Issuu on Google+

l’édition nouvelles

Retourner à : L’édition Nouvelles 8030, rue Marie-Lefranc Laval (Québec) H7Y 2C2

Vol. 34 N˚ 2 février 2014

Courrier de 2˚ classe – Enreg. 40069561

FÉVRIER 2014

Port payé à Toronto

Alimentation et nutrition P. 16

EN VEDETTE

Affranchissement de retour garanti – demande de correction de l’adresse

ISSN 08239118

Finance Personnelles P. 3

FINANCES PERSONNELLES ÉGALEMENT DANS CE NUMÈRO Alimentation et nutrition

Styles de vie P. 25

Information aux consommateurs Maison et jardin Santé et sécurité Styles de vie

Maison et jardin

Santé et sécurité P. 23

P. 22

Le contenu dont vous avez besoin, au moment où vous en avez besoin et dans le format requis. L’édition Nouvelles offre aux rédacteurs des articles pertinents pour leurs lecteurs, sans droits d’auteur • • •

Le contenu de L’édition Nouvelles ne comporte pas de droits d’auteur et est prêt à utiliser sans frais. Utilisez-le dans votre publication, bulletin, site web ou autre publication. Téléchargez facilement les articles et les illustrations de notre site web.

www.leditionnouvelles.com 1-888-855-6397, poste 236


Vol. 34 N˚ 2

février 2014

.Finances personnelles............................................................................................... 3 Alimentation et nutrition........................................................................................ 16 Information aux consommateurs.......................................................................... 19 Maison et jardin........................................................................................................ 22 Santé et sécurité....................................................................................................... 23 Styles de vie............................................................................................................... 25

Sur le website

Vous trouverez sur le site leditionnouvelles.com des vidéos que vous pouvez utiliser sur votre site Web.

Modalités d’utilisation Les articles sont fournis sans frais. Vous devez accorder le crédit d’utilisation à L’édition Nouvelles en mettant (EN) au début de l’article ou www.leditionnouvelles.com à la fin. La source/le commanditaire de l’information cité dans le texte doit être identifié tel quel. Les images doivent être utilisées avec le contenu rédactionnel correspondant. L’utilisation des articles de L’édition Nouvelles constitue une acceptation de ces modalités et entérine l’entente entre vous et L’édition Nouvelles.

8030, rue Marie-Lefranc, Laval (Québec) H7Y 2C Rédaction en chef Directeur, Québec Relations avec les médias Traduction interne

Tél. : 1 866 639-7226, poste 213 REDACPROCOM Danny Coggins Méliane Etien France de Palma


FINANCES PERSONNELLES Connaissez-vous les conditions de votre assurance voyage médicale? (461 mots + 1 photo) (EN) Les Canadiens adorent voyager, mais plus du tiers (35 %) ne souscrivent pas d’assurance voyage complémentaire en cas d’urgence médicale à l’étranger, révèle un sondage* mené récemment par l’Association canadienne de l’assurance voyage (THIA). « Ce genre de couverture sert à prémunir l’assuré contre les frais médicaux imprévus, qui peuvent facilement atteindre des milliers de dollars en quelques heures », observe John Thain, président de la THIA. Or, le tiers des répondants au sondage ont admis que des frais médicaux imprévus de 1 000 $ ou plus les placeraient dans une situation financière précaire, et seuls 6 % d’entre eux étaient conscients que leur régime public d’assurance maladie rembourse aussi peu que 9 % des services médicaux d’urgence engagés à l’étranger. Le sondage a en outre démontré que dans l’ensemble, les répondants ne savaient pas que les soins médicaux coûtent extrêmement cher à l’étranger. Seuls 28,5 % ont été en mesure d’estimer correctement le coût moyen du traitement d’une fracture aux États-Unis, soit 10 000 $; ce montant peut toutefois être multiplié plusieurs fois à Manhattan ou Miami, qui font partie des régions où les soins de santé sont les plus chers.

« La médecine moderne coûte excessivement cher, peu importe où l’on voyage, poursuit M. Thain. Étant donné que l’assurance publique ne suffit pas à nous protéger à l’étranger, une assurance voyage privée est aussi importante qu’un passeport. « Bien des gens profitent déjà d’une certaine couverture fournie par leur régime de retraite, leur employeur ou leur carte de crédit. Mais ce type de couverture est bien souvent assorti d’exclusions et de restrictions. Vous devez savoir ce qui est couvert par votre régime d’assurance voyage, mais aussi ce qui est exclu, précise M. Thain. L’assurance voyage ne constitue pas un substitut pour votre assurance maladie publique. Elle sert uniquement à vous protéger si, en raison d’une urgence médicale, ou encore d’une maladie ou d’un état soudains, vous devez recevoir un traitement avant de rentrer à la maison. » Voici quelques recommandations de la THIA pour les voyageurs : • S oyez au fait de vos antécédents médicaux. Sachez pourquoi vous prenez certains médicaments et subissez certains examens. Dans le doute, consultez votre médecin. • Familiarisez-vous avec les divers types d’assurance sur le marché : les régimes annuels voyages multiples pour grands

voyageurs; les polices voyage unique pour s n o w b i r d s ; les régimes risques spéciaux pour amateurs d’aventures; les régimes pour ceux qui ont une santé fragile. • Si vous avez des questions, communiquez avec votre compagnie d’assurances. Son personnel est au bout du fil pour répondre à toutes vos questions. Et dans la mesure du possible, n’attendez pas à la dernière minute pour vous assurer. Il s’agit d’une décision importante et vous devez prendre le temps qu’il faut pour bien comprendre comment vous serez protégé. www.leditionnouvelles.com Sources : * Sondage national administré en ligne les 1er et 2 octobre 2013 auprès de 1 025 Canadiens.

Une morsure de serpent à 170 000 $? De quoi faire réfléchir! (EN) Le biologiste canadien Jared Hobbs a appris à ses dépens qu’une rencontre avec un crotale à queue noire peut coûter très, très cher. En vacances en Arizona plus tôt cette année, il explorait une formation rocheuse quand soudain, il aperçut le serpent à sonnettes… trop tard. Chanceux dans sa malchance, M. Hobbs reconnut l’espèce de serpent à laquelle il avait affaire; il savait qu’il devait immédiatement se faire soigner, sans quoi il risquait une amputation. Il fut transporté vers un hôpital de la région, puis transféré par hélicoptère au Tucson University Medical Research Hospital pour être soigné par une sommité en matière de traitement des morsures de serpent. « La qualité des soins était exceptionnelle, témoigne M. Hobbs. Mais même si j’avais une police d’assurance voyage, j’ai commencé à m’inquiéter du gonflement de ma facture médicale quand on a dû m’emmener par hélicoptère à un plus gros hôpital. J’ai appelé mon fournisseur, qui m’a confirmé que ma police couvrait bien tous mes frais médicaux. » Au bout de deux jours, la facture totale avait dépassé 170 000 $. La police en vigueur a réglé tous les frais médicaux connexes directement auprès des dispensateurs de soins.

« Le système médical des États-Unis est un des plus chers au monde et seulement 6 % des Canadiens savent que les régimes publics d’assurance maladie ne couvrent qu’environ 9 % des frais médicaux à l’étranger », précise John Thain, président de l’Association canadienne de l’assurance voyage (THIA). « Chacun mérite de passer des vacances l’esprit tranquille et ce genre d’assurance, qui coûte relativement peu, est justement conçu pour couvrir les frais médicaux imprévus. » Un sondage récent de la THIA révèle que 35 % des voyageurs canadiens ne souscrivent pas d’assurance voyage et que 59 % seraient prêts à payer le prix pour les traitements médicaux nécessaires. Seuls 28,5 % des répondants ont été en mesure d’estimer correctement le coût moyen du traitement d’une fracture aux États-Unis, soit 10 000 $. Enfin, 65 % des répondants ont déclaré que des frais médicaux imprévus de 5 000 $ ou plus les placeraient dans une situation financière précaire. « Aujourd’hui, tout voyageur devrait considérer l’assurance voyage médicale comme étant aussi essentielle qu’un passeport, ajoute M. Thain. Bien des gens profitent déjà d’une

(466 mots + 1 photo)

certaine couverture fournie par leur employeur ou leur carte de crédit, mais il est important d’en comprendre les limites. » M. Thain formule les recommandations suivantes aux Canadiens qui veulent voyager l’esprit tranquille : • Connaissez votre état de santé et consultez un professionnel de la santé si vous avez des questions • Planifiez votre voyage : combien de temps partezvous? Êtes-vous un snowbird? Voyagerez-vous à plusieurs reprises au cours de l’année? • Lisez bien votre police d’assurance voyage. Les compagnies d’assurance emploient du personnel qui pourra répondre à toutes vos questions www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014

3


FINANCES PERSONNELLES Ne laissez pas le coût d’une hospitalisation gâcher vos vacances (EN) Si un grave problème médical ne vous renverse pas en voyage, la facture de l’hôpital s’en chargera. À l’étranger, même une intervention banale peut coûter cher, alors imaginez une hospitalisation de plus d’une journée. Pourtant, dans un récent sondage, seulement 65 % des Canadiens interrogés ont déclaré s’être procuré une assurance médicale complémentaire la dernière fois qu’ils ont voyagé. « Nous étions incrédules quand nous avons découvert qu’une visite de trois heures dans une salle d’urgence de la Floride, où mon mari a simplement reçu une ordonnance pour un antibiotique, revenait à 7 000 $, déclare Adrienne Sabado. Heureusement, nous l’avons appris après le fait quand ma compagnie d’assurance m’a envoyé un relevé confirmant que le dossier était réglé. Des vacances en famille avec trois jeunes enfants coûtent déjà assez cher. Nous n’avons certainement pas besoin d’une facture-surprise qui dépasse le prix du voyage lui-même. » Les spécialistes s’entendent pour dire qu’une assurance voyage médicale est tout indiquée pour éviter les problèmes financiers qui riment souvent avec problèmes médicaux imprévus. C’est particulièrement

le cas aux États-Unis, où le système médical est plus cher que partout ailleurs. « Aujourd’hui, le voyageur avisé est non seulement muni des bons articles de voyage, mais aussi d’une bonne assurance », déclare John Thain, président de l’Association canadienne de l’assurance voyage (THIA). « Chacun mérite de passer des vacances l’esprit tranquille, et une couverture d’assurance complète est un bon moyen d’y arriver. L’expérience de la famille Sabado à l’étranger n’a rien d’exceptionnel. » M. Thain recommande aux voyageurs de bien vérifier la couverture offerte par leur carte de crédit ou leur employeur avant de se renseigner sur l’assurance voyage. Il vaut la peine de se renseigner auprès de son conseiller en ressources humaines ou de son service de carte de crédit et de considérer toute la gamme des garanties d’assurance. Une fois que vous saurez quel est votre type de couverture, vous saurez aussi de quel type de couverture vous avez besoins. Pour vous aider, la THIA vous offre ces conseils sur la souscription d’une assurance complémentaire :

• Connaissez votre état de santé et consultez votre dispensateur de soins si vous avez des questions. • Planifiez votre voyage. Vous voyagez par affaires ou pour le plaisir? Êtes-vous un snowbird? Visiterezvous plus d’un pays? • Lisez attentivement votre police d’assurance. Si vous ne la comprenez pas bien, posez les questions qu’il faut à votre assureur. M. Thain précise que pratiquement toutes les assurances voyage au Canada offrent une couverture d’au moins un million de dollars, paient directement les hôpitaux et médecins étrangers pour les services couverts, et proposent des régimes pour tous les âges et même pour les gens qui ont une santé fragile. www.leditionnouvelles.com

Crédit d’impôt pour don de bienfaisance pour les débutants (EN) Saviez-vous que, si vous donnez de l’argent, des biens, des terres ou des titres cotés (comme des actions) à un organisme de bienfaisance enregistré, vous pourriez avoir droit à une déduction d’impôt pour don de bienfaisance dans votre déclaration de revenus et de prestations? Pour y avoir droit, tous les dons doivent être volontaires et le montant demandé ne peut pas dépasser la juste valeur marchande du don. Pour faire l’estimation de votre crédit pour don de bienfaisance, allez à arc.gc.ca/bienfaisanceetdons et cliquez sur « Calculateur du crédit d’impôt pour don » dans le panneau de gauche. S’il s’agit de votre premier don de bienfaisance, n’oubliez pas de calculer votre super crédit pour premier don de bienfaisance.

Pour demander vos reçus de dons : • Confirmez que l’organisme auquel vous donnez est bien enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Faites une recherche sur l’organisme de bienfaisance au moyen de son nom, de son numéro d’enregistrement ou d’autres filtres à l’aide des Listes des organismes de bienfaisance de l’ARC (arc.gc.ca/ listesbienfaisance). • Confirmez que votre reçu indique qu’il s’agit d’un « reçu officiel aux fins de l’impôt sur le revenu ». • Remplissez l’annexe 9 de votre déclaration de revenus et de prestations T1. Si vous produisez votre déclaration électroniquement, conservez vos reçus originaux.

revenus et de prestations. Des pénalités et des frais d’intérêts peuvent aussi s’appliquer. L’ARC a émis beaucoup d’avertissements au sujet de la participation aux stratagèmes d’abri fiscal relatif à des dons. L’ARC prévoit vérifier tous les abris fiscaux relatifs à des dons. Toutes les vérifications effectuées jusqu’à maintenant ont donné lieu à l’établissement de nouvelles cotisations d’impôt auxquelles s’ajoutent des intérêts. • Si vous participez à un stratagème d’abri fiscal relatif à des dons, l’ARC n’établira pas de cotisation à l’égard de votre déclaration de revenus ni n’enverra votre remboursement avant d’avoir vérifié l’abri fiscal relatif à des dons connexes, ce qui peut prendre jusqu’à deux ans. L’ARC établira ensuite une cotisation à l’égard de votre déclaration en fonction des résultats de la vérification.

(260 mots + 1 photo)

Si vous produisez votre déclaration en format papier, envoyez vos reçus originaux, mais conservez-en des copies. Vous devez conserver tous les documents à l’appui, comme les formulaires de promesse de don et la preuve de paiement, pendant cinq ans au cas où l’ARC demanderait à les consulter. www.leditionnouvelles.com

Crédit d’impôt pour don de bienfaisance pour les débutants (EN) Vous a t on déjà offert un reçu de don de bienfaisance pour un montant plus élevé que la valeur de votre don? Si c’est le cas, cela pourrait être un stratagème d’abri fiscal relatif à des dons et vous devez garder les points suivants à l’esprit : • L’Agence du revenu du Canada (ARC) attribue des numéros d’inscription d’abri fiscal pour permettre le suivi des abris fiscaux relatifs à des dons et de leurs participants. Le numéro d’inscription d’abri fiscal relatif à des dons n’est attribué qu’à des fins administratives et ne signifie pas que vous avez droit aux avantages liés à cet abri fiscal relatif à des dons. • Les stratagèmes d’abris fiscaux relatifs à des dons peuvent vous exposer à un risque financier, y compris celui de vous voir refuser tout remboursement d’impôt connexe que vous pouvez demander dans votre déclaration de

(344 mots + 1 photo)

• À compter de l’année d’imposition 2013, si vos montants d’abri fiscal relatifs à des dons sont contestés, vous êtes maintenant tenus par la loi de payer 50 % des impôts en litige. • Il est important de se rappeler que si l’offre d’abri fiscal relatif à des dons semble trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas. Pensez y deux fois avant de participer à un stratagème d’abri fiscal relatif à des dons. Obtenez plus d’information à www.arc.gc.ca/abrisfiscaux ou www.arc.gc.ca/alerte.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 4

février 2014

(447 mots + 1 photo)

www.leditionnouvelles.com


FINANCES PERSONNELLES REER ou CELI? Quoi choisir? (EN) À l’approche de l’échéance du 3 mars, date limite de cotisation à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), bien des Canadiens se demandent s’ils devraient investir dans un REER ou dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), ou encore partager leurs dollars entre les deux. Les REER et les CELI sont des outils de placement conçus pour nous aider à épargner et à investir de façon fiscalement avantageuse. Bien que ces deux véhicules puissent se compléter, il importe de bien comprendre comment chacun peut combler des besoins particuliers, selon les objectifs financiers à court, à moyen et à long terme qu’on s’est fixés. Voici un bref survol de ces deux outils de placement. Cotiser à un CELI est une option souple et intéressante pour tous les épargnants et investisseurs, mais il convient plus particulièrement aux objectifs financiers à court terme, notamment l’épargne pour les vacances ou le financement

