu’il est

une mini-campagne d’élimination de lèpre avec

souhaitable d’intensifier la sensibilisation et les

l’infirmier superviseur, M. Laurent.

campagnes dans les villages environnants. »

Nous avons commencé par un rappel et quelques questions sur la lèpre pour vérifier les connaissances des membres de la communauté (pasteur, enseignant, chef du village, …) qui, dans

Niger

!

Un dépistage précoce suivi d’un traitement correct est la meilleure façon de lutter contre la lèpre et de prévenir les infirmités.

Des évènements favorisant l’inclusion par le sport ou la culture, réalisés en partenariat

La petite équipe de Mission Lèpre Niger est l­imitée

­notamment avec la Fédération nationale des

mais veille à une bonne mise en œuvre des actions

­organisations pour personnes avec handicaps,

planifiées avec ses partenaires stratégiques.

ont été l’occasion pour la population nigérienne

Des activités de renforcement des capacités ont donné des moyens efficaces pour lutter contre la

d’être sensibilisée à la lutte contre la lèpre. • La coordination d’un atelier sur la mission

lèpre.

intégrale à Maradi a rassemblé une trentaine

• La formation continue sur la prévention des

de responsables d’églises durant trois jours.

invalidités et réadaptation physique d’agents de santé a suscité un nouvel élan et abouti, par de la sensibilisation, à améliorer l’acceptation et l’accompagnement des malades de la lèpre. • L’organisation de la journée mondiale de lutte contre la lèpre a été innovante en 2016. Généralement organisée à Niamey, elle fut célébrée à Zinder sous le haut patronage de la Ministre de la Population.

Participants à l’atelier « Mission Intégrale »

www.missionlepre.ch

9


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Une session a été consacrée à la présentation d’informations sur la lèpre. Bien qu’elle soit ­présente dans la région de Maradi depuis des décennies, il était surprenant de réaliser le peu de connaissances sur cette terrible maladie. Des personnes affectées par la lèpre ont été invitées à témoigner de leur ressenti et leur vécu afin d’aider les participants à mieux comprendre les défis rencontrés surtout en lien avec leur acceptation et leur intégration.

Formation à Tahoua avant la distribution de microcrédits

Suite aux réflexions sur la meilleure façon de travailler en partenariat avec Mission Lèpre Niger, les responsables des églises ont émis le désir de s’impliquer davantage dans l’aide au dépistage de nouveaux cas en les référant au Centre de Santé Lèpre de Danja et l’amélioration de leur ­intégration dans les communautés. D’autres activités de promotion de l’autonomie financière ont été menées grâce à votre générosité. • Des micro-crédits ont été distribués à 117 personnes appartenant à des groupements ­ ainsi qu’à quelques personnes en situation de handicap non affiliées à des groupes. Exercer une activité génératrice de revenus permet notamment aux parents de payer les frais de scolarité pour leurs enfants. Vous avez aussi soutenu 39 enfants de personnes affectées par la lèpre en offrant les kits scolaires (uniformes et matériel) et en leur donnant des cours d’appui afin de rattraper leur retard. • La formation professionnelle pour 19 jeunes placés en apprentissage de couture, menuiserie, électricité ou tissage de chaises va leur ­apporter une réelle perspective d’avenir. Bénéficiaires de microcrédits

10


Supervision d’un étudiant en mécanique

Inde Centres de formations professionnelles

brique des chaussures orthopédiques au moyen

« Aller de l’avant, grâce à une solide formation » –

d’une imprimante 3D. Elle gagne environ 160

voici la devise de nos centres de formations de

francs par mois, un très bon salaire ! Elle peut

Nashik et Faizabad. L’encadrement approprié et

­ainsi subvenir aux besoins de sa famille et mener

les stages en milieu professionnel contribuent à

une vie indépendante dans la dignité.

donner à des jeunes sans perspective d’avenir, une formation appréciée par les chefs d’entreprises.

Hôpitaux Mission Lèpre Inde dirige 14 hôpitaux et des équi-

Soutenir ces jeunes c’est investir pour l’avenir

pes de santé qui se rendent dans les endroits

L’année dernière, 320 jeunes de milieux défavo­

­reculés pour prodiguer des soins et faire de la

risés, affectés par la lèpre ou en situation de han-

prévention.

dicap ont pu avoir accès à une telle formation,

Vous avez soutenu l’hôpital de Salur. Voici quel-

grâce à vos dons et à la contribution du Fonds de

ques chiffres de 2016 :

loterie du canton de Berne. Une fois diplômés, les

• 23'926 patients ont été soignés dont 3'782 per-

jeunes ont les moyens de trouver une place avec

sonnes affectées par la lèpre ;

des conditions de travail équitables. Cette aide

• 254 opérations de chirurgie reconstructrice ;

efficace et durable permet à des familles entières

• 4'143 patients ont bénéficié de séances de

de sortir de la spirale de la pauvreté.

