Issuu on Google+

12

12

© Christian Mouchet

MENSUEL ME N S U EL GRATUIT - N NUMéRO UM ÉR O 12 12 -- D décEMBRE ÉCEMBRE 2012 2012

le www.century21-andaman.com

12

12


03 I LE PARIS PHUKET I DécemBRE 2012

NUMÉRO 12 12

12 MENSUEL GRATUIT - NUMéRO 12 - décEMBRE 2012

 LE PARIS PHUKET

© Christian Mouchet

Bonjour à tous !

le www.century21-andaman.com

12

12

Le Paris Phuket

Magazine mensuel indépendant gratuit en français et en thaïlandais Fondé en décembre 2011 Distribution : Phuket, Bangkok, Pattaya Directrice de la publication rédactrice en chef Caroline Laleta Ballini +66 (0)869 504 961 Email : leparisphuket@gmail.com Rédacteur en chef Exécutif Christophe Chommeloux CHEF DE RUBRIQUE Régis Roué Assistante de direction Laëtitia Botrel DirectION artistique Caroline Laleta Ballini Régis Roué GRAPHISTE Laëtitia Botrel MARKETING & RP Esméralda Paya +66 (0)818 925 287 Monthira Kanpai +66 (0)818 091 988 Ont contribué à ce numéro Caroline Laleta Ballini, Christophe Chommeloux, Régis Roué, Simon Templar, Raymond Vergé, Ginette Ledoux, Nadège Annaert, Corinne Missler, Nora Aurora, Caroline Daoulas, Laëtitia Botrel, Karol Lory, Ghislaine Bovy, Yolaine Klein, Georges Eric Legoss, Montri Thipsak, Phiangtawan Taweechuay, Magalie Chouchi photos & ILLUSTRATIONS Laëtitia Botrel, Céline Remlinger, Montri Thipsak, Dominique Anger, Rainier Vigneau, C. Laleta Ballini, Karol Lory, Marieke Derks, SeaDave, Louis Nitka, Jean-Marie Sauveplane, Raymond Vergé

Vous pouvez également lire Le PARIS PHUKET en plein écran sur Internet sur Issuu : http://issuu.com/ leparisphuket

u

n “vrai” magazine de 80 pages en couleurs, en français et en thaï, contenant des articles de fond et des rubriques culturelles, distribué gratuitement à Phuket, l’idée fit quelques enthousiastes et beaucoup de sceptiques. Après une année de parution, se sont inversées ces proportions et voici le temps de l’autocongratulation ! Alors bravo, big up, neumber ouane, félicitations et kop khun mak khrap à la dream team du Paris Phuket, une équipe de rêveurs éveillés dont vous découvrirez dans ces pages les portraits et que nous ne laisserons pas s’endormir sur leurs lauriers. Au pays des hommes libres, toujours nous chérissons la mer. Combien de marins, combien de capitaines, partis joyeux pour des courses lointaines, ont fait escale au Siam, dans la mer d’Andaman ? Alors qu’en métropole les degrés disparaissent, à Phuket la marine nous réchauffons nos fesses, avec un numéro spécial, chaleureux et naval. Un peu partout en terre chrétienne les initiatives se multiplient pour rebaptiser “d’hiver” les marchés de Noël et “arbres de vie” les sapins, au nom d’un “vivre ensemble” politiquement correct. Chez les expatriés, nous restons attachés à nos racines et à une tradition sans doute désormais plus culturelle que religieuse et vous souhaitons à tous un très joyeux Noël ! Le Paris Phuket

STUDIO SO WHAT Ltd.

Directeur général Montri Thipsak +66 (0)866 832 188

4/13 Moo10 Chaofa Tawantok 53 Rd. T. Chalong, A. Muang, Phuket 83130, Thailand Email : leparisphuket@gmail.com

Retrouvez-nous sur facebook : www.facebook.com/LeParisPhuket


SOMMAIRE Décembre 2012 VOUS ÊTES ICI

06 L’éQUIPE DU PARIS PHUKET Depuis maintenant un an vous nous retrouvez tous les mois à travers des mots et des images. Mais savez-vous qui nous sommes ? Portraits des cinq fondateurs et de douze fidèles collaborateurs du magazine. 10 MOSAïQUE Le Paris Phuket vous mène en bateaux. 12 ARRÊT SUR IMAGES Pièges solarisés et soleil polarisé, la mer sublimée 16 actualitÉS phuket Notre sélection d'infos francophones 20 AGENDA CULTUREL Concerts, expos, événements, à Phuket et dans le reste du monde 22 CINéMA 3 films à l’affiche en décembre en Thaïlande 24 MR ET MME CINé Deux points de vue sur un cinéma plus confidentiel

30 mange disques Les albums indispensables pour bien terminer l’année 32 high tech Nouvelles technologies et objets de désir

© M. Thipsak

26 livre ET INTERVIEW DE L’AUTEURE Le roi des rizières, de Claire Keefe-Fox

34 MISTER NUMBER ONE Khun Suphachai nous présente ses 6747 n°1 de magazines. 36 PAUL ROPP : ART-À-PORTER De Bali à Phuket, une marque haute en couleurs Avec ou sans sapin, sous les tropiques comme sous la neige, à Phuket comme à Paris, d’une manière ou d’une autre, nous allons fêter Noël, une tradition et un lien culturel auxquels les expatriés francophones restent très attachés et que nos hôtes siamois ont appris à apprécier. 71 MARCHÉ DE NOËL Avec plus de 400 ans au compteur, le marché de Strasbourg attend 2 millions de visiteurs. 72 PRÊTES POUR LES FÊTES Les bons plans de Magalie pour passer les fêtes épanouies 74 MENUS DES PARTENAIRES Agapes phukétoises pour des fêtes gourmandes 78 petites annonces

© D. Anger

C’EST NOËL

02 04 06 08 10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32 34 36 38 40 42 44 46 48 50 52 54 56 58 60 62 64 66 68 70 72 74 76 78

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · 80

gros plans

40

LE GâTEAU DU CHEF

44

SPéCIAL MER ET BATEAUX

A l’occasion des fêtes de Noël et pour souffler la première bougie du magazine, nous avons demandé au chef Lionel de créer un gâteau “Le Paris Phuket”.

© Montri Thipsak

MAGAZINE

Paradis balnéaire, havre de paix des yachts, haut lieu de la voile, la perle de l’Andaman est le symbole d’une Thaïlande maritime où la pêche est vitale. Marins, pêcheurs, aventuriers, touristes et entrepreneurs s’y côtoient comme nulle part ailleurs. 44 LE TOUR DES PLAGES La vingtaine de spots phukétois où poser sa serviette et se dorer la pilule 46 LES MARINAS DE PHUKET Les abris côtiers où les marins mettent pied à terre. 48 KING’S CUP REGATTA Depuis un quart de siècle, le vent gonfle les voiles en l’honneur du Roi. 50 PORTRAIT : SCOTT BRADLEY A la barre d’East Marine et de Precision Shipwright 52 AZIMUTH, LE YACHT DU FUTUR Le premier Magellano 50, bateau éco-responsable, jette l’ancre à Phuket 54 LES TOURMONDISTES Les aventuriers de la grande boucle font escale à Phuket. 56 PORTRAIT : HERVÉ LE TOUZÉ Itinéraire d’un malouin gâté, contructeur de catamarans 58 DICO ILLUSTRÉ : La voile Foc, drisse et gouvernail, en thaï et en français 60 LA MER NOUrRICIÈRE Panorama de la pêche en Thaïlande 62 Les gitans de la mer Les pêcheurs nomades ont jeté l’ancre à Rawai. 68 SILHOUETTES DU BORD DE MER A Pattaya, la culture côtoie la luxure. 70 loy krathong Le festival des lumières met le feu au lac.


6 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

une équipe de choc Depuis maintenant un an vous les retrouvez tous les mois à travers des mots et des images. Mais savez-vous qui sont les journalistes qui façonnent inlassablement le magazine de la rencontre des cultures franco-thaïes ?

Casting : 5 fantastiques sri bhurapa orchid co., ltd. Tel: 076 263 787

et 12 samouraïs

Fax: 076 263 786

7/1 Moo 3 KHUANG roAD, t. vICHIt A. MUANG pHUKEt 83000

caroline laleta ballini

4.5 M tHB

6.9 M tHB

5.7 M tHB

9.3 M tHB

Affectueusement surnommée “maman” par son équipe, c’est la “Wonder Woman” du magazine, qu’elle a imaginé, créé, puis développé, jonglant avec les casquettes, développant une énergie apparemment inépuisable et mettant en œuvre ses multiples compétences. Née à Paris et installée à Phuket, élevée par un père touche-à-tout, entrepreneur, auteur et éditeur, avec qui elle publie BD Magazine à 20 ans, créatrice de collages depuis son plus jeune âge, elle a collaboré à des dizaines de projets de presse dans un parcours qui l’a logiquement menée à enfanter le Paris Phuket. Successivement assistante de pub pour France Dimanche, chef de pub au Figaro, chef de studio à France Soir, puis D.A. du groupe de presse musicale Melody Press, elle réalise la maquette du quotidien Infomatin en 95, avant de passer 8 ans au sein de la prestigieuse agence de publicité Ogilvy & Mather.

Amoureuse de la Thaïlande, elle fait le grand saut en 2003 et s’expatrie, d’abord à Koh Pha Ngan où sa passion pour la musique et son activité de DJ, passée par le Bus palladium et les raves, l’amène à créer le “Beach Club”. Elle y écrit pour Gavroche, dont elle lifte la maquette et qu’elle distribuera ensuite à Phuket, où elle crée enfin Studio So What, studio graphique et agence de communication. Caroline inspire, dirige et réalise le Paris Phuket.  caroline@leparisphuket.com

Montri Thipsak

18 M tHB

35 M tHB

25 M tHB

45 M tHB

www.irispropertiesphuket.com

Khun Oye, monsieur Phasaa Thai, est un artiste au sens large. Originaire de Surat Thani, il poursuit des études de biologie, puis de photographie à Bangkok, avant de se consacrer définitivement à sa carrière de musicien pendant vingt ans. King of the bongo, il accompagne les DJs aux percussions ou nous charme de sa voix suave et mélodieuse, au sein de groupes locaux, tout en assurant l’organisation et la promotion de ses amis artistes peintres de Rawai. Le pilier thaïlandais du Paris Phuket nous livre sa vision personnelle de son pays, à

travers des textes thaïs pleins de poésie et des dessins en noir et blanc chargés d’émotions.  montri@leparisphuket.com


s

s

LE PARIS PHUKET I NOVEMBRE 2012 I 33

Café Java

christophe chommeloux

Le Batman du Paris Phuket (ainsi surnommé car il signe les “Bons À Tirer”) est le justicier masqué des textes, qu’il corrige, coupe, réécrit, complète et habille de titres et légendes, se faisant ainsi souvent détester des pigistes. Le rédacteur en chef exécutif du Paris Phuket opère de Nantes, où il poursuit par ailleurs une carrière de DJ, animateur radio et organisateur de soirées et où il développe son entreprise : Hi Tech Assistance. Comme Caroline il a débarqué dans la presse par le commercial, d’abord chef de pub, puis pigiste, chef de rubrique pour CD Mag et enfin rédacteur en chef du magazine Soundcheck. Il crée ensuite Home Studio avec Caroline, puis s’en va quelques années dans la communication et la production de documents pour de gros cabinets de conseil internationaux. En 95, il participe à la création d’AOL France, puis passe au web, tout en continuant à écrire : piges pour la presse d’entreprise et sites de musique, ainsi que quelques livres humoristiques,

comme “Le Chien, mode d’emploi”. Fidèle de la Thaïlande, il a vécu à Koh Pha Ngan de 2004 à 2008 et vient régulièrement se ressourcer à Phuket où il peut rencontrer les intervenants du magazine. Auteur de l’édito, il signe les pages High Tech, a un temps écrit la rubrique Cinéma et traite désormais la Musique. Il participe à l’agenda et au choix des sujets, qu’il rédige parfois en fonction des besoins et des envies.  christophe@leparisphuket.com  www.christophe-chommeloux.com   djjazziec.com

Alan vous invite à la découverte de sa cuisine française et méditerranéenne à base de produits frais du marché.

www.cafejava-phuket.com

Régis Roué

Régis est Tropézien. Autodidacte de la mode, imaginatif et créatif, depuis ses 10-11 ans, il décore tout ce qui l’entoure et habille ses proches. C’est un touche-à-tout doué et un hyperactif de la création, avec mille idées à la seconde. La mode c’est sa passion et il a collaboré avec les plus grands : Giorgio Armani, Marithé et François Girbaud, Jean-Claude J3... En 1997, il lance WonderWorld, une gamme d’objets ludiques et décoratifs pour la maison, assortie d’une collection de sacs en toile cirée aux imprimés hyper réalistes et colorés. En 2002, il crée Too Kisses, sa marque de prêt-à-porter féminin. Il arrive en Thaïlande en 2007 et ouvre Le French Hip Bazar à Phuket. La même année il rencontre Caroline qui prend en

"PrOfeSSiOnal latin Dance inStructOr " by Pro. Ongsa Somjai (Pro. Pong)

charge la communication et la publicité de la boutique. Les belles histoires, les challenges l’intéressent et il y a 18 mois, il accepte de rejoindre l’équipe du magazine encore à l’état de maquette. Depuis, il est en charge avec Caroline de la scénographie et de la mise en page, de la rubrique cinéma avec Nadège et des rubriques mode et actualité internationale.  regis@leparisphuket.com

Laëtitia Botrel

Laëtitia est née en Bretagne, où elle a vécu jusqu'à ses 23 ans. De son enfance, passée entre la mer et la campagne, elle garde un très fort attachement à sa terre natale. Curieuse, déterminée, parfois jusqu’à l’entêtement, elle ne donne pas son amitié facilement. Son plus grand plaisir a toujours été de voyager, de découvrir différents endroits, d’aller à la rencontre d’autres gens, d’autres cultures. Cette insatiable voyageuse formée à Dinard a construit sa carrière internationale en passant par l’Angleterre, l’Espagne, les Émirats Arabes Unis et les îles Caïmans. Depuis 2009, elle était le chef exécutif de l’Océan Resort, au Best Western de Phuket. En 2011, lasse de trop d'heures passées en cuisine, Laëtitia s’est

tournée vers la photo. Fidèle collaboratrice du Paris Phuket depuis sa création, elle a choisi d’exercer d’autres talents, comme la prise de vues et la cuisine rédactionnelle. Elle seconde Caroline dans toutes ses tâches.  laeticia@leparisphuket.com

ContaCt : Pro. Pong Tél. : +66 (0)81 550 2398 Email : somjai@asia.com

the faCility We provide all classes with private floor The shoes of dance make to order The private classes Classesatinformation your house Cha Cha Cha / Samba The private classes /start Rumba / Pasadoble / Jive with 4 persons per hourect.

all Classes start from beginner to advanCe


8 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

Raymond Vergé

Natif de Lourdes, il lui fallut se rendre, en 1975, sur les bords du Gange, à Bénarès, pour comprendre ce qui se passait dans la cité Mariale. Après un long séjour en Inde et titulaire d'une modeste licence de hindi (Langues’O, Paris, 1992), il s'installe en Thaïlande en 1997, espérant y terminer son parcours chaotique/erratique. Désireux de partager ses vagues connaissances socioculturelles, il se met à publier des articles notamment dans le magazine Gavroche et maintenant dans le Paris-Phuket.

Phiangtawan Taweechuay dit Organ

Phiangtawan “Equivalence du Soleil”, Thaïlandaise, francophone et francophile, est diplômée de l'université de Thammasat, où elle a étudié la langue française comme matière principale. « La traduction n'est pas qu'un travail, c'est aussi une passion, celle de transformer des idées exprimées d'une langue à une autre, de faire partager la culture de mon pays en utilisant votre langue, de la même manière que j'utilise ma langue maternelle pour faire connaitre celle de votre pays » résume-t-elle.

Paul van Kata, alias P.v.K.

Il a collaboré pendant des années avec le Phuket Francophone, avant de créer son propre e-magazine consacré à la Thaïlande en général et à Phuket en particulier : www.LeSiamois.net Dans un esprit d'ouverture et d'échange, il partage ses articles avec divers magazines francophones de l'île, dont le Paris Phuket. Il reprend également certains de leurs textes sur son site, afin que ses lecteurs d'outremer puissent avoir une vision plus complète de notre réalité tropicale.

Ghislaine Bovy

57 ans, belge. Ses passions : le voyage, la mer et l’écriture. Elle voyage depuis l’âge de 11 ans, séjours linguistiques d’abord (elle parle 6 langues), ensuite dans le cadre de sa carrière dans le marketing et la communication et surtout par amour de la mer. En 2010, elle bouclait avec son compagnon le tour du Monde à la voile sur “Minuit” (www.minuit.net). Son objectif, publier un jour le récit de cette aventure exceptionnelle. En attendant elle écrit pour vivre en Asie.

Nadège Annaert

Cht’i d’origine, Nadège déménage dans le Sud de la France à l’âge de 9 ans pour s’installer à Cannes, la ville du Festival du Film. Après une scolarité tranquille et une carrière d’assistante de direction, Nadège change de cap et s’installe à Phuket en 2003. Elle y dirige la société de construction de piscines Navinda, avec Florent Mayard, l’homme pour qui elle a décidé de quitter la France. D’abord comptable pour le Paris Phuket, elle écrit désormais les pages Cinéma, un genre de retour aux sources.

Caroline Daoulas

Française de 34 ans et expatriée depuis 2000 (Angleterre, Thaïlande, puis désormais Pérou), Caroline est passionnée par les cultures étrangères, qu’elle découvre à travers l’expatriation et ses voyages. Elle partage son temps entre le marketing de villas de luxe, la fabrication de bijoux en argent et l’écriture pour le Paris-Phuket !

Olivia Corre

Diplômée de l'ISCPA à Lyon, Olivia a fait ses premières gammes au sein de la presse nationale et régionale française (télévision, radios et journaux) avant de rejoindre Gavroche Thaïlande en 2009 puis le Paris Phuket. « Je n'aimais plus la façon dont se pratiquait le journalisme en Europe. J'en avais raz le bol des copier/ coller devenu monnaie courante, alors j'ai décidé d'aller voir ailleurs s'il existait encore un moyen de faire ce métier correctement. Chose que j'ai trouvée ici », dit-elle. Installée à Bangkok depuis 4 ans, elle est l'auteur de nombreux reportages sur l'Asie du Sud-est.

Esméralda Paya

Espagnole, mais ayant suivi une scolarité française, elle est spécialiste du marché chinois depuis 1996. Pendant 15 ans elle a travaillé en Chine (Beijing) en représentation du secteur public espagnol et privé européen. Elle conseille les sociétés étrangères au cours de leur implantation sur le territoire chinois et se spécialise en biens de consommation étrangers haut de gamme. Depuis 2010, elle gère depuis Phuket ses diverses activités professionnelles en Chine et en Asie du Sud-Est et nous livre des sujets sur l’empire du milieu.

Magalie Chouchi

Elle est notre glace à deux parfums, fraîche et fondante, sucrée et colorée. Dans son sac à main, au milieu des cartes postales de France et d'Espagne, ses pays parents, on trouve une série de modes d'emploi parmi lesquels "Être cool gratuitement" ou "On n’est jamais à l'abri d'une bonne nouvelle". Notre lolita aime débusquer les jolies choses de la vie et en faire cadeau. Profitons-en.

ginette ledoux

D’origine alsacienne, Ginette est née à Strasbourg où elle y a fait toute sa scolarité. Passionnée par l’image dès son plus jeune âge, elle aura plus tard l’occasion de découvrir le milieu de la télévision. Elle se lance alors comme cameraman free lance et s’installe définitivement à Paris. Après une vingtaine d’année passée à voyager grâce à son métier, elle quitte la France et s’installe à Phuket avec son fils. Elle rencontre Caro en 2009 et a rejoint l’équipe du Paris Phuket récemment pour les reportages sur Phuket et la mise en place du site web.

Corinne Missler

Ancienne enseignante de l’Education Nationale ayant exercé dans de nombreux pays étrangers… Finlande, Gabon, Australie, USA et Emirats Arabes Unis, Corinne s’est installée il y a plus d’un an à Phuket en tant qu’agent immobilier, créant l’agence Iris Properties in Phuket, qui propose locations, ventes et construction. Lectrice à ses heures « perdues » de livres présentant la Thaïlande pour le Paris Phuket et globe-trotteuse, elle passe ses vacances à la recherche de petits paradis.

Yolaine Klein

Yolaine est une épicurienne convaincue. Originaire d’un village du sud de la France, c’est une femme lettrée et cultivée qui s’intéresse à presque tout. Elle a rejoint l’équipe du Paris Phuket dès les premiers numéros. Depuis, chaque mois, au gré de ses humeurs et de ses articles, elle nous fait partager sa culture et délivre sa vision humoristique des choses de la vie.


MOSAÏQUE 9275($6685$1&(3/$,6$1&( &$0%2'*(7+$Í/$1'(0<$10$5 32/<1e6,()5$1d$,6(1289(//(&$/e'21,(/$5e81,21&$5$Í%(6 :$//,6 )8781$)5$1&(

32(0$,1685$1&(6 &RXUWLHUVSpFLDOLVWHGH O¶DVVXUDQFHPDULWLPH GHSXLVSOXVGHDQV 7RXVW\SHVGHQDYLUHV

)<9,(<?9i.065(<? ±)(5.262 7/<2,; &RQWDFW.KXQ$UDZDQ 7HO   (PDLODUDZDQQ#SRHPDFRP

9RWUHVROXWLRQG¶DVVXUDQFHPDULWLPH

$6685$1&(6$17e '(6(;3$75,e6(1$6,( 32/<1e6,()5$1d$,6(1289(//(&$/e'21,(/$5e81,21&$5$Í%(6 :$//,6 )8781$)5$1&(&$0%2'*(7+$Í/$1'(0<$10$5

 DQVG¶H[SpULHQFHGH O¶DVVXUDQFHGHODPRELOLWp  6pOHFWLRQGHVPHLOOHXUV FRQWUDWVVDQWpORFDX[HW LQWHUQDWLRQDX[  6ROXWLRQVSHUVRQQDOLVpHV SRXUSDUWLFXOLHUVHWJURXSH  6LPXODWLRQJUDWXLWH VRXVKSRXUFRPSDUHU WDULIVHWJDUDQWLHV  %XUHDX[UpJLRQDX[ j%DQJNRN3KXNHWHW 3KQRP3HQK

;/(Ò3(5+, &RQWDFW.KXQ$UDZDQ 7HO   (PDLOWKDLKHDOWK#SRHPDFRP

*(4)6+., 2OLYLHU  FDPERGLDKHDOWK#SRHPDFRP

^^^ZHU[LL_WH[YPLHZPLJVT /¶DVVXUDQFHGHVH[SDWULpVHQ$VLH

la petite bête qui monte qui monte... à écouter sans modération.

10 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

k LA MER... C’EST ÇA !


LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012 I 11

Photos Céline Remlinger, Laëtitia Botrel, Montri Thipsak


arrÊt sur image PHUKET

้ ซอม ่ ้ มวนขึ ้ ตาข่ายอวน คลุมปลาอวน น

PHOTO dominique anger


er

Toutes mailles dehors, les filets de pêche reprennent forme au séchage.

Pièges solarisés


้ เรือมอมมอม จอดเคียงคู่ ดูอวนพรอม

PHOTO dominique anger


r

arrÊt sur image PHUKET

Indolents à Rawai, les bateaux de pêche paressent au mouillage.

Soleil polarisé


ACTUALITÉ

k AUTOUR DE NOUS

PHUKET

16 I LE PARIS PHUKET I déCEMbre 2012

Régis Roué

Dîner d’exception à la sauce hollandaise

M

arco Westmaas est le chef et le propriétaire du restaurant de plage Elzenduin aux PaysBas. En 2008, Gault & Millau lui a décerné le titre de “talent le plus prometteur” de l’année. Il est d’ailleurs considéré comme l'un des plus grands chefs de la cuisine hollandaise et “une figure de proue” en matière d’innovation es prestations culinaires. Celles-ci méritent en effet le détour et sans conteste une mention spéciale. Le chef batave sera le 7 décembre à Phuket pour une soirée exceptionnelle au Re Ká Ta beach club du Boathouse/Kata Beach, où il collaborera avec le chef Bryan Burger pour un dîner unique sur le thème “Goûts et textures”.   3900 bahts, vins compris 182-184 Koktanode Road, Kata Beach, Phuket, 83100 (près de Boathouse) Tél. : +66(0)76 330 421 info@rekataphuket.com

R A M A D O N ’ S G O T TA L E N T Le 23 octobre, la Mom Tri VR Gallery recevait, Ramadon SURIYAN, un des artistes finalistes de Thailand’s Got Talent (la populaire émission de la télévision thaïlandaise). Tout au long de sa performance, l’artiste peintre a réalisé en direct avec son corps quatre toiles de 2 m par 1,60 m. Elles sont exposées jusqu’au 27 novembre à Kata et peuvent être acquises pour 20 000 bahts chacune. On peut également découvrir le travail de Ramadon dans sa galerie d’art à Nai Harn : Romadon Art Studio. Pour plus d’informations, visitez sa page : www.facebook.com/romadon.suriyan VR Gallery Adjacent à Mom Tri’s Villa Royale (sur la seule route de Kata Noi) 12 Kata Noi Road, Phuket 83100. Ouvert de 10h00 à19h00. Tél. : 076 333 568 www.momtriphuket.com/artgallery

NOUVEAU FONDUE BOURGUIGNONNE

CUISINE FRANÇAISE ET THAÏLANDAISE

390 bahts

ET TOUJOURS... NOTRE BROCHETTE GéANTE

© Danmiles media

RestauRant - pub jungceylon - près de big c




LE PARIS PHUKET I déCEMbre 2012 I 17

Simon Templar

le pique-Assiette

Karlsson's Restaurant & Steak House

C

e restaurant aux influences suédoises est situé au pied de la Patong Tower, aux portes de la Beach Road, mais nous sommes heureusement loin de la malbouffe de la plage. Karlsson est un restaurant avec une atmosphère très familiale, animé par une bonne équipe, qui Service fait tout pour satisfaire ses clients. Cuisine La carte est très détaillée et en propose Prix pour tous les goûts et toutes les Qualité/Prix nationalités, dommage que les photos de menu 3 plats 550 bahts présentation ne mettent pas en valeur les Prix Moyen 700 bahts mets proposés. Hors Boisson Chez Karlsson, l'art de la table est simple 3 plats et le service très efficace. Le petit côté monacal n’exclut pas la mise à disposition de vraies serviettes en tissu et l'essentiel est Enfin, bon signe, nous avons remarqué beaucoup d'habitués de ce petit coin de dans les plats. Suède à Phuket ! Karlsson Restaurant & Steak House. Au menu on trouvera notamment du 108/16 Thaweewong saumon fumé sauce wasabi, des toasts 83150 Patong Skagen, des pizzas et des viandes de très bonne qualité, ainsi qu’un large éventail de Tél. : +66 (0)76 345 035 www.karlssons-phuket.com plats thaïs.

L o c at i o n Voitures Motos PARUTION DU MOIS D’OCTOBRE  Journée  Semaine  Mois

ASSurAnceS voitureS et Moto S

Bovcherie - Charcvterie - Traitevr

FrAnçAiS / AnglAiS : 089 648de 0499 paio - Epicerie Dépôt

Petite676 restavratioo thAï : 087 0955 svr place

www.ninas-car.com Ovveru dv Mardi av Samedi De 9h à 20h Ferné le Dimaoche et le Lvodi

Fishernao Way Bvsioess Ceoter - 5/40 Vises Rd - Rawai - Phvket 83130 Tél. / Fax : 076 - 384 465

PARUTION DU MOIS DE NOVEMBRE

La chaumière

Le restaurant de Nai Harn a rouvert ses portes, sous la houlette de Nini, le sympathique propriétaire de la boulangerie “Chez Nous”, qui en reprend les rênes. Toute l'équipe sera heureuse de vous y accueillir dès 7h30 pour le petit déjeuner et jusqu'à 16h30, pour déguster salades, sandwiches et autres plats faits maison. A partir de la mi-novembre, le restaurant vous recevra à partir de 17h avec une nouvelle carte riche de plats en majorité français. 50/7, Saiyuan Road, Nai Harn, Rawai Tél. : +66 (0)8 54 730 321

Bovcherie - Charcvterie - Traitevr Dépôt de paio - Epicerie Petite restavratioo svr place Ovveru dv Lvodi av Samedi De 10h à 20h Ferné le Dimaoche

Fishernao Way Bvsioess Ceoter - 5/40 Vises Rd - Rawai - Phvket 83130 Tél. / Fax : 076 - 384 465

Panier gourman

© Danmiles media

© Rainier Vigneau

Café Java De Kamala en passant par Patong, le Café Java s'installe à Nai Harn à la place de "Chez Nous 2". Retrouvez la cuisine méditerranéenne de Alain et son délicieux steak tartare. Ouvert de 16h00 à 23h00. Fermé le mercredi et à partir de décembre, ouvert tous les jours.

Sai Yuan Road, Rawai Beach 83130 Phuket Tél. : +66 (0)87 26 68 664

nouveaux horaires à partir de décembre Du mardi au samedi de 10h à 19h Dimanche de 10h à 13h Fermé le lundi Horaires spéciaux pour les fêtes de fin d’année Ouvert dimanche 23 décembre et lundi 24 décembre, de 10h à 18h Fermé mardi 25 décembre et mercredi 26 décembre Ouvert dimanche 30 décembre et lundi 31 décembre, de 10h à 18h Fermé mardi 1er janvier et mercredi 2 janvier 2013

Panier Gourmand Tél. : 076 – 384 465 Fisherman Way Business Center 5/40 Viset Rd, Rawai, Phuket


ACTUALITÉ

PHUKET

k

18 I LE PARIS PHUKET I déCEMbre 2012

les brèves

Régis Roué, Raymond Vergé

Monsieur l’Ambassadeur

M

r Thierry Viteau, nouvel ambassadeur nommé par le président de la République, est arrivé à Bangkok le 26 octobre dernier, accompagné de son épouse. Sa nomination était très attendue, suite à l’annulation par le Conseil d’Etat de la candidature de Damien Loras, ancien conseiller de l’Elysée. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, puis récemment directeur adjoint d'Asie et d'Océanie au ministère des Affaires Etrangères et Européennes, il est nommé ambassadeur en Thaïlande en remplacement de Gildas Le Lidec, parti à la retraite.

