Page 1

>

ARGU FLASH

< 10 mai 2012

ENSEMBLE, CHOISISSONS LA FRANCE ! Face à la crise, nous voulons que la France garde la maîtrise de son destin. Nous voulons protéger et préparer l’avenir des enfants de France. Nous croyons en la France. Nous sommes convaincus que la France dispose d’atouts considérables pour réussir dans le monde. Nous sommes convaincus que notre histoire, notre diversité et notre singularité sont une force dans le monde de demain. Nous voulons rester ce que nous sommes. Nous voulons préserver un modèle de développement qui ne laisse aucun citoyen, aucun territoire au bord du chemin. Voilà l’humanisme auquel nous sommes attachés. Nous voulons défendre les valeurs républicaines : liberté, égalité, fraternité mais aussi laïcité. Attentifs aux inquiétudes et aux espoirs des Français, notamment de ces classes moyennes qu’on n’entend pas, nous ferons tout pour que chacun trouve sa voie de réussite dans notre société. Nous refusons le communautarisme ou les dérives de l’individualisme qui minent la solidarité nationale. Nous voulons réduire l’immigration pour réussir l’intégration. Nous voulons la fermeté contre la délinquance, parce que la sécurité est la première des libertés. Nous croyons au talent des Françaises et des Français. Nous croyons au mérite et au travail ; nous refusons l’assistanat et la fraude. Le pouvoir d’achat et la croissance durable ne dépendent pas de la dépense publique. Ils dépendent de notre capacité à produire en France. Nous voulons accompagner nos entreprises, particulièrement nos PME, pour innover, gagner de nouveaux marchés et créer des emplois solides en France. Nous voulons vivre dans une société de justice ; les efforts indispensables pour sortir de la crise doivent être équitablement répartis. Equité et justice sont les mots d’ordre de notre famille politique. Nous pensons que la France doit continuer à jouer un rôle majeur en Europe et dans le nouvel ordre mondial. Pour garder notre indépendance à l’égard des marchés, nous devons absolument nous désendetter. Nous voulons une Europe qui protège parce que les frontières permettront de construire une mondialisation à visage humain. Face à une coalition de gauche dangereuse, alliée à une extrême-droite qui a toujours choisi la politique du pire, ensemble, choisissons la France ! www.u-m-p.org 1


1) Produire en France : créer une croissance durable au bénéfice de l’emploi Produire plus, c’est proposer pour la France un nouveau modèle de croissance, qui met le travail, la production, le talent des femmes et des hommes au centre de l’activité économique plutôt que la rente, l’assistanat ou la spéculation. Cette nouvelle croissance s’appuiera d’abord sur les PME et s’inscrira dans une dynamique de développement durable et d’innovation continue. Cette nouvelle croissance exige des réformes courageuses et pragmatiques pour que les Français puissent tirer tous les bénéfices de la mondialisation. Le courage et le pragmatisme, c’est de produire plus en France pour protéger et développer l’emploi :  en redonnant de la compétitivité à toutes nos entreprises, grâce à la baisse du coût du travail, grâce à l’adaptation du temps de travail en fonction des carnets de commande, grâce au soutien permanent à l’innovation, grâce au développement de nos filières d’excellence comme le nucléaire, la santé, le numérique, l’agroalimentaire, grâce au maintien d’un faible prix de l’énergie permis par le nucléaire ;  en permettant à nos PME de grandir grâce à la simplification de leur quotidien (réduction des normes administratives, assouplissement des seuils sociaux), grâce à un meilleur accès au financement, grâce à la mise en place de filières export associant PME et grands groupes, grâce à l’attribution de 20% des marchés publics aux PME ;  en faisant de l’apprentissage et de l’alternance une voie d’excellence vers l’emploi. Le courage et le pragmatisme, c’est de revaloriser le travail et le pouvoir d’achat :  en augmentant le salaire net des salariés, en particulier des plus modestes ;  en maintenant les heures supplémentaires défiscalisées ;  en maintenant un prix de l’électricité 35% moins cher que celui de nos voisins européens grâce au nucléaire ;  en misant sur la formation professionnelle, en priorité pour les chômeurs. Le courage et le pragmatisme, c’est de dépenser moins pour assurer le retour à l’équilibre de nos finances publiques en 2016 et de ce fait notre souveraineté :  en instaurant une règle d’or budgétaire ;  en poursuivant le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, sauf à l’école ;  en mettant à contribution les grandes collectivités locales qui devront faire des efforts de réduction de leurs dépenses équivalents à ceux de l’Etat.