­physiothérapie ;

Swati Hatwar (26 ans) de Chandrapur a dû, à

• 325 paires de chaussures adaptées et 59 pro-

­c ause de la lèpre, quitter son mari et son fils. Avec

thèses ont été fournies pour aider à la mobilité

sa fille, elle est retournée chez ses parents. Grâce à une bourse, Swati a pu suivre une formation en informatique au centre de Nashik. Aujourd’hui,

et éviter les blessures ; • 8'183 personnes ont eu accès à des soins de qualité grâce aux équipes de santé mobiles.

elle travaille dans un projet de Google qui fa­ www.missionlepre.ch

11


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Népal Les habitants du Népal ne sont pas encore remis

Grâce à vous, elles retrouvent le sourire, signe

des tremblements de terre de 2015. Il faut dire que

d’un nouvel espoir

la saison des pluies, particulièrement intense, a

Nain, affec té par la lèpre, devenu veuf lors du pre-

entraîné d’importantes inondations. De plus, de

mier tremblement de terre a été le premier à

fréquents séismes se font encore ressentir.

bénéficier d’une nouvelle maison. « Même si nous avons traversé beaucoup de difficultés, main-

Le projet de reconstruction retardé

tenant une nouvelle vie commence ! »

En plus des raisons évoquées ci-dessus, le retard

Lors d’une rencontre internationale en septem­

est aussi dû à un manque de ressources.

bre 2016, Shovakhar Kandel, directeur de Mission

Les logements temporaires deviennent une solu-

Lèpre Népal, nous annonçait que le jeune

tion sur le long terme. Les gens démunis, en par-

homme venait de se marier. « Le mariage a pu se

ticulier les personnes affectées par la lèpre ne

faire parce qu’ils avaient un foyer à offrir. »

peuvent pas envisager sortir de cette impasse.

12


Nain et ses fils

Hôpital Anandaban

• 154 nouveaux cas de lèpre ont été diagnosti-

Les répliques des séismes obligent à revoir les

qués, parmi eux 30 présentaient déjà des han-

­priorités en matière de reconstruction.

dicaps sévères. Ces résultats en nette augmen-

En décembre 2016, une secousse a endommagé

tation indiquent que la détection de nouveaux

la salle d’opération, la rendant inutilisable. La

cas s’améliore mais qu’il y a encore des « cas

construction d’une salle provisoire a tout de suite

cachés » au Népal.

commencé.

• 61 médecins gouvernementaux ont été formés

Malgré les infrastructures endommagées, les

pour fournir des soins de qualité en cas de

­objectifs ont été atteints. Les acteurs de trans­

­lèpre. L’objectif a largement été dépassé et

formation ont continué d’assumer leur travail

montre que le gouvernement, qui considère cet

avec compétence. En 2016 :

hôpital comme centre de référence national

• 6'212 malades de la lèpre et 33'737 patients ont

pour les cas de lèpre, fait confiance à l’équipe

été soignés.

pour a­ pporter une excellente formation.

www.missionlepre.ch

13


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Bangladesh Extraits d’un article paru dans l’édition online du

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),

Daily Star Bangladesh du 29 janvier 2017 (date de

la lèpre est éliminée si le nombre de personnes

la Journée Mondiale de lutte contre la lèpre).

affectées est inférieur à 1 personne sur 10'000. Le Bangladesh a fait cette déclaration en 1998 déjà.

Nilphamari n’est pas encore libéré de la lèpre

Pourtant selon un rapport du département de la

Dix-neuf ans après avoir déclaré que le Bangla-

santé et de Mission Lèpre le taux de patients at-

desh est débarrassé de la lèpre, le district de

teints par la lèpre se situait en 2016 entre 0,97 à

­Nilphamari (ndlr au nord du Bangladesh) voit son

1,02 pour 10'000 habitants. Dans la région de Nil-

nombre de personnes affectées par la lèpre

phamari, on dénombrait 407 patients dont 217

­augmenter. Le département de la santé ainsi que

nouveaux cas dépistés en 2016 et 190 personnes

Mission Lèpre qui gère l’hôpital lèpre DBLM de

sous traitement (ndlr celui-ci peut durer de 6-12

Nilphamari, collaborent ensemble pour combat-

mois). Durant ces vingt dernières années, 2'557

tre cette maladie invalidante.

patients ont développé des handicaps sévères.