(418 mots)

d’une dépense importante comme l’achat d’une voiture ou des rénovations domiciliaires. Les épargnants qui ont déjà cotisé le maximum à leur REER peuvent aussi se servir du CELI comme outil d’épargne complémentaire. Les épargnants qui investissent dans un CELI ne paient pas d’impôt sur les gains de placement réalisés dans leur compte ni sur les retraits. De plus, les droits à cotisation au CELI non utilisés sont reportés et s’accumulent au cours des années subséquentes. Le gouvernement fédéral a relevé la limite de cotisation annuelle au CELI de 5 000 $ à 5 500 $. Le REER est un outil qui permet d’épargner en vue de la retraite de manière efficace du point de vue fiscal. Les cotisations sont déductibles d’impôt et les fonds peuvent y fructifier plus rapidement à l’abri de l’impôt que s’ils étaient investis à l’extérieur d’un REER. Mieux encore, ce véhicule d’épargne peut contenir tout un éventail de types

de placements admissibles et les fonds peuvent facilement être convertis en revenu de retraite. « Outre leurs objectifs à long terme, comme l’épargne-retraite, les Canadiens ont bien d’autres besoins immédiats ou à court terme », rappelle Chris Buttigieg, directeur principal, Stratégies de planification du patrimoine, BMO Groupe financier. « Idéalement, les gens devraient envisager d’affecter des fonds à la fois dans un CELI et dans un REER puisque chacun de ces véhicules offre des avantages particuliers pouvant convenir à leurs divers objectifs financiers ». Pour plus de renseignements sur les CELI et les REER, ou pour savoir lequel de ces outils de placement vous convient le mieux, adressez-vous à un professionnel financier ou visitez le site www. bmo.com/placements. www.leditionnouvelles.com

Munissez-vous d’un plan financier pour avoir l’esprit tranquille (EN) Saviez-vous que plus du tiers de toutes les résolutions prises avant le coup de minuit le 31 décembre portent sur les finances personnelles? Ce constat sur le Canadien moyen est tiré d’un sondage mené par BMO Groupe financier. « Comme nos finances ont une incidence sur tant de facettes de nos vies, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’elles prennent une place si prépondérante dans nos résolutions du Nouvel An », signale Chris Buttigieg, directeur principal, Stratégies de planification du patrimoine, BMO Groupe financier. « Chez ceux et celles qui prennent une résolution liée à leurs finances personnelles, les possibilités de réaliser leurs objectifs financiers augmentent substantiellement si la résolution s’accompagne

d’un plan financier. À titre d’exemple, si vous voulez vous remettre en forme ou perdre du poids en 2014, vous devrez élaborer un plan qui comprendra vraisemblablement un programme d’exercice et un régime alimentaire. Il en est de même pour les objectifs financiers – tout commence par un plan ». Un plan financier aide les gens à cheminer vers l’atteindre de leurs objectifs à court et à long terme, comme l’achat d’une nouvelle maison, l’épargne pour les études d’un enfant, ou l’investissement en vue de la retraite. C’est la feuille de route qui définit le point de départ et l’objectif financier à atteindre. Le processus de création d’un plan financier prend vie lors de la rencontre d’un professionnel financier

Cernez vos objectifs afin de faire les bons placements (EN) À l’approche de l’échéance de cotisation à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), c’est le moment tout indiqué pour revoir votre portefeuille de placements afin de vous assurer qu’il soit bien adapté à vos objectifs financiers. Qu’il soit à des années-lumière ou à l’aube de la retraite, ou encore déjà retraité, l’investisseur peut, en tout temps, adopter des stratégies aptes à lui permettre de tirer le meilleur parti de son argent. « L’une des règles de base d’un portefeuille équilibré consiste à faire en sorte que les placements deviennent progressivement plus prudents à mesure que l’horizon d’investissement se réduit », explique Robert Armstrong, viceprésident et chef, Solutions gérées, BMO Gestion mondiale d’actifs. « Toutefois, aussi simple que

puisse sembler ce concept, nombre d’entre nous ne parviennent pas à équilibrer leurs placements, souvent par manque de temps, de connaissances ou de commodité ». Selon un sondage de BMO, 89 pour cent des Canadiens jugent important d’avoir des placements qui évoluent avec le temps pour devenir moins risqués à l’approche de dates déterminantes. Malgré cette constatation, moins de la moitié d’entre eux pensent que leurs placements deviennent moins risqués avec le temps. M. Armstrong suggère aux investisseurs qui cherchent des options de placement correspondant à leur âge, à leur étape de vie et à leur niveau de tolérance au risque de s’attarder aux portefeuilles FiducieSélectMC et aux portefeuilles de FNB de

(314 mots)

qui analyse d’abord l’état de vos finances (actif, passif, revenu, habitudes de dépenses et placements), puis fait équipe avec vous pour élaborer un plan personnalisé qui tient compte de ces réalités et de votre niveau de tolérance à l’égard du risque. « Plus tôt vous établirez votre plan financier, plus vite vous progresserez vers l’atteinte de vos objectifs à court et à long terme », précise M. Buttigieg. Vous trouverez toute une panoplie d’outils de planification en ligne sur les sites suivants : www.bmo.com/planificationfinanciere www.leditionnouvelles.com

(324 mots) BMO, lesquels sont structurés en fiducie. Ces fonds offrent une série de six options assorties de niveaux de risques différents : revenu fixe, sécurité, conservateur, équilibré, croissance et actions de croissance. « Que l’investisseur soit prudent, audacieux, on quelque part entre les deux, poursuit M. Armstrong, ou qu’il approche d’un événement marquant de sa vie et désire des placements adaptés à son niveau de risque, il y a un portefeuille taillé sur mesure selon ses besoins ». Pour plus de renseignements, adressez-vous à un professionnel financier ou visitez l’un des sites suivants : www.bmo.com/placements www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014

5


FINANCES PERSONNELLES Êtes-vous âgé de 65 ans ou plus? Économisez de l’argent au moment de produire votre déclaration de revenus! (427 mots + 1 photo) (EN) – Une vie consacrée à votre carrière vous a finalement donné de précieuses années de retraite. Vous avez travaillé fort et vous méritez de profiter de votre avenir. Toutefois, même si les années de retraite sont souvent considérées comme des années fabuleuses, vivre avec un revenu déterminé peut être stressant et nécessite une planification financière intelligente. Vous pouvez tirer le maximum de votre argent de retraite en économisant au moment de produire votre déclaration de revenus, en voici quelques façons : • L e transport en commun vous permet d’économiser de l’argent que vous auriez autrement dépensé pour de l’essence, dont le prix ne cesse d’augmenter, le stationnement et l’entretien de votre voiture. Non seulement les aînés paient habituellement moins cher le transport en commun, mais vous pouvez déduire un montant pour le coût de certains laissez-passer de transport en commun dans votre déclaration de revenus. • Vous pourriez fractionner votre montant de pension admissible avec votre époux ou

conjoint de fait, en lui allouant jusqu’à 50 % de votre pension afin de payer moins d’impôt. • S i vous ou votre époux ou conjoint de fait avez une déficience grave et prolongée des fonctions physiques ou mentales et remplissez certaines conditions, vous pourriez avoir droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées. • S i vous prenez soin de votre conjoint ou d’un autre membre de votre famille ayant une maladie physique ou mentale qui le rend dépendant de vos soins, le montant pour aidants familiaux pourrait vous faire économiser de l’argent. • L orsque vous demandez le crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH), vous pouvez récupérer, en tout ou en partie, la TPS ou la TVH que vous payez. • S i vous recevez le Supplément de revenu garanti ou des prestations d’allocation en vertu du programme de la Sécurité de la vieillesse, vous pouvez d’ordinaire renouveler vos prestations simplement en produisant

votre déclaration de revenus au plus tard le 30 avril. Si vous choisissez de ne pas produire de déclaration, vous devrez remplir un formulaire de renouvellement. Vous pouvez vous procurer ce formulaire auprès de Service Canada. Vous trouverez d’autres renseignements utiles sur la période de production des déclarations de revenus pour les aînés à www.arc.gc.ca/aines. Pour faciliter la production de déclaration de revenus cette année, pourquoi ne pas envisager de produire votre déclaration en ligne? Il s’agit d’un service rapide, facile à utiliser et sûr. Vous trouverez des renseignements pour vous aider à www.arc.gc.ca/preparezvous. www.leditionnouvelles.com

Les conseils sur la période de production des déclarations de revenus permettent aux familles occupées d’économiser de l’argent (205 mots + 1 photo) (EN)– La plupart des parents cherchent constamment des moyens de tirer le maximum de chaque dollar. Qu’il s’agisse de payer des costumes de danse, de nouveaux patins, des cours de musique ou de l’aide aux devoirs supplémentaire, tous coûteux, il y a des moyens d’économiser de l’argent au moment de produire sa déclaration de revenus. Le truc, c’est de conserver vos reçus lorsque vous inscrivez vos enfants à des activités de conditionnement physique, artistiques ou d’épanouissement. Au moment de produire votre déclaration de revenus, demandez le

crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants (www.arc.gc.ca/creditartistique) et le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants (www.arc.gc.ca/conditionphysique) dans votre déclaration de revenus et de prestations. Vous pouvez demander les frais que vous avez engagés pour des activités admissibles pouvant aller jusqu’à 500 $ par crédit par enfant. Vous obtiendrez ainsi un crédit d’impôt non remboursable pouvant aller jusqu’à 75 $ par crédit par enfant. À bien y songer – l’argent que vous économiserez pourrait suffire pour acheter un nouveau maillot

Faites de votre rêve d’accession à la propriété une réalité (EN) – Acheter une maison est une décision importante qui nécessite beaucoup de planification financière et de soutien financier. Compte tenu des taux hypothécaires fluctuants et du marché de l’habitation canadien imprévisible, s’acheter une maison peut s’avérer un vrai casse-tête et requiert beaucoup de travail pour en assembler les pièces. Toutefois, un certain nombre d’incitatifs financiers sont à votre disposition pour vous aider à franchir ce pas lorsque vous jugerez que le moment est venu, c’est-à-dire : Les acquéreurs d’une première habitation ont le droit d’épargner sur leur achat à l’aide du crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation. Vous pouvez demander jusqu’à 5

000 $, ce qui entraînera des économies pouvant atteindre 750 $ sur vos impôts pour l’année au cours de laquelle la maison est achetée. Si l’acheteur a une incapacité, ou la maison est achetée pour une personne handicapée, il peut demander le crédit même s’il a précédemment acheté et possédé une maison. Si vous cherchez à accroître votre mise de fonds, vous pourriez être également admissible au Régime d’accession à la propriété. Ce régime vous permet d’utiliser l’argent de vos REER pour acheter ou construire une maison pour vous-même ou une personne handicapée ayant un lien de parenté. Vous pouvez retirer jusqu’à 25 000 $ dans une année civile et vous disposez de 15 ans pour rembourser les retraits

de bain à votre enfant ou pour couvrir les frais d’essence pour se rendre aux cours ou aux pratiques.

www.leditionnouvelles.com

(266 mots + 1 photo) sans que vos impôts soient touchés. Vous trouverez plus de renseignements sur ces programmes à www.arc.gc.ca/ mamaison. Les possibilités d ’ i nv e s t i s s e m e n t , l’absence de loyer et la fierté d’être propriétaire n’attendent que vous. Votre nouvelle maison est peut-être plus accessible que vous ne le pensez et si cette année, c’était l’année où vous deveniez propriétaire.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 6

février 2014

www.leditionnouvelles.com


FINANCES PERSONNELLES Le crédit d’impôt allège les finances des aidants familiaux (EN) – Être un aidant familial d’un proche peut être une expérience enrichissante, mais cela peut aussi poser des défis qui demandent de la compassion, du temps et de l’argent. Cela peut également vous éloigner de votre emploi, rendant le défi financier encore plus difficile à gérer. Si vous vous occupez d’un proche, qui est à votre charge, envisagez le crédit d’impôt pour aidants familiaux lorsque vous produisez votre déclaration de revenus et de prestations. Instauré en 2011, ce crédit d’impôt aide à alléger le fardeau financier des soins que vous donnez à un proche en réduisant le montant d’impôt que vous devez payer. Vous pourriez avoir le droit de demander un montant supplémentaire de 2 040 $ dans le calcul de certains crédits d’impôt non remboursables. Si

vous vous occupez de plus d’une personne à charge admissible, vous pouvez demander le crédit pour chacune de ces personnes. Vous trouverez plus de renseignements en ligne à www.arc.gc.ca/aidants familiaux, dont en voici un aperçu : Vous pourriez être admissible au crédit d’impôt pour aidants familiaux si vous vous occupez d’une personne à charge qui remplit l’une des conditions suivantes : • être âgée de 18 ans ou plus et être à votre charge en raison d’une déficience en des fonctions physiques ou mentales; • être un enfant âgé de moins de 18 ans qui a une déficience pour une longue période continue d’une durée indéterminée et qui doit être à votre charge pour ses besoins et soins personnels, et ce, dans une

(320 mots + 1 photo)

mesure généralement plus importante que les personnes du même âge qui n’ont pas de déficience. Même si aucun crédit d’impôt ne peut alléger toutes les difficultés qui accompagnent la prestation de soins, le crédit d’impôt pour aidants familiaux peut aider à alléger le fardeau financier et vous aider à revenir à ce qui est plus important – s’occuper de vos proches. www.leditionnouvelles.com

Comment économiser de l’argent en faisant carrière dans les métiers (240 mots + 1 photo) (EN)– Donc vous songez à avoir une carrière de machiniste, de plombier ou de tôlier ou dans un autre métier. Pas étonnant. La demande de gens de métier qualifiés est élevée au Canada et travailler dans les métiers peut être un choix de carrière enrichissant et ingénieux sur le plan financier. Étant donné le matériel requis pour accomplir ce travail, les gens de métier peuvent trouver qu’il est également coûteux de rester bien informé et d’avoir les bons outils pour le travail. Ces quelques conseils vous aideront à économiser de l’argent : • Surveillez les circulaires locales ou les promotions en ligne. Les quelques dollars que vous économiserez lors de l’achat d’un outil

en rabais peuvent se multiplier lorsque vous en avez plusieurs à acheter. • Envisagez d’acheter des outils d’occasion. Prenez le temps de parcourir vos sites locaux d’articles d’occasion en ligne afin de voir ce que vous pouvez acquérir moins cher. • Allez à www.arc.gc.ca/metiers et renseignezvous sur la déduction pour outillage des gens de métier qui permet à des gens de métier de demander une déduction pouvant atteindre 500 $ pour le coût d’outils admissibles acquis pour accomplir leur travail. • Gardez vos outils en bon état. Le temps qu’il faut pour faire l’entretien de vos outils peut

sembler fastidieux, mais cet entretien vous aidera à économiser sur les pièces de rechange et les coûts plus tard. www. leditionnouvelles. com

Les allègements fiscaux aident grandement les personnes handicapées (429 mots + 1 photo) (EN) – Profiter de la vie au maximum avec un handicap, ou s’occuper d’une personne handicapée, pourrait avoir une incidence sur vos heures de travail et peut également entraîner des dépenses supplémentaires et un stress financier. Il existe toutefois des programmes fiscaux et des crédits d’impôt offerts pour aider à alléger le fardeau financier. Le montant pour personnes handicapées, par exemple, aide à réduire l’impôt dû par une personne handicapée. Le montant peut également être transféré à un époux, à un conjoint de fait ou à un membre de la famille. Si vous avez droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH), vous pourriez demander le montant pour personnes handicapées. Pour avoir droit au CIPH, vous devez d’abord remplir le formulaire T2201A, Demande pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées. Vous devez ensuite demander à votre praticien qualifié (un médecin, un optométriste ou un audiologiste, etc.) de remplir le formulaire T2201B, Attestation par un praticien qualifié pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées.