Voile : le défi du frenchy

Andaman Laser Challenge

Sus aux serpents Y A

u rythme du déboisement actuel, la confrontation entre l’homme et les serpents risque de devenir encore plus fréquente. Il est donc indispensable de se donner les moyens de s’en protéger. C’est bien connu, les serpents ont une très mauvaise vue et sont dépourvus d’oreilles externes, ils sont donc sourds. Mais pour compenser, leurs organes sensoriels et leur corps, en contact permanent avec la terre, sont jalonnés de terminaisons nerveuses qui perçoivent les vibrations transmises par le sol, qui leur servent de signal d’alerte. Le “SNAKE REPELLER” génère des vibrations par ondes pulsantes, qui se propagent sous la terre, dans toutes les directions. Les serpents les captent comme des signaux de danger, ce qui les irrite et les effraye, les repoussant loin de votre zone d'habitation. 100 % sûr et non toxique pour l'environnement, le “SNAKE REPELLER” éloigne donc les serpents sans

à l’a i d e   ! France Experts a été créée à l’initiative de l’Union des Français de l’Etranger (UFE) pour gérer vos problèmes en France et vos préoccupations personnelles, patrimoniales et familiales (retraite, juridique, fiscalité, notarial, stratégie de gestion de patrimoine, assistance familiale, immobilier, assurances, transition professionnelle, …) Son Président, Philippe Roisin présentera sa société et ses services lors d’une conférence le dimanche 2 décembre à 15h au Novotel Vintage Park de Patong. Présentation également à la Phuket French Fair du 30 novembre au 2 décembre.

leur nuire ni affecter les autres animaux, domestiques ou sauvages. Étanche, sans maintenance, facile d'installation et silencieux, sa portée peut aller jusqu'à 300m² sans obstacle.

Il existe 2 modèles : 1) Rechargeable par son capteur solaire, batterie Ni-MH. 2) Alimenté par 4 piles alcalines type D1,5 V. La conception des circuits permet une autonomie de 10 mois (peut varier en fonction des différentes caractéristiques et marques des piles) en fonctionnant jour et nuit 24h/24h.  Prix unitaire : 2400 baths  Par 2 pièces : 2200 baths  Par 3 pièces : 2100 baths Alarms Phuket Services : 085 798 94 69

assine Darkaoui a 33 ans. Élevé au Maroc, il vit depuis 2011 à Phuket, où il est le représentant de Gavroche. Passionné de voile depuis l’enfance, il a décidé de se lancer un défi personnel : le record mondial de distance parcourue sur un dériveur olympique Laser de 4.23 mètres. Une traversée aller-retour de 150 miles (environ 250 km), entre Phuket et la frontière malaisienne. Pour ce challenge, il est entraîné depuis des mois par Chris Millington, ancien coach dans l’armée anglaise. Le dériveur a été offert par Khun Gop, commandant dans la Thaï Navy, qui gère l’école de voile sur la plage d’Ao Yon. Cette équipée fantastique est sponsorisée par l’Andaman Sea Club et la compagnie de transport maritime Seven Stars. Suivez les aventures de Yassine sur son blog :  andamanlaserchallenge.blogspot.com  Email : totemtech@mail.com

Taxis en règle ?

U

ne grande opération de légalisation des taxis illicites a été effectuée en novembre dernier à Phuket. A cette fin, 3 postes de contrôle stratégiques avaient été disséminés sur l’île, le premier face à la station de police de Thung Thong (Kathu), le second à Muang Mai (Thalang) et le troisième près de la plage de Nai Yang. Les agents du Bureau des transports terrestres de Phuket et leurs homologues de Bangkok, venus en renfort, ont ainsi pu interpeller, le premier jour de l’opération, 194 taxis illégaux pour non affichage des vignettes jaunes (normalement apposées sur les portes des véhicules) devenues obligatoires et qui permettent l’identification des conducteurs.

Durant ces 3 jours de « chasse aux taxis » 2882 véhicules sur les quelques 3600 taxis illégaux ont optés pour le changement de statut d‘un « usage personnel » à un « usage public », à des conditions très avantageuses. En temps normal ce processus peut coûter jusqu'à 30 000 bahts par véhicule.


SUPMEKONG

record à bat tre 1000 k m e n 16 jo u r s Nous vous rappelons que le record à battre de Patrick Gasiglia en paddle surf sur le Mékong est de 1000 km en 16 jours. Avis aux amateurs ou professionnels.

Tunnel d’intérêt général

L

e 21 novembre dernier ont débuté les travaux d’aménagement des voies, à l'intersection Darasamuth, situ��e en face du centre commercial Central Festival. L'ingénieur principal en charge du projet de construction du premier tunnel de Phuket, M. Itiwatra, s’est exprimé très récemment sur le sujet : « D’ici fin décembre, nous allons mettre en place les barrières de béton en vue de la préparation du site avant de commencer l'excavation et l'installation des murs de soutènement… les voies de l'intérieur sur le côté nord de la jonction seront bloquées par des barrières en béton pour permettre aux ouvriers de commencer à abattre les arbres sur le terre-plein central. » La durée des travaux s'étalera sur 2 ans, la circulation, donc réduite à deux voies, risque de devenir très compliquée aux heures de pointe. En vue de désengorger le carrefour, d’autres alternatives vous sont proposées :  L'une des possibilités, pour les

automobilistes venant de Chalong, est d'utiliser la Muang Chaofa à l’angle du showroom Honda sur la Chaofa Ouest.  Pour les automobilistes venant du nord de l’île, il vous est fortement conseillé, si vous désirez aller en direction de Kathu ou Patong, de tourner à droite plus tôt, soit à l'intersection Samkong (en face de Tesco Lotus) ou dans Bang Yai Road, qui se trouve derrière le centre commercial Big C. Durant toute la durée des travaux, Central Festival distribuera à ses visiteurs un plan indiquant les itinéraires “bis” mis en place pour rendre la circulation plus facile.

JOURS FÉRIÉS en Décembre décembre Thanwakhom, du sanskrit Dhanous, i.e. Sagittaire mercreDI 05 Anniversaire de Sa Majesté le Roi : férié (banques, administrations fermées). Fête nationale (Wan-Tchat) et fête des Pères. JEUDI 06 Dernier quartier de lune lundi 10 Jour de la constitution (Wan-rath-thamma-noon) (banques, administrations fermées). Jour anniversaire de l’entrée en vigueur de la toute première constitution offerte au peuple thaïlandais par le roi Rama VII en 1932. JEUDI 13 Nouvelle lune (i.e. lune noire) VENDREDI 21 Premier quartier de lune VENDREDI 28 Pleine lune Lundi 31 Dernier jour de l’année : férié (banques, administrations fermées).

2012 est en fait 2555 pour les ‘bouddhistes’ thaïlandais. Explication : le calendrier siamois

est « en avance » sur le nôtre puisqu’il a débuté (rétroactivement) lors du maha-pari-nirvana, quand le Bouddha (i.e. l’Éveillé) a quitté sa dépouille mortelle en 543 avant Jésus-Christ. C’est du moins ce qui est admis par la tradition mais pas par tous les historiens (certains penchent plutôt pour 486 ou 480 av. J.-C.). Personne ne s'entend sur les dates qui bornent les quatrevingts années de vie que lui prêtent les hagiographes, mais l’important, bien sûr, c’est l’héritage spirituel, philosophique et culturel… Il y a des ‘ajustements’ similaires dans le christianisme. Prenons Noël par exemple. On reconnaît généralement que le 25 décembre a été choisi pour coïncider avec les fêtes païennes qui se tenaient aux alentours du solstice d’hiver (21 ou 22 décembre) quand les jours commencent à s’allonger, pour célébrer la ‘renaissance du soleil’. Chez les Perses (repris par les Romains), cette date correspondait au "Dies NatalisSolis Invicti", i.e. ‘jour de naissance du soleil invaincu’. L'Église romaine a choisi le 25 décembre pour célébrer la naissance de Jésus probablement pour différentes raisons. Cette date est fictive car elle ne repose sur aucun document ‘scripturaire’ (et les traditions primitives de l'Eglise varient considérablement dans leurs supputations), mais elle a une valeur symbolique. Elle est notamment en ‘correspondance’ avec le 25 mars (l’Annonciation, neuf mois plus tôt) où l’on célèbre la conception de Jésus. A l'inverse, le solstice d'été (21 ou 22 juin) coïncide avec la fête de saint Jean Baptiste, le Précurseur, qui a dit de Jésus : « Il faut qu'il croisse et que je diminue » (Jean 3,30). Les hautes autorités religieuses se permettent donc de petits arrangements avec les dates. A ce propos, citons la célèbre ‘saillie’ (à double titre) d’Alexandre Dumas : “On peut violer l’histoire à condition de lui faire de beaux enfants”. Comme Jésus et le Bouddha, par exemple !

Authentiques glaces italiennes faites maison Tous les jours, café, croissants frais et petit-déjeuners Chalong Homepro Village près de KFC. Ouvert tous les jours de 8h à 22h. Patong 92 Sainamyen Rd., à 200 m de l’Hôpital de Patong Ouvert tous les jours de 10h à 1h du matin. www.sameros.com

EA+ COOKING STUDIO

are the home make food and bakery restaurant

Private cooking classes for adults and kids. Learn how to cook or bake. Select your style of cooking or baking.

ea+ Café

Advance reservations possible for your convenience

Food Drink Pastry Private Party Fun

info@eatcookingstudio.com www.eatcookingstudio.com

Catering for meetings & special events 65/25 Dalaaburi, Thepkasattri, Koh Keaw, Phuket

CONTACT: KHUN POM

Tel: (0)76 377 972 Mobile: (0)89 488 8996 We are in front of BIS international school, everyday open from 09.00 am - 9.00 pm


ACTUALITÉ

20 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

k agenda CULTUREL

Ginette Ledoux Christophe Chommeloux

Faites votre choix, sortez, regardez, admirez, écoutez...

expo I marylyn band Du 30 novembre au 3 janvier Retrouvez l’artiste irlandaise avec de nouvelles toiles à la Mom Tri’s Villa Royale Gallery, tous les jours de 10h à 18h. Le vernissage de l’exposition se tiendra le jeudi 29 novembre, à partir de 19h.   www.momtriphuket.com/ artgallery   www.marylynbandart.com

BANGKOK I

Anniversaire du Roi Le 5 décembre C'est la fête nationale de la Thaïlande, considérée comme l’un des jours les plus importants de l’année, l’occasion pour les Thaïlandais de manifester l’affection qu’ils portent à leur roi. Cette journée débutera par une cérémonie de l’aumône, suivie d’un festival de musique et de spectacles culturels. Elle se clôturera par un magnifique feu d’artifice.   www.thailand.tourism-asia.net

BANGKOK I

PHUKET I kata noi

PHUKET I laguna beach

Championnat Iron Man Le 2 décembre Escale appréciée du championnat Asie-Pacifique, Phuket accueille à nouveau la mythique course d’endurance, encore plus difficile qu’un triathlon. Pour les plus motivés et surtout les plus entraînés, préparezvous à nager 1,9 km, pédaler sur 90 km et pour finir de vous achever, courir sur 21,1 km...   www.ironmanphuket.com

PHUKET I SAPHAN HIN

rED CROSS FAIR Semaine du nouvel an Comme chaque province siamoise, Phuket a sa “Foire de la Croix Rouge”, qui commence vers la fin de l’année et dure environ neuf jours. Très populaire, elle propose différentes activités mais attire surtout les foules pour son incroyable loterie. On peut y gagner une maison, une voiture ou seulement une moto, si l’on est moins chanceux.

SINGAPOUR I Indoor Stadium

Rock Around Asia : découverte de Bangkok Toute l’année

Cette galerie d’art propose tout au long de l’année des escapades et treks urbains, manières originales de découvrir la ville en organisant des visites à thème telles que la jungle urbaine, l’eau, le quartier chinois, le patrimoine national, les arts et culture, ainsi que la spiritualité.   www.rockaroundasia.fr

AYUTTHAYA I

Foire du patrimoine mondial d’Ayutthaya Du 11 au 20 décembre

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, Ayutthaya fut la capitale du pays pendant plus de quatre siècles. Elle commémore son histoire et célèbre son héritage en proposant des spectacles sons et lumières, historiques et folkloriques.

Sting “Back to Bass” Le 13 décembre Pour fêter dignement son quart de siècle de carrière, l’ex-policeman revient aux sources et à son instrument de prédilection, la basse. Formant une rythmique de rêve avec le batteur Vinnie Colaiuta, Sting trimballe sa 4-cordes dans une méga tournée mondiale qui fera escale dans la cité-état singapourienne pour un unique concert.   www.sportshub.com.sg/ indoor- stadium   www.sting.com




UFE-kake-78x211-1i2-def:Mise en page 1

11/02/10

10:35

Page 1

LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012 I 21

DE PHUKET À PARIS PHUKET DH•C

Plus que quelques semaines avant l’ouverture des festivités de Marseille-Provence 2013 ! Le coup d’envoi sera donné le samedi dans les rues d’Aix-en-Provence avec une exposition d’une dizaine d’œuvres d’artistes internationaux, suivie d’une chorégraphie aérienne au-dessus de la ville, exécutée par les pilotes de la Patrouille de France. La fête continuera à partir de 17h30 à Marseille, d’où s’élèveront toutes les clameurs de la ville. Enfin, pour clôturer le week-end, le Groupe F nous propose un grand spectacle pyrotechnique sur les berges du Rhône, à Arles.   www.mp2013.fr

Auaccueil service Au service convivialité des intérêts des intérêts desentraide Français des Français rayonnement de l’tranger. de l’étranger.

g

Ouverture du programme IN Les 12 et 13 janvier

e.o r

MARSEILLE 2013 I

ww

Acteur et humoriste de talent, Jamel revient sur scène avec un nouveau spectacle. Six ans après l’énorme succès de « 100 % Debbouze », l’artiste remonte sur les planches pour une énorme tournée qui ne passe pas par Phuket. Heureusement pour ses fans expatriés, DVD et VOD du show sont disponibles depuis le 16 novembre.   www.zenith-paris.com   www.jameldebbouze.fr

Fête des lumières Du 6 au 9 décembre Cet événement de renommée internationale présente des réalisations artistiques spectaculaires autour du thème de la lumière. Vous pourrez notamment découvrir des projections monumentales en 3D, de gigantesques objets lumineux posés dans la ville et de splendides illuminations de bâtiments.   www. fetedeslumieres.lyon.fr

w.u f

paris I zÉnith

“Tout sur Jamel” Du 18 au 31 décembre

Union des Français de l’Etranger

FRANCE I LYON

Aucun frAnçAis n’est seul à l’étrAnger AnnUAirE

Artisans, commerçants, entreprises, sociétés francophones implantées à Phuket, adhérez à l’UFE et vous serez inscrits dans l’annuaire de son site web afin de mieux vous faire connaître.

FRANCE I RENNES

paris I zÉnith Seal Soul2tour Le 2 décembre Après l’immense succès de son premier album de reprises de standards de “northern soul” des années 60, Seal a remis le couvert avec des morceaux plus seventies dans Soul 2, son huitième album studio. Si le show est en grande partie composé de morceaux des deux Soul, il n’en joue pas moins quelques-uns de ses hits, comme le Crazy de 1991, Killer ou Kiss From A Rose, qui lui a valu trois Grammy Awards en 1996.   www.zenith-paris.com   www.seal.com

TRANSMUSICALES Du 5 au 9 décembre La plupart des participants à cette 34ème édition n’étaient pas nés à la création de ce désormais classique festival et même les pionniers de la première “Rave O Trans” qui marqua l’intégration de la techno au paysage musical hexagonal ont les cheveux qui blanchissent. Contrairement à la plupart des festivals de“musiques actuelles”, les trans ne surfent pas sur les vagues, mais les créent, en proposant peu de têtes d’affiche mais de nombreux artistes en devenir, comme Pégase. www.lestrans.com

PLANÈTE TERRE I

Fin du monde Le 21 décembre Malgré les dénégations des scientifiques et s’appuyant sur une lecture contestée du calendrier maya, sur quelques interprétations des prédictions de Nostradamus, sur les propos variés des complotistes internautes, ou encore sur les déductions du Web Bot, ce big brother qui analyse les conversations sur les réseaux, un terrien sur dix est actuellement convaincu que la fin du monde aura bien lieu le 21 décembre 2012. Le petit village de Bugarach, au cœur des Corbières, en plein territoire cathare, est censé être le seul endroit au monde épargné par la catastrophe attendue (inversion des pôles, collision avec la planète Nibiru, retour de Mike Brant et du top 50...) et son pic réputé être une base extraterrestre. En fait on s’est aperçu entre temps que la fin du calendrier maya était en octobre 2011 et annonçait en réalité la parution du Paris Phuket n°1, le 15 décembre.   www.2012fin.com

Cotisation 2012 Membre individuel à l’année : ❯ Actif 1800 bahts. ❯ retraité 1500 bahts. Contact info@ufe-phuket.org FrAnçAis, Amis FrAnCoPHonEs ET FrAnCoPHilEs, dEvEnEz mEmbrE

www.ufe-phuket.org


MYSTERE ACTUALITÉ

22 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

k les films en salle

Nadège Annaert

Life of Pi (L’Odyssée de Pi)

C

e nouveau film en 3D, comparable à Titanic ou Avatar pour la technique et à Seul au monde pour la narration, raconte l’histoire de Pi Patel, fils d’un gardien de zoo et qui connaît donc bien les animaux. Lorsque Pi a 16 ans, sa famille émigre d’Inde vers l’Amérique du Nord à bord d’un gigantesque cargo japonais. Malheureusement le cargo coule et Pi est le seul survivant humain. Il va passer 227 jours sur le canot de sauvetage avec pour seule compagnie une hyène, un zèbre

blessé, un orang-outang et surtout un tigre du Bengale affamé, qu’il baptise Richard Parker. Foi, espoir, lutte pour la survie, le jeune Pi Patel va faire preuve d’une ingéniosité et d’un courage à toute épreuve. Pour cette adaptation du roman fantastique de Yann Martel, le réalisateur oscarisé Ang Lee n’a pas lésiné sur les moyens : 5500 figurants pour les scènes de vie dans les rues de Pondichéry, en Inde, un réservoir de 70 mètres sur 30 pouvant contenir 6,4 millions de litres d’eau, un générateur de vagues pour la deuxième moitié du film et enfin une équipe de 15 personnes pour concevoir méticuleusement les 10 millions de poils du fauve. Le félin est le résultat d’un mélange d’effets spéciaux et de l’étude de 4 tigres bien vivants pour recréer les physionomies, les traits et les mouvements. A noter, la présence de notre Gégé national qui interprète le rôle d’un naufragé français cannibale, qui croisera le chemin de Pi au cours de son périple. www.lifeofpimovie.com n

Genre DRAME I aventure Un film de Ang Lee, avec Adil Hussain, Irrfan Khan, Suraj Sharma, Tabu, Gérard Depardieu Sortie le 20 décembre

Wreck it Ralph (Les Mondes de Ralph)

188

personnages contre 40 à 60 pour n’importe quel autre film Disney, 70 décors différents alors qu’un film Disney traditionnel n’en comporte qu’environ 25, des comédiens se donnant la réplique en direct, permettant ainsi à l’œuvre de gagner en authenticité et au scénario d’évoluer au gré des improvisations, humour et action se succèdent à grande vitesse dans un déferlement de bonnes idées et de couleurs mis en scène par Rich Moore, qui nous plonge dans l’univers du jeu vidéo.

Notre sélection des nouveaux films en salle au mois dE DÉCEMBRE en Thaïlande

Genre animation I comÉdie Un Film de Rich Moore, avec John C. Reilly, Jack McBrayer, Jane Lynch, Ed O’Neill Sortie le 27 décembre

Ralph la casse est un tout nouveau genre de héros. Lassé de 30 ans passés à jouer les méchants, il veut ressentir ce que cela fait d’être un gentil et d’être aimé. Il décide de quitter son jeu vidéo et va traverser 4 mondes différents, où il croisera de nombreuses guest stars du film : Sonic, Bowser ou encore Bison de Street fighter, pour finalement rencontrer Vaneloppe, son alter-ego d’un jeu de course, une erreur de programme rejetée par tous les autres personnages du jeu de kart Sugar

Rush. Les deux outsiders vont alors se rapprocher et surmonter leurs différences, dans cette quête existentielle vers leurs rêves. Rich Moore a ici trouvé un bon équilibre entre modernité et vintage. Il fait vivre ses héros et leur donne une consistance, les spectateurs ne peuvent qu’en tomber amoureux. Cette nouvelle pépite du film d’animation, hommage à tout un pan de l’histoire du jeu vidéo, a l’assurance de plaire à toutes les générations. www.disney.fr/les-mondes-de-ralph n


Genre science-fiction Un Film de Lana & Andy Wachowski et Tom Tykwer, avec Ben Wishaw, Halle Berry, Hugh Grant, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Tom Hanks Sortie le 29 novembre

Cloud Atlas

L

es frères Wachowski, créateurs de la trilogie Matrix, se sont adjoints les services d’un troisième réalisateur, l’allemand Tom Tykwer (Le Parfum, Cours Lola cours, L’enquête) pour l’adaptation cinématographique du roman de David Mitchell : Cartographie des Nuages. Ce drame fantastique de science-fiction, au budget de plus de 150 millions de dollars explore les causes et les conséquences que les actions individuelles peuvent avoir les unes par rapport aux autres, à travers le passé, le présent et le futur. Six histoires, six époques et six protagonistes s’entremêlent dans un film déroutant où les univers se répondent et s’interpellent. Les liens qui les unissent ? Un jeu de piste entre les personnages, qui apparaissent à tour de rôle et portent tous la même étrange tache de naissance dans le dos, symbole de l’éternel retour de l’Histoire plus que d’une possible réincarnation. L’espace et le temps séparent ces êtres qui pourtant partagent un destin commun, dont la signification se révèle peu à peu. Chaque vie est l’écho d’une autre et revient sans cesse, chaque histoire est découverte, lue ou regardée par le protagoniste de la suivante. Nous sommes tous connectés quels que soient les lieux et les époques, c’est le thème du moment… www.cloudatlas.warnerbros.com n

www.phuketvisa.com 1,500.- Départ quotidien sur Ranong comprenant boisson, repas et les 10 US $. 1,800.- Départ quotidien à l’Andaman Club Hotel & Casino comprenant boisson, repas et les 10 US $. 4,000.- Penang (Malaisie) pour tous types de nouveaux visas, comprenant l’hôtel 3 étoiles, boissons et repas, chambre simple. Départs tous les mercredis et dimanches soirs par minibus.

VISa D’affaIRES 15,000 B. VISa PouR 1 aN 25,000 B.

Voyage à Penang (Malaisie)

JOURS

MaRIé aVEC uN CIToyEN Thaï 25,000 B. VISa RETRaITé 25,000 B. – 32,000 B.

OCTOBRE 2012 NOVEMBRE 2012 DECEMBRE 2012

MERCREDI

3, 10, 17, 31

7, 14, 21, 28

5, 12, 19, 26

Nous venons vous chercher

DIMANCHE

7, 14, 21, 28

4, 11, 18, 25

2, 9, 16, 23

GRATUITEMENT

Nous sommes avocats et notaires hautement qualifiés. Nous vous offrons des services de consultation pour : EnrEgistrEmEnt dE société, PErmis dE travail, visas, comPtabilité, audit, consEil juridiquE

PHuKEt visa laW oFFicE

64/46 Moo 1, Chaofa Road, Thambon Vichit, Muang Phuket District, Phuket 83000, Thailand E-mail phuketvisa@hotmail.com WEBSITE www.phuketvisa.com tEl 076 263 475, 076 264 476 Fax 076 374 563 mobilE 0818 929 960


24 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMbre 2012

mr & mme cinéma En complément des films en salle en Thaïlande, le Paris Phuket vous propose un regard un peu différent, un peu plus personnel sur le cinéma. Chaque mois, nous vous proposons 4 films, français, francophones, européens…de l’année ou plus vintage, plus underground, souvent moins médiatisés sous nos latitudes, moins grand public mais tout aussi intéressants.

2012

2012

Bienvenue parmi nous

FRANCE

CANADA réalisateur

Philippe Falardeau

drame

ACTEURS

Mohamed Fellag, Sophie Nélisse, Émilien Néron

réalisateur

Jean Becker

DRAMe

ACTEURS

Patrick Chesnais, Jeanne Lambert, Miou-Miou, Jacques Weber

BIEN Après un démarrage poussif, on s’attache finalement aux deux personnages principaux. L’histoire est banale, certes, mais on se laisse émouvoir par l’insolence de Marylou et le côté grincheux de Taillandier. A l’arrivée, un film qui fait du bien… N. A.

FRAIS Comment gérer le traumatisme général engendré par la disparition soudaine d’un professeur ? Le cinéma canadien nous offre ici une petite perle de tendresse. Un fait divers, une belle histoire du quotidien servie par de bons acteurs et de bons sentiments. Le quotidien d’enfants et d’adultes face au douloureux problème du suicide d’un être proche. R. R. Montréal, une cour d’école sous la neige par un banal matin d’hiver, c’est la rentrée des cours. Martine Lachance, enseignante très appréciée dans son collège, s’est pendue dans sa salle la veille au soir après la classe.

hEU... Tabernacle ! Pas évident de comprendre tous les dialogues, quand on ne parle pas le québécois. Un sujet délicat, pas très drôle. N. A. Traumatisme général. Quelques jours passent, tout a été repeint et un nouveau professeur, Mr Lazhar, est arrivé. La vie continue...

Taillandier, peintre de renommée, ne peint plus. Déprimé, il part sans donner d’explications. Il rencontre alors Marylou, une adolescente paumée, chassée

NON MERCI Un Tranxene sinon rien ! Après plusieurs essais, impossible d’aller au-delà des vingt premières minutes soporifiques ! Déprimés s’abstenir.  R. R. de chez elle. La relation père-fille qui s’installe entre eux leur permet de “revenir à la vie”.

streaming

www.filmonde.com/film-comedie/902-bienvenue-parmi-nous-en-streaming.html

streaming

www.filmonde.com/film-comedie/878-monsieur-lazhar-en-streaming.html

2011 2012

Tous nos liens sont cliquables dans notre version web : www.issuu.com/ leparisphuket

Mr Lazhar

Nadège Annaert Régis Roué

La vérité si je mens 3

france réalisateur

comédie

Le Skylab

france

Thomas Gilou ACTEURS

R. Anconina, J. Garcia, B. Solo, V. Elbaz, G. Melki

TRÈS DRÔLE La vérité, ils nous ont fait attendre mais ils n’ont pas changé d’un iota : champions du monde de la rigolade et de la sympathie. Vengeance, arnaque, amitié, l’intrigue est bien ficelée, les dialogues sont percutants et les acteurs au meilleur de leur forme. Coup de cœur pour José Garcia et Gilbert Melki, irremplaçables dans leurs rôles respectifs. N.A. Yallah, ils sont de retour ! MDR Efficace, bien ficelée, très Eddie, Dov, Yvan et les autres drôle, une bonne comédie avec des ont quitté le sentier pour acteurs… bien de chez nous diiiiit ! Aubervilliers, où les grossistes R. R. chinois règnent en maîtres. Toutefois, le danger ne viendra pas d’eux, mais d’un rival de même confession, allié à un flic ripou. streaming

www.filmonde.com/film-comedie/110-la-verite-si-je-mens-3-en-streaming.html

réalisateur

COMÉDIE

Julie Delpy ACTEURS

Lou Alvarez, Julie Delpy, Eric Elmosnino

DRÔLE Oncles, tantes, cousins, cousines, neveux et nièces, on a les mêmes à la maison ! Un regard juste et drôle sur un week-end en famille, sur un méli-mélo de personnages truculents et de situations cocasses, le tout pimenté de dialogues savoureux. C’est drôle et on s’y croit vraiment ! Fous rires garantis à la clé. R. R. BOF On attend, on attend, on attend qu’il se passe quelque chose Nous sommes en juillet 1979. et il ne se passe rien. Le déjeuner C’est l’anniversaire de mamie et l’occasion pour toute la famille pour l’anniversaire de la grandde se réunir pour un long week- mère s’éternise, les tensions monend, dans la maison familiale tent, on aperçoit la mer, les jeunes en Bretagne. Les arrivées en dansent, s’embrassent et puis…. voiture, en train, en stop se rien ! N. A. succèdent. Peu à peu la maison Un joyeux week-end ensoleillé en se remplit de personnages atypiques et hauts en couleur. perspective… streaming

www.streamingdivx.com/Le-Skylab_1548.html


VISITEZ PHUKET - VISITEZ CHAN’S La plus grande collection d’antiquités et de sculptures traditionnelles sur bois

EMBALLAGE & ENVOI PROFESSIONNELS DANS LE MONDE ENTIER

99/42, Moo 5, Chalermprakiat R.9 Rd., (Bypass Rd, à 500 m au nord de l’intersection de Tesco Lotus) Tambon Rassada, Amphur Muang Phuket 83000 Tél. : 076-26 14 167 info@chans-antique.com Ouvert du lundi au samedi de 08h30 à 17h30 www.chans-antique.com

Silk

Thai

Collection

ThaiSilkCollection

7/22 Moo 7, T. Chalong, A. Muang, Phuket 83130 076-390-903 - 076-390-904

SilkCollection

Chalong circle

Chaofa West Rd.