Dépistage précoce : Contrôle lèpre auprès d’enfants du village de Hakhola

14


Groupes d’entraide : Réunion de responsables de groupes d’entraide

Surendra Nath Sing, chef de projet de Mission

districts voisins vont s’y faire soigner et des ­

Lèpre a dit : « Combattre la lèpre est un processus

­patients avec complications de tout le pays ­y

continuel. Un pays sans lèpre ne veut pas dire que

sont référés.

la maladie est éradiquée mais qu’elle est sous con-

Il a ajouté que Mission Lèpre, au travers de ses

trôle. N’importe quelle négligence peut nous faire

activités de « lutte active » contre la lèpre, détec-

revenir à la situation que nous avons connue avec

te plus de la moitié des nouveaux cas sur le plan

13,6 personnes affectées par la lè­pre pour 10'000

national. Ces activités sont réparties en 4 domai-

habitants. Suite à sa déclaration, le gouvernement

nes : contrôle de la lèpre (dépistage précoce,

a quelque peu relâché ses ­efforts dans le lutte con-

traitement, formation du personnel médical, ­

tre la maladie et les ­financements ont diminué. »

sensibilisation des communautés), réhabilita­

Contacté, le Dr Abdur Rashid, représentant local

tion à base communautaire (groupes d’entraide),

de la direction générale des services de santé a

plaidoyer (sensibilisation de masse, ­ renfor­ -

affirmé : « Il n’est pas correct de parler d’un

cement des capacités) et recherche.

relâchement dans la lutte contre la lèpre. Le traitement est disponible dans tous les hôpitaux gouvernementaux. Le taux de détection est plus élevé en raison de la vigilance de nos agents de santé. » En complément de cet article, Salomon Sumon Halder, directeur de Mission Lèpre Bangladesh a déclaré que l’augmentation du nombre de personnes affectées par la lèpre dans la région de Nilphamari peut s’expliquer aussi par la présence de l’hôpital lèpre. Il est en effet l’unique hôpital principalement consacré aux personnes affectées par la lèpre. Les personnes de tous les

Formation du personnel médical : Exercice pratique de soins aux personnes affectées par la lèpre

www.missionlepre.ch

15


COMPTES ANNUELS 2016

Bilan au 31 décembre 2016 Notes (Annexe)

2015 CHF

ACTIF Actif circulant Liquidités Comptes débiteurs Comptes de régularisation actif

4 5 6

Actif immobilisé Installations et équipement Terrains et bâtiments

1'268'036 0 0 1'268'036

1'268'049 4'093 5'957 1'278'100

7 8

8'852 498'348 507'200 1'775'236

11'855 508'676 520'532 1'798'631

PASSIF Passif à court terme Engagements de prestations et services Comptes de régularisation passif Provisions

9 10 11

Fonds d'investissement Fonds affectés

15'515 45'494 0 61'010

34'905 21'308 41'470 97'683

12

321'399 321'399

74'422 74'422

500'000 892'827 1'392'827 1'775'236

500'000 1'126'526 1'626'526 1'798'631

TOTAL DE L'ACTIF

Capital de l'organisation Capital libéré généré Capital fixe généré TOTAL DU PASSIF

16

2016 CHF

13


Comptes d'exploitation 2016 2016 CHF

2015 CHF

1'184'501 413'803 14'000 30'422 120'000 88'781 1'851'507 0 27'024 0 1'878'531

1'148'856 331'609 12'000 77'989 2'000 268'673 1'841'128 89'064 14'932 114'326 2'059'450

-1'280'343 -126'024 -1'406'367 -314'006 -140'435 -454'441 17'724

-1'478'724 -112'592 -1'591'316 -272'324 -164'501 -436'825 31'309

243 -4'689 -4'446 13'278

375 -11'490 -11'115 20'193

Attribution des fonds affectés Utilisation des fonds affectés Résultat des fonds Résultat annuel avant variation du capital de l'organisation

246'977 0 246'977 -233'699

74'422 0 74'422 -54'228

Variation du capital libéré généré Variation du capital fixe généré Total de variation du capital de l'organisation Résultat annuel après attribution