Vous pouvez vous procurer les formulaires auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Une fois que vous aurez soumis les deux formulaires à l’ARC et que celle-ci les aura approuvés, vous pouvez demander le montant pour personnes handicapées dans votre déclaration de revenus et de prestations. Selon votre situation, vous pouvez même avoir le droit de demander le montant pour personnes handicapées rétroactivement. Les personnes qui prennent soin d’un enfant âgé de moins de 18 ans ayant un handicap peuvent également demander la prestation pour enfants handicapés (PEH). Une fois que l’ARC reçoit les formulaires T2201A et T2201B remplis correctement, elle vous informera si l’enfant a droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées et au supplément de la PEH. Vous pouvez trouver les formulaires et des instructions détaillées au www.arc.gc.ca/handicape. De plus, le gouvernement du Canada a récemment instauré le crédit d’impôt pour aidants familiaux. Grâce à ce crédit, vous pourriez avoir droit de recevoir un montant supplémentaire de 2 040 $ lorsque

vous calculez certains crédits d’impôt non remboursables pour des personnes qui sont à votre charge en raison d’une déficience des fonctions mentales ou physiques. Si vous subvenez aux besoins de plus d’une personne ayant une déficience, vous pouvez demander le crédit d’impôt pour aidants familiaux pour chaque personne à charge admissible. En tant qu’aidant familial, vous pouvez être confronté à de nombreuses tâches difficiles, y compris celle de gérer des dépenses supplémentaires – ne ratez pas l’occasion de réduire vos impôts et de garder l’argent ainsi économisé dans vos poches. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014

7


FINANCES PERSONNELLES Les étudiants peuvent mettre de l’argent dans leurs poches en produisant leurs déclarations (406 mots + 1 photo) (EN) – Les études postsecondaires coûtent chères. Au début de chaque semestre, vous devez payer les droits de scolarité et acheter des manuels. Vous avez peut-être besoin d’un nouvel ordinateur portatif et de fournitures scolaires, sans oublier tout le café dont vous aurez besoin pour survivre aux nuits blanches afin de vous préparer aux examens. Ces coûts peuvent grimper rapidement et vous obligeront à fouiller sous les coussins du canapé pour extraire toutes les pièces de monnaie que vous pourrez y trouver. En plus de tout le stress des cours, des examens et de la gestion de votre argent, s’ajoute l’obligation de produire votre déclaration de revenus. La tâche peut sembler ardue, mais sachez que pour la plupart des étudiants, produire une déclaration de revenus et prestations peut vous aider à économiser de l’argent en plus de vous permettre d’obtenir certains paiements de prestations. Lorsque vous produisez votre déclaration de revenus, vous pouvez demander des montants

relatifs aux études, des montants pour frais de scolarité et des montants pour manuels, ainsi que les laissez-passer de transport en commun si vous empruntez le transport en commun – même les frais de déménagement si vous avez déménagé pour demeurer plus près de l’école. Vous pouvez également demander des crédits d’impôt comme le crédit pour la TPS/TVH, lequel peut signifier un paiement pouvant atteindre 70 $ tous les trois mois afin de vous permettre de garder le contrôle de vos dépenses. Vous trouverez les renseignements sur les prestations et les crédits auxquels les étudiants ont droit au moment de la production de déclarations de revenus à www.arc. gc.ca/etudiants. Faites-vous une faveur et produisez votre déclaration de revenus même si vous n’avez aucun revenu à déclarer. Même si vous ne devez pas utiliser vos crédits pour frais de scolarité, montant relatif aux études et montant pour manuels, vous pouvez transférer la totalité ou une partie de ces

crédits à un parent afin qu’il puisse compenser une partie de ses impôts ou bien reporter ces montants afin de réduire vos impôts dans les années à venir. Si vous ne produisez pas votre déclaration de revenus et de prestations, vous ne pouvez pas obtenir votre crédit pour la TPS/ TVH ou toute autre prestation fiscale fédérale ou provinciale. De plus, assurez-vous de vous inscrire au dépôt direct afin d’obtenir votre argent plus rapidement et que celui-ci soit déposé directement dans votre compte bancaire. www.leditionnouvelles.com

Sachez quels sont vos droits au moment d’ouvrir un compte bancaire (189 mots + 1 photo) (EN) Pour prendre des décisions éclairées en vue d’assurer votre santé financière, il est important que vous sachiez ce à quoi vous avez droit en tant que consommateur de services financiers lorsque vous ouvrez un compte bancaire. Si vous disposez des pièces d’identité requises, la loi canadienne vous donne le droit d’ouvrir un compte de base dans une banque, et ce, même si vous n’avez pas d’emploi, si vous avez fait faillite dans le passé ou si vous ne déposez pas immédiatement d’argent dans le compte. Selon un récent sondage sur les droits et les responsabilités des consommateurs, seulement le tiers des personnes interrogées ont répondu correctement à une question visant à évaluer leur connaissance de ce droit. Lorsque vous ouvrez un compte dans une institution financière sous réglementation fédérale, l’institution doit vous fournir, par écrit ou par voie électronique, certains renseignements et documents concernant votre compte et la façon dont il fonctionnera. La liste de ces renseignements et documents est disponible sur le site Web de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, à sinformercestpayant.gc.ca. www.leditionnouvelles.com

Les commerçants ont des droits lorsqu’ils traitent des paiements par carte de crédit et de débit (255 mots + 1 photo) (EN) Lorsqu’ils traitent les paiements par carte de crédit et de débit, les commerçants disposent de diverses options, et ils ont des droits. Si vous êtes un commerçant, sachez en quoi consistent les modalités des ententes conclues pour les services de traitement des paiements. Le Code de conduite destiné à l’industrie canadienne des cartes de crédit et de débit exige que les commerçants reçoivent un préavis d’au moins 90 jours avant toute augmentation ou tout ajout de frais relatif aux transactions par carte de crédit et de débit; cette période de 90 jours commence lorsque le commerçant a reçu suffisamment d’information concernant le changement pour

lui permettre de bien évaluer son incidence sur ses coûts. Les commerçants peuvent annuler leur contrat sans pénalité dans les 90 jours suivant la réception de l’avis d’augmentation ou d’ajout de frais qui n’ont pas été prévus dans l’entente. En outre, lorsqu’un fournisseur de services offre à un commerçant un forfait comprenant plusieurs contrats avec plus d’une partie, il doit lui donner un résumé de l’information essentielle concernant chaque contrat avant de conclure une entente. Obtenez davantage de renseignements concernant le Code auprès de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada en consultant son site Web sinformercestpayant.gc.ca.

Vous y trouverez de l’information sur les cartes de crédit et de débit, les droits des commerçants lorsqu’ils traitent avec cette industrie, ainsi que des conseils sur le choix d’un fournisseur de services de paiement.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 8

février 2014

www.leditionnouvelles.com


FINANCES PERSONNELLES Responsabilité partagée d’une carte de crédit commune (EN) Saviez-vous que si vous demandez une carte de crédit conjointement avec une autre personne, vous êtes responsable des transactions et des dettes reliées au compte? Avant de signer quoi que ce soit, assurez-vous de connaître vos droits et vos responsabilités en tant que coemprunteur. Qui est responsable? Lorsque vous cosignez une carte de crédit, vous prenez un engagement sérieux. À titre de coemprunteur, l’émetteur de la carte de crédit vous considère responsable de la dette ainsi que des paiements à effectuer pour la rembourser. Si un emprunteur ne rembourse pas la dette, la banque ou l’institution financière peut exiger que l’autre emprunteur dont le nom figure sur l’accord de crédit rembourse en totalité le montant dû.

Remarque : Les conditions de certaines cartes de crédit peuvent mentionner que les utilisateurs autorisés (titulaires secondaires) peuvent être tenus responsables de tout solde impayé, même s’ils n’ont jamais signé la demande de carte de crédit. Assurez-vous de lire attentivement la convention de crédit et de bien comprendre à qui revient la responsabilité des paiements. En cas de doute, communiquez avec l’émetteur de votre carte de crédit. Ce que vous avez le droit de recevoir Lorsqu’une institution financière sous réglementation fédérale accepte de vous accorder une carte de crédit conjointement avec une ou plusieurs autres personnes, chaque emprunteur a le droit de recevoir les documents d’information. Tous les coemprunteurs doivent recevoir

Accédez à votre argent plus rapidement

(299 mots + 1 photo) des copies de la convention de carte de crédit et des relevés mensuels, à moins que vous ne consentiez verbalement ou par écrit (sur papier ou par voie électronique) à renoncer à ce droit. Pour en savoir davantage sur vos droits et vos responsabilités en tant que coemprunteur, visitez le site Web de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, à sinformercestpayant.gc.ca. www.leditionnouvelles.com

(208 mots + 1 photo)

(EN) Lorsque vous déposez un chèque et que l’argent apparaît dans votre compte bancaire, il se peut qu’une période de retenue des chèques vous empêche d’accéder à la totalité de votre argent immédiatement. Néanmoins, grâce à un règlement entré en vigueur en d’août 2012, le consommateur qui dépose un chèque en personne à une institution financière sous réglementation fédérale a accès à la première tranche de 100 $ immédiatement. S’il dépose le chèque à un guichet automatique, cette somme est disponible le jour ouvrable suivant. De plus, les périodes de retenue des chèques sont moins longues qu’auparavant. Une période de retenue maximale de quatre jours ouvrables peut s’appliquer à un chèque d’un montant inférieur à 1 500 $ si le chèque est déposé en personne à une succursale ou à un point de service, et de cinq jours ouvrables s’il est déposé à un guichet automatique. Pour un chèque dont le montant est supérieur à 1 500 $, la période de retenue maximale est de sept et huit jours ouvrables, selon le mode de dépôt. Pour en savoir davantage sur les périodes de retenue des chèques, visitez le site Web de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, à sinformercestpayant.gc.ca. www.leditionnouvelles.com

Le remboursement anticipé d’une hypothèque peut vous faire épargner des milliers de dollars — mais il est bon de s’informer d’abord (420 mots + 1 photo) (EN) Le remboursement anticipé de votre hypothèque peut vous faire épargner des milliers de dollars au fil des ans, à la condition que votre prêteur hypothécaire vous autorise à le faire. Le remboursement anticipé d’une hypothèque consiste en un montant que vous versez en plus de vos paiements réguliers. Un remboursement anticipé peut se faire en augmentant le montant de vos paiements hypothécaires réguliers ou en effectuant un paiement forfaitaire en vue de réduire ou de rembourser votre solde hypothécaire. Plus tôt vous effectuerez un remboursement anticipé, moins vous paierez d’intérêts à long terme. Prenons, par exemple, une hypothèque de 150 000 $ amortie sur 25 ans, à un taux d’intérêt de 5,45 %. En supposant que le taux d’intérêt ne change pas pendant la durée de l’hypothèque, les paiements mensuels seraient d’environ 911 $. En augmentant les paiements de 50 $ par mois, l’hypothèque serait remboursée deux années plus tôt, et les frais d’intérêt baisseraient de 14 000 $. Un paiement forfaitaire unique de 15 000 $ effectué la deuxième année de l’hypothèque

permettrait de rembourser l’hypothèque environ quatre ans plus tôt et d’épargner plus de 33 000 $ en frais d’intérêt. Commencez par examiner votre contrat hypothécaire, car ce ne sont pas toutes les hypothèques qui offrent des privilèges de remboursement anticipé. Si vous avez un prêt hypothécaire fermé, vous devrez peut-être verser une pénalité ou des frais de remboursement anticipé. Les institutions financières sous réglementation fédérale, comme les banques, doivent indiquer vos options de remboursement anticipé dans un encadré informatif qui se trouve au début du contrat hypothécaire. Ce document précise la mesure dans laquelle vous pouvez rembourser votre hypothèque par anticipation, le moment où vous pouvez le faire et les autres conditions applicables. Lisez-le attentivement et, avant de le signer, demandez au prêteur de vous expliquer ce que vous ne comprenez pas. Lorsque vous comparez les différentes hypothèques offertes, posez les questions suivantes :

• Combien puis-je rembourser par anticipation sans payer de pénalité ni de frais? • Y a-t-il un montant minimal à verser quand on effectue un remboursement anticipé? • Quand puis-je effectuer un remboursement anticipé? • Existe-t-il des conditions ou des restrictions? • Si des frais ou une pénalité sont imposés, à combien s’élèvent-ils et comment sont-ils calculés? Vous trouverez davantage de renseignements à ce sujet sur le site Web de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, à l’adresse sinformercestpayant.gc.ca. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014

9


FINANCES PERSONNELLES Comment réagir lorsque vous avez affaire à une agence de recouvrement (EN) Si vous ressentez toujours la pression de payer vos factures du temps des Fêtes, vous recevrez peut être sous peu un appel non voulu d’une agence de recouvrement. Lorsque des factures demeurent impayées pendant une période prolongée, les créditeurs font souvent appel à ce type d’entreprises pour percevoir les sommes qui leur sont dues. Rick Hancox, chef de la direction à la nouvelle Commission des services financiers et des services aux consommateurs, offre des conseils aux consommateurs pour les aider lorsqu’ils font affaire avec une agence de recouvrement. « Tout d’abord, ne paniquez pas. Le but de l’agence n’est pas de vous rendre la vie misérable. Elle veut seulement percevoir l’argent que vous devez à son client », a expliqué M. Hancox. « Il pourrait être utile pour les consommateurs de savoir que leur attitude relativement au remboursement de leur dette peut grandement influencer le niveau de coopération qu’ils recevront de l’agence de recouvrement, a-t-il ajouté. S’il existe des circonstances atténuantes qui ont entraîné des difficultés financières, comme un licenciement, une invalidité ou une urgence familiale, expliquez votre situation à l’agence de recouvrement, à des fins de référence. Il est cependant toujours préférable de vous entendre sur une date à laquelle vous paierez le solde dû en entier, si possible. »

Si vous n’êtes pas en mesure de payer le solde dû en entier, proposez à l’agence de lui fournir un état de vos obligations mensuelles ainsi que le montant de votre revenu. Cette mesure montrera à l’agence que vous souhaitez collaborer avec elle. L’état montrera à l’agence où va votre argent chaque mois, ce qui est souvent très utile pour conclure une entente de paiement. Les dettes ne doivent pas être prises à la légère. Respectez votre entente avec l’agence de recouvrement. Assurez vous de ne pas remettre un chèque sans provision ou de ne manquer aucun paiement. Si pour une raison ou pour une autre vous ne pouvez pas effectuer le paiement prévu, téléphonez à l’agence de recouvrement à l’avance. Toutes les agences et les agents de recouvrement doivent obtenir une licence auprès de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs avant d’exercer des activités de recouvrement au Nouveau-Brunswick. Le Commission offre également aux consommateurs une protection contre le harcèlement. Vous ne devriez jamais vous sentir harcelé lorsque vous faites affaire avec une agence de recouvrement. Il est interdit aux agences et aux agents de recouvrement : d’utiliser un langage coercitif, intimidant ou menaçant;

(569 mots)

de téléphoner à votre lieu de travail ou de parler à votre employeur; de divulguer de l’information au sujet de votre dette à quiconque autre que vous. de vous téléphoner avant 7 h ou après 21 h du lundi au vendredi, et avant 13 h ou après 17 h le dimanche et les jours fériés; de menacer de prendre une mesure qu’ils n’ont pas légalement le pouvoir de prendre. (Par exemple, au Nouveau Brunswick, votre salaire ne peut pas faire l’objet d’une saisiearrêt à cette fin.) Des renseignements additionnels au sujet de vos droits lorsque vous faites affaire avec une agence de recouvrement sont affichés sur le site Web de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs à l’adresse www.fcnb.ca/recouvrement. Si vous estimez que vous êtes harcelé ou qu’une agence de recouvrement a contrevenu à l’un des règlements susmentionnés, communiquez avec la Commission des services financiers et des services aux consommateurs au 1 866 933 2222 pour déposer une plainte. www.leditionnouvelles.com

Une nouvelle application simplifie le calcul de la protection d’assurance-dépôts (214 mots) (EN) L’assurance-dépôts ne coûte rien et s’applique automatiquement, mais il peut être difficile de calculer sa propre protection, surtout si l’on détient plusieurs comptes. La Société d’assurance-dépôts du Canada a donc créé une application mobile qui permet aux épargnants de calculer ce qui, dans leurs dépôts, est assuré – et ce qui ne l’est pas. « Cette application vous donne une estimation de votre protection d’assurance-dépôts, ce qui

peut vous aider dans votre planification financière, dit Michèle Bourque, présidente et première dirigeante de la SADC. En quelques clics, on voit si les dépôts d’une catégorie donnée dépassent ou non le plafond de 100 000 $. » Il faut saisir dans l’application quelques données comme le nom de votre institution financière, le type et la catégorie de vos dépôts, de même que leur montant. (Vous saisissez ces données sans rien dévoiler de votre identité et de vos comptes véritables.) Une fois les données saisies,

l’application calcule le remboursement auquel vous auriez droit en cas de faillite de votre banque. Cette nouvelle application gratuite propose aussi une vidéo explicative sur l’assurance-dépôts, un aide-mémoire complet et des liens vers le site Web de la Société. L’application est offerte dans les boutiques en ligne Apple Android, Windows et BlackBerry.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 10 février 2014

www.leditionnouvelles.com


Articles et vidéos avec des experts en santé et sécurité disponibles pour votre publication ou votre site or Web

www.leditionnouvelles.com


FINANCES PERSONNELLES Les CPG aident les Canadiens en quête de placements plus sûrs (EN) Le ralentissement économique récent étant encore bien présent dans l’esprit de plusieurs, les investisseurs en particulier, qui en subissent les incertitudes, rien d’étonnant à ce que bon nombre de Canadiens soient en quête de placements plus sûrs. De fait, un sondage récent de BMO a révélé que les Canadiens sont probablement deux fois plus nombreux à être devenus des investisseurs plus prudents, plutôt que plus téméraires, qu’avant le ralentissement. Cette tendance s’est en fait confirmée récemment; comparativement à il y a trois ans, 41 pour cent des Canadiens se décrivent maintenant eux-mêmes comme étant des investisseurs plus prudents, par rapport à huit pour cent qui avouent prendre plus de risques d’investissement. Malgré ce changement d’attitude, seul le tiers des Canadiens qui préfèrent les placements plus sûrs

possèdent des certificats de placement garanti (CPG). Les CPG sont depuis longtemps un outil idéal qui aide les investisseurs à faire croître et à protéger leurs fonds investis, en leur offrant des termes souples pouvant atteindre dix ans. En investissant dans divers types de CPG, l’investisseur peut tirer profit des divers avantages offerts par cet outil de placement, tout en diversifiant son portefeuille. En choisissant le bon CPG, l’investisseur pourra : • protéger la totalité de son capital; • profiter d’un revenu stable et prévisible; • diversifier son portefeuille de placement et en réduire le risque; • se verser un salaire mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel. À titre d’exemple, l’épargnant que désire profiter de tous les avantages d’un placement sûr et obtenir un

(344 mots)

rendement concurrentiel pourrait opter pour le CPG Accélérateur Plus BMO de trois ans. Ce CPG offre le meilleur d’un compte d’épargne et d’un compte de placements combinés, avec, en prime, un rendement concurrentiel garanti qui croît annuellement et la possibilité, pour l’investisseur, d’accéder à ses fonds chaque année. Pour de plus amples renseignements sur la manière d’intégrer des certificats de placement garanti à votre portefeuille, rendez-vous à votre succursale BMO Banque de Montréal locale pour discuter avec un professionnel de l’investissement de BMO. www.leditionnouvelles.com

Les CPG peuvent constituer des placements sûrs et produire des rendements concurrentiels (327 mots) (EN) Pour l’investisseur canadien qui privilégie les placements plus sûrs, les certificats de placement garanti (CPG) représentent une option efficace. Les CPG sont depuis longtemps un outil idéal qui aide les investisseurs à faire croître et à protéger leurs fonds investis, en leur offrant des termes souples pouvant atteindre dix ans. En investissant dans divers types de CPG, l’investisseur peut tirer profit des divers avantages offerts par cet outil de placement, tout en diversifiant son portefeuille. • En choisissant le bon CPG, l’investisseur pourra : • protéger la totalité de son capital; • profiter d’un revenu stable et prévisible; • diversifier son portefeuille de placement et en réduire le risque; • se verser un salaire mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel.