Central Festival

Wat Chalong


ACTUALITÉ

parfum de siam

Propos recueillis par Corinne Missler

livre

k

26 I LE PARIS PHUKET I DéCEMBRE 2012

Claire Keefe-Fox, la directrice de l’Alliance Française de Bangkok est aussi un des auteurs contemporains les plus vendus en Thaïlande. Elle a écrit trois romans traduits en thaï, dont Le roi des rizières. Le Paris Phuket a eu le plaisir et l’honneur de la rencontrer.

Claire Keefe-Fox La reine des rizières

Le Paris Phuket : Comment en êtesvous arrivée à écrire un livre ? Et surtout un roman historique ? CKF : Beaucoup de chance dans les rencontres. Et surtout le plaisir d’écrire. On met beaucoup de soi dans un roman. On a envie, on a besoin de raconter une histoire et on veut que cette histoire se sache. Mais on écrit surtout pour soi. LPP : Il y a quand même beaucoup de travail… CKF : Oui, il y a un travail de recherche mais on se fait plaisir. Les romans, je les ai écrits quand j’étais en France. C’était un moyen d’être ailleurs, de me replonger dans le passé, dans les études, l’écriture… LPP : Le roi des rizières a été écrit en France ? CKF : Oui, Il est sorti en 2006 en Thaïlande,

puis en 2007 en France. Il est assez rare qu’un livre soit publié dans sa traduction avant d’être publié dans sa langue originale. J’étais en France à l’époque et c’était une façon de vivre une vie parallèle. LPP : Vous travailliez aussi en France ? CKF : Oui, oui, je travaillais au ministère des Affaires Etrangères. Ça représentait beaucoup d’heures en plus de mon poste, mais des heures de plaisir. Un travail de détective. Je fouillais les bibliothèques, les archives… LPP : En fait, être en France, c’était un atout ? CKF : Il y a beaucoup plus d’archives, en nombre et de plus, dans notre langue. LPP : Le français est votre langue ?

CKF : C’est mon autre langue maternelle. Je suis bilingue anglais-français. LPP : Et si vous aviez été ici, à Bangkok? CKF : Il n’y en a pas ou très peu. Les archives thaïlandaises ont disparu au moment de la destruction d’Ayutthaya. Elles ont été un peu reconstituées, mais après coup il y a une grande part d’imaginaire, de mythes perdus. En revanche les archives occidentales sont riches car il y avait des négociants, des missionnaires, quelques diplomates... Et les gens écrivaient beaucoup. LPP : Les documents étaient-ils tous centralisés à Paris ? CKF : Oui, c’est surtout à Paris que c’est centralisé. A l’Ecole Française de l’ExtrêmeOrient, à la Bibliothèque des Langues Orientales, ainsi qu’aux Archives des Missions


LE PARIS PHUKET I DéCEMBRE 2012 I 27

Le Roi des rizières L

e roi des rizières est un roman historique. Il relate une tranche de 40 ans essentielle de l’histoire de la Thaïlande, à travers le regard et la plume de Mathieu-Charles de Kerhervé, le narrateur, seul personnage fictif du livre.

Le regard de Mathieu sur la Thaïlande du 18ème siècle est celui d'un Européen qui doit fuir la France de Louis XVI pour avoir fauté en aimant la fille naturelle du roi. L’officier de la garde royale devient alors un homme en cavale et se réfugie au royaume du Siam. Il s’y retrouve enrôlé dans l’armée siamoise, aux côtés du généralissime Taksin le Grand. La situation du Royaume est critique. Les Birmans détruisent et assiègent sa capitale Ayutthaya. « L’heure était grave. Le roi des Birmans menaçait désormais le pays tout entier. » Le pays est dans une mauvaise posture, il a besoin d’un miracle. « Le Miracle qui ferait du Siam le vainqueur de cette guerre. » Et le miracle survient, en1769. Taksin, Mathieu à ses côtés, libère la capitale Ayutthaya des assaillants birmans et combat sur tous les fronts pour sauver le royaume de Siam. Il devient aux yeux du peuple le libérateur du pays, un grand souverain, un protecteur. En 15 ans de batailles, il repousse Birmans et Khmers, réunifie le pays et conquiert de nouvelles terres. Grâce à ses batailles, le pays reste aux mains des Siamois. Aujourd’hui encore, les Thaïlandais vénèrent leur héros Taksin le Grand. Taksin est souvent comparé à Napoléon Bonaparte pour ses conquêtes, sa bravoure et ses excès. Un parallèle entre les 2 héros est d’ailleurs opéré par l’auteur « jeune officier nommé Sin, et qui, tout comme Bonaparte, avait pris le pouvoir armé seulement de sa volonté et de l’amour de son pays.  Un homme si semblable à Bonaparte que tous feignaient d’encenser… si semblable, si aimé à ses débuts, et qui paraissait incarner l’espoir d’une nation. »

Mathieu n’a jamais existé, c’est un personnage de fiction, mais tous les autres protagonistes de l’œuvre de Claire Keefe-Fox sont authentiques. La rigueur de l’écrivain s’est appuyée sur des documents historiques, patiemment glanés dans des archives essentiellement françaises. « Mathieu de Kerhervé est le fruit de mon imagination, bien que Pierre de Kerhervé, son frère dans mon livre, ait réellement été missionnaire au Siam et soit mort au cours de l’invasion birmane.  Les autres ont tous existé et les événements de leur vie, qu’il s’agisse du sordide mariage de Maria, de la longue marche de Juan, du parcours de l’évêque à travers la jungle birmane, de l’exécution des concubines accusées d’infidélité, tout comme des curieuses prédictions du général birman, sont rapportées dans les correspondances de l’époque.  L’étonnante ascension et la chute finale du roi Taksin se sont déroulées exactement comme que je les ai décrites » nous confie Claire Keefe-Fox dans sa postface. Le regard politique de l’auteur régulièrement s’affirme : « Sait-on encore seulement en France que nous avons tenté d’occuper

le Siam ? » ou quand elle parle de la France « Epoque remplacée par le règne des arrivistes, Bonaparte et ses âmes damnées, les Talleyrand, les Fouché et autres… » Si l’œuvre retrace une partie de l’histoire du Siam, elle n’est en rien indigeste pour un lecteur ordinaire, non spécialiste de la Thaïlande, non historien ou non politicien. Grâce à Mathieu, elle est davantage une tranche de vie, dans un pays si différent de la France et où les découvertes sont innombrables. Même la romance ne manque pas. Un premier Mathieu vit un amour impossible pour Gabrielle, en France, puis un deuxième amour complexe pour Maria, au royaume du Siam. Il nous emmène à la découverte de cette contrée où « on se laisse ensorceler par un pays raffiné où tout n’est que sensualité », où « les parfums, les couleurs, le chaos superbe d’une bataille pareille à l’illustration d’une chanson de geste où des guerriers, chevauchant des éléphants au caparaçon d’écarlate, se battaient au sabre dans le vacarme des fifres et des cymbales, la sensualité magique du couchant en Asie où tout se teignait de pourpre et d’or, le silence soudain de la jungle lorsqu’on arrivait à un grand temple à demi écroulé et caché sous les lianes entre les arbres hauts comme une flèche de cathédrale, le soyeux de la peau cannelle d’une jeune femme, et le rideau déployé de ses cheveux d’encre lorsqu’elle les dénouait d’un geste de sa main de danseuse… ». Voilà comment Mathieu parle du Siam dans ses écrits. La plume de Claire Keefe-Fox nous transporte même dans la vie de la rue : « Les marchés se tenaient sur l’eau, à l’aube et le soir après la grande chaleur de l’après-midi, et l’odeur de l’ail frit et des crevettes grillées se mêlait au parfum des frangipaniers dans la brise légère. » On pourrait rapprocher cette œuvre du Journal du Voyage du Siam, de l’Abbé François Timoléon de Choisy, qui se situe un siècle plus tôt. Mathieu lui aussi a rédigé « son journal de bord » pour immortaliser ses émotions, ses impressions, ses expériences, ses relations, sa vie hors du commun. Mathieu lui aussi se comporte en intellectuel, en fin observateur, analysant, rédigeant ses pensées avec beaucoup d’honnêteté intellectuelle. C’est un personnage profondément humain. Claire Keefe-Fox, femme de lettres, maîtrise l’art de la narration. Elle utilise les techniques du récit dans le récit, du narrateur écrivain, des flashbacks, jongle entre le narrateur omniscient et la première personne, utilise un registre de langue bien élaboré, alterne dialogues, actions, réflexions et mobilise les cinq sens pour les descriptions. Le travail de recherche pour la rédaction de cette œuvre, effectué par l’historienne qu’est Claire Keefe-Fox, a été considérable, minutieux, scrupuleux et surtout, respectueux des faits. Ce livre est un hommage à la Thaïlande, ce pays ensorcelant.


28 I LE PARIS PHUKET I DéCEMBRE 2012

UOOTHUMPHON CURTAIN Etrangères, qui se trouvent rue du Bac et qui sont les plus riches. LPP : Vous avez réussi à rencontrer des chercheurs ? CKF : Oui, je travaillais beaucoup avec le père archiviste des Missions. J’avais énormément fait appel à lui pour mon premier livre. J’ai beaucoup échangé aussi avec un historien anglais qui habite en Thaïlande : Michael Smithies. Il y avait aussi la thèse de doctorat d’une Française, Jacqueline de Fels, qui est décédée et que donc malheureusement je n’ai pas pu rencontrer.

SHOW ROOM PHUKET TOWN 62/27 Soi Phuton, Rd Ranong, T. Thalardnung, Phuket

K. KANOGLADA KUSAKUL (K. GIN) Tél.: (0)81.71.98.947 (0)82.33.72.481 Email : ginwtu@gmail.com

CLUB POUR ENFANTS à l’Alliance Française de Phuket Ça y est ! Les parents francophones de Phuket, en collaboration avec l’Alliance Française, s’organisent pour leurs enfants (de 3 à 15 ans).

Découvrez les nouvelles orientations de l’Alliance Française (*) de Phuket  Cours de français  Pour les petits (dès 5 ans) et pour les jeunes francophones, assurés par les enseignants de l’Alliance Française

 Ateliers artistiques et sportifs   Cours de théâtre   Club des mousquetaires  Activités culturelles et ludiques pour les enfants francophones

 Ciné-club des enfants   Nouvelle bibliothèque enfants  Plus de 500 ouvrages pour les tout petits jusqu’aux adolescents et ouvrages pédagogiques d’apprentissage du français Alliance Française de Phuket 3 Thanon Pattana Soi 1, 83000 Phuket Town Informations au 076222988 Email : phuket@alliance-francaise.or.th (*) l’Alliance Française de Phuket est une association à but non lucratif.

LPP : Dans votre livre Le roi des rizières, il y a beaucoup d’informations, de faits, d’éléments historiques… CKF : C’est un roman puisque j’imagine le personnage principal, Mathieu, mais son frère dans l’histoire a vraiment existé, ainsi que tous les autres personnages. Et absolument tout est arrivé. J’imagine des dialogues. Et l’ambiance générale, si elle n’était sans doute pas exactement comme cela, ne devait pas en être très loin. LPP : Êtes-vous historienne à la base ? CKF : Non, Je suis linguiste mais au cours de mes études j’ai passé des certificats d’histoire. Et j’ai étudié le siamois. LPP : Connaissiez-vous la Thaïlande avant d’écrire Le roi des rizières ? CKF : Je n’y avais pas vécu mais j’y avais séjourné très souvent. Et je venais ici pour une partie de mes recherches, surtout sur l’atmosphère. Voir comment était Chantaburi, ce que ça fait d’être sur un éléphant, comment est le matin sur les canaux d’Ayutthaya, pour rendre les choses plus vraies et les remettre dans leur contexte. Ce qui était très agréable. LPP : Comment est née l’idée du livre ?

Il s’est très bien vendu au Salon du livre de Bangkok, plus qu’Harry Potter ! En 2007-2008, j’étais l’auteur contemporain francophone le plus vendu en Thaïlande. CKF : Le roi des rizières est mon troisième livre. Tout a débuté avec Le ministre des moussons. Ce livre est né en 1992. J’étais à Lopburi, en Thaïlande, pour visiter un musée, mais il était encore fermé. À côté du musée, il y avait une sorte d’enclos avec des ruines, que je trouvais étrangement méditerranéennes. Sur un panneau, il y avait écrit : “Maison des Ambassadeurs de Louis XVI” et “Chapelle catholique des Ambassadeurs de Louis XVI”. Dans le musée, j’ai acheté un petit livre qui m’a mise sur la piste des archives en France. Il y avait des références historiques et mes recherches ont débuté. J’étais interprète à l’époque et mon premier livre est centré sur le personnage qui jouait le rôle de premier ministre du roi Narai, qui a reçu les ambassadeurs de Louis XVI et qui était leur interprète. Je voulais écrire un petit article pour la publication trimestrielle de l’association des Interprètes. Il est devenu un livre de 800 pages ! Je l’ai envoyé à un éditeur et j’ai eu beaucoup de chance, parce qu’il a été accepté. Et j’ai eu encore plus de chance de passer chez Bernard Pivot le jour de la sortie du livre. LPP : Comment expliquez-vous que Le roi des rizières ait été traduit en thaï avant d’être publié en français ? CKF : L’impatience de l’éditeur ! Le ministre des moussons a été traduit en premier. C’était à l’initiative du conseiller culturel de l’époque. Au moment d’un Salon du livre en France, nous avons reçu la visite d’éditeurs thaïlandais. Ils cherchaient des livres à traduire. J’ai été contactée par le conseiller culturel et j’ai rencontré une éditrice. Je lui ai donné le livre et elle a décidé de le traduire. Il est sorti au Salon du livre de Bangkok en 2003. Il a eu un succès énorme, et continue d’ailleurs à se vendre. On en est au 25 ou 27ème tirage ! Beaucoup de succès. Beaucoup de presse. Quand mon troisième livre, Le roi des rizières a été terminé, je le lui ai donné de suite. Il y a eu une très grosse demande. Il s’est très bien vendu au Salon du livre


LE PARIS PHUKET I DéCEMBRE 2012 I 29

u Alliance Française de Phuket Promouvoir lA lAngue et lA culture FrAnçAises à Phuket L’Alliance Française envoie ses professeurs dispenser son enseignement dans toutes les écoles thaïes et universités de Phuket.

n

COURS DE FRANçAIS

de Bangkok, plus qu’Harry Potter ! En 2007-2008, j’étais l’auteur contemporain francophone le plus vendu en Thaïlande. LPP : Les universités s’en servent-elles ? CKF : Oui, le Centre des Études Françaises de Silpakorn a fait une recherche dessus et je suis invitée régulièrement dans les universités. Il y a eu une conférence l’année dernière sur les 500 ans de relations entre la Thaïlande et l’Europe. J’y ai parlé des relations avec la France. J’ai eu beaucoup de chance. LPP : N’y a-t-il pas d’erreurs historiques ? CKF : Je n’ai pas l’impression. Je m’attendais à des réactions de chercheurs, mais, vous savez, j’avais tout vérifié. Il y a juste un historien thaï qui me disait que les jacinthes d’eau ont commencé à pulluler un siècle plus tard. Mais ce n’est pas d’une importance historique énorme... LPP : Cela me paraît plus difficile d’écrire un roman qu’une thèse… On n’interprète pas. CKF : Si, on interprète. On adopte un point de vue. Et pour une thèse, on a un maître de thèse... J’interprète également et il me semble que j’adopte plus volontiers le point de vue siamois que le point de vue français. LPP : Toutes ces recherches, vous les avez faites en parallèle à votre travail ? CKF : Oui.

1998

Le ministre des moussons Les Editions Plon

2002

L'atelier d'éternité, Les Editions Plon

2007

Le roi des rizières, Les Editions Plon

2011

Le roi des rizières, Editions du Mekong

อัตราค่าลงทะเบียนเรียน Tarif des cours en bahts

LPP : Combien de temps vous ont-elles pris ? CKF : 4 ans. J’écris très tôt le matin, j’ai la grande chance de dormir peu. LPP : Comment êtes-vous devenue directrice de l’Alliance Française ? CKF : J’ai postulé pour la Thaïlande et uniquement pour la Thaïlande et j’ai eu de la chance parce que c’était un poste très convoité. J’étais déjà au ministère des Affaires Etrangères, je parlais déjà thaï, j’avais écrit 2 livres sur la Thaïlande et à l’arrivée, le fait de connaître des gens permet d’aller plus vite. Je connaissais des historiens, des éditeurs… Là, j’entame ma 4ème et dernière année à Bangkok. LPP : Et auparavant ? CKF : J’étais l’interprète du gouvernement au ministère des Affaires Etrangères. LPP : Avez-vous d’autres ambitions ? Dans l’écriture ? CKF : J’ai un projet en cours, mais j’ai peu de temps ici, mes journées sont très longues et je trouve plus facile d’écrire sur la Thaïlande quand je n’y suis pas. J’ai besoin des archives et du recul. LPP : Quelle est votre prochaine destination ? Claire KF : On verra...

est devenu un livre “deIl800 pages ! Je l’ai envoyé à un éditeur et j’ai eu beaucoup de chance, parce qu’il a été accepté. Et j’ai eu encore plus de chance de passer chez Bernard Pivot le jour de la sortie du livre.

nombre d’étudiants

tarif horaire

session de 33 hrs.

จำานวน นักเรียน

ค่าเรียนต่อ ชั่วโมง

ค่าเล่าเรียน ต่อ 33 ชั่วโมง

1

650

2 3 4 5

375

12 375

275

9 075

225

7 425

180

5 940

tous les cours sont payables à l’avance

ค่าลงทะเบียนจะต้องจ่ายก่อนเรียน cotisation : 700 bahts manuel : 300 bahts

SERVICE DE TRADUCTION Nous sommes à votre dispositioN pour toutes vos traductioNs

thaï / Français Français / thaï anglais / Français Français / anglais

∙ Carte d’identité / บัตรประชาชน ∙ Certificat de domicile / ทะเบียนบ้าน ∙ Certificat de mariage ทะเบียนสมรส (ใบรับรอง) ∙ Certificat de célibat ใบรับรองการเป็นโสด ∙ Acte de mariage / ทะเบียนสมรส ∙ Acte de divorce / ทะเบียนหย่า ∙ Acte de naissance / สูติบัตร ∙ Acte de décès / ใบมรณะบัตร ∙ Certificat de pension / ใบเกษียณอายุ ∙ Diplôme / ประกาศนียบัตร ∙ Extrait de casier judiciaire / ใบรับรองความประพฤติ ∙ Attestation de changement de nom ou prénom / ใบเปลี่ยนชื่อ ∙ Permis de conduire / ใบขับขี่

500 600 500 600 800 800 800 800 700 700 600 500 800

Ces tarifs en bahts valent pour des traductions standard, ils peuvent varier en fonction de l’importance et de la difficulté de la traduction.

Bibliothèque : + de 4000 livres vidéothèque : + de 1000 DvD en Français. Abonnement : 700 baths 3 thanon Pattana soi 1 Phuket 83000 tél. / Fax (0)76 222 988 / (0)76 215 115 email : phuket@alliance-francaise.or.th


MUSIQUE

k

30 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

mange disques

Christophe Chommeloux

C2C TETRA

ZENZILE Electric Soul

On and On Records

Yotanka Productions

4 garçons dans le vent

Vagues à l’âme

ifficile de passer cette saison à côté des C2C, pour qui 2012 restera comme l’année de la consécration, avec en point d’orgue un concert à l’Olympia le 10 novembre. Les platinistes surdoués et multi-champions du monde d’une discipline confidentielle, le scratch, sont devenus grand public. On les a vus dans pratiquement tous les festivals de France et de Navarre dérouler leur show à huit mains ébouriffant, puis au Grand Journal, dont ils ont remixé le générique, avant de devenir le must musical du moment dans les spots publicitaires. Indiscutablement l’opération séduction qu’a été la sortie de leur album Tetra est une réussite commerciale, il est d’ailleurs déjà “Disque de Platine”. Très pop et abordant de nombreux styles, il est taillé pour plaire au plus grand nombre, au risque d’endormir ou d’écœurer leur base plus “underground”. Tantôt éthérés, tantôt groovy, les morceaux offrent une palette de sons “tendances”, où chacun pourra trouver du grain à moudre, mais où peu adhéreront à l’ensemble. Reste cet art du scratch, vraie originalité d’un album d’orfèvres.  www.c2cmusic.fr

près une incartade dans des sons plus rock, le groupe angevin Zenzile, créé en 1995 par une bande de musiciens d’horizons très divers, revient à des influences reggae/ dub plus pures, avec un neuvième album très réussi. Bande-son presque idéale d’un road movie à la cool, il est une invitation au voyage et à l’évasion d’un quotidien pas toujours ensoleillé. Avec ses grooves chaleureux et ses mélodies planantes, il nous fait décoller pour un ailleurs, certainement meilleur, guidés par la voix charismatique de la chanteuse américaine Jamika Ajalon, embarqués par le chant protéiforme du franco-égyptien Jay Ree et agréablement surpris par l’intervention pleine de soul de Winston McAnuff, peu connu du grand public, mais mythique chez les amateurs de sensations jamaïcaines. Un disque parfait pour rêver sous les tropiques, à offrir à tous les tenanciers de Reggae bars de Thaïlande, pour leur montrer que leur musique de prédilection a su évoluer depuis Bob Marley...  www.zenzile.com

WAX TAILOR Dusty Rainbow From The Dark

DEAD CAN DANCE anastasis

Lab’Oratoire

[PIAS] Recordings

Destin animé

Toujours vivants

u fil des disques, Wax Tailor a développé un univers personnel à part, basé sur l’échantillonnage de centaines, voire de milliers de samples musicaux ou de dialogues de films de toutes origines, recomposés dans des collages sonores très cinématographiques, teintés de scratches pertinents. Wax Tailor est un raconteur d’histoires et ce quatrième album est une sorte de conte allégorique sur l’enfance et la musique, un “concept album” dont le fil narratif est assuré entre les morceaux par un Anglais de 73 ans, dont 40 passés derrière les micros de la BBC : Don McCorkindale. Très ancré dans les sons des années 60 et 70, Dusty Rainbow From The Dark distille une atmosphère nostalgique et rêveuse évoluant au fil des interventions d’un casting vocal impressionnant. Chacun des artistes invités embarque l’auditeur dans son univers propre, tout en se fondant dans la cohérence de l’histoire et de la musique de ce couturier sonore qui, bien que gros vendeur de disques, sait rester un artisan et choisit de ne se produire que dans des salles à taille humaine...  www.waxtailor.com

nvoûtante, déroutante, située à un improbable carrefour entre classique, musique électronique, world music et new age d’inspiration lithurgique et médiévale, la musique de Dead Can Dance est à la fois irréelle et fédératrice. Sa magie peut aussi bien séduire une grand-mère férue d’opéra que sa petite-fille gothique, embarquer un adulescent métalleux au cœur sensible, que faire rêver un bobo post french touch de retour de club. Anastasis signifie résurrection et marque le retour du groupe fondé en 1981, après pratiquement 14 ans de séparation, si l’on excepte leur brève tournée d’adieux de 2005. Le nom du groupe créé par le baryton Brendan Perry et la contralto Lisa Gerrard est inspiré d’un masque aborigène symbolisant la capacité des gisants à s’animer et la veine mystique de DCD semble toujours vivace, vous embarquant dans un univers étrange et beau où règne une vie éternelle, très éloignée des préoccupations terrestres. Un magnifique album de Noël, auquel on ne pourra reprocher, peutêtre, que le manque d’évolution par rapport aux précédents.  www.deadcandance.com

D

A

A

E


Open daily from 5 p.m.

THE HIDDEN TREASURE ON NAI HARN BEACH

MONDAY – Gentlemen Night

THURSDAY – Ritmo Latino

TUESDAY – Connection by Nation

FRIDAY – Live Music

Free tequila bum bum for men 50% off on other shots

Salsa and latino music 50% off on classic Mojito

Music and free food from a different country of the world

Jazz and Blues from Phuket bands 50% off on Carlsberg

WEDNESDAY – Ladies Night

SATURDAY – On the Dance floor DJ set and different themed parties 50% off on Choco cups shots

Free selected items for women Ladies interests and entertainments

SUNDAY – The Hangover Buy bar snacks and receive complimentary Bloody Mary

HAPPY ‘SUNSET’ HOUR 5 p.m. – 7 p.m.

LA TERRAZZA Sunset Lounge & Bar 11/11 Moo 1 Viset Rd, Nai Harn beach - Tel. 0845091975

Just passed by the Royal Phuket Yacht Club going to Ao Sane Beach. Due to limited parking space available we suggest to park your car at Nai Harn temple parking lot, 5 minutes walking distance.

BMW 7 Series

T H A I L A N D L I M O U S I N E & P R E M I U M S E RV I C E S

Top Executive Sedan 2-3 passagers

Mercedes Benz E Class Executive Sedan 2-3 passagers

Toyota Ventury Luxury VAN 5 passagers

PHUKET +66 (0)87 041 1616 PHUKET@GROUND-BUSINESS.COM

BKK +66 (0)2 732 28 28 BOOKING@GROUND-BUSINESS.COM S E RV I C E D E L I M O U S I N E S

L O C AT I O N D E V O I T U R E S

T R A N S F E RT A É R O P O RT

S E RV I C E D E C H A U F F E U R S


ACTUALITÉ

HIGH Tech

MONDE

k



32 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

Christophe Chommeloux

LA LOI DES TABLETTES iPod ou un petit iPad. Ça devient un peu confus.

L

es deux tiers des tablettes produites aujourd’hui dans le monde sont des iPad et Apple en a écoulé plus de 100 millions en deux ans et demi ! Encore plus significatif, l’iPad représente actuellement 91% des connections internet sur tablette dans le monde et au deuxième trimestre 2012, la firme de Cupertino a vendu plus d’iPad

que l’ensemble des fabricants n’ont trouvé preneurs pour l’intégralité de leur gamme de PC. On trouvera de nombreux détracteurs de la “secte” de la pomme pour fustiger le manque d’ouverture et le prix de ces produits, il n’en demeure pas moins qu’ils constituent toujours et de loin, la référence, l’étalon, le modèle, à suivre ou pas. On attend d’ailleurs Microsoft de pied ferme avec sa “Surface”, qui sort en même temps que Windows 8, dernier avatar de l’OS de Redmond, conçu dès le départ pour faire fonctionner à la fois les tablettes et les PC. Et voici donc à la fois une nouvelle version de l’iPad “rétina” (à peine sept mois après l’autre ça énerve plus d’un client, dont votre serviteur...) et surtout l’iPad mini, qu’on pourra considérer comme un gros

Face à une concurrence en avance sur ce segment, en particulier Amazon et Google, Apple s’est vue un peu obligée d’élargir sa gamme avec un produit plus maniable, se plaçant dans la position inhabituelle de challenger. L’écran du mini (7,9 pouces au lieu de 9,7 pour l’iPad) n’est pas rétina, mais il offre la même résolution que son grand frère, au grand soulagement des développeurs qui ne devront pas cette fois-ci adapter à nouveau leurs applis. Avec également en gros les mêmes caractéristiques, il n’apporte aucune vraie innovation et on entend déjà les commentaires désobligeants rappelant par exemple que dans quelques semaines Google va sortir le Nexus 7 (32 Go) à $250, dont les caractéristiques techniques sont supérieures au mini sur à peu près tout. Oui, mais voilà, l’écosystème Apple exerce une attraction et possède des qualités, notamment de simplicité, fluidité et fiabilité, contre lesquelles il faudra bien plus que des arguments techniques, aussi pertinents soient-ils. Enfin, même s’il est positionné haut de gamme par rapport à ses concurrents, l’iPad mini démarre aux environs de 300 €, ce qui devient tout de même abordable pour entrer dans l’univers des tablettes numériques. iPad mini, à partir de 339€ en France 2 semaines de délai de livraison   www.apple.com/fr/ipad-mini

HIRIKO : L’auto collée à vos basques

N

on elle n’est pas japonaise, mais basque et si son concept vient du MIT - Media Lab de Boston, il s’agit bien là d’un projet européen. Hiriko signifie “urbain” en langue basque et l’on tient peut-être enfin le véhicule citadin de demain : biplace, entièrement propre pour correspondre aux futures normes urbaines européennes et capable de se garer sur l’équivalent d’un emplacement de vélo (espace d’un mètre cinquante), grâce à ses roues motorisées lui permettant de pivoter sur place et à son habitacle repliable. Sa batterie électrique autorise une autonomie de 120 km en ville et sa vitesse sera électroniquement bridée en fonction des limitations en vigueur.

Elle sera disponible dès 2013 dans plusieurs villes européennes comme Berlin, où elle complètera l’offre de transport de la Deusche bahn, à Bruxelles où elle fera le lien entre la gare et la zone européenne et de nombreuses négociations sont en cours avec Paris, Londres, Amsterdam, Genève, Boston, Dubaï, Abu Dhabi... Enfin la cerise sur le gâteau est l’idée d’implanter les usines d’assemblage dans les villes utilisatrices, comme Malmö en Suède. Disponibilité : 2013 12 500 € avec une batterie louée. En libre-service/auto-partage dans certaines villes.   www.hiriko.com

B

B

9 T + O


LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012 I 33

GoPro : le film dont vous êtes le héros petite (74 g) et performante, pour un prix somme toute très raisonnable, toutes les prises de vue semblent donc possibles, sous l’eau, dans l’air et même du plafond de votre salon ! Elle est télécommandable grâce au wifi, via un boîtier optionnel ou à l’aide d’un smartphone et de l’appli gratuite.

