Page 1

Archi+ pour Volumes...


Archi+ est l’associaton de deux étudiants partageant une même vision de l’architecture. Intéréssés par les thématiques d’architectures participatives et par la fabrication numérique. Le projet Volumes est l’occasion d’être au coeur du processus de création d’un atelier fab, qui est un point essentiel de notre vision de la pratique de l’architecte. Au travers de cette démarche, ce sont aussi des projets personels mélant digital et social qui ont la possibilité de s’initier.

V. 2


FaceLab

Facelab est l’atelier fab Intégré au projet Volumes. Pour suivre et accompagner le développement des nouveaux moyens de production, les espaces de création s’équipent aujourd’hui d’ateliers de prototypage et de fabrication qui deviendront demain, indispensables. Dans la création au sein de cette nouvelle plateforme de coworking, Facelab ne se veut pas réservé aux coworkers mais s’ouvre sur l’ensemble de la communauté Volumes. En premier lieu, l’atelier servira aux coworkers qui pourront prototyper ou réaliser leurs productions directement sur leur espace de travail et, en deuxième lieu, servira plus largement la communauté avec un accès plus ouvert aux étudiants, aux jeunes entrés dans le monde du travail, aux entreprises mais aussi à un plus large public. Enfin, grâce à certains évenements, le FaceLab contribuera à démocratiser, sensibiliser et accompagner la communauté au sens large dans la troisième révolution industrielle.

Les différents objectifs de Face Lab sont : • Mutualiser les ressources humaines et machines au profit des porteurs de projets (coworkeurs, individus, associations, entreprises, enseignement). • Mettre à disposition un équipement de machines de qualité au profit des projets du territoire. • Organiser et animer des ateliers pédagogiques (pour les scolaires, le temps de loisir, jeunes et adultes) ainsi que des formations.

• Partager les notions, les biens communs, l’innovation technologique et sociale. • Accueillir et accompagner les néophytes et les porteurs de projets (individus et entreprises). • Créer du lien entre les jeunes et les entreprises. • Participer à la création d’emplois sur le territoire. • Bâtir un modèle économique qui garantisse la pérennité du projet.

L’atelier « FaceLab » : Un espace Situé au rez-de-chaussée, le « FaceLab » s’ouvre sur l’entrée et sera directement visible depuis cette dernière, mais sera cependant fermé afin de garantir une sécurité humaine et matérielle. La surface disponible pour la création de l’atelier de production est de 65m². Elle se subdivisera en deux pour des types d’activités distinctes. Le premier espace de 35 m², la « FaceBleue », sera dédié aux petits travaux d’assemblage, de maquettes, de découpes et d’outillage manuel. Elle rassemblera les activités les moins bruyantes et s’ouvrira à un large public. Le deuxième espace, la « FaceJaune » rassemblera lui les machines-outils pour la fabrication numérique. Cette pièce sera doublement isolée afin de ne pas gêner l’espace de coworking, par l’ensemble des machines productrices de nuisances parfois lourdes (bruits, poussières, odeurs, vibrations…). Pour l’aménagement de la « FaceBleue », une double porte vitrée permettra une visibilité de V. 3


l’atelier dès l’entrée dans le bâtiment de Volumes. Une bande utile sous l’emprise de l’escalier permettra l’installation d’un meuble afin d’optimiser la surface de stockage et de rangement du matériel tout en garantissant l’isolation phonique vers l’open space dédié au coworking. Des meubles seront mobiles afin de garantir un maximum de flexibilité pour cette pièce. Les matériaux pressentis sont le bois et le polycarbonate. Ces rangements serviront pour l’outillage à mains, et électroportatifs. La « FaceJaune » sera elle séparée par une cloison mobile et surtout isolante afin de protéger des différentes nuisances que produisent les machines-outils. Cette mobilité de la cloison permettra l’agrandissement de l’atelier en mutualisant les deux pièces pour certaines occasions. Dans la continuité de l’escalier, des stocks peuvent être aménagés pour des planches de grandes dimensions. Les matériaux pressentis sont des panneaux isolants coulissants. Les machines-outils seront disposées en périphérie de la “ FaceJaune”, permettant ainsi de libérer un noyau central de dégagement et de traitement.

