Page 1

l’édition nouvelles

Retourner à : L’édition Nouvelles 8030, rue Marie-Lefranc Laval (Québec) H7Y 2C2

Vol. 34 N˚ 1 janvier 2014

Courrier de 2˚ classe – Enreg. 40069561

Port payé à Toronto

Affranchissement de retour garanti – demande de correction de l’adresse

Styles de vie

Automobile JANVIER 2014

ISSN 08239118

P. 5

P. 3

EN VEDETTE STYLES DE VIE ÉGALEMENT DANS CE NUMÈRO Automobile

Environnement et nature P. 6

Enivronnement et nature

Famille et enfants

Santé et sécurite

Finances

P. 13

Personnelles

Génération 50 +

Santé et sécurité

Famille et enfants

Finances Personnelles

P. 7

P. 8

Le contenu dont vous avez besoin, au moment où vous en avez besoin et dans le format requis. L’édition Nouvelles offre aux rédacteurs des articles pertinents pour leurs lecteurs, sans droits d’auteur • • •

Le contenu de L’édition Nouvelles ne comporte pas de droits d’auteur et est prêt à utiliser sans frais. Utilisez-le dans votre publication, bulletin, site web ou autre publication. Téléchargez facilement les articles et les illustrations de notre site web.

www.leditionnouvelles.com 1-888-855-6397, poste 236


Vol. 34 N˚ 1

janvier 2014

Automobile.................................................................................................................. 5 Environnement et nature.......................................................................................... 6 Famille et enfants....................................................................................................... 7 .Finances personnelles............................................................................................... 8 Génération 50 +........................................................................................................ 12 Santé et sécurité....................................................................................................... 13 Styles de vie................................................................................................................. 3

Sur le website

Vous trouverez sur le site leditionnouvelles.com des vidéos que vous pouvez utiliser sur votre site Web.

Modalités d’utilisation Les articles sont fournis sans frais. Vous devez accorder le crédit d’utilisation à L’édition Nouvelles en mettant (EN) au début de l’article ou www.leditionnouvelles.com à la fin. La source/le commanditaire de l’information cité dans le texte doit être identifié tel quel. Les images doivent être utilisées avec le contenu rédactionnel correspondant. L’utilisation des articles de L’édition Nouvelles constitue une acceptation de ces modalités et entérine l’entente entre vous et L’édition Nouvelles.

8030, rue Marie-Lefranc, Laval (Québec) H7Y 2C Rédaction en chef Directeur, Québec Relations avec les médias Traduction interne

Tél. : 1 866 639-7226, poste 213 REDACPROCOM Danny Coggins Méliane Etien France de Palma


STYLES DE VIE Comment bien choisir votre eau vitaminée (EN) Choisir parmi les différentes options d’eau vitaminée offertes sur le marché n’est pas toujours évident. Aujourd’hui, on retrouve une multitude de produits qui suggèrent les mêmes bienfaits avec des ingrédients différents. C’est pourquoi, avant de choisir votre eau vitaminée, lisez attentivement la liste des ingrédients qui se retrouvent dans chaque bouteille, cela pour déterminer laquelle répondra le mieux à vos besoins: Est-ce pour rétablir efficacement votre état d’esprit, votre équilibre corporel ou votre énergie? Le consommateur doit connaître ce qu’il faut considérer pour bénéficier du maximum de la formule proposée. « La personne qui recherche une boisson santé de qualité doit vérifier que celle-ci contient les vitamines essentielles recommandées pour les adultes : A, B3, B5, B6, B12, D et E », explique CJ Rapp, président-directeur général de Karma Culture. « Consulter le tableau de la valeur nutritive et la liste des ingrédients ajoutés doit faire partie des habitudes

des consommateurs, souligne M. Rapp. Notre gamme de produits contient 20 calories par bouteille, une faible quantité de sodium, aucun agent de conservation, ni gluten ni lactose. » Parmi les ingrédients naturels à rechercher figure le stévia, lequel représente un bon choix en terme d’édulcorant naturel. Cette plante d’Amérique du Sud a un très fort pouvoir sucrant, mais elle contient moins de glucides que le sucre. La bonne nouvelle est que son apport en calories est nettement diminué. De plus, optez pour les boissons provenant d’eau de source, car elle est dénuée de toute pollution ou de toute trace de produits chimiques. L’eau de source, naturellement conforme aux exigences sanitaires, comporte des bienfaits pour l’organisme. Un dernier élément à considérer est l’efficacité des vitamines au moment de la consommation. La valeur nutritive indiquée sur l’étiquette est calculée pendant l’embouteillage et non au moment de la

La technologie au profit du bien-être (EN) L’activité physique est essentielle pour l’atteinte et le maintien d’une santé globale. Les professionnels de la santé recommandent qu’elle soit intégrée à notre routine quotidienne pour de meilleurs résultats. De plus en plus de personnes choisissent le yoga comme activité sportive ou récréative pour trouver un équilibre dans leur vie. Le yoga peut nous apporter plusieurs bénéfices physiques comme la résistance à la fatigue, l’amélioration de l’hypertension artérielle, de la digestion et de la circulation du sang. Au niveau psychique, il permet entre autres de combattre le stress et l’anxiété, de retrouver la sérénité et de faciliter le sommeil. En se basant sur les principes de base du yoga (bien-être, pensée positive et énergie positive), l’eau vitaminée Karma Eau Bien-être propose une alternative de boisson santé dans le but de collaborer au rétablissement de votre équilibre spirituel et corporel. La proposition est simple, si vous offrez de

(410 mots)

www.leditionnouvelles.com

(375 mots + 1 photo)

l’énergie positive à votre corps, vous en recevrez en échange. KarmaCap : le bouchon qui fait la différence Lorsqu’on parle d’eau vitaminée, il faut inévitablement aborder le sujet des ingrédients et de leur apport nutritif. L’efficacité de ces boissons est mesurée par la puissance des vitamines infusées dans l’eau et les bienfaits des autres éléments indiqués sur l’étiquette. L’eau vitaminée prémélangée est celle qu’on retrouve le plus fréquemment sur les tablettes des magasins. Il faut savoir que les vitamines déjà diluées dans l’eau peuvent perdre jusqu’à 50 % de leur efficacité lorsqu’elles entrent en contact avec l’oxygène, la chaleur et les rayons UV. On peut maintenant profiter de la totalité des vitamines et des substances nutritives de notre eau vitaminée; il suffit de l’infuser quelques secondes avant de la boire. La technologie KarmaCap, qui consiste en un bouchon hermétiquement fermé contenant les

La meilleure résolution du Nouvel an: la mise en forme (EN) Ce n’est pas un secret : durant la période des fêtes, nous finissons souvent par perdre le combat contre la balance. En succombant aux nombreux festins, plusieurs mettent de côté les saines habitudes alimentaires car ils se disent que c’est le temps de l’année où ils peuvent se gâter. Voilà l’idée qui fait son chemin dès qu’arrive le premier souper festif. C’est ainsi, qu’à chaque année, au retour des vacances, nous nous retrouvons avec quelques kilos de plus et des résolutions pleines de bonnes intentions. Respectons nos nouveaux objectifs Les festivités du Jour de l’an terminées, c’est le temps de mettre en branle nos résolutions et de recommencer notre programme de mise en forme. Pour réussir cette réintégration dans notre routine quotidienne, il est important d’y aller progressivement. Pourquoi ne pas commencer par des gestes simples? Au bureau, utiliser les escaliers plutôt que l’ascenseur, ou marcher sur de courtes distances au lieu d’utiliser la voiture. Sachez que le yoga est un bon choix parce qu’il apporte

consommation. Quatre-vingt-dix jours après la date de production, les vitamines diluées dans l’eau peuvent perdre jusqu’à 50 % de leur effet bénéfique à cause de leur exposition aux rayons UV, à l’oxygène et à la chaleur. « La technologie de KarmaCap permet d’emprisonner les vitamines sous forme de poudre dans le bouchon hermétique, et ce jusqu’au moment de l’utilisation. Ainsi, le consommateur bénéficie de la totalité des bienfaits des vitamines au moment de boire son eau. Cette technologie nous a permis de remporter le Méritas Innovation Dépanneur 2013 dans la catégorie des breuvages, au Gala de l’Association nationale des distributeurs aux petites surfaces alimentaires », conclut M. Rapp. Pour avoir plus d’information, visitez : www.facebook.com/drinkkarma

plusieurs bénéfices à la santé globale : la résistance à la fatigue, l’amélioration de la tension artérielle, de la digestion et de la circulation sanguine. Le but : refaire de la place à l’activité physique de façon graduelle, pour éviter la fatigue extrême et la perte de motivation. L’eau vitaminée à la rescousse Ajoutez du goût à votre programme d’exercice. Karma Eau Bien-être, avec ses cinq saveurs délicieuses – framboise-goyave, orange-mangue, baie d’açaïs-pomme grenade, fruit de la passion-thé vert, et ananas-noix de coco – offre des vitamines essentielles. Cette boisson santé est naturellement édulcorée avec une pincée de sucre de canne et avec stévia, une plante ayant un potentiel sucrant important, mais faible en glucides. Le résultat final est à la fois naturel et ne contient que 20 calories par bouteille de 532 mL. Karma Eau Bien-être est d’abord et avant tout une eau de source. Les vitamines contenues dans le bouchon KarmaCap conservent leur 100 % d’efficacité puisqu’elles sont incorporées à l’eau au moment

vitamines conservées sous forme de poudre, permet au consommateur de mieux profiter des bienfaits de son eau vitaminée. Il suffit d’appuyer sur ce bouchon pour libérer les éléments nutritifs dans la bouteille. Une fois légèrement agitée, l’eau fraîchement mélangée est prête à être bue. Cette technologie a été créée pour vous offrir un choix fiable d’eau vitaminée tout en respectant les bienfaits et le confort que le yoga et l’alimentation saine apportent à votre corps. Pour plus d’information sur le KarmaCap, visitez : www.facebook.com/drinkkarma www.leditionnouvelles.com

(417 mots + 1 photo) de la consommation seulement. Règle générale, après 90 jours, les vitamines diluées dans l’eau peuvent perdre jusqu’à 50 % de leur effet bénéfique à cause de leur exposition aux rayons UV, à l’oxygène et à la chaleur. La technologie de KarmaCap, un bouchon hermétiquement fermé, permet aux vitamines qu’il conserve sous forme de poudre d’être libérées dans l’eau d’une seule poussée du doigt. Il ne manque plus qu’agiter légèrement la boisson et elle est prête à être bue. Pour plus d’information, visitez le site : www.facebook.com/drinkkarma www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com janvier 2014