C

Les images filmée en 1080p et en grand angle “immersif” sont très proches d’une qualité réellement professionnelle, avec une résolution 4 K, soit quatre fois celle du full HD ! Le pack d’entrée “White Edition”, qui comprend la caméra, le boitier antichoc étanche à 60 m et deux types de fixations démarre à moins de 250 € (prix français). Dans un monde où il est devenu la norme de filmer nos vies, la niche de ce gadget pourrait bien se transformer rapidement en marché de masse sur lequel le Woodman

GoPro Hero3 : à partir de 200 $   www.gopro.com   www.youtube.com/user/GoProCamera

© Laëtitia Botrel

onçue par une start-up californienne pour immortaliser les exploits des surfeurs, la caméra HD tout terrain GoPro est devenue le jouet high tech préféré des amateurs de sensations fortes. Dernier en date : Félix Baumgartner, qui a capturé les images de son saut spatial de 39 000 mètres avec une Hero 3. La page youtube dédiée à la caméra embarquée la plus populaire au monde flirte d’ailleurs désormais avec les 175 millions de vues... Avec cette troisième version, encore plus

Labs, son créateur, risque bien de jouer les David face à quelques Goliath comme Sony ou de se faire dévorer par un ogre comme Google.

Baan Poo Doo Lay Soi ane

Soi Yodsane 1

1

91/57 Moo 10, Soi Yodsanee 1, T. Chalong, A. Muang, 83000 Phuket +66 (0)83 643 1383 Wifi gratuit Ouvert tous les jours de 9h00 à 21h00

s Yod

BAAN POO DOO LAY RESTAURANT & BAR

Chaofa Tawantok Ouest

Vers Wat Chalong Soi Chaofa 53

Soi Yodsane 2

Chalong Vers Kata


p o rtrait

34 I LE PARIS PHUKET I DécEMBRE 2012

k NE PAS Déranger

Caroline Laleta Ballini

Mister Number One à la une 6934 n°1 de magazines différents, 3715 pancartes «ne pas déranger » d’hôtels divers, les collections de Khun Suphachai Rajaphitr, ancien directeur de la TAT (Tourism Authority of Thailand) en Allemagne, puis à Kuala Lumpur, sont incroyables. Aujourd’hui retraité dans sa maison de Bangkok, il a reçu le Paris Phuket pour nous les faire partager.

« Le collectionneur est un créateur essayant de bâtir un tout cohérent et par là capable de faire œuvre originale. » de Michel Melot

T

ableaux de maîtres, livres anciens, timbres-poste, étiquettes de vin, dédicaces, petites cuillères en argent, capsules de bouteilles, disques vinyles, vieilles voitures, jouets anciens, cartes postales, épingles à cheveux, encriers, buvards publicitaires, menus de restaurants, clés de chambres d’hôtel, pancartes « ne pas déranger »,… tout se collectionne même les n° 1 de journaux et revues. Il s’invente tous les jours de nouvelles passions qui deviennent collections. Rechercher, chiner, amasser, accumuler, rassembler, pour créer une collection, est-ce la nostalgie du temps qui passe, ou une simple admiration pour un certain type d’objet qui motive le collectionneur ? La chasse aux trésors le replonge dans un état d’ivresse proche de


r

 1

p ris phuket

M E N S U E L

G R A T U I T

-

N U M É R O

1

-

D É C E M B R E

2 0 1 1

Phattalung TeRRe de LÉgendeS

กนกพงศ สงสมพันธ

agenda Si PariS m’était conté aCTUaLITÉ PortraitS dICo ILLUSTRÉ ProGrammE tv5 monDE

nako nnai art muse ic

Kamon

Itinéraire d’un enfant de l’art

1

MAQ PARIS PHUKET

COVERS 80-1

www.century21-and

2-79.indd 1

aman.com

1 12/8/2011 23:41:09

l’enfance, pour dénicher la pièce manquante, la perle rare, puis la cajoler, la classer, la numéroter, l’intégrer dans sa collection pour enfin valoriser cette dernière. Le collectionneur reste un enfant aussi parce qu’il est un insatisfait chronique, toujours en quête d’une pièce nouvelle... “Collectionner, c'est être capable de vivre de son passé”. Albert Camus (Le mythe de Sisyphe, 1942) Nous avons donc rencontré Khun Suphachai, qui collectionne les numéros un de magazines, toutes langues confondues. En 23 ans il a accumulé six mille neuf cents trente quatre n° 1 de magazines et d’imprimés provenant de 27 pays et rédigés en 15 langues. Une colossale compilation, classée par date et langue dans des rayonnages de sa maison de Bangkok. Une passion et une collection sans grande valeur marchande, mais qu’il souhaiterait néanmoins léguer à une bibliothèque nationale ou universitaire. Car il s’agit là d’un véritable portail sur notre monde, le témoin d’une partie de l’Histoire qui peut aider à instruire les futures générations. Une encyclopédie de l’histoire du monde, dans toutes les langues, des années 60 à nos jours. Quotidiens, magazines spécialisés, toute la presse l’intéresse. Sa collection traite de tous les sujets : homme, mode féminine, business, finances, bandes dessinées, art de vivre, voyage, sport, musique, loisirs, religion, décoration et même dinosaures ou Scrabble. Seul critère d’entrée : être le premier numéro. Khun Suphachai a toujours un peu de mal avec les magazines thaïlandais, dont les éditeurs préfèrent lui fourguer le dernier exemplaire, plus attrayant à leurs

yeux. La plupart ne conservent même pas d’exemplaires du n° 1, car les Thaïlandais, contrairement à nous autres Occidentaux, conservent peu les vieux documents. “Le collectionneur finit souvent par croire qu'en accumulant des merveilles, il en est le créateur.” (Lettres à Prunelle d’Alain Ayache, 1998) La passion de Khun Suphachai est née pendant son mandat de directeur de la TAT (Tourism Authority of Thailand) en Allemagne. Un employé de la TAT s’était plaint que son bureau était obligé d’utiliser de vieux posters parce qu’on ne lui avait pas envoyé les derniers. Il s’agissait en fait du premier poster publié pour promouvoir la Thaïlande. Aucun autre bureau n’en n’avait conservé de copie. Son plus ancien petit bijou est une publication thaïlandaise de plus de 50 ans et son rêve reste de posséder le premier numéro de National Geographic ou celui de Newsweek ou du Reader’s Digest, pas simplement pour leur valeur marchande, mais aussi pour leur contenu éditorial. Il possède vingt et un n°1 en français, dont quatorze de France : Air & Cosmos (1987), Bijou (1992), La bible des astuces (1992), Banzzai (1992), CGEE Alsthom (1987), Dompub Magazine (1992), Diana Beauté (1992), Hugo Boss (1992), Micro Simulateur (1992), l’Asie Magazine (1997), Plaisance Moteur (1992) Supersonic (1992), VSD (1992) et World & Words (1992). Elle Oriental (2006), International Telephone Cards (1992), Multicollection (2002), le rénovateur (1998), Mag Asie (2000), le messager des Gaules (1993) et bien sûr Le Paris Phuket (2011) Le collectionneur aime partager, échanger, acheter et vendre pour compléter sa collection. Khun Suphachai n’a pas vraiment établi de contact avec des collectionneurs de numéros 1. En revanche, pour sa deuxième collection : les pancartes « Ne pas déranger »/« Don’t Disturb », une de ses principales correspondantes est une jeune Canadienne de 10 ans, Kimberly Lorin, résidant à Hong Kong. Ils se conseillent mutuellement et échangent leurs doubles. Comme quoi il n’y a pas d’âge pour commencer une collection... Certaines passions naissent dès la petite enfance et/ ou se forgent sur le tard à l’approche de la retraite. Certains exposent leur collection ou la vendent, d’autres la cachent, la finalité reste la même : en posséder toujours plus pour établir une espèce de record.

Ce que l’on a plus facilement tendance à oublier, en revanche, ce sont les 500 000 autres. Tous ceux qui n’ont pas eu la chance du jeune Thongdee. Et ne l’auront sûrement jamais. Des centaines de milliers d’enfants nés de parents birmans, ou issus de minorités ethniques, sans aucun statut légal. Car, en la matière, la loi est on ne peut plus claire. Selon les textes du code d’obtention de la nationalité, ils ne peuvent pas prétendre au statut de citoyen du pays. Même si ce dernier les a vus naître et devrait donc être, logiquement, le leur. Impossible également de

1


ACTUALITÉ

36 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

k paul ropp : art-à-porter

Texte Nora Aurora Traduction Caroline Daoulas

Dans un monde au rythme toujours plus trépidant, un créateur de mode, pour rester dans la course, doit constamment jongler avec la nouveauté, en matière de styles, d’idées et de design. Pour Paul Ropp, c’est le contraire. Ce sont les éléments immuables de l’existence qui donnent vie à ses créations originales et inimitables. Paul Ropp a bâti un empire coloré à l’image de son mode de vie décalé, de ses années de découvertes et de son adoration pour l’esthétique. Et il ne compte pas s’arrêter…

Aller de l’avant : c’est possible, c’est fait… Et la suite ? N é à New York au milieu des années 40, ce jeune juif américain de 67 ans a conservé, malgré des hauts et des bas, un savoir-faire et un don pour la création de produits à base de couleurs exotiques et d’étoffes naturelles. Lors de ses débuts dans les rues de Brooklyn, entouré de nombreux artistes et musiciens, Ropp chercha à gagner sa vie en mettant à profit son potentiel créatif. De la fabrication de pipes en bois dans les déserts de l'Arizona à la teinture de t-shirts sur les plages de Goa, Paul a su utiliser l’expérience acquise dans ces métiers traditionnels pour façonner sa représentation de la beauté et de l'art et a finalement imposé son nom parmi les maisons de mode mondialement renommées. Quelques décennies - et d´innombrables créations - plus tard, Paul Ropp est le fondateur et PDG de sa propre entreprise P.T. Tomorrow’s Antiques Indonesia, créée après son déménagement à Bali, en 1978, où il a lancé depuis sa propre marque de mode : PAUL ROPP.

Traditions et créations

Mêlant tissus époustouflants et savoir-faire ancestral, Paul Ropp a intégré son amour pour l'insolite à la beauté de la tradition, pour créer une ligne de vêtements hors du commun. « J’ai toujours voulu créer mes propres tissus et motifs et j’ai été en mesure de le faire lorsque je vivais en Inde », explique Paul, « J’ai commencé à employer des femmes du village qui utilisaient des métiers à tisser manuels et des techniques transmises depuis des générations. Mon intention est de conserver le savoir-faire et de maintenir en vie cet art de tisser à la main, tout en préservant les traditions et les moyens de subsistance de personnes de cultures éloignées. Je trouve que c'est une façon novatrice de maintenir la tradition tout en intégrant mes propres créations et concepts, et cela en permettant à des femmes d'être en mesure de travailler de chez elles et de rester avec leurs familles. » Les tissus faits main reflètent l’œil de Ropp pour la beauté et sa passion pour la couleur. « Je suis inspiré par tant d'éléments de la

vie de tous les jours qui ne sont pas toujours appréciés. Je travaille sur une base de référence de 4 éléments de la nature : le feu, l'eau, la terre et la forêt. Tous les jours, ces éléments entrent en jeu à la fois dans ma vie et dans mon esprit. L’océan et le ciel enthousiasment mes bleus, les rizières stimulent mes verts, les couchers de soleil enflamment mes rouges et de notre mère la terre sont inspirés mes bruns. »

Une marque mondiale

Aujourd'hui, Paul Ropp est vendue dans plus de 33 pays à travers le monde et sa marque est désormais implantée et reconnue en Asie. En créant ses collections pleines de vie, depuis le début des années 70, Paul a acquis suffisamment d'expérience et de motivation pour repousser les limites “au-delà des tendances” et briser le moule de la mode de tous les jours pour créer de “l’art-à-porter”. Au cours des 30 dernières années, Paul Ropp a d’abord établi sa marque sur l’île de Bali, où elle est présente dans neuf magasins phares


:

LE PARIS PHUKET I NOVEMBRE 2012 I 33


38 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

“Je travaille sur une base de référence de 4 éléments de la nature : le feu, l’eau, la terre et la forêt.”

ainsi que dans les aéroports internationaux de Bali et Jakarta. Mais il exporte également vers l'Europe, le continent américain et le Moyen-Orient. Récemment, la Thaïlande a manifesté un intérêt particulier pour la marque. Son slogan “Fun in the Sun” semble s’imposer naturellement au cœur de la beauté des couleurs tropicales, des aliments exotiques et de la jovialité du Royaume. « Lorsque nous avons commencé à vendre Paul Ropp en Thaïlande, nous avons ouvert notre premier magasin, conçu par le renommé Gulu Lalvani, à la Royal Phuket Marina. Nous avons tout de suite vu le potentiel de Phuket, Koh Samui, Krabi et Chiang Mai et nous avons passé les deux dernières années à nous développer dans ces endroits, en travaillant également avec William Heinecke de la compagnie Minor Corporation, qui gère, entre autres, les hôtels Four Seasons. » 4 boutiques de la marque ont ouvert leurs portes ces derniers mois : dans les hôtels Moevenpick de Bangtao Beach et Rayavadee de Krabi, ainsi qu’à Laguna et Surin Beach. La boutique de Surin Beach, construite sur deux étages, est à la fois un showroom et son appartement. « J'ai conçu l'appartement comme un showroom à l’image de ce que j’imaginerais être un “hôtel d’Art Paul Ropp ”. J’ai tenu à tout concevoir moi-même, jusqu’aux tapis et aux lampes, afin de représenter ma vision de l’avenir de Paul Ropp. » L’espace de 2 étages va devenir la boutique PAUL ROPP RECYCLED. Elle accueillera ses créations et aspire à être une source d’inspiration pour tous ceux qui souhaitent s'impliquer de manière positive dans la création. Tout est fait à partir des chutes de tissus des

collections de mode de chaque saison. « Tout notre tissu est utilisé et nous ne laissons rien se perdre », explique Paul, « À la fin de chaque journée à l'atelier, nous balayons les planchers et chaque chute de tissu est utilisée pour créer quelque chose d’autre. Nous avons commencé avec des accessoires de mode : sacs, chaussures, ceintures, chapeaux, bijoux et nous avons finalement progressé vers la création de mobilier d’intérieur, de tentures murales, canapés, lits, dessus de lit et rideaux. Chacune de ces pièces est unique et créée à la main. »

Un avenir sans limite

Le développement en Thaïlande et dans le reste du monde se trouve sur la liste des priorités pour la marque Paul Ropp, comme le sont ses inventions et créations qui touchent au cœur et stimulent l’imagination. « Je suis heureux d'annoncer que notre commercialisation est maintenant établie en Thaïlande et j’invite toute personne qui souhaiterait rejoindre notre franchise à me contacter à info@paulropp.com ». Il n'y a pas de limite à l’ingéniosité et à l'imagination d’un homme qui sait ce qu'il veut et qui sait séduire ses clients. Le reste n’a plus qu’à être exploré. « Mon idée est d'arriver à collaborer avec d'autres hôtels 5 et 6 étoiles qui s'implantent actuellement dans le Royaume et d’aboutir finalement à la création d’un “Paul Ropp Art Hotel”, qui serait entièrement conçu dans le style Paul Ropp » ajoute Paul plein d´enthousiasme, « Je veux que ça soit une expérience thérapeutique, émotionnelle, qui apporte un sourire à toute personne qui entre. Cela coûtera beaucoup moins qu’une thérapie chez un psy. » Paul Ropp, la marque comme l’homme, ne connaissent pas de limite. Les couleurs, les éléments et la beauté de la vie sont universels et il excelle à instiller tous ces composants dans son processus de création, élargissant à la fois sa vision et son activité. Rien n’arrêtera donc Paul Ropp alors qu’il transcende les barrières internationales et conquiert le monde de la mode de demain, à sa manière unique et innovante.


LE PARIS PHUKET I NOVEMBRE 2012 I 33


40 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

LE

“PARIS PHUKET”

Laëtitia Botrel

A l’occasion des fêtes de fin d’année et pour célébrer dignement le premier anniversaire du magazine, nous avons demandé à chef Lionel de créer un gâteau “Le Paris Phuket”, que vous pourrez déguster les 30 novembre, 1er et 2 décembre à la French Fair de Phuket, voici la recette pour les impatients. Mon truc “Recette pour 10 personnes. Chacun des ingrédients peu très bien être consommé séparément, n’ayez donc pas peur d’avoir des restes.”

© Céline Remlinger

GOÛTER


MOYEN

CHEF LIONEL

prÉparation & cuisson riz croustillant au caramel et chocolat noir

Montage petits gâteaux

Ingrédients 12 petits bonbons durs au caramel (ou 60 g) 10 morceaux de marshmallows (ou 70 g) 70 g de riz soufflé 50 g de chocolat noir fondu, entre 58 % et 75 % de chocolat noir pour compenser le côté sucré du caramel.

© Laëtitia Botrel

Faire fondre les caramels à feu doux dans une poêle non-adhésive, ajouter les marshmallows. Après dissolution compléter des marshmallows, incorporer le riz soufflé, bien mélanger et étaler sur un papier cuisson le plus fin possible. A froid, briser la préparation en petits morceaux, mélanger au chocolat fondu pour enrober tous les grains de riz et éparpiller de nouveau sur une feuille de cuisson, placer au réfrigérateur.

Originaire de Nantes et diplômé d’une maîtrise en pâtisserie, Lionel vit depuis des années en Thaïlande, où il a travaillé dans de nombreux hôtels comme le Westin Banyan Tree ou le Sheraton. Consultant pour la Thaï Agri Food, il a été pendant 10 ans conseiller de la famille royale à Chiang Rai. Lionel et sa femme Khun Ying sont propriétaires d’un terrain de 12 rais à Thalang, où ils ont décidé voilà plus d’un an d’ouvrir une école culinaire : Phuket Cooking Academy.

prÉparation & cuisson biscuits À la cuillÈre

Ingrédients 6 jaunes d’œufs 6 blancs d’œufs 125 g de sucre semoule 120 g de farine à gâteau A l’aide d’un fouet électrique, monter fermement les blancs d’œufs avec 25 g de sucre. Pendant ce temps, bien émulsionner à la main les jaunes d’œufs et les 100 g restant de sucre, jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Verser le mélange crémeux des jaunes d’œufs sur les blancs montés, à l’aide du fouet à vitesse réduite ou délicatement à la main. Incorporer la farine délicatement. Diviser la masse de biscuits en trois afin de mélanger les colorants nécessaires. Pocher et dresser sur un papier cuisson. Mélanger le reste de biscuits et étaler la masse sur environ 8 millimètres d’épaisseur, pour faire les fonds. Cuire à 180 degrés (thermostat 6) environ 10 minutes. Dé-plaquer et garder sur le côté.

prÉparation & cuisson crème Sultane À la noix de coco

Ingrédients 1/2 litre de lait de coco 4 jaunes d’œufs 120 g de sucre semoule 40 g de farine 10 g de maïzena 50 g de noix de coco rapée et grillée  Liqueur de coco 1/2 litre de crème fraîche montée (chantilly sans sucre) Bien blanchir les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux, incorporer la farine et la maïzena. Porter le lait de coco à ébullition, en verser une partie sur le mélange précédent et remettre le tout dans la casserole. Faire bouillir le tout pendant 2 à 3 minutes en fouettant vigoureusement pour éviter d’accrocher au fond. Laisser refroidir en filmant (pour éviter la formation d’une peau épaisse). A froid, détendre la crème avec un peu de liqueur de coco, ajouter la noix de coco grillée au four et incorporer la crème chantilly non sucrée.

Chemiser l’intérieur de petits cercles avec une bande de biscuits 3 couleurs, déposer au fond un rond de biscuits à la cuillère. A l’aide d’un pinceau, imbiber les fonds avec le sirop parfumé à la noix de coco. Former un petit dôme de pépites de riz caramelchocolat au milieu et recouvrir de la crème à la noix de coco. Réserver au réfrigérateur avant de disposer en forme de rosace, les tranches de mangue fraîche sur le dessus. Décorer avec des copeaux de noix de coco rôtie, une feuille de menthe, du coulis de mangue fraîche et saupoudrer de poudre de chocolat, en utilisant un pochoir d’allure thaïlandaise.

prÉparation & cuisson sirop À la noix de coco

Ingrédients 250 g de sucre semoule ¼ de litre d’eau 1 dl de liqueur de coco Faire bouillir l’eau et le sucre pour réaliser le sirop, à froid ajouter la liqueur.

prÉparation & cuisson coulis de mangue

Ingrédients 500 g de purée de mangue fraîche Utiliser un peu du sirop pour imbiber et sucrer à souhait Passer la mangue fraîche au mixeur avec un peu de sirop, réserver au frais.

Phuket Cooking Academy 9/9 Moo 5, T. Srisoothorn, A. Talang, 83110 Phuket Tél. : (0)76 617 080 Tél. : (0)813 96 32 80


42 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

succès fou

Régis Roué

Installé à Patong depuis une quinzaine d’années, Claude de Crissey a réussi à construire une sorte de portail d’entrée sur le Siam, proposant tout ce qu’on peut espérer d’un séjour en Thaïlande, du voyage à l’hébergement, en passant par les loisirs, les services et l’assistance.

U

n petit empire d’une vingtaine d’entreprises qui emploient aujourd’hui 150 personnes et génèrent 350 millions de bahts de chiffre d’affaires... Homme d’affaires emblématique régnant sur un groupe florissant, Claude de Crissey est également un généreux mécène impliqué dans nombre d’actions caritatives. Très impliqué dans la vie locale, il est le vice-président de la Tourist Police, premier

Crissey Co., président et chef du protocole au Lions Club de Patong et peut-être le futur consul honoraire de France sur l’île. Fort de sa devise “qui n’avance pas recule”, résilient au Tsunami de 2004 qui a durement frappé ses activités et ses biens, il a su apporter une démonstration magistrale que des affaires rondement menées peuvent se pérenniser à Phuket. Le groupe Crissey Co. comprend d’abord un hôtel, Le Royal Phawadee Village et une guest house, tous deux à Patong, ainsi que deux restaurants : Le Mae Naam (qui propose une fusion des cuisines française et thaïlandaise) et La Boucherie, dont le groupe est propriétaire de la franchise en Thaïlande. Crissey Co. est ensuite un acteur majeur de la mer et de la plongée à Phuket : de

l’académie formant les instructeurs de Padi (All 4 Diving) aux bateaux de croisière (Mermaid Cruise), en passant par les boutiques All 4 Diving et Aquamaster, distributeur exclusif de la marque française Aqualung en Thaïlande. Au sein de Crissey Co. on trouve enfin un service juridique à l’international avec RCP Law, l’agence de voyages Phawadee Thai Travel et Linnawadee, un prestataire de services tous azimuts : construction, jardinage, blanchisserie et nettoyage. Vous pourrez rencontrer tous les acteurs du groupe Crissey Co. à la French Fair de Phuket. Retrouvez tous les services et prestations de Crissey Co. sur le portail des francophones de l’île de Phuket : www.crisseyco.com.

les portes du paradis


A Home Works en face de Central Festival Bypass * 10h à 20h * Nouveaux produits et Services Spéciales promotions & Spéciales discounts Dégustations – Animations – Démonstrations Pour les exposants intéressés contact : Christian CHEVRIER 081 891 36 70 info@phuket-receptif.com www.phuketfrenchfair.com * Logo des exposants présents


ACTUALITÉ

sea sand & sun

mer

k

44 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

1

Ginette Ledoux & Régis Roué Photos Céline Remlinger

4

10

7

nai yang beach

Très longue plage située près de l’aéroport, calme toute l’année. Petits commerces et restaurants thaïs, quelques matelas et parasols, mouches de plage agressives après 17h. 2

7

laem singh beach

layan beach Spot de rêve fleuri et ombragé, à l’abri du tourisme de masse. Baignade difficile à marée basse. Pas de matelas, pas de restaurant. 5

naithon beach Plage très peu fréquentée, calme, commerces et restaurants thaïs. Hôtel Pullman à proximité. Impraticable en basse saison, mouches de plage agressives après 17h. 3

paradise beach

4

Petit coin de paradis (hors saison) dans la baie de Patong. Accès payant 100 bahts donnant droit à un matelas. 1 restaurant thaï. Coin sympa pour snorkeling ouvert de 9h à 18h30.

Jolie petite plage en contrebas de la route. Parking gardé et payant (moto 20 bahts, voiture 40 bahts). Accès pentu par un escalier bétonné. Très populaire en haute saison. Restaurants et matelas, ouvert de 9h à 18h30

11

karon beach Longue plage bordée par la route. Matelas, commerces et restaurants à profusion. 12

bang tao beach

8

Bang Tao, la plus longue plage de Phuket (8 km) bordée de pins et d’hôtels camouflés par la végétation. Matelas, parasols et restaurants chics et moins chics à certains endroits.

kamala beach Grande plage de sable fin bordée d’hôtels et de restaurants. Un peu triste, certains endroits sont plus calmes que d’autres.

6

kata beach

9

« la plage du Club Med », bordée d’hôtels, bars et restaurants, très peuplée en haute saison. Matelas à perte de vue. 13

3

banana beach Petite plage sauvage sur la route côtière. En contrebas de la route, accès par un chemin escarpé. 1 restaurant et quelques matelas et parasols.

surin beach Plage surpeuplée envahie de matelas. Grand choix de restaurants à tous les prix, accès douche et petits commerces.

patong beach La plus peuplée et la plus bruyante de l’île, dont un coin réservé aux gays. Matelas à perte de vue. Jet ski, parachute ascensionnel, restaurants et commerces à volonté .

kata noi beach Plus petite et plus calme, bordée d’hôtels, de commerces et de restaurants chics et moins chics. Beach club avec piscine à l’une des extrémités.

Phuket côté plages


De la plus intime à la plus vaste, de la plus déserte à la plus fréquentée, partez à la découverte des magnifiques plages qui ornent les côtes de l’île de Phuket. Il y en a pour tous les goûts, pour toutes les bourses et pour toutes les envies, du beach club d’hôtel chic avec service raffiné, au plus basique duo matelas-parasol, de la plage bondée à la crique paradisiaque… Suivez le guide !

14

17

nai harn beach

laem ka beach

La plus belle plage du sud de l’île. Très fréquentée en haute saison. Nombreux restaurants thaïs sous les pins bordant la plage et quelques hôtels à proximité. Belle ballade en snorkling.

Rawai, prendre à gauche au dernier 7/11. Petit coin de paradis ombragé. Une buvette, pas de matelas, ni de restaurant. Seul bémol l’arrivée intempestive de speed boats, qui débarquent leur cargaison de touristes. De 9h a 17h.

15 1

18

2 3

ya nui beach

18

Entre Nai Harn et Promthep Cape. Petite plage familiale, peu entretenue, avec 1 restaurant. Accès douche et WC payants.

4

© Montri Thipsak

5 6 7 8

Novotel beach Très belle vue sur la baie de Chalong, quelques hôtels et résidences, très calme. Matelas et parasols à certains endroits, baignade difficile à marée basse. Beach bar et quelques restaurants. Mouches de plage agressives après 17h.

16

secret cove

© Montri Thipsak

9 10

16

Toute petite plage bordée de quelques bars et de restaurants paisibles, très beaux couchés de soleil. Pas de matelas, relativement peu de touristes. Mouches de plage agressives après 17h.

rawai beach

11

La plage du sud de l'île où il fait bon déjeuner et dîner au bord de l'eau. Nombreux petits restaurants. Pas indiquée pour la baignade, beaucoup de long tails et speed boats pour aller dans les îles autour.

18

12

19

13 17 14 15

16

© Montri Thipsak

s

LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012 I 45

16

19

ao yon beach Plage très tranquille en semaine, joli point de vue, école de voile, restaurant avec quelques matelas de plage, mouches de plage agressives après 17h.


aBRIS CÔTIERS

Karol Lory

mer

k

46 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

Grâce à sa situation géographique privilégiée, Phuket est devenue, au fil des vingt dernières années, un des hauts lieux du nautisme en Asie du Sud-Est, avec plus d’un millier de bateaux par an. Phuket est le phare de la côte est de l’océan Indien, qui guide les marins vers un abri, les touristes vers de belles croisières, les super yachts vers un havre résidentiel… et les courtiers et investisseurs vers des marinas en pleine expansion.

© Karol Lory

ACTUALITÉ

Phuket Boat Lagoon

Les marinas de

Ao Po Grand Marina

Un peu plus loin, une autre marina d’un tout autre style est elle aussi sortie de la mangrove, sur le même canal : la Royal Phuket Marina (RPM pour les intimes) avec appartements et villas de luxe, restaurants et 150 emplacements de port dont 50 au sec. Rêve immobilier de son propriétaire, Mr Gulu Lalvani, marina résidentielle pour expatriés et asiatiques aisés, « little SaintTropez », la RPM accueille chaque année le seul salon nautique de Phuket : le PIMEX. Ces deux marinas sont très abritées de la météo toute l’année, ce qui constitue un énorme avantage, mais elles sont sujettes aux caprices des marées, qui ne laissent que peu d’heures pour y accéder ou en sortir par le canal. Yacht Haven, en revanche, située tout au nord de l’île, à 10 km de l’aéroport, est accessible tous les jours de l’année. Proche de la baie de Phang Nga, elle

L es b o n n es a Yacht Haven Marina

© Karol Lory

© Marieke Derks

Chalong Bay Marina

© Laëtitia Botrel

L

es Thaïlandais, par culture et par traditions ethniques, sont plus tournés vers les terres que vers la mer. Il a fallu attendre que Sa Majesté le Roi Bhumibol, passionné de voile, fasse découvrir à son peuple l’aspect ludique d’aborder la mer pour que, timidement, les Thaïlandais aisés commencent à regarder du côté des yachts, signes extérieurs de richesse au même titre que les voitures de luxe. C’est ainsi qu’est née la première marina de Phuket. En 1994, Mr Kanit Yongsakul, entrepreneur d’origine chinoise, s’est offert un super yacht mais a surtout décidé de construire une marina. Boat Lagoon Marina a ainsi vu le jour au bout d’un « klong » et il a fallu creuser la vase et ouvrir la mangrove. C’est aujourd’hui une grande infrastructure maritime, avec 160 places au sec et 180 places de port, de nombreuses sociétés prestataires de service et des agents de location de bateaux et de courtage.

Gréement, réparations, toiles   José, gréeur : 08 56 41 07 51 Peinture, tous travaux   Fabrizio : 08 17 99 18 23


Royal Phuket Marina

de Phuket accueille 200 bateaux, principalement ceux des sociétés de charter, ainsi que des méga yachts. Remplie toute l’année, elle refuse de s’agrandir malgré la demande, ce qui a entraîné la création d’une nouvelle marina, à Ao Po.

