Page 1


Projet E-Fest ////////// Exposition « Objets Son » Palais Abdellia ///// La Marsa

Du 18 au 24 Novembre 2012 ///// 10h - 20h

////////// Conférence Rencontre Créa Numérica

Palais Abdellia ///// La Marsa

Du 19 au 21 Novembre 2012 ///// 09h30 - 17h30

////////// FEST festival

Acropolium ///// Cathédrale de Carthage Les 23 et 24 Novembre 2012 ///// 20h - 01h

////////// Atelier Efest-Lab logiciel libre Pure Data Le CMAM Ennejma Ezzahra ///// Sidi Bou Saïd Du 5 au 16 Novembre 2012

////////// Ateliers d’initiation à la création numérique Palais Abdellia ///// La Marsa

Du 19 au 21 Novembre ///// 16h - 19h

////////// TARIFS

///// Exposition Objets-son : Entrée gratuite ///// Conférence Rencontre Créa Numérica : Entrée gratuite ///// Ateliers d’initiation à la création numérique : Sur inscription (10 places disponibles) ///// FEST festival : Ticket 1 soir 12DT Pass festival 20TD Prévente à partir du 15 Novembre à l’Acropolium ///// Palais Abdellia

////////// INFO

www.lefest.org www.facebook.com/LEFEST RELATIONS PRESSE press@lefest.org


Projet E-Fest ////////// WINTER FEST

Acropolium ///// Cathédrale de Carthage Byrsa Les 23 et 24 Novembre / De 20H à 01H


Projet E-Fest


Projet E-Fest ////////// 23 NOVEMBRE ///// WORMHOLES Liban/ Beyrouth Live

Wormholes est une expérience d’improvisation audio-visuelle continue entre Mazen Kerbaj (encre de Chine, solvants, objets divers non-identifiés) et Sharif Sehnaoui (guitare acoustique). En 2008, Kerbaj développe un système qui lui permet de dessiner en live sur une table en verre. Ainsi, le dessin, comme la musique, n’a plus rien de permanent. Tout comme Sehnaoui peut couper son son en étouffant ses cordes en un seul geste, Kerbaj peut également effacer instantanément son dessin d’un mouvement de main. Wormholes est une tentative d’altérer un segment de l’espace/temps, avec l’espoir d’y créer un corridor entre deux discipline artistiques et leur permettant ainsi de se donner mutuellement du sens. C’est également le résultat de 12 ans de collaboration artistique entre eux deux. Mazen Kerbaj est dessinateur et bédéiste depuis prés d’une vingtaine d’années et compte de multiples expositions et publications de par le monde, et notamment chez des éditeurs tel que L’Association, Le Monde Diplomatique, Dar el Adab ou Internazionale. Parallèlement il joue de la trompette avec un langage unique qui lui a permis de jouer dans de nombreux festivals de par le monde. Au Liban, il est co-fodateur du festival «Irtijal» et du label indépendant Al Maslakh Records. www.kerbaj.com

Sharif Sehnaoui est guitariste improvisateur résident au Liban après plus d’une décennie passée en France. Il est directeur artistique du festival international «Irtijal» qui se déroule a Beyrouth depuis 2001 et a activement participer au développement d’une scène de musique expérimentale sans précèdent dans cette région du monde. Son dernier disque en date est un solo de guitare acoustique («Old & New Acoustics») qui explore des techniques très personnelles de percussion sur guitare folk. www.sharifsehnaoui.net www.youtube.com/user/mazenkerbaj#p/u/4/h98d4j6WmQY


Projet E-Fest


Projet E-Fest ///// MILAMARINA France Live

Découverte du Printemps de Bourges, la harpiste Milamarina propose un univers pop-electro dans un format atypique qui lie son instrument aux machines. Et c’est un peu comme formule magique... dès les premières notes, quelques personnages étranges viennent nous lécher l’oreille. Une atmosphère cotonneuse et piquante d’où nous n’avons pas envie de sortir. www.myspace.com/leschansonsdemarine