3


STYLES DE VIE Redonner un appareil électronique pour chaque nouvel appareil reçu (381 mots, ONT Seulement) (EN) Les bidules électroniques sont des objets qu’on a toujours plaisir à donner en cadeau ou à s’offrir pour se gâter. Occupé à personnaliser les réglages de son gadget et à en essayer les nouvelles fonctions, il se peut qu’on ne réfléchisse pas beaucoup au sort de l’appareil qui vient de se faire remplacer. « On aime bien avoir le dernier bidule électronique au design moderne et aux fonctionnalités novatrices, mais l’achat du tout dernier modèle nous fait souvent oublier notre autre téléphone intelligent, ordinateur portatif ou appareil photo qui dort au fond d’un tiroir ou d’une armoire », explique Sandra Pakosh, directrice des communications à Ontario Electronic Stewardship (OES). « Il est important de se rappeler que ces vieux articles ont encore de la valeur s’ils sont réutilisés et recyclés adéquatement, et en Ontario, tout le monde peut le faire sans problème par l’intermédiaire de notre réseau provincial de points de dépôt, appelé RecycleYourElectronics.ca. » Après les Fêtes cette année, ne laissez pas les appareils électroniques « oubliés » accumuler de la poussière, et évitez-leur le site d’enfouissement en suivant ces étapes toutes simples :

Faites un don. Le temps des Fêtes est propice aux dons. Quoi de mieux que de donner son ordinateur portatif ou sa télévision en bon état à une personne qui en a besoin? Ce sont les organismes caritatifs, les églises et les associations qui s’occupent des dons d’appareils électroniques aux écoles, refuges, groupes communautaires et autres organisations de la région. Donnez votre appareil à un membre de la famille ou à un ami. Venez-vous de recevoir une toute nouvelle tablette aux lignes épurées? Votre ancienne fonctionne encore très bien (mais elle n’est pas rose)? Votre modèle de l’an dernier (celui qui est noir) fera sûrement un heureux parmi vos amis et votre famille! Vendez votre appareil. Il existe de nombreux sites Web qui vous permettent de vendre facilement et rapidement vos anciens appareils électroniques. Pensez à recycler. Les appareils électroniques contiennent des matières polluantes qui sont dommageables pour l’eau, les routes et les écosystèmes si elles ne sont pas éliminées de façon appropriée. De plus, ils contiennent aussi des métaux, du verre et du plastique pouvant être transformés en matières premières

qui serviront à la fabrication de nouveaux produits. En faisant don d’appareils en état de fonctionnement à des fins de réutilisation ou en les recyclant par l’intermédiaire des fournisseurs de service approuvés par OES, il est encore plus agréable de recevoir et d’utiliser des bidules électroniques. Sur le site RecycleYourElectronics.ca, vous trouverez un locateur de lieux de collecte facile à utiliser. Le service est gratuit et offert à plus de 96 pour 100 des Ontariens qui vivent à moins de 10 km d’un point de dépôt. Pour en savoir davantage sur la réutilisation et le recyclage appropriés des produits électroniques, sur les dispositifs électroniques qui sont acceptés et sur l’emplacement du lieu de collecte approuvé par OES et situé le plus près de chez vous, visitez le site www.recycleyourelectronics.ca. www.leditionnouvelles.com

Rédacteurs en chef : cet article peut uniquement etre utilisé en Ontario

Vous comptez être plus écologique à partir du Nouvel An? (EN) Janvier marque le début d’une nouvelle année et c’est le moment idéal pour se fixer des objectifs et se débarrasser de certains vieux comportements. Bien que les résolutions les plus populaires visent le plus souvent à se remettre en forme et à renflouer son compte de banque, cette période de l’année est aussi le moment tout indiqué pour penser à remettre de l’ordre dans son espace personnel et son environnement. Notre équipe de RecycleYourElectronics.ca, dirigée par Ontario Electronic Stewardship (OES), a glané quelques résolutions que des Ontariens enthousiastes ont formulées à l’occasion de nos collectes dans les collectivités. 1. Je vais débrancher mon chargeur quand je déconnecte mon appareil afin de réduire la consommation d’énergie (car le chargeur consomme de l’électricité aussi longtemps qu’il est branché). 2. J e vais investir dans une barre d’alimentation avec minuterie et arrêt automatique (parce que ce dispositif utilise de l’électricité quand l’appareil électronique reste branché ou est en mode « veille »). 3. J e vais désencombrer mes armoires et mes tiroirs de tous les gadgets électroniques que je n’utilise plus ou ne veux plus. 4.  J e ne vais pas jeter mes vieux appareils électroniques à la poubelle.

5. Je vais faire don de mes ordinateurs de bureau et portables, qui sont encore en bon état, à ceux qui en ont besoin. 6. Je vais faire reconditionner les ordinateurs de bureau ou portatifs réutilisables ou veiller à ce que leurs pièces en bon état de fonctionnement soient réutilisées. (Visitez RecycleYourElectronics.ca pour trouver un lieu de collecte responsable où l’on s’occupera de réutiliser les produits. Dans le filtre de recherche, vous pouvez demander uniquement les lieux associés à l’icône de réutilisation « Reuse ».) 7.  Je vais faire l’effort d’aller porter mes appareils électroniques désuets ou brisés à un lieu de collecte responsable et approuvé par OES pour qu’ils soient recyclés. (Visitez RecycleYourElectronics.ca pour obtenir la liste approuvée des appareils électroniques acceptés, et pour trouver le lieu de collecte le plus près de chez vous.) 8.  J’ai décidé de recycler tout ce qui est recyclable. « Les Ontariens peuvent faire leur part de bien d’autres façons pour remettre de l’ordre dans leur espace personnel et leur environnement », affirme Sandra Pakosh, directrice des communications à OES. « Cesser d’envoyer ses déchets électroniques aux sites d’enfouissement est une résolution propre et

(419 mots, ONT Seulement)

écologique qui aidera à préserver la beauté de l’Ontario en 2014. » Les appareils électroniques contiennent des matières polluantes qui sont dommageables pour l’eau, les routes et les écosystèmes si elles ne sont pas éliminées de façon appropriée. De plus, ils contiennent des métaux, du verre et du plastique pouvant être transformés en matières premières qui serviront à la fabrication de nouveaux produits. En faisant don d’appareils en état de fonctionnement à des fins de réutilisation ou en les recyclant par l’intermédiaire des fournisseurs de service approuvés par OES, il est encore plus agréable de recevoir et d’utiliser des bidules électroniques. Le recyclage des appareils électroniques est gratuit et plus facile que jamais. Plus de 96 pour 100 des Ontariens vivent à moins de 10 km d’un lieu de collecte approuvé par OES. Visitez le site www.recycleyourelectronics.ca pour trouver le point de dépôt le plus près de chez vous. www.leditionnouvelles.com

Rédacteurs en chef : cet article peut uniquement etre utilisé en Ontario

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 4

janvier 2014


AUTOMOBILE Comment savoir si la location me convient? (EN) Il y a plusieurs facteurs à considérer pour décider si la location du véhicule constitue la meilleure alternative. Vous devez considérer votre style de vie, vos habitudes de conduite et votre situation financière avant de prendre une décision. Pour vous donner une idée, Chevrolet Canada fournit les bonnes questions à poser ainsi que certains renseignements importants : Quels sont les principaux avantages de la location? Seule la valeur de dépréciation du véhicule est utilisée pour calculer les mensualités plutôt que le prix total du véhicule dans les calculs de remboursement d’un prêt. En outre, le détenteur de bail ne paie les taxes que sur ses versements mensuels et des avantages fiscaux sont offerts aux travailleurs indépendants, aux conseillers des ventes et aux professionnels. Combien de temps prévoyez-vous conserver votre véhicule? La durée des contrats de location est habituellement plus courte que les

(364 mots + 1 photo)

modalités de financement. Les détenteurs de baux conduisent un véhicule neuf plus souvent puisque les périodes de location varient généralement de 36 à 48 mois. À la fin de votre période de location, vous avez le choix d’acheter le véhicule de votre concessionnaire à un taux réduit ou de passer à un modèle plus récent en vertu d’un contrat différent. Quel type de véhicule aimeriez-vous conduire? Les mensualités de location sont habituellement inférieures aux mensualités de financement. Cela signifie que les conducteurs peuvent choisir un véhicule plus luxueux pour une mensualité inférieure. Quelle est la durée de mon temps de déplacement? Il y aura généralement une limite de kilométrage pendant la période du contrat de location. Les détenteurs de baux éventuels doivent considérer objectivement leurs habitudes de conduite et déterminer si la limite est réaliste compte tenu de leurs habitudes de conduite afin

d’éviter des frais supplémentaires pour kilométrage excédentaire. L’entretien estil compris? Vous devriez toujours parler à votre concessionnaire de l’entretien avant de signer votre contrat. Selon les options offertes à votre établissement, l’entretien périodique peut être inclus. Si l’entretien périodique n’est pas inclus, le détenteur de bail est toujours tenu de retourner un véhicule bien entretenu à la fin du contrat. De plus amples détails et des conseils sont disponibles en ligne à Chevrolet.ca et chez votre concessionnaire local. www.leditionnouvelles.com

La location d’auto peut accroître votre autonomie financière

(364 mots + 1 photo)

(EN) Vous avez différents choix, même pour les achats les plus importants de votre vie. Pour les propriétaires de maisons, les familles grandissantes, ou si vous êtes simplement en quête de flexibilité financière, louer plutôt qu’acheter un véhicule neuf est une option intéressante. Jetez un coup d’oeil à certains de ces avantages offerts par Chevrolet Canada : Verser un montant initial peu élevé et débourser des mensualités moins importantes laissent plus de place au paiement des autres factures mensuelles. Seule la valeur de dépréciation du véhicule est utilisée pour calculer les mensualités plutôt que le prix total du véhicule dans les calculs de remboursement d’un prêt. La capacité d’emprunt auprès d’une institution financière du détenteur de bail est préservée. Des avantages fiscaux sont offerts aux conseillers des ventes, aux travailleurs indépendants et aux professionnels. De plus amples détails et des conseils sont disponibles en ligne à Chevrolet.ca et chez votre concessionnaire local. www.leditionnouvelles.com

Quand la location est-elle le choix logique? (EN) Choisir de louer ou d’acheter votre nouveau véhicule peut être une décision difficile. Les deux options ont leurs avantages, mais faire le bon choix dépendra de votre style de vie. John Roth, vice-président des ventes, de l’après-vente et du marketing de General Motors du Canada, fournit quelques renseignements et comparaisons entre la location et l’achat : Location : • Les périodes de location varient habituellement de deux à trois ans. Il s’agit d’un bon choix pour ceux qui aiment changer souvent de véhicules. • Selon le type de contrat de location, l’entretien périodique peut être inclus dans le contrat. • Les contrats de location comportent une limite de kilométrage. La location peut ne pas être la meilleure option pour les conducteurs qui parcourent régulièrement de longues distances, ce qui pourrait entraîner des frais additionnels à la fin du contrat de location. • Les détenteurs de baux ne peuvent modifier ou personnaliser leur véhicule.