De nombreux Canadiens semblent commencer à profiter des avantages des CPG. Selon un sondage de BMO, 32 pour cent, dont 20 pour cent ne possèdent aucun CPG, disent être au moins quelque peu enclins à en acheter au cours de la prochaine année. Comme principales raisons de posséder des CPG, les investisseurs citent la tranquillité d’esprit, la facilité de planification que confère un revenu garanti et les possibilités de diversification de leur portefeuille qui y sont associées. Cela étant dit, près du tiers des Canadiens qui n’ont pas de CPG les évitent pour le plus faible taux de rendement perçu. Mais des options de CPG sont disponibles même pour ce type d’investisseurs. À titre d’exemple, l’épargnant que désire profiter de tous les avantages d’un placement sûr et obtenir un rendement concurrentiel

pourrait opter pour le CPG Accélérateur Plus BMO de trois ans. Ce CPG offre le meilleur d’un compte d’épargne et d’un compte de placements combinés, avec, en prime, un rendement concurrentiel garanti qui croît annuellement et la possibilité, pour l’investisseur, d’accéder à ses fonds chaque année. Pour de plus amples renseignements sur la manière d’intégrer des certificats de placement garanti à votre portefeuille, rendez-vous à votre succursale BMO Banque de Montréal locale pour discuter avec un professionnel de l’investissement de BMO. www.leditionnouvelles.com

La préférence pour les CPG croîtra avec la hausse des taux d’intérêt (EN) Depuis le début du ralentissement économique, les Canadiens ont connu plusieurs années de taux d’intérêt historiquement bas. L’enthousiasme pour les placements traditionnellement considérés comme plus sûrs, comme les certificats de placement garanti (CPG) – dont le rendement est directement lié aux taux d’intérêt – a faibli. Un nouveau sondage de BMO suggère que ce recul de l’intérêt pour l’intégration des CPG dans un portefeuille de placement perdurera tant que les taux d’intérêt demeureront faibles. Le sondage a en outre révélé que, si on leur promettait un rendement annuel de deux pour cent, seulement 14 pour cent des Canadiens achèteraient des CPG au cours de la prochaine année.

Toutefois, si le taux d’intérêt allait atteindre trois pour cent, le nombre de Canadiens qui disent qu’ils achèteraient des CPG bondit à 38 pour cent. Comme près de la moitié des Canadiens s’attendent à ce que les taux d’intérêt augmentent au cours des cinq prochaines années et comme le Service des études économiques de BMO prévoit que la Banque du Canada augmentera ses taux au cours du second semestre de 2015, il y a un fort potentiel de croissance de la popularité des CPG à long terme. Mais même avant que les taux augmentent, les CPG offrent déjà des options alléchantes aux investisseurs. À titre d’exemple, l’épargnant que désire profiter de tous les avantages d’un placement sûr et obtenir un rendement concurrentiel pourrait

opter pour le CPG Accélérateur Plus BMO de trois ans. Ce CPG offre le meilleur d’un compte d’épargne et d’un compte de placements combinés, avec, en prime, un rendement concurrentiel garanti qui croît annuellement et la possibilité, pour l’investisseur, d’accéder à ses fonds chaque année. Pour de plus amples renseignements sur la manière d’intégrer des certificats de placement garanti à votre portefeuille, rendez-vous à votre succursale BMO Banque de Montréal locale pour discuter avec un professionnel de l’investissement de BMO.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 12 février 2014

(310 mots)

www.leditionnouvelles.com


FINANCES PERSONNELLES Conseils de dernière minute sur les REER : payez moins d’impôt et soyez plus riche à la retraite (273 mots + 1 photo) (EN)—La date limite pour cotiser à votre REER approche à grands pas, mais vous avez le temps de profiter de quelques conseils de dernière minute qui vous aideront à bâtir une retraite plus confortable. Versez la cotisation maximale admissible •E  mprunter peut rapporter. Vous profiterez ainsi d’un allègement fiscal immédiat et vous augmenterez le potentiel de croissance de votre REER à l’abri de l’impôt. L’important, c’est d’obtenir un prêt à faible taux d’intérêt et de le rembourser le plus tôt possible. •É  pargnez en fractionnant votre revenu avec votre conjoint. Vous pouvez tirer profit d’un REER de conjoint pour générer un revenu de retraite moins imposé. Cette stratégie convient lorsque le revenu de votre conjoint sera vraisemblablement inférieur au vôtre dans les années à venir ou à la retraite.

•D  iversifiez pour une croissance plus sûre. Étant donné que la cotisation admissible à votre REER est plafonnée, vous aurez fort probablement besoin d’autres revenus pour financer la retraite de vos rêves : c’est là qu’entre en jeu votre portefeuille de placements non enregistrés. Un portefeuille bien équilibré repose sur un programme de répartition de l’actif qui respecte votre tolérance au risque et votre horizon de placement. « Le recours à de bonnes stratégies REER vous permet de payer moins d’impôt et d’améliorer votre situation financière à la retraite », dit Jack Courtney, expert en planification financière avancée au Groupe Investors. « Un conseiller financier peut vous aider à vous assurer que toutes vos stratégies de capitalisation vous permettent d’atteindre vos objectifs de vie et de retraite. » www.leditionnouvelles.com

Vous vivrez plus longtemps : planifiez en conséquences (EN)—Il est courant de planifier sa retraite jusqu’à 80 ans car c’est l’espérance de vie moyenne au Canada. Or, selon Statistique Canada, les gens vivent en fait plus longtemps. Le segment de la population qui enregistre la plus forte croissance est celui des 80 ans et plus, et cette tendance devrait se maintenir. Selon Dave Ablett, spécialiste en planification de la retraite au Groupe Investors, l’allongement de l’espérance de vie des Canadiens est en soi une nouvelle formidable. Toutefois, cela signifie que votre retraite pourrait se prolonger jusqu’à votre 100e anniversaire et même au-delà, et que vous pourriez devoir économiser davantage. « Prenons l’exemple d’une femme qui prend sa retraite à 65 ans et qui place ses économies de retraite dans un régime enregistré d’épargneretraite (REER) qui lui rapporte 6 pour cent*, pour ensuite retirer un revenu de 3 000 $ par mois (non indexé) d’un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR). Sans tenir compte de l’impôt, elle devra

avoir accumulé 361 000 $ si elle veut pouvoir en tirer un revenu jusqu’à l’âge de 80 ans. Toutefois, si le capital doit durer jusqu’à 100 ans, c’est 539 000 $, soit 178 000 $ de plus, qu’elle devra avoir accumulé à 65 ans », explique M. Ablett. Par ailleurs, l’âge de 65 ans n’est plus considéré comme l’âge « normal » de la retraite; la retraite anticipée et la retraite progressive sont des concepts qui gagnent en popularité. Le REER est un excellent outil d’épargne qui comporte des avantages fiscaux, mais comme vous ne pouvez y cotiser au-delà d’un certain seuil, vos placements enregistrés à eux seuls ne suffiront sans doute pas à vous procurer le revenu dont vous aurez besoin pour profiter d’une longue retraite. Vous devrez donc bonifier votre revenu en plaçant de l’argent dans un CELI ou encore dans un portefeuille de placements non enregistrés qui, lui, sera assujetti à l’impôt. Les placements que vous y ferez devront donc être choisis judicieusement de

Éviter d’investir avec ses émotions (EN)—«Dans le domaine financier, l’émotion est mauvaise conseillère», affirme Andy Beer, spécialiste en planification stratégique de portefeuille au Groupe Investors. « Toutes les études le confirment : les plus grands perdants sont les investisseurs qui se laissent guider par leurs émotions – qui achètent et vendent à répétition pour trouver la perle rare, qui se lancent dans les fonds de placement après une forte croissance des marchés pour ensuite se tourner vers une autre catégorie d’actif à la mode quand les marchés se replient. Ils peuvent perdre gros à ce petit jeu. » Selon lui, il ne sert à rien d’essayer de deviner le bon moment pour investir : c’est la présence sur les marchés qui fait la différence, surtout lorsque, en plus de garder le cap, on opte pour une

Source: Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

(367 mots) manière à réduire votre facture d’impôt annuelle tout en maximisant les rendements à long terme. * Le taux de rendement sert uniquement à illustrer les effets de la capitalisation du rendement. Il ne doit pas être utilisé pour refléter les valeurs ou les rendements futurs des placements. www.leditionnouvelles.com Source: Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

(238 mots)

stratégie comme le placement échelonné et pour une répartition efficace de l’actif. Les marchés sont intrinsèquement volatils, mais une sélection minutieuse et une diversification adéquate des placements réduisent les risques et améliorent vos chances d’atteindre vos objectifs à long terme. Le placement échelonné (la stratégie qui consiste à acheter des actions ou des parts d’un fonds sur une base régulière, peu importe leur prix) vous évite d’avoir à essayer de déjouer les marchés. Cette approche est conçue pour réduire le coût moyen par part ou par action et vous assure que vous participerez toujours aux marchés, de sorte que vous ne manquerez jamais les périodes où les rendements sont les meilleurs.

Source : Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014 13


FINANCES PERSONNELLES Dressez le bilan de vos besoins pour la retraite (EN)—Que vous soyez à la retraite ou que vous en approchiez, la crainte d’épuiser vos économies de votre vivant vous a sûrement déjà traversé l’esprit. Selon Gaétan Ruest, spécialiste en préservation du revenu de retraite au Groupe Investors, le montant et la fréquence du revenu dont vous aurez besoin et le taux des retraits de vos placements, y compris de vos régimes enregistrés d’épargne-retraite, dépendent de nombreux facteurs. « Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte : la durée prévue de votre retraite, votre profil d’investisseur (plus prudent ou plus dynamique) et la fréquence (mensuelle ou autre) à laquelle vous voulez recevoir un revenu, explique M. Ruest. Il est certain que plus la durée prévue de votre retraite est longue, plus le profil de votre régime devrait être prudent. De plus, un investisseur prudent devrait prévoir un taux de retrait inférieur à celui d’un investisseur dynamique. Mais le facteur clé est le montant que vous prévoyez dépenser chaque année à la retraite. »

(317 mots)

M. Ruest suggère de suivre cinq étapes afin d’établir une stratégie de base pour le revenu de retraite : 1.  Calculer le revenu qui proviendra d’autres sources que votre épargne personnelle, telles que le Régime de pensions du Canada/Régime de rentes du Québec (RPC/RRQ), la Sécurité de la vieillesse (SV) et les régimes de vos anciens employeurs. 2. Calculer vos dépenses prévues à la retraite, aussi bien les dépenses essentielles que les dépenses discrétionnaires. 3. Calculer l’écart entre votre revenu prévu et vos dépenses prévues. 4. Déterminer le pourcentage que vous retirerez de votre épargne pour combler cet écart. 5. Apportez des ajustements si ce pourcentage est trop élevé selon les rendements projetés de vos placements. Notre spécialiste vous conseille de faire un suivi de votre régime et d’ajuster votre stratégie pour

Des conseils sur le CELI à l’intention des jeunes familles (EN) Vous vous demandez encore quelle est la meilleure façon d’utiliser le compte d’épargne libre d’impôt? « Lorsqu’on fonde une famille, cela peut représenter tout un défi que d’établir ses priorités financières, a fait savoir Tannis Dawson, une spécialiste en planification fiscale et financière du Groupe Investors. Un CELI est une solution flexible pour économiser et réduire ses impôts. » Voici les conseils que Mme Dawson offre aux jeunes familles à propos du CELI : Économiser pour parer à des urgences et couvrir d’importantes dépenses à court terme, comme une voiture, des vacances ou l’achat d’une maison, tout en évitant de liquider des placements et de payer de l’impôt sur le revenu et les gains en capital.

Amasser une mise de fonds pour l’achat d’une maison, en complément ou en remplacement du Régime d’accession à la propriété (REER). Économiser pour payer des études, en complément ou en remplacement des placements non enregistrés, du Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) ou du REEE. Économiser pour vos enfants – En tant que parent, vous gardez le contrôle sur les placements du CELI et vous décidez quand les retirer. Économiser en vue de démarrer une entreprise – Le CELI est un moyen fiscalement avantageux pour économiser en vue de ce projet, et peut servir de garantie pour un prêt. Préparer sa retraite, en complément du REER.

www.leditionnouvelles.com Source: Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

(221 mots) Source : Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

www.leditionnouvelles.com

Protégez votre REER contre les aléas de la vie (EN)— Si vous êtes comme la plupart des Canadiens, votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) constituera votre principale source de revenu de retraite. Mais qu’arriverait-il si vous deviez cesser de cotiser à votre REER ou retirer une partie de vos placements en raison d’une blessure ou d’une maladie qui vous empêche de toucher un revenu? « Vous avez plein de projets en tête, mais la dure réalité de la vie peut vous rattraper. Si vous ne protégez pas votre revenu vous risquez de mettre en péril votre sécurité financière, indique Heather Clarke, planificatrice financière au Groupe Investors. Avoir la bonne assurance vous permettra de maintenir le cap sur l’atteinte de vos objectifs d’épargne-retraite en cas d’imprévu. » Voici les trois principales raisons d’envisager de souscrire une assurance invalidité, une assurance contre les maladies graves ou une assurance de soins de longue durée : 1. Ça peut arriver à n’importe qui. Selon des statistiques actuarielles actuelles*, le Canadien moyen a une chance sur trois de devenir invalide pendant 90 jours ou plus au moins une fois avant

améliorer la viabilité à long terme de votre revenu de placement. Autrement, vous risquez de devoir réduire le train de vie que vous aviez prévu à la retraite.

(345 mots)

l’âge de 65 ans. La durée moyenne d’une invalidité de plus de 90 jours est de près de trois ans. 2. Arrêter de cotiser à votre REER peut faire du tort à votre épargne-retraite. Par exemple : Vous commencez à cotiser 300 $ par mois à un REER à 25 ans. Vous ne pouvez plus y cotiser à 35 ans en raison d’une invalidité. À 65 ans, votre pécule vaudrait 400 000 $ de moins que si vous aviez continué de cotiser jusqu’à la retraite (en supposant un taux de rendement annuel composé de huit pour cent**). 3. Vous pourriez avoir moins de revenus et plus de dépenses. Si vous devenez invalide, selon votre invalidité, vous pourriez vous retrouver avec des frais médicaux permanents qui augmenteraient votre coût de la vie global. « Un spécialiste peut vous aider à faire les bons choix pour le présent et pour l’avenir », affirme Mme Clarke. * CIA 86-92 Aggregate Mortality Table et 1985 Commissioner’s Disability Table A (table des résultats techniques).