figure_1. plan d’aménagement des espaces d’atelier / deux aménagments envisageable / bande utile servant de rangement & isolation légende. 1_fraiseuse / 2_découpe laser / 3_scie à ruban...

figure_2. axonométrie de l’atelier fab / mobilité des aménagements / flexibilité / bande utile de rangement et d’isolation

L’équipement L’atelier fab numérique se définit par une mise en commun de plusieurs outils de prototypage mais aussi de connaissances en un même lieu. Il est avant tout nécessaire de faire cohabiter ses divers outils pour créer cette synergie ; les diverses machines numériques prises ensemble offrent de plus grandes possibilités : une fabrication de A à Z, une ouverture à une multitude de projets, et donc à un plus large panel d’utilisateurs. V. 4


L’espace de prototypage s’axerait autour des technologies numériques soustractive et additive. Pour certaines de ces machines il faudra prévoir un poste infomatique ; c’est pour cela qu’il faut prendre en compte deux postes légers (au maximun) reliés à l’outillage numérique. L’atelier se dotera de deux imprimantes 3d, ayant chacune un rôle spécifique pour plus de polyvalence. Ces machines modernes nécessitent un poste informatique plus important en terme de puissance.

Pôle découpe laser L’espace de découpe laser s’axera autour d’une machine supportant un usage assez intensif : Prix H.T.

32 000,00 €

Découpeuse laser 1300 x 916 mm. 80 W.

Pôle fabrication soustractive Fraiseuse numérique : Prix H.T.

22 000,00 €

Fraiseuse numérique 1520 x 2510 x 135 mm.

Plotter de découpe : Prix H.T.

1 850,00 €

Plotter de découpe vinyle laize 580 mm.

Pôle modélisation 3D Modélisation fine, possibilité de double matériaux et offre de plus grandes possibilités : Prix H.T.

Imprimante 3d, double tête 230 x 225 x 205 mm.

1 895,00 €

Modélisation 3d plus importante : Prix H.T.

Imprimante 3d, simple tête 750 x 250 x 200 mm.

1 090,00 €

Espace de travail manuel Au-delà des postes de prototypage, le fablab se composera d’un espace de travail manuel. Cela s’accompagne d’un set d’outils polyvalents d’un montant de 250,00 €, auquel il est nécessaire de lier les outils électroportatifs (d’usage quotidien dans un atelier de fabrication) à hauteur de 1200, 00 €. Enfin, pour un usage semi-industriel, le travail de pièces plus importantes se ferait à l’aide d’outils tels que la scie à ruban, la perceuse à colonne,... à hauteur de 2500,00 € nécessaires pour lancer les premiers projets de production. V. 5


Une communauté Le Facelab se veut d’abord utilisable par les coworkers avec une mise à disposition forfaitaire de l’atelier de prototypage. Mais Volumes n’étant pas seulement un espace de coworking, le FaceLab proposera l’ensemble des machines à toutes personnes désireuses d’utiliser l’espace (familles, voisins, associations, étudiants, et par conséquent écoles, entreprises... ). A l’image d’un atelier fab classique, on pourra consacrer un certain nombre d’heures d’ouverture par jour aux coworkers, tandis que d’autres plages pourront être mises à disposition des travailleurs désireux d’utiliser les locaux en soirée, par exemple. En fonction des différents acteurs de la communauté, l’espace saura s’adapter tant sur les plannings que sur les forfaits.

Les événements Afin d’animer le Facelab, un certain nombres d’activités pourront être organisées en essayant de toucher l’ensemble de la communauté : Pour les coworkers : des formations sur les machines outils et le traitement de fichiers de découpes pourront être mis en place. Ainsi que des formations sur la conception d’outil CNC (computer numerical control) en DIY (doityourself). Pour les entreprises : des petit-déjeuners avec découverte de l’espace Volumes et du Facelab permettront aux différentes entreprises de prendre connaissance des moyens disponibles. Pour les étudiants: des forfaits pendant les périodes les plus creuses pourront être aménagés afin de pouvoir utiliser l’espace à ces moments là. Pour le voisinage : des manifestations, de type Open Bidouille Camp, pourront être organisées à l’espace afin de faire découvrir les lieux aux riverains mais aussi pour transmettre une connaissance des tehnologies de production les plus modernes et les rendre ainsi plus accéssibles.