(384 mots + 1 photo)

• Seule la valeur de dépréciation du véhicule est utilisée pour calculer les mensualités plutôt que le prix total du véhicule dans les calculs de remboursement d’un prêt. • Les mensualités de location sont inférieures, de sorte que le détenteur de bail peut choisir une voiture plus luxueuse. Achat : • Être propriétaire signifie que vous conserverez le véhicule plus longtemps. Il s’agit d’un bon choix pour ceux qui veulent garder leur véhicule pour de plus longues périodes. • Les propriétaires de véhicules sont entièrement responsables des frais d’entretien. • Les propriétaires de véhicules n’ont aucune limite sur le nombre de kilomètres. • Les conducteurs qui aiment modifier et personnaliser leur véhicule devraient songer à l’acheter. • Les mensualités de financement sont calculées en fonction de la valeur totale du véhicule.

• Les mensualités de financement sont généralement plus élevées que les mensualités de location. « En fin de compte, choisir de louer ou d’acheter un véhicule dépendra grandement du mode de vie, des besoins et de la situation financière de la famille ou de l’individu, explique M. John Roth. Considérez objectivement vos habitudes de conduite et ce que vous attendez d’un véhicule. Il est également important d’effectuer le calcul pour déterminer si la location ou l’achat est la meilleure solution. » De plus amples détails et des conseils sont disponibles en ligne à Chevrolet.ca et chez votre concessionnaire local. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com janvier 2014

5


ENVIRONNEMENT ET NATURE Allez jouer dehors avec votre famille pour découvrir les joies de l’hiver (EN) L’hiver représente une occasion unique pour les parents et les enfants d’en apprendre sur les activités de plein air et d’en profiter. En plus de vous permettre de prendre l’air et de faire de l’exercice, les magnifiques paysages du Canada constituent des possibilités d’apprentissage concret sur l’environnement pour toute la famille. Voici des moyens amusants d’être en harmonie avec l’environnement : • Faites un pique-nique d’hiver. Organisez une escapade hivernale, avec des couvertures pour l’extérieur confortables, des vêtements chauds et du chocolat chaud. Emportez un pique-nique sans déchets et profitez des paysages d’hiver. • Jouez à « Trouve la différence ». Mettez vos enfants au défi de dénombrer les différences entre le paysage hivernal et estival. Vous pouvez,

par exemple, vous rendre près d’une rivière ou d’un étang, à distance sécuritaire bien sûr. • Partez à la découverte des pistes d’animaux – Encouragez les enfants à observer les pistes des animaux et à deviner à qui elles appartiennent. Prenez des photos et, de retour à la maison, effectuez une recherche en ligne pour associer l’animal et son empreinte. • Ramassez des pommes de pin et des écorces de bouleau qui sont au sol afin d’en faire des bricolages une fois à la maison. Les enfants adorent les défis. En ajoutant un objectif ou un niveau de compétition à ces activités, vous pourrez ainsi les garder motivés. « En utilisant la nature comme mode d’apprentissage, explique Amélie Picher, Directrice, Relations communautaires et

Fondation TD des amis de l’environnement, les enfants prêteront, par conséquent, une plus grande attention à l’environnement autour d’eux et ils continueront de développer une meilleure compréhension de leur incidence sur la planète. » Chaque saison apporte son lot de possibilités uniques et nouvelles de découvrir les joies du plein air. L’apprentissage et le plaisir en famille ne devraient pas se limiter à la saison d’hiver. À l’arrivée du printemps, sortez avec les enfants pour aller découvrir comment les animaux s’adaptent aux changements de température, comment les plantes s’enracinent et les endroits où la végétation commence à pousser. www.leditionnouvelles.com

Une résolution écologique pour rendre vos gestes plus verts (EN) Êtes-vous prêt à vous débarrasser de la « culpabilité écologique »? Les résolutions du Nouvel An sont souvent difficiles à respecter, et selon un récent sondage de la Fondation TD des amis de l’environnement (FAE TD), 78 % des Canadiens affirment avoir de nombreux « regrets environnementaux », notamment d’avoir utilisé des sacs et des bouteilles en plastique et de conduire des voitures énergivores. Le moment est peut-être venu de nettoyer notre conscience collective une bonne fois pour toutes. La FAE TD propose des résolutions simples et réalistes qui contribueront au bien-être de notre planète, de votre santé et de votre portefeuille. « Si nous sommes tous déterminés à adopter de façon permanente l’une de ces résolutions, nous pourrions tous contribuer à la protection de notre planète », a confié Amélie Picher, directrice, Relations communautaires et Fondation TD des amis de l’environnement. Remplacer les ampoules à l’intérieur et à l’extérieur – Optez pour des ampoules

écoénergétiques fluocompactes, DEL ou halogènes. Elles durent plus longtemps, consomment moins d’énergie et vous permettront d’économiser à long terme. Réduire la consommation de bouteilles d’eau jetables – Optez pour un filtre à eau à la maison et une bouteille réutilisable pour avoir de l’eau fraîche et saine, à la maison ou ailleurs, tout en réduisant vos déchets de plastique. Opter pour un composteur à la maison – De nombreuses villes et municipalités ont déjà adopté le compostage dans leur programme de recyclage. Si cela ne fait pas encore partie de vos habitudes, sachez qu’il s’agit d’un moyen facile de faire sa part, même en hiver. De petits contenants qui ne prennent pas beaucoup d’espace sur votre comptoir de cuisine sont vendus dans les magasins d’articles de cuisine et les quincailleries. Prendre des mesures pour ne plus recevoir de courrier indésirable – Les circulaires et le courrier indésirable ne sont, pour la plupart, pas lus ni même ouverts. Vous pouvez réduire le gaspillage de papier en vous désabonnant du

gestes peuvent avoir une grande incidence sur l’environnement tout en permettant de réaliser des économies », indique Amélie Picher, directrice, Relations communautaires et Fondation TD des amis de l’environnement. Voici certains des moyens qu’elle propose : •U  n chandail, c’est tout ce dont vous avez besoin pour vous permettre de baisser le thermostat. •U  ne plante de type bambou peut assainir l’air de votre résidence. Cette plante contribue à maintenir l’air ambiant humide et aide ainsi à augmenter le niveau d’humidité.

www.leditionnouvelles.com

janvier 2014

(281 mots)

•U  ne paire de pantoufles et un tapis de cuisine garderont vos pieds au chaud et permettront de réduire votre facture de chauffage. •D  ix pour cent d’économies à réaliser sur vos coûts de chauffage moyens en baissant votre thermostat d’un degré la nuit et le jour, quand vous êtes au travail. •C  ent vingt degrés, c’est le réglage du thermostat de votre réservoir à eau chaude pour réduire les coûts de chauffage. En suivant ces conseils, vous pourrez ainsi contribuer à économiser de l’énergie et… des dollars.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 6

(473 mots)

courrier non nécessaire ou en vous inscrivant au service de factures électroniques. Commencer à utiliser des sacs réutilisables – Le plus difficile, c’est de ne pas les oublier. Traînez des sacs à provisions en coton ou en nylon dans votre sac à main, votre voiture ou votre poche de manteau. Ils sont petits et faciles à ranger, et sont offerts en un éventail de styles, pour tous les goûts. Opter pour d’autres moyens de déplacement –Évitez d’utiliser votre voiture pour tous vos déplacements, en optant pour la marche ou le transport en commun au moins une fois par semaine. Cette habitude est bonne pour l’environnement, mais aussi pour votre santé. Utiliser des produits nettoyants écologiques – Remplacez vos produits nettoyants par des produits qui sont moins nocifs pour votre famille et l’environnement. Inscrivez votre résolution environnementale du Nouvel An sur la page Facebook de la FAE TD au www.facebook.com/TDFEF.

Réduisez vos coûts de chauffage à l’aide de solutions astucieuses (EN) Une vieille expression dit qu’en hiver, un kilomètre en vaut deux (traduction libre). Au Canada, le montant de notre facture d’électricité est souvent deux fois plus élevé! Avec le froid et les jours qui raccourcissent, les familles ont tendance à passer plus de temps à l’intérieur, dans le confort et au chaud. Il n’est pas étonnant alors qu’elles aient de la difficulté à trouver un équilibre entre le confort, l’efficacité énergétique, le souci écologique et le maintien de frais de chauffage faibles. « Il existe une multitude de moyens faciles à mettre en pratique quotidiennement pour améliorer votre confort à la maison, et de petits

(313 mots)

www.leditionnouvelles.com


FAMILLE ET ENFANTS La « Journée d’alphabétisation familiale » encourage les activités d’apprentissage de 15 minutes (448 mots) (EN) Même si leurs enfants ont commencé à fréquenter l’école, les parents peuvent stimuler leur curiosité et leur confiance en soi en intégrant, tous les jours, des activités d’apprentissage . Consacrer au moins 15 minutes par jour à ces activités aide à développer desaptitudes pour lire et compter ainsi que d’autres habiletés essentielles à la réussite scolaire. Pour la Journée d’alphabétisation familiale du 27 janvier, ABC Alpha pour la vie Canada propose les activités suivantes sous le thème « 15 minutes de plaisir » . • Choisissez votre propre ABC est un jeu qui permet de développer les capacités de réflexion. Ce jeu est idéal lors de trajet en voiture, dans les salles d’attente et lors de jours pluvieux. Choisissez un sujet qui pourrait être par exemple : grand-mère. Pour chacune des lettres de l’alphabet, chacun nomme à tour de rôle, un mot débutant par cette lettre. Le mot doit être en rapport avec le sujet, Ainsi, sous le sujet « grand-mère », les mots qui commencent par un « C » pourraient être : câlin, craquelins ou condo. Il n’est pas nécessaire de compter les points. Lorsqu’on est à court d’idées, on passe à une autre lettre. Tous les sujets se prêtent à ce jeu (sports, nourriture, saisons, animaux etc.).

• Devine ce que je vois, le jeu classique d’observation (Devine ce que je vois avec mon petit œil : quelque chose de vert), peut être adapté ainsi :Devine ce que je vois, quelque chose qui rime avec chat, ou encore Devine ce que je vois,quelque chose qui commence par un « C », , et Devine ce que je vois, quelque chose de circulaire Ceci pour la reconnaissance des sons, des lettres et des formes. • La Marche des nombres contribue au développement des capacités mathématiques et d’observation. Par exemple, lors d’une promenade, demandez à votre enfant de compter des articles spécifiques qui se trouvent sur les vérandas, les pelouses,sur le rebord des fenêtres et les devantures de magasins. Vous pourriez ainsi compter les citrouilles durant la période de l’Halloween ou les chaises de jardin en été. Durant une période électorale, des prédictions quant au candidat élu pourrait être faites selon le nombre d’affiches comptées. Demandez à votre enfant de créer un petit tableau et de le remplir en cours de promenade. • Les jeux de société comme les échecs, certains jeux de cartes (Les huit) ou de mots (Boggle) aident au développement des capacités en mathématiques, en résolution de problème et en lecture.