0 -233'699 -233'699 0

0 -54'228 -54'228 0

Notes (Annexe) PRODUITS Dons non affectés Dons affectés Dons de fondations non affectés Dons de fondations affectés Contributions du secteur public Legs Produits de collectes de fonds Dons Mission Lèpre Allemagne Autres produits Produits exceptionnels Total des produits CHARGES DE PROJETS Financement de projets Frais de suivi de projets Charges directes de projets Recherche de fonds Autres charges administratives Charges administratives Résultat d'exploitation

15 16

17

Produits financiers Charges financières Résultats financiers Résultat annuel avant le résultat des fonds

www.missionlepre.ch

17


COMPTES ANNUELS 2016

Attribution (externe)

Transferts internes

Utilisation

Solde de clôture

74'422 74'422

426'477 426'477

0 0

179'500 179'500

321'399 321'399

0

0 -233'699 233'699 0

0 0 0 0

500'000 892'827 1'392'827

Dissolution

Solde de clôture

MOYENS DE FONDS Projets Népal Fonds d'investissement (fonds affectés)

Solde d'ouverture

Chiffres en CHF

Notes (Annexe)

Tableau de variation du capital

MOYENS DE FINANCEMENT PROPRE Capital libéré généré 500'000 Capital fixe généré 1'126'526 Résultat annuel 0 Capital de l'organisation 13 1'626'526

-233'699 -233'699

VARIATION DE PROVISIONS (CAPITAL ÉTRANGER) Provisions engagement envers la caisse de retraite TLMI* 11 41'470 Provisions nouvelle acquisition Provisions 41'470 * Provisions à court terme £ 28'000

18

Formation

Solde d'ouverture

Chiffres en CHF

Notes (Annexe)

Informations supplémentaires sur l'état de variation du capital

0 0

-41'470 -41'470

0 0 0


Annexe

Annexe aux comptes annuels 2016 BASES ET PRINCIPES 1. Bases de la comptabilité La présentation des comptes de l’Association Mission Évangélique contre la lèpre est en conformité avec les Recommandations relatives à la publication des comptes (Swiss GAAP RPC : normes fondamentales et RPC 21) et présentent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats (True and Fair View) ; elle respecte les normes ZEWO. Dans le même temps, la tenue des comptes est en conformité avec les exigences légales et les principes comptables reconnus en Suisse par l’article 69a du Code Civil et les articles 957 et suivants du Code des Obligations. Le 8 mars 2017, ces comptes annuels ont été présentés par le Comité pour être révisés. Les dons et legs sont enregistrés selon les flux financiers (Cash Basis) indépendamment de la date ­d’engagement des fonds des projets bénéficiaires. Toutes les autres charges et produits sont délimités dans la période à laquelle ils se rapportent (Accrual Basis). 2. Principes de la comptabilité et de l’évaluation La comptabilité est tenue en francs suisses. Les actifs et passifs en devises étrangères ne sont pas ­significatifs (USD 1'495.98). Les opérations en monnaies étrangères sont converties au taux en vigueur. Il s’applique sur le principe de l’évaluation séparée des actifs et passifs. L’amortissement des avoirs se fait selon la méthode linéaire directe. 3. Consolidation La Mission Évangélique contre la lèpre n’a pas d’autres organisations soumises à son contrôle. DONNÉES RELATIVES AU BILAN 4. Liquidités Cette rubrique comprend les fonds en caisse, les soldes postaux et bancaires. 5. Comptes débiteurs Il n’y a aucun crédit provenant de tiers (CHF 4'093 l’année précédente).