Mise en place d’un réseau des ateliers fab La multitude des espaces communs de travail, de type coworking et/ou atelier de fab sur Paris et en région parisienne pose la question de leur relation entre eux. Dans ces conditions, il serait intéressant d’aborder la mise en commun des moyens de production et en complémentarité les uns des autres. Dans ces conditions, des ateliers fab pourraient se spécialiser dans des types d’usinage ou dans des matériaux spécifiques à traiter, complétant ainsi une chaîne de production possible. En ce sens, des contacts ont déjà été noués avec d’autres acteurs du milieu ; à l’instar de La Nouvelle Fabrique (situé au CentQuatre). Des rencontres futures sont déjà d’actualité.

figure_3. plan des positions géographiques des coworkings_atelier V. lab6 / les divers liens qui peuvent naître avec d’autres grands espaces


figure_3. photos de divers espaces existants / du petit outillage à l’électronique


NEE LENAÏK ETUDIANT EN ARCHITECTURE Age

26 ans_né à Chateaudun

Adresse

4 mail des tilleuls 77420 Champs-sur-Marne

Courriel

lenaik88@gmail.com

Téléphone

+336.25.35.85.50

EXPERIENCE Superbelleville

Assistant du responsable de l’espace de coworking

2013_ Paris

Mairie du Mont-Dore

Stage au service urbanisme de la mairie du Mont-Dore

2011_ Mont-Dore

Design Construction MMW 2009_2010

Dessinateur-projeteur_Cabinet d’architecture Design Construction et

ARBE

Stage : suivi de chantier, conduction de travaux

Contrat d’une durée de 7 mois Nouméa

2008_ Nouméa

FORMATION Ecole d’architecture EAVT

Cursus licence - Années 1-5 Champs-sur-Marne

2009_2014

Ecole polytechnique fédérale de Lausane

Echange ERASMUS - 3ème année EPFL_Lausanne

2011_2012

Lycée Jules Garnier

BTS_Bâtiment - Major de promo

Lycée Jules Garnier

BAC Génie Civil - Mention très bien

2007_2008 Nouméa

2003_2006 Nouméa

DESIGN & SOFTWARE Logiciel CAO

Logiciel de graphisme

Langue

AUTOCAD RHINO GRASSHOPPER ARCHIWIZARD SKETCHUP

PHOTOSHOP ILLUSTRATOR INDESIGN

ANGLAIS TOEIC

875


ARAUJO DA COSTA MICHAËL ETUDIANT EN ARCHITECTURE Age

23 ans_né à Corbeil-Essonnes

Adresse

4 bis cours du buisson 77186 Noisiel

Courriel

michael.araujodc@gmail.com

Téléphone

+336.24.44.11.51

EXPERIENCE Fnac

Conseiller en vente_arts-culture

2012_2013 Noisy-le-Grand

Proxi-Line

Téléacteur

2010_2011 Noisiel

FORMATION C2A Architectes

Stage : suivi de chantier, réhabilitation.

2011_ Paris

A.P.I

Stage de première pratique

2010_ Mennecy

Ecole d’architecture EAVT

Cursus licence - Années 1-3 Champs-sur-Marne

2009_2013

Universidad Europea de Madrid - UEM

Echange ERASMUS - 3ème année UEM

2011_2012

Université Paris I

Arts Plastiques - 1ère année_ Licence 2008_2009 Paris

DESIGN & SOFTWARE Logiciel CAO

Logiciel de graphisme

Langue

AUTOCAD RHINO SKETCHUP 3DS

PHOTOSHOP ILLUSTRATOR INDESIGN CORELDRAW

ANGLAIS ESPAGNOL PORTUGAIS

Dossier Archi+ pour Volumes.