Les enfants en bas âge performent souvent mieux que les adultes aux jeux de perception visuelle ou les jeux de mémoire commejumeler les paires de cartes illustrées ou identifier les similarités et les différences des cartes à jouer.(Set) Ces jeux valent le détour dans un magasin de jouets. • Lire à haute voix peut toujours être une activité d’apprentissage agréable en famille, longtemps même après que les enfants aient appris à lire. Continuez de lire des histoires à l’heure du coucher ou à d’autres moments. Encouragez également les enfants à lire à haute voix, , à tour de rôle avec vous, leurs livres préférés. Lire à haute voix avec eux est l’une des joies de la parentalité. Faites durer ces moments le plus longtemps possible. La première Journée d’alphabétisation familiale s’est tenue le 27 janvier 1999, et depuis, des milliers d’activités et d’événements ont lieu chaque année dans les foyers, les écoles, les centres d’apprentissage et au sein des organismes d’alphabétisation à travers le pays. Vous trouverez de plus amples renseignements en ligne à www.FamilyLiteracyDay.ca. www.leditionnouvelles.com

La Journée d’alphabétisation familiale du 27 janvier doit se poursuivre chaque jour (205 mots) (EN) Cette année, le thème de la Journée d’alphabétisation familiale est 15 minutes de plaisir. Il encourage les parents à réserver du temps chaque jour pour lire et faire d’autres activités d’apprentissage avec leurs enfants. Consacrer au moins 15 minutes par jour à de telles activités peut faire une énorme différence quant au développement des habiletés de lecture et d’écriture d’un enfant. De plus, les parents peuvent y découvrir une occasion d’améliorer leurs propres habiletés.

La Journée d’alphabétisation familiale a été lancée par ABC Alpha pour la vie Canada en 1999. Chaque année, pour souligner l’événement, des milliers d’activités et d’événements sont organisés à travers le pays dans des centres d’apprentissage, des écoles, des foyers et des organismes d’alphabétisation. Le site www.familyliteracyday.ca présente un vaste éventail de ressources à l’attention des parents et des familles, incluant le Centre d’activités éducatives HSBC, des conseils pour raconter des

histoires, des jeux, des événements, des articles et plusieurs autres ressources d’alphabétisation. Si toutes les familles s’engagent à apprendre ensemble, durant 15 minutes chaque jour, la Journée d’alphabétisation familiale ne sera pas célébrée que le 27 janvier, mais elle portera ses fruits tout au long de l’année. www.leditionnouvelles.com

L’alphabétisation familiale, c’est plus que la lecture et l’écriture (EN) Lorsque nous pensons à l’alphabétisation, nous pensons souvent à la lecture et à l’écriture. Cependant, l’alphabétisation concerne également notre aptitude à comprendre le monde qui nous entoure par la technologie, les notions de calcul, la résolution de problème, l’utilisation de document et d’autres compétences essentielles. En intégrant différents types d’habiletés de littératie essentielles aux activités familiales quotidiennes, les parents encouragent et créent pour leurs enfants des occasions de développer des aptitudes nécessaires pour réussir à l’école et pour apprendre tout au long de leur vie. La Journée d’alphabétisation familiale se tient le 27 janvier et ABC Alpha pour la vie Canada propose aux familles les activités suivantes pour s’adonner ensemble à l’alphabétisation et à l’apprentissage : Organiser une soirée de jeux de société en famille. Demandez aux enfants de lire les instructions, de

compter les points, de compter les espaces et d’épeler les mots. Faire une recette ensemble. Cuisiner est une façon formidable de développer les habiletés de lecture et de mathématiques (mesurer les ingrédients). Trouvez une recette en ligne afin d’exercer vos capacités de littératie numérique. Faire de l’épicerie, une activité familiale. Les enfants peuvent rédiger la liste d’épicerie, identifier les aliments du réfrigérateur à réapprovisionner, vérifier les différences de prix entre les différentes marques, trier les articles à emballer ou à ranger, compter le nombre de pommes de terre à acheter et vérifier les reçus de caisse. Lors de trajets en voiture, lire les enseignes et les panneaux d’affichage et rechercher les plaques d’immatriculation particulières. Écouter des livres audio en voiture, en particulier lors de longs voyages; la plupart des bibliothèques proposent une vaste sélection.

(403 mots)

Lors de la planification de vacances familiales, demandez aux enfants de faire quelques recherches en ligne pour trouver ce qu’il y aura d’intéressant à voir et à faire à destination. Consulter une carte ensemble afin de planifier votre itinéraire jusqu’à votre destination finale. La maison est le lieu principal des devoirs. Une fois que les enfants ont terminé leurs devoirs, vérifiez l’orthographe et la ponctuation, les réponses en mathématiques et suggérez des modifications pouvant améliorer leur écriture. La première Journée d’alphabétisation familiale s’est tenue le 27 janvier 1999, et depuis, des milliers d’activités et d’événements ont lieu chaque année dans les foyers, les écoles, les centres d’apprentissage et au sein d’organisations d’alphabétisation à travers le pays. Vous trouverez de plus amples renseignements en ligne à www.FamilyLiteracyDay.ca. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com janvier 2014

7


FINANCES PERSONNELLES Bien gérer son argent

(291 mots + 1 photo)

(EN) Comment bien gérer votre argent – Guide pratique pour les Canadiens, une publication primée, veut aider les particuliers à apprivoiser les questions d’argent et à améliorer leur situation financière. Publié par les Comptables professionnels agréés du Canada, ce livre signé par Kelley Keehn aborde les aspects essentiels de la gestion financière. Voici quelques pistes de réflexion. Des chiffres éloquents : • Deux conjoints qui gagnent chacun le salaire moyen de 46 000 $ toucheront presque 3,7 millions de dollars durant leur vie active. Pourtant, beaucoup s’inquiètent de leur sécurité financière. La plupart des gens et des familles peuvent faire des choix : il faut donc économiser et dépenser intelligemment. • A bstraction faite des heures de travail et de sommeil, une personne moyenne est libre

43 % du temps (environ 3 840 heures par an). Pourquoi ne pas vous lever 10 minutes plus tôt ou vous réserver une heure par semaine : un petit effort pour vérifier vos comptes bancaires ou suivre vos achats peut rapporter gros. • Il n’y a pas de petites économies : 5 $ de moins par jour, c’est 1 825 $ après impôts par année, l’équivalent de vacances gratuites! Des gestes sensés : • N otez vos dépenses pendant 30 jours pour savoir où va votre argent. Créez des catégories (logement, divertissements, épicerie, téléphones cellulaires, passe-temps, etc.) pour pouvoir vous situer. • Taillez dans le gras. La clé, c’est de dépenser moins que vous gagnez. • C ommencez par vous payer vous-même. C’est très important! Fixez-vous un objectif

d’épargne, même modeste, et respectez-le. Comment bien gérer votre argent – Guide pratique pour les Canadiens s’est démarqué sur la scène internationale en remportant un prestigieux prix de l’Institute for Financial Literacy des ÉtatsUnis. Le site www.lesavoirfinanciercompte.ca donne des conseils gratuits et indique comment se procurer le livre. www.leditionnouvelles.com

Il est facile de réduire le stress associé aux finances personnelles (154 mots + 1 photo) (EN) Il est possible d’éliminer beaucoup de stress en accordant une plus grande attention à nos finances personnelles, selon un porte-parole des Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada). « Les décisions financières comptent », explique Nicholas Cheung, CPA, CA, directeur à CPA Canada. Selon un sondage national mené en 2012, ceux qui surveillent de près leur budget et le respectent sont moins susceptibles de se sentir stressés. L’étude montre que près de la moitié des répondants qui s’en tiennent toujours à leur budget ont quand même des soucis financiers, contre les deux tiers des répondants qui n’ont aucun budget ou qui dépassent parfois leurs limites budgétaires. « Avoir un budget n’élimine pas nécessairement le stress financier, mais contribue certainement à le réduire, souligne Nicholas Cheung. Une bonne façon d’avoir l’esprit tranquille est d’investir temps et énergie dans la gestion de vos finances personnelles. » Le site www.lesavoirfinanciercompte.ca offre d’autres conseils à ce sujet. www.leditionnouvelles.com

Des conseils d’experts pour que finances riment avec confiance (EN) Ça vous dit quelque chose? « J’ai un bon salaire, mais j’arrive tout juste à garder la tête hors de l’eau. Mais où va mon argent? » Nous sommes nombreux à nous reconnaître dans ces propos, mais il y a moyen de faire autrement. Une vaste initiative sur le terrain, coordonnée par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), a été lancée pour aider les résidents de toutes les régions du pays à renforcer leurs compétences financières. Cette initiative de sensibilisation – Contact collectivité – fait appel à l’expertise de comptables professionnels chargés d’animer des séminaires d’éducation financière dans leurs collectivités respectives. « C’est très encourageant de voir l’intérêt suscité chez ceux qui sont prêts à aider bénévolement les gens à se sentir plus à l’aise en matière financière », a dit Cairine Wilson, vice-présidente, Services aux membres, CPA Canada.

L’objectif de Contact collectivité est simple : offrir des séances d’information gratuites, objectives et conviviales à tout groupe ou organisme qui en fait la demande, sans commissions, frais ni obligations; en fait, la priorité est de présenter des séances aussi neutres qu’utiles. « Les gens cherchent les conseils d’une personne intègre et impartiale », explique Gord Higgins, CPA, CA, l’un des bénévoles. CPA Canada a produit du matériel pour aider les bénévoles intéressés à donner un des huit séminaires suivants : Gestion financière : êtes-vous un bon modèle pour vos enfants?; Comment faire l’éducation financière des enfants; Dix bonnes habitudes de gestion financière; Stratégies fiscales efficaces; Protection contre la fraude d’identité; Stratégies d’épargne; Planification de la retraite; Planification successorale.