www.missionlepre.ch

19


Annexe

6. Comptes de régularisation actif Il n’y a pas eu de versements anticipés pour 2017 (CHF 5'957 l’année précédente). 7. Installations et équipements Cette rubrique comprend les équipements des bureaux de Lonay et Herzogenbuchsee, dont principalement les meubles de bureau, divers appareils et le matériel informatique. Les équipements de bureau sont assurés contre les risques incendie et éléments naturels pour un montant de CHF 100'000. ­ Les installations et équipements sont amortis directement et linéairement. 8. Terrains et bâtiments Cette rubrique comprend l’achat de nouveaux bureaux à Herzogenbuchsee. L’appartement est amorti directement et linéairement sur une période de 50 ans. 9. Engagements de prestations et services Cette rubrique comprend principalement des factures ouvertes pour la recherche de fonds (CHF 34'905 l’année précédente). 10. Comptes de régularisation passif Cette rubrique de CHF 45'494 (CHF 21'308 l’année précédente) comprend les factures pour la recherche de fonds de l’exercice 2016 qui seront payées en 2017, ainsi que les honoraires habituellement attendus pour l’organe de révision (pour l’exercice comptable bouclé). 11. Provisions La caisse de retraite en Grande-Bretagne, par laquelle les anciens missionnaires et employés de ­Mission Lèpre sont assurés, accusait un déficit de plus de 4 Mios de livres. Pour la Mission Évangélique contre la lèpre Suisse, cela signifiait que nous devions participer au comblement de ce déficit par un montant de £ 84'000. Le montant cumulé de CHF 120'000 à payer en 2013, a été remboursé annuellement de 2014 à 2016, à hauteur de £ 28'000 (environ CHF 40'000). La provision a été dissoute en 2016 au versement de la dernière tranche. La participation effective due à la fluctuation des cours de change se monte à CHF 116'732. 12. Fonds d’investissement affectés Ces fonds comprennent les dons affectés à une utilisation définie et les dons provenant de collectes ciblées. En 2016, un surplus de CHF 246'977 (CHF 74'422 l’année précédente), dont un don unique de CHF 200'000, n’a pas été utilisé pour les objectifs spécifiés. Ces dons sont exclusivement destinés à l’aide au Népal.

20


Les comptes d’un groupe d’entraide au Népal sont vérifiés attentivement

13. Capital de l’organisation Le capital de l’organisation se compose de capitaux générés libéré et fixe. Le capital généré libéré constitue les ressources, que l’Association dans le cadre des objectifs généraux, dispose librement. Ils servent avant tout de garantie pour le respect des obligations finan­ cières. Il est limité à CHF 500'000. Le capital généré fixe constitue les ressources, qui selon la volonté de l’Association et de ses organes dirigeants, sont réservés à un objectif clairement défini. Le capital fixe est utilisé pour financer des projets et programmes. Le capital n’est pas limité. DONNÉES SUR LE COMPTE D’EXPLOITATION 14. Dons Les ressources financières de l'Association sont constituées de dons de donateurs privés et du soutien d’églises, d’administrations publiques et de fondations ; de legs et donations. Selon leur souhait, nous mentionnons ci-dessous, les fondations qui nous ont soutenus au cours de l'année : • Fondation d’utilité publique Symphasis, Fonds Lutte contre la lèpre • Fonds de loterie du canton de Berne Des frais administratifs peuvent être déduits aussi bien sur les dons non affectés que sur les dons ciblés. 15. Dons Mission Lèpre Allemagne Le soutien intangible à Mission Lèpre Allemagne dans sa réorganisation stratégique a pris fin au 31.12.2015.

www.missionlepre.ch

21


Annexe

16. Produits exceptionnels Durant l’année écoulée, nous n’avons comptabilisé aucun produit exceptionnel. Ces produits excep­ tionnels s’élevant à CHF 114'326 l’année dernière, résultaient du remboursement fiscal du canton ­de Vaud dans le cadre de la vente de la Maison de la Mission à Lonay en 2014, ainsi que de la dissolution de la provision constituée en vue des incertitudes liées à cette vente. 17. Charges de projets FINANCEMENT DE PROJETS Éléments (en CHF) : Paiements relatifs aux projets Frais de personnel des projets nationaux En Action (information et sensibilisation) Autres charges des projets nationaux TOTAL CHARGES DE SUIVI DE PROJETS Éléments (en CHF) : Frais de personnel Suivi de projets (frais de voyages, visites de projets) Charges locatives du travail de projets TOTAL CHARGES DE PERSONNEL Éléments (en CHF) : Projets nationaux Projets à l'étranger Recherche de fonds Gestion TOTAL AUTRES CHARGES ADMINISTRATIVES Éléments (en CHF) : Frais de personnel Charges locatives * Frais administratifs TOTAL

2016

2015

1'173'524 29'515 57'124 20'179 1'280'343

1'378'944 14'231 73'891 11'658 1'478'724

2016

2015

115'790 4'006 6'228 126'024

105'546 1'348 5'699 112'592

2016

2015

29'515 115'790 66'598 90'816 302'718

14'231 105'546 61'074 115'626 296'477

2016

2015

90'816 18'684 30'935 140'435

115'626 17'096 31'778 164'501

* Les amortissements ont été pris en compte dans les charges locatives. Ils représentent pour l’année écoulée un total de CHF 13'332 (CHF 9'567 l’année précédente).

