Issuu on Google+

Actualité I Les motions

FRA ET H

DR

➜ Pour un humanisme

20

NUMÉRO 58 n 3e TRIMESTRE 2012


www.u-m-p.org

LA FRANCE A BESOIN DE L’UMP La France a besoin de l’UMP, d’une force populaire, conquérante, qui travaille à une alternance républicaine, responsable et courageuse. Nous voulons donner à notre pays toutes ses chances de réussite en le libérant des illusions socialistes que nos voisins ont depuis longtemps abandonnées. L’UMP est unie par une Charte de valeurs partagées : la liberté, la responsabilité, la solidarité. Nous avons fondé cette unité. Elle demeure indispensable car elle seule interdit un 21 avril 2002 en sens inverse. L’UMP est diverse parce qu’elle rassemble des cultures historiques complémentaires. C’est sa richesse ; avec tous les militants elle doit en faire une force. Notre famille politique a besoin de toutes ses cultures pour gagner. Quel que soit son Président, si l’UMP veut convaincre au-delà de son électorat et remporter les prochaines élections locales et nationales, les différentes traditions politiques qui la composent doivent pouvoir faire entendre leur voix. Nous avons deux grandes ambitions pour notre mouvement à l’horizon 2014-2015 : construire une opposition forte et ouverte, reconquérir les territoires. Après, nous engagerons la bataille pour la Présidence de la République avec la mise en place de nos primaires.

NCE MODERNE UMANISTE social, libéral et européen.

www.fmh-ump.fr

L’UMP A BESOIN DE L’HUMANISME SOCIAL, LIBÉRAL ET EUROPÉEN Tel est le sens de notre engagement : faire de l’Homme l’« essentiel » de toute action politique, faire de la France un pays prospère, où la liberté, la responsabilité, la subsidiarité sont les leviers d’une République forte, ouverte et moderne. Notre pensée s’inscrit en stricte opposition à la pensée socialiste. Pour les socialistes, c’est la société qui décide du destin de la personne, elle est l’excuse permanente. Pour nous, c’est tout le contraire : la personne est libre et responsable. Cette conception de l’Homme, qui rejette toute idéologie de classes sociales et refuse l’assistanat, est commune aux cultures de l’UMP. C’est notre force d’opposition à tous. Nous incarnons aussi une force de convictions et de propositions. Conscients des enjeux du moment, nous voulons un mouvement moderne, offensif, qui n’a pas peur NUMÉRO 58 n 3e TRIMESTRE 2012

21


Actualité I Les motions FRANCE MODERNE ET HUMANISTE de marquer son désaccord ni d’affirmer ce qu’il est : plus girondin que jacobin, plus ouvert que protectionniste, plus simplificateur que contraignant, plus éthique que hiérarchique.

DR

Disons-le concrètement : nous avons porté la loi Léonetti sur la fin de vie, les lois de cohésion sociale pour l’emploi, le logement et l’égalité des chances, la loi sur la participation des salariés comme celles sur l’entreprise individuelle et sur la défiscalisation des heures supplémentaires. En revanche, nous ne nous reconnaissons pas dans le détournement du principe de précaution, ni dans la circulaire sur les étudiants étrangers.

La France a besoin de l’UMP, d’une force populaire, conquérant travaille à une alternance républicaine, responsable et courageu Situés au centre de la vie politique française, nous sommes engagés dans le projet de reconquête porté par l’UMP dans un esprit de dialogue, avec le sens de la mesure et le rejet des extrêmes.

1. Une économie d’entreprise compétitive et créatrice d’emplois est la clé de notre prospérité La mondialisation est une chance pour la France qui a tous les atouts pour en tirer parti à condition qu’elle fasse de son désendettement –par la réduction des dépenses publiques – et de la compétitivité une priorité. Ce sont les entreprises qui sont les premières créatrices de richesses, qui portent la prospérité de la France. Le rôle de l’État n’est pas de suradministrer l’économie mais de la réguler et d’instaurer un environnement clair et stable, notamment grâce au dialogue social. La fiscalité, quant à elle, doit être le juste moyen d’inciter et de soutenir la création afin de favoriser la croissance et l’emploi. Nous devons assumer de baisser les impôts et les charges sociales qui freinent l’embauche. Nous défendons l’allégement du code du travail, la TVA emploi, la suppression des 35 heures, le soutien aux PME, aux entreprises de taille intermédiaire et aux artisans. Enfin, en dénonçant les dérives de la spéculation financière, nous prônons également la responsabilité de l’entrepreneur et le respect des salariés.

2. Une solidarité d’intérêt général exige un équilibre des droits et des devoirs L’aide sociale est légitime, mais elle doit être conçue comme un rempart contre les accidents de la vie, comme un soutien pour rebondir par le travail et le mérite, et non comme une fin en soi. Nous refusons que la solidarité se confonde avec l’assistanat. Notre vraie finalité est que chacun puisse prendre sa part dans le projet français et que les plus fragiles ne soient pas abandonnés. C’est pourquoi la solidarité ne saurait dissuader de travailler, d’entreprendre et de créer. 22

NUMÉRO 58 n 3e TRIMESTRE 2012


DR

www.u-m-p.org

DR

3. La République des territoires impose une décentralisation renforcée et une ruralité vivante

e, qui se.

Nous sommes attachés aux territoires et au respect de leur diversité. Nous défendons « la République décentralisée » pour que la démocratie s’exerce au plus près de nos concitoyens. C’est pourquoi une réforme structurelle des collectivités territoriales demeure notre objectif : nous devons gagner en efficacité tout en dépensant moins. La ruralité doit retrouver la place qui lui revient dans notre société. Il nous faut alléger les normes et adapter les politiques d’aménagement du territoire pour rendre leur dynamisme à nos campagnes et leur harmonie à nos villes.

4. Le respect des valeurs républicaines est la condition de notre cohésion nationale Entre la candeur laxiste du socialisme et la raideur idéologique du populisme de droite, nous proposons une politique d’immigration garante de la dignité de la personne humaine. C’est à ce titre que l’immigration doit être maîtrisée et adaptée à nos capacités d’intégration. Laïque, la République respecte toutes les opinions, toutes les religions, et rejette toute forme de communautarisme. Ses valeurs doivent être enseignées à l’École en dehors de tout esprit partisan. Elles engagent également la responsabilité des parents, la famille étant la cellule de base de la société.

5. Nous voulons une Europe forte, qui a l’Union politique pour horizon L’Union européenne doit peser davantage sur la scène internationale et être capable de protéger ses frontières ainsi que son activité économique en imposant le principe de réciprocité. Nous sommes partisans d’une Europe fédérée, qui n’a pas peur d’élargir les domaines de souveraineté partagée, ni d’ériger une union budgétaire, fiscale et sociale. Cela suppose une impulsion démocratique forte avec la création d’un gouvernement de l’Union et le renforcement du rôle des parlements nationaux et européen. Nous sommes des militants de l’intégration franco-allemande, condition indispensable du bon fonctionnement de l’Europe. La France, avec l’Europe, doit défendre dans le monde la préservation de la planète, la liberté des peuples et les droits de l’Homme.

Notre engagement est de servir la France, une France moderne et humaniste. NUMÉRO 58 n 3e TRIMESTRE 2012

23


Congrès UMP - France Moderne et Humaniste