Issuu on Google+

NumĂŠro 15 _______________________________________________________ETE 2005

lecomprime@lycos.com http://www.lecomprime.fr.st Le journal de la facultĂŠ de Pharmacie de Strasbourg... BOURRE !

Exclusif :

Et plein de choses pour devenir intelligent !!!

Clarisse MAECHLING se confie.

0,50

Plein de trucs utiles pour passer de bonnes vacances !!


“Le hasard ne favorise que les esprits préparés” Louis Pasteur

Préparation aux concours : Médecine - Pharmacie Paramédical Carrières Sociales Sciences Politiques Professeur des Ecoles www.cours-galien.fr 15, rue du Fbg de Saverne - 67000 STRASBOURG - Tél. 03 88 32 66 33 Etablissement privé d’enseignement supérieur déclaré auprès du Rectorat, régis par la loi du 12 juillet 1875

Mal à l’aise pendant tes exams ? Topaixam® peut vous aider !!! Grâce à ses extraits artificiels de Zyeutamax® et de Pompafon® savament dosés, Topaixam® va faire de vous le Roi de la copie double (remplie bien entendu). ATTENTION : un surdosage fait passer ce médicament sous le coup des produits dopants, les conséquences peuvent être dangereuses. Demandez conseil à votre Pharmacien.


EDIT O

SOMMAIRE Bonjour à tous, Fidèles Lecteurs de la première heure.

3 - EDITO ET... SOMMAIRE ! 4 - COURRIER DES LECTEURS

C'est la larme à l'oeil (le droit) que je tape ce dernier édito de l'année (universitaire). En cette période de transition importante pour toutes les associations de notre Fac préférée, vous trouverez dans nos pages les nouvelles tronches que vous pourrez rencontrer au détour d'un couloir, entre deux amphis, ou encore aux alentour d'un endroit enfumé. Ce mois-ci sera l'occasion de fêter l'arrivée d'une nouvelle rubrique au sein de votre journal adoré : les citation célèbres ! Fans de boissons, vous serez heureux de tout savoir sur les energy drinks et sur… L'Eau Minérale (ben oui). Comme vous avez pu le constater sur notre couverture toute en couleur, Mme Maechling s'est prêtée au jeu et a gentiment répondu à notre petit questionnaire. Vous découvrirez également, en saisissant votre Comprimé, les mains moites et tremblantes, le dernier épisode du roman exceptionnel de cette année 2005. Nous avons le regret de vous annoncer que personne n'a correctement répondu au jeu concours, donc personne n'a gagné le lot extraordinaire mis en jeu…Profitez encore des derniers instants tranquilles avant la frénésie des vacances pour réviser votre code de la route avec notre ami Dave, et entre deux-trois accidents, apprenez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la FAGE (mais c'est quoi ce machin ?).

Finalement, c'est un numéro vraiment exceptionnel qui vous est livré cette semaine, alors profitez bien de vos exams et rendez-vous en octobre avec une nouvelle équipe qui a la pêche et qui va vous montrer ce que "Comprimé" veut dire… Je vous dis à tous bonne lecture, bonnes vacances, (bon stage labo) et bonne chance aux " petits nouveaux " ! Thomas Roesch

-3-

5 - NOUVEAUTES 6 - LA PAGE DU CEPHI 7 - LA PAGE DE L’AMICALE 8 - LE COIN DES ANCIENS 10 - DE L’ORIGINE DES EXAMS 11 - ETUDE SOCIOLOGIQUE 12 - CITATIONS 13 - L’H2O 14 - ENERGY DRINKS 15 - VIE ETUDIANTE 16 - TROMBINOPROF 18 - MEURTRE A LA FAC 20 - EXCES DE VITESSE 21 - CHRONIQUES DU MONDE 22 - CODE DE LA ROUTE 24 - GRAND TEST 26 - JEU 27 - ORGANISER SES VACANCES

ATTENTION Si vous voulez que votre article paraisse dans le prochain numéro, vous avez toutes les vacances. Alors, écrivez nous de bons articles. Ramassage des copies fin octobre.


COURRIER____________________________________________________________________

L e courrier des lecteurs Ce mois-ci, des réactions sur le numéro précédent. C’est bien, ça bouge. Pourvu que ça dure !!

Salut le Comprimé ! Je vous écris pour vous dire que j'aime bien ce que vous faites mais faites attention de ne pas vous emballer, de ne pas choquer les lecteurs. C'est au sujet de votre dernière couverture que je dis ça. Au milieu du numéro, cela serait très bien passé, mais je trouve que sur la première de couv', c'est trop. Voilà, c'est tout et bon courage pour les prochains numéros. Un lecteur. Hello tout le monde. Dites, la couverture, c'était expérimental ou quoi ?? Moi en tout cas, j'adore. Ce que je trouve juste dommage, c'est que ça contraste trop avec le contenu, trop sérieux. M'enfin, je sais, je râle trop. A+. Anonyme. Ben, voilà, je crois que tout est dit. En encore une fois, c'est la preuve que l'on ne peut pas plaire à tout le monde. La couverture, on l'a mise, parce que sur le moment, on a trouvé l'idée marrante. Alors voilà. Bon, après il faut que tous les lecteurs puissent s'y retrouver, donc elles ne seront pas toutes comme celle-là. Et puis, tant que vous ne vous serez pas mis d'accord sur ce qui vous plaît à tous ou ce qui ne vous plaît pas, il y aura forcément des contents et des pas contents. Voilà, c'est la vie, c'est vous, c'est le Comprimé. Sur ce, bonne lecture à tous et n'oubliez pas que vous pouvez signer vos courriers.

Bonjour le Comprimé. En fait, j'aimerais écrire un article de temps à autre pour l'un ou l'autre numéro. Mais j'ai eu des échos, comme quoi vous ne vouliez pas que l'on fasse nous même la mise en page ou je sais pas trop quoi. Et sinon, il faut les rendre pour quand ? Vador. Alors, Vador, d'abord je vais t'expliquer. Effectivement, une mise en page complexe sur word ne nous arrange pas vraiment a cause du logiciel que nous utilisons,qui n'est pas compatible avec word et ne conserve ni les images ni les zones de texte, ni les tabulations, ni les polices, ni rien en fait. Pour les images, on doit les insérer à partir d'un fichier précis, donc voilà. Par contre, on ne t'empêche pas d'avoir une idée précise de la présentation de ton article. Ce que tu peux faire, c'est de nous envoyer un fichier avec la mise en page voulue, ET un autre avec le texte brut, sans zone de texte, tout à la suite. Si tu as des images, envoie-les nous séparément, en tant que fichiers images, pas insérées dans word. Le format importe peu (on fait la mise en page en tiff). Par contre, pour garder une harmonie dans la présentation, on utilise Arial comme police de texte donc c'est pas la peine de te casser le cul à chercher une belle police, on ne la conservera pas. Concernant les dates, il y a un petit encart à coté de l'édito qui précise les dates butoirs. Voilà, je crois que j'ai à peu près répondu à ta question. A bientôt pour ton article.

Solution du jeu : G R A M E N S T U I O D Y C L H V F B J K W X Z P Q

-4-


_________________________________________________________________NOUVEAUTES

Nouveautés à l’Officine New-Fill

Naaxiafree

Date de prise effet : 12/05/2005 Date de publication au JO : 15/02/2005 Commentaire : New-Fill est un dispositif médical indiqué dans la correction des lipo-atrophies faciales induites par les traitements antirétroviraux chez les patients séropositifs pour le VIH. A base d'acide L-polylactique, New-Fill est un produit de comblement qui semble induire la formation de collagène au niveau du derme. Il se présente en flacon de poudre à reconstituer avec de l'eau ppi pour obtenir un hydrogel qui sera injecté dans le derme. Une cure peut comporter jusqu'à 5 injections, espacées d'un mois. Une nouvelle cure peut être entreprise au bout de 12 à 18 mois. L'injection de New-Fill peut provoquer des rougeurs localisées, des ecchymoses ou des oedèmes légers. Tant que ces effets indésirables persistent, l'exposition au soleil ou aux UV est déconseillée. La commande et la délivrance de New-Fill aux patients suivent des règles particulières. Seuls les dermatologues et les chirurgiens plasticiens sont habilités à le prescrire. La prescription doit être accompagnée d'un bon de commande du produit, établi par le médecin. La commande de New-Fill par le pharmacien s'effectue obligatoirement auprès du dépositaire Dépo Labo : le pharmacien valide le bon de commande (cachet de l'officine, date et signature) et le faxe au dépositaire qui livre le produit sous 48 heures. Remboursement à 100 % du tarif LPPR, LPPR : 295 . Dépo Labo, fax : 04 91 28 06 22. Présentation : Boîte de 2 flacons de poudre lyophilisée + 4 aiguilles stériles Laboratoire : Sanofi-Aventis.