Ao Po est une jolie baie qui, il y a encore dix ans, n’abritait que des bateaux de « seacanoe » et quelques long-tails au bout d’un petit ponton de bois. En 2012, malgré son emplacement éloigné des grands axes routiers et des magasins, la marina prend son essor, construit des bâtiments, accueille les opérateurs de location de bateaux, les grands yachts de passage et ceux des millionnaires qui se sont offert une villa avec vue sur mer et ponton privé.

La dernière folie de ces millionnaires est la Jumeirah Marina, en face d’Ao Po : une île privée pour investisseurs fortunés, avec accès en hélico, resort et spa, yacht club privé, villas de luxe avec super-yacht devant la porte…

© Karol Lory

© Karol Lory

LE PARIS PHUKET I NOVEMBRE 2012 I 33

Et puis il y a l’arlésienne phukétoise ! La marina de la baie de Chalong, celle que l’on attend en vain depuis dix ans, qui sort lentement de la vase et sera peut-être opérationnelle... bientôt ! En tout cas, elle est prévue pour organiser le trafic incessant de la baie, avec les bureaux regroupés de l’immigration, du chef de port et des douanes. Les « tourmondistes » ne s’y trompent pas : au cours de leur circumnavigation, s’ils viennent du pacifique, ils mettent le cap sur Phuket pour l’entretien de leur bateau et faire une halte avant de reprendre la mer pour traverser l’océan Indien. Phuket offre de nombreux avantages en termes d’installation, d’équipements et de main d’œuvre. Avec une dizaine de chantiers navals, dans ou en dehors des marinas, comme Ratanachai en ville ou Coconut à Chalong, on peut refaire la peinture, réparer les voiles ou en acheter de nouvelles, refaire le gréement, entretenir les moteurs, l’électronique, la climatisation, l’accastillage… sans parler de tout ce qui est décoration, literie, aménagements intérieurs, etc… Tout peut se faire à Phuket, il existe des publications, un annuaire nautique regroupant les sociétés locales et surtout il y a « radio ponton » ! L’entraide chez les marins est une seconde nature et l’on s’échange les bonnes adresses, les trucs et astuces, on partage autour d’un verre ses aventures de navigation. Le monde est si petit sur l’eau !

Ser viceS profeSSionnelS aux par ticulierS e t aux entrepriSeS

ThaiLaw Auditing Entreprises Enregistrement de sociétés • Permis de travail • Visa pour résidents étrangers • Conseils juridiques • Audit & Comptabilité •

Contrats

Services Comptabilité et audit pour les entreprises • comptables Déclaration d’impôts • Taxes & bilans comptables • Services de traduction anglais/thaï • Visa longue durée • Bateaux • Téléphone et fax • Saisie de documents •

บริษัท เซ็นเตอร์ ออฟ ไทยลอว์ แอนด์ ออดิติ่ง จำ�กัด

es a d resses f r a n c o p h o n es Menuiserie, ébénisterie, cosmétique intérieure   Jean-Luc, charpentier marin : 08 17 87 49 85

Catamarans neufs   Hervé, constructeur : 08 19 56 14 08

Climatisation, réfrigération   Stéphane, frigoriste : 08 18 91 94 42

Location de bateaux, services   Karol, agent : 08 72 71 76 21

Réalisation de tous types de contrats • commerciaux & particuliers, par avocats qualifiés •

Thai

www.Thailawsuit.com


ACTUALITÉ

48 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

Textes et photos Ghislaine Bovy

mer

k king’s CUP

© Guy Nowell

La coupe est pleine Sans doute la plus belle régate de l’Asian Yachting Grand Prix Championship, la Phuket King’s Cup Regatta possède une histoire unique. Sa première édition a eu lieu en décembre 1987 et elle correspond depuis, chaque année, à la célébration de l’anniversaire de sa Majesté le Roi de Thaïlande.

L

’édition 2012 de la Phuket King’s Cup Regatta se tiendra du 1er au 8 décembre 2012. Pour la 26ème fois cette régate devenue majeure sur le circuit asiatique réunira une centaine de bateaux et plus de 1500 navigateurs venus du monde entier. Plus de 35 pays seront en effet représentés, tant dans les courses que lors des soirées particulièrement réputées.

Plan de coupe L’histoire de la Phuket King’s Cup démarre en 1986 avec des discussions informelles entre fraternités siamoises du monde de la voile. Les protagonistes cherchent alors une idée pour célébrer dignement le 60ème anniversaire de sa Majesté le Roi de Thaïlande, le 5 décembre 1987. Ainsi naît l’idée de créer à Phuket une régate royale, la

première à se tenir dans les magnifiques eaux de la mer d’Andaman. Féru de sport et navigateur lui même, le Roi a obtenu la même année “l’insigne de l’Ordre Olympique” et la régate a été créée en son honneur et sous son patronage, ce qui en fait un événement exceptionnel en Thaïlande. Depuis lors, elle a lieu chaque année, organisée par le Phuket King’s Cup Regatta Committee, sous les auspices du Royal Varuna Yacht Club et en collaboration avec la Yacht Racing Association of Thailand, la Royal Thai Navy et la Province de Phuket. De plus, cette année, une nouvelle catégorie fait son retour : la planche à voile, en collaboration avec la Windsurfing Association of Thailand (WATH).


Les courses ont lieu au départ de la plage de Kata, le Kata Beach Resort & Spa étant le principal sponsor de l’événement. C’est sur la plage qu’ont lieu les soirées les plus réussies, en particulier la “Beach Party” qui précède la course et la soirée de clôture qui a lieu après la Royal Award Ceremony. Forte de ses sponsors, comme Kata Group Resorts Thailand, Singha Corporation, Siam Winery, Thai Oil, Centara Grand Beach Resort Phuket, Boathouse, Haadthip PLC et Sunsail et de ses partenaires médias comme The Nation, Phuket Gazette, Phuket Magazine, Sail-World.com, SEA Yachting and YachtStyle Asia, la Phuket King’s Cup est un événement à la fois sportif, mondain et médiatique.

Journalistes embarqués Quel bonheur d’être chaque matin sur la plage de Kata pour le départ des équipages et des journalistes, les uns en dinghy, bravant les vagues qui en balayent parfois quelquesuns, les autres en long-tail boats, ces bateaux extraordinaires de maniabilité qui nous amènent au-delà des vagues, soit vers le

“Start Boat”, soit vers les bateaux sur lesquels nous sommes conviés pour écrire un article. Histoire de glaner un maximum d’informations, on peut rejoindre l’armada des volontaires et le directeur de course sur le “Start Boat” ou se mêler à l’équipe des journalistes qui ont droit à un traitement VIP, sur des bateaux à moteur qui leur permettent de suivre les évolutions dans toutes les catégories et de prendre leurs plus beaux clichés. Le “Start Boat” est un must : le directeur de course y mène son équipe de volontaires avec à la fois professionnalisme, charisme et beaucoup d’humanité. Chargés souvent de brandir les drapeaux de départ puis d’arrivée de course, nous sommes en première ligne pour admirer les voiliers rivalisant de tactique pour passer la ligne de départ les premiers, un avantage décisif, comme dans un grand prix de Formule 1... Comment ne pas ressentir une profonde admiration pour ces skippers qui calculent au millimètre près l’espace nécessaire pour

prendre la première place dès le départ, ainsi que pour ces tacticiens chargés des manœuvres les plus efficaces pour gagner la course.

Après l’effort... Les équipages de toutes nationalités font plaisir à voir quand ils rentrent fourbus et burinés en fin de journée, éclairés par ces coups de soleil qui leur vont si bien. Quant aux soirées, elles sont les plus réussies du circuit des régates d’Asie du Sud-Est. Comme elles ont lieu en pleine saison touristique sur l’île de Phuket, les plus grands hôtels rivalisent de moyens pour organiser la plus belle, au plus grand bonheur des équipages affamés et assoiffés par les heures passés en mer. Des beach parties et de la Royal Award Ceremony organisées par le Kata Beach Resort, principal sponsor de la régate, aux soirées dans les plus beaux hôtels du sud de l’île, on en revient toujours avec des souvenirs plein les yeux.


ACTUALITÉ

New Logo

S over P S over P

boat doctor

Precision Shipwright Services

www.precision-shipwright. com Boat Lagoon 23/159 Moo 2, T. Koh Kaew, Muang Phuket 83000 Tél. : +66 (0)076 239 113

SHIPWRIGHT SERVICES = THIN WHITE LINE = VISUAL GRADIENT =

BLACK BACKGROUND =

create outline for horizontal line

C30 C0 left C50 M50 Y80 K25 C80

M40 M0 mid C30 M40 Y90 K0 M80

Y90 Y0 right C50 M50 Y80 K25 Y80

K0 K5 fade to C80 M80 Y80 K100 K100

Scott Bradley tient son cap

A

www.eastmarineasia.com

S over P

Old Logo

vec ses îles tropicales, ses bons vents, ses eaux tranquilles et ses nombreux sites de plaisance, la mer d’Andaman est très vite devenue une favorite des enthousiastes de la navigation en Asie. Phuket a vu ses marinas grandir et se multiplier, et avec elles, accoster tout un monde d’affréteurs, skippers et équipages en visite, mais aussi de professionnels spécialisés dans la location, la vente ou encore la construction navale. Ce secteur, qui contribue activement au développement et à la renommée de Phuket, reste parfois un univers mystérieux pour les non-initiés de l’univers marin.

East Marine Chandlery

Changes

changed shapes

Caroline Daoulas Photos Marieke Derks

changed shapes

A 43 ans, Scott est chef d’entreprise et fondateur de 2 sociétés phukétoises florissantes : Precision Shipwright et East Marine Co Ltd. Depuis plus de 20 ans, son parcours évolue parallèlement au développement de la mer Andaman comme site de navigation. Mais son amour pour ce milieu commença loin du Royaume.

mer

k

PSS logo technical update - 23 August 2011

50 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

Scott Bradley, connaît bien cette face parfois cachée de Phuket qu’il a découvert en 1991. « J’avais démarré une petite entreprise de réparation et de maintenance de bateaux qui marchait bien dans le sud de Sydney. Mais mon père m’a convaincu de venir à Phuket. » Initié par son père, Scott a été baigné très jeune dans le monde de la voile et a grandi dans le sud de Sydney, entre rivières et mer. Dès l’âge de 3 ans, il passe beaucoup de temps sur des bateaux. Alors qu’il apprend tout juste à écrire, il assiste son père dans la réparation de bateaux, d’abord à des tâches simples, puis petit à petit au travail du bois et du vernissage. Il se remémore avec une grande précision son premier voilier solitaire. Il avait tout juste 13 ans. Un petit voilier de 3 mètres en acajou rouge qu’il entretient et répare avec soin dans son garage durant ses heures libres. Peu à peu, il s’oriente professionnellement vers la construction de bateau, avec un premier stage dans le cadre de son école, suivi d’un apprentissage professionnel de 4 ans. Lorsqu’il arrive à Phuket en 1991, il possède déjà une solide expérience professionnelle dans le milieu. Il tâtonne quelques années dans ce nouvel environnement, travaille et achète son propre voilier, et malgré des débuts financièrement difficiles, persévère dans ce secteur d’activité : réparation de bateaux et affrètement. Il passe ensuite 2 ans en tant que capitaine d’Elsa, un yacht à moteur de 70 pieds, en bois. Scott décide de mettre à profit sa précieuse expérience pour créer Shipwright Services en 1997.

Depuis, des centaines de bateaux sont venus pour des travaux de réparation et d’entretien : peinture, travail du bois, vernis, fibre de verre. Et chaque année le nombre de bateaux affluant à Phuket augmente et l’entreprise continue de prospérer. Constatant un besoin croissant de matériel dans l’industrie marine locale, Scott décide de créer une société de distribution : East Marine. Commençant avec seulement quelques marques, il en distribue aujourd’hui plus de 10, parmi lesquels des fabricants italiens, britanniques, australiens, français, américains et thaïlandais. En 2008, il ouvre le magasin de vente au détail East Marine, destiné directement aux plaisanciers. « Il est aujourd’hui le mieux équipé en Asie du Sud pour approvisionner les dériveurs comme les super yachts. » Mais le succès que connaît la Thaïlande pour la navigation s’étend également au-delà de la mer d’Andaman. Pour répondre à cette demande, la compagnie East Marine offre depuis 2011 un service d’approvisionnement mobile. Un camion pleinement équipé se déplacera désormais chaque mois jusqu’à Krabi, Bangkok et Pattaya, où le secteur d’activité lié à la navigation est également en pleine expansion. Persévérant, Scott dirige ses affaires tel le capitaine d’un navire : ses yeux toujours fixés sur le cap, il s’accroche pendant les tempêtes et profite des beaux jours pour maintenir, réparer, améliorer son équipement et réévaluer sans cesse sa trajectoire selon les vents et les conditions climatiques. En allant toujours de l’avant.


ACTUALITÉ

tout azymut

Christophe Chommeloux

mer

k

52 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

Le yacht du futur Premier bateau de ce type à voguer dans les eaux siamoises, l’Azimut Magellano 50, distribué par Simpson Marine, marque une grande première à Phuket, qui découvre le yacht du futur, un 50-pieds éco-responsable et modulable, équipé en particulier d’un tout nouveau moteur hybride.

I

l n’aura pas fallu bien longtemps pour que les chantiers navals turinois d’Azimut Yachts reçoivent la confirmation que la direction prise par leur ligne Magellano est la bonne, en obtenant dès la mise à l’eau de ce nouveau modèle 50 pieds (15 m), construit en collaboration avec le designer Cor D Rover, le prix européen du bateau à moteur de l’année 2011. Son look “neo-vintage” laisse deviner une aptitude au plaisir et une

modernité séduisante et en étudiant ses caractéristiques on constate qu’il s’agit là d’un yacht réellement novateur. Pour commencer le Magellano 50, qui se classe dans les yachts de pleine mer “long range”, se distingue comme particulièrement respectueux de l’environnement, en particulier grâce à sa propulsion hybride. Ensuite sa modularité et le volume surprenant de son espace de vie en font une vraie maison flottante pour profiter au maximum des croisières à son bord.

Premières mondiales Revendiquant sans vergogne un héritage de bateaux plus anciens, il s’en différencie néanmoins totalement par sa modernité. Il s’agit par exemple du premier bateau à moteur de 50 pieds capable de naviguer sans interruption, grâce à son homologation “class A” et à sa certification “RINA Green Plus”, qui atteste de son respect optimal de

l’environnement marin. C’est également le premier dans sa catégorie de yacht “néoclassique” à offrir de grandes fenêtres sur l’intégralité du pont inférieur, le premier dans sa taille à disposer d’un vrai salon à la poupe, abrité des regards indiscrets, et le premier également à proposer quatre types d’aménagement intérieur du pont inférieur, afin de correspondre parfaitement aux besoins de sa clientèle. Enfin, c’est le premier yacht au monde à profiter du système “Easy Hybrid Plus”, conçu en exclusivité par le département de Recherches & Développement d’AzimutBenetti et qui permet de naviguer jusqu’à 7 ou 8 nœuds uniquement avec ses moteurs électriques, dans un silence réservé jusqu’à présent à la voile.

Coque bleue, âme verte Depuis de nombreuses années Azimut Yachts a en effet mis la recherche sur l’écocompatibilité en tête de ses priorités. C’est


r

LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012 I 53

donc un grand succès pour ses équipes de design que de se retrouver comme les premiers chantiers navals à obtenir la certification “Green Plus” dans ce segment de bateaux. Le magellan 50 a mis tous les atouts de son côté, de ses moteurs à émission réduite (deux moteurs Cummins “common rail” de 425 chevaux avec régulation électronique de consommation) à sa coque et ses hélices à haute performance, en passant par les films anti-UV appliqués sur les surfaces vitrées qui minimisent les échanges thermiques, la surveillance de niveau des réservoirs, l’éclairage à LED qui réduit considérablement la consommation électrique, jusqu’à la composition de la fibre de verre d'une grande partie de sa structure,

qui lui a valu la certification ISO 14001 de respect de l’environnement.

Calme, volupté et luxe Mais un yacht comme celui-ci est avant tout un petit palace flottant et le Magellano 50 ne déroge pas à la règle, bien au contraire. Ce qui frappe avant tout est l’espace disponible et la luminosité inhabituelle à l’intérieur, grâce aux larges baies vitrées et à sa conception “open space”, qui assure chaleur et convivialité. La décoration est luxueuse sans être ostentatoire et la conception moderne et modulable permet d’adapter très facilement le bateau à son propriétaire. www.azimutyachts.net


 Jusqu’au bout du monde

54 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

mer

k LES TOURMONDISTES

Minuit © Ghislaine Bovy

D

Yolaine Klein

Ils sont partis pour la grande aventure dans le dernier vrai espace de liberté de la planète, ils ont décidé de faire le tour du monde. Leur bateau est leur maison, leur énergie est la nature et souvent les « tourmondistes » se retrouvent dans les eaux de Phuket.

ans la baie de Chalong, dans les marinas de Phuket, au mouillage à Nai Harn, les voiliers aux pavillons multicolores se reposent enfin ! Ce n’est pas le bout du voyage mais combien de temps s’est-il écoulé depuis leur départ ? Que sont devenus leurs rêves ? Ils font le voyage en respectant les règles des saisons, des vents, des courants. Les routes sont tracées depuis toujours pour se donner les chances d’un voyage confortable et sécurisé. Bien sûr on ne peut généraliser, mais la plupart d’entre eux, s’ils partent d’Europe, suivront les alizés pour quitter le vieux continent. Chacun alors redécouvre l’Amérique à sa façon : Les côtes du Nord, les Antilles, le Brésil, le Venezuela, une incartade dans l’Amazone, des dizaines d’îles... Il est alors temps de passer le canal de Panama. On en a déjà pris plein la vue !

Cap sur le mal nommé Pacifique C’est un grand domaine d’aventure. Il nous est moins familier. On découvre Les Galápagos, les Samoa, le Vanuatu, les Salomon, les Fidji. Les paysages sont époustouflants, les populations surprenantes, le temps s’écoule comme un chapelet, le voyage est long. C’est dans ce domaine que les navigateurs se réalisent, c’est ici que se créent les connivences de voyageurs des mers. On s’échange les combines, les recettes. On fait son pain, sa bière, son poisson séché, ses conserves, on fait pousser son basilic, enfin, on vit hors du temps. Les bateaux commencent à souffrir, on répare comme on le peut. On s’entraide. Et puis vient le choix : Australie, Nouvelle Calédonie, Nouvelle-Zélande ?

Pour bon nombre de bateaux, la législation pour aborder les côtes de l’Australie est rédhibitoire, la Nouvelle Calédonie c’est la France et les eaux de Nouvelle-Zélande sont difficilement navigables. On remonte alors vers la Papouasie, les îles de la Sonde. Voilà les navigateurs en Asie.

Les délices de l’océan Indien Ici le domaine de navigation est étendu, le temps clément, les législations abordables. Ils naviguent depuis deux ou trois ans, ceux qui sont partis en même temps se sont retrouvés tout au long du voyage. Ils ont créé leur histoire de « tourmondistes », leurs connivences et parfois leurs mésententes, leurs histoires d’humains un peu différents. On en rencontrent peu qui cherchent l’exploit. Ils ont parfois eu des coups durs, des pannes, des tempêtes, de mauvaises rencontres. Certains ont abandonné. Certains en sont à leur quatrième tour. Les histoires sont un peu « same same but different ». Il y a des solitaires, des familles, des copains.

Escale à Phuket Pourquoi se retrouvent ils aussi nombreux à Phuket ? D’abord pour les mêmes raisons qui font que nous, terriens, nous retrouvons ici. La vie quotidienne y est assez simple, le pays est accueillant, et pas trop cher. En plus, les eaux sont facilement navigables, les mouillages sécurisants, le visa d’entrée du bateau est de six mois, les marinas sont nombreuses, les chantiers de réparation abordables et efficaces. Le Pacifique n’a pas permis les avitaillements aisés et les réparations pointues. On vient retrouver son souffle à Phuket. Et du souffle on va en avoir besoin pour

entamer la dernière partie du voyage ! Les budgets prévisionnels sont explosés, en trois ans de navigation les choses ont changées : il a fallu faire des réparations non prévues, partout la vie a augmenté, les pays traversés ont établi des taxes de navigation. Et puis le navigateur lui-même a changé, le voyage l’a transformé, maintenant il n’est plus du tout dans le moule !

Rentrer ? A-t-on envie de rentrer ? A-t-on pensé à rentrer ? La préoccupation essentielle était celle du voyage. Peut-on continuer ? Comment ? Pourquoi ? Quitter l’Asie pour retrouver le vieux continent devient un choix particulier. L’océan Indien offre encore quelques joyaux : la Malaisie, l’Indonésie, les Maldives, les mythiques Chagos, les Seychelles, Maurice, La Réunion, Madagascar. Mais les pirates ont gagné des espaces marins inimaginables. Le retour par Suez devient quasiment impossible. Quelques rallyes ou convois sont organisés mais le risque est important. Déjà, autour des Seychelles et jusqu’aux côtes africaines du Kenya, la navigation est dangereuse. Pour rentrer il faut passer par le cap de BonneEspérance et l’Afrique du Sud et remonter sur le Brésil avant de revenir en Europe avec les alizés. Comme tout au long du voyage, certaines étapes sont imposées. Il faut attendre les renverses de vent et de saison. Laissons-les souffler, certains finiront le voyage ici. Ils navigueront entre Langkawi et Phuket avec quelques échappées belles. Leurs bateaux transportent leurs rêves passés. Ils ont trouvé leur place. D’autres, aventuriers, recommenceront le voyage, jamais le même. Souhaitons bons vents au grand peuple de la mer.

© Raymond Vergé

ACTUALITÉ


B E AC H C LU B AT B OAT H O U S E

EAT DRINK LOUNGE

BOATHOUSE ON KATA BEACH

TWO OF THAILAND'S BEST RESTAURANTS ON KATA BEACH

rekataphuket.com boathousephuket.com tel:+66 76 330015-7

© Raymond Vergé

THAILAND’S BEST RESTAURANTS 2012

BEST OF AWARD OF EXCELLENCE 2012

WINNER CERTIFICATE OF EXCELLENCE 2012

BEST OF AWARD OF EXCELLENCE SINCE 2006


PORTRAIT

HERVÉ LE TOUZÉ

Propos recueillis par Georges Eric Legoss

EN PRIVÉ

k

56 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

 F R ANC E BRETAGNE

Grandit à SaintMalo, où son père lui transmet la passion de la voile. À 16 ans travaille aux Ateliers Maritimes Croisicais.

ESPAG NE IBIZA

8 ans dans la location de bateaux saisonnière.

P H U K ET depuis 2004

Développe sa société Catathai, à Ao Tipa.

TA PLUS GRANDE EXTRAVAGANCE ?

La terrasse et la piscine de ma modeste maison, que je suis en train de rénover dans le style des bords de la Méditerranée. QUELLE EST TON ODEUR PRÉFÉRÉE ? L’odeur de la forêt après la pluie

1er voyage ? À 17 ans, une traversée en solitaire entre la Baule et la Corogne en Espagne

Quelque chose qui te booste ? Le bonheur

QUI AIMERAIS-TU ÊTRE SI TU N’ÉTAIS PAS HERVÉ ? Un aventurier, Magellan

UNE GOURMANDISE ? Des tomates cuites avec un œuf au plat sur le dessus et un jus d’orange.

Ta balade préférée ? La petite route qui mène à Laem Khat

Quel est ta principale qualité ? Travailleur et persévérant

PLUTÔT VILLE OU CAMPAGNE ? Mer et campagne

TES SONS DE PRÉDILECTION ? Le bruit des vagues et des goélands

QUEL EST LE DON DE LA NATURE QUE TU AIMERAIS AVOIR ? La musique, savoir jouer de la guitare

Un moment privilégié pour toi, qu’est-ce que c’est ? Un moment en famille

Comment vois-tu ton futur ? Le mieux possible, je suis serein.

Ta dernière folie ? J’en ai fait deux, une friteuse et une machine à croque-monsieur.

TON MONUMENT FAVORI ? POURQUOI ? La tour Belém à Lisbonne, pour la délicatesse de son style mauresque

Quelle est ton occupation favorite ? Réfléchir à mes futurs projets, voyages, bateaux... Le lieu idéal pour une étreinte ? Le filet d’un catamaran Qu’est-ce que tu aimes chez les Thaïs ? Leur respect, leur serviabilité, leur désir de bien faire, leur honnêteté OÙ AIMERAIS-TU VIVRE À PART À PHUKET ? A Madère, au Portugal Quels étaient tes rêves d’enfant ? Faire comme mon papa qui faisait lui aussi des bateaux. 1ère paye ? J’avais 16 ans, je travaillais aux Ateliers Maritimes Croisicais.

Qu’est-ce que l’amitié ? Etre pardonné par l’ami à qui vous venez de faire du mal. Qu’est-ce que l’amour pour toi ? L’amour, c’est la vie. À quoi reconnais-tu l’intelligence ? Les gens ouverts d’esprit sont généralement intelligents. Comment aimerais-tu mourir ? La mort viendra me séduire quand elle voudra, comme elle voudra. Quelque chose qui te remonte le moral ? Quand mon petit-fils vient m’embrasser.

UN SOUVENIR QUI RÉCHAUFFE LE CŒUR ? Quand j’ai vu pour la première fois l’archipel des Testigos au Venezuela. Une attitude qui te distingue ? Je suis réservé. La phrase qui te déstabilise ? Je ne vois pas, il n’y a pas grand-chose qui me déstabilise. QUEL EST LE MOT OU L’EXPRESSION DONT TU ABUSES ? Je t’aime. LA CHANSON QUE TU AURAIS AIMÉ ÉCRIRE ? « Regarde Bien Petit » de Jacques Brel


LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012 I 57

Ginette Ledoux

Itinéraire d’un Malouin gâté TON HÉROS DANS LA VIE ? Un navigateur français, Jacques-Yves Le Toumelin AS-TU UN JURON AVOUABLE ? Tu m’emmerdes ! PREMIER PLAISIR LE MATIN ? Prendre ma moto pour venir travailler QUELLE EST TA DEVISE DU MOMENT ? Droit devant QU’AS-TU RÉUSSI DE MIEUX DANS TA VIE ? Tout reste à faire. TA FEMME MODÈLE ? La mienne TON DERNIER FOU RIRE ? Avec mon petit-fils quand on joue dans la piscine. ES-TU PLUTÔT CRABE AU CURRY À PHUKET OU STEAK-FRITES À PARIS ? Un steak-frites à Phuket

En 2004, il crée avec son épouse la société CataThai, spécialisée au départ dans l’importation de catamarans fabriqués en France, mais également de matériels de dessalement des eaux. Très vite, l’envie de construire à nouveau des bateaux le reprend et c’est en 2008 que le premier multicoque voit le jour dans son atelier.

ervé le Touzé a grandi à St Malo, en Bretagne, où son père fabriquait des bateaux. Sa passion pour la voile se révèle très tôt alors qu’il commence à travailler pendant les vacances scolaires dans un atelier maritime, dès l’âge de 16 ans. A 18 ans il achète son premier multicoque, avec lequel il navigue le long des côtes bretonnes. Il s’installe ensuite à Ibiza et se lance dans la location saisonnière de bateaux. Il y restera 8 ans. Il découvre Phuket en décembre 2002 à l’occasion du convoyage d’un bateau d’Ibiza. Un an plus tard, il rencontre sa femme, avec laquelle il partage la passion de la mer.

En 4 ans son activité n’a fait que croître. Sa société emploie aujourd’hui une trentaine de salariés et fabrique environ cinq bateaux par an. Ses clients sont pour la plupart des étrangers vivant à Phuket ou venant de plus loin, comme de la Réunion ou de Nouvelle Calédonie.

H

k

CATATHAI Co. Ltd Ao Tipa – Koh Siray 70/1 Moo 1 T. Ratsada, A. Muang, Phuket 83000 Thaïlande Tél. : +66(0)76614296 +66(0)819561408 Fax : +66(0)76614297  www.catathai.com

Studio So What

Quelle attitude te choque le plus chez les farangs en Thaïlande ? Leur condescendance vis-à-vis des Thaïlandais

Depuis sa plus tendre enfance, Hervé Le Touzé côtoie le monde de la mer et des bateaux. Installé à Phuket depuis 10 ans, sa société CataThai est devenue une référence dans la construction de catamarans.