Chaque séance dure environ 45 minutes et peut facilement être donnée sous forme de conférence midi ou dans un contexte éducatif, culturel ou récréatif. Les participants ont été impressionnés, et disent avoir vraiment aimé les conseils pratiques reçus. « La littératie financière aide les particuliers, les familles et les entreprises. Elle crée de la prospérité pour toute la société », ajoute le bénévole Arun Mathur, CPA, CA. Pour plus de renseignements, écrivez à communityconnect@cpacanada.ca.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 8

janvier 2014

(333 mots + 1 photo)

www.leditionnouvelles.com


FINANCES PERSONNELLES Dix moyens d’économiser lorsque vous préparez votre déclaration de revenus (599 mots + 1 photo) (EN) – Même en plein hiver, vous pouvez toujours mettre un peu de printemps dans vos journées en vous préparant pour la période de production des déclarations de revenus. Voici 10 moyens d’économiser, et ces conseils peuvent aussi vous aider à obtenir le remboursement que vous souhaitez depuis longtemps : 1. C ompte d’épargne libre d’impôt (CELI) : Le CELI est une excellente façon de payer moins d’impôt. Généralement, les intérêts, les dividendes et les gains en capital gagnés sur les investissements dans un CELI ne sont pas imposables, qu’ils soient détenus dans le compte ou retirés du compte. 2. R égime enregistré d’épargne-retraite (REER) : Payez moins d’impôt et épargnez pour votre retraite en même temps. Tout revenu accumulé dans un REER est habituellement exempt d’impôt, tant que les fonds demeurent dans le régime. 3. D ons de bienfaisance : Les dons d’argent, de biens, de terrains ou de titres cotés en bourse versés à un organisme de bienfaisance enregistré ou à un autre donataire reconnu peuvent être admissibles à un crédit d’impôt. Nouveauté de cette année, si vous faites un tout premier don de bienfaisance, vous pourriez être admissible à demander le super crédit pour premier don de bienfaisance, qui ajoute un crédit supplémentaire de 25 % lorsque vous demandez un crédit d’impôt pour don de bienfaisance. 4. Parents : Tous ces matins passés à l’aréna et ces après-midi à l’école de danse peuvent

représenter des économies grâce aux crédits d’impôt pour la condition physique des enfants et pour les activités artistiques des enfants. Les frais pour la garde d’enfants sont également déductibles, alors conservez vos reçus. 5. M  ontant pour aidants familiaux : Si vous avez une personne à charge ayant une déficience physique ou mentale, vous pourriez être admissible à un montant supplémentaire de 2 040 $ lorsque vous calculez certains crédits d’impôt non remboursables. 6. É  tudiants : Étiez-vous aux études en 2013? Vous pourriez demander un montant pour vos frais de scolarité, un montant relatif aux études et un montant pour manuels. Vous pourriez aussi avoir le droit de déduire, s’il y a lieu, vos frais de déménagement. Et si vous êtes diplômé depuis peu, vous pourriez demander un montant pour l’intérêt que vous avez payé sur votre prêt étudiant. 7. M  ontant pour le transport en commun : Si vous êtes un usager régulier du transport en commun, vous pourriez économiser en demandant un montant pour le coût de vos laissez-passer de transport en commun. Vous pouvez obtenir jusqu’à 15 % du montant demandé. 8. A înés : Si vous recevez un revenu d’une pension, vous pouvez fractionner jusqu’à 50 % du revenu de pension admissible avec votre époux ou conjoint de fait afin de réduire l’impôt à payer. Vous pourriez également

être admissible au montant en raison de l’âge, au montant pour frais médicaux et au montant pour personnes handicapées. 9. Acheteurs d’une habitation : Vous pourriez demander jusqu’à 5 000 $ pour un crédit d’impôt non remboursable de 15 % si vous avez acheté votre première maison en 2013. 10. E mbauche d’un apprenti : Votre entreprise a-t-elle embauché un apprenti? L’employeur qui verse un salaire à un employé admissible exerçant un métier prescrit au cours des deux premières années de son contrat d’apprenti est admissible à un crédit d’impôt non remboursable. Enfin, pourquoi ne pas simplifier la production de votre déclaration de revenus ce printemps en la produisant en ligne? C’est rapide, facile et sécuritaire. Et cela pourrait vous donner plus de temps pour vous occuper de choses pas mal plus intéressantes que le ménage du printemps. www.leditionnouvelles.com

Conseils aux retraités pour économiser en préparant votre déclaration de revenus (347 mots + 1 photo) (EN) – Après avoir passé des années à travailler, vous pouvez enfin vous retirer et profiter des belles années de la retraite. Vos journées peuvent être pleines d’activités comme le golf, le ski, le bridge ou le travail bénévole avec votre organisme de bienfaisance préféré. Il y a toutefois une activité que vous pourriez ne pas trouver aussi agréable : la préparation de votre déclaration de revenus. Il y a cependant plusieurs crédits et prestations dont vous pourriez profiter et qui pourraient être une source de motivation pour passer à travers ce processus et même vous aider à maximiser votre argent de retraite. En voici quelques-uns : • Vous pourriez fractionner votre revenu de pension avec votre époux ou conjoint de fait, en lui allouant jusqu’à 50 % de votre revenu de pension admissible afin de payer moins d’impôt.

•S  i vous utilisez régulièrement le transport en commun pour vous déplacer, vous pourriez demander dans votre déclaration de revenus un crédit d’impôt non remboursable de 15 % fondé sur le coût de certains laissez-passer de transport en commun. • S i vous, votre époux ou votre conjoint de fait avez une déficience physique ou mentale grave et prolongée, vous pourriez être admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées. • S i vous prenez soin de votre conjoint ou d’un autre membre de votre famille ayant une déficience physique ou mentale qui le rend dépendant de vos soins, le montant pour aidants familiaux pourrait vous faire économiser. • L orsque vous produirez votre déclaration, vous pouvez demander le crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente

harmonisée, qui vous permet de récupérer une partie ou la totalité de la TPS ou de la TVH que vous payez. Tous les renseignements que les aînés doivent connaître au moment de préparer leur déclaration de revenus se trouvent à www.arc.gc.ca/aines. Voici un dernier petit conseil : produisez votre déclaration en ligne cette année et utilisez le dépôt direct, et vous pourrez profiter de votre remboursement d’impôt en aussi peu que huit jours. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com janvier 2014

9


FINANCES PERSONNELLES Produire une déclaration de revenus pour la première fois est plus facile qu’on le pense (423 mots + 1 photo) (EN) – Pour certaines personnes, les termes « impôt sur le revenu » et « déclaration de revenus » peuvent être intimidants – particulièrement si vous produisez votre déclaration pour la première fois. Toutefois, préparer et produire votre déclaration de revenus et de prestations est plus facile que vous le pensez. Cela pourrait même vous permettre de recevoir des crédits d’impôt et des prestations. La production en ligne est devenue particulièrement facile, étant donné que de plus en plus de logiciels de préparation de déclarations font leur entrée sur le marché. Que vous soyez un nouvel arrivant au Canada, un travailleur qui en est à son premier emploi ou un étudiant, produire votre première déclaration de revenus peut être simple et rapide. Voici quelques conseils pour vous aider à commencer. Préparez-vous : L’Agence du revenu du Canada a une page Web qui contient tous les renseignements dont vous avez besoin pour vous préparer à produire votre première déclaration. Elle comprend les principales

dates limites de production, les étapes à suivre pour produire votre déclaration en ligne et plus encore. D’abord, allez à www.arc.gc.ca/ preparezvous. Produisez votre déclaration en ligne : Il y a un certain nombre de logiciels homologués qui peuvent vous aider à produire votre déclaration rapidement et facilement. Ces logiciels vous guident tout au long de la préparation de votre déclaration et font tous les calculs pour vous. Leur prix varie selon la complexité et les fonctions offertes, mais certains sont gratuits pour tout le monde. Regardez les vidéos : Ceux qui préfèrent regarder une vidéo plutôt que de lire des pages de renseignements peuvent se rendre à www. arc.gc.ca/galeriedevideos. Vous y trouverez un certain nombre de vidéos éducatives, dont certaines visent à aider les nouveaux arrivants et les étudiants à produire leur première déclaration de revenus. Si vous êtes réellement bloqué et avez besoin d’une aide en personne, il existe également un programme où des bénévoles aident les

gens à préparer leurs déclarations de revenus. Vous pourrez obtenir de l’aide si vous avez un revenu modeste et une situation fiscale simple. Allez à www.arc. gc.ca/benevole pour trouver le comptoir de préparation des déclarations le plus près de chez vous et voir si vous êtes admissible. En dernier lieu, même si vous n’avez pas eu de revenus dans l’année, la production de votre déclaration pourrait vous rendre admissible à certaines prestations gouvernementales. Sans votre déclaration, que le gouvernement utilise pour déterminer votre admissibilité, vous ne recevrez pas ces prestations. www.leditionnouvelles.com

Essayez-le! Produisez votre déclaration de revenus en ligne (EN) – Le monde d’Internet est rapide et pratique. Vous pouvez magasiner, communiquer avec les amis et la famille, échanger des photos, écouter de la musique, effectuer vos opérations bancaires et plus encore. Alors, pourquoi ne pas produire vos déclarations de revenus en ligne?

Il y a de nombreuses raisons de le faire. D’abord et avant tout, c’est facile. Vous pouvez le faire dans le confort de votre foyer et à votre rythme. Il n’est pas nécessaire d’aller chercher un formulaire papier et de faire un deuxième déplacement pour le mettre à la poste. Ensuite, c’est rapide. Cela est particulièrement important si vous attendez un remboursement. Le fait de produire votre déclaration en ligne vous permettra d’obtenir votre remboursement plus rapidement, particulièrement si vous vous êtes inscrit au dépôt direct. Votre

(208 mots + 1 photo)

remboursement pourrait être déposé dans votre compte bancaire en huit jours seulement. Enfin, c’est sécuritaire. C’est aussi sécuritaire que de faire des opérations bancaires et de payer des factures en ligne. Grâce aux logiciels homologués offerts gratuitement, il n’y a plus d’excuse. C’est le temps d’ajouter la production en ligne à votre répertoire, au même titre que la lecture de votre journal local sur votre ordinateur portatif ou votre tablette. www.leditionnouvelles.com

Nouveaux arrivants : obtenez de l’aide pour votre déclaration de revenus (315 mots + 1 photo) (EN) – En tant que nouvel arrivant au Canada, les premières choses dont vous vous occupez sont des nécessités comme l’habitation, l’emploi, le transport. Il y a toutefois une chose que vous n’avez peut-être pas envisagée : ce que signifie faire partie du régime fiscal canadien, et comment produire votre première déclaration. Tous les nouveaux résidents permanents doivent produire une déclaration de revenus et de prestations, comme tous les Canadiens. Même les adolescents qui travaillent à temps partiel devraient produire une déclaration pour s’assurer qu’ils reçoivent leur remboursement d’impôt, s’ils sont admissibles. Ils peuvent également être admissibles à certaines prestations, même s’ils n’ont aucun revenu. Produire votre déclaration est le moyen par lequel vous déclarez votre revenu pour l’année,

demandez des déductions ou des crédits d’impôt et calculez votre impôt à payer – et si vous en avez trop payé, vous pourriez recevoir un remboursement. Produire une déclaration est également la façon de demander certaines prestations. Un paiement de prestation, c’est de l’argent que vous recevez régulièrement pour vous aider à payer vos dépenses. Ces prestations comprennent le crédit pour la TPS/ TVH, la prestation fiscale canadienne pour enfants et la prestation universelle pour la garde d’enfants. Comprendre l’impôt peut sembler accablant, mais de l’aide vous est offerte. Vous pouvez en apprendre sur vos obligations fiscales en tant que nouveau résident et obtenir les renseignements dont vous avez besoin pour produire votre déclaration de revenus dans le site Web de l’Agence du revenu du Canada,