Date de prise effet : 14/04/2005 Date de publication au JO : 11/05/2004 AMM ou CIP : 335 633-5 Commentaire : Après Naaxia et Naabak, le laboratoire Théa commercialise un 3e collyre contenant 4,9 % d'acide Nacétylasparagylglutamique. Naaxiafree est indiqué dans le traitement des manifestations modérées des conjonctivites et des blépharoconjonctivites d'origine allergique. Son originalité réside dans l'absence de conservateur dans sa formulation. La contamination bactérienne est évitée grâce à la membrane filtrante de très faible porosité (0,2 micron) dont est équipé le flacon multidose. Après ouverture, il se conserve ainsi 8 semaines à température ambiante. Naaxiafree s'utilise chez l'adulte et l'enfant à partir de 4 ans. La posologie recommandée est de une goutte instillée dans le cul-de-sac conjonctival, 2 à 6 fois par jour pendant toute la période du risque allergique. Naaxiafree peut être utilisé pendant la grossesse. En l'absence de conservateur, ce collyre peut être instillé en même temps que le port de lentilles souples. Lors de l'instillation, de brèves sensations de brûlure ou de picotement peuvent parfois se manifester. Remboursement SS à 65 %, prix public : 6,28 . Présentation : Flacon de 10 ml Laboratoire : Théa.

Transi-kit Date de prise effet : 06/05/2005 AMM ou CIP : 432 301-3 Commentaire : Transi-Kit est un nouveau test fonctionnel utilisé pour diagnostiquer et déterminer la nature d'une constipation chronique (constipation de transit ou terminale) afin d'adapter le traitement (laxatifs oraux en cas de constipation de transit ; laxatifs rectaux en cas de constipation terminale). Transi-Kit se présente sous forme de gélules à avaler. Chaque gélule contient 12 marqueurs radioopaques (cubes de silicone imprégnés de baryum) qui seront libérés dans le tube digestif. Une radio de l'abdomen permet ensuite d'évaluer le temps de transit en localisant et comptabilisant ces marqueurs. Concrètement, le patient avale 1 gélule 6 jours de suite, à la même heure. L'heure de prise des gélules doit correspondre à l'heure de la radio qui sera effectuée le 7e jour. Transi-Kit dispose du statut de dispositif médical. Bien que non obligatoire, il fait généralement l'objet d'une prescription médicale. Non remboursé SS Présentation : Boîte de 6 gélules Laboratoire : Mayoli-Spindler.

Abilify 10 mg et Abilify 15 mg Date de prise effet : 28/04/2005 Date de publication au JO : 20/04/2005 AMM ou CIP : 364 073-4 Commentaire : Déjà disponible à l'hôpital depuis septembre 2004, l'antipsychotique Abilify est dorénavant commercialisé à l'officine. Composé d'une nouvelle molécule, l'aripiprazole, Abilify est indiqué dans le traitement de la schizophrénie de l'adulte. Abilify est disponible sous deux dosages, à 10 ou 15 mg d'aripiprazole par comprimé. La posologie initiale et d'entretien est de 15 à 30 mg maximum par jour, en une seule prise. L'administration peut se faire indifféremment au cours ou en dehors des repas. Plusieurs interactions médicamenteuses sont à retenir : Abilify peut augmenter l'effet de certains antihypertenseurs ; - en cas d'administration concomittante d'un inhibiteur du CYP2D6 (quinidine, fluoxétine, paroxétine) ou du CYP3A4 (kétoconazole, itraconazole, antiprotéases), la posologie d'Abilify doit être réduite de moitié ; - à l'inverse, en cas d'association à un inducteur du CYP3A4 (carbamazépine, rifampicine, rifabutine, phénytoïne, phénobarbital, primidone, éfavirenz, névirapine, millepertuis), la posologie d'Abilify doit être doublée. Les effets secondaires les plus fréquemment observés sont d'ordre oculaire (trouble de la vision), gastro-intestinaux, nerveux (insomnie, somnolence, tremblement, étourdissement...) ou généraux (asthénie, céphalée). Liste I, remboursement SS à 35 %, prix public : 117,07 . Présentation : Boîte de 28 comprimés Laboratoire : Bristol-Myers Squibb.

-5-

CriCri


LA PAGE DU CEPHI_____________________________________________________________

Le

nouveau est arrivé !! Salut et c'est reparti pour une nouvelle année avec le Cephi. Nouvelle année, nouvelles têtes !

Fonction : Président (et oui il a accepté !!!) Passe-temps : La chanson (rescapé de l'école des fans et descendant de Fred Aster) anime TP et soirées à la demande.

Fred Fonction : Vice-présidente Passe-temps : L'art du comment gagner de la place (peut écrire un livre sur ça), aime arracher le bitume en moto (mais grande tendance à se perdre) à grande balade….

Gwen Fonction : Secrétaire Passe-temps : Overbookée, son portable sonne souvent (sonnerie connue dans tout l'amphi !!!)

Gaëlle Fonction : Trésorier Passe-temps : Une blague à faire, une idée farfelue ? Perds pas de temps, demande à Julien !!!

Julien Fonction : Responsable développement (ça consiste en quoi ???) Passe-temps : Ramener des gâteaux à chaque occas' (Quel talent mais les fait-il réellement ???)

Alban

Fonction : Responsable des nouveaux outils de communication (à vous de trouver lesquels !!!) Passe-temps : Fait des p'tits films sympas pour le Cephi, photographe à ses heures perdues (Joël.com ???)

Joël On vous retrouvera tous l'année prochaine !!

Gwen et Fred

-6-


_________________________________________________________LA PAGE DE L’AMICALE

L ES G UEULES DE L ’H 2 S

Thomas ROESCH dit “Pdg” Président

Stéphanie LACAM dite “Gini” Vice-Présidente

Xavier KUNTZMANN FX DIRINGER dit “Bialès” dit “Kara” Responsables K’fet

Emilie PRABEL dite “Satine”

Hélène JAUDEL Trésorière

Séverine NIGLIS

Responsables Sponsors

Aurélia BRUTEL Marie-Anne GOLEMA Responsables Coopé

Géraldine SCHATZ dite “Caline” Responsable Humanitaire

Hélène BUSSER dite “Lotus” Secrétaire

Anthony AUERT Sébastien GILLARD Responsables Soirées

Magali HELLOT dite “Chups” Responsable Communication

-7-

Julien KRIEGEL dit “Lapinou” Webmaster


LE COIN DES ANCIENS__________________________________________________________

Pharmacien délégué intérimaire c’est quoi ?? Depuis un moment, et les années à la fac passant les unes après les autres, je m'interroge de plus en plus au sujet des métiers de l'industrie… C'est la filière que j'ai choisie, mais un peu par hasard : à la fin de la 2ème année, qui connaît les métiers de l'industrie ? Visiter Boiron, assister à des conf', c'est bien (et en plus, y'a à manger !), mais cela me semblait insuffisant. D'où l'idée d'interviewer d'anciens étudiants qui ont mis un pied dans le monde du travail… histoire de savoir où nous, justement, on met les pieds… C'est donc Barney qui s'y colle (merci t'es un chou !) en premier, car j'ai la chance de le croiser à la K'fet ! En plus il est en forme : il a masterisé aux fléchettes contre J.S.B. (indice : J.S.B. a les yeux bleus) ! C'est ton premier emploi, c'est ça ? Oui tout à fait ! J'ai passé ma thèse fin de ma 6ème année (avec M. Lugnier, "Les résidus médicamenteux, impact écologique et sanitaire"). J'ai mis en route la recherche de job en même temps que la rédaction de ma thèse. Au bout de 3 mois, début 2004, j'ai été embauché chez CIS bio international en tant que Pharmacien Délégué Intérimaire du Site Flucis de Nancy. Quelle est la taille du site et qu'y fait-on ? C'est un petit site, filiale d'une grosse boîte, SCHERING, spécialisé dans la production de médicaments radiopharmaceutiques. Il existe plusieurs sites comme celui-ci répartis dans toute la France afin de couvrir le plus d'espace possible et de respecter les délais de livraisons qui sont courts du fait de la demi-vie radioactive très faible. Le site étant petit et délocalisé, il faut être polyvalent. J'ai moi-même un emploi multitâche car je suis à la fois Pharmacien Délégué Intérimaire et Pharmacien Adjoint Production. Je suis sous les ordres du Pharmacien Délégué qui s'occupe notamment du contrôle qualité (CQ) et de la libération des lots. Audessus de lui, il y a le Pharmacien Responsable, qui est à Paris. Que fais-tu pendant une journée de travail ? Déjà, j'arrive à 4H du mat' ! Les techniciens, eux, sont là depuis 2H du mat' pour s'occuper du cyclotron qui va nous donner notre Fluor18. Je vérifie le travail des techniciens sur le cyclotron, ainsi que le Kit de synthèse qui est un automate permettant la synthèse de nos médicaments radiopharmaceutiques. Je vérifie les réactifs, les matières premières, l'appareil