2) Pour plus de justice sociale, réaffirmer l’équilibre des droits et des devoirs La France a le modèle social le plus généreux des pays de l’OCDE : chaque année, 30% de la richesse produite est consacrée à la protection sociale. Si nous voulons transmettre notre modèle social à nos enfants, nous devons le réformer pour qu’à chaque droit soient attachés des devoirs, pour que la logique de responsabilité supplante celle de l’assistanat, pour que la générosité ne soit pas battue en brèche par l’individualisme. La générosité et la responsabilité, c’est de préférer une aide active à l’insertion à l’indemnisation passive : www.u-m-p.org 2


 en demandant aux bénéficiaires du RSA qui peuvent travailler d’effectuer au moins 7 heures d’activité d’intérêt général par semaine ;  en offrant à chaque chômeur sans perspective de reprise rapide d’un emploi de bénéficier d’une formation qualifiante et, en contrepartie, de ne pouvoir refuser un emploi qui correspondra à cette formation ;  en luttant contre la fraude, notamment grâce à la création d’une carte sociale sécurisée et à la suppression pour les fraudeurs des prestations dont ils auraient abusé. La générosité et la responsabilité, c’est offrir à chacun des Français un accès à la santé sans accroître le déficit de nos comptes sociaux :  en développant les maisons de santé pluridisciplinaires dans les zones médicalement « désertées » pour faire passer leur nombre de 700 à 1500 en 2017 ;  en luttant contre les dépassements d’honoraires inacceptables ;  en menant en 2013 la réforme de la dépendance. La générosité et la responsabilité, c’est accompagner chacun dans son parcours résidentiel :  en construisant davantage (+30% des droits à construire pendant 3 ans, libération du foncier grâce à la fiscalité inversée) et notamment plus de logements intermédiaires pour les classes moyennes ;  en permettant aux locataires de saisir la justice si leur loyer est surévalué ;  en instaurant un droit d’achat de leur logement pour les locataires du logement social ;  en favorisant la colocation intergénérationnelle et en développant l’intermédiation locative pour les étudiants.

3) Etre ferme sur nos valeurs républicaines pour mieux nous rassembler Notre destin dépend de l’effort éducatif que nous saurons fournir pour permettre à chacun de donner le meilleur de lui-même. Pour être efficace, cet effort éducatif doit avoir des objectifs précis, adaptés aux défis du XXIe siècle ; c’est notamment la maîtrise des savoirs fondamentaux à l’école primaire. Il doit être individualisé en fonction des besoins de chaque enfant. Il doit être adapté aux réalités de terrain. Il doit s’appuyer sur la famille, première responsable de l’éducation. Notre destin dépend également de notre capacité à transmettre et à faire respecter les valeurs qui font la France – liberté, égalité, fraternité, mais aussi la laïcité, la sécurité et l’ensemble de notre patrimoine culturel. Fragilisé par l’individualisme ou la tentation communautariste, notre pacte républicain doit sans cesse être consolidé. Il ne doit pas être mis à mal par ceux qui ne respectent pas les lois de la République. Nous assumons une grande fermeté. Pour relever les défis du XXIe siècle, pour s’affirmer dans un monde en plein bouleversement, notre Nation doit être capable de se rassembler, de mobiliser toutes les énergies dans une dynamique positive : chaque Français compte, chaque Français est important. Pour favoriser le patriotisme du XXIe siècle, chacun doit rendre à la France ce qu’elle lui a donné.

