Issuu on Google+

E U R O P E / C A R N E T D E V O YA G E S

RÉVOLUTIONS ARABES :

LE DÉSAVEU DE LA REALPOLITIK

lisbonne

partir, venir... EUROPÉENNE Au delà de leurs conséquences migratoires -apparemment la première préoccupation de certains dirigeants peu inspirés-, les

AU PAYS DE LA SAUDADE, CETTE NOSTALGIE PARTICULIÈRE CONSISTE,

révolutions qui secouent le monde arabe auront des répercussions

POUR SES HABITANTS, À RÊVER D’UN AILLEURS. LA JEUNE NILZA LA-

profondes en Europe. Elles changeront durablement l’image que les

FAYETTE EST PARTIE TRAVAILLER EN ANGOLA ET ANA MARIA SANTOS EST

Européens se font de leurs voisins du sud de la Méditerranée,

ARRIVÉE À LISBONNE D’UNE ÎLE DU CAP-VERT, EN 1972, JUSTE AVANT

remplaçant le cliché de l’islamiste barbu par celui du jeune

LA RÉVOLUTION DES

révolutionnaire. Elles amèneront aussi l’Europe à reconsidérer sa

PORTUGAL.

ŒILLETS. SUITE DE NOS PORTRAITS CROISÉS AU

politique étrangère hypocrite, même s’il serait naïf d’espérer des changements profonds.

SEULE EN ANGOLA Née à Lisbonne, Nilza Lafayette, trente-cinq ans, était bien décidée à conjurer

Face à l’hégémonie militaire (chancelante) des États-Unis,

le chômage des jeunes diplômés comme elle. Les créations d’emplois sont rares.

l’Europe aime à se présenter comme une puissance douce,

Elle est partie depuis un an en Angola. Cette fois, c’est elle la migrante et non

exportatrice de paix, championne de l’aide humanitaire et

l’inverse. Pourquoi l’Afrique ? Nilza ne quitte pas son pays pour le café, les bois

garante du droit international. En réalité, la politique étrangère

exotiques, les idoles indigènes, les dents d’animaux, les crânes, les globes

de l’Europe n’est en rien plus morale ou cohérente que celle des

terrestres… Tout cela est devenu anachronique, là-bas. Qu’importe ! Dans cette

États-Unis. Ces dernières années, et singulièrement depuis les

ex-colonie, elle n’en redécouvre pas moins l’aventure portugaise. Et repousse les

attentats du 11 septembre, l’Union européenne base sa politique

carcans : la famille, les conventions, l’idéologie, les croyances… Comme les

méditerranéenne sur la lutte contre le terrorisme et l’immigration

jeunes de sa génération, elle est familiarisée avec les départs, les aéroports.

illégale. Elle cherche à obtenir des pays du Maghreb qu’ils

Son travail : le conseil dans le développement durable des ressources naturelles.

bloquent les milliers d’Africains cherchant à rejoindre les côtes

Une opportunité qu’elle voulait saisir, car elle avait envie de rester dans

européennes. En échange, l’UE offre des accès à son marché,

l’informatique mais désirait aussi évoluer et découvrir autre chose. L’expérience

de l’aide au développement et une reconnaissance diplomatique

africaine ne pouvait qu’être enrichissante à ses yeux. « Je suis partie, dit-elle,

à des régimes pourtant peu recommandables. C’est ainsi que

pour piloter un projet, ce sera toujours un plus dans ma carrière professionnelle

Kadhafi a pu planter sa yourte dans les jardins de l’Hôtel

d’avoir animé une équipe. »En Angola, tout est à faire. Seule, elle retrouve là-

Marigny, résidence officielle des hôtes de l’Etat français. Mais il

bas d’autres expats, attirés par ce vaste pays sorti à peine d’une terrible guerre

serait naïf de penser que l’embarras d’aujourd’hui amènera un

civile. Nilza gagne sa vie en travaillant pour une multinationale. Les contacts

changement profond des politiques demain. Les intérêts

avec les Angolais ne pourront qu’enrichir le contenu de sa thèse sur les politiques