(connections, branchements, tuyaux…). Je donne ensuite l'autorisation de lancer la production. Pendant la synthèse, on effectue un suivi informatique de la radioactivité dans les différents compartiments du Kit et je vérifie aussi les calculs de dilution des techniciens. A la fin de la production, on vérifie les données du comptage particulaire (des poussières et particules de l'atmosphère…), le rendement et "l'instruction de fabrication" (il faut que toutes les données collectées figurent correctement dans ce rapport de fabrication et que la production soit conforme aux Good Manufacturing Process, ou GMP, c'est-à-dire BPL !). Je signe "l'instruction de fabrication" si elle est OK. C'est alors au Pharmacien Délégué de décider de la libération du lot en fonction des données de la production…Et hop hop hop ! Que fais-tu après la libération du dernier lot ? Le dernier lot est libéré à 9H15. Mais ma journée n'est pas finie ! Je m'occupe des dossiers de lot et des papiers administratifs. Le rapport de production est intégré au dossier de lot final avec : les documents de production, de CQ et d'expédition. Le tout est archivé, rentré dans l'ordi et nous permet d'effectuer un suivi. Tu as d'autres tâches au sein du site ? Oui, oui, quelques-unes effectivement ! Je m'occupe de : - la gestion des plannings - la gestion des anomalies Il faut tracer les problèmes rencontrés et les actions correctrices. S'il y a un problème sur un lot, il faut remplir une fiche des anomalies et c'est le Pharmacien Responsable à Paris qui décide en tout dernier lieu de délivrer ou non ce lot. S'il n'y a pas de

-8-


__________________________________________________________LE COIN DES ANCIENS soucis, le Pharmacien Délégué, sur le site même, s'occupe de donner son accord pour délivrer le lot. - la gestion des réclamations - la gestion du stock de matières premières - la mise à jour des procédures (par rapport à la maison mère) Quelqu'un (moi par exemple !) est chargé de rédiger la procédure qui passe de site en site pour recueillir les commentaires afin d'obtenir une version finale commune à tous les sites. Elle est vérifiée et signée. - la validation du matériel en suivant les VMP (Validation Master Plan), etc. La validation d'un appareil suit un protocole qui est rédigé par le Pharmacien Délégué (ou par moi !). Ce texte décrit les points critiques que les techniciens doivent vérifier, comment les vérifier, les spécifications (ce qui est conforme, non conforme) et l'étiquette de validation de l'appareil.

Alors, dis-moi la radioactivité, ça rend impuissant ?? Héhé ! Nan, bien au contraire… ! Que penses-tu de la promotion canapé ?? Tout dépend du canapé dans lequel on se trouve… Est-ce que tu voudrais être calife à la place du calife plus tard ?? (NDR : il se marre !) … heu… que dire… (NDR : 5 min plus tard) ben oui ! Un accident est si vite arrivé ! Bon ben merci beaucoup d'avoir donné de ton temps… tu as une question à me poser ?

Et niveau salaire ?

Alors… heureuse ?

Pour les salaires bruts en pharmacie industrielle, il faut compter entre 30 à 45 000 euros/an. Là, étant donné que je travaille de nuit, avec des produits radioactifs, que j'ai des responsabilités et des primes, je me place plutôt dans le haut de la fourchette.

Adé

Bière et hormones On nous reproche souvent de ne pas être assez scientifiques. C'est une erreur. Nous nous intéressons très fortement à la recherche scientifique et surtout à ses résultats. Pour preuve, ce mois-ci, les résultats d'une équipe qui devraient paraître sous peu, spécialement pour vous en exclusivité. Attention, les résultats sont stupéfiants. Dr Bock et al., Obus University Objectif : prouver que la bière contient des hormones femelles. Matériels et méthodes : chope Fisher® 500 ml en verre blanc, tireuse Fisher®, fût 50 l renouvelable, gaz propulseur CO2, étude sur 10 hommes de 20 à 40 ans. Protocole : remplir la chope avec de la bière, la porter à ses lèvres et la vider. Puis observation des effets biologiques, physiologiques et comportementaux. Résultats : après 20 cycles expérimentaux : 1 2 3 4 5 6 7

-

Prise généralisée de poids. Paroles abondantes et inutiles. Grandes difficultés , voire impossibilité manifeste de conduire correctement un véhicule. Raisonnement simple impossible à tenir. Refus obstiné de reconnaître ses torts, même en cas d'évidence. Besoin impérieux d'aller pisser en groupe toutes les 5 min. Visée de cuvette de chiottes debout plus qu'aléatoire.

Discussion : il est inutile de pousser l'expérience plus loin. Il y a bien des hormones femelles dans la bière.

-9-


HISTORIQUE__________________________________________________________________

De l'origine des exams Au commencement, Dieu créa l'Homme. Euh…non, en fait, au commencement, un con de singe a bêtement loupé une branche. Enfin bon, on s'en fout. Au commencement, il y avait l'Homme. Petit, poilu mais terriblement intelligent et faible. Son principal souci était de vivre, ou plutôt de survivre. Chasser pour manger, manger pour chasser. Seuls les plus forts survivaient, c'était la sélection naturelle. Puis vint l'agriculture, l'élevage, la roue, la médecine, le latex et le programme télé. L'Homme était devenu le maître de la Terre. On rafistolait les faibles et tout le monde vivait. La sélection naturelle avait disparu. Mais l'Homme ne pouvait survivre ainsi, il le sentait dans son inconscient, merci Dr Freud. Il décida alors de créer sa propre sélection naturelle en se disant : "Moi, l'Homme fort, je pourrais ainsi dominer les faibles et mes gènes passeront chez mes descendants.". Ou quelque chose comme ça. Et l'Homme inventa la Guerre, encore très à la mode de nos jours. "On ne meurt plus par les bêtes, alors on va le faire nous même.". Et ça marchait bien. Seulement, la Guerre c'est chouette mais elle présente un gros inconvénient : pour se marrer, il faut être nombreux. On ne peut pas s'amuser à faire la Guerre tout seul ! Alors, l'Homme inventa les Combats Singuliers : c'était une simplification à l'extrême de la Guerre. Un contre un, c'était assez pratique pour s'occuper en petit comité. Mais l'Homme n'était pas satisfait pour autant. Ces Guerres à deux laissaient des traces : elles rendaient mort ou con, car à force de se prendre des coups sur la tête, on finissait tôt ou tard par exploser ses neurones.

Alors l'Homme inventa le Sport. On pouvait enfin se mesurer les uns aux autres sans mourir ou même se blesser systématiquement gravement, enfin pour la plupart. Et si on était seul, on pouvait quand même faire du Sport et même gagner. Vachement pratique ! Seulement, le Sport, ça fatigue et pour transmettre ses gènes après, c'était pas l'idéal, fallait attendre le repos du guerrier et cela était frustrant et peu prolifique.

Alors l'Homme créa les exams. On ne mourrait plus, on ne devenait plus con (ou presque), on n'était plus fatigué. Et puis, cerise sur le gâteau, l'Homme pouvait désormais, et sans aucune contre-indication, boire une bière après sa sélection naturelle. C'était parfait. Et l'Homme vit que cela était bon et les exams furent et demeurèrent. Voilà pourquoi, vous, jeunes étudiants désabusés, devez vous soumettre à ces choses que l'on nomme aussi parfois partiels, interrogations orales ou écrites, torture ou même perte de temps. Mais souvenez-vous de ce qu'ont enduré vos aïeux. Alors soyez heureux et arrêtez de râler. Et bonne perte de tem….bons exams !!