Source : ** Le taux de rendement sert uniquement à illustrer les effets de la capitalisation du rendement. Il ne doit pas être utilisé pour indiquer la valeur et le rendement futurs des placements. Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors. Produits et services d’assurance distribués par Services d’Assurance I.G. Inc. (au Québec, cabinet de services financiers). Permis d’assurance parrainé par La Great-West, compagnie d’assurance-vie (à l’extérieur du Québec).

www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 14 février 2014


FINANCES PERSONNELLES Parlons d’argent

(104 mots)

(EN)—Le fractionnement du revenu de retraite peut être une manière intelligente d’économiser de l’impôt, surtout si vous êtes retraité ou sur le point de l’être. « Vous pouvez payer moins d’impôt en fractionnant le revenu d’un régime de pension agréé avec votre conjoint, mais assurezvous de ne pas vous créer d’autres problèmes, dit David Ablett, expert en planification de la retraite au Groupe Investors. Par exemple, beaucoup de gens ne savent pas que l’augmentation du revenu du conjoint ayant le taux d’imposition le plus bas peut avoir une incidence sur une variété de crédits et d’avantages, comme le crédit pour frais médicaux. » www.leditionnouvelles.com

Parlons d’argent

(105 mots)

(EN)— La retraite est un événement très personnel qui requiert une planification personnelle. Le plan de retraite doit tenir compte non seulement de la situation familiale et financière, mais aussi du fait que les choses peuvent changer. « Comme la vie n’est pas linéaire et nous réserve toujours des surprises, la souplesse constitue un autre aspect important d’un plan de retraite réussi », affirme Debbie Ammeter, experte en planification de la retraite au Groupe Investors. Consultez un spécialiste et passez en revue votre plan de retraite au moins une fois par année. Vous trouverez des conseils financiers et des renseignements sur les placements à www.groupeinvestors.com. www.leditionnouvelles.com

Une nouvelle application pour calculer facilement son assurance-dépôts (EN) Il n’est pas toujours facile de comprendre dans quelle mesure vos comptes sont protégés par l’assurance-dépôts. La Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC) lance donc un nouvel outil qui permet de calculer facilement ce qui, dans vos dépôts, est assuré. Unique en son genre, l’application Calculateur d’assurancedépôts de la SADC est dès maintenant offerte dans les boutiques en ligne Apple, Android, Windows et BlackBerry. Le Calculateur est facile à utiliser et les renseignements saisis ne sont pas rattachés à votre identité ou à vos comptes. Vous devez d’abord choisir votre institution financière parmi la liste des institutions membres de la SADC.

Sélectionnez ensuite un type de dépôt. Les choix comprennent entre autres les comptes d’épargne, les comptes de chèques, les dépôts à terme d’une durée de cinq ans ou moins, les chèques certifiés, les mandats et les traites bancaires. Si le type de dépôt choisi n’est pas assurable par la SADC (fonds communs, actions ou obligations, par exemple), l’application vous en avisera. Vous devrez ensuite choisir une catégorie. Les catégories comprennent entre autres : dépôt personnel, dépôt en commun, en fiducie, REER, FERR et CELI. Enfin, vous devrez inscrire le montant du dépôt. Une fois toutes les données saisies, l’application estimera le remboursement auquel vous auriez droit si votre institution faisait faillite.

La SADC protège les dépôts assurables jusqu’à concurrence de 100 000 $ par catégorie d’assurancedépôts, par institution membre. Vous pouvez donc bénéficier d’une protection globale supérieure à 100 000 $ si vos dépôts appartiennent à diverses catégories ou s’ils sont confiés à plusieurs institutions financières. Voici un exemple. Robert est titulaire d’un REER et d’un CELI à la Banque ABC et le solde de chaque compte est de 75 000 $. Il détient aussi un CPG à un an de 90 000 $ à la Banque XYZ. La protection globale de Robert est de 240 000 $ (75 000 $ + 75 000 $ + 90 000 $). Vous trouverez de plus amples renseignements sur le site sadc.ca. www.leditionnouvelles.com

Une application mobile pour calculer votre assurance-dépôts (EN) La Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC) innove en lançant une application mobile gratuite qui aidera les Canadiens à calculer leur protection d’assurance-dépôts. « À notre connaissance, il s’agit de la première application du genre dans le monde, dit Brad Evenson, directeur des communications à la SADC. Il vous suffit d’entrer quelques renseignements de base sur vos comptes pour avoir une bonne idée de votre protection. »

Vous indiquez le nom de votre institution financière, le type, la catégorie et le montant du dépôt. (Sans rien dévoiler de votre identité et de vos comptes véritables.) L’application fait alors les calculs nécessaires et indique si vos dépôts assurables dépassent ou non le plafond d’assurance-dépôts de 100 000 $. L’application comporte d’autres fonctions utiles, comme une vidéo explicative et la possibilité de demander à recevoir par courriel un aide-mémoire complet. Les spécialistes du domaine financier peuvent s’en servir pour expliquer à leurs clients les avantages de l’assurance-dépôts.

(433 mots)

(180 mots)

Le Calculateur d’assurance-dépôts de la SADC est offert dans les boutiques en ligne Apple, Android, Windows et BlackBerry. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014 15


ALIMENTATION ET NUTRITION Cinq façons de contrôler votre endettement (EN) Tandis que le mercure baisse à l’extérieur, vous avez probablement déjà remarqué les effets négatifs du froid sur votre peau qui devient sèche, écailleuse, sans oublier les démangeaisons qui vont de pair. À parcourir les allées de magasins, vous constaterez rapidement que le choix de lotions et de potions pour peau sèche est illimité, mais comment choisir le bon produit? Il existe un superaliment peu coûteux, qui fait des merveilles et qui vous donnera l’impression d’être dans une île des tropiques : l’huile de coco, le produit parfait pour contrer les attaques des hivers canadiens rigoureux. « L’huile de coco gagne de plus en plus en popularité au Canada et pour de bonnes raisons. Ses usages multiples sont impressionnants, mais mieux encore, c’est un produit de soin de la peau remarquable, indique Helen Sherrard, présidente de l’Association canadienne des aliments de santé (CHFA). Il est bien connu que l’hiver peut avoir des effets désastreux sur la peau. L’ajout d’huile de coco à vos soins de peau quotidiens est un moyen particulièrement efficace de vous protéger contre les dommages du vent et du froid

(433 mots + 1 photo)

mordant, ainsi que contre la sécheresse des conditions intérieures. » L’huile de coco est riche en acides gras à chaîne moyenne qui permettent de retenir l’humidité de la peau, tout en conservant son apparence et sa douceur. Elle contient aussi de grandes quantités de vitamine E, nutriment essentiel pour le renouvellement de la peau, sa régénération et la prévention d’un vieillissement prématuré. L’huile de coco est aussi riche en protéines multiples qui contribuent à la santé cellulaire et à la réparation des tissus. La CHFA recommande de mettre votre peau à l’épreuve de l’hiver grâce à l’huile de coco en l’utilisant de différentes façons. Comme hydratant : Massez simplement pour faire pénétrer une petite quantité d’huile de coco là où vous avez la peau sèche ou craquelée. Votre peau absorbera l’huile rapidement et, en plus, elle sentira merveilleusement bon! Comme exfoliant : Fabriquez votre propre exfoliant naturel en mélangeant de l’huile de coco avec des substances naturelles exfoliantes, comme le sel de mer

ou le sucre : un excellent moyen de retirer les cellules mortes qui s’accumulent sur la peau pendant l’hiver. Comme baume pour les lèvres : Appliquer des produits chimiques sur vos lèvres est un moyen assuré d’ingérer des substances potentiellement nocives. Remplacez votre baume à lèvre chimique par de l’huile de coco : vous aurez des lèvres hydratées et bien protégées pendant tout l’hiver. Pour en savoir plus à propos de l’huile de coco et pour connaître d’autres solutions de santé naturelle, consultez le chfa.ca www.leditionnouvelles.com

Ne laissez pas l’heure avancée perturber vos habitudes de sommeil (EN) Le retour de l’heure avancée est gage de journées plus longues. Il constitue aussi un important rappel de l’approche de la fin de l’hiver et de l’arrivée du printemps. Quand l’heure change, cependant, le corps subit un changement abrupt de ses habitudes de sommeil, un peu comme un décalage horaire. Les personnes qui souffrent d’insomnie sont particulièrement sensibles aux effets indésirables de l’avancée de la montre. Les experts en sommeil conseillent aux Canadiens de se préparer au changement d’heure printanier en ajustant leurs heures de sommeil et de veille. L’Association canadienne des aliments de santé (CHFA) propose aussi plusieurs moyens d’éviter de trop perturber vos habitudes de sommeil. « Un sommeil de qualité suffisant obtenu grâce à de saines habitudes de sommeil est un facteur crucial pour quiconque veut mener un mode de vie sain,

explique Helen Sherrard, présidente de la CHFA. Heureusement, il y a de nombreux produits de santé naturels sûrs et efficaces qui peuvent vous aider à améliorer vos habitudes de sommeil. » Une étude récemment publiée révèle que la consommation par une personne en santé de concentré de jus de cerises acides augmente le taux de mélatonine du corps et améliore la durée et la qualité du sommeil. La mélatonine est une hormone qui constitue une aide naturelle au sommeil. Elle sert à stabiliser le cycle veille-sommeil en induisant la somnolence, en abaissant la température du corps et en augmentant la durée totale du sommeil. Un supplément de mélatonine est donc un excellent moyen naturel d’éviter de perturber ses habitudes de sommeil et d’obtenir le repos nécessaire. La valériane améliore également, selon les études, la qualité générale du sommeil en induisant un

(342 mots + 1 photo)

sommeil plus profond. Le magnésium, lié au rythme circadien, a aussi un effet somnifère naturel qui prolongera la durée totale de votre sommeil. Chaque fois que vous ajoutez un nouveau supplément à votre régime de vie, il est toujours important d’en parler à un praticien de soins de santé. Pour en savoir plus et pour découvrir d’autres conseils sur la santé naturelle, consultez le chfa.ca. www.leditionnouvelles.com

Luttez contre le déclin des facultés cognitives grâce à l’extrait de Ginkgo biloba (349 mots + 1 photo) (EN) Il est bien connu qu’avec l’âge le corps commence à perdre de sa vigueur et le cerveau ne tarde pas à en faire autant. Nous savons tous que l’exercice et une bonne alimentation peuvent retarder le processus inévitable de vieillissement, mais que pouvez-vous faire exactement si vous ou vos proches âgés avez déjà commencé à ressentir les faiblesses physiques et cognitives qui viennent avec l’âge? L’Association canadienne des aliments de santé (CHFA) a récemment republié les résultats d’une étude qui montre les effets bénéfiques de l’extrait de Ginkgo biloba sur les personnes âgées aux prises avec un déclin de facultés cognitives. Cette étude montre que, comparativement à différents médicaments nootropes, le Ginkgo biloba peut réduire grandement le déclin cognitif chez les personnes âgées avec beaucoup moins d’effets secondaires indésirables. « Ce qui est particulièrement intéressant dans ce cas et dans le cas de beaucoup

d’autres études nouvelles, c’est qu’elle illustre l’efficacité, l’innocuité et la qualité des produits de santé naturels disponibles au Canada, ainsi que leur rôle dans notre vie quotidienne » mentionne Helen Sherrard, présidente de la CHFA. Pour stimuler le corps et l’esprit, songez à compléter votre alimentation par quatre produits de santé naturels essentiels à tout âge : vitamine D, probiotiques, oméga-3 et multivitamines. Chacun d’entre eux se présente sous différentes formes adaptées à l’âge et au sexe. Rester maître de la maladie, physique et mentale, exige une grande dose de prévention et de gestion. Ces quatre produits de santé naturels essentiels stimuleront les systèmes de l’organisme et leur conféreront une supériorité dès le départ. De plus, ils se présentent sous différentes formes faciles à prendre, des capsules végétaliennes aux gouttes et aux gélatines.

« Les détaillants de produits de santé naturels constituent une excellente source d’information pour les Canadiens qui veulent se renseigner davantage sur les produits de santé naturels », ajoute Mme Sherrard. Consultez le chfa. ca pour en savoir plus sur la façon dont les produits de santé naturels peuvent bénéficier à toute votre famille, et pour trouver un outil qui vous permettra de connaître le détaillant le plus près de chez vous.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 16 février 2014

www.leditionnouvelles.com


ALIMENTATION ET NUTRITION Le secret d’enfants en santé pendant l’hiver (EN) Vouloir éviter que ses enfants tombent malades pendant l’hiver semble parfois une bataille perdue d’avance. Les emmitoufler le matin n’est pas une garantie qu’ils resteront au chaud et au sec pendant une bataille aux boules de neige, et un compagnon de classe malade finit souvent par une classe complète d’élèves qui reniflent et qui toussent. Cependant, il y a certaines mesures très simples à prendre pour aider vos petits à rester en santé cet hiver. Il est impératif pour la santé des enfants qu’ils aient suffisamment de sommeil. En effet, un sommeil réparateur fait des merveilles pour permettre à l’organisme de l’enfant de refaire le plein de ressources et stimuler le métabolisme, le système immunitaire et à les fonctions cognitives. Au moindre petit reniflement ou accès de toux, offrez à l’enfant une délicieuse tasse de citron et de miel chaud avant d’aller au lit; elle contribuera à apaiser ses symptômes et l’aidera à obtenir un sommeil plus reposant. Une bonne alimentation pendant l’hiver est aussi importante pour garder des enfants

(419 mots + 1 photo)

heureux et en santé. Faites-les participer à la préparation des repas et aux achats à l’épicerie afin qu’ils aient hâte de manger les aliments qu’ils ont choisis et les plats qu’ils ont préparés. Le plaisir de préparer le repas les encouragera à manger des aliments sains. « Le choix de produits biologiques ne doit pas imposer un fardeau financier à la famille; il suffit d’une planification et d’une préparation appropriée, indique Helen Sherrard », présidente de l’Association canadienne des aliments de santé (CHFA). « Essayez de faire vos achats en vrac, achetez les produits en saison et congelez-les afin d’en avoir sous la main pendant l’hiver. Vous pouvez également vous rendre chez votre détaillant local de produits de santé naturels qui offre un vaste choix de produits de spécialité biologiques ». Enfin, pour compléter une bonne alimentation et de bonnes habitudes de sommeil, songez à donner à votre enfant l’un de ces produits de santé naturels : vitamine D, probiotiques, oméga-3 ou une multivitamine. Ensemble, ces suppléments viendront stimuler son système

Soignez votre santé avec amour à la Saint-Valentin (EN) La Saint-Valentin a toujours été orientée vers l’amour de quelqu’un d’autre, mais nous oublions trop souvent de prendre le plus grand soin de la personne la plus importante : nousmêmes. Ne soyez donc pas triste à l’idée d’être seule à la Saint-Valentin. Célébrez plutôt votre santé et prenez le temps pour profiter de votre propre bien-être et de votre bonheur. Voici quatre moyens de vous traiter avec amour à la Saint-Valentin. Profitez de vos moments d’exercice. Passer du temps à l’extérieur, au gymnase ou sur votre tapis de yoga constitue un excellent moyen de vous donner du plaisir. L’exercice aide à améliorer l’humeur, vous laissant plus heureuse et plus détendue. L’exercice régulier aide aussi à prévenir ou à gérer tout un éventail de maladies. Profitez de votre santé. Sans santé, difficile d’être heureux. C’est pourquoi il est si important de réserver du temps à prendre soin de soi. À la Saint-Valentin, pensez à votre cœur et songez

immunitaire, soutenir ses f o n c t i o n s cognitives et son développement et aideront à équilibrer son système digestif. Recherchez les formes adaptées aux enfants comme les produits sous forme de gélatine ou les liquides qui peuvent être versés dans un jus de fruit. Toutefois, rappelezvous qu’il est important de parler à votre praticien de soins de santé pour vous assurer que tout supplément additionnel convient à votre enfant. Pour plus de renseignements et pour obtenir d’autres conseils, consultez le chfa.ca. www.leditionnouvelles.com

(414 mots + 1 photo)

à ajouter des oméga à votre alimentation. Les oméga-3 représentent le moyen idéal de dire « je m’aime » parce que votre corps ne peut pas les produire efficacement. Par conséquent, il faut porter une attention particulière à en obtenir une quantité suffisante par l’alimentation ou par des suppléments afin d’offrir à son cœur la santé qu’il mérite. Profitez de votre solitude. Le plus grand avantage d’être seule à la Saint-Valentin est de ne pas avoir à dépenser pour acheter une carte à l’eau de rose ou pour aller manger dans un restaurant encombré. Prenez un peu de temps pour réfléchir à ce que vous aimez chez vous, ainsi qu’aux points forts et aux réalisations qui ont fait de vous une personne heureuse et en santé. Profitez de temps de qualité. Être seule à la Saint-Valentin ne signifie pas qu’il faille passer sa journée seule à regarder des films pathétiques et à vous empiffrer de chocolat. Offrez-vous plutôt une journée dans un spa

ou faites quelques achats chez votre marchant local d’aliments de santé; procurezvous des produits qui vous aideront à vous sentir bien autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Commencez par les essentiels, comme la vitamine D, les oméga-3, les probiotiques et les multivitamines. Quoi que vous fassiez à la Saint-Valentin, assurez-vous de réserver un peu de temps pour prendre soin de vous avec amour. L’Association canadienne des aliments de santé (CHFA) vous offre d’autres conseils importants sur les moyens de faire de cette Saint-Valentin celle qui aura été la meilleure pour votre santé, au chfa.ca. www.leditionnouuvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014 17


ALIMENTATION ET NUTRITION 5 conseils pour assurer votre bien-être de façon naturelle pendant hiver (503 mots + 1 photo) (EN) Les courtes journées d’hiver nous font parfois sentir léthargiques et un peu déprimés; les longues heures passées à l’intérieur à hiverner sur le divan peuvent avoir des répercussions importantes sur notre bien-être général. Afin d’éviter les effets négatifs de l’hiver, combattez vos instincts d’hivernation et adoptez une attitude positive face à cette saison, tout en prenant les précautions nécessaires pour rester en santé. Afin de vous y aider, l’Association canadienne des aliments de santé (CHFA) vous offre cinq conseils pour assurer votre bien-être de façon naturelle, pendant l’hiver. Choisissez des aliments réconfortants sains En hiver, nous avons des fringales de glucides simples, parce que ceux-ci stimulent l’absorption de tryptophane par le cerveau, ce qui augmente temporairement notre production d’hormone du bien-être, la sérotonine. Ces aliments, qui sont généralement raffinés et sans grande valeur nutritive, causent une hausse accélérée de la glycémie, suivie d’une baisse tout aussi rapide qui donne envie d’en consommer davantage. Afin d’éviter ce cercle vicieux, tout en satisfaisant vos envies, optez pour des glucides plus complexes, par exemple de la farine d’avoine, des légumes, des soupes et des ragoûts.