22


Calcul des dépenses selon la méthode ZEWO La fondation ZEWO est un organe de certification suisse pour les organisations récoltant des fonds à but non lucratif. Elle atteste d’une collecte transparente et équitable des dons. Elle examine les organisations caritatives quant à l’utilisation consciencieuse des dons et octroie un label de qualité quand ses revendications sont satisfaites. La Mission Évangélique contre la lèpre est certifiée ZEWO depuis 1992. Le graphique ci-dessous présente les dépenses de la Mission Évangélique contre la lèpre calculées selon la méthode ZEWO.

La Mission Évangélique contre la lèpre est certifiée par ZEWO depuis 1992.

www.missionlepre.ch

23


Utilisation

Solde de clôture

Bangladesh 0 272'000 Congo RDC 0 186'575 Inde 0 265'000 Népal 74'422 426'477 Niger 0 126'804 Timor Leste (Timor oriental) 0 30'025 Soutien général à TLMI : subventions diverses 0 50'194 Projet de commerce équitable 0 48'723 Suisse (sensibilisation) 0 12'649 Petits projets 0 2'054 Total 74'422 1'420'501

272'000 186'575 265'000 179'500 126'804 30'025 50'194 48'723 12'649 2'054 1'173'524

0 0 0 321'399 0 0 0 0 0 0 321'399

Transferts internes

Chiffres en CHF

Attribution (externe)

18. Preuve d’équilibre de projets

Solde d'ouverture

Annexe

19. Transactions avec des organisations liées Les projets choisis et accompagnés par le Comité et le Comité d’organisation sont financés sous la ­coordination de «The Leprosy Mission International» («TLMI»), Brentford, Angleterre. 20. Rémunération des organes dirigeants Les membres du Comité œuvrent pour l’Association à titre bénévole. Par conséquent, comme les années précédentes, aucune indemnité ou autre compensation n’ont été versées en 2016. 21. Rémunération du Comité d’organisation Le comité d’organisation est constitué de trois personnes, dont deux sont rémunérées à hauteur de CHF 161'150 bruts (CHF 157'950 l’année précédente). 22. Travail bénévole / prestations non rémunérées Les membres du Comité ont fourni un travail bénévole d’environ 250 heures (environ 200 heures l’année précédente). Durant l’année écoulée, le Comité et le Comité d’organisation se sont réunis chacun à deux reprises. Le Comité s’est en plus réuni durant un jour et demi pour élaborer une stratégie. 23. Plan de prévoyance Il s’agit d’un contrat avec la fondation collective de SwissLife. Il inclut la part de l’employeur pour les frais de personnel pour l’année écoulée et s’élève à CHF 23'364 (CHF 22'700 l’année précédente).

24


Seitentitel Rapport de l'organe de rĂŠvision

Titel

www.missionlepre.ch

25


Dhurba Gautum vivant dans un village isolé du Népal, retrouve plus de mobilité ! Grâce à des donateurs, Markus Freudiger (directeur de Mission Lèpre Suisse) accompagné d’une petite équipe de Mission Lèpre Népal lui a apporté une nouvelle chaise roulante.

26


Impressum

La Mission Évangélique contre la lèpre

est une organisation humanitaire chrétienne engagée dans l’élimina­ tion des causes et des conséquences de la lèpre. Elle a pour but la guérison et la réhabilitation des plus démunis. L'Association est exonérée d'impôts. Les dons peuvent être déduits du revenu imposable. Si les dons pour un projet spécifique dépassent ce qui est budgété, ils seront attribués à des projets similaires. Rédaction et Éditions Mission Évangélique contre la lèpre Mise en page : | Sonja Räss Imprimé en Suisse par printcesse.ch (Jordi), Belp Photos : Tom Bradley, Sudip Lamichhane, Claire Tuck et Mission Lèpre Internationale

www.missionlepre.ch

27


Mission Évangélique contre la lèpre Route de Denges 38 | 1027 Lonay Tél. 021 801 50 81 info@missionlepre.ch | www.missionlepre.ch CCP : 10-4835-5 IBAN : CH44 0900 0000 1000 4835 5 Bureau en Suisse alémanique : Evangelische Lepra-Mission Bernstrasse 15A | Postfach 175 3360 Herzogenbuchsee Tel. 062 961 83 84 info@lepramission.ch | www.lepramission.ch

Profile for Lepra-Mission Schweiz

Rapport annuel 2016  

Mission Lèpre Suisse - Rapport annuel 2016

Rapport annuel 2016  

Mission Lèpre Suisse - Rapport annuel 2016

Advertisement