Dave

- 10 -


__________________________________________________________________SOCIOLOGIE

L’étudiant en exam Salut à toi, étudiant de pharma. De nombreuses études ont déjà été menées pour tenter de classer taxonomiquement l'étudiant de pharma. La principale limite de ces recherches est que l'étudiant n'a pas été placé dans toutes les situations de son environnement naturel. Ce mois-ci, nous essayons de combler certaines de ces lacunes. Cette étude a, en effet, été menée à une période où l'étudiant est placé dans des conditions de stress inhabituelles : les exams. Nous avons noté une grande variété de réponses à cette situation. Vous reconnaîtrez-vous ? L'alcoolique : se réjouit de la venue des exams, en pensant à la cuite qu'il va se coller le vendredi soir. L'anachronique : toujours à l'heure mais, persuadé d'être le lendemain, a pris le mauvais classeur. L'anxieux : s'agite, transpire et ne peut rien avaler pendant la semaine des exams. Les symptômes peuvent apparaître plusieurs semaines avant la date fatidique. Souvent contagieux. Le Bip-Bip : flash-exams, n'utilise que la moitié du temps de l'épreuve et passe plus de temps en pause qu'à travailler. Le caméléon : possède 2 yeux totalement indépendants, remixe les réponses de droite et de gauche pour obtenir le copie idéale. Le Coyote : suit le Bip-Bip mais se plante comme une grosse merde. Le distrait : oublie ses affaires. Se reconnaît facilement : recherche frénétiquement une calculette avant les épreuves de réflexion. Le dormeur : révise très (trop) tard la veille et n'entend pas son réveil. Arrive pile pas à l'heure. Le glandeur : remet toujours au surlendemain ce que personne ne peut faire pour lui le jour même. Rattrape le temps perdu en trois jours. Le juintiste : n'aime pas mélanger vacances et révisions. Valide en première session. L'optimiste : sort de l'épreuve le sourire aux lèvres. Aime les mauvaises nouvelles. Le pessimiste : sort de l'épreuve en faisant la gueule. Aime les bonnes nouvelles. Le prétentieux : pense faire major mais se plante lamentablement. Le randonneur : se reconnaît de loin. Hanté par la peur d'évoluer en distrait, apporte avec lui bien plus que le nécessaire. Jamais sans son sac de voyage. Mutation générale de beaucoup d'étudiants pour l'épreuve de DBT. Le redoublant : trouve le programme de l'année extraordinaire et demande un reload. Parfois multirécidiviste. Le septembriste : amoureux du corps enseignant (ou des enseignants). Son plaisir : passer 20 minutes en tête-à-tête avec eux. Souvent confondu à tort avec le glandeur. Le sportif : révise devant Rolland-Garros (mal placées ces révisions quand même). Rêve de se transformer en juintiste (rare), mutation possible en veinard. Le statisticien : adaptation générale du glandeur. Ne révise (lit ?) que les gros coeffs. Le touriste : signes distinctifs extérieurs : chemise à fleurs, tongs et appareil photo. Oublie que les vacances sont après les exams. Le veinard : ne révise qu'un chapitre et tombe dessus. Malheureusement, une catégorie n'a pas été prise en compte, et pour cause : L'absent : indifférent aux exams, ne se pointe qu'au cas par cas. Bien que proche, ne pas le confondre avec le redoublant, leurs motivations n'étant pas les mêmes.

Dave

- 11 -


PHILOSOPHIE_________________________________________________________________

Woody ALLEN Il y a deux numéros, nous avons eu droit à quelques citations de Monsieur JeanClaude. Du coup je me suis dit (parce que je me dis des fois) pourquoi pas une rubrique citations dans le Comprimé ? Et finalement, qui de mieux pour inaugurer cette rubrique que Woody Allen, maître de l'auto-dérision et du non-sens, ce qui en fait un des personnages les plus déroutants qu'on puisse rencontrer.

"Des erreurs, j'en ai fait. D'abord, je suis né. Première erreur !" "Pour ma part je suis hétérosexuel, mais il faut le reconnaître, le bisexuel a deux fois plus de chances le samedi soir." "Le sexe entre deux personnes c'est beau. Entre cinq personnes c'est fantastique." "- Le sexe sans amour est une expérience vide. - Oui, mais parmi les expériences vides, c'est une des meilleures !" "La seule façon d'être heureux c'est d'aimer souffrir." "Quand j'écoute trop Wagner, j'ai envie d'envahir la Pologne." "Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse." "Si seulement Dieu pouvait me faire un signe, comme faire un gros dépôt à mon nom dans une banque Suisse" "Je ne crois pas en l'au-delà mais j'emmènerai quand même des sous-vêtements de rechange." "Un conducteur dangereux, c'est celui qui vous dépasse malgré tous vos efforts pour l'en empêcher…" "Il est impossible de se déplacer plus vite que la lumière, et ce serait idiot car on perdrait son chapeau." "Ce n'est pas que j'aie vraiment peur de mourir, mais je préfère ne pas être là quand ça arrivera." "La mort est un état de non-existence. Ce qui n'est pas n'existe pas. Donc la mort n'existe pas." "J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en n'ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient ?"

Yaco

- 12 -


____________________________________________________________________AQUA’TICS

L’H 2 O Ne vous êtes-vous pas un jour laissé surprendre par vos grand-parents lors d'un repas de famille ? Etant en principe les moins informés des découvertes scientifiques, ils maîtrisent au plus haut point la diététique et vous donnent de réels conseils de nutritionnistes. "Prends un peu de fromage mais attention ça bouche les artères…" ou encore "Mange ta soupe, c'est bon pour la santé". Mais le pire à entendre c'est : "Il est conseillé de marcher une demi-heure par jour alors va me chercher le pain tu seras mignonne…" Que pouvons-nous répondre à ces exclamations aussi vraies qu'agaçantes ! Cependant en les observant dans leur petite cuisine, encore emplie d'odeurs aussi agréables que celles de notre enfance, on finit par fixer cette bouteille d'eau, posée toujours au même endroit mais dont le nom varie d'un jour à l'autre. La nutritionniste consciente de notre attention dit alors : "C'est bon pour la santé de changer régulièrement d'eau et de boire 1litre1/2 par jour". Mais pourquoi changer d'eau ? L'effet des minéraux peut-il être à ce point décelable ou n'est-ce qu'un conseil de plus sur fond de vérité ? Vous avez sûrement déjà essayé "l'eau partenaire minceur", mais en avez-vous été aussi marqué ? Très attachée à notre équilibre nutritionnel, il est important pour toute femme ou jeune fille de consommer 1 gramme de calcium par jour. Cependant on en trouve déjà la moitié dans à peine un litre d'eau. Cette eau se révèle être le meilleur apport calcique, idéale pour celles qui ne consomment ni de lait ni de fromages. Cependant elle est très riche en magnésium, vous faisant courir aux toilettes ou vous faisant croire à une crise d'appendicite. Si vous l'avez déjà goûtée, vous savez sûrement que ce goût repoussant est en fait la conséquence de la teneur en sulfates. Mais son atout majeur est le ventre plat qu'elle vous procure, plutôt compréhensible puisque celui-ci est vide et grogne toute la journée. Connaissez-vous l'eau de vie, celle qui "rendrait jeunesse à quiconque la boirait"… Pour ma part c'est une de mes préférées, riche en calcium mais moitié moins que la précédente et pauvre en sulfates afin que vous puissiez finir votre bouteille tous les jours. Pétillante mais douce au goût, elle est agréable pour tous vos repas entre amis… L'eau "la plus pure et fraîche" est sûrement la plus pauvre des eaux mais son manque de goût étanche toutes les soifs. L'important n'est pas de savoir quelle eau vous allez bien pouvoir choisir ce soir mais de vous faire prendre conscience d'un des problèmes majeurs de notre société qui n'est autre que cette petite boîte à troubadours. Nous sommes anesthésiés par notre téléviseur et le jour où nous nous mettrons à chanter des publicités n'est pas si loin que ça…

L.V.