économiques et la peur de l’immigration resteront centraux dans

de transfert de compétences sur place. Pense-t-elle à sa famille, à ses amis, restés

la stratégie de l’UE. Tout au plus les dirigeants réfléchiront-ils à

au Portugal ? Cela lui manque, sans doute, de ne pouvoir croquer une bouchée

deux fois avant de serrer la pince des dictateurs de tous poils,

de pastel de nata, un petit gâteau rond de Belém, ni marcher sur les trottoirs de

histoire d’éviter les clichés compromettants. Il y a peu encore,

céramique bicolores. Dans sa migration temporaire, elle peut se rappeler ce

juste avant les événements en Tunisie, le président de la

poème d’Alberto Caeiro : « Je sens tout mon corps couché dans la réalité. Je

Commission européenne José Manuel Barroso, avait accepté une

sais la vérité et je suis heureuse… »

photo en compagnie du dictateur ouzbèke Islam Karimov, courtisé, au même titre que d’autres tyrans d’Asie centrale, pour

UNE ARCHE ENTRE LES DEUX CULTURES

alimenter en gaz le futur pipeline Nabucco. Les événements

Visite, avec de jeunes scolaires, de la Casa Fernando Pessoa, grand poète,

arabes amèneront sans doute les Européens à revoir au moins

véritable monument national. La guide s’appelle Ana Maria Santos, la

leur politique de communication. Gageons que si l’UE n’est pas

cinquantaine alerte, une double filiation, puisque ses parents sont cap-verdiens

prête d’abandonner sa realpolitik, ses dirigeants se montreront

et que ses grands-parents étaient des descendants de Portugais, l’un de Madère,

à l’avenir plus discrets dans leurs contacts avec leurs potes

l’autre du Portugal. Un père dessinateur-charpentier, une mère dans la couture.

despotes...

« Il y avait six filles dans notre famille de dix enfants, ajoute cette femme volubile,

Frédéric Ravenne

au sourire tendre, comme pour insister sur cette tendresse, cette morabeza que

page 14 - M A C A D A M 8 5


C A R N E T D E V O YA G E S

Nilza Lafayette s'en va...

Anna Maria arrive...

Pour ce reportage, Macadam s’est associé au magazine internet www.lepetitjournal.com/ lisbonne et à son correspondant à Lisbonne, Philippe Despeysses.

« Lepetitjournal.com, le média des français expatriés et des francophones à l’étranger. Depuis 2001, il propose en ligne à travers un site web et une newsletter quotidienne, un mix d’infos locales, françaises et internationales. Aujourd’hui, c’est un réseau mondial de 35 éditions. »

nous avons les uns pour les autres dans ces îles du Cap-

retraite », dit-elle, gourmande. Le temps, là-bas, est plus lent.

Vert », nées, selon la légende, de la poignée de terre qu’il

Et l’œil d’Ana Maria s’illumine lorsqu’on évoque les musiques

restait à Dieu après la création du monde et qu’il jeta dans

cap-verdiennes. Surtout la danse, la batuque, longtemps

l’Atlantique.

interdite, sa passion. Elle en a d’autres, cette solide femme

De Santiago, l’île sous le vent, Ana Maria arrive à Lisbonne

résolument tournée vers les communautés d’Afro-Européens.

en 1972. Juste avant l’arrêt brutal de quarante ans de

Pour y retrouver de la joie, de l’amour, et le grogue, ce rhum

salazarisme. Sa mère, d’abord restée au Cap-Vert, a rejoint

cap-verdien, et la catchupa, le cassoulet des îles avec son

sa jeune adolescente. En même temps que ses études de

piment.

lettres, Ana Maria fait du secrétariat et passe un concours

« Nous, dans le train que nous appelons la vie, nous sommes

d’entrée dans l’administration municipale. À dix-huit ans, elle

tous éphémères les uns pour les autres et nous avons de la

se marie avec un étudiant de médecine, dont elle aura deux

peine quand nous débarquons. » Ces lignes, Ana Maria me

garçons. Une vie conjugale, abrégée brutalement par la mort

les glisse dans la main au moment où nous nous quittons.

de son conjoint. Son point d’ancrage en ce monde ? C’est

Elles sont d’Alvaro de Campos, un des nombreux

la Casa Pessoa, un lieu emblématique à Lisbonne, où elle

hétéronymes de Pessoa, ces fameux doubles littéraires

développe plusieurs activités. Un compagnonnage quotidien

auxquels l’écrivain a donné une ampleur inégalée.

avec les multiples identités du poète, et ce viatique, « tout

Thierry Quintrie Lamothe

vaut la peine, si l’âme n’est pas petite ». La vie a suivi son

Photos : Maria José Sobral (lepetitjournal.com)

cours. Un fils, parti longtemps au Timor, au bout de la route des épices, est revenu, désormais professeur au Portugal. Un autre fils est ingénieur. Et un retour au Cap-Vert, y pense-telle ? « J’y retournerai tous les ans lorsque je serai à la

M A C A D A M 8 5 - page 15


macadam_avril2011_Lx