www.u-m-p.org 3


La fermeté et le rassemblement, c’est de faire de l’éducation notre priorité :  en n’acceptant plus qu’un seul élève entre en 6ème sans savoir lire, écrire et compter grâce à la personnalisation de l’accompagnement de chaque élève en difficulté, notamment avec la création des conseils de soutien, grâce à la plus grande autonomie accordée aux chefs d’établissement afin qu’ils puissent recruter leur équipe et ainsi adapter leur projet pédagogique aux besoins des élèves, grâce à la revalorisation du métier d’enseignant en contrepartie d’une présence accrue dans les établissements en dehors des heures de cours ;  en passant du collège unique au collège pour tous grâce à l’amélioration de la transition entre l’école et le collège en 6è-5è avec un recentrage des enseignements sur le français et les mathématiques, assuré par une équipe resserrée d’enseignants, grâce à la diversification de l’offre d’enseignement dès la 4è grâce à la création des classes « métiers-études » ;  en promouvant l’égalité des chances et la méritocratie républicaine (internats d’excellence, développement du nombre de boursiers dans les classes préparatoires aux grandes écoles) ;  en faisant confiance aux parents qui restent les pivots de l’éducation de leurs enfants. La fermeté et le rassemblement, c’est de consolider le pacte républicain :  en combattant sans relâche l’immigration clandestine et en réduisant l’immigration légale pour pouvoir mieux accueillir les immigrés et faciliter leur intégration avec la division par deux du nombre d’immigrés qui entrent en France, avec l’obligation d’avoir résidé 10 ans en France et d’avoir cotisé 5 ans pour bénéficier du RSA, avec le durcissement des conditions de rapprochement et de regroupement familiaux, avec le renforcement des capacité des Centres de Rétention Administrative, avec un meilleur contrôle et un recentrage de l’Aide Médicale d’Etat (AME) ;  en rendant obligatoire la manifestation de la volonté pour acquérir la nationalité française pour les jeunes nés en France de parents étrangers ;  en refusant le droit de vote des étrangers afin de maintenir le lien entre le droit de vote et la citoyenneté française ou européenne,  en réaffirmant notre attachement à la laïcité et à la lutte contre le communautarisme avec l’interdiction du port de la burqa et des prières de rue, avec l’opposition à tout traitement différencié entre les hommes et les femmes dans les services publics. La fermeté et le rassemblement, c’est de renforcer l’autorité de la justice :  En garantissant l’exécution de toutes les peines avec la suppression des réductions automatiques de peines, l’instauration de peines plancher pour les réitérants, la construction de 24 000 places de prison d’ici 2017 pour arriver à 80 000 places ;  En réformant en profondeur la justice des mineurs pour sanctionner plus fermement avec une obligation systématique de réparation du dommage causé, avec la séparation de la fonction aujourd’hui confondue chez le juge des enfants, de protection des mineurs en danger et de sanction en cas de délit, avec la généralisation du service citoyen pour les délinquants récidivistes ;  En donnant davantage de droits aux victimes (droit d’appel pour les décisions des cours d’appel et des tribunaux correctionnels et les décisions relatives à la détention provisoire et à l’exécution des peines) et en faisant participer systématiquement les condamnés à l’indemnisation des victimes.

www.u-m-p.org 4


4) Construire une France solidaire qui aide les plus fragiles Notre attachement à la famille, première cellule de la solidarité, est indéfectible. Il se manifeste :  en refusant toute remise en cause de l’universalité de la politique familiale. C’est donc le maintien des allocations familiales pour toutes les familles d’au-moins deux enfants, le maintien du quotient familial ainsi que des aides pour les emplois familiaux ;  en défendant le choix des parents d’organiser leur vie familiale et leur vie professionnelle comme ils l’entendent (création de 200 000 solutions de garde supplémentaires à horizon 2017, possibilité de fractionner le congé parental jusqu’aux 18 ans de l’enfant) et de déterminer l’école de leurs enfants ;  en maintenant l’exonération des droits de succession pour les patrimoines de taille moyenne. La défense de la solidarité à l’égard des plus fragiles, • en achevant, en 2015, l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap à l’ensemble des aspects de la vie quotidienne de la Cité ; • en soutenant les retraités les plus vulnérables (revalorisation des pensions de réversion pour les veuves, versement des retraites le 1er et non plus le 8 du mois).

5) L’ambition de porter haut les valeurs de la France dans la mondialisation Notre ambition pour la France en Europe et dans le monde est simple : nous souhaitons porter haut les valeurs de notre pays et nous voulons que les Français soient gagnants dans la mondialisation. Nous souhaitons que la France soit le moteur d’une refondation de l’Europe, une Europe plus forte et plus protectrice, une Europe qui refuse la naïveté et défende les intérêts des Européens et des Français. Refonder l’Europe pour la rendre plus forte et plus protectrice,  en renforçant le gouvernement économique de la zone euro et proposant à d’autres Etats membres de la zone euro de rejoindre l’initiative de convergence fiscale déjà engagée avec l’Allemagne ;  en instaurant des relations commerciales équitables avec le principe de la réciprocité (Buy European Act) ;  en continuant à enrichir la construction européenne avec des projets entre Etats pionniers, en commençant par le moteur franco-allemand ;  en consolidant l’identité européenne en défendant les frontières de Schengen (gouvernement politique de Schengen et possibilité de suspension d’un Etat qui ne respecterait pas ses engagements), en s’opposant à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. Nous souhaitons que la France pèse dans le monde et continue à promouvoir la paix, les droits de l’homme et une mondialisation équitable, respectueuse de l’homme et de la planète. www.u-m-p.org 5


Garantir la protection des Français et l’influence de la France, c’est conserver une Défense puissante et renforcer le lien armée-nation, notamment au travers du parcours de citoyenneté, du civisme et de l’esprit de défense. Etre à la pointe du combat pour une mondialisation équitable, c’est permettre aux pays les moins développés d’élever leur niveau de vie grâce à une politique de co-développement solidaire. C’est aussi continuer à améliorer la gouvernance mondiale (fusion G8 et G20 avec un secrétariat permanent, création d’une organisation mondiale de l’environnement) pour la rendre plus efficace dans le règlement des problèmes du monde.

www.u-m-p.org 6

Ensemble, choisissons la France !  

Argumentaire UMP - Ensemble, choisissons la France !

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you