- 13 -


DOPAGE______________________________________________________________________

Energy drinks : danger ? Le cas Red Bull, c'est d'abord une histoire de bizarrerie pour nous les Français : le format est curieux, l'odeur fait penser aux pires des médicaments et le goût le confirme (question…de goût, justement). Pour couronner le tout, la petite boîte (250ml) n'est même pas vendue en France. Explications : tout d'abord le petit format correspond aux critères marketing d'une boisson énergisante, elle doit donc évoquer les notions de concentré et d'efficacité. En second lieu, le goût, l'odeur et la couleur sont obtenus après rajout d'additifs (voir encadré composition) comme l'acide citrique, le caramel, … qui permettent en fait de masquer l'amertume de la forte concentration en caféine. Enfin, l'interdiction à la vente. Et là, on tombe pile au cœur d'une polémique sur les boissons énergisantes…. En effet, l'AFSSA a été saisie le 27 septembre 2002 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes d'une demande d'évaluation relative à l'emploi de taurine, D-glucuronolactone, de diverLe Red Bull est interdit à la vente (mais pas ses vitamines et de caféine (à une dose supérieure à celle actuellement admise à la consommation !) au Danemark, en dans les boissons) dans une boisson dite "énergétique". (dans l'article de L'AFSNorvège et en France. SA ce n'est pas précisé mais on parle bien de notre fameuse boisson flanquée de deux taureaux). Auparavant, le Chiffres Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF) en 1996, le Red Bull c'est : Comité Scientifique de l'Alimentation Humaine (CSAH) en 1999 et même 120 pays dans le monde. l'AFSSA en 2001 avaient empêché la vente de cette boisson dans l'hexago- + de 1,6 milliards de canettes vendues/par an. + de 213 millions de canettes vendues rien qu'en ne. Alors que faire du Red Bull ? "L'intérêt nutritionnel […] n'est pas démontré et les données expérimentales Angleterre. Environ 3$/canette au Canada. toxicologiques ne permettent pas de se prononcer sur l'innocuité de la tauri- Environ 2 /canette en Europe. ne et de la D-glucurono-g-lactone, elles apportent à contrario des éléments de suspicion de toxicité rénale pour la D-glucurono-g-lactone et d'effets neuroComposition du Red Bull comportementaux indésirables […] de la taurine.[…]." Telle est la conclusion Principaux constituants dans une boîte de de l'étude réalisée par l'AFSSA en 2003 ! 250ml : Une explication de l'action des principaux constituants de cette boisson s'imTaurine 1000mg pose : Glucuronolactone 600mg Caféine 80mg La taurine : AA nommé ainsi parce qu'il a été initialement isolé dans la bile Acide pantothénique (B5) 6mg de taureau et pas dans les testicules comme en font état certaines rumeurs ! Vitamines : B2(riboflavine), B3(niacine), La taurine est présente dans l'alimentation et est bien absorbée par le tube B6(pyridoxide), B12(cyanocobalamine) Sucres : saccharose, glucose digestif. Elle est également synthétisée par l'organisme. Elle est présente dans Colorants : caramel tous les tissus mais surtout au niveau de la rétine, du cerveau et du myocarAutres : acide citrique, inositol, arômes natude. Sa structure se rapprochant de celle du GABA, elle présente des effets rels et artificiels anti-épileptiques. De plus, elle a une action anti-arythmique, tonicardiaque et a un effet protecteur vis-à-vis des surcharges calciques intracellulaires. La taurine est aussi nécessaire à la conjugaison des acides biliaires. Par contre, aucune action spécifique n'a été mise en évidence par les études scientifiques disponibles sur les performances sportives. Un dérivé de la taurine, l'acamprosate ou acétylhomotaurinate, est utilisé chez le patient alcoolo-dépendant car il réduit l'appétence pour l'alcool. (AOTAL® Cp gastrorésistant 333 mg). Géographie

La D-glucurono-g-lactone : Métabolite formé dans le corps humain à partir de glucose, elle est en équilibre avec l'acide glucuronique, son précurseur immédiat. Chez l'homme, administrée oralement elle est rapidement absorbée, métabolisée et excrétée. Le Red Bull apporte la glucurunolactone en quantité 2 fois plus importante que les apports normaux. Malgré tout, il y a trop peu d'informations dans la littérature scientifique permettant de conclure à un quelconque risque par rapport à ces apports.

Historique Red Bull GmbH à été fondée par l'autrichien Dietrich Mateschitz. Le laboratoire local TC Pharmaceuticals produit la boisson et possède, en échange, 51% de parts dans l'entreprise. Le Red Bull à été lancé sur le marché par Mateschitz en 1987 selon une adaptation de la boisson thaï : Krating Daeng.

La caféine : Les apports dans le Red Bull équivalent à environ une tasse de café. Des tremblements, de l'anxiété et de l'irritabilité peuvent apparaître à partir de 100 à 160mg de caféine soit environ 2 canettes. Par ailleurs, en augmentant l'excrétion urinaire de calcium, magnésium, sodium, et de chlore, la caféine favorise les effets contracturant chez le sportif. Une limite supérieure de consommation quotidienne de 200 mg de caféine a été établie par le CSHPF en 1997. A savoir : une dose de 1000mg en prise unique provoque des signes d'intoxication aiguë (dyspnée, arythmie, insomnie majeure), une dose supérieure à 5000mg peut être mortelle. La clientèle cible de Red Bull ? les jeunes sportifs. Répondent-ils à leurs besoins ? A vous de juger.

JC

- 14 -


________________________________________________________________VIE ETUDIANTE

Fage : Kesako ? La Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) est régie par la loi 1908 propre aux associations dont le siège social est en Alsace Moselle. En effet, son siège se situe à Strasbourg. C'est une organisation représentative au sens de la loi du 10 juillet 1989, elle est reconnue par le ministère de la jeunesse, de l'éducation et de la recherche, elle est aujourd'hui par la taille de son réseau et par l'étendue de ses activités, la première organisation étudiante… Sous l'impulsion de l'AFGES, la FAGE naît en 1989 ; la volonté première était d'obtenir une reconnaissance nationale, de conjuguer les efforts associatifs et de permettre aux associations étudiantes de s'exprimer directement et d'une seule voix auprès du ministère. Par ailleurs, dans un soucis électoral, la nécessité s'impose de créer une organisation nationale, une fédération nationale des différentes fédérations associatives de ville et des unions nationales mono disciplinaires pour éviter la relégation au profit des structures syndicales (UNEF et UNI) Aujourd'hui, la FAGE c'est 1400 associations étudiantes, 30 fédés de ville (dont l'AFGES), et 11 mono disciplinaires nationales (pharma n'en fait pas partie), cela représente près de 300 000 étudiants. La FAGE est une association étudiante, non pas un syndicat, elle est donc résolument indépendante et pluraliste, et rejette toute idée de politisation dans ses structures ou son fonctionnement.

Les missions de la FAGE. La mission fondamentale de la FAGE est de promouvoir et de défendre les valeurs associatives. C'est à dire une forme d'engagement qui concilie représentation étudiante et envie d'agir sur des projets. Elle s'attache à cultiver les valeurs humanistes et citoyennes au quotidien sur les campus à travers les projets menés par les associations locales. (Elle est l'auteur d'une "Déclaration des associations étudiantes.") D'autre part la FAGE réclame la reconnaissance et la valorisation de l'engagement associatif et citoyen à l'université. Pourquoi l'engagement bénévole dans une assoc ne serait pas reconnu et valorisé dans le cursus au même titre qu'une unité d'enseignement ? La question reste en suspens. Par ailleurs, l'organisation possède une mission de formation des élus, et d'information des étudiants (www.fage.asso.fr et www.elu-etudiant.net.) Représenter les étudiants. Cette fédération siège dans plusieurs instances nationales pour représenter les étudiants : - CNESER : Le Conseil National de l'Enseignement Supérieur Et de la Recherche. Ce conseil lui permet d'être une interlocutrice du ministre de l'enseignement supérieur François Fillon (le ministre est obligé de consulter le CNESER sur tout projet de loi ou de réglementation). 2 élus CNESER pour la FAGE - CNOUS : le Conseil National des Œuvres Universitaires et Scolaires, il a pour mission de piloter le réseau de CROUS dont l'objectif est de donner à tous les étudiants les mêmes chances d'accès et de réussite dans l'enseignement supérieur. Il gère les services de proximité mis à disposition pour les étudiants : le logement, les bourses et les aides sociales, la restauration, le soutien aux projets culturels et aux initiatives, l'ouverture sur l'international. 1 élu Cnous pour la FAGE. Mais la FAGE est aussi membre de l'ESIB (European Student International Board), cette représentation à l'échelle européenne lui permet d'être actrice sur le plan européen, de faire entendre sa voix aux plus hautes instances européennes et de participer activement à la réforme LMD, à la réalisation de l'espace européen de l'enseignement supérieur commencée en 1999 dans le cadre du processus Bologne Sorbonne. Pour terminer cette présentation, je citerais le titre III (la conscience citoyenne) de la charte des associations étudiantes : "En offrant la possibilité de s'engager, nous permettons aux étudiants de découvrir le fonctionnement d'une structure démocratique, d'y participer et d'en devenir acteur et responsable. Cet investissement fait de l'engagement associatif un des principaux vecteurs d'éducation démocratique et populaire". Alors n'hésitez plus, devenez, vous aussi, associatifs ! ! !