à www.arc.gc.ca/ nouveauxarrivants. Si vous êtes bloqué et avez besoin d’une aide en personne, il existe un programme où des bénévoles aident les gens ayant un revenu modeste et une situation fiscale simple à produire leur déclaration de revenus et de prestations. Pour vérifier votre admissibilité, allez à www. arc.gc.ca/benevole pour trouver le comptoir de préparation des déclarations le plus près de chez vous.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 10 janvier 2014

www.leditionnouvelles.com


FINANCES PERSONNELLES Les familles économisent en faisant leur déclaration de revenus grâce aux crédits d’impôt (372 mots + 1 photo) (EN) – La période de production des déclarations de revenus n’est jamais agréable, particulièrement lorsque vous prenez soin d’une famille. Mais cela ne doit pas être le monstre qui se cache sous votre lit. On dit que le fait de confronter ses peurs est gratifiant et cela est particulièrement vrai lorsque vous pensez aux économies d’impôt auxquelles votre famille pourrait avoir droit. Produire votre déclaration de revenus signifie que vous pourriez obtenir un remboursement important. Cela permet aussi de vous assurer qu’il n’y aura pas d’interruption de vos paiements de crédits et de prestations canadiennes pour les enfants et la famille. Peu importe le revenu, toutes les familles ont droit chaque mois à un montant de 100 $ par enfant âgé de moins de six ans dans le cadre de la prestation universelle pour la garde d’enfants. Vous pourriez également avoir droit à la prestation fiscale canadienne pour enfants, selon le revenu total de votre famille, votre province de résidence et le nombre d’enfants.

Plusieurs autres mesures fiscales permettent d’économiser en fonction de votre situation particulière. Par exemple, si votre enfant participe à certaines activités récréatives, vous pouvez demander le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants et le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants, lesquels vous aideront à payer les frais des activités. Vous pouvez demander les frais que vous avez payés pour les activités admissibles, soit jusqu’à 500 $ pour chaque enfant par crédit. Vous obtiendrez ainsi un crédit d’impôt non remboursable pouvant aller jusqu’à 75 $ par crédit par enfant. Nous voulons tous soutenir la croissance de nos enfants en tant que personnes, mais les dépenses tout au long de l’année peuvent vraiment s’accumuler. Le fait d’utiliser les économies d’impôt qui vous sont offertes peut aider à réduire ces dépenses. Un dernier conseil : assurez-vous de produire votre déclaration de revenus à temps. Si vous êtes en retard, le paiement de vos prestations

pourrait être interrompu. Reporter la production de votre déclaration n’améliorera pas la situation, mais demander des crédits d’impôt et des prestations le fera. Donc, comme on le voit, ce monstre peut être amical et pourrait avoir des économies à vous offrir.

www.leditionnouvelles.com

www.leditionnouvelles.com Le contenu dont vous avez besoin, au moment où vous en avez besoin et dans le format requis

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com janvier 2014 11


GÉNÉRATION 50 + Conseils à l’attention des aînés canadiens pour éviter la grippe cet hiver (EN) Avec l’arrivée de la saison froide, les aînés canadiens étant plus fragiles aux conditions climatiques difficiles, disposent de moyens simples pour les aider à surmonter l’hiver. Les adultes de 65 ans et plus représentent environ 17 % de la population du Canada et sont plus susceptibles d’être infectés par le virus de l’influenza, soit le virus qui cause la grippe. Ce risque est accru chez les personnes qui présentent déjà des problèmes de santé tels que le diabète, une maladie cardiovasculaire ou un trouble respiratoire.

Heureusement, le simple fait de se faire vacciner contre la grippe saisonnière demeure la méthode la plus efficace pour prévenir l’infection par le virus de la grippe et ses conséquences. Au Canada, il existe même des vaccins conçus pour les personnes âgées de 65 ans ou plus. Les aînés doivent prendre des mesures pour se protéger contre la grippe. Voici quelques conseils pour éviter la grippe saisonnière : Se laver les mains fréquemment Éviter de côtoyer des personnes malades

La grippe vous préoccupe-t-elle? (EN) À l’approche de l’hiver, de nombreuses familles canadiennes ont entamé leurs préparatifs en vue des célébrations du temps des fêtes avec leurs proches. Toutefois, pour les aînés canadiens, ce temps de réjouissances en famille peut augmenter de façon importante leur exposition au virus de la grippe saisonnière. Malgré la mise en place de programmes gratuits de santé publique, ce ne sont pas tous les Canadiens qui reçoivent le vaccin contre la grippe saisonnière. Les personnes âgées présentent un risque plus élevé d’être infectées par le virus de l’influenza – soit le virus qui cause la grippe – puisque leur

Utiliser un papier mouchoir pour se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuements Dormir suffisamment chaque nuit Se faire vacciner contre la grippe saisonnière Pour obtenir de plus amples renseignements sur les façons de protéger les personnes âgées contre la grippe, consultez un professionnel de la santé. www.leditionnouvelles.com

(288 mots)

système immunitaire est souvent affaibli. De plus, puisque les symptômes de la grippe apparaissent généralement une journée après qu’une personne ait été contaminée, on peut assister à la transmission involontaire du virus de la grippe à un proche âgé par un membre de la famille ou un ami, qui ne sait pas encore qu’il est malade. Voici donc quelques conseils pour protéger les personnes âgées contre la grippe saisonnière : Les amis et les membres de la famille doivent prendre l’habitude de bien se laver les mains fréquemment avant et après chaque visite à un proche âgé.

Les personnes âgées et les membres de leur famille doivent éviter les contacts étroits avec les personnes malades. Recevoir chaque année un vaccin contre la grippe saisonnière constitue le meilleur moyen de défense contre cette maladie ou la transmission involontaire de la grippe aux personnes âgées. Il existe des vaccins contre la grippe saisonnière qui sont spécifiquement indiqués pour les personnes âgées de 65 ans ou plus. Consultez un professionnel de la santé pour connaître la meilleure option qui s’offre à vous et à vos proches. www.leditionnouvelles.com

Conseils pour aider les personnes âgées à rester en bonne santé cet hiver (EN) L’hiver peut être un temps difficile de l’année sur le plan de la santé, puisqu’il coïncide avec la période de pointe de la saison du rhume et de la grippe. Cette saison peut être particulièrement éprouvante pour les personnes âgées puisqu’elles sont plus susceptibles d’être infectées par la grippe. Étant donné que les symptômes de la grippe peuvent durer jusqu’à trois semaines, les personnes âgées peuvent être plus durement touchées que d’autres par cette infection et manquer d’énergie pour se rétablir rapidement de cette maladie. En effet, les aînés peuvent

perdre jusqu’à cinq pour cent de leur force musculaire et un pour cent de leur capacité aérobique par jour de repos au lit. En outre, la grippe peut empêcher les aînés de prendre part aux activités quotidiennes qu’ils affectionnent. À l’approche de l’hiver, les personnes âgées peuvent prendre quelques mesures simples afin d’éviter d’être infectées par la grippe. Par exemple, en consommant des aliments riches en vitamines et en s’assurant de dormir suffisamment chaque nuit, elles peuvent contribuer à prévenir la maladie.

(265 mots)

Toutefois, même si les aînés suivent ces conseils à la lettre, la vaccination contre la grippe saisonnière demeure la méthode la plus efficace pour prévenir l’infection par le virus de la grippe et ses conséquences. Au Canada, il existe des vaccins spécifiquement conçus pour les adultes de 65 ans ou plus. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la prévention de la grippe, les Canadiens sont invités à en discuter avec un professionnel de la santé.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 12 janvier 2014

(231 mots)

www.leditionnouvelles.com


SANTÉ ET SÉCURITÉ Apprenez à connaître les professionnels responsables de vos soins de santé (501 mots, ONT Seulement) (EN) Comme les soins de santé sont de plus en plus complexes étant donné l’augmentation du nombre de services offerts, les professionnels de la santé responsables de vos soins sont probablement plus nombreux qu’auparavant. Il est donc important de connaître le rôle de chacun et la formation nécessaire à l’exercice de sa profession afin d’établir une relation de confiance avec cette équipe. Lors du sommet sur les soins de santé organisé par le Conference Board of Canada, un des sujets discutés concernait le désir des patients d’obtenir des services intégrés. En effet, ces derniers souhaitent avoir accès aux professionnels de la santé qui peuvent le mieux répondre à leurs besoins physiques et émotionnels. « Comme il y a de plus en plus de professionnels qui collaborent ensemble dans ce domaine, il est important que les patients sachent qui fait partie de leur équipe de soins de santé afin qu’ils puissent avoir pleinement confiance en l’expertise de chacun des membres », indique Linda Gough, présidente des Ordres de réglementation des professionnels de la santé de l’Ontario (ORPSO). L’ORPSO regroupe 26 ordres de réglementation des professions de la santé

(www.regulatedhealthprofessions.on.ca) qui régissent près de 300 000 professionnels membres. Ces ordres de réglementation établissent des critères pour accéder à la profession, gèrent des programmes d’assurance de la qualité, et exigent des comptes sur la conduite de leurs membres ainsi que sur l’exercice de leur profession. Qu’il s’agisse d’un médecin ou d’une diététiste, d’une physiothérapeute ou d’un pharmacien, tous les professionnels de la santé doivent respecter les normes professionnelles imposées par les ordres de réglementation, ce qui permet aux patients d’avoir confiance au jugement et aux compétences de chacun. Il n’y a pas que les patients qui désirent un partenariat entre les professionnels des soins de la santé afin de recevoir les meilleurs soins. Les ordres de réglementation encouragent également de telles collaborations professionnelles. Ils incitent leurs membres à travailler en équipe de façon productive, ils échangent des renseignements entre eux et établissent des politiques conjointes qui favorisent l’administration de soins de qualité. Comme les membres des équipes de professionnels de soins de la santé sont maintenant plus nombreux, l’ORPSO aimerait