Projet E-Fest ///// SHENZ (TU) DJ SET Tunisie Dj Set

Magicien du dancefloor, Amine Chouchene aka SHENZ, propose depuis près de trois ans des sets irrésistibles aux grooves ultra-vitaminés. Originaire de la banlieue sud de Tunis [Hammam-lif] , ce passionné de musique Hip Hop, Rap, NuSoul , Soul , Dub et de Reggae découvre le Dubstep lors d’un concert de SHINIGAMI SAN. Il se met alors au travail, désireux de contribuer à la création d’une scène Bass Music tunisienne à l’instar de la scène londonnienne. Influencé par les productions du label Hyperdub et des artistes tels que Mala ou encore Digital Mystikz, il s’épanouit au sein du collectif World Full Of Bass et il gagne souvent le pari de faire apprecier le Dubstep au plus grand nombre tout en régalant les connaisseurs du genre. www.soundcloud.com/ishenz


Projet E-Fest ///// Brain Damage France Live

Avec l’album Ashes to ashes, Brain Damage opérait en 2004 une plongée presque schizophrène dans une musique au fond plutôt sombre et froid, qu’il opposait alors à une version personnelle d’un reggae dub infiniment plus mélodique et harmonieux. S’il est vrai que le duo avait depuis fortement glissé vers le côté obscur de cette dichotomie, il aura fallu attendre 2012 pour assister à un grand retour vers la mélodie, la chaleur et le rapprochement de certains grands modèles anglo jamaïcains du genre. Pour ce faire, Martin NATHAN - désormais seul aux commandes - a choisi de s’entourer de vocalistes de talent qui ont su transcender les univers musicaux qu’il leur a proposés. Et si chaque individualité a amené un peu de son univers, il est intéressant de noter que ces artistes semblent bel et bien posséder des préoccupations communes, qu’ils évoquent respectivement dans leurs textes. Quand Learoy Green parle de la jeunesse du ghetto, Madu Messenger évoque les grands généraux des armées de la finance, que Brother Culture propose de combattre avec son « plan radical ». Zeb Mc Queen, quant à lui s’interroge sur l’attitude à adopter quand le totalitarisme fondra sur nous, ce à quoi M. Parvez semble vouloir répondre que nous ne disposons aujourd’hui que d’une marge de manoeuvre plus que réduite. C’est Sir Jean qui mettra sans doute tout le monde d’accord en engageant les différents artistes contemporains à faire attention aux mots qu’ils utilisent, aux rôles qu’ils doivent tenir, à l’exemple qu’ils doivent donner, en particulier à la jeunesse. «A notre humble niveau, agir avec nos propres armes sur les choses et les gens qui nous entourent», c’est justement le message que Brain Damage entend faire passer avec ce nouvel album. Un manifeste musical résolument optimiste, contrastant avec l’esthétique ténébreuse développée ces dernières années. www.myspace.com/braindamagedub


Projet E-Fest


Projet E-Fest ////////// 24 NOVEMBRE ///// ALEXANDER SCHUBERT Allemagne Concert/performance

Compositeur interprète (guitare, batterie, électronique). Alexander Schubert a étudié l’informatique et la biologie à Leipzig, en se concentrant sur la neuro-informatique et les sciences cognitives. Il a travaillé durant un an au Centre d’art et de technologie des médias (ZKM) de Karlsruhe et a obtenu en 2009 un diplôme en composition multimédia du Conservatoire de musique et d’art dramatique de Hambourg. Il s’intéresse particulièrement à l’exploration d’une zone qui se situe à l’intersection entre les genres acoustique et électronique. La musique sur bande ou le live electronic font partie de son univers tout comme le design de programmes informatiques ou l’utilisation intuitive d’instruments inventés dans le cadre d’improvisations. La combinaison de la musique écrite et de l’improvisation est une constante dans son travail. Pour le FEST, Alexander Schubert présentera deux de ces pièce, Lapalace Tiger et Your Fox’s Dirty Gold. //// Laplace Tiger 12’ For drum kit, arm-sensors, live-electronics and live-video Laplace/Tiger utilise des capteurs sur l’avant bras du joueur ce qui permet le contrôle complet de la musique électronique live et la structuration de la pièce. En outre, le mouvement du joueur est l’unique matériel pour la création de la vidéo live. Le jeu traditionnel est ici transformé, augmenté grâce aux mouvements du corps du musicien. Le corps devient extension de l’instrument. //// Your Fox’s A Dirty Gold 14’ For solo performer with voice, motion sensors, electric guitar and live-electronics «Fox» est ce qu’on pourrait décrire comme une chanson pop moderne. Elle incorpore des éléments de musique contemporaine et d’électronique expérimentale. Le concept doit lier tous les éléments impliqués avec le mouvement et les gestes de l’interprète. Ceci permet au chanteur de contrôler, déclencher et former les parties de la composition en temps réel. Le logiciel MAX/MSP est utilisé pour contrôler le live électronique et les