N’oubliez pas votre dose de vitamines et de minéraux Le fer, le zinc et la vitamine C sont les éléments clés d’un système immunitaire sain qui vous permettra de tenir à distance les virus de la grippe et du rhume. Les aliments riches en nutriments de la sorte comprennent les légumes verts, les légumes-feuilles vert foncé, ainsi que les fruits et les légumes rouges et jaunes, les viandes rouges maigres et les graines de citrouille. Une multivitamine quotidienne est aussi une excellente façon de vous assurer d’obtenir l’apport quotidien recommandé en vitamines et minéraux essentiels. N’oubliez pas l’ail Les composés soufrés de l’ail aident à accroître l’efficacité de deux importantes cellules du système immunitaire, les lymphocytes T et les macrophages. Celles-ci sont essentielles dans la lutte contre le rhume et la grippe. Choisissez les capsules sans odeur si vous voulez éviter la forte odeur d’ail. Utilisez l’huile de coco Mettez votre peau à l’abri de l’hiver avec l’huile de coco en l’utilisant comme hydratant. Massez simplement une petite quantité d’huile de coco partout où vous avez la peau sèche, écailleuse ou des démangeaisons. Elle fait aussi des merveilles comme baume à lèvre

naturel, revitalisant capillaire ou démaquillant. Votre peau absorbera l’huile rapidement et, en plus, elle sentira merveilleusement bon. Bouger pour bien dormir Quand vient le temps de faire de l’exercice, ne vous servez pas de l’hiver comme excuse. Préparez-vous un programme de mise en forme complet comprenant un entraînement cardio et en force. De plus, prévoyez beaucoup de repos. Un profond sommeil réparateur aide à lutter contre la dépression et élimine les quantités supplémentaires de l’hormone de stress cortisol. Une bonne dose d’exercice et de sommeil devrait être des éléments non négociables pour conserver un mode de vie sain pendant l’hiver. Si vous voulez en savoir plus à propos des moyens naturels de rester en santé cet hiver et si vous voulez découvrir d’autres conseils santé, consultez le chfa.ca. www.leditionnouvelles.com

Articles et vidéos avec des experts en alimentation et nutrition disponibles pour votre publication ou votre site or Web

www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 18 février 2014


INFORMATION AUX CONSOMMATEURS Cinq façons de contrôler votre endettement (EN) L’endettement prend-il toute la place dans votre vie? Les sommes que vous devez peuvent peser lourd sur vos épaules. Il se peut qu’il soit encore possible de contrôler votre endettement. Voici cinq façons de maîtriser votre situation financière cette année : •P  osez-vous certaines questions. Est-ce que je règle souvent mes comptes après la date d’échéance? M’arrive-t-il de faire des chèques sans provision ou de recevoir des appels d’agences de recouvrement? Ce sont là des signaux d’alerte qui indiquent que vous avez probablement un problème d’endettement. •P  réparez un budget et respectez-le. Vous pouvez d’abord faire appel à un conseiller en matière de budget ou de crédit. De plus, de nombreuses organisations, comme l’Agence de la consommation en matière financière du Canada ou même votre institution financière, offrent gratuitement des outils de gestion budgétaire ainsi que des feuilles de calcul que vous pouvez utiliser.

(406 mots + 1 photo)

•C  onsolidez vos dettes. Vous pouvez décider d’obtenir un prêt de consolidation pour rembourser vos dettes. En regroupant plusieurs dettes dont les taux d’intérêt diffèrent en un seul paiement mensuel à taux d’intérêt unique, vous simplifiez grandement la gestion de vos finances et réduisez ainsi l’ensemble des frais d’intérêt que vous payez. • P renez de nouveaux arrangements. Vous pouvez parfois communiquer avec vos créanciers et prendre des dispositions pour réduire vos paiements mensuels, diminuer votre taux d’intérêt ou négocier des modalités de paiement plus longues. Jamais vous ne le saurez si vous ne le demandez pas. •V  endez un de vos biens. Réfléchissez et demandez-vous si vous pourriez vendre quelque chose pour vous aider à rembourser une dette. Il pourrait s’agir d’un meuble, d’électroménagers, de gadgets ou même de vêtements, de chaussures ou d’accessoires peu portés et pour lesquels vous pourriez obtenir un supplément d’argent auprès d’un magasin de dépôt-vente.

Vous pouvez visiter le site www. infoconsommation.ca pour obtenir d’autres conseils utiles, trucs et outils qui vous aideront à voir où va votre argent, notamment : •C  alculatrice de mes dépenses. Cet outil vous permet d’évaluer combien vous coûtent chacune de vos dépenses mensuelles et combien vous pourriez économiser en les réduisant. •C  alculatrice budgétaire. Entrez les données concernant vos revenus, vos économies et vos dépenses, et déterminez les façons d’atteindre vos objectifs financiers, par exemple en remboursant vos dettes. Cet outil vous permet aussi d’exporter de telles données dans un fichier PDF ou une feuille de calcul du logiciel Excel. Profitez des outils qui sont mis à votre disposition et contrôlez votre budget. www.leditionnouvelles.com

La Feuille de route des plaintes aide les consommateurs à prendre la bonne direction (432 mots) (EN) Lorsque les expériences d’achat tournent mal, il est parfois difficile de trouver la bonne personne à qui s’adresser et de savoir ce qu’il faut faire. Pour certains, il peut être intimidant de déposer une plainte. Pour d’autres, la démarche est tout simplement trop compliquée. Voici quelques conseils qui vous permettront de vous engager plus efficacement dans un tel processus : Première étape : Renseignez-vous d’abord •R  éunissez tous les reçus et les autres documents relatifs à votre plainte. •R  enseignez-vous au sujet de vos droits en tant que consommateur et assurez-vous de les comprendre. Consultez les lois de votre province ou territoire sur la protection du consommateur. •É  valuez si votre plainte est réellement fondée : lisez les politiques et les contrats. (Avez-vous respecté votre part du contrat?) •L  isez les politiques concernant le remboursement et l’échange. Deuxième étape : Préparez-vous •M  ontez un dossier. Il vous aidera à présenter votre plainte de façon claire, concise et factuelle.

•F  aites des copies de ce qu’il contient, par exemple les reçus, les formulaires de commande et les chèques. Troisième étape : Communiquez avec l’entreprise • E xercez-vous, seul ou devant un ami, à expliquer de façon claire et concise en quoi consiste le problème. • S oyez poli : vous obtiendrez de meilleurs résultats, et ce, peut-être plus rapidement. Restez calme. Quatrième étape : Faites-le par écrit • S i l’étape trois ne règle rien, adressez une lettre ou un courriel à l’entreprise. Cinquième étape : Adressez votre plainte ailleurs • S i votre plainte n’a pas donné les résultats escomptés, vous pouvez communiquer avec un bureau de la protection des consommateurs de votre province ou territoire ou avec un organisme spécialisé dans le traitement des plaintes concernant certaines industries. • Vous trouverez dans la Feuille de route des plaintes, à l’adresse www. infoconsommation.ca, une liste des organisations qui pourront vous aider.

Sixième étape : Intentez une poursuite en justice • La cour des petites créances et le recours collectif sont deux choix possibles. Tenez compte des coûts et des avantages de chacun. • Il y a des limites à ce que vous pouvez faire et à ce que vous pouvez obtenir. À titre d’exemple, à la cour des petites créances, le montant maximum des réclamations varie selon la province ou le territoire. Envisagez de consulter un avocat. Mieux vous connaîtrez les règles, les règlements et les lois concernant le dépôt d’une plainte, plus vous aurez de chances d’obtenir des résultats favorables. Pour obtenir d’autres renseignements, consultez la Feuille de route des plaintes, à l’adresse www.infoconsommation.ca. La Feuille de route est produite par le Comité des mesures en matière de consommation, un partenariat de vos gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014 19


INFORMATION AUX CONSOMMATEURS Ce qu’il faut savoir au sujet des achats groupés en ligne (EN) Avez-vous déjà entendu parler des achats groupés en ligne? Certains sites Web offrent des promotions visant une vaste gamme de produits et de services comme des repas au restaurant, des appareils électroniques ou des voyages. Voici comment cela fonctionne : les détaillants s’inscrivent pour vendre leurs produits ou leurs services dans un de ces sites Web d’achats groupés et lorsqu’un certain nombre de personnes se manifestent, la promotion est activée. Si le nombre de personnes intéressées à un produit ou à un service est insuffisant, la promotion est retirée et aucune transaction financière n’est effectuée. Avant d’y prendre part, voici quelques éléments à prendre en considération : • Lisez les petits caractères, surtout ceux qui concernent les modalités du contrat et la politique de retour. • Sachez exactement en quoi consiste votre achat.

• Où l’offre s’applique-t-elle? Prenez en note le site Web et assurez-vous que la promotion est offerte dans votre région. • Y a-t-il une date d’expiration? Étant donné que les promotions sont généralement offertes pendant une période limitée, assurez-vous de connaître la date à laquelle l’offre prend fin. • Y a-t-il une date de réclamation? Il se peut que vous ne puissiez pas réclamer votre promotion à certains moments de la journée ou certains jours de la semaine. • Y a-t-il des frais? Il se peut qu’on vous demande de payer des frais supplémentaires à l’endroit où vous réclamerez votre promotion, comme des taxes ou des frais de livraison. De plus, il se peut qu’on n’accepte que l’argent comptant ou que tout doive être prépayé par l’intermédiaire du site de votre achat groupé.

(369 mots) • Faites attention aux détails concernant la façon dont les promotions sont annulées. Si la promotion est retirée après que vous aurez déjà fourni vos renseignements financiers, l’entreprise mettra-t-elle fin à la transaction ou devez-vous demander un remboursement? Le Guide du consommateur canadien contient une section entièrement consacrée aux achats groupés, à l’adresse www.guideduconsommateur. ca. Ce guide vise à aider les consommateurs à faire des choix éclairés et, dans le cas des achats groupés, il explique pourquoi ces sites Web existent et comment vous pouvez vous en protéger. Le Guide est produit par le Comité des mesures en matière de consommation, un partenariat de vos gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. www.leditionnouvelles.com

Vous songez à rehausser votre site Internet?

NOUS POUVONS VOUS AIDER Agrémentez vos articles avec des vidéos afin de rehausser l’expérience des utilisateurs et fournir des renseignements supplémentaires sur un sujet. Cliquez sur Vidéos avec articles sur le site www.leditionnouvelles.com pour obtenir les nouveaux articles du mois.

Il vous suffit de visiter notre site Web à www.leditionnouvelles.com et de cliquer sur abonnement. Nous viendrons à vous! Dites-nous quelles catégories vous aimeriez recevoir et nous vous ajouterons à notre liste d’envoi. Vous n’aurez pas à nous contacter. Nous vous contacterons et vous enverrons le contenu dont vous avez besoin.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 20 février 2014


INFORMATION AUX CONSOMMATEURS Conseils d’achat pour les nouveaux Canadiens (EN) Si vous venez d’arriver au Canada, il se peut que l’expérience du magasinage soit très différente de ce à quoi vous êtes habitué. Veillez à bien comprendre vos droits et vos responsabilités, et vous prendrez des décisions éclairées au moment d’acheter des biens ou des services. Voici quelques conseils tirés du guide Magasinage au Canada : un guide en matière de consommation pour les nouveaux arrivants : Renseignez-vous. Effectuez une recherche sur le produit avant de l’acheter et comparez les prix offerts par différents vendeurs. Assurez-vous de comprendre les modalités du contrat avant de le signer. Certains contrats

(268 mots)

sont difficiles à annuler ou prévoient des frais en cas d’annulation avant la fin de la période. Si vous ne comprenez pas les modalités du contrat, demandez l’aide d’une personne de confiance. Vous ne comprenez toujours pas? Consultez un avocat. Informez-vous au sujet de la politique d’échange du magasin. Vous n’avez pas toujours droit à un remboursement ni à l’échange du produit; il est important de vérifier avant d’en faire l’achat. Assurez-vous de connaître vos droits et de savoir ce que vous devez faire en cas de difficulté. Si votre achat ne vous satisfait pas, vous pouvez prendre certaines mesures et

communiquer avec certaines organisations pour obtenir de l’aide. Si vous souhaitez mieux comprendre vos droits en tant que consommateur, le guide Magasinage au Canada contient tous les renseignements dont vous avez besoin pour être un consommateur avisé. La publication est accessible gratuitement sur Internet, à infoconsommation.ca/magasinage. Elle est produite par le Comité des mesures en matière de consommation, un partenariat de vos gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. www.leditionnouvelles.com

C’est la déprime post-magasinage? Faites le suivi de vos dépenses en ligne! (375 mots) (EN) Avez-vous l’impression d’avoir de la difficulté à gérer votre budget ? Vous n’êtes pas seul. Dès que la fin de l’année approche, il est tout à fait normal de succomber à la frénésie du temps des Fêtes et de dépenser un peu plus que d’habitude. Étant donné qu’il est de plus en plus facile de dépenser – avec les cartes de débit, les cartes de crédit, les transactions en ligne – le contrôle de notre budget nous échappe rapidement. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des outils à l’intention des consommateurs pour assurer le suivi de leurs dépenses, comme la calculatrice de dépenses en ligne, qui vous permet de constater où va votre argent et de mesurer l’incidence d’un changement d’habitudes d’achat sur votre budget. À titre d’exemple, disons que vous achetez une bouteille d’eau chaque jour. Si vous

renonciez à cette bouteille à 2 $ et que vous buviez plutôt de l’eau du robinet, vous pourriez économiser presque 1500 $ en deux ans. (Après tout, selon Santé Canada, l’eau potable au Canada est parmi les plus sûres au monde!) Les économies que vous réaliseriez en choisissant simplement de boire de l’eau du robinet plutôt que de l’eau embouteillée pourrait vous permettre de vous offrir de très belles vacances dans le Sud ou même un nouvel ordinateur portable. À long terme, à un taux d’intérêt de 1,5 %, au bout de 25 ans, vous pourriez économiser environ 22 000 $. La calculatrice de dépenses est facile à utiliser, et les résultats sont rapides. Il suffit d’entrer un montant estimatif de vos dépenses quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles. L’outil calcule instantanément ce que vous

consacrez à chaque article et il indique la façon dont ces sommes s’accumulent au fil du temps. La calculatrice affiche la somme que vous auriez en main si vous avez réduit vos dépenses pendant 1, 2, 5, 10 ou 25 ans. Essayez-la! Rendez-vous à www. infoconsommation.ca et recherchez la « Calculatrice de mes dépenses ». La calculatrice est l’un des nombreux outils qui aident les consommateurs canadiens à obtenir de l’information et des ressources claires et précises sur la consommation et dont les sources sont objectives et fiables. Elle est le fruit d’une collaboration entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, et d’organismes non gouvernementaux. www.leditionnouvelles.com

Les multipropriétés sont des lieux de vacances et non des investissements (EN) Avec l’hiver qui approche à grands pas, bon nombre de Canadiens rêvent déjà à leurs prochaines vacances au soleil. Pour certains, un court séjour dans un centre de villégiature suffira, alors que pour d’autres, ce sera peut-être le temps d’envisager l’achat d’une multipropriété. Avant d’apposer votre signature sur la ligne pointillée, il est important de savoir comment fonctionnent les multipropriétés. Ces habitations ne doivent pas être considérées comme un investissement immobilier, mais plutôt comme une façon différente de passer ses vacances. Toutefois, il faut tenir compte de plusieurs éléments avant d’opter pour une multipropriété, comme les frais annuels, les frais de revente et les frais juridiques éventuels. Il est parfois difficile de s’y retrouver dans le monde des multipropriétés.