PORTRAIT

CataThai 34

CataThai 40

info@catathai.com Hervé: +66 (0) 819.561.408 www.catathai.com CATATHAI Co., Ltd. Ao Tipa, Koh Siray, 70/1 Moo 1 T. Ratsada, A. Muang Phuket 83000 Thailand


la n g ue

Bric-à-brac Cadeaux Vêtements neufs & d’occasion Khun Jui 45/8 Soi Sukee Aochalong, T. Chalong, A. Muang, Phuket www.facebook.com/indie.plus.1

Accessoires

p r è s d e l a B r i t i s h i n t e r n at i o n a l s c h o o l

à vendre

58 I LE PARIS PHUKET I DécEMBRE 2012

k petit dico ILLUSTRé  หัวเรือ 1 (hŭa ruea) หลักผูกเชือกในเรือี 2 (làk phùk chûeak nai ruea) จิ๊บเซ็ท 3 (chìp sét) บูมแว็ง 4 (bum waeng) ครอสทรี 5 (khrôt thri) เชือกโยงเสากระโดงเรือ 6 (chûeak yong săo kràdong ruea) ใบเรือเล็ก 7 (bai ruea lék) เชือกยึดเสาหน้าเรือ 8 (chûeak yúet săo nâ ruea) เสากระโดงเรือ 9 (săo kràdong ruea) เครื่องวัดกระแสลม 10 (krueâng wát kràsăe lom) ชุดไม้ทข ่ี วางใบเรือใหญ่ 11 (chút mái thî khwăng bai ruea yài) ไม้ขวางใบเรือใหญ่ 12 (mái khwăng bai ruea Yai) ใบเรือใหญ่ 13 (bai ruea yài) ช่วงห่างของใบเรือ 14 (chûang hàng khŏng bai ruea) ริบบินบอกทิศทางลม 15 (ríp bîn bòk thít thang lom) บูม 16 (bum) ด้ามหางเสือ 17 (dâm hăng sŭea) เชือกบังคับใบเรือใหญ่ 18 (chûeak bang kháp bai ruea yài) หางเสือเรือ 19 (hăng sŭea ruea) ทราเวลเลอร์ 20 (thrawenloer) ครีบกลางใต้เรือ 21 (khríp klang tâi ruea) บริเวณทีค ่ วบคุมเรือ 22 (bóriwen thî khûap khum ruea)

Une étrave (อูน เอทราฟว์) Un taquet (เอิง ตาเกต์) Une écoute de foc (อูน เอกูต เดอ ฟอก) Un halebas (เอิง อาเลอบาส์) Une barre de flèche (อูน บารร์ เดอ แฟลช) Un hauban (เอิง โอบอง) Un foc (เอิง ฟอก) Un étai avant (เอิง เอตาย อาวองต์) Un mât (เอิง มัต) Une girouette (อูน ชีรูแอตต์) Un gousset de latte (เอิง กูสเซ่ต์ เดอ ลาตต์) Une latte (อูน ลาตต์) Une grand-voile (อูน กรองด์-วัวล์) Une laize (อูน แลซ) Un pennon (เอิง ปองนง) Une bôme (อูน โบม) Une barre (อูน บารร์) Une écoute de grand-voile (อูน เอกูต เดอ กรอง-วัวล์) Un gouvernail (เอิง กูแวร์นายล์์) Une barre d’écoute (อูน บารร์ เดกูต) Une dérive (อูน เดรีฟ) Un cockpit (เอิง กอกปิต) ท้องเรือ 23 Une coque (thóng ruea) (อูน กอกเกอะ)

Transcription du thaï en écriture latine

Villas avec piscine à partir de t é l : 089-724-7211 www.phuket-cottages.com

8,8

millions

ba h t s

Le son « u » n’existe pas dans la langue thaïe. La lettre « u » se prononce donc « ou ». Le son « e » n’existe pas dans la langue thaïe. La lettre « e » se prononce donc « é ».

La voyelle composée « uea » se prononce « eu-a » La voyelle composée « ae » se prononce « è » La voyelle composée « ai » se prononce « aï » Les « h » sont aspirés Les « r » sont roulés


»

InsurAnce PHuKet

 aA bB cC dD eE

AssurAnce santé Voiture - Moto, Maison - Bateau

เรือใบ

Ruea Bai

La voile

ลา วัวล์

80/189

www.insurance-phuket.com

Atsumi RETREAT HEAling CEnTER jeûne & détoxification purification du corps & de l’esprit irrigation du colon yoga & méditation

© Montri Thipsak

é

k

Tél. : 081 272 0571

Email : info@atsumihealing.com 34/18 soi King PAttAnA 4 sAiyuAn Rd, RAwAi, PhuKet 83130

www.atsumihealing.com


ACTUALITÉ

La bonne pêche

Yolaine Klein

mer

k

60 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

© SeaDave from Fairlie, Scotland

© SeaDave from Fairlie, Scotland

 Mer nourricièr Avec 45 kg par an et par personne, les Siamois sont de gros consommateurs de produits de la mer. Plus de 30 % de leurs apports en protéines animales viennent du poisson (10 % en France) et la Thaïlande est le 9ème producteur mondial, se dressant même au troisième rang des pays exportateurs, derrière la Chine et la Norvège. Au total, la pêche et ses activités annexes concernent ici plus de 535 000 personnes.

etc...) représentent 6 % de l’exploitation, les crevettes 3 %. On estime que 40 % de l’activité de pêche en mer se déroule dans le golfe de Thaïlande, 20 % dans la mer d’Andaman et 40 % hors des eaux territoriales. Des campagnes sont organisées par les flottilles thaïlandaises dans les eaux du Bangladesh, du Cambodge, de l’Indonésie, de Madagascar, de la Malaisie, du Myanmar ou de la Somalie et des accords de coopération sur la pêche

© apes_abroad

L

a production de poisson constitue donc un secteur clef de l’économie en Thaïlande. Son littoral représente environ 2600 km, les zones de pêche du golfe de Thaïlande et de la mer d’Andaman couvrent 316 000 km2 et 3750 km2 d’eaux intérieures produisent des poissons d’eau douce. La grosse majorité des prélèvements concernent les poissons, dont une part est consommable et le reste transformé en farine. Les céphalopodes (calmars, seiches,

ont été pris avec les pays concernés. La Thaïlande exporte environ les 2/3 de sa production, essentiellement au Japon, aux États-Unis et en Europe.

UNE FLOTTE SURDIMENSIONNÉE ? La production totale du pays avoisine les 4 millions de tonnes par an (618 000 tonnes en France) et on compte environ 58 000 bateaux de pêche en Thaïlande (France : 8000). Les grosses unités de pêche utilisent les techniques classiques comme le chalutage, avec un filet en forme de poche-entonnoir que l’on tire sur le fond des mers, mais il existe également un chalutage pélagique (moins courant). Les chalutiers thaïlandais sont souvent équipés de grandes perches impressionnantes, qu’ils utilisent pour remonter les filets. La fréquence des chalutages et la petitesse des mailles ramènent un taux important de poissons juvéniles, impropres à la consommation courante, qui terminent en farine animalière ou en “Nam Pla” (sauce au poisson). Pour le poisson pélagique, les bateaux emploient souvent le système des sennes : ils déroulent un filet plat à la verticale, puis en rejoignent les deux extrémités par un système de coulisse. La senne encercle et emprisonne ainsi les bancs de sardines, d’anchois ou de maquereaux. Pour aller chercher les soles, langoustes ou rougets au fond, les Thaïs utilisent un trémail, c’est-à-dire un filet souvent formé de plusieurs couches dans les mailles duquel les proies s’emmêlent et restent prisonnières.


LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012 I 61

© Karol Lory

© SeaDave from Fairlie, Scotland

 ère

myriade de camions frigorifiques prêts à partir pour Bangkok. Bien entendu, les marchés locaux sont approvisionnés directement, par la grande pêche comme par la petite pêche artisanale locale.

Ici on possède la culture de la turlutte et de nombreux pièges en bambous sont dressés au milieu de l’océan. Il s’agit là d’un savoir-faire purement localisé à l’Asie, tout comme toutes sortes de pièges côtiers. La pose de casiers est fréquente, comme la pêche à la palangrotte ou à la ligne et les petits flotteurs que vous apercevez en vous baladant sur l’eau sont l’œuvre des pêcheurs locaux qui posent des filets verticaux, plus ou moins immergés mais non dérivants.

Mais dans les poissonneries l’inquiétude gagne car la surpêche et les problèmes climatiques ou liés à la pollution épuisent désormais les ressources et les taux de capture fléchissent. En 1961, on pêchait 300 kg de poisson à l’heure, en 1976 : 71 kg/h et en 1986 nous en étions à 51,15 kg/h. Pour compenser cette réduction de la pêche et pour préserver la sécurité alimentaire, la Thaïlande a mis en place de larges programmes d’aquaculture. L’élevage intensif, en cage ou en étang, s’est développé et la Thaïlande est devenu un géant mondial de la crevetticulture. Les fermes aquacoles en eaux saumâtres sont légions dans les provinces de Songkhla, Pattani et Phang Nga et l’on voit se développer des espèces nouvelles : poissons chats, Tilapia du Nil ou barbeau de Java en eaux douces, crevettes géantes tigrées, mérou de Malabar et perche Baramundi en eaux saumâtres.

Benthos : ensemble des organismes aquatiques vivant au fond des mers : oursins, étoiles de mers… Pélagos : ensemble des organismes aquatiques vivant dans la tranche supérieure, du fond à la surface des mers : planctons, necton… Démersale : poisson vivant au fond des mers, se nourrit du benthos. Pélagique : poisson vivant dans les colonnes d’eau supérieures en pleine mer et se nourrissant entre autre de plancton.

Enfin, reste la plus spectaculaire des pêches, celle qui enflamme notre horizon toutes les nuits : la pêche au lamparo. Durant des mois, les bateaux illuminent le fond des mers de leur surpuissants projecteurs, attirant ainsi l’inépuisable ressource des bancs de calamars. C’est le grand miroir aux alouettes marin. Ces bateaux bougent peu et à la bonne saison les pêches sont rudes et interminables. Des bateaux chargés de glace viennent vider les soutes des grands lamparos et livrent les marchés portuaires.

Par ailleurs, la législation sur la pêche se précise. Dans le passé, avant la promulgation de la loi sur les pêches de 1947, pêcher dans une zone de sanctuaire, près d’un temple ou d’un lieu de culte était interdit. La loi interdisait la pêche en période d’inondation et pendant la saison du frai. Désormais les règles sont plus restrictives et plus complexes et se rapprochent de la législation mondiale préconisée par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation).

VERS L’AQUACULTURE La distribution du poisson est organisée par un marché central de la région de Bangkok, un système comparable à celui que nous avons mis en place chez nous avec Rungis. Bien entendu la majeur partie des pêches part à l’exportation, pas toujours sous forme de frais, mais souvent congelé ou transformé (conserves). D’ailleurs, il est étonnant d’apprendre que la Thaïlande importe aussi une grande quantité de poisson, en particulier du thon. Ces importations alimentent les usines de mise en boîtes et la Thaïlande reste excédentaire sur ses exportations de produits de la mer. Si vous vous promenez sur les quais du port de pêche de Phuket, vous remarquerez la

 Pour vos vacances ?  Pour investir ?  Pour y vivre ?

corinne@irispropertiesphuket.com www.irispropertiesphuket.com

lesiamois.net De nombreux articles, interviews, infos et adresses pratiques à connaître www.lesiamois.net/

Blog : Rawai.fr © Montri Thipsak

© Montri Thipsak

Une flotte innombrable de petites embarcations contribue également à la pêche côtière et artisanale. Ce sont les « long tails », bateaux typiques du paysage thaïlandais. Ils ont une importance moindre sur le tonnage et la production globale de la pêche, mais jouent un rôle économique local important, car bon nombre de familles subsistent actuellement grâce à eux.

p e tit dico

Si vous êtes amateurs de nos petits marchés thaïlandais, vous avez dû remarquer que les poissonniers se cantonnent la plupart du temps à la vente d’un type de poisson particulier. Ainsi, vous ne trouverez pas au même endroit les étals de poissons bleus (maquereaux, bonites, thons, sardines, anchois, tasards...) qui sont des pélagiques et les étals de poissons blancs (mérous, soles, rougets...) qui sont des démersales. Sont également séparés les vendeurs de crevettes, de céphalopodes, de coquillages et de produits d’eaux douces.

Agence ImmobIlIÈre fr AnçAIse À Phuket

Le guide francophone du sud de Phuket, vidéos, magnifiques expositions de photos, articles et bonnes adresses. www.rawai.fr


62 I LE PARIS PHUKET I déceMBRE 2012

Textes Montri Thipsak Traduction Phiangtawan Taweechay

Il y a plus de mille ans que les gitans de la mer ont choisi de vivre et de voyager sur les océans, il est donc raisonnable de penser qu’ils ont accumulé de grandes connaissances sur la mer, qu’il est nécessaire de préserver afin de les transmettre aux générations futures.

L

Les gitans de la mer

a tribu des Orang Tai (les Protomalais), un des trois groupes ethniques issus des peuples aborigènes (les Orang Asli), qui regroupent plusieurs petits groupes tels que les Temuan, les Samlai, les Jok Goun, les Na Jak, les UrakLawoi (les Orang Laut), les Mokens, les Moklens, etc. s’installèrent en Asie du Sud. La plupart de ces groupes décidèrent de vivre en nomade et d’exploiter les ressources de la mer depuis les îles des Philippines, de l’île de Sumatra jusqu’à la mer d’Andaman, la mer qui se situe à l’ouest de la Thaïlande. Ces personnes sont connues sous le nom de “gitans de la mer”. Dans notre région ils sont organisés en trois branches distinctes : les UrakLawoi, les Mokens et les Moklens. Ces trois tribus ont chacune une langue orale mais pas de langue écrite. Les UrakLawoi parlent avec l’accent malais car ils ont été expulsés de Malaisie, alors que les Mokens et les

Moklens parlent leurs langues avec l’accent birman, puisqu’ils ont émigré de Birmanie. Mais à l’origine, tous parlaient des langues austronésiennes. Ils ont en commun d’avoir gardé certaines traditions et cultures et, même si certaines d’entre elles sont différentes, tous continuent à vénérer leurs ancêtres pour appeler leur protection et vivre paisiblement.

© Montri Thipsak

mer

k rawai thai mai

LPP Qui l’a nommé « Thaï Mai » ? Chart La Princesse Mère lui a donné ce nom en 1965 et a également donné un nom de famille aux gitans de la mer tels que  : Changnam, Hat Sai Thong, KlaThale.

LPP Depuis quand les Mokens ont-ils commencé à s’y installer ? Ri Les Mokens ont émigré 4-5 ans après les UrakLawoi. Leur venue coïncida avec Un matin dans le village de Thaï Mai l’époque des moussons, quand la mer est (le village des gitans de la mer à Rawai), agitée, voir déchaînée. Ils décidèrent de j’ai eu l’occasion de discuter avec Ri (un s’y arrêter pour réparer leurs bateaux. C’est des chamans du village) et avec Chart pendant cet arrêt qu’ils commencèrent (de la nouvelle génération). Les deux sont à construire leurs maisons, profitant des membres des UrakLawoi et se sont de l’abondance offerte par la terre et relayés pour raconter l’histoire de leur village. la mer. Leur immigration se faisait par Chart commença le récit, qui se situe aux intermittence, ils voyageaient en groupe alentours de 600-700 ans quand le premier dans des bateaux fabriqués à l’aide de groupe des UrakLawoi émigra et construisit 2 bâtons de marche. ou 3 maisons au fond du cap, sur la plage de Rawai. Un chaman du village, nommé Yang LPP D’où ont-ils émigré ? Lawai, arriva postérieurement afin d’aider les Ri De l’île Yan Chueak, proche de la frontière villageois et de les soigner avec des formules de Ranong. magiques. Yang Lawai était très connu et après sa mort (son tombeau se trouve sur LPP Est-ce que la musique des l’île He), les gens appelèrent cette plage UrakLawoi est différente de celle des ‘Lawai’ et plus tard ‘Rawai’. Mokens ? Ri La musique des UrakLawoi est appelée LPP Combien de groupes des gitans de Kha Yong, l’instrument principal est la mer existe-t-il dans ce village ? la violine et parfois on joue aussi du Chart Deux groupes, les UrakLawoi tambourin ou de l’accordéon. Les Mokens, et les Mokens, nous y vivons depuis huit eux, n’utilisent que le tambourin et le chant. générations. La plupart des paroles traitent d’histoires d’amour et de la vie sur la mer. LPP Combien y a-t-il d’habitants ? Chart Environ 2618 habitants (selon le LPP Quelles sont les traditions des Thaï recensement de l’année 2007) vivant dans Mai ? environ 220 maisons, construites sur un Ri Il existe les cérémonies de Buyatole, de terrain de 19 rais offert par le Roi. Pajak et de Niaenlobong.

© Montri Thipsak

culture


คนเล

© Montri Thipsak

มันเป็นธรรมดาทีพ ่ วกเขาได้เก���บสัง่ สมความรู้ เกีย ่ วกับเรือ ่ งราวของทะเลไว้มากมาย และมัน ก็มค ี ณ ุ ค่าอย่างยิง่ สำ�หรับการศึกษาหาความรู้ อย่างไม่สมควรมองข้าม

ถาม พอทราบถึงจำ�นวนประชากรของทีน ่ ไ่ี หม? ชาติ ประมาณ2618คน (สำ�รวจเมือ ่ ปี พ.ศ. 2550) และมีบา้ นเรือนประมาณ 220หลัง บน พืน ้ ที1 ่ 9ไร่ทใ ่ี นหลวงให้กบ ั พวกเรา

เช้าวันหนึง่ ทีห ่ มูบ ่ า้ นไทยใหม่ (หมูบ ่ า้ นชาวเล ราไวย์) ข้าพเจ้าได้มโี อกาสพูดคุยกับ ลุงหริ (หนึง่ ในหมอประจำ�หมูบ ่ า้ นไทยใหม่) กับ ชาติ (คนรุน ่ ใหม่ของหมูบ ่ า้ น) ทัง้ สองเป็นชาวเลกลุม ่ อุรก ั ลาโว้ย และพวกเขาได้ชว ่ ยกันบอกเล่า เรือ ่ งราวของหมูบ ่ า้ นทีพ ่ วกเขาอยู่ ชาติเล่าให้ ฟังก่อนว่า “เมือ ่ ประมาณ 600-700 ปีมาแล้วได้ มีชาวเลอุรก ั ลาโว้ยเป็นกลุม ่ แรกทีอ ่ พยพเข้ามา ปลูกสร้างบ้านเรือน2-3หลัง บริเวณสุดปลาย แหลม หาดราไวย์อก ี ไม่นานต่อมามีหมอประจำ� หมูบ ่ า้ น ชือ ่ หยัง ลาไวย์ ได้คอยช่วยเหลือชาว บ้านรักษาโรคภัยไข้เจ็บโดยการใช้คาถาปัด เป่า ด้วนเหตุนท ้ี �ำ ให้ชอ ่ื ของ หยัง ลาไวย์ เป็นที่ รูจ ้ ก ั ไปทัว ่ ในละแวกนัน ้ และหลังจากที่ หยัง ลา ไวย์ตาย (หลุมฝังศพยังอยูท ่ เ่ี กาะเฮ) คนทัว ่ ไปก็ ้ นเป็น เรียกหาดนีว ้ า่ หาดลาไวย์ และต่อมาเพีย หาดราไวย์

ถาม ใครเป็นคนตัง้ ชือ ่ คำ�ว่า ไทยใหม่? ชาติ สมเด็จย่าได้พระราชทานชือ ่ นีเ้ มือ ่ ปี 2508 และยังได้ตง้ั นามสกุลให้กบ ั ชาวเลด้วย เช่น ช้างน้�ำ หาดทรายทอง กล้าทะเล

ถาม มีชาวเลกีก ่ ลุม ่ ในหมูบ ่ า้ นนี? ้ ชาติ สองกลุ่มคือ อุรักลาโว้ย กับ มอแกน และ พวกเราอยู่กันมา8รุ่นแล้ว

ถาม การอพยพเข้ามาของมอแกนเริม ่ เมือ ่ ไหร่? ลุงหริ มอแกนเข้ามาหลังอุรก ั ลาโว้ยประมาณ 4-5ปี การเข้ามาของมอแกนในยุคนัน ้ ก็เพือ ่ หลบคลืน ่ ลมในหน้ามรสุม และก็ถอ ื โอกาสซ้อม แซมเรือในขณะทีพ ่ ก ั หลบคลืน ่ ลม แต่ในทีส ่ ด ุ ก็ มีการสร้างบ้านเรือนอาศัยอยูท ่ น ่ี เ่ี พราะว่าความ สมบูรณ์ของแผ่นดินและท้องทะเล การอพยพ กันเข้ามามีอยูเ่ ป็นระยะๆ พวกเขาจะเดินทาง ่ ๆ โดยใช้เรือไม้งา่ มมากันเป็นกลุม ถาม อพยพมาจากทีไ ่ หน? ลุงหริ เกาะย่านเชือก อยูแ ่ ถบชายแดนจังหวัด ระนอง ถาม ดนตรีของอุรก ั ลาโว้ยแตกต่างจากดนตรี ของมอแกนไหม © Montri Thipsak

อรังใต้ (proto malay) หนึง่ ในสาม ของกลุม ่ เผ่าพันธ์มนุษย์ดง้ั เดิม (Orang Asli) ทีอ ่ าศัยอยูใ ่ นภูมภ ิ าค เอซียใต้ ภายในกลุม ่ โอรังใต้ได้รวม เอาชนเผ่าเล็กๆไว้หลายๆกลุม ่ เช่น เตมวน ซามไล จ๊กกุน นาจัก ๊ กัวลา อุรก ั ราโว้ย มอแกน มอแกลน ฯลฯ และชนเผ่าเหล่านัน ้ ส่วนมากเลือกทีจ ่ ะใช้ชว ี ต ิ เร่รอ ่ นและหากินใน ทะเลและเกาะแก่งตัง้ แต่ฟล ิ ป ิ ปินส์ สุมาตรา ยาว ตลอดมาจนถึงทะเลอันดามันทะเลฝัง่ ตะวันตก ของประเทศไทย และเรารูจ ้ ก ั มักคุน ้ ในชือ ่ คนเล หรือ ชาวเล และทีพ ่ บอยูใ ่ นบ้านเราก็แบ่งได้ ั ราโว้ย มอแกน มอแกลน เป็นสามกลุม ่ คือ อุรก ทัง้ สามกลุม ่ นีม ้ แ ี ต่ภาษาพูดไม่มภ ี าษาเขียน โดยทีก ่ ลุม ่ อุรก ั ราโว้ยจะพูดสำ�เนียงติดไปทาง ภาษามาลายู เพระว่าพวกเขาอพยพมาจากดิน แดนส่วนนัน ้ ส่วนมอแกน กับมอแกลนมีภาษา พูดสำ�เนียงออกไปทางพม่าเพราะว่าพวกเขา อพยพมาจากบริเวณนัน ้ เช่นกัน แต่วา่ ดัง้ เดิม แล้วพวกเขาพูดภาษาออสโตรนีเชียน ส่วน ประเพณีวฒ ั นธรรมนัน ้ มีบางอย่างทีค ่ ล้ายคลึง กันและบ้างก็แตกต่างกัน แต่วา่ มีจด ุ มุง่ หมาย เดียวกันคือการบูชาวิญญาณบรรพบุรษ ุ คุม ้ ครองให้อยูเ่ ย็นเป็นสุขตลอดเวลากว่าพันปี ทีช ่ าวเลได้เลือกใช้ชว ี ต ิ เดินทางบนเนือ ้ ทีก ่ ว้าง ใหญ่ไพศาลของมหาสมุทรมาหลายชัว ่ อายุคน

นภสินธุไ์ ร้ซง ่ึ อาณา มนุษย์ ได้ตตี ราขีดเส้น รุง ้ แวง ตัดแบ่งทวีปประเทศ ยังให้ พรมแดนปิดทางเดินคนเล

© Ronnakorn Potisuwan

© Montri Thipsak

LE PARIS PHUKET I déceMBRE 2012 I 63


© Montri Thipsak

64 I

LPP Qu’est-ce que la cérémonie de Buyatole ? Ri Elle se célèbre dans le but de présenter des excuses à la mer, qu’ils exploitent pour vivre. Cette cérémonie s’organise le 11ème jour de la lune montante du 4ème mois lunaire thaï. On fabrique un krathong (un petit radeau) pour honorer les esprits, avec des feuilles au sein desquelles on dépose de la nourriture, du Khao Tom Mad (riz gluant à la banane), du poisson entier, de la noix d’arec, de la noix de bétel, une boisson sucrée, du riz soufflé, etc. Puis on le lâche sur la mer. Les gitans de la mer ne vont pas pêcher le lendemain de ce rite.

Dans mon souvenir, avant de commencer la cérémonie, les Mokens gravent dans du bois la forme de deux ou trois visages d’hommes et de femmes qui serviront à honorer les esprits en leur présentant un plat principal et un dessert. Ensuite on danse autour d’une statue de 3 mètres de haut, accompagnés par la musique des Mokens qui croient que les esprits des ancêtres peuvent reconnaître cette idole et qu’elle va les protéger. (Un Moken nous a précisé qu’après avoir terminé la cérémonie de Niaenlobong dans le centre du village, ils continuent le rite au cimetière (Kubo) des gitans de la mer.

LPP Et la cérémonie de Pajak ? Ri Elle ressemble à une cérémonie d'exorcisme pratiquée par les Thaïlandais et consiste à se laver avec de l’eau bénite. Nous pratiquons cette cérémonie depuis 50 ans. Elle s’organise, chaque année, le 13ème jour de la lune montante du 6ème et du 11ème mois lunaire thaï. D’autres gitans de la mer, au cap Tukkae (Koh Sire), sur l’île Lipeh, l’île Adang, etc. lâcheront des bateaux fabriqués avec de la gaulthérie au lieu du krathong. La cérémonie s’organise après celle de Rawai, le 15ème jour de la lune montante du 6ème et du 11ème mois lunaire thaï.

Le lendemain matin, je me suis déplacé au Kubo, où j’ai rencontré Si, qui en est le gardien depuis 7 ans. LPP Etes-vous un gitan de la mer ? Si Oui. Je suis UrakLawoi.

LPP Est-ce que je peux me joindre à vous ? (Deux jours après cette entrevue, j’ai eu l’occasion d’y participer) Ri Bien sûr ! Vous allez y apprendre beaucoup plus de choses. Quant à la cérémonie de Niaenlobong, c’est celle des Mokens qui habitent ici. Elle est organisée le 15ème jour de la lune montante du 5ème mois lunaire thaï de chaque année.

LPP Combien de défunts sont enterrés ici ? Si Plus de 10 000 ! LPP Quand ce cimetière a-t-il été construit ? Si Il y a plus de 50 ans. C’est le Roi qui a fait don du terrain pour édifier le cimetière des gitans de la mer.

cérémonie pour honorer les esprits des ancêtres en déposant de la nourriture qu’ils aimaient, dans le but de les informer et qu’ils accueillent le nouveau défunt. Cette même fin d’après-midi, je suis retourné au village des gitans de la mer pour y chercher plus d’informations concernant les Mokens. La plupart étaient assis à l'ombre d'un arbre, à côté des étals de poissons du village, j’ai discuté avec Kaha et Leng. LPP Pourquoi voit-on beaucoup d’enfants et de femmes assis allongés à l’ombre d’un arbre du matin au soir ? Kaha Parce qu’ils attendent le retour des hommes, qui sont sortis en bateau pour pêcher depuis la veille au soir. LPP Comment une famille Moken est-elle organisée ? Kaha La plupart vivent en couple depuis très jeune. Les Mokens donnent beaucoup d’importance à leurs enfants, surtout aux filles qui, après avoir grandi et s’être mariées vont amener un homme de plus à leurs familles et par la même de la main d’œuvre supplémentaire.

LPP Dans une cérémonie thaïlandaise, la tête du mort est orientée vers l’est, dans quelle direction est dirigée celle des gitans de la mer ? Si Vers le sud. (Probablement parce que leurs ancêtres sont venus de cette direction.)

LPP Comment le village a-t-il vécu le tsunami ? Kaha Des bateaux et plusieurs maisons ont été endommagés. Mais nous n’avons eu aucun mort à déplorer, juste quelques blessés légers.

LPP Quelle est la tradition pour les funérailles ? Si Avant l’enterrement, on organise une

LPP A votre avis pour quelle raison ? Kaha Grâce aux esprits de nos ancêtres, qui nous ont protégés.