Infographie :

www.fage.asso.fr www.elu-etudiant.net www.cnous.fr Qu'est ce que la FAGE : générateur d'engagement. éd l'Archipel

Pep, élu CA

- 15 -


PAGE PEOPLE_________________________________________________________________

Trombinoprof NOM :MAECHLING PRENOM : Clarisse ANNEE DE NAISSANCE : XXXX un très bon cru... variable ne sait plus bien avant ce que vous croyez bien après ce que vous croyez SON DOMAINE : La physico-chimie. "Etudes de mécanismes de réactions biologiques au moyen de méthodologies biophysiques et physico-chimiques (potentiométrie, RMN, spectrophotométrie, calorimétrie, …)" LA RECHERCHE ET L'ENSEIGNEMENT, POURQUOI ? Parce que j'ai toujours eu envie d'apprendre, de mieux comprendre, découvrir, bref, j'ai toujours eu une vraie curiosité scientifique pour les sciences du vivant ! JE DONNE : des TP des TD

des cours en amphi des cours de youkoulélé

ma démission car justement, j'ai trop donné ! mon numéro de tel aux étudiant(e)s

SES SUPERS POTES A LA FAC : Surtout pas de noms !!! Je ne voudrais décevoir personne ! Et je sais qu'ils se reconnaîtront… SA DEVISE : Les BPL toujours tu respecteras, jamais un œuf sans elle tu ne cuiras, et un audit après tu feras ! SES ESPOIRS : Voir plus d'enseignants au banquet ! Et délivrez-moi des BPL !!! AIME : Faire la cuisine (ça doit être mon côté chimiste… ou l'inverse !), la franchise, la convivialité, boire une bière à la K'fet avec des amis… j'aime bien "réunir" de manière générale ! N'AIME PAS : L'hypocrisie et les étudiants en retard !! QUALITES : Sociable (NDR : ça c'est vrai !), fidèle en amitié, dit la vérité, toute la vérité !

- 16 -


_________________________________________________________________PAGE PEOPLE DEFAUTS : Ne peut pas s'empêcher de dire la vérité… Sinon, je n'en vois pas…!? SON AVIS SUR LES EXAMS : héhéhé ! je compatis pas de bol ! ouf, pour moi c'est fini ! ça donne mal à la tête

ce n'est qu'un mauvais moment à passer… tes exam' ils sont bien BPL, petit ? je suis encore de surveillance, la barbe… préparer les sujets / corriger, quelle galère ! mince qu'est ce que j'ai fait des copies ?!

SON AVIS SUR LES TP : trop courts, trop bien notés et encadrés… on ne serait pas trop sympa des fois ? j'aime bien voir les étudiants souffrir…! ils sont marrants, les petiots quand ils galèrent !! T : Travailler en groupe ! P : Pomper dans les cahiers des promos précédentes ! laissez-moi sortir, j'ai golf après !! Allez, plus vite ! oui, heu, c'est pas tout à fait ça les résultats, mais bon… vous avez compris le principe de toute façon, pas la peine de recommencer… (NDR : faut pas rêver !) moi, j'adore ! Je ne comprends pas que les étudiants n'aiment pas y aller…? combien de chiffres significatiiiifs ? SON AVIS SUR LES COURS : je n'en donne pas mais, je suis passée par là, je comprends indispensables (moi et les bouquins, bof !) motivé, motivé, il faut se motiver…! à mon époque on rigolait moins ! avis variable (comme les cours) ! souffrance et contrition soporifique (je ne peux pas le caser souvent celui-là alors j'en profite) SA DEFINITION DE L'ETUDIANT : vient en cours… ou pas petit animal fort sympathique parle beaucoup… trop ! un bon cobaye… héhéhé… pourquoi ils ne vieillissent pas, eux ? heu… mmf… c'était quoi la question ? l'étudiant est un mais il est multiple aussi… c'est l'individualité dans toute sa complexité, il… il quoi déjà ? je ne sais pas, je n'ai pas encore fait d'étude physiologique dessus… de la main-d'œuvre gratuite lors des stages ! LA FAC C'ETAIT : Les belles années, malgré les examens ! Je n'ai pas fait pharma, j'aurais dû ? Certainement, c'est la meilleure des fac'…!

SON AVIS SUR LE COMPRIME : Avis favorable ! La critique (constructive, of course !), ça a du bon ! Allez-y ! Try again !

Adé

- 17 -


ROMAN_______________________________________________________________________

Meurtre à la fac Résumé de l'épisode précédent : Après le meurtre du doyen de la fac de pharmacie, les témoins et suspects ont été interrogés par l'inspectrice en charge de cette affaire. Malheureusement, bien que de nombreuses personnes présentes ce soir là aient un mobile sérieux contre le doyen, aucun ne semble avoir eu la possibilité de l'assassiner. Au commissariat c'est l'incompréhension qui règne. L'enquête aboutit à une impasse.

repassèrent dans le bureau du Doyen et réexaminèrent tous les papiers, étagères et recoins de la pièce. Le bureau ne leur livra aucun élément nouveau. Ils se rendirent ensuite dans le laboratoire de chimie où le poison avait été volé. Malheureusement dans ce labo circule beaucoup de monde et en dehors des taches de produits chimiques sur le sol, ils ne trouvèrent rien de suspect là non plus. De même, à la cafétéria, à part les taches de bière, aucun indice. Puis ils revisitèrent les bureaux du chercheur et du savant fou : à l'évidence, les deux hommes avaient été entièrement absorbés par leurs travaux. Cependant les lieux ne livrèrent aucun secret pouvant faire avancer l'enquête.

- En résumé, tout le monde ou presque aurait eu un mobile pour assassiner le Doyen mais aucun n'a eu l'occasion de le faire. - C'est cela Madame. Certains auraient pu être vraiment motivés pour le faire mais ils ont tous un alibi en béton. Et si quelqu'un de l'extérieur s'était introduit dans la fac ? - Non impossible. Selon la concierge toutes les portes sauf la porte principale étaient fermées. Il aurait fallu que la personne en question passe devant la loge de la concierge sans se faire remarquer. Et ensuite il aurait fallu qu'elle monte au labo de chimie sans se faire voir, qu'elle y pénètre et qu'elle y trouve le poison. Non ça ne - On va encore voir les chromatographes et après on s'en va. tient pas debout. - Et si c'étaient les étudiants, ceux qui sont resLa salle était encore telle que le chertés à la cafétéria ? On sait qu'ils sont restés ensemble mais qui nous dit qu'ils n'ont pas tué cheur l'avait quittée : il restait encore de la verle Doyen ensemble ? L'un d'eux avait le moyen rerie, des protocoles et des chromatogrammes de récupérer le poison dans le laboratoire de qu'il n'avait pas rangés. L'appareil, sur lequel il avait fait ses manipulations, était éteint mais chimie. - Impossible : la caméra de surveillance de la l'ordinateur auquel il était relié était resté allumé. cafétéria les a filmés en permanence jusqu'à 22h et le Je crois que vous - Dis moi Robert : quel jour sommes nous aujourd'hui ? seul qui se soit absenté n'a Je crois que je viens de troupas eu le temps de faire quoi nous avez menti. ver la solution à notre problèque ce soit à part aller aux toilettes ! Non aucun d'entre eux ne peut avoir tué me. On retourne au poste… Et convoquez moi la grosse tête, le grand chercheur sur le champ ! le Doyen. - Pourtant il faut bien qu'il y ait un meurtrier. - Bien ! Tout de suite Madame ! Pourquoi se serait il suicidé sinon ? Les responsables de l'enquête se retrouvè- Je voudrais retourner à la fac pour revoir les éléments dont nous disposons. Peut-être que rent donc autour de l'éminent chercheur de la faculté. Celui-ci n'avait aucune idée du pourquoi quelque chose nous a échappé. il avait été convoqué. Et ainsi la troupe d'enquêteurs retourna sur les lieux du crime. La faculté était toujours - Que puis je faire pour vous ? fermée et aucune personne n'avait été autori- - Je crois que vous nous avez menti, enfin pas sée à pénétrer les lieux, même pas les femmes tout à fait. de ménage. L'inspectrice et ses collègues - Comment ça ? Que voulez vous dire ?