Comment obtenir une copie de vos dossiers de santé (EN) Possédez-vous une copie de vos dossiers de santé ? Si ce n’est pas le cas, sachez que vous avez le droit de les avoir. Réfléchissez aux autres renseignements importants concernant votre vie et aux gens qui les détiennent. Les banques et les études de droit possèdent vos documents financiers et légaux, mais vous en avez également une copie. Il devrait en être de même pour les dossiers médicaux, mais bon nombre de personnes se demandent à qui ils appartiennent vraiment et s’il est difficile de se les procurer. « Le professionnel ou l’établissement de soins de santé est propriétaire du dossier, mais les renseignements qu’il contient vous appartiennent », affirme Linda Gough, présidente des Ordres de réglementation des professionnels de la santé de l’Ontario (ORPSO). L’ORPSO regroupe 26 ordres de réglementation des professions de la santé (www.regulatedhealthprofessions.on.ca) qui régissent près de 300 000 professionnels membres et exigent des comptes sur leur conduite ainsi que sur l’exercice de leur profession. Pour quelles raisons pourriez-vous vouloir votre dossier médical ? Vous désirez peut-être garder l’information pour y avoir accès lorsque vous en avez besoin, pour en partager les détails

avec un autre membre de votre famille, ou pour prendre le temps de lire les renseignements dans le confort de votre foyer. De plus, si vous consultez un nouveau professionnel de soins, vous allez devoir lui faire parvenir les renseignements. D’autre part, vous êtes peut-être préoccupé par la qualité des soins que vous avez reçus ou vous êtes possiblement impliqué dans un litige. Le fait de posséder votre dossier médical vous permet de confirmer la véracité des renseignements, de vérifier les échéances, ou de vous préparer pour des procédures judiciaires. Comme l’explique Mme Gough, la personne qui détient votre dossier de soins de santé papier ou électronique est obligée de vous le remettre lorsque vous en faites la demande. Lorsque vous consultez un professionnel de soins de santé, vous consentez à ce que les renseignements concernant votre santé soient recueillis et utilisés uniquement pour vos soins de santé. Ainsi, ces professionnels peuvent partager certains rapports ou résumés de vos traitements avec d’autres membres d’une équipe de soins de santé. Vous pouvez également demander qu’une copie de votre dossier soit envoyée à un avocat, à une compagnie d’assurance ou à une tierce

rappeler au public l’importance de mieux connaître chaque personne. « En tant que consommateur de soins de la santé, vous avez le droit de connaître le titre, le rôle et la spécialité de chaque professionnel qui vous soigne », indique Mme Gough. Cette stratégie a porté fruit, car les équipes interprofessionnelles sont maintenant plus homogènes et de plus en plus nombreuses au sein des soins de la santé. Par exemple, selon Statistique Canada, les patients qui ont accès à une équipe de soins de santé primaires sont plus susceptibles de recevoir des renseignements sur la promotion de la santé, la prévention des maladies ainsi que des soins mieux coordonnés. « Lorsque les membres d’un ordre professionnel travaillent ensemble et communiquent bien entre eux, leurs contributions individuelles s’en trouvent rehaussées, ce qui ne peut qu’avoir des conséquences bénéfiques pour les patients », indique Mme Gough. www.leditionnouvelles.com

Rédacteurs en chef : cet article peut uniquement etre utilisé en Ontario

(533 mots, ONT Seulement) partie. Toutefois, les personnes qui détiennent les renseignements personnels concernant votre santé n’ont pas le droit de les faire parvenir à quiconque sans votre autorisation. Certains professionnels exigent des frais pour préparer et envoyer les documents. Dans certains cas, un professionnel de la santé peut être obligé de divulguer les renseignements concernant un patient, comme lorsqu’il doit aviser la Société de l’aide à l’enfance s’il estime qu’un enfant est en danger, ou lors de procédures judiciaires (lorsqu’il reçoit une convocation pour témoigner, un ordre de comparution ou une ordonnance de la cour demandant les dossiers d’un patient). Les gens s’attendent à pouvoir consulter tous les documents qui contiennent des renseignements personnels importants, y compris ceux qui concernent la santé. « N’oubliez pas que vous avez le droit de voir vos dossiers ou d’en obtenir une copie, souligne Mme Gough. Ce faisant, vous prenez votre santé en main, ce qui est un geste important. » www.leditionnouvelles.com

Rédacteurs en chef : cet article peut uniquement etre utilisé en Ontario

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com janvier 2014 13


SANTÉ ET SÉCURITÉ La communication aide les professionnels de la santé à mieux répondre aux besoins de leurs patients (555 mots, ONT Seulement) (EN) Malgré toutes les innovations technologiques en matière de soins de la santé, le partage des renseignements entre vous et votre professionnel de soins de santé demeure la clé d’une relation réussie. Vous avez le droit fondamental de prendre une décision éclairée concernant vos soins de santé, et pour ce faire vous devez être en mesure de comprendre les soins ou les traitements que vous allez devoir recevoir. De plus, vous devez fournir au professionnel de la santé tous les renseignements pertinents dont il a besoin. « Pour faire un choix éclairé, vous devez d’abord exprimer vos besoins, vos inquiétudes et vos désirs à votre professionnel de soins de santé. Cette information lui permet de mieux évaluer une situation et de recommander le meilleur plan d’action », affirme Linda Gough, présidente des Ordres de réglementation des professionnels de la santé de l’Ontario (ORPSO). L’ORPSO regroupe 26 ordres de réglementation des professions de la santé (www.regulatedhealthprofessions.on.ca) qui régissent près de 300 000 professionnels membres et exigent des comptes sur leur conduite ainsi que sur l’exercice de leur profession. Ces ordres doivent également s’assurer que les professionnels de soins de

santé sont conscients de leur responsabilité lorsqu’il s’agit d’obtenir d’un patient un consentement éclairé pour un traitement ou une intervention. Cela signifie que vous autorisez ce que l’on vous propose parce que vous comprenez les raisons qui motivent la décision, les bienfaits prévus et les risques potentiels, les alternatives disponibles, et les conséquences de refuser. Votre professionnel des soins de santé est la personne responsable de vous fournir suffisamment d’information pour que vous puissiez prendre une décision. Il doit s’assurer que vous comprenez cette information et que vous donnez votre consentement. Il n’est pas toujours facile d’être un consommateur averti de soins de santé. Selon un rapport du Conseil canadien sur l’apprentissage, 60 % des adultes n’ont pas les compétences requises pour bien gérer leurs besoins en matière de soins de santé. Le rapport s’est attardé à la littératie en matière de santé, c’est-à-dire les connaissances qui vont au-delà du simple fait de savoir lire et écrire. Il s’agit d’évaluer à quel point une personne est en mesure de trier et d’interpréter l’information concernant la santé. La littératie en matière de santé inclut aussi la capacité de poser des questions, de communiquer avec les

fournisseurs de soins de santé, de comprendre l’information et de suivre les prochaines étapes. Les gens sont parfois gênés de poser des questions ou de demander des explications lorsqu’ils rencontrent un professionnel de soins de santé. Tout professionnel qui se respecte devrait vous donner l’occasion de le faire sans que vous vous sentiez brusqué ou mal à l’aise. N’oubliez pas que si vous ne fournissez pas tous les renseignements nécessaires concernant votre santé à votre fournisseur de soins ou si vous ne comprenez pas les traitements qui sont effectués ou recommandés, vous mettez votre santé en péril. Le Conseil canadien sur l’apprentissage a constaté que les Canadiens qui ont la pire littératie en matière de santé sont deux fois et demie plus susceptibles d’être en mauvaise santé ou d’avoir une santé passable comparativement à ceux qui ont la meilleure littératie en matière de santé. « Il ne peut y avoir de résultats exemplaires que si tous les partenaires impliqués dans les soins de santé comprennent parfaitement tous les enjeux », indique Mme Gough. www.leditionnouvelles.com

Rédacteurs en chef : cet article peut uniquement etre utilisé en Ontario

Articles et vidéos avec des experts en santé et sécurité disponibles pour votre publication ou votre site or Web

www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 14 janvier 2014


SANTÉ ET SÉCURITÉ Pendant les fêtes, achetez en ligne en toute sécurité (EN)— Si vous êtes comme un nombre croissant de Canadiens, vous adorez la commodité qu’offre le magasinage des fêtes en ligne. Rien d’étonnant! En un seul clic, vous pouvez acheter un cadeau à chaque personne de votre liste tout en évitant les routes glissantes et les longues files d’attente. Cette commodité s’accompagne toutefois de certains risques. Les cybercriminels voient les fêtes d’un tout autre œil ; ils tirent souvent profit de cette période occupée de l’année pour cibler des personnes qui ne se soucient peut-être pas de leur cybersécurité. Pour vous aider à ne pas figurer sur la liste « des vilains » du père Noël, le gouvernement fédéral a publié quelques conseils pour magasiner en ligne en toute sécurité sur le site Web PensezCybersecurite.ca. Vous y trouverez entre autres des conseils qui vous aideront à protéger votre identité et garder votre information personnelle et financière en sécurité : Cherchez le symbole de serrure dans un site Web, ou la mention « https:// » au début de l’adresse du site

Web (la lettre « s » signifie « sécurisé »); ce sont des indices que le site est chiffré et sécurisé aux fins de transactions en ligne. Utilisez uniquement les réseaux Wi-Fi sécurisés pour faire des achats en ligne. N’utilisez jamais un réseau public Wi-Fi pour effectuer tout type de transaction financière telle qu’une transaction bancaire ou un achat en ligne. Lisez la politique de confidentialité et sachez comment vos renseignements personnels seront utilisés. Payez au moyen d’une carte de crédit, si vous le pouvez. N’envoyez jamais d’argent comptant. Lisez vos relevés de carte de crédit et s’il y a des frais non autorisés, communiquez-les avec votre fournisseur de carte de crédit. Envisagez d’utiliser une carte de crédit distincte pour vos achats en ligne, afin de pouvoir en faire le suivi facilement. Ne répondez pas à un courriel ni à une fenêtre publicitaire où l’on vous demande des renseignements

Protégez votre nouvel appareil dès maintenant (EN) — Vous êtes probablement impatient d’explorer le nouvel appareil que vous avez reçu pendant la période des Fêtes, mais d’entrée de jeu, vous devriez penser à vous protéger. Les téléphones intelligents et les tablettes vous permettent maintenant de faire beaucoup plus que de faire de simples appels ou d’envoyer des messages textes. Ce sont des mini-ordinateurs et des portefeuilles portatifs qui peuvent contenir beaucoup de renseignements sur vous et sur vos comptes en ligne. Si vous ne le protégez pas, votre téléphone peut laisser la porte ouverte aux cybercriminels. Ainsi, une fois que vous aurez développé votre nouvel appareil, jetez un coup d’œil à ces conseils tout simples qui vous permettront de protéger votre appareil. Activez un mot de passe immédiatement afin que l’appareil se verrouille toujours après une brève période d’inactivité. Évitez de vous brancher à des réseaux Wi-Fi inconnus ou non protégés au moyen d’un mot de

(290 mots + 1 photo)

www.leditionnouvelles.com

(307 mots + 1 photo)

passe, même s’ils sont privés. Un réseau sans fil non sécurisé peut compromettre vos renseignements, y compris ceux de vos contacts. Il peut également permettre à quelqu’un d’autre d’utiliser votre service de données mobile. Soyez conscient du fait que l’hameçonnage des cellulaires (faux courriels ou messages texte dans lesquels les criminels se font passer pour un ami ou un organisme de confiance) constitue une menace grandissante relativement aux messages électroniques et aux sites qui sont beaucoup plus difficiles à dépister sur les cellulaires. Réfléchissez attentivement à ce que vous devez absolument enregistrer dans votre cellulaire, et effacez tout le reste. En cas de perte ou de vol, vous pourriez mettre vos renseignements personnels à la disposition d’une autre personne. Faites une copie de sauvegarde des données qui se trouvent dans votre appareil et informez-vous sur les logiciels de sécurité offerts en vue de protéger tous vos renseignements.