© Montri Thipsak

LE PARIS PHUKET I déceMBRE 2012 I 65 เกีย ่ วกับชาวมอแกน ส่วนมากพวกเขาจะนัง่ กัน ใต้ตน ้ ไม้บริเวณข้างแผงปลาในหมูบ ่ า้ นและทีน ่ น ่ั ข้าพเจ้าก็ได้พด ู คุยกับ ลุงกะฮะ และ ลุงเล้ง

ลุงหริ ดนตรีของอุรก ั ลาโว้ยเรียกว่าฆาโหย่ง เครือ ่ งดนตรีกจ ็ ะใช้ไวโอลินบางทีกเ็ ล่นกับ รำ�มะนา หรือแอกคอเดีย ่ นส่วนดนตรีของมอ แกนก็มแ ี ต่ร�ำ มะนากับเสียงร้อง เนือ ้ หาส่วนมาก ของเพลงจะกล่าวถึงเรือ ่ งราวของความรักและ ชีวต ิ ทีอ ่ ยูก ่ บ ั ทะเล ถาม ชาวไทยใหม่มป ี ระเพณีอะไรบ้าง? ลุงหริ ก็มี พิธบ ี ห ุ ยาโต๊ะเล, พิธป ี าจัก ๊ , เหนียะเอน หลอโบง ถาม พิธีบุหยาโต๊ะเล คืออะไร? ลุงหริ เป็นการทำ�พิธีเพื่อขอโทษขอขมาต่อ ทะเลที่พวกเขาใช้เป็นที่กินที่อยู่ พิธีนี้จะจัดขึ้น ในเดือนสี่ ขึ้นสิบเอ็ดค่�ำ จะทำ�พิธีโดยการนำ� ใบไม้ทำ�เป็นกระทงแล้วใส่ของเซ่นไหว้ เช่น ข้าวต้มมัด ปลาที่มีหัวมีหาง (ทั้งตัว) หมาก พลู น้ำ�หวาน ข้าวตอก ฯ แล้วนำ�ไปลอยลงทะเล หลังจากนั้นชาวเลจะไม่ออกเรือหาปลาหนึ่งวัน ถาม แล้วพิธีปาจั๊กละครับ? ลุงหริ พิธป ี าจัก ๊ หรือทีค ่ นไทยเรียกพิธอ ี าบ น้�ำ มนต์ ก็คล้ายกับพิธสะเดาะเคราะห์ของคน ไทย พวกเรายึดปฏิบต ั ม ิ านานกว่าห้าสิบปี แล้ว โดยจะจัดตรงกับวันขึน ้ 13ค่�ำ เดือน6และ เดือน11ของทุกปี ส่วนชาวเลกทีอ ่ น ่ื ๆเช่น ที่ แหลมตุก ๊ แก (เกาะสิเหร่) เกาะลีเปะ เกาะอาดัง ฯลฯ จะจัดเป็นการลอยเรือจากไม้ระกำ�แทนและ จะจัดงานหลังจากงานทีร่ าไวย์คอ ื ข้างขึน ้ 15ค่�ำ เดือน 6และเดือน 11

การร่ายรำ�ไปรอบๆรูปสลักทีส ่ งู ประมาณ3เมตร กับดนตรีมอแกนทีบ ่ รรเลงประกอ��� เพระว่า พวกเขาเชือ ่ ว่าวิญญาณบรรพบุรษ ุ จะรับรูก ้ าร บวงสรวงและปกปองคุม ้ ครองพวกเขา (ชาวมอ แกนคนหนึง่ บอกเราเพิม ่ เติมว่าหลังจากเสร็จพิธี เหนียะเอนหลอโบงในหมูบ ่ า้ นทีบ ่ ริเวณศาลา กลางหมูบ ่ า้ นแล้ว พวกเขาก็จะย้ายไปทำ�พิธต ี อ ่ ที่ กูโบว์ ซึง่ เป็นสุสานชาวเล

เช้าวันต่อมาข้าพเจ้าได้เดินทางไปยังกู โบว์ (สุสานชาวเล) ที่นั่นข้าพเจ้าก็ได้พบ กับลุงสี แกอยู่เฝ้าสุสานมา 7 ปีแล้ว

ถาม ทำ�ไมส่วนมากจะเห็นเด็กๆและผูห ้ ญิงจะมา นัง่ ๆนอนๆอยูใ ่ ต้ตน ้ ไม้ในช่วงเทีย ่ งถึงเย็น? ลุงกะฮะ เพราะว่าพวกเขากำ�ลังรอคอยการกลับ มาของบรรดาหนุม ่ ๆทีอ ่ อกเรือหาปลาตัง้ แต่เมือ ่ คืน ถาม ลักษณะครอบครัวของชาวมอแกนเป็น อย่างไร ลุงกะฮะ ส่วนมากจะอยูก ่ น ิ กันตัง้ แต่อายุยงั น้อย และชาวมอแกนจะให้ความสำ�คัญกับลูกๆเป็น อย่างมากโดยเฉพาะเด็กผูห ้ ญิง เพราว่าหลังจาก พวกเธอโตเป็นสาวและแต่งงานแล้วครอบครัว ของเธอก็จะมีผช ู้ ายเพิม ่ ขึน ้ นัน ่ หมายความว่า พวกเขามีแรงงานเพิม ่ ขึน ้ อีก ถาม เหตุการณ์คลืน ่ ซือนามิได้ถล่มหมูเ่ กาะแถบ อันดามัน และมีคนตายหลายหมืน ่ คนนัน ้ ทีน ่ ไ ่ี ด้ รับความเสียหายอะไรบ้าง? ลุงกะฮะ มีแต่เรือและบ้านทีไ ่ ด้รบ ั ความเสียหาย หลายหลัง แต่ผค ู้ นนัน ้ ไม่มใ ี ครเสียชีวต ิ มีบา้ งก็ ถลอกเล็กๆน้อยๆ

ถาม ลุงเป็นชาวเลใช่ไหมครับ? ลุงสี ผมเป็นชาวอุรก ั ลาโว้ย ถาม มีศพทีถ ่ ก ู ฝังอยูท ่ น ่ี ป ่ี ระมาณเท่าไหร่? ลุงสี หมืน ่ กว่าศพ

ถาม คิดว่าเพราะเหตุใด? ลุงกะฮะ วิญญาณของบรรพบุรษ ุ ช่วยพวกเราไว้

ถาม ทีน ่ ถ ่ี ก ู จัดเป็นสุสานนานเท่าไหร่แล้ว? ลุงสี ตัง้ แต่ผมจำ�ความได้นน ้ั ยาวนานกว่า50ปี และในหลวงทรงพระราชทานทีด ่ น ิ สุสานนีใ ้ ห้ กับชาวเล

© Montri Thipsak

ถาม มีบางครัง้ ทีเ่ ชือ ่ ว่าบรรพบุรษ ุ ลงโทษไหม? ลุงกะฮะ มีครับ เมือ ่ ประมาณ4ปีทแ ่ี ล้วได้มช ี าวมอ แกนคนหนึง่ ทีอ ่ าศัยอยูใ่ นหมูบ ่ า้ น เขาจัดว่าเป็น ี าก มีอยูว่ น ั หนึง่ เขาได้ลงดำ�น้�ำ ถาม การฝังศพของคนไทยจะหันหัวไปทางทิศ คนดำ�น้�ำ ลึกได้ดม บริ เ วณเกาะราชาเพื อ ่ ที จ ่ ะเก็ บหอยเจดีย์ โดยที่ ตะวันตก แล้วการฝังศพชาวเลหันหัวไปทาง เขาต้ อ งดำ � น้ � ำ ลงไปลึ ก ราว60เมตร เพือ ่ ทีจ ่ ะได้ไป ทิศไหน? ถึ ง ที อ ่ ยู ข ่ องหอยอั น มี ค า ่ ยิ ง ่ และก่ อ นหน้ า นัน ้ เขา ลุงสี ทิศใต้ (อาจจะเป็นเพราะบรรพบุรษ ุ ของ ได้ พ ยายามดำ � อยู ถ ่ ง ึ สองครั ง ้ แต่ ก ไ ็ ม่ ป ระสบความ พวกเขาเดินทางมาจากทิศนัน ้ ) สำ�เร็จ ซ้�ำ ตัวเองก็ได้รบ ั บาดเจ็บแสนสาหัส แต่ ยั ง โชคดี ท ม ่ ี ห ี มอประจำ �หมูบ ่ า้ นช่วยใช้เวทมนต์ ถาม ประเพณีงานศพมีการทำ�อย่างไร? ปั ด เป่ า ความเจ็ บ ปวดออกไปจน แล้วหมอประจำ� ถาม ผมเข้าร่วมได้ไหม? ลุงสี ก่อนนำ�ศพไปฝังก็จะมีการเซ่นไหว้ หมู บ ่ า ้ นก็ บ อกเขาว่ า หอยเจดี ย พ ์ วกนัน ้ เขาอยูก ่ น ั วิญญาณบรรพบุรษ ุ ด้วยของทีท ่ า่ นชอบ เพือ ่ ลุงหริ ได้ (หลังจากนัน ้ อีกสองวันข้าพเจ้าได้มี มานานก่ อ นเรา และเขาเป็ น หอยเจ้ า ที ่ อย่ า ไป บอกกล่าวดวงวิญญาณบรรพบุรษ ุ เหล่านัน ้ โอกาสได้เข้าร่วมชมงานนี)้ แล้วคุณจะรูอ ้ ะไรเพิม ่ รบกวนพวกเขา แต่วา่ ชายหนุม ่ มอแกนคนนีก ้ ็ ให้ได้รบ ั รูถ ้ งึ การตายของบุคคลใหม่ และ เติมอีกมาก ส่วนอีกพิธค ี อ ื เหนียะเอนหลอโบง นัน ้ มิ ไ ด้ ส นใจในคำ � เตื อ นนั น ้ และแล้ ว เขาก็ ก ลั บ ไปที ่ ิ ญาณทีต ่ ายไปก่อนหน้าได้ตอ ้ นรับ เป็นของชาวมอแกนทีอ ่ ยูท ่ น ่ี น ่ี น ้ั จะจัดขึน ้ ทุกเดือน5 ให้วญ นั น ่ อี ก เพื อ ่ ค้ น หาสิ ง ่ ที เ ่ ขาต้ อ งการ แต่ น น ่ ั มั น เป็ น ้ ย วันขึน ้ 15ค่�ำ เท่าทีผ ่ มจำ�ความได้สมัยก่อนชาวมอ วิญญาณดวงใหม่ดว ครัง้ สุดท้ายสำ�หรับการดำ�น้�ำ ของเขา เพราะว่า แกนจะนำ�ไม้ทอ ่ นมาถากให้เป็นรูปหน้าของผูช ้ าย ่ เขาดำ�น้�ำ ถึงก้นทะเลลึกและกำ�ลังจะเอือ ้ มมือ และผูห ้ ญิงประมาณสองหรือสามรูป แล้วก็ท�ำ พิธี เย็นวันเดียวกันข้าพเจ้าก็ได้เดินทางเข้าไปใน เมือ คว้ า ห้ อ ยไว้ น น ้ ั เขาไม่ ส ามารถกลั น ่ ลมหายใจไว้ เซ่นไหว้บช ู าบรรพบุรษ ุ ด้วยของคาวหวาน โดย หมูบ ่ า้ นชาวเลอีกครัง้ เพือ ่ ทีจ ่ ะหาข้อมูลเพิม ่ เติม ได้อก ี และต้องขึน ้ เหนือน้�ำ ทันที แต่ดว้ ยความรีบ ขึน ้ มาจากน้�ำ ทำ�ให้รา่ งกายปรับสภาพความดัน ไม่ทน ั เส้นเลือดในสมองจึงแตก และแกก็ตอ ้ งเสีย ขาตลอดไป

© Montri Thipsak

ถาม ยังมีมอแกนบางส่วนทีย ่ งั อาศัยอยูใ ่ นพม่า คิดอย่างไรเกีย ่ วกับพวกเขา


66 I LE PARIS PHUKET I déceMBRE 2012

LPP Est-ce que vous croyez à la punition des ancêtres ? Kaha Oui. Par exemple, il y a 4 ans un Moken qui habite dans le village, quelqu’un de très doué pour la plongée à grande profondeur, a plongé un jour vers l’île Raya pour ramasser des bigorneaux. Il a dû plonger à 60 mètres de profondeur pour arriver à l’endroit où se trouve cette espèce très recherchée. Il a essayé par deux fois, mais il a échoué et a été gravement blessé. Il a eu de la chance que le chaman du village puisse atténuer sa douleur grâce à une formule magique. Le chaman a expliqué que ces bigorneaux sont les esprits du lieu, qu’il ne faut pas les déranger. Mais ce Moken n’a pas écouté cet avertissement et il est retourné là-bas. Ce fut sa dernière plongée. Dès qu’il a tendu la main pour saisir un bigorneau, il n’a plus pu retenir sa respiration et il est immédiatement remonté à la surface. Lors de cette remontée trop rapide, son corps n’a pas supporté la pression, qui lui a provoqué une hémorragie cérébrale. Il a perdu une jambe pour toujours. LPP Que pensez-vous de certains Mokens qui vivent en Birmanie ? Kaha Ils sont de même famille que nous, mais ils ne nous aiment pas. Nous les avons croisés, à plusieurs reprises, lors de nos campagnes de pêche proches de leurs villages, cela s’est mal passé et nous avons dû renoncer à y retourner. LPP Pourquoi ? Kaha Nous avons assez peur des Mokens de Birmanie car ils utilisent une magie très forte et plusieurs d’entre nous en sont morts. En particulier à cause du poison qu’ils mettent dans la nourriture ou la boisson. Suite à l’entretien avec les Thaï Mai en ce qui concerne leurs inquiétudes pour l’avenir, nous avons constaté que leurs préoccupations et réponses vont dans le même sens : D’abord, le problème du logement face au peuple thaïlandais qui augmente en nombre tous les jours, pour une surface de terrain qui reste la même. Ensuite, le problème de la langue et de la culture d’origine qui vont disparaître, car la plupart des gitans de la mer parlent de moins en moins leur langue, surtout quand ils se marient avec des Thaïlandais ou après avoir fait leurs études à l’école thaïe. (La plupart des gitans de la mer scolarisent leurs enfants à l’école WatSawangArom). Enfin, le problème du commerce des produits maritimes qu’ils ont pêchés, car la plupart des étals de poissons appartiennent désormais à de tierces personnes qui exploitent leurs affaires au nom des gitans de la mer, alors qu’en réalité ceux-ci sont propriétaires de moins de la moitié des étals de poissons existants. n

La cérémonie de Pajak Le 28 octobre 2012 (le 13ème jour de la lune montante du 11ème mois lunaire thaï) vers 17h, les Thaï Mai qui habitent dans le village commencent à se diriger, petit à petit, vers le pavillon (Balai Jato) situé au fond de la plage. Les éléments importants que chaque famille doit apporter pour la cérémonie de Pajak sont  :  Une tasse de riz jaune (coloré par du safran des Indes) qui sera répandu autour de la maison après la cérémonie, une fois par jour pendant trois jours, pour se protéger du mal.  Un drapeau blanc, à planter devant la maison à la fin de la cérémonie, afin d’informer la communauté que cette maison y a participé.  De la nourriture, des fruits et des boissons. Chaque famille Thaï Mai doit partager une partie de la nourriture apportée pour la participation à la cérémonie. Après avoir regroupé tous les aliments apportés par chaque famille, le chaman va les diviser en douze tas sur l’autel des esprits des ancêtres. Chaque tas de nourriture sera ensuite superposé sur la moitié d’une noix de bétel enduite à la chaux. La nourriture, y compris un poulet déjà tué, blanc, mâle avec tous ses abats (foie, reins, intestins, abdomen, sang et ses poils, pour honorer la mer - To Le) sera déposée en-dessous de l’autel. Des boissons seront aussi préparées, à l’intérieur de l’autel, pour étancher la soif des esprits des ancêtres. Quand tous les éléments seront prêts, le chaman du village commencera la cérémonie en allumant une bougie et du benjoin. Il récitera une incantation qui durera un long moment. Après avoir fini la première incantation, le chaman passera la tasse contenant du benjoin à la personne suivante et cette tasse fera le tour du pavillon où demeurent les esprits des ancêtres,

comme une invitation à ces esprits à consommer les aliments préparés pour les honorer. Le chaman recommencera un deuxième tour et demandera ensuite à tous ceux présents à la cérémonie de s’asseoir ensemble. Puis il répandra du riz sur les participants avec sa balle, déjà bénite, pour chasser leurs maux. Pour terminer la cérémonie du matin, les enfants ainsi que les adultes se presseront vers le pavillon pour obtenir des parts de nourriture afin d’honorer les esprits. La cérémonie recommencera vers 20h (chercher le moment propice) et sera organisée dans la cour, au milieu du village. Chaque famille participante devra remplir une grande jarre d’eau en écrivant le nom des propriétaires de la maison. Les grandes jarres seront alors placées tout le long de la cour et chaque participant devra apporter une assiette de noix d’arec, de noix de bétel et de fruits, préparée par la famille. Le chaman commencera la cérémonie de bénédiction en allumant une bougie et du benjoin, tout en récitant une incantation. Ensuite, il passera la tasse de benjoin à la personne suivante et cette tasse fera le tour des assiettes, de noix d’arec et de noix de bétel, disposées au milieu de la cour. Il recommencera un deuxième tour et répandra du riz soufflé sur ces assiettes, puis fera circuler la tasse de benjoin pendant deux tours, autour des grandes jarres et répandra aussi du riz soufflé. A la fin sera joué de la musique RongNgeng, à l’aide du chant et des tambourins. Les vieux, femmes et hommes, commenceront à danser autour des grandes jarres pendant toute la soirée et les Thaï Maï se laveront ensemble avant que n’apparaisse le premier rayon de soleil.

วัน ปร เริม ่ ทีอ ่ นำ� จน จะ เพือ ่ หน พิธ บ้า ปา ให อย ไว จะ ขา ไก ดืม ่

เมือ ่ โด


© Laëtitia Botrel & Montri Thipsak

พิธป ี าจัก๊

la gie

เมือ ่ ของเซ่นไหว้ทก ุ อย่างพร้อมการดำ�เนินพิธก ี ไ ็ ด้เริม ่ ขึน ้ โดยหมอประจำ�หมูบ ่ า้ นจะจุดเทียนและจุดกำ�ยาน จากนัน ้

ne

ux i

.

la

ก็เริม ่ บริกรรมคาถาอยูพ ่ ก ั ใหญ่ หลังจากเสร็จการบริกรรม คาถาครัง้ แรกก็จะส่งถ้วยกำ�ยานให้กบ ั คนทีน ่ ง่ั ถัดๆไปเพือ ่ นำ� ถ้วยกำ�ยานเวียนไปรอบๆศาลาทีว ่ ญ ิ ญาณบรรพบุรษ ุ อาศัย อยู่ ดัง่ ว่าเป็นการเชือ ้ เชิญดวงวิญญาณเหล่านัน ้ มารับเครือ ่ ง เซ่นสังเวย หลังเสร็จรอบแรกหมอก็จะทำ�พิธรี อบทีส ่ องเช่น เดียวกับรอบแรก เสร็จแล้วหมอก็จะให้ทก ุ คนมานัง่ รวมกัน และจะมีผท ู้ �ำ พิธเี ดินโปรยข้าวเปลือกทีป ่ ลุกเสกแล้วไปยังกลุม ่ คนทีน ่ ง่ั อยู่ เพือ ่ ขับไล่สง่ิ ชัว ่ ร้ายออกไป เมือ ่ เสร็จขัน ้ ตอนนี้ ทัง้ เด็กและผูใ ้ หญ่กจ ็ ะกรูกน ั ไปทีศ ่ าลาเพือ ่ ทีจ ่ ะได้รบ ั ส่วนแบ่ง อาหารทีใ ่ ช้เซ่นไหว้ เป็นอันเสร็จพิธใ ี นช่วงเช้า ส่วนช่วงค่�ำ นัน ้ พิธก ี รรมก็จะเริม ่ ประมาณสองทุม ่ กว่าๆ (ดูตาฤกษ์ยาม) จะจัดงานขึน ้ บริเวณลานกลางหมูบ ่ า้ น ชาวบ้านแต่ละบ้านที่ เข้าร่วมพิธจ ี ะต้องเอาน้�ำ ใส่โอ่งไว้บา้ นละโอ่งพร้อมเขียนชือ ่ เจ้าของบ้านไว้ และน้�ำ ทุกโอ่งก็จะถูวางรวมกันเป็นแถวยาว บริเวณลานกลางหมูบ ่ า้ น นอกจากนัน ้ ผูท ้ เ่ี ข้าร่วมต้องมีจานที่ ใส่หมากพลูผลไม้บา้ นละหนึง่ จานด้วย เสร็จแล้วหมอก็จะทำ� พิธป ี ลุกเสกโดยการจุดเทียนและกำ�ยานพร้อมบริกรรมคาถา จากนัน ้ หมอก็จะส่งถ้วยกำ�ยานให้คนทีน ่ ง่ั ถัดไปเพือ ่ ทีจ ่ ะนำ� กำ�ยานเวียนไปรอบๆจานหมากพลูทต ่ี ง้ั อยูต ่ รงกลาง แล้วทำ� รอบทีส ่ องเช่นเดียวกันกับแบรอบแรก เสร็จจากกำ�ยานหมอก็ จะโปรยข้าวตอกไปบนจานหมากพลู เสร็จแล้วก็จะมีการนำ� กำ�ยานไปเวียนรอบโอ่งน้�ำ สองรอบและโปรยข้าวตอกเช่นกัน หลังจากนัน ้ ก็จะเป็นการบรรเลงเพลงรองเง็งทีม ่ เี สียงร้องกับ การตีร�ำ มะนา ผูเ้ ฒ่าผูแ ้ ก่ทง้ั ชายหญิงก็จะเริม ่ ร่ายรำ�ไปรอบๆ โอ่งน้�ำ ตลอดทัง้ คืน และชาวไทยใหม่กจ ็ ะร่วมกันอาบน้�ำ อัน ศักดิส ์ ท ิ ธิน ์ น ้ั ก่อนทีแ ่ สงแรกของดองอาทิตย์จะมาเยือน

© Montri Thipsak

และจากการสอบถามชาวไทยใหม่ถงึ ปัญหาและ ความเป็นห่วงในอนาคตหลายคนได้ให้ค�ำ ตอบไป ในทิศทางเดียวกันคือ 1ปัญหาเรือ ่ งทีอ ่ ยูแ ่ ละทีจ ่ บ ั ปลาเพราะว่าประชากรของชาวไทยใหม่เพิม ่ ขึน ้ ทุก วันแต่เนือ ้ ทีด ่ น ิ ยังเท่าเดิม 2ปัญหาเรือ ่ งภาษาและ วัฒนธรรมดัง่ เดิมทีก ่ �ำ ลังจะสูญหาย เพราะชาวเล ส่วนมากไม่พด ู ภาษาของตนเองต่อไปหลังจาก ทีเ่ ขาได้แต่งงานไปกับคนไทยหรือเข้าโรงเรียน ไทย (ชาวเลส่วนมากจะให้ลก ู ไปเรียนหนังสือทีว ่ ด ั สว่างอารมณ์) 3เรือ ่ งทีข ่ ายของทะเลทีพ ่ วกเขาหามา ได้ เพราะว่าแผงขายปลาส่วนมากในหมูบ ่ า้ นนัน ้ เป็น ของคนข้างนอกทีเ่ ข้ามาประกอบธุรกิจ โดยอาศัย การอ้างชือ ่ ของพวกเราในการค้า แต่ในความเป็น จริงแผงขายปลาของชาวเลเองมียงั ไม่ถงึ ครึง่ n

e

le

ลุงกะฮะ พวกเขาก็เป็นคนตระกูลเดียวกันกับเรา แต่ ว่าพวกเขาไม่คอยชอบพวกเรา เพราะหลายครัง้ ที่ พวกเราแล่นเรือไปหาปลาทีน ่ น ่ั คนของเราส่วนมาก จะไม่คอ ่ ยได้กลับมา ถาม ทำ�ไม ลุงกะฮะ พวกเราค่อนข้างกลัวมอแกนแถบพม่า เพราะว่าพวกเขายังมีไสยศาสตร์เวทมนต์ทแ ่ี ก่กล้า และพวกเราส่วนมากจะตายกับสิง่ เหล่านัน ้ โดย เฉพาะอย่างยิง่ การทำ�ยาสัง่

วันที่ 28ตุลาคม55 (วันขึน ้ 13ค่�ำ เดือน11) เวลา ประมาณ5โมงเย็น ชาวไทยใหม่ทอ ่ี าศัยอยูใ ่ นหมูบ ่ า้ น เริม ่ ทยอยเดินทางเข้ามาในบริเวณบาไหลจาโต๊ะ (ศาลา ทีอ ่ ยูส ่ ด ุ หาดในหมูบ ่ า้ น) สิง่ สำ�คัญทีท ่ ก ุ คนแต่ละบ้านต้อง นำ�มาเพือ ่ ประกอบพิธป ี าจัก ๊ คือ 1ข้าวสารทีย ่ อ ้ มด้วยขมิน ้ จนเป็นสีเหลืองหนึง่ ถ้วยต่อหนึง่ บ้าน(หลังจากเสร็จพิธก ี ็ จะนำ�ข้าวสารไปโรยรอบบ้านวันละครัง้ จนครบสามวัน เพือ ่ ป้องกันสิง่ ทีไ ่ ม่ดย ี อ ้ นกลับเข้ามา) 2 ธงขาว (จะปักไว้ หน้าบ้านหลังจากเสร็จพิธี เพือ ่ ให้รว ู้ า่ บ้านนัน ้ ได้เข้าร่วม พิธก ี รรม) 3 อาหาร ผลไม้ และเครือ ่ งดืม ่ (ชาวไทยใหม่ทก ุ บ้านจะต้องแบ่งอาหารส่วนหนึง่ ทีน ่ �ำ มาเพือ ่ การร่วมทำ�พิธี ปาจัก ๊ และหลังจากผูป ้ ระกอบพิธไ ี ด้อาหารของชาวไทย ใหม่ครบทุกบ้านแล้ว อาหารทัง้ หมดก็ถก ู จัดเป็น12กอง ไว้ อยูบ ่ นหิง้ บูชาบรรพบุรษ ุ โดยทีอ ่ าหารทุกกองจะถูกวางทับ ไว้ดว ้ ยพลูครึง่ ซีกทีท ่ าปูนไว้แล้ว ส่วนด้านล่างของหิง้ บูชา จะจัดเครือ ่ งเซ่นไหว้ส�ำ หรับโต๊ะเล (ทะเล) โดยนำ�ไก่ตว ั ผูส ้ ี ขาวทีต ่ ายแล้ว รวมไปถึง ตับ ไต ไส้ พุง เลือด และขน ของ ไก่ เป็นของเซ่น ส่วนด้านในของหิง้ บูชาก็จะมีการตัง้ เครือ ่ ง ดืม ่ ให้กบ ั วิญญาณของบรรพบุรษ ุ

r an

I 67


PROMENADE

68 I LE PARIS PHUKET I DécEMBRE 2012

Raymond Vergé

pattaya

k silhouettes du bord de mer

Photos : Jean-Marie Sauveplane Louis Nitka

A l’instar de Nice, Pattaya a sa «promenade» le long de la plage. Cette étroite bande côtière est un haut lieu du circuit touristique, où l’on croise toute une faune de visiteurs, d’autochtones et de résidents étrangers, évoluant dans une atmosphère décontractée. Il est très agréable de s’y balader, surtout grâce à certains aménagements urbains et à une décoration artistique, discrète mais émouvante.

A la recherche d


LE PARIS PHUKET I NOVEMBRE 2012 I 33

E

n 2006, la municipalité de Pattaya a entrepris de rénover tout le front de mer (environ 3 kilomètres), du Dusit Resort, au nord, jusqu’à l’entrée de la Walking Street, au sud. Il fut décidé d’enterrer dans un premier temps le plus possible de câbles électriques et de lignes téléphoniques, puis d’améliorer le paysage avec des arbres et des plantes, d’installer du mobilier urbain (bancs circulaires, poubelles en forme de mammifères marins, réverbères angéliques…) ainsi que des statues évoquant les traditions enfantines du Siam archaïque. La société Suanpatimagham, spécialisée en décorations extérieures, basée à Bangkok et à Nakhon Pathom, fut chargée de cette mission rédemptrice. Selon Khun Suwat Visethvoraveth, responsable de la production des statues : « le souhait de la mairie de Pattaya était de montrer une facette authentique de notre culture, de faire de la plage une sorte de vitrine d’un passé non révolu, un musée à ciel ouvert exposant la fraîcheur éternelle des jeux d’enfants, pour contrebalancer l’image négative de Pattaya, que certains médias véhiculent à l’étranger ».

Résultat : toute la zone piétonne entre la rue et la plage est peuplée de personnages grandeur nature (plus d’une trentaine), figés dans des poses candides. Il y a des solitaires qui rient béatement, des duos complices et des groupes parfaitement concentrés sur la partie en cours, comme le tir à la corde, le cerf-volant ou la boxe thaï.

Entrechats siamois... Des « situations » qui, toujours selon Khun Suwat, sont inspirées de traditions encore bien vivantes et d’autres tirées de la littérature siamoise. Chaque type de jeu a bien sûr un nom, comme « Pit-ta-ti-mau » (les yeux bandés, frapper le pot), « Ti-wonglau » (pousser le cerceau), « Wing-saamkha » (courir sur trois jambes), « Khi-maasong-meuang » (combat de cavaliers)… Les garçons, torse nu pour la plupart, portent un pagne et ont la tête rasée, avec juste un petit chignon ou une houppe sur le sommet du crâne. Tous sont pieds nus, comme à la campagne. Les filles

sont habillées des épaules aux genoux, sauf la belle danseuse du « pas de deux », près du bureau de la Thai Airways, arborant fièrement sa poitrine juvénile, mais c’est vraisemblablement une scène d’inspiration occidentale. Le problème, c’est que ces statues sont en fibre de verre et certaines sont déjà abîmées. M. Suwat Visethvoraveth et ses assistants assurent le suivi et procèdent à des réparations lorsque les dégâts sont importants, quitte à les ramener à l’usine pour ce faire. Une solution, à son avis, serait de les placer sur des socles élevés pour les rendre moins accessibles, ou bien carrément de les déplacer vers une zone protégée. Il regrette les détériorations commises souvent de nuit, probablement par des fêtards alcoolisés, mais il ajoute que si les statues avaient été faites en bronze ou en aluminium, beaucoup auraient été volées pour être revendues au poids du métal… Quoiqu’il en soit et tant que ça dure, ces figures innocentes s’intègrent fort bien dans le décor du bord de mer et restituent parfaitement la délicatesse de l’âme siamoise.

e du temps perdu

A L


70 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

© Robert Pollai

Loy Krathong est certainement la plus belle fête de Thaïlande, parfois aussi appelée «festival des lumières». Dès la tombée du jour, tous les plans d’eau, rivières et canaux, lacs et littoraux s’illuminent de centaines de milliers (voire de millions) de lanternes flottantes en forme de lotus (symbole de la pureté de l’âme et de la réalisation spirituelle).



Raymond Vergé

© Robert Pollai

k loy KRATHONG

© Raymond Vergé

© LFredTC

© Laëtitia Botrel

Il y a le feu au lac ! E n Thaïlande, comme tous les ans depuis le 13ème siècle, la fête de Loy Krathong coïncide avec la pleine lune du douzième mois lunaire. En cette saison, le niveau des fleuves et des rivières est au plus haut et la lune au maximum de sa luminosité, créant ainsi une atmosphère particulièrement romantique. Cette année, Loy Krathong aura lieu le mercredi 28 novembre. Ce n’est pas un jour officiellement férié, mais on peut parler d’une véritable mobilisation générale à travers tout le pays.

L’affluence sur les berges est grande, alors que certains, comme les enfants à l’école, ont déjà préparé leurs ’krathongs’ longtemps à l’avance. En thaï, ’Loy’ signifie « flotter, surnager », et ’krathong’ « panier en matière végétale » et ils sont généralement composés de feuilles de bananier, au sein desquelles on dépose une bougie allumée, des fleurs et trois bâtons d’encens. Parfois, on y glisse des pièces de monnaie pour s’attirer des « mérites », sortes de bons points pour la vie présente et/ou future. Le lâcher du krathong symbolise l’abandon des rancunes et des colères, afin de pouvoir repartir d’un bon pied. Il est également assimilé à un oracle : on dit que si la flamme de la bougie reste allumée jusqu’à ce que

l’embarcation soit hors de vue, votre vœu sera réalisé. Et si deux « fiancés » lancent un krathong ensemble, ils vivront un amour heureux...