- 18 -


_______________________________________________________________________ROMAN - Vous avez dit avoir réalisé des chromatographies de… 20h07 à… 22h18. - C'est exact. - Sur ce point nous sommes d'accord. Nous avons les relevés concordants, et sur ces feuilles il est mentionné la date de vos expériences : le 12 mars. - C'est cela : c'était vendredi dernier, le soir du meurtre. - Et c'est là que vous nous mentez : vous avez fait vos expériences le jeudi soir ! Ce qui vous laissait toute la soirée du vendredi libre et donc tout le temps de tuer le Doyen. Eh oui ! Vous avez changé la date sur l'ordinateur, en pensant que cela passerait inaperçu. Ca a presque réussi. Malheureusement vous avez oublié de remettre la bonne date et de changer l'écran de veille : c'était écrit, là, en gros sous nos yeux ! C'était bien vu mais vous n'avez pas été assez méticuleux. Plus la peine de vous cacher, j'ai tout compris. Vous avez eu tout le temps de chercher le poison dans les laboratoires de chimie, d'aller chercher un café et de le ramener au Doyen. - Vous n'avez trouvé aucune empreinte sur le gobelet. Vous ne pouvez rien prouver ! - Et comment pouvez vous savoir ce détail à moins d'avoir vous-même accompli l'acte ? - Je … j'ai… j'ai dit ça au hasard ; je … je n'en savais rien … - Ceci n'a été divulgué qu'aux membres de mon équipe ! Vous venez de vous trahir ! Vous avez très bien pu mettre des gants : on en trouve facilement dans un laboratoire ! Seulement je n'ai pas encore trouvé ce qui a bien pu vous motiver. Alors soyez serviable et racontez nous tout.

- C'est … c'est vrai. Je l'ai tué. Mais c'était pour me protéger. Il voulait s'approprier ma découverte. Il disait que c'était le matériel de la fac qui m'avait permis d'aboutir et qu'à cause de ça, la faculté était autant propriétaire de ma formulation que moi sinon plus. Il voulait me prendre mon œuvre ! Comprenez moi : c'est toute ma vie qu'il voulait me prendre ! - Ca ce sera au juge d'en décider. Je vous arrête pour meurtre. Vous avez le droit de garder le silence… C'est ainsi que fut conclue cette mystérieuse affaire. Le chercheur fut condamné pour meurtre avec préméditation et faute de preuve que le doyen voulait lui voler ses travaux, on ne lui accorda pas de circonstances atténuantes. Un nouveau Doyen fut élu et l'insouciante faculté de pharmacie en oublia rapidement ce qu'il venait de s'y passer.

Fin CriCri et Ornélia Note de la rédaction : ceci est toujours et encore une fiction et on souhaite que ça le reste. Toute ressemblance avec des événements réels (ou futurs) ou des personnes physiques serait purement fortuite…

- 19 -


LEGISLATION__________________________________________________________________

Attention :

Cela pourrait vous arriver ! Vu récemment, une histoire qui risque de faire des émules. Il s’agit d’une contestation de la validité d’un procès-verbal dressé suite à un excès de vitesse. La Lettre d'un automobiliste flashé à 250 km/h sur une portion de route limitée à 70 (en France) : "Monsieur le Juge, j'ai effectivement bien vu le marquage "70" en noir cerclé de rouge sur le panneau sans autre indication d'unités. Vous savez que la loi du 4 juillet 1837 rend obligatoire le système métrique en France et que le décret n°65-501 du 3 mai 1961 modifié (prise en application des directives européennes) définit comme UNITES DE BASE LEGALES les unités du système international (S.I.). Vous pouvez vérifier tout cela sur le site du gouvernement : http://www.industrie.gouv.fr/metro/aquoisert/si.htm Or dans le système S.I. l'unité de longueur est le "mètre" et l'unité de temps est la "seconde". Il est donc évident que l'unité de vitesse LEGALE est alors le METRE PAR SECONDE. Je ne peux pas imaginer une seconde que le Ministère de l'Intérieur n'applique pas les lois de la République. Donc 70 m/s cela correspond très exactement à 252 km/h. Les policiers affirment que j'ai été chronométré à 250 km/h et je ne le conteste pas. J'étais donc bien 2 km/h sous la limite autorisée. Merci d'en prendre bonne note, de me rendre mon permis et de me laisser repartir.”

Butros NDLR : Cette prouesse a été effectuée par un gars très malin et bien entraîné. Ne pas essayer de la reproduire chez soi sans la surveillance d’un adulte. Ca paraît quand même assez logique comme truc. Nous vous invitons toutefois à vérifier ces dires par vous-même. Attention : les définitions décoiffent.

- 20 -


_________________________________________________________________AUTHENTIQUE

Pêche miraculeuse 10 octobre 2004, baie de Tokyo, Japon. 14 heures, avis de tempête à la radio. On annonce l'arrivée du typhon Ma-on sur la baie de Tokyo pour la soirée. La population se prépare dans le calme à recevoir leur invité. Habitant un archipel, les Japonais sont habitués à ce genre d'alertes. On en recense plusieurs dizaines dans l'année mais peu sont effectives et dangereuses. 18 heures, la nuit tombe, les vents marins commencent à se lever. Les insulaires regagnent leurs habitations, la tempête annoncée se prépare à arriver. Un des riverains du bord de mer, M. Y. répète les gestes hérités de ses aïeux. Il referme les volets, calfeutre la porte, coupe l'électricité et le gaz. Il se prépare à attendre. 19 heures, la pluie commence à tomber, d'un coup, comme si le ciel se vidait en une fois sur l'archipel nippon. Les éclairs zèbrent le ciel, le vent siffle. Les branches sont tordues, les voitures déplacées. Mais M. Y. ne s'inquiète pas pour autant, des tempêtes de la sorte, il en a déjà vécu plusieurs, ça passera. 20 heures, le ciel est noir, il est impossible d'apercevoir la rue de la fenêtre et le vent redouble de violence. Soudain, des coups sur les volets, répétés, comme une multitude d'objets étaient projetés par le typhon. Probablement une barrière qui a volé en éclats. Les coups cessent mais le vent continue. Le centre de la tempête se rapproche. On peut même entendre la mer se fracassant sur la jetée, l'inondation est pour bientôt. Une vague plus haute que les autres submerge la route, on a l'impression de les vents aspirent la mer pour la recracher sur les terres. Bref, la routine en somme. Jusqu'à ce qu'une détonation fasse trembler les murs de la maison de M. Y., le sol tremble également. Minuit, la tempête se calme et le lendemain, tout est rentré dans l'ordre. M. Y. sort dans son jardin pour découvrir que le sol est couvert de poissons. Mais cela n'explique pas la détonation entendu la veille. En se retournant, il constate avec stupeur que l'océan lui a même offert le bateau qui va avec les poissons. Une petite embarcation est, en effet, encastrée dans sa toiture, soulevée de la mer par des vents à 140 km/h. Un dénouement surprenant pour une aventure qu'il n'est pas prêt d'oublier.

Mecky NDLR : le typhon Ma-on a fait une dizaine de morts et des millions de dollars de dégats.

- 21 -


SECURITE ROUTIERE___________________________________________________________

Code de la route Salut à toi, étudiant (bientôt ?) en vacances. Comme tout le monde le sait, les vacances sont toujours précédées par leur départ, et qui dit départ en vacances, dit voiture, route, conduite et comme cela arrive également malheureusement, parfois accidents. Pour éviter ces tragédies, qui soit-dit en passant, vous pourrissent vos vacances, une petite révision du code de la route paraît inévitable. Alors voici spécialement quelques questions pour rafraîchir vos souvenirs.

Il fait nuit. Je roule depuis plus d’une heure, a) il est temps que je me mette en feux de route. b) je continue à rouler sans feux pour ne pas éblouir les autres conducteurs. c) je roule lentement pour ne pas créer d’accident. d) je klaxonne.

Répondez par vrai ou faux : a) le taux d’alcoolémie baisse avec la vitesse. b) dans alcool, il y a cool. c) le taux d’alcool dans le sang doit être inférieur à 3g. d) l’alcool facilite le transit intestinal.

Ce qui devait arriver arriva : l’accident a) je nie catégoriquement mon erreur. b) j’invoque les effets de la boisson et je m’excuse. c) je m’arrange à l’amiable. d) je klaxonne.