Prenez la résolution de demeurer en toute cybersécurité (EN)— Les résolutions du Nouvel An approchent, mais vous pouvez prendre de l’avance. Que diriezvous, par exemple de réfléchir avant de télécharger une application ou d’organiser votre appareil? Les résolutions qui consistent à manger mieux et faire plus d’exercice visent à améliorer votre qualité de vie. Les résolutions suivantes en matière de cybersécurité, par exemple, pourraient avoir une incidence sur votre identité, vos comptes en ligne et même vos renseignements financiers. Gérez vos appareils : gardez vos logiciels à jour et utilisez la version la plus récente du système d’exploitation, des logiciels de sécurité, des applications et des navigateurs Web de votre appareil mobile. Prendre la résolution d’effectuer ces étapes simples constitue l’une des meilleures façons de vous protéger contre les maliciels, les virus et les autres menaces en ligne.

financiers. Les entreprises véritables ne demandent pas de telles informations de cette façon. Ne permettez jamais que votre mot de passe ou vos renseignements personnels, comme votre adresse, puissent être mémorisés puis réintroduits automatiquement. Faites également preuve de prudence quant aux renseignements relatifs à votre carte de crédit; assurez-vous de les communiquer uniquement au moyen d’un site sécurisé. Apprenez comment vous protégez en ligne en consultant PensezCybersecurite.ca.

Protégez vos renseignements personnels : vérifiez les paramètres de confidentialité de vos comptes en ligne. Utilisez des mots de passe forts et faites preuve de prudence à l’égard des renseignements que vous divulguez en ligne, y compris votre nom, votre emplacement et d’autres renseignements personnels tels que votre école ou votre âge. Protégez votre appareil : utilisez un code d’accès fort pour verrouiller votre téléphone intelligent ou votre tablette. Réfléchissez avant de télécharger des applications. Déterminez les renseignements (c.à-d. votre emplacement, vos contacts, vos profils de réseaux sociaux, etc.) qui pourraient être obtenus et communiqués au moyen de l’application avant de la télécharger. Téléchargez toujours des applications provenant de sources sûres.

Prenez le temps de réfléchir avant de télécharger une application. Déterminez les renseignements (c.-à-d. votre emplacement, vos contacts, vos profils de réseaux sociaux, etc.) qui pourraient être obtenus et communiqués au moyen de l’application avant de la télécharger. Téléchargez toujours des applications provenant de sources sûres. Protégez-vous en ligne – consultez le site Web Pensezcybersecurite.ca pour obtenir de plus amples renseignements. www.leditionnouvelles.com

(241 mots + 1 photo) Sauvegardez vos données : synchronisez vos contacts, vos photos, vos vidéos et toute autre donnée qui se trouvent dans votre appareil mobile avec un autre appareil ou un service en nuage de façon hebdomadaire. Ces résolutions vous aideront à demeurer en ligne en toute sécurité. Consultez le site Web Pensezcybersecurite.ca pour obtenir de plus amples renseignements. www.leditionnouvelles.com

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com janvier 2014 15


SANTÉ ET SÉCURITÉ En ligne, la discrétion est de mise (EN) — Il est tentant de publier beaucoup de détails en ligne sur une escapade d’hiver, et en temps réel, mais sachez que vous n’êtes pas le seul à avoir découvert qu’il est merveilleux de partager des photos et des informations en ligne et sur les réseaux sociaux. Les cybercriminels aiment aussi « socialiser », mais leur définition de ce terme consiste entre autres à leur permettre d’accéder à vos renseignements personnels. Ces criminels prétendent être des gens qu’ils ne sont pas, et vous pourriez leur donner accès à vos renseignements personnels, à votre emplacement et à vos activités sans même le savoir. Il ne s’agit que d’une seule menace. Vous pouvez également vous mettre à risque en publiant des commentaires ou des photos qui pourraient nuire à votre réputation. Voici quelques conseils pour vous aider à communiquer de façon sécuritaire : Limitez au strict nécessaire les renseignements personnels que vous publiez en ligne. Soyez prudent lorsque vous utilisez votre nom de famille, vos coordonnées, votre adresse, vos numéros de téléphone, votre adresse

(300 mots + 1 photo)

électronique, les noms de famille de vos amis ou parents, votre âge, votre date de naissance ou d’autres renseignements personnels. Vérifiez les paramètres de confidentialité et de sécurité de votre réseau social et utilisez-les pour déterminer qui a accès à vos renseignements personnels, et lesquels sont accessibles. La plupart des réseaux sociaux ont des paramètres par défaut qui donnent un accès plus grand que celui que vous souhaitez. Vous pouvez établir les paramètres selon le plus haut niveau possible de sécurité afin de protéger vos renseignements personnels et de savoir quelles personnes peuvent accéder à des renseignements personnels détaillés (plutôt que « tout le monde » ou « les amis de mes amis »). Portez une attention particulière au marquage géographique ou aux détails des photographies que vous publiez ou échangez. Les photographies peuvent révéler bon nombre de renseignements personnels lorsqu’elles présentent des détails clairement identifiables, comme les plaques de rues, les plaques d’immatriculation et le nom d’une école sur un vêtement, et les paramètres de marquage géographique peuvent révéler des

Assurez la sécurité de vos enfants en ligne (EN) Les enfants grandissent rapidement. Parfois, on a l’impression qu’à peine sortis de la petite enfance, ils utilisent déjà le Web pour vérifier leurs devoirs ou clavarder avec un ami au moyen d’une nouvelle application. Bien que vous, parents et gardiens d’enfant, n’êtes pas toujours aussi informés en matière de technologie que les jeunes d’aujourd’hui, vous savez comment assurer votre sécurité dans la vie réelle. Sachez que ces règles s’appliquent également à la vie en ligne. Vous n’avez pas besoin de savoir comment faire un appel vidéo, envoyer un message texte ou clavarder en ligne pour savoir comment assurer la sécurité de vos enfants dans ce monde numérique. Suivez ces conseils : Abordez la question de la sécurité et de l’inconnu : informez votre enfant des risques associés à l’ouverture de courriels ou de messages textes provenant de destinateurs inconnus ou de ce qu’il doit faire si un étranger communique avec lui. Discutez des différents scénarios et des réactions possibles. Par exemple, s’il reçoit un message texte lui demandant de suivre un lien pour récupérer un prix, dites à votre enfant de simplement supprimer le message. Faites de la protection à l’aide d’un mot de passe une priorité. Les enfants doivent comprendre que leurs renseignements en ligne seront mieux protégés s’ils utilisent des mots de passe. Conseillez-leur d’utiliser différents mots de passe pour les différents sites qu’ils

renseignements sur votre emplacement. Enfin, n’annoncez pas au monde en entier que vous êtes en vacances. Vous pourriez tout aussi bien laisser votre porte ouverte et affichez le signe de bienvenue devant votre maison à l’intention des voleurs. Publier plutôt ces mises à jour et ces photos à votre retour! Protégez-vous en ligne. Consultez le site Web Pensezcybersecurite.ca pour obtenir de plus amples renseignements. www.leditionnouvelles.com

(489 mots + 1 photo)

utilisent et de les modifier régulièrement. Indiquez-leur de créer des mots de passe forts (contenant au moins huit caractères et une combinaison de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux) et de ne jamais les communiquer à personne. En ce qui a trait aux jeux et aux comptes en ligne, choisissez un nom d’utilisateur qui ne révèle pas de renseignements personnels sur votre enfant, tel que son emplacement, son école, son âge ou son nom complet. Vérifiez vos logiciels anti espion et antivirus. Assurez-vous que votre ordinateur est pleinement chargé et que ces logiciels sont à jour. Les nouveaux ordinateurs portatifs comprennent souvent un logiciel antivirus d’essai à l’achat. Assurez-vous de le renouveler ou d’installer un nouveau logiciel lorsque la période d’essai se termine. Assurez-vous que les fichiers ou applications sur Internet proviennent d’une source sûre. Mettez l’accent sur l’importance de protéger ses appareils mobiles. La première chose à faire lorsqu’on acquiert un nouvel appareil mobile est d’activer un code d’accès. Dites-le à vos enfants, et rappelezleur l’importance de protéger l’appareil en soi. Si l’appareil de votre enfant tombe en de mauvaises mains, cela peut mener à la publication de vidéos ou de photos en ligne par une autre personne au nom de votre enfant. Rappelez à vos enfants que leurs publications sur Internet ne sont pas toujours privées. Une

fois qu’elles sont publiées en ligne, on en perd le contrôle. Elles peuvent alors être transférées, copiées et collées, m a n i p u l é e s , imprimées ou enregistrées. Elles peuvent ainsi demeurer en ligne, sous une forme quelconque, possiblement pour toujours. Enseignez à vos enfants à réfléchir avant de cliquer. Le fait de prendre une photo et de la publier sur Internet, ou encore de publier un commentaire ne peut prendre que quelques secondes. Toutefois, il peut être pratiquement impossible de supprimer ce commentaire ou cette photo de façon permanente une fois qu’ils ont été publiés. Vos enfants devraient effectuer des publications uniquement s’ils sont à l’aise que le monde entier y ait accès. Protégez-vous en ligne – consultez le site Web Pensezcybersecurite.ca pour obtenir de plus amples renseignements.

Vous trouverez ces articles sur le site www.leditionnouvelles.com 16 janvier 2014

www.leditionnouvelles.com

l'Edition Nouvelles -Numéro de Janvier  

Depuis plus de 25 ans, News Canada offre aux médias un contenu de nouvelles crédibles, prêt à être diffusé au moment opportun, et libre de d...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you