Le spectacle de tous ces lampions voguant sur l’onde et de la foule des Thaïlandais pieusement mais joyeusement rassemblés au bord de l’eau est proprement... électrisant. Sans parler des centaines de milliers de mini montgolfières qui sont « embrasées » pour s’élever vers la voie lactée (en sanskrit : akash-ganga, le Gange du ciel)… Mais comme s’il ne se suffisait pas à lui-même, ce festival est souvent accompagné de feux d’artifices, parades, courses de bateaux ou de ’krathongs’, dégustations de cuisine thaïe, et bien sûr l’inévitable concours de beauté « Nang Nophamat ».

belle et intelligente, l’archétype de la vertu… domestique. Elle aurait été la première à confectionner un ’krathong’ pour rendre hommage à Mae-Khongkha ou Ma-Ganga (chère aux hindous), i.e. le Gange en tant que déesse-mère (l’eau nourricière), qui a donné, par correspondance, son nom au Mékong (et oui, ça vient de là !).

Au-delà du concours de beauté, vous verrez ce jour-là un grand nombre de jeunes femmes (même des filles de joie, qui n’en sont pas moins dévotes et bigotes) endosser fièrement le costume doré de Nang (Demoiselle) Nophamat (nom forcément dérivé du sanskrit et voulant dire « or pur »).

On recense au moins deux autres origines possibles de Loy Krathong. Pour certains, outre la référence au Gange, cela découlerait (sic) d’une autre coutume indienne appelée "Deepa-walee", magnifiant, par des milliers Histoire(s) de Krathongs de lampes à huile posées sur le rebord des fenêtres, le retour triomphal du roi D’après la légende, Nophamat était (selon les sources) soit la favorite, soit la petite-fille Rama (incarnation de Vishnou) dans sa capitale d’Ayodhya, lors de la « lune noire/ du fameux roi Ramkhamhaeng (+/- 1275nouvelle lune » de novembre. Pour d’autres, 1317), le fondateur de la Nation à qui l’on il s’agit de montrer son respect le plus attribue la mise au point de l’alphabet siamois. Son époque correspond à l’âge d’or sincère à l’empreinte de pied (lumineuse ?) supposément laissée par le Bouddha sur de [la ’période’] Sukhothai (littéralement : la berge de la rivière mythique Nammaaurore du bonheur, en sanskrit). dhamma-hantee… Nophamat représente la princesse idéale,

© Takeaway

COUTUME


LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012 I 71

Ginette Ledoux

Le marché de Noël de Strasbourg soufflera cette année 442 bougies. C’est l’un des plus anciens d’Europe - ses origines remontent à 1570  - et l’un des plus populaires aujourd’hui avec 2 millions de visiteurs attendus pour l’édition 2012.

MARCHÉ DE NOËL

Strasbourg :

Du 24 novembre au 31 décembre

4 siècles de traditions © Erics67

MONDE

© Takeaway

strudel...) et les fameux pains d’épices, véritable spécialité du marché de Noël alsacien.

De St Nicolas au petit Jésus

S

trasbourg, ville de tolérance et d’humanisme, siège du Conseil de l’Europe, de la Cour européenne des droits de l’homme et du Parlement européen, a su perpétuer au fil des siècles sa tradition ancestrale de ville commerçante. Fort de son succès, le marché de Noël représente un enjeu touristique considérable et des retombées financières importantes pour la région. Cette année encore, plus de 300 chalets seront répartis sur 12 sites historiques du centre-ville et plus de 500 manifestations seront offertes au public : expositions, conférences, concerts, veillées musicales... La ville toute entière sera illuminée par des kilomètres de guirlandes et diverses décorations de Noël. Une ambiance festive et unique en son genre. Chaque année, plus de 1000 exposants postulent pour un stand. Les nouveaux produits proposés à la vente sont systématiquement testés par un comité attentif à maintenir un esprit authentique. Les produits doivent respecter la tradition de Noël, comme les articles de décoration (guirlandes et boules de Noël), des sapins, des crèches, des santons, des jouets artisanaux, de la poterie, et évidemment toutes les spécialités culinaires régionales tels que tartes flambées, vin chaud, bière, pâtisseries alsaciennes (Kougelhof, bredle,

Au Moyen Age, le marché de Noël s’appelait alors marché St-Nicolas ou Klausenmärik. On y offrait des cadeaux aux enfants pour fêter le jour de la St Nicolas, patron des écoliers. En 1570, le Conseil municipal décida d’en changer le nom, le dédiant désormais au Christkindel, l’enfant Jésus, régnant sur tous les Chrétiens. Ainsi est né le "Christkindelsmärik", le marché de Noël. A l’époque, cet événement prenait place au pied de la fameuse cathédrale NotreDame de Strasbourg, édifice de 142 mètres achevé en 1439 et qui était alors le plus haut de la chrétienté. En 1870, le marché de Noël fut déplacé vers l’actuelle place Broglie. Et ce n’est qu’en 1991, sous l’égide de « Strasbourg, capitale de Noël » que le marché s’est étendu à tous les quartiers de la ville.

Mon beau sapin... C’est en 1521 à Sélestat, en Alsace, que l’on retrouve la première mention écrite du « sapin de Noël ». Durant toute la

période du Moyen Age, à la veille de Noël, on illustrait devant les églises les récits de l’histoire de la genèse, appelés « Jeux de Paradis ». Le sapin symbolisait alors l’arbre du Paradis. Il était recouvert de pommes rouges et d’hosties. Selon la légende, suite à une pénurie de pommes en raison de l’importante sécheresse de 1850, les verriers de Meisenthal eurent l’idée de réaliser des pommes en verre soufflé. Les boules de Noël seraient nées de cette pittoresque invention ! Plus tard, de nombreux Alsaciens émigrèrent en raison de la guerre de 1870, essaimant dans la France entière la tradition du sapin (et des boules) de Noël. Chaque année début novembre, un gigantesque sapin est installé place Kléber. Il mesure 30 mètres, pèse environ 8 tonnes et nécessite 3 semaines de travail pour le décorer. Au pied de ce géant, la ville de Strasbourg met des chalets à la disposition des associations caritatives et humanitaires. Ce « village du partage » a pour objectif de promouvoir la solidarité et les valeurs humanistes qui caractérisent le marché de Noël. Le « village des enfants » prend également place au cœur de la ville et propose aux plus jeunes des spectacles, ainsi que des ateliers pédagogiques et ludiques. De renommée internationale « Strasbourg, capitale de Noël » convie également chaque année un nouveau pays à partager l’événement. La Géorgie sera l’invitée d’honneur de cette 442ème édition et installera son marché de Noël place Gutenberg, avec une riche sélection de produits artisanaux et de spécialités culinaires. Le tout accompagné de chants et danses folkloriques géorgiens.

Que la fête commence !


ACTUALITÉ

72 I LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012

k BONS plans

Magalie Chouchi Une amie qui vous veut du bien

Prêtes pour les Pendant les fêtes les nuits sont courtes, faut que ça claque comme un cocktail Bellini ou une pluie de confettis… Voici quelques bons plans pour être en forme, la plus belle pour aller danser, ou briller en société !

D

’ailleurs, sans être la plus belle, ni la plus drôle, une fille qui sourit et qui a confiance en elle aura toujours du succès ! C’est là que réside un des meilleurs conseils pour être bien dans ses baskets à tous moments. Voici quelques trucs simples et pas chers pour vous préparer activement :

  Le cours de danse A prendre pour être prête à briller sur la piste : la zumba  !!! Un savant mélange entre salsa, merengue, bachata, reggaeton et de la fitness : c’est caliente !!! En gros, vous faites du sport, version latino. Donc, on enfile ses baskets, un mini-short et une brassière année 80 et on prend deux cours par semaine, à raison de 500 calories brûlées par cours ! On se jette sur la prochaine salle qu’on trouve ! 250 baths en moyenne pour une heure d’éclate totale.

  La boisson détox

Carburer à l’Agua de coco, c’est bon, c’est frais, c’est bio, c’est local et on le boit sur la plage et à la paille ! 30 bahts

  La coupe de cheveux C’est parfois la galère quand il s’agit de se faire couper les tifs à Phuket... Entre les salons qui n’inspirent pas confiance, ceux qui sont hors de prix, ceux d'où l’on ressort avec tout sauf ce que l’on a demandé, on commence à désespérer et caresser la folle idée de se couper les cheveux soi-même à l’aide d’un saladier… jusqu’au jour où l’on trouve... alléluia, un joli salon, avec un shampoing massage divin, des

magazines qui ne datent pas d’il y a deux ans, et surtout une vraie coiffeuse. Alors on demande June : shampoing + coupe + brushing 350 bahts Où : Salon au-dessus de Canyon, Tesco Lotus Chalong.

  La Manucure-pédicure Pour une vraie beauté des mains et des pieds, rendez-vous chez Lae Lay, au-dessus du Villa Market. Toutes les semaines on trouve des nouveautés pour les vernis et on finit par un thé aux amandes et quelques petits gâteaux… Juste divin ! 400 bahts pour les deux ! SI vous êtes en ville, ruez-vous chez Nail and Spa, en face de Robinson. Trônant sur des sièges gigantesques, vous prenez la pose confortablement installée et c’est la “magiecure”.

  Le geste beauté

qu’on ne peut oublier : une bouche pulpeuse

Tout d’abord, qu’on ait décidé ou pas de la peindre, il faut lui faire un gommage doux pour que les lèvres soient douces. Astuce : on prend sa brosse à dents et on masse nos lèvres en faisant des rotations, les voilà débarrassées des petites peaux mortes. Par-dessus, on applique un baume


Systèmes avancés de sécurité

Promo spéciale salon

es fêtes gras et les voilà prêtes à embrasser la vie (ou autres si affinités !) … 0 bath.

Une dizaine d’amandes et une mangue, 25 baths Une banane, 3 bahts Des mueslis mélangés à un yaourt, 16 bahts Ou un grand verre de Coca mais l’effet de celui-ci ne dure que 30 minutes ! 8 baths

  Un porte-monnaie fait main, boutique Booranbooran Phuket Town : 90 baths   Des capotes : mieux vaut un tu l’as que deux tu l’auras ! 90 bahts   Notre smartphone pour prendre des photos, « shazamer » les musiques qui nous plaisent et rester joignables pour les invitations aux soirées sur l’île.

  Le pêché qu’on

Une lovely playlist

s’autorise à 16h

Du chocolat, mais noir à 70 % minimum ! Vous en trouverez à Villa Market. Lindt 85 % : 117 bahts, il serait dommage de s’en priver.

  Le cocktail “in”

pour ces fêtes

Le Mojito reste indémodable et la Margarita rafraîchissante, mais le Sex on the Beach est le plus sexy ! Voici la vraie recette : 3 cl de Vodka, 2 cl de sirop de melon, 2cl de Chambord, 5cl de jus d’ananas et 6cl de jus de cranberry Pour un bon cocktail dans un bar en vogue, comptez 250 bahts !

   I say a Little Prayer, Aretha Franklin    I’m Addicted to You, Shakira    Sixteen Saltines, Jack White    French Cancan, Inna Modja    Rolling In The Deep, Adele    Raggamuffin, Selah Sue    Les Nuits d’une Demoiselle, Colette Renard Chut !!! Il ne faut pas faire de bruit…

Pour tous ceux qui veulent du bon son en voiture comme à la maison, dans ses écouteurs sur la plage ou encore pour animer son apéro entre potes, 7j/7, 24h/24 :  CATCHFM90.COM ! C’est le bon plan son de l’île…

  Ce qu’il faut mettre

dans son sac

  Aspirine : 10 baths   Un mini-miroir (au week-end market de Phuket Town le samedi et le dimanche soir) : 100 baths   Papier absorbant matifiant, pour ne pas risquer un maquillage qui dégouline : 26 baths   Un carré de soie pour ne pas attraper froid : Outlet Jim Thomson : 200 baths

le 30, 1er et 2 décembre

Protégez votre famille, Sécurisez votre habitation Avant qu’il ne soit trop tard !

  J’ai un coup de barre

qu’est-ce que je grignote pour me donner du peps rapidos ?

Retrouvez-nous sur le STAND

Le meilleur plan, finalement, est quand même le bonheur d’être en famille et avec ses amis pour partager des moments exceptionnels et cela n’a pas de prix. Bonnes fêtes !

www.alarms-phuket-services.com Mobile : 085 798 9469 contact@alarms-phuket-service.com


ACTUALITÉ



74 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

noël

k menus de fêtes Le panier Gourmand

Suggestions pour les fêtes Huîtres « Marennes Oléron » (sur commande uniquement) Escargots mini-bouchées Escargots à l’Alsacienne Foie gras de canard mi-cuit « maison » Saumon fumé **** Boudin blanc aux truffes Crevettes crues fumées et décortiquées Terrines de Fête Cigales de mer gratinées Coquilles Saint-Jacques sur nid de poireaux **** Filet de bœuf australien 1er choix Magret de canard Divers légumes et desserts Pour accompagner vos viandes : Sauce aux bolets, sauce aux morilles **** Ouvert 23 et 24 décembre de 10h à 18h Fermé 25 et 26 décembre Sur réservation au 076 384 465

absolute ceylon

blue elephant

Menu Fêtes du 20 décembre au 10 janvier

A Glittering Blue Christmas !

**** Noix de Saint-Jacques poêlées 470 B Assiette scandinave (saumon fumé, crevettes poêlées et tartare de crabe) 470 B Salade de langouste et pétoncles avec vinaigrette à la moutarde 470 B Foie gras de canard maison avec toasts et chutney mangue 470 B **** Tournedos Rossini 870 B Dinde rôtie 490 B Filet de bar poêlé servi avec une sauce aux olives 440 B King Tiger prawns grillées au beurre citronné 820 B **** Gâteau au chocolat, coulis de fraises et boule vanille 250 B Tarte Tatin maison 250 B **** (+ 10 % de Service Charge) Sur réservation au 076 600 197

24, 25 & 26 décembre 2012

* le gong Le nouveau Restaurant du Swiss Palm Beach Kir pétillant et quelques amuse-bouches **** Feuilleté de Saint Jacques et Cigale de mer en béchamel, aux champignons, persil et échalotes ou Foie gras de canard maison sur toasts, Salade de Mâche et Roquette, Copeaux de parmesan et pignons **** Magret de canard, sauce au Brie, pommes rissolées et pommes normandes ou Filet de saumon nappé d’épinards en croute feuilletée, pommes rissolées Sauce au Riesling et à la crevette **** Crème brulée à l’orange ou Bûche en roulade de génoise Confiture d’abricots avec une Moscovite de fruits rouges **** Café et mignardises **** 1290 bahts par personne (+10 % Service Charge) Sur réservation uniquement 076 342 381

**** Foies gras poëlés aux St Jacques grillées bardées, sauce fraise, accompagnés de mangue fraîche **** Beignets de crevettes marinées au wasabi, sauce saté et gingembre **** Boulettes de dinde à la fleur de rose et farce exotique **** Crabe tendre épicé et salade de poulet aux racines de lotus et fleurs de bananiers **** Consommé de potiron et patates douces au lait de coco parfumé à l’ail et à l’huile de truffe **** Tom yam épicé avec ravioli de homard **** Sorbet au tamarin **** Dinde farcie aux noix de macadamia, sauce au poivre noir, accompagnée de compote de mûre, cake de maïs épicé et tarte aux marrons **** Curry d’agneau épicé du chef Nooror, accompagné de patates douces, riz safrané et salade de concombres au gingembre **** Assortiment de tartes aux fraises, crème Sangkaya, poires pochées au sirop et vin rouge, accompagnées de glace vanille **** 2000 bahts par personne + taxes Sur réservation au 076 354 355

* 88 crêperie **** Mini galette à la terrine de foie gras, saumon-wasabi **** Galette de foie gras poêlé à la mangue caramélisée avec sirop de pêche **** Toast de chèvre au miel, roquefort, brie **** Crêpe à la crème de marron et glace au melon (crème et glace maison) Le menu peut changer Sur réservation au 076 521 241


governor mansion phuket

ecole de cuisine & restaurant

www.blueelephant.com


sri panwa

Baba Pool Club **** Du 24 au 26 décembre Consommé de potiron Dinde rôtie et garnitures traditionnelles Christmas Pudding **** 26 décembre de 16h à 19h Boxing day pool party Nombreuses activités autour de la piscine Boissons rafraîchissantes Ambiance festive **** 27 Décembre Dégustation de vins à l’école de cuisine 1500 bahts par personne **** 28 décembre Swiss fondue Night Fondue savoyarde 999 bahts par personne Fondue chinoise 1388 bahts par personne **** Sur réservation au 076 371 000

da vinci Carpaccio de poulpe, accompagné de poutargue de Sardaigne, œufs de poissons et huile d’olive extra vierge Polenta crémeuse aux cèpes frais, “sugo d’anatra” Consommé d’aubergines et coquilles St Jacques **** Tagliolini maison accompagnés de loup de mer sauté au vin blanc, aromatisé au thym ou Garganelli maison au bœuf Wagyu et copeaux de fromage “Pecorino” **** Saumon “Da Vinci” grillé, avec coulis de crustacées, accompagné de tomates braisées et pommes de terre nouvelles ou Tournedos Rossini, accompagné de tomates braisées et pommes de terre nouvelles **** Strudel aux pommes et son sabayon **** Live Music 3600 bahts par personne + taxes 1000 bahts enfant + taxes Sur réservation au 080 525 1400

re ka ta beach club Lundi 24 décembre 2012

Un réveillon de Noël détendu **** Décompressez avec des sons cool spécialement sélectionnés pour le cocktail de bienvenue Fantastique menu de 4 plats concocté par le chef Bryan Burger, avec cinq choix par plat, dans le décor époustouflant du très tendance RE KÁ TA Beach Club, surplombant la plage de Kata. Un peu plus tard, notre équipe de DJs fera monter la température avec de la musique festive, entrecoupée de chants de Noël, distribution de petits cadeaux, et plus encore, jusqu’à tard dans la nuit. **** Cocktail de bienvenue au bar à partir de 18h Dîner à partir de 20h 3800 bahts ++ par personne avec les vins 2500 bahts ++ par personne sans les vins **** A cette occasion, le restaurant ne proposera que le menu de Noël. Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans et -50 % pour les enfants entre 6 et 12 ans.

**** Pour plus d’informations, menus complets et réservations, veuillez contacter fb@boathousephuket.com ou appeler le +66 76 330 015-17

crêpes village Un apéritif maison vous sera offert Mini-crêpes au saumon fumé, une crème aérienne, des herbes, un zeste de citron **** Mini-crêpes salade d'émincé de porc, parfumée aux herbes thaïes **** Foie gras poêlé sauce mangue servi sur lit d’aubergine, accompagné d’une crêpe et sa purée d’aubergine, arôme menthe et poivre **** Salade verte, tomates cerises, vinaigrette basilic **** Célébrissime crêpe Suzette, flambée au Grand Marnier avec son beurre sucré parfumé à l'orange et au citron **** Café expresso ou thé En digestif Grappa ou Limoncello **** 1200 bahts par personne Tous nos prix sont nets Sur réservation au 085 655 7329

Boathouse Wine & Grill le restaurant étoilé **** Réveillon de Noël Lundi 24 décembre 2012

**** Admirez le coucher de soleil sur la mer d’Andaman avec un de nos cocktails de Noël au Sunset Lounge, puis profitez de notre somptueux buffet, riche de chefs d’œuvre de Noël, de plats légendaires du Boathouse, de spécialités régionales et de desserts de fête variés, ainsi que d’une large sélection de fromages et liqueurs. **** En plus des interventions live de notre quartet de jazz toute la soirée, participez aux festivités avec des chants de Noël tout en admirant les lanternes magiques lachées de la plage s’envolant haut dans le ciel nocturne. Pour les plus petits, il y aura des cadeaux de Noël et des pétards et bien entendu, le père Noël fera une apparition. **** Cocktail à 19h Dîner à partir de 20h 4500 bahts par personne + taxes **** Le menu complet est disponible sur simple demande ou sur www.boathousephuket.com Sur réservation au 076 330 015 ou 17 **** Mardi 25 décembre 2012 Jour de Noël Le jour de Noël, savourez un repas de fêtes classique composé de trois plats, toute la journée à partir de midi au Boathouse Wine and Grill surplombant la plage de Kata. Ou profitez du réputé menu complet du restaurant, accompagné des vins d’une des plus riches caves de Thaïlande. **** 1200 bahts par personne + taxes Sur réservation au 076 330 015 ou 17

B E AC H C LU B AT B OAT H O U S E

E D LO

TWO OF BEST R ON K

rekat boatho tel:+66

THAILAND’S BEST RESTAURANTS

BEST OF AWARD OF EXCELLENCE


À LA UNE

LE PARIS PHUKET I DÉCEMBRE 2012 I 77

k

leS BONNES ADRESSES

HOT SPOTs PATONG

phuket town

COMMUNIQUEZ DANS LE PARIS PHUKET

Rejoignez la page des meilleures tables de l'île.

chalong @88 LA CRÊPERIE CAFÉ

!

NAI HARN Cuisine authentique et raffinée au cœur de Nai Harn r 076 288 935 Nai Harn 081 956 02 04

fe

RestauRant - pub jungceylon prÈs de big c

www.orfeo-phuket.com / orfeophuket@yahoo.com

Du mardi au dimanche de 11h00 à 23h00

SiamsinceIndigo 2006 BAR & RESTAURANT

Cuisine Authentique thaïe dans une bâtisse sino-portuguaise de plus de 100 ans.

ÀL

Rd Point Chalong

Aéroport

Pier (port)

ER

celine@siamindigo.com

www.siamindigo.com

vers Rawai Beach

<-- 2 kms -->

OU

076 256 697

Tous les jours de 14h à très tard

Viset road

Kata beach

Sai Yuan

88/5 Chaofa Tawantok Rd. 88 Land & Houses, T. Chalong, 83130 Phuket

CUISINE FRANÇAISE ET THAÏLANDAISE

vers Nai Harn Beach

<-- 2 kms -->

Tél. : 076.52.12.41

ouvert du lundi au samedi à partir de 18h

rfe

Nous parlons français Ouvert à partir de 17h30

rawai

080 525 1400

www.davinciphuket.com

boutique cadeaux

Bar-Restaurant Cuisine Thaïlandaise & Française, depuis 11 ans

Fortune

bouddhas, porcelaine benjarong, perles, argent, étain, soie, artisanat

081 8925662 - 076 216238 - 076 224288

8-16 Radsada Road, Muang, Phuket 83000

EAT DRINK LOUNGE

1500 bahts

par mois CONTRAT 1 an PER MONTH CONTRACT 1 YEAR

TWO OF THAILAND'S BEST RESTAURANTS ON KATA BEACH

rekataphuket.com boathousephuket.com tel:+66 76 330015-7

ST OF AWARD EXCELLENCE

leparisphuket@gmail.com WINNER CERTIFICATE OF EXCELLENCE

Tél. : 089-2900484

ON KATA BEACH

ÀL

OU

BEST OF AWARD OF EXCELLENCE

Mobile : 08 9588 9517 08 48426233

Sayuan Rd. 80/90 Soi Samakea 4 T. Rawai, Moo 7

61/50 Moo 4, Viset Rd, T. Rawai A. Muang, Phuket 83100

BOATHOUSE

69 Dilok Uthit 1 Rd ., Taladyai , A. Muang, Phuket 83000 Tél : (0)87-269-8844, (0)76-213-776 Email : saki_la@hotmail .com

Cuisine française & thaïe, Crêpes, fruits de mer

ER

E-mail : celtiquethai@hotmail.com


À S AV O I R

78 I LE PARIS PHUKET I décEMBRE 2012

k PETITES ANNONCES

5 000 exemplaires 15 000 lecteurs Soyez sûr d'être vus

THE PLACE TO BE DIVERS

RECHERCHE

VENTES

VENTES

DAZZLE DIVE

un salut fraternel à tous les frères maçons

château la fantaisie

For Sale BeSt value in Phuket

Dazzle Dive vous offre des séjours plongée dans toute l’Asie du Sud-Est et Micronésie. Nous proposons des prestations particulièrement organisées pour les individuels, les groupes et les centres de plongée.

A vous qui que vous soyez, Cordiale Bienvenue. Nous sommes heureux de vous présenter notre Atelier L’Aube des Lumières n°21 à l’Orient de Phuket. Loge régulière. La G.L.t.m.f est implantée à Phuket depuis février 2009. Notre Atelier trAvAille Au reAA eN frANçAis tous les 1er et 3ème mercredi du mois.

Bienvenue aux frères visiteurs et intéressés.

dazzle-dive.com

répondeur +66 (0) 808 840 074 internet www.laubedeslumieres.com email secretaire@laubedeslumieres.com

E-mail : contact@dazzle-dive.com

ur à vengent 17 m dre :

located in naithon

il de b lions à discahts, uter

Zone verte sans pollution - Calme absolu Superficie totale 390 tw2, 3 chambres avec salles de bains privées, 8 chambres avec salles de bains communes. Plusieurs pièces pour ateliers ou stockage. Accès rapide à l’aéroport et à Bangkok. Conviendrait comme siège commercial.

More details e-mail :

excellentseaviewproperty@gmail.com

François Thevenin Tél. : (0)84-727-6913

Balanced naturally

Contact Alex: +66(0)8.48.40.76.24

À VENDRE BATEAU 3,65 m x 1,25 m FIBRE DE VERRE

Une petite boutique communautaire qui vend des produits naturels et organiques, pour une santé équilibrée.

UNE ANNONCE ? N’HÉSITEZ PAS ! RECHERCHE PARTENAIRE DE SQUASH, BON NIVEAU CONTACTER CÉLINE

Tél. : 08 94 70 27 98 Adresse : 2/18 Moo 4 Ban Saiyuan T. Rawai, Phuket

Tél : 08.08.93.27.28

Email : balancednaturallythailand@gmail.com

58.000 bahts, moteur 9,8 ch, état neuf, avec remorque.

CONTACTEZ-NOUS AVANT LE 31 DE CHAQUE MOIS.

Tél. : 089 292 99 43 (Ang-Thaï) Tél. : 082 283 63 58 (Fr)

leparisphuket@gmail.com

LISTE DES ANNONCEURS  Century 21 www.century21-andaman.com

1

 Phuket Visa Business www.phuketvisa.com

23

 re kÁ ta www.rekataphuket.com

55

 Salvatore's Tél. : +66 (0)76 - 225 958

77

 9TH FLOOR www.the9thfloor.com

2

 thai silk collection Tél. : +66 (0)76.390.903

25

BOATHOUSE PHUKET www.boathousephuket.com

55

77

 P.A.I. www.phuket-avocat-immobilier.com

5

 CHAN’s ANTIQUE www.chans-antique.com

25

 d2c construction www.d2c-building.com

55

 Siam Indigo www.siamindigo.com  FORTUNE Tél. : +66 (0)81 - 8925662

SRI BHURAPA ORCHID   Tél. : +66 (0)76-263-787

6

 uoothumphon curtain ginwtu@gmail.com

28

 Catathai www.catathai.com

57

 88 Crêperie Café Tél. : +66 (0)76.52.12.41

77

 Iris Properties in Phuket www.irispropertiesphuket.com/fr

6

 ALLIANCE FRANÇAISE Tél. : +66 (0)76 222 998

 indie plus Tél. : +66 (0)81-557-12-89

58

 LA CABANE Tél. : +66 (0)89 - 2900484

77

 cafÉ java www.cafejava-phuket.com

7

la terrazza   www.facebook.com/laterrazza.phuket

31

 botan www.phuket-cottages.com

58

 L’Orféo www.orfeo-phuket.com

77

 salsa Tél. : +66 (0)81.550.2398

7

 gb limousine www.ground-business.com

31

 TTT LANGUAGE SCHOOL PHUKET 58 www.ttt-tefl.com

 crêpes village www.crepesvillage.com

77

 jungceylon wwww.jungceylon.com

9

Baan Poo Doo lay   Tél. : +66 (0)82.46.66.684

33

 Atsumi Retreat Healing Center 59 www.atsumihealing.com

 Le celtique Tél. : +66 (0)89 - 5889517

77

28-29

77

pOE-MA INSURANCES   www.sante-expatrie-asie.com

10

 Da VincI YACHT CHARTER www.davinciphuket.com

39

 Laurent Cosse ASSUREUR www.insurance-phuket.com/francais

61

 Da Vinci www.davinciphuket.com

77

 Sri Panwa www.sripanwa.com

11

 farang food PARADISE www.phuketfood.com

39

 Iris Properties in Phuket www.irispropertiesphuket.com/fr

61

77

 absolut ceylon www.absolutepatong.com

16

 xtrem adventure www.xtremadventuresphuket.com

42

 elegant +858 (0)2055 70 22 23

69 

dibuk   Tél. : +66 (0)76 -258148

77

 Nina’s cars www.ninas-car.com

17

 french fair www.phuketfrenchfair.com

43

 alarms phuket service www.alarms-phuket-services.com

73

 Le Panier Gourmand Tél. : +66 (0)76 384 465

17

powerprintS   www.facebook.com/powerPrintsDigital

47

w’s nail spa   saki_la@hotmail.com all 4 diving   www.all4diving.com

 steakhouse le charolais 73 www.sairougnresidence.com

78

 samero's www.sameros.com

19

78

 eat cooking studio www.eatcookingstudio.com

19

CENTER OF THAI LAW & AUDITING 47   www.thailawsuit.com 49  bANGKOK HOSPITAL www.phukethospital.com

 Dazzle Dive www.dazzle-dive.com

 ufe www.ufe-phuket.org

21 

simpson marine   www.simpsonmarine.com

53

77

 Salvatore’s Tél. : +66 (0)76 - 225 958

74

 Balanced Naturally balancednaturallythailand@gmail.com

 PALAZZO PHUKET www.phuket-palazzo.com

75

la boucherie 77-79   www.laboucherie-asia.com

 blue elephant www.blueelephant.com

75

paul ropp   www.paulropp.com

80


12

Rescue

12


LE PARIS PHUKET 12