Voici quelques conseils tirés du Guide du consommateur canadien et qui peuvent vous aider à prendre une décision éclairée concernant l’achat d’une multipropriété : Méfiez-vous de certaines stratégies de vente. Prenez le temps de réfléchir avant d’acheter. Ne prenez pas de décision précipitée sous l’insistance indue d’un vendeur. Lisez les petits caractères. Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas. Méfiez-vous des primes offertes comme des cadeaux et des prix. Ces offres « gratuites » sont parfois assorties de certaines conditions qui peuvent sembler anodines, mais qui s’avèrent coûteuses. Assurez-vous de connaître la loi. Si vous êtes à la recherche d’une multipropriété située à l’extérieur du Canada, il se peut que les lois

(341 mots)

relatives à l’achat de ce type de propriété diffèrent grandement. Il est conseillé d’embaucher un avocat qui connaît bien les lois du pays en question, de même que celles du Canada. En conclusion, informez-vous. Si vous n’êtes pas certain des modalités, comme le temps partagé fixe ou mobile, rotationnel ou modulaire, ou encore si vous voulez savoir comment fonctionne vraiment le programme de points, vous trouverez cette information et de nombreux autres renseignements d’intérêt pour les consommateurs, à guideduconsommateur.ca. Le Guide du consommateur canadien est produit par le Comité des mesures en matière de consommation, un partenariat de vos gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014 21


MAISON ET JARDIN De nouvelles ampoules pour la nouvelle année : un éclairage écoénergétique pour la maison (352 mots) (EN) Un bon éclairage n’est pas seulement pratique. Il donne vie à votre décor et met les couleurs de vos pièces en valeur. Du vestibule à la cuisine, l’éclairage accueille vos invités et crée une ambiance de confort tout en assurant une luminosité adéquate. Mais choisir le bon éclairage n’est pas toujours facile. Les méthodes d’éclairage ont considérablement évolué au cours des dernières années avec l’arrivée des ampoules compactes fluorescentes écoénergétiques, à diode électroluminescente (DEL) à basse tension, et même celles de style Edison. Ces méthodes modernes stimulent les possibilités d’économies d’énergie et la créativité pour ajouter du style dans votre maison. Au début de 2014, le gouvernement du Canada, dans l’effort pour réduire la consommation

d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, a commencé à supprimer progressivement la production des ampoules à incandescence, en commençant par les ampoules de 75W et 100W. Les ampoules de 40W et 60W seront progressivement retirées à partir de décembre 2014, le temps est venu de moderniser l’éclairage de la maison. Les experts chez RONA offrent des conseils sur les meilleurs moyens d’utiliser des ampoules écoénergétiques : • Les ampoules compactes fluorescentes requièrent à peine 25 % de l’énergie requise par les ampoules incandescentes standards et durent jusqu’à 10 fois plus longtemps. Remplacez les ampoules incandescentes aux endroits les plus utilisés dans votre maison, comme la cuisine ou

le salon. Une ampoule compacte fluorescente peut faire économiser plus que cinq fois son coût d’achat en électricité au cours de sa durée de vie; • Les diodes électroluminescentes (DEL) utilisent aussi peu que 15 % de l’énergie des ampoules traditionnelles et ne dégagent aucune chaleur. Utilisez ces ampoules aux endroits où la chaleur peut être problématique ou présenter un risque d’incendie, comme les abat-jours; • Les ampoules à halogène sont des ampoules incandescentes qui contiennent du gaz halogène, ce qui accroît leur durée de vie et leur permet de fonctionner à plus haute température. Leur petite taille permet de les utiliser par exemple dans des luminaires encastrés et de bureau. www.leditionnouvelles.com

Ravivez les mois sombres d’hiver avec un éclairage sécuritaire et efficace (310 mots) (EN) L’hiver apporte ses mois de froidure et de noirceur. Nous préparons nos maisons en conséquence en assurant une isolation adéquate des fenêtres, un bon nettoyage des conduits de chaleur, la protection des arbres délicats et l’application de sel sur les entrées. Cependant, l’éclairage extérieur autour de la maison est souvent négligé. Il est pourtant essentiel pour permettre de réduire considérablement les risques de glisser et de tomber durant les durs mois d’hiver. Les experts RONA sont là pour donner des conseils sur le choix des ampoules appropriées pour l’extérieur et les meilleurs endroits où les installer : •U  n éclairage adéquat dans les endroits les plus passants – l’entrée de garage,

les marches d’entrée et la galerie sont les principales zones d’accès à notre maison, donc des risques accrus de glisser et tomber. Des ampoules brillantes sont indispensables. Les ampoules compactes fluorescentes permettent d’économiser l’énergie et d’accroître la sécurité à ces endroits plus passants. •U  n éclairage à détection de mouvement – On oublie souvent, le jour, avant de quitter la maison pour le travail, d’allumer les lumières extérieures; l’hiver, nous revenons souvent dans le noir. L’éclairage déclenché par la détection de mouvement dans votre entrée de garage, la galerie avant et l’entrée arrière est un excellent moyen d’assurer un éclairage sécuritaire lorsque

Installez un bel éclairage et faites la belle vie (EN) La tendance en éclairage en 2014 rejette les ampoules inefficaces et accueille les ampoules écoénergétiques. En janvier, le gouvernement du Canada a entrepris le retrait progressif des ampoules incandescentes afin de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Les ampoules écoénergétiques procurent de nombreux avantages, et l’un des plus importants est les économies instantanées sur notre facture d’énergie. Mais choisir les bonnes ampoules pour un éclairage optimal à la maison peut représenter un défi. Les nouveaux types d’ampoules sont méconnus, mais ils peuvent tous aider à créer l’ambiance recherchée dans chacune des pièces de la maison, tout en réduisant les coûts d’énergie et l’empreinte carbone. Marie-Josée Leblanc, experte en

vous rentrez à la maison. Tous les types d’ampoules écoénergétiques peuvent être branchés à un détecteur de mouvement. • Une minuterie pour réduire la consommation d’énergie – Pour réduire votre facture d’énergie, les ampoules écoénergétiques comme les compactes fluorescentes ou DEL, installées avec une minuterie sont parfaites. Vos luminaires extérieurs s’allumeront et s’éteindront aux mêmes heures de la journée; ils ne seront jamais laissés ouverts inutilement pour de longues périodes. www.leditionnouvelles.com

(336 mots)

décoration de maison et collaboratrice de RONA, partage des conseils. « On retrouve trois types d’éclairage : le général, le fonctionnel et l’ambiant. L’éclairage général comprend les luminaires encastrés et les plafonniers. Ils vous permettent de vaquer à vos activités quotidiennes comme passer l’aspirateur, épousseter, faire les lits, ranger les vêtements, etc. L’éclairage fonctionnel est destiné aux activités plus intenses comme dans la cuisine ou la salle familiale. Des exemples comprennent les luminaires encastrés dans les armoires ou un luminaire suspendu au-dessus de l’îlot de cuisine. L’éclairage ambiant a pour fonction de créer une ambiance dans une pièce, comme des lumières à gradation. » Mme Leblanc suggère ce qui suit pour rehausser l’éclairage dans votre salon :

• Toujours prévoir trois à cinq sources d’éclairage – incluant l’éclairage général, fonctionnel et ambiant. • Utilisez des couleurs chaudes – des teintes de jaune et d’orange donneront un ton plus chaleureux et invitant à une pièce, tandis que les lumières blanches sont plus indiquées pour la cuisine. • Ajoutez de la lumière naturelle – les chandelles créeront une ambiance chaleureuse dans la pièce. • Changez la couleur sur les murs – vous n’avez pas à vous limiter aux ampoules ou aux chandelles pour transformer une pièce. Appliquez une peinture de couleur pâle pour rehausser la luminosité d’une pièce.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 22 février 2014

www.leditionnouvelles.com


SANTÉ ET SÉCURITÉ Le dépistage précoce est essentiel à la prise en charge efficace de l’hépatite C (256 mots + 1 photo, ONT seulement) (EN) L’hépatite C a atteint un niveau épidémique au Canada. En effet, on estime que la prévalence des maladies connexes doublera, ou même triplera, au cours des dix prochaines années. Mais dans bien des cas, cette maladie peut être gérée si elle est traitée dès les premiers stades. Il semble cependant qu’au Canada, le nombre de professionnels de la santé pouvant diagnostiquer la maladie soit limité, et ce, surtout dans les régions éloignées, ce qui peut rendre le traitement difficile. Un nouveau programme nommé Link-C, un partenariat entre le Unversity Health Network et la compagnie pharmaceutique Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée, a été mis sur pied pour augmenter le nombre de médecins ayant les

connaissances nécessaires pour diagnostiquer et traiter l’hépatite C à un stade plus précoce, notamment dans les communautés éloignées de l’Ontario. Selon le Dr Jordan Feld, de la clinique Francis Family Liver Clinic du Toronto Western Hospital, établissement faisant partie du University Health Network, « nous sommes conscients qu’un nombre inquiétant de Canadiens n’ont pas facilement accès aux soins de l’hépatite C. Le programme Link-C a pour but d’offrir des initiatives d’éducation et de soutien à un plus grand nombre de professionnels de la santé, ce qui pourra optimiser ce genre de soins aux Canadiens et aux Canadiennes affectés ». Un grand nombre de cas d’hépatite C au Canada ne sont pas diagnostiqués. Un rapport

récent révèle que ce chiffre pourrait s’élever à 70 pour cent de personnes qui ne savent pas qu’elles sont infectées par l’hépatite C. Consultez votre médecin pour un test de dépistage. www.leditionnouvelles.com Redacteurs en chef – cet article peut uniquement etre utilise en Ontario

L’hépatite C est une maladie silencieuse qui doit être diagnostiquée le plus rapidement possible (343 mots, ONT seulement) (EN) Norman Everson ne se doutait pas qu’il été infecté par le virus de l’hépatite C (VHC) avant son diagnostic, il y a une quinzaine d’années. Depuis, les symptômes de sa maladie ont progressé et il en ressent les effets. Norman désire éviter que d’autres personnes subissent le même sort. Un dépistage précoce aurait pu faire toute la différence. « L’hépatite C a eu un énorme impact sur ma vie », admet-il aujourd’hui. « Je suis toujours fatigué, ce qui m’empêche de faire des activités que j’aime ». Ce cas n’est malheureusement pas un cas isolé au Canada. En effet, on estime que le VHC affecte entre 250 000 et 400 000 personnes chaque année. Sans traitement, la personne infectée par le VHC peut devenir très malade, puisque l’infection cause la

cicatrisation du foie, l’insuffisance hépatique et potentiellement le cancer du foie. Comme le mentionne Norman, l’infection par le VHC est une maladie gérable si elle est diagnostiquée assez tôt. Les symptômes sont loin d’être évidents, et il n’est pas rare que l’hépatite C soit présente pendant de nombreuses années avant d’être détectée. Au fil des ans, la maladie progresse, ce qui rend la prise en charge d’autant plus difficile. C’est pourquoi il est si important de consulter son médecin et subir un test si on pense avoir été exposé à l’hépatite C. Les personnes vivant dans des régions éloignées de l’Ontario n’ont pas nécessairement accès à des professionnels de la santé ayant les connaissances nécessaires pour traiter l’hépatite C. C’est la raison pour laquelle

le University Health Network a décidé de s’associer à la compagnie pharmaceutique Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée dans le cadre d’un partenariat ayant pour but d’améliorer les soins, l’éducation et le soutien des personnes atteintes d’hépatite C, notamment celles demeurant dans des régions éloignées. Norman se dit chanceux d’avoir le soutien de son épouse et de sa famille, ce qui l’a aidé à gérer le fardeau du VHC. Il ajoute : « Il y a de l’espoir pour les personnes atteintes d’hépatite C car cette infection est gérable ». www.leditionnouvelles.com Redacteurs en chef – cet article peut uniquement etre utilise en Ontario

Programme offrant une formation sur le traitement de l’hépatite C à un plus grand nombre de professionnels (274 mots + 1 photo, ONT seulement) (EN) Saviez-vous qu’on estime qu’au moins 242 000 personnes sont atteintes d’hépatite C au Canada, et que ce chiffre pourrait même atteindre les 400 000? Dans bien des cas, les symptômes sont tellement peu évidents que la personne ne sait même pas qu’elle souffre d’hépatite C. Le dépistage précoce est essentiel pour optimiser la prise en charge de la maladie. Pourtant, de nombreux Ontariens demeurant dans des régions éloignées ne disposent pas des ressources nécessaires au diagnostic et au traitement de l’hépatite C (VHC). Le traitement de cette maladie est spécialisé et offert par un groupe restreint de médecins. Dans le but de combler cette lacune, le University Health Network et la compagnie pharmaceutique Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée se sont associés pour mettre sur pied un programme nommé Link-C

visant à améliorer l’accès au traitement du VHC dans les communautés éloignées de l’Ontario. « Outre l’amélioration de l’accès à des professionnels de la santé disposant des connaissances nécessaires au diagnostic et au traitement de la maladie, le programme Link-C vise également à engager et informer les patients au sujet des facteurs de risque, des symptômes et des options de traitement de l’hépatite C » explique le Dr Hemant Shah, directeur de l’éducation à la clinique Francis Family Liver Clinic du Toronto Western Hospital. « Un programme comme Link-C est une plate-forme nationale idéale pour optimiser le dépistage de la maladie. » Si elle n’est pas traitée, l’hépatite C peut causer de nombreux problèmes de santé, dont la cicatrisation du foie, l’insuffisance hépatique

et possiblement le cancer du foie. Mais si elle est traitée dès les premiers stades, l’infection par VHC est une maladie gérable.

www.leditionnouvelles.com Redacteurs en chef – cet article peut uniquement etre utilise en Ontario

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014 23


SANTÉ ET SÉCURITÉ Apportez-vous quotidiennement vos symptômes de ménopause au travail? (256 mots + 1 photo) (EN) Il peut être très difficile de vivre avec des symptômes de ménopause tout en occupant un poste exigeant. Admettre qu’on souffre de pénibles symptômes de ménopause demeure quelque chose que les femmes de carrière préfèrent taire. Bien que ces symptômes aient des effets considérables sur la santé au travail, il existe heureusement des conseils que les femmes peuvent suivre afin d’être en mesure de se concentrer sur leurs fonctions : • Rafraîchissez-vous – Demandez ou achetez un ventilateur à placer dans votre espace de travail, ou ouvrez une fenêtre si c’est possible. • Portez plusieurs couches de vêtements – Vous pourrez ainsi retirer ou remettre votre chandail ou votre veston au gré des fluctuations de votre température corporelle.

• Prenez une pause – Quitter votre poste et marcher quelques instants vous permettra de libérer votre esprit, de réduire votre stress et de vous rafraîchir en cas de bouffée de chaleur. • Riez – L’humour atténue la tension dans les situations inconfortables telles qu’une bouffée de chaleur pendant une importante présentation. • Faites des listes – Vous pourrez ainsi garder un œil sur les tâches à accomplir et vous courrez moins de risques d’oublier un travail important en raison d’un surcroît de stress. La ménopause ne vous rendra pas moins apte à remplir vos fonctions. Prendre des mesures pour mieux composer avec vos symptômes au travail, solliciter le soutien de votre supérieur, discuter avec votre médecin des options thérapeutiques pouvant vous convenir, manger sainement et

faire de l’exercice régulièrement sont tous des moyens efficaces d’être à la hauteur de la situation en restant dynamique et productive.

www.leditionnouvelles.com Source: Résultats d’un sondage Ipsos Reid mené en 2013

Vivre pleinement sa vie a la menopause, Nathalie Gascon y croit (EN) Un récent sondage Ipsos-Reid révèle que les Canadiennes continuent d’avoir une perception erronée de la ménopause et des options qui s’offrent à elles pour soulager certains des symptômes associés à ce passage obligé. Malgré le fait qu’un bon nombre de femmes de 45 à 60 ans ont espoir de conserver leur vitalité durant la ménopause, près de la moitié (46 %) des Canadiennes de ce groupe d’âge s’inquiètent des effets de la ménopause sur leur santé1, et continuent vraisemblablement d’avoir une perception erronée de cette étape naturelle de la vie et des options thérapeutiques qui s’offrent à elles. Nathalie Gascon, comédienne et mère de quatre grands enfants, connaît trop bien l’importance de bien se renseigner afin de pouvoir prendre les bonnes décisions pour rester active et en santé lorsque ce passage obligatoire fait son apparition chez la femme. Dès le début de sa périménopause, à l’âge de 48 ans, l’impact des symptômes a été plus important que ce à quoi elle s’attendait et elle n’était certes pas préparée mentalement pour

vivre cela. Bien que chaque femme vit cette période avec ses craintes et ses appréhensions, Mme Gascon croit sincèrement qu’en ayant une attitude positive face à la ménopause, en étant bien renseignée sur les options thérapeutiques, en prenant soin de son corps grâce à une saine alimentation ainsi qu’en augmentant son activité physique, on peut voir ce passage non comme une fin, mais comme le début d’un nouvel épisode dans notre vie. Malheureusement, selon le sondage, la confusion et le manque d’information pourraient encore empêcher deux femmes sur cinq de chercher activement une solution ou un traitement2, qu’il s’agisse d’un médicament d’ordonnance ne contenant pas d’hormones, de l’adoption d’un mode de vie sain, de choix santé, d’un traitement complémentaire ou parallèle ou encore de l’hormonothérapie. Selon la Dre Sophie Desindes, gynécologueobstétricienne, spécialiste en ménopause, responsable de la Clinique de ménopause du CHUS et professeure à l’Université de