Dans cette situation : a) j’accélère pour toucher la queue de l’avion avec l’antenne radio. b) je prends une carte, j’ai dû me tromper de route. c) je repose immédiatement ma bouteille. d) je klaxonne.

- 22 -


___________________________________________________________SECURITE ROUTIERE

Les effets de la boisson commencent à se faire sentir : a) j’ignore ces quelques troubles. b) j’accélère (cf question 2). c) un petit verre de vin chaud me ferait le plus grand bien. d) je klaxonne.

J’aperçois mon pote Robert dans sa célèbre voiture bleue : a) je mets mes feux de route. b) j’ouvre une portière. c) je mets le volume de l’autoradio à fond. d) je klaxonne.

Je suis au volant de la Clio : a) je double la 4L (face à moi). b) Je reste sur ma voie. c) je me rabats à gauche afin de ne pas géner la 4L. d) je klaxonne.

Je stationne ici depuis 20 minutes : a) j’aurais quand même pu avancer jusqu’au parking. b) je regarde dans mon rétro, au cas où Robert arriverait. c) j’en profite pour aller pisser un coup. d) je klaxonne.

Sur ces quelques révisions, Bonne Route !!

Dave

- 23 -


GRAND TEST__________________________________________________________________

Quel(le) étudiant(e) seras-tu cet été ? Où passeras-tu tes vacances ? a) à l'officine du coin, ou celle de papa-maman. b) à la fac, le labo au fond à droite. c) Hautepierre, hôpital civil, CTO, que choisir ? d) Brésil, Japon, Australie, que choisir ? e) à ton bureau, devant tes cours (possibilité d'un séjour en septembre à Rungis-Internatland ou à Illkirch-kirch). Comment partiras-tu en vacances ? a) à pied ou en vélo, j'ai de la chance, c'est l'officine du quartier. b) dans l'urgence, ton maitre de stage se lève avec les poules. c) en voiture dans les bouchons entre chez toi et le goulag (l'hôpital), la musique à fond pour se motiver. d) en avion direction l'Asie, il reste encore plein de belles choses à visiter là-bas. e) en regardant Thalassa, entre 2 exos d'annales. Tu bronzeras ? a) à la cave de la pharmacie à coté du stock de medoc, ou au préparatoire en faisant un mélange diprosone/diprobase aa. b) grâce au spectro UV ; les UV c'est cancérigène au fait ? c) grâce aux néons de l'hôpital, dans le service des grands brûlés. d) à la plage pourquoi ? e) la gueule sous ta lampe de bureau, les volets fermés, d'ailleurs il est quelle heure ? Quelles sont les monuments que tu visiteras ? a) rapidement en une matinée, tu en auras fait le tour entre le préparatoire, les rayons, et le comptoir pour les plus chanceux. Mais il y a une belle collection de plantes en tout genre. b) la paillasse, la k'fet (quand elle est ouverte), la paillasse, le spectro UV (voir question précédente), la paillasse… c) l'hôpital il est beau, et y'a plein de services à visiter ! d) aucun, la plage c'est très bien et j'ai plein de cartes postales à écrire à mes potes en stage, vous savez, ceux qui " bossent " eux ! e) mon bureau et ses tiroirs, et les jours de chance : excursion à la bibal du coin. Les autochtones que tu rencontreras : a) sont appelés pharmacien(ne)s, entouré(e)s d'une tribu de préparateur(rice)s, quand ils donnent quelque chose c'est qu'ils sont sympa ! b) sont rares, normal la fac est déserte en été. c) ne sourient pas, mais heureusement il y a plein d'autres "touristes" comme toi, répartis dans les différents services ! d) sont bronzé(e)s et me mettent de l'huile sur le corps pour parfaire mon hâle. e) y en a pas, y'a que moi dans cette pièce, d'ailleurs je commence à parler tout(e) seul(e).

- 24 -


__________________________________________________________________GRAND TEST Quand tu reviendras à la fac, après tes vacances tu seras : a) malade : retour à la case départ et tu demandes à ton ex-boss du Doliprane®. b) dans la même merde financière, vu que tu n'as rien dépensé mais que tu n'as rien touché NON PLUS !!! La recherche si ça payait ça se saurait. c) Gris, comme les autochtones de l'hôpital, sauf qu'eux, ils n'ont pas pu s'échapper… d) épanoui(e) : sea, sex and sun c'est bon pour le moral. e) plus intelligent(e), mais ça comparé au bronzage ça ne se voit pas forcément.

Résultats : Pas besoin d'être explicite, je pense que t'as tout compris à quoi correspond chaque catégorie. Quelques explications pour ceux qui ont un peu plus de mal (ou qui ne sont pas encore concernés) Si tu as un max de a) tu décides de passer tes vacances à bosser dans une officine (par choix ou pour faire ton stage…). Avec un peu de chance, c'est ton compte en banque qui sera content. Si tu as un max de b) ton été, tu le passes au labo. Quelle chance pour toi !!! Si tu as un max de c) pas de répits, stage à l'hôpital tous les matins. T'es quand même chanceux, détente l'après midi. Pense à ceux coincés devant leur paillasse. Si tu as un max de d) ta devise c'est Carpe Diem. Tu vas là où le soleil brille. Si tu as un max de e) tu passes tes vacances à ton bureau (concours de l'internat ou rattrapage en septembre ??). D'accord y'a mieux. Dans tous les cas, bonnes vacances à tous. Adénine & Thymine

- 25 -


JEU__________________________________________________________________________

L e grand jeu Trop d’embouteillages ou pas assez de clients à l’officine. Pour t’aider à sortir de la morosité quotidienne, voici un petit jeu. Passe ton temps, éclate-toi. Je t’explique pas comment ça marche, je pense que tu as compris, c’est assez simple en somme. Pour t’aider, les solutions sont page 4. Mais ne triche pas, hein !!! 1

G

2

3

R

14

A

15

4

M

16

17

8 1

G

3

A 10

22

21 20

3

7

8

9

10

11

12

13

18

19

20

21

22

23

24

25

26

12

5

5

14

25

12

16

10

3

15

6

17

7

5

4

M

11 21

6

5

2

R

5

E

4

4

M

3

14

2

10

3

15

22 19

15

5

5

11

2

18

5

9

18

14

5

9

5

17

3

7

6

6 5

14 5

5

9

8

24

7

9

2

3

6

26 8

9

10

5 10

8

5

10

2

5

11

8

13

25

8 7

3

15 3

10

8

3 5

9

23

15

2

3

4

5

6

6

1

11

14

7

1

3

5

5

6

2

5

3

3

9

6

2

8

13

18

5

7

2 14

24

3

19 4

10

18

23 19

26

15

2 6

5

23 20

5 25

3

2 4

16

E

1 3

12

11

- 26 -

2

3

10

1 5

3 10

12

5

11 5

9 5

2


_____________________________________________________________________PRATIQUE

Comment passer de bonnes vacances ?? Tout d’abord, choisis tes activités en fonction du bronzage désiré. Ci-dessous, notre catalogue. Ski nautique Plongée

Roller

VTT

Fête

Tennis

Ensuite, amuse-toi, drague, chauffe, emballe, tout ce que tu veux, mais ne te fais pas remarquer de façon trop ostentatoire.

Enfin, n’hésite pas à prévoir un co-voiturage. Attention toutefois, certains véhicules n’étant pas prévus pour plus de 2 personnes, les bagages risquent d’être encombrants. Voila, tu es désormais fin prêt à partir en vacances, mais attends quand même la fin des exams.

- 27 -


Communiqué médical exclusif : extension d’AMM Le préservatif peut être prescrit contre l’impuissance sexuelle.

Le préservatif concurrence désormais le Sildénafil (Viagra®). Attention : ne pas utiliser par voie orale, risque d’asphyxie. Effets indésirables : boule gênante sur la poitrine. Respecter la posologie.

Nous remercions nos partenaires répartiteurs qui nous aident à distribuer le Comprimé dans toutes les officines d’Alsace.

Directeur de Publication : Thomas ROESCH Responsable de la Rédaction : Emilie PRABEL Responsable Partenariat : Mélanie VERGNE Secrétaire : Nadège MESLI Responsable des Illustrations : Christophe SENN Responsable Répartition et Mise en Pages : David WARTHER Reproduction : Imprimerie MACK à MEYENHEIM (68) Date de publication : semaine du 30 MAI 2005 Numéro édité à 700 exemplaires


Numero15