Projet E-Fest lumières, le tout est contrôlé par le mouvement du corps de la chanteuse et l’interface de guitare électrique. www.alexanderschubert.net


Projet E-Fest ///// Cloud Boat Grande-Bretagne Live

Originaire de Londres, ce duo atypique assure la première partie de la tournée de James Blake. Son dernier morceau «Lions on the beach» plonge le public dans un univers envoûtant et relaxant. Souvent comparé à Mogwai ou Darkstar, Cloud Boat donne l’efficacité d’un rock populaire. Tout cela en combinant harmonieusement guitares et boîtes à rythmes à quelques rares instants de chant. www.cloudboat.co.uk


Projet E-Fest ///// RICHARD FEARLESS « Death in Vegas » Grande-Bretagne Dj Set

Richard Fearless, créateur du légendaire groupe Death in vegas, n’a pas seulement un des meilleurs blazes de scène de ces dernières décennies, il possède aussi cette rare aptitude à mêler des styles musicaux dans l’élégance, sans paraître forcé. Avec Tim Holmes, il a construit Death In Vegas comme un vaisseau électronique captant les influences rock, punk et soul des 30 dernières années et les retranscrivant dans un langage qui lui est propre. Richard Fearless a compris très tôt les bon côtés du post-rock (les élévation graduelles avant l’explosion, le progressions répétitives qu’on ne peut s’empêcher de suivre) et écarté les mauvais (trop se regarder le nombril). Richard Fearless a commencé à mixer au légendaire Job Club aux côtés de grands noms tels que Claude Young et Derrick May. C’est durant cette période qu’il a lancé son groupe DEATH IN VEGAS. Il a travaillé avec des artistes comme Bobby Gillespie, Jim Reid, Iggy Pop, Paul Weller, The Rolling Stones, The Horrors, Yoko Ono, Capleton, Burning Spear, Suicide... Et aime encore beaucoup mixer dub, deep techno et electronica. www.mixcloud.com/richardfearless


Projet E-Fest ///// AUCAN Italie Live

Combinant les principes du rock expérimental, du dubstep et du downtempo, Aucan crée un style electro-live unique, énergique, et une véritable expérience. Depuis 2009, le groupe brûle les planches de l’underground européen, avec déjà plus de 300 concerts son actif, en compagnie notamment de Placebo, Matmos, Antipop Consortium, Tricky, Andrew Hung (Fuck Buttons), Steve Aoki, Dinosaur JR, Crookers, PVT, Sole and The Skyrider Band, Ramadanman, Black Heart Procession, Lars Hornveth, ZU, DJ Food, Architecture in Helsinki, etc… Black Rainbow est la troisième sortie discographique d’Aucan. Masterisé par Matt Colton aux AIR Studios de Londres, cet album innove dans le son comme dans l’approche musicale. Aucan unit l’attitude live d’un groupe rock avec les productions électroniques les plus innovantes, rendant leur album et leurs prestations live absolument uniques. Se promenant entre dubstep moderne et riffs noisy, jusqu’à de lointains paysages ambient, cet album guide son auditeur dans une expérience sonore aux textures multiples. Les voix, traitées numériquement, dessinent des mélodies intenses sur les pistes, usant d’harmonies dark-psychedelic aussi bien que des infuences rap du trio. Pour fans d’Aphew Twin, Massive Attack, Radiohead, Brian Eno, VEX’d. «C’est un groupe formidable, et chacune de leurs évolutions futures ajouteront des pièces à un son qui leur correspondra, à eux et à aucun autre. Un album fascinant, un live mortel». ROCKIT «Quand ce trio, groupe rock pliant l’électronique à ses moindres désirs, se jette en apnée dans une musique sœur du dubstep et fille de « Kid A », hé bien… tout le monde reste bouche bée». KALPORZ www.aucanize.com/


Projet E-Fest


FEST  

FESTIVAL ECHOS SONORES TUNISIE

FEST  

FESTIVAL ECHOS SONORES TUNISIE

Advertisement