Sherbrooke, les connaissances en matière de traitement se sont grandement enrichies au cours des dernières années. C’est pourquoi il est impératif selon elle que les femmes consultent leur médecin, obtiennent des renseignements exacts et remettent les pendules à l’heure en ce qui a trait à la ménopause. www.leditionnouvelles.com Sources: Ipsos Reid Survey Results Factum 2013 Ipsos Reid Survey Results Factum 2013 http://sogc.org/publications/menopause/

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 24 février 2014

(386 mots + 1 photo)


STYLES DE VIE Des résolutions qui tiennent, même sur le pouce (EN) Vous travaillez tard, vous êtes à la course pour ramasser les enfants après l’école et les bouchons de circulation n’arrangent pas les choses… Le début de l’année est toujours une période très occupée. Si vous n’y prenez pas garde, vos résolutions du Nouvel An dégringoleront rapidement au bas de votre liste de priorités. Vous devez faire preuve de créativité pour surveiller votre alimentation et tenir vos bonnes résolutions en débit des aléas de la saison hivernale, Hélène Charlebois, diététiste et contributrice en nutrition pour les restaurants SUBWAY, vous offre trois conseils simples pour mieux vous nourrir quand vous devez manger sur le pouce : Notez mentalement les haltes repas sur votre parcours quotidien. De cette façon, où que vous soyez, vous saurez où vous arrêter pour prendre

une bouchée sans vous inquiéter pour votre tour de taille. Recherchez des restaurants qui, comme SUBWAY, offrent des choix comprenant du pain de blé, des protéines maigres et beaucoup de légumes. Emportez une collation. Gardez une collation à portée de la main – dans un tiroir de votre bureau, dans le coffre à gants de la voiture, dans votre sac à main ou dans votre porte-documents. Quand la fringale vous prend, servez-vous – une portion devrait suffire à calmer votre appétit jusqu’à votre prochain repas. Essayez les noix, les graines, les fruits séchés ou des craquelins ou des bretzels de grains entiers. Mangez souvent. Il est important de prendre un mini-repas (collation) toutes les deux ou trois heures. Ainsi, votre estomac est constamment

Rester actif : une affaire de famille (EN) Dans plusieurs régions du pays, on célèbre la Fête de la famille à la mi-février. N’est-ce pas l’occasion idéale pour adopter une approche familiale en matière de santé? Pour encourager tous les membres de la famille à prioriser la santé, il faut leur offrir des aliments sains et pratiquer des activités physiques ensemble. Hélène Charlebois, diététiste et collaboratrice en nutrition pour SUBWAY.com, vous offre trois conseils pour rester actif avec vos proches lors du Jour de la famille : Tout le monde dehors! L’hiver offre un vaste éventail d’activités saisonnières. Prévoyez des activités extérieures à pratiquer en famille pour savourer les joies de la saison froide. Il y a tellement d’activités hivernales qui stimulent la circulation et procurent de belles occasions de bouger : sortez vos patins et offrez-vous un après-midi sur la glace de la patinoire du quartier, allez glisser ou faire une promenade dans votre parc favori ou invitez

(293 mots + 1 photo) nourri et ne se met pas en mode d’insuffisance alimentaire. Prenez des collations santé et assurez-vous de bien équilibrer protéines maigres, grains et crudités afin que votre repas vous laisse une sensation de satisfaction durable. Pour obtenir plus de conseils Charlebois, visitez www.subway.com.

d’Hélène

www.leditionnouvelles.com

(389 mots + 1 photo)

toute la tribu à sculpter un bonhomme de neige et à faire des anges dans la neige! Organisez un pique-nique hivernal. Le grand air ouvre l’appétit et il est bientôt l’heure de manger. Couronnez la récréation en plein air avec un délicieux pique-nique – oui, en hiver. Simplifiezvous la vie en prenant un repas pour emporter dans un restaurant du voisinage qui, à l’instar des restaurants SUBWAY, offre un menu mieux pensé. Emportez un thermos que vous pourrez emplir de votre soupe préférée – et n’oubliez pas de garnir vos sandwichs de savoureuses crudités! Pas envie de mettre le nez dehors? Si vous prévoyez passer le Jour de la famille à l’intérieur cette année, songez à des activités qui vont vous faire bouger! Pourquoi pas une partie de Twister ou une séance de danse en famille devant votre console de jeu préférée? L’activité physique fera du bien à tout le monde et vous êtes assuré de passer un bon moment. Pour énergiser les

danseurs, prévoyez des collations santé, comme des tranches de fruits à tremper dans une fondue au chocolat noir ou du maïs fraîchement soufflé avec un soupçon de beurre. N’oubliez pas que l’on commence à prendre de bonnes habitudes alimentaires dès l’enfance. En adoptant un mode de vie actif et de bonnes habitudes alimentaires, vous exercerez une influence positive durable sur toute la famille. Pour obtenir plus de conseils d’Hélène en matière de saine alimentation, visitez www.subway.com. www.leditionnouvelles.com

Prenez des résolutions qui tiennent

(376 mots + 1 photo) Par Hélène Charlebois, diététiste et consultante en nutrition pour les restaurants Subway (EN) Le temps des résolutions est de retour. Alors que l’on remballe les flutes à champagne et les guirlandes jusqu’en décembre prochain, on émerge tant bien que mal des célébrations pour se tourner vers les résolutions du Nouvel An. Ça semble toujours une bonne idée sur le moment, mais la recherche démontre que moins de 10 % des résolutions du Nouvel An sont suivies. Comment faire pour tenir vos résolutions? Voici quatre conseils pour améliorer vos chances de succès! Soyez réaliste. Vous ne changerez pas toutes vos habitudes ou votre personnalité du jour au lendemain. Songez à faire de petits changements simples qui peuvent faire une grosse différence. Vous souhaitez adopter une alimentation saine? Si vous êtes à la course toute la journée, il n’est pas raisonnable d’imaginer que vous allez commencer à vous préparer des lunchs santé chaque matin. Pensez plutôt à prendre la résolution de faire de meilleurs choix quand vous mangez sur le pouce. Je

suggère par exemple à mes clients de substituer des options fraîches et personnalisables à la friture et aux hamburgers. SUBWAY est un excellent choix pour ce genre de repas. À lui seul, le comptoir des crudités a de quoi combler une diététiste. Établissez un programme. Les meilleures intentions du monde ne changeront rien à votre horaire chargé. Si vous ne l’intégrez pas à votre agenda, votre résolution ne tiendra pas la route. Vous voulez aller au gym plus souvent? Regardez l’horaire des séances d’entraînement et faites vos choix, puis inscrivez-les à votre agenda. Annoncez vos intentions. Faites part de vos résolutions à vos proches. Quand votre entourage est informé de vos objectifs, vous augmentez vos chances de les atteindre – la crainte de décevoir est une puissante motivation! Partagez aussi vos réussites. Les médias sociaux sont outil très efficace pour faire valoir vos réalisations et vos amis ne manqueront pas de vous féliciter! Utilisez

des outils comme le programme Ma vie activeMC de SUBWAY, à l’adresse facebook. com/subwaycanada pour afficher vos réalisations en ligne en temps réel. Soyez positif(-ive). On ne change pas du jour au lendemain et il y a toujours de petits accrocs en cours de route. Vous connaîtrez des hauts et des bas, mais une attitude positive et un peu de détermination peuvent vous mener loin. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014 25


STYLES DE VIE Joignez-vous à la lutte contre le VIH grâce à votre routine beauté (EN) Il est maintenant possible de sauver la vie d’un enfant en posant un geste aussi routinier que l’application de votre produit de soins de la peau pour la nuit. Lauréate de prix Grammy, Alicia Keys s’est associée à la marque de produits de soins de la peau de grande qualité Kiehl’s Since 1851 pour favoriser l’accès aux traitements du VIH et du sida. Tous les profits nets provenant de la vente du Concentré réparateur pour la nuit en édition limitée seront intégralement versés à un

programme international destiné spécialement aux enfants vivant avec le VIH. « Notre programme Keep a Child Alive veut créer un monde dans lequel chacun peut avoir une vie épanouissante, même avec le VIH, déclare Mme Keys. Les partenaires solidaires comme Kiehl’s font partie de notre grande famille. Ils partagent notre détermination à venir en aide aux enfants et aux familles touchés par le VIH pour qu’ils aient accès à des traitements, à des soins et à un soutien prodigués avec considération. »

(193 mots)

Active au sein d’organismes de bienfaisance œuvrant à l’échelle locale et mondiale, Kiehl’s Since 1851 demande au public de se joindre au mouvement. Dès janvier 2014, l’achat du Concentré réparateur pour la nuità l’un des magasins Kiehl’s du Canadaou en ligne, à kiehls. ca, permettra à un enfant vivant avec le VIH d’obtenir des soins de santé et des médicaments pendant un mois. Pour obtenir davantage de renseignements sur le programme Keep a Child Alive, visitez le site keepachildalive.org. www.leditionnouvelles.com

Une marque de produits de soins de la peau vient en aide aux enfants vivant avec le VIH (231 mots) (EN) Puisque les soins accordés à notre peau font partie de notre routine quotidienne, pourquoi ne pas associer ce geste à une œuvre dont le but est de sauver des enfants? Ces dix dernières années, la marque newyorkaise Kiehl’s Since 1851, fournisseur de produits de soin de la peau de grande qualité, a amassé des millions de dollars pour combattre le sida. Kiehl’s continue aujourd’hui de sensibiliser la population et de recueillir des fonds pour la cause dans le cadre d’un partenariat spécial conclu avec l’auteure-compositrice-interprète et lauréate de prix Grammy, Alicia Keys, et

son programme caritatif Keep a Child Alive (keepachildlive.org). « Je suis vraiment enthousiaste à l’idée d’œuvrer en partenariat avec Kiehl’s pour ma cause Keep a Child Alive, affirme Mme Keys. Surtout que la société fera don de la totalité des recettes tirées de la vente de ce produit si fabuleux. » Bien que d’importantes avancées aient été faites dans le traitement du VIH et du sida au cours de la dernière décennie, la maladie représente encore l’un des défis en santé les plus difficiles auxquels le monde fait face. Les statistiques indiquent que 72 pour 100 des enfants ayant besoin d’un

Sauvez un enfant en appliquant votre crème de nuit (EN) La lauréate de prix Grammy, Alicia Keys, est à la tête d’un organisme visant à donner accès aux traitements contre le VIH à tous les enfants qui en ont besoin. Pour la première fois, elle s’associe à Kiehl’s Since 1851, fournisseur de produits de soins de la peau de grande qualité, afin de sensibiliser la population et de recueillir des fonds pour le programme Keep a Child Alive (keepachildalive.org). Avec tout achat du Concentré réparateur pour la nuit en édition limitée, Kiehl’s versera l’intégralité

traitement pour le VIH n’y ont pas accès. Fidèle à sa longue tradition en matière de lutte contre le VIH et le sida, Kiehl’s œuvre pour offrir des soins et des traitements essentiels contre le VIH, ainsi que des aliments nutritifs et du soutien aux enfants et aux familles touchés par la maladie. En janvier 2014, Kiehl’s Since 1851 lancera une édition limitée de son Concentré réparateur pour la nuit. L’intégralité des profits nets des ventes de ce produitdans l’un des magasins Kiehl’s du Canadaou en ligne, à kiehls.ca, serviront au soutien du programme Keep a Child Alive. www.newscanada.com

(174 mots)

des profits nets des ventes à la cause. Votre contribution permettra d’offrir des soins et des traitements essentiels contre le VIH, ainsi que des aliments nutritifs et du soutien aux enfants et aux familles touchés par la maladie. « Je suis vraiment enthousiaste à l’idée de ce partenariat pour ma mission de Keep a Child Alive, déclare Mme Keys. La marque Kiehl’s a démontré qu’elle fait réellement partie de la communauté et qu’elle appuie les mesures d’aide qui sont prises partout dans le monde, et en particulier celles qui

visent le VIH et le sida. Ce partenariat ne pouvait pas être mieux choisi! » Il est possible de se procurer l’édition limitée du Concentré réparateur pour la nuit dans les magasins Kiehl’s du Canada ou en ligne, à kiehls. ca dès janvier 2014 www.leditionnouvelles.com

Des icônes de la musique et des soins de la peau unissent leurs forces pour combattre le VIH (261 mots + 1 photo) (EN) Kiehl’s Since 1851, le très respecté fournisseur de produits capillaires et de soins de la peau de grande qualité basé à New York a récemment annoncé la conclusion d’une entente de collaboration avec Alicia Keys, auteurcompositrice- interprète et lauréate de prix Grammy, en soutien à son programme Keep a Child Alive (keepachildalive.org). « Les partenaires solidaires tel que Kiehl’s font partie de notre grande famille, déclare Mme Keys. Ils partagent notre détermination à venir en aide aux enfants et aux familles touchés par le VIH pour qu’ils aient accès à des traitements, à des soins et à un soutien prodigués avec considération. Chaque geste, grand ou petit, peut faire toute la différence et nous rapprocher de notre but : faire de l’accès à la santé un droit humain. »

Au cours des dix dernières années, Kiehl’s a recueilli plus de 2,5 millions de dollars pour aider des organismes de bienfaisance axés sur la lutte au VIH et au sida. En restant fidèle à ses œuvres philanthropiques et à son soutien aux programmes de sensibilisation et de traitement du VIH et du sida, la marque s’est associée avec cette icône de la musique pour créer une édition limitée de son produit culte, le Concentré réparateur pour la nuit. L’intégralité des profits nets seront versés à l’organisme Keep a Child Alive de Mme Keys. « Pour chaque vente du produit offert en édition limitée, vous contribuerez à offrir un mois de soins et de médicaments à un enfant vivant avec le VIH. Je suis vraiment enthousiaste à l’idée de ce partenariat avec Kiehl’s, et sa générosité est incroyable », lance Mme Keys.

Le Concentré réparateur pour la nuit de Kiehl’s est très prisé par les consommateurs. En effet, une bouteille de ce produit est vendue chaque minute dans le monde. S’il est si populaire, c’est en raison de sa capacité à régénérer la peau durant la nuit pour lui donner plus de fraîcheur et d’éclat au matin. On peut se procurer l’édition limitée de ce produit dans les magasins Kiehl’s du Canada ou en ligne, à kiehls. ca dès janvier 2014

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 26 février 2014

www.leditionnouvelles.com


STYLES DE VIE Aidez Alicia Keys et Kiehl’s Since 1851 à combattre le VIH et le sida (EN) Artiste du disque et lauréate de 14 prix Grammy, Alicia Keys est en mission très spéciale ces temps-ci. Bien qu’elle dirige la destinée de son organisme Keep a Child Alive (keepachildalive. org) depuis 2003, elle attire encore plus l’attention cette année. En effet, en janvier 2014, Mme Keys s’associera à la marque Kiehl’s Since 1851, fournisseur de produits de soins de la peau de grande qualité, afin d’offrir une édition limitée du Concentré réparateur pour la nuit. Tous les profits nets seront versés au programme qui vient en aide aux enfants et aux familles touchés par le VIH pour qu’ils aient accès à des traitements, à des soins et à du soutien prodigués avec considération.

« Je suis vraiment enthousiaste à l’idée de ce partenariat, affirme Mme Keys. La marque Kiehl’s fera don de l’intégralité des recettes tirées de la vente du Concentré réparateur pour la nuit en édition limitée, ce qui est incroyable! » Sur l’emballage est imprimé un important appel à l’action pour joindre le mouvement lancé par Alicia Key. Ce message fait écho aux efforts qu’elle déploie sans cesse pour inciter chacun à utiliser sa voix en vue de changer les choses et de contribuer à la lutte contre le VIH et le sida. Fournisseur de formulations de très grande qualité pour les soins de la peau et les soins capillaires depuis 1851, Kiehl’s met en valeur son Concentré réparateur pour la nuit innovateur

(229 mots + 1 photo)

en le présentant dans un emballage en édition limitée et en versant tous les profits nets tirés de la vente du produit pour offrir pendant un mois des soins et des médicaments à un enfant vivant avec le VIH. Il est possible de se procurer pendant une courte période la bouteille en édition limitée dans les magasins Kiehl’s du Canada ou en ligne, à kiehls.ca dès janvier 2014. www.leditionnouvelles.com

www.leditionnouvelles.com Le contenu dont vous avez besoin, au moment où vous en avez besoin et dans le format requis

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com février 2014 27


TROUVEZ LE CONTENU QUE VOUS RECHERCHEZ

www.leditionnouvelles.com


l'Edition Nouvelles -Numéro de Février